AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Bibliothèque
Page 18 sur 18
A côté des fenêtres
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18
Chloé Cunningham
Gryffondor
Gryffondor

Re: A côté des fenêtres

Message par : Chloé Cunningham, Mar 5 Juin 2018 - 9:22


Pv Lucie, Arnaud et Valentin




Chloé se réveilla avec l'impression d'être en retard. Elle savait qu'elle avait un truc de prévu aujourd'hui, mais impossible de se rappeler quoi. Elle avala ses céréales anxieusement, qu'est ce qu'elle oubliait ? Soudait, elle eu un flash. Elle recracha presque son jus de citrouille sur sa meilleure amie en face d'elle, et s'essuyant dans sa manche elle se mit à courir en direction de la Bibliothèque.

Percutant un première année juste devant la porte imposante, la jeune fille fut obligée de s'arrêter, et reprit quelque peu ses esprits. Elle lança un Tempus, pour s'assurer qu'elle n'était pas trop en retard, et à sa grande surprise elle était largement dans les temps. Chloé en profita pour s'attacher les cheveux et lisser sa robe, avant d'entrer dans la Bibliothèque beaucoup plus calmement que ce qu'elle n'avait prévu.

Elle repéra rapidement la table, occupée par la fille qui avait affiché l'annonce : Lucie Darkos, et un autre garçon. Chloé avait été la première à écrire son nom sur la feuille, aussi ne savait elle pas qui s'était rajouté après coup. Elle avait demandé à d'autres Griffondors de lui désigner ladite Lucie Darkos discrètement du doigt dans la Grande Salle il y a quelques jours, aussi la reconnut elle sans peine, grâce à sa chevelure immense. Cette dernière était plutôt raide et crispée sur sa chaise. En face d'elle, un garçon de Serdaigle que Chloé ne connaissait que de vue semblait beaucoup plus enthousiaste.

Il fallut quelques instants à la brune pour réaliser qu'il lui manquait une main. Chloé eut un petit sursaut à cette constatation, qu'elle tenta de masquer en s'approchant de la table. De toute façon le garçon était dos à elle, il n'avait pas pu voir sa réaction. Elle s'approcha de la table d'un pas allongé, et s'affala sur sa chaise en souriant.

- Hello. Moi c'est Chloé, désolée si je suis un peu échevelée, j'ai couru.

Déposant sa besace sur la table dans un boum assez retentissant, Chloé rentra la tête dans les épaules en entendant des élèves à côté pester. Mince.

- Je pensais être en retard
, ajouta-t'elle avec un petit sourire.  
Revenir en haut Aller en bas
Lucie Darkros
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A côté des fenêtres

Message par : Lucie Darkros, Mer 6 Juin 2018 - 21:07


avec Chloé CunninghamValentin Ripley et Arnaud Meula


Et voilà qu'il lui souriait maintenant... Est-ce qu'elle devait également le faire ? Elle essaya tout en ayant parfaitement conscience de ce que cela donnerait : une sorte de grimace crispée. Merlin comme il était dur d'être avec des gens.
Lucie se rendait bien compte qu'avant la mort de Salomon, elle ne voulait se lier avec quiconque. Après tout, se dire qu'au moins une seul personne tenait à elle suffisait. Maintenant qu'elle était seule, peut-être pouvait-elle faire un effort ?

Oh enchanté Lucie, content de voir que tu vas bien, il n'y a plus qu'à attendre les autres et pas de soucis pour le groupe, j'ai trouvé l'opportunité assez sympa.

Il était plutôt sympathique, il lui avait même fait un clin d'oeil ! Lucie essaya donc d'améliorer la grimace qu'elle faisait à Arnaud. Sans succès : Elle se sentait juste ridicule de la même manière que le serait le clown blanc en tentant de se faire passer pour l'Auguste. Sourire ne faisait juste pas partie de sa façon d'être.
Heureusement pour elle, Arnaud se retourna plutôt vite pour guetter l'arrivée d'un autre membre.

Lucie faillit souffler de soulagement sans pour autant se départir de la crispation qui hantait son corps depuis qu'elle était entrée dans la bibliothèque.

Moins de cinq minutes plus tard, Lucie repéra une jeune fille qui rentrait dans la bibliothèque. Peut-être la fameuse Chloé Cunningham ?
Elle ne s'était pas trompée. La jeune fila vers eux – Lucie remarqua tout de même son petit sursaut à la vue de la main ou plutôt de la non-main d'Arnaud- et elle s'affala sur la chaise à côté d'Arnaud.

