AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 6 sur 6
Chasse aux trésors
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Jessy Brown
Serdaigle
Serdaigle

Re: Chasse aux trésors

Message par : Jessy Brown, Ven 29 Déc - 18:29


Vraiment désolée du retard :/

Alors que les sens de Jessy étaient parfaitement éveillés, tentant de saisir le moindre indice sur la présence de Sombrals dans le petite clairière, sa camarade paraissait amorphe, ses pensées happées par l'invisible. Elle donnait l'impression de s'être convertie au bouddhisme et d'être entrée en méditation, ce qui était plutôt amusant sur le moment. Elle resta silencieuse un instant puis annonça en un souffle qu'elles étaient bien en présence d'un troupeau de Sombrals : ils étaient même au nombre de huit ! Cela dépassait largement les espoirs de la brunette. Son cœur s'accéléra et son regard ratissa inlassablement le voisinage tant elle désirait percevoir leur présence. Les touffes d'herbe n'étaient qu'un maigre indice ; elles auraient pu s'aplatir au passage d'une simple souris. Quant à l'eau troublée du ruisseau, cela lui semblait un peu plus prometteur.

Luna prit le steak de ses mains et avança lentement, les yeux attirés par un point devant elle. Dans l'esprit de Jessy, la tension monta d'un cran - comme ce devait être le cas pour l'autre magizoologiste. À vrai dire elle ne voyait rien et, même en se concentrant, distinguer les mouvements à la surface du gazon était un exercice difficile. Elle savait cependant à travers Luna qu'un cheval ailé avait été appâté. Elle sentit qu'un thermostat n'aurait pas empêché l'air de se rafraîchir. Quand on se perdait au fond de la Forêt Interdite, quand on approchait de son but, les technologies moldues ne pouvaient plus rien contre les ressentis. Le sang stoppa sa circulation dans ses veines dès que la viande fut lancée et atterrit par terre. Le suspense était à son comble. En quelques secondes, ce fut le dénouement : elle s'éleva dans l'air et disparut tout à coup.

Un sourire de soulagement éclaira le visage de la sorcière qui n'avait pas (encore) vu la mort. Elle était bien démunie face au groupe qui les entourait mais elle était heureuse d'être parmi eux. Ne pas pouvoir les observer n'atténuait pas l'émotion, bien au contraire. Elle s'imaginait déjà, grand-mère au coin du feu, raconter à la nouvelle génération cette formidable expérience qui venait seulement de commencer. Sans les voir, elle avait réussi à pister les Sombrals de la Forêt Interdite et à les rencontrer, avec l'aide précieuse d'une nouvelle collègue. Une belle histoire se profilait mais il fallait se concentrer sur l'instant présent. L'odeur humide de la clairière, le sifflement du vent entre les feuilles parfois aussi puissant que celui d'une bouilloire. Et Luna qui tendait la main comme si elle voulait caresser une créature toute proche. Elle se tourna bientôt vers l'aveugle pour lui dépeindre la situation.

Le regard de Jessy se promena dans le décor pour fabriquer l'image mentalement. Le gros rocher à gauche, surmonté de quelques feuilles mortes qui avaient volé jusque-là, lui permettait de repérer trois Sombrals. Le long du cours d'eau, deux autres étaient sûrement en train de boire avant de d'interrompre à leur arrivée. Elle s'imaginait la position de l'un d'eux, entre deux buissons aux feuilles frissonnantes. Un autre cheval de la mort se situait apparemment plus au fond à droite. Pour ce qui est du curieux qui s'était emparé de la première pièce de viande, il était un bébé encore insouciant et affectueux selon les dires de Luna. La sang-pur fut tout attendrie de l'apprendre. Elle voulut aussitôt s'approcher de la présence mais se retint pour prendre en compte les dernières informations données par sa camarade.

- Les parents sont sûrement ceux du ruisseau. Ils sont calmes mais évite de faire des gestes trop brusques. Ils sont en train de venir vers nous mais je pense qu'ils veulent juste de la viande. Quand les adultes seront complètement rassurés, tu devrais essayer d'en toucher un. Mais donne-leur ce qu'ils veulent d'abord.

