AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 4 sur 10
A la lisière de la forêt interdite
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Severus Storm
Serpentard
Serpentard

A la lisière de la forêt interdite - Page 4 Empty
Re: A la lisière de la forêt interdite
Severus Storm, le  Jeu 7 Jan 2016 - 10:05

Pas de réponse depuis plus d'un mois - Je reprends le lieu pour un RP avec Emily Lynch (ma p'tite caille) Wink

* Purée, y a pas moyen d'avoir la paix dans ce foutu château ! * pesta Severus. Non pas qu'Emily le gênait en interrompant le cours de ses petites affaires... En réalité, la présence de la Blairelle le mettait à la fois dans une position difficile et dans un état émotionnel vif. La colère s'empara du jeune homme de façon fulgurante. Elle s'insinuait dans chaque veine, chaque muscle, si bien que son rythme cardiaque s'accéléra brutalement. Son corps se tendit violemment. Severus eut un petit mouvement de la tête et serra son point gauche avant de le desserrer. Il ne devait pas céder à la colère, pas devant Emily. Elle le soupçonnerait de quelque chose. Le Serpentard se méfiait de l'intervention des Préfets, particulièrement depuis quelques temps. La confiance semblait avoir disparue à Poudlard.

Severus soupira et envoya un sourire forcé à Emily, avant de lui lancer:


- Mince, j'ai oublié d'ajouter quelque chose à mon paquet ! J'l'enverrai plus tard !

Puis, sans laisser l'opportunité à Emily de lui répondre, le jeune étudiant fila à l'anglaise. Il descendit quatre-à-quatre les marches de la Volière et se dirigea d'un pas rapide vers la lisière de la Forêt Interdite. Severus n'était pas fier de sa réplique. * Qui pourrait croire à un tel pipot ?! * se maudit-il. Toutefois, il lui fallait gagner du temps et rien n'était plus précieux que d'envoyer ce colis. * Jim' a besoin de moi ! * pensa-t-il alors que sa gorge se nouer à la pensée de son ami. Sa démarche s'accéléra. Severus dévala la pente en direction de la Forêt Interdite en courant aussi vite qu'il le pouvait. L'effort physique lui permettrait de ne pas penser. Il était temps d'agir et bientôt sa scolarité s'arrêterait. Bientôt, le jeune homme serait libre et pourrait s'occuper de ses proches.

Une fois à la lisière de la Forêt, Severus s'arrêta pour reprendre son souffle. Il retint ses larmes, inspira profondément et tenta de retrouver un peu de contenance.
Emily Lynch
Emily Lynch
DirectionPoufsouffle
Direction
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


A la lisière de la forêt interdite - Page 4 Empty
Re: A la lisière de la forêt interdite
Emily Lynch, le  Lun 11 Jan 2016 - 16:37

- Mince, j'ai oublié d'ajouter quelque chose à mon paquet ! J'l'enverrai plus tard !

Ben tiens ! Comme par hasard, juste au moment où la rousse était sur le point d’arriver à voir ne serait-ce qu’un tout petit bout du papier qui emballait le colis du Serpentard. Regardant le garçon fuir la volière, Emily laissa échapper un grand soupir qui attira l’attention de deux hiboux non loin d’elle qui lui lancèrent un regard intrigué. Elle répondit au regard d’un des deux hiboux en lui faisant une petite caresse sur la tête, puis sorti de la volière pour décider de ce qu’elle voulait faire. Car oui, Severus venait de prendre la fuite et courir après lui n’était pas très malin, cela faisait trop police au gout d’Emily qui voulait simplement assouvir sa curiosité, mais surtout vérifier s’il n’y avait aucun risque pour la petite rébellion qui s’étendait dans les couloirs de Poudlard.

Observant le ciel dans un premier temps, elle posa ensuite son regard sur les alentours du lieu où elle se trouvait, cherchant un indice, quelque chose qui pourrait l’aider à trouver la direction qu’avait pris Severus dans sa fuite. Coup de bol, ou du moins timing parfait, mais elle aperçut une silhouette qui ressemblait fortement à un jeune Serpentard en en fuite, paquet à la main. C’était parfait, car à peine avait-elle remarqué Severus qu’il avait déjà disparu de son champ de vision. D’un pas décider, elle suivi le chemin que venait d’emprunter le garçon juste avant elle tout en se demandant ce que pouvait bien contenir son paquet, mais pourquoi était-il si important pour lui de ne pas se faire voir en train de l’envoyer. Quelques questions dont Emily espérait avoir la réponse.

Après quelques instants, elle arriva enfin à l’endroit où se trouvait Severus avant qu’il disparaisse de sa vue. Puis, alors qu’elle hésitait sur le chemin à prendre, elle le vite là non loin à quelques cinquante mètre d’elle. Il était complètement essoufflé, comme si il avait couru, ce qui devait probablement être le cas. Elle se dirigea alors vers lui, doucement, inutile d’arriver en criant et en scandant un truc du style : rends toi ou je te dénonce, à quoi bon ! Même si elle trouvait quelque chose d’intéressant pour le balancer au directeur, elle ne le ferait pas, elle préférait largement laisser Severus faire son bisness plutôt que de rendre service à Kholov.

- Severus, inutile de fuir ! Je ne vais pas te dénoncer… tu peux me dire ce que contient ton paquet.
Severus Storm
Severus Storm
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


A la lisière de la forêt interdite - Page 4 Empty
Re: A la lisière de la forêt interdite
Severus Storm, le  Mar 12 Jan 2016 - 11:50

- Severus, inutile de fuir ! Je ne vais pas te dénoncer… tu peux me dire ce que contient ton paquet.

D'un mouvement vif, Severus fit volte-face et se retrouva une fois de plus en tête-à-tête avec Emily. Décidément, la Blairelle avait le don de se mêler de ce qui ne la regardait pas. Et puis, c'était quoi cette remarque "Je ne vais pas te dénoncer"? Si elle lui lançait ça à la tronche, c'était qu'elle y avait pensé alors... Le Serpentard fronça les sourcils et défia Emily du regard pendant un court instant.

- Me dénoncer...? Je ne suis plus à ça près, Emily, lui lança-t-il avec un rictus dédaignant. J'ai carrément d'autres problèmes que les conneries de Kholov. Quant à mon paquet...

Le jeune homme raffermit sa poigne autour de son précieux colis.

- Ce ne sont pas tes affaires, acheva-t-il d'un ton ferme.

