AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -55%
Remise de 50% sur le tractopelle de chantier à ...
Voir le deal
10 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 3 sur 11
Derrière un bosquet
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
Invité
Invité

Derrière un bosquet - Page 3 Empty
Re: Derrière un bosquet
Invité, le  Jeu 3 Sep 2015 - 23:52

HRPG:
 


Lyria s'ennuyait dans sa salle commune, rien ne la motivait en cette fraîche journée de fin d'été. Sur un coup de tête, elle revêtit sa cape et sortit de cette pièce bruyante, sans un regard pour quiconque. Bien que cela n'aurait sûrement rien changé, ce qui la dérangeait de moins en moins. Sans but réel, la demoiselle parcouru les divers couloirs, d'une démarche rapide mais le regard absent. Une fois dans le hall, elle n'hésita pas un instant avant de pousser les grandes portes, afin d'aller dans le parc. Sa marche aléatoire, sous la brise annonçant l'automne, la fit arriver au niveau d'un bosquet loin de la foule qui se pressait prendre son repas. La jeune femme s'installa à l'abri des regards, fermant ses yeux, elle se laissa bercer un moment par les bruits qui l'entouraient. Jouant avec sa baguette la demoiselle se mit à lancer une série de #lumos et de #nox de manière informulé. Les paupières de la septième année frémirent sous l'effet d'un lumos un peu brillant, ce qui la fit regarder autour d'elle.

* Bon personne ne vient.. Déjà ça*

Même si elle se débrouillait plus ou moins bien avec les informulés, la brune se décida à s'entraîner à lancer quelques petits sortilèges. Cela permettrait de tuer le temps entre le repas et le couvre feu de ce cher directeur. L'agacement qu'elle ressentait ne lui permettrait sûrement pas d'être suffisamment concentrée mais pouvait aussi bien être un moteur de réussite. Montrer que tout le monde pouvait y arriver à force de volonté et non selon les critères que tout ces hauts placés avaient en tête. La pouffy commença tout d'abord avec un simple #aguamenti, l'eau se mit à couler de sa baguette, jusqu'à former une petite flaque restant en surface. Un sourire aux lèvres, elle enchaina sur un #glacio, puis lança un #accio pour amener une petite pierre dans sa main. Ces premiers sorts étaient basique et ne demandaient pas trop de concentration pour être réussit, la Snow se décida donc d'en essayer des légèrement plus dur. Après un premier essaie réussi mais pas très jolie, Lyria relança un #orchideus, un deuxième bouquet embaumait à présent l'air. Les racines apparentes donnèrent envie à la jeune femme le sortilège #Racidis Perfidum. Malheureusement cela ne marcha pas, du moins.. Quelques unes s'avancèrent pour s'enrouler autour de quelqu'un ou quelque chose, seulement elles manquaient de vigueurs et de vitesse, son échec lui déplut grandement, ce qui la fit lancer rapidement un #finite incantatem, sans plus prendre la peine de le faire sans un son. Dans sa frustration de l'échec, elle lança #incendio sur les fleurs et laissa ses yeux bleus se perdent dans la douce danse des flammes. Avant que le feu ne se propage, la pouffy l'éteignit d'un #aguamenti. L'incendie étant éteint, mais ses traces toujours visible, Lyria se leva et repartie dans le château avant de ce faire attraper.
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Derrière un bosquet - Page 3 Empty
Re: Derrière un bosquet
Mathéo Angur, le  Dim 13 Sep 2015 - 1:00

RP avec Gwen McLee - Se tourner en ridicule avant une belle rencontre

Le parc et tout ces arbres, toute cette herbre et sa cabane. Ah, la douceur et l'envie de passer un bon temps dans cet endroit particulier. Et c'est ce que Mathéo faisait en cette matinée fraiche et ensoleillé. Ils attendaient sûrement un joli beau temps durant toutes la semaine et passer enfermer dans le château ne serait plus qu'ennuyant. Passons ce beau temps dehors Mer** ! C'est même parfait pour se promener et s'échapper. Sauf ci ce n'est le brouhaha permanent de tout ceux qui ont eut cette même bonne idée que lui. Sortir et foutre le bordel. Nan mais pourquoi ? Pourquoi tant de haine envers ce paysage martyriser parle bruit ? Sérieusement, tout ces gens, ils pensent pas à la préserver en essayant de faire moins de bruit ?

Ce boucan énerva Mathéo qui essayait de s'éloigner de goût ceci. La forêt. Parfait ! Mais apparemment, celle-ci ne voulait pas que Mathéo y rentre et il fut éjecter de la forêt bien plus rapidement qu'il ne l'aurait voulu. Ah c'est une journée qu'il pourrait qualifier d'une journée de Mer** au vue de la tournure des événements. Et puis, autant que la malchance reste toujours dans le même coin et qui rigolait sûrement de ce qui pouvait arriver à ce pauvre Mathéo. C'est que c'était une sadique. Toujours là pour le ridiculiser. Et évidemment, c'est ce qu'il se passera un peu plus tard. Mathéo sortit de la forêt. Il en était un peu mecontant car c'était rare que ça se produisait. Rare, mais possible. Donc il se dit qu'il pouvait aller ce diriger vers le lac. Endroit qui paraissait souvent calme. Mais pour cela, il fallait passer par le petit bosquet du parc. Ce petit bosquet n'est pas vraiment un obstacle, mais voyez-vous, on parle quand même de l'histoire de Mathéo. Et que tout ce qui ce trouve sur le chemin de Mathéo, peut être un obstacle. Et bien, là, s'en était un. Et cette obstacle. Bah il ne le passa même pas.

Il était normalement en train de marcher. Tranquillement et calmement. Aucune raison pour ce prendre quelque chose. Ça marche était limpide et déterminé. Mais son attention se déporta d'un peu plus vers la droite. Il y avait quelque chose qui l'empêcha de voir ce qu'il y avait devant lui. Et avant même de savoir de quoi cette chose attirait toute son attention. Paf ! Il se prit un arbre du bosquet. En pleine face. C'était tellement violent qu'il s'y retrouva par terre, complètement sonné. Tout ça se serait bien passer s'il serait seul. Mais non, il y avait quelqu'un. Et il se sentait maintenant bien ridicule après cette mésaventures... Qui ne faisait que de commencer.
Gwen McLee
Gwen McLee
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Derrière un bosquet - Page 3 Empty
Re: Derrière un bosquet
Gwen McLee, le  Dim 13 Sep 2015 - 18:00

Je viens tout juste de déjeuner, une envie soudaine de me promener hors du château me titille l’esprit. De plus, avec ce magnifique soleil, se serait vraiment dommage de ne pas en profiter. Le temps d’enfiler un petit gilet, car il fait tout de même frisquet et me voilà en dehors du château. J’ai bien envie d’aller faire un tour vers le lac. Le chemin pour y accéder nous amène à passer par des endroits où plantes, arbres et petits animaux cohabitent ensemble dans la plus grande harmonie. C’est un endroit merveilleux, les personnes qui s’en occupent sont de vrais professionnels.

