AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 1 sur 6
Chasse aux trésors
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Chasse aux trésors

Message par : Célya L. Shake, Lun 03 Nov 2014, 20:45


[Sujet autorisé par Luke Belt]

with Jasmine Vagneur

© candids



[Suite de ici]


Tandis que Jasmine réfléchissait à la proposition de Célya ─ si on pouvait réellement parler d'une proposition ─ cette dernière tourna la tête dans la direction de la Forêt Interdite. Si ça se trouvait, l'élève de Serpentard avait caché le sac dans un endroit infesté de bestioles ou même dans la boue ! La jeune fille n'osait pas imaginer l'état de ses livres, de ses plumes et de ses parchemins après un séjour, même court, dans l'humidité des bois. Elle frissonna rien que d'y penser et reporta son attention sur son amie, qui semblait livrer un débat intérieur. Cela embêtait un peu la Serdaigle de lui demander ça mais elle savait qu'elle pouvait compter sur sa camarade de classe ; elle aurait fait la même chose pour elle dans un cas similaire.

« Mais, on ne sait même pas où il se trouve, ton sac ! Oh, et puis, zut, allons-y. » finit par répondre Jasmine.

« Si ! Il m'a quand même laissé une carte au verso du message... » dit Célya.

Ravie que son amie ait accepté, la bleu et bronze lui fit un sourire et hocha la tête lorsque Jasmine parla du fait de ne pas se faire prendre. Se levant pour la rejoindre dans le couloir qui menait à la Salle Commune, elle pensa alors aux Professeurs qui rôdaient peut-être dans le château, attendant de voir que tous les élèves seraient à l'heure pour le dîner. Célya fit la grimace, elle espérait que l'escapade dans la Forêt se déroulerait le plus rapidement possible et que les deux amies seraient de retour à temps pour aller dans la Grande Salle.

Prenant le bras délicatement de Jasmine, la blondinette se mit à trottiner jusqu'à la sortie du château ─ qui ne se trouvait pas juste à côté... Descendant le plus discrètement possible de la Tour de Serdaigle, les deux élèves eurent de la chance de pouvoir sortir sans encombre. Elles se précipitèrent vers le Parc et vers la lisière de la Forêt Interdite. Évidemment, les deux amies ralentirent lorsqu'elles y parvinrent, Célya frissonnant à l'idée de devoir pénétrer dans les sois-bois. Sortant la carte grossièrement dessinée par le Serpentard, la jeune fille tenta de se repérer.

« Là ! J'ai déjà vu ces deux arbres. Si on les retrouve, on pourra facilement continuer le chemin vers mon sac. » annonça la blondinette.

En effet, l'élève avait dessiné un repère sur la carte : deux arbres entrecroisés. C'était un repère pour tous les élèves qui s'aventuraient un peu dans les sous-bois et où quelques cours de soins aux créatures magiques étaient parfois donnés. Jetant un regard vers le ciel, puis vers Jasmine, Célya s'avança de quelques pas et finit par marcher normalement vers la lisière, qu'elle franchit la baguette à la main. Elle avait entendu des histoires effrayantes, mieux valait être prudente ! Elle se tourna vers son amie et agita sa baguette en prononçant la formule Lumos.

Une douce lumière chaude et réconfortante apparut au bout de sa baguette magique. C'était parti pour la chasse aux trésors !
[/color]


Dernière édition par Célya L. Shake le Jeu 06 Nov 2014, 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Chasse aux trésors

Message par : Jasmine Vagneur, Mar 04 Nov 2014, 18:59


Elle n'était pas du tout rassurée, il fallait l'avouer. Elle n'était même pas encore dans la forêt qu'elle était déjà inquiète. Si cela n'avait pas été pour Célya, elle aurait surement refusé, malgré sa loyauté envers ses amis. C'était surement ça qui la poussait à vouloir l'aider d'ailleurs.

« Si ! Il m'a quand même laissé une carte au verso du message... »

Jasmine fut un peu soulagée. Mais bon, juste un peu. Après tout, elles avaient bien plus de chances de retrouver le sac de la jeune femme avec un plan, non ? Ce Serpentard était tout de même étrange. Il avait caché son sac dans la Forêt Interdite, mais avait tout de même laissé des indications. Un élan de pitié ? Non, elle pencherait plus pour une envie particulière de savoir que deux Serdaigles seraient en pleine chasse au trésor dans un lieu interdit, le soir...

Finalement, une fois dans le couloir, son amie prit son bras et elles se mirent à courir, tout en tentant de se faire discrète, jusqu'à la sortie du château. Elle avait déjà un mauvais pressentiment. Une fois à l'extérieur, la blondinette ne put s'empêcher de lâcher un soupir de soulagement. Première étape : réussie ! Elles étaient parvenues à sortir du château sans se faire repérer par qui que ce soit. C'était déjà un bon début !

Les deux jeunes femmes avancèrent sans un mot, jusqu'à la lisière de la forêt. Il y faisait déjà très sombre, alors que le couvre-feu n'avait même pas encore sonné. Jasmine mordit légèrement sa lèvre inférieure. Ce n'était pas le moment de faire demi-tour et de partir en courant. Pourtant, ce n'était pas l'envie qui manquait ! La voix de Célya brisa le silence, manquant de faire crier la jeune femme.

« Là ! J'ai déjà vu ces deux arbres. Si on les retrouve, on pourra facilement continuer le chemin vers mon sac. »

"Ne parle pas si fort ! J'ai déjà failli mourir de peur."

Elle passa une main dans ses cheveux, en soupirant nerveusement. Puis, se calmant peu à peu, elle se tourna vers son amie.

"Ok, c'est une bonne nouvelle. La première."

*En espérant qu'il y en ait d'autres...* pensa-t-elle.

Quelques instants plus tard, Célya faisait ses premiers pas dans la forêt, sa baguette en main. Jasmine leva les yeux vers les grands arbres se dressant devant elle, tels des spectres. Elle déglutit difficilement avant de se décider à imiter la Bleue et Bronze. Elle glissa sa main dans sa poche et en sortit sa baguette.

"#Lumos", murmura-t-elle, faisant ainsi apparaitre une douce lumière rassurante au bout de sa baguette.

Tendant sa main devant elle, elle fit quelques pas, entrant à son tour dans ce lieu inquiétant. Elle s'approcha de son interlocutrice, essayant de jeter un coup d'oeil à sa carte.

"Par où on va ?" chuchota-t-elle, jetant des coups d'oeil anxieux autour d'elle.

Mais qu'est-ce qui lui avait prit de venir ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: Chasse aux trésors

Message par : Célya L. Shake, Jeu 06 Nov 2014, 14:54


Tandis que Célya franchissait la lisière de la Forêt Interdite, sa baguette magique allumée à l'extrémité, la pénombre devint de plus plus croissante. Les rayons du soleil au crépuscule, qui diminuaient déjà de minutes en minutes, avaient du mal à franchir l'épaisse frondaison des arbres pourtant encore éloignés les uns des autres. En journée, cet endroit ne paraissait pas tout autant effrayant qu'à l'heure actuelle. La jeune Serdaigle sentit un frisson lui parcourir l'échine, imaginant toute sorte de créatures l'épiant dans les buissons. Puis, elle redressa les épaules et affirma sa prise sur sa baguette. Certes, la Forêt Interdite était un endroit mystérieux et très probablement dangereux pour des élèves, mais Célya était une sorcière, une sorcière douée pour les enchantements. Cet atout lui serait certainement utile mais si et seulement si elle parvenait à garder son sang-froid. Ce qui lui faisait peur, en fait, ce n'était pas simplement le fait qu'il soit déjà tard et qu'il fasse un peu trop sombre à son goût, non : c'était de tomber sur les Acromantules.

