AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 2 sur 4
Cours n°5 Les plantes du lac noir
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Harel Chaitan
Serpentard
Serpentard

Re: Cours n°5 Les plantes du lac noir

Message par : Harel Chaitan, Lun 24 Nov 2014 - 10:52


Harel avait passé sa nuit perché en haut de la plus haute tour de Poudlard. Les occasions se faisaient de plus en plus rare, mais cette nuit elle en avait ressenti le besoin. Aussi plutôt que d'étouffer les divagations d'un esprit sans solliciter, la septième année avait abandonné son devoir de médicomagie. La Tour d'Astronomie atteinte, elle fut surprise du spectacle qui l'accueillit. Des flocons tomber d'un ciel sans étoile pour saupoudrer le paysage endormis. Assise les pieds dans le vide, les bras croisés sur la rambarde de sécurité, elle profita du spectacle jusqu'à ce qu'il cesse aussi soudainement qu'il avait du apparaître. Cela avait du bon d'écouter ses intuitions.

Au matin, il ne restait pas une trace de la neige tombée discrètement pendant la nuit. Ce fut donc sans regret, qu'elle se rendit à son cours de botanique, la laine de son écharpe aux couleurs de sa maison enroulé autour de cou et sa cape juché sur ses épaules. Toutefois, un frisson la parcouru lorsqu'en traversant la cours pavé, un courant d'air s'insinua vicieusement entre les pans de sa cape. A cette saison, la jeune femme se prenait à envier les pantalons qui constituaient les costumes de la gente masculine. Alors que les uniformes féminins ne prévoyaient que des collants en laine en-dessous de jupe dont la longueur ne variait jamais. La féminité, cette plaie.

Malgré tout la serpentard ne fut pas ravie dans la chaleur moite de la serre. D'un simple signe de tête, elle salua l'enseignant. Son regard ne manqua ni ses éternelles vêtements au tissus ténébreux, ni la mallette qui tenait fermement dans une main. Que préparait-il cette fois-ci ? Sa mémoire conservait des souvenirs approximatifs du précédent cours à propos d'une plante productrice d'une substance hallucinogène, à l'odeur désagréable. Encore aujourd'hui, l'étudiante s'interrogeait sur l'objectif de cette singulière expérience.

Coinçant son manuel de botanique entre ses jambes, elle défie de son écharpe de ses doigts raidis par le froids. Pour ensuite frotter ses paumes l'une contre l'autre avant de les poser sur ses joues afin de les réchauffer. A quelques mètres, des étudiants bavardaient tranquillement, et comme à son habitude, l'asiatique ne s'y mêla pas. Cette année, elle assisterait seule au cours de Smith, son ami ayant obtenu ses ASPIC.
Revenir en haut Aller en bas
Roch D'Almenarc'h
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 Les plantes du lac noir

Message par : Roch D'Almenarc'h, Jeu 27 Nov 2014 - 2:06


Tout compte fait, il ni avait pas tellement d'élèves qui participaient à ce cours de botanique. Une dizaine à tous casser. Une fois de plus les étudiants de Serpentards étaient venus en force. Tant mieux pour eux. Ça leurs fera plus de points à la fin du cours et par la même occasion, consolidera un peu plus leur suprématie pour l'obtention de la coupe des quatres maisons.

Seul Castie, la camarade de classe qu'il avait rencontré en cours de potion, avait été la seul à faire honneur à la maison des Gryffondors. Comme si ces incapables de lion, pouvaient se dispenser de cours de botanique. En tout cas, pour ce faire remarquer dans le mauvais sens, ils sont champions. Du côté des Poufsouffles et de Serdaigles, c'était aussi limite. À croire que les étudiants des autres maisons, c'était passé le mot pour pas venir en cours du professeur Higgs. Deux élèves de chacune des maisons c'étaient présentés aux serres, parmi lesquels Apoline, la jeune fille qu'il avait rencontré à la bibliothèque, qui c'était mis juste à côtés de lui en rentrant dans la serre après l'avoir salué.

La Poufsouffle avec qui Roch avait commencé à discutait semblait toute chamboulé, ça se voyait à son visage qu'elle avait envie de pleurer. Elle avait essayé en vain de se cacher derrière son chapeau, osant à peine montrer sa belle frimousse. Qu'est qui pouvait la rendre si triste ?

Elle avait à peine bégayé quelques mots quand le français lui avait demandé s'il pouvait se mettre à côté d'elle. À parement, elle n'avait pas envie de parler à qui de se soit. Roch se retourna et allait donc amorcer une discutions avec son autre voisine pensant que la jeune fille ne voudrait surement pas en dire plus que ça, quand contre toute attente, la jaune et noir pris la parole

"-Avery, Autumn Avery"

Le vert et argent ouvrit grand ses yeux et fit volte face. Un petit sourira aux lèvres se dessina sur son visage. Il allait pouvoir amorcer une discutions avec la pin-up aux cheveux d'un rouge flamboyant.

"Ah donc, cette jolie plante à un prénom. Excuse moi de te paraître si familier, mais c'était un petit brin d'humour pour remettre un sourire à ce beau visage. Je m'appelle Roch D'almenarc'h. T'inquiète pas, je ne vais pas te manger. Malgré que je sois un Serpentard, je suis gentil comme tous".

Il espérait, que cela suffirait à faire un sortir de sa coquille la jeune fille et qu'il pourrait ensemble commencé à entamer une discution en attendant le début du cours. Au moins elle s'échappera quelques minutes de ce monde de ténèbres dans lequelle elle avait l'air d'être plongé. Mon dieu, que cette pauvre fille avait l'air triste.
Revenir en haut Aller en bas
Aleor Higgs
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 Les plantes du lac noir

Message par : Aleor Higgs, Jeu 27 Nov 2014 - 20:18


Les élèves arrivaient au fur et à mesure et Aleor essayait, tant bien que mal, de mettre un prénom sur chaque nouvelle tête qu'il voyait, s'aidant de son trombinoscope. A vrai dire, il n'avait pas encore pris conscience du fait qu'il ne connaissait personne. C'était qu'à l'entrée de Miss Chaitan, qu'il connaissait très bien, en revanche, qu'il réalisa la classe fraîchement composée à laquelle il avait affaire. Enfin, cela ne le dérangeait pas... absolument pas, à vrai dire. Car il distinguait beaucoup de vert, sur les robes, les cravates et les écharpes de l'école. En effet, la maison serpentard était représentée d'une large majorité. Oh et puis même ceux qui n'appartenaient pas à cette maison avaient l'air sympathiques.
Sympathiques... Ils devaient l'être, car Aleor allait leur annoncer quelque chose qui pouvait leur déplaire.
Après un léger raclement de gorge pour attirer les attentions, le professeur annonça à voix haute :


Bonjour à vous, je vous invite à me suivre, le cours ne se passera pas dans la serre.

