AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 13 sur 14
Sur la grande pelouse
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
Max Valdrak
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Re: Sur la grande pelouse

Message par : Max Valdrak, Lun 8 Jan 2018 - 23:33


Question de point de vue
avec Harmony Lin et son LA

Tourner. Virer. Jouer. Je ne savais plus quoi faire. Je n'avais plus sommeil. Courir. Oui. Courir c'était une bonne idée. Il fallait simplement encore attendre. Tout seul. Enfin non pas tout seul. Il y avait Rox aussi. Je me rapprochais de notre panier commun et je commençais à tapoter le petit flereur. Le regardant avec ma petite mine de chien battu.

Aller viens jouer avec moi, aboyais je, s'il te plait.

Pour seule réponse, le félin détourna la tête. La mienne se baissa. Spidy dormait sur le rebord de la fénêtre et Gremly lui me faisait peur. Pas si peur que cela mais il était toujours ronchon. Tiens j'en oubliais un. L'écureuil! Mais Zip était avec la maîtresse. J'espérais qu'elle rentre vite. J'étais pressé de sortir en balade. Peut-être que cela comme hier. Hier j'étais sage. Même pas de laisse sur la fin de la promenade. Max était fière de moi. Et puis j'ai eu un gros câlin. J'ai envie d'un gros câlin. Un regard vers Rox...Non d'accord j'avais compris le message.

Tout à coup, du bruit. Une petite tête rousse qui passe par la fenêtre. Zip! L'Humaine ne devait pas être loin. Je m'agitais. Je tournais en rond. Prêt à bondir. Prêt à courir. Porte ouverte. Je m'approchais de la grande qui me gratouilla la tête. J'adorais cela. Elle est si douce. Elle alla voir les autres avant de revenir vers moi.

On fait la course? Dis on fait la course?

J'entendis un "oui". Je ne pris pas le temps d'écouter la suite. Je filais. Je serais le premier arrivé. Regardant de temps en temps derrière moi, je ne remarquais pas devant une jeune fille. Je la bousculais légèrement puis reparti de plus belle. Max était sur mes talons.


***

Matiné, un peu chargé. Un peu d'administratif. Un repas à la table des professeurs. Et me voici sur le chemin de la maison. Enfin la maison de fonction. J'allais rejoindre mes amis les bêtes en croisant les doigts pour que Rouky, le berger allemand n'ait pas fait de bétises. Ce petit chiot était très gentil mais aussi très vif. J'évitais de le laisser trop longtemps seul avec les autres. Mais ils avaient de plutôt bien cohabiter tous ensemble.

Zip était en avant. Il passa par la fenêtre tandis que j'ouvris la porte et alla saluer tout le petit monde. Le chiot semblait impatient. Prêt pour une promenade. Il aboya. Je lui répondis.

-Oui Rouky on va se promener att...

Il était déjà parti. Comme une fusée. Je fermis la porte rapidement et courus à sa suite. Mince. Je ne pouvais pas laisser ce petit atteindre Poudlard. Au niveau du parc, il bouscula une élève qu'il fit tomber. Je me rapprochai d'elle un peu paniquée en essayant de garder un oeil sur le chiot qui m'observait de loin. Il voulait jouer mais ce n'était pas le bon moment. Un regard plus attentif sur la jeune fille. Un prenom, des discussions. Des souvenirs. Concentres toi Max.

-Je suis désolée Harmony, vraiment. Il ne t'a pas fait mal? Tu vas bien? Est ce que cela te dérangerait de m'aider à l'attraper? Il est incontrôlable ces temps ci.
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Re: Sur la grande pelouse

Message par : Harmony Lin, Dim 14 Jan 2018 - 18:06


Je me promène tranquillement dans les jardins de Poudlard. Enfin, dans le Parc. Ne regardant pas vraiment devant moi. Regardant plutôt les alentours, perdues dans mes pensées comme je le suis souvent. Je suis d'une humeur ni joyeuse, ni triste aujourd'hui. Je ne suis pas très bavarde. Je laisse mes pensées défiler comme un film sur un écran qui se trouverait dans ma tête. C'est pour ça que j'ai voulu sortir un peu, au grand air. Respirer tranquillement. Laisser les pensées défiler. Laisser les pensées s'échapper.