Ce n’est pas la première fois que je m’aventure part ici. Je n’ai pas l’habitude de rester trop longtemps seule car je déteste la solitude, mais je sais qu’en allant vers le lac je vais rencontrer une personne avec qui parler. Qui sait peut-être une personne de ma maison. J’en trépigne d’impatience. C’est pour cela que j’accélère le pas. Je me dirige tout droit vers le bosquet, car il faut passer par celui-ci pour tomber sur le lac.

Tient si je faisais une petite pause pour admirer le paysage qui s’offre à moi ? Je décide de m’asseoir au pied de l’arbre qui se trouve en face de moi. J’ai une imprenable vue sur le bosquet et tout autour de moi se trouvent des parterres de fleurs colorées de mille et une couleur. Je suis en train de penser, les plantes ici sont tellement différentes que ceux du monde moldu. J’ai hâte d’en apprendre davantage grâce aux cours de botanique.

L’air frais du matin caresse mon visage, je ferme les yeux l’espace d’un instant pour profiter de ce moment de calme qui est si rare. Pourquoi je ne pense jamais à apporter un livre avec moi ?
Malheureusement le calme est de courte durée. A peine j’ouvre mes yeux j’aperçois un de mes camarades que je ne connais pas, se prendre en pleine face, un des nombreux arbres du bosquet. Je ne peux pas m’empêcher de rire fort tellement la scène et trop marrante. Que c’est drôle !

Vu la tête de l’élève en question qui n’est autre qu’un garçon, j’en dis que sa journée n’a pas commencé comme il le souhaitait. Il se frotte la tête avec sa main droite, il a dû avoir mal le pauvre. Il faut que je me calme. Je ne vais tout de même pas assister à la scène sans lui venir en aide. Ce n’est absolument pas mon genre de laisser une personne en détresse.
C’est partie je me lance à sa « rescousse ». Je m’avance d’un pas décidé vers lui et me baisse à son niveau. Il est assis, sa main est toujours coller à son visage. Je me retiens pour ne pas rigoler à nouveau. « Gwen, reprend toi maintenant ! Ce n’est pas bien de se moquer des gens ! »

Mais qu’est-ce que je vois ?! C’est un Poufsouffle, comme moi. C’est une raison de plus pour lui parler. M’en voilà heureuse.

« Euh… Salut, tu vas bien ? Besoin d’aide ? »
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Derrière un bosquet - Page 3 Empty
Re: Derrière un bosquet
Mathéo Angur, le  Dim 13 Sep 2015 - 21:57

Il y a un point à laquelle Mathéo est très fort. Ou dans sa triste vie, il y arrive toujours. Finir par se mettre la honte. C'est sa spécialité et c'est une chose qu'on aurait tendance à dire qu'il en fait exprès. Ou que même son créateur fait exprès de lui mettre la honte. Quoique. Déjà que naturellement, c'est déjà compliqué alors si en plus, il y a ça. Mathéo n'est en fait juste que quelqu'un qui n'a vraiment pas de chance. Du moins, aujourd'hui, s'en ai le cas. Ne pas pouvoir aller dans la forêt, permettant un réel soulagement dans son petit coeur fragile, se prendre un arbre devant quelqu'un. Qu'est-ce qui pourrait lui arriver de pire là, en ce moment ? Bah qu'on l'aborde. Et c'était le cas. Du moins pire, c'est ce à quoi il pensait. Déjà qu'il avait honte de s'être prit un arbre en pleine tronche, alors qu'on vienne l'aider ou mettre ce foutre de lui, n'était sûrement pas ce qu'il aurait aimé de mieux. Mais la vie est ainsi faite et puis il n'allait sûrement pas se plaindre une fois qu'il sera de nouveau dans un état stable et debout.

- Euh… Salut, tu vas bien ? Besoin d’aide ?

C'était la voix d'une fille. Il ne savait pas qui c'était. Il était encore sonné de s'être pris l'arbre, car mine de rien, il ne s'est pas pris cette arbre tranquillement. Ah non, avec ça marche déterminé, il s'était limite assommé. Mais il en était encore conscient. Toujours à terre, ce demandant ce qu'il foutait là d'ailleurs. Et l'aide de la fille lui sera précieuse d'où son mouvement de tête qui voulait dire oui à sa demande d'aide. Essayant de reprendre ces esprits, il parla à la fille inconnu.

- Euh... Oui, je vais bien. Merci pour l'aide.... Excuse moi. Mais, à qui dois je remercier ?

Tout en finesse, la question qu'il se posait sortit de sa bouche tout en restant poli et tranquille. Même si dans sa tête, bah c'est tout l'inverse. Rage intérieur, cerveau qui bout. Mais tout ça, ne serait qu'un vilain lointain souvenir quand il verra qui il a en face. Nan mais faut pas tout de suite avoir des conclusions hâtives. C'est juste que ça fera du bien de voir quelqu'un de souriant et d'assez jolie après une mauvaise matinée passer ici. Mais pour le moment, bah il était toujours un peu sonné même s'il était debout en ce moment même. Parce que oui. Pendant qu'il parlait, la fille l'avait aider à ce relever évidemment... D'une il ne savait pas qui il avait en face et ne savait toujours pas ce qu'il avait en face. Et quand il ouvrir enfin les yeux. Il finit par s'apercevoir que c'était finalement pas une si mauvaise journée que cela.
Gwen McLee
Gwen McLee
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Derrière un bosquet - Page 3 Empty
Re: Derrière un bosquet
Gwen McLee, le  Mer 23 Sep 2015 - 17:55

Après avoir demandé à cet étrange énergumène s’il a besoin d’aide, je n’ai aucune réponse immédiate. J’attends patiemment le temps qu’il se remette de sa chute qui d’après moi le rend très nerveux. C’est bien un garçon, horreur d’avoir la honte devant une femme. Ce qu’il ne sait pas, c’est que je ne suis pas du genre à juger quelqu’un sur son physique et encore moins sur une maladresse. Je pense qu’il a entendu ce que je lui ai demandé il y a une minute, mais il n’a toujours pas daigné lever sa tête vers moi.

