AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 1 sur 1
[Habitation] Hometown Glory
Hugh Dey
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


[Habitation] Hometown Glory

Message par : Hugh Dey, Lun 22 Déc 2014, 15:28


______________________________


Voici le Manoir de John Sawyer.

Il peut poster dès à présent.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
John Sawyer
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Hometown Glory

Message par : John Sawyer, Mer 24 Déc 2014, 16:58


This is not a Christmas Tale
« Nothing is sure. »
CRÉDIT - CSS



Quelque part en Angleterre

Ca y est, c'était le jour fatidique, le 24 Décembre. John était assis sur le lit de l'Auberge qu'il occupait depuis quelques jours. Il se trouvait non loin de Godric's Hollow. Il se regardait dans le miroir depuis maintenant de longues minutes, son noeud papillon était bien ajusté, aucun pli n'était apparent sur la chemise bleue ciel qu'il portait, rien n'avait été laissé au hasard. Ce soir c'était le grand soir. Il était invité, chez son père. Non pas les Snow, mais les Bennet, dernier chainon manquant à ses origines, il avait découvert au détour du parc de Godric l'existence d'une demi-soeur, et d'un demi frère aussi, mais surtout il avait mis une forme et un visage sur l'ombre de son géniteur.
Après s'être préparé longuement et minutieusement, Sawyer avait fini par hésiter. Il ne savait plus trop, il avait pourtant accepté l'invitation, après de longues hésitations et doutes, pour finalement revenir à cette étape.

De toute façon il était temps pour lui d'y aller, l'heure se faisant, Célya devait déjà être en route pour le Kiosque où tout avait commencé. Soupirant, il fini par se redresser, et enfiler son manteau.
Au pied du lit se trouvait des présents, histoire de ne pas arriver les mains vides. Il commença par prendre les cadeaux pour Célya et Aaron, puis lorsqu'il s'agit d'attraper celui de Chris, il se senti tréssaillir. N'était-ce pas hypocrite ? Probablement, mais il avait cette éducation qui l'obligeait à venir les mains pleines lorsqu'il était invité, et d'autant plus la veille de Noël.


Godric's Hollow


Le voila maintenant à Godric, les façades des maisons étaient toutes décorées, de la fumée s'échappait des cheminées, des lumières égaillaient les arbres, et des couronnes ornaient les portes. Il faisait froid, un froid sec qui vous fouette, mais pas de neige. Se dirigeant vers le parc, Sawyer s'entrainait dans sa tête à saluer Célya, d'abord, puis Aaron, et enfin Chris. Que pouvait-il bien leur dire ?

Joyeux Noël !... Non c'était trop... enthousiaste. Bonsoir. Un peu trop solennel. John, enchanté... Célya le connaissait, et était-il vraiment enchanté au fond ? Merci de l'invitation. C'était déjà mieux et neutre. Bonsoir, merci de m'avoir invité. Quelque chose de cet acabi semblait mieux coller à la situation. Ni trop chalereux, ni trop solennel, ni trop froid, ni trop familier.

Avançant dans le parc gelé, eclairé par les lampadaires, John se senti, une dernière fois, seul. Cette solitude lui fit un picement au coeur, pas un pincement génant, mais un pincement de nostalgie. C'était un peu la fin d'un monde, la fin d'une vie, encore la fin de quelque chose, et le début d'une autre. Enfin peut-être, il ne le savait pas, mais après ce soir, les choses seraient différentes. Il avait le sentiment que jamais plus il ne profiterais de ce silence cristallin, que jamais il ne verait la vapeur s'échapper de sa bouche de même façon. Debout là a quelques pas du kiosque, il redressa la tête et observa les étoiles. Elles seraient toujours là après tout, ces moments là sous leur lueur les seront aussi.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: [Habitation] Hometown Glory

Message par : Célya L. Shake, Jeu 01 Jan 2015, 11:54


La neige crissait sous les pas de Célya, emplissant le soir d'un bruit régulier. Le soleil était couché depuis quelques heures mais il n'était pas tard. A peine 18h55 et les étoiles piquetaient le ciel, faisant passer ce dernier pour un drap pailleté. L'air était assez frais, assez froid, il commençait encore à geler. Pas de neige pour la veille de Noël mais une petite couche immaculée était tombée durant la nuit précédente, donnant tout de même un air magique à cette soirée. Avec les nombreuses lumières colorées et les décorations, tout semblait parfait.

Soufflant un petit nuage blanc par les narines, la jeune Serdaigle ajusta son écharpe et pénétra dans le parc de Godric's Hollow. Plusieurs traces de pas attestaient l'activité de la journée, avec tous ces jeunes sorciers venus jouer dans la neige. Heureusement, rien ne s'était transformé en bourbier, grâce au gel. Célya aurait eu de la peine de marcher dans la boue avec ses belles chaussures. Quoiqu'à l'aide d'un simple sortilège, enlever une tâche aurait été facile ! Mais c'était par principe qu'elle ne voulait pas se salir inutilement. La neige humidifiant déjà le bout de ses escarpins, il ne fallait pas non plus en rajouter.

