AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 5 sur 6
Chasse aux trésors
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Max Valdrak
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Re: Chasse aux trésors

Message par : Max Valdrak, Lun 20 Fév 2017 - 12:05


- Hé bien, j'étais partie me balader un peu plus tôt dans la journée. Je trouvais que c'était une journée parfaite pour aller se promener. Et là je rentrais au château pour aller me réchauffer, et toi ? Tu es perdue ?

Je regardais la jeune femme en face de moi et réfléchis un peu à ma réponse avant de prendre la parole. Cependant au moment où j'allais ouvrir la bouche elle me dit:

-Et s'il te plaît, ne me vouvoie pas. Je pense qu'on a environ le même âge ou pas très loin alors tu peux me tutoyer. Je n'aime pas trop qu'on me vouvoie, je ne sais pas pourquoi... Je crois que ce n'est pas adapté à moi et ma personnalité.

Je souris, puis rougis légèrement. C'est vrai qu'en temps normal on ne vouvoie pas les personnes de notre âge mais j'avais du mal à utiliser le tutoiement lors d'une nouvelle rencontre. Je passais une main dans mes cheveux puis le répondis en haussant les épaule un peu gênée:

-Excuse moi, je vouvoie tout le monde par habitude. J'étais venue m'isoler un peu et j'allais justement rentrer.

Je jetais un coup d’œil autour de moi pour tenter de retrouver mon chemin. Des arbres et des ombres. La nuit qui tombait. Je ne voyais déjà presque plus le soleil. Je cherchais quelque chose qui pourrait m'aider à m'orienter mais dans cette forêt tout se ressemblait. Je m'étais même fait un mémo mais avec ce qui s'était passé je n'étais même pas capable de retrouver un point de repère. Je soupirais discrètement. Je n'aimais pas l'avouer mais je m'étais à nouveau perdue.

-Est ce que cela te dérangerait si nous rentrions ensemble jusqu'à l'école? demandais je en souriant à mon interlocutrice
Revenir en haut Aller en bas
Piper Wood
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chasse aux trésors

Message par : Piper Wood, Mer 8 Mar 2017 - 11:55


Max rougit un peu et sourit. Elle passa une main dans ses cheveux et dit :

-Excuse moi, je vouvoie tout le monde par habitude. J'étais venue m'isoler un peu et j'allais justement rentrer.

Je lui adressai un sourire. La forêt était effectivement un endroit calme et idéal pour se reposer ou s'isoler. Après réflexion, je devrais y aller plus souvent. Juste pour le calme et la paix, le plaisir de reprendre contact avec la nature.

-Est ce que cela te dérangerait si nous rentrions ensemble jusqu'à l'école? demandai Max en me souriant.

Je lui réponds par un immense sourire. C'est vrai que je souris beaucoup, parfois pour rien. Mais c'est dans ma nature, on ne peut pas tout changer en claquant des doigts.

-Oui, pourquoi pas.

Je me mis à regarder autour de moi. J'arrivais à distinguer les ombres des arbres, mais le soleil était presque couché. Je regardai un peu autour de moi, puis vis quelque chose qui ressemblait au chemin que j'avais emprunté. J'avançai alors dans cette direction, en souriant

-Je pense que c'est par là. Par contre, je ne suis pas trop douée en orientation. Tu sais par où c'est le château ?


Je ris un peu. Puis je me suis retournée pour regarder Max. Elle avait des cheveux courts et noirs, des yeux verts un teint très pâle. Je me demandais dans quelle maison et quelle année elle était. Je décidais de lui poser la question :

-Dis Max, tu es en quelle année et quelle maison ?
Revenir en haut Aller en bas
Max Valdrak
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: Chasse aux trésors

Message par : Max Valdrak, Sam 18 Mar 2017 - 12:53


-Je pense que c'est par là. Par contre, je ne suis pas trop douée en orientation. Tu sais par où c'est le château ? dit-elle en avançant entre les arbres

Je blanchis légèrement. Heureusement que la nuit tombait et que les couleurs étaient difficilement différentiables. Sa remarque et sa question m'avaient figée. Je ne savais pas quoi répondre. Si elle non plus n'était pas douée en orientation, nous étions perdues. Comment allions nous retrouver notre chemin dans cette forêt où la nuit tombait rapidement. Trop rapidement. Nous n'y verrions bientôt presque plus rien. Je n'arrivais plus à penser correctement. Nous étions perdue. Cette phrase se répétait en boucle dans ma tête. Non, je ne paniquais pas. J'étais même parfaitement calme. Ironie. C'est ce que je voulais faire croire de l’extérieur toujours mon masque de bonne humeur sur mon visage. Mais, intérieurement...c'était la panique. Je n'avais pas pas peur, je n'étais juste pas très rassurée. Voyant le regard de la jeune femme sur moi, je me rappelais que je ne lui avais toujours pas répondu, c'était donc d'une voix des plus calme que je pris la parole.

- Je t'avoue que mon sens de l'orientation s'approche du zéro et la nuit tombant mes repères se retrouvent effacés.

J'avançais pour la rejoindre et marcher à côté d'elle. Je n'étais pas très rassurée quand au fait de me balader la nuit dans la forêt mais cela j'aurais du y penser avant de m'y aventurer cette après-midi pour m'isoler. Puis alors que j'allais plonger à nouveau dans mes reflexions Piper me posa une nouvelle question me demandant à quelle maison j'appartenais et en quelle année j'étais. Je lui souris avant de lui répondre.

- Je suis actuellement en sixième année chez les serdaigles et toi?

Revenir en haut Aller en bas
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens
Loup-garou


Re: Chasse aux trésors

Message par : Evan, Mer 12 Juil 2017 - 18:25





Souvenirs douloureux
With Artemis


LA mutuel

---

Il est des rencontres dans la vie, que l'on préférerait ne pas avoir eue. Des personnes qui sont comme des parasites, des interférences faites pour laisser sur notre route des cailloux difficilement évitables. Artemis était de ceux-là pour moi. Pour son passif avec celle qui rythmait ma vie à chaque battement de cils et à chaque sourire qui ornait ses lèvres comme les étoiles paraient le ciel la nuit.

Quand je l'avais vu la première fois, il avait recueilli Elly dans ses bras alors qu'elle était en larmes. Et la dernière fois que je l'avais croisé, bien qu'il avait seulement tenu à s'assurer que je m'occuperais bien d'elle, j'en avais néanmoins ressenti une profonde jalousie et rancœur dans la proximité qu'il gardait toujours avec ma compagne.

Et pourtant. Parfois. Comme c'était le cas là, il arrivait qu'au-delà de ce qui nous opposait, l'un venait à demander l'aide de l'autre. C'était précisément ce qu'il s'était passé. L'Auror m'avait contacté pour que nous organisions un rendez-vous, afin de se voir pour une "demande" qu'il avait à me faire, concernant Elly.

Alors j'avais convenu avec lui, qu'un soir lorsqu'il aurait un tour de garde à faire à l'école, que nous nous retrouvions à un endroit précis de la forêt interdite. Donc en cette soriée j'avais quitté mes quartiers, avec ma cape et mes deux baguettes, prêt à toute éventualité sur ce que me demanderait l'homme.

Car même si j'avais accepté de le revoir, me disant qu'il serait toujours dans la même philosophie de penser que lors de notre dernière rencontre, je gardais à l'esprit que s'il me cherchait, les arbres de la forêt pourraient devenir le bois de son cercueil...

Le soleil s'était presque fait la malle, ses derniers rayons arrivant tout juste à encore éclairer le sol parsemé de caillasses et de brins d'herbes très espacés. Quand ce n'était pas carrément de la mauvaise herbe qui jonchait le sol en abondance.

Je lui avais donné rendez-vous dans un petit bosquet bien connu, là où les dernières lueurs du jour pourraient encore s'exclamer avec enthousiasme. Une fois arrivé, je faisais les cent pas, tournant en rond en ruminant bien des pensées. Toutes étant avec Elly, car l'homme était resté très flou et je me demandais bien comment partirait cette discussion, imaginant plusieurs scénarios possibles, qui ne se finissaient pas tous bien pour l'Auror.

Quand le sorcier arriva, j'allais à sa rencontre, non sans afficher un regard légèrement suspicieux. Je lui offrais toutefois une poignée de main amicale, contrairement à la dernière fois où j'avais essayé de lui broyer les doigts.

