AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 6 sur 10
Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Invité
Invité

Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux ! - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
Invité, le  Mar 25 Nov 2014 - 17:51

Finalement, le cour commença, après qu'un pauvre élève de la même maison que Roch eu le droit a un laïus interminable après c'être tromper de professeur en le saluant.
Pauvre serpent, un petit lapsus et un prof vous a dans sa ligne de mire.

West fit taire le corbeau blanc piaillant dans son oreille grâce a un silencio bien placé, comme si le volatile lui chuchotait des choses désagréables a l'oreille. C'était stupide, un corbeau ne parlait pas, ou Castiel avait une sérieuse lacune en soin en créature magique...
Le professeur reprit finalement, leur annonçant enfin le sujet du cour et l'utilité jusqu'à la inconnue des bêtes a poils et a plumés dans la salle.

"Excusez moi pour l'interruption. Je disais donc, aujourd'hui vous allez préparer une potion de compréhension animale ! Potion que je n'aurais peut-être pas du boire avant le début de ce cours... Je ne pensais pas qu'un animal puisse être aussi bavard. Je lui rendrais sa voix lorsqu'il se sera calmé, si je le fais maintenant il va juste faire le plus de bruit possible pour se venger. Nous verrons donc la théorie plus tard, je vous invite à sortir vos livres et à commencer dès maintenant la préparation de votre potion, tous les ingrédients nécessaire se trouvent... Dans cette armoire... Attention à Ivory, il va essayer de voler vos limaces."

Une potion de compréhension animal!? Voilà qui promettait! Castiel se demandait ce que les animaux auraient a dire, surtout Ardel, cette chouette avait l'air d'en avoir gros sur la patate, peut être que se faire comprendre la rendrait plus social.
Castiel fouillât dans son sac a la recherche des son manuel, au milieux des parchemins froissés et des divers objet incongrus qui n'avait pas la place dans un sac, est ce que c'était... Oui, c'était bien des multiplettes, qu'est ce qu'elles faisaient la ? En dessous, elle trouvât finalement son livre.
Pendant ce temsp, presque tout les eleves avaient deja commencé leurs potion, La gryffondor se dépêcha donc d'aller chercher ses ingredients.


Difficulté: Basique.

Effet: Cette potion permet à celui qui la boit de comprendre et communiquer avec la plupart des animaux. Elle ne fonctionne cependant pas lorsque l’on souhaite communiquer avec les serpents.

Durée des effets: 1h environ

Temps de préparation: 1 heure.

Ingrédients:

- 1 langue de caméléon
- 10 feuilles d’ortie
- 50 cl de bave de crapaud
- 50 cl de sève de Saule Cogneur
- 2 limaces


Préparation:

Dans un chaudron en argent, faire chauffer l’eau à 50 degrés. Trancher sur la longueur la langue de caméléon. Faire couler la sève de Saule Cogneur dans la plaie. Faire couler la bave de crapaud sur la langue de caméléon. Recouvrir la langue avec les feuilles d’ortie. Une fois l’eau à 50 degrés, placer la langue de caméléon dans le chaudron. Trancher la tête des deux limaces puis les placer dans le chaudron. Monter la température à 100 degrés. Laisser bouillir pendant 50 minutes. Filtrer puis verser dans des fioles.

Ca n'avait pas l'air très compliquer, elle alla récupérer les divers composant de la preparation avant d'être complètement en retard par rapport aux autres.
Elle n'avait pas de thermomètres, aussi elle se fia a son instinct, et après avoir tranché la langue de caméléon, y avoir fait couler la bave de crapaud de la sève de saule cogneur et avoir enroulé le tout dans les feuilles d'ortis, elle le plaça dans l'eau qu'elle estimait proche de 50°. ce n'était pas vraiment compliqué pour le moment.

Alors qu'elle s'occupait de rattraper son retard; plusieurs élèves avaient posées des question au professeur, surement trés intéressantes mais qui avaient échappée a Castiel. Heureusement, elle fini a temps pour entendre celles du professeur.

"Bien, la plupart d'entre vous devrait maintenant avoir terminé le début de cette potion. Pour les autres continuez, je ne vais rien dire d'intéressant dans les prochaines trente secondes, vous avez le temps de finir. Donc, si vous avez lut la suite de la recette vous savez que vous devez maintenant laisser bouillir pendant 50 minutes. Vous ne pouvez rien faire de plus pour cette potion pendant ce temps alors plutôt que de nous tourner les pouces et nous regarder dans le blanc des yeux sans rien faire, autant être actif. Voilà donc pourquoi j'aurais quelques questions, j'espère en avoir suffisamment pour durer durant tout ce temps sinon je vais devoir improviser...
Bref, on va commencer avec deux questions, la première porte sur les ingrédients. Langue de caméléon, bave de crapaud, limaces... Selon vous, pourquoi ces ingrédients précis ?
Seconde question, hormis un mal de crâne carabiné, quelle peut être selon vous l'utilité de cette potion ?"
 

Pour ce qui était de la premiere, Castiel n'en avait aucune idée, et une autre élève avait deja donné une réponse semblant correcte, mais elle avait peut être une idée pour la deuxième.

Elle leva mollement la main, sans grande entrain.

- Et comme les animaux sont plus discrets que les sorciers, ils peuvent êtres utiles pour observer quelqu'un... ou quelque chose. La potion servirait a pouvoir communiquer avec eux et tout savoir...

Hors RP:
 
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux ! - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
Eileen I. Hilswood, le  Mar 25 Nov 2014 - 18:09

Le professeur était en train de chercher quelque chose dans son tiroir quand il répondit :

"Le corps dans la potion, la tête ne sert à rien. Je crois qu'on la coupe que par charité. Il est plus doux de mourir décapité qu'ébouillanté. Même pour une lima... Ah trouvé ! Excusez moi, je cherchais quelque chose."

West sortit un chiffon dans lequel il s'essuya les mains.
Izsa hocha la tête avec un sourire de remerciement, et prit les quelques ingrédients nécessaires. Elle observa un instant les êtres visqueux dans sa main, se demandant s'il était dur d'être une limace ; si leur minuscule parcelle de cerveau leur permettaient vraiment de ressentir la douleur et si elles n'étaient pas constamment dans un état végétatif à chercher leur salade... D'ailleurs elle ne savait même pas si les limaces avaient un cerveau. C'était un mystère biologique complet pour Izsa. Si ça se trouve, c'est comme les vers de terre, ça reste vivant après qu'on les aient coupés en deux.
Elle se rendit ensuite compte de l'absurdité de ses divagations et se remit au travail. Enfin presque, elle fit une petite pause pour écouter la réponse à la question de Lilith. Son amie semblait vraiment douée en potion, et elle posait des questions intéressantes. C'était d'ailleurs les seules qui avaient retenues son attention.
Lilith, futur potionniste ? Pourquoi pas ?

Elle commença par mettre le chaudron sur un feu doux, vérifiant que la température ne montait pas trop. Puis, elle s'occupa de la langue de caméléon. La couper dans la longueur était plus facile à dire qu'à faire, vu la taille de la chose. Izsa s'y mit avec le plus de précision possible, à l'aide d'un scalpel parfaitement aiguisé. Alors qu'elle s'apprêtait à y appliquer la sève de saule cogneur, Eb' demanda :

- Vous savez s'il y a beaucoup de saules cogneurs dans le monde ?

Izsa s'arrêta dans ce qu'elle faisait et prit le temps d'y réfléchir. Ses connaissances en botanique n'étaient pas exceptionnelles, mais elle n'était pas un cancre non plus. Elle avait sûrement du lire quelques chose à son sujet.

- Il me semble qu'il y a assez peu de spécimens. En tout cas, à part celui du parc, j'en connais aucun.

