AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Sélection d’ebooks gratuits en ...
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande
Page 4 sur 8
Cours particuliers
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Invité
Invité

Cours particuliers  - Page 4 Empty
Re: Cours particuliers
Invité, le  Ven 07 Oct 2016, 11:05

C'est quand même incroyable ce que je dois faire pour essayer d'avoir des réponses de la part de ce gamin. Impossible de le faire répondre à mes questions donc je lui fait une proposition qui, de mon point de vue, me semble impossible à refuser. Je l'autorise à me poser une question sur ma vie. Citez-moi un étudiant au monde qui ne rêve pas de poser une question embarrassante à son Professeur. Et pour ça, il a juste à me donner une petite info sur sa propre vie. Rien de dramatique. Et pourtant.

- J'préfère qu'on reprenne le duel. J'vous toucherai.

Rhaaa. Il me frustre le morveux. Pourquoi il se renferme autant ? C'est pas bien difficile de se confier sur ses problèmes. Spécialement quand la personne face à toi ne veut que t'aider. Ça m'énerve. Il m'énerve. Son comportement de gamin. Ouvre toi, bon sang. Je te demande pas la lune, juste de t'ouvrir un peu. De me faire confiance. Pour une fois que j'essaie d'aider quelqu'un sans que ça ne me rapporte quelque chose, il faut que ça tombe sur ce p'tit c*n.

Et en plus de ça, il veut reprendre le combat. À quoi bon ? J'ai bien vu que t'as pas le niveau. Et tu l'as vu aussi. Il se relève et se met en position de combat. J'pourrai avoir de la peine pour lui, parce que sa situation est compliquée, mais non. Je suis juste énervé d'avoir été repoussé comme ça par ce morveux. Alors je vais lui faire payer. Tu veux jouer comme un grand, hein ? Je vais te montrer comment ça se passe dans notre monde.

- #Doloris

Je fais exprès de viser un peu trop sur la gauche, comme ça le sortilège lui passe à côté. Si je l'ai lancé, c'est pour profiter de l'effet de surprise. Je suppose que, là, il va se concentrer sur une seule chose : le sortilège qu'il vient d'éviter de justesse.. Hors c'est exactement ce qu'il ne faut pas faire. Car je compte sur ces quelques secondes de distraction pour en terminer avec lui.

- #Impedimenta. Le but étant de l'immobiliser. #Electrocorpus.


Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Cours particuliers  - Page 4 Empty
Re: Cours particuliers
Azaël Peverell, le  Ven 07 Oct 2016, 21:25

Benbow s'était relevé. Sans dire un mot. Azaël se demandait si il allait accepter de reprendre le duel là où ils l'avaient laissé malgré le fait qu'il ait largement échoué juste avant. Mais apparemment, le prof n'avait pas l'air contre l'idée vu qu'il avait ressorti sa baguette aussi. Surtout, rester sur ses gardes. Ne pas se reprendre un sortilège comme le Terrorim. Réussir à faire quelque chose d'à peu près correct. Réussir à toucher le type qui lu faisait face. C'était son objectif premier.

Pourtant, il avait toujours autant de mal à se concentrer. La colère avait fini par passer, mais la peur était toujours belle et bien présente dans tout son corps. Il était parvenu à reprendre le contrôle en apparence. Mais à l'intérieur, il était toujours effrayé. Il sentait ses craintes tapies en lui, qui n'attendaient qu'un élément déclencheur pour resurgir. Mais il devait faire en sorte de ne rien laisser paraître. Ne plus se montrer faible.  Ca risquait de lui retomber dessus. Et il n'avait pas le droit.

Benbw entama le duel rapidement. D'un sortilège impardonnable que le Serpentard ne connaissait que trop bien. Entendre la formulation l'avait paralysé d'un coup. Parce qu'il savait ce qui suivrait ensuite. Une douleur insurmontable dans chaque partie de son corps. Aucune parcelle n'était épargnée. Il n'essaya même pas d'y échapper. Son corps ne répondait plus. La main qui tenait sa baguette tremblait légèrement. Il ne parvint pas à articuler le moindre mot. D'ailleurs, aucun son ne s'échappa de ses lèvres. Et pourtant, le sortilège ne fait que passer à côté de lui. Il ne ressentira pas cette douleur aujourd'hui.

Il lança un regard à Benbow. Empli d'incompréhension. Pourquoi avait-il fait en sorte de le rater alors qu'il pouvait le toucher facilement ? Il n'avait même pas bougé. Il en était incapable. La peur était revenue dans tout son corps. Elle l'empêchait de faire quoi que ce soit. Et pourtant, Benbow avait fait exprès de l'éviter. Alors même que son propre père n'avait pas hésité à lui lancer ce sort deux fois, sans le moindre remords. Il ne comprenait pas.

Azaël était bien trop occupé à essayer de trouver un sens à ce qu'il venait de se passer pour essayer de se reprendre et d'attaquer à son tour. Le professeur venait de le perturber au plus haut point, une nouvelle fois. Sauf que lui ne s'arrêta pas pour autant. Il se retrouva immobilisé par le sort suivant qu'il n'essaya même pas de contrer. Son cerveau ne bloquait que sur une chose. Et une seconde après, il se retrouva foudroyé par un arc électrique puissant.

Il ressentit la décharge violemment. Il fut projeté en arrière dans un soubresaut et se retrouva une nouvelle fois au sol dans un cri de douleur. Son coeur battait beaucoup trop vite. Et son corps ne répondait plus, une fois de plus. De toute façon, il était incapable de se battre. Il n'en avait plus envie. Plus maintenant. Il voulait simplement comprendre. Pourquoi un inconnu semblait lui porter plus d'intérêt que son propre père. Il attendit quelques secondes avant de se redresser lentement.

Il avait du mal à reprendre le contrôle de son corps. Mais il finit par réussir à s'asseoir. Il avait mal à la jambe. Et il sentait que la décharge électrique l'avait sonné. C'était plutôt douloureux d'ailleurs. Mais moins qu'un Doloris. Il releva alors les yeux vers Benbow. C'était difficile de soutenir le regard du prof après s'être montré si faible devant lui. Mais il devait savoir. Il lâcha alors d'une voix légèrement éraillée :

- Pourquoi vous avez pas essayé de me toucher ?
Invité
Anonymous
Invité

Cours particuliers  - Page 4 Empty
Re: Cours particuliers
Invité, le  Jeu 13 Oct 2016, 14:06

Quand je plonge mon regard dans le siens. Je comprends que j'ai réussi, que je l'ai fait. Il est déstabilisé. Je lis un peu de peur sur son visage, mais ce n'est pas l'émotion qui domine. Non, il est surpris. Il ne comprend pas, il se demande ce qu'il vient de se passer. Et ces secondes d'inattention allaient lui valoir de méchant bleu. D'abord, il se fait immobiliser par le premier sortilège, après il se prend la décharge électrique. Tout a fonctionné exactement comme je l'ai prévu, ce qui ne devrait pas arriver. Dans un duel, rien ne doit se passer comme on le prévois. Si c'est le cas, c'est que l'adversaire est trop prévisible. Et quand tu l'es, et bien tu perds. Il réfléchit trop.

Il reste couché de longues secondes au sol. Il ne bouge pas, j'ai l'impression qu'il dort. J'y suis peut-être allé un peu trop fort ? Je ne crois pas, j'ai plutôt bien maîtrisé le sortilège. Il n'a pas été lancé à sa puissance maximum, pas de quoi en faire un drame. Il est peut-être juste en train de réfléchir, comme il le fait toujours. Je le dis encore une fois, mais ce gosse est irritant. Tout, ou presque, m'énerve chez lui. Et c'est ça que je trouve attachant chez lui. Il fait tout ce qu'il ne devrait pas faire. Sans de bon conseil, il finira entre quatre planches bien avant d'atteindre sa majorité. Il a besoin d'aide, comme moi à l'époque. Sauf que moi, je n'ai eu personne pour m'aider. Et j'ai fini à la rue.

