AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 2 sur 9
Dans un café
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard

Re: Dans un café

Message par : Axelle Higgs, Dim 11 Jan - 3:36


Madame Higgs, contrairement à madame McKane n'était pas du genre à raconter des contes de fées. Elle était bien trop occupée à faire de la discipline au sein des garçons. De ce fait, Zoey et Axelle s'endormaient en se racontant leurs propres histoires, parfois monsieur Higgs venant leur raconter la vie, la vraie, et lors de plus rares occasion, Artemisia avait le temps de s'installer avec les jumelles un livre à la main.

- Très bien très bien, m’invite pas. J’me hisserais jusqu’à ta fenêtre en douce, une nuit où tu t’y attendra pas, lança-t-il d'un air provocateur accompagnant ses paroles d'un clin d'oeil.

La sorcière garda le silence, légèrement surprise par l'audace dont avait fait preuve le Serdaigle. C'est qu'il était de moins en moins gêné, dites donc ! Il se transformait en homme, un vrai.


- Et tu fais quoi là par exemple… juste après… ?
- Je vais rentrer chez moi, commença la Higgs en bâillant.

Bonnes manières obliges, elle mit sa main devant sa bouche, son coquin regard azuré détaillant son interlocuteur.


- Je vais lire un bouquin, mais je risque d'être interrompue. Je vais sûrement paniquer quand je vais comprendre que quelqu'un tente d'entrer par infraction chez moi. À moins qu'il soit beau, auquel cas je ne dirais pas non à sa présence dans mon appartement. Pour ça, il faudrait qu'il sache au moins où j'habite, poursuivit-elle, légèrement moqueuse.

À son tour, elle prit une gorgée de son milkshake, s'assurant de donner se donner un air sensuel, voire agace à son geste. L'effet fût légèrement gâché alors qu'un bruit de succion se fit entendre, signe que sa boisson était terminé. D'un geste de la main, elle poussa le verre quelques centimètres devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Spencer McKane
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans un café

Message par : Spencer McKane, Lun 19 Jan - 19:31


9 jours de retard… I’m sorry capitaine !


Elle avait dit elle rentrait chez elle. Et pis quoi encore ? Y avait pas de je vais rentrer chez moi ! Nan, nan et nan ! Oui mais son regard il disait autre chose de toute façon. Son regard il disait toujours autre chose que sa bouche. Vicieuse Serpentard la Higgs. Mais c’est bien pour ça qu’il l’aimait bien.

« Je vais lire un bouquin, mais je risque d'être interrompue. Je vais sûrement paniquer quand je vais comprendre que quelqu'un tente d'entrer par infraction chez moi. À moins qu'il soit beau, auquel cas je ne dirais pas non à sa présence dans mon appartement. Pour ça, il faudrait qu’il sache au moins où j’habite »

C’était pas faux. C’était même complètement vrai. L’adresse d’Axelle, il la connaissait pas. Mais du coup ça cassait un peu le mythe, parce que demander l’adresse pour ensuite s’introduire par la fenêtre c’était… bon, dans tous les cas il était grillé. Elle l’attendrait. Parce que pour sûr elle dirait pas non à sa présence dans l’appart. Il se trouvait pas forcément beau, mais elle lui avait prouvé plus d’une fois déjà qu’il était à son goût. Le Serdaigle se pencha au-dessus de la table. La demoiselle avait fini son verre, comme Spencer d’ailleurs. Il effaça du pouce du Milkshake invisible au coin de ses lèvres. Nan parce que il avait déjà vu pleins de gars faire ça, et ça avait l’air cool. Qu’il y ait un truc à essuyer ou non, c’était pas important si ?

« C’est quoi ton adresse hein ? Tu veux pas me l’écrire… ? Là-dessus ! » il lui tendit une serviette en papier. « Sinon je vais devoir chercher, ça va prendre du temps, et tu risque de finir ton bouquin. »

Il avait bien envie de savoir ce que c’était que ce bouquin aussi, mais ça il demanderait plus tard. Ou il verrait. En fait, il était rongé par la curiosité à l’idée de voir l’antre de la capitaine Higgs.
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Dans un café

Message par : Axelle Higgs, Ven 27 Fév - 5:12


- C’est quoi ton adresse hein ? Tu veux pas me l’écrire… ? Là-dessus ! Sinon je vais devoir chercher, ça va prendre du temps, et tu risques de finir ton bouquin.

