AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-30%
Le deal à ne pas rater :
HAUCK Lit parapluie Dream N Play
29.39 € 41.99 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 5 sur 7
Cours de potions n°4 : Dissidence !
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Invité
Invité

Cours de potions n°4 : Dissidence ! - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°4 : Dissidence !
Invité, le  Mar 3 Fév 2015 - 19:46

Mon hypothèse se révéla être correcte, et c'est donc le cerveau un peu plus rempli que je terminais de prendre des notes. Je jetais un coup d'œil à mes voisins qui, mis à part Célya, semblaient en transe et prêts à laisser les ténèbres les accaparer pour un bon moment. Les Pouffys jouaient gros, surtout que pour une des rares fois, ils étaient en tête de la coupe des maisons. Néanmoins, les Serpentards les talonnaient de près et il ne fallait pas baisser la garde pour autant. La porte s'ouvrit brutalement, me retirant à mes pensées et pour un énième fois, un membre du personnel de Poudlard entra.

Bizarrement, lorsque Proulx débarqua dans la salle en mode touriste, je ne fus même pas surprise. À peine un regard vers nous et il se dirigea directement vers Mr West. À ce qu'on disait, c'était un tombeur... Mais moi j'y croyais pas trop. À croire que toute les filles perdaient leurs bon sens lorsqu'elles étaient face à lui !  Je les regardais avec intérêts pendant quelques secondes avant de me concentrer à nouveau sur le sujet du cours. Parce qu'après tout, on était là pour ça.

Une fois qu'Izsa et Justin furent passés, je m'avança à mon tour et sortis alors ma baguette. Je réfléchis quelques instants pour me remémorer quelques sorts qui pourraient donner des résultats plus concluant mais j'eus beau me creuser la tête, je ne trouvais rien d'exceptionnel. Je me tourna donc vers des sortilèges classiques et me positionna face à la fiole. La baguette bien fixée dans ma main, je lança un #Repulso à proximité de la fiole avec toute la conviction qu'il m'était possible d'avoir. J'espérais d'ailleurs que mon sort allait provoquer quelque chose dans son maudit liquide mais je me doutais bien que si quelqu'un y parvenait, nous pouvions tous nous rendre aux urgences de Sainte Mangouste...
Christopher Branwen
Christopher Branwen
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie


Cours de potions n°4 : Dissidence ! - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°4 : Dissidence !
Christopher Branwen, le  Mer 4 Fév 2015 - 13:09

A peine William eut-il donné sa consigne que déjà l'une de ses élèves favorite se levait en sortant sa baguette. Le professeur observa Izsa en souriant tandis que la jeune femme envoyait une décharge électrique en direction de la fiole. Le liquide se mit presque instantanément à frémir et pourtant le sort n'avait fait que le frôler, il ne faudrait décidément pas bien longtemps avant que le tout n'explose. Pendant que Justin Davis se levait à son tour, le Maître des potions sortit également sa baguette et ramena les différente fioles sur les tables jusque lui, juste pour plus de sécurité.

La porte s'ouvrit alors, laissant enfin entrer Charli Proulx qui s'était fait attendre. Mais c'était finalement une bonne chose, le cours ayant prit plus de temps que prévu à réellement démarrer. William lui fit signe de s'asseoir à ses côtés et d'admirer le spectacle tout en lui tendant l'une des deux fioles de Solution de Force pendant que Davis envoyait une volée de flèches droit sur la fiole. Aïe.

A la grande surprise du professeur la fiole résista, se contentant de tanguer d'avant en arrière sur le tabouret, les trois flèche la fissurant de toute part sans la briser pour autant. Du liquide commença à couler par les trous, gouttant sur le sol. Le serpent se redressa légèrement, ayant du mal à y croire. Une simple fiole en verre aurait normalement dut se briser sous l'impact d'une seule des flèche, voire même d'une simple fléchette. Et pourtant ce ne fut pas le cas, il faudrait que le jeune homme pense à prendre une fiole moins solide la prochaine fois qu'il préparerait cette potion.

Ce fut ensuite une Poufsouffle qui se leva pour achever le travail, car nul doute que le prochain sort aurait un effet dévastateur. Face Lightwood se contenta d'un simple Repulso pourtant l'effet fut loin d'être celui normalement attendu par ce sort. Une explosion assourdissante se fit entendre et un nuage de fumée s'éleva aussitôt tandis que les protection magique faisaient leur travail, protégeant la moitié de la salle où se trouvaient élèves et membres du personnel.

Une fois la fumée dissipée d'un mouvement de sa baguette, le professeur s'avança en riant, observant le résultat. Le tabouret et la fiole avaient tout deux disparut, ne laissant que quelques débris de bois éparpillés au fond de la salle. Les murs et le plafond c'était teint d'un noir de cendre tandis que le sol, tout aussi sombre, était maintenant craquelé en de nombreux endroit, un trou béant s'étant formé là où se trouvait auparavant la potion. Observant le trou, William ne put retenir un sifflement admiratif, sans trop s'approcher toutefois au cas où le reste du sol céderait sous son poids.


"Donc en dessous de cette salle c'est... Un cachot... Bon à savoir. Dis Charli, je risque quoi pour avoir pété le sol ?"

Reculant légèrement, le professeur sortit de sa poche la seconde fiole de Solution de Force et, après l'avoir ouverte, la vida d'un trait. Il ne restait plus qu'à espérer que Charli ait compris le message et fait pareil.

"Bien, comme vous avez put le voir, le Fluide explosif est plus puissant qu'un simple Bombarda, heureusement d'ailleurs sinon ça ne serait vraiment pas rentable. S'il n'y avait pas eut les protections magique, je pense que plus de la moitié d'entre vous serait bon pour Sainte-Mangouste et 50% de perte d'élèves c'est trop, j'ai le droit à seulement 10% par an. Bien, seconde démonstration : la solution de force... Je vais vous demander de vous écarter un peu s'il vous plait, et ne vous approchez pas non plus du trou, je le réparerait peut-être plus tard."

Une fois les élèves placés sur les côtés de la salle, le professeur souleva d'une main l'une des tables du fond de la salle, là où certains d'entre eux étaient assis quelques secondes auparavant.

"Rien de plus facile, j'ai l'impression que c'est aussi léger qu'un Souaffle. D'ailleurs..."

En parlant de Souaffle, le professeur envoya alors la table vers le Gardien aussi fort que possible, espérant qu'il la rattraperait.


HRP a écrit:
Bonjour ! Merci aux trois volontaires ayant acceptés de détruire une partie de ma salle de classe Wink
Comme vous pouvez le constater, l'on continue avec les démonstrations. Rassurez vous, pour le moment seul William et Charli ont but les potions mais cela sera bientôt à votre tour. D'ailleurs, merci à Charli d'avoir accepté de servir de cobaye, l'on trouvera bien quelques jeu à faire pour tester une force surhumaine.
Même sans avoir encore but la potion, vous pouvez tout à fait réagir, soit sur la puissance du Fluide Explosif (une partie du sol ayant été détruit, c'est vivement conseillé d'en tenir compte), soit sur le reste du cours.
Bonne journée à vous Wink
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°4 : Dissidence ! - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°4 : Dissidence !
Invité, le  Mer 4 Fév 2015 - 13:27

La tête blottie au creux de ses bras, Jayden sombra doucement dans un sommeil sans rêve. Il entendait encore les paroles lointaines des élèves et du professeur, mais ses paupières étaient trop lourdes pour s'ouvrir. De temps en temps, des bruits de verre le sortait de son sommeil, mais il se rendormait aussitôt.

BOUUUM ! Le Gryffondor se réveilla en sursaut, sentant un souffle le projeter de quelques centimètres en avant. Il se retourna et fut surpris de l'état dans laquelle se trouvait la pièce. Les mûrs étaient noirs, et des débris de bois jonchaient le sol. Il se recula, mais perdit l'équilibre et se retint à sa table. Ses oreilles sifflaient horriblement. Apparemment, quelqu'un avait fait explosé la fiole de Fluide Explosif, mais il ne savait pas si ça avait été volontaire ou non.

