AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Jusqu’à 50% de remise sur la boutique en ...
Voir le deal
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande
Page 1 sur 8
Cours particuliers
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Justin Davis
Justin Davis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours particuliers  Empty
Cours particuliers
Justin Davis, le  Ven 3 Oct - 17:32

Ouverture de sujet autorisé par Luke


PV Valentina Boccini


C'était le Jour-J, comme on disait. Justin y avait pensé toute la journée. Comment est-ce que ça se passerais ? S'il ne maîtrisait pas le sort ? Il passerait sûrement pour un idiot si cela arrivait. Malgré tout il tentait d'être optimiste, après tout il serait dans une salle isolée avec la professeur la plus sexy de l'école. Il passa aux cachots récupérer et déposer quelque affaires, notamment les parchemins qui ne seraient d'aucune utilité. Il n'oublia pas sa baguette magique évidemment, elle était comme une partie de lui qu'on ne pouvait lui retirer. La journée était passée relativement vite (ça à sûrement un rapport avec le fait qu'il avait passé la moitié de la journée à dormir).

Quand il eut finit ses quelques broutilles dans sa salle commune, le Serpentard quitta les sous-sols pour rejoindre la Salle sur Demande, le lieu du rendez-vous. Cette endroit était sûrement le lieu le plus mythique de Poudlard, sincèrement, tout était là-bas, peu importe la personne la salle pourrait se transformer en un fast-flood s'il le fallait. Finalement il parvint à arriver face au grand mur de pierre. Il passa trois fois devant, comme il le fallait, demandant un lieu pour apprendre la Défense contre les Forces du Mal. Ainsi une gigantesque porte apparut et avant qu'un élève ne le voit il se glissa à l'intérieur. Il venait de pénétrer dans la Pièce Va-et-Vient. La pièce était absolument magnifique. La décoration était somptueuse et représentait bien le caractère des Serpentard. Elle était sombre et une légère lumière verdâtre la traversait. Sur les murs, des bannières à l'effigie de la meilleur des maison et de nombreux meubles noirs brillants. On trouvait des ouvrages à la gloire de la maison de Salazar, sur les sortilèges impardonnables, des Grimoires incroyablement bien fournis et deux nécessaires à baguette. Il y avait aussi un espace dédié à la pratique contenant une estrade et des mannequins. Là-bas, le sol était rebondissant afin d'éviter de se blesser, la pièce était tout bonnement parfaite.

En attendant la professeur, puisqu'il avait tout de même une demi-heure d'avance, il utilisa le nécessaire à baguette, rendant son morceau de bois magique plus brillant et plus fonctionnel que jamais. Il tenta de tuer le temps en prenant les livres ayant un rapport avec le #Terrorim. Il les posa sur la grande table disposée dans la partie "théorique" de la salle et pensa qu'ils pourraient lui être pratiques par la suite. Il était toujours aussi fasciné et aurait pu rester toute sa vie à cet endroit si il avait un lit et des vivres. En parlant de vivres... C'était bien la seule chose qu'il manquait à la salle et soudain il remarqua qu'une bouteille de bierreaubeurre et qu'un sandwich au poulet (son préféré) étaient posés sur la table. Chose curieuse étant donné qu'il était persuadé que la nourriture n'était pas ici il y a quelques instants. Il resta d'abord de marbre puis haussa les épaules et pensa qu'il pouvait avoir confiance en l'esprit de la Salle. Le sandwich était délicieux, sûrement le meilleur qu'il avait mangé. La pièce était peut-être reliée aux cuisines de la même façon que la Grande Salle ? Alors qu'il savourait son énorme sandwich, la porte s'ouvrit.

Spoiler:
 
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Cours particuliers  Empty
Re: Cours particuliers
Megan K. Hayajân, le  Sam 4 Oct - 11:43


PV Justin Davis

J´ai toujours eu la fabuleuse capacité de pouvoir me lever tôt. C'est donc sans hésiter que je me levais pour une une nouvelle journée de cours. Au temps de mes études, je n'aurais jamais cru vouloir être professeur, pourtant c'était -j'en était sûre- le métier parfait pour une personne telle que moi. J'étais plutôt patiente et j'aimais bien rendre de pauvres ignorants moins stupides. Et surtout, j'avais appris à distinguer le talent. Chez William, j'avais vu la grandeur. Chez Kyara, la finesse. Chez Charli, la fainéantise. Chez Heather, une certaine forme de courage. Chez Violaine, le potentiel. Et c'est parce que j'avais repéré chez Justin Davis de l'ambition que j'allais faire des heures supplémentaires. J'étais trop bonne envers ce gamin... Mais j'avais envie de le former. Il réagissait bien à la peur, elle l'éveillait.

J'avais trois heures seulement de cours. Le premier avec des troisièmes années. Il s'agissait des strongulots. J'ai donc tenu deux heures avec des enfants braillants et incapables. Je passais ensuite un moment dans la salle des professeurs, en compagnie de mes collègues. Un café au lait plus tard, je repartais pour une heure de cours avec des cinquièmes années. Ce cours là fût plus intéressant. Néanmoins, le niveau était faible. Les étudiants devenaient moins bons qu'auparavant. J'embrayais sur un cours avec des septièmes années. Et pour finir, j'allais manger à la Grande Salle.