Sans ajouter plus d'informations, il prit les devant en sortant des serres. Il ne prit pas la direction du château mais celle du potager. Toutefois, il ne s'y arrêta pas. Pendant plus de dix minutes il marcha à pas rapides sans se retourner une seule fois, se dirigeant vers le lac. La température extérieure n'était pas très haute, et la légère bise rendait les bouts des nez rouge.
Lorsque le professeur, suivi de ses élèves, eut atteint le bord du lac, il s'arrêta, posa sa mallette sur l'herbe humide, et se retourna vers la classe. Lorsque tous eurent regagné Aleor, celui-ci prit la parole, veillant à parler plus fort à cause du plein-air :


Bien, si je vous ai emmené ici, c'est parce que nous allons étudier un sujet peu connu de vous.

Ce n'était pas qu'il les prenait pour des ignares, mais le thème de ce jour était peu connu car peu de gens savaient ce qu'il se passait sous l'eau.

Les plantes magiques aquatiques, annonça-t-il

Avant d'entrer dans le vif du sujet, il demanda :

Qu'est-ce que ce sujet vous évoque ? Quelles différences pouvez-vous me donner entre les plantes magiques terrestres et les plantes magiques aquatiques (s'il y en a, évidemment) ?

Spoiler:
 


Dernière édition par Aleor Higgs le Jeu 27 Nov 2014 - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Levine Koenig
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 Les plantes du lac noir

Message par : Levine Koenig, Jeu 27 Nov 2014 - 21:16


Alors que Levine attendait toujours la réponse de Severus, qui n'arriva d'ailleurs jamais, une Gryffondor arriva... De manière remarquée. Elle s'arrêta au côté des deux Serpentards, visiblement surprise et les salua comme si de rien était. Un léger sourire moqueur, rien de bien méchant, apparue sur le visage du russe. Il répondit toutefois à la demoiselle d'un bref signe de tête au moment le professeur prit la parole. Il leur expliqua rapidement que le cours n'avait pas lieu dans les serres et que les élèves devaient le suivre. Le noble héritier ne dit rien, ramassant sa sacoche en cuir, plaçant ainsi la bandoulière sur son épaule droite et suivit le professeur dehors. Le léger froid, léger pour lui, fit sourire le Serpent : certain de ses camarades allaient certainement râlé, lui, non, pour la simple raison qu'il vivait le plus clair de son temps dans un pays très froid. Il y était habitué, que ce soit de corps ou d'esprit. Finalement, le professeur s'arrêta au bord du lac et le jeune homme s'arrêta devant lui, attendant la suite avec un visage neutre.

- Bien, si je vous ai emmené ici, c'est parce que nous allons étudier un sujet peu connu de vous.

Levine haussa son sourcil gauche, l'autre restant immobile, démontrant sa surprise et sa curiosité. Un sujet peu connu de tous ? Vraiment ? Il se demandait bien ce que cela pouvait être. Il n'eut pas longtemps à attendre, Monsieur Higgs reprenant la parole.

- Les plantes magiques aquatiques.

C'était intéressant. Le Vert et Argent pourrait en avoir besoin, si un jour il devait préparer une potion. Finalement, le professeur était arrivé à le motivé un peu. Il attendait maintenant la suite du cours. L'enseignant reprit une nouvelle fois la parole, mais pour poser quelques questions.

- Qu'est-ce que ce sujet vous évoque ? Quelles différences pouvez-vous me donner entre les plantes magiques terrestres et les plantes magiques aquatiques (s'il y en a, évidemment) ?

Bon, il n'était pas du tout calé sur le sujet, mais il pouvait toujours tenter sa chance, émettre une hypothèse, parce que le sujet l'intrigué. Ce n'était, toutefois, certainement pas pour faire gagner des points... Il en avait que faire de leur foutu coupe stupide. Levant la main, il attendit que le professeur lui donne la parole. Quand ce fut chose faite, l'héritier Koenig prit la parole d'une voix calme et neutre.

- Les plantes aquatiques magiques sont, forcement des plantes qui ont certaines capacités. La Branchiflore, par exemple, est une plante qui permet de respirer environ une heure sous l'eau. Ce sont des plantes qui vivent en ayant forcement contact avec l'eau, tout le temps, mais qui peuvent, je pense, vivre en plein air du moment que leurs racines restent en contact avec le fameux liquide. Elles peuvent également servirent à la composition de potions différentes.

Le jeune homme attendit la réponse du professeur, espérant ne pas en avoir trop dit. Ou alors, si c'était le cas, il espérait s'être trompé sur certaines choses, voulant laisser le loisir aux autres de répondre également. Enfin, il leur laissait volontiers la question suivante, en sachant qu'il n'était pas assez bien renseigné sur le sujet pour prétendre répondre à pareille interrogation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°5 Les plantes du lac noir

Message par : Invité, Jeu 27 Nov 2014 - 21:35


"Ah donc, cette jolie plante à un prénom. Excuse moi de te paraître si familier, mais c'était un petit brin d'humour pour remettre un sourire à ce beau visage. Je m'appelle Roch D'almenarc'h. T'inquiète pas, je ne vais pas te manger. Malgré que je sois un Serpentard, je suis gentil comme tous"

Autumn avait rougit fasse à remarque si gentille, alors qu'elle ressemblait à un mort-vivant et à un tas d'os. Elle n'eut pas le temps de répondre puisque le professeur prit la parole avant elle, mais elle glissa discrètement à Roch

"Désolé, c'est pas mon jour et sinon merci d'essayer de me redonner le sourire, peut-être qu'un jour tu reverras la vraie Autumn et pas celle de maintenant et que tu as sous les yeux. Je sais que les Serpentards sont tout mignon, tout gentil, j'ai l'exemple avec plusieurs personnes" et elle lui lança un clin d'oeil avant de faire un signe discret des yeux vers Levine. Elle n'avait pas entendu toutes les questions sauf celle-ci :

"Qu'est-ce que ce sujet vous évoque ?"

