AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 1 sur 3
Quelque part en Océanie
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité
avatar
Invité

Quelque part en Océanie

Message par : Invité, Sam 18 Oct - 22:20


Avec l'accord d'Heather Wells
Pv avec Morgan D.
Libre arbitre de Morgan
Aujourd'hui, c'était Noël. A Sydney, chez moi, en Australie, c'est l'été et j'avais demandée à Morgan s'il voulait venir avec sa famille fêter Noël avec ma mère et moi. Ils étaient donc arrivés 4 jours avant le jour J et étaient bien installés dans les différentes chambres du loft. Ce matin, je venais de me lever et allait voir Morgan pour qu'on aille ouvrir nos cadeaux.

Nous étions donc tous les deux devant la pile de cadeaux. J'avais donc laissé déjà Morgan ouvrir les siens. Je vis qu'il avait ouvert mon cadeau en premier, sachant que je ne savais pas trop ce qu'il aimait, je lui avais offert un bracelet que les surfeurs australiens portent. Il me souriait de toutes ses dents en me remerciant mille fois, puis il m'invita à ouvrir le mien en me lançant un clin d’œil. Je déchirais un cadeau de forme carré, comme *Un sac ?* Je lui souriai donc et il me dit :

"C'est en peau de Moke"

"Ohhh trop cool, merci Morgan"

Après le repas de midi, nous étions alors aller sur la plage comme je lui avais promis la veille [...]
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Quelque part en Océanie

Message par : Morgan Delaube, Lun 20 Oct - 10:43


Cela faisait bizarre à Morgan de passer un noël au Soleil. L'endroit était plutôt joli, et sa chambre confortable. Le matin de noël, Autumn était venue le chercher dans sa chambre. Il l'avait salué en lui souhaitant un joyeux noël et l'avait accompagné jusqu'au sapin, où il découvrit ses paquets. Il ouvrit en premier celui que la Jaune et Noire lui avait offert. Un joli bracelet qu'il s'empressa d'enfiler avant d'aller embrasser Autumn sur les deux joues en la remerciant de tout cœur. Elle alla ouvrir celui que le Poufsouffle lui avait offert. Il n'avait pas eu beaucoup de mal à le dénicher car il l'avait acheter au même endroit que celui de son frère. D'ailleurs, il n'avait pas reçu le cadeau de son frère, mais c'était normal, il n'a rien pour le lui envoyer. Morgan lui avait offert un livre sur les créatures magiques, et en particulier sur les licornes car il savait que son frère les adorait. Il continua d'ouvrir ses cadeaux et découvrit que ses parents lui avait offert le nouveau roman qu'il attendait impatiemment. Il leur sauta au cou pour les embrasser et salua Mme.Avery qu'il n'avait pas vu arriver.

Autumn avait ensuite voulu aller à la plage pour se balader et Morgan l'accompagna. Il était en chemise fine et en short, car c'était peut être noël, mais il faisait très chaud ! Le sable fin s’incrustait entre ses orteils et il suivit la Jaune et Noire le long de l'océan.


-C'est super beau comme endroit ! J'habite Londres maintenant, donc bon, ça fait un moment que je n'ai pas vu d'océan !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Quelque part en Océanie

Message par : Invité, Mar 21 Oct - 9:15


Nous avions donc pris ma moto pour aller sur la plage. Moi en conductrice, Morgan en tant que passager et Summer accrochée sur le réservoir avec une ficelle pour ne pas qu'elle tombe. Arriver à destination, j'avais retiré mon casque en toute finesse et nous partîmes tous les trois marchés sur ma plage. Morgan s'exclama alors :

"C'est super beau comme endroit ! J'habite Londres maintenant, donc bon, ça fait un moment que je n'ai pas vu d'océan !"

"Eh bien maintenant, tu en vois un et même là on est sûr qu'il n'y a pas de touristes ou autre parce que, je sais pas si tu as remarqué en arrivant, mais on ne peut pas savoir qu'il y en a une." lui avais-je répondu avec un sourire sur le visage, mais un contrôlé, car oui maintenant il m'arrivait d'agir comme Levine, de ne plus faire de véritable chose.

Je souriais, heureuse, d'être ici, malgré le fait que Levine ne soit pas là pour admirer ce paysage avec ce banc de corail si parfaitement positionné, comme sculpté.

Je voulue donc demander à Morgan tout en m'asseyant par terre :

"Dis-moi des choses que je ne sais pas sur toi, car bon je t'ai invitée ici, mais que me caches-tu d'autre ?" lui fis-je en lui faisant un clin d’œil.