La blondinette se dirigeait vers le kiosque, là où quelques mois plus tôt elle avait fait une rencontre qui avait bouleversé sa vie. C'était là, par un plus grand hasard, qu'elle avait fait la connaissance de son demi-frère. John... Si leurs adieux s'étaient déroulés précipitamment, sur une note quelque peu amère, le jeune homme avait contacté Célya quelques temps plus tôt. Il était prêt à rencontrer sa famille paternelle, qu'il n'avait pas connue. La bleu et bronze l'avait alors invité pour le réveillon de Noël, en espérant que la magie opérerait. C'était quitte ou double : ou les retrouvailles tourneraient en catastrophe, ou celles-ci se termineraient bien et de bons termes seraient installés.

La silhouette du kiosque se détachait au loin, et il semblait à Célya qu'une personne se trouvait là aussi. Était-ce John ? Ce n'était pas improbable, l'heure du rendez-vous approchait. Il fallait donc que la jeune fille cessât de penser à ce qui se passerait plus tard ; tout viendrait en temps et en heure. Elle espérait simplement que tout se passerait bien ; pas la peine d'imaginer que tout serait rose, non, ça ne le serait pas. Mais elle désirait que la convivialité soit de mise... Poussant un petit soupir, ce qui fit émerger un long filet de buée blanche, Célya entama les derniers mètres qui la séparaient de son demi-frère.

Car c'était bien lui, qui était debout à quelques pas du kiosque, le regard tourné vers les étoiles. A la lueur des lampadaires du parc, la Serdaigle voyait qu'il semblait un peu... tendu, stressé ? Elle comprenait son état d'esprit, cela ne devait pas être facile de rencontrer une partie de sa famille, après toutes ces années passées seul. Il y avait de quoi être bousculé. S'avançant vers le jeune homme, Célya s'arrêta à côté de lui.

« C'est une très belle nuit, n'est-ce pas ? »

Il y avait peut-être mieux en matière de salutations mais c'était beaucoup mieux qu'un simple « Bonsoir, John » qui aurait été beaucoup trop solennel, trop tendu. Célya ne voulait pas changer d'attitude sous prétexte que son demi-frère rencontre pour la première fois Aaron et Chris, leur père. Le naturel, il n'y avait rien de mieux ; ça plaisait ou non.
Revenir en haut Aller en bas
John Sawyer
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Hometown Glory

Message par : John Sawyer, Mer 14 Jan 2015, 12:50


*Déso pour l'attente.*

Le ciel était dégagé, les étoiles étaient là, une légère bise faisait tournoyer quelques flocons, et des nuages de vapeur s'échappaient du souffle de Sawyer. C'était calme, trop peut-être. Bientôt le craquement de la neige fut rompu. John savait que trop bien qui venait à sa rencontre. Le moment d'apaisement qu'il venait de s'offrir fut alors rompu. Le stresse refit surface, cette appréhension qu'il avait bien avant d'arriver sur place.
L'avancée de la sorcière s'arreta.

« C'est une très belle nuit, n'est-ce pas ? »


John ne tourna pas tout de suite la tête pour regarder Célya, il contempla une dernière fois le ciel, comme pour s'impregner une dernière fois de cette immensité qu'il affectionnait particulièrement. Ses présents à la main, il regarda d'abord le visage de sa demi-soeur. Elle avait les joues rosies par le froid, tout autant de Sawyer d'ailleurs. Sa chevelure blonde dépassait sous son bonnet. John n'avait au final que très peu de souvenir de la physionomie de la demoiselle. Leur première et unique entrevue lui remémorait des émotions, mais les images associées étaient toutes floues.
C'était un peu comme une redécouverte pour lui, il devait un peu se réimpregner de la personne avant d'entammer la conversation.

" Oui... "

Il avait laissé sa réponse en suspend, de nouveau anxieux il préféra se taire. Le regard en direction du kiosque, il se souvint de ce jour, de la pluie, de l'odeur, des feuilles qui bruissaient sous le poids des goutes. C'était une belle journée, aussi belle que cette nuit là. Mais les enjeux en sont tout autres, il sait où il va, contrairement à la première fois qu'il avait posé le pied dans cet espace.
Les secondes s'étiraient en minutes dans son esprit, et bientôt l'impatience prit la place de l'anxieté, il était peut-être temps de se rendre dans la maison, plutôt que de se transformer en glaçon.

" Je suis attendu pour quelle heure ? Il ne serait pas très bon d'être en retard... "

Il se tourna alors vers Célya, attendant sa réponse. Peut-être était-elle elle aussi stréssée par l'evenement à venir. Il ne le savait pas, elle semblait bien masquer ses émotions.
Sawyer se demanda un instant quelles étaient les pensées d'Aaron, et surtout de Chris. Si il se fiait à son intuition le jumeau devait être dans un état d'excitation et d'impatience, quant à Chris.... Impossible de se faire une idée... Surement n'était-il pas serein.
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: [Habitation] Hometown Glory

Message par : Célya L. Shake, Sam 17 Jan 2015, 12:56


Le regard toujours levé vers le ciel étoilé, le jeune homme ne semblait pas avoir entendu Célya arriver auprès de lui et lui adresser la parole. Il devait être perdu dans ses pensées. Mais quelles pensées, exactement ? Son visage paraissait exprimer de l'apaisement mais rapidement, quelque chose changea. John finit par tourner la tête pour regarder la nouvelle venue et répondre à sa remarque concernant la beauté de la nuit par un petit « Oui... », avant de porter son attention sur le kiosque qui se dressait devant eux.