Tout le monde savait qu'une famille de ces araignées géantes habitaient dans la Forêt. C'était au temps où les protagonistes principaux de la guerre contre Voldemort étaient à Poudlard ; le demi-géant Hagrid, jeune à l'époque, avait introduit un œuf d'Acromantule à l'école des sorciers. On racontait que plus tard, alors que le célèbre Harry Potter suivait à son tour les cours au château, la population de ces créatures était vraiment très nombreuse. Des décennies plus tard, quelle était l'ampleur de cette population ? Célya préférait ne pas le savoir. Elle avait, tout comme sa mère, horreur des araignées, même si celles-ci étaient petites. En rencontrer une presque aussi grosse voire plus qu'une voiture moldue, c'était pire qu'un cauchemar.

Célya jeta un coup d’œil derrière elle ; Jasmine arrivait à sa hauteur, sa baguette magique également allumée. La blondinette était contente que son amie ait accepté de l'accompagner, malgré ses réticences. Elle savait qu'elle n'était pas à l'aise de se rendre dans la Forêt Interdite au crépuscule, surtout si elle risquait de se faire prendre par des Professeurs. La bleu et bronze comprenait parfaitement. Elle aurait très bien pu attendre et demander de l'aide à l'un des Professeurs mais sa fierté en aurait pris un coup : elle n'était plus une enfant qui courait se plaindre aux adultes. Et puis, braver l'interdit était, elle devait se l'avouer, quelque peu excitant !

« Par où on va ? » demanda Jasmine en chuchotant.

La jeune fille ouvrit la bouche pour répondre mais se ravisa. Quelques instants plus tôt, son amie lui avait failli faire une crise cardiaque alors que Célya avait parlé à voix haute. Encore maintenant, celle-ci avait eu l'intention de répondre avec une voix normale mais il était vrai qu'un lieu aussi sombre soit propice aux murmures. La Serdaigle regarda la carte et tourna la tête vers la droite, puis regarda derrière elle pour tenter de distinguer le soleil couchant.

« Par ici. » répondit la jeune fille sur le même ton, en pointant sa baguette magique devant elle mais vers la gauche.

Il n'était pas particulièrement facile de se repérer dans une forêt, surtout cette forêt. Cependant, dans son enfance, Célya avait appris à se diriger grâce au soleil et aux étoiles. Les indications de la carte n'étaient pas du tout précises mais les repères que l'élève de Serpentard avait dessinés étaient plutôt concluants : il suffisait juste de connaître l'emplacement de ceux-ci et le tour était joué. C'était plus facile à dire qu'à faire mais Célya était sûre qu'elles allaient en s'en sortir. Elle se tourna vers Jasmine et lui fit un sourire encourageant. Elle lui prit la main et suivit la direction vers le premier repère, les deux arbres entrecroisés.

Les deux jeunes filles faisaient du bruit en marchant, quand bien même elles faisaient tout leur possible pour rester discrètes. Qui savait quelles créatures les repéreraient ? Le cœur de Célya battait un peu plus vite que la normale mais il ne battait pas la chamade. Les sous-bois étaient normalement et relativement sûrs, les créatures qui vivaient là étaient inoffensives, sinon du moins non dangereuses. Pour le moment, elles ne rencontrèrent pas un seul être vivant sur leur chemin. Quelques oiseaux s'envolaient des arbres mais ce n'était pas à cause d'elles. Parfois, les deux Serdaigle sursautaient en entendant subitement un battement d'ailes un peu plus loin.

« On y est bientôt ! » murmura Célya, reconnaissant le chemin.

Certains détails restaient en mémoire et Célya avait une bonne mémoire visuelle. Près des deux arbres entrecroisés, les buissons étaient ronds, avec des feuilles charnues. Le sentier ─ qui n'était pas vraiment un sentier conforme ─ était bordés par ces buissons et par d'autres végétaux aussi : des fougères, de l'herbe tout ce qu'il y avait de plus normal, d'autres buissons épineux, etc. A l'aide de sa baguette magique, la bleu et bronze éclairait la gauche du parcours. Normalement, le repère des arbres entrecroisés se trouvaient sur la gauche mais il n'était pas encore visible.

Soudain, un craquement sec se fit entendre. Le sentier étant exempt de bout de bois, ce n'était pas Célya ni Jasmine qui avait marché sur une branche morte. Les deux jeunes filles s'arrêtèrent, et le cœur de Célya commença à s'emballer. Elle croisa le regard de son amie, qui reflétait son angoisse. Qu'est-ce qui avait bien pu faire ce bruit ? Une créature rôdant près d'elles... Mais laquelle ? Ou bien était-ce juste une branche d'arbre tombée subitement ? La blondinette avait du mal à y croire. Elle se rendit compte qu'elle avait arrêté de respirer ; aussi prit-elle une inspiration et relâche son souffle, quand un bruissement étrange les firent frissonner.

« Tu entends ça ? » dit la bleu et bronze, dans un murmure.

Braquant sa baguette magique illuminée devant elle, Célya s'attendit à voir surgir un loup ou toute autre créature féroce. Le bruissement se rapprochait de plus en plus et il sembla même à la jeune fille de voir les buissons bouger au loin. En tout cas, la créature se déplaçait lentement, comme si elle savait que ses proies ne pouvaient s'échapper assez vite. Célya distingua alors un contour de forme étrange et une couleur blanche qui s'avançait mais non pas dans leur direction. La créature semblait marcher sans but particulier, suivant un chemin qu'elle seule connaissait... Un bruit de sabot parvint alors aux oreilles de la jeune fille.

C'était... une licorne.
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Chasse aux trésors

Message par : Jasmine Vagneur, Sam 08 Nov 2014, 12:13


Une fois qu'elle fut vraiment dans les sous-bois, Jasmine promena son regard tout autour d'elle, sa baguette suivant le mouvement. Elle se tournait dans toutes les directions, de peur que, lorsqu'elle regardait devant elle, une créature surgisse par derrière...

« Par ici. »

Ce fut la voix de son amie qui la sortit de sa grande paranoïa, et elle regarda dans la direction que lui indiquait celle-ci. Devant elles, mais un peu à gauche. Jasmine espérait que le Serpentard qui avait crû drôle de leur concocter une chasse au trésor ne les entraine pas sur une mauvaise piste. Dans ce cas-là, elles en avaient pour toute une nuit de recherche. Mais, elle chassa cette pensée d'un faible secouement de tête. Ce n'était pas dans ses habitudes d'être si pessimiste !

