AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -82%
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
Voir le deal
19.90 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande
Page 6 sur 8
Cours particuliers
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Mathilde Yawnez
Serdaigle
Serdaigle

Cours particuliers  - Page 6 Empty
Re: Cours particuliers
Mathilde Yawnez, le  Dim 28 Mai 2017 - 17:32

Souriant en apprenant que justement il y'avait une ville s'appelant Galway, j'observe ce dernier régler un conflit puis je m'égare dans mes pensées, vraiment fatiguée. Je repense à l'énigme, mais je ne vois pas de solution quand enfin Miss Blanchet arrive.

Qu'est-ce qu'elle fout là elle? Depuis quand elle est prof de métamorphose?? Et elle nous fait remarquer que personne n'a trouvé la réponse à l'énigme qui était la salle sur demande, je soupire, c'est compliqué le matin non?? Enfin, on a le droit à un sermon sur le bruit, c'est pas de ma faute si les serpents sont agités. A croire qu'ils ont mangé du lion.

C'était une blague à part bien sûr et je me dirige avec les autres vers la salle sur demande, ne bronchant pas mais réfléchissant à ce que Evan nous avait concocté, entrant dans la salle sur demande, j'entends une remarque de ce dernier ne me plaisant pas vraiment.

- Et bien je vois qu'il y en a qui se lâche... L'uniforme n'est donc plus de rigueur dans cette école ?
Je n'ai pas un sens de l'humour extrêmement développé, et poussant un énorme soupir, qui n'échapperait pas au professeur et je marmonne dans ma barbe, sans que personne entende.
-Les profs et l'humour.
Et qu'il se moque de nous avec cette énigme, et puis il nous explique qu'on sera par maison... Pfff j'voulais être avec avec Galway.
C'est là que je comprends que je vais devoir faire chauffer mes neurones un maximum avec toutes ces énigmes. Je lance un regard désespéré vers le préfet des verts en écoutant le prof.
- Si vous avez des questions n'hésitez pas, auquel cas, ce cours pourra réellement débuté ! Et à défaut d'être venus convenablement habiller, j'espère qu'aucun d'entre vous n'a oublié sa baguette...

Ma baguette, oui!! Mince, je regarde dans ma sacoche et je retrouve ma baguette, tout au fond, barbouillée d'encre. Et Mer**, Mer**, Mer**...
Tout mon sac est taché. Je prends la baguette en main et je lance un Récurvite à l'intérieur du sac. L'encre disparaît mais il en reste toujours sur mes mains et ma baguette. Purée, purée...
Je soupire, nettoyant celle-ci contre mon sac, je la nettoierais complètement un peu plus tard et je grommelle un vague:

-Elles seront compliquées ces énigmes, c'est vraiment grave de ne pas avoir son uniforme?
Jade Wilder
Jade Wilder
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours particuliers  - Page 6 Empty
Re: Cours particuliers
Jade Wilder, le  Dim 28 Mai 2017 - 18:50

L'ambiance dans la salle de classe avait l'air un peu particulière. On aurait pu croire les élèves endormis, quasiment léthargiques à une heure aussi propice au sommeil, mais non, pas vraiment. D'accord, certains semblaient à moitié endormis, mais d'un autre côté quelques éclats de voix parvenaient aux oreilles de la demoiselle. Une dispute, à cette heure-ci ? Quelle idée... Jade avait beau avoir un caractère bien trempé, moins elle parlait aux gens le matin, mieux elle se sentait

Elle avait renoncé à trouver la solution de l'énigme désormais. Elle avait toujours été à côté de la plaque avec les énigmes du professeur de métamorphose et pourtant... en règle générale, c'était quelque chose pour lequel elle s'avérait plutôt douée. Mais pas là. Chacun son caractère et sa façon de voir les choses disons et son esprit n'était assurément pas au même niveau. Il savait imaginer, aller au delà des simples choses qu'on voit ou qu'on sent. Elle au contraire se cantonnait bien trop à ce qu'elle apprenait dans les livres pour voir au delà, contrairement à celle qu'elle était dans son enfance. Peut-être qu'un jour les choses changeraient, mais pour le moment elle devait se contenter de cette conclusion par défaut. Le pire, c'est qu'une fois la réponse connue, les choses s'assemblaient dans son esprit et on en arrive à la fameuse étape du "Mais oui mais c'est bien sûr !"... Tellement logique et pourtant difficile à cerner, allez comprendre.

- Bonjour à toutes et à tous !

Qu'est-ce que... Levant la tête avant de la pencher sur le côté d'un air étonné, Jade observa la professeure qui venait d'entrer. Oui, LA professeure puisqu'il s'agissait de Kyara Blanchet, professeure de Soins aux Créatures Magiques. Euh... Mer**, elle s'était trompée de cours, sérieusement ? Son coeur se mettant à jouer du tam-tam, Jade ne tarda pas à paniquer à l'idée d'être en retard à son véritable cours. Mais, si ça n'était pas le bon cours, pourquoi cette énigme qu'elle connaissait si bien comme la signature du professeur de Métamorphose ? Okey, elle était perdue. Heureusement que l'adulte tout juste arrivée ne tarda pas à répondre aux questions muettes qui se bousculaient dans son esprit.

- Je vois que vous êtes matinaux, c'est bien, par contre, qu'est-ce que vous fichez encore ici ? Vous avez vu l'heure ? Vous avez lu l'énigme ? Personne n'a réussi à la résoudre ? C'était pourtant évident ! Votre professeur vous a donné rendez-vous à la salle sur demande ! Je pense qu'il sera déçu en voyant qu'il n'y a personne sur les lieux.

Jade garda les lèvres entrouvertes quelques secondes, le temps d'imprimer l'information. Elle était au bon cours, tout allait bien. Mais pas au bon endroit, c'était moins bien. Alors c'était ça l'énigme finalement, les mener ailleurs ? Ouille, le cours commençait mal.

- Bon, trêve de plaisanteries, je suis ici afin de vous emmener jusqu'à la salle sur demande, mais avant ... sachez qu'on entendait vos piaillements depuis l'autre bout du couloir. Nous ne sommes pas au zoo, que le cours ait commencé ou pas, qu'il y ait un professeur ou pas, vous n'avez aucune excuse de vous prendre le bec comme ça. Donc les divas vont redescendre sur terre et se calmer. Je ne sais pas comment est mon collègue face à de tels comportements, mais pour ma part je ne cautionne pas du tout. Je compte donc sur vous pour vous tenir à carreau partir de maintenant. Croyez-moi que s'il y a bien un cours que vous n'avez pas envie de rater suite à une exclusion pour mauvais comportement, c'est celui-ci. C'est tout bon ? Parfait, vous pouvez prendre vos affaires, en route !