La jeune femme roula des yeux, devant les paroles de son ami, puis regarda la serviette en papier, un petit sourire en coin sur les lèvres. Une mauvaise plaisanterie lui traversa l'esprit. Et si elle lui écrivait une fausse adresse ? Genre celle de West ? Ça pourrait être drôle, non ? Hin, hin, hin. Mais ça serait une blague à double tranchant puisqu'elle se priverait de sa présence. Ça faisait quand même un moment que les deux sorciers ne s'étaient pas vus. Ce serait un peu bête de rater l'occasion de passer la nuit ensemble. Plus le temps passait, plus la sorcière avait l'impression qu'il pourrait y avoir quelque chose de stable entre elle et McKane. Ça, elle ne l'avait dit à personne, pas même sa soeur ou sa cousine. Sans doute par orgueil.

Lançant un petit soupir devant la paresse de Spencer à trouver sa maison, Axelle sortie sa baguette magique et l'approcha du papier que lui avait tendu le Serdaigle. Fredonnant un petit air sorcier bien connu, elle agita le bout de bois qui se métamorphosa en une plume. Mordillant sensuellement sa lèvre inférieure, elle griffonna quelques mots qui permettrait au jeune homme de se rendre facilement au fabuleux appartement de la Higgs. Une fois terminée, la plume reprit sa vraie forme et la sorcière rangea celle-ci. Puis, elle fit glisser la serviette à l'aide d'un doigt en direction du bleu et bronze.


«4 Stanhope Row, bitch.»

Puis, lançant un dernier regard qui voulait en dire long à McKane, la jeune femme se leva prenant avec elle son manteau. Embrassant furtivement la joue du sorcier, elle quitta ensuite l'établissement.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Matthew Keynes
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans un café

Message par : Matthew Keynes, Jeu 14 Mai - 21:29


[RP avec Anthéa Dowell]


Un début d'après-midi, dans le centre-ville de Londres. Dérogeant à sa (pas si véridique que ça) réputation, le ciel de la célèbre capitale anglaise était dégagé et affichait un soleil rayonnant qui, couplé avec une totale absence de vent, rendait cette belle journée printanière presque étouffante. Et les quelques ventilateurs disposés de part et d'autres du café ne rafraîchissaient qu'à peine Matthew.

Ce dernier soupira bruyamment, comme si cette manifestation de son mécontentement allait suffire à faire baisser la température, puis re-concentra son attention vers le match de rugby qu'il regardait vaguement. Le jeune homme, après avoir quitté la ménagerie magique du Chemin de Traverse, s'était retrouvé de nouveau sans-emploi et avait stagné quelques semaines avant de se remotiver à gagner sa vie. Sans trop de mal, il avait déniché un petit boulot de serveur / plongeur / homme à tout faire dans un café moldu du centre-ville londonien et, bien que l'emploi ne soit pas excessivement prestigieux ou stimulant, c'était pas si mal. Récemment, les clients s'étaient fait relativement discrets pour une fin de printemps, et les quelques habitués qui avaient bravé la chaleur pour venir ne commandaient généralement que quelques boissons, puis passaient le temps en discutant ou en regardant les écrans de télévision disposés un peu partout dans l'établissement.

C'est donc dans cette atmosphère plutôt tranquille que Matthew Keynes voyait ses heures de service défiler tout en servant quelques clients, en lavant rapidement des verres ou en regardant la télévision. Mais bientôt, quelque chose, ou plutôt quelqu'un, attira son attention en brisant sa quiétude. Une jeune femme blonde était entrée en trombe, tête baissée, et s'était directement dirigée vers les toilettes sans lui lancer un seul regard, mais s'attirant brièvement celui des autres clients. Problème de filles, probablement..