Elle se demandait bien d'où pouvait venir de tels interrogation de la part de son ami. Porbablement du même endroit d'où viennent les miennes sur les cerveaux de limaces.
Enfin bref, elle reprit sa préparation. La bave de crapaud recouvrit rapidement la langue, lui donnant un aspect répugnant, toute dégoulinante d'une matière visqueuse. Autant dire qu'y tremper les feuilles d'ortie n'était pas pour les petites natures. Elle mit ensuite le tout dans le chaudron avec un brin de soulagement.

Allez, c'est l'heure des limaces ! Izsa regarda ses gastéropodes en ayant une petites pensées pour leur système nerveux qui n'allait pas tarder à s'affoler. Elle leur coupa la tête rapidement et les plaça dans le chaudron, puis raviva le feu. Peut-être que West entend mes limaces se tordre de douleur en suppliant pour leur vie. Ou peut-être pas en fait, parce qu'autant l'existence d'un cerveau était sujette à caution, autant elle était parfaitement certaine que ces mollusques ne possédaient pas de bouche. Il fallait donc être Legilimens pour comprendre les limaces.
Encore une fois, Izsa s'était perdue dans ses pensées. Elle n'en sortit que lorsque West prit la parole :

"Bien, la plupart d'entre vous devrait maintenant avoir terminé le début de cette potion. Pour les autres continuez, je ne vais rien dire d'intéressant dans les prochaines trente secondes, vous avez le temps de finir. Donc, si vous avez lut la suite de la recette vous savez que vous devez maintenant laisser bouillir pendant 50 minutes. Vous ne pouvez rien faire de plus pour cette potion pendant ce temps alors plutôt que de nous tourner les pouces et nous regarder dans le blanc des yeux sans rien faire, autant être actif. Voilà donc pourquoi j'aurais quelques questions, j'espère en avoir suffisamment pour durer durant tout ce temps sinon je vais devoir improviser...
Bref, on va commencer avec deux questions, la première porte sur les ingrédients. Langue de caméléon, bave de crapaud, limaces... Selon vous, pourquoi ces ingrédients précis ?
Seconde question, hormis un mal de crâne carabiné, quelle peut être selon vous l'utilité de cette potion ?"


Lilith fut la première à répondre. Elle parla de l'utilité de la langue, mais pas du fait que cela vienne d'un caméléon. Pour Izsa, cela était également très important, elle prit donc la parole après son amie :

-Pour compléter la réponse de Lilith, je dirais qu'il est très important que la langue vienne d'un caméléon. Ses animaux sont très spéciaux, ils peuvent changer de couleur en fonction de leur environnement. Je pense donc que prendre leur langue vise à utiliser cette propriété, ce qui nous permettra de converser avec le plus d'animaux possible.

Elle espérait avoir été claire, même si elle avait l'impression de s'être légèrement embrouillée. Et de plus, comme la Gryffondor, elle ne voyait de raison ni aux limaces, ni à la sève. Mais la symbolique était sans aucun doute très importante.


Dernière édition par Izsa Hilswood le Mer 26 Nov 2014 - 8:20, édité 2 fois
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux ! - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
Invité, le  Mar 25 Nov 2014 - 21:35

La jeune fille avait commencé à faire chauffer son chaudron. Elle vérifie la température à l'aide de sa baguette magique. 50,7 dégres.. Parfait. se dit-elle. Elle commence ensuite à suivre les instructions de la recette. Non sans dégout, elle tranche la langue de caméléon sur la longueur puis elle fait couler sur la petite fente la sève de Saule Cogneur puis enroule la langue des feuilles d'orties. Elle place donc sa petite langue de caméléon ornée d'orties dans le chaudron. Le professeur répond à quelques questions qui lui ont été posées puis en pose deux à son tour.

- Bien, la plupart d'entre vous devrait maintenant avoir terminé le début de cette potion. Pour les autres continuez, je ne vais rien dire d'intéressant dans les prochaines trente secondes, vous avez le temps de finir. Donc, si vous avez lut la suite de la recette vous savez que vous devez maintenant laisser bouillir pendant 50 minutes. Vous ne pouvez rien faire de plus pour cette potion pendant ce temps alors plutôt que de nous tourner les pouces et nous regarder dans le blanc des yeux sans rien faire, autant être actif. Voilà donc pourquoi j'aurais quelques questions, j'espère en avoir suffisamment pour durer durant tout ce temps sinon je vais devoir improviser...
Bref, on va commencer avec deux questions, la première porte sur les ingrédients. Langue de caméléon, bave de crapaud, limaces... Selon vous, pourquoi ces ingrédients précis ?
Seconde question, hormis un mal de crâne carabiné, quelle peut être selon vous l'utilité de cette potion ?


Des élèves ont répondu à la première question. La jolie brune réfléchit un instant puis lève la main afin de prendre la parole.

- Pour la seconde question, je pense que la principale utilité de cette potion est d'interagir avec nos animaux, comprendre ce qu'ils veulent et ce qu'ils pensent. Elle se tut un instant, puis reprit.. Je pense aussi que c'est un atout de pouvoir parler avec eux si on a besoin d'eux pour toutes sortes de choses: par exemple, élaborer un plan et avoir leur avis sur celui-ci. En cas de danger aussi, pouvoir parler et comprendre les animaux qui nous entourent peut nous aider dans des situations délicates, ils pourraient nous apporter leurs aides.. enfin si ils le veulent bien.

La jolie gryffie rouge et or ne savait pas du tout si elle avait bien répondu à la question de M. West ou si elle était à côté de la plaque. Mais l'important c'est de participer, n'est-ce pas?
Roch D'Almenarc'h
Roch D'Almenarc'h
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux ! - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
Roch D'Almenarc'h, le  Mer 26 Nov 2014 - 1:38

Après l'accident avec le corbeau passé, Roch c'était calmé et s'installa à sa place. Le professeur West ne lui avait rien dit, mais il n'aimait pas se faire remarquer en cours, c'était loupé pour cette fois si. Il aurait dû faire plus attention. Le professeur les avaient prévenus que c'était un oiseau voleur. Toue en posant la marmite contenant les ingrédients pour la potion sur la table en bois brute, le français se jura de ne plus se faire par ce volatile de malheur. Le Serpentards ouvrit son vieux livre de potions à la bonne page, tous en sortant un à un les éléments indispensables ainsi que le matériel nécessaire pour l'élaboration de la potion, sur le plan de travail poussiéreux. Il faillit oublier dans son sac, le vieux thermomètre à alcool que sa grand- mère lui avait donné. Il le posa à côtes du chaudron en argent dans lequel il avait mis de l'eau à bouillir. Ça lui sera utile en temps voulu. En attendant que son eau chauffe, le frenchy, pris sa langue de caméléon, l'observa quelques secondes avec attention et la trancha avec le plat de la lame de son couteau sur toute sa longueur. Il pris le bocal contrant la sève de saule cogneur, l'ouvrit et la versa tous doucement dans la plaie de l'organe puis fis de même avec la bave de crapaud. L'étudiant pris alors son thermomètre et plongea dans son chaudron, tous en tenant l'extrémité par le bout de ses doigts qu'ils avaient gantés pour éviter les brûlures. L'eau était à 40°, ça lui laissait seulement le temps de finir ce qu'il avait à faire. Il continua donc la préparation de sa potion. Il ne lui restait plus qu'à recouvrir la langue de caméléon avec des feuilles d'orties et attendre que l'eau arrive à 50°, ce qu'il fît très rapidement. Roch vérifia une nouvelle fois son eau Cette fois c'était bon, l'eau était à bonne température.Le français pris une louche et posa la langue dessus pour ensuite la mettre dans le chaudron afin d'éclabousser les personnes à côtés de lui. Roch regarda de nouveau le livre. Il pris les deux limaces , les plaça parallèlement l'une à l'autre. Il remarqua qu'il manquait la tête sur l'un des gastéropodes. L'oiseau chipeur de l'enseignant avait dû garder la tête quand Roch lui avait arraché du bec. Cela n'était pas grave de toute façon. Il sectionna le morceau découpé par le bec et la tête de la deuxième limace, puis mit les deux dans le chaudron comme il l'avait fait avec la langue de crapaud après avoir fait monter son eau à 100°. Il ne restait maintenant plus qu'a attendre cinquante minutes que ça bouillisse, pour ensuite filtrer la potion dans des fioles.