Célya prit alors la main de la Bleue et Bronze, et elles se mirent à avancer vers leur destination. Dans ces cas-là, la jeune femme pensait souvent à enlever ses chaussures. Elle ferait beaucoup moins de bruit ainsi, et serait donc moins repérable. Mais, bien évidement, elle ne le faisait pas. Parce que, si elle devait s'enfuir en courant, elle aurait grand besoin d'avoir ses chaussures aux pieds. Et, de toutes manières, les créatures qui rodaient dans la forêt n'avaient pas besoin de les entendre. Elles pouvaient se contenter de les sentir.

L'air s'était déjà considérablement refroidi, et Jasmine resserrait un peu plus sa cape autour d'elle à chaque pas qu'elle faisait. Ses doigts étaient gelés, et elle se surprit plusieurs fois à espérer qu'ils ne tombent pas. La peur provoquaient vraiment des pensées irrationnelles chez elle...
Environ toutes les deux minutes, de soudains battements d'ailes provoquaient un violents sursauts de la part de la blondinette, qui devait lutter pour ne pas faire demi-tour. Comparée à de nombreux élèves de Poudlard, les deux serdaigles n'étaient pas habituées à traîner dans la forêt, et encore moins le soir. Cela faisaient donc d'elles des jeunes femmes facilement peureuses dans ce genre de situation. Pourtant, elle savait à quel point son sac et ses affaires de cours comptaient pour Célya, et qu'il était indispensable qu'elles les retrouvent avant la fin de la nuit. Bien avant même, du moins, elle l'espérait.  

« On y est bientôt ! »

Quoi ? Elles étaient presque arrivées à destination sans rencontrer le moindre problème ? C'était surréaliste, louche. C'est d'ailleurs pour cela que cette nouvelle ne réjouit pas du tout Jasmine. Elle l'effraya même un peu plus.

D'ailleurs, comme c'était bien trop beau pour être vrai, un craquement sec retentit, non loin. Et, elle était persuadée que ce n'était ni elle ni Célya qui l'avait provoqué. Elles s'arrêtèrent alors, Jasmine déglutissant avec peine. Le regard de son amie croisa le sien, et elle crût y voir le reflet de sa propre angoisse. Elles étaient toutes les deux aussi effrayées l'une que l'autre. Un bruissement entraina de longs frissons dans tout son corps, elle elle cessa de respirer. Complétement, afin que ne plus faire aucun bruit. Mais, quelques secondes -qui parurent durer une éternité- elle prenait une grande inspiration, manquant cruellement d'air.

« Tu entends ça ? »

"Malheureusement, oui", s'entendit-elle gémir.

Son instinct de survie la poussait à s'enfuir à toutes jambes, oubliant l'objet de leur escapade nocturne. Seulement, ses jambes étaient incapables d'obéir. Ainsi, elle resta parfaitement immobile, attendant de se faire dévorer par une quelconque créature. Néanmoins, ce qu'elle vit ensuite fit soudainement s'envoler sa peur, laissant place à de la fascination.

Une licorne se trouvait à quelques pas d'elles. Elle s'était arrêtée de marcher, et les observait maintenant avec une crainte visible. Elle semblait hésiter entre détaler à toute vitesse, ou reprendre son chemin comme si tout allait bien. Mais, dans son soulagement, Jasmine poussa un grand soupir, et prit la parole, surement un peu trop fort.

"Oh ! Une licorne ! C'est une licorne !"

Sans aucun doute, elle avait parlé bien trop fort, sa voix contrastant avec le silence pesant de la forêt. Quelques millièmes de secondes plus tard, la majestueuse créature détalait, soulevant la poussière du sol dans son départ précipité.

"Oups..."

Bon, au moins, elles étaient encore en vie, et avaient juste croiser le bref chemin d'un licorne, créature inoffensive. Le fort soulagement qu'elle avait éprouvé à la vue de cette créature s’estompa, et elle se remit à avoir peur de rencontrer quelque chose de bien plus dangereux.

Cette fois-ci, ce fut à elle de prendre la main de Célya -qu'elle avait lâché un peu plus tôt- pour se remettre en route, tentant de ne pas faire trop attention aux bruits inquiétants autour d'elles. Après quelques minutes de marche, Jasmine trébucha sur quelque chose, et manqua de peu de se retrouver au sol. Un petit cri s'était échappé de ses lèvres lors de son début de chute. Elle se retourna après avoir repris son équilibre, et chercha la source de son trébuchement. Elle se pencha en approchant sa baguette du sol, et y découvrit une petite sphère ronde, contenant une sorte de brouillard. Elle s'en empara prudemment, et l'approcha de ses yeux. Sans aucun doute, elle savait ce que c'était.

"Eh, Célya. J'ai trouvé un Rapeltout."

A qui avait-il bien pu appartenir ? Elle ne savait pas, et, à vrai dire, ce n'était pas ce qui la préoccupait le plus en ce moment. Elle se contenta donc de le ranger dans une poche de sa robe de sorcière, se promettant de s'en occuper plus tard.

Au moment où elle se relever pour se remettre en route, un bruissement proche ainsi qu'un bruit de pattes martelant le sol se firent entendre. Jasmine sentit son sang se glacer, et elle s'immobilisa à nouveau. Quelque chose approchait, vite.

"Cette fois-ci, je doute que ce soit une licorne", fit-elle remarquant avec une voix où perçait un certain désespoir.


Dernière édition par Jasmine Vagneur le Dim 16 Nov 2014, 12:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: Chasse aux trésors

Message par : Célya L. Shake, Sam 15 Nov 2014, 18:21


En reconnaissant la créature qui s'était approchée d'elles, Célya sentit sa peur refluer peu à peu. Une licorne. Jamais la jeune fille n'avait espéré en voir une de si près ! Et voilà que cette magnifique bête se présentait. Dans la pénombre qui régnait dans les bois, elle semblait presque irréelle, sa robe blanche luisant comme si une lumière la baignait constamment. La blondinette était totalement en admiration devant la licorne, qui semblait ne pas être effrayée par la présence des deux humaines si proches. Peut-être que si Célya avançait délicatement, elle se laisserait caresser le flanc ? S'apprêtant à faire une pas, la magie cessa soudain d'opérer et la jeune fille se retrouva dans le moment présent. Seules quelques petites secondes s'étaient écoulées depuis la rencontre avec la licorne mais pour la Serdaigle, le temps s'était étiré. Jasmine s'était exclamée un peu trop fort face à l'apparition de la créature. Celle-ci détala dans un petit nuage de poussière, laissant les deux élèves penaudes.

« Oups. » fit la Serdaigle.

Célya tourna la tête vers elle et eut un sourire. Son amie lui prit la main ─ elle ne se souvenait pas l'avoir lâchée ─ et l'entraîna à sa suite. La brève apparition de la licorne avait pour un temps fait oublier la peur que les deux Serdaigle avaient eue quelques instants plus tôt. Malheureusement, le répit avait été de courte durée. La blondinette sentit son cœur reprendre ses palpitations après l'excitation de la rencontre magnifique avec la créature. Elle espérait qu'elle retrouverait vite son sac et qu'elle serait de retour au château avant qu'on ne remarque leur absence. Aussi Célya accéléra-t-elle le pas.