Bon, petite remise en place bien caractéristique de la part de cette professeure. Il n'était pas bien difficile de savoir qui étaient les personnes visées mais pour le coup, ça ne la regardait plus. Elle aurait pu intervenir plus tôt en tant que préfète mais... non. De toute façon, la voix d'un prof - et la menace d'une exclusion - étaient bien plus efficaces pour dissuader les écarts de comportement. Enfin, selon elle bien sûr.

Passons. Suivant le mouvement, Jade fit comme le reste de la classe et se rendit à la fameuse et célèbre salle sur demande. Salle fascinante et mystérieuse, tant de choses semblaient possibles avec ça. Il ne restait plus qu'à découvrir ce que le professeur de Métamorphose avait dans la tête et puis aussi, pourquoi Miss Blanchet était-elle présente ? Comme simple guide ? Peu probable. La préfète avait bien sa petite idée, mais ne nous avançons pas trop... Il ne fallut pas bien longtemps au petit groupe pour parvenir jusqu'à l'endroit concerné. L'Italienne s'y était rendue à plusieurs reprises pour pouvoir réviser en paix, elle connaissait donc bien l'endroit, il n'empêche que c'était assez mystérieux pour qu'elle ait les yeux partout à la fois, à la recherche d'indices quelconques pouvant la mettre sur la voie.

- Et bien je vois qu'il y en a qui se lâche... L'uniforme n'est donc plus de rigueur dans cette école ?

Petit sourire en coin. Ça ressemblait bien à l'humour habituel du professeur de Métamorphose ça. Elle était bien contente de s'être habillée tout à fait normalement dans tous les cas, se promener en nuisette dans les couloirs n'était pas une bonne idée.

- Bien, bonjour à tous en tout cas ! Content de voir qu'aucun de vous ne semble manquer à l'appel ! Vous allez participer à un petit jeu, où chaque maison aura son propre univers à découvrir ! La salle sur demande était donc la réponse à mon énigme qui, je ne doute pas, aura su vous agacer de bon matin... Pour vous expliquer rapidement, vous allez donc participer à une série d'énigmes qui seront tantôt sur la Métamorphose, tantôt sur les Créatures magiques ! D'où la présence de ma chère collègue que certains d'entre vous ont probablement déjà suivie pendant ses cours ! Vous serez donc répartis par maison, ayant chacun des pièces différentes où il vous faudra résoudre une série d'énigmes en interagissant avec ce qui vous entourera !

Bingo ! Un cours commun ! Voilà pourquoi Miss Blanchet était présente sur les lieux. Étant donné qu'elle aimait aussi bien la Métamorphose que les Soins aux Créatures Magiques, Jade était plutôt comblée pour le moment. Après... des énigmes... il fallait espérer que son esprit s'avérerait un peu plus vif que dans la salle de cours, sinon elle n'allait pas être d'une grande aide. M'enfin, il était temps qu'elle croit un peu en ses capacités !

- Si vous avez des questions n'hésitez pas, auquel cas, ce cours pourra réellement débuté ! Et à défaut d'être venus convenablement habiller, j'espère qu'aucun d'entre vous n'a oublié sa baguette...

Des questions ? A priori elle n'en avait pas, mais l'Italienne tendit attentivement l'oreille pour entendre les autres, tout information était bonne à prendre. La remarque sur la baguette l'étonna, qui serait réellement allé à un cours de Métamorphose sans avoir de baguette ? Hein ? Bref, il fallait vraiment qu'elle arrête de se poser des questions, c'était inutile.
Invité
Anonymous
Invité

Cours particuliers  - Page 6 Empty
Re: Cours particuliers
Invité, le  Dim 28 Mai 2017 - 22:35

Aoi écoutait les questions de ses condisciples assez distraitement. Elle cherchait toujours des yeux les autres aigles avec lesquels elle allait être forcée de faire équipe. Même si c’était un truc de Serdaigle les énigmes, Aoi n’aimait pas vraiment la manière dont se profilait ce cours. Elle se détendit grandement lorsqu’elle aperçut Mered qui sortait de la foule d’élèves pour se diriger vers elle.

-  Bonjour Aoi ! Au final, on a bien fait de bosser la méta il y a peu. Tu te sens prête ? Perso j’ai hâte d’en découdre !

Sourire à la rouquine. Encore une fois, la métisse se sentait apaisée à ses côtés, heureuse d’avoir une alliée dans l’adversité. Elle lui rendit son salut en reprenant sa chasse aux plumes. Elle repéra rapidement les deux préfets de la maison bleu et bronze à leur insigne brillant, ainsi que deux autres aiglonnes qu’elle ne connaissait pas. Imperceptiblement, la japonaise se rapprocha de son miroir et, tout en lui souriant, lui répondit.

- Je ferai de mon mieux.

De nouveau silencieuse, la bleue s’interrogea sur les chances de réussite de son équipe à plumes. Aujourd’hui, les serpents avaient déjà su montrer à tous qu’ils étaient incapables de s’entendre, de vrais enfants. Sourire en coin de l’asiatique. Si ils continuaient sur cette lancée et finissait par s’entretuer dans leur salle, cela éliminerait les plus dangereux adversaires de la maison bleue. En ce qui concernait les jaunes, il était évident que si leur esprit avait été fait pour les énigmes, ils n’auraient pas atterri chez Poufsouffle. Aoi n’était pas effrayée par les blaireaux, ils ne faisaient pas le poids face aux aigles. Et pour finir, la brune ne se faisait aucun souci quant à la capacité de son équipe à trouver les solutions avant les rouge et or. Rassurée, l’azur releva le menton. Aujourd’hui, elle allait faire honneur à sa maison. Après tout, les Serdaigle étaient connus et reconnus comme étant des sorciers intelligents, en témoignait le moyen d’accéder à leur salle commune. Ils ne pouvaient pas perdre.

Mais évidemment, les professeurs devaient y avoir déjà pensé, et avaient sans doute adapté le niveau des énigmes en fonction de la maison. Voilà un défi qui méritait d’être relevé. Espérant que leur réussite porterait plus sur leurs capacités intellectuelles que sur leur travail d’équipe, Aoi serra ses doigts autour de sa baguette, impatiente de se lancer.
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Evan
Evan
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens
Loup-garou


Cours particuliers  - Page 6 Empty
Re: Cours particuliers
Evan, le  Lun 29 Mai 2017 - 9:54






/me fout un coup de pied au cul à Riri Ange


J'attendais que les élèves ne se décident à poser des questions. J'imaginais que la bonne humeur matinale que de s'extirper de son lit alors qu'on ne souhaitait qu'y rester, jouait à rendre quelques esprits amorphes. Au jeu de ceux qui s'ouvraient, Lïnwe fut le plus réactif, ou, du moins, le plus intéressé, levant la main avant de poser sa question.