Le kiosque. Là où tout avait commencé, par une journée de pluie, en fin d'été. C'était encore l'époque où Célya tentait de reprendre le dessus sur ses émotions, où la jeune fille avait encore du mal à communiquer avec son père. Comme ce temps lui semblait lointain, à présent... Aujourd'hui, la veille de Noël était présente dans son esprit, ainsi que les nombreux enjeux dont dépendrait le déroulement de cette soirée. Après une rencontre étonnante et hasardeuse avec son demi-frère, la blondinette allait à présent assister à la rencontre entre John et le reste de la petite famille Bennet-Shake.

L'anxiété qui se lisait à présent sur le visage du jeune homme se communiqua à la Serdaigle. Si celle-ci avait contenu son angoisse, l'imminente présentation faisait battre son cœur un peu plus fort, et nouer son estomac. Mais il ne fallait pas que cela se voie, cela pouvait peut-être déstabiliser John ? Secouant mentalement la tête, Célya s'apprêtait à parler lorsque son demi-frère la devança, brisant le silence qui s'était installé.

« Je suis attendu pour quelle heure ? Il ne serait pas très bon d'être en retard... »

John se tourna vers elle. Il avait raison, le temps se déroulait lentement mais l'heure du rendez-vous approchait rapidement. Si cela se trouvait, Aaron et Chris penseraient que leur invité n'était pas venu. Célya hocha la tête et eut un timide sourire, avant de faire le mouvement du retour vers la maison, qui ne se trouvait d'ailleurs pas très loin de l'entrée du parc. Quelques minutes suffiraient pour la rallier.

« Nous avons encore une dizaine de minutes. Mais tu as raison, allons-y, en plus il ne fait pas très chaud ! » répondit la blondinette.

Elle engagea le pas et, John la suivant quelques moments plus tard, la Serdaigle se questionna sur la suite de la soirée. D'après ce qu'elle avait vu, son demi-frère avait finalement apporté des paquets. Des cadeaux. Elle-même avait décidé d'en offrir un au jeune homme, après tout, c'était Noël et il était de tradition de faire plaisir à tout le monde. Son frère jumeau partageait son opinion, aussi lui également avait prévu un petit quelque chose pour ce demi-frère qu'il ne connaissait pas. Quant à Chris, il avait réservé une surprise à John, espérant que ce dernier apprécierait. Le père Bennet ne comptait pas sur ce cadeau pour recoudre les morceaux mais c'était un gage de bonne volonté, il voulait réellement connaître ce fils dont la mère lui avait caché l'existence.

Rapidement, les deux jeunes gens atteignirent la petite allée qui menait à la porte d'entrée du manoir Bennet. Le chemin s'était déroulé dans le silence, dans le bruit des pas crissant dans la fine couche de neige. Ce bruit avait quelque peu apaisé Célya, qui avait retrouvé sa sérénité. La jeune fille se tourna vers John et, dans un élan, lui prit sa main libre. Elle espérait que ce geste ne lui ferait pas peur, ne le ferait pas fuir. Mais intimidée par ce contact peut-être trop proche pour le moment, la blondinette retira sa main, au bout de quelques secondes. Les joues rosies un peu plus par ce geste, elle finit par avancer jusqu'à la porte et à pousser celle-ci.

Quelques instants plus tard, deux silhouettes masculines apparurent dans l'encadrement. L'une était un peu plus petite que l'autre, il s'agissait d'Aaron. Pour la soirée, il portait un costume très simple mais pas de cravate, il trouvait ça trop dépassé. Pour une fois, il avait laissé ses cheveux blonds ─ il aimait user de son léger don de métamorphomagie pour changer la couleur très souvent, allant du noir, au brun, au blanc, etc. L'autre silhouette ressemblait beaucoup au plus jeune, un costume sobre, mais Chris était plus grand, plus épais que son fils, et ne lui avait donné que peu de traits, peut-être le menton et la forme des sourcils. En voyant son père, Célya fut frappée par la ressemblance entre lui et John ; c'était indéniable, ils étaient bien du même sang.

« Allons, ne restez pas dehors, entrez, il fait froid ce soir. N'allez pas attraper la mort en vous gelant les pieds. » fit Chris, après avoir observé John quelques instants.