- Bonsoir Artemis...
« Evan... »
- Ne passons pas par quatre chemins... Tu disais que cela concernait Elly...
« En effet... En vérité, j'aimerais que tu m'effaces une partie de mes souvenirs la concernant... Pas tout évidemment, je ne veux pas l'oublier... Mais je souhaiterais perdre les sentiments que j'ai eu pour elle... »
- Je vois... Hum... Je ne vais pas te demander pourquoi... Je te mentirais si je te disais que cette idée ne me plaisait pas... C'est ton choix et quelque part ça me rassurera... Alors je vais accéder à ta requête...
« Seulement les sentiments on est d'accord ? »
- Seulement les sentiments...

Nous échangeions un regard entendu. J'avais le visage fermé qui exprimait de la compassion pour lui. Même s'il était évident qu'une part de moi était satisfaite de lui faire oublier qu'il avait aimé celle qui était aujourd'hui ma compagne, j'imaginais bien que s'il me demandait cela, c'est qu'il y avait autre chose derrière. Pour autant, je ne pris pas la peine de chercher cette raison. Cela le regardait et lui seul après tout.

Alors je sortais ma baguette, me positionnant sur le côté du sorcier, prêt à entrer dans sa tête et à jouer avec ses souvenirs. Un instant, la tentation de lui faire oublier qu'il était Auror me traversa l'esprit, mais au fond je savais qu'il ne s'était jamais mis en travers de ma route. Il était donc préférable qu'il sache toujours qui il était des fois que je puisse le garder comme relation intéressante pour l'avenir.

- Ça ne devrait pas être très long... [color]Je prenais une profonde respiration. [/color=purple] Oubliettes !

Je me retrouvais alors dans la tête du sorcier, sachant précisément ce que je cherchais. Qui je cherchais. Elly. Et je fouillais alors dans les tiroirs de ses souvenirs, prenant le soin d'expier de sa tête les moments tendres qu'il avait pu passer avec elle.

Un à un, j'occultais tous les moments sentimentaux qu'il avait eu en sa compagnie, les effaçant avec soin, aussi bien pour lui que pour moi. J'évitais de trop penser à ce que j'enlevais, n'étant pas là pour me faire du mal avec leur relation passée quel qu'elle fut.

Et, dans mon élan de retirer ses souvenirs d'elle les plus proches, j'arrivais jusqu'à des moments récents, ou le visage de la jeune femme que je voyais n'était pas celui d'Elly. Une autre conquête de l'homme ? Je ne savais pas. Mais je les enlevais comme s'il s'agissait d'Elly, retirant aussi les sentiments qu'il avait pu éprouvé pour elle, sans savoir qui elle était, perdu dans ma jalousie, encore accroché au visage de ma compagne.

Perdu dans mes pensées pour ma belle en même temps que j'étais dans celles de l'homme, je compris trop tard que je venais de lui supprimer ses sentiments pour une autre également. Ne trouvant plus que des mages confuses de cette inconnue, je finissais par rompre le contact, non sans avoir pensé à supprimer les mots qu'il m'avait dit en arrivant, libérant alors l'homme de mon emprise, sa tête probablement bien embrouillée.

- Comment-te sens-tu ?

Je gardais le visage fermé face à l'homme, qui ne devait plus savoir ce qu'il m'avait demandé initialement. Mais son état parlerait pour lui. Je n'étais pas certain qu'il arriverait à réfléchir correctement. Et je ne comptais pas lui parler non plus de l'autre femme dont je n'avais laissé que des souvenirs communs avec elle.

Au moins, il n'avait plus ses sentiments pour Elly dans la tête, c'était tout ce qui comptait pour moi. Et il ne remarquerait probablement pas ce dont maintenant il ignorait jusqu'à l'existence...
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Chasse aux trésors

Message par : Artemis Lhow, Jeu 20 Juil 2017 - 12:00


Souvenirs douloureux

avec Evan

LA mutuel accordé

Jamais je n'aurai cru nécessaire de devoir effacer de ma mémoire un pan entier de ma vie, de mon histoire. Jamais je n'aurai cru nécessaire non plus de faire appel au responsable même de ce désastre sentimental. Pourtant, je sais que s'il est une personne qui sera ravie de faire cela sans poser de question, c'est lui.

Qui plus est, un professeur de Poudlard devrait être en mesure de corriger mon histoire sans rompre le fil logique de ma vie et de mes pensées. Alors oui, peut-être était-il après tout le mieux placé pour cela. Pourtant, ce n'est pas de gaité de cœur je lui ait envoyé Hermès. C'est sans doute avec le même absence de joie qu'il me l'a renvoyé avec sa réponse d'ailleurs.

Quoi qu'il en soit, ce soir, alors que je m'enfonce doucement dans forêt interdite, je sais qu'il sera là, à m'attendre avec curiosité, peut-être même avec inquiétude. Après tout, j'avais évoqué Elly à cet unique but ... qu'il vienne. Lorsque enfin nos regards se croisent, il vient à ma rencontre et nous échangeons une poignée de mains étrangement amicale. Après-tout tant mieux ... il serait peut-être plus enclin à m'écouter.

« Bonsoir Artemis... »

« Evan... »

« Ne passons pas par quatre chemins... Tu disais que cela concernait Elly... »

« En effet... En vérité, j'aimerais que tu m'effaces une partie de mes souvenirs la concernant... Pas tout évidemment, je ne veux pas l'oublier... Mais je souhaiterais perdre les sentiments que j'ai eu pour elle... »

« Je vois... Hum... Je ne vais pas te demander pourquoi... Je te mentirais si je te disais que cette idée ne me plaisait pas... C'est ton choix et quelque part ça me rassurera... Alors je vais accéder à ta requête... »

Seulement les sentiments on est d'accord ? »

« Seulement les sentiments... »

Nous échangions un regard entendu. Je pensais qu'il serait plus réticent à accepter ma requête, pourtant son regard n'exprime ni colère, ni regret, juste une pointe de compassion. Il se place à ma droite, pose sa main sur mon crâne et pose sa baguette sur ma tempe. Étrangement doux vu son caractère...

« Ça ne devrait pas être très long... Oubliettes !

Il navigue librement dans mon esprit, aucune barrière ne vient se dresser face à cette intrusion. Je le sent farfouiller doucement à travers mes souvenirs tandis qu'une étrange sensation de vide s'empare de moi. Un vide de quoi ? Aucune idée ... Déjà, le contact se rompt et il me pose cette unique question ...

« Comment-te sens-tu ? »

Hmm... j'affiche sans le vouloir un regard pour le moins perplexe. Mon regard vogue sur les troncs nous encerclant. Nous sommes seuls lui et moi. Est-ce que j'ai bu ?! Tout est tellement flou ... qu'est-ce que je fou seulement ici ?

« Evan ? Peux-tu me dire pourquoi tu m'as demandé et comment je suis venu ? J'ai l'impression d'avoir loupé un ... »

Un patronus déboule au beau milieu de ma phrase et se pose doucement devant moi. Un Dauphin ... il délivre son message d'une voix qui m'est bien familière. Ma peau frisonne et mon sang ne fait qu'un tour.

« Artemis... J'ai besoin de ton aide... Rejoins moi à Kiltimagh mais avant je veux ta parole qu'après ça tu me laissera continuer seule... »

Bouche bée, je met quelques instants à réaliser. J’aperçois l'homme à travers le Dauphin. Il semble aussi surpris et perplexe que moi. J'ignore pourquoi il m'a demandé et même comment je suis arrivé ici, mais peu importe. Elina à besoin d'aide.

« Je suis désolé Evan, mais ça va devoir attendre ... n'hésite pas à passer me voir au domaine si c'est urgent, je serai de retour d'ici demain ... je pense. »

Un sourire désolé et troublé, un demi tour et c'est à pas de loups que je quitte la foret interdite. Les branches me giflent le visage et mon cœur déjà se serre. Elle ne m’appellerai pas pour rien. Aussitôt la zone protégée quittée, je tournoie et transplanne ... tiens bon.

« CRAC ! »

Merci pour ton aide inestimable ! L'invitation au domaine est réelle, passe quand tu veux ... tant que je suis là Razz

Revenir en haut Aller en bas
Sue Glanmor
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Chasse aux trésors

Message par : Sue Glanmor, Ven 25 Aoû 2017 - 15:29


PV Luna Black


Voir sans voir
Suite d'ici

Jessy avait bien fait de se consacrer pleinement à la magizoologie. C'était un domaine infiniment vaste et qui demandait un certain investissement. Elle pouvait désormais mener plusieurs études de front, et cela la réjouissait. Longtemps auparavant, elle avait étudié de nombreuses créatures magiques sans approfondir. Par la suite, elle s'est choisi des domaines de recherche et a pu creuser ses sujets bien davantage. Encore à ce jour, elle était plutôt tournée vers les créatures d'Asie de l'Est comme les Kappas, Phénix et autres Acromentules. Mais elle ne pouvait toujours se rendre à l'autre bout du monde, alors elle se contentait aussi de parcourir le Royaume-Uni et d'en percer les secrets animaliers.