C'était sûrement la seule question qu'il avait dû poser ou alors il y en avait eu une après, elle ne savait pas et n'avait pas cherché à savoir.

"Hum, Roch....évite de me draguer par contre, sinon je sens qu'il va y avoir un meurtre un jour" avait elle dit à voix basse. Elle repartit dans ses pensées sans pouvoir répondre, puisqu'elle ne savait pas quel était le sujet du jour. Tant pis pour elle, elle verrait avec les autres. Entre temps Levine avait répondu à la question, ou aux questions... Elle était perdue et se mit à ronger ses ongles plus qu'ils ne l'étaient déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Apoline Berlotty
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 Les plantes du lac noir

Message par : Apoline Berlotty, Ven 28 Nov 2014 - 2:34


Apoline déballa ses affaires - livre, plumes, encre et parchemins – tandis que Roch accordait toute son attention à sa charmante voisine poufsouffle, jouant les jolies cœurs. Grand bien lui fasse, même si elle aurait bien aimé pouvoir papoter un peu avant le début du cours. Heureusement pour elle une autre élève arriva et pris place à ses cotés.

"Salut, moi c'est Izsa.
- Salut Izsa. Apoline." Se présenta-t-elle à son tour.

Elle réflechit à ce qu'elle pourrait dire pour entamer la conversation, quelques remarques  sur la météo, le mystérieux contenu du cours ou bien le surnombre indécent des serpentards dans la salle, mais le professeur se racla la gorge pour réclamer le silence et attirer leur attention. Leur cours débutait, mieux valait être attentif. Elles auraient tout le temps plus tard pour faire connaissance.

"Bonjour à vous, je vous invite à me suivre, le cours ne se passera pas dans la serre."

Pas dans les serres, ça voulais dire dehors, et avec le froid de ce début de matinée le cours ne s'annonçait pas des plus confortable... Qu'importe. Au moins ça n'était pas un cours totalement théorique.

Apoline refourgua toutes ses affaires dans son sac et partit à la suite des autres. Ils traversèrent le potager sans s’arrêter et se stoppèrent finalement en face du lac. Elle resserra sa cape contre elle et croisa les bras sur sa poitrine pour se protéger du froid. Une fois tout le monde de nouveau attentif, le professeur prit la parole.

"Bien, si je vous ai emmené ici, c'est parce que nous allons étudier un sujet peu connu de vous."

Moui, en même temps s'ils allaient en cours, c'était principalement pour apprendre des choses qui leurs étaient inconues... passons.

"Les plantes magiques aquatiques. Qu'est-ce que ce sujet vous évoque ? Quelles différences pouvez-vous me donner entre les plantes magiques terrestres et les plantes magiques aquatiques (s'il y en a, évidemment) ?"

C'était une question difficile. Comme le professeur l'avait fait remarquer, on savait peut de chose sur les plantes aquatiques, mais Apoline tenait quand même à faire honneur à sa maison. A peine eut-il posé sa question qu'un des inombrable serpentard présent levait déjà la main pour participer.

"Les plantes aquatiques magiques sont, forcement des plantes qui ont certaines capacités. La Branchiflore, par exemple, est une plante qui permet de respirer environ une heure sous l'eau. Ce sont des plantes qui vivent en ayant forcement contact avec l'eau, tout le temps, mais qui peuvent, je pense, vivre en plein air du moment que leurs racines restent en contact avec le fameux liquide. Elles peuvent également servirent à la composition de potions différentes. "

Evidement, la Branchiflor, la seule plante qu'ils connaissaient tous plus ou moins. Mais son intervention eut quand même le mérite de la mettre sur une piste.

"Il me semble que la  Fleur de Lotus est utilisé pour la préparation de certaines potions, en Chine notamment. Mais après je ne suis pas sûre que ça suffise à en faire une plante magique à proprement parlé..."
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: Cours n°5 Les plantes du lac noir

Message par : Célya L. Shake, Ven 28 Nov 2014 - 14:38


En attendant que le cours ne commence, les deux Serdaigle se mirent à discuter. Les minutes s'écoulèrent doucement, tandis que d'autres élèves arrivaient à leur tour dans les fameuses serres de Poudlard. Trois Serpentard et deux Poufsouffle se présentèrent au cours, saluant le Professeur Higgs au passage, comme il se devait. Une tête familière suivit par après ; il s'agissait d'Apoline, une bleu et bronze un peu plus jeune que Célya, qui la salua ainsi que Jasmine d'un signe de tête avant de s'installer près d'un élève aux couleurs vert et argent. La blondinette sourit à sa camarade de classe et reporta son attention sur ce qui l'entourait. Deux autres Serpentard et un Gryffondor furent les derniers à arriver, ou plutôt les dernières, car c'étaient toutes des filles. Décidément, la Maison des serpents était bien représentée aujourd'hui !

Le Professeur Higgs prit alors la parole. Il salua ses élèves d'une voix forte et leur annonça par la suite que le cours du jour ne se déroulerait pas aux serres mais ailleurs. Interloquée, Célya se demanda bien où l'enseignant les amènerait : dans le potager, la Forêt Interdite, au bord du Lac ? Sans donner plus de détails sur le lieu mystère, le professeur quitta les serres, invitant ainsi les élèves à le suivre au dehors. Resserrant sa cape autour de ses épaules, la bleu et bronze emboîta le pas aux autres et fut frappée par la fraîcheur qui régnait à l'extérieur des serres. Frissonnant malgré elle, la jeune fille suivit le groupe rapidement, afin de ne pas se laisser distancer. La joyeuse troupe, s'il en était, dépassa le potager mais ne dirigeait pas vers le château, ni vers la Forêt. En fin de compte, l'enseignant s'arrêta au Lac de Poudlard. La surface était presque noire, mais c'était un effet d'optique.