Je décide d’agir par instinct, j’entoure mon bras droit autour du coup du jeune homme et essaye de le soulever. Heureusement pour moi il est léger comme une plume donc la manipulation se fait rapide et sans encombre. A ce moment-là il donne enfin une réponse à ma question avec difficultés.

"Euh... Oui, je vais bien. Merci pour l'aide.... Excuse-moi. Mais, qui dois-je remercier ?"

Dis donc il est bien sonné le pauvre. Peut-être qu’en étant debout ça ira mieux. Je l’espère du moins.

"Je t’en prie, c’est normal ! Contente que tu ailles bien mais tu as l’air quand même bien sonné ! Tu as besoin que j’appelle l’infirmière ? Sinon moi c’est Gwen, Gwen McLee je fais également partie de la maison Poufsouffle. C’est quoi ton nom à toi ? Tu sais tu n’as pas besoin de t’inquiéter, je ne vais pas te laisser en plan et je m’excuse pour avoir rigolé avant. Tu ne m’en veux pas j’espère ?!"

Maintenant qu’il est debout, il arrive à se tenir par lui-même. Son regard rencontre le mien et il peut donc découvrir qui je suis réellement. Apparemment il a l’air surpris mais content de mettre un visage à la personne qui l’a aidé.

Un sourire vient se former sur mon visage. J’ai vraiment hâte d’en apprendre davantage sur lui. Il m’a l’air quelqu’un de bien et surtout de très marrant !
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Derrière un bosquet - Page 3 Empty
Re: Derrière un bosquet
Mathéo Angur, le  Ven 25 Sep 2015 - 17:10

Mathéo commençait à reprendre peu à peu ces esprit. Et son esprit d'ailleurs se reperd au moment de voir le visage de la personne qui lui a aidé à le soulever. Oui, c'est peut-être que cette personne n'était pas là par hasard. Du moins. Son esprit réchauffa ses joues qui rougissent devant ce visage illuminé. Il ne savait pas ce qu'il se passait. Mais cette rencontre était bizarre et si jamais cette arbre était là juste pour ça ? Ouais ça serait un peu étrange de dire ça. Mais c'est ce qu'il croyait dans sa tête. Et pour ça, les idées étranges. Mathéo en avait plein. Son esprit était flouté. Complètement submergé par ce qu'il avait en face de lui. Mais qu'est-ce qu'il lui arrive encore à ce bougre d'âne ? Parce que sérieusement. Ça commence à être lourd à la longue ces âneries...

- Je t’en prie, c’est normal ! Contente que tu ailles bien mais tu as l’air quand même bien sonné ! Tu as besoin que j’appelle l’infirmière ?

Une infirmière ? Sonné ? Non, non ça ira, l'infirmière doit déjà être débordé ou un truc du genre là. Et il voulait absolument pas l'embêter pour une connerie pareil. Et puis il l'avait en face son "infirmière". Parce que rien qu'à la voir. Il se sentait beaucoup mieux d'un coup. Ah les hommes...

- Sinon moi c’est Gwen, Gwen McLee je fais également partie de la maison Poufsouffle.

Gwen. Pas courant. Enfin, il n'avait jamais rencontré de Gwen jusque là. Donc bon. Mais une pouffy ! Une pouffy !!! Il pouvait pas tomber mieux. Vraiment pas. Et puis, c'est sur que ça serait pas un serpy qui l'aurait aidé. Il l'aurait tout simplement regarder tomber en pouffant de rire et partir sans rien faire. Une belle bande d'idiot. Mais qu'importe. Gwen était là. La pouffy qui l'avait aider. C'est beaucoup de réaction pour pas grand chose. Mais une relation peut partir de n'importe quoi. Kahe et cette rencontre catastrophique. Qui a "bien" terminé. Lyria, où il l'avait lâché devenue une amie. Luna, une rencontre fantastique où elle est prête à suivre ses aventures jusqu'au bout. À découvrir cette foutu vérité. Et Gwen. Une personne qui venait l'aider après avoir pris cette arbre comme un con. Mais jusqu'où cette relation pouvait elle aller ? Elle ne venait de commencer alors chut ! Ce n'était que le premier regard ! Le premier.

- C’est quoi ton nom à toi ? Tu sais tu n’as pas besoin de t’inquiéter, je ne vais pas te laisser en plan et je m’excuse pour avoir rigolé avant. Tu ne m’en veux pas j’espère ?!"

Lui en vouloir ? Pourquoi lui en vouloir ? Elle venait sans le vouloir d'illuminer sa journée. Mathéo s'empressa de lui répondre mais il bafouilla. Ce qui rendis plus complexe la chose en elle même. Alors il se reprit et plus calmement :

- Infirmière ? Non... Désolé... M'appelle Mathéo. Poufsouffle comme toi. Et... Et... Et... Encore merci. Encore merci.

Mathéo embrassa Gwen sur la joue. Comme pour un ultime merci. Et ses joues était encore aussi rouge qu'elle ne l'était en voyant son visage.
Gwen McLee
Gwen McLee
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Derrière un bosquet - Page 3 Empty
Re: Derrière un bosquet
Gwen McLee, le  Sam 26 Sep 2015 - 12:54


"Infirmière ? Non... Désolé... M'appelle Mathéo. Poufsouffle comme toi. Et... Et... Et... Encore merci. Encore merci. "

Ce fameux Mathéo comme je viens d’apprendre, a pris de nouveau  un certain temps avant de me répondre. Je ne pense pas qu’il soit encore sonné cette fois, mais plutôt gêné ou bien peut-être intimidé. Un garçon intimidé par moi ? Trop chou ! Ses joues sont toutes rouges et en plus lorsqu’il m’a parlé sa voix était toute tremblante. À la limite du compréhensible ce qu’il m’a dit, heureusement je suis quelqu’un de perspicace. Il faut absolument que je le mette à l’aise. Il doit pouvoir totalement être lui-même avec moi. Je crois qu’il doit penser que je le trouve idiot malgré que je l’aide et qu’il est très maladroit, mais après tout qu’en ai-je à faire ? Il peut bien être maladroit cela ne veut pas dire que c’est quelqu’un d’inintéressant au contraire.

Les lèvres de Mathéo se déposent délicatement sur ma joue. J’ai pu voir de prêt son visage et il est encore plus rouge qu’avant. Décidément il est vraiment adorable. C’est beau les garçons timides. J’aime beaucoup la façon dont il se comporte, je pense qu’il est respectueux avec les filles, c’est rare de trouver un garçon comme lui. En même temps je ne pense pas qu’il y en a deux comme lui.
Face à cette pensée, je commence à rigoler toute seule. Oh mon dieu, mais ce n’est pas croyable, il va croire que je me moque de lui. Quelle bécasse je suis !

