AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques
Page 8 sur 10
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°4 : Les créatures aquatiques
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Aiko Wilkerson
Gryffondor
Gryffondor

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°4 : Les créatures aquatiques

Message par : Aiko Wilkerson, Mer 3 Déc 2014 - 14:48


Eléna s'installa contre un arbre sa fleur violette à la main. La lionne était enroulée dans une couverture et essayé de se réchauffer le plus lorsqu'elle vit Kyara arriver vers elle d'un pas pressant. Arrg qu'est-ce qu'il y avait encore ? La brune eut un frisson. Miss Blanchet s'approchât et lui arracha la plante des mains avant de la jeter dans le lac. Elle la détestait vraiment à ce point ? Gilbert soupira et se leva.

- Parmi toutes les plantes du lac, il a fallu que vous en preniez une toxique ! De plus, nous sommes en cours miss Gilbert, vous n'êtes pas là pour faire la cueillette ! Si dans quelques heures une sensation de brûlure se fait ressentir dans vos mains, n'attendez pas et filez à l'infirmerie.

Poussant un soupir, Kyara se détourna de son élève afin de rejoindre les nouveaux arrivants. Eléna se laissa tomber contre l'arbre observant au loin la Sirene qui parlait avec les autres êtres. Elle avait monté un complot ou quoi ? Réfléchissant deux secondes la lionne se calma. Temps qu'elle fesait pas perdre de point à sa maison hein.. La prof de soins aux créatures magiques n'avait pas l'air fan de plantes.
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°4 : Les créatures aquatiques

Message par : Jasmine Vagneur, Mer 3 Déc 2014 - 18:58


Jasmine continuait de piétiner le sol en proie à un immense froid. Même si c'était dur à admettre, elle avait hâte d'être dans l'eau. Il n'y ferait pas beaucoup plus chaud, mais au moins, elle y serait active. D'autres élèves rejoignirent le groupe, et Ebenezer la salua. Elle adressa un petit sourire à son nouveau collègue en répondant un rapide "salut", avant de se tourner vers Miss Blanchet. Celle-ci commençait à s'impatienter, et pressa les derniers élèves. Une fois qu'ils furent tous fin prêts, elle s'avança vers le Lac, où se trouvaient des êtres de l'eau. Elle eut l'air de leur parler un peu, avant de les présenter aux élèves. Jasmine les observa quelques instants.

- Le but de l'exercice est de rejoindre le calamar géant et de prendre un des rubans se trouvant sur son corps. Oui, je me suis amusée à en coller pour vous. C'est une créature inoffensive, donc il ne vous arrivera rien. De plus, deux êtres de l'eau escorteront chacun de vous pour rejoindre le calamar. Néanmoins au vu de l'entente entre les êtres de l'eau et le calamar pour les derniers mètres ce sera à vous de vous débrouiller. Il ne devrait pas y avoir de problèmes et si vraiment vous rencontrez une difficulté, ils vous aideront.

Le calamar géant ? Des rubans collés sur son corps ? C'était original, on ne pouvait pas dire le contraire. Heureusement qu'elle avait précisé qu'il était inoffensif, elle tenait tout de même à sa vie !
La présence deux êtres de l'eau avec elle la rassurait d'un côté, mais elle ne pouvait s'empêcher de penser qu'ils n'avaient pas l'air très gentils. Si elle se faisait attaquer par des Strangulots, viendraient-ils vraiment l'aider ?

Voyant ses camarades s'approcher petit à petit du Lac, elle en fit de même, se dirigeant vers la caisse indiquée par leur professeur. Elle y prit une blanchiflore et s'avança près de l'eau. Elle n'avait jamais goûté à cette plante, mais se doutait bien que ce ne devait pas être très bon. Alors, sans hésiter trop longuement, elle la fourra dans sa bouche, l'avala en se pinçant le nez et plongea. Enfin non, elle avait presque plongé, mais s'était résignée au dernier moment. A vouloir tout faire rapidement, elle en avait oublié la forte possibilité d'un violent choc thermique. Alors, elle se pencha et recueillit l'eau en trempant ses mains jointes en forme de bol. Puis, elle se mouilla le visage et la nuque, frissonnant au contact de sa peau et de l'eau gelée. Elle avait bien fait de ne pas se jeter tout de suite, elle serait certainement déjà morte. Une fois cela fait, elle jeta un dernier coup d'oeil autour d'elle avant de plonger.

Le choc la tétanisa, l'empêchant d'esquisser le moindre mouvement pendant des longues secondes. Finalement, elle sentit que quelque chose changeait. Elle fut soudain prise d'un horrible mal de crâne, et porta instinctivement sa main à sa tempe. Puis, tout en se tortillant dans tous les sens, elle sentit un changement au niveau de son cou. En touchant cet endroit, elle sentit sa peau s'ouvrir, puis se refermer au rythme de sa respiration. Des branchies. Elle porta son regard sur ses pieds qui étaient désormais des palmes. Elle pouvait voir nettement tout ce qui l'entourait, sans avoir du mal à s'approprier l'oxygène nécessaire à son organisme. La sensation du poignard s'enfonçant dans son crâne s'estompa, laissant place à une forte envie de parcourir les environs. Au moment où elle faisait quelques brasses, deux êtres de l'eau la rejoignirent. Jasmine les salua d'un léger signe de tête, et, voyant qu'ils ne l'aideraient pas à choisir une direction à prendre, se tourna vers l'endroit vers lequel semblaient aller tous les élèves. Tout en restant à bonne distance des autres, elle prit le même chemin qu'eux. Elle ne tenait pas à se perdre, mais encore moins à faire face à un strangulot. Ces derniers seraient très certainement plus attirés par un groupe d'élèves plutôt qu'une seule.

Alors, la préfète nageait à bonne allure, sans toutefois aller trop vite pour éviter de s'essouffler. Après ce qui pouvait tout aussi bien être des minutes que des heures, elle aperçut un tentacule. Elle s'en approcha prudemment, vérifiant que ses accompagnateurs se trouvaient bien derrière elle. Ils se trouvaient à quelques mètres d'elle, ne souhaitant pas approcher de la créature. Elle vit, à quelques mètres, un des rubans dont parlait Miss Blanchet. La Bleue et Bronze nagea vers l'objet de sa convoitise, et, tenta de l'arracher. En y mettant beaucoup de force, elle y parvint. Un grand sourire prit forme sur ses lèvres. Trop facile.

Et non, elle n'aurait même pas dû formuler cette pensée. Mécontent d'avoir ainsi été chatouillé, le calamar fit un léger mouvement de tentacule. Seulement, il avait beau ne pas y avoir mit beaucoup de puissance, sa force naturelle suffit à créer assez de courant pour que Jasmine soit projetée dans l'eau. Elle se cogna contre un rocher, manquant de s'évanouir sous la douleur. Ce fut son front qui percuta la roche, provoquant un bref moment de léthargie chez la jeune femme. Néanmoins, sentant que quelque chose la rattrapait, elle ouvrit ses yeux qui s'étaient fermés sous le choc, et comprit qu'après s'être cognée, elle avait commencé à couler. L'un des êtres de l'eau la redressait, tenant de la réveiller complétement en tapotant sa joue. Jasmine secoua la tête, reprenant peu à peu ses esprits. Une fois remise de sa chute, elle vérifia que e ruban se trouvait toujours enfermé dans son poing. C'était le cas. Elle avait eu beau manquer d'être assommée, elle n'avait pas lâcher son bien. Ses yeux rencontrèrent alors un liquide rouge qui flottait au niveau de son visage. Du sang. Elle devait saigner du front. Il fallait qu'elle remonte. Elle hocha la tête en direction de l'être qui la soutenait, affirmant qu'elle allait à peu près bien, et qu'elle serait capable de nager.

Sans lâcher le ruban, elle le fit glisser autour de son poignet, et s'empressa de nager vers le haut. Elle se fatiguait; ses muscles avaient déjà fait trop d'effort, et elle se sentait petit à petit vidée de ses forces. Après un moment qui lui parut interminable, elle sortit enfin sa tête de l'eau. Les branchies et les palmes disparurent, tandis qu'elle nageait difficilement vers la terre ferme. Quand elle l'atteignit, elle se laissa tomber sur le sol, adressant tant bien que mal un salut aux êtres de l'eau. Après quelques instants passés à reprendre un rythme respiratoire quasi normal, elle se releva lentement, portant une main à son front. Le sang y coulait moins, mais la douleur était toujours présente. Seulement, ce qui l’inquiétait le plus, ce n'était pas sa blessure. En fait, après sa transformation quand elle avait plongé, elle n'avait plus ressenti de froid. Désormais, le vent glacé l'agressait, la faisait tituber. Elle parvint au pouf qu'elle avait occupé, et y saisit son sac. La blonde en sortit sa serviette, qu'elle roula immédiatement autour d'elle, grelottant de froid. Puis, elle se tourna vers la professeure, lui indiquant d'un signe de menton le ruban roulé autour de son poignet. Eh bien non, elle n'avait pas la force de parler.