Quelques minutes plus tard, l'intéressée finit par sortir des toilettes pour aller s'asseoir à une table dans un coin. Matt' attendit quelques instants puis, voyant qu'elle ne semblait pas vouloir jeter un œil à la carte, commença à s'approcher d'elle en tirant un stylo et un petit calepin de la poche de poitrine de sa chemise. Il n'en avait pas vraiment besoin, possédant une bonne mémoire et traitant des commandes généralement simples, mais il trouvait que ça lui donnait un petit style sérieux. Affichant l'habituel sourire charmeur qu'il réservait aux jeunes demoiselles, l'ex-Serdaigle demanda d'un ton courtois :


- Bonjour, mademoiselle. Qu'est-ce que je vous sers ?

Gardant son sourire, pour paraître plus aimable aux yeux des clients et les mettre à l'aise, le jeune homme observa discrètement son interlocutrice. C'était un petit jeu qu'il s'était inventé pour tromper l'ennui. Regarder les gens et essayer de deviner leur travail, ou des fragments de leur vie. Plutôt petite, blonde aux yeux bleus et assez jolie. Matthew remarqua cependant la balafre, manifestement fraîche, qui lui barrait le visage. En un instant, son esprit curieux le poussa à l'interroger sur ce qui s'était passé, son instinct charmeur à demander qui avait osé marquer ainsi un si joli visage, mais son côté professionnel l'enjoignit à tenir sa langue. Un serveur devait être efficace, discret et ne pas être trop familier. Gardant donc son interrogation pour lui-même, il attendit patiemment sa commande.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Matthew Keynes
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans un café

Message par : Matthew Keynes, Dim 17 Mai - 19:34


[RP avec Anthéa Dowell]

La jeune femme sursauta brusquement lorsque Matthew lui adressa la parole. Bah alors ? Faut pas s'étonner que le serveur vienne te voir si tu t'assois à un café, ma poulette. Surtout que les directives du patron étaient très claires : Un coup de pied aux fesses pour celui ou celle qui s'imaginerait profiter du confort de l'établissement sans consommer. La petite blonde le dévisagea, les lèvres entrouvertes, d'un air assez drôle. Elle était probablement bouche-bée devant son incroyable charisme, n'est-ce pas ? Les coins de la bouche du sorcier se soulevèrent davantage. Fallait tout de même pas la laisser penser que Matt' se fichait d'elle !

Puis, enfin, elle se décida à parler :


- Excusez-moi... J'avais la tête ailleurs. Je prendrai un whisky sec, avec des glaçons s'il vous plaît.

Alleluia, elle consommait ! Il aurait détesté devoir reprendre la jeune femme, ou lui demander de s'en aller. Par galanterie, peut-être, mais aussi parce qu'il n'aimait pas renvoyer les passants dans la rue, à la merci du soleil. Légèrement soulagé, Matthew confirma la commande de la jeune femme, puis hocha la tête avant de s'éloigner vers le comptoir.

L'ancien Serdaigle sifflota d'un air léger en sortant un verre pour Anthéa, tout en gardant un œil sur son match de rugby. Bon, le score n'avait pas bougé, tout allait bien. Le serveur jeta un bref regard sur l'ensemble du café. Quelques sexagénaires qui discutaient ou regardaient la télévision, un couple qui ne s'occupait même pas de leurs verres, tout était tranquille. Du coin de l’œil, Matt' remarqua cependant que la nouvelle venue regardait dans sa direction. Et ben, elle se gênait pas ! A peine arrivée, elle commençait déjà à le reluquer ? Il sourit, plutôt flatté, mais feignit de ne pas avoir remarqué la jolie blonde qui l'observait.