Puis soudain, je me sens tomber. Je me suis faite bousculer. Mais alors que, les fesses douloureuses posées sur le sol, je regarde autour, je comprend. Derrière moi un chiot. Sans doute le coupable. Face à moi, une personne arrive. Et plus elle se rapproche, plus je la reconnais. C'est notre garde chasse que je connais aussi personnellement. C'est Max. Je la regarde, un air d'incompréhension plaqué sur le visage.

-Je suis désolée Harmony, vraiment. Il ne t'a pas fait mal? Tu vas bien? Est ce que cela te dérangerait de m'aider à l'attraper? Il est incontrôlable ces temps ci.


Je me lève. Essuie le derrière de mon pantalon et de ma robe de sorcière une grimace douloureuse puis la dévisage. Pas de vrai sourire aujourd'hui. Mais pas de moue non plus. Un visage neutre. En accord avec l'émotion du moment. Pas une once de colère contre ce petit chiot. Un regard tourné vers Max.

- Pas de soucis. Non, ça va. Je te suis pour l'attraper !


Et je me lance à la poursuite du petit chenapan. D'abord en marchant. Puis en courant. J'oublie mes pensées. Je les laisse à l'endroit où je suis tombée. Et je cours pour l'attraper. Pour aider Max.

Revenir en haut Aller en bas
Max Valdrak
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: Sur la grande pelouse

Message par : Max Valdrak, Jeu 18 Jan 2018 - 23:19


avec Harmony

Je soupirais. Moi qui était partie pour faire une bonne petite sieste, je me retrouvais à me débattre avec ma conscience. Allais-je ou non aider la maîtresse à le rattraper? Rouky était un peu trop joueur. Un vrai enfant. J'ai le même âge et pourtant il est clair qu'un fossé nous sépare. Il cherche toujours à bouger. Têtu comme une mule, comme dirait Max. Elle était drôle cette humaine avec ses expressions moldues. Mais je l'aimais beaucoup. Alors sans attendre, je franchis la porte avant que celle ci ne se referme. Juste à temps. Un peu plus je n'avais plus qu'une queue.

Je les voyais courir au loin. Il fallait dire que le petit courrait bien vite. Et pourtant il était encore un chiot. Je me demandais bien ce que cela donnerait quand il aura atteint sa taille adulte. D'après la bleue, elle ne pourra plus le porter quand il sera grand. Mais moi je le trouvais déjà bien costaud. Ne me dites pas que ce truc allait me dépasser. Je n'aurais plus de place dans le panier.

A cette pensée l'idée de le laisser s'enfuir pour avoir le lieu de sieste pour moi toute seule, m'a traversée l'esprit. Cependant je ne pouvais pas me résigner à aider Max. Elle serait triste que le petit se perd. Bon aller. Encore quelques mètres je serais à sa hauteur. Il avait ralenti le rythme sans voir que nous étions maintenant trois à sa poursuite et il ne semblait pas m'avoir remarqué.

***

J'aidais la jeune bleue qui accepta de me donner un coup de main avec le garnement. Toutes les deux à la suite du chiot qui semblaient prendre un malin plaisir à nous faire tourner en rond dans ce parc. J'allais proposer à Harmony que l'on se sépare quand je remarquais une nouvelle présence. Ne me dites pas que...Mais que faisait Rox?

Le jeune flereur courait à la suite de Rouky. Elle aussi s'était échappée. Mais crédibilité s'envolait petit à petit. Il ne manquait plus que le reste de la ménagerie suive le mouvement et je serais un peu embêtée. Une garde chasse qui ne savait même pas tenir ses animaux. Drôle de vie. Je devais à tout prix les rattraper. L'idée d'un sort. Souvenir de la coupe de duel. Je me rapprochais de la mélody.

-Un piège avec une combinaison de sorts comme lors de la coupe tu penses que cela les arrêterait sans les blesser?

