AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Bibliothèque
Page 15 sur 18
A côté des fenêtres
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant
Elhiya Ellis
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard

Re: A côté des fenêtres

Message par : Elhiya Ellis, Ven 19 Jan - 15:07


Ahh, mais, il était par terre mon voleur, j'avais pas vu du premier coup d'oeil en fait. L'observation c'était pas vraiment mon fort il fallait dire, mais j'aurai du comprendre qu'il s'était prit la porte dans la tête quand j'avais entendu le bruit sourd derrière. Mais non, rien n'avait immergé dans mon esprit, bien trop surprise par l’elfe de maison. Du coup, là, j'avais du le regarder avec les yeux écarquiller, réalisant qu'en plus d'être sur le sol pas pour le plaisir, il devait avoir super mal. C'était pas léger ces portes en bois!

Ah et oui au lieu de le scruter sans bouger, m'activer aurait été pas plus mal. A moitié confuse, à moitié en train de rigoler, j'étais parti chercher de quoi le soulager rapidement. Pas de frigo, pas de congélateur ici, mais de l'eau, et une baguette pour faire les glaçon soit même. Un #Glacio jeté sur l'eau éclaboussant l'évier, j'avais des petit morceaux de glace à disposition que je mettais dans un torchon.

Un nouveau bruit me fit sursauté: retour de l'elf de maison, qui pour une fois s’avérait utile.

-On peut avoir de la glace s'il vous plait?

La créature disparu à nouveau, toujours sans aucune discrétion, et réapparu avec des bac de crème glacées. Je savais bien qu'il devait y avoir un frigo, comme chez les moldus, caché dans un coin, sinon pouvaient y garder tout ces aliments? En tout cas, j'étais désormais armée d'une coupe de glace vanille-caramel -Merci l'elfe- et de glacons fait très sommairement. Un dans chaque main que je tendais à Fanch avec un large sourire

-Ho excuse moi, tiens, de quoi étourdir ta bosse, et de quoi réconforter la douleur. C'est pas grand chose je suis sure, laisse moi regarder, un seul sortilège de soulagement devrait suffir
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A côté des fenêtres

Message par : Fañch Guivarch, Ven 19 Jan - 21:21


Fañch Guivarch rp numéro 18 : " "

La jeune seprentard se tourna vers son collègue vert et argent. Elle commença à écarquiller grand les yeux, cela fit rire Fañch. La blondinette le regarda pendant plusieurs secondes sans bouger le petit doigt, le sorcier mal-en-point souffrait certes cependant l'expression qu’affichait la jeune sorcière le faisait beaucoup rire, en tout cas assez pour que celui-ci ne pense pas trop à la douleur.

Au bout de quelques instants Elhiya commença à s'activer, elle cherchait dans la cuisine un objet qui pouvait contenir quelque chose de froid. Après sa recherche infructueuse elle décida de prendre l'eau de levier et d'utiliser un sortilège pour créer des glaçons. Le retour de l'elfe de maison la fit sursauter mais cette fois Fañch ne se prit pas une porte dans la tête.

Elhiya : On peut avoir de la glace s'il vous plait?

l'elf de maison disparue rapidement et revint avec de la crème glacée. Équipée de ses deux éléments la serpentard retourna vers le sorcier souffrant, il était toujours en train de rire malgré la douleur.

Elhiya : Ho excuse moi, tiens, de quoi étourdir ta bosse, et de quoi réconforter la douleur. C'est pas grand chose je suis sure, laisse moi regarder, un seul sortilège de soulagement devrait suffir.

"Le négatif" : put*** j'ai mal, dés que je peux je la cogne

"Le positif" : arrête elle est gentille elle nous aide

"Le juge" : la douleur n'est qu'un signal nerveux qu'on peux ignorer, fait pas ta chochotte. Tiens pourquoi on rit?

"Humour" : HAHA! la tête qu'elle a fait HAHA!