A peine eut-il le temps de reculer que le professeur West se rua vers lui. Il crut d'abord qu'il s'avançait vers lui pour le sermonner du fait qu'il se soit endormi, mais il fut stupéfait de le voir saisir sa table et la lancer à l'autre bout de la salle. Etait-il devenu complètement fou ?! Voilà qu'il jouait à lancer la table à Proulx (depuis quand il était là celui là ?!) comme s'il s'agissait d'un vulgaire ballon de rugby. Jayden mit quelque temps à retrouver les idées claires, et il comprit alors qu'il avait avalé la potion de Force. Il se mit sur le côté, ne voulant pas recevoir la table en pleine face, et se retrouva face à un énorme trou. La potion devait être vraiment puissante ! Le Gryffondor décida finalement de se placer vers l'avant de la salle, contre le mur près d'une fenêtre. Les profs de Poudlard étaient décidément complètement tarés.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°4 : Dissidence ! - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°4 : Dissidence !
Invité, le  Mer 4 Fév 2015 - 19:01

Le professeur n’avait pas plus envie de répondre au petit McKinley. Pourtant, Leister estimait que sa question et sa réflexion était poussée et légitime enfin du moins, il le pensait. Après avoir une nouvelle fois débattue des réponses, l’enseignant utilisa la magie pour créer un champ de protection autour de la cinquième fiole qui était isolée sur un tabouret au fond de la classe. Il invita les élèves du cours de potion à s’essayer et à faire exploser la fiole. Est-ce que ce prof était sérieux ? Visiblement il l’était puisqu’une première personne, une serpentard, s’essaya. A sa suite, deux autres élèves s’en étaient donnés à cœur joie et au bout de la dernière tentative, celle-ci explosa, arrachant une partie du sol. Enfin une partie, une énorme surface à vrai dire. Le professeur eu une remarque comique "Donc en dessous de cette salle c'est... Un cachot... Bon à savoir. "

Le minot était au fond de la classe et eu un stress, le trou se formant à ses côtés. Il ne pensait pas que rester à cet endroit était quelque chose de serein et il prit sa chaise pour se placer ailleurs dans la classe. Pendant tout ce remue-ménage, le professeur eu le réflexe de récupérer les fioles qui étaient sur les tables afin qu’elles ne soient pas brisées.

Pendant ce laps de temps, le gardien de poudlard était rentré dans la salle de classe et apparemment il était attendu par Mister West. Toujours dans sa démonstration, les deux membres du personnel testèrent la Solution de force. Impressionné par l’effet de la potion, le londonien espérait pouvoir lui aussi tester une des potions.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°4 : Dissidence ! - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°4 : Dissidence !
Invité, le  Lun 9 Fév 2015 - 23:02

Arrivé dans la salle, Charli était directement venu voir West à son bureau qui lui proposa directement de s'asseoir afin d'observer le spectacle. Spectacle ? Chouette. C'était donc pour cela que les élèves étaient regroupés autour d'une fiole. Les choses allaient sûrement être intéressantes. Pendant que le gardien regardait les élèves lancer quelques sorts sur la potion, Will sortit deux fioles et lui en tendit une. L'espace d'un instant, il fut bien plus intrigué par ce qu'il tenait dans sa main que par ce que les jeunes fabriquaient. Qu'est-ce que West avait-il bien pu lui refiler ?

Mais, il fut très vite sortit de sa rêverie en entendant une explosion. Apparemment, Charli venait de manquer la partie intéressante du cours. Immédiatement, Will alla rejoindre ses élèves. Pour le moment, il n'y avait rien à avoir car c'était tout bonnement impossible à cause de la fumée qu'avait produit l'explosion. Mais, lorsqu'elle se dissipa, Charli put voir que le tabouret sur lequel reposait la fiole avait volé en mille morceaux et plus étonnant encore, le sol c'était fissuré. De la où il était, il ne pouvait voir qu'un trou c'était formé mais il reconnaissait bien la le résultat du fluide explosif. Il ne put s'empêcher de sourire, totalement amusé. Will s'approchait du trou afin de contempler les dégâts.

- Donc en dessous de cette salle c'est... Un cachot... Bon à savoir. Dis Charli, je risque quoi pour avoir pété le sol ?

Ah, il avait un cachot en dessous de la salle ? Lui qui pensait que c'était le dernier sous-sol de l'établissement. Malgré sept années passées dans le château en tant qu'élève et son retour en tant que membre du personnel, il ne connaissait encore apparemment pas tout les recoins. Lorsque West demanda à Charli ce qu'il encourait pour avoir défoncer le sol, il ne put s'empêcher de rire et répondit tout aussitôt, se fichant éperdument de la présence des élèves.

- Boh, j'pense qu'ça dépend d'l'humeur d'Harshing. La fessée ou l'fouet.

Un instant plus tard, Will bouchonna la fiole jumelle de celle que Charli tenait dans ses mains et la vida d'une seule traite. Proulx comprit très vite qu'il devait en faire de même. Le professeur fit son petit speech aux élèves en bon prof qu'il était puis, il leur demanda de se ranger sur les côtés de la salle. Ca, ça voulait dire démonstration et ne voulant pas paraître idiot lorsque le tour du gardien viendrait, il anticipa et se leva. West attrapa une table et la souleva, comme si cela ne pesait rien. Charli savait désormais ce qu'il avait bu, une potion de force. Trop cool, il avait bien fait de venir.

- Rien de plus facile, j'ai l'impression que c'est aussi léger qu'un Souaffle. D'ailleurs...

Et hop, le professeur envoya la table vers le gardien qui la rattrapa sans vraiment trop de mal. C'était tout léger et très bizarre de ressentir ça. Il avait l'impression de tenir un truc super léger alors que lorsqu'il voyait la table dans une seule de ses mains, ce n'était pas vraiment ça. Surprenant comme potion. Toujours table à la main, Proulx s'approcha des autres tables.

- Bon, j'vais faire mon cirque !

Il mit alors deux tables devant lui, en plus de celle qu'il tenait et la lança dans les airs. Il prit ensuite en vitesse la seconde et la lança, faisant de même avec la troisième et tenta de rattraper le tout. Oui, il jonglait avec les tables d'une manière absolument naturelle. Par contre, si il n'était déjà pas très doué pour le faire avec des balles, avec des tables c'était tout autre chose. Disons que cela n'a pas vraiment la même taille. Il n'arriva pas bien à gérer et ne rattrapa rien. Les tables se fracassèrent sur le sol, éclantant en plusieurs morceaux. Tant pis.

- J'ai jamais été très doué pour jongler.
Christopher Branwen
Christopher Branwen
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie


Cours de potions n°4 : Dissidence ! - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°4 : Dissidence !
Christopher Branwen, le  Mar 10 Fév 2015 - 22:48

Sans grande surprise, Charli attrapa la table sans difficulté. Le Gardien sembla par contre surpris de la facilité avec laquelle il l'avait fait, c'était officiel, certaines potions pouvaient faire des miracles. Par contre, les kiwis s'y connaissent nettement moins en miracle et le spécimen présent comptait bien le prouver à la classe. Proulx prit trois table et entreprit de jongler avec. La tentative fut bien évidemment un échec total et les tables se brisèrent sur le sol sous le regard déprimé du professeur. Finalement, convié son ancien camarade de classe n'était peut-être pas la meilleure idée qu'il avait eut. A choisir il aurait préféré le voir jongler avec les élèves plutôt qu'avec les tables, ça se casse nettement moins facilement.

"J'ai jamais été très doué pour jongler.

- Sans déconner ?"

Le serpent soupira et s'approcha de son ami, agitant négligemment sa baguette pour réparer les tables et les remettre en place, comme si de rien n'était. Se tournant vers ses élèves, il frappa des mains et repris la parole.

"Bien, normalement Charli aurait dut nous faire une démonstration de ses talents de cracheur de feu et de danseur du ventre, vous pouvez me croire il est sublime avec sa petite jupette, mais nous manquons malheureusement de temps. Il nous reste environ une heure et demi, soit le temps nécessaire pour concocter une Solution de Force ! Ceux qui réussiront pourrons en prendre une fiole avec eux, tant pis pour les autres. Si vous avez la moindre question n'hésitez pas, maintenant au travail ! Comme d'habitude vous trouverez tous les ingrédient nécessaire dans les armoires."

Pendant que les élèves se mettaient tranquillement au travail, le professeur s'approcha du gardien, baissant la fiole en lui donnant une autre fiole.

"Potion Crache-Flamme, pas plus d'une gorgée sinon tu flambe avec. Je me suis dit que ça pouvait te plaire, merci d'être passé mec sinon j'aurais dut jongler moi-même."

HRP a écrit:
Bonsoir, merci à tous pour votre patience et désolé pour l'attente, pour une fois ce n'est pas de ma faute Ange.
Quoi qu'il en soit la partie pratique viens de débuter. Vous commencez à connaître le principe, deux étapes : cette semaine vous décrivez simplement la manière dont vous préparez cette potion sans en donner le résultat pour le moment. Vous avez donc jusqu'au mercredi 18 février pour poster.
Bonne semaine !