- En fait, vous allez être plongés dans une série de pièces à passer, chacune ayant son propre univers. Votre environnement entier pourra être un bout de l'énigme, le but étant de la résoudre pour déverrouiller la porte vous donnant accès à la pièce et l'énigme suivante ! Donc il faudra parfois trouver des mécanismes, user de sortilèges, modifier des emplacements de certains éléments...

Liskuvo, à croire qu'être en pyjama accordait un peu d'attention supplémentaire, fut le suivant à s'intéresser au fonctionnement des énigmes, et je répondis à sa question si tôt l'eut-il posée.

- Non les énigmes sont indépendantes les unes des autres! (imaginez la triche sinon Razz) Si vous restez trop longtemps dans la même pièce à buter sur les énigmes, des indices vous seront donnés pour vous aider à les résoudre. Mais oui, si vous êtes trop lents vous pouvez rester bloqués plus longtemps que vos camarades des autres maisons ! Les énigmes croissant de difficultés au fil des pièces (en fait il y a bcp plus d'éléments extérieurs qui entreront en compte, donc potentiellement de choix à faire dans les énigmes suivantes), tout le monde n'arrivera pas à bout de la dernière en même temps !  Pour ce qui est de l'équité, elles sont faites pour être équitables oui, après cela dépendra de la logique de chacun et de la réactivité !

J'attendais quelques minutes, pour voir si d'autres questions allaient arriver. Mais visiblement, il fallait être venu en pyjama ce matin pour pouvoir poser des questions. Ce qui, il fallait l'avouer, me convenait parfaitement. Je choisissais donc qu'il était grand temps d'entrer dans la salle sur demande, et invitait les élèves à nous suivre Kyara et moi.

- Bien, puisque vous êtes tous là et qu'il ne semble pas y avoir d'autres questions, nous pouvons entrer. Une fois à l'intérieur, vous n'aurez plus qu'à vous diriger vers la porte qui mènera jusqu'à vos premières salle respective !

Alors j'ouvrais la grande porte qui nous emmena tous à l'intérieur de la salle sur demande. Là, nous nous retrouvions face à cinq entrées, dont quatre correspondaient à chacune des maisons. Kyara s'occupa d'ouvrir chaque porte une à une en invitant les élèves des maisons respectives à s'engouffrer dedans, tandis que moi je l'attendais près de notre propre porte à tous les deux. Là où nous pourrions suivre l'avancée de chaque pièce et venir en aide à nos élèves.

HRP : Comme vous l'aurez compris, la suite se passe dans vos sujets respectifs avec les premières énigmes laissées par Kya cette nuit ! Pour les questions, mp ou skype Wink
Vanille Fleury
Vanille Fleury
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours particuliers  - Page 6 Empty
Re: Cours particuliers
Vanille Fleury, le  Mer 5 Juil 2017 - 16:19

La magie n'est pas que danger
Pv Galway ♥

Comme un vent frais sur le visage, un peu de sérénité, un peu de douceur, pour oublier. Ne plus penser au reste, les gens qui viennent et puis qui blesse. je n'ai plus envie de devoir me battre pour rester en vie, perdant soudain l'envie de lutte, petit à petit, la vérité se rélève doucement, nous sommes tous des pions dans se monde aux règles bien trop floue. on s'en rend compte mais lorsque l'envie prend de tout changer, il est déjà bien trop tard, pour abandonner, pour perdre la partie, trop loin. Je me suis engagée dans le cercle infernal, une spirale qui doucement s'enfonce, de plus en plus loin, de plus en plus profondément et maintenant j'ai peur, je doute sans cesse. l'avenir est incertain, le cœur manque à la tâche, je ne me suis jamais vraiment trouvée dans cette univers au parfum de trahison. Mais c'est plus facile avec une étiquette, plus simple quand on me dit ce que je dois être, quand je n'ai pas le choix et

pourtant parfois je baisse les yeux, pourtant je me laisse guider par le courant,
alors que je devrais être à contre courant, jouer la première note de musique juste
dans cette cacophonie des instruments. Mais je n'y parviens pas, mais si je me réveille en étant lui,
si l'insigne contre ma poitrine ne me rappelait pas assez le poids de mes responsabilité.
je ne suis pas prête, ne le serais sans doute jamais.
mais comme un ordre qu'on ne peux discuter. Un problème pas assez léger.
Je sens mes épaules se courber sous le poids de quelque chose que je n'ai pas désiré.

mais il me faut remonter la tête, regarder droit devant moi,
pour eux, pour une quantité de lois, pour le remplacer puisque je n'ai pas le choix
et je ne me plaint pas, masque neutre de circonstances.
parfois je passe et je ne veux pas voir, parfois je passe et mon regard se baisse.
Je ne veux pas le retrouver en moi, me voir en lui, j'ai peur de lui ressembler, de me perdre.
J'ai peur de lui et surtout de son influence sur moi qui n'ai pas connu grand chose d'autre.

La crainte me prend à la gorge, je titube un peu, fuyant l'herbe vert,
le soleil jouant à se cacher derrière les feuillages dorés,
retrouver les sombres couloirs, aérée d'une douce brise
perdue entre printemps et été, je cherche un sens, une indication.
Un panneau, une direction, qu'on me dise si ce chemin est le bon,
mais encore une fois les appel au secourt de mes yeux en détresse,
passe invisible sous les caresses d'une brise ironique.

Pour se chercher sans se trouver, dans ce monde trop rancunier, je ne sais plus trop comment réagir, les réactions à adopter, sans doute pas assez pédagogue envers les serpents, mais se font toujours repoussée les mains qui se tendent. Comme se battre pour un idéal plus juste, alors que c'est nous qui nous faisons agresser au moindre mot échangé. Il faudrait peut-être encore faire des efforts, mais ce n'est pas vraiment moins points fort. Comment essayer de remonter vers le haut, quand tout le monde nous tourne le dos ? Y a t-il une possibilité de fin heureuse ? Pas à mes yeux pour le moment... Attrapant le premier manuel qui me tombe sous la main, j'essaie de m’intéresser aux phrases écrites tout en marchant dans le château. On ne dérange pas quelqu'un qui lit, on me laissera tranquille

pour un temps du moins, celui de trouver un nouveau subterfuge.
Je relis plusieurs fois la même ligne, ne comprend pas le sens de la phrase
des formules, un livre de sort oui pourquoi pas...
je continue mon chemin jusqu'à m'arrêter brusquement.
"Sort à visé médicale" une petite pensée pour ma sœur,
je fronce les sourcils pour lire plus attentivement les passages.
ce n'est pas vraiment la matière qui m'intéresse le plus mais sans doute l'une des plus utile,
en vérité je ne sais pas si j'aime vraiment cela où si je suis juste fascinée par Amy,
lorsque je la vois lancer des sorts et s'activer à aider quelqu'un,
elle semble si vivante, son sourire quand elle dit que tout ira bien,
sa douceur quand elle nous prend la main, ça en est presque captivant,
presque...
Galway Lynch
Galway Lynch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours particuliers  - Page 6 Empty
Re: Cours particuliers
Galway Lynch, le  Sam 29 Juil 2017 - 18:39

Galway marchait en direction du septième étage. Ça ne lui arrivait pas souvent d’emprunter ces escaliers, jusqu’à il y a quelques semaines il pensait que cet étage ne menait qu’à des tours. L’une d’elle était réservée aux Gryffondors, et il y avait toujours eu une certaine animosité entre les rouge et les verts, Galway n’avait rien contre eux spécialement mais il savait qu’en marchant dans ces couloirs sans raison il s’attirerait quelques regards hostiles et il n’y tenait pas spécialement.