Hello. Moi c'est Chloé, désolée si je suis un peu échevelée, j'ai couru. 

En effet, la jeune fille était quelque peu échevelée. Chloé posa son sac sur la table provoquant ainsi un bruit sourd. Lucie entendit des gens pester. Et bien, sa nouvelle « camarade » d'étude méritait sa place chez les gryffondors au vu de sa discrétion.
Chloé parut tout de même contrite.

Je pensais être en retard

Lucie haussa un sourcil. Techniquement, elle l'était. Mais vu qu'elle n'était pas la dernière arrivée, ce n'était pas si grave.
D'ailleurs, il manquait le dénommé Valentin Ripley. Peut-être allait-il bientôt arriver ?
Elle craignait qu'il ait oublié le rendez-vous pour le groupe d'étude... En tout cas, elle se retrouvait à présent seule face à deux inconnus.
Lucie ne l'avouerais jamais à voix haute mais la situation était extrêmement gênante. Elle espérait de tout cœur que le dernier vienne au plus vite afin de pouvoir rapidement rentrer dans le vif du sujet c'est à dire, étudier.

"Il ne manque plus que Valentin" Prononça t-elle à voix haute sans même s'en rendre compte
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Meula
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: A côté des fenêtres

Message par : Arnaud Meula, Jeu 14 Juin 2018 - 11:12


Hrp::
 

Alors, une autre personne arriva quand je jetas un dernier coup d’œil à ma voisine. C'est surtout une voix qui a d'abord attiré mon attention, avant d'apercevoir la silhouette et de rendre un sourire comme salutations. Une jeune Gryffondor assez maladroite en première impression, mais sans mauvais intentions pour le moment, le groupe d'étude allait vraiment être intéressant à mon avis.

Suivi d'un petit sourire avec une impression de retard et une réponse quasi-immédiate de la Serpentard, il ne manquait plus que le deuxième Serdaigle, en effet.

Salut Chloé! Moi c'est Arnaud. Fais attention avec tes affaires, nous sommes dans un lieu calme. Petit clin d’œil humoriste en sa direction. Malgré ma patience parfois réputé légendaires, je n'avais pas très envie d'attendre encore quelques temps pour notre dernier membre, j'espère qu'il va arriver prochainement, au pire... on peut commencer sans lui et lui expliquer quand il arrivera.

Que faisons-nous alors? Nous pouvons commencer tout doucement et expliquer au retardataire ce que nous avons commencer? Qu'est-ce que vous désirez étudier pour l'occasion?

Main qui se glisse dans le sac, petite pensée à une personne qui fait souvent le même geste, un sourire en repensant aux événements et une boite de cookies sortis de mon sac par ma main droite. Une simple pression pour l'ouvrir et avoir l'odeur des fabuleux biscuits dans le nez, bon Ok.. c'est pas vraiment autorisé de manger dans la bibliothèque, mais si on peut détendre un peu l’atmosphère qui a l'air assez pesante.

Cookie? N'hésitez pas à vous servir si vous en voulez, essayons juste d'être discret pour en manger et de ne pas tout salir. Tout en rapprochant la boite vers le milieu de table et en continuant à sortir des affaires pour étudier dans de bonnes conditions, mon côté Serdaigle reprend le dessus pour l’occasion.

Revenir en haut Aller en bas
Chloé Cunningham
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A côté des fenêtres

Message par : Chloé Cunningham, Jeu 21 Juin 2018 - 12:13


- Il ne manque plus que Valentin, annonça Lucie.

La Gryffondor acquiesca. Ok, elle voyait qui c’était lui, il était dans sa promo. Un Serdaigle, il lui semblait. En parlant de Serdaigle, celui qui était assis en face de la Serpentard se pencha vers Chloé.

- Salut Chloé ! Moi c'est Arnaud. Fais attention avec tes affaires, nous sommes dans un lieu calme.

Chloé ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel devant cette remarque. Boring. Le dénommé Arnaud n’avait pas l’air très fun. Comme un silence s’installait, il reprit :

- Que faisons-nous alors? Nous pouvons commencer tout doucement et expliquer au retardataire ce que nous avons commencé ? Qu'est-ce que vous désirez étudier pour l'occasion?