Le regard de Morgan se planta dans le mien et je comprenais alors qu'il cherchait [...]
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Quelque part en Océanie

Message par : Morgan Delaube, Mar 21 Oct - 11:33


-Dis-moi des choses que je ne sais pas sur toi, car bon je t'ai invitée ici, mais que me caches-tu d'autre ?


Morgan fronça les sourcils en regardant Autumn. Il n'aimait pas qu'on le questionne trop sur sa vie privée. Certes, il n'avait que peu de secrets, mais ils étaient toujours bien gardés.


-Je ne vois pas ce que je pourrai te dire...

C'était vrai en plus. Qu'aurait-il bien pu lui raconter ? Il ne la connaissait pas tant que ça. Il ne savait pas ce qui l'énervait ou pas et donc n'osait pas tout lui dire. Et puis qui dit qu'elle n'utiliserait pas ce qu'il lui raconterait contre lui plus tard ? Dans le doute, il ne préféra rien dire et laissait vagabonder son regard sur la plage sans fin. C'est dommage que Noa n'ait pas pu venir, il a raté un magnifique paysage.


-Bon... On va se baigner ? dit-il en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Quelque part en Océanie

Message par : Invité, Mar 21 Oct - 12:08


"Je ne vois pas ce que je pourrai te dire..."

Je le comprenais. On ne se connaissait que très peu et je lui demande déjà ça...quelle idiote.

"Bon... On va se baigner ?"

Étonnée par sa proposition, je répondis :

"Très bien, mais fait comme si on n'avait pas fait ça, sinon Levine me tue...et c'est pas des blagues" dis-je avec mon rire si...vrai.

Je me changeai donc, stressé dû au fait que j'allais être en maillot de bain devant quelqu'un que je connaissais à peine...Je partis alors en direction de l'eau en prenant Summer au passage pour lui apprendre à nager. Elle était stressée au fait qu'elle allait dans l'eau, mais j'arrivais à la rassurer. Je ne sais pas comment je fais, mais ça fonctionne toujours. Je libérais Summer de mon emprise, la laissant vagabonder dans l'eau.
"Aller Summer, fais-moi plaisir et arrête de faire semblant de couler" lui avais-je dis en faisant une moue de chien battu.

Elle avait compris puisqu'elle était allée jusqu'à Morgan qui était encore sur la plage.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Quelque part en Océanie

Message par : Morgan Delaube, Mer 22 Oct - 13:13


Morgan se déshabilla. Il retira son t-shirt et son short, pour se retrouver en maillot de bain bleu. Autumn était déjà partie dans l'eau et s'amusait avec sa tortue, Summer. Celle-ci était revenue jusqu'à lui et Morgan lui caressa la tête. Il s'approche ensuite de l'eau, mettant un orteil dedans.


-Elle est frooiiide !


Il rentra petite à petit. D'abord les pieds, puis jusqu'au genoux. Il monta jusqu'aux jambes entières, s'immergea jusqu'à la poitrine, et finit par mettre la tête sous l'eau. Le sel lui arracha les yeux et il ressortit aussitôt, se les grattant pour enlever en se plaignant. Une fois que ses yeux ne le brûlaient plus, il se mit à faire des brasses jusqu'aux endroit où il n'avait plus pieds, et revint vers Autumn.

Il décida alors de se mettre derrière elle, de poser ses mains sur ses épaules et de faucher ses jambes en appuyant pour la couler. Il s'enfuit ensuite en nageant pour être sûr de ne pas être à porté des représailles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Quelque part en Océanie

Message par : Invité, Jeu 23 Oct - 9:29


Je rigolais en le voyant mettre un orteil dans l'eau pour connaître la température et il avait crié :

"Elle est frooiiide !"

J'étais en train de couler tellement j'étais pliée en deux devant cette situation, je lui criais :

"Mais arrête c'est la première fois qu'elle est aussi chaude à Noël ! Elle doit être à 28°C, te plains pas, parce que cet après-midi tu vas gueuler comme quoi il fait chaud, ils ont prévu 36°C ! Aller viens"

Je le voyais rentrer petit à petit dans l'eau alors que j'essayais d'étouffer mon rire au plus possible pour ne pas qu'il me noie...Mais j'avais parlée trop vite, un poids était sur mes épaules et je ne pouvais plus bouger mes jambes.

"Ahhhhh"

Sous l'eau, mais heureusement que j'avais pris ma respiration et j'ouvris les yeux pour savoir où il se trouvait. Je vis du bleu et reconnu donc le maillot de Morgan alors, tout en finesse et en discrétion, je lui attrapais ses pieds et partait au fond jusqu'à toucher le sable et je le lâchais.

