AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse
Page 5 sur 9
Dans un coin sombre
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Marx Rosenzwag
Gryffondor
Gryffondor

Re: Dans un coin sombre

Message par : Marx Rosenzwag, Dim 06 Mar 2016, 07:42


- Je m'excuse sincèrement. Ton amitié était beaucoup plus importante que tout ça. J'ai tout gâché, je suis vraiment désolée. 

- Mais tu n'as pas à t'excuser voyons... Ce n'est vraiment rien, tu n'as rien gâché du tout... Au moins, les choses sont claires maintenant. J'en ai vu d'autre je t'assure. Alors pas de panique d'accord ?

Tout ces mots de réconfort sonnaient faussement aux oreilles du Lion. Il espérait que ce ne serait pas le cas pour la jeune sorcière. Il se retenait de transplaner loin, très loin d'ici. Marx ressentait maintenant un grand vide, comme si quelque chose était mort en lui. La situation le mettait particulièrement mal à l'aise. Mais il ne pouvait non plus ignorer l'importance que la Poufsouffle avait à ses yeux malgré tout ça, du soutien qu'elle lui avait donné, ne serait-ce que par son simple souvenir, quand il en avait eu bien besoin. Sa main vint machinalement se poser sur le médaillon qui pendait à son cou. C'était maintenant son tour.
C'était lui qui pouvait décider, là maintenant, de faire ses adieux à June, de couper les ponts avec la jeune fille. L'idée avait quelque chose de séduisant, du fait qu'elle permettait de mettre la Jaune et Noire à l'écart du danger qu'il recherchait et allait attirer sur lui. Mais sans elle, sur qui pourrait-il compter ? Sa famille ? La belle blague ! Même s'il avait retrouver un oncle et un semblant de normalité dans ce domaine là, de vieilles habitudes l'empêcheraient de leur confier quoique ce soit. Il ne voyait que June. Il ne lui restait plus qu'à jouer son rôle, son petit jeu pour essayer de dénouer le problème qui la tenait sous son joug.

- Crois-moi si je pouvais remonter le temps, je le ferais. Pour toi, ce n'est peut-être rien, mais pour moi c'est beaucoup. Je n'ai jamais été si loin dans la....démonstration de mes sentiments. Je me sens un peu...honteuse.

- Il faut pas qu't'ais honte de quoique ce soit enfin ! C'est une force de pouvoir communiquer comme ça avec les autres, il faillit bien s'étrangler en disant cela *quelle blague !*, Je ne savais pas que tu..., il eu un sourire, Enfin, ça a quelque chose de flatteur quand même ! En même temps, vu comme j'suis beau gosse... Écoute, tu n'as aucune honte à avoir. Il faut juste laisser couler l'eau sous les ponts pour le moment. Pour moi les choses sont claires, et pour toi aussi j'ai l'impression sinon tu ne t'excuserais pas autant. Donc laissons passer un peu de temps...

Marx se rendait bien compte que ce qu'il disait pouvait paraître dur et sans pitié. Comme s'il balayait la démonstration que June venait de lui faire d'un simple revers de la main, sans y accorder la moindre importance. C'était en tout cas l'impression qu'il voulait lui donner. Le doute n'était pas permis. Et lui ne pouvait se permettre de s'attacher de la sorte à quelqu'un. Pas maintenant. Marx en avait mal au ventre, et avait désormais honte de lui. Mais c'était tout de même la meilleure chose à faire.
Le vent avait changé de direction et soufflait maintenant un souffle gelé dans la longueur de la ruelle. D'énormes nuages venaient à leur tour noircir la scène. Même les éléments semblaient décidés à figer une ambiance froide et relativement peu joyeuse. Un grand frisson picota la nuque du Lion qui continuait obstinément à sourire.

- On devrait peut-être y aller, le temps se gate... Tu veux que je te dépose quelque part ?

Le voilà qu'il allait parler météo maintenant... Et non non, il n'essayait pas de mettre fin à cette rencontre qui avait étrangement tournée... Pas du tout...