***

C'est donc avec une bonne journée dans les pattes que je pris le chemin de la Salle sur Demande. J'avais passé pas mal de temps entre ces mûrs, pendant mes études. Je connaissais bien le chemin. J'avais pris ma baguette, bien évidemment. Ainsi que du chocolat, du jus de citrouille et des serviettes. J'avais fourré le tout dans mon sac, et j'avais quitté mon appartement pour commencer à grimper dans les étages. Je me demandais si le gamin serait à l'heure. En fait, il avait plutôt intérêt. Je parvins enfin dans le couloir et je tournais devant le mur pour le moment vierge. Je me sentais stupide, à déambuler comme ça, dans ce couloir. Je grimaçais. Et la porte apparue. J'entrais donc sans plus attendre.

Justin était là, engloutissant un sandwich. Les jeunes. L'endroit était parfait. De la place pour la pratique, c'était le principal. Dans un coin, il avait posé des livres. D'un geste de la baguette, je les enflammaient, signalant par ce geste mon arrivée et le début de ce cours particulier. Je sentis le regard du jeune homme se poser sur moi et je me maudis : peut être aurais je du me changer. Une jupe, un chemisier. Bref, ma tenue habituelle d'enseignante. Un survêtement aurait été plus approprié. Enfin bon.

Bonsoir, Justin. Prêt ?

Sans plus attendre, le prenant par surprise, je lui lançais le #Terrorim.


Hrpg : ce n'est pas très long, je m'en excuse.
Justin Davis
Justin Davis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours particuliers  Empty
Re: Cours particuliers
Justin Davis, le  Dim 5 Oct - 19:05

Finalement la porte se referma et la professeur pénétra dans la salle. Elle fut une entrée remarquée, brûlant au passage les livres posés sur la table. Toujours classe les serpys, et puis qui s'intéressait à la théorique de toute façon ? Il termina d'engloutir son sandwich pour finalement se lever. Il lui sourit amicalement, elle était quand même cool de lui faire faire des cours particuliers. Elle portait sa tenue d'enseignante habituelle, sa jupe et son chemisier. Il avança de quelques mètres avant qu'elle ne lui lance :

Bonsoir, Justin. Prêt ?

Il hocha la tête mais aussi tôt un jet de lumière se précipita sur lui. Il avait eu le temps de sortir sa baguette mais le temps de réflexion et la distance étaient tellement courts que le sortilège le frappa de plein fouet. Il n'aurait pas du baisser sa garde, il ne s'y était pas attendu. Étrangement, après que le sort l'ai touché il ne se sentit pas différent. Puis d'un coup il n'arrivait plus à distinguer les formes, tout semblait noir et flou. Il entendait des cris, restait immobile, tétanisé, mais il avait au moins l'avantage de connaître le sort pour l'avoir étudié en classe. Tous ses sens avaient étés comme améliorées, il entendait chaque son, ses yeux parcouraient la salle à une vitesse qui en faisait presque peur et sa baguette frappait l'air cherchant une cible à attaquer. Devant lui, au lieu de Miss Boccini se trouvait une toute autre personne. Il était face à une silhouette sortie tout droit d'un film d'horreur qui avait un sourire machiavélique. L'atmosphère était pesante et Justin commençait à devenir paranoïaque. Il pointait sa baguette de partout, tentant de déceler une sorte de vie à attaquer, tournant sur lui même. Il tenta de s'apaiser intérieurement, se rappelant que ce n'était qu'une peur illusoire mais très vite son rythme cardiaque et sa respiration s'accélérèrent. La sensation procurée par le sort était horrible. Son estomac se tordait dans tous les sens et bientôt il regretta d'avoir mangé ce sandwich. Finalement il reposa les yeux sur Valentina maintenant devenu une créature des ténèbres hostile et pointa sa baguette sur elle, tremblant de tout son corps mais il parvint à réciter la formule suivante : Bombarda. Il espérait que le sortilège touche le monstre, en le touchant peut-être que le sortilège s'arrêterait et que cette peur s'arrêterait.

Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Cours particuliers  Empty
Re: Cours particuliers
Megan K. Hayajân, le  Mer 15 Oct - 16:58


L´effet de surprise devait jouer en ma faveur, et en effet, ça ne manqua pas. Il fût frappé de plein fouet par mon #Terrorim, et ses traits se décomposèrent aussitôt. Il avait peur. Quand j'avais proposé à Justin ce cours, il s'était empressé d'accepter sans même prendre en compte l'effet que cela pourrait avoir. Il avait su résister lors de l'attaque de l'épouvantard, mais ce n'était rien, rien face à ce sort. Je l'avais heurté de toute ma puissance, lui insufflant une angoisse sans nom, lui brouillant l'esprit et lui glaçant les os. Il me fixait, en simple pantin du sentiment, et tremblait. Soudain, Justin leva sa baguette et me visa.

#Bombarda

Je faillis me retenir de rire. Son sort était pitoyable et je me contentais d'un pas sur le côté pour en éviter le jais lumineux. La peur rend idiot, il en était la preuve parfaite. Sans même user de ma baguette, d'un geste de la main, je le désarmais, usant de ma capacité à user de la magie sans instruments. Davis était apeuré. Je devais lui faire prendre conscience que le sortilège #Terrorim était bel et bien une arme des plus redoutable. Ne voulant cependant pas qu'il perde la tête, je levais le sort. J'allais aussitôt vers lui et le poussait sur un fauteuil. J'ouvris mon sac et en sortis la tablette de chocolat. J'en cassais un carré et le lui tendit, avant d'aller sagement prendre place en face de lui. Pour le moment, je gardais le silence, laissant à Justin le temps de récupérer, de souffler un peu. C'était éprouvant, j'en étais consciente. C'était plus que du niveau septième année, mais il pouvait le maîtriser. J'en étais presque sûre. Cependant, avant d'apprendre à le jeter, il fallait qu'il sache sans protéger, qu'il maîtrise sa peur. Je finis par prendre la parole.