« Bien, si je vous ai emmené ici, c'est parce que nous allons étudier un sujet peu connu de vous... Les plantes magiques aquatiques. Qu'est-ce que ce sujet vous évoque ? Quelles différences pouvez-vous me donner entre les plantes magiques terrestres et les plantes magiques aquatiques (s'il y en a, évidemment) ? » dit le Professeur Higgs.

Les plantes aquatiques... Étrangement, ce sujet évoquait quelque chose à Célya. Sa mère ayant été professeur de botanique, elle avait donné tous les livres qu'elle possédait à sa fille, pour l'aider à s'instruire dans cette matière. La blondinette les avait presque tous ouverts mais pas forcément lus, simplement parcourus. Il y en avait un, bien entendu, qui évoquait les plantes magiques aquatiques mais peu de choses lui revenait en mémoire. La Serdaigle attendit qu'un élève de Serpentard réponde, puis qu'Apoline fasse à son tour profiter la classe de ses connaissances, avant de lever la main pour parler.

« Les plantes magiques aquatiques se trouvent, très logiquement, en milieu aqueux. L'une des plantes, qui est très connue, est la Branchiflore. » Elle jeta un oeil en direction de l'élève de Serpentard qui venait de parler, apportant plus de précision. « Elle se trouve principalement dans le bassin méditerranéen, et comme  Levine l'a bien dit, elle permet à quiconque la mange de respirer sous l'eau pendant environ une heure. En fait, il nous pousse des branchies ainsi qu'une membrane entre nos doigts et orteils. »

Célya se souvint du titre du fameux livre d'où elle tenait ces informations sur la Branchiflore : Propriétés des plantes aquatiques magiques du bassin méditerranéen. La jeune fille se tut.
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Cours n°5 Les plantes du lac noir

Message par : Jasmine Vagneur, Ven 28 Nov 2014 - 15:29


Jasmine s'était installée aux côtés de Célya, la saluant avec un petit sourire.

« Hey ! » répondit-elle en lui adressant également un sourire. « Tu as l'air crevée... Ça va ? »

Crevée, elle l'était. Mais, elle ne voulait pas que son amie s'inquiète pour elle. Ses problèmes étaient assez nombreux ces derniers-temps, mais pas question d'y impliquer ses amis. Alors, elle lui répondit d'une voix assurée, tout en lui adressant un sourire le plus convainquant possible.

"Je suis crevée, oui. J'ai jamais été très motivée pour un cours de Botanique à huit heures ! Et toi, ça va ?"

En effet, les cours de Botanique étaient de loin les seuls que la blonde détestait à Poudlard. S'y intéressant peu, elle avait donc de très maigres connaissances en la matière.
Plusieurs élèves arrivèrent entre temps, et Jasmine reconnut une Serdaigle qui lui adressa un signe de tête. La préfète lui répondit par un signe de la main.
Un bon nombre de Serpentards étaient présents, et les aigles étaient peu nombreux. De plus, Jasmine ne pourrait très certainement pas aider sa maison à remporter des points dans ce cours...

Une fois que tout le monde fut rassemblé, le professeur prit la parole, annonçant que le cours de ce jour se déroulerait hors de la serre. Ah...
Sans se poser de questions -à quoi bon ?- la Bleue et Bronze suivit le groupe à l'extérieur, sans dire un mot. Quelques minutes plus tard, ils s’arrêtaient au bord du Lac... Quoi ? Au bord du Lac ?

"Bien, si je vous ai emmené ici, c'est parce que nous allons étudier un sujet peu connu de vous... Les plantes magiques aquatiques. Qu'est-ce que ce sujet vous évoque ? Quelles différences pouvez-vous me donner entre les plantes magiques terrestres et les plantes magiques aquatiques s'il y en a, évidemment ?"

Les plantes magiques aquatiques... Ce que le sujet lui évoquait ? Strictement rien. Quant aux différences entre les plantes magiques terrestres et aquatiques ? A part leur milieu de vie, elle n'en savait rien. Qu'est-ce qu'elle détestait ces moments où elle se sentait si ignorante ! Elle d'habitude si enthousiaste pour participer, là, elle ne comptait pas le faire. Elle ne rapporterait pas de points à sa maison, mais tant pis. Elle préférait se taire plutôt que dire la plus grosse idiotie de tous les temps.

A ses côtés, Célya leva la main et prit la parole. Jasmine savait que la mère de son amie avait été professeur de Botanique. Il était donc évident que sa fille ait hérité de certaines de ses connaissances du milieu botanique.
La jeune femme continuait à se taire, resserrant sa cape autour de ses épaules et piétinant discrètement le sol pour se réchauffer.
Revenir en haut Aller en bas
Severus Storm
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Cours n°5 Les plantes du lac noir

Message par : Severus Storm, Dim 30 Nov 2014 - 16:47


Perdu dans ses pensées, réflexions et hypothèses en tout genre sur le contenu de la valise de son professeur de Botanique, Severus en oublia de formuler une réponse à la question de Levine. L'héritier des Koenig le connaissait assez pour deviner le pourquoi de son mutisme. Cependant, l'étudiant de dernière année ne perdit rien de ce qu'il se passa ensuite. Une Gryffondor entra dans la pièce et sembla s'intéresser visuellement à eux. Levine eut un sourire moqueur avant de la saluer. Severus l'imita, mais fronça les sourcils sans esquisser le moindre sourire. Ce fut ensuite au tour d'Izsa de pénétrer dans la salle de classe. D'un regard, il sut qu'elle l'avait repéré. Serrant les dents, le Serpentard ne se retint pas de lui adresser un charmant sourire dédaigneux. Il avait de plus en plus de mal à se retenir de ne pas lui envoyer un sort ou de l'envoyer bouler. A ces pensées, le professeur Higgs les fit se lever et évacuer la serre afin de se rendre près du lac. Le jeune homme sortit à la suite du troupeau et se dirigea vers le lieu du cours visiblement. Le professeur prit enfin la parole.