Dernière édition par William West le Mer 11 Fév 2015 - 0:34, édité 1 fois
Laurae Syverell
Laurae Syverell
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours de potions n°4 : Dissidence ! - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°4 : Dissidence !
Laurae Syverell, le  Mar 10 Fév 2015 - 23:54

Franchement, il y avait beaucoup d'explosion dans ce cours... entre une fiole a demi atomique qui effondrait le sol et des tables qui volaient comme des cousins lors de batailles... Il y avait de l'ambiance. Loin d'avoir peur, Laurae était plus amusé par ce cours. Elle savait que quoi qu'il se passait, il y avait, même infime, une sécurité pour les élèves. Le prof avait l'air de s'éclater et tant mieux pour lui! 
Les tables réparé et son acolyte étant sorti, il manquait plus que la partie pratique. Concocté la fameuse Solution de force... Vous la connaissez pas? La jeune Syverell en a vu les effets... C'était un peu comme un Popeye Gauche avec les épinards... ou comme un vieux Hulk mais qui faisait pas exprès de tout détruire... C'était comique. 
*Bien, pour la solution de Force il me faut du sang de salamandre... un ongle de griffon...* La jeune irlandaise préparait lentement ses ingrédients. Elle broya l'ongle de Griffon, (ou plutôt la griffe?) et prit une fiole de sang séché, remplit son chaudron d'étain d'eau ferrugineuse et d'un coup de baguette commence à faire bouillir l'eau. La Potion n'était pas vraiment son fort dans la concoction, mais elle n'était pas non plus trop mauvaise généralement. L'utilité de ce cours était incontestable, mais ce n'était nullement la matière de prédilection de l'Irlandaise.
Lorsque son eau était assez frémissante, elle ajouta les premiers ingrédients. La moitié du jus de grenade qu'elle avait apporté sur sa table, ainsi que le sang de salamandre. Cette étape était minutieuse... Car il fallait écoulé le sang goutte par goutte dans le chaudron. Ceci fait, le reste du jus fut versé dans le chaudron. *Ensuite... il me faut les...scories de pouzzotrucs...* Elle les rajouta. La potion prit quelque temps plus tard une couleur vert foncée. *Yes! Pas si mal! bon la suite, tourner la potion trois fois...* Ne sachant plus si c'était dans le sens des aiguilles ou non, elle décida au hasard et tourna la potion dans le sens des aiguilles. Ça paraissait plus logique? Elle versa la raclure de morve de taureau qu'elle avait broyé avec de l'herbe de perse avant de faire sa potion et laissa le temps que ça repose.
...
Après les vingts minutes qui paraissaient extrêmement longues pour la Blairelle, celle-ci soupoudra sa potion de poudre de ses fameuses ongles de Griffon. *ça doit faire bizarre pour quelqu'un qui ne connait pas bien le monde de la magie quand il voit pour la première fois les noms des ingrédients sur les bouteilles...* Bien qu'étant sang mêlée, la jeune fille qui avait alors 11 ans était fascinée par tant d'ingrédients. Sa grand mère Cracmol était très douée en potion... mais elle avait pas toutes ses fioles!
[justify]La potion prit une teinte bleue foncée. Elle avait oublié quelque chose...? Ou, il fallait encore des ingrédients? La jeune Syverell se mordit la lèvres, et se souvient. *les 10 onces de poudres de lune!!* Elle les broya rapidement et eut à peine le temps de finir de tourner 6 fois dans le sens des aiguilles d'un montre. L'heure terminée, elle regarda son chaudron plutôt satisfaite. Qu'allait en conclure son professeur?


Dernière édition par Laurae Syverell le Mer 18 Fév 2015 - 18:55, édité 1 fois
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Cours de potions n°4 : Dissidence ! - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°4 : Dissidence !
Eileen I. Hilswood, le  Ven 13 Fév 2015 - 11:07

BOUM ! La fiole n'avait pas fait long feu, surtout avec des barbares encore plus brutaux qu'Izsa. Elle avait été bien mignonne avec son Electrocorpus, en fin de compte.
Un trou béant ornait le sol de la salle de classe. Effectivement, le fluide explosif était bien plus efficace qu'un Bombarda...

Après cette petite démonstration, Izsa se rendit compte de la présence du gardien. Proulx avait le chic pour s'incruster dans tout les cours. Est-ce qu'ils auraient le droit de s'attaquer à lui, encore un fois ? Ah non, il était juste là pour une démonstration. Les deux adultes vidèrent chacun une fiole de Solution de Force.
S'ensuivit alors une désastreuse démonstration de jonglage avec des tables...Proulx aurait mieux fait de s'abstenir, vu le fracas qu'il déclencha. West remis alors tout cela en place et annonça la suite du cours. Roulement de tambour... la solution de force !
Mais la cerise sur le gâteau, c'était qu'ils auraient le droit de prendre leur préparation avec eux s'ils la réussissait. Il n'en fallait pas plus pour la motiver !

Vite, vite, vite, elle ouvrit son livre de potion ! Elle prit d'abord le temps de recopier rapidement le tout sous forme de notes, afin d'être sûre qu'elle n'oublierait rien. Puis, elle sortit son chaudron, ses instruments de mesure et son pilon. Il fallait qu'elle s'organise au mieux pour ne pas se mélanger les pinceaux.
Puis alla dans la réserve du professeur et se servit en ingrédient. Il ne fallait pas trop tarder, il restait juste le temps de tout préparer.

1 - Faire chauffer l’eau et l’eau ferrugineuse. Bon, jusque là elle allait y arriver sans trop de problème. Elle alluma donc le feu sous son chaudron d'un #Incendio bien maitrisé, et mit les deux liquides dans le récipient. Il n'était pas indiquer précisément la quantité d'eau nécessaire, aussi suivit-elle son instinct, mettant ce qui était habituellement demandé dans les autres préparations. Elle touilla le tout avec sa cuillère en métal, puis revint à son parchemin.
2 - Y ajouter la moitié du jus de grenade. Encore une fois, ça restait très simple. Elle mesura donc avec attention, puis se dit qu'en fait il valait mieux en ajouter moins avant, au cas où le sang de salamandre réagisse mal. Si il fallait l'ajouter goutte par goutte, ça devait être à cause de instabilité de ses deux ingrédients. Elle transvasa donc une partie de sa première moitié dans sa seconde. Puis, sans aucune délicatesse, elle mit le huitième de gallon moins des chouièmes dans son chaudron.
3 - Ajouter le sang de salamandre goutte par goutte. Bien contente d'avoir ramener une jolie pipette de ses expériences moldues, la motivation d'Izsa retomba d'un seul coup en voyant la quantité de sang qu'il fallait y mettre. 400 cL au bas mot. Un gallon, ça paraissait pas grand chose comme ça, mais ça faisait bien 4 L ! Alors un dixième, le tout goutte par goutte, elle était pas sortie... Une goutte, ça valait quoi ? 1 mL grand max ? Autant s'y mettre maintenant *! Une goutte, deux gouttes, trois gouttes, quatre gouttes, cinq gouttes....dix-huit gouttes, dix neuf gouttes....cent trente gouttes....sept cent cinquante cinq gouttes.... deux milles quatre cent vingt et une gouttes... quatre milles quatre-vingt neuf gouttes ! Comme quoi une goutte faisait bien moins d'un mL ! C'était vraiment n'importe quoi cette recette, elle aurait mieux fait d'en préparé dix fois moins. Surtout que si elle se plantait, tous ses ingrédient auraient été gâchés...
Enfin bon, elle avait autre chose à penser. doucement, tout doucement, elle mit le huitième de gallon et des chouième de jus de grenade. Il n'était pas préciser qu'il fallait mélanger, mais Izsa prit cette initiative. Ce n'était pas quelques coups de cuillères qui allaient gâcher sa soupe.
4 - Ajouter les scories de pouzzolane. Ce n'était pas la mer à boire, encore une fois. Une scorie, deux scories, trois scories, quatre scories et le tour était joué ! Il n'y avait plus qu'à attendre. Pour l'instant, la potion était d'une couleur rouge pâle, mais elle commençait à prendre doucement des teintes marrons, puis vertes pâles.
En attendant que la potion la satisfait, elle  prépara la suite. Pilon et mortier, c'était l'heure du broyage. La morve de taureau était vraiment d'une couleur et d'une consistance bizarre. Et autant, elle comprenait les propriétés de force que fournirait des ingrédients provenant de taureau, autant elle ne voyait pas du tout pourquoi la morve avait prévalu sur le sang ou la poudre de corne...

La potion était d'un joli vert, mais était-il suffisamment prononcé ? Elle préféra plutôt attendre quelques minutes de plus, qu'elle soit bien sûr de la qualité de la préparation. Elle tourna doucement la cuillère dans le chaudron. Sa potion semblait prendre une couleur encore plus foncée, si seulement c'était possible. Elle ajouta donc l'herbe et la morve et observa le résultat. Rien ne changeait en fait...
Bon, pendant ces vingt minute de calme, elle se dit qu'elle pouvait bien se permettre une pause. Elle reprit son livre et se rendit compte d'une chose étrange :

- Monsieur, quelque chose n'est pas clair : la potion de force est sensé avoir une couleur bleue intense, pourtant à la fin de notre préparation il est écrit qu'elle doit être turquoise...