Pendant que Roch était en train de préparer sa potion, il n'avait pas fait attention, aux différentes questions posaient par les élèves au professeur West. Il avait repris le cours de la discution au moment où celui-ci même avait pris la parole pour poser des questions aux élèves en attendant que leurs potions finissent de se préparer.

"Bien, la plupart d'entre vous devrait maintenant avoir terminé le début de cette potion. Pour les autres continuez, je ne vais rien dire d'intéressant dans les prochaines trente secondes, vous avez le temps de finir. Donc, si vous avez lut la suite de la recette vous savez que vous devez maintenant laisser bouillir pendant 50 minutes. Vous ne pouvez rien faire de plus pour cette potion pendant ce temps alors plutôt que de nous tourner les pouces et nous regarder dans le blanc des yeux sans rien faire, autant être actif. Voilà donc pourquoi j'aurais quelques questions, j'espère en avoir suffisamment pour durer durant tout ce temps sinon je vais devoir improviser...
Bref, on va commencer avec deux questions, la première porte sur les ingrédients. Langue de caméléon, bave de crapaud, limaces... Selon vous, pourquoi ces ingrédients précis ?
Seconde question, hormis un mal de crâne carabiné, quelle peut être selon vous l'utilité de cette potion ?"



Roch leva la main et pris la parole. Castiel et Kayliah, ses deux voisines ainsi qu'une condisciple de Sepentard avaient pris la parole. C'était maintenant à lui de parler. Il n'était vraiment pas sure de sa réponse, mais il voulait quand même participer.

-"Je pense, en si concerne la langue de caméléon du point de vue technique, comme le bout de celle-ci est gluante et assez grande c'est pour pouvoir mettre tous les ingrédients dessus. Quant à son utilité, je pense que pouvoir parler aux animaux, c'est toujours bien pour savoir exactement ce qu'ils veulent, quoi qu'ils savent nous faire comprendre sans avoir besoin de potions. Mais bon je ne suis pas sur de ce que j'avance et pour le reste je donne ma langue au chat ou plutôt au corbeau".

Roch sentait que ce n'était pas la bonne réponse. Ils auraient pus prendreaussi bien une toute autres langues, ça aurait été pareil. Mais en même c'est de ses bêtises qu'on apprenait et jeune Serpentard ne voulait que ça. Apprendre, apprendre, apprendre.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux ! - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
Invité, le  Sam 29 Nov 2014 - 17:54

Seth eut quelque peu de mal à poursuivre la préparation de sa potion puisque après avoir fait couler la sève de Saule Cogneur dans la plaie de la langue de caméléon, il se rendit compte que son flacon de bave de crapaud avait mystérieusement disparu de son bureau. Ainsi, il commença à regarder partout autour de lui, sur le plan de travail de Morgan, dans son sac, dans le chaudron - oui, il dut y plonger les mains, et heureusement que l'eau n'était pas encore entièrement bouillante à ce moment-là. Heureusement, il retrouva le flacon entre les pattes de la chouette de Morgan qui essayait apparemment de dévisser le bouchon, sans doute pour pouvoir avaler la liqueur après cela.

- Hey, touche pas à ça, toi !

Et, dans un instant de précipitation, Seth sentit son bras se jeter sur les pattes de la chouette afin de récupérer le flacon. Toutefois, dans son élan, le piaf prit peur et détendit ses griffes, laissant ainsi tomber le récipient sur le sol.

- NOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNN !!!

Enfin, Seth eut tout juste le temps de sortir sa baguette et de lancer un joli #Accio flacon ! avant de récupérer son ingrédient. Il espérait simplement que toute la classe ne l'eût pas entendu, et, éprouvant désormais une profonde méprise pour le volatile, il se contenta de lui jeter son regard le plus provocateur.

Le garçon reprit ensuite sa préparation, ajoutant la bave de crapaud sur la langue de caméléon avant de recouvrir cette-dernière de feuilles d'ortie. Lorsque le thermomètre annonça que l'eau était prête, le Poufsouffle éteignit le chaudron et y plaça la langue de caméléon toute joliment décorée. Il trancha ensuite la tête des deux limaces et les lança à leur tour dans le récipient. Après cela, Seth ralluma son chaudron afin de faire bouillir l'eau à 100 degrés, ainsi que l'indiquait la consigne sur le manuel.

Pendant ce temps, le préfet remarqua que le professeur avait fait le tour des élèves et que certains lui posaient toutes sortes de questions plus ou moins utiles sur le cours. Le garçon se demanda s'il valait mieux lui aussi lever la main pour interroger monsieur West. Simple question de stratégie. S'il restait dans le silence et effectuait son travail tranquillement, cela signifiait qu'il travaillait bien, toutefois il ne se montrait pas très actif. En revanche, s'il interrogeait le professeur, cela signifiait qu'il avait envie de participer, mais qu'il ne connaissait cependant pas entièrement son cours. Réfléchissant à la meilleure option, et se rappelant qu'un de ses plus gros défauts était généralement de prononcer de longs monologues inintéressants lorsqu'il prenait la parole, Seth se dit finalement qu'il valait mieux pour lui de la fermer.

Finalement, lorsque tout le monde eut à près atteint l'étape du manuel où il était demandé de patienter durant 50 minutes, monsieur West s'adressa à l'ensemble de la classe :

- Bien, la plupart d'entre vous devrait maintenant avoir terminé le début de cette potion. Pour les autres continuez, je ne vais rien dire d'intéressant dans les prochaines trente secondes, vous avez le temps de finir. Donc, si vous avez lu la suite de la recette vous savez que vous devez maintenant laisser bouillir pendant 50 minutes. Vous ne pouvez rien faire de plus pour cette potion pendant ce temps alors plutôt que de nous tourner les pouces et nous regarder dans le blanc des yeux sans rien faire, autant être actif. Voilà donc pourquoi j'aurais quelques questions, j'espère en avoir suffisamment pour durer durant tout ce temps sinon je vais devoir improviser...
Bref, on va commencer avec deux questions, la première porte sur les ingrédients. Langue de caméléon, bave de crapaud, limaces... Selon vous, pourquoi ces ingrédients précis ?
Seconde question, hormis un mal de crâne carabiné, quelle peut être selon vous l'utilité de cette potion ?


C'était donc la partie théorique qui commençait. Seth laissa toutes ses occupations de côté pour se focaliser sur le cours. Il devait répondre intelligemment au professeur pour s'attirer son appréciation, et par conséquent de bonnes notes. Toutefois, il ne se montra pas assez vif et d'autres élèves répondirent avant lui :

- Je ne suis pas sure de ma réponse, déclara une Gryffondor inconnue de Seth, mais il me semblerait logique que la "Langue" de caméléon ait un rôle primordial dans la préparation car il s'agit justement de la langue, organe indispensable pour parler. La bave de crapaud pourrait être aussi utilisée pour les même raisons. Enfin, je m'attache sans doute trop à la symbolique car je ne trouve pas le sens de la limace...

- Et comme les animaux sont plus discrets que les sorciers, ajouta une autre lionne, ils peuvent êtres utiles pour observer quelqu'un... ou quelque chose. La potion servirait a pouvoir communiquer avec eux et tout savoir...

- Pour compléter la réponse de Lilith, dit ensuite la Serpentard Izsa, je dirais qu'il est très important que la langue vienne d'un caméléon. Ses animaux sont très spéciaux, ils peuvent changer de couleur en fonction de leur environnement. Je pense donc que prendre leur langue vise à utiliser cette propriété, ce qui nous permettra de converser avec le plus d'animaux possible.