En lisant La Gazette du Sorcier, la sang-pur avait été agréablement surprise de voir l'annonce d'une jeune femme qui voulait devenir apprentie magizoologiste. Pour cela, elle cherchait à entrer en contact avec d'autres personnes pratiquant ce métier. Le sourire aux lèvres, la brunette s'était dit que ces mots lui étaient adressés. Elle avait alors rédigé une lettre et l'avait remise à Choco pour se faire connaître et proposer une rencontre. Intriguée par les Sombrals depuis fort longtemps, elle lui avait proposé de se retrouver à l'orée de la Forêt Interdite jouxtant Poudlard et de partir à leur rencontre. L'idée confirmée, elle avait réfléchi à la façon d'aborder ces créatures magiques. Elle s'était documentée le plus possible à leur sujet, après quoi elle fut certaine de pouvoir les trouver - même si ces êtres lui étaient invisibles. De toute manière, avec l'aide de Luna qui pouvait les observer, il était presque impossible de passer à côté. Une double vision avantageuse pour mieux comprendre ces chevaux ailés si particuliers.

Le jour J, l'ancienne Serdaigle s'était réveillée de bonne heure pour préparer son expédition. Elle avait prévu un peu de matériel, notamment son appareil photo magique et de la viande fraîche, qu'elle avait rangé dans son sac à dos qui l'accompagné à chaque voyage. Elle s'était vêtue de façon agréable, avec un t-shirt simple, un gilet ouvert, une veste ample et un jeans noir. À sa taille, sa traditionnelle ceinture à laquelle était attachée sa baguette d'aulne. Fin prête, elle était sortie de chez elle et, une fois sur le Chemin de Traverse, elle avait transplané. Un Crac ! plus tard et elle apparaissait un peu à l'écart de Pré-au-Lard. Elle aimait bien cette bourgade qui lui rappelait des souvenirs d'enfance, ainsi que le château qui se découpait sur les collines au loin. L'excitation de sa quête faisait fuir le sentiment de nostalgie pourtant persistant à une époque. Le pas léger, elle gagna un chemin qui la mena jusqu'à la lisière de la forêt.

Là, une jeune fille patientait. La silhouette fine, elle avait des cheveux noirs qui tombaient sur ses épaules en de belles boucles noires. De loin, Jessy ne pouvait rien distinguer d'autre. Elle s'avança à sa rencontre tranquillement. Elle se demandait s'il y avait une chance que d'autres personnes se soient données rendez-vous au même endroit au même moment. Cela paraissait improbable. Alors une fois qu'elle fut assez proche, la sorcière sourit et l'interpela :

- Bonjour Luna ! Je suis Jessy, ravie de te rencontrer. Et si on y allait ? Les Sombrals doivent se trouver assez loin dans la forêt. On pourra discuter en chemin si tu veux, si tu as des questions...

Sur ces mots, l'ancienne Serdaigle pénétra les bois. Un instant, elle fut replongée dans ses pensées. Elle avait vécu de nombreuses choses dans cet endroit. Lorsqu'elle était élève, elle en avait minimisé le danger et s'y était aventurée en pleine nuit. Elle était ressortie de sa mésaventure tout égratignée. Plus récemment, c'est ici qu'elle avait rencontrer l'Aîné de la Guilde et qu'elle avait dû démontrer ses compétences. Le lieu avait une grande symbolique dans sa vie et elle était heureuse de pouvoir y retourner. Cette fois-ci, elle était en compagnie d'une autre apprentie magizoologiste, un peu plus jeune qu'elle mais qui devait avoir de bonnes connaissances tout de même. Elle tourna la tête vers la personne qui l'accompagnait. En tant que collègues travaillant sur le même sujet, il était normal qu'elles apprennent à se connaître. Elle commença par une simple interrogation, curieuse d'apprendre la base de sa base :

- Pourquoi as-tu eu envie de faire ce métier ?
Revenir en haut Aller en bas
Luna Black
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: Chasse aux trésors

Message par : Luna Black, Sam 26 Aoû 2017 - 9:04


Ce jour là, Luna avait rendez vous avec Jessy pour aller trouver les Sombrals dans la forêt interdite, à l'est du château de Poudlard. La jeune irlandaise avait fait passer une annonce dans la Gazette il y a quelques jours pour entrer en contact avec d'autres apprenties magicozoologistes qui pourraient lui en apprendre plus sur ce métier fascinant. Jessy lui avait répondu par hibou qu'elle pensait aller dans cette fameuse forêt pour approcher les Sombrals et les étudier d'un peu plus près.

Elles s'étaient donc donner rendez-vous à la lisière du bois. L'intérêt de cette expédition en tandem était que l'une des deux voyait les Sombrals et l'autre non. Elles auraient alors deux points de vues et deux analyses différentes, donc beaucoup plus construites qu'une personne seule.

Luna s'était réveillée aux aurores. Même si elle avait déjà quitter le château, elle n'était jamais lassée de revoir ce vieux monument. Depuis l'orée de la forêt, la vue était spectaculaire. Les toits d'ardoises noires surplombaient la vallée avec une majesté légendaire.
Enfin libre, elle volait maintenant de ses propres ailes et vivait vraiment pour changer. La vie en dehors de l'école s'était avérée moins hostile que ce que la jeune irlandaise s'était attendue à trouver.

Perdue dans ses pensées, elle ne vit pas la jeune femme brune qui s'avançait vers elle.

- Bonjour Luna ! Je suis Jessy, ravie de te rencontrer. Et si on y allait ? Les Sombrals doivent se trouver assez loin dans la forêt. On pourra discuter en chemin si tu veux, si tu as des questions...

- Oh, bonjour. Je suis très contente de pouvoir faire cette expédition avec toi. Ça faisait longtemps que j'avais envie d'aller voir les chevaux de la mort. Alors en plus avec quelqu'un qui ne peut pas les voir.

Les deux jeunes femmes entrèrent dans le bois. L'ancienne Serdaigle semblait pensive, un brin de nostalgie peut être. Après tout, les années d'études dans le légendaire château portent généralement leurs lots d'aventures; et Luna ne doutaient pas qu'un bon nombre d'entre elles plantaient leur décor dans la fameuse forêt.

- Pourquoi as-tu eu envie de faire ce métier ?

Bonne question. Il y avait longtemps que la jeune sang-mêlée ne se l'était pas posée. Elle songeait rarement à ce genre de choses, préférant sans doute vivre l'instant présent que restée prisonnière de ses démons passés. Elle répondit néanmoins à son homologue bleue et bronze.

- C'est une longue histoire. Qui est d'ailleurs liée au fait que je puisse voir les Sombrals. Quand j'étais enfant, un de mes voisin me gardait quand mes parents ne pouvaient pas s'occuper de moi. Il m'a tout appris sur le monde de la magie. Du moins ce que je ne savait pas déjà. Il était un grand admirateur de Norbert Dragonneau et des ses travaux. Il rêvait de parcourir le monde à la recherche d'espèces inconnues. Quand il me gardait, il me racontait toujours des histoires incroyables à base d'animaux fantastiques. Je suppose que ça vient de là.

Petite pose, le temps de revoir le visage de Charlie Kinnan. Un sacré numéro celui-là. Maintenant qu'elle devenait adulte, elle comprenais à quel point il avait été important pour elle et combien elle lui devait pour avoir fait d'elle ce qu'elle était aujourd'hui.

- Enfin bref, quand il est mort je me suis dis que ce qu'il n'était pas parvenu à faire, c'était à moi de l'accomplir.

Vielle histoire, vieux souvenirs, et pourtant, c'était comme s'il était mort la veille pour la jeune irlandaise qui n'avait jamais oublié son vieil ami.
Revenir en haut Aller en bas
Sue Glanmor
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Chasse aux trésors

Message par : Sue Glanmor, Dim 27 Aoû 2017 - 11:26


- Oh, bonjour, la salua aussitôt Luna. Je suis très contente de pouvoir faire cette expédition avec toi. Ça faisait longtemps que j'avais envie d'aller voir les chevaux de la mort. Alors en plus avec quelqu'un qui ne peut pas les voir.

- Moi aussi, ça me fait plaisir d'avoir de la compagnie ! On n'a pas toujours l'occasion d'être accompagné quand on étudie... Il me tarde de les trouver. Je les trouve assez fascinants, même si je ne peux pas les voir. J'imagine que, de ton point de vue, ce doit être encore plus intéressant.