Le jeune homme vit qu'on le réclamait et s'éloigna du comptoir pour rapporter de l'eau à une personne âgée. Traversant la salle, il ne pût s'empêcher de remarquer que la fille continuait à le suivre du regard. Il avait peut-être des fesses intéressantes, mais ça commençait à devenir un peu bizarre ! Retournant tranquillement vers ses bouteilles, le serveur s'adossa à un mur, sortit distraitement sa baguette magique de la poche arrière de son pantalon et se frotta le menton avec, tout en regardant la télévision pendant quelques instants. Ah oui, le whisky ! Fallait pas faire attendre une cliente. Rangeant le bout de bois là où il l'avait pris, il s'attela à la tâche. Pour les clients, la baguette magique du serveur n'était qu'un bout de bois sculpté et ils n'y faisaient pas trop attention, mais Matt' ne se risquait jamais à utiliser la magie à proximité des Moldus. Beaucoup trop risqué.

Enfin, il se rapprocha de nouveau de la petite blonde pour poser son verre de whisky devant elle avec un petit sourire, avant de se redresser en passant la main dans ses cheveux bruns.


- Et voilà ! Je peux.. faire quelque chose d'autre pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Matthew Keynes
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans un café

Message par : Matthew Keynes, Mer 27 Mai - 20:41


Les doigts du jeune homme passèrent dans ses cheveux, les ébouriffant légèrement. C'était l'une de ses manies. Il aimait bien avoir un air décoiffé, sinon il avait l'impression de ressembler à un moine. La petite blonde continuait à le regarder d'un air étrange mais n'ouvrait pas la bouche. Elle finit par secouer la tête en signe de dénégation pour répondre à sa question. Tiens, étonnant. Matthew aurait imaginé qu'elle essaierait d'entamer la conversation, après l'avoir dévoré des yeux pendant ces longues minutes. Haussant mentalement les épaules, bien qu'un peu déçu, il tourna les talons pour retourner à sa télévision et laisser la cliente profiter de son verre.

- Attendez !

Aha, il savait bien qu'elle ne pourrait pas lui résister ! Tout sourire, le jeune homme tourna prestement les talons et se rapprocha de nouveau d'Anthéa. Qu'est-ce qu'elle allait lui dire, alors ? L'ancien Serdaigle posa négligemment une main sur la table de la jolie blonde et s'y appuya, l'air décontracté. Fallait avoir l'air ouvert pour qu'elle n'hésite pas à l'inviter à sortir après son service, vu qu'elle avait l'air un peu.. timide ? Réservée ? D'un air intéressé, Matthew l'encouragea à parler en lançant un simple :

- Oui, mademoiselle ?

Il fit resplendir son sourire Colgate, regardant la jeune femme dans les yeux tandis que cette dernière commençait à bafouiller d'une voix plus silencieuse. Gênée, la miss ?

- Je... Nous étions à Serdaigle ensemble, mais tu ne dois pas te souvenir de moi. Je m'appelle Anthéa Dowell.

Bam ! L'annonce fit l'effet d'une bombe sur Matt', qui perdit aussitôt son sourire. Pas que ce soit foncièrement une mauvaise nouvelle, mais cette fameuse Anthéa Dowell le prenait totalement au dépourvu, ce qu'elle pourrait facilement deviner en voyant ses yeux légèrement écarquillés et sa bouche entrouverte. Il avait vraiment l'air stupide. Ce qui ne s'arrangea pas lorsque son ancienne camarade de collège lui tendit la main. Il regarda ce morceau de chair couvert de doigts d'un air aussi surpris que si elle lui avait tendu une paire de serviettes hygiéniques.

Les yeux verts du serveur firent des aller-retour entre la main d'Anthéa et son visage tandis qu'il rassemblait ses esprits. Une ancienne camarade de Poudlard ? Dans ce vieux café ? C'était assez rare de croiser un autre sorcier dans la métropole londonienne car, après tout, les Moldus étaient infiniment plus nombreux que les sorciers, mais une telle coïncidence avait de quoi en retourner plus d'un. Décidé à se reprendre, Matthew tendit finalement sa main pour serrer celle de la jeune femme et répondit d'une voix décidée :


- Eeuuuuuh...

Bravo, champion. Comme si t'avais pas eu l'air assez débile en la regardant comme un imbécile pendant 10 secondes. Le brun essaya de reprendre contenance en s'asseyant sur la chaise en face d'Anthéa, avant de tenter bravement de se rattraper :

- Salut, moi c'est Matt Keynes..