Il bouge. Miracle, il n'est pas mort finalement.

- Pourquoi vous avez pas essayé de me toucher ?

Ça me semble plutôt évident. C'est un élève, je suis son Professeur. Ça fait déjà une raison. Il sur-analyse, encore une fois. Il doit croire que je ne voulais pas le blesser parce que je suis un gentil petit Professeur qui prend soins de ses élèves. La bonne blague. Si je pouvais, je lui ferai subir milles et une souffrances. Ça lui forgera le caractère à ce morveux. Il croit que je l'ai évité car je ne voulais pas le blesser ? S'il y croit, il est encore plus débile que je ne l'ai cru.

- Je t'ai raté parce que je savais très bien comment tu allais réagir. Tu réfléchis trop. Si je te rate, ne te demande pas pourquoi. On s'enfou pourquoi, je t'ai raté c'est le principal. Tu restes concentré et tu penses déjà à ton prochain mouvement. Tu essaies d'avoir un coup d'avance sur ton adversaire. Tu essaies de deviner ce que moi je vais faire pour éviter ton prochain sort, et tu agis en conséquence. Je l'aide à se relever. Je lui mets une petite claque à l'arrière de la tête et ajoute Compris morveux ?

Je lui tourne le dos et m'éloigne de sa position tout en souriant. J'essaie de le faire enrager à nouveau. J'espère qu'il a retenu la leçon apprise plus tôt. Ne pas céder à la colère. Une fois à bonne distance, je me retourne et le regarde, baguette tendue.

Dernier essai. Tu me touches tu restes, tu rates tu dégages. Rends moi fière, morveux.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Cours particuliers  - Page 4 Empty
Re: Cours particuliers
Azaël Peverell, le  Sam 15 Oct 2016, 00:10

Benbow se rapproche. Et lui ne sait plus quoi faire. Il reste assis, par terre. Complètement perdu dans ses pensées. En essayant de trouver un sens à ce qu'il vient de se passer. Il n'a pas l'habitude d'être ménagé. Certes, il venait de se prendre un Electrocorpus de plein fouet. Mais ça aurait pu être bien pire. Là, il est juste un peu sonné. Le corps engourdi, qui répond au ralenti. Mais ça va passer. Il le sait. Il veut simplement une réponse. Savoir s'il peut faire confiance à Benbow, ou s'il doit s'en méfier. Il ne sait plus où il en est.

- Je t'ai raté parce que je savais très bien comment tu allais réagir. Tu réfléchis trop. Si je te rate, ne te demande pas pourquoi. On s'en fout pourquoi, je t'ai raté c'est le principal. Tu restes concentré et tu penses déjà à ton prochain mouvement. Tu essaies d'avoir un coup d'avance sur ton adversaire. Tu essaies de deviner ce que moi je vais faire pour éviter ton prochain sort, et tu agis en conséquence.


Au moins, c'est clair. Plus besoin de se prendre la tête avec ça. Il l'a raté juste parce qu'il était persuadé de l'avoir après. Et comme un con, il s'était fait avoir. L'autre a raison. Il réfléchit trop. Parce qu'il n'a pas l'habitude de ce genre de situation. Parce que pour lui, chaque action amène toute une réflexion. Comprendre, le pourquoi du comment. Essayer de faire des liens. Il a besoin de ça. Pour lui, recevoir un sortilège, c'est une punition. Pas un entraînement. Benbow est son premier adversaire en duel réel, et il se rend compte qu'il n'y connaît rien. Il a sans doute encore plus besoin de son aide que ce qu'il pensait.

Il finit par attraper la main tendue pour se relever. Ce n'est pas ce qu'il y a de plus simple. Il se sent épuisé. Fatigue et douleur mélangées. Mais il tient debout. Et il sait les ignorer. Parce qu'il les connaît. Depuis maintenant plusieurs années. Elles font parti de ce qu'il a toujours caché. Il se prend une petite claque à l'arrière du crâne.

- Compris morveux ?


La mâchoire se crispe légèrement. Avant de se détendre un peu. Il n'a plus envie d'être en colère. Il lance un regard à Benbow. Le type venait de lui donner de bons conseils. Qu'il suivrait. Parce qu'il a besoin de lui pour apprendre. Parce qu'il acceptait d'être aidé. Mettre la fierté un peu de côté pour s'améliorer. Devenir meilleur. Devenir plus fort. Un vague sourire se dessine sur ses lèvres. Mi-moqueur, mi-provocateur.

- Oui c**nard.

Chacun son surnom. Le prof se remet en position. Il prévient que c'est le dernier essai. Cette fois, l'erreur n'est pas autorisée. Mais il se sent bien. Malgré la douleur, malgré l'épuisement. C'est la première fois depuis le début du combat qu'il est en bonne condition pour se battre. Parce qu'il n'est pas énervé. Parce qu'il a remis sa peur de côté. Il a un objectif en tête : toucher Benbow pour qu'il lui apprenne ce qu'il sait. Pour qu'après, faiblesse et vulnérabilité soient oubliées. Alors il reprend sa baguette. Il est à nouveau dans sa bulle. Celle qui lui permet de se concentrer.

Il prend plusieurs inspirations avant de lancer directement un #Repulso sur une étagère pour la pousser vers Benbow. Simple distraction. Il en profite pour reculer en lançant un #Promptus Nebulae. Histoire de se cacher dans le brouillard. Le professeur est toujours à découvert, tandis que lui-même change de position en prenant garde à rester bien planqué. Bouger sans bruit. Il balance alors un bout de bois dans la direction opposée. Pour faire croire qu'il est de l'autre côté. Avant de sortir de la fumée, baguette pointée sur Benbow.

- #Diffindo !
Invité
Anonymous
Invité

Cours particuliers  - Page 4 Empty
Re: Cours particuliers
Invité, le  Sam 29 Oct 2016, 21:33

On dit que l'homme est mystère, nul doute que Liderick l'est plus que nécessaire. Je ne le connais que depuis quelques jours, mais j'ai l'impression de le connaître déjà par coeur. Il est un moi miniature, un moi aux défauts amplifiés, bien sûr. Je n'ai jamais été aussi.. débiles ? Il a des choses à apprendre, le petit, et pour ça il doit me prouver qu'il mérite mon aide. Il lui suffira de me toucher, une seule et unique fois. Pour le moment, c'est un désastre, depuis le début de nos échanges magiques, il n'a fait que subir mes sortilèges, ne répondant que par bride, et très mollement. J'en attends plus de lui, d'où l'ultimatum, j'espère qu'au pied du mur il puisse trouver la bonne idée, celle qui allait lui permettre d'arriver à ses fins. Ce n'est pas parce qu'il est moins puissant qu'il ne peut pas me toucher. Je lui ai déjà dit et redit, surprends-moi et tu y arriveras.

Je suis en position, j'attends qu'il attaque. En m'écartant, je l'entends m'insulter, une nouvelle fois. Je souris, il a du culot. C'est la deuxième fois déjà qu'il me qualifie de conn$rd. La première fois, je le lui ai amèrement fait regretter. Ce gamin ne retient-il donc rien de ce que je lui apprends ? Ou tente de lui apprendre, plus tôt.

Je me tiens prêt, je sens l'attaque arriver.

Trop confiant, je ne suis pas vraiment sur mes gardes. Je me laisse avoir par cet étagère propulsé dans ma direction. Je lance un #bombarda et fait exploser l'armoire en bois. Je veux m'en prendre à Limerick directement, mais je tombe sur le brouillard dans lequel il s'est caché. Facile à contrer, je m'apprête à me lancer un sortilège me permettant d'obtenir une vue à rayon x lorsqu'un bruit, à ma droite, se fit entendre. Je baisse ma baguette. Quel idiot. Il s'est trébuché. Je m'apprête à l'attaquer lorsque, une nouvelle fois, je sois surpris par le morveux. En effet, il vient de surgir du coté opposé. Son sortilège me file droit dessus, je n'ai pas le temps d'utiliser ma baguette pour le dévier. J'essaie de l'éviter en me bougeant sur le côté.