« Excuse moi je ne rigole pas en me moquant de toi, je suis enchantée Mathéo. Ne me remercie pas, c’est normal que je vienne aider quelqu’un en détresse. Je ne suis pas du genre à passer devant une personne et ne rien faire. Au contraire. Si tu as besoin d’aide à partir de maintenant ne te gêne pas je serai là. As-tu faim ? J’ai un paquet de gâteau dans ma poche ? Si tu veux on peut aller s’asseoir sur le banc près de l’arbre là-bas.»

J’ose poser ma main sur son épaule et lui fais de mes plus beaux sourires afin de le rassurer et lui donner confiance.
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Derrière un bosquet - Page 3 Empty
Re: Derrière un bosquet
Mathéo Angur, le  Sam 26 Sep 2015 - 19:26

Elle se mit à rire. Mathéo ne comprit pas tout de suite et puis il était tellement rouge qu'il n'en fit même pas vraiment attention. Et puis, il y a tellement de type de rire. Que certains de ces rires pourrait être mal interprété. Ce qui n'était pas le cas là. Ça timidité avait repris les droits qu'il avait oublier un certains temps. Il avait repris goût avec la vie. Mais au bout d'un certains temps. Certaines choses reviennent à leurs places. Comme cette timidité un peu gênante cette fois-ci.

- Excuse moi je ne rigole pas en me moquant de toi, je suis enchantée Mathéo. Ne me remercie pas, c’est normal que je vienne aider quelqu’un en détresse.

C'est bien ce qu'on disait un peu plus tôt. Ce rire ne voulait pas blesser. Et en le redisant, Mathéo pouvait être sur qu'elle ne se moqua pas de lui. Ce qui pouvait lui redonner une meilleure confiance à l'avenir. Pour ce qui est de ne pas la remercier ? Non mais attend. N'abuse pas. C'est normal que Mathéo remercie une personne qui lui aide. Même s'il n'était pas vraiment en "détresse". Mais qu'importe. Ne pas la remercier serait une chose impardonnable. Alors, il ne pouvait que le faire !

- Je ne suis pas du genre à passer devant une personne et ne rien faire. Au contraire. Si tu as besoin d’aide à partir de maintenant ne te gêne pas je serai là.

D'aide ? À partir de maintenant ? Ouah. C'était assez étrange. Mais bon, si une personne comme celle-ci pouvait l'aider alors pourquoi pas ! Et puis, il pourrait peut-être la connaître un peu plus en détail. M'enfin.

- As-tu faim ? J’ai un paquet de gâteau dans ma poche ? Si tu veux on peut aller s’asseoir sur le banc près de l’arbre là-bas.

Faim ? Gâteau !!! Banc. Arbre. Oh oui. Il ne pouvait pas espérer mieux. Il avait faim et tout en plus. Et elle lui posa sa main sur l'épaule en lui souriant. Ce sourire. Il était magnifique. Et Mathéo lui répondit :

- Oh euh. Oui ! Viens !

Et il emmena avec lui Gwen jusqu'a ce fameux banc près de l'arbre. Et avant d'arriver à ce banc. Mathéo se prit dans ces pieds. Il était un peu trop enjoué et un peu trop heureux qu'il ne faisait pas gaffe à ce qu'il faisait et il tomba lamentablement sur le banc tel une crêpe qui retombe dans la poil. Comparé à l'arbre. Mathéo s'en remit plus facilement et se tourna vers Gwen tout en s'asseyant correctement.

- Oups... Je crois que je vais jamais m'arrêter avec ces conneries moi.

Et il lui adressa un sourire radieux.
Gwen McLee
Gwen McLee
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Derrière un bosquet - Page 3 Empty
Re: Derrière un bosquet
Gwen McLee, le  Dim 4 Oct 2015 - 20:12

Après avoir demandé à Mathéo s’il veut bien m’accompagner sur le banc proche de l’arbre à l’ombre, celui-ci a l’air plutôt content de cette proposition et accepte.

« Oh euh. Oui ! Viens ! »

Associer cet endroit à un petit pique-nique improvisé ne peut être que positif et amusant. Sa sera le moment de faire plus ample connaissance avec cet être très différent des autres personnes que je connaisse.

Nous nous avançons lentement vers ce fameux banc et j’ai à peine le temps de m’asseoir que Mathéo s’emmêle les pieds et rechute encore une fois au sol devant moi. Cette fois la chute est moins dangereuse que l’autre d’avant. Il  a l’air un peu gêné d’avoir de nouveau fait une gaffe mais il va bien, je ne m’inquiète pas pour lui. Il se remet vite  sur pieds et vient se mettre à côté de moi avec un sourire radieux. Une raison de plus pour me prouver que tout va bien de son côté.

« Oups... Je crois que je vais ne jamais m'arrêter avec ces conneries moi. »

Je décide de lui rendre son sourire et lui tend un sachet de gâteau aux chocolats.

« Décidemment Mathéo, ce n’est pas ta journée aujourd’hui ! » lui dis-je sur le ton de la plaisanterie.

Est-il toujours aussi maladroit ou est-ce un jour de malchance ?

« Du coup Mathéo tu viens d’où exactement ? Raconte-moi tout sur toi ! Je veux tout savoir ! ».

Vilaine curieuse que tu es Gwen !

Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Derrière un bosquet - Page 3 Empty
Re: Derrière un bosquet
Mathéo Angur, le  Lun 5 Oct 2015 - 9:11

- Décidemment Mathéo, ce n’est pas ta journée aujourd’hui !

Tu parles de cette journée qui a mal commencé et se termine en beauté ? Oh sûrement. Vu qu'elle parle d'aujourd'hui. Et ce aujourd'hui était tout bizarre. Entre ces catastrophe. Ce mettre en ridicule devant cette fille. Mathéo stressait pour pas grand choses. Son coeur battant à tout rompre. Mais qu'est-ce qu'il lui arrivait à ce gars là ? Tout était confus. Perdu. Dans une planète qui n'existe pas. Mais pourtant, il était bien présent. Bien sûr se banc. Et bien en train. De manger des gâteaux avec elle. Elle qui partage encore. Encore parce qu'elle l'aide à se relever. Lui offre des gâteaux. Mais pourquoi tant de gentillesse ? Mathéo était vraiment dans une nouvelle spirale. Dans une spirale qui fait du bien. Du bien.