Chloé s’apprêtait à protester quand le garçon se pencha et sortit une boite de gâteaux de son sac. Elle aurait préféré attendre Valentin, mais si les autres poireautaient déjà depuis longtemps, peut-être que leur patience commençait à être mise à l’épreuve.

- Cookie ? N'hésitez pas à vous servir si vous en voulez, essayons juste d'être discret pour en manger et de ne pas tout salir.

Eh bien, pour quelqu’un qui me fait la morale avec le bruit, lui ne se gêne pas ! songea la brune. Elle eut le réflexe de tendre le bras vers la boite délicieusement odorante, avant de finalement se raviser et de coincer sa main sous sa cuisse.  

- Pas faim, mais ils sentent super bon, déclara Chloé en souriant.

Cependant il était temps de passer aux choses sérieuses : elle sortit un parchemin et une plume, et se mit à gribouiller dans les coins en réfléchissant à voix haute.

- Pour les révisions, moi j’aurais besoin d’un gros coup de main en Sortilèges et en Métamorphose. Le reste ça ira, mais ces deux matières me posent problème. J’ai pas très bien compris les derniers cours, du coup si on peut reprendre les bases…

Relevant la tête, Chloé dévisagea ses partenaires :

- Et vous ? Où est ce que vous galérez ?

Et elle ajouta avec malice à l’intention d’Arnaud :

- Enfin, on sait tous que vous autres les Serdaigles vous ne « galérez » nulle part, naturellement. Mais quelles sont les matières qui te sont plus difficiles que les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Lucie Darkros
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A côté des fenêtres

Message par : Lucie Darkros, Jeu 21 Juin 2018 - 21:36


Toute à ses réflexions, Lucie écouta à peine ses deux camarades qui faisaient connaissance. Son esprit ne se reconnecta qu'au moment où Arnaud s'adressa également à elle :

- Que faisons-nous alors? Nous pouvons commencer tout doucement et expliquer au retardataire ce que nous avons commencer? Qu'est-ce que vous désirez étudier pour l'occasion?

Pas bête. Après tout, ils pouvaient bien commencer sans lui, ce n'était pas bien gênant. Déjà qu'elle ne s'attendait pas à ce quiconque réponde à son annonce alors qu'ils ne soient que trois était plus que satisfaisant à ses yeux.

- Tant pis pour ce Valentin
songea Lucie

Elle n'eut par contre pas le temps de répondre à la troisième question d'Arnaud car celui-ci sortit une  drôle de boite.

- Cookie ? N'hésitez pas à vous servir si vous en voulez, essayons juste d'être discret pour en manger et de ne pas tout salir. 


Des cookies... Lucie fixa la boite bêtement : Le sucre était son plus gros point faible. Mais est-ce que c'était bien correct d'en manger ? Elle vit la main de Chloé piocher dans la boite sans pour autant l'imiter.

- Pas faim, mais ils sentent super bon


Lucie renifla par réflexe et constata, qu'en effet, ils sentaient vraiment beaucoup trop bons. Essayant de se concentrer sur le véritable but de cette réunion, Lucie détourna les yeux de la boite de cookies.
Elle remarqua alors que Chloé avait sorti une plume et un parchemin et qu'elle gribouillait dessus.


- Pour les révisions, moi j’aurais besoin d’un gros coup de main en Sortilèges et en Métamorphose. Le reste ça ira, mais ces deux matières me posent problème. J’ai pas très bien compris les derniers cours, du coup si on peut reprendre les bases… 

Sortilèges et Métamorphose ? Ce n'était pas les matières de prédilection de Lucie mais elle se débrouillait.

- Et vous ? Où est ce que vous galérez ? 

Lucie regarda Arnaud sans savoir si elle devait parler en première. Heureusement, Chloé continua :

- Enfin, on sait tous que vous autres les Serdaigles vous ne « galérez » nulle part, naturellement. Mais quelles sont les matières qui te sont plus difficiles que les autres ?


Était-ce une sorte de pique ou bien une plaisanterie envers Arnaud ? Lucie ne savait pas.
Elle décida de répondre à la question précédente de Chloé.

- Personnellement, je suis extrêmement mauvaise en botanique.