Revenir en haut Aller en bas
June Evans
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans un coin sombre

Message par : June Evans, Sam 12 Mar 2016, 12:49


Qu'est-ce qu'elle pouvait être bête. Se mettre dans de tels états pour si peu, parce que oui, ce n'est pas comme si June harcelait Marx tout les jours, non, elle avait juste fait une erreur et il fallait qu'elle passe au dessus de tout ça. Elle n'avait pas envie de perdre l'amitié du Gryffondor qui comptait beaucoup pour elle.
D'ailleurs, il fallait qu'elle grandisse et qu'elle se ressaisisse si elle ne voulait pas le perdre pour de bon. Elle avait prouvé à plusieurs reprises qu'elle était courageuse, loyale et intelligente. Elle pouvait très bien passer outre cette situation et continuer de se confier et de rigoler avec son ami comme elle avait toujours aimé faire.

- Mais tu n'as pas à t'excuser voyons... Ce n'est vraiment rien, tu n'as rien gâché du tout... Au moins, les choses sont claires maintenant. J'en ai vu d'autre je t'assure. Alors pas de panique d'accord ?



June acquiesça et affronta le regard de son ami, un sourire pincé sur les lèvres. Elle espérait que le Gryffondor n'allait pas prendre ses distances une fois qu'ils se seraient quittés, bien que ça n'étonnerait pas la jeune fille. S'il avait ressenti des sentiments plus forts que de l'amitié, il l'aurait montré bien avant, il n'était pas aussi renfermé que June sur ce sujet.

- Il faut pas qu't'ais honte de quoique ce soit enfin ! C'est une force de pouvoir communiquer comme ça avec les autres. June leva un sourcil. Je ne savais pas que tu... Enfin, ça a quelque chose de flatteur quand même ! En même temps, vu comme j'suis beau gosse... Elle ne pu s'empêcher d'éclater de rire; Écoute, tu n'as aucune honte à avoir. Il faut juste laisser couler l'eau sous les ponts pour le moment. Pour moi les choses sont claires, et pour toi aussi j'ai l'impression sinon tu ne t'excuserais pas autant. Donc laissons passer un peu de temps...

- Je ne sais pas vraiment ce que c'est, j'ai juste voulu....essayer en quelque sorte. J'aurais pas du, mais je ne veux pas que ça ait une quelconque répercutions sur notre amitié. Je n'ai personne à part toi comme réel ami !

Il fallait laisser de côté ce qu'il venait de se passer et passer à autre chose, tout simplement.
Le temps commençait à se gâter et le froid se faisait ressentir. Il était temps pour June de rentrer à Weymouth, chez ses parents. Il commençait à faire sombre et elle ne voulait pas qu'il s'inquiète. June s'aperçut que Marx pensait à la même chose.

- On devrait peut-être y aller, le temps se gate... Tu veux que je te dépose quelque part ?


La Poufsouffle fit non de la tête et prit furtivement son ami dans ses bras et le relâcha aussitôt pour ne pas le mettre mal à l'aise de nouveau.

- Non, je prend le réseau des cheminées pour rentrer, et je ne tiens pas à vomir, surtout avec cet alcool dans le sang, mais merci !


Elle sourit une dernière fois puis s'en alla, laissant Marx seul dans cette rue sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Marx Rosenzwag
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Dans un coin sombre

Message par : Marx Rosenzwag, Dim 20 Mar 2016, 05:58


- Je ne sais pas vraiment ce que c'est, j'ai juste voulu....essayer en quelque sorte. J'aurais pas du, mais je ne veux pas que ça ait une quelconque répercutions sur notre amitié. Je n'ai personne à part toi comme réel ami !

Marx se sentait tout de même coupable. C'était vraisemblablement la première fois que June embrassait un garçon et lui avait en quelque sorte gâché cela. Il ne s'y attendait pas et n'était donc pas directement fautif dans cette histoire, mais le Lion se sentait peiné pour elle et le froid qu'il lui avait mis. Le jeune sorcier fut touché par les mots de la Poufsouffle. Vu ce qu'elle venait de faire, il se doutait qu'il comptait beaucoup pour elle, mais il ne savait pas qu'il était le seul à occuper cette place favorite chez la jeune fille. Surtout que celle-ci tenait réellement à ce qu'ils continuent à se voir. Marx ne put qu'acquiescer en souriant. Il aurait pu être triste que June n'ait personne d'autre vers qui se tourner, pourtant avoir ce statut rien que pour lui était enivrant et lui faisait plaisir (c'est de l'égoïsme ça Monsieur! Mais que voulez-vous?) En y réfléchissant, la Jaune et Noire était la personne dont il était le proche lui aussi.