Plusieurs minutes se passèrent sans que rien ne vint troubler le silence étrange qui régnait dans la Forêt Interdite. Une petite frayeur se présenta à Célya quand elle entendit Jasmine lâcher un petit cri. La blondinette retint son amie avant que celle-ci ne rencontre le sol lourdement. Tendant sa baguette magique vers le sol, l'autre bleu et bronze regarda sur quoi elle avait trébuché. C'était un Rappeltout. Ne sachant qu'en faire, elle le mit dans sa poche. Haussant les épaules, Célya s'apprêta à se remettre en marche quand un nouveau bruissement se fit entendre non loin d'elles.

« Cette fois-ci, je doute que ce soit une licorne... » chuchota Jasmine.

Secouant doucement la tête, la bleu et bronze guetta un autre bruit mais plus rien ne bougeait. Jetant un regard anxieux à son amie, Célya continua le chemin, aux aguets. Jasmine était juste derrière elle. Après plusieurs autres minutes de marche, les deux Serdaigle parvinrent enfin aux deux arbres entrecroisés. Poussant un soupir de soulagement, la jeune fille se planta dans le point de repère et ressortit sa carte. L'élève de Serpentard avait indiqué une flèche vers la droite et un chiffre. En fait, Célya devait faire cinq grands pas vers la droite pour retrouver l'arbre au pied duquel le vert et argent avait caché son sac.

En suivant les instructions, elle se retrouva en effet face à un autre arbre, à l'apparence banale. S'accroupissant, Célya chercha un indice à l'aide de la lumière de sa baguette magique. Un sentiment de triomphe se porta à son cœur lorsqu'elle trouva un creux que formaient deux racines. Son sac en bandoulière était juste là. La Serdaigle tendit le bras et récupéra son bien. Comme un objet de grande valeur, elle le serra contre son ventre et se tourna vers Jasmine, qui attendait à quelques pas, mal à l'aise. Célya ne l'était pas non plus.

« Je vérifie que tout est là et on repart direct. » fit Célya en ouvrant son sac.

Quelques secondes suffirent à réaliser la vérification. Ses livres de cours étaient là, ses parchemins roulés soigneusement aussi, son encrier, ses deux plumes et son petit paquet personnel, qui était important, également présents. Le sac était un peu humide et à quelques endroits, de la terre le souillait mais ce n'était que des détails. Soulagée d'avoir tout, la jeune fille hocha la tête en directement de Jasmine. Elle passa sa bandoulière et prit la main de sa camarade, prête à repartir.

« Au final, ça s'est bien passé, non ? »

Elle ne voulait pas parler trop vite. Aussi entraîna-t-elle Jasmine sur le chemin du retour. Le cœur de la jeune fille battait de plus en plus en fort à l'idée de partir de cet endroit. Mais le chemin était encore trop long à son goût. Célya marcha sur une branche morte, qui craque dans le silence, ce qui les fit toutes les deux sursauter. La blondinette avait presque envie de rire mais un nouveau bruissement la coupa. Le bruit était proche, aurait-on dit. Elle se figea, la main qui tenait sa baguette magique moite. Elle échangea un regard affolé avec Jasmine.
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Chasse aux trésors

Message par : Jasmine Vagneur, Dim 16 Nov 2014, 13:28


Finalement, après être restée immobile un certain temps, guettant un autre bruit, Célya décida de reprendre la route. Jasmine se plaça derrière elle, sa baguette toujours brandie devant elle. Elle faisait confiance à son amie qui possédait la carte, se contentant de la suivre. Ses pensées était occupées par le bruit qu'elles avaient entendu. Ce n'était pas le même que précédemment, à savoir un bruit de sabot. Ce n'était donc pas une licorne qui se trouvait non loin d'elles. Mais alors, qu'était-ce ? Un loup-garous ? Pas possible, la lune n'était pas pleine. Un hippogriffe ? Une acromentule ? Un troll ? Un lion ?
*Pff, arrête Jasmine, tu es ridicule là.*
La peur entrainait vraiment d'étranges pensées chez les humains...

Après de longues minutes de marches, les deux jeunes filles parvinrent à arriver devant deux arbres entrecroisés. Vaguement, Jasmine se souvenait d'avoir entendu son amie lui parler de ces deux arbres. Cela voulait dire qu'elles étaient arrivées à destination ?

Célya s'avança et commença à chercher. Mais la Bleue et Bronze ne lui prêtait que peu d'attention, trop occupée à inspecter toutes les directions, se préparant à devoir affronter n'importe quelle créature se trouvant là. Elle n'était pas à l'aise, vraiment pas.

« Je vérifie que tout est là et on repart direct. »

Elle faillait sursauter en entendant la voix de la blondinette brisant le silence. Elle passa nerveusement une main dans ses cheveux, déglutissant discrètement. Elle acquiesça pour seule réponse, priant pour que rien ne manque à Célya. Il ne manquerait plus qu'elles doivent parcourir toute la forêt à la recherche d'une plume perdue ! Par chance, un petit moment plus tard, son amie lui fit signe que rien ne manquait à l'appel. Soulagée, Jasmine s'empressa de faire demi-tour, commençant à avoir très froid. Célya la rejoint et lui prit la main. Au moins, elle était avec son amie, et elle savait qu'elle pouvait compter sur elle. Si jamais elles croisaient le chemin de quelqu'un ou quelque chose, elles seraient à deux pour se défendre.

« Au final, ça s'est bien passé, non ? »

On ne pouvait pas dire que cela s'était bien passé. Cela ne s'était pas mal passé, c'est tout.

"On va dire ça," répondit-elle peu convaincue.

Elle trouvait cela assez étrange qu'elles ne se soient pas encore fait prendre, ou qu'elles ne se soient pas encore retrouvées face à un habitant de la forêt. Ainsi, elle ne préférait pas se réjouir trop vite.
Et elle faisait bien, car leur excursion était loin d'être terminée.

En effet, alors qu'elles étaient sur le chemin du retour, Jasmine sursauta en entendant une branche morte craquer sous la semelle de la Bleue et Bronze. Un autre bruit semblable à celui qu'elle avait entendu un peu avant se fit entendre, figeant les deux élèves sur place. Jasmine échangea un regard apeuré avec sa camarade. Bien sûr, c'était évident que leur "chasse au trésors" ne se terminent mal.

"On est mal là... vraiment mal..."

Le bruit se répéta, plus proche. Quelque chose s'approchait d'eux à grande vitesse, provoquant de nombreux bruissements de feuilles sur son passage. Elles étaient fichues. Elles ne pouvaient pas espérer tenter de prendre la fuite, elles n'en auraient pas le temps. Autant faire face. La blonde lâcha la main de son amie, tenant fermement sa baguette. Malgré les battements accélérés de son cœur et sa respiration haletante, elle essayait de trouver une idée de sort qu'elle pourrait utiliser quand elles feraient face à la bête...
Revenir en haut Aller en bas
Créature Magique
avatar
PNJ
Créature Magique

Re: Chasse aux trésors

Message par : Créature Magique, Jeu 04 Déc 2014, 22:12


Notre petite Acromentule se promenait tranquillement. C'était une jeune Acromentule, et c'était exceptionnel qu'elle se promène ainsi dans la forêt. D'habitude, sa maman et ses frères et sœurs l'accompagnaient. Les araignées géantes n'ont pas l'air comme ça, mais elles aiment vivre en groupe. Voire, elles seraient un petit peu grégaires. Mais cette nuit-là, c'était différent. Notre petite Acromentule avait senti quelque chose de différent. Un bruissement, quelque chose d'inhabituel dans la Forêt.