"Le juge" : bon, on arrête les conneries

Le sorcier au sol s’arrêta calmement de rire et prit volontiers la glace et la glace que lui tendait la fille un peu peureuse. Il avait toujours le visage un peu en sang mais malgré ça il était calme et souriant

Fañch : t'a pas besoin de t'excuser c'est pas ta faute. Va donc te prendre un cookie c'est pour ça qu'on est venue ici à la base.




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: A côté des fenêtres

Message par : Elhiya Ellis, Sam 20 Jan - 20:17


Ramener un torchon de petits glaçon fait n'importe comment et un dessert glacé ne me parraissait, en soit pas désopilant. Mais il fallait dire que le rire avait toujours été quelque chose de communicatif et que je finissais par sourire bien malgré moi. Fallait dire qu'il était pas discret le Fanch et qu'il se marrait sans que je sache pourquoi. De deux choses l'une, soit il s'etait à moitié étourdi et un rien le faisait rire, soit la situation ridicule à souhait soulevait ces éclats de rire. Du bubitative un instant, j'avais fini par pouffer et lui tendre la main pour l-aider à se relever alors qu'il était chargé de glaçon et crème glacée. Décidément, ce soir, j'enchainais les etourderies..

-Attends, une chose à la fois et ca ira mieux. Déjà... ces quelques gouttes de sang.. #Episkey

A force, j'avais abandonné de compter combien de fois dans la semaine je me servais de ce sortilège. C'etait quasi quotidien, à force que je me demandais si les gens ne le faisait pas exprès. D'un sourire, je reprenais la glace vanille avec moi et lui offrait un soutient pour se relever. Vu ma carrure, j'aurai pu m'abstenir, mais tant pis, dans le pire des cas je tombais à mon tour, dans le meilleur on mangerait rapidement.

Le grotesque de la scène semblait avoir frappé l'elfe de maison qui proposait rapidement son aide, m'offrant un nouveau sursaut et surtout détournant mon attention de ce que je faisais..
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A côté des fenêtres

Message par : Fañch Guivarch, Sam 20 Jan - 21:38


Fañch Guivarch rp numéro 20 : V

Cette journée n'était pas la plus chanceuse pour Fañch il étudiait tranquillement ses cours et le voilà, au sol avec le front qui saigne. Elhiya tendit la main au sorcier blessé, elle n'avait sans doute pas remarqué qu'avec les deux mains prises le jeune serpentard aurait du mal à attraper la main tendue. Cette situation fit reprendre un fou rire au sorcier fou. La blondinette ayant finalement remarqué son erreur décida d'utiliser une autre approche.

Elhiya : Attends, une chose à la fois et ca ira mieux. Déjà... ces quelques gouttes de sang.. #Episkey

A ce moment la plaie se referma et le saignement cessa, les dernières gouttes du liquide écarlate tombant nonchalamment. Après avoir effectué ce sortilège la sorcière libéra Fañch de sa coupelle de glace et lui tendit la main. Le garçon hilare commençant à se relever s’apprêtait à attraper la main de sa collègue de maison quand le retour de l'elfe de maison la fit sursauter une fois de plus. Surpris par le retrait brusque de la main sur laquelle il avait prévue de s'aider Fañch tomba sur le côté sans se blesser et se remit à rire de plus belle. Il riait tellement que la douleur qui le préoccupait maintenant était celle situé au niveau de ses abdominaux.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: A côté des fenêtres

Message par : Elhiya Ellis, Dim 21 Jan - 21:04


Représenter le stéréotype parfait de la blonde était quand même un honneur quand je le faisais de façon volontaire. Là, j'y etais franchement pour rien, et cet idiot d'elfe de maison prenait un malin plaisir à apparaître n'importe quand volontairement. J'en étais certaines! Aussi, il ne me restait plus qu'à minauder bêtement et j'incarnais Barbie dans toute sa splendeur ce soir. Vraiment désespérant. Quoi que ça pouvait encore être pire: l'arrivée que quelques bouilles insupportables et ce serait l'apothéose.