CRAAAAC

Mon t-shirt se déchire, je baisse les yeux, tout en criant. Il m'a touché. Une entaille de huit centimètres est apparue le long de mon torse. Je saigne, et je souris. La coupure pique un peu, mais je ne sens pas vraiment la douleur. Je m'approche du jeune homme.

- Hé bien, finalement, tu n'es peut-être pas une cause perdue.

Je suis content qu'il ait réussi à me toucher, mais d'un autre côté, je suis aussi déçu de ma performance. Pour le coup, je me suis aussi laissé aller, j'ai perdu de ma concentration en me pensant trop fort, ou en l'imaginant beaucoup trop faible plus probablement. Les déceptions à la chaîne m'ayant fait oublié ce que j'avais pu voir en lui lors de mon cours.

- T'as du potentiel Liderick, et je peux t'aider à devenir un pu$$n de bon sorcier. Mais pour ça, va falloir arrêter ce comportement de gamin de mer$e. T'as pas le choix. Arrête d'attirer l'attention sur toi, tu te calmes, tu apprends à te maîtriser. J'ai entendu parler de ce que tu as fait en potion, c'est débile. T'es plus un enfant. A partir de maintenant, tu es irréprochable, sauf si je te demande de ne pas l'être. Je décide, tu écoutes.

Je sais qu'il va avoir du mal à s'adapter à ces nouvelles règles, je décide de lui laisser un petit temps d'adaptation.

- Pour le mois qui vient, si tu fous la mer$e je te punirai physiquement.. Psychologiquement. Après ça, soit tu m'écoutes, soit tu dégages. Je veux pas d'un boulet qui attire l'attention sur lui, et par extension sur moi.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Cours particuliers  - Page 4 Empty
Re: Cours particuliers
Azaël Peverell, le  Mar 01 Nov 2016, 11:50

Le sort est parti. Mais Benbow l'a vu. Un peu trop tard par contre. Il est obligé d'essayer de l'esquiver sans se servir de sa baguette. Et Azaël reste en position. Des fois que l'autre riposte comme il le faisait à chaque fois. Mais pas là. Le sort arrive droit sur Benbow qui essaie de se décaler. Mais il est trop tard. Le t-shirt est déchiré, le torse un peu coupé. Le sang coule. Il a réussi à le toucher. Il va pouvoir avoir son aide pour devenir plus fort. Un léger sourire emprunt de fierté étire ses lèvres alors qu'il abaisse sa baguette.

- Hé bien, finalement, tu n'es peut-être pas une cause perdue.

Il ne répond pas. Il se contente de tenir debout sur ses jambes. C'est déjà pas mal. L'excitation du combat retombée, il se sentait tout simplement épuisé. Et douloureux aussi. Mais il passait outre la douleur comme il l'avait toujours fait. Il finit simplement par s'adosser à une armoire qui tenait toujours debout, sûrement par miracle lorsqu'on voyait l'état du reste des meubles et de la pièce en général. Alors d'après Benbow, il n'était pas une cause perdue. C'était toujours ça de pris. Ca ressemblerait presque à un compliment venant de sa part. Il déchanta cependant rapidement en entendant la suite de ses propos.

- T'as du potentiel Liderick, et je peux t'aider à devenir un pu$$n de bon sorcier. Mais pour ça, va falloir arrêter ce comportement de gamin de mer$e. T'as pas le choix. Arrête d'attirer l'attention sur toi, tu te calmes, tu apprends à te maîtriser. J'ai entendu parler de ce que tu as fait en potion, c'est débile. T'es plus un enfant. A partir de maintenant, tu es irréprochable, sauf si je te demande de ne pas l'être. Je décide, tu écoutes. Pour le mois qui vient, si tu fous la mer$e je te punirai physiquement.. Psychologiquement. Après ça, soit tu m'écoutes, soit tu dégages. Je veux pas d'un boulet qui attire l'attention sur lui, et par extension sur moi.

Froncement de sourcil. Il a du mal à comprendre ce qu'il vient de se passer. Voilà que de nouvelles règles lui tombaient dessus sans prévenir. Comment ferait-il pour être libre s'il avait Benbow sur le dos ? Il le regarda quelques instants, comme pour juger de la véracité de ses propos. Il avait cependant l'air on ne peut plus sérieux. Ses yeux finissent par se détourner du prof pour se reposer sur le sol, à ses pieds. Est-ce que ça valait vraiment le coup, tous ces efforts pour devenir meilleur ? Si Benbow pouvait lui apprendre à contrôler ses faiblesses et ses peurs ainsi que les bases de la Magie Noire... Probablement.

Mais cette fois, il n'aurait pas d'autre choix que de se plier aux règles une fois le mois d'essai passé. Et il n'avait pas la moindre idée de s'il en était réellement capable. Pourtant, il essaierait. Parce qu'il voulait pouvoir suivre l'enseignement de Benbow. Il en avait besoin. Alors il finit par hocher la tête, toujours sans vraiment le regarder. Parce qu'il a un peu honte d'accepter le marché si facilement, sans même essayer de négocier. Surtout que le type a quand même parlé de punitions physiques et psychologiques. Il ne devrait pas accepter ça. Et pourtant, l'idée lui paraissait moins rebutante que de se faire jeter directement.

Il passa sa main dans ses cheveux, un peu nerveusement. Il allait devoir obéir à Benbow pour parvenir à ses fins. Et ça aussi, ça lui faisait peur. Parce qu'il n'avait pas la moindre idée de ce que le type pourrait bien lui demander. Et les règles étaient visiblement déjà posées. Sans compter que les paroles du professeur n'appelaient pas réellement à une quelconque contradiction.

- J'ferai c'que vous dites. Mais vous devez m'apprendre tout ce que vous savez. On commence quand ?

Les yeux d'Azaël s'étaient à nouveau plongés dans ceux de Benbow, une légère lueur de détermination dedans.
Invité
Anonymous
Invité

Cours particuliers  - Page 4 Empty
Re: Cours particuliers
Invité, le  Sam 12 Nov 2016, 15:52

Je sais pas trop ce qu'il va me répondre. Le gars est imprévisible, il pourrait très bien péter un cable juste parce que j'ai dis boulet. En réalité, je ne lui trouve que des défauts. Imprévisible, susceptible, impatient, imprudent,.. tant de choses qui font de lui un idiot. Pourtant, je persévère. Moi-même j'ai du mal à comprendre. Mais j'ai toujours fonctionner à l'instinct, et il me dit de continuer. Qu'il pourra m'être utile un jour ou l'autre. Qu'avoir un pantin dans sa manche c'est mieux que rien du tout. Qu'il peut s'améliorer et que, grâce à moi, il deviendra meilleur.

J'essaie de déterminer sa réaction. Va t-il accepter ou décliner ? Il sait ce que je peux lui apporter, mais d'un autre côté il est bien trop instable et fière pour se soumettre. Et c'est ce que je lui demande : de se soumettre. De m'écouter. De la fermer. Et je peux voir qu'il n'en est pas capable. Pour le moment. Il peut apprendre. S'il dit oui, il apprendra. Ou je lui apprendrai.

- J'ferai c'que vous dites. Mais vous devez m'apprendre tout ce que vous savez. On commence quand ?