- Non, je prend le réseau des cheminées pour rentrer, et je ne tiens pas à vomir, surtout avec cet alcool dans le sang, mais merci !

Marx acquiesça une nouvelle fois, avec un léger sourire. Il regarda la jeune fille s'éloigner, l'abandonnant dans les ténèbres de la ruelle où le vent semblait décidé à souffler obstinément. C'est vrai qu'il n'avait pas grand monde en dehors de June, et la voir partir ainsi le contrariait. Le silence et le vide s'emparaient déjà à nouveau de lui. La sorcière avait bien caché son jeu.
Marx donna un violent coup dans la bouteille qui avait roulée à ses pieds. Celle-ci explosa contre le mur de pierre dans un grand bruit cristallin. Le Lion ne savait pas où aller, il ne savait pas quoi faire. Alors en désespoir de cause, il transplana pour Londres, pour rejoindre le studio de Shannon, sa cousine.

END
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans un coin sombre

Message par : Alice Grant, Dim 08 Mai 2016, 16:38


RP privé avec Aurore Morgane Alice a seize ans lors de la scène, c'est l'hiver, tôt le matin...



L'aube. Alice avait toujours aimé être dans les premiers debout, autant qu'elle détestait faire la grasse matinée alors qu'elle n'en avait pas besoin.Londres ne dormait jamais, mais il n'y avait personne sur le Chemin de Traverse, aussi pouvait-elle regarder tranquillement le lever du soleil. La serdaigle laissa filer ses pensées, plutôt sombres ce matin-là.
Elle s'était disputée avec sa mère, et c'était assez rare pour être mentionné. Madame Grant avait en effet voulu la tenir à l'écart d'une de ses aventures, là aussi c'était un fait rare. Elles avaient l'habitude de faire des recherches archéologiques, poursuivant l'oeuvre de son père, et cette même envie de voir son travail se poursuivre après sa mort les avait réunies. "C'est trop dangereux", avait-elle dit à sa fille. Avec sa mère, "trop dangereux" signifiait une dizaine de sortilèges qui vous tombait dessus et un groupe de dragons en colère. Evidemment, elle avait protesté, mais sa mère n'avait pas cédé: c'était non, point à la ligne, cette fois elle irait seule.
La jeune fille ne s'en faisait pas pour elle, elle ne prendrait jamais le risque de ne pas pouvoir revenir, de les laisser seuls avec son frère, trop jeune pour partager leurs escapades aux quatre coins du monde. Enfin, Alice était frustrée de ne pas pouvoir l'accompagner, aussi avait-elle ressenti ce besoin d'être seule, un moment, et de se calmer.

Elle portait des bottes et une cape noire dont la capuche était rabattue sur son visage. Il n'y avait pas un souffle de vent, et c'était tant mieux, car l'hiver il y en avait un glacé qui gelait les rues de Londres. Malgré tout, il ne faisait pas chaud pour autant, et son souffle était visible et s'échappait de son nez par de petits nuages opaques. Le ciel était dégagé. Dommage, il n'allait pas neiger aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Aurore Morgane
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans un coin sombre

Message par : Aurore Morgane, Dim 08 Mai 2016, 17:24


Trop de pensées se bousculaient dans l'esprit d'Aurore. Elle avait besoin de marcher, elle le faisait tout le temps d'ailleurs lorsqu'il s'agissait de son père... Il avait encore piqué une crise de folie, ne cessant de crier le nom de feu mon frère. Une partie d'elle voulait parler à quelqu'un, mais elle  essayait de se convaincre le contraire. Elle n'avait jamais confié ses histoires de famille à quelqu'un et elle ne va pas commencer aujourd'hui. Cependant, même si elle ne voulait pas l'avouer, elle voulait que quelqu'un la trouve et qu'elle puisse parler à cette personne. Son premier choix pour sa balade matinale était la forêt interdite, personne ne pouvait la déranger. Mais elle opta pour un coin sombre du chemin de traverse. Peut-être qu'avec de la chance, elle trouverait quelqu'un ruminer ses pensées, comme elle.