Par chance, les éclats de rire de Fanch n'intriguaient personne et hors mis l'employé de château personne d'autre ne nous regardait bizarrement. C'etait tellement ridicule que j'en venais à pouffer à mon tour. Le rire c'etait communicatif à ce qui paraissait.

-Non mais reste par terre, ca vaut mieux je crois. Ca sera moins dangereux au moins.

Pour sur, si le barbu faisait une nouvelle tentative pour se remette sur des pieds il allait atterir la tête la première sur la table. Il serait capable de trébucher sur l'elfe ou bien moi et on serait bon pour une réaction en chaîne improbable. En fait les cuisines étaient de loin le lieu le plus dangereux de l'école, j'en étais persuadée.

Du coup, je prenais place sur mon banc attrappais d'un coup de baguette la jarre à cookie et en jettait un au brun -espérant qu' il le prenne pas dans l'oeil-. Croquant dans le mien, j'affichais un sourireamusé.

-Cookie de réconfort! Tu le mérites bien après tout. Après un vol raté et une porte dans la tête, essaye de pas t'étouffer avec une miette. J'suis pas super douée en premier secour moldu hein

Bah ouai, chez les moldus y avait le bouche à bouche. Chez nous y avait une baguette et sincèrement j ignorais si un sortilège équivalent existait. J'preferai ne pas faire des tests de suite.

Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A côté des fenêtres

Message par : Fañch Guivarch, Mar 23 Jan - 1:09


Fañch Guivarch rp numéro 23 : T

Fañch n'en pouvait plus de rire la douleur commençait vraiment à ne plus être supportable. Cependant même si le fou rire n'attirait pas l'attention de qui que ce soit, il était communicatif et la blondinette s'était mise elle aussi à rire.

Elhiya : Non mais reste par terre, ca vaut mieux je crois. Ça sera moins dangereux au moins.

Le commentaire de sa collègue de maison était sensé, assis par terre il ne pourrait pas tomber plus bas. Le sorcier fou du s’arrêter dans son fou rire car la douleur était devenue trop présente. Le serpentard glissa pour s'appuyer contre le mur et reprit son souffle, il attrapa un cookie que venait de lui lancer et commença à le grignoter tranquillement.

Elhiya : Cookie de réconfort! Tu le mérites bien après tout. Après un vol raté et une porte dans la tête, essaye de pas t'étouffer avec une miette. J'suis pas super douée en premier secour moldu hein

Fañch n'était tellement pas prêt à entendre cette blague, il s'exclafa de rire et il avala de travers un morceau du cookie. Le sorcier commença à tousser et heureusement au bout de quelques secondes il réussit à extirper le corps étranger de sa gorge. Le soricer au sol reprit une nouvelle fois son souffle.

Fañch : tu vas me tuer à force, fait gaffe.

Il disait ces mots sur un temps rieur et amical, sans aucun reproche dans sa voix.

"Le negatif" : au put*** faut que je me défoule

L’expression du sorcier fou changea instantanément du tout au tout et son regard se tourna vers l'elfe de maison.

Fañch : tu es bien sympa mais il y a plus rien à voire ici

cette fois ci le ton était cinglant et profondément méchant.

"Le juge" Bon, tu vas te CALMER et tu me laisse gérer, car si tu continue on va se retrouver dans une camisole de force.

"Le positif" : en plus tu fait ça gratuitement pourquoi tu es si irrespectueux ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: A côté des fenêtres

Message par : Elhiya Ellis, Mar 23 Jan - 10:03


Bon, ce soir, j’étais comique, un bon point, et tellement rare qu’il fallait le souligner. Sauf qu’à force de rire, mon binôme allait finir par réellement s’étrangler, et vu que je pouffais à sa suite –le rire c’est contagieux je vous rappelle-, je ne risquais pas d’accourir s’il s’effondrait par terre, le teint violacé à cause d’un cookie tueur. Mais en plus… c’était ce qui était en train de se passer ! Si rigolait, puis toussait, puis recrachait le biscuit. Vraiment dangereux les cookies.