La Serdaigle se tourna vers son demi-frère...
Revenir en haut Aller en bas
John Sawyer
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Hometown Glory

Message par : John Sawyer, Jeu 22 Jan 2015, 20:54


Célya ne semblait pas très pressée de rentrer chez elle, enfin, c'est ce que cru compendre Sawyer. Mais malgré le temps qu'il leur restait avant l'heure d'invitation, la température baissait de plus en plus et finalement il ne serait pas plus mal pour eux deux d'y aller. Le bout de ses oreilles commençait à rougir de froid. Sans mot, John approuva donc la proposition de la demoiselle.
Elle lança donc le départ. Il ne la suivit pas tout de suite, 2 secondes s'écoulèrent entre son premier pas et le sien. Le temps de frissonner de la tête aux pieds avant d'emboiter le pas. Il ne revint pas tout de suite à sa hauteur, profitant de ces petits instants seuls, pour remettre ses idées en place. Il ne savait toujours pas comment il allait se présenter, et il continuait à s'interroger sur la façon dont il appelerais Chris, comment il allait lui même s'appeler. Biensur tout le monde savait qui était l'autre, mais comment l'appréhender, c'était une autre affaire.

Le temps que John revienne à hauteur de Célya, ils étaient déjà dans un petit chemin qui menait à un manoir illuminé. Regardant de loin l'habitation, il se dit qu'il aurait pu y vivre depuis des années, qu'il aurait pu connaitre une enfance plus agréable, et surtout le niveau de vie apparent des Bennet devait être plus que confortable. Mais sa main n'était plus seule, et cela le fit presque tréssaillir, il retira sa main, rapidement, en même temps que Célya réalisait que son action était déplacée. Un petit rire géné, il la foura dans sa poche, pour éviter que cela se reproduise. Toujours sans mots, et encore moins depuis la maladresse de l'adolescente, ils montèrent les marches du perron, et elle poussa la porte.

Le coeur de John se retourna, lorsqu'il vit deux silhouetes masculines apparaitre. Cherchant un quelconque soutien moral, il insista le regard sur Célya, qui elle faisait des allés retours entre son père et son demi-frère... Alors, il chercha un soutien chez Aaron, brievement rencontré sous le kiosque alors qu'il en partait. Aaron, bien que jovial - selon sa soeur - n'esquissa qu'un sourire. Il n'avait donc plus le choix, il devait se resigner à regarder le Bennet.

Les yeux dans les yeux, John plongea son regard dans celui de son père... C'était... Perturbant, son regard était... Intense, et il cru comprendre, en le voyant, pourquoi Peyton avait eu une aventure avec lui, malgré son âge, et ses cheveux grisonnants, Chris restait un bel homme.
Le silence se faisait de plus en plus pesant... et Chris en maitre de maison fini par accueillir le nouveau venu.

« Allons, ne restez pas dehors, entrez, il fait froid ce soir. N'allez pas attraper la mort en vous gelant les pieds. »

Célya le regarda, Aaron aussi, tous les regards étaient braqués sur lui. Devait-il alors fuir les jambes à son cou, ou répondre, le plus naturellement possible. Au point où il en était, il faisait mieux de prendre la seconde option.

"...M... Merci pour l'invitation."

Puis suivant l'invitation de Chris, qui dégagea l'accès a la demeure, John passa la porte. Aaron, lui n'avait pas bougé, il regarda John entrer, puis le suivit, jusqu'à arriver à sa hauteur, et le temps de lui souffler quelques mots avant de le dépasser. John n'entendit pas tout ce qu'il venait de lui dire, mais il cru comprendre qu'il était ravi de le (re)voir, et qu'il esperait qu'il allait se plaire ici.
Un peu plus loin, John s'arreta, Chris était face à lui, un elfe de maison non loin. Il lui indiqua que la créature allait l'aider à se dévêtir. Mais avant, il lui tendit l'un des sacs qu'il avait apportés avec lui. C'était une bouteille de vin rouge, un Bordeaux.

"... J'ai... J'ai apporté ça.... c'est une bouteille de vin."

Ses paroles traduisaient son malaise grandissant. Son coeur battait la chamade, et on pouvait même voir la main qui tendait l'objet trembler.

"... Merci.

Une fois qu'il laissa ses affaires à l'elfe, John fut mené par Aaron jusqu'au salon, où l'apéro semblait déjà les attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: [Habitation] Hometown Glory

Message par : Célya L. Shake, Sam 21 Fév 2015, 13:34


Toujours plantée sur le seuil de sa porte, Célya observait son père et se rendit compte à quel point John lui ressemblait. Ce dernier avait beaucoup hérité de Chris, lui semblait-il. Ne connaissant pas le visage de sa mère, la jeune fille ne pouvait pas comparer ses traits à celui de son demi-frère. Ce dernier était scruté par trois paires d'yeux, ce qui devait être quelque peu gênant voire oppressant. Lorsqu'elle s'en rendit compte, la bleu et bronze détourna la tête et finit par entrer dans sa maison. Derrière elle, John remercia le maître des lieux pour son invitation et suivit tout le monde à l'intérieur.

Il régnait une chaleur bienfaitrice. Après le froid intense de l'extérieur, la blondinette se sentait presque revivre. Elle se débarrassa de son manteau et laissa apparaître sa robe de soirée aux yeux de tous : bustier, bleu nuit à paillettes, courte jusqu'en-dessous des genoux. Les épaules dénudées, Célya frissonna quelques instants mais dès qu'elle pénétra dans le salon, ses tremblements cessèrent. Pendant son absence, alors qu'elle partait retrouver son demi-frère au kiosque, Chris et Aaron, avec l'aide de leurs elfes de maison, avaient terminé de préparer l'apéritif.