Se rappelant de tout ce que sa maman lui avait raconté, elle était sortie de leur terrier, et s'était dirigée, avec toute la vitesse que lui permettaient ses pattes. Elle gonfla son épais poil noir et se dirigea avidement vers les causes de son empressement. Qu'était-ce ? Une licorne égarée ou un centaure blessé ? Voire, peut être...Oh, non, elle n'osait pas imaginer. Si c'était des humains...Oh, oui, des petits humains. Elle n'en avait jamais vu, encore moins goûté, mais il paraissait qu'un de ses ancêtres, Aragog, en avait rencontré. Les légendes racontaient qu'ils vivaient dans un Château et qu'ils étaient nombreux. Et très savoureux, aussi.

Bref, faisant cliqueter ses pinces d'excitation, l'Acromentule toucha enfin au but. Et cela semblait bien être des humains. Ils étaient deux et avaient de longs poils blonds. Et semblaient délicieux. Le venin commençait à monter, et l'Acromentule sentit son estomac se nouer. Elle avait faim. Elle se décida à les interpeller. Ensuite, elle les capturerait dans sa toile, et les mangerait. Elle en garderait même un ou deux petits morceaux pour sa maman.

Poussant un cri perçant, l'Acromentule avança rapidement vers les humains, sans se soucier du bruissement des feuilles qu'elle causait, et se dressa de toute sa hauteur, se voulant la plus effrayante possible. Les humains allaient bientôt finir au fond de son estomac, et ça la remplissait de joie.
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: Chasse aux trésors

Message par : Célya L. Shake, Lun 08 Déc 2014, 17:55


La folle aventure dans la Forêt Interdite touchait bientôt à sa fin. Après une légère frayeur suite à l'apparition d'une créature en fait inoffensive, les deux Serdaigle avaient continué vers leur but, qui n'était autre que les deux arbres entrecroisés. La licorne avait fui devant les jeunes filles, parce qu'elle avait eu peur du bruit qu'elles faisaient, et Célya était encore un peu déçue de ne pas avoir pu l'approcher plus encore pour toucher son poil lustré. Au final, la blondinette n'était pas mécontente de ne pas avoir traîné car plusieurs minutes après cette rencontre, la destination lui était apparue. Rapidement, elle avait retrouvé son sac et une fois une rapide vérification effectuée, Jasmine et elle-même s'en étaient retournées vers le chemin du retour.

Les ongles salis par la terre, Célya pestait contre le Serpentard qui lui avait fait cette mauvaise blague. Toutefois, les bleu et bronze ne s'en étaient pas trop mal sorties. Aucun professeur n'avait eu vent de leur escapade avant le couvre-feu et seule une licorne s'était mise en travers de leur chemin. La jeune fille fit une remarque à Jasmine, et eut envie de rire, désirant évacuer la tension que la Forêt Interdite avait instillé en elle. Mais la blondinette se figea, toute envie de rire disparue, lorsqu'un bruissement proche se fit entendre. La main crispée sur sa baguette magique, elle échangea un regard affolé avec son amie. Avait-elle parlé trop vite ?

Quelque chose approchait à une grande vitesse. Apparemment, cela devait être une créature imposante, au vu du bruit qu'elle faisait parmi la végétation. Alerte, la Serdaigle sentait son cœur battre à toute vitesse dans sa poitrine et son sang cogner dans ses oreilles. Sa bouche était sèche : elle commençait à avoir vraiment peur. Célya était courageuse, oui, mais elle n'était pas prête à affronter une quelconque bête sortie de la Forêt Interdite, surtout sans préparation. Jetant un œil à Jasmine, la blondinette constata que celle-ci aussi flippait à mort. Au moins, elle n'était pas toute seule. Mais qu'allait-il se passer ? Quelle créature diabolique allait surgir devant elles ? Elle était toute proche...

Un cliquetis qui n'annonçait rien de bon parvint aux oreilles de Célya, suivi peu de temps après par un hurlement aigu. Bouchant ses oreilles, la Serdaigle recula lorsqu'une gigantesque araignée apparut entre les buissons. Elle ne put retenir un cri de peur, d'effroi et de surprise. Les araignées... tout ce que la blondinette détestait, même à une taille microscopique. Celle-ci était une Acromentule de belle taille, on voyait clairement ses nombreux yeux et son poil... ainsi que ses pinces qui cliquetaient, répandant une sorte de bave autour de ce qu'on aurait pu appeler une bouche. Du venin ? Célya n'avait pas très envie de se poser la question et n'avait pas le temps. La créature qui faisait face aux deux Serdaigle était bien plus dangereuse qu'une licorne.

L'araignée géante s'était arrêtée et faisait cliqueter ses pinces en prévision d'une attaque. Du moins, c'était que la jeune fille supposait. Mais elle resta plusieurs secondes sans bouger, trop choquée pour réagir. Cependant, il fallait se bouger, sinon elle ne donnerait pas cher de sa peau ainsi que celle de son amie Jasmine. Que fallait-il faire ? Courir et espérer s'en sortir ? Attaquer l'Acromentule ? Les questions ne se posaient pas. Il leur serait impossible de distancer l'araignée. Serrant le manche de sa baguette, Célya la pointa sur la créature monstrueuse.

« Incendio ! » s'écria-t-elle. Puis sans perdre une seconde, Célya pointa l'extrémité de sa baguette vers le ciel : « Periculum ! »

Quelques secondes à peine s'étaient écoulées depuis l'apparition de l'araignée. La blondinette empoigna le bras de Jasmine et s'éloigna en courant comme elle put, accompagnée de son amie. Le sortilège que Célya avait lancé n'allait probablement pas nuire à la créature mais la retiendrait peut-être un moment pour que les deux jeunes filles reprennent leurs esprits et unissent leurs forces pour tenter de la vaincre. Au moins, un signal d'alarme avait été lancé ; il n'y avait plus qu'à espérer que quelqu'un surveillait attentivement le Parc. La Serdaigle trébucha sur une racine et tomba, s'éraflant les doigts sur une pierre. Déjà, elle entendait l'Acromentule crier et ses pinces tinter avec énervement...
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Chasse aux trésors

Message par : Jasmine Vagneur, Sam 13 Déc 2014, 13:26


Sa baguette tenue fermement, Jasmine se tenait prête. Prête à affronter la chose qui s'élançait vers elles. Seulement, son cœur tambourinait trop fort dans sa cage thoracique. Les bruissements de feuilles se firent plus proches, et la jeune femme avait énormément de mal à respirer convenablement. Un sorte de cliquetis parvint à ses oreilles, ainsi qu'un hurlement suraigu. Mais c'était quoi ça ?! La blonde n'eut pas le temps de formuler cette question à voix haute qu'une immense silhouette se dressa devant elles, empêchant la lumière de la lune d'éclairer la scène. Dans un rapide mouvement, Jasmine pointa sa baguette vers l'avant, éclairant ainsi... une acromentule ! Se figeant d'horreur, la Bleue et Bronze déglutit avec difficulté. Il lui était impossible de bouger, ni même de réfléchir. Elle n'avait vu ce genre de créature que dans des livres, et avait toujours eu du mal à imaginer leur taille. Maintenant, elle voyait très bien. Cette araignée géante ne semblait avoir envie que d'une chose : les manger. L'idée de finir ses jours écrabouillée entre les mâchoires de cette chose provoqua un violent frisson dans tout son corps, manquant de la faire tomber.