- Bien, si je vous ai emmené ici, c'est parce que nous allons étudier un sujet peu connu de vous... Les plantes magiques aquatiques. Qu'est-ce que ce sujet vous évoque ? Quelles différences pouvez-vous me donner entre les plantes magiques terrestres et les plantes magiques aquatiques (s'il y en a, évidemment) ?

Interloqué, Severus imita Levine en haussant un sourcil. Les plantes aquatiques... Bon, soit. Pourquoi pas après tout? Il était juste qu'il ne s'était pas vraiment intéressé à la question lui-même. Alors que Koenig paraissait faire preuve d'intérêt, Severus dirigea son regard vers les montagnes s'étendant au loin. Le paysage était plus palpitant que les plantes aquatiques. Cependant, il se reprit et commença à réfléchir aux questions de son professeur. Levine aborda la question de la Branchiflore sur laquelle Célya rebondit. Le Serpentard tenta sa chance. Levant la main, l'étudiant attendit patiemment l'autorisation de parler. Lorsqu'il la reçut, il expliqua:

- J'imagine que les plantes aquatiques, dites hydrophytes, vivent dans l'eau ou à la surface, c'est-à-dire qu'elles sont capable de se développer et de vivre dans l'eau douce ou salée. J'imagine que leur adaptation à l'eau dépend de leur organisme... Elles peuvent être totalement ou partiellement immerger.

Severus n'en savait pas plus, loin de là. L'étudiant espérait juste avoir abordé un aspect, correct ou non, de la question. Quoiqu'il arrive, le Serpentard apprendrait de ses propos.





Revenir en haut Aller en bas
Harel Chaitan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 Les plantes du lac noir

Message par : Harel Chaitan, Mar 2 Déc 2014 - 15:48


Harel eu à peine le temps de défaire son écharpe que Smith salué sa classe en précisant que le cours ne se déroulerait pas entre les murs vitrés de la serre. Il fallait sans douter. Cet homme fonctionnait à l'inverse du commun des mortels. Aussi lorsque le temps était clément préférait-il s'enfermer dans la chaleur étouffante du dispositif, tandis que dés que le ciel se paraît d'un amoncellement de nuage grisâtre refroidissant considérablement les températures, il choisissait d'emmener ses étudiants à l'extérieur. Logique imparable. Harshing n'avait pas retenu sa candidature grâce à son bon sens, ça c'était une certitude. Réprimant un soupir, la septième année se rhabilla. Au moins, il ne serait pas soumis à des quelconques effets hallucinatoires à l'air libre, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Docilement, Harel suivit le groupe, principalement composé de Serpentard, qu'elle connaissait peu.

Sa dernière année ne se caractériserait pas par la création de quelconque lien. D'ailleurs, l'affinité qu'elle avait construite avec l'institution que représentait Poudlard s'étiolait progressivement, tendant même à disparaître. Aussi lui était-il de plus en plus difficile de quitter les Halles pour revenir au Château ou de délaisser Locus scient et ses responsabilités pour réintégrer son simple statut d'étudiante. Les évènements survenus en juin, puis au cours de l'été n'avaient pas été sans incidence sur l'adolescente, bien qu'elle ne se l'admette pas. Cela avait entraînait une cassure irrémédiable, mais l'orpheline n'était pas encore prête à tourner le dos aux murs qui lui avaient offert une autre vie que celle bien plus sombre qui s'annonçait côté moldu.

La course du troupeau s'acheva près du lac noir. Aucun étudiant ne semblait s'alarmer de la nature du lieu. Parce qu'il ne connaissait pas Smith ! A l'énoncé de l'expression " sujet peu connu de vous ", l'asiatique fronça légèrement des sourcils. Bien sûr, cela voulait tout et rien dire dans le cadre d'un cours de botanique. La plupart des étudiants ne s'intéressaient pas à cette matière, donc n'en connaissait que le stricte minimum. Mais, à force de fréquenter Haplo et ses expériences de botaniste en herbe, la méfiance devenait instinctive sur le sujet.

- Les plantes magiques aquatiques.

En soit le sujet n'était pas très évocateur, ni même précis par ailleurs. Fallait-il comprendre qu'ils s'apprêter à étudier les plantes qui se développaient dans un milieu aquatique ou bien était-ce des plantes qui agissait seulement au sein d'un environnement liquide ? Ou peut-être faisait-il référence à des plantes qui comme la branchiflore conféraient des attributs aquatiques (en plus de se développer dans l'eau) ?

En écoutant ses camarades tenter de répondre aux sollicitations de l'enseignant, Harel comprit que le surprises était générale. De toute évidence, les étudiants s'attendaient à tout sauf à aborder ce thème. A la fois c'était relativement nébuleux comme sujet, vaste et peu connu.

- Monsieur qu'entendez-vous par plantes magiques ? S'agit-il de spécimens intrinsèquement magique comme le filet du diable, la mandragore, la branchiflore ou bien de spécimens qui comme la fleur de lotus peut induire des effets magiques à condition d'entrée dans la composition d'une potions ou autres préparations ? Hasarda-t-elle afin d'éclairer la lanterne du groupe quelque peu désemparé.

Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours n°5 Les plantes du lac noir

Message par : Izsa Hilswood, Mar 2 Déc 2014 - 21:15


La Serdaigle se présenta à son tour :

- Salut Izsa. Apoline.

Hmm, encore un nom que je risque d'oublier. Izsa s'apprêta à continuer la conversation, lorsque le professeur démarra le cours.

"Bonjour à vous, je vous invite à me suivre, le cours ne se passera pas dans la serre."