- Pour la seconde question, dit une troisième Gryffondor - décidément, ils étaient en forme, ceux-là -, je pense que la principale utilité de cette potion est d'interagir avec nos animaux, comprendre ce qu'ils veulent et ce qu'ils pensent. Je pense aussi que c'est un atout de pouvoir parler avec eux si on a besoin d'eux pour toutes sortes de choses: par exemple, élaborer un plan et avoir leur avis sur celui-ci. En cas de danger aussi, pouvoir parler et comprendre les animaux qui nous entourent peut nous aider dans des situations délicates, ils pourraient nous apporter leurs aides.. enfin si ils le veulent bien.

- Je pense, en si concerne la langue de caméléon du point de vue technique, comme le bout de celle-ci est gluante et assez grande c'est pour pouvoir mettre tous les ingrédients dessus, conclut un Serpentard. Quant à son utilité, je pense que pouvoir parler aux animaux, c'est toujours bien pour savoir exactement ce qu'ils veulent, quoi qu'ils savent nous faire comprendre sans avoir besoin de potions. Mais bon je ne suis pas sur de ce que j'avance et pour le reste je donne ma langue au chat ou plutôt au corbeau.

OK, donc les Poufsouffles étaient à la ramasse. Tout comme leurs amis Serdaigles d'ailleurs, mais eux, Seth n'en avait rien à carrer, surtout si Ebenezer était parmi eux. Il était temps d'agir pour le Poufsouffle, qui n'avait aucune intention de laisser sa maison se dégonfler.

- Concernant la bave de crapaud, monsieur, j'imagine que ce n'est pas pour rien que nous employons l'expression "bave de crapaud" pour faire référence à des paroles calomnieuses. Cela doit signifier que ce "liquide" peut sans doute servir à écouter les autres animaux, et à les entendre bavarder pendant des heures sans s'arrêter.

Le préfet fit une petite pause, le temps de reprendre son souffle. Ça y est, il recommençait avec ses discours...

- Malheureusement, je ne sais pas vraiment à quoi pourraient servir les limaces. En revanche, concernant votre deuxième question, même si les autres ont donné de très bonnes réponses, je pense aussi que les différents chasseurs ou traqueurs d'animaux dangereux peuvent utiliser cette potion pour comprendre leur cible et ainsi les attaquer avec de meilleurs atouts. Car en effet, même s'il nous est possible de comprendre les paroles de l'animal, ce-dernier ne sait pas que nous le comprenons du moment que nous ne lui répondons pas. Par conséquent, si nous chassons un dragon par exemple, il nous est possible de percevoir la signification de tous ses cris et de prendre l'avantage sur lui, alors que lui pense être en position de force. Enfin, personnellement, je ne suis pas chasseur, mais je pense qu'une telle potion pourrait leur être très utile.

Et voilà. Monologue, le retour. Seth espérait simplement que le professeur n'allait pas trouver cette réponse trop absurde.
Evelynn Kayne
Evelynn Kayne
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux ! - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
Evelynn Kayne, le  Dim 30 Nov 2014 - 8:53

Après avoir reçu la réponse du professeur. Elle retourna à sa place et commença à trancher la langue de caméléon sur la longueur. Comme indiqué sur le livre, elle fit couler la sève de Saule Cogneur dans la plaie. Beurk, c'était collant ce machin. Elle prit la bave de crapaud et délicatement la fit couler sur la langue de caméléon. Ensuite, avant de toucher à ces sales plantes, la lionne mît des gants. Avec attention elle recouvrit la langue avec les feuilles d'ortie. Ouais, c'était pas trop mal. Ça rendait quelque chose de gros et visqueux, mais en sois c'était pas mal.

Une fois l'eau à 50 degrés, la rouge et or plaça la langue de caméléon dans le chaudron. Pour finir, elle trancha la tête des deux limaces puis les plaça dans le chaudron. La Gryffondor monta la température à 100 degrés comme indiqué et laissa bouillir pendant.. Quoi? 50 minutes ? Mais qu'est-ce qu'ils allaient faire en attendant ? De la théorie... Génial.

Vous ne pouvez rien faire de plus pour cette potion pendant ce temps alors plutôt que de nous tourner les pouces et nous regarder dans le blanc des yeux sans rien faire, autant être actif. Voilà donc pourquoi j'aurais quelques questions, j'espère en avoir suffisamment pour durer durant tout ce temps sinon je vais devoir improviser...
Bref, on va commencer avec deux questions, la première porte sur les ingrédients. Langue de caméléon, bave de crapaud, limaces... Selon vous, pourquoi ces ingrédients précis ?
Seconde question, hormis un mal de crâne carabiné, quelle peut être selon vous l'utilité de cette potion ?


Ah bah ouais, m'sieur le Serpy avait tous prévu. À peine Eléna commença à chercher la réponse, que des élèves étaient déjà en train de la donner. Mais, c'était elle la p'tite fille au premier rang qui savait tout. Apparemment plus maintenant. Bon bah elle répondrait quand elle en aurait l'occasion. Pour le moment elle préféra feuilleter les pages de son manuel à la recherche d'une potion. Bien évidemment en écoutant le cours d'une oreille. D'ailleurs la réponse de ce Seth était pas trop mal. Eléna était du même avis. Enfin chasser un dragon, depuis le cours de Kyara plus jamais elle ne s'y risquerait.


Dernière édition par Eléna Gilbert le Dim 30 Nov 2014 - 16:29, édité 1 fois
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux ! - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
Invité, le  Dim 30 Nov 2014 - 14:57

Je continuais de surveiller mon chaudron et remarquais que la température avait enfin atteint les cinquante degrés. Je fis donc couler la bave de crapaud sur la langue de caméléon et recouvrais le tout des feuilles d'orties. Je lâchais un soupir de douleur en touchant une des feuilles, j'avais réussi à me piquer.

Je secouais un peu la main pour faire passer la douleur et mettais la langue de caméléon avec ses ingrédients dans le chaudron. Alors que je tranchais la tête de la première limace, M. West prit la parole :

"Bien, la plupart d'entre vous devrait maintenant avoir terminé le début de cette potion. Pour les autres continuez, je ne vais rien dire d'intéressant dans les prochaines trente secondes, vous avez le temps de finir. Donc, si vous avez lut la suite de la recette vous savez que vous devez maintenant laisser bouillir pendant 50 minutes. Vous ne pouvez rien faire de plus pour cette potion pendant ce temps alors plutôt que de nous tourner les pouces et nous regarder dans le blanc des yeux sans rien faire, autant être actif. Voilà donc pourquoi j'aurais quelques questions, j'espère en avoir suffisamment pour durer durant tout ce temps sinon je vais devoir improviser...
Bref, on va commencer avec deux questions, la première porte sur les ingrédients. Langue de caméléon, bave de crapaud, limaces... Selon vous, pourquoi ces ingrédients précis ?
Seconde question, hormis un mal de crâne carabiné, quelle peut être selon vous l'utilité de cette potion ?"

Je tranchais la tête de la deuxième limace et je plongeais les deux dans mon chaudron puis j'augmentais la température jusqu'à 100 degrés grâce à un sort. Dans le même temps, je réfléchissais aux réponses mais de nombreux élèves avaient déjà pris la parole.

"J'ai peut-être une théorie pour les limaces mais je n'en suis pas sûre du tout. En effet, les limaces sont connues pour leurs vertus curatives pour la toux alors la présence de limace dans la potion permet peut-être d'adoucir le goût de cette dernière quand on l'avale ?"

Je me sentais un peu idiote, j'étais sûre que le corps des limaces avait une autre utilité bien plus magique mais bon, au moins, j'avais participé.
Christopher Branwen
Christopher Branwen
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie


Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux ! - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
Christopher Branwen, le  Mar 2 Déc 2014 - 18:37

Ce ne fut pas une grande surprise que de voir Lilith être la première à lever la main pour répondre aux question. Lui donnant aussitôt la parole, William fut ravi de sa réponse, lui-même faisant la même supposition vis-à-vis de l'utilité de la langue du caméléon. Il aurait toutefois apporté quelques précisions quant à l'animal en lui-même mais la réponse était globalement juste. Une seconde Gryffondor prit alors la parole, envisageant que les animaux pourraient servir d'espion. C'était bien entendu totalement juste, même si tous les animaux ne pouvaient pas être utiliser pour cela. Ivory en état l'exemple parfait, se payer ses services d'espions était au dessus des moyens de son maître. Izsa vint alors compléter la réponse de Lilith, apportant les précisions espérer par le professeur qui ne retint pas un sourire en entendant la réponse.