"Incendio !"

Ce furent les flammes provoquées par Célya qui sortirent la jeune femme de sa torpeur. Elle secoua la tête, horrifiée par le feu qui se trouvait face à elle. Son amie empoigna son bras, l'entrainant en arrière. Jasmine la suivit en trébuchant. Elle était en train de vivre un cauchemars. Une acromentule affamée les suivait, et elle était presque sûre que celle-ci était entourée de feu.
Célya trébucha et tomba au sol, entrainant la blonde dans sa chute. Le cliquetis des pinces de l'araignée sonnait dans ses oreilles, empêchant toute pensées rationnelle de se faire une place dans son esprit. Elle se releva difficilement, essuyant furtivement la terre qui collait à son visage. Elle aida son amie à se redresser, et courut en la tirant par la main. Elle sentait la chaleur des flammes derrière elle, et les bruissements de feuilles que produisait la créature en avançant. Sa baguette demeurait dans sa main, mais elle ne parvenait pas à réfléchir à un sort qui pourrait ralentir la progression de leur poursuiveuse. C'était comme-ci elle venait d'oublier tout ce qu'elle avait appris à Poudlard, la peur prenant le dessus sur la raison.

Sa vision se troublait; il lui était presque impossible de discerner les arbres devant elle. De la terre collait à ses cheveux et à ses joues. Ses jambes s'alourdissaient, l'entrainant vers le sol à chaque pas. Tout espoir de fuite l'avait quittée, et elle se demandait même pourquoi elle courrait encore. Cependant, la main de Célya dans la sienne l’incitait à continuer. Elles avaient besoin l'une de l'autre pour s'échapper.
Les ombres se mélangeaient maintenant dans les yeux de Jasmine. Tout était trouble, elle était incapable de discerner quoi que ce soit. Ses pieds s'emmêlèrent alors dans un tas de branches, et elle s'étala de tout son long, lâchant la main de son amie. Ses paupières se fermèrent alors qu'une douleur atroce explosait dans son crâne.
Revenir en haut Aller en bas
Créature Magique
avatar
PNJ
Créature Magique

Re: Chasse aux trésors

Message par : Créature Magique, Lun 05 Jan 2015, 21:05


Ohoh, les deux petites humaines avaient l'air tellement délicieuses. Notre Acromentule en salivait déjà. Comme elle étaient deux, il y en aurait peut-être encore un peu pour maman. Mais d'abord, elle ferait un festin. Alors qu'elle s'élançait sur les humaines, l'Acromentule fut surprise. L'une d'elle leva un bout de bois, cria quelque chose que l'Acromentule ne comprit pas, et des flammes sortirent du bout de bois. Non, non, et non ! C'était de la triche. L'Acromentule avait peur du feu.

Heureusement, les flammes ne la touchèrent pas, mais se répandirent devant elle. Elle ne pouvait pas passer et devrait faire un détour. Et comble de malheur, elle se rendit compte que les deux humaines avaient déguerpi. Hmm, elles avaient du courir. Tant mieux, notre petite Acromentule aimait bien chasser. Oui, ce serait vraiment très amusant.

Finalement, l'Acromentule décida de faire le tour des flammes. Elle bifurqua entre deux arbres. Cela lui fit perdre un peu de temps, mais ce n'était pas grave. Elle aimait bien la chasse, et laisser un peu d'avances aux humaines pimenterait le jeu. L'araignée géante fit cliqueter ses mandibules, en espérant que l'écho porterait ce doux son jusqu'à ses proies. Le bruit de ses pattes frappant le sol, l'Acromentule les poursuivit encore un peu. Ha, que c'était drôle....

Tout en continuant à parcourir la Forêt, l'Acromentule se rendit compte qu'elles étaient tout près d'une petite clairière. Si elle était assez adroite, l'Acromentule pourrait y piéger les humaines, et les manger ensuite, tranquillement. Elle bifurqua donc un petit peu plus à droite pour les prendre à revers, et accéléra. Cela pourrait peut-être marcher. Miam, miam, ce serait bientôt l'heure du goûter.
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: Chasse aux trésors

Message par : Célya L. Shake, Ven 30 Jan 2015, 15:00


Les deux Serdaigle couraient maladroitement sur un terrain aussi accidenté que la Forêt Interdite. Plus d'une fois, Célya trébucha, faisant à chaque fois battre son cœur encore plus fort. La peur et sa course effrénée mettait déjà son corps à rude épreuve ; ces quelques accrochages n'étaient pas bons. La jeune fille avait presque une peur en plus, celle de faire une crise cardiaque... Ses poumons étaient en feu, ses cheveux emmêlés se prenaient dans les branches ou troublaient sa vision, ses muscles criaient pitié. Derrière elle, Jasmine devait ne pas être en meilleur état. Mais se retourner était hors de question, cela pourrait l'amener à tomber, à perdre de la vitesse, à ce que l'araignée géante les rattrape et les dévore...

La blondinette trébucha et s'étala de tout son long. Sa main rencontra une pierre affûtée, éraflant tout son côté. Poussant un petit cri de douleur, elle avala de la terre séchée. Tandis que son amie l'aidait à se relever, elle crachotait, manquant de s'étouffer. Sa respiration était sifflante et un point de côté se faisait déjà ressentir. Mais elle n'avait pas le droit de se plaindre, sa vie était en jeu. Il fallait au plus vite s'éloigner de l'Acromentule et sortir de la forêt. D'ailleurs, il semblait à Célya que la créature était bien loin... plus de cliquetis de pinces, rien... Et tout à coup, Jasmine chuta à son tour, sa tête heurtant lourdement le sol. Puisque sa main était dans la sienne, elle entraîna l'autre bleu et bronze avec elle.

Célya se tordit la cheville dans une racine et tomba à genoux. Elle se pencha sur Jasmine et constata avec effroi qu'elle était inconsciente. Son cœur se mit à battre encore plus fort quand elle réalisa qu'elle ne pourrait pas porter la jeune fille. Elle n'avait pas le temps de penser à utiliser un sortilège pour l'aider à la transporter, son cerveau était embrouillé. Seule comptait la survie mais Célya ne pouvait pas laisser son amie là. Puis, elle se rendit compte qu'il n'y avait plus de bruit de poursuite. Elle tendit l'oreille et tenta, en vain, de reprendre son souffle, de calmer sa respiration. Son sang battait à ses oreilles, rendant l'écoute difficile. Mais même avec ça, la jeune fille entendait que l'Acromentule ne les suivait plus. Avait-elle abandonné ses proies ?