Si même les bouquins de potions commençaient à se mélanger les pinceaux, comment était-elle supposée y arriver ? Déjà que ces talents en potion étaient un peu aléatoires...
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°4 : Dissidence ! - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°4 : Dissidence !
Invité, le  Ven 13 Fév 2015 - 23:25

Après une démonstration, peut-on le dire, réussie par le gardien de Poudlard et le professeur de potions, monsieur West donna, à la suite de ce spectacle de force, les instructions pour la suite du cours. Après avoir remercié son collègue  qui s'en allait, il annonça que les élèves présents en cours devaient concocter une potion et pas n'importe laquelle, une Solution de Force. Le timing était serré puisque l'enseignant annonça un délai d'une heure et pas une minute de plus pour réaliser cette potion. Il signala toutefois que  " Comme d'habitude vous trouverez tous les ingrédient nécessaire dans les armoires."

Bon, avant toute chose et avant de débuter, il fallait connaître les ingrédients à utiliser. Il prit son livre de potion et commença à chercher après la potion dans le livre. Après l'avoir repérée, il commença à lire attentivement les ingrédients, les instructions et les conseils qui y étaient notés. Il nota sur un parchemin qu'il fallait utiliser du sang de salamandre, du jus de grenade, de l'herbe de perse, de la poudre de lune, de la raclure de morve de taureau, des scories de pouzzolane et un ongle de griffon. Pour ne pas perdre de temps, il décida de directement aller chercher les ingrédients dans les armoires. En y allant, il fit attention de ne pas tomber dans le trou géant qu'il y avait dans la classe.

Une fois à sa nouvelle place, il posa tous les ingrédients, qu'il avait enfoui dans un pan de sa robe de sorcier qu'il tenait comme un baluchon, sur son bureau et prit son chaudron en face de lui. Première chose importante, mettre de l'eau mais pas n'importe laquelle, de l'eau ferrugineuse accompagnée d'eau normale. Il ne savait pas ce qu'il fallait mettre comme quantité par contre, l'information n'étant pas précise à son goût, il laissa l'eau monter jusqu'à la moitié et compléta l'autre moitié avec l'eau ferrugineuse. Une fois la quantité voulue, il décida de mettre le contenu à chauffer. Il alluma des flammes grâce à un #Incendio et attendit que l'eau commence à frémir.

Après plusieurs minutes, les premières bulles commencèrent à montrer leur nez. Les choses sérieuses allaient commencer. Il prit le jus de grenade et mis un demi flacon de liquide. Juste après ça, il reprit son manuel et continua de suivre ce qui y était indiqué. Voilà qu'il fallait ajouter le sang de salamandre, goutte par goutte. Après avoir ouvert la fiole, il commença à la pencher pour en vider le contenu doucement. Peu habitué à ce genre d'exercice, il laissa échapper le liquide en trop grande quantité. * Concentre-toi, bon sang *. Le petit McKinley regarda autour de lui pour voir si quelqu'un venait de voir sa maladresse. Apparemment, son erreur était passée inaperçue et à la manière d'une personne relâchée, il commença à siffler légèrement pour se décontracter.

Il versa la fin du jus de grenade et passa aux scories de pouzzolane. On aurait dit des petites roches et suite aux instructions précises, pour une fois, il décida d'en mettre quatre et décida de patienter un peu. Le manuel indiquait qu'à  la suite de cette étape, la potion était censée avoir une couleur verte prononcée. Il se pencha au-dessus du chaudron pour voir s'il avait obtenu ce résultat. Il constata que la couleur était foncée mais impossible de dire si c'était du vert. La couleur flirtait plus avec le noir qu'avec le vert. Un « Oups ! », assez faible, s'échappa de sa bouche.

Il tourna à l'aide de sa cuillère en bois dans le liquide, trois tours dans le sens contraire des aiguilles d'une montre. En relisant le manuel, le serdaigle s'aperçut qu'il avait fait le contraire de ce qui était indiqué et décida de remettre trois tours dans le sens contraire. * Si j'ai tourné trois tours dans un sens et trois tours dans l'autre sens, c'est comme si je n'avais pas tourné * se dit-il. Il décida de remettre trois tours dans le sens des aiguilles d'une horloge. Il vérifia à nouveau que le professeur ne le regardait pas car il serait amené à se poser des questions. Il rapprocha les ingrédients restants sur la table et broya la raclure de morve de taureau avec l'herbe. Une fois effectuée, il ajouta le mélange dans le liquide.

Il laissa la potion chauffer et les ingrédients cuir pendant une vingtaine de minutes. Il en profita pour lire les dernières instructions et regarda ce que les autres élèves faisaient. Il se demandait si les autres s’en sortaient bien mieux que lui. Il supposa que oui.

Pendant que le temps passait, il écrasa l'ongle de griffon, tapa dessus, etc. afin d'obtenir de la poudre. Un « Allezzzzz ! » se fit entendre, la tâche n'était pas aussi facile que ça. Une fois le résultat escompté, il saupoudra le chaudron. Il était censé avoir une couleur bleue à cette étape. Ce qui n'était pas le cas, la couleur était plutôt dégueulasse à voir, il avait du sûrement raté l'une ou l'autre étape. Ne se laissant pas démonter, il accéléra pour finir sa potion dans les temps. Il rajouta le dernier ingrédient, la poudre de lune et tourna dans le sens des aiguilles d'une montre pendant six, non sept, enfin peut-être cinq, tours.

Il n'y avait plus rien à faire, juste laisser cuir et avoir une potion de couleur turquoise. Il ne savait pas si sa recette était réussie mais il était content d'en être arrivé au bout. Épuisé, il attendit les dernières instructions du professeur et signala avoir terminé.

« Fini m'sieur »
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°4 : Dissidence ! - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°4 : Dissidence !
Invité, le  Sam 14 Fév 2015 - 19:45

BOOM !

La fiole explosa dans un fracas monumental, créant ainsi un nuage de poussière et une odeur de bois brûlé. J'eus à peine le temps de me protéger les yeux lorsque les débris de tables volèrent à travers le cachot. Je retirai mes mains après quelques secondes, histoire d'être sûre qu'il n'allait plus rien se passer, et observai avec stupéfaction l'emplacement où la fiole avait été placée. Désormais, à la place du vieux tabouret et des pierrets qui faisaient office de sol, un trou béant s'était formé. Les élèves, un peu sonnés, s'approchèrent doucement. La curiosité me piqua également et je me penchai pour voir ce que les enceintes de Poudlard pouvaient encore me cacher. Je ne fus pas trop surprise d'y découvrir un énième cachot, quoiqu'un peu plus poussiéreux et obscure. Je tendais l'œil un peu plus et manquai de peu de tomber dans ses profondeurs.
Un énorme vide se formai alors en moi. -* Mince ! Mais c'est moi qui aie fait ça ! *- Je me mordis la lèvre, frustrée, et me tournai vers Mr. West.

- Je suis vraiment désolée...

Je baissais les yeux vers le trou quelques instants, tentant ainsi de cacher mes rougissements, et tournai les talons vers le fond de la salle.
C'est alors que tout prit une tournure étrange... Proulx qui n'était là qu'en tant que spectateur pour l'instant, s'était levé à la suite du professeur de potion, un solution de force à la main. Ça ne présageait rien de bon tout ça ! J'observais, les yeux ronds, Mr. West ingurgiter la potion d'une traite. -* C'est quoi ce bordel ? Ils vont se fighter ou quoi ?! *- Je portai alors plus d'attention - ce que j'étais d'ailleurs censée faire constamment - sur mon professeur qui tenait maintenant une table dans sa main. Il la lança soudainement sur le gardien de l'équipe de Serpentard qui ne manqua bien sûr pas de la rattraper avec une facilité déconcertante. Sa force l'étonna lui-même, et il se sentit alors pousser des ailes. En effet, voilà qu'il prenait une deuxième, puis une troisième table qu'il tenta de faire jongler. Évidemment, venant de sa part, cela relevait du miracle de réussir à organiser son bras gauche et son bras droit. C'était à se demander comment il avait bien pu obtenir le poste de gardien de but !

Son petit numéro terminé, tout sembla reprendre son cours. Mr. West annonça la préparation de la solution de force pour le temps restant. La réussite de celle-ci accorderait à son auteur une petite fiole la contenant. Ce petit détail fit monter une certaine excitation dans la foule des élèves qui commençaient à se demander s'ils assistaient bel et bien à un cours de potion ou plutôt à un numéro de cirque improvisé... Je souris alors et partis chercher les ingrédients nécessaires dans l'armoire avant de regagner ma place avec une certaine hâte. Je parcourus une première fois la recette décrivant la préparation de la solution de force.