Dernière édition par Jasmine Vagneur le Lun 8 Déc 2014 - 19:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sean Balor
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°4 : Les créatures aquatiques

Message par : Sean Balor, Mer 3 Déc 2014 - 20:21


- Je vous présente Luhïs et son peuple. Ils vont nous aider pour le cours, j'attends de vous un comportement exemplaire avec eux sinon vous le regretterez et amèrement.

Sean avait longuement regardés les livres sur les êtres de l'eau quand il était enfant mais en voir réellement était impressionnant, il l'est regarda de haut en bas, il ne savait pas si il devait être surpris ou émerveiller. Ils étaient sortis de l'eau et l'un d'eux devait être le chef puisque la professeur l'avait présentait, les autres devaient aussi avoir un rang mais Sean ne faisait pas attention à leurs rang, ils préféraient les regarder de long en large. La professeur les avait prévenue qu'il regretterait d'avoir un mauvais comportement, l'irlandais se demanda ce que cela voulait dire, il avait envie de voir évoluer sous l'eau ses êtres mais son envie de voir de quoi était capable ses êtres. Il abandonna finalement le projet il ne comptait pas se faire tuer aujourd'hui que sa soit par la professeur ou pas un de ses êtres.

- Le but de l'exercice est de rejoindre le calamar géant et de prendre un des rubans se trouvant sur son corps. Oui, je me suis amusée à en coller pour vous. C'est une créature inoffensive, donc il ne vous arrivera rien. De plus, deux êtres de l'eau escorteront chacun de vous pour rejoindre le calamar. Néanmoins au vu de l'entente entre les êtres de l'eau et le calamar pour les derniers mètres ce sera à vous de vous débrouiller. Il ne devrait pas y avoir de problèmes et si vraiment vous rencontrez une difficulté, ils vous aideront.

Sean écouta la professeur malgré le faite qu'il était vraiment concentrés sur ses créatures, il prit note dans sa tête d'essayer de discuter avec les êtres de l'eau pour en savoir plus sur eux. Il fallait donc rejoindre un calamar géant inoffensif ce qui rendait bien moins intéressant l'exercice, il fallait aussi récupérait un ruban ce qui semblait relativement simple. Le seul soucis apparent dans ces consignes c'était le faite de devoir se débrouiller seul pour récupérer le ruban, Sean n'était pas du tout rassuré de devoir se coltiner les derniers mètres seuls en face d'un monstre qui pourrait faire de lui une crêpe en un seul coup de de tentacules.

- Que ceux qui maîtrisent le sortilège s'en servent et commence l'exercice. Les autres vous trouverez dans la caisse des branchiflores, la transformation n'est pas agréable, mais ce sera efficace. De plus vous serez de retour bien avant l'heure d'expiration. Vous pouvez y aller !

Sean avait l'habitude de plonger sous l'eau en Irlande et hésita un bout de temps avant de s'emparer de cette "chose", il l'as regarda dans tous les sens et finit par enfin mordre un morceau de cette plante, le gout dans la bouche de Sean fut simplement et purement horrible, l'Irlandais se retint de recracher sa gorge toute entière. Le changement ne fut pas difficile vue que Sean était entrain d'essayer de survivre au gout de la plante aquatique, il se rendit compte après s’être transformer de son changement d'état, il plongea et deux êtres de l'eau le suivre prestement.

L'Irlandais s'habitua rapidement à sa condition, il nageait rapidement mais sans plus il voulait observer la vie sous-marine, les poissons qui nageaient était assez commun mais l'irlandais adorait les poissons et perdait son temps à les observer, il n'était pas pressée et demanda à ses compagnons par des gestes de ne pas allez trop vite car il souhaitait vivre un bon moment sous l'eau. Il continua donc tranquillement son chemin jusqu'à ce que d'algues l'interpelles, il ne connaissait pas ce genre de chose et s'approcha assez près pour vérifier malgré les grands gestes des créatures censés le surveiller.

L'irlandais s'approcha donc de ses algues qui l'attirait lorsque l'une d'elle s'entoura autour de son bras et le tira d'un coup, l'Irlandais fut pris de panique et les être de l'eau accoururent pour l'aider, deux autres de ses algues sortirent pour entouraient les êtres de l'eau qui avait la chance d'être armés et plus malins et se débarrassent d'eux rapidement, L'Irlandais finit quand à lui à brisé l'algue qui le retenait avant de remarquer que cela était des Strangulots. Il revint rapidement vers ses gardes qui finissaient de se débarrasser de leurs soucis et lui passèrent un sacré savon de ce que compris l'Irlandais mais finirent par le féliciter de s'être débarrasser d'un Strangulot de la manière dont il à fait.

Les trois continuèrent leurs chemins cette fois-ci sans s'attarder pour éviter de rencontrer une autre de ses peu sympathiques plantes. Ils firent par voir de loin la bête, elle était réellement gigantesque et Sean eut du mal à croire que cette chose existait belle et bien et n'était pas un effet secondaire de la plante, il se tournis vers les deux êtres d'eaux derrière lui mais eux aussi avaient l'air de la voir. Aodh décida d'en finir une bonne fois pour toutes et se mit à rapidement se rapprocher du Calamar, l'irlandais était décidé à sortir d'ici mais d'avant regarder le comportement la bête.

L'Irlandais finit par voir les ruban accrochés certains était déjà retirés mais il s'en fichait arrivés premier ne serait d'aucun intérêt sans profitait de la bête, il se rapprocha jusqu'au ruban et en décolla un bêtement avant de retourner jusqu'à ses gardes et de leurs donnés. L'irlandais revint vers le Calamar et ne put s'empêcher d'ignorer les envies de partir de ses deux gardes, il monta jusqu'au gigantesque yeux de la bête et se regarda à l'intérieur de l'iris noir. Il voulut toucher mais par peur que la bête réagissent mal il ne tenta pas et préféra continuait de monter pour allez se placer sur la tête du calamar de la il put voir le gigantisme de la bête, il se décida de rapidement redescendre jusqu'au tentacule pour récupérer quelque chose.

Il descendit longuement mais surement jusqu'aux tentacules de la bête et coupa d'un coup sec et de toute ses forces, un tout petit bout de tentacules ce qui eut pour effet de gêner la bête. L'Irlandais revint avec son précieux à ses gardes.

Le retour fut moins long que l'aller et l'Irlandais fut assez heureux lorsqu'il vu enfin la lumière du jour, il sortit de l'eau trempés avec les deux gardes autour de lui. Il vit les personnes arrivait devant lui et heureusement il n'était pas le dernier, il aurait du mal à justifié son retard en disant qu'il voulait simplement explorer la flore et la faune sous-marine du lac, il se serait probablement fait tué dans la seconde par la professeur de SACM. L'Irlandais se dirigea vers elle et déposa près du professeur le Ruban qu'il avait décollés du Calamar.

- Tenez vous penserez à le mettre sur ma tombe si jamais je meurs de froid avant la fin du cours et sa c'est cadeau.

Il déposa au passage le bout de tentacule qu'il avait coupés net, il partit chercher son écharpe et sa couverture et se vautra dans un pouf près de Flora.

- Tu vas mourir de froid toi aussi visiblement... et désolé de t'avoir ignorer toute à l'heure mais j'étais un peu plongés dans mes songes.

Lui aussi était entrain de mourir de froid sortir de l'eau était facile s'habituer à la température froide dehors en était une autre.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kyara Blanchet
avatar
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°4 : Les créatures aquatiques

Message par : Kyara Blanchet, Mer 3 Déc 2014 - 21:20


Ceux ne maîtrisant pas le sortilège ne semblaient pas les plus heureux et Kyara pouvait les comprendre. Manger de la branchiflore n'était pas le meilleur repas au monde, encore plus après un bon petit déjeuner. La brune espérait que personne ne déciderait de vomir suite à ça, même si elle n'aurait pas à nettoyer. Ils étaient dehors, ça ferait de l'engrais, un peu spécial, pour les plantes.

Tandis que Kyara était à ses pensées, Jasmine arriva à son tour. Elle avait du sang sur le front. Fronçant les sourcils une nouvelle fois, la Française écouta le compte rendu des êtres de l'eau avant de rejoindre son élève. Cette dernière avait une serviette autour d'elle, cela n'empêche pas Kyara de prendre une couverture au passage pour lui donner. On n'en avait jamais assez pour se réchauffer. La serdaigle avait son ruban en main et le montra à sa professeure.

- Ne bougez pas miss Vagneur.