Parler de ces créatures à la connotation funèbre renforçait encore l'envie de Jessy de les rencontrer. De sa vie, elle ne les avait jamais approchés en pleine nature, du moins pas qu'elle le sache - les diligences de Poudlard ne comptaient pas vraiment à ses yeux, de même que le zoo magique. Elle s'était déjà rendue plusieurs fois dans la Forêt Interdite et dans d'autres lieux pouvant les abriter, mais n'avait pas prêté la grande attention nécessaire pour les débusquer. Ils n'étaient alors pas le but de ses visites. Ce jour-là, c'était différent. Elle allait les voir pour la première fois. La présence de sa camarade serait d'une aide précieuse pour pouvoir contempler leur silhouette invisible.

La brune lui avait dit que son point de vue serait plus intéressant. Certainement. Elle pensait qu'il serait même meilleur. Une part d'elle l'enviait. Toutefois, c'était une question délicate. Elle ne lui enviait pas d'avoir vu la mort en face. Et elle ne désirait pas poser des questions à ce sujet car elle se doutait que ce devait être difficile à aborder. Alors elle se contentait de ce qu'elle savait et de ce qui était à sa portée. Reconnaître des empreintes de pattes, des clairières, des charognes... Tous ces indices pouvaient la guider. Elle n'avait plus qu'à ouvrir l’œil et guetter les bruits qui pouvaient aussi l'interpeler.

C'est ce qu'elle fit tout en s'enfonçant dans la forêt aux côtés de Luna. Son regard s'égarait régulièrement sur le sol herbeux et entre les troncs d'arbres. Elle percevait les sons d'une nature paisible, le chant et les battements d'ailes discrets de quelques oiseaux de sortie. Le temps clément et l'heure choisie étaient propices à la sortie des créatures les moins dangereuses. Tant mieux pour elles. Tout en progressant à leur rythme, à bonne distance des chemins de terre battue qui s'étaient forgés au cours des promenades, les deux apprenties magizoologistes avaient commencé à faire connaissance. Curieuse qu'elle était, Jessy avait demandé à Luna ce qui l'avait poussée à se lancer à la recherche des animaux fantastiques.

- C'est une longue histoire. Qui est d'ailleurs liée au fait que je puisse voir les Sombrals, commença-t-elle. Quand j'étais enfant, un de mes voisin me gardait quand mes parents ne pouvaient pas s'occuper de moi. Il m'a tout appris sur le monde de la magie. Du moins ce que je ne savait pas déjà. Il était un grand admirateur de Norbert Dragonneau et des ses travaux. Il rêvait de parcourir le monde à la recherche d'espèces inconnues. Quand il me gardait, il me racontait toujours des histoires incroyables à base d'animaux fantastiques. Je suppose que ça vient de là.

- Ah, d'accord. C'est une vocation qui vient de loin !

Jessy sourit. Elle appréciait cette histoire elle-même bâtie sur des histoires. Elle se dit qu'elle aurait bien aimé connaître cette personne, elle aussi. Elle avait toujours été friande de récits et admirait également le plus grand magizoologiste du Royaume-Uni. Il était dommage cependant qu'il n'ait pas pu réaliser ses rêves autrement qu'en les récitant. Dommage que cette personne soit liée à la faculté de Luna de voir les Sombrals. Elle appréhendait déjà la conclusion de sa réponse.

- Enfin bref, quand il est mort je me suis dis que ce qu'il n'était pas parvenu à faire, c'était à moi de l'accomplir.

La sang-pur observa un temps de silence.

- C'est beau ce que tu dis. J'espère que tu arriveras à voyager et à rencontrer les espèces inconnues de vos rêves. Peut-être que, plus tard, ce sera à toi de raconter ce que tu auras vécu et de faire naître d'autres vocations.

Elle trouverait cela très beau. Malgré tout, elle ne voulait pas s'appesantir sur ce souvenir. Elle n'avait pas eu l'intention de faire révéler à Luna la situation dans laquelle elle avait vu la Mort en face. Elle avait craint de la mettre mal à l'aise. Finalement, elle ne s'était pas laissée déborder par l'émotion. Sûrement car son voisin devait être liée à de beaux et à de mauvais souvenirs... Mais maintenant qu'elle lui avait expliqué le pourquoi du comment, c'était peut-être au tour de Jessy de faire part de ses motivations.

- Mon histoire est plus courte... J'ai toujours aimé les créatures magiques, mais c'est dans mes dernières années à Poudlard que je me suis orientée vers la magizoologie. À l'époque, je suis allée voir le professeur de Soins aux Créatures Magiques pour lui demander comment il avait été formé. Il m'a dit que c'était par lui-même, en voyageant dans différentes régions du monde. Comme c'était le meilleur professeur que j'aie eu, j'ai fait comme lui dès que j'ai quitté l'école de sorcellerie.
Revenir en haut Aller en bas
Luna Black
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: Chasse aux trésors

Message par : Luna Black, Lun 28 Aoû 2017 - 6:58


Après ces explications, la jeune sang-mêlée observa un silence. Elle se revoyait enfant dans le salon de ses parents, mangeant des tartines de beurre de cacahuète pendant que Charlie lui racontait une nouvelle histoire en faisant des mimes très exagérés.

- C'est beau ce que tu dis. J'espère que tu arriveras à voyager et à rencontrer les espèces inconnues de vos rêves. Peut-être que, plus tard, ce sera à toi de raconter ce que tu auras vécu et de faire naître d'autres vocations.

L'idée n'était jamais venue à la jeune irlandaise. Il faut dire qu'à dix-huit ans il est assez rare qu'on ai une idée précise de son avenir.

- Oui, pourquoi pas, je n'y avait pas vraiment réfléchi. Mais je suppose qu'il faut que je me trouve un jeune publique pour raconter mes histoires.

Les deux jeunes femmes s'enfonçaient toujours plus profondément dans la forêt interdite. A chacun de leur pas, la lumière baissait encore un peu. Les Sombrals préférant l'obscurité, elles étaient sur la bonne voie.

- Mon histoire est plus courte... J'ai toujours aimé les créatures magiques, mais c'est dans mes dernières années à Poudlard que je me suis orientée vers la magizoologie. À l'époque, je suis allée voir le professeur de Soins aux Créatures Magiques pour lui demander comment il avait été formé. Il m'a dit que c'était par lui-même, en voyageant dans différentes régions du monde. Comme c'était le meilleur professeur que j'aie eu, j'ai fait comme lui dès que j'ai quitté l'école de sorcellerie. avait poursuivit Jessy.

Si on se fiait aux deux récits, il fallait une bonne influence pour créer la passion. Ce professeur devait vraiment être excellent. Et puis voyager à travers le monde pour découvrir de nouvelles espèces est tout sauf ennuyeux.

- Moi aussi j'ai eu un professeur vraiment passionnant. Mais lui, il enseignait l'étude des moldus. J'ai tout de même une préférence pour la magicozoologie. Tu as un projet, comme devenir professeur à ton tour? Ou peut être que tu préfères travailler plus librement que dans l'enceinte d'une école?

La jeune brune se sentait de plus en plus à l'aise avec sa collègue. Si avant de la rencontrer elle avait eu peur de ne pas s'entendre avec Jessy, la conversation était plutôt sympathique et même fascinante.
Revenir en haut Aller en bas
Sue Glanmor
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Chasse aux trésors

Message par : Sue Glanmor, Jeu 31 Aoû 2017 - 18:56


À la suggestion de Jessy, Luna répondit qu'elle n'avait jamais vraiment réfléchi à influencer d'autres personnes à la façon de son mentor par ses histoires merveilleuses. Elle supposa qu'il lui faudrait se trouver un jeune public pour cela. La brunette opina du chef, un léger sourire aux lèvres. Oui, ce n'était pas le genre de choses qui arriverait tout de suite. Il lui faudrait d'abord acquérir une belle expérience et rencontrer des néophytes intéressés. Elle qui venait de quitter Poudlard n'y avait pas encore songé ; ce n'était pas étonnant. Mais l'idée avait effleuré l'esprit de Jessy et elle la lui avait partagée.