Le température la ramena à la réalité. Elle était partie trop vite, pour ne pas avoir à endurer son père et pour ne pas voir sa mère en pleurs ne sachant quoi faire.  Elle avait oublié que c'était la saison des glaçons. Elle ne portait qu'une veste légère. Le froid transperçait sa peau comme des aiguilles. Mais elle s'en foutait, tant qu'elle puisse éviter son père.

En arrivant à la place la plus discrète qu'Aurore connait. Elle fut surprise de voir quelqu'un dans l'ombre. Elle avait peur que ça soit une personne louche venant de l'Allée des Embrumes...
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans un coin sombre

Message par : Alice Grant, Lun 09 Mai 2016, 13:50


Les pensées de la serdaigle furent interrompues par un bruit. Un bruit causé par un humain, ou du moins un être vivant, elle en était certaine. Ce n'était pas vraiment un bruit, plus une présence. Surprise, elle se tourna vivement en dégainant sa baguette, soudain à cran, se sentant vulnérable. Il ne fallait pas oublier qu'elle était seule dans un coin sombre du Chemin de Traverse, et habillée de façon -elle l'espérait- dissuasive, pour éviter d'être abordée, bien qu'au fond d'elle-même elle voulait qu'on la trouve. Menaçante mais d'une voie glaciale comme quand elle voulait être impressionnante (généralement c'était efficace), elle lança:
-#Lumos!
Afin d'apercevoir qui ou quoi était là. La lumière projetée par sa baguette lui permit de mieux voir. C'était une fille qui ne semblait pas lui vouloir quoi que ce soit. Soudain un peu honteuse d'avoir réagit avec exagération, bien qu'elle n'en laissa rien paraître, radoucissant seulement son expression et son attitude, elle dit calmement et moins fort:
-#Nox.
La lumière de sa baguette s'éteignit. Mince. elle s'était montrée presque agressive. Voir totalement.
-Désolée, tu m'as surprise, ajouta-t-elle sur le même ton, un peu gênée
Maudits réflexes, se dit-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Aurore Morgane
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Rp privé avec Alice Grant, suite...

Message par : Aurore Morgane, Lun 09 Mai 2016, 20:43


Même si elle savait que cela pouvait être dangereux, Aurore s'avança vers l'inconnu. Surtout qu'elle n'avait pas encore sa baguette magique, la dernière s'étant cassée récemment. À cause de l'ombre, elle n'était pas certaine que la personne en question sache qu'elle était là. Par peur de la faire sursauter, elle fit un peu plus de bruit en marchant. Elle n'arrivait pas à décider si elle devait prononcer un mot ou seulement attendre que la personne lui adresse la parole. Elle fut prise au dépourvu par un éclat de lumière aveuglant.

-#Lumos! dit une voix forte, menaçante et féminine.

Par réflexe, Aurore se cacha les yeux de ses mains un peu tremblotantes. Elle en était sûre, sa curiosité finira par causer sa perte. Si cette clarté ne l'avait pas décontenancé, elle aurait prit quelque chose pour se défendre. Mais dans les circonstances, elle recula docilement. La voix féminine se calma et dit simplement, sans émotion particulière:

-#Nox.

La peur et la colère de la Serpentard tomba aussitôt. On dirait que les deux ont fait erreur sur la personne... Un silence embarrassant s'installa dans l'atmosphère glaciale. Aurore avait envie de s'en aller, mais en même temps, la fille quelque peu agressive avait tout de même l'air sympathique, ou du moins, avoir des problèmes à raconter. De quoi faire une conversation. Pour toute réponse à cette acerbité, elle donna un petit coup de pied sur une branche tombée au sol, question de tourner la tête ailleurs. Pour casser ce absence de causerie, la fille dit:

-Désolée, tu m'as surprise.


La tension s’atténua quelque peu. Aurore lui répondit d'un ton méfiant mais de bonne volonté, que ce n'était rien. Elle s'assit au sol, accoté sur un mur, pensant à qu'est-ce qu'elle peut dire pour entamer une conversation avec cette mystérieuse fille. Elle pourrait lui parler de ses problèmes, mais ce serait trop directe, et sûrement qu'elle s'en foutait. Après quelques minutes de réflexion, Aurore décida de poser une question basique, mais assez précise.

-Tu es ici pour quoi? Ce n'est pas un coin très connu... dit-elle d'une voix incertaine.