Pointant sa baguette sur le front de son élève, la brune informula une formule de soin pour refermer la plaie. Généralement, la blessure était microscopique, mais cela n’empêchait pas d'avoir le droit à une bonne dose de sang. Même les jours de Jasmine n'étaient pas en danger, Kyara préférait soigner sa blessure que de la laisser se vider. D'autant plus que l'eau du lac n'était pas la plus propre au monde ! Coinçant sa baguette derrière son oreille, la Française donna ensuite la couverture à son élève avant de retourner à côté du lac.

Sean était en train de se diriger vers Kyara, vu qu'il dégoulinait, la brune arriva rapidement et sans efforts à la conclusion qu'il sortait du lac. Il lui donna alors le ruban qu'il avait enlevé au calamar avant de prendre la parole.

- Tenez vous penserez à le mettre sur ma tombe si jamais je meurs de froid avant la fin du cours et ça c'est cadeau.

Il lui donna alors autre chose qui était un peu collant au toucher avant de prendre son écharpe sa couverture et de s'asseoir à côté de Flora. Haussant les sourcils, Kyara baissa son regard sur ce que venait de lui donner Sean et resta muette de stupeur. Un bout de tentacule ... Ce crétin avait coupé au calamar un bout de tentacule !!! Mais il était complètement malade !!! Sentant la colère monter, Kyara rejoignit Sean avant de lui jeter le tentacule au visage tout en criant.

- Sombre crétin ! Qu'est ce que vous avez dans le cerveau ?!! RIEN APPAREMMENT ! Qu'est ce qui vous a pris de couper un tentacule au calamar géant ?! Ce n'est pas un vulgaire poisson !! C'est un être rare et vous .... vous osez faire ça gratuitement ! Vous venez de gagner une journée de retenue, samedi et vous avez de la chance que je ne vous renvoie pas dans l'eau !

Le regardant avec mépris, Kyara retourna jusqu'à son sac et attrapa un bout de parchemin ainsi qu'une plume avant de regarder le reste des élèves.

- Pour ceux n'ayant pas fait l'exercice, je vous déconseille de faire comme monsieur Balor ou quelque chose pouvant perturber le cours sinon ça ira mal. Vraiment.

S'installant sur son fauteuil, Kyara se chargea de rédiger la note pour le concierge qui allait avoir du travail samedi.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Flora Sulivan
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°4 : Les créatures aquatiques

Message par : Flora Sulivan, Mer 3 Déc 2014 - 22:18


Flora toujours blottie dans sa couverture observait les autres élèves plonger tour à tour, elle était bien contente d’en avoir fini avec cette épreuve physique qui l’avait particulièrement fatiguée, elle espérait uniquement d’avoir fait gagner quelques points à sa maison. Elle observa de loin et ne vit pas du tout sa cousine remonter des profondeurs, elle avait sûrement rencontré quelques strangulots sur le passage. Elle vit alors que Miss Blanchet s’entretenir avec les deux êtres qui l’avait accompagnée, elle n’avait aucun soucis à se faire car elle n’avait pas du tout manqué de respect, au contraire elle respectait ces créatures.

Toujours silencieuse, Flora vit alors une camarade dont le nom lui échappait remonter avec une fleur, qui semblait être empoisonnée car elle vit aussitôt le professeur lui rappeler de ne pas ramener n’importe quelle plante se trouvant dans le fond du lac. Puis une Serdaigle revint également des profondeurs et semblait également être fatiguée.

Puis alors l’irlandaise vit Sean son ami remonter du lac et déposer le ruban et en plus un bout de tentacule du calmar, la jeune fille ne put retenir un petit rire discret, elle le trouva drôle, surtout lorsque le professeur le réprimanda.

- Sombre crétin ! Qu'est ce que vous avez dans le cerveau ?!! RIEN APPAREMMENT ! Qu'est ce qui vous a pris de couper un tentacule au calamar géant ?! Ce n'est pas un vulgaire poisson !! C'est un être rare et vous .... vous osez faire ça gratuitement ! Vous venez de gagner une journée de retenue, samedi et vous avez de la chance que je ne vous renvoie pas dans l'eau !

Flora regardait la jeune femme s’époumoner en hurlant après Sean, elle semblait être en furie, la jeune brune resta silencieuse, il venait de gagner une journée de retenue. Puis alors Sean lui parla

- Tu vas mourir de froid toi aussi visiblement... et désolé de t'avoir ignorer toute à l'heure mais j'étais un peu plongés dans mes songes.

Flora lui sourit gentiment, elle ne lui en voulait pas du tout, même elle n’avait pas été très bavarde pendant ce cours, trop concentrée à savoir comment faire pour ne pas se perdre dans les profondeurs. Il semblait également être frigorifié par cette température glaciale qui frôlait le zéro, Flora était pressée de se revêtir, ses affaires lui manquaient terriblement.

-Oh pas grave Sean, moi aussi je n’ai pas été trop bavarde, en tout cas je suis pressée de remettre mes affaires.

Flora tremblait légèrement lorsque le vent venait souffler dans son dos, cela lui donnait quelques frissons.
Revenir en haut Aller en bas
Levine Koenig
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°4 : Les créatures aquatiques

Message par : Levine Koenig, Jeu 4 Déc 2014 - 11:37





- Félicitations Monsieur Koenig, mais ce n'était pas une course !

Ouvrant les yeux pour voir l’enseignante, l’étudiant ne sut pas quoi répondre directement. Oui, ce n'était pas une course, mais elle pouvait comprendre qu'il n'avait pas envie de rester sous l'eau glacée plus que nécessaire, non ? Mauvaise fois. Bon, d'accord, c'était vrai, il avait voulu arriver le premier et avait réussi. Pourquoi ? Il n'en avait aucune idée. Il décida finalement de répondre à sa professeure après avoir réfléchie à une excuse, excuse qui ne vint jamais.

- Je me doutai bien que ce n'était pas une course Miss.

Suite à ses quelques mots, Kyara fit l'éviter une couverture sur lui. Le jeune homme n'avait pas encore froid, mais il comprenait parfaitement le geste de sa professeure. Alors qu'elle prenait la parole, il la remercia d'un signe de tête poli.

- Si vous n'avez pas envie d'attraper la mort, séchez-vous. Dans quelques secondes vous allez ressentir le froid.

Se relevant alors que les élèves allaient et revenaient du lac, le jeune homme parti se placer  près du pouf qui l'avait accueilli au début du cours. Il se sécha tranquillement, prenant son temps, jusqu'au moment où il voulut essuyer ses jambes. Il avait complètement oublié la fine blessure qu'il s'était faites, blessure qui venait de se rappeler à lui douloureusement au contact du tissu. Soupirant, le jeune homme décida de se lancer deux sortilèges à la suite. Il n'était pas vraiment en forme pour cela, mais il ne voulait pas que la blessure s'infecte ou reste ouverte, ce qui serait plutôt idiot de sa part. Il se lança donc, en premier lieu, un #Sterilis, sortilège qu'il avait découvert dans la bibliothèque, puis un simple #Episkey. La stérilisation, tout comme la cicatrisation, devait être assez primaire, mais ça devait certainement suffire... Enfin, l'espérait-il.

Finissant de se sécher, alors que la fraîcheur ambiante se rappelait finalement à lui, le sinople décida de se rhabiller. Il ne voyait pas l'intérêt de rester en mayo alors qu'il avait terminé l'exercice. Après un simple sortilège de séchage lancé sur le seul vêtements qu'il portait et il commença à se rhabiller.

Les élèves continuait à aller et venir, une Gryffondor, qui avait fait sa cueillette, ramenant une fleur toxique. Pourquoi pas, après tout, si elle voulait y passer... Le plus beau fut sans aucun doute quand un Poufsouffle revint avec un morceau du kraken... Le Koenig stoppant son mouvement en entendant la réaction, très prévisible, de Miss Blanchet. Le russe savait qu'il aurait eu une réaction similaire, peut-être même plus violente s'il avait été professeur. Ce n'était toutefois pas le cas, ce qui était certainement mieux pour le Pouffy.

Finissant finalement de se s'habiller, le Serpentard se réinstalla sur son pouf, les jambes croisées dans une position de méditation prêtant à confusion. Il regardait le paysage tranquillement, s'enfermant dans son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Abbigail O'Flyfox
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°4 : Les créatures aquatiques

Message par : Abbigail O'Flyfox, Jeu 4 Déc 2014 - 20:50


La professeur s'était approchée pour apaiser les interrogations de son élève.

- L'avaler miss O'Flyfox. Je ne vais pas vous mentir, le goût n'est pas très bon, mais en vous pinçant le nez, ça devrait le faire ! répondit-elle.

Suivant les conseils de la femme, Abbigail , se pinçant le nez, elle plaça la branchiflore dans sa bouche, la gobant directement afin de ne pas trop la sentir.