Amusée, j’avais tacher de ne pas rire de plus belle et allait remplir un verre d’eau pendant qu’il s’en prenait à l’elfe de maison. Pauvre bestiole, elle n’avait rien fait, si ce n’était être sur la route, mais comme la plus part d’entre elles trouvaient normal de se faire traiter comme des domestiques j’avais, depuis longtemps, abandonné de répliqué face à une remarque désobligeante leur étant adressé. Le verre de jus de fruit tendu à Fanch, je regardais la créature claquer des doigts avant de disparaitre et haussais les épaules nonchalamment.

–Bois ça à la place. Passer tes nerfs sur un elfe ne servira pas à grand-chose. Ce n’était pas comme s’ils se complaisaient dans l’esclavage. Limite ils seraient capables de dire merci après avoir été insulté de ce que j’ai vu. T’en as un chez tes parents ? Ou c’était juste que tu flippais à l’idée qu’il te fasse trébucher et qu’il remplisse l’ardoise des maladresses à son tour ? »

J’avais pouffé doucement de rire et avait amené à moi le panier de fruit par simple flemme de me deplacer.

- Gaffe, passage de pommes volantes, baisse-toi, on sait jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A côté des fenêtres

Message par : Fañch Guivarch, Mar 23 Jan - 19:31


Fañch Guivarch rp numéro 24 : U

Pendant que le sorcier fou criait sur l'elfe de maison Elhiya s'était levé pour aller chercher un verre d'eau. C'était une bonne idée vue qu'à cause du morceau de cookie qui avait failli l'étouffer, Fañch avait encore la gorge très irritée.

Elhiya : Bois ça à la place. Passer tes nerfs sur un elfe ne servira pas à grand-chose. Ce n’était pas comme s’ils se complaisaient dans l’esclavage. Limite ils seraient capables de dire merci après avoir été insulté de ce que j’ai vu. T’en as un chez tes parents ? Ou c’était juste que tu flippais à l’idée qu’il te fasse trébucher et qu’il remplisse l’ardoise des maladresses à son tour ?

Le sorcier au sol attrapa le verre d'eau et écouta le petit discours de sa collègue. Le jeune serpentard réfléchissait à comment répondre à cela.

Le négatif : les elfes de maison sont une sous-race qui est encore trop respectée à mon gout

Le positif : non, ce sont des créature serviable, pleine d'humilité avec une âme et  des émotions

Les pensées tournées vers ce petit conflit le sorcier à l'esprit fracturé n'entendit pas l'avertissement de la blondinette

Elhiya : Gaffe, passage de pommes volantes, baisse-toi, on sait jamais !

Fañch réagit au dernier moment et baissa la tête juste à temps pour esquiver le panier volant.

Fañch : et bah dites-donc c'est pas ma journée aujourd'hui

Le sorcier au sol lâcha un éclat de rire.

Fañch : Et au sujet des elfes de maison je trouve ça dommage qu'ils ne réagissent pas, et ça m'énerve de les voire accepter un manque de respect total.

Le négatif : et l'amour, les petits oiseaux et gnagnagna et gnagnagna.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: A côté des fenêtres

Message par : Elhiya Ellis, Mer 24 Jan - 20:25


Panier de pommes agressif bien entendu, c'etait un miracle que le grimoire pris à la bibliothèque ne l'avait pas assommé également. D'ailleurs, il avait disparu dans quel coin mon bouquin. Déjà que je les ramenais en retard, si maintenant je les perdais, je pouvais dire adieu à mes emprunt. Enfin.. je chercher plus tard, après ma pomme et après que Fanch ait fini de se blesser avec rien.

D'ailleurs son discour sur les elfes de maison m'arracha un pouffement de rire.

-Donc car ils sont trop aimables et peu aptes à se rebeller,  Ça t'agace et tu les envoies paître? Une logique à toute épreuve! J'aime beaucoup.