Sans se poser plus de questions, la blondinette se remit debout, grimaçant lorsqu'elle s'appuya sur sa cheville blessée. Elle souleva le corps de Jasmine avec difficulté mais tint bon et passa un bras sous le sien. Molle, la Serdaigle était difficile à porter. Célya avança à travers les fourrés, sa baguette magique brandie devant elle d'une main, soutenant son amie de l'autre. La course l'avait fatiguée ; soutenir la Serdaigle augmentait son état de fatigue. Il fallait vite sortir... mais où était le château ? Célya ne voyait absolument rien avec tous ces arbres, et le crépuscule qui tombait n'arrangeait rien. Elle était perdue. A moins que...

« Pointe au Nord ! »

Dans un éclair de lucidité, la jeune fille lança le sortilège des Quatre Points Cardinaux et put enfin se repérer. Elle observa les alentours, le cœur battant à tout rompre, mais il n'y avait aucune trace de l'araignée géante. Célya continua son chemin, redressant sa trajectoire pour atteindre la sortie de la Forêt Interdite. Quelques mètres plus loin, elle atteignit ce qui semblait être une petite clairière. Étaient-elles passé par là ? La jeune fille ne s'en souvenait plus. Mais c'était la bonne direction. Revigorée par ce sentiment, elle poursuivit sa route, ralentie par Jasmine qui ne bougeait toujours pas. Au moins, elle respirait. Mais sa main glissait sous son aisselle, la coupure qu'elle s'était faite en tombant sur une pierre semblait être sérieuse.

Soudain, un grand bruit retentit. Célya crut que son heure était arrivée. En effet, l'Acromentule était là. Dans la clairière. Elle les attendait. Pétrifiée, la jeune fille recula mais tomba sur ses fesses. Jasmine atterrit à ses côtés, toujours inconsciente. Au moins, elle ne verrait pas l'araignée la manger et ne serait pas consciente de sa mort... La blondinette brandit toutefois sa baguette face à la créature. Elle était prête à vendre chèrement sa peau et celle de son amie !
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: Chasse aux trésors

Message par : Megan K. Hayajân, Mer 04 Fév 2015, 20:50



-SuperTina-


Le moins que l’on puisse dire, c’est que Célya Shake et Jasmine Vagneur avait eu de la chance que ce soir là, j’ai été d’assez bonne humeur pour les suivre jusque dans le parc. Une journée pourtant bien commencée puisque j’étais en congés. Qui dit vacances dit grasses matinées, petit déjeuner au lit en début d’après-midi et toutes ces choses qui ne m’arrive quasiment jamais. En quittant mes appartements vers quatorze heures ce jour là, j’étais descendue dans la salle des profs. Dès que mes yeux s’étaient posés sur William West, j’avais fait demi-tour en claquant brusquement la porte… Ces derniers temps je cherchais le plus possible à l’éviter.

J’étais alors sortie dans le parc. Je vagabondais autour du lac, l’esprit vide. C’est là que je les vit passer. Deux silhouettes encapuchonnées qui se précipitaient vers la forêt interdite, baguette à la main. Je fronçais les sourcils : c’était l’heure du repas, pas celle des expéditions et encore moins dans ce territoire interdit. Alors je me lançais à la poursuite de ces deux ombres. Et je reconnu leur voix dès qu’elles furent seules : Jasmine et Célya étaient des élèves récurantes lors de mes cours. De très bonnes élèves qui plus est.

Un cri.
Une cavalcade.
Deuxième cri.
Une acromentule.

Et Jasmine qui tombait à terre. Tout c’était passé si vite ! J’étais encore trop loin pour intervenir ! Je courrais donc derrière les filles, ma baguette projetant un faisceau de lumière sur le sol boueux de la forêt. Célya tirait son amie derrière elle, avec le courage qui était d’habitude celui des rouges et or. Heureusement, elle sema la bête qui tentait de les attaquer et parvint à rejoindre une clairière. L’acromentule était à ses trousses, je devais faire vite. Je contournais la clairière pour parvenir devant Célya Shake juste à temps.

-#Ango Nubes

La fumée étrangleuse serpenta jusqu’à l’arachnide et se faufila par chacun de ses orifices, la faisant se convulser. Je lançais directement un #Incarcerem sur la créature pour nous protéger toutes les trois, avant de me retourner vers miss Shake, les yeux chargés de reproches.

- Vous me décevez particulièrement miss Shake. Pouvez vous m’expliquer ce que vous et votre condisciple faites ici ?
J’allais réveiller Jasmine d’un #Revigor bien placé. Vous faites chacune perdre cinquante points à Serdaigle !


[libre arbitre de la créature pour m’en débarasser.
Autorisation de Célya et Jasmine pour m'incruster]


Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: Chasse aux trésors

Message par : Célya L. Shake, Mar 17 Fév 2015, 15:17


Célya devait paraître ridicule. Les fesses à terre, une jambe pliée pour se remettre debout au plus vite, sa baguette magique pointée devant elle, la blondinette s'apprêtait à combattre vaillamment l'Acromentule qui se trouvait à quelques mètres. La situation aurait pu être risible quand on pensait à la raison pour laquelle la jeune fille s'était rendue dans la Forêt Interdite alors qu'il commençait à faire nuit. Normalement, elle aurait déjà dû être rentrée et être en train de manger avec ses condisciples dans la Grande Salle. Au lieu de cela, Célya était couverte de terre, une de ses mains étaient entaillées et une araignée géante voulait faire un festin d'elle. Mais pas qu'elle, non.

Pourquoi avait-elle voulu entraîner Jasmine avec elle ? Par peur de se rendre dans la Forêt seule, à la tombée du jour. Et parce que c'était toujours mieux à deux ; on connaissait les filles pour se rendre souvent en groupe aux toilettes, alors pourquoi ne pas se balader dans la Forêt Interdite à plusieurs, surtout si c'était pour la bonne cause ? La Serdaigle avait récupéré son sac mais la tournure des événements n'avait pas été ce qu'elle escomptait. En cet instant, alors que Jasmine gisait inconsciente à côté d'elle, Célya maudit l'élève de Serpentard qui lui avait fait cette stupide blague. Par sa faute, les deux jeunes filles allaient probablement mourir, ou si la chance était avec la jeune sorcière, elles allaient être blessées sérieusement.

Le venin suintant déjà des crocs de l'Acromentule, Célya s'imaginait la scène de sa mort. Elle resserra la prise sur sa baguette magique et se prépara à l'inévitable. Il fallait au moins se montrer courageuse et tenter de défendre sa vie, ainsi que celle de son amie, même si personne ne saurait ce qui se sera passé. La blondinette ferma les yeux un moment et tout se passa très vite.

« Ango Nubes. »

Rouvrant les yeux d'étonnement, la Serdaigle vit qu'une silhouette se dressait entre elle et l'araignée géante. Cette dernière commença à se convulser sous l'effet du sortilège, qui étranglait la victime à l'aide d'une fumée tueuse. Des cordes venues par magie, envoyées par la sauveuse ─ la silhouette était indéniablement féminine ─ des bleu et bronze, ligotèrent la créature pour plus de sûreté. Alors seulement Célya abaissa son bras et dévisagea la jeune femme qui se tournait vers elle, les yeux remplis de déception.