Par la suite, l'ancienne Serdaigle avait évoqué ses propres souvenirs. Particulièrement la personne qui l'avait convaincue d'étudier les créatures magiques de par le monde. Certes, la passion était née dès ses premiers jours. Sa mère, qui travaillait au Service de Régulation des Créatures Magiques du Ministère avait eu de beaux récits à lui conter. Son père l'avait emmenée en sortie dans diverses campagnes anglaises, où elle avait pu apercevoir de fantastiques animaux et passer de doux moments. Ses professeurs avaient ensuite éveillé peu à peu son intérêt jusqu'à ce qu'il se concrétise à ses seize ans. Son avenir lui avait alors semblé un peu plus clair, même s'il avait toujours gardé un goût d'inconnu.

Ainsi, les deux jeunes filles avaient dû prêter l'oreille pour que leurs rêves se dessinent sous leurs yeux. Que ce soient des histoires ou des conseils, elles avaient su écouter et changer les mots en objectifs. Elles semblaient avoir un nouveau point commun. La chevelure d'ébène confirma que l'un de ses professeurs l'avait aussi marquée. Un professeur d'Etude des Moldus. Elle portait apparemment cette matière dans son cœur, bien que moins que la magizoologie.

- Je n'ai jamais suivi de cours d'Etude des Moldus, mais les sans-pouvoirs m'ont toujours intéressée, affirma-t-elle.

La fourchelang avait longtemps vécu, d'une certaine manière, auprès d'eux. Jeune, elle avait fréquenté leur école et avait eu quelques camarades. Elle ne saisissait alors pas vraiment le fonctionnement de toutes les technologies qu'ils avaient inventées pour pallier le manque de magie dans leur vie. De ce point de vue, les cours n'auraient pas été inutiles pour elle. Toutefois, elle avait dû faire des choix, n'ayant pas un emploi du temps extensible ou un retourneur de temps à disposition. Et, quoi qu'il en soit, elle avait eu l'occasion d'en apprendre plus au gré de ses pérégrinations, utilisant souvent leurs moyens de transport et passant du temps en leur compagnie. Comme quoi, voyager formait la jeunesse, et cela sur plusieurs plans.

- Tu as un projet, comme devenir professeur à ton tour? Ou peut être que tu préfères travailler plus librement que dans l'enceinte d'une école ?

Son principal influenceur ayant été professeur, Jessy pouvait donner l'impression de vouloir suivre ses pas jusqu'à Poudlard. Elle adorait l'endroit et aurait aimé y retourner lors de journées portes-ouvertes. Néanmoins, y enseigner n'avait jamais été dans ses plans pour l'avenir. Lorsqu'elle était petite, elle ne s'était jamais vue professeure et son opinion n'avait que peu évolué à ce sujet. Elle avait goûté à la liberté et comptait en profiter, comme Luna l'avait proposé. Mais si elle avait l'occasion d'avoir un emploi stable auprès de créatures magiques, elle y réfléchirait.

- Je n'ai jamais vraiment eu envie d'être professeure. Je doute d'avoir l'autorité nécessaire pour me faire écouter par des jeunes parfois dissipés. Elle lui adressa un regard rieur puis reprit. J'ai travaillé un certain temps à la Boutique d'Animaux Magiques sur le Chemin de Traverse. Maintenant, je compte profiter de ma liberté de mouvement. Je me suis mise à la photographie animalière magique et j'essaie de progresser dans ce domaine. Ensuite, je ne sais pas trop. Je n'exclus pas Poudlard qui est un bel endroit avec la Forêt et le Lac à proximité... Mais ce n'est pas au programme. Et toi ? Tu as des idées sur ce que tu comptes faire ? Une direction à prendre dans tes études ou un métier qui te plairait en parallèle ?

Jessy était plutôt contente d'avoir rencontré Luna, avec qui elle pouvait parler de leur passion. Elle avait certes eu des collègues qui appréciaient les créatures magiques mais ils n'avaient pas tellement eu le temps de discuter ; et lorsque c'était le cas, ils ne parlaient pas de leurs voyages et ambitions. Elle avait rencontré une oreille attentive, une jeune fille sympathique et motivée. Si la journée se passait bien, et c'était bien parti, elles pourraient rester en contact par la suite et tenter d'autres expéditions. La perspective était belle, mais pour autant il ne fallait pas perdre de vue l'instant présent.

À cette distance de la lisière et du chemin de terre, les grands arbres s'étaient resserrés. Les feuillages drus formaient des nuages opaques au-dessus de leurs têtes, projetant de vastes ombres sous elles. Les racines ondulaient sur la terre et elles devaient faire attention où elles plaçaient leurs pieds pour éviter de perdre l'équilibre. On ne savait jamais, dans l'obscurité, on pouvait même marcher par inadvertance dans un Filet du Diable... Désormais, l'environnement était plus silencieux. Plus mystérieux. Jessy retrouvait l'appréhension qu'elle appréciait : celle de ne pas savoir ce qui l'attendait. Elle éprouvait souvent l'adrénaline dans ce genre de forêts où l'on pouvait trouver tout comme n'importe quoi. La plupart du temps, elle trouvait l'inattendu avant l'espéré. Mais ce jour pouvait être leur jour de chance.

Ses yeux attentifs balayaient le sol et les alentours depuis plusieurs minutes quand Jessy vit enfin un indice intéressant. D'entre deux arbres provenait un rayon de soleil qui avait éclairé une partie de la terre molle qui les entourait. À cet endroit précis apparaissait une empreinte de sabots peu profonde. Si l'on y regardait bien, d'autres se trouvaient un peu plus loin, comme pour indiquer un chemin à suivre pour les deux apprenties magizoologistes. Une telle trace dans le sol pouvait les mener d'autres créatures comme des licornes, des hippogriffes aventureux ou bien une troupe de centaures. Si c'était le cas, elles n'auraient pas ce qu'elles recherchaient, mais toute rencontre pouvait être enrichissante. Si elles doutaient, elles pouvaient également tenter de trouver de nouveaux éléments confirmant la piste d'un Sombral.

- Tu as vu ? On doit être sur le bon chemin...

Jessy s'approcha de l'empreinte et s'agenouilla. Elle put l'observer de plus près et juger de l'état du sol. Il était plutôt sec. Peut-être qu'elles ne trouveraient aucun cheval ailé avant un moment. Toutefois, l'endroit semblait être fréquenté et cela était un bon point pour elles. Du moins, cela en avait tout l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Luna Black
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: Chasse aux trésors

Message par : Luna Black, Sam 2 Sep 2017 - 8:04


- Moi aussi j'ai eu un professeur vraiment passionnant. Mais lui, il enseignait l'étude des moldus. J'ai tout de même une préférence pour la magicozoologie.

- Je n'ai jamais suivi de cours d'Etude des Moldus, mais les sans-pouvoirs m'ont toujours intéressée, affirma-t-elle.

La mère de Luna étant née moldue, la jeune sang-mêlée connaissait très bien le monde non magique. En fait, elle appréciait beaucoup les moldus grâce à l'ingéniosité dont ils faisaient preuve pour palier à leur manque en magie.

- Tu as un projet, comme devenir professeur à ton tour? Ou peut être que tu préfères travailler plus librement que dans l'enceinte d'une école ?

- Je n'ai jamais vraiment eu envie d'être professeure. Je doute d'avoir l'autorité nécessaire pour me faire écouter par des jeunes parfois dissipés. Elle lui adressa un regard rieur puis reprit. J'ai travaillé un certain temps à la Boutique d'Animaux Magiques sur le Chemin de Traverse. Maintenant, je compte profiter de ma liberté de mouvement. Je me suis mise à la photographie animalière magique et j'essaie de progresser dans ce domaine. Ensuite, je ne sais pas trop. Je n'exclus pas Poudlard qui est un bel endroit avec la Forêt et le Lac à proximité... Mais ce n'est pas au programme. Et toi ? Tu as des idées sur ce que tu comptes faire ? Une direction à prendre dans tes études ou un métier qui te plairait en parallèle ?

- Pour l'instant je travailles à Waddiwasi, la boutique de farces et attrapes à Pré-au-Lard. Ce qui est vraiment sympa, c'est déjà que je peux économiser pour mes voyages, ça me fait un pied-à-terre très inhabituel et ça développe ma créativité. En plus les alentours de Pré-au-Lard sont très riches en terme de faune fantastique.

Luna adorait son travail à la boutique mais depuis quelques temps, d'autres envies lui venaient. Mais elle prenait son temps pour y réfléchir.

- Mais ça fait quelques semaines que j'ai un projet qui germe dans un coin de ma tête. Rien de précis pour le moment, il faut que je vois ce que ça pourrait donné...