Heureusement que Luna était à ses côtés pour lui exprimer le ressenti des créatures : cela lui éviterait bien des faux-pas. Même en étant magizoologiste et même en ayant une certaine expérience, elle ne pouvait deviner la réaction des êtres qu'elle approchait sans les avoir sous les yeux. Elle allait donc faire comme elle le lui conseillait. Retirant doucement son sac d'une de ses épaules, elle l'ouvrit et chercha à l'intérieur. Elle mit de côté ses chaussettes de rechange et sa guitare (pourquoi l'avait-elle prise, déjà ?) pour faire remonter le sachet contenant la nourriture qu'elle avait apportée pour les bêtes. Elle en retira un morceau de viande froid et mou comme un sushi mais heureusement de plus grande taille. Un sourire malicieux au coin des lèvres, elle jeta un œil à Luna avant de le lancer en direction du ruisseau - tout en faisant attention à ne pas l'y faire tomber. Il disparut sans même avoir atteint le sol.

Une chaleur joyeuse s'infiltra en Jessy, comme le soleil chaud de la Guadeloupe en belle saison. Passer un doux moment en compagnie de créatures magiques, sans aucune menace, la rendait toujours joyeuse. Elle aimait savoir que sa compagnie était bienvenue, même si c'était le cas uniquement car elle avait apporté le repas. D'humeur généreuse, elle tira une nouvelle pièce de viande qu'elle jeta un peu plus loin le long du cours d'eau. De quoi satisfaire les parents du petit Sombral qui tournait autour de Luna. Blaf ! Un bruit sourd se fit entendre qui détourna l'attention de la brunette. Un tas de feuilles juste à côté de Luna venait de s'aplatir. Réprimant un rire, Jessy songea qu'il ne pouvait être moins discret. Estimant avoir prouvé au troupeau qu'elle venait en paix, elle rejoignit la jeune fille près du bébé Sombral qui s'était laissé tomber par terre. Tendant la main, elle se pencha et finit par entrer en contact avec lui.

La peau sèche était pourtant assez froide. Peu épaisse, elle devait rendre l'animal assez vulnérable, ce qui était compensé par son invisibilité. Les os saillants se ressentaient au passage de la main et, par des simples caresses, sa forme squelettique lui apparaissait bien plus clairement. C'était très particulier. Elle aurait pu être mal à l'aise, à interagir avec ce qui s'apparentait plus à l'imaginaire qu'au réel, mais elle le vivait très bien. Son ouverture d'esprit lui faisait apprécier l'étrange et son habitude de côtoyer des Demiguises lui offrait un certain recul sur l'invisible. Elle continua d'effleurer la peau du petit pendant quelques minutes puis elle se redressa doucement. Elle posa son sac à dos sur le sol, près de Luna pour qu'elle puisse prendre un peu de viande si elle le désirait. Après quoi, Jessy se souvint de la mission qu'elle s'était attribuée. D'une main, elle saisit l'appareil photo qui tombait sur sa poitrine. Elle recula d'un pas, le plaça devant ses yeux posés sur le tas de feuille écrasées et fit un premier essai.

- Comment réagissent-ils ? interrogea-t-elle Luna.

Après avoir déclenché l'appareil, une épaisse fumée violette s'était élevée dans l'air. Si elle avait déjà photographié des animaux sauvages de cette façon, elle s'était rendu compte que certains y réagissaient mieux que d'autres. Elle espérait que la confiance qui s'était établie entre eux ne se briserait pas si facilement. D'autant que, si elle n'avait droit qu'à une seule photo, elle aurait dû laisser Luna commencer car elle aurait dû choisir le bon angle et le bon moment. Lâchant l'appareil, elle laissa un silence réconfortant s'installer et attendit le verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Luna Black
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: Chasse aux trésors