Elle avait tenté d'adopter un ton décontracté mais bon, elle était aussi mauvaise en botanique qu'en discussion... Son regard dériva inévitablement  vers les cookies. Ils lui faisaient de l’œil. Son bras se tendit rapidement vers la boite pour choper une de ces délicieuses sucreries. Lucie croqua dedans avec une grande satisfaction. Tellement bon...
Son regard se posa sur les deux personnes à la table, les défiant de lui retirer SON cookie. Le sucre c'était sacré chez elle.
Surtout les cookies.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Meula
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: A côté des fenêtres

Message par : Arnaud Meula, Ven 22 Juin 2018 - 10:05


La boite de Cookies ayant son succès, il était désormais temps de se pencher sur le travail. Et nous commencerons sans le fameux "Valentin", il pourra arriver en plein milieu si besoin. Écoutant alors la première étudiante, la rouge qui avait l'air plus forte en discussion qu'en discrétion.

Les sortilèges et la Méta dis-tu? Alors, pour commencer avec les sortilèges, il faudrait que tu me dises sur quoi tu butes dans les bases, c'est assez varié et il y a beaucoup de petits détails à maitriser pour les examens comme les buses et les aspics. Concernant la méta, je dirai que c'est surtout une idée de philosophie. Dans quel but utiliserais-tu des sortilèges de métamorphose? Pour transformer de simples animaux en objets et ainsi accumuler beaucoup de connaissances sur les sortilèges? Ou alors transformer le terrain autour et en dessous de toi pour en tirer l'avantage dans un combat? Le professeur Lival est assez large sur ses cours, je pense comprendre ce qui t'as un peu bloqué, n'hésite pas à m'en dire plus.

Regardant alors notre collègue Serpentard manger un petit cookie et sourire à l'idée de savoir qu'ils sont attirants et délicieux, me voici poser à une colle devant moi, qu'elles sont les matières les plus "galères" pour un Serdaigle comme moi? Laissant d'abord la parole à la Serpentard qui exprima ses difficultés sur la botanique.

Mmmh. Comme tu l'as surement remarqué au niveau de mon bras gauche, je n'étais pas un spécialiste du combat et la défense contre les défenses du mal était un de mes gros points faibles. Cependant, je me permet de te corriger, ce n'est pas naturel nos "bonnes notes" pour y arriver dans cette matière et dans l'art du Duel, je me suis entrainé avec des anciens champions du club de Duel, j'ai pris des cours au Heurtoir. Nous ne sommes pas plus intelligent ou doués que les autres, c'est juste du travail.

Nouveau moment de réflexion et souvenirs rapide de mes leçons sur l'art du Duel et sur la défense qui était primordial.

Dans quoi je galère? Et bien je pense dire aussi la botanique et tout ce qui touche aux moldus. Venant d'une famille de sang-pur, l'étude des moldus est vraiment compliqué à comprendre, c'est un monde à part. Et toi Lucie? Qu'est-ce qui te bloques en général dans la botanique? Tu n'aimes pas cela?

Le meilleur moyen de sécuriser une conversation en enlevant un sujet: Interroger une camarade sur le sujet initial de la conversation. C'est bien quelque chose que j'avais appris avec des gryffondors à Poudlard, il n'était pas question de se prétendre plus fort que d'autres sous prétexte qu'un chapeau débile nous ai envoyé dans une maison dans le plus grand des hasards.

Revenir en haut Aller en bas
Lucie Darkros
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A côté des fenêtres

Message par : Lucie Darkros, Mar 24 Juil 2018 - 14:47


Lucie termina son cookie alors qu'Arnaud recommençait à parler. Pour une raison quelconque, il lui avait paru un peu hésitant. Mais, ce n'était pas ses affaires après tout. Elle regarda Arnaud du coin de l’œil comme une chatte regarderait un étranger s'approcher de ses chatons puis elle chopa un autre cookie. Avait-il toujours une boite de cookies avec lui? Peut-être que s'ils devenaient amis, il lui en donnerait plein?
Lucie secoua la tête. Était-ce vraiment le moment de penser à des choses absurdes? N'empêche, être ami avec quelqu'un juste pour avoir des cookies, c'était beaucoup trop serpentard. Ou ridicule. Et qu'était-ce qu'être amis d'abord? Ce concept semblait juste échapper à toute logique pour elle.

Lucie essaya de se reconcentrer sur la conversation. Il était sûr qu'Arnaud devait avoir quelques difficultés en défense. D'ailleurs, que s'était-il passé avec son bras gauche? Pas qu'elle voulait le savoir... Enfin si, en fait. Arnaud lui paraissait sympathique. Très sympathique. Peut-être faisait-elle juste un transfert parce qu'elle ne s'était pas encore remise de la mort de Salomon...?
Dans tous les cas, elle était d'accord avec Arnaud sur le fait qu'il fallait travailler pour avoir de bonnes notes. Si cela était inné, cela se saurait. Elle-même n'aurait donc pas besoin de se donner autant de mal.