La jeune irlandaise s'était interrompu. La forêt était maintenant extrêmement sombre. Les racines des arbres avaient envahi le sentier et empêchaient les jeunes femmes de marcher d'un pas sûr. L'atmosphère était tendue mais encore soutenable. C'est alors que Jessy s'immobilisa d'un seul coup. Elle venait de repérer une empreinte dans la terre molle entre deux arbres. Une piste se dégageait entre les arbres devant elles.

- Tu as vu ? On doit être sur le bon chemin...

Jessy s'agenouilla pour examiner de plus près l'empreinte. Le sol, plutôt sec, laissait pensé que l'empreinte n'était peut être pas assez fraiche. Luna rejoignit sa collègue et regarda l'indice qu'elles avaient. Elle reconnue tout de suite la forme très caractéristique du sabot de sombrals. Enfin une piste fiable.

- Regarde, tu vois comme le sabot est fendu à l'avant? C'est très caractéristique des sombrals. Surtout que cette empreinte et trop grande pour être celle d'une chèvre. Je penses qu'on tiens quelque chose.

Les deux jeunes femmes décidèrent donc de prendre une photo de l'empreinte et de suivre la piste qui était devant elles. Heureusement qu'il avait plu récemment. La piste s'enfonçait encore plus profondément dans la Forêt Interdite. Trop occupées à ne pas perdre les empreintes de vue, les deux jeunes femmes restèrent silencieuses pendant une dizaine de minutes avant que Luna ne brise le silence avec une question qui l'ennuyait depuis le départ, mais en chuchotant toute fois.

- Jessy? Puisque tu ne peux pas voir les Sombrals, comment tu vas faire pour les prendre en photo? Et même si tu y arrives, qu'est-ce qui te fais penser qu'on les verra sur la pellicule? Peut être qu'on ne peut pas les prendre en photo? Au pire, si on ne peut pas les voir sur tes photos, je les dessineraient, au cas où.

Luna préférait être sûr de repartir avec une image de sombral. Au moins, Jessy pourra voir à quoi ils ressemble si elle en dessine un.
Revenir en haut Aller en bas
Sue Glanmor
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Chasse aux trésors

Message par : Sue Glanmor, Mar 3 Oct 2017 - 11:32


Désolée du retard :3


Deux jeunes sorcières, curieuses de la vie, s'étaient aventurées seules dans la Forêt Interdite séparant Poudlard et Pré-au-Lard. Guidées par leur ambition aux sentiments profonds, elles s'étaient écartées du chemin de terre battue. Ce qu'elles cherchaient, elles ne le trouveraient guère en suivant les pas de quelque promeneur habitué. Elles devaient commencer à mettre en œuvre leurs talents de pistage et rester discrètes pour éviter de faire fuir la faune la plus sensible. Cela ne les empêchait pas, cependant, de discuter et de faire connaissance. Elles en étaient à révéler leurs passes-temps et leurs projets d'avenir.

Après avoir annoncé qu'elle ne se voyait pas vraiment enseigner à Poudlard, Jessy avait évoqué l'importance que la photographie avait pris dans sa vie. C'était un art qu'elle avait découvert sur le tard mais dont elle ne se passait plus, tant il pouvait accompagner chaque instant de sa vie. Elle avait ensuite interrogé Luna sur son propre cas. La demoiselle à la chevelure noire lui apprit qu'elle travaillait à Waddiwasi. L'ancienne Serdaigle hocha la tête en souriant. C'était une activité très sympathique à pratiquer en dehors de la magizoologie. Elle confirma d'ailleurs qu'il s'agissait d'une belle position géographique. La jeune Black voulut lui en dire plus sur un projet qui lui été venu mais elle s'interrompit. Les premiers indices de leur chasse aux trésors venaient de s'éclairer sous leurs yeux.

Accroupie au sol, Jessy remarqua en premier lieu que les empreintes n'étaient pas ancrées dans un sol mou. Elle en déduit que la piste devait dater de plusieurs heures. Des créatures étaient bien passées par là, cependant elles étaient probablement déjà loin. Luna la rejoignit et apporta un nouvel élément d'observation. Les marques étaient clairement fendues au milieu, divisant le sabot en ce qui ressemblait à deux gros ongles. La Brown confirma ses dires avec entrain et s'empressa de sortir son appareil photo pour immortaliser le premier élément concret de leur enquête. Un éclat de fumée violette plus tard, elles reprirent leur route. Plus motivées, plus concentrées qu'auparavant.

Les traces dans le sol se distinguaient de l'herbe et dessinaient un parcours sinueux entre les arbres imposants qu'abritait cette partie de la forêt. Les yeux fixés sur la terre sous leurs pieds, les apprenties magizoologistes ne pipèrent plus mot pendant un long moment. Puis la voix de Luna s'éleva au milieu du silence pesant, légère comme un souffle de vent. La rencontre avec les êtres ailés semblait de plus en plus proche. Elle l'interrogea sur la façon dont elle comptait prendre les Sombrals en photo, puisqu'elle ne pouvait les voir. Elle émit également un doute sur le fait qu'ils puissent apparaître sur une telle représentation. Jessy sourit et porta son regard sur sa camarade. Elle savait que le simple fait de photographier des Sombrals serait un défi dont elle ne pouvait prévoir le résultat avec certitude. Y ayant longuement réfléchi, elle avait toutefois sa petite idée.

- J'avoue que ça va être un challenge ! Hum, je me suis dit qu'il y aurait probablement un moyen d'imaginer leur position. Avec leurs empreintes, par exemple. Ou si je parviens à les toucher. Je pourrais aussi leur donner de la viande, attendre leur réaction... Puisque tu es là, tu pourrais aussi me dire où ils se situent, combien ils sont ! Ce ne sera pas du grand art, mais peut-être que je parviendrai à faire quelque chose de correct... D'ailleurs, je pourrais aussi te laisser mon appareil si tu veux. Ce serait plus pratique, en fait.

Elle étouffa un rire - la discrétion avant tout.

- Ensuite, je suis d'accord, nous ne sommes pas sûres de ce que les photos vont donner. Ça pourrait être de gracieux chevaux squelettiques, ou simplement une rangée d'arbres s'ils n'apparaissent pas. C'est une expérience à mener ! Je t'enverrai les photos quand elles auront été développées, comme ça tu pourras me donner ton verdict. En attendant, tu as raison, le plus sûr serait de les dessiner également.

Ainsi, le duo serait certain d'avoir au moins une représentation de Sombral venant d'elles. Jessy appréciait les dessins de ces animaux mais elle avait déjà pu en voir dans des manuels, c'est pourquoi son objectif était d'offrir un nouveau point de vue aux gens. Jusqu'à présent, elle s'était sentie plutôt sereine à l'idée de les immortaliser. Elle avait songé que, même si son image ne lui permettrait pas de voir la créature, elle offrirait un portrait fidèle à ceux qui en avaient la chance - le terme de chance étant très relatif dans ce cas. Si ses croyances se révélaient fausses, elle serait fortement déçue mais ne regretterait pas d'avoir tenté l'expérience. Ce serait une nouvelle information bonne à savoir.

Revenant peu à peu au jeu de piste, Jessy réalisa qu'elle ne percevait plus les empreintes de sabots. Les troncs d'arbres s'étaient tellement resserrés qu'au-dessus de sa tête se dressait une vaste toiture feuillue. Dans une telle obscurité, pouvaient-elles se dire qu'elles étaient sur la bonne voie ? Une dizaine de secondes s'écoula puis elle demanda à Luna si elle voyait quelque chose ou s'il valait mieux qu'elles fassent apparaître un faisceau de lumière pour les accompagner. Par la même occasion, elle retira son sac à dos et se mit à fouiller à l'intérieur. Elle disposait de quoi appâter les chevaux funèbres. Ils n'étaient plus très loin ; elle en avait le pressentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Luna Black
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: Chasse aux trésors

Message par : Luna Black, Sam 21 Oct 2017 - 8:56


Désolée pour le retard :(

- Jessy? Puisque tu ne peux pas voir les Sombrals, comment tu vas faire pour les prendre en photo? Et même si tu y arrives, qu'est-ce qui te fais penser qu'on les verra sur la pellicule? Peut être qu'on ne peut pas les prendre en photo? Au pire, si on ne peut pas les voir sur tes photos, je les dessineraient, au cas où.

Là était la question, que faire si les chevaux ailés n'apparaissaient pas sur la pellicule photographique. Jusqu'ici, la jeune magicozoologiste ne s'était pas posée la question. Il était d'ailleurs possible que leur apparition sur une pellicule dépende de la capacité à les voir de celui ou celle qui prends la photo.