Il y a toujours un mais. Celui-ci me convient, après tout c'est ce que j'ai prévu de faire. Enfin, je lui apprendrai tout ce qu'il est capable d'apprendre. Autrement dit, pas grand chose pour le moment. Mais je peux voir sa motivation, je sais qu'il se pliera à mes règles. Il lui faudra un peu de temps pour s'adapter, mais bon qui peut passer de gamin de mer*e à élève modèle sans sourciller ? Pas grand monde. Je lui ai donné un mois, c'est peu mais ça devra être suffisant.

J'ai l'impression qu'il veut commencer tout de suite. Ça ne se passera pas comme ça. Il est épuisé, et je dois dire que je le suis un peu aussi. Utiliser la magie fatigue le corps et l'esprit. Vu notre état, continuer ne servirait à rien. Puis, je n'ai rien préparé. Je ne veux pas me lancer sans rien avoir préparé. Il faut une structure, un plan. Faire les choses pour une raison et non parce que c'est l'idée qui nous est venu en première.

- Bientôt, je te contacterai en temps et en heure. Ne t'attends pas à des cessions régulières. J'ai besoin de temps. Tu n'es pas le seul à avoir besoin de mon aide après les cours.

C'est faux. Mais je veux qu'il pense être en compétition avec des autres. Ça le poussera vers le haut.

- Je t'ai dis ce que j'attendais de toi. À ton tour, maintenant. Que veux-tu apprendre, exactement ?

J'insiste sur le dernier mot. Je pense que le sous entendu est assez explicite. Si tu veux parler magie noire, c'est maintenant ou jamais.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Cours particuliers  - Page 4 Empty
Re: Cours particuliers
Azaël Peverell, le  Sam 19 Nov 2016, 21:52

T'attends la réponse du prof, les yeux plongés dans les siens. T'as presque envie qu'il te dise que vous alliez commencer tout de suite. Histoire de ne pas t'être pris tous ces sortilèges pour rien. Mais d'un autre côté, vu ton état actuel, tu doutes sincèrement de pouvoir faire la moindre chose constructive. Même lancer un sort simple risque de bouffer tes dernières ressources d'énergie. Celles qui te servent à tenir debout par exemple.

- Bientôt, je te contacterai en temps et en heure. Ne t'attends pas à des cessions régulières. J'ai besoin de temps. Tu n'es pas le seul à avoir besoin de mon aide après les cours.

Au moins, vous ne commencez pas aujourd'hui. Ca te soulage un peu finalement. Tu préfères encore être en forme pour apprendre de nouvelles choses utiles. Et puis, ça te paraît logique que tu ne sois pas le seul à avoir demandé quelques cours particuliers avec Benbow. Après tout, le type avait fait bonne impression sur tout le monde dès son premier cours. A croire qu'il suffisait de trouver un sujet pas trop barbant pour que tout le monde soit à ses pieds. Déprimant. Toi, tu t'en tapes de ses cours. Tu veux juste savoir te battre. Savoir te contrôler. Savoir gagner à tous les coups, peu importe la manière. Alors tu te contentes de hocher la tête légèrement pour montrer que t'as compris, et que t'es d'accord.

- Je t'ai dis ce que j'attendais de toi. À ton tour, maintenant. Que veux-tu apprendre, exactement ?

Ah oui, pour t'avoir dit ce qu'il attendait de toi, c'est clair qu'il l'a fait. Il en attend même sans doute un peu trop. Sérieusement... Tu vas jamais réussir à te tenir correctement bien longtemps. Au mieux tu pourras éviter de te faire prendre. Sinon... Les choses risquaient de dégénérer très rapidement. Tu retiens un léger soupir et te concentres sur sa question. Vu la façon dont il avait insisté sur le dernier mot, pas besoin d'être devin pour comprendre qu'il voulait que tu lui dises clairement le genre de magie que vous aborderiez. Alors tu hausses légèrement les épaules d'un air désinvolte, en remettant tes mains dans tes poches.

- Tout dépend de vous. Vous vous y connaissez comment en magie noire ?

Tu esquisses un léger sourire moqueur. Comme si tu doutais une fois de plus de ses capacités alors qu'il venait de te coller raclée sur raclée. Et qu'en plus, il n'avait pas hésité à lancer un sortilège impardonnable devant toi. Pas besoin de réfléchir trois plombes pour deviner que le type en face de toi est loin d'être un enfant de choeur. Mais après tout ce que tu as dû encaisser et accepter, t'estimes avoir gagné le droit de te moquer un peu, et d'avoir une réponse claire à ta question.
Invité
Anonymous
Invité

Cours particuliers  - Page 4 Empty
Re: Cours particuliers
Invité, le  Sam 26 Nov 2016, 12:54

La magie noire. L'attrait du danger. Rien que le nom sonne faux, pour moi. Il n'existe pas de magie noire, il n'y a que des sorts, avec des effets différents. Certains sont plus dangereux que d'autres, plus compliqué à maîtriser, on des effets dévastateurs. Mais pourquoi les qualifier de noires ? La peur, sûrement. Ils font parties de la magie, au même titre que l'accio ou que les oreilles à rallonges. Ils sont là, pourquoi les bannir ? Le ministère en a peur voilà tout. Voilà pourquoi il nous empêche de les étudier, ils font passer ceux qui l'apprécie pour les méchants. N'est dangereux que l'utilisation que nous faisons de ses sorts. Les apprendre ne peut faire de mal. J'aimerai en parler à mes élèves, en classe. Mais je sais que ça ne se fera probablement jamais. Pour contrer les forces du mal, il fait les connaître. Les maîtriser. Savoir ce qui peut en venir. Le ministère ne devrait pas partager cette avis. Un cours sur la magie noire et je me retrouve au chômage, je n'ai aucun doute là-dessus.

- Tout dépend de vous. Vous vous y connaissez comment en magie noire ?

J'ai l'impression qu'il me défie. Qu'il me demande de lui prouver quelque chose. Il adopte le même petit sourire que l'affiche lorsque je me moque d'eux, de mes élèves, en salle de classe. Lorsque je les provoque en insinuant qu'ils sont incapables de reproduire ce que je viens de leur montrer. Il vient de prendre une leçon, mais continue de douter. Il pense peut-être que je suis arrivé ici par hazard. Ma première réaction est de sourire également en basculant la tête de gauche à droite en signe de négation. Ce gosse est incroyable. On dirait qu'il est en perpétuelle recherche de conflits. Il doit pas avoir beaucoup d'amis. Remarque j'en ai pas beaucoup non plus. Pas du tout, enfaite. Mais moi c'est un choix, pas parce que je suis insupportable.

- Liderick dis-je en riant Je la connais par cœur.

Je me lève sans un mot. Direction la sortie de la salle sur demande. On peut en rester là, j'ai ce qu'il me faut. Reste plus qu'à lui préparer quelques petites choses pour notre prochain rendez-vous. Il risque de ne pas être déçu. J'ai déjà quelques idées. Il va en baver. Mais je sais qu'il aimera ça.

- Tiens toi prêt. lui lançais-je en guise d'aurevoir. J'ouvre la porte et m'en vais.
Evan
Evan
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens
Loup-garou


Cours particuliers  - Page 4 Empty
Re: Cours particuliers
Evan, le  Lun 22 Mai 2017, 18:38






Suite du cours de Métamorphose

LA de Kyara et réciproquement, et celui de mes élèves.

C'était l'heure que mon cours débute réellement. J'attendais patiemment, devant l'emplacement de la salle sur demande, au septième étage. J'avais laissé une énigme à mes élèves, et je les imaginais bien confortablement installé dans ma salle de classe en réfléchissant à mes mots au tableau, sans concevoir une seule seconde l'étendue qu'aurait ce cours. Et cette idée me ravissait.

J'avais demandé à la délicieuse Kyara, de se joindre à moi, et la belle avait accepté avec grand plaisir que nous partagions cela. Si les élèves s'attendaient à un cours avec moult théories où études de grimoires poussiéreux, ils allaient se planter.
J'avais hâte de voir comme certains seraient habillé. J'avais volontairement sous-entendu qu'ils pouvaient venir comme ils le souhaitaient, uniquement dans le but de le faire regretter plus tard, une fois que le cours aurait réellement commencé pour eux, qu'ils se retrouveraient dans des situations qu'ils devaient être loin de se douter.