Oh, il avait des problèmes avec l'étude des moldus? Peut-être pourrait-elle l'aider. Elle avait été élevée parmi les moldus.

"Et toi Lucie? Qu'est-ce qui te bloques en général dans la botanique? Tu n'aimes pas cela?"

Eh!? Pourquoi changeait-il de sujet? Et surtout, pourquoi est-ce qu'il s'adressait à elle? Par Merlin, est-ce qu'elle était en train de rougir?
Lucie se racla la gorge mal à l'aise.

"Je... je n'ai pas la main verte. A chaque fois que l'on s'occupe des plantes dans la serre, je commence à faire n'importe quoi. La théorie, j'imagine que ça va plus ou moins... Mais vraiment, m'occuper des plantes n'est vraiment pas mon truc..."

Il devait la prendre pour une folle... Lucie inspira et prit son courage à deux mains.

"Si tu veux, je peux t'aider pour l'étude des moldus. Enfin... je veux dire... j'ai été élevée dans une culture à la fois sorcière et moldu alors... Je pourrais t'expliquer ce que tu ne comprends pas..."

Et voilà... C'était dit. Lucie espéra qu'Arnaud ne prendrait pas sa proposition trop bizarrement... Celle-ci était légitime non? Il était dans un groupe d'étude pour s'entraider après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Cendra Sundrop
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A côté des fenêtres

Message par : Cendra Sundrop, Mar 4 Sep 2018 - 9:16


Plus d'un mois sans réponse, je me permets... MP si ça pose problème Wink

Avec Matt Deliers

Comment ça, bizarre, la Cendra ? Mais non. Rêveuse, tout au plus. Poète. Ecrivaine. C'est ça qu'on appelait bizarre ? Elle, elle trouvait ça normal. Elle s'assit tranquillement dans un fauteuil à côté d'une fenêtre et sortit de sa poche un carnet noir, avec des fleurs colorées dessinées ici et là. Elle l'ouvrit et le feuilleta. C'était là qu'elle écrivait tout ce qui lui passait par la tête, principalement des descriptions. En fait, elle adorait écrire.

Discrètement, elle se mit à scruter les autres utilisateurs de la bibliothèque pour voir si l'un d'eux l'inspirait. Pas vraiment...

Elle haussa les épaules et attrapa son stylo (et non sa plume ; le stylo était un cadeau qu'elle gardait toujours avec ce carnet, mais elle ne s'en servait jamais en cours). L'inspiration viendrait. Elle regarda de nouveau autour d'elle et repéra un gros livre, à l'air assez ancien. Intriguée, elle s'en empara et l'ouvrit. Deux jours plus tard, elle ne saurait même plus dire de quoi il parlait, mais son aspect la fascinait. Doucement, elle se mit à tourner les pages jaunies. Elle avait toujours été passionnée par tout ce qui avait un aspect "vieux".

Soigneusement, elle se mit à écrire. Elle décrivit d'abord la couverture en cuir, un peu abîmée, usée, mais qu'on devinait très travaillée. Puis l'odeur de vieux, de parchemin, qui s'échappait lorsqu'on l'ouvrait. Certain dessinaient, elle, elle écrivait. On pouvait raconter tellement plus de choses en écrivant...

Cendra n'était plus là, plus vraiment. Son esprit était dans les moindres détails du livre, dans le mot précis qui convenait. Elle s'évadait.
Revenir en haut Aller en bas
Matt Deliers
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A côté des fenêtres

Message par : Matt Deliers, Mar 4 Sep 2018 - 15:45


RP avec Cendra Sundrop

Un seul et unique empereur régnait en ces lieux éternellement calmes. Cet empereur était la plus haute autorité qui soit dans la bibliothèque de Poudlard. Son nom ? Silence. Le Deliers adorait sa douce compagnie. Pour cette raison il venait souvent étudier ou se plonger dans une lecture captivante. Tellement de livres que même un [Nicolas] Flamel presque sept fois centenaires n'aurait pas le temps de tous les feuilleter.