- J'avoue que ça va être un challenge ! Hum, je me suis dit qu'il y aurait probablement un moyen d'imaginer leur position. Avec leurs empreintes, par exemple. Ou si je parviens à les toucher. Je pourrais aussi leur donner de la viande, attendre leur réaction... Puisque tu es là, tu pourrais aussi me dire où ils se situent, combien ils sont ! Ce ne sera pas du grand art, mais peut-être que je parviendrai à faire quelque chose de correct... D'ailleurs, je pourrais aussi te laisser mon appareil si tu veux. Ce serait plus pratique, en fait. [Rire étouffé] Ensuite, je suis d'accord, nous ne sommes pas sûres de ce que les photos vont donner. Ça pourrait être de gracieux chevaux squelettiques, ou simplement une rangée d'arbres s'ils n'apparaissent pas. C'est une expérience à mener ! Je t'enverrai les photos quand elles auront été développées, comme ça tu pourras me donner ton verdict. En attendant, tu as raison, le plus sûr serait de les dessiner également.

Sans doute cela serait bien plus simple. Mais Luna ne répondit pas. Les deux apprenties en magicozoologie avaient suivit les traces des équidés à travers les branches, les racines et les trous d'eau. La forêt jusqu'ici extrêmement sombre s'éclairait petit à petit. Comme si après une recherche laborieuse, les jeunes sorcières touchaient enfin au but. Luna était très contente que Jessy l'accompagne. Grâce à elle, elle en apprenait beaucoup sur le métier qu'elle étudiait et même tenter ce genre d'expérience avec quelqu'un d'autre était toujours bénéfique.

Bientôt, les arbres se desserraient, laissant passer des puits de lumières vives. Le feuillage anglais donnait un côté vert à la lumière qui sublimait l'ambiance. Mais tout à coup, la jeune sang-mêlée se figea. Les jeunes femmes arrivaient à une clairière, très lumineuse, où un ruisseaux passait dégageant un son apaisant. Mais ce qui avait fait s’arrêter la jeune irlandaise, c'était l'animal qui buvait dans ce ruisseaux. Elles y étaient enfin arrivées. Ils étaient là: les Sombrals.
Revenir en haut Aller en bas
Sue Glanmor
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Chasse aux trésors

Message par : Sue Glanmor, Mer 1 Nov 2017 - 14:19


Les deux camarades s'avançaient dans l'obscurité, décidant qu'elles pouvaient se repérer sans l'aide de leur baguette magique. En quelques secondes, Jessy se persuada qu'elles avaient bien fait de s'en dispenser. En effet, les feuillages s'écartaient d'eux-mêmes au-dessus de leurs têtes pour leur offrir une visibilité un peu meilleure. Le fait de ne pas user de magie tout de suite, de ne pas influer sur la nature, les aidait d'ailleurs à mieux se fondre dans le décor. Elles se déplaçaient telles des ombres, heureuses de percevoir des filets de lumière de plus en plus importants entre les feuilles et les troncs larges. Les yeux posés sur le sol, elles pouvaient admirer des empreintes fraîches leur faisant penser qu'elles étaient près du but.

Un morceau de viande dans une main, son appareil photo pendant à son cou, la fourchelang remit son sac en place sur son dos. Elle cligna plusieurs fois des yeux pour s'habituer au changement de luminosité au moment où elle dépassa un grand chêne. Les arbres et les racines s'étaient écartés devant elle pour offrir à sa vue une jolie clairière. La terre était couverte d'une belle étendue d'herbe vive, piquetée de fleurs et de buissons. Elle était traversée par un ruisseau qui clapotait doucement. C'était l'endroit idéal pour que les créatures les plus paisibles se retrouvent en journée, s'abreuvent et se reposent. Le regard de Jessy parcourut les alentours de gauche à droite, de droite à gauche, mais elle ne vit rien. Elle ne fut pas pour autant découragée. Elle se tourna vers Luna qui était restée silencieuse. Ses yeux s'étaient fixés sur le cours d'eau d'une étrange façon, en un point précis.

- Tu en vois ? souffla-t-elle.

La brunette reporta son regard sur le ruisseau. Elle savait que Luna avait repéré un Sombral. Peut-être était-il en train d’étancher sa soif, penché sur le miroir d'eau qui s'écoulait. Elle scruta les détails de l'eau et crut remarquer des ondes à sa surface, des vibrations qui pouvaient lui révéler l'invisible. Soit elle avait un très bon œil, soit son imagination était si débordante qu'un caillou modifiant l'allure de l'eau lui apparaissait comme un cheval. Occupée dans ses observations, elle voulait agir le plus délicatement possible afin de ne pas effrayer les bêtes. Elles ne devaient pas se sentir particulièrement en danger, même en présence d'inconnus, mais il fallait mettre toutes les chances de son côté.

- Combien sont-ils ?

Sans en savoir plus, Jessy ne pouvait pas faire grand-chose. Du moins, elle le pouvait mais risquait de ne pas s'y prendre correctement. Elle regarda maintenant l'herbe qui était écrasée par endroits. Était-elle restée ainsi après le passage d'une quelconque créature, ou lui signifiait-elle la présence d'un Sombral à ces endroits précis ? Il y avait tellement d'éléments à prendre en compte pour espérer voir sans voir, tellement d'éléments qui pouvaient lui apparaître aussi bien révélateurs que trompeurs. Si elle était venue seule, Jessy ne s'en serait certainement pas très bien sortie. Le moindre résultat lui aurait coûté un temps fou. Elle pouvait s'estimer heureuse d'être en compagnie de Luna. Lui adressant un sourire, elle lui tendit le morceau de viande qu'elle tenait en main depuis quelques minutes. À elle l'honneur.
Revenir en haut Aller en bas
Luna Black
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: Chasse aux trésors

Message par : Luna Black, Sam 11 Nov 2017 - 10:59


Ils étaient là: les Sombrals. Luna s'était littéralement figée sur place de peur de faire du bruit et d'effrayer les animaux. Ils étaient tellement beaux. Grands, squelettiques mais avec un côté majestueux qui plaisait tant à la jeune irlandaise. Il y en avait un troupeau. L'un d'entre eux buvait au ruisseau, d'autres restaient groupés et semblaient ne pas être dérangés par l'arrivée des deux magicozoologistes. Jessy, qui avait remarquée que Luna s'était arrêtée d'un seul coup lui posa des questions sur ce qu'elle ne pouvait voir.

- Tu en vois ? souffla-t-elle.

Luna était tellement hypnotisée par les chevaux ailés qu'elle ne pouvait même pas répondre. C'était tout juste si elle se souvenait qu'il fallait qu'elle respire tant ils l'obnubilaient.

- Combien sont-ils ?

Jessy était comme hyperactive. Chaque brin d'herbe couché pouvait être le signe de la présence d'une de ces somptueuses créatures. Comme elle ne pouvait les voir, elle ne pouvait pas faire autrement pour savoir où ils étaient. En entendant la voix de son homologue, Luna se ressaisit quelque peu et arriva à prononcé un mot: - Huit.
En effet, les chevaux ailés étaient huit. Elle pouvait également voir un bébé, sans doute né dans l'année, qui venait de remarquer les deux sorcières et semblait s'intéresser de près à ces deux animaux qu'il n'avait sans doute jamais vu auparavant. Il s'approchait lentement mais certainement. Étonnamment, c'est ce moment que choisi Jessy pour lui tendre le morceau de via,de qu'elle tenait en lui souriant l'air de dire: *- À toi l'honneur.*
La jeune sang-mêlée pris le morceau de viande et s'approcha doucement du Sombral qui venait vers elle. Celui-ci n'était pas serein mais continuait d'avancer, attirer par la récompense qui l'attendait. Les autres chevaux, s'ils ne semblaient pas belliqueux, regardait la scène de près; prêt à intervenir si Luna faisait le moindre faux-pas.

Elle s'avança encore un peu avant de lancer le morceaux de viande à un demi mètre devant elle. Le poulain ailé s'en approcha, le renifla et décida que ce devait être bon car il prit le morceaux et l'avala d'un seul trait sans mâcher. Il était même tellement content qu'il vint demander une caresse à la jeune irlandaise. Les autres ne bougèrent que pour voir si les jeunes filles n'avaient pas d'autres morceaux de viandes à donner. Le poulain se colla à Luna et lui donna des coup de têtes pour lui demander des caresses. Sa tête arrivait approximativement aux hanches de la jeune sorcière. Elle fini par expliquer à Jessy ce qui se passait; elle pouvait faire du bruit maintenant que les chevaux étaient en confiance.