L’autre tour dont il avait connaissance menait à la classe de divination, un cours auquel Galway ne s’était pas inscrit. En effet, même chez les sorciers qui étaient témoins et provocateurs de phénomènes surnaturels tout au long de leur vie, cette discipline était considérée comme floue et hasardeuse, et les plus rationnels d’entre eux n’y croyaient tout simplement pas.

Galway avait suivi les conseils de ces élèves « sorciers rationnels » dont il se sentait proche au niveau de la personnalité. Il s’était donc inscrit à partir de sa troisième année d’étude en arithmancie, une matière qui mêlait magie et arithmétique et qui le passionnait bien qu’elle soit très compliquée, et en soin aux créatures magiques, une matière un peu plus abordable et qui lui faisait découvrir le monde magique encore un peu plus.

Il n’avait donc que peu de raisons d’arpenter ces couloirs. Mais il y a quelques semaines, un cours de métamorphose un peu particulier lui avait fait découvrir un nouvel endroit dont il ignorait tout et qui l’avait fortement intrigué. Il se demandait entre autres pourquoi cette salle, qui paraissait immensément vaste, avait été aménagée comme si elle devait servir à ce cours et à ce cours uniquement, et s’il y avait d’autres salles « à usage unique » de ce type.

Il avait aussi hâte de revoir la « salle des planètes », particulièrement impressionnante. Lui qui était un adepte de ce que les moldus appelaient « littérature de l’imaginaire » s’était trouvé dans une salle au décor de science-fiction dans un château à l’ambiance médiévale-fantastique, le contraste était saisissant. Et l’exploration de cette salle était un bon moyen d’utiliser son temps libre.

Car oui, il avait du temps libre. Cela ne lui était arrivé que très peu souvent depuis le début de l’année, mais il sentait que les choses s’amélioraient, même si les BUSE approchaient. C’était le cas depuis la conversation qu’il avait eu avec les Serpentards dans la salle commune. Exposer son point de vue l’avait libéré d’un poids psychologique, et cela lui permettait de se concentrer sur d’autres chose.

De plus même si la plupart des avis différaient du sien, certains élèves avaient ressenti ce besoin de solidarité à l’intérieur de leur maison, notamment envers les plus jeunes, qui étaient du coup un peu moins sur son dos. Ce n’était évidement pas le but de la conversation de se débarrasser d’eux, d’ailleurs il continuait à garder un œil sur les élèves de première année, mais le fait d’avoir de l’aide dans cette tâche lui faisait beaucoup de bien.

La veille, lors d’un trou entre deux cours, il avait pu finir un devoir de potion et en faire un autre, en botanique. Avec la métamorphose, c’était les matières où il avait toujours éprouvé le plus de difficultés, et il sentait bien que ces devoirs atteindraient difficilement la moyenne, mais il avait tout de même le sentiment d’avoir fait de son mieux, bien mieux que les devoirs bâclés qu’il avait rendu les semaines précédentes.

Le soir de cette même journée lui avait permis de s’acquitter des tâches qui lui étaient assignées en tant que préfet, ce qui faisait qu’il avait pu consacrer la journée aux deux devoirs restants, pour les cours de défense contre les forces du mal et d’histoire de la magie. Pour la première fois depuis le début de l’année, il était fier de ce qu’il avait écrit, il avait vraiment la sensation d’avoir réussi ces devoirs. Cela lui donnait un sentiment de légèreté, d’autant plus qu’il avait finit plus tôt que prévu.

Il avait d’abord décidé d’utiliser son temps libre en se rendant au lac, le lieu où il se ressourçait habituellement. Mais lorsqu’il avait ouvert les portes du château pour s’y rendre, un éclair avait transpercé le ciel gris et il s’était rendu compte qu’une pluie drue s’abattait sur le parc. Bien sûr il aurait put sortir sans se mouiller avec l’Impervius, mais cela ne lui faisait plus trop envie. Il était donc redescendu vers le dortoir pour s’allonger un peu et rapidement, ses pensées s’étaient tournées vers l’intrigante salle des planètes.

C’était toujours à elle qu’il pensait alors qu’il arpentait les couloirs du septième étage, jusqu’à ce qu’il se rende compte qu’il était passé quatre fois dans les mêmes couloirs sans rencontrer la grande porte en bois qui menait à cette salle. C’était très curieux, il était pourtant sûr que la salle des planètes se trouvait à cet étage. Il fit une nouvelle fois le tour, faisant bien attention, regardant dans chaque recoin, mais sans résultat.

Soudain il entendit des bruits de pas. Sans doute un élève de gryffondor, il pourrait peut-être se renseigner auprès de lui. Alors qu’il allait à sa rencontre il se rendit compte à la robe qu’il s’agissait d’un élève de sa maison, ou plutôt d’une élève, quelqu’un qu’il connaissait bien, une préfète de Serpentard un peu plus âgée que lui nommée Ellana, et avec qui il s’entendait bien.

Il allait lui demander pour la salle, mais elle semblait occupée et Galway savait que lorsqu’on la dérangeait, sa réaction pouvait être des plus hostiles, même si elle avait toujours été plutôt amicale avec lui. Elle était plongée dans un livre et il buta sur le titre : "Sort à visé médicale".

Cela lui rappela quelque chose. Après les attaques de Poudlard, il s’était promis à lui même de travailler dur pour être en capacité de mieux réagir face à ces événements terrifiants, de mieux pouvoir jouer son rôle de préfet. Cela passait en partie par un entraînement magique intensif, l’apprentissage de nouveaux sortilèges de défense avancée et de bases en médicomagie. Il avait pu voir quelques sortilèges de défense, notamment pendant les vacances, quand à l’entraînement il n’avait pu y consacrer que très peu de temps, à cause de ses nombreuses charges.