C'était pitoyable, j'espère que tu en as conscience..

J'étais dure dans mes propos, mais je n'avais pas vraiment le choix. Je voulais lui faire saisir que le chemin serait parsemé d'embuches. Ce sort pouvait mener aux sortilèges impardonnables. Les plus puissants, les plus intéressants. Mais une personne ne maîtrisant pas le #Terrorim ne pouvait clairement pas prétendre jeter un #Doloris. Je reprenais.

Quand tu as peur, essaye de te fixer sur des vérités. Tu t'appelle Justin Davis. Tu as dix sept ans. Tu es un Serpentard. Valentina Boccini est ta professeure favorite... je lui adressais un clin d'oeil. Ce qu'il faut, c'est que ton cerveau analyse ta peur comme factice. Tu es prêt à essayer de nouveau ? Reprends du chocolat, si tu veux.
Justin Davis
Justin Davis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours particuliers  Empty
Re: Cours particuliers
Justin Davis, le  Ven 17 Oct - 17:23

Le sortilège était tellement mauvais que la professeur n'eut qu'à se pousser pour l'éviter. Justin, toujours désemparé devant le monstre qui se tenait à quelques pieds de lui leva à nouveau sa baguette et se prépara à attaquer, un peu plus confiant qu'avant. Malheureusement la créature des ténèbres possédait aussi une arme semblable à une baguette. Le sinople ne bougea pas, puis finalement il revint brusquement à la réalité. Justin était immobile, debout, contemplant le changement physique de Tina. Elle était passé d'être repoussant à véritable déesse. Il tremblait et transpirait légèrement du front. Miss Boccini le poussa sur un siège et lui tendit un morceau de chocolat. Le serpent savait que le chocolat avait des propriétés magiques régénérantes, alors il attrapa le morceau que lui tendait sa professeur et le fourra rapidement dans sa bouche. C'était vraiment apaisant, il se sentait déjà un peu mieux qu'avant.

« C'était pitoyable, j'espère que tu en as conscience... »

Les dures paroles de Tina résonnèrent dans son crâne. Il se sentait un peu mal, il s'était fait avoir par l'effet de surprise et son sortilège était ridicule. Il aurait dû mieux faire, "j'ai fait ce que j'ai pu" ne faisait pas partie du vocabulaire de Davis. Elle avait raison, il devait se reprendre et devait apprendre à maîtriser ses angoisses, cette arme pourrait aussi bien se retourner contre lui. Justin hocha la tête, approuvant les paroles de son institutrice puis celle-ci continua.

« Quand tu as peur, essaye de te fixer sur des vérités. Tu t'appelle Justin Davis. Tu as dix sept ans. Tu es un Serpentard. Valentina Boccini est ta professeur favorite... Ce qu'il faut, c'est que ton cerveau analyse ta peur comme factice. Tu es prêt à essayer de nouveau ? Reprends du chocolat, si tu veux. »

Justin sourit et acquiesça pour montrer qu'il avait compris. Elle était bel et bien sa professeur préféré, en plein dans le mille ! Il enregistra bien les informations qui venaient de lui être transmises et se resservît un carré de chocolat. Il se leva et se prépara à recevoir de nouveau le #Terrorim, ayant encore plus envie d'apprendre le sortilège après l'avoir subi. À nouveau sans prévenir Boccini tendit son bout de bois magique - ça s'appelle un baguette ! - et lança le sort. Il se laissa frapper par le jet de Lumière et bientôt l'atmosphère redevenait pesante et l'air presque irrespirable. Il regarda sa professeur qui s'était à nouveau transformée en sorte de monstre mais cet fois il fut plus intelligent. Il baissa sa baguette et ferma les yeux, tentant tant bien que mal de réfléchir.

* Cette peur n'est pas réelle, elle est factice. Sois plus intelligent qu'elle, ne la laisse pas te dominer et te dicter tes gestes. Souviens toi... Tu es dans la Salle sur Demande, tu es venu pour... Pour des cours particuliers ! Avec Miss Boccini, donc il n'y a personne à part vous deux... Dans ce cas là, c'est elle qui est en face de toi, tu hallucine simplement. *

Le Serpentard rouvrit les yeux et devant lui de trouvait... Valentina Boccini, en chair et en os ! Le fait de se concentrer sur des faits réels l'avait aidé à y voir beaucoup plus clairement la peur devant lui jusqu'à qu'elle s'évapore. Oui il avait encore quelques petites lacunes et il devait s'aider du mur pour avancer tellement qu'il tremblait mais cette fois plus de sueurs froides. Quand la professeur annula finalement le sort il se dirigea vers la tablette de chocolat pour se servir de nouveau deux petits carrés. Il se sentait de nouveau mieux et sourit à sa professeur, en signe de gratitude pour ces bons conseils. Ce n'était pas parfait mais il était sur que l'effet de surprise pourrait faire sombrer dans la folie certaines personnes qui n'étaient pas entraînées, il savait aussi que si il ressayerait il s'améliorerait de nouveau. Le serpent resta debout attendant les consignes suivantes de sa professeur. Elle était douée, pas de doutes possibles. En quelques mots elle avait su bien se faire comprendre et donner d'excellent conseils

À l'attention de Miss Boccini:
 
