AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Cachots
Page 10 sur 10
Perdu dans le dédale des couloirs
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
Castielle Colt
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Perdu dans le dédale des couloirs

Message par : Castielle Colt, Mer 02 Mai 2018, 23:31


Vraiment désolée pour le retard, shame on me et compagnie
Accord de Fañch pour le suivre/l'accompagner à l'infirmerie (sans continuer le combat)
Des bisous pour Anthony le Dirlo ch*ant (non c'est pas du tout une tentative de soudoiement pour que tu ne nous suive pas)
Et désolée d'avance pour ce post pas top



Bon. Le moins que l'on puisse dire est que ça ne s'est pas déroulé comme prévu. Déjà Anthony est grave énervant. Pas tellement par ses mots en fait, sa simple présence est équivalente à un caillou dans une chaussure. C'est certainement pas la meilleure analogie à faire mais bon maintenant que c'est dit c'est trop tard il faut que je continue avec... du coup bah comme le caillou il est agaçant et irritant et énervant et... et tout ce champ lexical-là. Là où ça pêche c'est qu'un caillou dans une chaussure on peut aisément s'en débarrasser. Conclusion ? Je suis nulle en analogie et le dirlo va être difficile à dégager.

Splash.

Regard étonné en direction du colosse. Qui n'est plus là. Si on était dans un dessin animé, sa silhouette aurait été dessinée en pointillés et elle clignoterait, histoire de bien appuyer le plus important chez elle : son étonnante absence. Sauf que la vie c'est pas comme dans les cartoons, et c'est bien dommage ! (enfin sauf pour les bâtons de TNT qui traînent un peu partout, ça ce serait méga dangereux... tout en étant vachement drôle quand même !), alors la sorcière le voit bien, ce garçon, étalé de tout son long presqu'à ses pieds. Etalé de tout son long sur le sol. Sur le sol couvert de morve.
Tout - va - bien.
Mais dur dur de se retenir d'en rire.
Et Castielle n'est pas du genre à se retenir de quoi que ce soit. Enfin c'est ce qu'elle croit et si vous veniez à lui faire remarquer qu'elle se retient pourtant bien de foutre son poing dans la figure de son directeur adoré (c'était assez ironique ou trop subtil encore ?) elle niera tout en bloque en invoquant un tas de bonnes raisons pour se justifier tant bien que mal. Après tout le plus important c'est que elle, elle y croit. Non ?

" Toi c'est vraiment pas ton jour hein " qu'elle lui dit alors que c'est Anthony qui le relève. Quoi ? Partage des tâches, on est au 22e siècle après tout ! Elle le met à terre, il le relève. C'est équitable.

- Maintenant, merci de retourner dans vos dortoirs respectifs dans le calme.
Oui oui bien sûr on va faire ça. Il les a pris pour des Serdaigles ? Quoi que le seul aigle que je connaisse réellement passe plus de temps en dehors du château qu'en dedans... J'ai dit que j'étais nulle en analogie ? Bien que dans ce cas-ci je ne suis pas sûre que c'en soit véritablement une en plus. La narratrice de cette partie de l'histoire est de qualité, y a pas à dire.

- Quand à toi Castielle, la prochaine fois au moindre soucis t'impliquant, je t'enverrais directement voir le garde-chasse pour une punition que tu n'oublieras pas. Est-ce clair ?
La sorcière haussa les épaules et cabra le dos dans une parodie de posture apeurée, remuant les doigts en poussant un "Oouh j'ai peeeur" à peine plus parodique lui aussi. " La compagnie des acromentules ne peut pas être plus désagréable que ça " lâche notre concentré de frustration sur pattes favori avant de suivre en soupirant le géant. Un géant qui menace de tomber à tout moment alors qu'il se dirige vers... vers où ? Sa salle commune comme demandé si gentiment ? Le gars qui était prêt à l’aplatir comme une crêpe sur les dalles de pierre obéit comme un gentil toutou bien dressé ? Celle-là c'est la meilleure !
Mais ça a le mérite d'être intéressant.
En tout cas plus intéressant que de retourner au terrier et encore plus si c'est seule. Ou pire, en compagnie de l'autre emmerdeur de service.

Le choix étant vite réglé : " C'est bon on arrête les frais " pour cette fois, mais ça c'est une précision qu'elle se garda bien de divulguer au nez de son directeur. Puis en rattrapant son ex-adversaire de combat " Bon, si c'était réellement cassé tu seras encore au sol en train de hurler après ta mère. Donc, bonne nouvelle, c'est sûrement juste disloquer. " Maigre tentative de réconfort mais aux yeux de cette contre-façon de Poufsouffle c'était déjà trop amical alors elle rajouta " Je m'assure juste que tu t'évanouisses pas en chemin, y manquerait plus que ça pour qu'on me le mette sur le dos aussi. Une fois à l'infirmerie je me barre, compris ? "

Un petit bleu m'a dit un jour que tout ce qu'on faisait de bien avait de l'importance et que ça nous reviendra un jour. Bah il a intérêt à avoir raison sur ce coup-là parce que ce n'est pas dit que la mission "raccompagner Goliath à l'infirmerie" soit plus amusante que la précédente qui consistait à mettre Goliath à terre.
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Perdu dans le dédale des couloirs

Message par : Fañch Guivarch, Mer 23 Mai 2018, 15:23


Fañch Guivarch rp numéro 137 tw :

Le combat avait rapidement tourné en la défaveur de Fañch et pour des raisons évidentes une partie de lui était heureux que le directeur des poufsouffles soit intervenu.