*Comme quoi je suis toujours aussi forte en apnée*

Quelques minutes plus tard, je remontais et voyait Morgan [...]
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Quelque part en Océanie

Message par : Morgan Delaube, Ven 24 Oct - 9:41


Nageant dans les tous les sens, Morgan perdit de vue Autumn. Il sentit alors quelque chose tirer sur ses jambes et il se retrouva la tête sous l'eau. Heureusement qu'il eut le réflexe de fermer les yeux et de se pincer le nez, sinon la Poufsouffle n'aurait pas apprécié. Il remonta à la surface pour reprendre sa respiration et essuyer ses yeux.

Il vit Autumn remonter aussi et ne lui laissa pas le temps de respirer. A l'aide de ses mains, il projeta de l'eau sur son visage avant de nager en sens inverse d'elle, avec ses pieds pour l'arroser un peu plus. La bataille d'eau était engagée. Les rares poissons qui traînaient dans le coin avaient fuis sous l'agitation des flots. La plongée sous-marine serait pour une autre fois. De toute façon, Morgan n'avait pas emporter de masque ni de tuba, et l'Enchantement de Têtenbulle n'était pas encore à sa porté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Quelque part en Océanie

Message par : Invité, Ven 24 Oct - 11:11


Après être remontée à la surface, je vis Summer étendue au loin sur ma serviette blanche et d'un coup, je me retrouvais éclabousser *Morgan, tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir* Je le voyais partir loin de moi tout en continuant de m'éclabousser avec ses pieds...J'essayais de le rattraper, ce qui était gagné et lui lancer alors toute l'eau que je pouvais sur lui, bloquer par mes pieds, il ne pouvait plus partir. Au bout d'un moment, je me stoppais tout de même rigolant de Morgan.

"Me regarde pas comme ça, c'est toi qui a commencé" et je partais le plus vite possible vers la plage pour ne pas me faire piéger par lui. Mais tandis que je posais un pied sur le sable, puis l'autre, j'avais regardée où était Morgan, mais n'ayant pas fait attention où je marchais, je trébuchais sur la seule pierre de la plage et tombais comme une crêpe, en avalant du sable tant qu'à faire. [...]
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Quelque part en Océanie

Message par : Morgan Delaube, Jeu 30 Oct - 11:41


Autumn avait fini par attraper Morgan et à le bloquer pour l'éclabousser. Le Jaune et Noir détourna la tête et lui envoya à son tour de l'eau en pleine tête. La Poufsouffle finit par le lâcher et à retourner sur la plage où elle s'écroula. Morgan se précipita vers elle pour voir si tout allait bien et il l'aida à se relever. Du sable était collé sous les pieds de benjamin Delaube et ça le démangeait. Il lâcha Autumn et vint se gratter, retirant le maximum de sable. Il s'installa sur sa serviette, se séchant à l'aide du Soleil.

Il sortit alors un livre du sac qu'il avait prit et commença à bouquiner. Une bonne dizaine de minutes passa et Morgan sortit sa montre pour regarder l'heure. Il était bientôt l'heure de manger et le Né-Moldu interpella Autumn, il était temps de rentrer !


(Fin du RP)
Revenir en haut Aller en bas
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Quelque part en Océanie

Message par : Jessy Brown, Dim 9 Nov - 19:02


PV : Liam Riu, Charli Proulx & Spencer McKane


Ce matin-là, le ciel qui surplombait la capitale anglaise était d'un gris terne. C'était à se demander quand il allait pleuvoir, tant l'air était humide. Le jour était donc parfaitement bien choisi pour une petite virée à l'autre bout du monde... Non, cette fois-ci Jessy ne partirait pas toute seule sur un coup de tête : c'était son travail qui nécessitait une petite sortie dans le but de se procurer quelques créatures magiques et répondre à une commande pour le moins différente des habituelles.

Dès l'aube, la jeune femme quitta son manoir londonien pour se rendre dans la Boutique d'Animaux Magiques. Elle avait ses cheveux bruns simplement noués en une queue de cheval et était vêtue d'un t-shirt clair ainsi que d'un jeans. Elle portait son sac en cuir noir, comme souvent, rempli cette fois-ci d'une multitude de choses. Quand elle fut arrivée dans la ménagerie, elle vérifia que tout était propre, en ordre, que les animaux ne manquait de rien, et ordonna à deux elfes de maisons tout à fait dociles de veiller sur l'établissement quand il n'y aurait plus personne et de la prévenir au moindre problème. Là, elle patienta à l'entrée de la boutique jusqu'à ce que la plupart des vendeurs soient arrivés en leur demandant de ne pas vaquer à leurs occupations tout de suite. Au bout d'un moment, alors qu'il manquait encore Melinda et Matthew, la propriétaire décida de partir sans eux. Ce n'était pas grave, ils auraient leur journée, elle ne pouvait se permettre d'attendre trop longtemps à cause du décalage horaire - ç'aurait été bête d'arriver alors qu'il faisait nuit.