La rouge et or qui prit la parole ensuite, Kayliah Hopper, donna une réponse intéressante à la seconde question. Utiliser cette potion afin d'obtenir l'aide des animaux ? Cela semblait un peu farfelu aux yeux du professeur qui n'était pas certain de voir où elle voulait en venir, toutefois la fin de sa phrase, précisant que le fait de les comprendre ne signifiait pas qu'on les contrôlait, était parfaitement juste. Un autre Serpentard repris la parole, celui-la même qui avait faillit perdre sa limace, dérobée par Ivory. Après avoir parlé de la praticité de la longueur de la langue de caméléon, il exposa une réponse à la seconde question, arguant que l'utilité de cette potion résidait dans le fait qu'il était bien de comprendre les animaux. Will fronça très légèrement en attendant la suite... Qui ne vint jamais.

*Donc, à la question qu'elle est l'utilité de cette potion, il me répond que c'est bien de comprendre les animaux ? Bordel, Akize sort de ce corps...*

Un Poufsouffle prit alors la parole, Seth McSoul, parlant de la bave de crapaud et des expressions populaire la concernant. C'était intéressant et plutôt réfléchis mais Will n'était pas convaincu, à dire vrai il s'intéressait plus au crapaud lui même qu'à sa bave. Toutefois l'élève n'avait pas terminé, trouvant que cette potion pourrait être utile à des chasseurs. Cela se rapprochait de ce que lui-même pensait mais le professeur ne pouvait que trouver cette interprétation plutôt bancale. L'élève n'avait pas tort mais dans les fait il y avait peu de chance que sa méthode fonctionne.

La dernière élève à prendre la parole fut donc Svetlana Malefoy, sa réponse eut au moins le mérite de surprendre le professeur qui n'avait même pas songé à la qualité gustative de la potion. C'était vrai que celle-ci était plutôt... douce. Bien que le goût en restait détestable selon lui, au moins elle n'était pas spécialement amer. Voyant que les élèves ne semblaient plus vouloir répondre, le professeur repris la parole.


"Bien, il y a des réponses intéressantes, d'autres un peu moins... On va commencer par les ingrédients. Pour ce qui est de la langue, Miss Bee et Miss Hilswood vous avez toutes les deux entièrement raison. La langue est choisi de par son importance dans le langage. Bien sûr, une langue sert à bien d'autres choses qu'à parler... Notamment, à reconnaître le goût de ce que nous mangeons ou buvons, ce que l'on appelle mémoire gustative pour information. Bref, le fait est que sans langue nous ne pouvons pas parler, c'est pour cela qu'il s'agit de l'ingrédient principal de notre potion. Pourquoi le caméléon ? Comme l'a si bien précisé Miss Hilswood le caméléon est connu pour ses facultés d'adaptation. Cette adaptation se transmet à la potion, lui donnant les même propriétés.
Le crapaud est choisit pour les même raisons. Nombreux sont les crapauds à pouvoir s'adapter à leur environnement, de plus ses animaux sont connu pour leur très forte propriété magique et ainsi de nombreuses partie de leur corps servent à de nombreuses potions différentes. Un seul crapaud devrait pouvoir servir à une petite dizaines de potions je pense, voir même plusieurs poisons selon l'espèce du crapaud. Sa bave est également utilisé dans la préparation de la potion de babillage, une autre potion lié à la parole. Ceci n'est bien sûr pas anodin, la bave de crapaud étant toujours utilisé dans les potions de ce type.
Pour ce qui est de la limace, truc gluant peu ragoutant que l'on adore mettre dans toutes sorte de potions. Le fait que cet animal soit hermaphrodite aide aux capacité d'adaptation de la potion. Je crois que la personne qui a découvert la potion a au départ tenté sans limace et ne pouvait converser qu'avec les mâles ou les femelles, selon le sexe du crapaud utilisé. Enfin, ce passage n'est pas confirmé par quiconque et tient presque de la légende urbaine.
Pour rester sur la limace, je reviens sur votre réponse Miss Malefoy, je dois avouer que moi-même je n'avais pas songé à cette réponse qui est toutefois probablement juste. Car même si cette potion n'est pas... très bonne, pour rester poli. Elle n'est pas non plus ce qu'il y a de pire et c'est possible que cela soit grâce à la limace, en partie en tout cas. J'ai notamment entendu dire que la potion Tue-Loup était véritablement infect et il n'y a pas de limace dedans. Hmm, j'oubliais."


Pointant sa baguette sur Ivory, toujours bloqué sur le bureau, totalement muet, William annula les deux sortilège, rendant la parole à l'oiseau de nouveau libre de ses mouvements. Celui-ci poussa un fort croassement tout en prenant son envol. Le professeur poussa un soupir de soulagement, comme il l'avait supposé face au calme qui régnait désormais, la potion ne faisait plus effet. Le fait de savoir qu'il devrait à nouveau la boire en même temps que ses élèves ne lui remontait pas le moral mais au moins il avait la paix pour les minutes à venir.

"Pour ce qui est de la seconde question, c'était plus compliqué car il n'existe pas de réel réponse. Se servir des animaux comme espions est en effet une très bonne idée et je ne doute pas que les journalistes le font sans scrupules. Toutefois, il faut être sûr de pouvoir se faire obéir. L'on comprend les animaux mais s'ils ne sont pas dressé l'ont ne les contrôlera pas. Et certains d'entre eux, même dressé, se révèlent trop fier pour se montrer obéissant s'ils ont du public.
L'utiliser pour la chasse pourrait en théorie être utile c'est vrai. Mais en pratique je doute que ça soit le cas. En effet si tu te retrouve face à une créature dangereuse, je doute qu'elle n'explique sa stratégie à voix haute. Généralement elle agira d'instinct et si jamais elle à une stratégie, aucune raison de te l'expliquer.
Toutefois, selon moi la réelle utilité de cette potion est en magizoologie, ce que l'on pourrait également rapprocher des Soins Aux Créatures Magique. En effet, comprendre le mode de pensée d'un animal est le meilleur moyen de comprendre l'animal lui-même et donc de savoir comment s'en occuper au mieux. Bien sûr, la plupart des experts dans ce domaine y arrivent naturellement et n'ont pas besoin de cette potion. Toutefois je pense que cela pourrait être un plus. Je vais d'ailleurs rebondir sur vos cours de Soin aux Créatures Magiques. Je sais que vous avez eut en début d'année un cours durant lequel vous avez eut l'occasion de parler des fourchelangs. Quel sont les principales différences entre un fourchelang et quelqu'un qui aura bu cette potion ?"



HRP a écrit:
Bonjour !
Désolé pour l'attente j'aurais voulu répondre plus tôt mais le temps est passé plus vite que je ne le pensais. Quoi qu'il en soit cette question étant plus rapide, j'essaierais de répondre plus rapidement moi aussi. Bonne journée à vous et encore merci de votre participation ! (et pour les endormis, il n'est pas trop tard pour vous réveiller et répondre ! Wink
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux ! - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
Invité, le  Mar 2 Déc 2014 - 19:08

Dorian semblait très plongé dans sa préparation. Sans dévier son regard de son chaudron, son ami lui répondit rapidement: "Hm-hm, niquel. Pourquoi, besoin d'aide ?". Souriant, Severus ne répondit pas car il ne voulait pas le distraire de son travail. Et puis, il n'avait pas besoin d'aide en soi. Le Serpentard fut surpris d'entendre la voix de Lilith s'élever; si bien qu'il tourna vivement la tête dans sa direction. Leurs yeux se croisèrent et le jeune homme vit un sourire sur le visage de la lionne. Severus esquissa un sourire à son tour.