Beaucoup d'élèves étaient présents. Conséquence certaine croisée d'une après-midi sans cours et de piles de devoirs commençant dangereusement à s'entasser avec mention examens en approche. L'empereur peinait à imposer sa règle d'or. Les discussions fusaient à un niveau de décibels plus qu'autorisé. Matt, nouvellement nommé au poste de préfet de sa maison, ne se voyait nullement remettre à leur place les quelques dissipés trop bruyants en leur imposant de faire moins de bruit. Philosophie pragmatique du « laisser les élèves parler, qu'ils se rendent compte qu'ils parlent fort avant de se réguler par eux-mêmes » combinée à celle du « je suis le nouveau préfet mais je ne souhaite pas m'attirer les foudres de mes alter-egos pour un peu de bruit dans la bibliothèque ».

Son sac sur l'épaule il parcourut une rangée du Saint Lieu de révisions de l'école. Des livres en tout genre sur tous les domaines. Arrivé au bout de l'allée il s'arrêta à quelques mètres de deux élèves en pleine discussion. Il sentit leur regard appuyé les dévisager, lui et son insigne de préfet, avant de partir poursuivre leur débat ailleurs. Le regard neutre du Lion s'attarda sur la position où ils étaient quelques instants plus tôt. Ses yeux se posèrent alors calmement sur une élève assise près de la fenêtre...

Son «boum boum» accéléra son rythme cardiaque tandis que ses prunelles dévisageaient avec insistance la chevelure rousse s'offrant à lui. La fille, visiblement de la maison Jaune, était incroyablement studieuse. Elle avait l'air absorbé dans son travail. Son regard profond était plongé sur le parchemin d'un carnet dans lequel elle grattait avec un stylo. Le garçon, fasciné par cette fille, regarda cette fille, fascinée par un gros livre posé devant elle, avec une étrange sensation de déjà-vu. Impossible. Impossible de ne pas l'avoir déjà vu sans s'en rappeler. Impossible de décrocher ses iris pour regarder ailleurs. Oublier tout le reste pour ne se focaliser que sur elle. Il déglutit avec difficulté de par sa respiration saccadée. Il tourna vivement la tête au moment où elle releva la tête pour regarder vers lui. Feindre de chercher un bouquin bien précis dans le rayon où il était.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Cendra Sundrop
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A côté des fenêtres

Message par : Cendra Sundrop, Mar 4 Sep 2018 - 19:24


LA mutuel (je précise, parce que j'ai oublié de le dire dans mon premier post)



Cendra ressentait depuis un moment un vague malaise. Du genre de ceux qu'on a lorsque quelqu'un vous fixe avec insistance. En l'occurrence, le quelqu'un en question devait la regarder particulièrement intensément, parce qu'il fallait au moins ça, pour qu'elle le ressente à travers la bulle dans laquelle elle était quand elle écrivait.

Mais toute bulle éclate lorsque quelque chose la traverse, et celle de Cendra ne faisait pas exception à la règle. Consciente qu'elle ne retrouverait pas sa concentration habituelle, elle releva la tête pour chercher celui ou celle qui l'avait dérangée.

Elle ne vit rien de suspect. À part un garçon aux cheveux blond cendré, assez longs et joyeusement en bataille, qui semblait chercher très soigneusement un livre dans un rayon très proche de son fauteuil. Il lui rappelait quelque chose. Où l'avait-elle déjà vu ?

Elle haussa les épaules, songeant qu'un élève de Poudlard était un élève de Poudlard, et que, sans doute, ils s'étaient croisés dans un cours ou autre. Elle replongea dans sa description, mais ne parvint plus à se concentrer. Seule, l'image du garçon flottait dans sa tête. Ses cheveux ébouriffés. Sa silhouette, grande et maigre, mais pas trop grande, et pas si maigre non plus. Ses yeux couleur chocolat crémeux...

Une seconde. Comment connaissait-elle la couleur de ses yeux ? Étaient-ils si remarquables ? Non, elle s'en souviendrait. C'était sans doute le fruit de son imagination, la couleur qui irait le mieux avec ses cheveux...

À ce moment, le garçon se tourna légèrement, et elle put voir la couleur de ses yeux.

Chocolat crémeux.

Elle prit conscience qu'elle était en train de le scruter, et fixa précipitamment son attention sur son carnet. Elle regarda les mots sans les voir. Puis elle prit son stylo et se mit à griffonner quelque chose, sans réellement savoir quoi. Comme malgré elle, son regard revint sur le garçon. Pourquoi sa respiration s'était-elle accélérée, tout à coup ?