Je savais précisément ce qui serait dans la salle. Après tout, je l'avais imaginé avec l'aide de la brune, et nous avions incorporé dedans des éléments relatifs à nos cours, si bien que là où ils entreraient, ils visiteraient bien des horizons. Et la brune et moi pourrions attendre sagement de voir quelle maison sera la première à sortir vainqueur. La salle était donc déjà pensée, déjà façonnée, prête à recevoir des petites têtes qui devraient faire griller leurs méninges à l'aube dont il ne verrait plus l'éclat. Et la porte attendait que ses visiteurs ne pénètrent à l'intérieur.

Non ce ne serait pas un concours, mais quelqu'un arriverait premier, et quelqu'un dernier, même si le barème des points n'en serait pas pour autant changé. Mais j'avais dans l'idée que les élèves seraient enjoués à y mettre du leur (ou alors ils seraient bannis de mon futur cours), et qu'ils apprécieraient un minimum l'expérience qu'ils allaient vivre. Car oui, c'était bien là une expérience qui ne ressemblerait à aucun autre cours.

Vêtu d'un costard sombre que je portais élégamment avec ma classe naturelle débordante, #Modestie, j'attendais patiemment que Kyara n'arrive avec mes élèves. Un coup d'œil à ma montre pour voir l'heure, 7h15, ils ne devraient plus tarder. J'espérais bien que certains auraient obéi à ce que j'avais sous-entendu, qu'ils seraient venus habiller de bien des façons, ça serait marrant. Pas pour eux en revanche.

Enfin, je vis Kyara arriver avec tous nos élèves derrière elle. Je ne pus m'empêcher de sourire. Déjà devant la beauté de ma collègue, mais aussi devant les tenues de certains. Je vis Ellana en robe avec un diadème sur la tête et pieds nus, Elina également vêtue d'une robe noire. Liskuvo était lui en pyjama tout comme Lïnwe et Rachel qui semblait sortir tout juste de sa nuit. D'autres étaient venus en mode décontracté, comme Temperence, Nyx, Mathilde, et d'autres têtes dont je ne savais trop les noms ni leur maison du coup, vu que je ne les avais encore jamais eus dans mon cours (Lina, Katerina, Madilyn, Sid). Anna avait fait un subtile mélange des deux. Je choisissais l'ironie pour saluer mes élèves, décidant de continuer à jouer avec leurs nerfs que j'avais dû éveiller avec mon mot sur la porte et mon énigme.

- Et bien je vois qu'il y en a qui se lâche... L'uniforme n'est donc plus de rigueur dans cette école ?

Je lançais un regard volontairement interrogateur sur certains élèves, celles en robe et ceux venus en pyjama. Avant de reprendre sur un ton un plus sérieux après avoir accueilli Kyara près de moi avec un sourire.

- Bien, bonjour à tous en tout cas ! Content de voir qu'aucun de vous ne semble manquer à l'appel ! Vous allez participer à un petit jeu, où chaque maison aura son propre univers à découvrir ! La salle sur demande était donc la réponse à mon énigme qui, je ne doute pas, aura su vous agacer de bon matin...

Je faisais une brève pause, laissant mon regard dévisager les têtes de mes élèves, certains étaient des nouveaux venus, d'autres étaient des habitués de mes cours, cela ferait un bon mélange au final.

- Pour vous expliquer rapidement, vous allez donc participer à une série d'énigmes qui seront tantôt sur la Métamorphose, tantôt sur les Créatures magiques ! D'où la présence de ma chère collègue que certains d'entre vous ont probablement déjà suivie pendant ses cours ! Vous serez donc répartis par maison, ayant chacun des pièces différentes où il vous faudra résoudre une série d'énigmes en interagissant avec ce qui vous entourera !

Je laissais un nouveau silence, avant de conclure.

- Si vous avez des questions n'hésitez pas, auquel cas, ce cours pourra réellement débuté ! Et à défaut d'être venus convenablement habiller, j'espère qu'aucun d'entre vous n'a oublié sa baguette...

HRP : Vous avez jusqu'à dimanche pour poster votre arrivée dans ce sujet ! Si vous avez des questions à poser à Evan/Kyara, n'hésitez pas ! Lundi prochain vous serez autorisés à poster dans les sujets créer spécialement pour ce cours. Merci de ne pas poster dedans avant que Kyara et moi-même y repostions lundi prochain ! Merci de prendre le temps de lire le règlement qui se trouve dans les dits sujets qui sont apparus ! Des conversations vont être créer sous peu (demain matin) avec vous pour discuter en parallèle de la marche à suivre et répondre à vos questions éventuelles quant au déroulement de la suite.
Invité
Anonymous
Invité

Cours particuliers  - Page 4 Empty
Re: Cours particuliers
Invité, le  Lun 22 Mai 2017, 21:06

La classe s’était peu à peu emplie d’élèves plus bruyants les uns que les autres. Aoi, toujours au premier rang, ses prunelles d’acier fixées sur le tableau, espérait de tout cœur que le professeur fasse vite. Plus vite. Vraiment très vite à vrai dire, car les sifflements des serpents dans son dos commençaient à sérieusement lui taper sur le système. La jeune sorcière se retenait vraiment très fort pour ne pas se retourner et sommer à ces imbéciles à écailles de se taire. On se serait cru dans les gradins un jour de match de Quidditch tant les verts et argent de s’embarrassaient pas de convenances et parlaient à des volumes ridiculement élevés.

Attendez, la nipponne rêvait où l’un de ces guignols venait de lancer un sort de niveau avancé en plein milieu de la classe ? Aoi avait la mauvaise impression qu’elle ne s’était pas réveillée et que tout ceci était un cauchemar. Faire un cours avec des sauvages pareils allait être tout bonnement impossible, insupportable. Les élèves des autres maisons se tenaient tranquilles pourtant, pourquoi ne pas prendre exemple sur eux ?

Les nerfs d’Aoi étaient sur le point de céder lorsque la voix de Miss Blanchet retentit dans la salle. Se retournant brutalement, la brunette fit face au professeur de Soins aux Créatures Magiques, qui n’avait vraisemblablement rien à faire là.

- Bonjour à toutes et à tous !

Le silence se fit pour accueillir ses paroles. Une vague de bonheur envahit Aoi tandis que Miss Blanchet promenait son regard professoral sur les élèves. Enfin le calme qui devrait régner des une salle de classe digne de ce nom, et pas un bazar monstrueux. La professeure reprit :

- Je vois que vous êtes matinaux, c'est bien, par contre, qu'est-ce que vous fichez encore ici ? Vous avez vu l'heure ? Vous avez lu l'énigme ? Personne n'a réussi à la résoudre ? C'était pourtant évident ! Votre professeur vous a donné rendez-vous à la salle sur demande ! Je pense qu'il sera déçu en voyant qu'il n'y a personne sur les lieux.

Pas le temps de grogner sur la pique à peine dissimulée, Aoi s’affairait déjà à ranger ses affaires. Bien qu’elle parvienne à le cacher, dans le fond, elle était furieuse. Furieuse contre elle-même d’être restée dans une classe où régnait le désordre alors que leur professeur les attendait ailleurs. Mais quelle idiote elle faisait ! Debout à côté de sa chaise, elle attendit que l’enseignante ait terminé de réprimander les Serpentard. Lorsqu’elle tourna les talons pour ouvrir la voie vers le septième étage, Aoi lui emboîta le pas, passant au milieu des serpents, le sourire aux lèvres. Encore une comme ça et la maison à écailles perdrait des points, voilà un bon argument pour que les enquiquineurs se tiennent à carreau et que la bleue puisse passer un cours dans le calme et la studiosité.