"Et bien écoute, j'essaie de ne pas faire exploser l'eau clair. Je devrais pouvoir m'en sortir, merci!"

Malgré son ironie, le Serpentard ne décela aucune hostilité dans les nuances de sa voix. Le jeune homme hocha la tête sans effacer le sourire de ses lèvres. Il était soulagé de voir qu'il pouvait s'entendre avec une lionne. D'ailleurs, Lilith semblait avoir un caractère proche du sien. Il n'y avait donc aucune raison pour qu'ils ne s'entendent pas... * Enfin, aucune c'est vite dit... * pensa Severus en jetant un rapide coup d'oeil en direction d'Izsa.

Ses yeux gris parcoururent alors le cachot. Des nuages de fumées s'échappaient des chaudrons et donnaient à l'atmosphère une épaisseur peu agréable. Alors que les élèves s'activaient derrière leurs préparations, le Maître des Potions posa plusieurs questions sur la composition de la potion, notamment sur les ingrédients employés et leurs spécificités. Préoccupé par sa propre potion et par la migraine qui l'assaillait, Severus n'avait pas fait attention aux questions de son professeur. Cependant, l'étudiant de dernière année écouta d'une oreille distraite les différentes réponses apportées par les élèves. Certaines étaient vraiment intéressantes.

Lorsque West reprit les dires des élèves et les détailla, le Serpentard se mit à prendre des notes. Sa plume parcourait le parchemin très rapidement. L'espace réduit par le chaudron, ce n'était pas pratique pour prendre des notes. Il se demanda comment il pourrait se relire plus tard. Haussant les épaules, Severus se concentra sur les derniers propos et la question du Maître des Potions.


Toutefois, selon moi la réelle utilité de cette potion est en magizoologie, ce que l'on pourrait également rapprocher des Soins Aux Créatures Magique. En effet, comprendre le mode de pensée d'un animal est le meilleur moyen de comprendre l'animal lui-même et donc de savoir comment s'en occuper au mieux. Bien sûr, la plupart des experts dans ce domaine y arrivent naturellement et n'ont pas besoin de cette potion. Toutefois je pense que cela pourrait être un plus. Je vais d'ailleurs rebondir sur vos cours de Soin aux Créatures Magiques. Je sais que vous avez eut en début d'année un cours durant lequel vous avez eut l'occasion de parler des fourchelangs. Quel sont les principales différences entre un fourchelang et quelqu'un qui aura bu cette potion ?

Les différences entre un Fourchelang et quelqu'un ayant bu cette potion... Severus s'imagina prendre la potion afin d'entamer une discussion avec un serpent. Après avoir réfléchi quelques secondes, l'étudiant leva la main et prit la parole après avoir reçu l'autorisation de parler. Il n'avait pas participé pour le moment, mais il n'était pas trop tard pour tenter de répondre à une question.

" Les Fourchelangs possèdent le don de parler aux serpents en permanence, répondit-il d'un ton peu sûr. Tandis qu'il n'est pas possible d'entrer en communication avec les serpents lorsqu'on boit cette potion. La communication est impossible, mais la compréhension l'est-elle?"

Si Severus avait décidé de parler de ce fait et d'ouvrir la question, c'était car il était tout à fait possible de comprendre un langage sans pour autant être capable d'entrer en communication avec l'animal. Malgré sa migraine, le Serpentard était fier d'avoir participé. L'exactitude de sa réponse était optionnelle. Il y avait toujours à apprendre de ses erreurs.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux ! - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
Invité, le  Mar 2 Déc 2014 - 19:28

Étape suivante : Recouvrir la langue de feuilles d'orties. Jasmine s'empara d'une feuille, la plaça sur le côté gauche de la langue, puis en plaça une autre à l’opposé. Ensuite, elle mit son ingrédient recouvert dans son chaudron, avant de s'attaquer aux limaces. C'était... écœurant. Une grimace de dégout sur le visage, la jeune élève s'empressait de couper la tête des limaces, le plus vite possible. Une fois cela fait, elle mit les restes de leurs corps dans son chaudron. Pendant ce temps, le professeur répondait aux différentes questions, et elle entendit qu'il venait de dire qu'il fallait seulement mettre les corps. Elle poussa les têtes loin de son regard, avant de lire la suite de la recette. Monter la température à cent degrés, et attendre cinquante minutes... Bien...

"Bien, la plupart d'entre vous devrait maintenant avoir terminé le début de cette potion. Pour les autres continuez, je ne vais rien dire d'intéressant dans les prochaines trente secondes, vous avez le temps de finir. Donc, si vous avez lut la suite de la recette vous savez que vous devez maintenant laisser bouillir pendant 50 minutes. Vous ne pouvez rien faire de plus pour cette potion pendant ce temps alors plutôt que de nous tourner les pouces et nous regarder dans le blanc des yeux sans rien faire, autant être actif. Voilà donc pourquoi j'aurais quelques questions, j'espère en avoir suffisamment pour durer durant tout ce temps sinon je vais devoir improviser...
Bref, on va commencer avec deux questions, la première porte sur les ingrédients. Langue de caméléon, bave de crapaud, limaces... Selon vous, pourquoi ces ingrédients précis ?
Seconde question, hormis un mal de crâne carabiné, quelle peut être selon vous l'utilité de cette potion ?
"

Jasmine leva la tête vers le professeur, au moment où celui-ci commençait à poser quelques questions. Ainsi, ils allaient passer à la théorie... Aussitôt, de nombreux élèves prirent la parole, coupant ainsi toute possibilité de participation à la jeune femme. De toutes manières, la seule réponse qu'elle aurait été capable de fournir était le fait que la langue de caméléon avait certainement un lien avec le fait de parler, étant donné que c'était l'essentiel de tout être doué de parole. Mais, cette réponse avait déjà été fournie, elle n'avait donc aucune raison de répéter bêtement ce qui venait d'être dit.

Monsieur West reprit ensuite la parole, formulant de nombreuses explications en rapport avec les questions précédemment posées. La Bleue et Bronze s'empressa de sortir un parchemin vierge, un encrier et une plume. Le plus vite possible, elle coucha toutes les informations lui semblant très importantes. Puis, une question fut à nouveau posée. Et cette fois-ci, elle s'empressa de s'éclaircir la gorge, ne tenant vraiment pas à se faire une fois de plus devancée. Apparemment, elle fut une fois de plus trop lente, puisque Severus répondit avant elle. Elle dût d'ailleurs se retenir pour ne pas hurler. Était-il donc impossible de participer durant ce cours ?!
Néanmoins, elle tenta tout de même de compléter la réponse venant d'être donnée.

"De plus, avec la potion de compréhension animale, il n'est pas possible de faire durer l'effet en permanence. C'est une autre différence."

Elle avait parlé d'une voix claire, mais pas très haute, audible tout de même. On pouvait dire que son enthousiasme habituel avait nettement diminué, et elle n'était même pas sûre que son intervention fasse réellement avancer le cours...
Ebenezer Lestrange
Ebenezer Lestrange
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux ! - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
Ebenezer Lestrange, le  Mar 2 Déc 2014 - 19:54

- Il me semble qu'il y a assez peu de spécimens. En tout cas, à part celui du parc, j'en connais aucun.