Bon. Si elle l'avait reconnu, elle devait déjà connaître son nom mais, au moins, il avait réussi à formuler une phrase correcte et à reprendre ses esprits. Le problème étant que la blonde avait raison, il n'avait pas vraiment de souvenirs d'elle. Mais son visage lui disait quelque chose.. elle devait dire la vérité. Regardant discrètement autour de lui pour s'assurer qu'aucun Moldus ne puisse entendre leur discussion, il finit par reprendre la parole.

- T'étais à Serdaigle ? Mais.. qu'est-ce que tu fais ici ?

Une manière comme une autre de lancer la conversation. Son entrée précipitée, la blessure encore fraîche sur sa joue, son regard insistant.. ce n'était qu'une coïncidence ? Il espérait d'ailleurs avoir quelques informations supplémentaires sur elle, pour essayer de rafraîchir sa mémoire. Après tout, elle avait vraiment un air familier et ils n'étaient pas si nombreux que ça dans une maison de Poudlard. Le côté curieux du jeune homme revînt à la charge et, maintenant qu'ils avaient fait les présentations, il se permit de demander à Anthéa :

- Ça va ta joue ?

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
avatar
Invité

Re: Dans un café

Message par : Invité, Sam 18 Juil - 21:01


[ Pas de réponse depuis plus d'un mois, je lance un RP avec Trisa Wintler ]


La soirée était plutôt bien entamée, les clients de ce café ne se faisaient guère nombreux, l'établissement demeurait ouvert : les horaires affichées à l'entrée ne leur donnaient pas vraiment le choix. Rurik, lui, était entré en voyant qu'il y avait un coin bar à l'intérieur. Il n'avait pas spécialement un chagrin ou quoi que ce soit d'autre à noyer dans l'alcool, il avait juste besoin de s'imbiber un peu... Chez lui, il n'y avait que des boissons un peu trop de qualité pour ce genre d'activité, et mieux valait avoir des réserves pour quand il invitait des gens. C'était rare, mais ça arrivait.

« Vous voulez un autre verre monsieur ? »

Levant les yeux vers le jeune serveur, le russe acquiesça lentement et attrapa le conteneur en verre lorsqu'il fut plein.

« Mauvaise journée, j'imagine ?
- Pas pour l'instant... »

Son ton sec, froid et menaçant qu'il abordait naturellement s'était quelque peu renforcé, faisant immédiatement comprendre au jeune moldu qu'il n'avait pas envie de taper la causette sur d'éventuels problèmes dans sa vie. Peut-être que certains clients aimaient raconter leurs déboires une fois alcoolisés, ce n'était pas son cas... Et d'ailleurs, il vida à nouveau son verre de vodka cul-sec. Non, il n'était pas encore assez alcoolisé. Cette histoire allait lui coûter cher, mais ce n'était pas l'argent qui manquait au russe.

Lorsque la porte d'entrée de l'établissement s'ouvrit, il ne fit pas attention à l'arrivant... À l'arrivante, en fait... Ce qui signifiait qu'il y avait fait un petit peu attention, au final. Mais sans plus. Posant à nouveau son regard sur son verre, il fut étonné de le voir à nouveau plein. Le serveur lui accorda un sourire bien sympathique, mais le laissa à ses pensées. Ah... Certains jeunes assimilaient bien vite ce qu'on leur disait, il restait de l'espoir !
Revenir en haut Aller en bas
Trisa Wintler
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans un café

Message par : Trisa Wintler, Sam 18 Juil - 21:31


[ Retrouvaille après six mois avec Rurik Mkrovsk]

Aujourd'hui Trisa avait eu une journée plutôt longue et épuisante,
En effet, venue rendre visite à sa famille à Londre, la jeune femme ne pensait avoir des nouvelles du détective chargé de l'enquête de l’enlèvement de son frère qui est venu annoncer l'abandon de l'enquête après des années de recherche et qu'il fallait ce faire a l'idée qu'il était probablement décédé!
Ce fut une dure nouvelle aussi bien pour Tris que pour ses parents.