Elle marchait sur les talons de la professeure, la suivant dans les étages sans se soucier de si les autres suivaient le mouvement ou non. Mais quelques questions lui trottaient dans la tête : pourquoi était-ce Miss Blanchet qui était venue les chercher ? Si elle avait voulu leur indiquer le lieu ou se déroulait le cours, pourquoi ne pas le leur avoir dit tout simplement ? Pourquoi les accompagner ? Tout cela mena l’azur à se demander si la professeure n’était pas plus impliquée qu’elle ne le laissait penser. Mais Aoi garda ses questionnements pour elle-même car déjà, ils étaient arrivés dans le couloir où les attendaient le professeur de Métamorphose. Après avoir balayé la foule d’élèves du regard, ce dernier avait lancé en guise de bienvenue une remarque bien sarcastique quant au port de l’uniforme. Quelques peu intriguée, la bleu et bronze lança un rapide coup d’œil derrière son épaule. Des pyjamas et pas de chaussures ? Mais où allait cette école ? Un soupir échappa des lèvres de la japonaise. Quoi que puisse en dire un professeur, l’uniforme était toujours de mise dans une école. Sans attendre plus longtemps, ils en avaient déjà perdu bien assez, l’enseignant se lança dans une tirade explicative quant au cours du jour.

- Bien, bonjour à tous en tout cas ! Content de voir qu'aucun de vous ne semble manquer à l'appel ! Vous allez participer à un petit jeu, où chaque maison aura son propre univers à découvrir ! La salle sur demande était donc la réponse à mon énigme qui, je ne doute pas, aura su vous agacer de bon matin...

Moue mécontente sur le visage de la japonaise. L’énigme en elle-même ne l’avait pas gênée, c’était plutôt la réponse qui l’irritait.

- Pour vous expliquer rapidement, vous allez donc participer à une série d'énigmes qui seront tantôt sur la Métamorphose, tantôt sur les Créatures magiques ! D'où la présence de ma chère collègue que certains d'entre vous ont probablement déjà suivie pendant ses cours ! Vous serez donc répartis par maison, ayant chacun des pièces différentes où il vous faudra résoudre une série d'énigmes en interagissant avec ce qui vous entourera ! Si vous avez des questions n'hésitez pas, auquel cas, ce cours pourra réellement débuter ! Et à défaut d'être venus convenablement habillés, j'espère qu'aucun d'entre vous n'a oublié sa baguette...

Plongeant la main dans son sac, Aoi soupira intérieurement de soulagement en sentant le contact du bois de bouleau sous ses doigts. Mais les sourcils de l’aiglonne se froncèrent malgré elle. Elle n’aimait pas les travaux de groupe en général, elle préférait se reposer sur ses propres connaissances et capacités, considérant que ses coéquipiers étaient des boulets. Mais elle n’avait pas le choix. Décidant de relativiser, elle se dit qu’au moins, elle allait devoir faire équipe avec des Serdaigle, des gens qui lui ressemblaient, et pas des idiots finis. Toujours un peu inquiète, elle se mit à scruter la foule d’élèves, essayant de repérer ses futurs compagnons d’infortune.
Lina Park
Lina Park
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours particuliers  - Page 4 Empty
Re: Cours particuliers
Lina Park, le  Lun 22 Mai 2017, 21:12

J’ai finalement décidé de m’asseoir, bah ouais rester debout pendant tout un cours ça ne sert à rien à part se fatiguer les jambes. Alors me voilà tranquillement assise à une place. Entre-temps, pas mal d’élèves sont arrivés dans la salle. Par contre le prof n’est toujours pas là…finalement va-t-il arriver un jour ou pas ? À ce moment-là la porte s’ouvre en grand, à bah le voilà… Ha non, c’est une femme. Je pensais pourtant que notre allait être un garçon. Peut-être qu’elle le remplace . La jeune dame nous dit un rapide bonjour avant de prendre la parole

- Je vois que vous êtes matinaux, c'est bien, par contre, qu'est-ce que vous fichez encore ici ? Vous avez vu l'heure ? Vous avez lu l'énigme ? Personne n'a réussi à la résoudre ? C'était pourtant évident ! Votre professeur vous a donné rendez-vous à la salle sur demande ! Je pense qu'il sera déçu en voyant qu'il n'y a personne sur les lieux.

Évident je ne dirais pas ça. Par contre il fallait donc se rendre à la salle sur demande . Bah tant pis. Le prof déçu ? C’est quand même un peu lui qui nous a laissés seules au monde dans cette pièce avec juste sa stupide énigme pour indices.

Après nous avoir rapidement fait la morale comme de quoi nous étions trop brouillant, elle nous a vite expliqué qu’elle allait nous conduire à la salle des mystères et qu’il fallait ramasser ses affaires. Je fais donc cela prof nous demande. Je me lève donc et part en direction de l’endroit où va, je présume, se dérouler le cours.

J’arrive finalement devant salle et y entrent. Ha, le prof est bien ici. Tous les élèves sont maintenant présents ici.

- Et bien je vois qu'il y en a qui se lâche... L'uniforme n'est donc plus de rigueur dans cette école ?

Je pousse tout simplement un discret soupire. Ha ce que je vois il a l’air d’aimer l’humour pour nous permettre de venir habiller comme on veut et puis nous faire une réflexion dessus.

- Bien, bonjour à tous en tout cas ! Content de voir qu'aucun de vous ne semble manquer à l'appel ! Vous allez participer à un petit jeu, où chaque maison aura son propre univers à découvrir ! La salle sur demande était donc la réponse à mon énigme qui, je ne doute pas, aura su vous agacer de bon matin...


Ton énigme m’agacer ? Pas vraiment, je n’y ai juste pas réellement prêté attention.

- Pour vous expliquer rapidement, vous allez donc participer à une série d'énigmes qui seront tantôt sur la Métamorphose, tantôt sur les Créatures magiques ! D'où la présence de ma chère collègue que certains d'entre vous ont probablement déjà suivie pendant ses cours ! Vous serez donc répartis par maison, ayant chacun des pièces différentes où il vous faudra résoudre une série d'énigmes en interagissant avec ce qui vous entourera !

Encore des énigmes ? Pfff moi qui pensais que j’allais pouvoir un peu me reposer ce matin… Hé ben je me suis bien trompé ! Enfin je suis déjà un peu plus réveillé que tout à l’heure peut-être arriverai-je a résoudre les autres énigmes, et puis, c’est par maison, je ne serai donc pas tout seul à chercher, et puis, plus il y a de personnes qui cherchent, plus il y a de chance de trouver la bonne réponse ! Enfin sauf si les autres élèves sont toujours à moitié réveiller…

- Si vous avez des questions n'hésitez pas, auquel cas, ce cours pourra réellement débuté ! Et à défaut d'être venus convenablement habiller, j'espère qu'aucun d'entre vous n'a oublié sa baguette...


Des questions ? Non je n’en ai pas. C’est évident que j’ai pris ma baguette. J’espère que ce premier cours ne sera pas trop laçant…
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Maitre de JeuGryffondor
Maitre de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - 1/8 vélane


Cours particuliers  - Page 4 Empty
Re: Cours particuliers
Lïnwe Felagünd, le  Lun 22 Mai 2017, 22:07

Le regard étrangement plongé contre la noire couleur du tableau qui dure. Qui dure encore quelques minutes. Sans interaction sans aucune espèce de taré qui saurait le faire tourner la tête par trois fois depuis sept heures du matin. Riri par exemple, qui lui passe la main — amicale sûrement — dans les cheveux. Pas de réaction notable. Ou Temperence, autrement nommée Tempo pour un soucis de rapidité de sympathie marquée et de musique évident, qui lui emprunte un ou deux toasts. C'est qu'il n'est pas contre et impassible, hoche la tête. Pas de réaction notable encore.