La glissade dans la viscosité de la morve de dragon n’arrangeait pas vraiment la situation, en plus d’avoir mal il se sentait salit et ce n’est pas une sensation agréable.

Étrangement la poufsouffle suivit le géant en essayant de le réconforter sur l’état de ses blessures, le celte s'arrêta et tourna la tête dans un regard partagé par plusieurs émotions.

“Le négatif” : Elle se fout de notre gueule, je vais lui exploser le crâne contre le sol à celle-là.

“Le positif” : Mais non acceptons son aide ça coute rien.

“Le juge” : On va quand-même faire attention, on sait jamais.

Fañch : merci.

Après avoir donné sa réponse à la jaune le vert et argent se tourna vers le propriétaire de chez ollivander’s pour guetter sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Castielle Colt
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Perdu dans le dédale des couloirs

Message par : Castielle Colt, Jeu 26 Juil 2018, 14:40


Comme vu avec Fañch, je me permets de clôturer ici

Trop tard pour l'autre blaireau, ils sont déjà partis. Castielle vérifie par-dessus son épaule que le directeur est bien hors de portée (de voix, de vue et de poings) pour grimacer allègrement comme une enfant mal lunée. Il ne le verra jamais mais qu'est-ce que ça soulage ! Assez rapidement les deux comparses remontent à la surface et une fois arrivés dans le Hall sans vraiment s'adresser la parole, Castielle décide qu'elle a suffisamment fait d'effort pour aujourd'hui. À partir d'ici de toute manière le chemin est simple et puis le colosse couvert de morve ne s'était pas viandé une seule fois dans les escaliers donc pas de raison de s'inquiéter outre mesure (selon elle...)
"Bon eh bah c'était fooort sympathique" dit la jeune fille sur le même ton qu'elle aurait utilisé s'ils sortaient tout juste d'une partie de billard. " Si jamais un jour tu veux à nouveau te prendre une raclée surtout hésite pas hein !" Sourire sadique et petite tape dans le dos pour enfoncer encore plus le clou. Ah si elle était à sa place elle bouillonnerait de rage. Mais genre littéralement : le visage rouge et la fumée qui sort des oreilles, la totale !

Requinquée, le pas léger, la brune s'éloigne sans le moindre remords du Serpentard. Si c'était son genre elle sifflerait ou fredonnerait presque, cette indécence... À part le petit incident "Anthochieur" ça avait été cool quand même ! La jeune fille ne regrettait pas d'être descendue pour passer ses nerfs et qui sait la prochaine fois elle aura encore une belle surprise dans ces cachots ? Jamais deux sans trois comme on dit !


Fin du rp, à la revoyure Wink
Revenir en haut Aller en bas
Alice Delacour
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Perdu dans le dédale des couloirs

Message par : Alice Delacour, Lun 06 Aoû 2018, 22:14


PV Eros

Les yeux tristes, Alice s'était enfoncée dans le château, jusqu'à descendre dans les cachots. Elle ne savait pas ce qu'elle y faisait, tout ce qu'elle savait c'est qu'elle était triste. De quitter Poudlard, de tout, tout aller lui manquer. Elle avait peur d'échouer dans son avenir, de ne pas réussir. Lorsqu'elle allait quitter cet endroit son foyer, sa maison, tout lui manquerait. Tout. C'était peut-être normal de pleurer non ? Juste pour ça, peut -être, mais quitter cet endroit qu'il l'avait accueilli pendant si longtemps, ça lui donnait l'impression d'être rejetée. Comme si on l'expulsait hors sa maison qu'elle avait apprit à connaître au court du temps.

Essuyant d'un revers de manche une larme salée qui coulait le long de sa joue, elle parcourra de ses yeux tristes les alentours. Elle s'assit alors, dans un coin de mur, sans se soucier si quelqu'un la voyait. Elle s'en fichait de toute manière. Cela n'avait aucune importance. Pour l'instant, la lionne n'avait qu'un seul objectif. Profiter.

Un sourire nostalgique s'afficha sur son doux visage et une larme vint se poser sur sa main légèrement levée. Elle pencha la tête, et se laissa alors emporter par ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Perdu dans le dédale des couloirs

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 10 sur 10

 Perdu dans le dédale des couloirs

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Cachots-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.