Petite pointe d'ironie mêlé à une appréciation véritable. Les gens trop terre à terre, trop logiques, dépourvu de tout grain de folie possible m'ennuyaient profondément. Souvent, ils m'exerçaient pour tout dire. Il se croyaient généralement meilleur que les autres et le faisait savoir. Pour le coup, le raisonnement du serpent me plaisait. Pousser dans ses retranchements une personne pouvait parfois éveiller quelques instincts cachés.

Croquant dans mon fruit, j'allais m'apprêter à parler quand la créature apparu sans qu'on ne lui demande rien.

-J'ai ramené les affaires des jeunes serpentard à leur place : à  la bibliothèque. Car je crois que les jeunes étudiants sont bien sympa mais n'ont plus rien à voir ici

Interloqué une seconde, j'étais restée bouche bée avant de rire de plus belle en regardant alternativement Fanch et l'elfe.

-J'crois qu'il t'a entendu! Il a réagi, et à merveille! Prends des cookies on est bon pour une nouvelle balade entre les tables d'études.

Et je pouffais de plus belle. Pas étonnant que l'ouvrage emprunté lz semblait disparu, le domestique l'avait embarqué...


Dernière édition par Elhiya Ellis le Jeu 25 Jan - 8:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A côté des fenêtres

Message par : Fañch Guivarch, Jeu 25 Jan - 0:00


Fañch Guivarch rp numéro 26: A

Le discours sur le traitement des elfes de maison avait fait rire la serpentard, après tout il y avait de quoi l'argumentation ne tenait pas à grand-chose. Cette pseudo défense des elfes avait fait rire la blondinette.

Elhiya : Donc car ils sont trop aimables et peu aptes à se rebeller, Ça t'agace et tu les envoies paître? Une logique à toute épreuve! J'aime beaucoup.

Ouais elle avait raison c'était pas logique, mais bon Fañch était fou et si la logique appartenait encore à l'âme d'un fou, ça se saurait.

Soudain l'elfe de maison réapparut, ce coup-ci il ne fit pas sursauté Elhiya.

Elfe de maison : J'ai ramené les affaires des jeunes serpentard à leur place : à la bibliothèque. Car je crois que les jeunes étudiants sont bien sympa mais n'ont plus rien à voir ici

la verte et argent était resté patois, puis après quelques secondes elle se mit à rire regardant successivement le sorcier au sol et l'elfe de maison.

Elhiya : J'crois qu'il t'as entendu! Il a réagi, et à merveille! Prends des cookies on est bon pour une nouvelle balade entre les tables d'études.

Le positif : tu vois être gentil rapporte des choses

Le négatif : un coup de pied dans le c** aurait donné le même résultat

Le juge : la violence n'a pas réponse à tout

Le sorcier à l’âme fracturée commençait à se relever, il prenait bien son temps observant autour de lui qu'aucun danger surprise n’apparaisse. Après s'être mis sur ses 2 jambes il suivit le conseil de sa collègue de maison et prit une poignée de cookie avant de se diriger vers les escaliers.

Fañch : tu va voir les escaliers vont trouver le moyen de se bloquer rien que pour moi
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: A côté des fenêtres

Message par : Elhiya Ellis, Sam 27 Jan - 15:09


Oupsi, désolée petit retard
LA de Fanch

La créature malicieuse n'avait pas vraiment attendu que le jeune homme prenne le temps de répondre. En un claquement de doigts, il avait disparu dans le même son désagréable, nous laissant tous les deux sans réel échappatoire. Balade obligatoire vers la bibliothèque en vue, dédale de couloirs en prime, et caprice de ces derniers. Un enchentement!

Adressant un sourire amusé à son collègue, j' avais récupéré un biscuit et une briquette de jus de fruits pour la route. Fanch s'etait déjà mis en route, il me forcait à presser un peu le pas. J'aimais pas le sport du tout. Et une fois à son niveau, un pouffement m'echappa.