Mais en ce qui concerne la médicomagie il restait totalement novice, ça lui était même sorti de la tête jusqu’à ce qu’il voit Ellana avec ce livre. Pourquoi est-ce qu’elle s’y intéressait ? Pour les mêmes raisons que lui ? Après tout, elle aussi était préfète. Voilà une autre manière d’utiliser son temps libre. Peut-être qu’elle pourrait l’aider, l’initier ? Peut-être qu’ils pourraient apprendre ensemble ? Malgré ses réticences à l’interrompre et sa timidité, il se décida à aborder sa collègue.

-Salut Ellana. Tu t’intéresse à la médicomagie toi aussi ?
Vanille Fleury
Vanille Fleury
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours particuliers  - Page 6 Empty
Re: Cours particuliers
Vanille Fleury, le  Mar 8 Aoû 2017 - 14:24

Absorbée, je n'ai pas remarqué tout de suite le présence de l'autre enfant, alors que mon collègue prend la parole pour commencer la conversation en m'abordant, dans un premier temps dérangée, je m'arrête net de lire et referme l'ouvrage avec un petit bruit
mon regard se tourne vers le préfet des verts et argents, également l'une des seules personnes que j'aurais souhaitez voir en ce moment ou du moins l'une de celle qui ne m'aurait pas réellement dérangé de voir
car à choisir j'aurais plutôt préféré la solitude plutôt qu'une quelconque présence humaine
cependant je sais bien qu'il n'est pas facile pour le petit serpent au caractère plutôt réservé et introverti d'entamer la conversation avec autrui et je pense que de mon côté aussi j'ai plutôt intérêt à faire des efforts pour conserver une bonne entente entre nous quoiqu'il ne me soit en réalité pas bien difficile d’apprécier le petit
yeux tournés dans sa direction, il me renvoi la balle
à mon tour de m'exprimer, médacomagie ? partons donc sur cela
salut Gal, oui effectivement je me dis que par les temps qui courent c'est plutôt utile
surtout qu'en tant que préfet nous devrions connaitre quelque base au cas où...

petite pause comme pour instauré un peu de suspense mais en réalité juste le temps de faire taire ma rage
les masqués qui ont attaqué l'école il n'y a pas si longtemps en vérité m'inspire une telle rage et un tel dégout que je préfère éviter d'en parler habituellement

au cas où une attaque devrait se reproduire...
je conclu finalement même si au fond ce n'était pas encore mon rôle à l'époque
par contre c'était bien le sien et je me doute que la difficulté à du être grande pour lui de tous nous gérer en même temps
tout en ayant ses propres craintes, non ne sommes pas des super héros non plus !
je ne mentionne pas ma sœur qui est en fait la raison principale de mon arrêt devant les sorts médicaux
je n'ai pas vraiment envie que cela se sache partout alors je préfère être discrète pour le moment du moins
sentant que la conversation risque un peu de se perde, je décide de prendre les choses en main
jetant un rapide coup d’œil autour de moi, je découvre le mur de la salle sur demande dans mon dos
pourquoi pas après tout ?

Comment as-tu gérer la pression de ton côté ?
moi je n'étais pas encore préfète mais tu n'as pas du être épargner
est-ce que tu penses utile que l'on... s'entraine ?

proposition hésitante, presque maladroite, c'est compliqué tout de même une discussion !
je reste dans un attente difficilement supportable d'une acceptation ou d'un refus
quelque soit le réponse finale je pense que je m'en satisferais
s'il accepte, je lui montrerais le mur et nous aurons une base en cas de problème
si il refuse, je pourrais toujours rentrer tranquillement dans les dortoirs et oublier la médicomagie pour un bout de temps
ou bien aller voir ma sœur, ce ne serait pas mal, directement de voir une experte...
Galway Lynch
Galway Lynch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours particuliers  - Page 6 Empty
Re: Cours particuliers
Galway Lynch, le  Dim 3 Sep 2017 - 19:36

Sa collègue semblait partager son point de vue, ce qui le soulagea grandement. Elle n’était pas réputée pour se préoccuper grandement des autres. Tout comme Galway d’ailleurs. A bien y réfléchir, c’était valable pour la grande majorité des élèves de leur maison. Mais le fait d’avoir été nommé préfet, de s’être vu confié la responsabilité de veiller sur les autres membres de leur maison, les forçaient à évoluer. Est-ce que Keira et Peter étaient passé par ces mêmes questionnements eux aussi ?

La suite lui convint beaucoup moins. Une question très personnelle, à laquelle il n’avait clairement pas envie de répondre, car cela creusait jusqu’au fin fond de son mal-être. Ce n’était jamais bon d’avouer ses faiblesses, d’afficher sa vulnérabilité. On risque la pitié, les moqueries, l’abandon. Il n’avait jamais parlé à personne des attaques, même pas à Asteria, ou à sa sœur qui ne comprendrai pas, étant moldue.

Il ne se voyait pas en parler à Peter, tout simplement parce qu’il n’avait toujours pas compris pourquoi il avait agi de la sorte ce jour-là, se détournant de sa tâche de protéger les Serpentards ayant « des trucs à régler ». Même si Peter avait essayé de l’aider par la suite, lors d’une soirée aux trois balais avec Mary. Keira… elle était avec lui ce jour-là. Mais elle lui paraissait trop intimidante, trop… eh bien sans failles, pour qu’elle puisse comprendre ce qu’il ressentais.

Il avait donc gardé tout ça pour lui, c’était ce qu’il faisait d’habitude, prendre sur lui, éviter d’embêter les autres avec ses soucis. Jusqu’au moment où ça éclate. La conversation qu’il avait eu avec Asteria, au tout début de sa première année, lui revenait en mémoire. Ellana semblait l’inciter à se confier à elle, et il se doutait qu’elle ne faisait pas ça souvent. Elle avait l’air d’avoir besoin d’entendre son expérience, ce qu’il avait vécu, pour la prochaine fois où ça arriverai. Ça l’aurai sans doute aidé, lui, si un autre préfet avait subi les attaques de Poudlard et lui aurait parlé de ce qu’il avait ressenti. Il prit une grande inspiration et se lança.

-Comment j’ai géré la pression ? Je sais pas. Je sais plus. Pour moi les attaques de Poudlard c’est comme un trou noir auquel je n’ai pas du tout envie de penser.

Ça aurait été tellement plus facile de lui donner une réponse bateau du genre « On s’y fait avec le temps » ou « On ne peut rien y faire, tout ces conflits nous dépassent ».

-Tu vois, Kholov m’avait nommé préfet quelques temps auparavant.

Où est-tu Kholov ? Pourquoi est-ce qu’il n’y a que moi qui semble m’inquiéter du fait que notre directeur n’apparaisse plus du tout en public ?