- En effet, c'est dégouttant ! confirma-t-elle pour elle-même. Mais bon, en même temps c'est un cours, pas un restaurant : tout ce qu'on demande c'est que ce soit efficace !

Préférant ne pas chercher à savoir à quel goût s'apparentait celui de la plante qu'elle venait de manger, elle se concentra sur les effets que lui procuraient la branchiflore. C'était la première fois qu'elle ingurgitait un végétal aux propriétés magiques, et elle comptait bien s'en souvenir durant toute sa vie.

Au début, elle ne ressentit rien de spécial, puis une démangeaison soudaine s'empara de son cou. Se retenant de se gratter, elle patienta encore quelques secondes, puis la démangeaison se transforma en brûlure : des branchies venaient de se creuser de chaque côté de son cou.

Entrant progressivement dans l'eau dans l'espoir de faire taire cette gène plus surprenante que véritablement douloureuse, Abbigail s’aperçut que ses mains et ses pieds étaient désormais pourvus de palmes.

*Je dois être hideuse* fut sa première pensée. Puis elle réalisa *Mais non ! C'est trop cool en fait !*

Sur ces pensées très spirituelles, la fillette s'engouffra en totalité dans le lac. Bien sûr, l'eau était froide, mais comme on dit souvent : une fois dedans elle l'était moins.

La jeune Serdaigle aimait énormément cette immersion totale. Sa plus grande terreur étant le feu, il n'y avait que dans l'eau qu'elle se sentait pleinement en sécurité. De plus, la vie aquatique semblait se dérouler au ralentit : le temps y était paresseux et chaque mouvement plus gracieux. Vérifiant qu'elle tenait toujours sa baguette, elle nagea en direction des deux êtres de l'eau qui l'accompagnerait durant ce voyage humide.

Cependant, elle fut prise d'un vertige. Ce ne fut qu'à ce moment que la fillette découvrit que, instinctivement, elle avait retenu sa respiration. Paniquant un peu, elle tendit le bras vers les deux Selkies. Ces derniers lui lancèrent des regards qu'elle interpréta comme "Mais elle est complètement idiote celle-là !". En effet, elle avait complètement oublié que la branchiflore lui permettait justement de pallier ce problème. Prenant une grande bouffée d'air -ou plutôt d'eau- Abbigail se rendit compte que respirer dans le lac semblait tout aussi facile qu'à la surface.

*Quand je vais raconter ça à ma famille, ils n'en croiront pas leurs oreilles !* songea-t-elle avec satisfaction.

Elle adressa un petit sourire à ses gardes du corps pour s'excuser de son manque de sang froid, puis se mis en route. Depuis toute petite, la fillette était une excellente nageuse. De plus, ses palmes rendaient chacun de ses mouvements plus efficace et moins fatigant. Elle était heureuse : à ce rythme-là, elle pourrait très bientôt voir le calamar de près.

Observant avec avidité les poissons passant à proximité du petit groupe, Abbigail se sentait vraiment bien. Cependant, elle déchanta bien vite en apercevant dans petites créatures vertes avec de longs doigts fins. Il s'agissait de Strangulots. Accaparée par sa tâche et par son émerveillement, la Serdaigle avait oublié leur existence. Malheureusement, eux ne semblaient pas avoir oublié d'attaquer les élèves. Elle était déjà malade rien qu'à l'idée de devoir leur briser les doigts pour survivre. Alors qu'elle faisait des gestes brusques dans leur direction pour les effrayer (ce qui semblait plus les énerver qu'autre chose), le triton qui l'accompagnait se dressa entre elle et les créatures, menaçant. Les Strangulots comprirent le message, car ils rebroussèrent aussitôt chemin. En guise de remerciement, la fillette lui adressa un sourire resplendissant et se mit la main sur le cœur : ils ne parlaient peut-être pas la même langue, mais certaines choses étaient universelles.

Reprenant sa nage avec ses deux compagnons, la fillette décida de nager tout au fond, car avoir un sol -même sous-marin- à portée de pied était une valeur sûre et rassurante. Fouillant constamment les alentours du regard dans l'espoir d'apercevoir le calamar géant, Abbigail se retrouva face à un immense mur d'algues épaisses et serrées les unes aux autres. Persévérant dans cette direction, elle tenta de se frayer un chemin parmi lesdites algues, mais cela se révéla trop difficile et trop fatiguant. Alors qu'elle faisait demi-tour, elle aperçu un petit objet brillant à quelques mètres. Elle était curieuse mais ne voulait pas faire patienter inutilement les êtres de l'eau qui avait eut la bonté d'accepter d'aider les élèves.

Elle se décida donc à nager plus haut, afin d'avoir une meilleure vue.

*Le lac est vraiment immense* constata-t-elle, mi-émerveillée, mi-exaspérée.

Plus loin, sur sa droite se trouvait un village engloutit. Elle en conclu qu'il devait s'agir des habitations des êtres de l'eau. Elle aurait bien voulu y jeter un œil, mais elle n'était pas ici en voyage touristique. De plus, si les Selkies et le kraken s'entendaient si mal, il y avait peu de chance qu'elle trouve ce dernier dans cette direction. Décidée à réussir son exercice, la Serdaigle repartit donc en sens inverse.

Après quelques minutes de nage supplémentaires, elle commençait à faiblir. La sirène qui l'accompagnait dû le sentir car elle s'arrêta brusquement, tout de suite imitée par son compère. Faisant de même Abbigail constata qu'elle s'était trompée sur le motif de cet arrêt. En effet, au loin devant eux, se profilait une silhouette immense.

Elle avait enfin trouvé le calamar géant !

Tout en prenant soin de ne faire aucun mouvement suceptible d'apeurer la créature, elle s'approcha. Cette fois elle était seule, les Selkies étant restés à bonne distance. Lorsqu'elle fut à quelques mètres du Kraken, la Serdaigle pointa sa baguette en direction d'un des rubans.

- #Accio ! ordonna-t-elle.

Rien ne se produisit et pour cause : l'eau qui s'était engouffrée dans sa bouche ne l'avait peut-être pas gênée pour respirer, mais elle l'avait empêché de prononcer la formule de façon claire et intelligible. En cet instant, Abbigail regrettait fermement de ne pas maîtriser le sortilège de Têtenbulle, car avoir un globe d'air autour de son visage lui aurait permis de parler normalement.

Renonçant à essayer une seconde fois au risque d'essuyer un nouvel échec, la fillette rejoignit donc la créature, tout doucement. L'animal n'était pas farouche, car la présence de l'élève près de lui ne le gêna nullement.

*Peut-être qu'il est content de se débarrasser des rubans* songea-t-elle naïvement.

Avec beaucoup de délicatesse et de calme, elle se saisit d'une bande de tissu blanche qu'elle noua aussitôt autour de son poignet afin de ne pas l'égarer. Étonnamment, la créature ne réagissait toujours pas. Incapable de résister à la tentation, Abbigail approcha ses doigts pour effleurer la tentacule du calamar. La sensation que lui procura ce contact empli ses yeux de mille étoiles étincelantes. Cependant, une petite alarme résonnait dans un coin de sa tête : la passivité du kraken était tout aussi inattendue qu'étrange.

*J'espère qu'il est juste fatigué...* pria-t-elle, autant pour sa propre sécurité que pour celle de l'animal.

Malheureusement, elle remarqua qu'il était blessé, et donc sûrement un peu sonné : il lui manquait un petit bout de tentacule. Voulant le réconforter même s'il s'agissait d'un animal, elle déposa un vague bisou sur une autre tentacule. La texture collante ne faisait pas bon ménage avec ses lèvres et la Serdaigle se fustigea mentalement pour la stupidité de son geste de compassion. Décidant qu'elle devait faire quelque chose, même si elle ne savait pas quoi, elle s'approcha de son membre blessé.

Mal lui en pris, car, cette fois, le calamar réagit à sa présence. Sûrement peu désireux de voir cette élève s'approcher de sa blessure, celui-ci bougea et s'éloigna. Le geste n'avait rien eut de violent ou d'agressif, mais la taille colossale du kraken causa une puissance onde sous-marine. Face à la force de la secousse, la fillette se retrouva projetée en arrière et vint heurter des rochers qui se trouvaient à proximité.

Aussitôt qu'ils avaient vu Abbigail valdinguer, les deux êtres de l'eau la rejoignirent pour vérifier qu'il n'y avait rien de grave. À part quelques bleus qui ne manqueraient pas d'apparaître dans les heures suivantes, aucune blessure apparente n'était à déplorer.

Un peu sonnée et choquée, la jeune Serdaigle parvint néanmoins à suivre les Selkies jusqu'au rivage d'où ils étaient partis tous les trois. Elle fut vraiment soulagée lorsqu'elle émergea de l'eau, car la fatigue commençait à sérieusement la tirailler. Se tournant une dernière fois vers ses compagnons de nage, elle leur adressa un signe de la main.