Ses propres mots résonnèrent à ses oreilles. Jamais il n'avait été aussi ferme avec la Blairelle depuis qu'il la connaissait. Elle s'était montrée imprudente en le suivant ainsi jusqu'à la lisière de la Forêt Interdite. En réalité, s'il était aussi sec, c'était avant tout pour la dissuader de se mêler de tout ça. Après tout, le Serpentard avait volé quelques potions à l'infirmerie. A l'heure actuelle, il s'agissait bien plus que d'un simple délit. Si Emily s'intéressait de trop prêt à ça et qu'elle y mettait son nez, elle aurait des problèmes. Sauf s'ils se montraient discrets, mais rien n'était sûr avec l'ambiance qui régnait à Poudlard. Severus était persuadé d'une chose: il ne fallait faire confiance à personne.

L'étudiant jeta un rapide coup d'oeil à son paquet. Au fond, il ne voulait pas s'embrouiller avec Emily. Il aurait souhaité partager son secret avec elle. Toutefois, il n'était pas sûr de pouvoir lui faire confiance. Et il tenait encore moins à lui causer des ennuis.

Severus soupira et ajouta:


- Écoute, Emily... Tu te doutes que mon comportement n'est pas normal. Sinon, tu ne m'aurais pas suivi jusqu'ici. Je ne tiens pas à ce que tu te mêles de ça, car si je me fais prendre, je risque gros. Peut-être plus qu'une retenue en ce moment... Contente-toi de ces explications et du fait, que j'essaie d'aider un ami malgré le fait que je sois enfermé entre ces murs.
Emily Lynch
Emily Lynch
DirectionPoufsouffle
Direction
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


A la lisière de la forêt interdite - Page 4 Empty
Re: A la lisière de la forêt interdite
Emily Lynch, le  Mer 13 Jan 2016 - 10:54

Mais qu’avaient-ils à tous devoir fuir et refuser qu’on les aide ! Franchement, cela commençait à devenir agaçant, comme s’ils croyaient tous qu’ils avaient des supers-pouvoirs et pouvaient tout ce qu’ils voulaient. Non, cette fois ça devenait un peu laçant, il fallait donc aborder une autre stratégie pour qu’elle puisse atteindre son objectif, savoir et aider si besoin. Bon en ce moment c’était plutôt mal parti, mais ce n’était pas le genre d’Emily d’abandonner face à la première difficulté, elle allait devoir tirer les vers hors du nez sur petit Serpy fuyard ! Mais finalement après l’avoir rattrapé, celui-ci semblait bien plus collaboratif que précédemment, non pas dans ses actes, mais dans ses paroles. Il avait soudainement envie de parler, de raconter pourquoi il faisait ce qu’il était en train de faire et pourquoi il était si inquiet. Bon c’était déjà ça, rien à craindre, Severus faisait ça pour lui, aucun lien avec un quelconque groupe activiste dans le chaos organisé.

- Écoute, Emily... Tu te doutes que mon comportement n'est pas normal. Sinon, tu ne m'aurais pas suivi jusqu'ici. Je ne tiens pas à ce que tu te mêles de ça, car si je me fais prendre, je risque gros. Peut-être plus qu'une retenue en ce moment... Contente-toi de ces explications et du fait, que j'essaie d'aider un ami malgré le fait que je sois enfermé entre ces murs.

- D’accord, pas de souci, c’est comme tu veux ! Je vais arrêter de te courir après, non franchement j’ai mieux à faire que d’aller me promener dans la forêt, il ne fait pas un super temps pour les balades en ce moment. Bon ben du coup je crois que je vais te laisser, j’ai tout un tas de trucs cool à faire comme compter le nombre de bouquins que je possède ou bien encore vérifier si je n’ai pas oublié de ranger quelques affaires… Enfin bref, ciao mon vieux !

La rousse fit demi-tour et prit le chemin du retour. Évidemment, elle n’avait pas l’intention de partir, elle voulait juste savoir ce que le désintérêt soudain de la rousse allait provoquer chez Severus. Peut-être se rendrait-il compte enfin qu’Emily n’était pas là pour l’empêcher de faire ce qu’il voulait, mais tout simplement savoir ce qu’il faisait. Certes si elle se rendait compte que tout cela pouvait nuire aux intérêts de certain elle aurait essayé de l’empêcher d’agir, mais ici elle avait bien compris qu’il prenait de gros risques en faisant ce qu’il était en train de faire, ce qui ne pouvait signifier qu’une chose : c’était quelque chose de personnel. Et d’ailleurs il avait clairement dit qu’il voulait aider quelqu’un, un ami.

Prenant son temps pour marcher, Emily attendait toujours une éventuelle réaction de la part du vert et argent. Elle espérait avoir attiré la curiosité du garçon en agissant ainsi. C’est vrai, pourquoi semblait-elle vouloir tout savoir à tout prix, puis changer d’avis si soudainement ? N’était-ce pas un mystère sympathique à résoudre pour un gars comme Severus ? Cinq mètres, toujours rien, dix… Bon allait-il réagir ou non ? Dans un dernier espoir elle se retourna et d’un air désintéressé elle lui dit :

- Ah oui ! Je pense que tu ne devrais pas envoyer ton paquet comme ça… il est abimé.
Severus Storm
Severus Storm
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


A la lisière de la forêt interdite - Page 4 Empty
Re: A la lisière de la forêt interdite
Severus Storm, le  Jeu 14 Jan 2016 - 10:33

- D’accord, pas de souci, c’est comme tu veux ! Je vais arrêter de te courir après, non franchement j’ai mieux à faire que d’aller me promener dans la forêt, il ne fait pas un super temps pour les balades en ce moment. Bon ben du coup je crois que je vais te laisser, j’ai tout un tas de trucs cool à faire comme compter le nombre de bouquins que je possède ou bien encore vérifier si je n’ai pas oublié de ranger quelques affaires… Enfin bref, ciao mon vieux !

A ces mots, la jeune Blairelle s'éloigna d'un pas si décidée que Severus en fut interloqué. Pour tout avouer, le Serpentard ne s'était pas du tout attendu à ce genre de réaction. D'ordinaire, la curiosité amenait les gens à vouloir à tout prix en savoir plus, quitte à mettre leur nez dans ce qui ne les regardait pas. Or, Emily venait de faire exactement le contraire. Bien que le jeune homme avait souhaité ce genre de réaction quelques minutes auparavant, à présent il n'était plus très sûr de vouloir que la Blairelle prenne la fuite. Severus ne savait pas comment réagir face au comportement déroutant d'Emily. Il était incapable d'avoir les idées claires depuis un moment. Et puis, il doutait vraiment que "compter le nombre de bouquins qu'elle possédait" fasse partie du "tas de trucs cool à faire". Le jeune homme comprit rapidement qu'elle lui lançait une perche. Peut-être était-il temps de demander un peu d'aide...?

- Ah oui ! Je pense que tu ne devrais pas envoyer ton paquet comme ça… il est abimé.