-Je me doute bien qu’il ne s’attendait pas à ce que j’affronte les mangemorts, je veux dire, ce sont les mages noirs les plus puissants des îles britanniques et moi… Mais il devait sans doute s’attendre à ce que je sois là pour les membres de ma maison, que je puisse les conduire en sécurité, dans notre salle commune. Que je puisse les rassurer, « Tout vas bien, je gère, restez près de moi ». Seulement voilà, je gérais pas du tout. J’avais l’impression de tout subir, de n’avoir aucun contrôle sur ce que je faisais. J’étais totalement paniqué et… j’ai pas su. J’ai pas pu. C’est vraiment horrible cette sensation d’impuissance, l’une des pire qui soit. On comptais sur moi et… j’aurai aimé, tu vois, pouvoir sacrifier quelque chose d’extrêmement précieux pour moi, juste pour avoir un impact, aussi petit soit-il.


Il s’interrompit quelques instants, il avait besoin de faire baisser son rythme cardiaque. Après quelques lentes respirations il reprit.

-Les semaines suivantes c’était pas beaucoup mieux. Je m’étais promis de m’entraîner, notamment aux sortilèges de défense avancés et à la médicomagie. Mais j’ai pas trouvé le temps, je me suis laissé déborder de toute part. Les BUSEs et toute la charge de travail qui accompagne ces examens, les tâches de préfets, les différentes sollicitations. Et les rares moments que j’ai pour moi, je les passe à réfléchir au lieu d’agir, de prendre le contrôle. Je pourrai passer des heures à réfléchir, même à des trucs qui n’ont rien à voir avec ce qui me préoccupe, j’en ai besoin pour recharger les batteries c’est comme ça que je fonctionne.

Il dérivait sur un sujet qui n’intéressait sans doute pas Ellana. Il se reprit.

-Enfin voilà… tout ça renforce cette sensation d’impuissance que je ressent en permanence. Plus je retarde, plus j’ai l’impression que l’entraînement que j’ai a faire est une tâche immense et plus j’ai peur de m’y atteler. Je ne serai pas plus prêt la prochaine fois que je ne l’avais été la première, mais eux, eux ils seront mieux préparé, qui sait ce qu’il pourra se passer ? Ce serait vraiment bien si on pouvait s’entraîner ensemble, ça me motiverai, ça m’obligerai à me fixer des objectifs. Mais je ne sais pas du tout comment m’y prendre, quel sortilège apprendre en premier, comment procéder ou quel serait le lieu le plus adéquat pour l’entrainement.
Vanille Fleury
Vanille Fleury
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours particuliers  - Page 6 Empty
Re: Cours particuliers
Vanille Fleury, le  Dim 17 Sep 2017 - 18:36

Il ouvre, il s'ouvre, comme le coffre d'un trésor qui doucement se soulève pour révéler l'éclat de ses richesses
mais également les coins d'ombres, de peur et des démons cachés dans le doute
et j'observe et j'admire, cette façon qu'il a d'être pour les autres avant lui même, à sa propre encontre
se cherchant, se demandant où est réellement sa place et mes yeux se baissent vers l'insigne qui brille à ma poitrine
et moi ? qui suis-je donc pour me retrouver auréolée de cette distinction si lourde que je suis loin de penser mérité

sans réellement m'en rendre compte j'avais fait un pas, comme accompagné d'une ouverture informulée
une envie de le laisser se confier pourquoi moi ? je ne suis pas la bonne personne, je n'ai même pas de conseil à lui donner
une quelconque expérience à revendre __ inutile comme une voleuse qui ne peut rien offrir en retour
je laisse mon regard posé sur lui comme pour aspirer la moindre goutte de son récit, de ses doutes

et je sens les ombres planer dans sa lumière
la beauté qui émane de cette être
plus forte encore que je ne pensais pouvoir la trouver
chez l'un des représentants de notre espèce

il semble voué à être pour les autres et non pour lui
le voilà à présent perdu et dépassé dans cette situation
où entre les problèmes il balance et ce noie

l'envie de tendre une main pour l'accrocher sur un radeau de fortune
d'être simplement à deux contre la tempête qui se profile au loin sans qu'on puisse pourtant dire à quelle distance elle se trouve
je voudrais avoir les mots qui rassurent, ceux qui apaisent et font croire que tout ira bien à présent
mais je ne sais que dire, que faire et quand sa voix s’éteint je me retrouve seule dans le silence
toujours aussi démunie qu'avant mais remplie non seulement de ses paroles mais également de la confiance qu'il m'a offerte

et les doigts tremblent un peu hésitant, serait-il donc d'usage de le prendre dans mes bras ? de lui sourire ? un simple mot compréhensif du bout des lèvres... mais comme un blocage dans ma gorge, je ne parviens pas à dévoilé mes pensées
la reconnaissance que je veux lui donner pour ce qu'il vient de mon confier

tu es une belle personne et une main qui se pose le temps d'une poignée de seconde contre son cœur ne laisse pas tout ça s'accumuler dans ton cœur les doigts reviennent sagement à leur place viens parler une invitation, pour lui pas juste à moi et une frêle sourire qui tente de pointer le bout de son nez comme il peut, puis un pas en arrière pour présenter le mur derrière moi tu connais la salle sur demande ? et une main tendue dans sa direction je connais quelques formule, on peut... quoi ? de quoi êtes vous donc réellement capable ? nous sommes deux, je serais avec toi... à deux... c'est mieux ?
Galway Lynch
Galway Lynch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours particuliers  - Page 6 Empty
Re: Cours particuliers
Galway Lynch, le  Lun 25 Sep 2017 - 15:51

Il semblait avoir déstabilisé la préfète de Serpentard, elle n’avait pas l’air de savoir comment réagir. Peut-être qu’il en avait trop fait ? C’est vrai, elle venait tout juste d’être nommée préfète, il ne s’agissait pas de l’effrayer, ou de l’accabler avec ce genre de sentiments ! Qu’est-ce qui lui avait pris de balancer des choses aussi personnelles à quelqu’un avec qui il n’avait eu jusqu’à présent que des discussions amicales, qui ne grattaient que la surface ?

Mais elle finit par répondre. Oh. Des paroles rassurantes. Sur lui. Sur le fait qu’il pouvait compter sur elle. Lui parler. Cela lui réchauffa le cœur, c’était ce qu’il avait besoin d’entendre. Il était vraiment content qu’elle soit là, qu’elle lui propose de s’entraîner. Elle semblait déjà avoir de l’avance sur lui, disant connaître quelques sortilèges, ce serait déjà ça de gagné. Mais cette salle sur demande, c’était quoi ? Ce nom était intriguant, une salle qui n’apparaissait que quand on l’appelait ? Ou est-ce qu’il fallait faire une demande pour réserver ?