- Je sais que vous ne me comprenez sûrement pas, mais je ne parle pas la langue aquatique... Alors merci pour tout ! dit-elle en souriant.

L'effet de la branchiflore s'estompant, elle retrouva son corps habituel et se hissa donc sur la rive. Elle s'approcha de sa professeur pour lui donner le ruban. Ce ne fut qu'une fois sur la terre ferme que la fillette réalisa qu'une douleur lancinante lui enserrait la cheville droite.

- J'ai réussi professeur, déclara-t-elle tout simplement.

Alors qu'elle rejoignait sa place en boitant très légèrement, tentant de camoufler son mal afin de ne pas dramatiser la situation, elle ajouta néanmoins à l'adresse de la femme.

- Euh... Je crois que le calamar est un peu abîmé... Vous allez pouvoir faire quelque chose n'est-ce pas ? demanda-t-elle avec inquiétude.

Toute tremblante de froid et de fatigue, la fillette était à bout de nerf. L'exercice avait été trop éprouvant pour elle. De plus, elle s'était attachée à la créature durant leur courte rencontre.

*Si elle me dit que le pauvre est condamnée à rester comme ça pour toujours, je pleure* déclara-t-elle. *Puis je trucide celui ou celle qui s'en est pris à lui !*
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°4 : Les créatures aquatiques

Message par : Kyara Blanchet, Sam 6 Déc 2014 - 16:56


Tandis que Kyara se retenait de trucider Sean, ce qui ne rendrait pas bien sur son CV, Abbigail la plus jeune du cours en avait profiter pour se lancer dans l'exercice. La professeure de Soins Aux Créatures Magiques s'en rendit compte quand elle aperçue la jeune demoiselle sortir de l'eau en grelottant. S'avançant vers Kyara, elle déclara alors avoir reussi l'exercice. Hochant la tête, la Française allait écouter le compte rendu des êtres de l'eau quand la serdaigle lui demanda quelque chose.

- Euh... Je crois que le calamar est un peu abîmé... Vous allez pouvoir faire quelque chose n'est-ce pas ?

Le 'un peu abîmé' sonnait comme si le calamar était un objet. Cela faisait assez enfantin comme terme. Se passant de commentaires, Kyara regarda en direction de Sean avant de répondre à son élève.

- Il survivra, mais ce que je peux faire c'est vous dire que vous pouvez remercier monsieur Balor, qui a eu l'idée de ramener un souvenir du calamar.

Kyara n'avait pas de remords à balancer le poufsouffle, surtout que tout ceux sur la rive savaient qu'il était coupable. Il méritait plus qu'une journée de colle. D'ailleurs, l'ancienne serpentard songeait de l'envoyer vers Sean. Le concierge, pas l'élève. Elle n'avait jamais eu l'occasion de lui parler, mais de ce qu'elle avait entendu, il n'était pas tendre et ce serait parfait !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Severus Storm
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°4 : Les créatures aquatiques

Message par : Severus Storm, Lun 8 Déc 2014 - 19:03


Apparemment Izsa avait tout bonnement décidé de l'ignorer et d'ignorer Levine par la même occasion. * Dommage... * Elle aurait pu profiter de cette chance qui s'offrait à elle pour enfin déverser toute sa rage sur lui. Et puis, Severus n'était pas contre une petite joute verbale. D'autre part, le Serpentard n'était pas le joujou de l'héritier russe pour son bon plaisir. D'ailleurs, il n'était le jouet de personne. Severus avait horreur de se sentir manipuler, même pour faire plaisir à Levine.

Les élèves furent en tenue au bout de quelques minutes. Quand tous furent enfin prêts, la professeure de Soins aux Créatures Magiques se dirigea d'un pas sûr vers le lac. L'eau s'agita et des habitants du lac de Poudlard apparurent à la surface.

Suivant Kyara Blanchet d'un regard intéressé, Severus ne fut pas surpris de constater qu'elle pouvait communiquer avec eux. L'être des eaux face à Kyara acquiesça. De toute évidence, ils s'étaient mis d'accord sur le déroulement de la partie pratique. L'enseignante se releva et prit position face à ses élèves.


- Je vous présente Luhïs et son peuple. Ils vont nous aider pour le cours, j'attends de vous un comportement exemplaire avec eux sinon vous le regretterez et amèrement.

Après avoir jeté un bref coup d'oeil à Luhïs, l'étudiant reporta son attention sur Blanchet. Certes, l'aspect physique des créatures sous-marines ne donnait clairement pas envie, mais ce n'était pas pour autant qu'il fallait leur manquer de respect. Le respect était l'une des bases des relations sociales. Souvent, le Serpentard se contentait du respect et n'allait pas plus loin ; cela lui permettait d'entretenir un réseau de relations. C'est pourquoi, Severus ne fit pas vraiment attention aux avertissements de Kyara. Il ne comptait pas prendre le risque de provoquer sa propre mort. Pas pour l'instant du moins...

- Le but de l'exercice est de rejoindre le calamar géant et de prendre un des rubans se trouvant sur son corps. Oui, je me suis amusée à en coller pour vous. C'est une créature inoffensive, donc il ne vous arrivera rien. De plus, deux êtres de l'eau escorteront chacun de vous pour rejoindre le calamar. Néanmoins au vu de l'entente entre les êtres de l'eau et le calamar pour les derniers mètres ce sera à vous de vous débrouiller. Il ne devrait pas y avoir de problèmes et si vraiment vous rencontrez une difficulté, ils vous aideront.

L'enseignante avait prévu des Branchiflores pour les élèves incapable de pratiquer le sortilège du Tétenbulle. Emma-Lee aurait le droit à une magnifique métamorphose.

L'objectif était donc de s'emparer d'un ruban accroché au calamar géant. Bien. Severus s'écarta des élèves et admira la prestation de quelques uns de ses camarades qui semblaient surexcités à l'idée d'exécuter l'exercice. Levine s'en sortit très bien, hormis quelques blessures. Jasmine, Sean et d'autres se jetèrent à l'eau à sa suite. Le Serpentard en profita pour se concentrer sur l'exécution et la réussite de la partie pratique. Soudain, il sursauta en entendant les hurlements de Kyara sur Balor. Severus haussa les sourcils en comprenant qu'il avait coupé une tentacule du Calamar. La colère envahit le jeune homme. C'est empli de colère contre l'humanite et sa stupidité qu'il s'avançant vers l'eau du lac.

L'étudiant se pencha et passa de l'eau sur son corps et s'attarda un peu plus sur sa nuque ; vieille manie que son père lui avait transmis. Accentuant sa prise sur sa baguette, le jeune homme l'orienta vers son visage et murmura la formule du Tétenbulle. Une fois le sortilège en place, le Serpentard plongea dans l'eau.

La température de l'eau le figea un court instant. Severus eut la respiration coupée un vif instant et sentit ses muscles et son corps protester contre ce traitement. Afin de ne pas laisser parler son corps, l'étudiant se mit rapidement en mouvement. Il commença à nager en direction du fond du Lac quand deux êtres de l'eau vinrent le rejoindre. Le sorcier les salua d'un signe de tête auquel ils répondirent presqu'instinctivement. Ralentissant ses mouvements, il détailla d'un regard le corps et l'aspect de ses compagnons. L'aisance avec laquelle ils progressaient dans les eaux sombres du lac lui donnait vraiment envie. Pourtant, Severus n'était pas mauvais nageur, bien au contraire. Il aimait se réfugier dans l'eau lorsqu'il en avait l'opportunité. Sous l'eau, tout était calme, silencieux, paisible ; loin de l'agitation terrestre des êtres humains.
* C'est une chose de s'émerger pour se détendre, une autre d'approcher un calmar géant et de récupérer un ruban... * se dit-il en fronçant les sourcils.

Plongé dans ses réflexions, Severus ne vit pas trois Strangulots s'approcher à toute vitesse de lui. Il fut violemment bousculé, déviant de sa trajectoire.
* What the fuck... ?! * lança-t-il avec rage. Le jeune homme reprit ses esprits et leva sa baguette dans leur direction pour se défendre. Toutefois, il n'en fit rien en voyant ses deux gardes du corps s'interposer entre lui et les Strangulots. Pendant un instant qui lui sembla interminable, les cinq créatures se jetèrent des regards menaçants. Le cœur du Serpentard battait la chamade. L'adrénaline coulait dans ses veines et dans chaque fibre de ses muscles. Tendus à l'extrême, Severus gardait la main serrée autour de la garde de sa baguette. Le temps semblait figer. Soudain, les Strangulots hurlèrent et s'élongèrent vivement du petit groupe. * J'espère qu'ils ne vont pas vouloir se venger... * pensa-t-il en soupirant. En esquissant un sourire, le jeune homme remercia les êtres de l'eau et repartit vers le fond du lac.