Souriante, elle demanda à Liam, Charli et Spencer de sortir dehors pendant qu'elle verrouillait les lieux, activait les protections et plaquait une petite carte sur la porte annonçant une "Fermeture exceptionnelle". Lorsque tout ceci fut terminé, elle les entraîna sur le Chemin de Traverse, ne se préoccupant pas encore de répondre à leurs interrogations s'ils en avaient, longeant la ruelle jusqu'au mur de brique censé mener au Chaudron Baveur. Ses yeux chocolat cherchèrent un détail inconnu durant un bref instant, puis, toute joyeuse, elle leur fit signe de s'approcher d'une intersection de deux murs. Sur le sol se trouvait un pot de fleur sphérique en argile, poussiéreux et fissuré sur toute sa hauteur. Elle jeta un coup d’œil à sa montre, le ramassa précautionneusement et le présenta à ses collègues.

"Aujourd'hui, comme vous vous en doutez peut-être déjà, nous allons faire une petite sortie. Nous avons reçu une grosse commande de billywigs provenant de Pré-au-Lard, en Écosse, aussi nous avons besoin de nous en procurer une vingtaine au plus vite. C'est pourquoi nous allons nous rendre dans leur territoire originel, où il y en a le plus grand nombre. Il va falloir faire attention à ne pas les blesser en les attrapant, je ne voudrais pas que l'on détruise toute leur population là-bas, à rester groupés et à ne pas trop se faire piquer bien sûr, ce qui pourrait se révéler un peu gênant. Ne vous inquiétez pas, on ne devrait y rester que quelques heures et vous aurez le reste de la journée pour vous reposer." Courte pause ; elle leur tendit l'objet en mauvais état. "Ceci est notre Portoloin, prenez-le, nous devrions partir bientôt. Au fait... vous avez des questions ?"

Toujours son sourire amusé dessiné sur le visage, elle observa leur réaction. Avaient-ils hâte ? Ne souhaitaient-ils pas y aller ? Quoi qu'il en fût, ils n'avaient pas le choix : c'était leur job que de l'accompagner quand il le fallait, même s'il était possible qu'elle ait oublié de le leur dire au moment des recrutements... Et puis cette expérience - qui pouvait ressembler à un bizutage - lui permettrait de juger du niveau des deux nouveaux, de leurs connaissances des créatures magiques. S'ils en connaissaient suffisamment sur le billywig, ils avaient dû deviner que leur destination serait l'Australie et que les piqûres pouvaient êtres "gênantes" à cause des légères lévitations qu'elles entraînaient.

Elle regarda une nouvelle fois sa montre. Le Portoloin, qui évidemment avait été autorisé, partirait bientôt en destination des MacDonnell Ranges, un territoire très prolifique, paraissait-il, pour l'espèce qu'ils recherchaient. Territoire un peu lointain où il ferait bientôt sombre car le soleil s'y coucherait rapidement. Elle n'avait pas spécifiquement demandé à la Directrice de Poudlard si elle pouvait emmener l'un de ses élèves dans ces contrées, mais avec un peu de chance elle n'en aurait jamais vent, s'il n'arrivait rien à Spencer et si ce dernier n'en parlait pas ensuite à tous les coins de rue.

Ah, attention au décollage ! Trois... Deux... Un...
Revenir en haut Aller en bas
Liam Riu
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: Quelque part en Océanie

Message par : Liam Riu, Lun 24 Nov - 1:22


Le ciel terne n'aidait pas Liam à se motiver pour aller bosser. Son écharpe remontée jusqu'au nez, son manteau bien boutonné, le jeune homme prenait la direction de la Boutique d'Animaux Magiques. Sans réelle conviction, il s'attendait à retrouver son habituelle monotonie. Vendre, faire plaisir aux clients, s'occuper de ces bêtes, il n'y trouvait plus d'intérêt. Il avait cru revivre cette passion pour les créatures magiques que lui avaient provoquée ces voyages et même avant ses cours de SACM. Mais le commerce ne lui suffisait plus. Celui-ci se dessinait déjà devant lui.