- Du coup Mathéo tu viens d’où exactement ? Raconte-moi tout sur toi ! Je veux tout savoir !

La curiosité. Bien que des fois, elle soit utile et sympa. D'autres fois, elle met mal à l'aise. Déjà que Mathéo l'été. Là c'était pire. Tout s'entrechoquaient. Plus rien ne se contrôlait. Ce gros moment de flottement. Mathéo était même en sueur. On pouvait le voir sur son front ruisselant. Il ne savait pas. Il ne pensait plus. Lui en parler ? Lui dire ? Comme il l'a fait avec ses amis ? Mais, est-ce raisonnable ? Les questions fusaient. Se perdaient dans sa mémoires. Que faire ? Pourquoi ce dilemme ?

Mathéo la regardait. Il n'était vraiment pas bien. Et il ferma ces yeux un instant, avant de la regarder de nouveau. Elle lui inspirait de la confiance. Comme si elle était déjà son amie. Mais ce n'était qu'une rencontre ! Et alors, tu m'as bien fait avec Luna ! Oui, mais elle m'avait parlé et m'avait mis en confiance ! N'est-ce pas le cas ? Seulement là c'est différent ! Différent en quoi ? Bah...

Gwen devait sûrement se demander ce qu'il se passait en face. Mathéo faisait mine de manger pour éviter de lui répondre pour le moment. Mais, il ne savait toujours pas quoi lui répondre d'ailleurs. Lui répondre qu'il a pas envie d'en parler maintenant ? Oui, mais il devra le faire après. Dit lui, comme ça se sera fait. Ouais mais après elle pourrait se poser des questions ! Et alors ? Mathéo se battait avec ses propres pensées. Et finalement..

- Je viens de France. Plus précisément de la forêt de Brocéliande. Mais, on m'a forcé à quitté cette magnifique terre, que j'oublierais jamais. Qu'un jour j'y reviendrais. Et que ce jour là me refasse voir tout ce que j'ai louper depuis ce temps. On a déménager à Londres. Dans cette civilisation rupestre et sordide. J'avais peur. Je me suis enfuit. Mon beau-père ne m'aimait pas. Ma mère ne m'aidait pas.

S'arrêter là ? Faire une pause ? Oui, il avait faim.
Gwen McLee
Gwen McLee
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Derrière un bosquet - Page 3 Empty
Re: Derrière un bosquet
Gwen McLee, le  Mer 14 Oct 2015 - 18:12

Je crois que Mathéo est vraiment dans l’embarras, en voyant voir sa tête il n’a pas l’air très zen. Je me demande ce qu’il pense à cet instant. Maintenant qu’il est bien assis sur ce banc, je lui propose un gâteau et puis nous en mangeons. Je ne quitte pas du regard Mathéo qui à mon avis se pose beaucoup trop de questions.
En attendant une nouvelle fois une réponse de sa part, je commence à percevoir sur son front des perles de transpirations. Je ne pensais pas qu’il était en panique à ce point-là. Je ne veux pas le déstabiliser ! Il ne peut pas avoir chaud quand même il fait plutôt frais ! Jamais auparavant j’ai été dans une situation comme celle-ci. Je dois avouer que c’est très embêtant, car je ne sais pas plus quoi faire pour le détendre. Je pensais qu’en discutant ensemble pour apprendre à se connaître, il serait plus calme et à l’aise avec moi. Apparemment mes questions ne sont pas appropriées du tout. Peut-être que je suis trop curieuse…

Il me regarde puis d’un seul coup ferme ses yeux pour à nouveau me regarder. Je ferai peut-être mieux de m’excuser et de le laisser tranquille. Peut-être qu’il ne veut pas faire plus ample connaissance. Je me connais, dès que je peux me faire de nouveaux amis je n’en rate pas l’occasion.

Dans un sens il a quand même accepté ma demande pour venir manger des gâteaux avec moi sur ce banc donc il n’est pas totalement contre de parler avec moi.

Je ne comprends plus rien, je suis complétement perdu avec Mathéo. Cette rencontre est décidément, une rencontre pas comme les autres !

J’attends, j’attends… avec  toutes mes questions dans ma tête.  Jusqu’au moment où ce garçon étrange, mais plutôt gentil dans le fond me répond :

« Je viens de France. Plus précisément de la forêt de Brocéliande. Mais, on m’a forcé à quitter cette magnifique terre, que je n’oublierais jamais. Qu'un jour j'y reviendrais. Et que ce jour-là me refasse voir tout ce que j'ai loupé depuis ce temps. On a déménagé à Londres. Dans cette civilisation rupestre et sordide. J'avais peur. Je me suis enfuit. Mon beau-père ne m'aimait pas. Ma mère ne m'aidait pas. »

En achevant sa dernière phrase, il me paraît soulagé.

Là, je comprends mieux pourquoi il a mis du temps à me répondre. Je pense que ses informations ne sont pas faciles à communiquer et surtout à une inconnue qu’il vient à peine de rencontrer. Il a quand même décidé à me les dire et pour moi c’est un signe de confiance. Il n’a pas à regretter ses paroles, je les emporterais avec moi dans ma tombe. Il peut me faire confiance totalement.  Je n’ai jamais trahi personne. Je suis quelqu’un de loyal. Je ne vais pas plus l’importuner avec mes questions qui peuvent être trop personnelles.

« Je crois que je suis vraiment trop curieuse. Je te demande de me parler de ta vie, mais ce n’est peut-être pas facile pour la personne en face de se dévoiler aussi facilement. En tout cas si tu souhaites ne pas poursuivre cette conversation sur ta vie, on arrête immédiatement. Je ne t’en voudrais pas. C’est tout à fait normal, je suis encore une inconnue pour toi. Tout ce que je peux te dire, c’est que j’espère que tu retrouveras un jour ta terre natale. Moi je viens de Londres, je ne t’en veux pas de détester cette ville, c’est assez particulier et on ta forcer à y venir donc c’est compréhensible. Par contre, j’espère que tu ne vas pas me détester car je suis une Londonienne. »

Je lui lance un grand sourire et lui fait un clin d’œil histoire de lui faire comprendre que cette dernière phrase est pour rire.