Sa progression lui paraissait incroyablement longue. S'arrêtant un instant, le Serpentard regarda autour de lui. Il décida de reprendre un peu de hauteur afin de s'offrir un meilleur champ de vision. En effet, plus il nageait vers le fond du Lac, plus l'eau devenait opaque et les algues envahissantes. D'un mouvement, il s'éloigna de l'emprise des algues et remonta un peu. Le lac était immense et magnifique. Des ruines s'étendaient devant lui. Il était incroyablement tenté d'aller explorer ce coin.
* Et puis, pourquoi pas ? * S'avançant vers le paysage sous-marin en ruines, Severus prit un moment pour s'aventurer entre les pierres. Il fut émerveillé et apaisé de pouvoir admirer un tel spectacle visuel. Des doigts il effleura les pierres lisses et fraiches. * C'est tellement agréable et paisible d'être ici... *

Alors qu'il bifurquait vers une arche, l'étudiant s'arrêta brusquement. Les deux êtres de l'eau l'imitèrent. Leurs yeux se perdaient dans la contemplation d'une gigantesque silhouette au loin. * Enfin ! * Comme tous les élèves de Serpentard, Severus avait l'habitude de perdre son regard dans l'eau du Lac lors de ces moments calmes au cœur de la Salle Commune. Mais, là, c'était un mythe qui se réalisait devant lui.

Avec précaution, le jeune homme s'avança vers le calmar géant. Lorsqu'il distingua les rubans sur le corps de la créature, il pointa sa baguette vers eux et lança un #Accio informulé. Le calmar ne fit aucun mouvement qu'il soit brusque ou non. Il semblait presque blasé de voir tous ces élèves venir interrompre ses activités sous-marines. Une idée émergea dans l'esprit de Severus. Jetant un coup d'oeil à ses gardes du corps, il se demanda comment leur faire comprendre qu'il allait s'approcher de la créature pour l'observer de plus près. Montrant le calmar d'un signe de tête, le Serpentard leur sourit et nagea doucement vers la créature. Son cœur manqua un battement face à sa beauté, et devant la blessure qu'il avait subi. Sa puissance émanait de lui, mais il semblait paisible. Saisi par sa curiosité, il ferma les yeux et effleura de nouveau des doigts la peau du calmar.
* Wouha... * soupira-t-il en ne pouvant s'empêcher de sourire. Après cet instant magique, Severus accrocha le ruban à son poignet, se tourna vers ses compagnons et reprit la direction de la surface.

Alors qu'il approchait de la surface, l'étudiant aperçut des silhouettes s'activer au loin. Il devait s'agir d'élèves ou de Strangulots... Accélérant ses mouvements, Severus commençait à sentir la fatigue dans ses muscles. Il n'y prêta pas attention et émergea à l'air frais. Ses deux compagnons le suivirent jusqu'au bord du lac, où se trouvaient le groupe. Avant de monter sur la terre ferme, le Serpentard remercia ses deux gardes du corps d'un sourire sincère. Ces derniers repartirent vers leur chef.

Severus se hissa sur l'herbe, avant de s'y affaler. Le vent frais le fit frissonner. Ses poils s'hérissèrent sur ses bras et ses muscles abdominaux se contractèrent violemment.
* C'était vraiment trop cool ! * pensa-t-il. L'étudiant avait l'impression de vivre un rêve. Il ne voulait pas que ça s'arrête. Il était heureux et apaisé pour la première fois depuis un long moment. Cette expérience resterait à jamais gravée dans son esprit. Après un moment, il se redressa, passa ses bras autour de ses genoux et contempla une dernière fois le lac avant de devoir rejoindre les autres. Soupirant, le Serpentard se leva et prit la direction du groupe.

S'avançant vers Kyara, l'étudiant sentit clairement le changement entre la marche et la nage. Il avait l'impression d'être désorienté. Toutefois, il ne perdit pas l'équilibre. Arrivé face à Kyara, le jeune homme lui  tendit le ruban et lui murmura rapidement :


- Je vous remercie. Je n'oublierai jamais ce moment.

Après avoir adressé un violent frisson et un sourire chaleureux à son professeur, Severus s'empara d'une serviette, s'y enroula avec joie et se posa sur un pouf'. Son voyage dans le lac s'était passé calmement, sans heurt violente, juste des menaces. Le jeune homme avait pu profiter pleinement de ce moment. Ses yeux gris étincelaient de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°4 : Les créatures aquatiques

Message par : Invité, Jeu 11 Déc 2014 - 22:24


La professeure nous présenta des êtres du Lac en disant qu'ils allaient nous aider pour la partie pratique. J'écoutais ainsi tranquillement, mais avec un brin d'inquiétude, les indications de Miss Blanchet qui étaient tout à fait simple. Il fallait aller chercher à l'aide des deux êtres de l'eau, un ruban accroché à une tentacule du kraken. Après qu'elle eut mit à disposition de la branchiflore, je sautais d'impatience d'en goûter une même si le goût n'était pas très bon à ce qu'il paraît. Je pris donc en bouché la branchiflore et voulu la recracher directement, le goût était infecte et pas qu'un peu.

J'étais au bord de l'eau et je voyais mains et mes pieds se transformer, cela voulait donc dire que c'était le moment de plonger tête la première évidement. Suivis de mes deux « compatriotes » le temps de la pratique, je me voyais propulser au moindre coup de pied dans l'eau. Je continuais donc à une vitesse assez élever, car j'avais traversé la forêt d'algue en ayant vu plusieurs silhouettes d'élèves que je n'avais donc pas reconnu vu la propulsion de mes palmes mi-naturelles mi-magiques. Je continuais donc ma route toujours suivie des êtres magiques en direction du kraken et malgré la vitesse que j'avais grâce à la branchiflore avalé, j'avais l'impression qu'il était encore loin jusqu'au moment où je sentis deux mains me retenir, car perdue dans mes pensées, je ne m'étais pas rendu compte que le calamar géant était juste à deux centimètres de moi et je remerciais d'un signe de tête les deux êtres de m'avoir retenue et donc, éviter une collision où il y aurait eu certaines répercutions.

Je tendis ma main vers un ruban et vis que le fameux kraken venait de fermer les yeux et j'en profitais donc pour ne pas utiliser ma baguette.

Après avoir refait le chemin inverse avec le ruban accroché autour de mon poignet, je sortis de l'eau en grelottant comme un parchemin et donna vite le ruban à la professeur et pris une serviette en m'enroulant autour de cette dernière, puis je partis rejoindre la foule d'élève, je ne pensais pas avoir mis autant de temps que ça pour aller chercher un ruban. Je m'installais enfin dans un pouf sans me rendre compte de qui était autour de moi et vis tout de même Abbi' à côté de moi, chose que m'arranger puisque je n'aurais pas besoin de changer de place.
Revenir en haut Aller en bas
Abbigail O'Flyfox
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°4 : Les créatures aquatiques

Message par : Abbigail O'Flyfox, Ven 12 Déc 2014 - 19:34


La réponse de sa professeur calma les inquiétudes d'Abbigail quant à la santé du calamar.

- Il survivra, mais ce que je peux faire c'est vous dire que vous pouvez remercier monsieur Balor, qui a eu l'idée de ramener un souvenir du calamar, répondit-elle avec un regard en direction du principal concerné.

Après avoir lancé un regard assassin dans la direction de Sean, la fillette se saisit d'une serviette et alla s'asseoir à la place qu'elle occupait durant la partie théorique du cours. Elle était épuisée mais satisfaite : la partie pratique c'était plutôt bien passée. Le seul bémol lui semblait être la douleur lancinante qui enserrait sa cheville, bien qu'elle eut diminué depuis tout à l'heure.

- Le froid sert d’anesthésiant, supposa-t-elle en murmurant pour elle-même.

À ce moment, elle s'aperçut qu'Autumn venait, elle aussi, de terminer son exercice et de se laisser tomber à ses côtés.

- Alors, comment ça s'est passé pour toi ? Raconte ! s'enquit-elle avec enthousiasme.

L'exercice en lui-même avait été très intéressant, alors partager les expériences et les sentiments de ses camardes ne pourrait que l'être encore davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Emma-Lee Swan
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°4 : Les créatures aquatiques

Message par : Emma-Lee Swan, Ven 12 Déc 2014 - 20:22


L'air frais sur sa peau ne gênait pas énormément Emma-Lee, toutefois le contact de l'eau ne serait pas la même chanson. Tout en gardant un visage impassible, la jeune fille se remémorait les conseils de son grand-père pour ne pas refaire de choc thermique.
*Il faut que je me passe de l'eau sur le visage, la nuque et les bras avant de plonger...*

- Je vous présente Luhïs et son peuple. Ils vont nous aider pour le cours, j'attends de vous un comportement exemplaire avec eux sinon vous le regretterez et amèrement. Le but de l'exercice est de rejoindre le calamar géant et de prendre un des rubans se trouvant sur son corps. Oui, je me suis amusée à en coller pour vous. C'est une créature inoffensive, donc il ne vous arrivera rien. De plus, deux êtres de l'eau escorteront chacun de vous pour rejoindre le calamar. Néanmoins au vu de l'entente entre les êtres de l'eau et le calamar pour les derniers mètres ce sera à vous de vous débrouiller. Il ne devrait pas y avoir de problèmes et si vraiment vous rencontrez une difficulté, ils vous aideront.