-Tu vois qu'ils savent faire preuve de répartis quand ils veulent.. un peu comme ces escaliers

Oui bien sur, espérer un trajet normal, sans aucun souci était impossible. Le lot de marches sur lesquelles nous étions avaient nécessairement décrété que changer de sens en plein milieu de notre ascension était judicieux. Forcément... ces choses étaient enchantées uniquement dans le but de polluer la vie de chaque étudiant, j'en étais persuadée! 6années complètes dans ce chateau et rares étaient les fois où j'avais pu faire un trajet sans aucune embauche. Un soupir m'echappais et je croquais mon cookie en guise de passe nerf.

-J'crois qu't'avais raison. C'pas ton soir. En plus.. regarde là-haut

Un coup de coude et un signe de menton au serpent avec moi pour lui montrer la silhouette qui attendait sur le pallier que nous allions bientôt rejoindre. Même si on ne l'avait vu que quelques secondes, c'etait bien la fille de la bibliothèque avec sa mine boudeuse qui nous surplombait. D'ailleurs, elle nous avait vu à en croire par ses exclamations à l'arrivée de nos escaliers.

-Encore vous? Il manque quelque chose dans mon sac! Je sais que c'est vous! Il n'y avait personne d'autre! Mon porte-monnaie n'etait plus dans mon sac, rendez le moi

Ho bah.. voilà qui était amusant. Le voleur de ma maison avait au final dérobé quelque chose d'un tant soit peu utile? D'un sourire en coin, une pointe d'intérêt dans la voix, je machouillais un nouveau morceau de gâteau.

-Je ne vois pas de quoi tu parles.

En soit, c'était vrai, j'ignorais le que Fanch avait bien pu faire avant que je ne l'appercoive. Mais je voulais voir ce que le brun au raisonnement amusant trouverai à redire. Machinalement, ma main libre avait glissé fan ma poche à la recherche de ma baguette
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A côté des fenêtres

Message par : Fañch Guivarch, Dim 28 Jan - 13:28


Fañch Guivarch rp numéro 32 : P

Fañch commença à grimper les escaliers magiques, il voulait s'éloigner au plus vite des cuisines qui étaient visiblement maudites et qui finiraient par le tuer s'il restait dans les parages. Se prendre une porte dans le visage, n'est pas chose agréable et le sorcier fou ne tenait pas à réitérer l’expérience.

Elhiya : Tu vois qu'ils savent faire preuve de répartis quand ils veulent.. un peu comme ces escaliers

Elle avait raison, les escaliers n'en faisaientt qu'à leur tête et c'était pire aujourd'hui. A plusieurs reprises ils avaient bougé alors que les 2 serpentard n'étaientt qu'à une ou deux marches d'arriver au palier suivant.

"Le négatif" : Si je trouve l'enc*** qui a enchanté les escaliers je lui pète la gueule

"Humour" : du calme joe

Elhiya : J'crois qu't'avais raison. C'pas ton soir. En plus.. regarde là-haut

La blondinette fit signe à Fañch et désigna la fille de la bibliothèque. Déjà que les escaliers s'était concertés pour allonger chemin voila que l’hystérique de tout à l'heure revenait à la charge.

Encore vous? Il manque quelque chose dans mon sac! Je sais que c'est vous! Il n'y avait personne d'autre! Mon porte-monnaie n'etait plus dans mon sac, rendez le moi

Elle était vraiment acharnée cependant le jeune homme ne lui avait rien volé. Il voulait que sa journée se termine, après qu'il ait failli y passer, le voila injustement accusé de vol.

Elhiya : Je ne vois pas de quoi tu parles.

Fañch vérifia ses poches une dernière fois au cas où. Cependant il ne trouva absolument rien.

"Le positif" : il faut s'excuser

"Le négatif" : il faut la tuer

"Le juge" : arrêtez de divaguer on va juste continuer l'approche agressive.

"Humour" : vaguer

"Le juge" : tu es de pire en pire toi.