Elle le regretta aussitôt. Mais de quoi je me mêle? pensa-t-elle. Et si elle voulait seulement être seule et que personne ne la dérange? ce qu'Aurore voulait au départ. Peu importe, le mal était déjà fait. En attendant sa réponse, elle essaya de prendre une position confortable sur le mur. Difficile dans ces temps froids.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans un coin sombre

Message par : Alice Grant, Mar 10 Mai 2016, 14:43


La jeune fille s'assit à même le sol et demanda d'un ton hésitant:
-Tu es ici pour quoi? Ce n'est pas un coin très connu...
Alice s'attendait à quelque chose comme: "qu'est-ce qui t'prends?!" ou: "Désolée" comme réponse, mais pas une telle question. Ca l'étonna autant que l'amusa. Elle enleva sa capuche, laissant voir ses yeux noirs et ses cheveux courts. Bon. Autant répondre. Après tout, elle avait envie de parler. Sur le ton de la rigolade, elle dit:
-Tu veux dire: "dans un coin si mal fréquenté"? Et bien, je voulais...elle s'arrêta net.
La serdaigle ne pouvait pas dire qu'elle voulait être seule, ce serait mentir et son interlocutrice risquait de mal le prendre. Elle reprit plus sérieusement, d'un ton détaché:
-J'aime bien voir ce qui sa passe la ou personne n'aura l'idée de fouiller. Et puis, ça me change les idées.

Elle s'assit à son tour à côté de l'inconnue. Une question la frappa soudain: elle n'avait pas l'air d'avoir de but précis, elle non plus.
-Et toi, qu'est-ce que tu fais là? demanda-t-elle en regardant le ciel ou se mêlaient jaune, orange et rose à l'horizon, signifiant que le Soleil venait chasser les étoiles et la Lune.
Revenir en haut Aller en bas
Aurore Morgane
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans un coin sombre

Message par : Aurore Morgane, Mar 10 Mai 2016, 21:37


Un léger sourire se dessina sur la visage de l'inconnue. Ce qui ne plut point à Aurore, qui pensa que la brunette riait d'elle et de sa question quelque peu indiscrète. Un peu vexée, elle regarda ses mains. Mais la fille répondit d'un ton amusé:

-Tu veux dire: "dans un coin si mal fréquenté"? Et bien, je voulais...

Mais elle s'arrêta. Qu'est-ce qu'elle voulait bien dire? Décidément, elles étaient deux à cacher quelque chose. Aurore sentit qu'elle voulait le dire, mais qu'une partie d'elle voulait le contraire. J'ai l'impression qu'on est dans la même situation mais qu'on ne peut communiquer par peur que ce ne soit pas la cas... pensa Aurore. Même si celle-ci est curieuse de savoir ce que voulait dire cette inconnue, elle s'abstint tout commentaire, car elle savait comment c'était difficile de se confier. La fille à la capuche finit par continuer:

-J'aime bien voir ce qui sa passe la ou personne n'aura l'idée de fouiller. Et puis, ça me change les idées.

Puis, elle s'assit à côté de la Serpentard. Celle-ci se contenta de cette réponse, qui dissimulait clairement une autre vérité. Un silence s'installa. Cette fois non pas embarrassant mais agréable. Chacun de leur côté mais en même temps proche de se confier. Regarder l'aube est un instant magnifique qui demande le calme.

-Et toi, qu'est-ce que tu fais là? demanda sa partenaire de silence.

Aurore perdit contenance. Sur le coup, elle n'avait pas pensé aux retombées de sa question précédente. Tout d'abord, elle pensa dire toute la vérité. Mais c'est un peu trop "trash". Mais elle avait BESOIN de le dire. Et qui sait si cette personne est digne de confiance. Elle ne lui restait plus beaucoup de temps pour répondre avant que ça devienne trop louche. Vite! Il faut trouver une répartie MAINTENANT!

-Tu veux savoir pourquoi je suis ici? À me lever le très tôt pour geler toute seule dans le froid?! Premièrement parce que mon père est fou! Il pourrait presque me tuer! Et ma mère n'a aucune autorité et j'ai l'impression qu'elle pourrait se suicider d'un jour ou l'autre.C'est pour ÇA que je suis ici, et que je te parle. Et pourquoi je t'en parlerais d'ailleurs, qu'est-ce que t'en as à foutre? Hein? RIEN! STRICTEMENT RIEN!