Les paroles d'Emily résonnèrent aux oreilles du Serpentard. Instinctivement, il lui lança:

- Hey bien, peut-être que tu pourrais m'aider à l'arranger étant donné que c'est de ta faute s'il est dans cet état là...?

Rassuré par son ton provocateur, typique d'un Serpy, et surpris par le fait d'avoir essayé de retenir Emily, Severus sentit une boule se dénouer au fond de son estomac. Indirectement, il venait de signifier à la Blairelle qu'il lui faisait confiance pour ne pas le dénoncer à qui que ce soit dans ce maudit château. Malgré ses pensées qui l'intimidaient hardiment de ne faire confiance en personne, Severus avait préféré laisser parler ses instincts: recourir à l'aide d'autrui. Son corps était en train de lui signifier qu'il ne pouvait plus continuer à être un pilier à lui tout seul. Il avait besoin de se confier, de faire confiance, de croire en l'amitié. Cette amitié pour laquelle il se battait aujourd'hui.
Emily Lynch
Emily Lynch
DirectionPoufsouffle
Direction
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


A la lisière de la forêt interdite - Page 4 Empty
Re: A la lisière de la forêt interdite
Emily Lynch, le  Ven 15 Jan 2016 - 13:41

HRP : Pardonne moi, c'est un peu nul, je ferai mieux sur le prochain !

Même si elle ne le voyait pas parce qu’elle lui tournait le dos en faisant semblant de partir, Emily imaginait bien la réaction du Serpentard. Ca donnait quelque chose entre la surprise et l’énervement, non parce que quand même, elle décide de partir et de laisser Severus seul, alors qu’il y a à peine quelques instants elle semblait insister pour tout savoir du mystérieux paquet. Il était donc fort probable d’être aussi surpris qu’un peu en colère avec comme pensée quelque chose dans le style : pourquoi tu viens de me faire chi** pendant dix minutes à me courir après si c’est pour partir quand tu m’as presque piégé… Enfin piégé, Severus était loin être pris au piège et avait encore la possibilité de partir encore plus loin dans la forêt si l’envie lui prenait. Enfin bref, la stratégie d’Emily semblait payer, du moins pour le moment puisqu’il venait tout juste d’accepter qu’elle s’introduise dans les affaires qu’il y a quelques minutes de cela ne la regardaient pas. Gros progrès, mais maintenant elle allait devoir s’amuser à réparer le paquet de Severus qui semblait être abimé, enfin, en théorie.

Mais avant de se retourner et d’aller rejoindre le Serpentard, la rousse profita de la satisfaction de voir sa stratégie payer et se mit à rigoler discrètement pour marquer à elle-même sa joie. Puis elle reprit un air neutre, voir désintéressé et refit le chemin inverse pour rejoindre Severus et son mystérieux paquet. Elle observa attentivement le colis et ne vit qu’en fin de compte ce qu’elle croyait être abîmer n’était qu’en fait l’emballage qui était un peu déchiré, trois rien, facile à réparer.

- Montre-moi ton paquet que je puisse voir si c’est réparable. Elle jouait ici avec le temps, trouver un moyen de savoir tout simplement. Je peux savoir ce qu’il contient ?

Ce n’était pas très subtil, mais au moins les choses étaient claires comme cela, pas trop de détours non plus. Après tout, pourquoi continuer à vouloir faire tout cela discrètement alors que Severus semblait être d’accord d’Emily lui apporte un coup de patte. Mais allait-il vraiment être si coopératif qu’il ne semblait le laisser paraitre ? Non parce que si c’est pour lui faire croire qu’il accepte volontiers un peu d’aide pour ensuite l’envoyer balader, elle préférait largement aller compter ses bouquins ou bien faire du rangement dans ses affaires parfaitement triées et à leur place…
Severus Storm
Severus Storm
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


A la lisière de la forêt interdite - Page 4 Empty
Re: A la lisière de la forêt interdite
Severus Storm, le  Jeu 21 Jan 2016 - 9:46

Pas de problème Wink Ça arrive...

Lorsque la Blairelle esquissa son demi-tour, Severus sentit un poids s'évaporer au creux de ses entrailles. Pour une fois, le jeune homme ne se sentirait pas seul face à ses démons. Au lieu de suivre Emily du regard, le Serpentard reporta son attention sur le paquet. En réalité, il n'était pas si abîmé que ça. Et dans le fond, son récepteur se ficherait complètement de l'état du colis. Le contenu était bien plus précieux. Précieux...? Peut-être plus dangereux que précieux quand on y pensait vraiment...

Severus fut tiré de ses pensées et ramené à la réalité par Emily:

- Montre-moi ton paquet que je puisse voir si c’est réparable. Je peux savoir ce qu’il contient ?

Le jeune homme tendit le paquet à Emily tout en cherchant un moyen de lui expliquer ce qu'il contenait. Machinalement, il lui avoua la vérité:

- Il contient des potions divers toniques magiques, des potions de sommeil sans rêve et une potion de mémoire. Je les ai volé à l'Infirmerie. C'est pour un ami. Voilà, ta curiosité doit être satisfaite maintenant...

Severus venait de tout avouer, enfin une grande partie, de ses actions récentes à Emily. Le sorcier était las de se cacher. Peut-être que la Blairelle aurait une remarque pertinente ou encourageante à lui répondre.

- Tu sais, ce qu'il se passe à Poudlard me concerne, mais j'ai vraiment d'autres priorités en ce moment que de consacrer mon temps à une Révolution. Je pense que dans le fond... J'aimerais être renvoyé pour pouvoir passer du temps avec les personnes qui ont vraiment besoin de moi à l'extérieur. Je sais que cette idée est stupide, que je vais finir l'école bientôt. Mais, rester enfermé dans ce château me rend fou en ce moment. Et puis, que ce soit dedans ou dehors, le danger est partout désormais...
Emily Lynch
Emily Lynch
DirectionPoufsouffle
Direction
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


A la lisière de la forêt interdite - Page 4 Empty
Re: A la lisière de la forêt interdite
Emily Lynch, le  Sam 23 Jan 2016 - 8:54

Voir Severus qui tendait son paquet à Emily était un peu triste à voir. Le Serpentard semblait tellement inquiet pour son paquet que la rouquine hésita quelques instants avant de décider enfin de se saisir de paquet. Elle l’inspecta rapidement et le rafistola assez facilement, il n’y avait en effet pas grand-chose à faire pour qu’il paraisse à nouveau dans un état impeccable. Serverus en profita alors pour lui avouer ce que contenant ce mystérieux paquet !

- Il contient des potions diverses toniques magiques, des potions de sommeil sans rêve et une potion de mémoire. Je les ai volées à l'Infirmerie. C'est pour un ami. Voilà, ta curiosité doit être satisfaite maintenant...