Après cette journée, il fallait que la jeune femme prenne l'air mais il était tard "ou allez?"... En ce baladant, elle découvrit un bar ouvert avec des horaires assez surprenantes pour le quartier dans lequel celui-ci ce situé.

** Je ne vais quand même pas boire jusqu’à oublier mon chagrin? Il ne faut pas! Et mince, je rentre et je verrai bien, un verre ne veux pas dire dix.**

Entrant dans le bar Trisa remarqua qu'il n'y avait pas autant de monde que ce qu'elle imaginait.

** OUF **

Elle prit la direction du bar ou une personne était déjà installé. Il y avait quelques tabourets de libres, celui à droite de l'homme et ensuite celui encore a droite était pris par une veste donc résultat des courses plus qu'a s’installer sur celui entre les deux. Enfin c'est ce qu'elle pensait ...
Le serveur fit un sourire a la jeune femme et lui lança un "Bonjour Mademoiselle"... Trisa détestait quand on l'appelait Mademoiselle mais après tout ce soir pourquoi pas accepter.

- Bonjour Monsieur. Dit Tes en lui rendant un sourire plutôt mince

La jeune femme tira le tabouret et lança a son nouveau voisin de gauche sans même le regarder.

- Je peux? Demande t'elle

N'ayant aucun réponse, elle se retourna vers l'homme et eu un blocage.

** Non mais je rêve, je le connais, comment puis-je le rencontrer lui ici?**

- Rurik????? s’exclama t'elle surprise
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Dans un café

Message par : Invité, Dim 19 Juil - 0:01



À Londres, il ne faisait pas trop attention aux moldus, ce n'était pas la même chose qu'en Russie où il était constamment épié et en danger, beaucoup de personnes le connaissait, qu'il s'agisse de ses sbires mafieux, ses collègues de travail, ou bien une partie de la population locale qui se tenait suffisamment au courant pour connaître le commandant de police.

Toutes ces divagations lui firent presque avoir un élan de mélancolie et de mal du pays : il revenait tout juste d'une période de "vacances", alors il exagérait un peu. Tout irait mieux quand il s'occuperait à nouveau de ses patients à Sainte-Mangouste. Il ne manquait plus qu'il se mette à déprimer pour rien, c'était comique.

- Je peux ?

« Ouais ouais... pas de... » grogna-t-il doucement.

L'arrivante le fixa alors. C'était normal, tout le monde le fixait d'un air un peu surpris, effrayé ou quoi que ce soit au vu de sa carrure, mais là elle insistait beaucoup, tout de même.

- Rurik ?

Cette fois-ci, il tourna la tête pour la regarder : qu'on connaisse son prénom, c'était pas courant, ça ! Sur qui pouvait-il tomber à Londres ? Elenna ? Lilith ? Izsa ? Abygaël ? En fait, il en connaissait des femmes... Bon, des jeunes femmes plus proche de l'adolescence, mais ça comptait quand même...

La réalité fut toute autre : devant lui se trouvait une jeune fille qu'il ne reconnaissait pas. Non, c'était pas possible, il l'avait probablement déjà rencontrée... Mais où ? Le lac... Oh oui il s'en souvenait ! C'était il y a bien six mois de ça, la jeune femme qui avait été assez... entreprenante, malgré quelques détails assez problématiques.

« Ah ouais quand même... Trisa quelque chose, non ? »

Il aurait fait un très mauvais légilimens, policier ou mafieux s'il n'avait pas la capacité à se souvenir des visages et des noms... Du prénom, ici, en l'occurrence, elle ne lui avait sans doute pas dit son nom, ou alors il n'y avait pas accordé suffisamment d'importance. En fait ça avait été global : il ne lui avait accordé que peu d'importance à elle toute entière... Il n'avait pas été très sympa, mais d'un autre côté, ça se faisait pas de se coller aux gens comme ça.

« Et dire que je comptais jamais te revoir » fit-il d'un air las en vidant à nouveau son verre.