Sérieusement? Plonger à la rencontre du Kraken? Emma-Lee aimait les légendes qui se dessinaient autour de cet être mais elle aurait préféré que ce soit le géant qui se déplace...

- Que ceux qui maîtrisent le sortilège s'en servent et commence l'exercice. Les autres vous trouverez dans la caisse des branchiflores, la transformation n'est pas agréable, mais ce sera efficace. De plus vous serez de retour bien avant l'heure d'expiration. Vous pouvez y aller !

Emma-Lee s'approcha de la caisse en question et attrapa la branchiflore. Plante en main, elle alla vers l'eau trempa ses pieds dedans.
* C'est glacé! Si je ne meure pas en glaçon ce sera un miracle!*
N'arrivant pas à aller dans l'eau petit à petit, la jeune fille avala la plante, se pencha pour mouiller ses bras, son visage et sa nuque et commença à claquer des dents.
*C'est pas le moment de jouer des castagnettes...*
A peine la branchiflore était entrée dans sa gorge que des tiraillements se firent sentir, rien de bien méchant mais pas agréable non. Accompagné de cette douleur supportable, la Serdaigle remarqua que son corps se modifiait notamment ses pieds et ses mains.

Alors, deux êtres de l'eau vinrent à sa rencontre avec un sourire légèrement moqueur. Ils étaient sûrement amusés de voir sa mâchoire inférieure s'entrechoquer avec celle du dessus! Emma-Lee les salua rapidement d'un signe de tête et d'un petit sourire penaud puis courra dans l'eau pour ne pas se laisser le temps de reculer.
La fraîcheur lui tirailla peau comme des milliers de petites aiguilles et la jeune fille s'efforça de nager pour se réchauffer.
*Plus vite je trouverai le Calamar, plus vite je pourrai remonter.*
La Bleue et Bronze concentra toutes ses forces pour rester alerte et exécuter demandé. Tout le long du trajet, elle put voir de nombreuses sortes de plantes aquatiques mais elle préféra ne pas s'en approcher. Elle savait que certaines plantes étaient toxiques et ne sachant pas les reconnaître, elle se contenta de les regarder de loin.

Après quelques minutes sous l'eau, Emma-Lee commença à se sentir mal, sa vision se brouilla progressivement, ses mouvements lui paraissaient plus lents et plus difficiles mais la jeune fille connaissait ses signes: elle allait perdre connaissance d'eau si elle ne faisait rien. Frustrée d'être aussi faible, la 3e année tenta le tout pour le tout, elle se mordit l'avant bras aussi fort qu'elle le pu tout en continuant d'avancer. La douleur qu'elle s'infligea lui permit de ne pas se perdre dans ce brouillard qu'elle connaissait si bien mais du sang se mélangeait à l'eau.
Une quinzaine de minutes après être entrée dans l'eau, Emma-Lee trouva enfin le calamar géant. Elle se rendit à son contact et trouva l'un des fameux rubans qu'avait accroché la professeur à ses tentacules. Précautionneusement, la Serdaigle en détacha un en remerciant mentalement le Kraken d'être aussi calme et reparti dans l'autre sens, vers ses protecteurs aquatiques.

Sur le trajet du retour, Emma-Lee dû se mordre la lèvre pour rester éveillée dans l'eau et c'est avec plaisir qu'elle émergea à la surface. Épuisée mais contente d'elle, elle remercia les êtres qui l'avait accompagnée et reprit pied sur terre.
Alors elle sentit le vent sur sa peau mouillée et tous ses poils se redressèrent d'un coup. Rapidement la jeune fille alla vers Miss Blanchet et lui donna le ruban:

- Voici le ruban, Miss, dit-elle tout doucement la tête embrumée.

La jeune fille se dirigea alors vers son pouf où elle attrapa sa serviette qui se trouvait dans son sac et s'assit. Elle n'y voyait plus grand chose car son environnement commençait à devenir tout noir, et les sons qu'elle percevait paraissaient venir de très loin.
Avant de sombrer, Emma-Lee eu juste le temps de murmurer une phrase:

- Je ne me sens pas très bien.

A ces mots, Emma-Lee tomba au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°4 : Les créatures aquatiques

Message par : Invité, Ven 12 Déc 2014 - 20:29


Tout d'un coup la fillette prit la parole : "Alors, comment ça s'est passé pour toi ? Raconte !"

Autumn souriait, elle était bien son portrait craché quand elle avait son âge, même joie de vivre, avec de la douceur tout de même et de l'excitation en même temps, bref une Autumn Jr si on pouvait dire ça comme ça. Elle s'empressa donc de répondre : "Normal, je suis allée assez vite tout le long du trajet malgré le fait que je me sois retrouvée à même pas deux centimètres du kraken parce que j'étais perdue dans mes pensées. Et toi ?"

Souriante comme jamais malgré le physique affreux que portait la jeune femme, elle mit son bras sur l'épaule de la Serdaigle, comme si s'était sa petite soeur, une petite soeur qu'elle n'avait jamais eu. Elle regarda donc plus attentivement les élèves présents et qui avait donc fini la pratique tout comme elle. Il y avait Levine et d'autres Serpentards, Sean qui appartenait à sa maison et d'autres évidemment, mais elle ne se souvenait plus des noms de tout le monde. Elle vit ensuite un tentacule près de Miss Blanchet et elle glissa à l'oreille d'Abbi' : "Pourquoi y a un tentacule ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Svetlana Malefoy
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°4 : Les créatures aquatiques

Message par : Svetlana Malefoy, Ven 12 Déc 2014 - 22:03


Miss Blanchet nous expliqua à tous comment nous allions procéder. Il nous faudrait donc sauter dans le lac accompagné par les êtres des eaux ici présents. Je frissonnais déjà et je me doutais que cela serait pire une fois que je ressortirais de l'eau. Alors que de nombreux élèves avaient déjà plongés, je me décidais à prendre de la branchiflore dans le coffre mis à disposition par la professeure. Je la mis dans ma bouche une fois que je me fus rapprochée du lac et je crus que j'allais vraiment vomir tellement cela était mauvais. Je commençais à avoir des hauts le cœur mais cela se calma lorsque je sentis les branchies me pousser sur les côtés de la gorge.

Les deux êtres de l'eau m'attendaient et je les saluais d'un signe de tête. Je plongeais dans l'eau assez rapidement car l'air commençait à me manquer un peu. Même si l'eau était froide, je m'attendais à bien pire. Cependant, le chemin jusqu'au calamar géant me parut assez long et je me disais qu'un jour, il faudrait peut-être que je me mette au sport. Cependant, j'avais tout de même de la chance car il n'y avait aucun strangulot qui semblait vouloir me chercher des noises. Ils avaient sûrement dû être effrayés par tous les élèves qui étaient passés avant moi. Ainsi, j'arrivais sans trop de problème jusqu'à l'endroit où se trouvait le calamar mais je me sentais vraiment intimidée par la grosseur de l'animal. De plus, il avait l'air un peu énervé, sûrement à cause de la blessure qui était visible sur une de ses tentacules. Je décidais donc de passer par l'arrière, voyant qu'il y avait un ruban. Doucement mais sûrement je me rapprochais et finis par attraper le ruban que j'avais repéré. J'étais plutôt fière de moi mais je ne m'éloignais pas assez vite et je reçus un petit coup de tentacule. Cela m'assomma un peu mais je finis par reprendre mes esprits et je vis que les deux êtres de l'eau étaient auprès de moi. Je leur dit que j'allais bien et nous remontâmes doucement vers la surface.

Lorsque je sortis de l'eau, je sentis mes poumons apprécier l'air ambiant mais je commençais à vraiment avoir froid. De plus, j'avais plutôt mal à la tête ! Je remerciais mes accompagnateurs et donnais mon ruban à Miss Blanchet. Ne me sentant pas très bien, je m'assis et attendis pour voir si elle allait me dire quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°4 : Les créatures aquatiques

Message par : Kyara Blanchet, Sam 13 Déc 2014 - 14:09


Les élèves semblaient vouloir se bouger ce qui était une bonne chose. Après tout, au vu de la tenue qu'ils portaient, cela devait motiver à faire le plus rapidement que possible l'exercice. Sortant du lac, Severus donna le ruban à Kyara avant de la remercier. La brune ne s'attendait pas à toucher autant d'élèves avec un tel exercice ... C'était tant mieux ! Quelques minutes après Severus, Autumn donna aussi son ruban. Le récupérant, Kyara alla ensuite entendre les êtres de l'eau tout en prenant des notes. Elle donnerait les résultats avant que ses élèves ne partent pour rejoindre la chaleur du château et les autres cours !