Et chaque personne en prenait 50 cL pour préparer une potion qui avait une chance sur deux de foirer. Il n'allait pas se la jouer à la McSoul avec ses discours sur l'environnement mais ça faisait quand même pas mal de gâchis pour pouvoir parler avec son boursoufflet. Il versa la sève sur son bout de langue coupé, rajouta la bave de crapaud, mit les orties par au-dessus en essayant de ne pas se piquer et balança le tout dans son chaudron. Au tour des limaces maintenant. Il les posa côte à côte sur la table, mit une plume à une vingtaine de centimètres pour symboliser et attendit. La première limace arrivée serait celle qu'il décapiterait en priorité. Il misait sur celle de droite et il attendit. Il finit par leur ôter la tête d'un coup de couteau énervé en voyant qu'aucune ne semblaient vouloir bouger et les mit dans la flotte qui glougloutait. Il remonta la température du chaudron et lu la suite de la recette. Attendre 50 minutes... Génial, il adorait attendre... Ou pas. Il décala sa chouette un peu plus vers la gauche et se dégagea une partie de la table pour dormir en paix en attendant que ça chauffe.

- Vous ne pouvez rien faire de plus pour cette potion pendant ce temps alors plutôt que de nous tourner les pouces et nous regarder dans le blanc des yeux sans rien faire, autant être actif. Voilà donc pourquoi j'aurais quelques questions, j'espère en avoir suffisamment pour durer durant tout ce temps sinon je vais devoir improviser...
Bref, on va commencer avec deux questions, la première porte sur les ingrédients. Langue de caméléon, bave de crapaud, limaces... Selon vous, pourquoi ces ingrédients précis ?
Seconde question, hormis un mal de crâne carabiné, quelle peut être selon vous l'utilité de cette potion ?


Il aurait largement préféré regarder tout le monde dans le blanc des yeux. En plus, avec les deux filles qu'il avait à côté, il avait largement les moyens de rigoler. Il comata donc la première partie des questions, jetant des coups d’œil à sa potion et envoyant une pichenette à sa chouette à intervalles réguliers. Ce n'est que lorsque le "grand" McSoul qui ramena sa fraise avec ses discours foireux qu'Ebenezer releva la tête. Depuis que le blaireau s'était servi de lui, après lui avoir cassé la gueule et que le brun lui ait rendu la pareil, pour rompre avec sa copine, il le détestait encore plus. Le pire, c'était qu'il l'avait aidé indirectement! Seth parlait de chasse... Comme si Seth pouvait chasser quoi que ce soit à part les nargoles et les trucs très lents dans le genre gastéropode qu'il mangeait certainement avec un grand sourire débile. Histoire de faire sa BA du jour et de contenter le McSoul, il sortit sa baguette discrètement et pointa les têtes de limaces coupées sur la paillasse du jaune et noir. Un #Wingardium Leviosa chuchoté plus tard et les têtes lévitaient, d'un coup de poignet, il les envoya dans la direction de la bouche de son ennemi. Avec un peu de chance, il les gobait et s'étouffait avec. Sinon, elles avaient plus qu'à rebondir et tomber malencontreusement dans le chaudron...

- Toutefois je pense que cela pourrait être un plus. Je vais d'ailleurs rebondir sur vos cours de Soin aux Créatures Magiques. Je sais que vous avez eut en début d'année un cours durant lequel vous avez eut l'occasion de parler des fourchelangs. Quel sont les principales différences entre un fourchelang et quelqu'un qui aura bu cette potion ?

Ebenezer se reconcentra un peu sur le cours. Encore les fourchelangs? Pff, ça devenait banal mais au moins il connaissait. Il écouta les réponses de ses camarades avant de prendre la parole.

- Déjà, tout le monde n'est pas fourchelang alors que n'importe qui peut boire la potion. Les fourchelangs ont donc un peu le monopole de la conversation avec les reptiles mais ils sont très peu nombreux....

Mouais, un peu bancal mais ça suffisait largement pour le moment. Il se mit donc à noircir son parchemin en partant du coin droit du bas.
Hugo Mourlevat
Hugo Mourlevat
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Vampire



Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux ! - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
Hugo Mourlevat, le  Mer 3 Déc 2014 - 17:14

Le Jaune et Noir prit le thermomètre que lui tendait Seth et le remercia d'avoir allumé un feu sous son chaudron. Il entreprit alors de trancher la langue dans le sens de la longueur. Il dérapa un peu, mais rien de grave. Du moins, il espérait. Et puis d'abord c'était répugnant. Il fit ensuite couleur la sève du saule cogneur. Pourquoi il y avait du Saule Cogneur dans cette potion d'ailleurs ? Comme si l'arbre, en plus d'être violent, avait des propriétés magiques...

-Belle, passe moi la Bave de Crapaud s'teuh plaît.

Il continuait de regarder la langue, toujours aussi répugnante, lorsqu'il entendit son voisin hurlé. Le rapace avait prit le flacon de son voisin. Heureusement, il avait eu le réflexe de récupérer son bien à l'aide d'un accio.

-Non mais Belle ! C'était mon flacon que je voulais ! Tu veux vraiment que je te transforme en verre à pied ?! Désolé Seth...

Tenant maintenant la langue d'une seule main, il attrapa son flacon.

-Euh... Belle, tu veux bien le déboucher s'il te plaît ..?

La chouette regarda son maître, et sembla se moquer de lui. Mais elle se résigna à lui ôter le bouchon avec le bec. Il avait été impensable pour Morgan d'ouvrir la fiole avec sa bouche. Vous vous imaginez si un peu de liquide coulait dans sa bouche ? Rien que d'y penser, il en avait la nausée. Il versa ensuite la bave sur la langue. C'était encore plus dégoûtant. Et dire qu'il devrait boire ça après. Qu'est-ce qu'il ne devait pas faire pour comprendre Belle...

Il déposa le tout sur son bureau, et vérifia la température de l'eau. Encore un peu trop froide... Il releva alors la tête, écoutant les paroles des autres élèves et de son professeur.


-Et un Animagus ? Il peut comprendre les animaux dans sa forme animale ou pas ? Parce que si c'est le cas, il n'aurait pas besoin de cette potion !
Evelynn Kayne
Evelynn Kayne
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux ! - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
Evelynn Kayne, le  Mer 3 Déc 2014 - 20:09

Eléna s'ennuyait, fallait qu'elle participe au cours là. Sa maison avait besoin de gagner un peu de points. Elle releva la tête du manuel de potion, Pouah elle avait décroché. Heureusement, elle rattrapa vite le déroulement du cours. Alors, les différences entre les fourchelangs et ceux qui boivent la potion. Les réponses arrivaient peut à petit, à part le sale Serpentard, y'avais que les préfets qui bossaient. Il avait un pacte ? Celui qui fait gagner le plus de points à sa maison gagne ? Gilbert eut un sourire et essaya de se reconcentrer sur le cours.

Les fouchelangs, Eléna avait toujours été fasciné par cette sorte de magie..noir? En-tout-cas elle savait un tas de choses là-dessus et n'allait pas se gêner pour les exposer au professeur, au cours et aux élèves. Bah quoi il voulait faire un cours de soins aux créatures magiques en parallèle, il serait servit. Fallait bien qu'Eléna développe ses connaissances culturelles avec ses camarades.

-La faculté de parler Fourchelang est extrêmement rare, c'est un don, mais ça vous le saviez déjà. Vaut mieux dire qu'on a but cette potion plutôt que de se faire passer pour un fourchelang. Ils sont mal vus dans notre société et on les associes souvent à des mages noirs. De plus certaines personnes ne maîtrisent pas leurs dons à la perfection. Ce serait dommage de dire un mot de travers et d'se faire croquer par le reptile alors qu'avec la potion, on sait très bien ce qu'on raconte, on est responsable de nos paroles. Après avouez que c'est sympa de parler à des Serpends sans boire une potion remplie de limaces. Elle clôtura ce mini discourt, elle s'était un peu égaré. La brune avait juste une question. Si par exemple je parle à ma chouette, il n'y a que moi qui la comprend ou ceux qui ont également prit de la potion peuvent l'entendre ?
Christopher Branwen
Christopher Branwen
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie


Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux ! - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
Christopher Branwen, le  Jeu 4 Déc 2014 - 17:21

Pendant qu'il répondait aux élèves et posait la question sur les fourchelangs, William ne put que remarquer l'attitude d'Ebenezer. Celui-ci s'amusait à ensorceler quelques têtes de limaces, notamment celles sur le plan de travail de Seth, pour les envoyer sur ce dernier. Le serpent haussa les épaules et s'en désintéressa, tant que la situation ne dégénérait pas il n'avait aucune raison d'intervenir.