Fañch : J'ai rien volé, et si tu a quelque chose à me dire viens me parler en face.

Le sorcier à l'âme scindée mit, par précaution, sa main à la baguette.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: A côté des fenêtres

Message par : Elhiya Ellis, Dim 28 Jan - 21:19


Huhu, c'etait qu' il était maître de lui-même quand même le Fanch. Pendant un instant, j'avais été persuadée que l'agaçante fille face à nous avait passer par dessus la rambarde. Ça aurait pu être marrant un instant. Mais non, le Vert se contentait de dire qu'il était innocent au plus grand damn de l'hystérique qui le menaçait soudainement d'un index tapotant son torse.

Alors autant j'étais, depuis toujours, tactile, autant j'evitais de glisser mes doigts sur les personnes que je menacais. Niveau stratégie c'etait vraiment moyen, à moins qu'en fasse il ne fusse déjà sous le charme. Mais là, la pauvre demoiselle s'offrait directement à n'importe quelle baguette désireuse de s'exprimer un peu.

Je disais rien, observant la scène d'un oeil amusée pendant que la sauvage cherchait de toute évidence à user les nerfs du serpent.

-J'en crois pas un mot! Je vais aller le dire quelqu'un capable de vous faire avouer. Ça ne se passera pas comme ca mon petit.

J'avais rigolé doucement, mais manque de discression faisant, j'ecopais d'un regard des plus sombres pendant un instant. Voilà qu'on m'intimant silencieusement de me taire sous peine de je ne savais quelle represaille ridicule. Impossible de rire de plus belle. Impossible de ne pas la vexer non plus. Lâchant la chemise (ou la cravate) de Fanch pour poser ses mains sur ses hanches en un reste agacée, elle entre ouvrir la bouche pour.. ne rien dire.

Finalement, balançant des cheveux en arrière, nous gratifiant d'un  "ca se passera pas comme ca", la harpie nous abandonnait rapidement. Un peu étonnée de la tournure des choses, un éclat de rire m'échappa en même temps que sa silhouete manquait une marche d'escalier.

-J'crois qu'elle t'aime bien en fait. J'vois que ça.

Rapide coup d'oeil malicieux à mon comparse et je remarquais, après coup, qu'il avait également sorti sa baguette.

-J'suis sure qu'avec un accio on lui aurait retrouvé direct son porte monnaie. Elle voulait ton nom j'suis persuadée
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A côté des fenêtres

Message par : Fañch Guivarch, Lun 29 Jan - 0:24


Fañch Guivarch rp numéro 33 : I

La harpie s'approcha de Fañch d'un air menaçant, il restait de marbre, le visage ne laissant transparaître aucune émotion. La paranoïaque commença à appuyer son index contre le torse du serpentard en proférant des menaces.

J'en crois pas un mot! Je vais aller le dire quelqu'un capable de vous faire avouer. Ça ne se passera pas comme ca mon petit.

Le sorcier fou baissa la tête pour fixer le doigt invasif.

"Le négatif" : Je vais lui faire bouffer les pissenlits par la racine à celle-là

"Le juge" : du calme tu lui donnerais raison.

Le vert et argent releva la tête en serrant sa baguette. Lui lancer un sort pour la faire taire le démangeait. Cependant il ne fit rien. la blondinette venait de pouffer et la grognasse de la bibliothèque la regarda avec des yeux noirs, que c'était ridicule.

Après avoir vue que ses menaces étaientt inutiles l’hystérique repartit vers on ne sait où.

Elhiya : J'crois qu'elle t'aime bien en fait. J'vois que ça.

Le sorcier au origines celtes la vit jeter un rapide coup d’œil à sa baguette. Fañch fit de même et vit qu'elle aussi avait sortie sa baguette, il n'était donc pas le seul à s'être senti agresser.

Elhiya : J'suis sure qu'avec un accio on lui aurait retrouvé direct son porte monnaie. Elle voulait ton nom j'suis persuadée

Le sorcier fou rangea sa baguette, un peu dessus de ne pas avoir pu l'utiliser.