-Merci d’être là. Je te suis vraiment reconnaissant, ça ira bien plus vite si on s’entraîne à deux. Et non, je ne connaît pas la salle sur demande, c’est quoi ? Où est-ce qu’elle se trouve ?
Vanille Fleury
Vanille Fleury
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours particuliers  - Page 6 Empty
Re: Cours particuliers
Vanille Fleury, le  Mer 27 Sep 2017 - 10:35

Frêle sourire qui se veut rassurant alors que le petit préfet me remercie sans que je ne pense le mériter
il dit ne pas connaître la salle et mon visage prend une mine étonnée, il était pourtant bien là en cours de métamorphose si je me souviens bien, qu'importe, je chasse ma surprise d'un haussement d'épaule et entreprend de lui expliquer elle est juste derrière nous, ce mur en réalité... le regard qui décroche du monde, c'est le rêve qui vient toquer à ma porte nous l'avions utilisée pour le double cour de métamorphose et soin aux créatures magiques, tu te souviens ? l'impression qu'il va finir par me prendre pour une folle, sans avoir bien tord, si je ne lui explique pas vraiment comment elle marche

il te suffit de passer devant trois fois
demandant un lieu dans ta tête comme par exemple un endroit pour s'entrainer
et elle te fournira tous ce dont tu as besoin !


si ce châteaux n'était pas si merveilleux, une certaine préfète ce serait bien vite retrouvée internée à sainte Mangouste
je vais te montrer prouver ne pas être si décalée
premier passage, mes yeux se ferment je souhaite un endroit pour pouvoir m'entraîner
et le cœur qui bat doucement à mes oreilles je souhaite un endroit pour pouvoir m'entraîner
un lien entre la salle et moi je souhaite un endroit pour pouvoir m'entraîner

arrêt.

et une porte se dessine lentement devant nos yeux
petit sourire satisfait tu veux entrer ?
une paillette de malice dans le regard.
Galway Lynch
Galway Lynch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours particuliers  - Page 6 Empty
Re: Cours particuliers
Galway Lynch, le  Mer 11 Oct 2017 - 15:20

Ellana lui dit que la salle sur demande se trouvait juste derrière eux, sur le mur. Galway se retourna, mais il ne vit pas de portes, ni d’ouvertures, ni même de tableaux susceptibles de cacher quelque chose, juste un grand mur. Peut-être que c’était comme pour le mur derrière le chaudron baveur, il fallait tapoter une brique pour accéder au chemin de traverse ? Mais il n’y avait pas de briques, ni de repaire.

Ellana continua alors ses explications. Elle lui parla du cours de métamorphose. Oui, bien sûr qu’il s’en souvenait. C’était même pour cela qu’il était revenu à la base, pour retrouver la salle aux planètes qui l’avait tant impressionné. Elle était donc caché dans ce mur ? Galway avait le souvenir d’une immense porte en bois, à double battant. Mais comment la salle des planètes, ou même les autres salles qu’il avait vu, celle avec les créatures magiques et celle à l’effigie de  Serpentard, pourraient les aider ?

Elle lui expliqua ensuite comment faire pour accéder à la salle. Il fallait passer trois fois devant en pensant bien fort à ce que l’on voulait, puis la porte apparaîtra et la salle contiendra ce qui est demandé. Sérieusement ? Ce truc était génial ! Alors les salles qu’ils avaient parcouru en métamorphose n’étaient pas là à plein temps, elles étaient tout simplement apparues grâce à l’imagination du prof ?

C’était vraiment impressionnant, il avait réussi à concevoir 13 salles, 3 pour chaque maison plus la salle centrale, et la salle avait tout reproduit, jusque dans les moindres détails. Ou alors il avait juste demandé un parcours à énigme pour chaque maison, et la salle magique s’était chargée du reste ? Quoi qu’il en soit les propriétés de la salle étaient prodigieuses, si elle fonctionnait comme le disait Ellana. Celle-ci s’était d’ailleurs approchée du mur, passa trois fois devant et la grande porte en bois apparu, elle l’invita à entrer.

Galway était un peu fébrile quand il s’approcha. Il avait hâte de voir ce qui se trouvait à l’intérieur, mais il y avait également un peu d’appréhension face à ce grand saut dans l’inconnu, aussi merveilleux soit-il. Comment se faisait-il qu’après cinq années passées ici le château pouvait encore le surprendre à ce point ? Une salle sur demande, qui contenait exactement ce qu’on avait besoin, ça défiait l’imagination.

Il entra, et aperçut immédiatement quatre lits d’hôpitaux, deux de chaque cotés. Pour un peu on se serait cru à l’infirmerie, quelques étages en dessous, seulement les lits n’étaient pas occupés par des malades, mais par des mannequins, chacun d’une couleur différente.

Celui qui était installé dans le premier lit sur la gauche était aussi blanc que les draps, mais couvert de plaies, des bleus, des bosses, des écorchures et des éraflures, plus ou moins grandes. Un peu plus loin se trouvait un mannequin vert, son corps paraissait normal mais son visage semblait tordu par la douleur.

Sur le premier lit à leur droite se trouvait un mannequin tout bleu, sauf son visage qui lui était rouge. Il semblait envahit de spasmes totalement silencieux, que Galway perçut comme des hoquet, c’était le seul à bouger. Le dernier lit était vide, mais à ses pieds se trouvait un mannequin tout noir, qui semblait juste inconscient.

Sur le bureau du fond se trouvait un bureau, avec des accessoires de médecine moldue, comme un tensiomètre ou un stéthoscope. Il était encadré par deux étagères, remplies de livres de médicomagie. Galway contempla la salle avec émerveillement un moment puis il se tourna vers sa camarade.

-C’est parfait, juste parfait. Merci infiniment.
Vanille Fleury
Vanille Fleury
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours particuliers  - Page 6 Empty
Re: Cours particuliers
Vanille Fleury, le  Lun 23 Oct 2017 - 6:51

Sans un mot il avance vers la porte qui s'est dessiner contre le mur vide il y avait quelques instants, les battement d'un cœur qui bat un peu vite résonne contre mes tympans alors que je me mord distraitement la lèvre inférieur
si je me suis trompée où que j'ai fait quelque chose de mal, que ce n'est pas la bonne salle ou simplement pas ce qu'il attendait
les interrogations effrayante ne cessent de tourner dans ma tête comme un incantation maléfique alors que je laisse un petit soupire s’échapper de mes lèvres, même moi je ne sais pas exactement à quoi va ressembler la salle sur demande, si imprévisible...
et souvent bien plus merveilleuse qu'on n'a pu l'imaginer - sourire - j'ai confiance

il entre et je passe à sa suite tant dis que derrière nous la porte se referme
un bref regard autour de moi m'apprend qu'une fois de plus la salle s'est surpassée
et bien au-delà de mes espérances
j'entends sa voix qui me remercie alors qu'il se tourne vers moi
un nouveau sourire vient lui répondre bien que je n'ai pas l'impression d'y être réellement pour quelque chose
qu'importe elle découvrira lui même bien assez vite les merveilles de cette salle