Pas en serre ? Alors ça, c'était cool ! Un cours qui serait un peu différent ne pouvait être qu'intéressant. Enfin, c'était son intime conviction. Alors, certes, ils allaient se les peler, mais quand même ! Les élèves suivirent le professeur sans sourciller, jusqu'à arriver devant le lac noir. Izsa ne savait pas ce que les professeurs avaient tous, avec les lac, mais c'était définitivement encourageant. Ils allaient peut-être même piquer une tête ! Mais oui, bien sûr, je peux compter là-dessus. Peu d'adultes responsables les forcerait à se baigner par une telle température, une hypothermie était très vite arrivée.

"Bien, si je vous ai emmené ici, c'est parce que nous allons étudier un sujet peu connu de vous."

Hmm... Laisse moi deviner... Les géraniums ! Évidemment, emmenez sa classe devant un lac noir, c'était pour étudiez les fleurs d'ornements, ça paraissait évident.

"Les plantes magiques aquatiques. "

Sérieusement ? Ça alors elle ne s'y attendait pas du tout ! Bon, la première vague d'ironie passée, elle pouvait se concentrer sur le cours.

Qu'est-ce que ce sujet vous évoque ? Quelles différences pouvez-vous me donner entre les plantes magiques terrestres et les plantes magiques aquatiques (s'il y en a, évidemment) ?

Bon, une fois passée les réponses magiques du style :"les plantes terrestres sont sur terre et les plantes aquatique sont dans l'eau", Izsa se décida à participer. Elle n'avait pas beaucoup de connaissance en plantes magiques aquatiques, mais en plantes aquatiques tout court, c'était une autre histoire. Il était temps d'illuminé ses ignorants par un peu de savoir moldu.

-Pour ce qui est des plantes aquatiques en général, il y a pas mal de chose à dire. On peut par exemple remarquer que plus les plantes vivent profondément sous l'eau, moins elles seront vertes et plus elles seront dans des tons rouges. Cela s'explique par la photosynthèse, et les différentes profondeurs que peuvent atteindre les longueurs d'ondes de la lumière.

Izsa jeta un coup d'oeil autour d'elle, parfaitement consciente d'avoir pommé les trois quarts de la classe rien qu'au mot "photosynthèse".

-Plus les plantes seront profondes, moins elles auront de pigment chlorophylliens, vert donc, et plus elles auront de carotène. Bref, je serais ravie de l'expliquer plus en détail, mais je suis sûre que personne n'a comprit à ce que je viens de raconter.

Ce n'était pas très flatteur pour ses camarades, mais lesquels d'entre eux avaient des notions en physique et en biologie ? Quelques Né-Moldu, tout au plus, et encore il s'agissait de notions avancés.
Revenir en haut Aller en bas
Castiel Shepard
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 Les plantes du lac noir

Message par : Castiel Shepard, Mar 2 Déc 2014 - 22:35


Les deux serpentards saluèrent Castiel, poliment mais froidement, d'un hochements de têtes. Elle avait connus des gens plus chaleureux, même des serpents. D'ailleurs, elle vit Roch, un vert et argents qu'elle avait rencontré a un cours de potion, un gentil garçon. Elle le salut de loin mis il ne la vit sûrement pas, de toute façon, la jeune américaine était trop occupée a essayer de retrouver son souffle après sa course folle.

A peine retrouvât elle une respiration régulière que le professeur prit la parole:


Bonjour à vous, je vous invite à me suivre, le cours ne se passera pas dans la serre.



Quoi!? Sérieusement ? A contre cœur, Castiel suivit ses voisin, quelques pas derrière eux, loin d'être ravie. Elle frissonnât un grand coup en sentant l'air froid de l'hiver lui tomber dessus en sortant des serres. C'est dans ces moment la que le Colorado et ses chaudes températures lui manquait. Surtout que le fais que s chemise soit trempée ne le réchauffait pas, elle aurait due prendre une écharpe.

Pendant une dizaine de minute, le groupe marchât d'un pas rapide vers le lac qui semblait noir avec la sombre lumière d'hiver. " Dommage qu'il n'ait pas gelé, j'ai toujours eu envie d'essayer le patin a glace" pensât Castiel, marchant en queue de groupe.

Le professeur, dont elle avait oublié le nom, s'arrêta, posât sa mallette en commença son cours:

Bien, si je vous ai emmené ici, c'est parce que nous allons étudier un sujet peu connu de vous. Les plantes magiques aquatiques.
Qu'est-ce que ce sujet vous évoque ? Quelles différences pouvez-vous me donner entre les plantes magiques terrestres et les plantes magiques aquatiques ?


Castiel n'aimait spécialement pas la botanique, mais si en plus ils commençaient a parler algues...

Elle hésitât a proposer quelque unes de ses idées mais déjà d'autres élèves se précipitaient pour répondre en elle leur laissât le privilège du blabla, restant en retrait. Tant pis pour les points, elle aurait le temps de se rattraper, même si elle était la seule rouge et or ici.
Revenir en haut Aller en bas
Apoline Berlotty
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 Les plantes du lac noir

Message par : Apoline Berlotty, Mer 3 Déc 2014 - 0:01


Malgré la participation plus ou moins active des élèves, le cours n'avançait pas vraiment. Célya apporta d'autres éléments de précision au sujet de la branchiflore et un second serpentard prit la peine de leur donner une définition en dix lignes de ce que "vivre sous l'eau"  signifiait. Une troisième fille de serpentard, qu'elle n'avait même pas remarqué jusque là tellement elle était discrète, formula la question qu'Apoline se posait aussi sur la notion précise de "plantes magiques". Bref, rien de bien passionnant.

Le cours semblait tourner en rond quand sa voisine de tout à l'heure – Isza – prit la parole pour leur sortir une sorte de discours incompréhensible sur la physiologie des plantes qui laissa interdite la majorité de la classe. Ses connaissances en latin lui indiquaient que photo signifiait lumière. Peut être qu'Isza voulait dire que les plantes aquatiques étaient lumineuses? Mais quel rapport avec les autres choses incongru qu'elle avait cité, comme la taille des ondes – ça encore Apoline pouvait le concevoir, après tout, eau, onde, cela pouvait avoir un certain sens – et les carottes? Si cela avait fait partie d'une quelconque branche de la magie, elle aurait su de quoi il s'agissait – sans vouloir paraître présomptueuse – ou du moins elle n'aurait pas été complètement paumée, comme c'était le cas maintenant. C'était surement une sorte de fantaisie moldu.  