Un dernier coup d'oeil au temps avant d'entrer dans la boutique lui indiqua qu'ils n'auraient sûrement pas beaucoup de clients aujourd'hui. Arrivé à l'intérieur, il prit le temps de saluer Jessy et de lui demander comment elle se portait avant de se diriger vers l'arrière-boutique. Il enleva son manteau et son sac, d'où il extirpa un livre sur les créatures des régions arides. Un manuel qu'il avait déjà lu, mais une soudaine commande de Billywigs lui avait donné l'envie de s'y replonger pour en apprendre plus sur ces hélicoptères bleus. Et il devait dire qu'il les trouvait particulièrement intéressantes. Il aurait adoré voir de ses propres yeux ce que donnaient leurs piqûres surtout.

Il revint dans la salle principale. Jessy n'avait pas bougé, ce qui était plutôt étrange. Déjà, depuis qu'il était devenu gérant, elle venait moins, plus pour tout ce qui incluait une décision ou des affaires administratives que Liam gérait très mal. Il n'était pas né-moldu pour rien. Quoiqu'il en soit, elle semblait attendre quelque chose. Ou quelqu'un ? Il ne savait pas trop mais il en profita pour faire un tour des cages et vérifier que tout le monde était à sa place et bien réveillé pour l'arrivée des premiers clients.

Lorsqu'il eut fini, la proprio des lieux semblait satisfaite. Spencer et Charli venait de faire leur entrée, il ne manquait plus que Mélinda et Matthew pour compléter l'équipe. Il semblait que Mélinda lui avait dit qu'elle ne pourrait pas venir aujourd'hui mais il n'en était pas sûr. Quoiqu'il en soit, l'ex-Serdaigle demanda à toutes les personnes présentes de sortir sans donner plus d'information. Il ne savait pas s'il était trop fatigué ou si la perspective de sortir de cette enseigne lui était trop belle mais il obtempéra. Il prit avec lui son sac et son manteau, accompagné de son écharpe, et sortit sous le froid pendant que la Brown fermait derrière eux.

Ils attendaient tous qu'elle les renvoie chez eux pour faire dieu-savait-quoi d'autre maintenant que la boutique était close mais elle n'en fit rien. Elle se contenta de se diriger vers un coin. Le Chemin de Traverse était vide, les autres commerçants ouvraient seulement. La brune leur montra alors un pot de fleur, rien de plus normal. Liam ne voyait pas vraiment où elle voulait en venir mais il eut rapidement sa réponse.

- Aujourd'hui, comme vous vous en doutez peut-être déjà, nous allons faire une petite sortie. Nous avons reçu une grosse commande de billywigs provenant de Pré-au-Lard, en Écosse, aussi nous avons besoin de nous en procurer une vingtaine au plus vite. C'est pourquoi nous allons nous rendre dans leur territoire originel, où il y en a le plus grand nombre. Il va falloir faire attention à ne pas les blesser en les attrapant, je ne voudrais pas que l'on détruise toute leur population là-bas, à rester groupés et à ne pas trop se faire piquer bien sûr, ce qui pourrait se révéler un peu gênant. Ne vous inquiétez pas, on ne devrait y rester que quelques heures et vous aurez le reste de la journée pour vous reposer.

Elle leur tendit ce qui était apparemment leur Portoloin et tout ce que Liam put faire, c'est écarquiller les yeux. Elle voulait partir, à quatre, capturer des Billywigs sans aucune préparation sur un territoire inconnu simplement pour satisfaire ses clients ? Le Blaireau ne pensait qu'une chose : TROP COOL. Il devait avouer que c'était la meilleure idée qu'elle ait jamais eu et il eut presque envie de lui sauter dessus mais se retint. C'était sa patronne quand même. Elle leur avait demandé s'ils voulaient lui poser une question. Avant de réfléchir à quoique ce soit, il posa sa main sur le pot défraîchi.

Jamais il n'aurait pensé qu'en se levant ce matin, il allait être embarqué dans une sorte d'aventure à la recherche de créatures volantes bleues. Il n'avait pu retenir un sourire. Ils attendaient maintenant que le Portoloin s'active, mais celui-ci tardait à venir et une question s'imposa au gérant.

- Mais attends Jessy, on va où exact...

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase. Une lumière bleue apparut, captant toute l'attention et il fut tout de suite aspiré à l'intérieur du pot de fleur, avec le pot de fleur et l'équipe de la boutique présente, dans une sorte de trou noir. Il lâcha le pot au bout de quelques secondes et arriva étonnement sur une surface dure. Mais ses jambes ne tinrent pas le choc de l'arrivée et il s'écroula par terre. Il se releva en crachant la terre qu'il avait avalée. Ses yeux eurent du mal à se faire à la forte lumière mais quand ils y parvinrent, Liam aurait voulu ne jamais se défaire du premier aperçu de leur terrain d'arrivée.