Dans un premier temps je versai les doses nécessaires des deux eaux et la moitié du jus de grenade, puis le sang de salamandre et à nouveau le reste de jus de grenade. Il ne me restait plus que les scories de pouzzolane à ajouter pour finaliser la première étape de la potion. J'attendis alors quelques longues minutes jusqu'à ce qu'elle prenne une couleur verte.

Ceci fait, je pris ma cuillère et tourna la mixture trois fois dans le sens des aiguilles d'une montre. Quelques secondes plus tard je pilais les herbes de perse avec la raclure de morve de taureau, que j'ajouta ensuite au mélange. Vint alors les plus longues vingt minutes de ma vie, dont je m'occupais à observer les autres qui tentaient tant bien que mal de réussir leur potion.

Lorsque le minuteur sonna, je pris la poudre d'ongle de griffon que j'avais préparé à l'avance. -* Bon là c'est censé devenir bleu foncé...*- Je me penchai sur le chaudron et vis le liquide se transformer peu à peu jusqu'à prendre une teinte bleu marine. Toujours concentrée, j'ajoutai le dernier ingrédient, la poudre de lune, après avoir tourné la potion six fois dans le sens des aiguilles d'une montre. Il ne restait plus qu'à attendre que la magie fasse effet ! Je retombai alors sur ma chaise et attendit avec impatience le verdict de Mr. West.
Lilith Bee
Lilith Bee
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Cours de potions n°4 : Dissidence ! - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°4 : Dissidence !
Lilith Bee, le  Mar 17 Fév 2015 - 13:55

hrp :
 

Il fallait être honnête, Lilith avait passée la bonne moitié du cours à moitié dans les vases. Non, dormir de lui réussissait vraiment pas...
Pourtant un grand bruit la sortit de sa torpeur. BOUM!
Elle regarda Izsa qui semblait bien s'amuser puis observa le trou béant qui venait de se former au milieu de la salle... Ok, West avait fait fort ! Dommage que la rouge et or n'ai pas été plus attentive elle aurait sûrement appris plein de chose lors de la premier partie.

Réprimant un énième bâillement, elle démarra la pratique en comptant sur sa voisine et amie pour l'aider. La suivant comme un petit chien -une fois n'était pas coutume- elle sortit son matériel et alla chercher les ingrédients.
Puis, mimant plus ou moins au radar les gestes qu'elle connaissait pResque par coeur, elle entama sa préparation sans vraiment y faire attention.
Le résultat serait sûrement aussi approximatif que sa concentration lors de ce cours... Tant pis!
Elle jeta un coup d'oeil à son chaudron et à celui de la voisine
La couleur bleue était plus grisâtre dans le sien, mais après tout ce n'était pas encore catastrophique.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°4 : Dissidence ! - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°4 : Dissidence !
Invité, le  Mar 17 Fév 2015 - 17:45

HRPG:
 


La première étape du cours consistait à répondre aux trois questions émises par le professeur West. Il s'agissait d'identifier les cinq potions présentes, de décrire en quoi les potions étaient utiles lors d'un combat et de donner d'autres exemples de potions qui pouvaient s'utiliser dans ces cas-là. Risquant de passer pour une imbécile, Célya leva la main et tenta de donner une réponse à la toute première question évoquée. D'après elle, la fiole posée sur sa table était du Polynectar à laquelle il manquait le dernier ingrédient essentiel. Mais n'étant pas du tout sûre de la véracité de ses propos, ce fut avec incertitude que la blondinette prit la parole.

Une fois que plusieurs élèves eurent parlé, le professeur West prit le temps de répondre à son tour, affirmant ou non les propos de ses petits protégés. Trois élèves avaient bien identifié trois potions, à savoir le Fluide explosif, la Régénération sanguine et le Lonéat. Alors qu'il allait continuer, le maître des potions fut interrompu par l'arrivée du garde-chasse de Poudlard, en la personne de miss Wells. Celle-ci désirait refiler du mucus de Veracrasse mais l'enseignant la congédia gentiment, lui indiquant qu'il n'en avait pas du tout besoin. Il put ensuite reprendre le fil de ses explications.

« Pardon pour l'interruption, je disais donc... Ah oui, Miss Shake je suis désolé mais cette fiole ne contient pas de polynectar. La potion face à vous est certes longue à préparer mais pas autant. Par contre, Miss Hilswood et Miss Gilbert vous avez parfaitement raison de citer la potion Crache-Flamme et la Solution de Force qui non seulement sont bel et bien utile lors d'un affrontement mais se trouvent également être les deux dernières potions que vous aviez à deviner. »

Une potion Crache-Flammes. Célya se flagella mentalement, elle n'avait pas du tout pensé à cela. La jeune fille inscrivit toutes les informations sur les potions présentes sur son parchemin, prenant soin de dessiner un flacon à côté de chaque nom de potion, avec les caractéristiques propres à chacune, comme la couleur, les effets, le temps de préparation, d'après ce qu'elle avait entendu et ce qu'elle connaissait. Après l'échec de sa réponse, la Serdaigle n'avait plus très envie de répondre et de toute façon, tous les autres étaient bien trop rapides pour délivrer leurs propos au sujet des autres questions. Célya préférait écouter, prête à intervenir au besoin, si une idée lui venait en tête.

Le professeur West donna ainsi un aperçu sur les risques encourus si ses élèves venaient à boire le contenu des différentes fioles. Concernant le Fluide explosif, Célya avait sa propre idée sur la question mais elle grimaça tout de même en entendant l'enseignant décrire les effets qu'une telle potion pourrait avoir si on avait l'imprudence de la boire. Pour la potion permettant de régénérer le sang d'une personne, mieux valait ne pas tenter le diable si on ne se vidait pas... Les effets du Lonéat n'étaient pas concluants si on l'essayait alors qu'on était en bon état, c'était plutôt utile si une blessure était existante. La Solution de Force n'était pas forcément néfaste, elle donnait au buveur une force incroyable, et selon la quantité bue, pendant un certain temps.

Lorsque l'enseignant parvint à sa table pour présenter le Crache-Flammes, la blondinette leva les yeux de son parchemin. Le professeur West indiqua que c'était à cause de cette présente potion qu'il avait formellement interdit d'essayer de jouer au malin en essayant de boire les potions présentes. Une gorgée de ce breuvage pouvait faire cracher du feu, tel un dragon, mais plus d'une pouvait tout simplement faire très mal. La Serdaigle frissonna en imaginant une seconde ce qu'elle deviendrait si elle osait braver l'interdit : un tas de cendres.

« Vous savez, j'ai beau être professeur de potions, je préfère nettement les arts nécessitant une baguette. Dans les duels notamment, je suis le premier à penser que jamais les potions ne pourront remplacer une bonne baguette. Pourtant, il existe des situations aux cours desquelles les potions surpassent nettement nos baguettes, des moments où ces petits morceaux de bois sont totalement inefficaces. Vous avez des exemples ? »

Posant sa plume à côté de son parchemin, Célya parcourut son esprit à la recherche de potions capables d'être utiles lors d'un affrontement ou toute autre situation, là où une baguette magique serait superflue. Bien vite, toutefois, d'autres élèves prirent la parole. Parmi les réponses, les idées émises étaient : un Philtre de confusion, un cadeau empoisonné, du Véritaserum, du Polynectar. Deux élèves intervinrent au sujet des poisons, indiquant que sur une distance, cela pouvait être efficace et qu'un poison indétectable était radical. Ce n'était pas totalement faux...

La porte s'ouvrit avant que le professeur West ait pu intervenir par rapport aux réponses de ses élèves. Le professeur Blanchet fit irruption, sans frapper à la porte. Elle remit un parchemin sous le nez de son collègue, de la part de la Directrice de Poudlard. Il devait apparemment apposer sa signature, ce qu'il fit après avoir lu la missive. Mais il ne la rendit pas à la jeune femme, l'invitant à se joindre au cours. Cela promettait d'être intéressant. Célya fixa les deux enseignants. Miss Blanchet ne donnait pas l'impression de vouloir intervenir mais elle finit par se prêter au jeu.

« Face à une créature magique possédant une résistance à la magie, il est toujours mieux d'avoir une bonne potion sur soi pour avoir la vie sauve. »

Naturellement... Mais pour se retrouver face à une telle créature, comme une Manticore par exemple, il fallait ne pas être simple élève de Poudlard. Après, c'était un conseil utile pour le futur... Le professeur West congédia sa collègue et reprit le fil du cours. Il remercia l'intervention des élèves et nota leurs bonnes idées concernant le poison. Cependant, ce n'était pas exactement les réponses qu'il attendait. Il fit une remarque à Leister en disant qu'un poison était toujours détectable, puis continua ses explications sur les différentes idées émises avant de rebondir sur les créatures magiques évoquées par le professeur Blanchet. Hélas, avant d'avoir pu lever la main pour répondre, car Célya connaissait des créatures résistantes à la magie, d'autres élèves furent plus rapides.