Après qu'Isza eut terminé son étrange discours, Apoline se rapprocha de la serpentard et lui chuchota quelques mots, assez bas pour que personne n'entende.

"C'est pas pour te vexer, mais j'ai presque rien compris à ce que tu viens de raconter. D'où tu tient tout ça?""
Revenir en haut Aller en bas
Roch D'Almenarc'h
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 Les plantes du lac noir

Message par : Roch D'Almenarc'h, Sam 6 Déc 2014 - 3:11


Roch remarqua que les joues de Autumn avaient légèrement teinté au rose. Au moins, elle ne restait pas indifférentes à ces paroles. Ce qui combla intérieurement de joie le français. C'était un bon début pour une approche. La jaune et noir continua

"Désolé, c'est pas mon jour et sinon merci d'essayer de me redonner le sourire, peut-être qu'un jour tu reverras la vraie Autumn et pas celle de maintenant et que tu as sous les yeux. Je sais que les Serpentards sont tout mignon, tout gentil, j'ai l'exemple avec plusieurs personnes".

Et tous en lui disant ça, elle chercha discrètement du regard un autre vert et argent posté un peu plus loin dans la serre. Le cour de botanique venait de commencer. Le professeur pris la parole. À parement, il avait l'air de connaitre autant d'élèves dans la serre quand connaissait Roch. C'est-à dire aucun. Il avait constamment le nez dans son trombinoscope, à chaque fois qu'un étudiant arrivait. Seule une élève de septième année de Serpentard, avait l'air de lui être familier. Le cours de botanique aura lieu dehors, au grand désarroi du français. Avec le temps qu'il faisait dehors, le cour risquerait d'être folklorique. Le professeur Higgs pris la tête du groupe et sortie de la serre, prenant la direction du potage, mais si ni arrêtant pas. La balade à dura dix bonnes minutes. Le froid était persistant et le vert et argent avait essayé de se réchauffer, c'était cause perdue, ses mains étaient congelées. La promenade s'arrêta au bord du lac. L'enseignant posa sa valise sur l'herbe humide et se retourna vers sa classe en parlant bien fort.

-"Bien, si je vous ai emmené ici, c'est parce que nous allons étudier un sujet peu connu de vous"

Le frenchy était bien curieux de savoir qu'elle serait le thème de la leçon du jour. De toute façon sa curiosité allait vite être satisfaite. Et tandis que le professeur continuait son cours, Autuumn s'approcha de Roch et lui glissa.

"-Hum, Roch....évite de me draguer par contre, sinon je sens qu'il va y avoir un meurtre un jour"

Qu'est-ce quelle raconte? Ce n'était pas du tout l'intention du jeune homme. Il voulait seulementfaire connaissance. Est l'autre Serpentard, quelle regardé longuement dans la serre, qui la mettait mal à l'aise. Où tous simplement, parce qu'il était en couple. Il regarda de loin avec un sourire aux lèvres son condisciple vert et argent, le saluant du regard et se tourna vers la Poufsouffle, lui murmurant dans l'oreille.

Ne t'inquiète pas Autumn, je serai sage comme une image avec toi. Croix bois, crois de fer. Si je ment je vais en enfer. Et tous en disant cela, il se retourna et continua à écouter le cour.

-'"Qu'est-ce que ce sujet vous évoque ? Quelles différences pouvez-vous me donner entre les plantes magiques terrestres et les plantes magiques aquatiques (s'il y en a, évidemment) "?

Roch nu pas le temps de répondre. Ca lui apprendra à papoter. De plus, la botanique, n'est pas une matière où il est le plus fort. Il avait tous interré à écouter au lieu de papoter. Soudai, il lui vint une suggestion, qui fît partager à la classe.

"- Je dirais qu'il y en a aucune. On se sert du contenu des deux, selon si elle est magique ou pas pour la préparation de potions en autre. Tenta-il sans conviction.
Revenir en haut Aller en bas
Aleor Higgs
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 Les plantes du lac noir

Message par : Aleor Higgs, Dim 7 Déc 2014 - 17:30


[Hrp] Je suis désolé du retard, je posterais demain la réponse, j'ai quelques festivités qui m'ont empêché de terminer mon RP ! Si y en a qui n'ont pas encore répondu, ça leur donne un peu plus de temps Wink. Encore une fois désolé !]
Revenir en haut Aller en bas
Aleor Higgs
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 Les plantes du lac noir

Message par : Aleor Higgs, Lun 8 Déc 2014 - 20:36


Levine, de serpentard, fut le premier à répondre à la question du professeur. Aleor hocha la tête, dans un premier temps, afin d'approuver ce que disait le jeune Koenig. En revanche, Smith tira une grimace lorsque l'élève énonça le fait que les plantes aquatiques pouvaient tenir hors de l'eau, en ayant seulement leurs racines dedans. Toutefois, le professeur ne répondit pas de suite à l'élève et laissa les autres s'exprimer.
Toutefois, les premiers bavardages se firent remarquer bien tôt. Il fallait admettre qu'Aleor cherchait particulièrement les les élèves qui bavardaient. A vrai dire, cela ne le dérangeait pas du tout. Mais il s'était trouvé un malin plaisir à reprendre les élèves, telle une frustration remontant au temps où il avait lui-même été élève à Poudlard. Cette fois-ci, il avait rapidement repéré Miss Avery qui chuchotait bien discrètement avec Mr d'Almenarc'h. A ces deux là, Aleor ne manqua pas de leur faire remarquer :


Si la théorie des plantes aquatiques vous ennuie, je peux vous proposer un tour dans le lac pour nous ramener quelques spécimens, Miss Avery et Mr d'Almenarc'h, la température y est idéale.