Vais-je réussir à détendre l’atmosphère ?
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Derrière un bosquet - Page 3 Empty
Re: Derrière un bosquet
Mathéo Angur, le  Jeu 15 Oct 2015 - 18:08

C'est comme si a chaque fois qu'il en parlait, il sentait le poids de ses problèmes s'alléger de plus en plus. Mais que ce poids revenait sans cesse. Mais, ce sentiment de légèreté. Autant en profiter avant que ce poids ne refasse surface. Tôt ou tard, tout ça reviendra. Les questions fuseront de nouveau. Et tout ce qu'il doit encore endurer n'est pas encore prêt d'arriver. Alors patience et profite de se calme. De cette journée douce.

- Je crois que je suis vraiment trop curieuse. Je te demande de me parler de ta vie, mais ce n’est peut-être pas facile pour la personne en face de se dévoiler aussi facilement.

Et pourtant. C'est pas comme s'il l'avait déjà fait. Mais là. Il savait pas pourquoi ça le bloquait. Comme s'il n'avait pas envie qu'elle sache ses problèmes et qu'elle s'en mêle. Du moins qu'elle n'aille pas au coeur de l'action et qu'elle se fasse du mal pour lui. Il s'en faisait déjà assez comme ça. Pas besoin que d'autre souffre pour lui. Ça n'a pas d'importance. C'est son soucis. En tout cas. Dans ce cas de figure. Oui, c'est compliqué. Et Mathéo resta muet.

- En tout cas si tu souhaites ne pas poursuivre cette conversation sur ta vie, on arrête immédiatement. Je ne t’en voudrais pas. C’est tout à fait normal, je suis encore une inconnue pour toi.

Plus vraiment. Mathéo ne la traitra pas d'inconnue. Plus maintenant. Cette barrière de l'inconnue c'est brisé au moment où elle s'est présentée. Donc qu'elle ne le dise pas. Gwen. Tu seras une personne qu'il n'oubliera pas facilement s'ils ne se rencontrent plus après cette journée. Il y pensera des jours et des jours.

- Tout ce que je peux te dire, c’est que j’espère que tu retrouveras un jour ta terre natale.

Mathéo émit un petit soupire avant de lui sourit. Oui, un jour il y retournera. Quand ? Il ne sait pas. Mais pas seul. Il veut emmener ses amis là-bas. Les emmener dans cet endroit merveilleux. Qu'il ne loupe pas un instant de ce magnifique paysage. Rêveur d'un coup. Mathéo se sursauta lui-même pour écouter Gwen jusqu'au bout.

- Moi je viens de Londres, je ne t’en veux pas de détester cette ville, c’est assez particulier et on ta forcer à y venir donc c’est compréhensible. Par contre, j’espère que tu ne vas pas me détester car je suis une Londonienne.

Mathéo rigola. Oui, limite s'il était mort de rire. Et à cause de ça. Parce que faut toujours qu'il lui arrive quelque chose sinon c'est pas drôle. Il s'étouffa à moitié à cause du gâteau qu'il avait en bouche. Il toussota fortement. Et au bout de longues secondes, il reprit enfin ses esprits. Toussant quelques fois par-ci et là.

- Pardon

Oui, il voulait s'excuser pour ce rire. Loin de là de se foutre d'elle parce qu'elle était londonienne. Et puis au fond. Il aime bien Londres. Mais que le chemin de traverse quoi. Le reste. C'est de la Mer** pour lui. Mais il ne la détestera pas pour ça. C'est une sorcière. Pourquoi la détester ? Non et en plus, il l'appréciait.

- Je parle souvent de moi à mes amis. Mais je connais jamais l'histoire des autres. Si. Si. Tu veux me raconter la tienne..

Mathéo rougit encore. Mais qu'est-ce qu'il a à rougir goût le temps. Ça en devient agassant. Il toussa encore une fois. Et sans raison fit un câlin à Gwen. Et pas n'importe quel câlin. Non c'était un PouffyCâlin.
Gwen McLee
Gwen McLee
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Derrière un bosquet - Page 3 Empty
Re: Derrière un bosquet
Gwen McLee, le  Mer 4 Nov 2015 - 18:28

Son expression est indéchiffrable face à cette situation à nouveau bizarre. Il reste muet comme une tombe, il pense beaucoup. Il est comme il est, malgré cela je ne sais pas pourquoi je le sens bien. Je pense qu’on peut réellement devenir de vrais amis. Je me vois lui raconter plein de choses. J’ai au fond de moi ce sentiment de confiance qui s’installe au fur et à mesure de notre conversation, aussi dingue que sa puisse paraître. Mathéo est simplement un peu réservé, maladroit et avant de parler il a besoin de réfléchir. Il doit faire tellement de gaffe qu’il fait attention avant de dire une chose. Son intention est bonne et je commence à comprendre comment il réagit. Je suis persuadée de ce que je pense. Je me vois me promener dans les couloirs avec lui en train de rigoler, de discuter de tout et  de rien. J’espère réellement pouvoir partager un cours avec lui bientôt !  De toute manière un pouffy parle à tous les pouffys qu’il rencontre, donc il n’a plus le choix que de me supporter à présent. Je suis d’une bonne compagnie, la preuve je lui ai offert des gâteaux qu’il a l’air d’apprécier.

Tout ce que je lui dis est sincère, derrière son petit soupire j’arrive à apercevoir un sourire qui me rassure. Et puis le voilà qui éclate de rire. Pourquoi ? C’est à cause de ce que je viens de dire ? Je ne pense pas car il n’y avait absolument rien de marrant. Oh non ce n’est pas croyable, maintenant il commence à s’étouffer avec son gâteau ! J’espère qu’il va vite se reprendre, je n’ai aucun brevet de secouriste en poche moi !

Au bout de quelques secondes il reprend ses esprits et me voilà à nouveau rassurée. En tout cas il m’aura bien fait  peur aujourd’hui !

"Pardon"

"Je parle souvent de moi à mes amis. Mais je ne connais jamais l'histoire des autres. Si. Si. Tu veux me raconter la tienne."


Je n’ai pas le temps de répondre quoique ce soit que Mathéo me prends dans ses bras subitement. Je comprends qu’à ce moment précis il a besoin de réconfort, d’une personne qui l’écoute et la rassure. Je serai là pour lui, il n’a pas à s’en faire. J’encercle mes bras autour de sa taille pour qu’il remarque que ce câlin me fait énormément plaisir.

Après un petit moment, je m’éloigne de lui et fixe mon regard dans le sien, il est temps pour moi de me présenter.