Les créatures nommées allaient du Scrout à pétars à la Manticore, du Basilic au Phénix, du gobelin au Garpcorne, de l'Acromentule à la Chimère. Pour certaines créatures, comme les araignées géantes, des sortilèges étaient capables d'en venir à bout. Ebenezer proposa de donner à boire du Fluide explosif à un dragon. Le professeur West donna des informations complémentaires sur toutes ces propositions et en vint à vouloir s'amuser à la potion précédemment évoquée par le Serdaigle. L'enseignant voulait que ses élèves lancent des sortilèges sur la fiole afin de la faire exploser. Il n'était quand même pas sérieux ? Apparemment si. Heureusement, il eut la bonne idée de placer des protections conditionnelles sur ses élèves avant de tenter l'expérience.

Isza fut la première à titiller le Fluide explosif mais la fiole tint bon. Après son essai, la porte de la classe s'ouvrit pour laisser passer Charli Prouxl, le Gardien de Poudlard. A ses paroles, il était attendu. Ah bon ? Son irruption n'interrompit cependant pas les tentatives pour faire exploser la fiole. Un Serpentard utilisa un sortilège qui fit jaillir trois flèches de sa baguette. Rien ne se passa mais Célya crut distinguer des fissures dans le verre de la fiole. Un autre sortilège et un joli feu d'artifice sortirait. Mine de rien, la jeune fille avait légèrement peur que la classe soit amochée, malgré les protections placées par l'enseignant. Le moment n'allait pas tarder... Face se chargea de terminer le travail et BOUM ! Un vacarme assourdissant se produisit et de la poussière recouvrit bientôt la zone où s'était tenue la fiole contenant le Fluide explosif.

Toussant discrètement, Célya tendit le cou, comme beaucoup d'élèves, pour tenter d'apercevoir l'étendue des dégâts. Quelques secondes plus tard, le nuage de poussière se dissipa grâce à l'intervention du professeur et tous purent constater l'effet dévastateur de la potion. Un gros trou remplaçait le sol et des fissures menaçaient d'agrandit ledit trou. Les murs étaient noircis et du tabouret, il ne restait que des débris de bois éparpillés au fond de la classe. C'était là une belle démonstration ! Et le professeur West ne comptait pas en rester là. Il voulait maintenant montrer les effets de la Solution de Force, voilà pourquoi il avait appelé M. Prouxl.

Les deux adultes prirent un peu de potion et les élèves s'écartèrent. Célya se colla contre le mur, plus pour avoir un appui que pour s'éloigner réellement de la scène. Le professeur West et M. Prouxl allaient se livrer à un petit combat en toute amitié... Le premier envoyer valser une table vers son adversaire, qui la réceptionna comme s'il s'agissait d'une vulgaire plume. Impressionnée, Célya se dit qu'une telle potion pouvait être utile pour une jeune fille comme elle. Elle n'avait tous ces muscles ! Dans certains cas, c'était sympa. M. Prouxl se mit alors à jongler avec trois tables mais il ne semblait pas très doué pour cela, aussi les trois tables s'écrasèrent sur le sol, réduites en un petit tas de bois.

Observant le trou et les fissures, les tables bonnes pour un feu de joie, la blondinette se demanda comment réagirait la Directrice si elle venait pas hasard par ici. Elle ne put s'empêcher de sourire en s'imaginant la tête de la vieille femme. Les cours à Poudlard pouvaient être pleins de surprise, déjà avec le cours du professeur Riu qui voulait faire de ses élèves des cancres, maintenant c'était le professeur West qui s'amusait à détruire le mobilier et les infrastructures. Aberrant ! Mais carrément génial ! Mais le plaisir fut de courte durée car le Gardien de Poudlard s'en alla et le maître des potions put réparer les dégâts.

« Il nous reste environ une heure et demi, soit le temps nécessaire pour concocter une Solution de Force ! Ceux qui réussiront pourrons en prendre une fiole avec eux, tant pis pour les autres. Si vous avez la moindre question n'hésitez pas, maintenant au travail ! »

Voilà une perspective motivante. Célya retourna à sa place initiale, ouvrit son livre de potions et commença à préparer tout ce dont elle avait besoin pour concocter cette Solution de Force. Dans un premier temps, elle alla chercha dans les armoires tous les ingrédients nécessaires, à savoir un ongle de griffon, du jus de grenade, du sang de salamandre, de l'herbe de perse, de la poudre de lune, de la raclure de morve de taureau et des scories de pouzzolane. Une fois qu'elle eut vérifié que tout était bien là, la blondinette prépara sa chaudron. Il fallait y mettre un mélange d'eau normale et d'eau ferrugineuse. Celle-ci se trouvait naturellement dans les armoires, quant à la première, Célya utilisa un Aguamenti simple. Elle fit moitié-moitié et une fois satisfaite de la hauteur du liquide, la jeune fille retroussa ses manches et passa aux choses sérieuses.

Elle mit le feu sous son chaudron à l'aide d'un Incendio et attendit que le liquide chauffe un peu avant d'y ajouter le premier ingrédient, à savoir le jus de grenade. Il ne fallait cependant verser que la moitié, aussi la jeune fille prit garde à vérifier le niveau du liquide. Elle versa peut-être un millimètre de liquide en trop mais cela ne devait pas poser trop de souci. Refermant son flacon de jus de grenade, Célya saisit le sang de salamandre et inclina délicatement la fiole. Il fallait ici y aller goutte par goutte. L'opération prenait du temps mais le sang-froid et l'application était de mise quand il s'agissait de potions. Une fois la fiole vide, ce qui lui avait semblé mettre des années, la blondinette versa le reste de jus de grenade et mélangea le tout avec sa touillette.

A cette étape de la préparation de la potion, le liquide devait être vert foncé. A cause de la lumière et de la fumée qui emplissait l'air, la Serdaigle ne voyait pas très bien mais elle supposait que c'était en bonne voie car rien n'avait encore explosé ou débordé. Elle passa à la suite. Il fallait ajouter les scories de pouzzolane, ce qu'elle fit, puis attendit une ou deux minutes avant de continuer. Rien de catastrophique ne se produisit, alors elle mélangea encore un peu sa potion, comme indiqué dans son manuel de potion. Elle sortit ensuite un bol et un pilon afin de réduire la raclure de morve de taureau et l'herbe de perse en grains fins. Ne prenant pas attention à ce qui se passait autour d'elle, Célya ajouta l'ingrédient dans son liquide et continua de touiller.

Il fallait attendre quelques temps avant d'ajouter les deux ingrédients finaux. Pendant ce temps, la jeune fille écrasa l'ongle de griffon et attendit. Elle laissa son regard vagabonder sur les autres élèves, fort occupés et concentrés. D'autres en étaient à la même étape qu'elle. Célya baissa la tête vers son chaudron et resta ainsi le reste du temps d'attente, observant son liquide. Finalement, elle ajouta l'ongle réduit en poudre et touilla avant d'y laisser tomber la poudre de lune. Un dernier touillage et il fallait attendre... Dubitative, la bleu et bronze croisa les bras et attendit donc le verdict.
Evelynn Kayne
Evelynn Kayne
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours de potions n°4 : Dissidence ! - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°4 : Dissidence !
Evelynn Kayne, le  Mar 17 Fév 2015 - 23:19

Après les quelques explosions et l'intervention du gardien Charlie, le cours put enfin reprendre. Eléna retourna à la table, à côté de Justin et sortit : son manuel de potion et un parchemin pour prendre des notes. Elle avait déjà sa plume et son encrier. Elle attendit ensuite les instructions du professeur qui furent rapides, la potion de jour était : la solution de force. Niveau acceptable, une heure trente de préparation. Eléna sortit alors un chaudron, elle ouvrit son manuel à la page correspondante et commença à lire. La liste des ingrédients était assez longue : de l'eau, du sang de salamandre, du jus de grenade, des onces de poudre d'ongle de griffon, des onces d'herbe de Perse ainsi que de poudre de lune (La lionne ne savait même pas que la "poudre de lune" existait), des onces de raclure de morve de taureau ainsi que des scories de pouzzolane. Après avoir noté rapidement tout ça sur son parchemin, elle le prit avec elle jusqu'à l'armoire qui contenait les ingrédients. Puis, elle prit ensuite le nescesairre de ce qui lui fallait et retourna à sa table.