« Vous me décevez particulièrement miss Shake. Pouvez vous m’expliquer ce que vous et votre condisciple faites ici ? Vous faites chacune perdre cinquante points à Serdaigle ! »

La sauveuse n'était autre que leur professeur de Défense contre les Forces du Mal, miss Boccini. Elle ranima Jasmine à l'aide d'un sortilège. Le fait de perdre des points était bien égal à la blondinette, qui était plutôt soulagée de ne pas être mangée, même si cela la peinait de faire honte à son Maison. Elle avait une bonne raison de se retrouver ici mais les explications attendraient, non ? Célya, encore sous le choc des événements, se releva tant bien que mal, les yeux fixés sur l'Acromentule. C'était fini. Elle avait récupéré son sac, fait son sport et eu son compte d'émotions pour la journée.

Au bout de plusieurs secondes, qui parurent une éternité, la blondinette rangea sa baguette et se précipita vers son amie, qui reprenait doucement connaissance. Elle avait une jolie bosse sur le front, signe de sa récente chute. Mais elle n'était pas plus blessée que cela, heureusement. Plus de peur de que mal. Au moins, cela ferait une sacrée histoire à raconter autour du feu.

« Jasmine ! Tu vas bien ? Nous sommes sauvées... »

Regardant sa main, Célya constata que sa blessure était recouverte d'un mélange de sang et de terre. Ignoble. Elle se tourna vers miss Boccini et soutint sa camarade alors qu'elle l'aidait à se relever. La Serdaigle n'avait pas encore remercié son professeur de les avoir secourues mais dans des moments pareils, les bonnes manières ne revenaient qu'après un temps de choc passé. Même si son cœur battait encore lourdement dans sa poitrine, la blondinette sentait que son cerveau reprenait son activité normale. Il lui faudrait certainement toute la soirée et toute la nuit pour surmonter cette aventure !

« Miss Boccini... Je... C'est une longue histoire et... Désolée... Merci de votre intervention, sans vous, Jasmine et moi serions... »

Sa tentative pour parler n'était pas des plus concluantes mais au moins, l'essentiel était dit. Une question se bousculait dans la tête de la blondinette : comment son professeur avait-elle su où chercher ? Avait-elle vu les étincelles rouges lancées plus tôt par la jeune fille ? Ou les avait-elle suivies depuis le début, curieuse de voir où deux élèves se rendaient alors que le repas du soir se préparait ? Peu important, après tout. Miss Boccini avait été là pour les secourir, c'était le principal. Maintenant, la joyeuse troupe allait pouvoir rentrer au château et se répandre en explications...
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Chasse aux trésors

Message par : Jasmine Vagneur, Mer 25 Fév 2015, 22:00


Noir. Tout était noir. Jasmine n'avait aucune idée de l'endroit où elle se trouvait. Tout ce dont elle avait conscience, c'était de la douleur aiguë qui persistait dans sa tête. Celle-ci se répandait petit à petit dans tout son corps, faisant souffrir la blondinette. Cependant, elle ne pouvait pas bouger et était incapable de faire quoi que ce soit pour soulager ce mal. Mais où était-elle donc ?
Sa mémoire était comme vidée, comme si elle n'avait plus aucun souvenir de ce qu'elle avait fait avant d’atterrir là où elle se trouvait. Et c'était franchement déroutant.

Au bout d'un moment qui lui parut être une éternité, la préfète sentit un changement chez elle. Elle commençait à avoir moins mal. Ses muscles jusque là complétement épuisés semblaient reprendre de leurs forces. Elle retrouvait son énergie au fur et à mesure des secondes. Puis, ce fut au tour de ses paupières de s'ouvrir enfin.

"...perdre cinquante points à Serdaigle !"

La première chose que la jeune femme remarqua fut la cime des arbres incroyablement haute. Et, pourquoi ne voyait-elle que le ciel ? Quand elle comprit qu'elle était allongée au sol, elle voulut se relever mais la douleur se manifesta à nouveau et elle dut se laisser retomber au sol, une main pressée contre son front. Puis, le visage de Célya apparut dans son champs de vision.

"Jasmine ! Tu vas bien ? Nous sommes sauvées..."

Sauvées ? Ce mot eut pour effet d'introduire un souvenir dans l'esprit de la Bleue et Bronze. Mais oui ! Elles avaient dû aller chercher le sac de Célya, mais avaient été poursuivies par une acromentule. Elle s'en souvenait de ça. Et aussi de sa crise de panique qui avait provoqué sa chute. Puis son évanouissement, apparemment. Jasmine saisit l'horreur de la situation. Comment avait fait son amie pour échapper à la créature avec un corps inconscient sur les bras ? Cette fois-ci, elle y alla doucement pour se redresser. Sa camarade l'aida, et elle remarqua enfin l'autre personne qui se tenait là. Elle la détailla en massant sa tempe. Miss Boccini ! Mais comment était-elle arrivée là ?

"Miss Boccini... Je... C'est une longue histoire et... Désolée... Merci de votre intervention, sans vous, Jasmine et moi serions..."

Jasmine déglutit difficilement, encore sous le choc. Elle avait du mal à reprendre complétement ses esprits et se sentait encore chancelante, prête à s'effondrer à tout instant. Elle hocha quand-même la tête pour confirmer les paroles de son amie. Elles seraient mortes, décapitées puis mangées par cette bête assoiffée de chair humaine. C'était aussi simple que cela.

Désormais, il ne leur restait plus qu'à rentrer au château. Et surtout, se reposer, car elles avaient eu leur compte d'émotions fortes pour la semaine. Même le mois d'ailleurs. Aidée par Célya, la Serdaigle prit le chemin du retour, pensant à ce crétin de Vert et Argent qui avait failli les tuer, indirectement.


HRPG : Excusez-moi ce retard. :/ En tout cas, c'était super sympa comme RP ! MDR




Fin du RP !
Revenir en haut Aller en bas
Astrid N. Reckless
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chasse aux trésors

Message par : Astrid N. Reckless, Dim 12 Avr 2015, 15:39


Chasse aux œufs.
RP with Arabella McCormick.

C'était une belle journée de printemps, quelques bourgeons étaient en fleurs, les oiseaux chantaient posés sur les branches des arbres et le soleil brillait doucement. Une après-midi étrangement chaude pour le mois d'avril. Le dicton ne disait donc pas « en avril ne te découvre pas d'un fil » ? Aujourd'hui pourtant, j'étais vêtue d'un simple short en jean et d'un sweat-shirt gris à capuche ainsi que de mes vieilles tennis blanches usaient jusqu'à la corde. Et avec, Arabella nous traversions le parc en bavardant gaiement en direction de la Forêt Interdite. Car oui, aujourd'hui, on avaient décidés de participer à la chasse aux œufs, une animation organisée par nos préfètes. La Forêt faisait froid dans le dos, même le jour, mais elle m'était familière et parfois, elle m'apaisait presque. Je balayai les arbres et le sol du regard comme si il pouvait faire sortir les œufs qu'on recherchaient. Vu la superficie de l'endroit, ça n'était pas gagné !

Pile : Après avoir cherchée assidûment, Astrid aperçoit un œuf dissimulé derrière les branches d'un arbre.
Face : Rien, nada, les œufs semblent fuir les deux jeunes filles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Chasse aux trésors

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 6

 Chasse aux trésors

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.