"Donc comme tu le sais mon prénom est Gwen, mon nom est McLee, j’ai 17 ans. Ma vie n’a rien de particulier comparé à la tienne. Je suis née à Londres, j’ai grandi à Londres bref ma vie est Londres. Je dois t’avouer que je n’ai jamais eu la chance de voyager et cela me fait beaucoup de peine. Poudlard est le premier lieu que je vois en dehors de Londres. Ce n’est pas très réjouissant comme tu peux le constater. Mes parents sont moldus, je n’ai que des amis moldus, j’espère me faire des amis sorciers maintenant ! Je dois dire que ça me fait du bien d’être sortie du cocon familiale, de voir d’autres choses que ma chambre et la ville polluée de Londres ! Même si j’aime m’y balader. Je suis quelqu’un de très sociable et j’aime rencontrer de nouvelles personnes, dont toi. J’espère réellement devenir ton amie si tu le veux bien.  Enfin voilà, présentation rapide, mais si tu veux avoir des détails n’hésite pas."

Petit clin d’œil à Mathéo, je suis contente de me confier à lui, de pouvoir parler à un sorcier. Je me sens vraiment bien à Poudlard, j’ai une chance incroyable de faire partie de cette aventure magique. J’ai tellement de choses à apprendre et à vivre et ce n’est que le début !
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Derrière un bosquet - Page 3 Empty
Re: Derrière un bosquet
Mathéo Angur, le  Lun 9 Nov 2015 - 12:13

Mathéo ne faisait jamais ce genre de choses en public. Les câlins. Il en faisait très peu. C'était rare et encore moins à l'extérieur. C'était même une première avec Gwen. Bizarre mais pourtant il se sentait bien dans les bras de Gwen. Ne voulant pas les quitter. Mais bon, au bout d'un moment, il devait arriver qu'il fallait lâcher le câlin. C'était vraiment spécial. Ce câlin avait un goût particulier et ne saurait dire tout ce qu'il a éprouvé à ce moment là...

Gwen se détacha de lui. Il gardera se moment en mémoire pendant très longtemps. Comme une chose important. Le début d'une ère de câlin de la part de Mathéo ? Possible, mais rien n'était moins sur. Il pouvait partir en vrille d'un instant à l'autre. Bref, cette fois, il écouta ce qu'avait à dire la pouffy et pour une fois se trouver dans celui qui était l'histoire et pas celui qui la raconte.

- Donc comme tu le sais mon prénom est Gwen, mon nom est McLee, j’ai 17 ans.

Commençant par le début c'est déjà pas mal. Maintenant, il savait qui elle était vraiment. Miss Gwen McLee, maison de Poufsouffle, 17 ans. La fin est tout pareil pour Mathéo.

- Ma vie n’a rien de particulier comparé à la tienne. Je suis née à Londres, j’ai grandi à Londres bref ma vie est Londres. Je dois t’avouer que je n’ai jamais eu la chance de voyager et cela me fait beaucoup de peine. Poudlard est le premier lieu que je vois en dehors de Londres. Ce n’est pas très réjouissant comme tu peux le constater.

Mathéo regarda Gwen souriant. Une histoire anodine et pourtant... La chance de voyager ? Jamais l'occasion ? Nan, c'était triste ça. Mathéo avait envie de faire quelque chose pour ça. Il avait voyager, voyager, voyager et il aimait ça. Pourquoi pas lui faire découvrir cette chose extraordinaire qu'est l'aventure ! Il garda ça au coin de sa tête et continua de l'écouter...

- Mes parents sont moldus, je n’ai que des amis moldus, j’espère me faire des amis sorciers maintenant ! Je dois dire que ça me fait du bien d’être sortie du cocon familiale, de voir d’autres choses que ma chambre et la ville polluée de Londres !

Quelque chose aurait pu le bloquer. C'était une née-moldue. Mais, elle restait une sorcière à part entière. Et Mathéo n'avait pas à tenir compte de ses parents. Oh non, elle ne l'avait pas choisi. Mais, au moins, une chose lui faisait sourire. Qu'elle sorte de là et de cette folie qu'est Londres. Qu'il lui dise ce qu'il a vu. Ce qu'il a vécu là-bas.

- Même si j’aime m’y balader. Je suis quelqu’un de très sociable et j’aime rencontrer de nouvelles personnes, dont toi. J’espère réellement devenir ton amie si tu le veux bien.  Enfin voilà, présentation rapide, mais si tu veux avoir des détails n’hésite pas.

Mathéo aime s'y balader aussi, mais juste pour s'y balader. Pas pour autre chose. Cette ville est remplie de moldu dont Mathéo à horreur de vivre avec. Pour le reste. Gwen donnait un halo de confiance. Même si elle fait partie d'une famille de moldue dont Mathéo en aime pas les caractéristiques.. Seulement tout été différent là. Elle était une pouffy. Une élève de sa maison, une sorcière. Et qui plus est. Son amie..

- Gwen.. Je veux bien être ton ami. Et te faire voir encore plus que ne te fais découvrir Poudlard. Si un jour tu le sens. On ira faire un voyage ensemble. Loin de cette habitude qu'est le château et loin de Londres et de son bordel.

Mais il voulait pas s'en arrêter là. Il reprit un gâteau et cette fois le mangea sans qu'il n'y est de problème. Une fois terminé, il regarda Gwen et maintenant qu'il avait une réelle confiance en elle. Et prit la parole.

- J'ai des choses à te dire.. Ma vie n'est pas palpitante mais elle a été très compliqué à gérer. J'ai vécu dans une cabane pendant plus de deux ans avant d'arriver ici. Mais je m'y sentais pas très bien. J'ai continué à vivre dans cette cabane quand je revenais de Poudlard jusqu'avant même dix-sept ans... Je perdais souvent la boule et personne n'osait y toucher à ma cabane. Personne n'osait y venir. Comme si j'étais un animal en cage dont personne ne voulait approcher. J'ai bien cru qu'ils allaient la détruire pendant que j'étais à Poudlard. Ils ont essayés. Mais jamais ils n'ont réussi !

Et puis, toute ces voitures, cette polution m'a rendu dingue. J'en avais marre de cette situation. Alors, j'ai réagi et suis allé voir mon beau-père. Ma la discution à tourné court et je les stupéfixer avant qu'il ne me cogne comme il le faisait si bien. Et j'ai découvert une lettre qui me permettait de découvrir qui était mon vrai père. Mais je l'ai encore jamais vu et je l'attends encore. Ce jour là, ma soeur a foutu le feu à la maison. Et j'ai sauvé mon beau-père pour une raison qui m'échappe. On m'a dit que j'avais de la compassion pour lui parce qu'il m'avait élever étant petit. Mais il m'a renier par la suite. Aujourd'hui, il est toujours à l'hôpital et je vis avec ma mère. Car quand je vais à Londres pour y aller travailler. La cabane ne serais pas un endroit parfait pour se reposer. Au contraire. Ça aurait été la dernière chose que je voudrais.