Fañch : oui à croire que certain n'écoute pas assez en cours.

Le serpentard continua vers la bibliothèque. Après avoir grimpé quelques marches il se retourna vers Elhiya.

Fañch : Et puis c'est pas comme si j'étais du genre à fouiller dans le sac des autres.

Le vert et argent adressa un clin d’œil à sa collègue de maison.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: A côté des fenêtres

Message par : Elhiya Ellis, Lun 29 Jan - 20:56


Je n'avais pu m'empêcher de rigoler. Moi non plus je n'écoutais pas le nom de mes collègues de classe, à moins qu'un d'entre eux piquait ma curiosité. Ce qui était assez rare, et ce qui justifiait le fait que je ne bon aissais pas plus les gens de ma maison, ou du moins leur petite appellation. En tout cas, Fanch était pas plus concerné que ça à l'idée que la harpie puisse être intéressé par ses talents de sorcier ou juste par sa carrure. Si ca avait été moi, il y'avait fort a parier pour que je trouve ca vexant.

Mais là il partait déjà, m'adressant un clin d'oeil amusé.

-Tout à fait je ne vois pas de quoi tu parles

Bon, j'avais pouffé de rire. Niveau stéréotype de la blonde, ce soir, je les collais tous à la bouille sans le vouloir. Manquerait plus que je loupe cette marche grinçante et que j'atterisse en plein dans les bras sur serpentard tourné vers moi. Mais bon, coup de vol, même si j'avais bien trébuché, et manqué de m'étaler de tout mon long, la rambarde avait bien voulu se présenter à mes doigts pendant que s'induirait allègrement la moquette.

Glorieuse soirée, y'avait pas à dire...

Gonflant les joues et soupirant un tantinet agacée, je reposais les yeux sur mon binôme avant de le dépasser et atteindre le pallier. A cause de ces escaliers, on était bon pour un retour.

-J'espère que t'avais rien d'urgent à faire. On a même plus d'escalier...

Les deux nous avaient lâchement abandonnés nous forçant au feu de camp indéterminé.

-Au moins rien de bizarre sur cet etaaaage

J'avais parlé trop vite. Une forme se decoupait dans l ombre me faisant sursauter
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A côté des fenêtres

Message par : Fañch Guivarch, Mer 31 Jan - 21:47


Fañch Guivarch rp numéro 35 : ?

La blondinette avait rigolé à la blague de Fañch, ce n'était pas une blague mais plutôt une petite remarque amusante. Enfin bref cela avait ri la jeune femme.

Elhiya : Tout à fait je ne vois pas de quoi tu parles

Elle s'approcha et passa à coté du sorcier fou. Avant de s’arrêter.

Elhiya : J'espère que t'avais rien d'urgent à faire. On a même plus d'escalier...

Le serpentard ce retourna pour constater à son tour l'absence d'escaliers. Et mer** encore une malchance que le vert et argent pouvait ajouter à son tableau de la journée.

Elhiya : Au moins rien de bizarre sur cet etaaaage

Fañch doutait un peu de cette dernière phrase, il ne savait pas à quel étage ils étaient et cela ne présageait rien de bon. Et à peine avait-il eu le temps de se faire la remarque qu'une forme sortit des ombres. C'était une personne encapuchonnée d'environ 1m80, on ne distinguait pas son visage mais en voyant sa démarche on pouvait voir qu'il était agressif.

"Le négatif" : oh je vais lui péter le c** il va prendre pour tout le reste

"Le positif" : arrêtons de juger si vite il est peut-être sympath....

La personnalité n'eut pas le temps de finir sa phrase que l'homme (ou la femme) encapuchonné sortit sa baguette et lança un sort en direction du sorcier fou. Celui-ci eut juste le temps d’esquiver et de sortir sa baguette prés à riposter.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: A côté des fenêtres

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 15 sur 18

 A côté des fenêtres

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Bibliothèque-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.