Ce n'est que le professeur de SACM qui le fait revenir à la réalité, comme si une onde de choc venait de pénétrer son esprit embourbé. Des interférences absurdes au petit lever. Il n'entendit que des bribes de mots des bribes d'informations plus ou moins intéressantes. Elle parlait de zoo, de divas et de salle spéciale. C'est qu'il avait descendu pas mal d'étages pour rien au final... super les profs.

Refermant son pot de confiture, il remit les toasts restants dans son sac et rejoignit le reste du groupe qui montait durement les marches de l'école. En fait, il n'avait pas tout saisi. Et il fut presque étonné de voir Evan les attendre depuis la destination finale souhaitée.

D'autres informations significatives. Plus existentielles que les précédentes. A croire que son esprit s'était peu à peu réveillé pendant le trajet aux blancs moutons suivant la bergère tôt dans la matinée où le soleil n'était qu'à peine levé. Des énigmes, des salles, un parcours, une équipe. Des questions ?

« Dites ? Comment on fait pour répondre à une énigme... On parle, tout simplement ?
Et sont-elles écrites sur un support voyant, de la même manière qu'en salle de classe tout à l'heure ? »
fit-il en ayant levé la main  au préalable par politesse. Il remit son col de pyjamas bien droit, c'est qu'il n'avait pas prêté attention aux sarcasmes des deux professeurs. Comme quoi, la sélection naturelle de la pensée peut être impressionnante.
Liskuvo Kalsi
Liskuvo Kalsi
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours particuliers  - Page 4 Empty
Re: Cours particuliers
Liskuvo Kalsi, le  Mar 23 Mai 2017, 17:39

On s'installe à côté de moi, c'est le préfet qui me sert de collègue boulet. Non, l'inverse, c'est le boulet qui me sert de collègue préfet. Petite blague de sa part, regard mauvais, c'est pas très drôle. Une timbrée crie pour qu'on se réveille, je m'en moque, je répond pas et ne bouge pas. Je suis bien dans ma petite position calme et sage en attendant que le cours commence. J'entends des éclats de voix, c'est déjà le bordel, ça se passe rarement bien un cours de métamorphose à priori, c'est embêtant.

La cloche sonne, la classe commence, le prof gro...non ? C'est la prof, mais pourquoi la prof de soin aux créatures et dans la salle ? Je me suis trompé de cours en fait, c'est peut-être pour ça que je comprend rien à ce qui se passe dans ce monde. Elle dit que notre professeur nous attends dans la salle sur demande. C'est seulement le laquais de monsieur Lival alors, venu nous prévenir de le rejoindre autre part. Si il voulait qu'on y aille le mieux c'était peut-être de nous le dire tout simplement, y'a plus simple comme méthode n'empêche....

Je prends mes affaires et m'en vais en suivant le chemin, un prof nous attend, le bon cette fois, c'est déjà ça. Il fait un commentaire sur la tenue, haussement d'épaule dans sa direction, c'est lui qui a dit que c'était comme on voulait, si il veut j'enlève tout mais je crois que y'a des jeunes donc c'est pas forcément la meilleure idée au final.

On va tous participer à une série d'énigmes, c'est sympa comme idée. J'aime bien réfléchir parfois, mais là il est sept heures du matin donc j'espère que le préfet qui...non. Le boulet collègue...non plus. Enfin l'autre quoi, j'espère qu'il est doué en énigmes pour qu'on y arrive d'une manière ou d'une autre. Les autres je sais pas, lui je lui fais un minimum confiance pour aider.

Par contre c'est un peu bizarre de se dire qu'on va passer un cours entier sur des énigmes, ça fait très examen final ou quelque chose comme ça. Sauf que personne n'a du beaucoup révisé donc ça va être le bordel, j'essaye de mentalement me rappeler ce qu'on a fait en cours la dernière fois, c'est un peu beaucoup trop trop flou pour que ça m'aide, on va devoir faire avec.

Mais par contre, se passe quoi si on fait rien ? Parce que c'est bien sympa tout ça, mais si on est tous plus nuls les uns que les autres on risque d'avoir du mal à faire quelque chose de franchement intéressant.

- Il se passe quoi si on ne résout aucune énigme ? On reste bloqués ? Et est-ce que tout le monde à les mêmes énigmes
à remplir ? Je veux dire, vous avez dit qu'on avait chacun un univers différent mais au niveau des énigmes c'est équitable ? C'est important l'équité...


Dernière phrase prononcée dans un souffle, je sais pas ce qui m'a pris mais j'ai eu l'envie de trouver ça important. Je dois avoir l'air enthousiaste malgré le fait que j'ai l'impression que je vais pas faire grand chose, c'est quand même une idée intéressante, faut y mettre du sien un petit peu.
Temperence Black
Temperence Black
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours particuliers  - Page 4 Empty
Re: Cours particuliers
Temperence Black, le  Mar 23 Mai 2017, 19:08

Temperence finit par avaler le reste de sa tartine en prenant garde de ne pas faire couler la moindre de confiture sur son parchemin regroupant toutes ses idées de réponse, aussi réalistes qu’improbables. Les tensions pesaient lourds dans la salle et cette atmosphère électrique ne disparaîtrait sûrement pas avant l’arrivée du professeur toujours absent. D’ailleurs, cela en devenait inquiétant. Donner rendez-vous à ses élèves était une chose mais si le professeur ne venait pas, le cours n’avait pas lieu d’exister.

La brunette griffonnait sur le morceau de parchemin. Y ajoutant des mots ressemblant plus à une musique qu’à une réponse. Cette fois-ci, elle sentait toute idée de solution lui échapper alors elle faisait confiance à ce que l’on appelait « l’éclair de génie ». Cette petite idée qui apparaissait dans votre esprit sans aucune raison et qui, par miracle, se trouvait être la solution de la question qu’on se posait. C’était un peu comme chercher un objet perdu. Lorsqu’on le cherchait trop, on était tellement aveuglé par la chose qu’on ne la voyait puis après une pause bien mérité, le regard tombait sur l’objet convoité sans raison réellement valable.

Les élèves arrivaient toujours, apparaissant au compte-goutte, tous plus ou moins réveillés. La mâtiné allait être longue... très longue si les autres ne se réveillaient pas. La brunette avait beau être pleinement éveillée, il ne fallait pas compter sur elle pour animer le cours. Elle parlerait, certes, mais sa prise de parole ne serait pas continue. Si elle avait déjà parlé à Evan, elle n’avait jamais parlé au professeur Lival et une petite voix lui soufflait à l’oreille que l’homme qu’elle avait rencontré dans le petit parc en France n’avait rien à voir avec celui qui se présenterait face à elle en tant que professeur.

La sonnerie retentit. Cela signifiait que le professeur n’avait plus que quinze minutes pour se présenter. Dans le cas contraire, il serait sûrement présenté comme absent et les élèves pourraient quitter le cours sans qu’il n’ai lieu. Ce serait dommage pour les plus réveillés qui ne retrouveraient sûrement pas le sommeil avant le soir.

« Bonjour à toutes et à tous ! » Voix de femme. Sursaut et regard interloqué.

Pourquoi elle était là ? Temperence la connaissait pour déjà l’avoir eu en cours mais en SACM et non en métamorphose. Si Evan voulait s’amuser en se métamorphosant en  sa collègue, il fallait espérer pour lui que cet amusement n’atteindrait pas les oreilles de la professeur. Quoique ce serait amusant de la voir arriver, les sourcils froncés et les poings sur les hanches à la vue de la supercherie. La brunette sourit à cette image. La situation, si elle devait avoir lieu, serait drôle mais gênante. Gênante mais drôle. La brunette saluat tout de même la personne d'un simple « Bonjour », ne sachant si elle devait faire le terme d'un nom féminin ou masculin.