Message par : Luna Black, Dim 21 Jan - 10:42


Désolée pour le retard

Le bébé aimait tellement le câlins que lui donnait Luna qu'il se lourda par terre et demanda des caresses sur le ventre. On entendit alors un gros *blaf* sur le sol et le tas de feuilles sur lequel il se jeta s’aplatit d'un coup. Restait maintenant à voir comment les chevaux allaient réagir avec quelqu'un qui ne pouvait pas les voir. Jessy s'approcha et fini par tendre la main vers le petit animal. Le premier contact avec la peau d'un Sombral était toujours une expérience fascinante. Luna pouvait voir sur le visage de Jessy ce qu'elle ressentait en touchant ce petit.

Puis, Jessy se redressa doucement, d'une main, elle saisit l'appareil photo qui tombait sur sa poitrine. Elle recula d'un pas, le plaça devant ses yeux posés sur le tas de feuille écrasées et fit un premier essai.

- Comment réagissent-ils ? interrogea-t-elle Luna.

Après avoir déclenché l'appareil, une épaisse fumée violette s'était élevée dans l'air. Luna s'inquiétait également de la réaction des créatures, mais elles semblaient plus intriguée qu'autre chose. Les Sombrals étaient des créatures intelligentes. Elles voyaient que les jeunes filles ne leur voulaient aucun mal et qu'après cette photographie, le petit n'avait rien. Lui, en revanche, ce devait être sa première photo, car il se redressa d'un coup et contempla la fumée qui se dissipait dans l'air. Pour le rassurer, Luna pris un nouveau morceau de viande pour lui offrir et le récompenser. Elle répondit ensuite à Jessy.

- Ça va, ils ont l'air de savoir ce que c'est qu'un appareil photo. Par contre, le bébé a été surprit. Je lui ai donné de la viande pour le rassurer. Tu devrais en lancer vers le ruisseau pour rassurer les parents également. Prends un gros morceau.

En terme de premier contact, Luna avait connu pire. Mais peut être que la photo était un peu prématurée. Heureusement qu'ils avaient bien réagit.
Revenir en haut Aller en bas
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Chasse aux trésors

Message par : Jessy Brown, Lun 5 Mar - 23:30


Jessy n'avait pas vraiment réfléchi avant de prendre cette première photo. Elle s'était simplement souvenue de sa quête, de la raison pour laquelle elle avait décidé de partir à la recherche du troupeau de Sombrals. Elle qui n'avait pas la chance - ou la malchance - de les voir - elle se demandait souvent quel était le meilleur des cas, de toute manière ce n'était pas comme si elle pouvait y faire quelque chose, courir après la mort d'un être connu pour enfin la voir en face, bien sûr que non - elle souhaitait en garder un souvenir autre qu'une sensation fugace sous sa main. Alors quant à savoir si elle avait choisi le bon moment, les bonnes conditions, le bon cheval ailé... Cela, c'était une autre histoire. Pour toute réaction, elle avait entendu un choc étouffé juste devant elle. Heureusement, elle pouvait s'appuyer sur Luna pour connaître la signification de ce bruit.

La fourchelang fut soulagée d'entendre que les Sombrals devaient savoir ce qu'était un appareil photo. Difficile d'imaginer qu'ils aient déjà été photographiés, mais on pouvait comprendre qu'ils ne se méfiaient pas de tout objet magique. La tension redescendait : finalement, elle n'avait pas vraiment fait de faux pas. Un petit sourire apparut au coin de ses lèvres tandis que sa camarade lui apprenait ce qu'il en était du bébé. Sans surprise, elle l'avait surpris. Le petit être n'avait pas le recul de ses parents et il avait été si proche de la fumée violette... Luna avait eu la bonne idée de le rassurer en lui offrant de la viande - cela, Jessy l'avait bien vu. Elle lui suggérait maintenant de faire de même avec ses parents du côté du ruisseau.