La table basse était recouverte d'une nappe bleue et dorée, sur laquelle quatre verres vides attendaient d'être remplis. Une bouteille de champagne reposait dans un seau rempli de glaçons. Quelques morceaux de fromage, de saucisson et quelques chips étaient là aussi, pour le grignotage d'avant le repas qui cuisait dans le four. Avec son odorat développé, Célya pouvait sentir le fumet qui s'en dégageait. Cela semblait vraiment délicieux. Elle se tourna vers les hommes et vit que John tendait une bouteille de vin à son père, indiquant de quoi il s'agissait. Chris le remercia et l'elfe de maison déshabilla l'invité. Aaron mena ce dernier au salon.

« Mets ceci au frais, s'il te plaît, on te rappellera tout à l'heure. » glissa Chris à l'oreille de l'elfe de maison. Il lui tendit la bouteille de vin. « On aura l'occasion de la goûter pendant le repas. » ajouta-t-il en rejoignant ses enfants dans le salon.

Célya prit place dans son fauteuil fétiche, en face du canapé où Aaron venait de s'asseoir. Leur père indiqua à John le fauteuil libre à côté de celui de la jeune fille et prit lui-même place à côté de son plus jeune fils, dans le canapé. Maintenant qu'ils étaient installés, tous, autour de la table, la soirée pouvait commencer. La blondinette ne savait pas trop comment celle-ci allait se dérouler mais le premier pas était fait.

« On est super contents que tu sois avec nous, ce soir ! » fit Aaron en attrapant la bouteille de champagne, qu'il débouchonna d'un geste adroit avant de verser le liquide mousseux dans les quatre flûtes et de tendres ces dernières à chacun. « A ta santé. »

Aaron semblait vraiment enthousiaste quant à cette soirée. Comme sa sœur, il était animé de bonnes intentions et d'une positivité à toute épreuve. Quant à Chris, il paraissait nerveux, même si cela ne se voyait pas dans ses traits. C'était plutôt dans ses mains, qui tremblaient légèrement, que cela se ressentait. Célya, elle, appréhendait beaucoup la suite des événements. Il fallait ouvrir la discussion après avoir bu quelques gorgées de champagne et ne pas laisser le craquement des bûches dans l'âtre de cheminée s’appesantir dans le silence.

« Comment était ton voyage en République Tchèque ? » demanda la blondinette.

« Tu aimes voyager ? » rebondit Chris.

La discussion était lancée...
Revenir en haut Aller en bas
John Sawyer
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Hometown Glory

Message par : John Sawyer, Mar 10 Mar 2015, 19:52


Ca y était, John était dans la gueule du loup, plus moyen de faire marche arrière... Chris-son père- laissa l'elfe de maison mener la bouteille à la cuisine, et tous s'assirent sur les canapés du salon.
Tous trinquèrent, mais John était plus fébrile que les Bennet, il n'avait jamais trinqué, enfin, si il l'avait déjà fait, mais dans des pubs, pas dans un salon dans une tenue ginduée, dans une ambiance de fête. C'était peut-être ça une vraie fête de famille.
Le malaise était cependant palpable, tout aussi bien du coté de Chris, John et Célya, mais un certain jeune homme dénotait avec le reste. Quelque part, sur un coin de canapé, un sourire radieux s'affichait, c'était celui d'Aaron, content, heureux. Lui semblait ne pas avoir besoin de beaucoup pour apprecier John. En le regardant, il se dit que l'adolescent voulait un grand frère, et que le jeune homme pouvait bien en faire office.

Mais très vite Célya, qui connaissait mieux John fini par tenter de lancer une conversation, en pausant une question à Sawyer, sur son séjour en république Tchèque. Il se souvint alors de leur correspondance, il était en Tchèquie. Souriant en repensant à cet escapade, et surtout au détail qui lui fit changer d'avis sur ce repas, il posa la coupe après y avoir trempé les lèvres.

"C'était bien mais.... assez froid !"

Mais très vite son "père" su rebondir, comme l'avait surement espéré l'adolescente.

Tu aimes voyager ?

"Euh... oui...."John était un peu surpris, c'était un rapport plus direct qui venait de lui tomber dessus, et cette fois il ne pouvait pas vraiment se défiler, enfin non pas qu'il le voulait, mais il lui parlait à lui, pas a tout le monde."Oui... j'ai fait pas mal.... de voyage depuis..."Il regarda ses doigts un instant pour réfléchir."La fin de Poudlard, j'essaye de bouger un maximum..."

Fallait-il qu'il ajoute qu'il le faisait parce qu'il n'avait pas de racine pour l'ancrer dans le sol et que le vent le portait à son grés ? Dans le contexte actuel, peut-être pas, après tout, ils était devant ce qu'on pouvait appeler des racines, ou du moins une personne qui esperait peut-être les devenir.
Reprennant sa coupe, il srcuta la pièce, c'était une très belle pièce, avec du parquet, des moulure, une cheminée en pierre au fond de laquelle un feu crépitait doucement, et ce salon ne semblait être que les prémices du reste de la maison. Dans un des coins du séjour se trouvait un piano, à queue. Il se demande lequel des membres de la famille en jouait... Peut-être Aaron... Il lui semblait être le plus "musicien" des Bennet. D'ailleurs il se demanda dans quelle maison se trouvait le jumeau.