L'élève suivant à arriver était une élève : Emma-Lee. Elle ne semblait pas toute fraîche, mais elle donna quand même le ruban à Kyara avant de s'asseoir à sa place. Se désintéressant d'elle, la Française allait écouter les êtres de l'eau quand ils lui firent signe en montrant un point derrière elle. Se retournant, Kyara constata que la serdaigle venait de tourner de l'eau. Super ! Rejoignant rapidement la demoiselle, s'agenouillant, la brune lui lança un revigor avant de se tourner vers l'élève le plus proche. Il s'agissait de Severus.

- Monsieur Storm, merci de prendre des couvertures de la caisse et de les enrouler autour de votre camarade. Il faut qu'elle se réchauffe. Quand elle reprendre connaissance vous lui donnerez ça. Sortant une chocogrenouille de son poche, Kyara lui donna avant de reprendre. Il faut qu'elle mange, ça lui fera du bien et je n'ai pas mieux. Si elle ne se réveille pas d'ici 10 minutes, vous m'appelez c'est clair ?

Se relevant, Kyara poussa un soupir tout en retournant vers les êtres de l'eau. Il était malpoli de les laisser poireauter trop longtemps et elle faisait entièrement confiance en Severus pour s'occuper de sa camarade. Normalement, la vie d'Emma-Lee n'était pas en danger, donc il n'y avait pas trop de soucis à se faire. Des élèves tournant de l'oeil, c'était assez fréquent !

Tandis que Kyara écoutait les créatures, Svetlana arriva pour lui donner son ruban. Le récupérant, la brune la remercia et se concentra de nouveau sur le récit des êtres aquatiques. Dix minutes après, la brune était de nouveau à jour. Se relevant en jetant un coup d'oeil à son parchemin, Kyara reprit la parole.

- Il me manque encore Lilith, Renesmée, Ebenezer, Izsa, Justin et Wilum. Vous avez encore trente minutes et je n'accepterais pas de retard !


[HRPG : Vous avez jusqu'au 15 décembre 12h00. Pas de retard !]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Renésmée
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°4 : Les créatures aquatiques

Message par : Renésmée, Sam 13 Déc 2014 - 14:43


Renésmée attendit en grelotant que tous les élèves se placent à côté de Madame Blanchet. Ils prenaient tout leurs temps et la Poufsouffle leur lança des regards noirs. La Professeure le souligna en leurs ordonnant de se dépécher et enfin, ils dégnèrent s'exécuter. Tous les élèves étaient dans la même situation qu'elle et pour une fois, elle ne se sentit pas être la seule plus "faible". Lorsque Miss Blanchet reprit la parole, un grand sourire éclaira son visage.

- Je vous présente Luhïs et son peuple. Ils vont nous aider pour le cours, j'attends de vous un comportement exemplaire avec eux sinon vous le regretterez et amèrement.

La jaune et noire regarda les êtres de l'eau qui se tenaient devant elle et les trouva absolument horrible. Cependant, Renésmée nota qu'ils étaient loin d'être démunis et confirma d'un hochement de tête ce qu'avait dit Kyara Blanchet. Elle n'allait surement pas les défier ou manquer de courtoisie, elle ne voulait pas mourir. Une question complètement débile lui traversait l'esprit, qui allaient le faire regretter aux élèves, la Professeure ou les êtres de l'eau? Elle chassa vite cette question, elle ne voulait pas du tout savoir finalement!

- Le but de l'exercice est de rejoindre le calamar géant et de prendre un des rubans se trouvant sur son corps. Oui, je me suis amusée à en coller pour vous. C'est une créature innofensive, donc il ne vous arrivera rien. De plus, deux êtres de l'eau escorteront chacun de vous pour rejoindre le calamar. Néanmoins au vu de l'entente entre les êtres de l'eau et le calamar pour les derniers mètres ce sera à vous de vous débrouiller. Il ne devrait pas y avoir de problèmes et si vraiment vous rencontrez une difficulté, ils vous aideront.

Renésmée comprit vite le but du jeu et il ne lui plut pas du tout. Heureusement que des créatures venaient avec elle, sinon elle aurait longuement hésité. A l'annonce qu'ils allaient devoir avaler la branchiflore, la Poufsouffle paniqua. Elle avait toujours eu du mal à avaler des grandes choses et si elle se le remémorait bien, c'était assez gros. Elle se dirigea néanmoins vers la caisse, partant du principe que plus vite ce serait fait, mieux ça irrait. Elle attrapa une branchiflore, mais se garda bien de la regarder.

Elle s'approcha des êtres de l'eau et deux créatures se détachèrent et se placèrent à ses côtés. Elle les salua et mis les pieds dans l'eau et tressaillit. L'eau était glaciale et elle espérait ne pas faire de choc thermique, mais elle savait comment éviter cela. La Poufsouffle mit la branchiflore dans sa bouche et tenta de l'avaler,ce qui fut assez lent. Elle sentit la branchiflore passez dans son oesophage trop petit et elle voulut hurler, car elle avait l'impression de s'étouffer. Une fois la plante avalée, Renésmée se dépêcha de se mouiller la nuque et les bras et plongea dans l'eau.

L'eau était glaciale, au point de la bruler, mais ce n'était pas ça qui accaparait l'attention de Renésmée. La transformation était assez désagréable, mais ça ne faisait pas trop mal. Au bout d'un petit moment, elle sentit des branchies pousser au niveau de son coup. En voulant dégager ses cheveux, elle remarqua que ses mains étaient palmées. La jaune et noire adorait nager et savoir qu'elle pouvait respirer sous l'eau la fascinait. Elle ne fit plus attention au froid et commença à nager en se félicitant d'avoir prit des cours de natation lorsqu'elle était plus jeune.

Les deux créatures de l'eau lui étaient à ses côtés mais se gardaient d'intervenir. La jaune et noire nageait tranquillement quand elle crut apercevoir une silhouette. Renésmée fut prise de panique lorsqu'elle crut voir un strangulot mais la forme se rapprocha et elle comprit que ce n'était qu'un élève. LE fait de croiser un élève ici lui confirma son idée: elle était proche du calamar géant. Les deux créatures pointèrent d'ailleurs le doigt vers un endroit et lui firent comprendre qu'elle allait devoir se débrouiller seule. Renésmée hocha la tête et nagea doucement vers la direction indiquée, baguette en main.

Au bout de quelques minutes, elle le distingua et remercia la Professeure de leur avoir indiqué qu'il était inoffensif, car ça ne se voyait pas du tout. Le calamar avait dut être très énervé, car il bougeait ses tentacules dans tous les sens. Dans cette situation là, elle n'avait aucune chance de pouvoir attraper un ruban sans se faire assommer.  Une idée lui vint, et même si elle ne maitriser pas parfaitement le sortilège, il pourrait durer au moins deux,trois minutes. Renésmée lança un #Obscuro, mais elle fut gênée par l'eau et rata le sortilège. Elle retenta sa chance et cette fois-ci, elle réussi. Le calamar se mit à bouger encore plus pendant une trentaine de secondes puis il abandonna. Renésmée s'approcha lentement et décolla délicatement un ruban qu'elle serra bien fort dans sa main. Elle avait à peine eu le temps de s'éloigner que le calamar retrouva la vue. La Poufsouffle sourit et repartit dans la direction des êtres de l'eau.

Cela faisait une bonne trentaine de minutes que Renésmée avait plongée dans l'eau et elle commençait à fatiguer. Les êtres de l'eau le sentirent et la prirent pas le bras pour l'aider. Ils n'avaient pas plus envie qu'elle de rester ensemble. La Poufsouffle put observer la flore, qui était absolument magnifique. Elle s'imprégna de toutes ces belles images, car elle savait qu'elle ne replongerait pas de ci-tôt dans le lac. Au bout de quelques minutes de nage à grande vitesse, Renésmée sentit le sol sous ses pied. Elle remercia les deux créatures puis elle sortit lentement de l'eauL. Le froid glacial lui revint comme un choc et elle se mit à courir en direction de la berge pour attraper sa serviette. Elle s'approcha alors de la Professeure pour lui remettre son butin.

- J'ai réussi, voilà le ruban.


La Poufsouffle était congelée et ne savait pas quoi faire pour se réchauffer. Elle remarqua qu'une élève était même inconsciente.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°4 : Les créatures aquatiques

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 8 sur 10

 Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°4 : Les créatures aquatiques

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.