Bah, qu'elle se mette à lui reprocher tout un tas de trucs, ça ferait de l'animation. Déjà que les yeux des quelques clients se tournaient sans cesse dans sa direction... Il comprit enfin ce qui se passait : il revenait de Russie, et il devait ENCORE s'être vêtu avec une des vestes de police. Un simple regard lui permit de vérifier. Eh mince... Décidément, ça devenait une manie d'oublier ce genre de détails, à croire qu'il aimait parader avec le symbole de la police sur le côté des épaules et dans le dos... Enfin, ça aurait pu être le cas, si seulement il s'en était rendu compte.

De toute manière, son problème imminent, c'était cette femme à qui il avait faussé compagnie six mois auparavant et qui allait sûrement lui prendre la tête à ce propos. Il allait lui falloir plus d'alcool. D'un signe de main, le serveur passa à nouveau remplir son verre. Et non, il n'offrirait rien à boire à Trisa autant perpétuer la mauvaise image, et peut-être qu'elle le laisserait tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Trisa Wintler
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans un café

Message par : Trisa Wintler, Dim 19 Juil - 11:31




Trisa sentit le malaise s'installer entre eux lorsque celle-ci prononça le prénom du jeune homme mais comment aurait t'elle pu oublier ce RURIK, celui qui l'avait attiré fortement au lac il y a environ 6 mois!
Pendant quelques instants Tris ce rendit compte que que Rurik ne se rappelait probablement plus d'elle vue toute les conquêtes qu'il a surement déjà faite. La jeune femme, ne lui en tient pas rigueur et le laisse réfléchir à sa stupidité quand celui-ci:

« Et dire que je comptais jamais te revoir » fit-il d'un air las en vidant à nouveau son verre.

Le ténébreux a vraiment un culot fou pour osé ce confronter à l'avenir en pensant que lui seul serait le décideur de son propre destin ainsi que de ses rencontres.

** Il est vraiment aussi odieux que dans mes souvenirs et apparemment il a l'alcool facile.**

- Je ne le pensais pas non plus, te revoir, après...

** A quoi bon en dire plus?? ce serai lui donner le bâton pour me faire battre **

S'installant confortablement sur le tabouret, la jeune femme pris le soin de croiser sa jambe droite sur la gauche. Ce soir, elle n'était pas particulièrement en beauté mais son naturel suffisait à la rendre magnifique. La femme de 26 ans portait un jean noir slim, un petit débardeur rouge ainsi qu'une veste cuire noir... C'était sexy dans le monde moldu!
Bref pour en revenir à Rurik, elle sentait son air suffisant sous... sa veste de... POLICE!

** Waou c'est un policier ou veut'il simplement faire le mec intéressant**

Comment cette homme sexy, ténébreux et stupide peut t'il etre un policié... ? En lisant correctement de son air discret elle remarque que c'était une veste Russes, Trisa connait la Russie car lors de l’enquête sur l’enlèvement de son frère, le détective avait trouvé une piste dans ce pays ou la jeune femme c'était immédiatement rendue.
C'était un beau voyage qui ne lui avait servie a rien, à part a espérer!

- Je ne savais pas que tu étais de la Police Russes, je penses que tu n'es pas discret dans cette tenue. Sourit gentille ment la jeune brune

Trisa savait que de lui adresser la parole l'entrainerai dans des débats sans fin et a ce moment là, la jeune femme eu un flash back et arrêta toute conversation et ce leva pour prendre la direction des toilettes. Elle voulait ce changer les idées pas retomber dans ses ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Dans un café

Message par : Invité, Dim 19 Juil - 20:59


Mais pourquoi était-elle venue ici ? Pourquoi le destin avait-il décidé d'être un aussi gros troll et de les faire se rencontrer encore ? Certes, elle avait le droit de se promener où elle souhaitait, mais avec tous les coins d'Angleterre, moldus ou pas, il avait fallu qu'elle vienne ici...

...Bon, ce n'était pas sa faute, tout de même.

- Je ne le pensais pas non plus, te revoir, après...