De l'inquiétude dans la voix. J'avais envie de les arrêter certes. Mais je ne pouvais pas les blesser. Préférant demander conseils à ma cadette.
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Re: Sur la grande pelouse

Message par : Harmony Lin, Lun 22 Jan 2018 - 23:52


L.A de Max pour le contrôle de ses animaux

Tandis que nous courrons après le chiot turbulent, une nouvelle forme apparaît devant nous. Un fléreur. Mais pas celui que j'ai l'habitude de côtoyer. Je me stoppe un instant, troublée, puis remarque à la tête de Max que ce fléreur doit être le sien. Le mien doit se balader plus loin. Je l'ai descendu pour qu'il se dégourdisse les pattes mais généralement, dans ce grand Parc, il fait sa vie. Il revient toujours vers moi quand il le veut ou quand il sent que je m'apprête à remonter. J'ai bien réussi à le dresser. Pour le coup, je suis assez fière de moi. C'est un de mes fidèles compagnons et je suis heureuse qu'il soit à mes côtés.

-Un piège avec une combinaison de sorts comme lors de la coupe tu penses que cela les arrêterait sans les blesser?

Elle semble inquiète. C'est vrai qu'ils pourraient être blessés si nous lancions des sorts contre eux... Après, si on vise bien, on peut leur coller les pattes par terre ? Ça pourrait marcher. Je réfléchis à d'autres solutions quand je vois Gryff arriver en courant. Mais bizarrement, ça n'est pas moi qu'il rejoint. Il court droit sur les fuyards. Et s'arrête pile devant la truffe du chiot, qui pile net et fait un roulé boulé sur le sol, finissant la truffe plantée dans la terre.

Je rigole et finis par enfin arriver vers nos trois petites bêtes. D'une caresse sur la tête, je félicite mon fléreur. Puis je regarde Max, un air amusé sur le visage de la situation de son chiot. Dans cette position, elle peut facilement le récupérer et le ramener au bercail.

- Plus besoin du coup ! Bon, il aura sans doute un peu le tournis pendant quelques secondes mais au moins, il est stoppé et sauf !

Je rigole à nouveau. Puis m'arrête de rire soudainement quand je vois que nos deux fléreurs ont disparus. Je soupire. Regarde Max d'un air désemparé.

- Mais où sont passés ces chenapans ?


Regard qui balaye les alentours. Quelques arbres un peu plus loin. Peut être sont-ils allés se réfugier plus loin après cette épuisante course ?
Revenir en haut Aller en bas
Max Valdrak
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: Sur la grande pelouse

Message par : Max Valdrak, Mar 23 Jan 2018 - 22:57


avec Harmony


Point de vue de Rouky
Gagner. J'allais gagner. Je ne savais pas où j'allais. Mais j'y allais. J'étais déterminé. Ma maîtresse ne m'attraperait pas. Et puis elle courrait pas assez vite. Elle avait peut-être des grandes jambes mais je gagnais toujours nos courses. Quand on en faisait. C'était pas souvent. Max aimait pas que je courre tout seul. Je comprenais pas pourquoi. J'étais sage pourtant non? Et puis quand elle m'appelait je revenais. Mais là même si je l'entendais je n'avais pas envie. Je la boudais.

J'avais bien le droit non? Elle était pas souvent là en plus. Et puis, je l'ai attendu longtemps et quand elle rentre, elle dit qu'elle veut jouer et maintenant elle voulait plus. Je comprenais plus rien moi. Même Rox était de son côté. Le fléreur me courait après. J'avais réussi à l'esquiver quand il voulu me sauter dessus pour m'attraper. C'était moi le plus rapide. Et puis j'avais envie que d'une chose courir toujours plus. Toujours plus vite.

A moi la liber...

Rox. Rox. Quoi? C'était pas normal. Comment il pouvait être devant moi? Je venais de l'esquiver. Il était tombé. Et le voilà. Je voulus ralentir pour regarder derrière moi s'il n'y avait pas Max qui lançait un sort. Mais je retournais la tête j'allais pour frapper de pleins fouet l'illusion. Quand soudain mes pattes décidèrent de s’emmêler. Je chutais. Roulais. Glissais. Badoum. Boum. Aïe.