- Hm. J’espère au moins que t’as été assez malin pour ne pas te faire voir, ou oublier ton bouquin d’enchantement avec ton nom écrit dedans près de l’armoire où étaient rangées les potions.

A quoi bon vouloir le blâmer, il faisait ça pour aider un ami ! Emily n’aurait pas hésité à faire pareils, elle ne pouvait donc pas lui reprocher d’avoir volé quelques potions à l’infirmerie. Puis il ne s’agissait pas de potions vraiment dangereuses en soit, il n’y avait pas de risque qu’il tue quelqu’un, à moins qu’il ait menti sur le véritable contenu des fioles. Et voilà maintenant que le serpent expliquait ses motivations, c’était touchant, mais assez stupide ! Oui vous avez bien entendu, stupide, idiot ou tout autre mot dans du même style. Pourquoi souhaitait-il se faire renvoyer ? Certes il pourrait être auprès des personnes qui ont besoin de lui, mais il serait aussi obligé de faire certaines choses dont les conséquences pourraient être bien pires !

- Excuse-moi, mais je trouve ça complètement déb*le ! Tu crois que te faire renvoyer va faire en sorte de pouvoir mieux aider ton ami ? Comment tu vas faire pour lui envoyer des potions si tu n’es pas ici ? Ah, ne dis rien ! Tu iras voler les boutiques sur le chemin de traverse évidemment ! Sauf que crois-moi, les conséquences seront bien pires pour avoir volé une boutique du chemin de traverse qu’une potion dans l’infirmerie, même avec Kholov ! Alors réfléchis deux minutes avant de vouloir te faire virer ! Emily s’arrêta quelques secondes pour que Severus puisse bien comprendre ce qu’elle était en train de lui dire. Et oui, le danger est partout, même ici tu as raison… Mais il y a moyen d’agir, ne pas rester les bras croisés et simplement regarder ce qu’il se passe. Alors oui, aide ton ami, mais n’oublie pas que tu peux aussi aider pour que le danger dont tu parles disparaisse !
Rose Layroy
Rose Layroy
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang


A la lisière de la forêt interdite - Page 4 Empty
Re: A la lisière de la forêt interdite
Rose Layroy, le  Mer 9 Mar 2016 - 12:40

PV avec Matt Deliers


La journée s'était passée sans encombre pour la jeune Layroy. Une routine s'installait doucement dans sa scolarité de sorcière. Elle détestait ça. Elle ne connaissait pas encore beaucoup de monde et c'était sûrement la cause de cette, nous n'allons pas nous mentir, routine des plus ennuyante. Peut-être devrait-elle se sociabiliser un peu ? Mais elle n'aimait pas faire confiance aux gens et ne voyait pas trop l'intérêt d'aller à leur rencontre si c'était pour avoir des discussions sur la pluie et le beau temps. Ou encore pire, la mode ! Non, il en était hors de question. De toute façon la solitude ne la dérangeait pas plus que ça. Elle y était habituée depuis bien longtemps. De plus, ici au moins elle pouvait utiliser la magie comme bon lui semblait. Enfin... il y avait bien sûr l'interdiction de l'utiliser en dehors des cours mais bon... Il fallait bien qu'elle s'entraîne pendant son temps libre et tant qu'elle ne se faisait pas prendre et bien elle ne risquait rien.

Elle avait fini la journée par un cours de potion et avait eu besoin de prendre l'air. C'était bien gentil les potions mais rester enfermé pendant deux heures dans les sous-sols c'était peut-être un peu trop pour Rose. Elle s’était donc rendue dans la salle commune des Serpentards avec l'idée de se débarrasser rapidement de ses devoirs pour pouvoir sortir prendre l'air. Elle était entrée dans son dortoir vide et c'était affalé sur son lit recouvert de livres. Elle en fit des piles et bâcla les exercices donnés pour le lendemain. Une fois tout cela finit elle alla à la fenêtre. Le vent soufflait au-dehors et très peu d'élèves s'osaient à se promener dans le parc. Elle prit alors une écharpe et se décida à sortir.

Une fois les grandes portes passées elle put sentir l'air frais sur son visage faisant virevolter ses longs cheveux ébène. Elle mit ses mains dans les poches de sa robe de sorcière et commença à marcher lentement laissant son esprit vagabonder doucement. Sa main droite était en contact avec sa baguette et elle laissa ses doigts jouer avec. Elle la passait entre ses doigts en se remémorant les sorts qu'elle connaissait avec leur formule et la façon dont elle pouvait les utiliser. Depuis qu'elle avait goûté à la magie elle ne pouvait plus s'en passer. C'était devenue sa drogue. Cela l'obsédait jour et nuit. Comment faire pour maîtriser un sort ? Comment faire pour l'utiliser de la meilleure des manières ? Quelles étaient les contresorts ? Comment faire pour devenir de plus en plus forte ? La sensation qu'elle sentait à chaque fois qu'elle lançait un sort était si douce qu'elle ne pouvait s'empêcher de s'entraîner. Elle voulait atteindre une sorte d'apogée et n'avait de cesse de s'entraîner que lorsqu'elle estimait que le sort était parfaitement maîtriser. Pourtant elle n'oubliait pas qu'elle était une simple première année et qu'il y avait plus qu'un long chemin à faire pour pouvoir arriver au niveau de ses parents.

Elle marchait, tellement perdue dans son esprit, qu'elle ne se rendit pas compte qu'elle était rendue à la lisière de la forêt interdite. Elle s'arrêta alors, faisant face à cette étendue d'arbre. Le soleil, commençant à se coucher, donnait un drôle d'aspect à cette forêt. Depuis le jour où Rose était arrivée à Poudlard elle avait été intriguée par cette forêt. Aussi, quelle idée de dire à des premières années : ''La forêt interdite est comme son nom l'indique interdite. Vous n'avez pas le droit d'y aller.'' Autant mettre un grand panneau à l'entrée de la forêt : ouverte à tous ! C'était totalement idiot. L'esprit de chaque être humain était attiré par tout ce qui était défendu et celui de Rose sûrement plus que ceux des autres. Elle avait appris que les choses les plus intéressantes étaient celles qui étaient interdites. Cette forêt en faisait partie. Avec le temps elle avait laissé de côté cet endroit pour se concentrer sur les cours et la masse de choses qu'elle avait à apprendre. Maintenant qu'elle était en face de celle-ci, l'envie de délit remonta en elle. Pourquoi donc cette partie de l'école était-elle interdite ? Qu'est-ce qu'il y avait bien de si dangereux pour que la peine encourue soit un retrait de 20 points, des corvées ou la détention dans les cachots. (Oui Rose avait lu le règlement intérieur et connaissait toutes les sanctions possibles. Oui elle s'ennuyant le soir de son arrivé à Poudlard et elle est totalement folle.) Mouais... ceci expliquait pourquoi tant de personnes ne respectaient pas la consigne. Les sanctions étaient bien trop faibles et Rose voulait savoir ce que l'on voulait lui cacher.
Matt Deliers
Matt Deliers
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