"Aaron... Tu es dans quelle maison ?" Puis il ajouta à déstination des deux ados, un peu comme pour fuir la conversation avec Chris qui le rendait moins à l'aise."Tout se passe bien à Poudlard ?"
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: [Habitation] Hometown Glory

Message par : Célya L. Shake, Sam 04 Avr 2015, 20:54


Son verre de champagne à la main, Célya se mit à observer discrètement son demi-frère, qui ne semblait pas très à l'aise au milieu des trois autres. La jeune fille pouvait parfaitement comprendre ce qu'il ressentait : se retrouver propulser ainsi dans une vie de famille à laquelle on a aspiré toute sa vie devait être quelque chose de difficile à appréhender. N'ayant jamais fait face à cette situation, la blondinette ne pouvait hélas pas compatir mais elle voulait quand même que John se sente comme chez lui. Ce qui n'était pas aisé si de son côté, le jeune homme ne mettait pas un peu du sien. Célya voulait vraiment qu'il s'intègre, Aaron et Chris également. Peut-être s'y prenaient-ils tous de la mauvaise façon ? Mais après tout, quelle était la meilleure manière de s'y prendre ? Aussi jeune, la blondinette ne savait pas répondre à cette question. Ils y allaient donc pas tâtonnements.

La jeune fille décida alors de démarrer une conversation, car après avoir trinqué, le silence s'était installé, chacun savourant une ou deux gorgées de champagne. Elle demanda alors à son demi-frère comment s'était passé son séjour en République Tchèque, où il avait passé quelques moments avant les fêtes. Tandis que Chris rebondissant en demandant à son fils s'il aimait voyager, Célya eut la nette impression qu'elle ne parviendrait pas à faire intégrer John tant qu'elle ne le considérait pas comme son frère. Pour le moment, il était le demi-frère dont elle ne voulait pas connaître l'existence plus tôt : cette vision des choses s'étaient grandement modifiées, aussi fallait-il que l'appellation change également. Mais si c'était simple à réaliser de son côté, elle ne savait pas si John désirait être considéré comme tel de la part des jumeaux.

« Aaron... Tu es dans quelle maison ? » fit alors John, après avoir répondu à Chris.

L'interpellé avala son champagne de travers, ne s'attendant pas à être sollicité. En effet, alors que le jeune homme parlait à leur père, Aaron avait décidé de boire son verre pour pouvoir sentir l'effet des bulles dans son nez. Parfois, le blondinet était très bizarre mais son jumeau était tout ce que Célya chérissait en ce monde. Quand bien même il pouvait vraiment être bête ! Sa tête la fit sourire. La jeune fille se tourna vers John lorsqu'il s'adressa également à elle en demandant si tout se passait bien à Poudlard. Elle laissa son frangin répondre pour eux deux, après un regard échangé. Ils se comprenaient tellement bien.

« Comme Léa, je suis à Serdaigle ! Tout va bien, même si j'ai eu des résultats à mes BUSE, l'an dernier, qui m'ont empêché de prendre une matière que j'aurais voulu suivre cette année. Mais bon ! » dit Aaron en haussant les épaules et en souriant. « Pour Léa, n'en parlons pas ! C'est l'intello de Serdaigle et en plus, elle a reçu l'insigne de Préfète pour la rentrée ! »

Célya ne s'attendait pas à ce que son jumeau annonce sa future nomination à la cantonade. Elle se mit alors à rougir et à détourner le regard. Elle comptait en faire une surprise pour son père le jour de Noël, soit pour le lendemain de cette soirée. Mais Aaron était tellement de bonne humeur qu'il ne faisait pas attention à ce qu'il disait. Et bim ! Voilà qu'il gâchait la surprise. La blondinette reporta son attention sur lui et lui lança un regard qui disait tout. Comprenant qu'il venait de commettre une bourde, il sifflota et se resservit de champagne.

« Oui, bon, on ne va pas en faire tout un plat, être Préfète, ce n'est pas un bien grand événements... » dit-elle, embarrassée.

Elle prit une nouvelle gorgée de champagne et se demanda quelle sorte de spectacle les deux jeunes gens devaient offrir au reste de la pièce. Chris se mit à rire et félicita sa fille pour sa nomination, disant qu'il n'avait pas douté un instant qu'elle puisse exercer cette fonction avant la fin de sa scolarité à Poudlard. Célya marmonna pour elle et décroisa les jambes. Son père vida son verre de champagne et posa ce dernier, vide, sur la table basse. Il regarda alors John.