Ma tête tournait un peu. Des os. Autour de moi. Oh c'était beau. Je pouvais en avoir un? Non, mes nonos. Ils venaient de disparaitre lorsqu'une main m’attrapa et me souleva hors du sol.

Coucou Max et... et l'amie de Max.

Elles rigolaient. Qu'est ce que j'avais dit? J'ai un truc sur le museau? Je m'agitais pour le nettoyer. Le rire de la plus grande retenti de nouveau. Mais, ce n'était pas drôle. Elles devraient me disputer pas me rigoler au nez. J'essayais de croiser les pattes pour les bouder. Mais en tournant la tête, je vis deux petites choses s'éloigner. Et bien rigoler aussi. Une voix demandait où étaient les chenapans. Chenapans? Rox et Rox? Mais ils étaient là.

Dis je les vois. Ils sont là. Mais écoutez moi.

Max semblait m'entendre. Enfin je crois. Elle m’attrapa sous son bras et couru vers les deux autres accompagnée de la nouvelle.  
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Re: Sur la grande pelouse

Message par : Harmony Lin, Mer 24 Jan 2018 - 19:41


Alors que je rigole des mésaventures du petit chiot, je me rend compte que mon cher Gryff a disparu. Facepalm intérieur. Bon d'habitude je l'aurai laissé faire sa vie mais là, il s'agit de ne pas perdre la face devant la garde-chasse. Alors je regarde aux alentours pour regarder où sont partis mon fléreur et le sien. Mais rien. Rien à l'horizon.

Puis le chiot commence à s'agiter. Il aboie. Je fronce les sourcils. Je ne parle pas le chien. Je ne comprends pas. Qu'a-t'il à être si agité ? Il veut retourner jouer ? L'heure n'est plus à la course. Il faudrait qu'il le comprenne. Mais soudain, Max semble comprendre puisqu'elle l'attrape et commence à courir. Et je ne tarde pas à la suivre.

Mais plus je les approche, plus je me rend compte qu'ils sont tranquillement en train de marcher côte à côte, comme des amis. Alors j'arrête Max d'un geste et je lui souris. Mieux vaut les laisser tranquille. J'ai confiance en Gryff. Il n'a que rarement dû croiser des animaux de son espèce alors ça doit lui faire tout drôle.

Quand je me recule, je vois au loin une forme nous approcher en volant. Et plus elle s'approche, plus je sens mon sourire s’agrandir. C'est Lotus, ma chouette. Elle se pose sur mon épaule et je lui caresse la tête comme je l'ai fais avec Gryff. Puis, elle semble trouver amusant le chiot qui se trouve dans les bras de Max puisqu'elle s'en approche dangereusement, le regardant comme on regarde une bête de foire.

Mais sagement, elle ne fait aucun mouvement vers lui. Elle se contente de le fixer, maintenant posée sur le bras de Max. Elle est sans doute en phase d'observation. Et je la laisse faire, ne voyant aucune contre indication à sa présence ici. Je regarde Max, lui sourit. Me pose une question.

- Elle ne te gêne pas ? Son nom est Lotus !

Nouveau regard amical, tantôt dirigé vers la garde-chasse, son chiot et mon oiseau, tantôt vers les deux fléreurs un peu plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Max Valdrak
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: Sur la grande pelouse

Message par : Max Valdrak, Mer 24 Jan 2018 - 23:25


avec Harmony Lin

Harmony m’arrêta dans ma course aux félins. Un instant de réflexion. Je me posai un peu. Posant mes pensées une seconde. Ils ne semblaient pas s'enfuir. Mais plutôt...discuter? Et se taquiner aussi à en croire les petits coups de pattes que Rox donnait à Griff son ainé. Mais c'était encore un bébé comme Rouky. Je pouvais pas la laisser seule. Si? Non? Le regard de ma cadette stoppa mes interrogations. Elle avait peut-être raison après tout. Je m'inquiétais sûrement pour rien.