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Cours particuliers  Empty
Re: Cours particuliers
Megan K. Hayajân, le  Mer 22 Oct - 17:28


Le geste de la tête de Davis me comprendre que je pouvais y aller. Je pointais ma baguette vers lui et une détonation sourde l'embrassa. Aussitôt, la peur transforma son visage d'adolescent. Ses yeux brillèrent et la fine pellicule de sueur sur son frond s'intensifia. Le tout faisait scintiller sa peau. Sa frayeur était parfaitement visible. Il allait devoir apprendre à se contrôler, ça me semblait évident. Pour le moment, ce n'était pas gagné. Je n'avais rien à faire; tout le travail était dans sa tête. C'était lutter, coute que coute, contre les instincts humains. J'avais appris à le faire sur le terrain. Quand deux mages noirs vous encerclent et vous menacent de leur baguettes, vous apprenez vite à réagir. C'est l'adrénaline qui prime et alors, seul l'audace peut vous sauver.

Heureusement, Justin ne risquait rien face à moi. Ce n'était qu'un entrainement et les conditions lui étaient favorables. Je le voyais. Il luttait, marmonnait dans sa barbe. Il se concentrait, visiblement, pour ne pas s'effondrer et céder à la peur, sans chutter dans des ténèbres abyssales. Il était un Serpentard. Il devait donc rester fier pour sa maison et garder le contrôle. Moi, je me contentais de maintenir le sort. Visiblement, il tenait. Il s'accrochait au mûrs, les yeux plissés. J'accentuais mon contrôle magique. Il restait à la surface. Il avait comprit le truc. Je rompais donc le contact. Aussitôt, Davis s'effondra sur le fauteuil et engloutit un peu de chocolat. À nouveau, c'était mon tour de parler.

-OK ! C'était pas mal du tout ! Quand tu luttes, concentres toi sur toi même. Pense à ton visage neutre. Ça se voyait clairement qu'au début tu étais terrifié. Cache ta peur à tes ennemis. C'est tes faiblesses qu'ils cherchent, d'accord ? Entraines toi quand tu le pourras. On pourra même refaire des séances privées si tu le souhaites. Maintenant... Tu vas devoir faire exactement le contraire. Théoriquement, c'est plutôt simple...

Je regagnai le centre de l'arène et fit signe à Justin de prendre place devant moi. Une fois que ce fût fait, je posais la baguette sur la table, prouvant ainsi à l'élève que je n'allais user d'aucun sort. Ce que j'allais lui apprendre était plutôt difficile à cerner et à appliquer. Faisable. Mais il allait devoir bosser dur et démontrer tout son talent. Si il en avait bien sur. Je me raclais la gorge et commençais à parler...

Il est nécessaire de connaitre la peur pour jeter ce sort. Pense aux effets de la port et prononce distinctement la formule. Tu pourras l'informuler dans un futur plus ou moins proche. Vas y. Lance toi. Je suis prête !
Justin Davis
Justin Davis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours particuliers  Empty
Re: Cours particuliers
Justin Davis, le  Jeu 23 Oct - 13:13

Justin continuait de mâcher ses petits carrés de chocolat quand Valentina s'approcha de lui, un air plutôt satisfait. Il avait tout de même réussi à résister au sortilège, ce n'était clairement pas parfait mais il comptait bien s'améliorer. Le fait d'avoir une aussi bonne institutrice devait aussi y joueur, pensa le sinople. Finalement la professeur rompit le silence qui régnait dans la pièce.

« OK ! C'était pas mal du tout ! Quand tu luttes, concentres toi sur toi même. Pense à ton visage neutre. Ça se voyait clairement qu'au début tu étais terrifié. Cache ta peur à tes ennemis. C'est tes faiblesses qu'ils cherchent, d'accord ? Entraines toi quand tu le pourras. On pourra même refaire des séances privées si tu le souhaites. Maintenant... Tu vas devoir faire exactement le contraire. Théoriquement, c'est plutôt simple... »

Super, au moins son travail était plus ou moins satisfaisant à ses yeux. Il prit en compte ses remarques, il devrait rester impassible, ne laisser transparaître aucune émotion. Des scéances privées en plus ? Pourquoi pas, ce n'était pas comme rester dans la même pièce que West, au contraire. La jolie blonde de dirigea maintenant vers le centre de l'arène où elle fit signe au vert et argent de la rejoindre. Le sinople s'exécuta et se leva en prenant appui sur la table. Il se sentait déjà mieux et si il avait bien compris les dires de Boccini il devrait lui lancer le sort. Amusant. Elle avait posé sa baguette, prouvant qu'elle n'userait aucun de ses nombreux sortilèges d'attaque. Tant mieux pour Justin, il n'était pas capable de battre en duel une professeur aussi brillante. Il garda sa baguette fermement accrochée à sa main droite et visant le sol en attendant les instruction finales.

«Il est nécessaire de connaitre la peur pour jeter ce sort. Pense aux effets de la peur et prononce distinctement la formule. Tu pourras l'informuler dans un futur plus ou moins proche. Vas y. Lance toi. Je suis prête ! »

Ok ! Le Serpentard se concentra totalement. C'était le véritable moment de faire ses preuves, de prouver qu'il méritait le temps de ses enseignants. Davis concentra sa vision de la peur dans sa baguette, la peur véritable. Le désespoir, la paranoïa et tout les autres types de peur.  Bientôt il serait prêt à jeter le sort. Il pointa solennellement sa baguette sur Tina, comme si il s'apprêtait à lancer le sortilège mortel puis finalement il prononça l'incantation : #Terrorim

Il ne savait pas si le sortilège aurait les effets voulus mais un faisceau lumineux quitta la baguette magique du serpent pour se réfugier dans le corps de la professeur de Défense contre les Forces du Mal. Il garda sa baguette pointé vers elle, attendant le verdict final.