Devant lui s'étendait un désert de sable très fin, du sable rouge, ponctué de quelques palmiers par ci et de buissons par là. Autour d'eux, une chaîne de montagnes semblait tracer la route. Vers quoi ? Il ne savait pas. Sa tête pivotait comme si elle pouvait faire un tour complet, son corps tournait avec. Il se régalait de cette vision. Aucun bruit excepté celui du vent qui faisait se soulever les grains qui fouettaient leur visage. Il s'arrêta un moment, et scruta l'horizon. Une créature bondissait dans la direction opposée à eux. Aucun doute, il s'agissait bien d'un kangourou. Ils étaient arrivés au coeur de l'Australie.

Tout d'un coup, il ressentit le poids de la chaleur. Et violemment. Il se mit à transpirer d'un coup, il suffoquait presque sous son manteau. Il s'empressa de le détacher et de retirer son pull avec. Et il avait toujours chaud en débardeur. Il passa une main sur son front dégoulinant puis continua jusqu'à ses cheveux. Il n'en croyait pas. Il venait de quitter l'Angleterre, froide et morose, pour le soleil agressif et éblouissant de l'Australie. La Brown l'avait bluffé sur ce coup.

- C'est... Incroyable Jessy. Mais rapidement, il se souvint de leur objectif : C'est ici que se cache les Billywigs alors. J'espère que tu sais où ils se cachent, sinon ça risque de nous prendre du temps à fouiller tout ce désert. Comment t'as prévu les recherches ?


Dernière édition par Liam Riu le Mer 17 Déc - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Spencer McKane
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Quelque part en Océanie

Message par : Spencer McKane, Mar 2 Déc - 1:16


Le nez à peine sortit d’entre les draps, Spencer émit un grommellement de mécontentement. Il faisait gris. Et il sentait sur sa peau qu’il faisait froid. S’il faisait froid dedans, il faisait froid dehors, et alors là il allait grave se cailler les miches ! Maugréant un dramatique Quand faut y aller…, Spencer rejeta ses couvertures. Il s’habilla sans énergie et fila s’asperger d’eau à la salle de bain avant de quitter le dortoir.

Ses pieds trouvèrent seuls le chemin de la boutique. Lorsqu’il entra, il constata immédiatement qu’aujourd’hui ne serait pas un jour de travail normal. Jessy était là, et attendait visiblement leur arrivée. Elle leur demanda de la suivre à l’extérieur, ce qui fit grommeler Spencer de nouveau. Il faisait tellement gris. Ils n’allèrent pas bien loin. Jessy leur indiqua un pot de fleur à leurs pieds alors qu’il n’avait pas atteint le coin de la rue.

« Aujourd'hui, comme vous vous en doutez peut-être déjà, nous allons faire une petite sortie. Nous avons reçu une grosse commande de billywigs provenant de Pré-au-Lard, en Écosse, aussi nous avons besoin de nous en procurer une vingtaine au plus vite. C'est pourquoi nous allons nous rendre dans leur territoire originel, où il y en a le plus grand nombre. Il va falloir faire attention à ne pas les blesser en les attrapant, je ne voudrais pas que l'on détruise toute leur population là-bas, à rester groupés et à ne pas trop se faire piquer bien sûr, ce qui pourrait se révéler un peu gênant. Ne vous inquiétez pas, on ne devrait y rester que quelques heures et vous aurez le reste de la journée pour vous reposer. »

Les billywigs ! Spencer les avait oublié ceux-là. Ils allaient aller en Australie ? C’était carrément plus cool que de rester se les cailler en Angleterre ! Sauf qu’ils allaient les récupérer comment les billywigs ? Ils avaient rien pris avec eux ! Mais attends Jessy, on va où exact… Avec quoi on va… tenta Spencer en même temps que Liam. Sauf que le Portoloin les entraînait déjà vers l’autre bout du monde. Les crochetait. Et c’était pas la sensation la plus agréable de l’univers.

En une fraction de secondes, les pieds de Spencer quittèrent le sol. Le décor partit en spirale, et il s’accrocha au pot de fleur comme il pu. Ils atterrirent sur une roche, et le Serdaigle lâcha l’objet. Il se retrouva projeté en arrière, le fessier par terre. Et ça faisait mal. Spencer ronchonna. Il se releva et s’épousseta les mains. Liam se mit tout à coup à retirer couche de vêtement après couche de vêtement, ce qui rappela Spencer à l’ordre. Ils étaient en Australie ! Le soleil flamboyait au-dessus du désert. Et il faisait chaud. Rien que de regarder en haut de la montagne, ça faisait mal à Spencer. Il se mit lui aussi à tirer manteau et pull pour pouvoir respirer. Il ne garda que la chemise, à moitié ouverte pour laisser passer de l’air.