Dans mes bras, la chose bougeait et tentait de s'échapper. Puis se décida enfin à se calmer après un léger regard menaçant. Je connaissais les points faibles du petit. Et il savait que je savais. Alors il décida de ne plus bouger. Brave chiot. Je ne l'avais pas encore totalement dressé mais avec certains regards les mots se trouvaient inutiles comme lors de la scène qui se déroulait sur mes bras.

Un hibou venait de se poser dessus. Je sentais déjà Dream, Zip et Machin bouillir de jalousie. Heureusement qu'ils n'étaient pas là. Je me retiens de rire. La bleue fit les présentations, tandis que Lotus essayait d'observer le chiot qui cachait son museau dans ses pattes. Drôle de phénomène celui là.

Devant une telle situation, une idée me vint. Je ne savais pas si elle était bonne ou raisonnable. Mais pour une fois j'avais envie de partager avec quelqu'un, quelque chose qui m'était chère. J'avais envie d'invité l'aiglon à entrer dans ma bulle comme elle y est déjà entrée par le passé. Elle était proche de ses animaux. C'était ce qu'elle laissait voir. Et si...

-Permettrais tu que je t'invite à boire quelque chose dans ma cabane pour te remercier? Je suis sûre que tu t'entendrais bien avec les quelques résidents...

Une invitation. Un sourire. A prendre ou à laisser. Certains des petits nouveaux seront sûrement surpris de voir une nouvelle tête passer le seuil de la porte. Mais il fallait bien qu'ils commencent à se sociabiliser non?
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Re: Sur la grande pelouse

Message par : Harmony Lin, Jeu 25 Jan 2018 - 13:33


L.A de Max

L'observation de Lotus n'a pas l'air au goût du chiot puisqu'il tente de se cacher, ce qui me fait rire. Alors, pour ne pas l'intimider plus, j'appelle Lotus afin qu'elle revienne à mes côtés. Je lui aurais bien donné un miamhibou mais je les ai laissé en haut... Alors une simple nouvelle caresse et un regard plein de joie devront suffir.

-Permettrais tu que je t'invite à boire quelque chose dans ma cabane pour te remercier? Je suis sûre que tu t'entendrais bien avec les quelques résidents...


Elle me sourit. Et je souris à mon tour. Boire un verre avec la garde-chasse ? Pourquoi pas ! Et en plus, ça me permettra de me réchauffer, moi qui commence un peu à me refroidir après la course que nous avons faite. J'hoche de la tête.

- Avec plaisir ! Gryff !

J'appelle Gryff en même temps pour qu'il revienne avec moi. Il pourra bien profiter de son nouvel ami une fois à l'intérieur. Et quand ils reviennent, je souris à Max et lui fait signe que je la suis. Et après quelques minutes de marche, nous arrivons à la cabane.
Revenir en haut Aller en bas
Max Valdrak
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: Sur la grande pelouse

Message par : Max Valdrak, Ven 26 Jan 2018 - 19:12


Un appel. Un sourire. Deux garnements qui revenaient. Nous étions de nouveau en marche. Je sentis le regard de Rox sur Rouky. Non. Je n'allais pas le lâcher tout de suite. Je voulais encore profiter de sa petite taille. Bientôt je ne pourrais plus le porter. C'était déjà un peu limite. Il devait le sentir. Le représentant canin de la bande déposa sa truffe sur ma main avant d'y poser sa tête. Comme pour me dire que cela ne le dérangeait pas. Je lui soufflais derrière les oreilles pour qu'il rapproche sa petite bouille que j'embrassais sur le front. Une petite marque d'affection entre deux grands cœurs.

Rox m'avait vu. Elle attendait le sien. Elle l'aurait quand nous serions arrivés. Elle le savait. Et voici devant nous la cabane. Je redoutais un peu l'accueil qu'allait nous faire les différents habitants. Un main sur la poignet. Le regard tournée vers ma cadette. Un oeil doux. Une légère inquiétude. Je préférais la prévenir.

-Ils sont pas habitués à voir du monde. Mais je vais te les présenter, ils sont adorables.