Terrorim:
 
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Cours particuliers  Empty
Re: Cours particuliers
Megan K. Hayajân, le  Jeu 23 Oct - 13:43


Est-ce que j'appréhendais le sort de Davis ? Pas le moins du monde. Je ne connaissais personne qui avait su jeter à la perfection le maléfice de Peur du premier coup. Après des années de pratique, il restait difficile à créer. Il exigeais une forte concentration et lors d'un combat actif, il était parfois dur de faire suffisamment le vide dans son esprit pour insuffler une véritable peur à son adversaire. À le terroriser. Cependant je n'étais pas folle, je me tenais mentalement prête. Les hallucinations, je connaissais. Les miennes étaient provoquées par des herbes magiques, mais c'était la même chose. Je réajustais ma jupe et fixais mon regard translucide dans celui du jeune Serpent.

Il leva lentement le bras, et ses lèvres provoquèrent la formule. Je vis l'éclair partir et je le laissais me toucher. Je n'aimais pas cette sensation d'impuissance, mais je n'avais pas vraiment le choix. Je sentis une pression dans mon ventre... Il était sur le bon chemin. Encore parfaitement consciente de mes actes, j'attendais plus, j'attendais la Peut. Mais tout ce que j'eu ce fût un léger chatouillis dans le creux de l'estomac. Okey... Et ben on avait du boulot. D'un geste de la main, j'annulais le sort. J'avais en réalité informulé un #Finite Incantatem, ma capacité à user de petits sorts sans nécessairement utiliser une baguette magique me permettant de ne pas y avoir recour. En suivant le même procédé, j'attirais à moi un petit objet que j'avais caché dans mon sac à main. Je l'attrapais au vol et rejoignais en quelque pas Justin. Je lui passais le bandeau sur les yeux, le plongeant aussitôt dans le noir le plus total.

-Bien, on va recommencer. L'obscurité doit t'aider. Ce n'est pas pour rien que je t'ai dis d'apprendre à gérer ta peur. Fais le vide, effraies toi et propulse ta peur sur moi. Je me met juste en face..

Je joignais le geste à la parole et allais me positionner à environ trois mètres de lui. Je croisais les bras, fermant mon esprit. Je ne voulais pas que ma peur se manifeste comme face à mon épouvantard, c'était hors de question. Je savais trop bien la réaction que j'aurais. La fumée appelle la fumée, la mort appelle la mort. Et le gamin devant moi était innocent.
Justin Davis
Justin Davis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours particuliers  Empty
Re: Cours particuliers
Justin Davis, le  Jeu 23 Oct - 20:37

Le serpent attendait toujours la réaction de sa professeur. Il abaissa légèrement sa baguette, voyant qu'elle ne réagissait pas ? Le sortilège avait-il été un fiasco total ? En tout cas celle-ci resta immobile et ne laissa transparaître aucune émotion, mais vraiment aucune. Peut-être qu'il avait réussi le sortilège mais qu'elle avait seulement bloqué la peur ? Finalement Tina bougea, elle pointa son bras devant elle, visant Justin. Il ne comprit d'abord pas puis il la vit bouger. Qu'avait-elle fait ? Le vert et argent n'en avait aucune idée, il devrait lui demander. Plus tard, là il avait du pain sur la planche. Elle attira dans sa main un bandeau de couleur foncée. Davis haussa un sourcil, ne sachant pas comment réagir. Il était en présence d'une sorcière capable d'user de la magie sans baguette. Valentina Boccini ne cessait de le surprendre. Elle lui banda alors les yeux. Il se sentait étrangement. Il garda néanmoins sa baguette pointée vers la blonde.

« Bien, on va recommencer. L'obscurité doit t'aider. Ce n'est pas pour rien que je t'ai dis d'apprendre à gérer ta peur. Fais le vide, effraies toi et propulse ta peur sur moi. Je me met juste en face... »

Oh, il devrait se servir de sa propre peur et en faire un atout, une arme. C'était plutôt philosophique. Même si il avait les yeux bandés il préféra fermer ses yeux, il ne supportait pas fixer le noir. Il savait que sa professeur était face à lui, il aurait donc seulement à viser devant lui en espérant ne pas trop incliner sa baguette magique sur le côté, il passerait pour un imbécile, le dernier des imbéciles. Il se fit peur à lui même. Il visualisa le noir, il imagina toutes les formes de peur possible. Il se rappela la mort tragique de ses parents, il se rappela les cauchemar incessants, les moments de solitude, l'attaque des Mangemort à Poudlard lui rappelant que la mort n'est jamais loin. Il avait tellement imaginé qu'il avait envie d'hurler, de retirer le bandage mais il utilisa cette peur comme un atout, comme une arme de destruction massive. Son bras ne tremblait plus, le sinople n'avait jamais été aussi concentré. Bien qu'il ne voyait pas il pouvait sentir Miss Boccini. Il mît toute sa puissance dans son bras droit, il avait presque peur que sa baguette magique se casse en deux. Finalement, quand le moment fut le plus propice il prit une dernière bouffée d'air puis il prononça bruyamment l'incantation, comme si ça la rendrait plus puissante. Le procédé fut long, presque deux minutes mais il savait qu'avec le temps tout deviendrais plus simple. Le temps est la clé de tout. Le faisceau lumineux du #Terrorim quitta de nouveau le bout de bois pour se réfugier dans le corps aux formes charmantes de Tina. Il ne savait pas si le sortilège avait réussi et il préféra garder son bandeau sur les yeux pour le moment. Il espérait sincèrement que le sort fonctionnerait et il était plus confiant qu'avant, il avait un très bon pressentiment.
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Cours particuliers  Empty
Re: Cours particuliers
Megan K. Hayajân, le  Ven 21 Nov - 21:54



-Try to learn-
excuses mon affreux retard...