Et Mer**... Pourquoi quand il s'agit de ma famille je perds mon sang froid? Sans s'en rendre compte, Aurore s'était levé. Elle était debout, entrain d’engueuler une fille qui n'a rien demandé pour et qui ne le méritait pas. J'ai envie de m'enterrer en ce moment. pensa-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans un coin sombre

Message par : Alice Grant, Mer 11 Mai 2016, 09:21


Après qu'elle ait fini sa tirade, Alice fut surprise. Visiblement, elle avait touché un point sensible, la jeune fille était à bouts de nerfs. Ah, les problèmes familiaux. Ses querelles passagères avec sa mère n'étaient jamais bien graves, alors que la ça semblait vraiment difficile à supporter, et la serdaigle avait toujours su se mettre à la place des autres. D'une voie qui se voulait rassurante, elle répondit:
-J'en ai pas "rien à foutre", t'inquiète, tu peux en parler si tu veux.
Elle se rendit compte que s'était vrai. Ma faiblesse est celle des autres, une phrase qui lui revenait souvent à l'esprit. Le seul moyen de l'atteindre, moralement en tout cas, c'était de lui montrer de la souffrance, de blesser des personnes, pas forcément qu'elle connaissait. Aussi ses paroles l'avaient touchées.
-Ton père te cherche?
Bien qu'elle même pas vraiment dans son assiette, elle s'inquiétait sincèrement pour cette inconnue, et elle espérait que ça se voyait. Qu'elle ne pense pas qu'elle se moque d'elle.

Il n'y avait toujours personne dans la rue. C'était en effet pas un coin très fréquenté.
Revenir en haut Aller en bas
Aurore Morgane
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans un coin sombre

Message par : Aurore Morgane, Mer 11 Mai 2016, 19:19


Aurore pensa que l'inconnue se mettrait en colère, mais non. Rien de tel. Seulement de la stupeur. La serpentard discerna aussi un autre sentiment. De la pitié? Non, ce n'est pas ça. De la méprise? Non plus. Elle n'avait plus vu cette émotion depuis des lustres. De la compassion. Comment une fille qu'elle ne connait pas peu éprouver de la compassion envers elle? Envers la même personne qui l'a grossièrement parlé un peu plus tôt. Une personne normale serait rassurée, calmée de voir qu'une personne s'intéresse réellement à elle. Mais Aurore ne la crut pas. Ce n'est pas normal! se dit-elle. Il y a sûrement, une arnaque, une blague, quelque chose! Personne ne s'est intéressée à elle pendant toutes ces années. Pourquoi maintenant?

-Ton père te cherche?

J'espère que non... songea-t-elle. Mais elle était sûr qu'il s'en foutait de toute façon. Il pourrait la frapper si elle était là, devant lui, mais dès qu'elle quitte le foyer familial, Pouf! Et même s'il la cherchait, ça n'importait pas à Aurore. Elle était venu ici pour l'éviter, pas pour se réconcilier.

- Non. dit-elle d'une voix lointaine.

Ce n'est pas tout à fait un mensonge, plutôt une semi-vérité. Un peu avant, elle avait tout déballé à la brunette, et elle le regrettait la même erreur. Aurore est peut-être assez sotte pour faire une grosse erreur, mais pas pour la faire deux fois. Même si elle tenait à son orgueil, elle finit par reprendre la parole.

- Je suis désolée. Je n'aurais pas dû.. Je ne sais pas ce qu'il m'a pris...
balbutia-t-elle.

En disant cela, elle avait commencé à marcher, se préparant à partir, honteuse. En fait non, elle n'allait pas rentrer. Seulement aller dans un autre coin. Plus froid, plus sombre, plus seul. Cette fois-ci, c'est certain, La serpentard veut être seule. Pour oublier ce qu'il venait de ce passer.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans un coin sombre

Message par : Alice Grant, Jeu 12 Mai 2016, 13:46


La réponse fut négative. Alice était rassurée de savoir que son père -qui semblait avoir un grain- ne risque pas de débarquer à tout moment. Elles étaient donc tranquilles. Mais à la voie peu assurée de la brune, elle avait tout de même un doute. Il était certain qu'elle serait prête à en découdre, comme d'habitude, si il était le genre de personne avec qui on ne peut pas parler, et c'était sûrement le cas.