Nous entrâmes. C'était bizarrement calme. Dream et Hope. Moyen duc et Corbeau, grignotaient sur le bord de la fénètre. Très concentrés sur la nourriture. Trop pour nous remarquer au premier abord. Sur le rebord suivant, le moke dormait pour changer de l'habituel. Un rayon de soleil. On le perdait. Il n'avait pas bougé d'un cil. Celui là était des plus calmes. Avec ses collègues à plumes.

-Ceux qui nous ignorent sont Dream que tu connais, Hope et Spidy qui contrairement à son nom passe plus de temps à dormir qu'à courir.

Une table. Les versions miniatures. Je m'approchais après avoir déposé Rouky sur le sol. Une main posée. Des individus déjà grimpaient. Un botruc à droite. Un écureuil à gauche. Le noueux lui restait dans son coin. J'aurais du l'appeler Grognon. Mais Il était mignon quand il voulait. Avec certains. Dans certaines situations.

-Et voici, Machin et Zip, lui tu l'as sûrement déjà vu dans la salle commune il aime bien se cacher derriere le service à thé. Celui qui se cache, je ne te conseille pas trop de t'approcher il viendra tout de suite, c'est Gremly ou Grognon comme tu veux. Et puis les derniers tu les connais. Rox et Rouky. Voilà bienvenue chez moi, je te sers quelque chose tu sembles avoir encore froid?
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Re: Sur la grande pelouse

Message par : Harmony Lin, Ven 26 Jan 2018 - 19:35


Arrivée devant la demeure de Max au sein de Poudlard. Elle se tourne vers moi. Semble calme et pourtant inquiète. Je la regarde à mon tour avec les sourcils froncés, me demandant ce qui peut bien lui faire peur.

-Ils sont pas habitués à voir du monde. Mais je vais te les présenter, ils sont adorables.

Je souris. Acquiesce. Et quand j'entre, plein d'animaux sont présents. Des oiseaux dont ma chouette, une sorte de lézard, un botruc, un écureuil, nos deux fléreurs, le chiot, une sorte de hérisson... Elle ne doit pas s'ennuyer avec toutes ces bêtes-là ! Enfin, ce sont pour la plupart des animaux plutôt communs. Elle n'a pas encore de dragon, c'est déjà ça. Et puis, je ne suis même pas sûre qu'il rentrerait dans la petite cabane...

-Ceux qui nous ignorent sont Dream que tu connais, Hope et Spidy qui contrairement à son nom passe plus de temps à dormir qu'à courir.

J'essaye de retenir les noms. Chacun vis sa vie comme il l'entend. Peu semblent se soucier de nous. Ça n'est pas plus mal à vrai dire. Je ne saurais pas quoi faire s'ils se jetaient tous sur moi. Peut être que Gryff et Lotus me sauveraient ? Je l'espère en tout cas...

-Et voici, Machin et Zip, lui tu l'as sûrement déjà vu dans la salle commune il aime bien se cacher derriere le service à thé. Celui qui se cache, je ne te conseille pas trop de t'approcher il viendra tout de suite, c'est Gremly ou Grognon comme tu veux. Et puis les derniers tu les connais. Rox et Rouky. Voilà bienvenue chez moi, je te sers quelque chose tu sembles avoir encore froid?

Oh. Bon, je ne vais jamais réussir à retenir tous les noms en fait. Mais bon, c'est pas comme si j'allais les croiser souvent ! Alors bon, tant pis. Puis elle me propose à boire. Je demanderai bien un chocolat chaud mais je ne sais pas si elle a ça en stock. Et loin de moi l'envie de l’embarrasser. Alors je vais utiliser une autre méthode. Une plus simple...

- Merci ! Tu as une belle petite troupe !
Je veux bien... Qu'est-ce que tu peux me proposer ?


Subterfuge pour savoir ce qu'elle possède avant de demander ce qui me plait. Je souris. Regarde les animaux. Me rend compte que je l'ai tutoyé puis oublie l'idée avant même d'être embarrassée en voyant les deux fléreurs s'amuser ensemble. Je souris d'autant plus. Je suis contente pour mon petit fléreur. C'est sans doute une belle amitié qui démarre pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Sur la grande pelouse

Message par : Invité, Sam 3 Mar 2018 - 12:47


Pas de réponse depuis plus d'un mois, je pique le sujet !