La première réponse, apporté par Storm, fut tout à fait exact. Cette potion ne permettait effectivement pas de communiquer avec les serpents, un don qui restait donc l'exclusivité des fourchelang. La question qui suivit était logique mais le professeur préféra attendre un peu de voir ce que les autres avaient à dire avant de répondre. Jasmine Vagneur vint compléter la réponse apporté par le Serpentard, précisant que la potion avait une durée limité, ce qui était bien entendu vrai. On ne pouvait pas dire qu'elle se mouillait beaucoup mais au moins elle évitait de dire des bêtises, chose que certains de ces camarades allait bientôt faire sans la moindre hésitation au grand damne du Maître des Potions. Une précision qui fut une fois de plus précisé par Ebenezer, les deux préfets ne semblaient pas spécialement en forme, en général ils n'auraient pas hésité à donner de vrais réponses.

Morgan Delaube pris ensuite la parole, demandant si les animagus pouvaient comprendre les animaux lorsqu'ils se transformaient, précisant que si c'était le cas ils n'auraient alors pas besoin de boire cette potion. L'animagie n'était pas le sujet premier du cours mais la question s'y rapportait donc le professeur y répondrait. Surtout que grâce à Valentina il connaissait la réponse. L'espace d'un très cours instant, son regard s'assombrit et son visage se ferma, comme chaque fois qu'il pensait à son ex-petite-amie. Il ne lui fallut pas plus d'une seconde pour retrouver sa contenance et les élèves n'avaient probablement pas remarquer ce très court changement. Il y avait heureusement peu de chance que certains d'entres eux soient occupés à scruter son visage.

William allait finalement répondre lorsqu'une Gryffondor pris la parole, ajoutant son grain de sel à la question posée par le professeur. Grain de sel dont elle aurait mieux fait de se passer. Se tromper était une chose tout à fait acceptable, il était impossible de tout savoir et tenter une réponse, même fausse, valait toujours mieux que ne rien dire parce que l'on était pas sûr ou que l'on ne savait pas. En tout cas aux yeux de William. Toutefois, dire toute sorte d'inepties n'était pas à son goût bien au contraire. Il était désormais tant de répondre, en essayant de ne pas se montrer trop désagréable. Chose qui allait être difficile.


"Excellente réponse Mr. Storm, réponse d'ailleurs plutôt bien complété par Miss Vagneur et Mr. Lestrange. Je répondrais à votre question dans un instant, ainsi qu'à la votre Mr. Delaube.
Miss Gilbert... Il y a des moments où se taire est la meilleure des solutions. Si vous aviez écouter vos camarades il y a moins de deux minutes vous auriez entendu, et ce trois fois d'affilé, que cette potion ne permet pas de communiquer avec les serpents, ni même de les comprendre pour vous répondre Mr. Storm. Si vous aviez lut l'effet de cette potion dans votre livre vous auriez put lire ceci, je cite : Cette potion permet à celui qui la boit de comprendre et communiquer avec la plupart des animaux. Elle ne fonctionne cependant pas lorsque l’on souhaite communiquer avec les serpents.
Un fourchelang ne pourrait donc pas tenter de nous faire croire qu'il a but de cette potion, à moins bien sûr que l'on ne soit suffisamment idiot pour ne pas en connaître les effets. Même lorsqu'ils ont été répété à plusieurs reprises. Quant à votre question, Miss Bee m'a posé la même en début de cours, une fois encore j'apprécierais que l'on écoute ses camarades, ou que l'on m'écoute lorsque je leur réponds.
Pour vous répondre, cette potion permet de comprendre tous les animaux à proximité aussi bien que je vous comprends n'importe quel humain.
Pour revenir sur les fourchelang, en quoi certains d'entre eux ne maîtriseraient pas leur don ? Comme précisé c'est un don, c'est inné. L'on peut bien sûr ne le découvrir que très tard, surtout si l'on ne rencontre jamais de serpent mais ça reste un don. Leur parler est aussi naturel que de parler à un être humain. Pour ce qui est de relier les fourchelangs à des mages noirs... Certes les fourchelangs les plus connu étaient des mages noirs mais ils étaient plus connu pour leur méfaits que pour ce don. Je suis d'ailleurs prêt à parier que de très nombreux fourchelangs ont vécu sans jamais touché à la magie noire. L'exemple le plus célèbre n'est autre que Harry Potter. Il était fourchelang et pourtant il était tout sauf un mage noir."


Marquant une pause, le professeur se tourna vers Delaube, après s'être défoulé sur la Gryffondor il était temps de répondre au Poufsouffle.

"Pour ce qui est des animagus... Ils peuvent comprendre les animaux de l'espèce en laquelle il se transforme et peut-être quelques espèces proches. Toutefois si la compréhension est possible, le dialogue n'a jamais lieu, l'animagus perdant une partie de sa conscience humaine au profit de l'instinct animal.
Sur ce, il devrait bientôt être temps pour vous de terminer votre potion, j'espère que vous avez pensé à regarder l'heure à laquelle vous avez mis votre potion à bouillir. Je vous laisse vous occuper de la suite avant de passer au prochain exercice."


HRP a écrit:
Merci pour vos réactions, il est maintenant temps de finaliser votre potion !
Pour cela rien de plus simple, vous décrivez bien sûr comment vous vous y prenez et surtout vous lancerez un dés à 4 faces pour déterminer la réussite ou l'échec de votre potion. Cette potion étant considéré comme basique et donc de votre niveau à tous, le lancé devra être effectué ainsi : 3 propositions de réussites et 1 seule proposition d'échec. Avec cela, il faudrait vraiment que vous n'ayez pas de chance pour rater !
Bonne chance et bon courage à vous ! Vous avez une semaine pour répondre et faire votre lancé de dés ! (Aller, on va dire une semaine et un jour, je vous laisse jusqu'au vendredi suivant mais je veux 19 lancés d'ici-là s'il vous plait !)
Evelynn Kayne
Evelynn Kayne
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux ! - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
Evelynn Kayne, le  Jeu 4 Déc 2014 - 18:30

Eléna aurait mieux fait de ne rien dire effectivement... En ce moment elle n'était pas au plus haut de sa forme, ces nuits étaient très courtes, les cauchemars se suivaient et la défaite des Gryffondors face à la victoire des Serpentard qui s'annonçait à la coupe des quatre maison n'arrangeait rien. De plus l'absence de Violaine se ressentait, la maison avait besoin de ses deux Gryffones à Poudlard.. Bon, Eléna allait essayer de terminer sa potion sans trop se faire remarquer.

La jeune fille se tour à vers sa potion. Elle avait une assez belle couleur. Bon alors les cinquante minutes étaient passées, maintenant il fallait faire filtrer l'eau. Dans le plus ample des silences, miss Gilbert termina la potion en filtrant l'eau comme il était indiqué, elle fessait tout cela très bien avec soins et précaution. Elle espérait avoir un joli rendu. Une fois la dernière étape terminée elle présenta sa potion au professeur. Sevda sa chouette attendait seule, elle allait presque s'endormir.

1 : La potion est plutôt correcte, le dialogue passe bien.

2. La couleur est un peu trop foncé, mais on ne va pas chipoter, la potion reste tout de même très bien.

3 : Rien à dire, c'est une potion parfaite que nous avons là.


4 : Apparement, la couleur est beaucoup trop claire, Eléna devrait plus s'appliquer. En ce qui est de la potion, elle est ratée.
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux ! - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
Maître de jeu, le  Jeu 4 Déc 2014 - 18:30

Le membre 'Eléna Gilbert' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux ! - Page 6 D-4-2-10
Contenu sponsorisé

Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux ! - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
Contenu sponsorisé, le  

Page 6 sur 10

 Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.