A la lisière de la forêt interdite - Page 4 Empty
Re: A la lisière de la forêt interdite
Matt Deliers, le  Mer 9 Mar 2016 - 21:47



PV avec Rose Layroy


Pleine vitesse. Il courrait à travers la forêt à en perdre haleine. Sans trop savoir où il allait. Il s'en foutait. Un cor puissant se fit entendre derrière lui. Les bruits de sabots se rapprochaient. Dangereusement. Courir pour le sprint final. Sa seule chance de s'en sortir. Son unique moyen d'obtenir son salut. Pas un regard en arrière en direction de ses poursuivants. Pas une seconde à perdre. Le simple fait de se retourner pour voir s'ils gagnaient du terrain lui en ferait perdre considérablement. Les branches des arbres lui fouettaient le visage. Laissant des marques rouges, des griffures ensanglantées ici et là. Il sauta par-dessus un tronc d'arbre. La réception fut mauvaise. Il tomba de tout son long dans le matelas de feuilles mortes gisant par terre. Au passage il manqua de se fracturer la cheville. Une lance siffla dans les airs pour venir se planter dans le tronc d'arbre juste derrière lui. Cela eut pour effet de lui faire oublier instantanément qu'il avait mal partout. Il se releva dans la seconde en sortant sa baguette. S'il le fallait il s'en servirait. Les chances étaient maigres. Pas inexistantes. Il reprit sa course endiablée. Il tourna sur sa droite malgré un décor unique : des arbres à perte de vue. Il ne savait toujours pas où il allait. Et là l'un d'entre eux sortit subitement devant lui. Un bond spectaculaire qui le plaça juste en face du Lion dont les chances venaient inévitablement de chuter pour flirter avec le nul. Il pointa sa baguette, tout en se demandant si c'était vraiment une bonne idée, vers le centaure. Ce dernier poussa un hurlement de rage. Visiblement très énervé et hors de lui. Piqué au vif il se cabra sur ses pattes arrières. Un hululement sonore se fit entendre.

Matt sursauta. Dans sa main, sa baguette. Il la tenait tendue bêtement vers un arbre. Un peu plus haut dans ce même arbre se tenait Halaeria. Avec son plumage marron foncée elle le regardait de ses yeux jaunes interrogateurs. Sourire stupide avant d'abaisser sa baguette. Imagination débordante aux détails précis mais dangereux. Le Rouge et Or était pas mal dans le genre pour se faire des films. Sa chouette venait tout bonnement de l'interrompre au beau milieu de l'action. Un cri de détresse signifiant sûrement « Tu me gonfles à rêvasser, on est là pour me nourrir. » Un craquement sonore se fit entendre derrière Matt. Nouveau sursaut du Gryffondor. Cette fois-ci c'était bien réel. Halaeria n'était plus dans l'arbre. Elle s'était envolée la seconde ayant suivi le bruit. Pas de panique. Il posa sa baguette dans sa main. Inspiration. Expiration. Le tout étant de garder un souffle rythmé régulier. Pour éviter l'éventuel futur point de côté. Dans un souffle à sa plus fidèle alliée, il lui adressa un nouveau « Pointe au nord ». Sa baguette s'agita pour repointer vers le point cardinal le plus haut. Il se remit en marche afin de quitter la forêt. Halaeria avait fait de véritables efforts : elle sortait un peu en fin de journée désormais. L'objectif final étant toujours de la dresser pour qu'elle ait des activités diurnes.

Ne prêtant pas attention au craquement qu'il avait entendu. Il se déplaçait furtivement parmi les arbres. Un minimum de bruits. Un minimum d'emm€rdes. Équation qu'il avait savamment calculée. Lorsqu'il aperçut la lisière de la forêt. Une pointe de soulagement l'envahit. Un hurlement sauvage et lointain dans son dos le fit sursauter encore. Décidément. Il ne s'y ferait jamais. D'une démarche rapide Matt se pressa. Surtout presser d'en finir. Il s'arrêta net. En jetant un regard par-dessus son épaule, il ne vit rien à travers l'obscurité qui commençait à se répandre à travers les arbres. Pourtant il aurait juré que quelqu'un ou quelque chose le regardait. Ne souhaitant pas s'éterniser il s'avança en direction du château. Quelques mètres et il serait hors de danger. Il se mit à courir pensant au fait que c'est souvent au moment où l'on se croit le plus souvent en sécurité qu'on l'est le moins. La lisière de la forêt atteinte, il trébucha sur une racine invisible. Résultat inévitable : il se vautra lamentablement dans un fracas sonore et dans un tourbillon de feuilles volantes. Il ne put retenir sa poésie, les mots sortirent tout seuls.

"- Fais chi€r !"

Restant quelques secondes étendu malgré lui sur le sol froid et inconfortable, il détourna son regard de la forêt pour admirer la nuit tombante. Il pensait. A quoi ? Un tas de trucs. Son aventure dans un lieu hautement interdit. Le soleil sur le point de se coucher. La lune sur le point de se lever. Les lumières du chateau sur le point de s'allumer. Le froid sur le point de reprendre son droit légitime pour les heures à venir. Il réajusta son écharpe autour de lui. Pas salie. C'était le principal. Il se releva en marmonnant un tas de choses incompréhensibles et son regard tomba nez-à-nez sur une jeune fille. Debout devant lui. Il se retint de pousser un cri peu viril. A la place. Il sursauta. Encore. Un énième fois. D'après sa posture elle devait être là depuis au moins cinq minutes. Ce qui sous-entendait qu'elle avait du assister à toute la scène. Y compris les deux derniers détails : lui s'enfuyant comme une peureuse de la forêt et la magnifique chute qui s'en suivit. Il la dévisagea. Elle ne semblait ni inquiète ni méchante. Juste en train de se poser des questions visiblement. Elle semblait avoir le même âge que lui. Maison Serpentard d'après le blason sur sa robe de sorcière et les couleurs Vert et Argent de son écharpe. En même temps qu'il posa sa question, il ne put s'empêcher d'afficher un large sourire sur son visage.

"Qu'est-ce que tu fais là ? Tu sais que c'est un lieu interdit aux élèves ?"