Davis se murait dans le silence, tentant tant bien que mal de se concentrer. L'exercice n'était pas évident, mais il devait réussir, réussir à m'effrayer s'il voulait contrôler efficacement le #Terrorim. Ma peur pouvait se manifester de différentes manières, plus ou moins dangereuses pour mon entourage.  Les possibles réactions que je pouvais avoir pouvaient se montrer mortelles, si Justin restait trop proche. J'espérais vraiment qu'il aurait la présence d'esprit de s'enfuir en courant et de fermer hermétiquement les portes de la Salle sur Demande. Dans l'histoire, on avait eu la preuve que la pièce pouvait résister au Feudeymon. Moi non, mais ce ne serait pas une grande perte pour le monde magique. Il trouvait sans doute très rapidement un nouveau professeur de Défense Contre les Forces du Mal. Sans doute plus compétent. Moins psychopathe; plus innocent. Ce ne serait sans doute pas bien difficile. Après tout je ne valais pas grande chose, niveau crédibilité. M'enfin. 

Il se concentrait et je voyais ses traits se tirer à mesure que sa propre peur croissait. Mes lèvres, deux boutons de roses, se pressaient, anxieuse. Mon nez plissé, mon front marqué d'une ride d'appréhension, je me tenais prête. Malgré ces marqueurs physique, pour tous ceux qui ne me connaissait pas, je devais simplement paraître ennuyée. Je n'avais pas peur de la peur, peur de la terreur. Je ne voulais pas tuer ce pauvre enfant... Et puis les yeux du garçon se plissèrent et ce fût un torrent qui me traversa. Des flashs, des lumières, des rires féroces. M'efforçant de conserver physiquement un calme olympien, je tressaillis légèrement en voyant des serpents de fumée naître du plus profond de la terre, le sol suintait de cette brume brune, l'odeur de carbone me chatouillant le nez. Les flammes naquirent. Brûlantes, chatoyantes, elles s'élevèrent de toute leur puissance, s'enroulant autour du tout et du rien, prenant pleinement possession du territoire. Je serrais les dents, le goût puissant du sang emplissant ma bouche. Les mains dans les poches, je serais le vide, luttant contre l'envie d'alimenter ce feu, de le feudeymiser, de le rendre fou et incontrôlable, incontrôlable comme moi. "Une pyromane dont l'épouvantard est un incendie. C'est pitoyable. " Je fronçais les sourcils, cette petite voix intérieur n'avait pas tout à fait tords ! J'aimais le feu, mais je craignais les dégâts dont J'étais responsable. J'avais peur plus de moi que des flammes. J'étais capable de tout détruire sur mon passage, en comprenant ma propre personne, sans le moindre remords. Je tuais, brulais, hurlais, brisais, réduisais en lambeaux tout être à qui je voulais du mal mais ma grande peur était l'incontrôlable. La fumée est incontrôlable; on ne peut pas la saisir. On ne peut pas l'enfermer. On ne peut pas la contenir. On ne peut pas la chasser. On la fait croitre, on la craint. J'aime la fumée car elle me ressemble.

D'un geste de la main j'apaise les battements désordonnés de mon coeur et d'un coup de baguette l'illusion de peur part, toute fumée s'évade par mes yeux, par ma bouche, se réfugiant en moi comme un foetus se cache en sa mère. Je suis porteuse du mal. Ahah. Lentement je pose mon regard glacial sur Justin Davis, qui vient à la perfection d'utiliser le #Terrorim. J'avais besoin de détruire. Du feu, du feu. À peine ais-je formulé cette pensée qu'une superbe cheminée se creuse dans un mur. Je m'en approche et incendie les bûches qui m'attende. C'est avec un regard fou que je me tourne vers le jeune homme.

"-Joli, petit. J'ai eu peur." je marque une pause, avant d'aller m'asseoir confortablement dans un fauteuil. Je l'invite d'un geste à prendre place en face de moi. "Je trouve que la peur est un sentiment très enrichissant. N'étais ce pas jouissif de voir mes yeux luire de peur ? "

Oh, douce folie quand tu nous tient.,. Je voyais encore le fantôme des flammes danser autour de nous. Pauvre enfant... Tomber sur une folle comme moi..
Justin Davis
Justin Davis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours particuliers  Empty
Re: Cours particuliers
Justin Davis, le  Dim 7 Déc - 18:48

Justin retira le bandeau sombre de ses yeux quand sa baguette projeta un jet de lumière, le Terrorim... Il ne savait pas quoi penser, le sort était-il réussi ? Valentina ne bougeait pas d'un millimètre, soit il avait foiré le sort à nouveau, soit elle maîtrisait trop bien sa peur. Il l'observa pendant de longues, très longues minutes. Elle restait figée devant lui, l'air de dire qu'elle allait bien mais le vert et argenté était observateur et voyait bien que la peur la rongeait de l'intérieur. Elle etait surement assez forte pour y résister sans meme broncher, le sinople l'admirait déjà mais après cette démonstration encore plus.