- Je suis désolée. Je n'aurais pas dû.. Je ne sais pas ce qu'il m'a pris...
La serdaigle baissa légèrement la tête pour qu'elle ne la voit pas sourire. Combien de personnes avait-elle vu crier sur quelqu'un alors qu'ils n'étaient pas énervés contre lui? D'habitude, après avoir crié, les gens fondaient en larme. Mais pas l'inconnue. Elle releva la tête pour répondre, toujours d'une voie rassurante, comme elle le faisait dans ces cas là:
-C'est rien, vraiment. Si tu veux en parler...
Vraiment, ses problèmes n'étaient rien à côté de ce que vivait cette fille. Alors, tant qu'elle était là, hors de question de la laisser seule.
Revenir en haut Aller en bas
Aurore Morgane
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans un coin sombre

Message par : Aurore Morgane, Ven 13 Mai 2016, 12:16


La brunette ouvre les portes à Aurore, mais celle-ci n'est pas sûre de vouloir se confier. Mais bon, et bien, puisqu'on en est là... marmonna-t-elle suffisamment bas pour ne pas que l'inconnue l'entende. La serpentard se rassit et pensa aux mots qu'elle allait utiliser. Comment faire comprendre à une fille qu'elle a un problème assez important, mais pas assez pour empiéter sur la vie des autres? Le choix est difficile, mais cette fois-ci, Aurore réfléchit bien avant de prononcer un seul mot.

- Tu sais, je n'ai pas l'habitude de parler de ça, donc... En fait, si tu es réellement intéressée, mieux vaut tout te raconter du début, non? Il y a neuf ans, mon frère aîné est mort d'un désartibulement, une erreur de transplanage. Depuis ce temps, ma mère ne veut plus de magie dans sa vie, mais reste auprès de mon père par peur de le voir m'attaquer dans ses crises de folies.

La voix d'Aurore s'étrangla. Parler de son père lui était très difficile. Elle avait vécu des bons moments avec, mais aujourd’hui, tout cela n'était que souvenirs. Elle tassa ses longs cheveux noirs d'un côté, pour être sûre de voir la réaction de son interlocutrice. Elle continua.

- Autrefois, j'aimais mon père. Il était ma source de lumière, il jouait souvent avec moi, je tenais à lui et de même de son côté. Mais depuis le funeste événement, il ne me parle plus et s'enferme dans son bureau, pour sois-disant travailler. Quand j'avais sept ans, je ne comprenais pas pourquoi, donc je cognais souvent à sa porte. À chaque jour, pendant un temps, je cognais à sa porte à l'aube et je restais devant sa porte jusqu'au crépuscule. Évidement, je prenais des pauses. Chaque soir, lors de la tombée de la nuit, je me disait que demain, il allait me répondre. J'ai fait et refait cela des jours et des jours, jusqu'à ce qu'il finit par m'ouvrir, enfin. J'étais toute exitée, je me disais qu'il allait jouer avec moi, comme il le faisait avant... Mais il m'a prit dans ses bras violemment et m'amena dans un boisé proche. J'avais peur, mais j'avais encore de l'espoir, donc j'attendis et écoutai. Il me dit alors d'une voix emplie de colère et d'amertume de le laisser tranquille. Il se tourna dos à moi et marmonna qu'il aimerait que je sois jamais née. Il s'en alla. Me laissant seule dans une forêt que je ne connaissais pas. Je cherchai la sortie pendant une journée jusqu'à ce que ma mère me trouve et me ramena à la maison. Pas besoin de lui expliquer, elle le savait déjà. Depuis ce jour, plus jamais je n'allai devant la porte du bureau de mon père. Depuis ce jour, je l'évite, c'est lui parfois qu'il me cherche. Dans ses crises de folie, il n'arrête pas de me dire que c'est de ma faute ou celle de ma mère. Celle-ci m'a appris comment l'éviter dans ses crises. C'est ce que je fais en ce moment.

Voilà, Aurore n'avait plus rien à dire. Elle avait omit de dire à la fille que ce matin, elle n'avait pas pu fuir à temps et que son père avait réussit à l'atteindre, mais c'était qu'un détail.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans un coin sombre

Message par : Alice Grant, Ven 13 Mai 2016, 13:11


Le coeur d'Alice serra devant une histoire aussi tragique, et ne douta pas une seconde de la véracité du récit. Si elle était restée impassible durant la confession de la brune, elle serait sûrement un monstre, elle n'avait pas pu s'empêcher de baisser les yeux par instants tout en tripotant nerveusement sa montre. Les évènements tristes qui gachaient une vie elle connaissait mais ce n'était pas le moment de parler d'elle. Ce serait trop égoîste d'enchaîner directement sur sa propre histoire.