Suite à cela, l'attention du professeur se tourna vers Miss Berlotty qui donna plusieurs éléments de réponse intéressants. Aleor lui répondit de suite :

En effet, comme vous le dites, les plantes magiques aquatiques auront certaines capacités... magiques évidemment. Cela permet de répondre à votre réflexion : je suis désolé, Miss Berlotty, mais le lotus ne peut être qualifié de plante magique.
Quant à savoir si elles peuvent vivre en dehors de l'eau, cela va dépendre de leurs propriétés, mais sachez que la plupart des plantes magiques aquatiques nécessitent tout de même de se trouver dans leur environnement, immergées ou partiellement dans l'eau. La Branchiflore aura besoin d'eau, et pas de n'importe quelle eau, une eau hautement minéralisée.


Miss Shake ajouta une autre remarque sur la branchiflore qui était correcte, ce à quoi le professeur acquiesça d'un signe de la tête.

Peu de mains se levaient pour apporter des réponses à la question du professeur. Etait-ce le sujet du cours ou bien l'heure matinale qui endormait les élèves ? Peut-être les deux.
Enfin, Severus Storm intervint en apportant une réponse bien poussée, sans doute avait-il prit le soin d'étudier un peu le sujet récemment car il apportait des termes bien savants. De même, Miss Chaitan posa une question. Le professeur réagit à la réponse du serpentard tout d'abord :


Vous avez raison, mais attention à une chose, M. Storm, ne dites pas que les plantes sont capables de vivre dans l'eau ; il s'agit plus que d'une possibilité, mais d'une nécessité : elles vivent dans l'eau. De même, ces plantes ne s'adaptent pas vraiment, elles s'installent là où elles le peuvent. Autrement, leurs graines ne germeront p...

Aleor s'arrêta subitement lorsqu'il réalisa la question de Harel. Le professeur plissa les yeux, perplexe, et se retourna tout-à-coup vers la jeune élève de serpentard et répéta plusieurs fois d'un air étrange :

Les plantes magiques, les plantes magiques...

Il cessa de répéter lorsqu'il s'aperçut que tous les regards le regardaient étrangement. Sans bouger la tête, il balaya doucement de ses yeux l'ensemble de la classe réunie devant lui. Il demanda :

Je n'ai jamais indiqué ce qu'étaient les plantes magiques ?

Il remua la tête et s'exclama :

Je suis désolé, j'ai oublié la base de notre cours ! Alors attention, écoutez-bien la définition des plantes magiques car cela vous sera utile tout au long des cours de botanique : la plante magique est toute espèce végétale qui possède directement des propriétés magiques.

Joignant ses mains derrière son dos, il marcha autour du groupe d'élèves et précisa :

J'ai dis "directement", cela signifie que la plante elle-même suffit à faire révéler des propriétés magiques ; pas besoin de mélanges ou autres. Donc, le lotus n'est pas une plante magique. Si on continuait comme ça, le pamplemousse serait une plante magique...

Le professeur donna à nouveau la parole aux élèves et Miss Hilswood intervint. Aleor sourit en la voyant raconter ses explications complexes. D'ailleurs, Miss Berlotty ne cacha pas son incompréhension en demandant d'expliquer cela. Le professeur intervint :

Vous avez raison, Miss Hilswood, on aura tendance à trouver des plantes aux tons plus rouges en fonction de la profondeur à laquelle on les trouvera. D'ailleurs, si vous descendez sous l'eau, vous ne vous en apercevrez pas car la couleur rouge ne se voit pas au bout d'une dizaine de mètres sous l'eau et tout a tendance à devenir vert.
Toutefois, attention, car cette règle s'applique aux plantes non magiques. En effet, vous pouvez trouver des plantes magiques de toutes les couleurs, et à toutes les profondeurs !


Roch, de serpentard, celui qu'Aleor avait reprit auparavant, fit une remarque en soulignant le fait qu'il n'y avait pas de différence entre les plantes terrestres et les plantes aquatiques. Aleor s'exclama alors :


Ai-je demandé, Mr d'Almenarc'h, s'il y avait une différence entre les plantes terrestres et les plantes aquatiques ? Il ne me semble pas. J'ai demande quelle était la différence, car il y en a une. Vous me donnez toutefois l'occasion de synthétiser les réponses de vos camarades. Les plantes aquatiques sont celles qui ont besoin de se développer dans un milieu aquatique, c'est-à-dire sur ou dans l'eau. Parmi ces plantes, on peut trouver d'autres catégories de plantes telles que les plantes maritimes ou lacustres, par exemple. Bien, passons à l'étude d'une plante qui a déjà été citée par plusieurs d'entre vous...

Aleor se déplaça vers sa mallette et commença à ouvrir les crochets qui servaient à la maintenir fermée. A peine eut-il commencé à l'ouvrir que la mallette s'ouvrit seule, laissant apparaître un petit elfe de maison.
Avant que les élèves ne soient choqués de ce petit être contenu dans dans la mallette, Aleor précisa :


Ne vous en faites pas, cet elfe de maison passe sa vie à s'enfermer quelque part... On va d'ailleurs lui donner l'occasion de sortir un peu.

Alors que l'elfe de maison avait été sorti de la mallette, il ne bougea pas d'un pouce et restait timidement blotti contre lui. Il n'avait même pas osé regarder les pieds des élèves qui étaient à côté de lui, il s'était contenté d'un bref petit regard vers Aleor qu'il connaissait un peu. Ce n'était pas l'elfe du professeur mais un elfe de Poudlard qui servait aux cuisines qu'Aleor avait repéré un jour, caché dans son propre bureau. Les deux n'avaient jamais conversé car l'elfe n'avait jamais osé parler, ce qui avait d'ailleurs eu tendance à énerver Aleor dans un premier temps, même s'il l'avait laissé chez lui. Enfin, était venue l'occasion de rendre cet elfe utile par un travail pratique près du lac noir. Aleor demanda aux élèves :

Notre camarade adorerait faire un tour dans le lac, sous l'eau. Que lui conseillerez-vous ? Je tiens à dire que je ne pense pas forcément à une plante...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°5 Les plantes du lac noir

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 4

 Cours n°5 Les plantes du lac noir

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.