Soudain la professeur leva la baguette et la peur disparut de son corps et de son visage. Le serpent posa un pied devant lui, tentant de s'approcher d'elle mais son regard incroyablement glacial se posa sur lui. Il resta figé, ne sachant pas quoi faire quand une somptueuse cheminée apparut au coin du mur. Très jolie cheminée. Miss Boccini jeta une buche au feu chauffant tout d'un coup la salle qui paraissait plus froide auparavant, c'etait sûrement le coté Serpentard de la pièce qui voulait qu'elle ait l'air si froide, on se serait vraiment cru dans les cachots des serpys. Il la rejoignit et s'assied à ses côtés. Elle avait l'air perdue...

« Joli, petit. J'ai eu peur. Je trouve que la peur est un sentiment très enrichissant. N'étais ce pas jouissif de voir mes yeux luire de peur ? »

Le vert et argent lui tendit une tablette de chocolat. Il écouta ses paroles et ne pût s'empêcher de laisser paraître un léger rictus. La peur, le serpent la connaissait, il l'avait vécue, l'avait combattue et l'avait vaincue. Mais la transmettre aux autres etait sans doute la chose la plus amusante qu'il n'eut jamais faite. Il plongea son regard dans le sien. Elle était magnifique, c'était tellement dommage qu'elle soit encore son professeur... Il chassa cette pensée et secoua sa tête. Il recula un peu, pensant avoir été un peu trop... Proche.

« Euu... Tu peux me relancer le #Terrorim ? »


Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Cours particuliers  Empty
Re: Cours particuliers
Megan K. Hayajân, le  Sam 10 Jan - 11:34


-Try to learn-


Je posais mes pieds sur une table basse que je n'avais jusqu'à présent pas remarqué. Était-elle seulement là il y a quelques minutes ? La Salle sur Demande était un lieu regorgeant de magie, on ne pouvait rien y prévoir, c'est ça que j'aimais. La salle réagissait à nos voeux, parfois sans que nous ne les formulions. Justin Davis s'installa à mes côtés, presque inquiet. Il me tendit une tablette de chocolat. Je souris. Je déclinais son offre d'un clin d'oeil, attirant à moi d'un geste de la main mon sac-à-main. À l'intérieur, une petite gourde. Je l'ouvris et en pris une gorgée. Je la fermais ensuite et le rangeais là où... Elle devait être rangé. Plus efficace qu'un #Revigor ! Bon. Bilan mental. Davis apprenait vite. Si je comptais quitter Poudlard un jour ou l'autre, c'était une personne comme lui qu'il fallait que je forme. Pour le moment, rien ne me donnait de raisons de quitter le château, mais les choses allaient si vite... Surtout en ce moment ! 

« Euu... Tu peux me relancer le #Terrorim ? »

Je souris. Il en voulait encore ? Soit ! Une petite leçon s'imposait donc ! Je me levais, l'entraînant avec moi en l'attrapant par la main. Je le tirais, séductrice, jusqu'au milieu de la salle. Le rapprochement était fait, j'étais contre lui. Mon souffle dans son cou. Une main glissait sur son torse, l'autre jouait avec le col de son t-shirt. Il était charmant, vraiment. J'étais douce, tentatrice... Je vins mordiller son oreille avant de susurrer avec douceur...

-#Terrorim.

Il se trouvait que, glissée dans ma manche, je tenais fermement ma baguette. Et que je venais de m'en servir. Le sort partit, et je lui insufflais cette fois toute ma puissance. Je me reculais enfin, lentement, me plaçant à un ou deux mètres de lui. C'était sans doute là la leçon la plus importante de la magie. Rester toujours sur ses gardes, surtout par les temps qui courraient. Maintenant, il devait lutter, lutter de toutes ses forces contre l'ombre noire que je venais de glisser dans son esprit. Cette ombre, la peur, allait le dévorer jusqu'à la folie si il ne luttait pas. C'était un petit... Test de fin de cours. Alors, Davis ? Optimal ou Troll ? 



Justin Davis
Justin Davis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours particuliers  Empty
Re: Cours particuliers
Justin Davis, le  Mar 20 Jan - 21:57

Sa professeur sourit. Avait-il dit quelque chose de mal ? Était-il trop exigent envers lui-même ? Non sûrement pas, tant que tout n'était pas parfait Justin en voulait toujours plus, même si la chose en elle-même pouvait le détruire intérieurement ou physiquement, c'était une partie de lui-même qui le rendait meilleur que la plupart des autres élèves qui se contentaient de leurs capacités. A la vitesse de la lumière Valentina attrapa sa main et l'entraîna au centre de la pièce immense. La lumière était verdâtre et il y régnait un sentiment étrange. La salle était bien trop parfaitement rangée et propre, elle en faisait presque peur tellement elle était lugubre. Les deux étaient très proches, trop proches, corps contre corps. Une main froide vint de réfugier sur son torse musclé, passant sous son t-shirt alors que l'italienne, provocatrice. Elle s'approcha de son visage et arrivé au niveau de son oreille, la lui mordilla. Bon sang ce que cette professeur était sexy... Il ne put se retenir davantage mais avant qu'il ne puisse faire quelque chose qu'il avait envie de faire depuis son arrivée au château un chuchotement traversa son oreille et avant qu'il n'ait put le distinguer il se retrouva comme hypnotisé. Il était de nouveau dans cet sorte d'univers parallèle. Il se sourit à lui-même, il avait envie de s'auto-frapper. Il avait été berné si facilement, même si il était doté d'incroyables qualités les femmes étaient son plus gros défaut, défaut que la femme peut-être la plus douée et sexy du château avait du exploiter. Brillant était la seule pensée qui lui vint à l'esprit. Il ferma les yeux, échappant à cette vérité parallèle. Tout était faux ici, il n'y avait pas de sang coulant sur le sol, pas de monstres ou autres créatures fictives, il n'y avait que lui et Tina, sa professeur de Défense contre les Forces du Mal. Son esprit était vide. Il ne voyait plus rien, il était ailleurs et au bout de quelques secondes il se sentit mieux, vraiment mieux. C'avait été difficile mais il maîtrisais son esprit et pouvait se contrôler. Pris par l'émotion il s'approcha de la belle italienne, faisant se frôler leurs lèvres. Alors que son souffle chaud caressa le visage du septième année il accrocha ses lèvres au siennes pour un très long baiser, un baiser passionné, il avait finalement obtenu ce qu'il voulait et en obtiendrait peut-être plus.
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Cours particuliers  Empty
Re: Cours particuliers
Megan K. Hayajân, le  Mar 20 Jan - 22:18