Temperence écouta les quelques paroles de la professeur ou du professeur. Elle n’arrivait pas à trancher si cela était une farce ou non. Finalement, l’idée de la supercherie s’effaça de la tête de Temperence. Si cela avait été le professeur de métamorphose métamorphosé, il aurait repris sa forme « normale » pour donner son sermon à la classe distraite.

Les ordres étaient clairs. Se taire. Plier bagage. La suivre. Direction ? La salle sur Demande.
Temperence rangeât ses affaires dans son sac de cours et mis la chemise qui lui servirait pour le reste de la journée sur ses épaules. La professeur Blanchet était n’avait pas l’air patiente alors mieux valait faire vite pour éviter que la salle ne s’emplisse d’une voix mélodieuse et criarde demandant aux élèves de se bouger.

Temperence suivit le cortège. Elle restait derrière préférant ne pas se faire remarquer maintenant que la femme aux yeux verts les avait tous dans le collimateur.

Le pas était vif. Elle ne traînait pas et le trajet fut bien court. Trop court pour que Temperence aille attraper une poire dans la Grande Salle. Dommage. Ce serait pour plus tard. Elle grignoterait une douceur au chocolat si jamais la faim venait à lui tirer les entrailles.
Dans la nouvelle salle de cours, tout était prêt et le professeur se tenait là. Devant eux. Elle avait bien fait d’oublier son idée saugrenue sur le changement de forme d’Evan.

« Et bien je vois qu'il y en a qui se lâche... L'uniforme n'est donc plus de rigueur dans cette école ? »

Le port de l’uniforme ne faisait pas l’élève. Si il avait voulu que les tenues soient « correctes », il n’avait qu’à pas proposer de venir habiller comme les élèves le désiraient. Evan, ou plutôt professeur Lival comme elle devrait l’appeler durant ce cours, parlait. Comme la dernière fois, elle écoutait chacune de ses paroles avec attention. Si elle se souvenait clairement de leur discussion, elle se souvenait aussi que l’homme pesait souvent ses paroles pour parler et qu’une simple discussion sur un souvenir pouvait évoquer bien plus qu’un simple souvenir.

« Pour vous expliquer rapidement, vous allez donc participer à une série d'énigmes qui seront tantôt sur la Métamorphose, tantôt sur les Créatures magiques ! D'où la présence de ma chère collègue que certains d'entre vous ont probablement déjà suivie pendant ses cours ! Vous serez donc répartis par maison, ayant chacun des pièces différentes où il vous faudra résoudre une série d'énigmes en interagissant avec ce qui vous entourera ! »

Un bref silence puis une conclusion brève. Certains posèrent des questions tandis que la brunette se contentait d’écouter les réponses. Finalement, sa tenue était plutôt bien choisie. Si, comme il le disait, il fallait interagir avec les objets et donc, par la force des choses, bouger, fouiller,... Le jean qu’elle portait serait sûrement plus pratique que la jupe réglementaire de l’uniforme féminin.
Sid Elreth
Sid Elreth
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours particuliers  - Page 4 Empty
Re: Cours particuliers
Sid Elreth, le  Mar 23 Mai 2017, 19:38

- Salut Sid, je suis contente que tu sois là toi aussi !

Aria, toujours aussi accueillante ! Sa gentillesse me fit perdre mon malaise pendant un instant. Je répondis à son joli sourire. Après lui avoir demandé si elle avait une réponse à l’énigme, elle me répondit aussitôt.

- Non, je ne sais pas. Nous étions en train d’y réfléchir justement. Elle n’est pas évidente du tout. Mais installe-toi là à côté de Maddy. Je suis sûre que ça ne la dérangera pas du tout.

Je me retournais donc en direction de «Maddy». La rousse au pendentif bouton de rose. Il ne fallait surtout pas me tromper entre les deux rousses ! une sortait d’un conte de fées avec son allure de princesse et la deuxième un peu plus naturelle. Il restait effectivement une place de libre.
Il y avait un parchemin devant ses mains avec l’énigme qu’elle avait dû recopier.
Aria devait sûrement la connaître depuis un bout de temps maintenant car leur complicité en était flagrante.
Je lui souris timidement afin d’éviter de dire n’importe quoi, et m’apprêtais à m’asseoir.

L’arrivée d’une prof m’interrompit dans mon élan.
J’en déduisais qu’il ne s’agissait pas d’un élève par son allure autoritaire et déterminée.

- Je vois que vous êtes matinaux, c'est bien, par contre, qu'est-ce que vous fichez encore ici ? Vous avez vu l'heure . Vous avez lu l'énigme . Personne n'a réussi à la résoudre . C'était pourtant évident ! Votre professeur vous a donné rendez-vous à la salle sur demande ! Je pense qu'il sera déçu en voyant qu'il n'y a personne sur les lieux.

«Sid... la journée s’annonce mal ! Te voilà à ton premier cours de métamorphose et tu fais déjà n’importe quoi.» Il y a sûrement un détail que j’ai dû oublier, mais quoi ?
J’observais les autres autour de moi, cherchant une réponse sur le visage médusé de chacun...mais en vain.
Une fois, le discours tyrannique de la prof fut terminé, elle nous invita «chaleureusement» à la suivre pour se rendre à la salle sur demande afin de rejoindre notre prof de métamorphose. N’ayant que mon bout de parchemin et ma baguette à la main, je me levai en silence et suivis le groupe.

La marche avant la salle sur demande fut longue et douloureuse surtout à une heure pareil ! Les escaliers : tel était notre sanction pour ne pas avoir été suffisamment intelligent.
Comme on le dit si bien, quand on n’a pas de tête, il faut avoir des jambes...
Nous arrivâmes devant la salle sur demande et un homme se trouvait là, à regarder sa montre.
C’était le prof de Métamorphose qui se trouvait devant nous. Vêtu d’un costard sombre digne d’un croque-mort, il paraissait serein. Son calme d’ailleurs me donnait la chair de poule...

- Eh bien je vois qu'il y en a qui se lâche... L'uniforme n'est donc plus de rigueur dans cette école .

Échec numéro deux Sid, ton uniforme ! ...
Quand je vis le garçon en pyjama, j’ai soudain eu de la pitié pour lui.

- Bien, bonjour à tous en tout cas ! Content de voir qu'aucun de vous ne semble manquer à l'appel ! Vous allez participer à un petit jeu, où chaque maison aura son propre univers à découvrir ! La salle sur demande était donc la réponse à mon énigme qui, je ne doute pas, aura su vous agacer de bon matin...

Pour un croque-mort, je l’avoue, il a le sens de l’humour ...

- Pour vous expliquer rapidement, vous allez donc participer à une série d'énigmes qui seront tantôt sur la Métamorphose, tantôt sur les créatures magiques ! D'où la présence de ma chère collègue que certains d'entre vous ont probablement déjà suivie pendant ses cours ! Vous serez donc répartis par maisons, ayant chacun des pièces différentes où il vous faudra résoudre une série d'énigmes en interagissant avec ce qui vous entourera !

Métamorphose... Créatures magiques ... Deux matières qui me sont complètement inconnues.
Mais je suis là pour apprendre. Qu’importe la difficulté du cours, l’importance est de se dire qu’on fera de sont mieux... et d’en être convaincu soi-même !

- Si vous avez des questions n'hésitez pas, auquel cas, ce cours pourra réellement débuter ! Et à défaut d'être venus convenablement habiller, j'espère qu'aucun d'entre vous n'a oublié sa baguette...

D’innombrables questions planaient au-dessus de ma tête...
Mais vu toutes les bourdes que j’ai fait depuis ce matin, mieux vaut ne pas se faire remarquer avec des questions idiotes.
Contenu sponsorisé

Cours particuliers  - Page 4 Empty
Re: Cours particuliers
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 8

 Cours particuliers

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.