La lionne déposa tous les ingrédients sur la table. Puis elle lut le texte sur la préparation. Aux autres tables, des élèves avaient déjà commencé à préparer leur potion. Eléna voulait bien prendre le temps de lire et de faire les choses correctement. Bon, elle commença à répartir les ingrédients classe par classes, essayant de ne pas trop prendre de place. De toute façon, Justin n'était toujours pas allé chercher ses ingrédients. Donc, pour commencer, Eléna prit l'eau et déversa le contenu à l'intérieur du chaudron. Elle la fit ensuite chauffer à une température ni trop chaude ni trop froide. Elle prit bien soin de verse doucement et posément : la moitié du jus de grenade. Lorsque cela fut bon, la lionne jetta un coup d'oeil au manuel. Il était indiqué qu'il fallait ajouter le sang de salamandre goute par goute. La lionne s'exécuta avec le plus grand calme. C'était plutôt compliqué, mais elle se débrouillait comme elle pouvait. Elle ajouta ensuite les scories de Pouzzolane et patienta jusqu'à ce que la mixture devienne verte.

Lorsque la potion eut atteint un vert assez prononcé, Elena put continuer. Elle suivit à la lettre la préparation. Elle tourna donc trois fois le contenu du chaudron dans le sens des aiguilles d'une montre à l'aide d'une cuillière assez grande, puis elle broya la raclure de morve de taureau avec l'herbe de Perse avant de les ajouter au mélange. Elle laissa ensuite cuir le tout durant une bonne vingtaine de minutes. Elle n'avait aucune idée de comment renderait la potion, en attendant, elle regardait les autres. Ils se débrouillaient tous plutôt bien. La lionne lança un sourire à Justin, elle ne préféra pas lui parler. Attendant la fin de la cuisson, Elena déssina quelques formes géométriques sur son bout de parchemin.

Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°4 : Dissidence ! - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°4 : Dissidence !
Invité, le  Mer 18 Fév 2015 - 18:31

« Il nous reste environ une heure et demi, soit le temps nécessaire pour concocter une Solution de Force ! Ceux qui réussiront pourrons en prendre une fiole avec eux, tant pis pour les autres. »

Jayden n'attendit pas la fin de son discours, il plongea la tête dans son livre pour en saisir les instructions. Il se dirigea ensuite vers les armoires pour dégoter les éléments de la liste ci-contre :

de l'eau,
de l'eau ferrugineuse,
du sang de salamandre,
du jus de grenade,
10 onces de poudre d’ongles de griffon,
5 onces d’herbe de perse,
10 onces de poudre de lune,
5 onces de raclure de morve de taureau
et 4 scories de pouzzolane (environ 0,15 once la scorie)

Le garçon dut faire quelques allers-retours entre sa place et l'endroit où les ingrédients étaient rangés. Lorsqu'enfin il s'assura qu'il avait tout en sa possession, il put commencer la préparation. Il lui restait tout juste assez de temps, il n'avait le droit à aucun faux pas.

Jayden commença à faire chauffer son chaudron à l'aide d'un Incendio, avant de verser l'eau, et un demi gallon d'eau ferrugineuse dans son chaudron. Il ajouta ensuite la moitié du jus de grenade, puis le sang de salamandre goutte par goutte à l'aide d'une pipette comme indiqué dans les pages de son livre. Il prit la fiole du jus de grenade et vida ce qu'il restait dans le chaudron. Il ajouta ensuite les scories de pouzzolane. Arrivé à ce stade de la concoction, il fallait patienter jusqu'à temps que le liquide devienne vert.

Lorsque la potion commença à virer à la couleur attendue, le métisse muni de sa cuillère en bois touilla la potion trois fois dans le sens des aiguilles d'une montre. Il observa son chaudron en prenant une grande inspiration. Il fallait qu'il réussisse, il était bien décidé à repartir avec cette solution de Force ! Bien qu'il n'ai pas grandement participé à la partie théorie du cours, il était à présent bien plus motivé.

L'adolescent pencha la tête vers son livre pour passer à la ligne d'après, et se rendit compte qu'il fallait broyer certains ingrédients. Mer**, ils auraient pu le dire plus tôt, ça va me faire perdre du temps ! S'il l'avait su avant, il l'aurait fait en attendant que la potion devienne verte. Tant mis. Il remonta les manches de son maillot et se mit à broyer la raclure de morve de taureau avec l’herbe de perse. Quand enfin la tâche fut terminée, il ajouta les ingrédients broyés dans le chaudron. Il fallait à présent laisser cuire pendant vingt minutes. Pendant ce temps, il lut le reste de la recette, pour ne pas avoir de mauvaise surprise. Il n'y avait absolument rien d'autre à faire durant cette longue attente, si ce n'était préparer la poudre d'ongles de griffons qu'il mit de côté pour tout à l'heure.

Le Gryffondor soupira et étira ses bras en faisant craquer ses articulations. S'en suivit vingt minutes d'observation pendant lesquelles il put à peu près voir où se situaient les autres. Quand enfin le minuteur sonna, il saupoudra la mixture des ongles de griffons comme indiqué et garda les yeux rivés sur le liquide pour tenter d'en déceler la couleur. Bleue foncée, oui ça devait être ça... Il tourna la potion six fois dans le sens des aiguilles d'une montre et ajouta la poudre de lune.

Enfin fini ! Sa nuque commençait à lui faire mal à force de rester le tête penchée au dessus de la préparation. Le garçon se redressa et regarda autour de lui avec un sourire satisfait. Il avait fait de son mieux et avait exécuté la partie pratique avec soin. Il était peut-être souvent flemmard, mais il y mettait vraiment du sien lorsqu'il en avait la volonté. C'était le cas aujourd'hui, et il était assez sûr de lui. Dans le pire des cas, il ne se laisserait de toutes façons pas abattre, et il réussirait la prochaine fois.
Harel Chaitan
Harel Chaitan
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de potions n°4 : Dissidence ! - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°4 : Dissidence !
Harel Chaitan, le  Mer 18 Fév 2015 - 18:50

La symphonie des voix n'eu pas l'effet escompter : la maintenir éveillé. Ses paupières pesaient de plus en plus, et il devint vraiment difficile à la septième année de ne pas succomber à la tentation. Tandis que l'échange entre les étudiants et l'enseignant conservait son rythme de croisière, Harel assise au fond de la salle, essayer plusieurs méthodes pour éviter d'être rattraper par le sommeil. A la normale posée, elle semblait être victime de nervosité. Tour à tour, son buste se redressait pour retomber au bout de quelques minutes, puis basculer sur d'un côté, puis de l'autre afin de ne pas sombrer dans l'immobilité. Sa tête s'appuya sur l'un de ses paumes, avant de migrer vers l'autre. Ses paupières papillonnèrent plusieurs fois, s'agrandirent, mais rien n'y fit dés que sa position restait statique la fatigue s'imposait.

Pendant deux minutes, l'asiatique envisagea de prétexter un mal quelconque pour pouvoir se retirer à l'infirmerie. Le sujet du cours ayant été annoncé et abordé, elle n'aurait pas trop de mal à rattraper son absence à la bibliothèque, comme c'était souvent le cas en Histoire de la Magie. Qu'est-ce qui l'empêchait de se résoudre à cette solution ? L'orgueil certainement. L'intérêt n'était pas assez grand pour ignorer son ego et admettre une faiblesse simplement afin de faire l'impasse sur un cours. Le manque de sommeil n'était pas insurmontable. Et puis, un second passage par le territoire de l'infirmière se solderait par un questionnaire un peu plus approfondi que celui qu'elle avait subit avant de venir en cours. Sinon, elle pourrait tout aussi bien retourner au dortoir, West ne s'ennuierait certainement pas à vérifier la véracité de ses propos, mais c'était prendre un risque inutile. Alors, pour faire bonne figure, elle attrapa une plume, un morceau de parchemin et griffonna quelques notes à propos du cours. Elle savait qu'elles ne les reliraient sûrement jamais, mais ça la maintiendrait partiellement occupée.

En revanche, la donne changea lorsque l'enseignant se dirigea dans le fond de la salle, visant chacune des tables sur son chemin d'un sortilège, faisant sourciller Chaitan. Ils s'apprêtaient à entamer une autre partie du cours. La fameuse partie pratique qui consistait cette fois à jouer avec le feu ou plus précisément avec la potion, au nom significatif" Fluide Explosif ". Fidèle à son esprit de contestation l'orpheline pensait que c'était une mauvaise idée de permettre à des adolescents en mal de sensation forte de s'amuser avec un tel produit. Néanmoins, elle était curieuse de découvrir le champ d'action et la force de ce fluide.