-L'espoir fair vivre-




Je venais de m'écarter plutôt brusquement, presque impatiente de voir la réaction de Justin quand il tomberait dans le piège que je lui avait tendus, mais également lorsque la peut s'emparerait de lui. Allait-il savoir la contrôler ? Mes enseignements auraient-ils portés leurs fruits ? Un seul moyen de le savoir : attendre et ne pas lâcher l'adolescent du regard. Visiblement, la lutte était rude mais il gagnait du terrain. Des traits étaient fermés, il suivait tous mes conseils à la lettre. J'étais plutôt fière. Et puis, lentement mais sûrement, il revint à son état normal et ses yeux brillèrent d'un feu nouveau. Je la sentait mal, d'un coup. Et je n'eut pas le temps de lutter que déjà, ma bouche était accaparée par celle du jeune homme.

Je suis une femme très tolérante, calme et ouverte d'esprit. Mais je ne couchais en aucun cas avec des gamins de dix sept ans. Sauf... Exceptions de plus en plus fréquentes. Mais en tout cas, les choses n'allaient pas se passer comme ça. Au point culminant de ce baiser ardent qui devait exciter les hormones en folie de l'ado débile et ignorant, je lui mordais la lèvre jusqu'au sang avant d'effectuer une sublime clef de bras. Aaah, les petites combines mafieuses que l'on apprenaient aux entraînements. J'étais plus petite que lui et moins forte physiquement, mais son bras était coincé de sorte que son dos appuie sur mon ventre. Je chuchotais doucement, d'une voix affectueuse :

-Bien tenté Justin. Mais tu devrais attendre quelques années et un peu plus d'expériences pour tenter ta chance vers des femmes de mon âge. Tu vas devoir te contenter des ados pré-pubères et boutonneuses de ton âge ! Navrée, mon chou.

Et je le poussais sans ménagement dans un des fauteuils. Non merci, très peu pour moi. Je lui adressais cependant un clin d'oeil. Je ne voulais pas qu'il m'en garde rencoeur, moi même je ne lui en voulais pas. Simplement c'était non, point final. 

-Y a t-il autre chose que tu désires savoir sur la peur ? Sur les épouvantards ou le #Terrorim ?
Justin Davis
Justin Davis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours particuliers  Empty
Re: Cours particuliers
Justin Davis, le  Dim 8 Mar - 13:44

Victime de sa solitude Justin s'était jeté sur Valentina comme un imbécile, et en plus de cela les choses ne se passèrent pas comme prévu, pas du tout. Alors que les deux personnages s'embrassèrent l'enseignante n'hésita pas a lui mordre a tel point qu'il saigna puis elle l'immobilisa rapidement d'une clef de bras. Il ne pouvait plus bouger, il était immobile et ne supportais pas ce sentiment de faiblesse, c'était une impression horrible. Il ne tenta pas de s'échapper de son emprise, il savait qu'il devrait simplement attendre qu'elle le lâche pour qu'il puisse être libre, parfois se débattre est inutile autant faire preuve de sang froid.

« Bien tenté Justin. Mais tu devrais attendre quelques années et un peu plus d'expériences pour tenter ta chance vers des femmes de mon âge. Tu vas devoir te contenter des ados pré-pubères et boutonneuses de ton âge ! Navrée, mon chou. »

Elle le jeta sur le canapé proche de lui lui adressant par la même occasion un clin d'œil, amusante situation. Le vert se contenta de lui adresser en retour un sourire prouvant clairement qu'il ne lui en voulais pas, il en riait presque déjà. Il essuya sa lèvre du bas avec sa chemise blanche qui ne l'étais plus vraiment. Elle avait été bonne avec lui et lui avait enseigné beaucoup sur le contrôle de soi aujourd'hui, sans doute que cela le changerait, de plus il possédait un nouveau sort dévastateur à son arsenal. Elle lui demanda si il avait une autre question. Absolument pas.

« Non, mais en tout cas merci, c'est cool quand un professeur est prêt à faire des heures supp pour un élève, surtout que t´as été une excellente professeur. »

Suite à ces sages paroles Justin quitta la Salle la plus magique de tout le château, se dirigeant vers la salle commune.

Merci pour le RP Tina, c'était génial ♥
Contenu sponsorisé

Cours particuliers  Empty
Re: Cours particuliers
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 8

 Cours particuliers

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.