Elle secoua la tête et s'efforça de se contrôler. Reportant une fois de plus son attention sur la page jaunie de son petit cahier, elle prit enfin conscience des mots qu'elle venait d'écrire.

Non, non, non, je ne crois pas au coup de foudre.

Et c'était vrai, enfin, c'était ce qu'elle avait pensé jusqu'à présent. Et pourtant...

Elle ferma les yeux, renversa la tête en arrière, et tenta de réfléchir logiquement. Mais il n'y avait pas de logique à cette situation. Elle essaya de démêler ses sentiments. En vain.

Jamais, lui semblait-il, elle ne s'était trouvée dans une situation aussi émotionnellement compliquée.
Revenir en haut Aller en bas
Matt Deliers
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A côté des fenêtres

Message par : Matt Deliers, Mer 5 Sep 2018 - 11:24


L'index arrêté sur la tranche de l'ouvrage Les grands gobelins du XXème siècle, le Deliers n'y prêta cependant aucune attention. Son attention était toute autre. Ailleurs. Loin. Très loin. Ses iris étaient rivés sur les livres lui faisant face sans vraiment les voir. Un flux continu d'émotions diverses envahissait désormais son esprit perturbé. Un jeu de regards successifs avec cette fille fascinante. Les deux se dévisageaient à tour de rôle, sûrement pour éviter à l'un de croiser les yeux de l'autre. Qu'arriverait-il dans pareille situation ? Matt prenait soin de la regarder quand elle replongeait sa chevelure rousse au-dessus de son carnet. Et lorsqu'il sentait le regard de la belle inconnue se relever pour se porter vers lui, le préfet cherchait minutieusement un livre bien précis. Feignant l'innocence et la recherche d'une lecture vraiment passionnante. Mais ce qui devait arriver arriva. Leur prunelles gênées se croisèrent pour se détourner aussitôt; chacun retournant à son occupation personnelle.

Le cœur en feu Matt venait instantanément de perdre tous ses moyens lorsqu'il plongea dans les prunelles adverses. Cela dura une fraction de seconde. La plus intense jamais enregistrée pour son petit «boum boum» fragile. Il prit le bouquin sur lequel son doigt pointait toujours bêtement. Dans le mouvement il fit tomber le livre d'a-côté sur Les grandes nations du Quidditch à travers les âges. Nooo.. Il tenta de le rattraper au vol. Sans succès. L'atlas sportif vint s'écraser lamentablement par terre dans un bruit anormalement étouffé au vue du poids du livre. Un regard circulaire pour vérifier que personne n'avait rien vu. Le Gryffondor, puisqu'il en était un, repoussa alors le premier livre dans le fond de l'étagère avant de se baisser pour ramasser l'autre. La Poufsouffle, puisqu'elle en était une, semblait être retournée dans ses écrits.

Le livre dans les mains il amorça un pas dans sa direction avant de s'arrêter net. Son être, empli de fourmillements, laissait place à des émotions jusqu'alors inconnues à un tel niveau : maladresse, appréhension, timidité, peur, stupeur. Toutes les valeurs de Godric - qui avaient conduit le Choixpeau à envoyer Matt dans la maison Rouge et Or - le quittaient peu à peu. Son courage talonné par sa bravoure s'enfuyaient lâchement lui criant dans leur course de prendre ses jambes à son cou pour dégager vers la sortie la plus proche. Il se gratta la tête machinalement. Le geste stupide qu'il faisait toujours quand il ne savait justement pas quoi faire. Sa bouche s'ouvrit, aucun son n'en sortit alors il la referma. Il avait envie d'aller lui parler. Mais pour lui dire quoi ? Il avait envie de nouer le contact pour dénouer sa gorge et son ventre.

Mais il se devait de réagir. Peut-être était-elle en dernière année ? Peut-être avait-elle quelqu'un ? Pire encore. Peut-être ne la reverrait-il jamais ? Le devoir se devait de réagir en cas d'urgence. Matt avait obligation d'aller lui parler. Il le savait. Ne serait-ce qu'une fois. Sinon il le regretterait, probablement toute sa vie déjà bien assez amochée pour en rajouter. Rassemblant quelques forces puisées on ne sait trop où le quatrième année engagea à nouveau sa marche en vue d'engager la conversation. Arrivé à hauteur de la rousse, dans le religieux silence oppressant, il lui glissa la douce question Puis-je ? en désignant le fauteuil opposé à la Jaune. Politesse et gentillesse refaisaient surface ! D'autres places étaient sûrement disponibles mais Matt souhaitait évidemment celle-là.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Cendra Sundrop
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A côté des fenêtres