A la lisière de la forêt interdite - Page 4 Mattde10
Rose Layroy
Rose Layroy
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang


A la lisière de la forêt interdite - Page 4 Empty
Re: A la lisière de la forêt interdite
Rose Layroy, le  Jeu 10 Mar 2016 - 18:16

Rose était toujours plongée dans ses pensées. Devait-elle se risquer tout de suite à entrer dans la forêt ou devait-elle attendre un jour plus propice ? La nuit commençait à tomber et elle ne portait pas vraiment les vêtements adéquats pour une petite sortie nocturne. *Ouais... dit plutôt que tu as la chair de poule ! Non ! C'est pas vrai ! Je veux juste être sûre de pouvoir revenir entière au château et de pouvoir retourner dans la forêt plus tard. Mouais... trouve-toi des excuses... peureuse ! Non ! * Sa dispute intérieure fut interrompue par le bruit d'un rugissement lointain qui la fit sursauter. Le paradoxe de Rose se mit alors en marche. Elle était, à la fois curieuse, de savoir quelle était la source de ce bruit et en même temps voulait s'enfuir en courant. Elle resta pourtant immobile. Quelque chose bougeait dans la forêt. Elle s'approcha d'un pas et tendit l'oreille. Il y avait le bruit du vent qui fouettait les branches mais autre chose se faisait entendre. Qu'est-ce que cela pouvait-il bien être ? L'auteur de ce cri horrible ? Un loup-garou ? Ou alors une créature tout à fait banale...

Plus Rose réfléchissait, plus le son se rapprochait. C'était le bruit de pas qui courraient à travers les arbres. La serpent se mit alors à chercher du regard la créature qui s'avançait. Parce que oui, elle venait dans sa direction. Rose vit alors une forme se mouvoir entre les branchages. Quelque chose courrait vers elle. Elle sortit alors de sa poche sa baguette qu'elle triturait tout à l'heure et la pointa vers la forêt prête à jeter n'importe quel sort de défense. Les bruits de pas se faisaient de plus en plus intenses et elle commençait à pouvoir entendre le bruit d'un souffle. La silhouette s'affinait. Cela ressemblait à une créature bipède. Le cerveau de Rose tourna alors à deux cents à l'heure lui faisait ressortir des dizaines d'images de créatures abominables probable de surgir en face d'elle. Cette chose n'était plus qu'à quelques mètres de la sortie quand soudain elle trébucha sur une racine dans un ouragan de feuilles mortes. Quelques mots sortirent alors de la bouche de cette créature :

_Fais chi€r !

*Humain ? s'étonna Rose dont le cœur avait cessé de battre pendant un faible instant.* Elle secoua doucement la tête pour en chasser toutes les images de monstres qu'elle avait à l'esprit et regarda de nouveau ce qui était tombé. Elle reconnut alors un garçon. Un garçon qui semblait tout à fait normal. Elle se sentit alors totalement ridicule. Comment avait-elle pu avoir peur d'un simple sorcier qui avait eu le courage, contrairement à elle, de s'aventurer dans la forêt interdite ? Elle quitta la position de garde qu'elle avait prise instinctivement en abaissant sa baguette et regarda plus attentivement le garçon qui était toujours à terre. *Mais qu'est-ce qu'il fait ? s'étonna-t-elle.* Il était allongé sur le sol et semblait attendre le moment propice pour se lever. Il aimait à ce point les feuilles mortes et la terre ? Rose rangea alors sa baguette dans sa poche et attendit qu'il se lève. Elle ne voyait pas bien son visage mais au vu de son uniforme elle reconnut un jeune Gryffondor.

Au bout d'un temps indéterminé il se décida enfin. L'inconnu se mit sur ses jambes et se releva tout en s'aspectant et en rajustant son écharpe. Rose décida de ne pas intervenir et continua à le regarder. Des questions trottaient dans sa tête, comme, pourquoi était-il dans la forêt par exemple ? *Euh... C'est celle qui hésitait à s'y rende qui dit ça ? Tais-toi cerveau ! *

Le rouge et or n'avait pas semblé se rendre compte de la présence de Rose et quand il leva les yeux vers elle il fut plus que surpris. Il ne cria pas mais sursauta allègrement. *C'est donc ça les courageux de l'établissement ? Et bien Poudlard est mal barré ! se dit Rose en riant silencieusement.* Il la dévisagea alors un instant et Rose attendit en le regardant droit dans les yeux. *Euh... on attend quoi là ? Bonne question.* Ce fut le Gryffon qui rompit le silence :

_Qu'est-ce que tu fais là ? Tu sais que c'est un lieu interdit aux élèves ?

*Euh... what ? * Cet élève était des plus étrange, de par son attitude que par ses paroles. Un large sourire recouvrait son visage et pourtant ses paroles étaient assez dures. Rose arqua alors un sourcil et répondit doucement un léger sourire amusé sur le visage :

_L'endroit où je me trouve n'est pas interdit. C'est plutôt qui y est. De plus je pourrais te poser exactement la même question, sur la raison de ta présence en ce lieu. Surtout que je pense que ta réponse risque d'être beaucoup plus intéressante que la mienne.

C'était vrai en plus ce qu'elle disait. Elle ne se trouvait pas dans la forêt interdite mais juste à sa frontière. Par contre, lui était clairement en infraction. Dans tous les cas elle voyait bien que celui qui lui faisait face était loin d'être une menace. Elle avait gardé ses mains dans les poches de sa longue robe et était toujours prête à dégainer au cas où il lui prendrait l'envie de vouloir l'attaquer. Après tout, si elle le voulait, elle pouvait parfaitement avoir la tête de celle qui veut piéger. Même si ce n'était vraiment pas son intention cela pouvait s'avérer très drôle de le voir paniquer.
Matt Deliers
Matt Deliers
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


A la lisière de la forêt interdite - Page 4 Empty
Re: A la lisière de la forêt interdite
Matt Deliers, le  Lun 28 Mar 2016 - 13:21


Toujours souriant. Il attendit. Il attendit que la jeune fille daigne enfin parler. Lorsqu'elle répondit, Matt nota au timbre de sa voix qu'elle était plutôt sur la défensive. Ainsi donc elle n'avait visiblement pas capté l'ironie de sa question. Il n'avait aucune légitimité à être ici. Il avait juste trouvé ça drôle de demander ce qu'elle aussi faisait là. Dans la mesure où elle était également dans l'illégalité pour le coup. Enfin... bientôt. Certainement. La vérité ? Cette fille devant lui l'intriguait. Son ton sérieux et sa réponse précisément détaillée traduisaient tout du parfait petit Serpentard : malin, fourbe et jouant sur les mots. Elle touchait juste.