- Alors, ils sont huit. Trois à côté du gros rocher à gauche, deux près du ruisseaux, un entre les arbres sur la droite et juste devant moi il y a un bébé. Il est très affectueux et il a l'air d'aimer la viande que tu as apporté. Les parents sont sûrement ceux du ruisseaux. Ils sont calmes mais évite de faire des gestes trop brusques. Ils sont en train de venir vers nous mais je penses qu'il veulent juste de la viande. Quand les adultes seront complètement rassurés, tu devrais essayer d'en touché un. Mais donne leur ce qu'ils veulent d'abord.

Le bébé aimait tellement le câlins que lui donnait Luna qu'il se lourda par terre et demanda des caresses sur le ventre. On entendit alors un gros *blaf* sur le sol et le tas de feuilles sur lequel il se jeta s’aplatit d'un coup. Restait maintenant à voir comment les chevaux allaient réagir avec quelqu'un qui ne pouvait pas les voir.
Revenir en haut Aller en bas
Sue Glanmor
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Chasse aux trésors

Message par : Sue Glanmor, Ven 29 Déc 2017 - 12:29


Vraiment désolée du retard :/

Alors que les sens de Jessy étaient parfaitement éveillés, tentant de saisir le moindre indice sur la présence de Sombrals dans le petite clairière, sa camarade paraissait amorphe, ses pensées happées par l'invisible. Elle donnait l'impression de s'être convertie au bouddhisme et d'être entrée en méditation, ce qui était plutôt amusant sur le moment. Elle resta silencieuse un instant puis annonça en un souffle qu'elles étaient bien en présence d'un troupeau de Sombrals : ils étaient même au nombre de huit ! Cela dépassait largement les espoirs de la brunette. Son cœur s'accéléra et son regard ratissa inlassablement le voisinage tant elle désirait percevoir leur présence. Les touffes d'herbe n'étaient qu'un maigre indice ; elles auraient pu s'aplatir au passage d'une simple souris. Quant à l'eau troublée du ruisseau, cela lui semblait un peu plus prometteur.

Luna prit le steak de ses mains et avança lentement, les yeux attirés par un point devant elle. Dans l'esprit de Jessy, la tension monta d'un cran - comme ce devait être le cas pour l'autre magizoologiste. À vrai dire elle ne voyait rien et, même en se concentrant, distinguer les mouvements à la surface du gazon était un exercice difficile. Elle savait cependant à travers Luna qu'un cheval ailé avait été appâté. Elle sentit qu'un thermostat n'aurait pas empêché l'air de se rafraîchir. Quand on se perdait au fond de la Forêt Interdite, quand on approchait de son but, les technologies moldues ne pouvaient plus rien contre les ressentis. Le sang stoppa sa circulation dans ses veines dès que la viande fut lancée et atterrit par terre. Le suspense était à son comble. En quelques secondes, ce fut le dénouement : elle s'éleva dans l'air et disparut tout à coup.

Un sourire de soulagement éclaira le visage de la sorcière qui n'avait pas (encore) vu la mort. Elle était bien démunie face au groupe qui les entourait mais elle était heureuse d'être parmi eux. Ne pas pouvoir les observer n'atténuait pas l'émotion, bien au contraire. Elle s'imaginait déjà, grand-mère au coin du feu, raconter à la nouvelle génération cette formidable expérience qui venait seulement de commencer. Sans les voir, elle avait réussi à pister les Sombrals de la Forêt Interdite et à les rencontrer, avec l'aide précieuse d'une nouvelle collègue. Une belle histoire se profilait mais il fallait se concentrer sur l'instant présent. L'odeur humide de la clairière, le sifflement du vent entre les feuilles parfois aussi puissant que celui d'une bouilloire. Et Luna qui tendait la main comme si elle voulait caresser une créature toute proche. Elle se tourna bientôt vers l'aveugle pour lui dépeindre la situation.

Le regard de Jessy se promena dans le décor pour fabriquer l'image mentalement. Le gros rocher à gauche, surmonté de quelques feuilles mortes qui avaient volé jusque-là, lui permettait de repérer trois Sombrals. Le long du cours d'eau, deux autres étaient sûrement en train de boire avant de d'interrompre à leur arrivée. Elle s'imaginait la position de l'un d'eux, entre deux buissons aux feuilles frissonnantes. Un autre cheval de la mort se situait apparemment plus au fond à droite. Pour ce qui est du curieux qui s'était emparé de la première pièce de viande, il était un bébé encore insouciant et affectueux selon les dires de Luna. La sang-pur fut tout attendrie de l'apprendre. Elle voulut aussitôt s'approcher de la présence mais se retint pour prendre en compte les dernières informations données par sa camarade.

- Les parents sont sûrement ceux du ruisseau. Ils sont calmes mais évite de faire des gestes trop brusques. Ils sont en train de venir vers nous mais je pense qu'ils veulent juste de la viande. Quand les adultes seront complètement rassurés, tu devrais essayer d'en toucher un. Mais donne-leur ce qu'ils veulent d'abord.

Heureusement que Luna était à ses côtés pour lui exprimer le ressenti des créatures : cela lui éviterait bien des faux-pas. Même en étant magizoologiste et même en ayant une certaine expérience, elle ne pouvait deviner la réaction des êtres qu'elle approchait sans les avoir sous les yeux. Elle allait donc faire comme elle le lui conseillait. Retirant doucement son sac d'une de ses épaules, elle l'ouvrit et chercha à l'intérieur. Elle mit de côté ses chaussettes de rechange et sa guitare (pourquoi l'avait-elle prise, déjà ?) pour faire remonter le sachet contenant la nourriture qu'elle avait apportée pour les bêtes. Elle en retira un morceau de viande froid et mou comme un sushi mais heureusement de plus grande taille. Un sourire malicieux au coin des lèvres, elle jeta un œil à Luna avant de le lancer en direction du ruisseau - tout en faisant attention à ne pas l'y faire tomber. Il disparut sans même avoir atteint le sol.

Une chaleur joyeuse s'infiltra en Jessy, comme le soleil chaud de la Guadeloupe en belle saison. Passer un doux moment en compagnie de créatures magiques, sans aucune menace, la rendait toujours joyeuse. Elle aimait savoir que sa compagnie était bienvenue, même si c'était le cas uniquement car elle avait apporté le repas. D'humeur généreuse, elle tira une nouvelle pièce de viande qu'elle jeta un peu plus loin le long du cours d'eau. De quoi satisfaire les parents du petit Sombral qui tournait autour de Luna. Blaf ! Un bruit sourd se fit entendre qui détourna l'attention de la brunette. Un tas de feuilles juste à côté de Luna venait de s'aplatir. Réprimant un rire, Jessy songea qu'il ne pouvait être moins discret. Estimant avoir prouvé au troupeau qu'elle venait en paix, elle rejoignit la jeune fille près du bébé Sombral qui s'était laissé tomber par terre. Tendant la main, elle se pencha et finit par entrer en contact avec lui.

La peau sèche était pourtant assez froide. Peu épaisse, elle devait rendre l'animal assez vulnérable, ce qui était compensé par son invisibilité. Les os saillants se ressentaient au passage de la main et, par des simples caresses, sa forme squelettique lui apparaissait bien plus clairement. C'était très particulier. Elle aurait pu être mal à l'aise, à interagir avec ce qui s'apparentait plus à l'imaginaire qu'au réel, mais elle le vivait très bien. Son ouverture d'esprit lui faisait apprécier l'étrange et son habitude de côtoyer des Demiguises lui offrait un certain recul sur l'invisible. Elle continua d'effleurer la peau du petit pendant quelques minutes puis elle se redressa doucement. Elle posa son sac à dos sur le sol, près de Luna pour qu'elle puisse prendre un peu de viande si elle le désirait. Après quoi, Jessy se souvint de la mission qu'elle s'était attribuée. D'une main, elle saisit l'appareil photo qui tombait sur sa poitrine. Elle recula d'un pas, le plaça devant ses yeux posés sur le tas de feuille écrasées et fit un premier essai.

- Comment réagissent-ils ? interrogea-t-elle Luna.

Après avoir déclenché l'appareil, une épaisse fumée violette s'était élevée dans l'air. Si elle avait déjà photographié des animaux sauvages de cette façon, elle s'était rendu compte que certains y réagissaient mieux que d'autres. Elle espérait que la confiance qui s'était établie entre eux ne se briserait pas si facilement. D'autant que, si elle n'avait droit qu'à une seule photo, elle aurait dû laisser Luna commencer car elle aurait dû choisir le bon angle et le bon moment. Lâchant l'appareil, elle laissa un silence réconfortant s'installer et attendit le verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Chasse aux trésors

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 6

 Chasse aux trésors

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.