Après quoi ? Après qu'il l'ai laissée toute seule parce qu'il n'appréciait pas vraiment son approche ? Bah c'était comme ça, et elle ne semblait pas vouloir partir, car elle s'installa bien confortablement sur le tabouret juste à côté de lui. Un bref silence s'installa : Rurik n'avait rien à raconter, et elle semblait beaucoup trop occupée à le regarder.

- Je ne savais pas que tu étais de la Police Russes, je penses que tu n'es pas discret dans cette tenue.

L'imposant russe haussa les épaules.

« Je suis pas discret dans n'importe quelle tenue, alors bon... Et t'es pas la seule que mon job de flic étonne, à croire qu'on aime m'associer à l'autre côté des barreaux. »

Il tourna la tête lorsqu'elle quitta son tabouret : allait-elle partir ? Non... Faux-espoir. La jeune femme se dirigeait vers les toilettes... Sûrement pour aller se repoudrer le nez... Elle n'avait pas intérêt à tenter encore quoi que ce soit pour le charmer ou quoi que ce soit. D'un signe, il fit signe au serveur de lui remplir à nouveau son verre... Il allait avoir besoin d'un peu plus d'alcool pour passer cette discussion.

** Et si j'allais lui briser le crâne ? Il n'y a que des moldus ici, je pourrais facilement leur faire oublier ma présence... ** songea-t-il.

Le sorcier lorgna son verre d'un air fermé : était-ce la vodka qui lui donnait ces idées ? Nooooon, c'était dans sa nature de tuer. Mais il n'allait tout de même pas tuer une jeune femme parce qu'elle l'avait dragué et qu'elle était un peu énervante, non ?

Bon, bah, il ne restait plus qu'à attendre qu'elle revienne, profiter de ces quelques minutes de pause.
Revenir en haut Aller en bas
Trisa Wintler
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans un café

Message par : Trisa Wintler, Mar 21 Juil - 15:05


Trisa ouvrit la porte en bois imposante ou figure le dessin d'une femme qui indiqué dans le monde moldus "toilette pour dames". La jeune femme entra dans cette pièce et pris une grande inspiration pour reprendre le dessus sur la situation désespérante qu'elle venait de vivre. Comment oublier cette journée dramatique accompagnée d'une homme arrogant qui lui rappel tout ce qu'elle souhaitait oublier, tel que la police, les enquêtes, les meurtres... Si Rurik continu comme ça c'est Tris qui aurait une envie de meurtre.

Devant le miroir, la jolie femme se regardait et compris qu'elle ne puisse plaire a personne au vue des cernes sur ses petites pommettes mais après tout, elle n'était pas là pour ça!
Trisa ouvrit le robinet et se rinça le visage en faisant attention a ne pas faire couler son maquillage. Enfin pour le peu qu'il en reste.

** Tris reprend toi, allez, tu es plus forte** lui dit son inconscient

La femme du haut de son 1m70 sortie des toilettes et retourna au bar et par miracle, le jeune homme est encore là, elle qui pensait qu'il reprendrait la fuite une nouvelle fois. Il n'était peu-être pas si fou que ça après tout!
Trisa s'assoit et appela le serveur afin que celui-ci lui apporte un verre de martini blanc... Rien de mieux que cette boisson pour redonner un peu de peps et de sourire.

Rurik était là assis face a son verre et silencieux,

- Tu comptes m'adresser la parole ce soir ou partir? Dit t'elle sans la moindre gêne

Tris était désagréable mais pensait l'avoir cerné, c'est un homme qui selon elle, ne supporte pas la gentillesse et qui aime plutôt la violence! En tout cas c'est ce qu'il montre en apparence car à l'intérieur, Rurik n'est surement pas le même homme.
Elle détourna le regard et fini son verre d'un trait.

** Qu'elle bien fou, je crois que je vais continuer à boire ** pensa t'elle

La femme fait un signe au serveur et celui-ci lui répond par un sourire.

- Le même Mademoiselle? dit le serveur


** rrrrr encore ce Mademoiselle**

- Oui jeune homme! répond t'elle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Dans un café

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 9

 Dans un café

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.