Des questions trottaient dans sa tête, mais là elle n'hésita pas à parler, impressionnée par l'absence de larmes de l'inconnue.
-Pourquoi ta mère reste-t-elle avec ton père? Tu peux être protégée. Tu as des droits, tu sais. Tu es loin d'être seule.
Elle s'arrêta un instant, pesant ses mots avant de reprendre, sans prétentions:
-Je peux peut-être t'aider.
Elle posa quelques secondes une main sur l'épaule de la jeune fille d'un geste rassurant, tout en se rendant compte qu'elle ne s'était pas présentée.
-J'm'appelle Alice, je suis à Poudlard, serdaigle, sixième année. Et toi?
Revenir en haut Aller en bas
Aurore Morgane
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans un coin sombre

Message par : Aurore Morgane, Ven 13 Mai 2016, 13:36


Maintenant, Aurore savait son nom. Alice posa sa main sur son épaule et se présenta, mais presque aussitôt, la serpentard se dégagea de son emprise. La brunette a touché sa blessure, mais mieux vaut ne pas faire d'allusion. Pourquoi sa mère restait avec son père? Aurore le sait, elle sait que sa mère l'aime encore...

- Je m'appelle Aurore, mais assez parlé de moi. Peux-tu me dire ce que tu viens faire ici?


Elle envie de se changer les idées. Peut-être qu'entendre les problèmes des autres l'aidera à lui occuper l'esprit. J'ai envie d'aider, je me suis toujours trouvée impuissante. Durant toute ma vie! cria-t-elle intérieurement. La sepentard se tourna de dos à Alice pour examiner son entaille. Sa couleur est un peu inquiétante, mais elle va bientôt avoir sa baguette. Elle  est habituée de souffrir en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans un coin sombre

Message par : Alice Grant, Ven 13 Mai 2016, 14:24


Elle n'avait pas répondu à sa question, mais bon, elle préféra ne pas insister. Autant parler d'elle et y revenir plus tard.
-Je me suis disputée avec ma mère. Rien de grave, mais voilà: jusqu'à mes huit ans, mon père, un moldu brillant, le meilleur homme que je connaisse, et ma mère, une sorcière intelligente enceinte à ce moment là et moi vivions en France. Un mage noir nous a attaqués, a brûlé mon père et notre maison. Seuls les travaux d'archéologue de mon père n'ont pas étés atteints par les flammes. L'assassin s'est enfuit, on ne l'a pas retrouvé. Et depuis, ma mère et moi, on occupe tout notre temps libre à poursuivre les recherches de mon père, et s'est pas sans danger, mais ça nous permets de nous rapprocher et de ne pas penser trop au fait qu'il n'est plus là. Mais, quand ça devient vraiment trop dangereux, ma mère -et c'est la raison de notre dispute- ne veut pas que je l'accompagne, mais j'ai vraiment peur pour elle, parce que quand ma mère trouve trop dangereux quelque chose, c'est que c'est aux limites de l'impossible de ne pas en sortir vivant. Voilà, je sais pas ce que je ferai si elle ne revenait pas.
Elle s'arrêta quelques instants. Fallait-il lui dire toute la vérité sur la disparition du mage noir? Oh, après tout, si jamais, #Oubliettes était à sa portée.
-Le mage noir... je l'ai retrouvé il y a pas longtemps, dans l'Allée des Embrumes. Je te passe les détails. Je l'ai envoyé à Azkaban. J'ai tourné la page. J'avais essayé d'oublier mon passé, mais crois-moi ce n'est pas la bonne solution. Il ne faut pas tout garder pour soit. Ca te détruit de l'intérieur jusqu'à ce que tu exploses.
Sa voie ne tremblait pas. Elle était parfaitement apte à en parler depuis qu'elle s'était confiée à deux gentilles poufsouffles au bord du Lac, mais jamais elle n'avait raconté son histoire avec autant de détails.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Dans un coin sombre

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 9

 Dans un coin sombre

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.