Techniquement elle avait raison. Techniquement elle n'était pas en infraction. Du moins, pas encore. Techniquement lui l'était. Du moins, jusqu'à maintenant. Techniquement elle était la seule à l'avoir vu commettre l'infraction. Techniquement elle était en droit de se poser tout un tas de questions. Techniquement elle était en droit de faire demi-tour et d'aller le balancer à la première autorité compétente qu'elle croiserait. Étrangement Matt savait au fond de lui qu'elle ne le ferait pas. Si elle était là, c'est qu'elle avait une bonne raison. Elle aurait trop à y perdre en temps et en justifications.

Il détailla la jeune fille du regard. Aucune pointe de méfiance envers elle. Bien qu'on ne sache jamais à quoi s'attendre avec les Vert et Argent. Elle se demandait donc ce qu'il faisait là. Question logique. Tout à son honneur. Plantant son regard noisette dans celui de son interlocutrice. Il reprit la parole. Prenant soin de choisir ses mots avec tact. Il commença par une question coupant court à son interrogation prioritaire.

"- Tu comptes me balancer ?"

Elle ne le ferait pas. Il le savait. Du moins il essayait de s'en convaincre fortement. Plus il y pensait plus il en arrivait à la conclusion qu'elle ne le ferait pas. Sa parole contre la sienne. Cependant. Jouer la carte de la franchise avec elle. Cela ferait sans doute pencher la balance en sa faveur. Elle verrait qu'il ne représente aucun danger potentiel. Et n'irait pas le dénoncer. Il poursuivit dans cette voie justifiant sa présence dans le secteur.

"- La vérité c'est... Que je m'ennuie profondément. Et que je souhaitais prendre l'air pour entraîner ma chouette à sortir en pleine journée. Elle chasse souvent dans la Forêt Interdite la nuit ; je voulais lui montrer qu'elle peut aussi y aller en pleine journée."

A la lisière de la forêt interdite - Page 4 Mattde10
Rose Layroy
Rose Layroy
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang


A la lisière de la forêt interdite - Page 4 Empty
Re: A la lisière de la forêt interdite
Rose Layroy, le  Mar 5 Avr 2016 - 21:25

Un long silence se mit en place entre les deux jeunes gens. Lui, la regardant tout sourire, elle attendant patiemment sa réponse. *Qu'est-ce qu'il a donc ce Gryffon à me regarder comme ça ? se demanda-t-elle perplexe.* Elle s'adonna alors à mémoriser chacun de ses traits. Cela peut paraitre assez étrange mais elle détestait avoir l'impression de reconnaître quelqu'un sans se souvenir de son nom ou de l'endroit où elle l'avait rencontré. Toutes ses informations enregistrées dans son cerveau de descendante de Serdaigle lui avaient déjà servi auparavant et elle savait que cela lui serait encore utile. Enfin, il daigna répondre.

_Tu comptes me balancer ?

*Bon... Ce n'est pas la réponse à laquelle tu espérais mais bon... * Un petit sourire en coin se créa alors sur les lèvres de la jeune fille. C'est sûr, elle n'avait absolument rien à craindre de cet inconnu et était même en position de force. C'était infime bien sûr mais c'était tout de même ça. C'était très drôle d'avoir de temps en temps le destin de quelqu'un entre les doigts. Bien sûr, elle ne jouait pas dans la cour des grands et les destins qu'elle manipulait étaient bien pitoyables. Être la cause ou non d'une heure de retenue, de la privation de quelque chose de forcément futile... Bah oui. À onze on a rarement le droit de vie ou de mort sur quelqu'un. Dans tous les cas c'était déjà un début dans l'art de la manipulation. Cela pouvait être très drôle de faire croire à ce rouge et or censé être parmi les plus courageux de l'école qu'il pouvait avoir beaucoup de souci à se faire venant de cette jeune première année. Cela pouvait être drôle. Elle le laissa alors s'expliquer un peu plus en détail :

_La vérité c'est... Que je m'ennuie profondément.

*Eh bien tu n'es pas le seul.*

_Et que je souhaitais prendre l'air pour entraîner ma chouette à sortir en pleine journée. Elle chasse souvent dans la Forêt Interdite la nuit ; je voulais lui montrer qu'elle peut aussi y aller en pleine journée.

*Tu m'en diras tant... *
Rose avait tout enregistré et sentait bien au ton que prenait le lionceau qu'il ne voulait pas d'ennui et que ce qu'il venait de dire était vrai. En somme, elle avait tout pouvoir sur lui. *Et si on le taquinait un peu en jouant nos petites Serpentardes ? * Enfin, elle avait quelque chose à se mettre sous la dent. Quelque chose se passait et qui allait l'occuper un peu, qui allait la changer de sa routine plus qu'ennuyeuse. *Allez, c'est parti ma petite Rose.*

_Et puis-je savoir où est ta fameuse chouette ? demanda-t-elle alors en soulevant un sourcil l'air sceptique et en montrant le ciel de sa main droite.

Si la chouette apparaissait immédiatement elle exploserait de rire.
Regulus McKerrell
Regulus McKerrell
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


A la lisière de la forêt interdite - Page 4 Empty
Re: A la lisière de la forêt interdite
Regulus McKerrell, le  Ven 6 Mai 2016 - 16:15


HRP:
RP avec Rose Thelxiope
Je me permets de poster ici puisqu'il n'y a pas eu de réponses depuis un mois.






Encore un repas à Poudlard à m'éclater la panse, encore une balade digestive, jusque là, rien d'exceptionnel. Sortant de la Grande Salle, je m'étais promis de visiter les extérieurs, pour une fois que la grisaille anglaise semblait nous quitter quelques instants et que je souhaitais voir autre chose que de la bouffe et des murs, j'allais en profiter. Bien que je sois écossais et que Poudlard se situe en Écosse je ne risquais pas d'être grandement surpris par le panorama, il y avait la perspective soit de croiser un autre élève, pour changer le paysage tiens ! Mais j'avais surtout envie de me trouver un endroit au calme, par exemple une place assise sous un arbre pour bouquiner. Au risque de vous surprendre, si je prévois de partir pour lire, c'est que j'ai un livre avec moi, un grand classique j'ai envie de dire, un bouquin qui répertorie les sortilèges les plus courants. Qu'y a-t-il de mal à vouloir apprendre ?
Une fois dans le flots des élèves qui circulaient dans les couloirs, je tentais tant bien que mal de me faire petit et de me faufiler comme je le pouvais, enjambant un première année s'étant cassé la figure, contournant un groupe d'abrutis s'étant arrêtés en plein milieu du couloir pour discuter. Tout ça pour dire que j'ai quand même réussi à franchir les grandes portes et que j'étais enfin à l'air libre !