encore mieux que je ne l'espérai
satisfaite je m'approche du mannequin blanc qui semble avoir passé un sale moment
sortant ma baguette, je jette un coup d’œil aux accessoires moldus derrière moi
bon ! si on commençait par celui là les yeux passent du préfet au mannequin
attendant sans doute un signe, peut-être une approbation

je ne connais pas du tout la médecin moldue par contre j'ai quelques notions en ce qui concerne la médicomagie mais toi peut-être que justement tu peux m'apprendre, on se retrouve trop souvent à juger les moldu mais il m'est avis qu'on ne peut pas tout réparer d'un sort, je crois qu'il y a certains gestes qui peuvent sauver une vie et...  mon regard se pose dans ses yeux et je crois que si nous allions les deux, nous pouvons être plus fort et efficace

je dépose mon livre près des autres en me promettant de ne pas l'oublier puis remonte mes manches en m'approchant de l'inanimé blanc, ma baguette toujours en main je regarde ses différentes plaies qui me semble peu profonde
celui là ne posera pas beaucoup de problème je pense,
je retourne vers l'étagère et attrape un livre pour vérifier mes dires voilà c'est ça ! Episkey, les petites blessures, Vulnera Sanentur, plus profonde... Et pour soulager la douleur, Curo As Velnus, c'est pas mal non plus ! je retourne près du lit en gardant le livre à proximité
je t'en prie des yeux qui une nouvelle fois brillent.
Galway Lynch
Galway Lynch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours particuliers  - Page 6 Empty
Re: Cours particuliers
Galway Lynch, le  Ven 3 Nov 2017 - 14:55

Ellana semblait satisfaite également de ce que la salle avait à offrir. Elle prit ensuite les choses en main comme Galway l’espérait, en se dirigeant vers le mannequin blanc, couvert de plaies. Galway était d’accord, c’était peut-être le plus abordable, et puis elle comptait sur ses connaissances en médecine moldue. Galway n’y connaissait pas grand-chose mais il n’y avait pas besoin d’être un expert pour savoir soigner une plaie. Pendant que Galway observait le mannequin, Ellana consultait le livre qu’elle avait amené avec elle.

-Voilà c'est ça ! Episkey, les petites blessures, Vulnera Sanentur, plus profonde... Et pour soulager la douleur, Curo As Velnus, c'est pas mal non plus !

Elle l’invita ensuite à commencer. Galway prit à son tour le livre et l’ouvrit à la page du premier sortilège énoncé par sa partenaire. Il était nommé le charme du bisou magique ce qui fit sourire Galway, et permettait de stopper l’écoulement du sang pour les blessures légères. Galway lut les instructions, cela semblait plutôt facile. Il prit sa baguette et essaya sur une petite blessure.

-Episkey !

Le saignement diminua avant de s’interrompre totalement. Galway était satisfait, ce sortilège était plutôt abordable, même pour un sorcier ayant une ou deux années de moins, et bien utile pour commencer.

-Tu veux essayer toi aussi ? Pour la suite, il faut d’abord nettoyer la plaie, enlever le sang, les peaux mortes, la terre et tout ça, je pense qu’on devrait s’en sortir avec un Aguamenti. Ensuite il faudra désinfecter la plaie et la recouvrir d’un pansement, je ne sais pas si la magie peut nous aider, je vais regarder dans le livre.

Il s’éloigna du lit pour laisser Ellana s’entraîner, et prit le livre, allant à la table des matières qui contenait la liste des sortilèges du livre avec leur utilité. Il retomba notamment sur Curo As Velnus, sortilège de soulagement, qui permettait d’apaiser la douleur, ils auraient du mal à le pratiquer sur un mannequin qui ne ressentait rien mais ils pourraient peut-être le tester sur eux-même. Il parcouru la liste des sortilèges, notamment les plus abordables.

-Ferula pourrait servir, il permet de faire apparaître une attelle, un garrot ou un bandage, c’est peut-être trop pour les petites plaies qui n’auraient besoin que d’un pansement, mais ça ne coûte rien d’essayer et puis il a l’air plutôt facile. Pour la désinfection… je sais pas trop. Il y a Sterilis qui permet de stériliser une surface, mais je crois que c’est plus adapté aux objets qu’à la chair. Genre, pour les instruments utilisés dans les opérations. Qu’est-ce que tu en pense ?
Vanille Fleury
Vanille Fleury
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours particuliers  - Page 6 Empty
Re: Cours particuliers
Vanille Fleury, le  Lun 20 Nov 2017 - 16:57

Enfant dans un tout nouveau terrain de jeu, je découvre, j'expérimente grâce aux connaissances, bribes de paroles retenues depuis une salle de classe, la douce voix de ma sœur penchée vers ses patients, celle qui donne l'envie de sauver les vies
mais à ce niveau c'était l'expérience et l'amusant sérieux de l'école, je m'amuse le nez dans les livres, loin puis près des corps à observer et se demander comment ? ou peut-être même pourquoi ? Des yeux rieurs et heureux c'est l'impression d'être devenue une super héroïne capable de tout sauver, autre chose sans doute que le sentiment d'urgence et de stresse lorsque le liquide au sol coule doucement et que la victime se retrouve à un pas de franchir la limite entre la vie et la mort, l'adrénaline viendra t-elle à manquer le moment venu ? Me pensées me font atterrir un peu plus près du sol tant dis que mes sourcils se froncent légèrement.

Être un peu plus adulte, l'espace d'un instant sérieuse avant de retrouver le sourire enfantin
un regard observateur quand il tente le sortilège, léger hochement de la tête parfait
à mon tour sortant le bout de bois qui vient virevolter entre mes mains joueuses
Episkey ! un ordre qui claque pour la petite plaie bientôt refermée, sourire immédiat
la réussite du sortilège pourtant si simple, j'écoute attentivement ce qu'il propose mélangeant ses connaissances à la magie
mmh... mine réfléchie réfléchissant son reflet de grande sœur pour être comme mon modèle

je pense que sterilis c'est que pour les objets, ils désinfectent avec quoi les moldus ? après un episkey je pense pas qu'on doive utiliser de pansement à mon avis c'est trop petit et pas très dangereux mais pour les autres comme celle là un doigt se pointe vers une plaie plus grande que les autres Vulnera Sanentur ! la voix impériale qui claque une seconde fois Ferula ! un bandage vient serrer la jambe du mannequin comme ça ? je découpe soigneusement le tissu pour ré exposer la plaie, une idée pour désinfecter du coup ?
Contenu sponsorisé

Cours particuliers  - Page 6 Empty
Re: Cours particuliers
Contenu sponsorisé, le  

Page 6 sur 8

 Cours particuliers

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.