« C’est… Incroyable Jessy. C'est ici que se cache les Billywigs alors. J'espère que tu sais où ils se cachent, sinon ça risque de nous prendre du temps à fouiller tout ce désert. Comment t’as prévu les recherches ? »

Spencer approuva d’un signe du pouce, occupé à s’éponger le front à l’aide de son pull. Il attendait la réponse de Jessy avec impatience. Parce qu’évidemment elle avait un plan hein ? Sinon ils étaient pas rendus !

« Les Billywigs c’est invisible c’est ça ? Du coup c’est quoi le plan pour les repérer avant que nous on se fasse piquer ? »

Heureusement que Spencer avait sa baguette dans son manteau. Il avait faillit la laisser à son dortoir. Il se sentit tout à coup plus réveillé. La perspective d’une chasse aux Billywigs, c’était cool !
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Quelque part en Océanie

Message par : Charli Proulx, Mer 17 Déc - 14:42


Charli le sentait, ça allait encore être une journée de travail bien pénible. Mais, si il voulait sa paye à la fin du mois, il était bien obligé de se rendre à la boutique. Au pire, la patronne n'était pas souvent là, personne ne pourrait rien lui dire si il piquait un petit roupillon pendant la journée. De toute manière, théoriquement, il ne devrait pas être seul dans la boutique aujourd'hui.

Lorsqu'il poussa la porte, il fut surpris de voir Jessy. C'était loupé pour sa petite sieste ça voulait dire. Mais, il y avait quelque chose de pas normal, Liam et Spencer était là également, cependant personne n'avait prit place dans la boutique. Dès que Charli fut arrivé, elle demanda à tout ce petit monde de bien vouloir la suivre à l'extérieur. Mais qu'est-ce qu'elle avait mijoté ? C'était jour de congé et tout l'avait oublié ? Nan, c'était forcément bien plus que ça. Ils s'arrêtèrent devant un mur et à leurs pieds se trouvait un pot de fleur. Ils allaient étudier l'urine d'animaux où ça se passait comment ?

- Aujourd'hui, comme vous vous en doutez peut-être déjà, nous allons faire une petite sortie. Nous avons reçu une grosse commande de billywigs provenant de Pré-au-Lard, en Écosse, aussi nous avons besoin de nous en procurer une vingtaine au plus vite. C'est pourquoi nous allons nous rendre dans leur territoire originel, où il y en a le plus grand nombre. Il va falloir faire attention à ne pas les blesser en les attrapant, je ne voudrais pas que l'on détruise toute leur population là-bas, à rester groupés et à ne pas trop se faire piquer bien sûr, ce qui pourrait se révéler un peu gênant. Ne vous inquiétez pas, on ne devrait y rester que quelques heures et vous aurez le reste de la journée pour vous reposer.

Chasser des billywings, mais c'était plutôt cool ça ! Heureusement que Charli avait traîner le pas jusqu'à la boutique. Ca promettait d'être une petite expérience bien sympa et qui plus est, sa journée allait être raccourci. Il avait vraiment tout gagné. Liam et Spencer voulurent poser quelques questions avant de partir mais ils n'en eurent pas le temps. Le portoloin venait de se mettre en place et ils furent tous les quatre aspirés vers un continent qu'ils ne connaissaient pas.

Ils venaient d'atterrir en plein désert. Il n'y avait absolument rien à l'horizon si ce n'est que le soleil. Il faisait une chaleur abominable. Pour cause, ils étaient habillé pour l'hiver alors qu'ici, l'été battait son plein. D'un commun accord, ils retirèrent tous leurs manteaux et couches superflux. Heureusement que Charli s'était vêtu d'un débardeur. Il était bien mieux comme ça même si il commençait déjà à transpirer. Il espérait fortement que les billywigs se laisseraient attraper facilement de sorte à ce qu'ils puissent vite rentrer dans l'air frais de la Grande-Bretagne.

- C’est… Incroyable Jessy. C'est ici que se cache les Billywigs alors. J'espère que tu sais où ils se cachent, sinon ça risque de nous prendre du temps à fouiller tout ce désert. Comment t’as prévu les recherches ?

Ce n'était vraiment pas bête comme question parce qu'à première vue, aucunes de ces petites créatures n'étaient venus leurs dire bonjour. Spencer continua lui aussi ces interrogations.

- Les Billywigs c’est invisible c’est ça ? Du coup c’est quoi le plan pour les repérer avant que nous on se fasse piquer ?