J'empruntais un sentier de terre battue affin de descendre une sorte de flanc de colline ou je ne sais quel espèce de monticule vert que j'avais escaladé quelques secondes auparavant. L'Écosse et ses terrains plats. Je continuais de marcher, et encore marcher, avais-je fais mon sport pour le mois ?
Probable.
Une fois arrivé en lisière de la forêt interdite, ce qui semblait être un bon endroit, je pris un pan de ma robe d'uniforme pour essuyer les gouttes de sueur qui perlaient sur mon front et je me permis enfin de poser mes fesses sur un rocher à peu près confortable et bien sûr, de lire.
Rose Thelxiope
Rose Thelxiope
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


A la lisière de la forêt interdite - Page 4 Empty
Re: A la lisière de la forêt interdite
Rose Thelxiope, le  Lun 9 Mai 2016 - 14:13

Rose avait fini encore une journée interminable assise sur une chaise de cours. Toujours les même élèves devant elles, toujours les même professeurs, toujours les même tableaux, toujours la même chose chaque jour passés à Poudlard.
Le temps lui paraissait devenir de plus en plus long. Et puis, sa rupture avec l'autre idiot n'arrangeait rien à son mal-être et à son agressivité et son enfermement sur elle-même.

Elle longeait les murs, espérant qu'on l'oublie. Puis passa devant la cantine, sans y prêter attention, et se retrouva dehors. L'air fais entra alors dans ses petits poumons et la jeune se sentit beaucoup mieux. Elle aimait être dehors, dans la nature loin des autres êtres qui lui ressemblaient. Elle ne faisait plus confiance aux autres, et passait tout son temps libre loin de tout ça. La Serpentard s’aventurait souvent dans la forêt interdite, et y prenait grand plaisir et commençait à bien la connaitre. Ses arbres, ses sentiers et ses créatures.

Ce jour-là, le soleil était encore là. Quand allait-il enfin pleuvoir ? Rose ne s'était toujours pas habillée en conséquence, comme chaque matin. Chaussures plates compensées, slim noir, débardeur trop grand, bandana, et robe de sorcière.

Elle enleva son bandana, le rangea dans son petit sac, détacha ses longs cheveux lisses, et se rendit vers les centaines d'arbres qui étaient toujours présents pour la cacher et l’accueillir.

Elle entra dans son petit coin de tranquillité, ferma un instant les yeux, et respira le bon air qui couvrait l'entrée de la forêt. Tout cela lui redonnait de l’énergie.

Elle décida de trouver un coin pour lire tranquillement, sans être perturbée par je ne sais quoi. Rose avait l'habitude de s'asseoir sur un rocher à la lisière. Il était caché, plat, beau, enfin parfait pour lire et se reposer. Elle se rendit donc là où elle pensait pouvoir souffler seule. Elle fut déçue et quelque peu énervée que quelqu'un soit là avant elle. C'était un assez beau garçon, mais les garçons n'inspiraient absolument rien de bon à la jeune femme. Elle prit son courage à deux mains, s'approcha au plus prêt de cet incoonu assis sur son rocher, et lui sortit :

- Je vois que je ne suis pas la seule à aimer ce rocher.

Elle voulu l'agresser un peu pour qu'il s'en aille, mais ses yeux de fanatique de livres se posèrent sur le livre qu'il lisait, et sans réfléchir, elle reprit la parole :

- Oh, qu'est ce que tu lis ?
Regulus McKerrell
Regulus McKerrell
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


A la lisière de la forêt interdite - Page 4 Empty
Re: A la lisière de la forêt interdite
Regulus McKerrell, le  Lun 9 Mai 2016 - 23:58

Plus ou moins stable sur le rocher, les pieds calés dans une crevasse de la roche et l'esprit immergé dans une lecture en vue de perfectionner ma théorie et à l'occasion la pratique en sortilèges, je me sentais comme absent, en dehors de ce beau petit monde. Beau petit monde dont je me moque éperdument, qu'on se le dise. Ce genre de lecture est intéressante, mais j'en apprenais pas plus que je n'en savais déjà, d'un point de vue théorique uniquement... J'aurais dû entamer le livre concernant les pratiques de magie noire les plus courantes offert par mon bien aimé vieux croûton de père. Quoique se balader avec ce genre d'écrits n'est pas forcément bien vu de tous. Cela ne veut pas non plus dire que l'avis des autres m'importe...
J'apercevais du coin de l'œil une silhouette qui se rapprochait de mon lieu de complaisance. Un trouble fête ? J'en restais à mon occupation du moment. Soit la silhouette s'arrête soit elle passe son chemin.
On m'adressait la parole, j'avais entendu, même écouté, mais je n'accorderais une réponse qu'au prix de longues secondes. Le ton de sa voix me paraissait presque hautain et comme moi non plus je ne me prends pas pour n'importe quoi... Je fermais mon livre, ayant replacé le marque-page au préalable, je retombais sur mes pattes, devant le rocher et regardais celle qui m'avait adressé la parole. M'en voulait-elle d'occuper ce rocher si agréable ? Du moins pour de la caillasse poussiéreuse, c'était confortable.

-Ça se comprend, non ?

Puisque ce rocher lui avait l'air si familier, je ne pense pas avoir besoin de développer. Mon rictus légendaire -ou juste insolent, c'est selon- s'accentua sur la commissure gauche de mes lèvres. Bon, je vais peut-être tenter une illustre forme de politesse...

-Regulus McKerrell.

Je me gardais bien de donner la papatte pour qu'on la serre, j'en suis pas encore là. Ses yeux se posèrent sur le livre et à sa seconde intervention elle semblait moins agressive. Agressive est un bien grand mot, c'est vrai, mais je le voyais comme ça. S'il suffisait d'avoir un bouquin dans les mains pour attirer l'attention et rendre les gens plus sympathiques d'apparence, Fleury et Bott serait un grande multinationale magique ou je ne sais trop quoi.

-Rien d'extraordinaire, un sorte de recueil sur les sortilèges les plus courants, c'est pratique, sans plus.

Bon, si je n'avais pas perdu son attention avec ça... La prochaine fois je pourrais me débrouiller pour avoir lu auparavant un livre du genre "l'art de captiver son interlocuteur" ou encore "comment ne pas accélérer le flux intestinal de son prochain par la conversation". A défaut d'être passionnant, j'accordais mon attention à l'inconnue. Peut-être cherchait-elle juste à m'envoyer balader. Qu'en ai-je à faire ? Ça ne m'empêcherait pas d'essayer de savoir qui se dresse si fièrement devant moi. Même si fidèle à moi-même, je n'engageais pas la conversation.
Contenu sponsorisé

A la lisière de la forêt interdite - Page 4 Empty
Re: A la lisière de la forêt interdite
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 10

 A la lisière de la forêt interdite

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.