Message par : Cendra Sundrop, Mer 5 Sep 2018 - 15:29


Cendra ne put s'empêcher de sourire légèrement - très légèrement - de ce jeu du chat et de la souris. Mais son coeur qui battait la chamade lui rappela bien vite qu'il n'y avait rien de particulièrement drôle. Elle sursauta lorsque le garçon fit tomber un livre et envisagea de se lever pour l'aider, mais il l'avait déjà rangé le temps qu'elle se décide. Était-il vraiment en train de la regarder ? Était-ce vraiment sa présence qui le perturbait à ce point ?

C'était difficile à admettre. Cendra n'avait pas l'habitude de faire de l'effet à un garçon... Et encore moins qu'un garçon lui fasse de l'effet.

Il s'approchait.

Elle ramena ses mèches flamboyantes devant son visage pour cacher le rouge de ses joues, et fit mine d'être passionnée par ce qu'elle écrivait - même si en réalité elle n'écrivait rien du tout.

- Puis-je ?

Elle tressaillit, mais s'efforça de ne pas montrer sa gêne et répondit d'une voix très douce, plus peut-être que ce que la bibliothèque n'imposait réellement :

- Bien sûr. Je n'attends personne.

Puis ce fut le silence entre eux deux, un silence embarrassant et lourd. Dis quelque chose, dis quelque chose, dis quelque chose, se répéta-t-elle. Elle posa son stylo sur la table et demanda d'une voix qu'elle espérait calme et neutre :

- On s'est déjà croisés, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Matt Deliers
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A côté des fenêtres

Message par : Matt Deliers, Mer 5 Sep 2018 - 21:58


Elle lui répondit dans un même murmure. Sa voix aussi douce, si ce n'est plus, que celle du Gryffondor acheva définitivement ce dernier. La réponse positive de la belle Jaune lui redonna psychologiquement de la force. Ainsi elle n'avait rien contre sa présence. Un énorme soulagement parcourut son corps. Il la remercia d'un léger sourire avant de balancer son sac pour s'asseoir en face d'elle. Les bras serrés autour du livre dont il avait déjà oublié le nom, il n'osait pas vraiment s'installer. Seule. Calme. Sérieuse. Tranquille. Studieuse. Il regretta aussitôt de l'avoir importunée.

L'empereur avait repris ses droits depuis ce bref échange formel. Le Roi Silence était revenu, ramenant avec lui deux amies : la gêne certaine et l'ambiance carrément suffocante. Regardant par les immenses vitres donnant sur le parc, il sursauta lorsqu'elle s'adressa une nouvelle fois à lui. Elle venait de poser son stylo pour ensuite renvoyer l'empereur faire un tour d'horizon. La fille osa briser le Silence. Le garçon osa regarder la fille pour cet acte convaincu de bravoure. Le garçon osa soutenir le regard de cette fille si... spéciale, pour que sa poitrine s'enflamme. Il osa planter ses yeux dans les siens. Certainement les plus magnifiques et les plus mystérieux qu'il lui ait été donné de voir. Mais il se garderait bien de le lui dire. Surtout ne pas passer pour un ringard. Le Deliers n'arrivait pas à déterminer la couleur exacte de ses iris tellement captivé par leur force. Il se contenta bien heureux de les admirer, et le ferait pendant des heures s'il le pouvait.

A la question de la demoiselle il fit mine de réfléchir avant de répondre d'un air faussement navré Et bien, je crois.. je crois que je m'en souviendrais. Effectivement. Une chevelure aussi flamboyante sur une personne aussi belle. Cela ne pouvait indéniablement pas s'oublier. Impossible. jamais il n'aurait commis une telle erreur. Son cerveau souvent contradictoire aurait gravé un tel souvenir dans son esprit. Continuant de serrer son livre contre lui il reporta furtivement son attention sur ce qui se passait par la fenêtre avant de poursuivre sur le même timbre, à peine plus audible qu'un murmure. Pour ne pas ébruiter la salle. Mais surtout pour qu'elle soit la seule à l'entendre. Mais.. non, je ne pense pas avoir déjà eu droit à cet honneur.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: A côté des fenêtres

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 18 sur 18

 A côté des fenêtres

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Bibliothèque-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.