« Et toi, John, comment était ta scolarité à Poudlard ? Étais-tu bon élève ou plutôt un malicieux ? » demanda le père, gentiment.
Revenir en haut Aller en bas
John Sawyer
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Hometown Glory

Message par : John Sawyer, Lun 13 Avr 2015, 15:17


Poudlard était sans contexte un sujet qui allait mettre tout le monde d'accord, ou presque d'accord... John ne savait pas beaucoup de choses concernant Chris, si ce n'était qu'il était de Serpentard, Célya étant à Serdaigle, Aaron pouvait tenir de son père et être dans la même maison... Ou alors, le vert et Argent qu'avait été Chris était-il un sujet tabou dans la maison ? Il ne pouvait pas le savoir avant d'avoir lancé le sujet... C'était chose faite, et Aaron s'empressa de répondre avec joie qu'il appartenait à la même maison que sa mère et sa sœur. Il rebondit d’ailleurs sur ce sujet annonçant que Célya était nommée préfète dès la rentrée. John sourit, il se souvint de son propre préfet, Adriel, qui avait très bien exécute son rôle, notamment auprès du jeune Snow qu'il était alors.

La moue contrariée de Célya n'échappa a personne et feinta un certain désintérêt pour son poste, surement par gène. Chris rit et félicita sa fille. Voyant le rire franc de son géniteur, John fut ravi de voir que cette famille était unie, malgré l'absence d'une mère et la venue d'un fils illégitime. Le regard sur Chris il aperçu un bout de tatouage dépasser de sa manche. Il avait un tatouage sur l'avant bras gauche... comme les Mangemorts... Était-il mangemort, ex-mangemort ? Sawyer se perdit dans ses pensées.. Si lui, l'était, sa mère l'était-elle aussi ? Sara Shake, l'était-elle aussi ou non ? Le savait-elle ? Les enfants savaient-ils l'ascendance maléfique de leur père ? Lui même héritait-il de son coté sombre ? Les yeux fixés sur son père il en perdit le fil de la conversation et lorsque le silence se fit entendre et manqua d'être pesant, John sorti de ses pensées. Il regarda les autres convives en dessinant un sourire sur ses lèvres. Tout le monde le regardait, a priori ils attendaient une réponse de sa part, mais une réponse à quoi ? Quelle était la question ? Tenter un "Oui" ou un signe de tête d'approbation allait-il pouvoir le sortir de cette impasse ? Il Chercha cependant du renfort ou quelqu'un qui pouvait lui redire sa question... Et ce fut Chris, qui le fit.

Et t John ? Tu tiens plus de ta mère, comme les jumeaux, pour ta maison ou non ? Dis nous comment s'est passé ta scolarité !

C'était la première fois qu'on mentionnait Peyton dans la soirée, et même la première fois qu'on la mentionnait comme sa mère, de toute son existence. En revanche Chris manœuvra pour ne pas se définir comme son père, se définissant plus comme l'inverse. John réfléchit un instant, Peyton était-elle de gryffondor ? Non elle était préfète de Serdaigle, comme Célya.

... Non... Je n'étais pas dans la même maison qu'Aaron et Célya, ni même ma mè... Peyton. Je ne suis pas non plus issu de Serpentard.... Dans quelle maison me verriez vous ?

Il manqua d'appeler Peyton comme sa mère, il ne l'avait jamais mentionné non plus, il l'avait toujours considéré ainsi, mais ne l'avait jamais dit à haute voix, il préféra utiliser son prénom. Quand Sawyer mentionna Serpentard, il fuit le regard de Bennet, conscient de l’interpeller, et regarda en même temps la réaction de ses demi-frères. Subtilement il détourna son tour de parole aux autres, sans répondre à l'intégralité de la question. Lui à Poudlard n'était pas très intéressant et il avait préferé enfouir ses 5 premières années au fond et n'y penser qu'un minimum. Le contraste entre John à 11 ans et John à 16 ans (en sixième année, année de rencontre avec Adriel) était trop grand pour que le jeune homme ne se décrive lui même comme un bouc émissaire paria. Et inutile d'attirer apitoiement, et mettre toute la faute sur le dos de Chris Bennet, pour ne pas avoir pris son fils, dont il ne connaissait pas l'existence à l'époque, sous sa garde, plutôt que le laisser dans une famille de moldu, vivre dans le mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
John Sawyer
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Hometown Glory

Message par : John Sawyer, Mer 24 Fév 2016, 13:33


[Rp précédent datant d'un peu moins d'un an]

"Sawyer ! Sawyer ! Oh tu te réveilles ?"

John ouvrait péniblement les yeux, quelqu'un l'avait sorti de son sommeil. Les yeux encore embrumé il se redressa et s’apprêtait à répondre, mais lorsqu'il observa sa chambre, à Hometown Glory, il ne vit personne. L'endormi ne pu s’empêcher de lâcher un soupir dissimulé dans un léger rictus, pourquoi quelqu'un viendrait le voir dans cette maison. Il y vivait seul, sans compagnie. Il regarda ensuite vers la fenêtre dont les minces rideaux laisser transparaitre la douce lumière blanchâtre du matin.
Il l'observa bien pendant 5 minutes, voyant au fur et à mesure cette même lueur devenir de plus en plus jaune à mesure que le soleil perçait l'horizon. Il passa autant de temps à se demander comment en était-il arrivé là, à imaginer que quelqu'un venait le secouer, quelqu'un d'autre qu'un elfe de maison vivant avec lui ce petit cottage de Godric's Hollow.