La première à tenter sa chance fut Hillswood qui, du premier rang, pointa sa baguette vers la fiole disposée au fond de la pièce, et sans hésitation lança un électrocorpus qui acheva sa course contre le mur à quelque centimètre de sa cible. Le moins que l'on puisse dire c'était que le fluide explosif était plus stable que la nitroglycérine, un composé chimique moldu relativement instable qui servait, entre autre chose, d'explosif. Peu après l'intervention de la Serpentard, Proulx devenu Gardien à Poudlard - décidément le recrutement , au sein de l'institut anglais, était une véritable nébuleuse - pénétra sans s'annoncer dans la salle de cours. Un véritable moulin ce cours de potion, sauf que ce visiteur, d'après sa façon peu protocolaire de se présenter dans une salle de classe, semblait avoir été programmé. Manifestement depuis son changement de statut, sa réputation battait de l'aile parmi les étudiants. Son intervention fit à peine plus de vague qu'un cailloux jeté dans les eaux sombres du lac noir. Davis prit la suite de sa camarade de maison usant d'une incantation différente pour parvenir aux mêmes fins, mais échoua à son tour alors qu'il n'était qu'à deux ou trois mètres de la cible. La troisième prétendante fut une Poufsouffle moins impétueuse que ses prédécesseurs, la jeune fille s'accorda quelques secondes de préparation avant de passer à l'assaut. La méthode s'avéra concluante.

Malgré la protection magique apposée sur chacune des tables, par réflexe Harel se protégea la tête de ses bras. Parade dérisoire. Après l'excès de décibels provoqué par l'explosion, les tympans sifflants, elle releva le visage pour constater l'étendu des dégâts. Ses yeux détaillèrent l'espace qui avait accueillit une seconde plutôt la potion et le spectacle du sol effondré ne manqua pas de l'impressionner. Un condensé de puissance. L'asiatique ne regretta d'avoir assister à la démonstration, mais redoutait que des étudiants téméraires puisse jouer les apprentis Maître des Potions. Brisant le silence religieux, West fit une brève comparaison avec le bombarda, puis poursuivit le cours visiblement peu alarmé par l'état de sa classe.

A présent, les brumes du sommeil complètement dissipé, Harel ne se fit pas prier pour rejoindre les bords de la pièce. D'autant plus lorsque l'enseignant avala d'une traite une préparation et se mit à lancer le mobilier pourtant indemne. Les bras croisés sur la poitrine, sa baguette coincée dans sa main gauche, la septième année resta attentive aux moindre faits et gestes de la part des deux hommes. Les deux représentant des membres du personnels chargés de l'enseignement, de l'encadrement, et de la sécurité des étudiants qui étaient sous leur responsabilité semblait tout à coup en proie à épisode régressif. Etait-ce un contre-effet de la solution de force induit par le sentiment de toute puissance ? Elle n'en savait rien, mais il serait intéressant de se renseigner sur le phénomène. En attendant, les jeunes gens furent conviés à reprendre leur place, afin de se mettre au travail : préparer une solution de force. L'entrain d'Harel fondit comme neige au soleil.

Bon gré mal gré, elle retourna à sa place en prenant gare de ne pas basculer dans le troue béant, puis attrapa son manuel de potion. Quelques-uns n'eurent aucun mal à faire la transition, et se mirent aussitôt à leur préparation. Ce qui ne fit pas le cas de l'asiatique. Loin de se précipiter, témoignant toute sa motivation pour l'exercice, elle parcouru l'ensemble des éléments nécessaires, puis l'ordre d'intervention de chacun et toutes les informations cruciales pour obtenir un résultat convenable. Ensuite, elle prépara son matériel, et seulement après alla chercher les ingrédients. Sa vigueur n'avait d'égal que son désire de réussite. De retour à sa table, elle organisa les différents composants qui lui éviterait des erreurs d'inattentions, prépara ceux qui avaient besoin d'être épluchés ou coupés, et dosa aussi les quantités en amont ne voulant pas se tromper dans la précipitation.

Ses prunelles sombres allaient et venaient de son manuel à son chaudron, Chaitan commença enfin par remplit ce dernier d'eau à l'aide de sa baguette. La puissance mal dosé de l'Aguamenti éclaboussa son plan de travail, mais elle n'y prêta pas d'attention s'efforçant de rester concentrer sur la préparation, plutôt que de s'agacer inutilement. La première étape ne représentait pas de difficulté particulière. Une fois les deux types d'eaux associées, ses doigts attrapèrent le quart de jus de grenas qu'elle versa à la suite. Elle continua ainsi étape après étape se servant dans l'ordre de tous les ingrédients, n'oubliant pas de patienter lorsque cela était nécessaire, de tourner à l'aide de sa baguette dans l'ordre indiqué sans brusquerie pour éviter que le liquide ne déborde. Le temps de cuisson de 20 minutes ne lui fut pas bénéfique, l'inactivité eu raison de sa concentration qui en profita pour déserter. Par conséquent, la fin de la préparation fut de moins bonne qualité, notamment faute de rigueur.
Ebenezer Lestrange
Ebenezer Lestrange
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Cours de potions n°4 : Dissidence ! - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°4 : Dissidence !
Ebenezer Lestrange, le  Mer 18 Fév 2015 - 22:46

Faire exploser une potion, c'était cool mais comme c'était en passe de devenir sa spécialité, il laissa aux autres l'honneur d'attaquer le filtre explosif. Il préféra donc observer les allées-venues au sein du cours et ne fut même pas étonné en voyant arriver un troisième invité surprise, ils avaient eu droit à Wells donc l'apparition de Proulx pouvait se prévoir.

BOUM! La torture de fluide explosif s'était achevée et un trou dans le plancher était apparu. Ça marchait drôlement bien comme breuvage, il lui en fallait une fiole... Il irait fouiner dans un livre de potions pour trouver la recette dés qu'il aurait du temps libre ou un cours ennuyeux... Devant lui, West et Proulx se passaient des tables et le garde-chasse tenta même de jongler. La potion de Force ne donnait apparemment pas de don d'artiste de cirque et les tables finirent par terre, explosées. La salle de cours n'allait pas du tout ressembler à la fin de la séance parti comme c'était.

Le professeur répara tout d'un coup de baguette et mit ses élèves au travail. Une heure et demie de préparation, c'était long... Et même si l'on pouvait garder sa Solution de Force si elle était réussie, il avait un peu la flemme...  Il piqua momentanément le livre d'Izsa pour recopier les ingrédients nécessaires et partit les chercher. Il mit ensuite l'eau de l'aguamenti et l'eau ferrugineuse à bouillir dans son chaudron pendant qu'il commençait à broyer la raclure de bave de taureau avec l’herbe de perse pour la suite. Rien que le nom donnait vachement envie de boire ensuite... Jugeant que l'eau bouillonnait assez, Ebenezer versa la moitié approximative du jus de grenade et vida le sang de salamandre goutte et demie par goutte et demie. Il avait beau être patient, il ne fallait pas exagérer, verser un liquide pendant cent ans n'était pas sa spécialité donc il abrégea un peu l'étape. Au pire, ça ne marcherait pas mais pour le moment, tout semblait aller. Il ajouta ensuite le reste du jus de grenade, ce qui lui donna d'ailleurs envie d'en boire, mélanger avec du jus d'autres fruits exotiques et un peu de rhum de préférence, et jeta les scories de pouzzolane dans le chaudron. Première séance d'attente...

La potion avait fini par tourner au vert émeraude. C'était sans doute ce qui correspondait au vert "prononcé". Il était vachement précis le manuel en fait... Il tourna trois fois le tout, rajouta le mélange morve/herbe et lut la suite. Faire cuire vingt minutes. Deuxième séance d'attente... N'ayant plus rien à faire, il s'amusa à balancer ce qui lui restait de morve de taureau sur Izsa.

Avant dernière étape, pas trop compliquée, saupoudrer le tout de poudre d'ongles de griffons. Il pesa vite fait la quantité appropriée, la versa dans le chaudron et envoya un tout tas d'ondes positives à sa potion pour qu'elle tourne au bleu foncé. Bleu canard, bleu cyan, bleu roi, bleu foncé, bleu super foncé, indigo.... STOOOOOP! Bon, il avait une potion entre le bleu et le violet maintenant, foncée, certes, mais pas de la bonne couleur. Bon, ça devrait pas passer. N'ayant pas envie de foirer la dernière étape et pour rattraper un peu son manque de précision dans les étapes précédentes, il pesa scrupuleusement sa poudre de lune au centième près et l'ajouta délicatement à sa mixture. Son sort était désormais entre les mains du dieu des mixtures...
Contenu sponsorisé

Cours de potions n°4 : Dissidence ! - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°4 : Dissidence !
Contenu sponsorisé, le  

Page 5 sur 7

 Cours de potions n°4 : Dissidence !

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.