La brunette avait déjà essayé de les appâter en leur fournissant de la nourriture ; ils l'avaient avalée d'une traite. Elle se pencha pour récupérer une nouvelle pièce de viande et réitéra l'expérience. Le couple s'en saisit une fois qu'elle fut à terre puis la fit léviter et disparaître dans leur estomac. Jessy ne put s'empêcher de sourire en imaginant toutes ces créatures qui les entouraient. Elles n'étaient pas si méfiances que cela, pas si maléfiques que les sorciers avaient l'habitude de le croire... Elles attendaient simplement de savoir à qui elles avaient affaire en se faisant délivrer des offrantes à dévorer. Elles étaient malignes en vérité et elle les trouvait adorables. Comme le capuchon ne fait pas le mage noir, elle n'avait pas besoin de voir leurs formes sombres et squelettiques pour se faire une idée à leur sujet. La magizoologiste aveugle venait seulement de réaliser que la rencontre se jouait sur son ressenti. Ce n'était pas derrière son appareil photo qu'elle allait ressentir pleinement la douceur des chevaux ailés ; elle prit alors la décision de le laisser tomber près de son sac.

Caprice non réprimé ou projet peu élaboré, elle souhaitait faire un nouveau pas vers les Sombrals. Il fallait briser la glace pour établir le contact dont elles avaient besoin. Pour cela, inutile d'être brutal, il suffisait de répondre aux attentes de la majorité pour être accepté. Avant tout, l'esprit de Jessy redessina les esquisses de Luna. Elle retrouvait ainsi le nombre et la position approximative des créatures. Son œil se promena sur la droite et remarqua deux arbres entre lesquels se trouvait un Sombral un peu plus tôt. De ce côté, l'herbe était trop clairsemée pour donner un indice sur sa position. Elle allait se fier à son instinct. Attrapant un petit morceau de viande dans son sac à dos, elle commença à s'avancer d'un pas feutré. Son bras était tendu - elle avançait à tâtons dans le vide, présentant du bout des doigts son repas à Personne. Alors qu'elle ne s'y attendait pas car elle était encore à bonne distance des deux arbres, la viande fut arrachée de sa main et resta suspendue dans l'air avant de s'effacer. Les yeux brillants, émerveillée, Jessy se tourna vers Luna :

- Ils se sont encore approchés !

C'était un petit pas pour les Sombrals mais un grand pas pour les magizoologistes. La confiance les reliait peu à peu. Jessy avait l'impression qu'elles pourraient bientôt se dispenser de prétexte pour les toucher, saisir leur insaisissable candeur. L'excitation pétillait à l'intérieur d'elle, comme une bouteille de champagne s'apprêtant à être débouchée. Le bras toujours tendu, elle ne pouvait pour l'instant que caresser l'air frais d'un après-midi en forêt. Reprenant sa progression avec précaution, sa main finit par retrouver le contact d'une peau douce. La sensation était toujours aussi étonnante ; elle était pour la main ce qu'une lueur dans la nuit était pour l’œil. Elle pensait avoir trouvé le museau d'un adulte mais ne pouvait en avoir la certitude pour le moment.

- Ils sont... incroyables, lâcha-t-elle. Ce sont des animaux si discrets. Ils vivent cachés dans les profondeurs de la forêt, cachés des hommes qui n'ont pas vu la mort. Et pourtant ils ne semblent pas avoir peur. Ils ne s'enfuient pas mais nous rejoignent. La viande n'y est pas pour rien, mais ils savent qu'ils peuvent nous faire confiance et ça, ça fait plaisir. Beau résumé. Mais encore ? Tiens, en y pensant je me rappelle que la première colonie de Sombrals de la Forêt Interdite avait été dressée. Ça remonte à loin mais il est probable que différentes personnes à Poudlard aient pris la relève au fil du temps, au moins pour une partie d'entre eux. C'est peut-être ça qui les rend accessibles... Les Sombrals venant d'ailleurs doivent être plus sauvages...

Sourire malicieux d'une rêverie soudaine.

- Tu crois qu'ils seraient prêts à voler avec nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Chasse aux trésors

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 6

 Chasse aux trésors

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.