Il ne s'arrêtait plus. Lancé en pleine vitesse sans frein. L'accélérateur toujours à fond. Il récitait ce qu'il vivait. Il voulait passer un cap. Mais pour le passer. Il fallait qu'il sache qui il était vraiment.

- Alors Gwen, pour oublier tout ça. Veux-tu voyager un jour avec moi ?

Et même si elle refuse. Mathéo n'en sera pas gêner. Il aura au moins essayer...


Dernière édition par Mathéo Angur le Mar 19 Jan 2016 - 21:18, édité 2 fois
Sophacle Neuron
Sophacle Neuron
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Derrière un bosquet - Page 3 Empty
Re: Derrière un bosquet
Sophacle Neuron, le  Lun 11 Jan 2016 - 22:45

Spoiler:
 


Dernière édition par Sophacle Neuron le Mar 12 Jan 2016 - 14:29, édité 1 fois (Raison : Déplacement du RP)
Gwen McLee
Gwen McLee
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Derrière un bosquet - Page 3 Empty
Re: Derrière un bosquet
Gwen McLee, le  Mer 13 Jan 2016 - 12:52

Durant le récit de ma vie palpitante, Mathéo ne me coupa pas une seconde. Son sourire me donna du courage à me confier. J’espère qu’il ne va pas s’enfuir à cause de mon manque de savoir sur la vie des sorciers et notamment le fait d’en côtoyer. Comment ai-je fais toutes ces années pour ne pas quitter Londres ? Sérieusement je me fais passer pour une inculte et une moins que rien… Il est vraiment temps de remédier à cela !
Quand Mathéo reprend la parole, je suis soulagé d’apprendre qu’il veut bien devenir mon ami. Il me réchauffe le cœur au plus haut point. Je ne peux m’empêcher de sourire à pleine dent.

-Gwen… je veux bien être ton ami. Et te faire voir encore plus que ne te fais découvrir Poudlard. Si un jour tu le sens. On ira faire un voyage ensemble. Loin de cette habitude qu’est le château et loin de Londres et de son bordel.


En avalant un énième gâteau et cette fois sans catastrophe, il reprend aussitôt la parole pour cette fois détaillé une partie de sa vie privé. Je suis curieuse d’en savoir davantage car il me semble que Mathéo cache beaucoup de mystère.

- J'ai des choses à te dire.. Ma vie n'est pas palpitante mais elle a été très compliqué à gérer. J'ai vécu dans une cabane pendant plus de deux ans avant d'arriver ici. Mais je m'y sentais pas très bien. J'ai continué à vivre dans cette cabane quand je revenais de Poudlard jusqu'avant même dix-sept ans... Je perdais souvent la boule et personne n'osait y toucher à ma cabane. Personne n'osait y venir. Comme si j'étais un animal en cage dont personne ne voulait approcher. J'ai bien cru qu'ils allaient la détruire pendant que j'étais à Poudlard. Ils ont essayés. Mais jamais ils n'ont réussi !

Alors comme ça il a vécu dans une cabane ! Etrange, ce que je ne comprends pas c’est : est-ce que c’est de sa propre volonté ou bien l’a-t-on forcé à y vivre et finalement il a pris goût à y vivre ?
Une vie de solitaire dans une cabane, que faisait-il ? Ne s’ennuyait-il pas ? Pourquoi traiter une personne de la sorte ? Avait-il le droit de sortir à sa propre guise ? C’est incompréhensible…
Malgré cela j’ai l’impression qu’il y tient beaucoup à cette cabane, c’est assez paradoxal comme situation je trouve. Après je ne veux pas juger sa vie… qui est certes très compliqué en soit.

-Et puis, toute ces voitures, cette polution m'a rendu dingue. J'en avais marre de cette situation. Alors, j'ai réagi et suis allé voir mon beau-père. Ma la discution à tourné court et je les stupéfixer avant qu'il ne me cogne comme il le faisait si bien. Et j'ai découvert une lettre qui me permettait de découvrir qui était mon vrai père. Mais je l'ai encore jamais vu et je l'attends encore. Ce jour là, ma soeur a foutu le feu à la maison. Et j'ai sauvé mon beau-père pour une raison qui m'échappe. On m'a dit que j'avais de la compassion pour lui parce qu'il m'avait élever étant petit. Mais il m'a renier par la suite. Aujourd'hui, il est toujours à l'hôpital et je vis avec ma mère. Car quand je vais à Londres pour y aller travailler. La cabane ne serais pas un endroit parfait pour se reposer. Au contraire. Ça aurait été la dernière chose que je voudrais.


Il ne s’arrête plus de parler, les mots défilent. Il vide son sac devant moi en toute confiance. Je suis touchée de cette initiative c’est qu’il a une totale confiance en moi et mon histoire ne lui a pas fait peur. En même temps quand on compare nos deux histoires je comprends mieux. J’arrive mieux à m’imaginer sa répulsion pour Londres du coup. Niveau famille, ce n’est guère mieux : il ne connaît même pas son vrai père… et puis sa sœur qui brûle la maison… Je dis chapeau à Mathéo il s’en sort plutôt bien niveau psychologique après tout ce qu’il a vécu. Malgré sa maladresse il reste une personne intelligente et courageuse. Le secours de son beau-père prouve que Mathéo a un cœur. Son histoire me touche beaucoup. Une chose est sûre s’il a besoin d’aide pour la recherche de son père biologique : je serai toujours là !

Pour le moment, je ne vais pas m’attarder sur son récit émouvant, j’ai énormément de questions qui me viennent à l’esprit mais il faut tout de même apprendre à se connaître au fur et à mesure.

-Alors Gwen, pour oublier tout ça. Veux-tu voyager un jour avec moi ?

Sans hésiter une seconde je lui réponds immédiatement :

-Avec plaisir Mathéo, tout d'abord je te remercie de cette confiance que tu me portes et OUI je veux voyager avec toi ! Autant de fois que tu voudras… une dernière petite chose : si tu as besoin de moi, tu peux compter sur moi.

Petit clin d’œil à Mathéo pour lui prouver ma franchise et le mettre encore plus en confiance.
C’est dingue comment une rencontre peut changer une vie. Merci Mathéo !
Contenu sponsorisé

Derrière un bosquet - Page 3 Empty
Re: Derrière un bosquet
Contenu sponsorisé, le  

Page 3 sur 11

 Derrière un bosquet

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.