Se faire piquer. Sur le coup, c'était complètement sorti de la tête de Charli. Quoi qu'il avait entendu dire que les piqûres pouvaient avoir des effets plutôt sympathiques sur l'esprit. M'enfin, il n'avait pas vraiment envie de rester en état de lévitation on se savait vraiment combien d'heure.

- Et on les attrape comment c'est bestioles ? Parce que si y'en a une qu'essaye d'me piquer, j'suis pas sûr de pas la blesser hein.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Riu
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: Quelque part en Océanie

Message par : Liam Riu, Lun 26 Jan - 13:14


{Avec l'autorisation du libre-arbitre de Jessy}


Liam transpirait à grosses gouttes, tout en attendant une réponse de Jessy. Il observait aussi les deux autres vendeurs essayant de se remettre de l'émotion du voyage. De l'avis générale, la température était vraiment trop élevée. Ils mirent un moment à s'y habituer. Tout comme ils furent obligés d'habituer leurs yeux à la lumière aveuglante du soleil. Chacun d'eux y alla de sa petite question également pour comprendre ce que Jessy avait vraiment derrière la tête en les emmenant à l'improviste à l'autre bout du monde. Même s'ils travaillaient ensemble dans un boutique spécialisée dans les animaux magiques, ils n'avaient pas l'occasion de se renseigner sur ce type de bêtes magiques.

Pour seule réponse, ils purent observer Jessy disparaître avec le même Portoloin qui les avait emmené ici. Et ils se retrouvèrent seuls, en plein milieu du désert australien, censé trouver des Billywigs. Un silence suivit l'événement. Un silence où les trois jeunes hommes tentaient de comprendre ce qu'ils leur arrivaient. Liam papillonna des yeux plusieurs fois, pensant à une blague, un cauchemar, une hallucination. Ou alors s'attendant à voir la miss Brown revenir tout simplement après être allée chercher quelque chose. Ou quoique ce soit qui puisse indiquer qu'ils n'étaient pas livrés à eux-mêmes en ce moment avec un gamin de 17 ans sur le dos ! Encore Charli, il pouvait très bien s'occuper de lui-même. Mais Spencer était sous sa responsabilité en ce moment et s'il lui arrivait quoique ce soit, ce serait sa faute. Il se retrouvait dans de beaux draps.

Et alors petit à petit il se rendit à l'évidence. Et il se mit à crier tous les noms d'oiseaux qui lui passaient par la tête. Crier un petit coup, rapidement, pour extérioriser toute cette frustration et cette rage qu'il avait à l'encontre de sa patronne maintenant. Il se posait des milliers de questions à l'instant, dont une récurrente : Pourquoi ? Il s'arrêta brusquement, déjà fatigué par cet effort de voix. Il se calma et chercha un moyen de réaliser ce que la jeune Brown leur avait imposé de faire. Cette feignasse qui avait fuit. Le mieux était certainement d'en parler avec les deux autres. Il ne pouvait déterminer s'ils relativisaient plus que lui ou s'ils étaient aussi en colère.

- Bon restons calme. Il disait cela plus pour lui qu'autre chose. On va aller chercher ces Billywigs, les trouver et avec un peu de chance, Jessy reviendra.

Il était le gérant, c'était donc à lui de prendre les rennes pendant que la propriétaire n'était pas là. Et ce dans toutes les situations. Donc il décida de prendre en charge les recherches, même s'il n'avait aucune idée par où commencer. Mais surtout, il n'avait pas la moindre idée si Jessy reviendrait ou pas. Mais ça ne servait à rien de paniquer hein ? Non il fallait avoir les idées claires, il avait vu pire chez l'Ordre. Il fit un tour sur lui-même, recherchant une structure où pourraient se cacher les créatures volantes. Le seul endroit qui lui parut probable était cette énorme montagne faite de sables rouges. Seul relief à des kilomètres à la ronde donc son seul repère.

- Bon, vu qu'on a pas grand-chose auquel se raccrocher, on va aller vers l'espèce de montagne là-bas, dit-il en pointant la colline qu'il avait repéré. On verra bien si on trouve quoique ce soit qui puisse nous avancer.

Il se mit en marche, à travers les petits buissons australiens, faisant voler le sable sur ses pas. Il se souvint d'un petit détail qu'il aurait dû partager avec ses compagnons d'infortune.

- Faites gaffe aux animaux "moldus", y'en a qui sont vraiment pas très amicaux ici. Vous criez si vous sentez une piqûre, ça sera peut-être un Billywig.

Ou alors ce serait une piqûre de moustiques. Vu la chaleur, ça n'aurait rien d'étonnant. Ce pourrait être également une morsure. On trouvait de tout par ici...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Quelque part en Océanie

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3

 Quelque part en Océanie

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.