En pyjama, il continuait à regarder la brume se dissiper sous l'effet réchauffant du soleil de février tout en sirotant son café. Dehors il commençait déjà à entendre les enfants du quartiers sortir et se diriger vers l'école tout en riant. Il resta là impassible dans sa cuisine adossé contre le plan de travail.

*

Le jour était maintenant bien levé quand il décida de s'assoir à son bureau, une plume, de l'encre et un parchemin face à lui. Avant d'y toucher, il repris un paquet de lettres qu'il avait soigneusement rangé dans un tiroir.


Dimanche 25 octobre 2015

John,

Je me permets de t'envoyer ce courrier, ce fut un plaisir de te recevoir à Noël dernier, je ne sais pas ce que tu as prévu cet année, mais nous serions ravis de te compter à nouveau parmi nous cette année encore. Nous attendons ta réponse avec impatience.

A bientôt,

Chris A. Bennet.


Sawyer laisse tomber cette lettre au sol avant de commencer la lecture de la suivante.


Lundi 14 décembre 2015

John,

Comment vas-tu ? Je suppose que tu es très occupé ces derniers temps, comme tu n'as pas répondu à mon précédent courrier. Cela ferais grand plaisir aux enfants si tu venais te joindre à nous pour le réveillon. J'ai également quelque chose pour toi, je pense que cela te fera très plaisir. S'il te plait, donne moi ta réponse le plus vite possible.

A très vite,
Chris A. Bennet.



Jeudi 24 décembre 2015

Cher John,

Je commence à me demander si tu reçois mon courrier. Peux-tu s'il te plait me répondre, Célya, Aaron et moi-même commençons à nous faire du soucis. Es-tu parti en voyage ? Quelle est ta destination ? J'espère que tu vas bien.
Si tu le souhaite notre porte t'es ouverte à n'importe quel moment.

Prends soin de toi,

Chris A. Bennet.



Samedi 9 janvier 2016

John,

Tout d'abord toute la famille te souhaite une très bonne année !

Nous avons donc réveillonné sans toi, le repas était agréable, nous avions prévu un buffet dinatoire, et avions sorti 4 flutes, si jamais tu nous rejoignais. Nous y avons cru, à un moment, quelqu'un est venu sonné à la porte, Aaron s'est précipités, mais lorsque nous entendîmes la chorale de Noël résonner dans le hall d'entrée, notre sourire s'effaça. Avant même la fin de la chanson la porte claqua. Ce soir là Aaron resta enfermé dans sa chambre.

S'il te plait donne nous de tes nouvelles.

Je te joins le cadeau dont je t'ai parlé dans une de mes lettres. J'aurais voulu te le donner en main propre, mais peut-être est-ce mieux ainsi ?

Nous t'embrassons,

Chris A. Bennet.


John laissa la lettre rejoindre les autres à ses pieds, puis observa longuement le cadre posé un peu plus loin. Dessus on pouvait y voir Chris, et une femme. Il s'était longuement demandé pourquoi Bennet avait cette photo, pourquoi gardait-il une photo de lui et sa mère,  alors qu'ils n'avaient entretenus qu'une relation d'une nuit, qui donna naissance à John ? Surtout quand on sait que Chris avait fais sa vie quelques années après.
Des brides de souvenirs étaient en train de se rassembler dans son esprit, les photos des personnels de Poudlard, les regards entre les deux professeurs, (Bennet et Peyton Sawyer). Il était surement restés amis. L'étaient-il avant ? Il n'en savait pas grand chose a vrai dire.

Quoi qu'il en soit, il était content d'avoir une représentation de sa mère, même si cette dernière n'était pas seul. Ses deux parents biologiques étaient sur la même photo, cela lui rappelait d'où il venait. Parfois il lui semblait voir des reflets, des images, sur la vitre du cadre, surement un rayon du soleil. Il ignorait les propriété magiques de l'objet, et cela n'était pas plus mal.

Finalement il fini par prendre sa plume et écrire la réponse tant attendue.



Mercredi 24 février 2016

Cher Chris,

Je m'excuse de n'avoir pas répondu plus tôt aux nombreux courriers que vous m'avez envoyés. Comme deviné, j'étais assez pris, et le temps était dur à trouver pour poser sur le parchemin tout ce que j'avais à dire. Je ne suis même pas sur de savoir ce que je vais écrire non plus.

Je vous remercie pour le cadre, il est très beau, ainsi que la photo. Cela m'a fait très plaisir d'avoir une représentation de ma mère, elle semblait heureuse.

Pour le réveillon, je n'ai pas pu m'y rendre, et j'adresserais un courrier particulier à Aaron pour m'en expliquer. J'espère cependant que l'attente n'a pas trop entaché l'esprit de fête de ce jour.

Pouvez vous dire à Célya et Aaron que je les embrasse ?

Je vous envoie mes voeux pour la nouvelle année.

J. Sawyer.


Sawyer posa sa plume, relu ses mots, avant d'enrouler le parchemin et de l'envoyer en hibou.

*

Lorsqu'il retourna à la cuisine pour reprendre un nouveau café, il ne vit pas qu'une fois de plus le cadre posé sur le bureau laissa apparaitre un visage.

cadre en question:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] Hometown Glory

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 [Habitation] Hometown Glory


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.