RP privé avec Loredana

Je grommelai dans ma barbe inexistante en parcourant le parc, direction la forêt interdite. Non mais vraiment, pourquoi c'était si compliqué de faire du feu avec une baguette ? Je veux dire, en cours de sortilège j'arrive facilement à en faire quand c'est pas ce qu'on me demande, et là quand je trouve enfin le bon sort et bah ça marche pas, pire, ça explose ! Alors j'espère que l'autre a les compétences nécessaires parce que moi je pouvais pas faire de miracles. J'arrivai à la lisère de la forêt. On était en plein après-midi, et il n'y avait personne dans le parc. La plupart des élèves étaient en cours ou faisaient leur devoir. Moi j'avais déjà tout fini. Elle était pas si impressionnante que ça cette forêt. Juste une multitude d'arbres. Ouais, une forêt normale quoi. Puis de toute façon j'irai pas bien loin vu que j'avais donné rendez-vous à mon cobaye du jour à lisière. En attendant sa venue, je commençai à ramasser des brindilles pour les amasser dans un tas. L'autre m'aiderait à les porter. Bah ouais, j'allais quand même pas faire tout le boulot !
Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Re: Sur la grande pelouse

Message par : Loredana Sparks, Lun 5 Mar 2018 - 17:41



C'était un jour de semaine, en plein après-midi. La Gryffondor n'avait pas cours à cette heure-ci et elle en avait profité pour aborder une première année à Serpentard qui apparemment avait un certain don en Divination. Loredana n'avait pas vraiment confiance en ce genre de méthode, mais elle n'en restait pas moins une jeune femme curieuse et ouverte à toute sorte de pratique. Ainsi, quand elle avait entendu que quelqu'un cherchait des cobayes, elle n'avait pas hésité et s'était présentée.
La jeune fille lui avait donné rendez-vous à la lisière de la forêt interdite, probablement pour être à l’abri des regards. Loredana n'avait pas perdu du temps pour prendre sa cape d'hiver et sortir dans le parc de l'école. Celui-ci était désert, ce qui était tant mieux, elle n'avait pas envie de passer à travers du monde. Entendre des personnes dire des choses dénués de sens et sans intérêt, c'était très peu pour elle. À mesure qu'elle approchait de la lisière de la forêt, elle pouvait apercevoir la jeune fille en train de récupérer du bois.
Arrivée à sa hauteur, Loredana lui adressa un petit sourire et se présenta afin qu'elle sache qu'elle était sa cobaye du jour.

- Salut, je suis Loredana, tu veux un peu d'aide ?

Sans attendre de réponse, elle prit quelques brindilles, faisant en sorte qu'elles ne soient pas trop mouillées, et les apporta avec les autres morceaux.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Sur la grande pelouse

Message par : Invité, Mar 13 Mar 2018 - 20:28


Je regardai la gryffondor commençait déjà à s'afférer au travail. Et bah, je devais être sacrément charismatique pour qu'on m'aide sans que j'ai à ouvrir la bouche.

-Salut, je suis Robin ! Suis moi on va aller entasser ça un peu plus loin. J'espère que tu sais faire du feu avec ta baguette, parce que j'en suis incapable ! Je commençais à m'engouffrer dans les bois sans chercher à voir si elle me suivait. J'ai vécu toute ma vie dans un orphelinat, je découvre la magie et son monde peu à peu. Mais lorsque j'ai appris qu'on pouvait lire l'avenir, j'ai été fasciné ! J'ai déjà fait quelques prédictions, rien de très extravagants, mais pour autant que je sache, je ne me suis jamais trompée. D'ailleurs tu seras ma première fois en ce qui concerne la lecture des signaux de fumée, donc ne m'en veux pas si je me trompe ou quoi. Bon, ici ça ira très bien. Une dizaine de mètre plus loin du point de rendez-vous, je déposai les brindilles après avoir éclairci un peu le sol. Je sortais un vieux chiffon de mon sac et essuyais le sol avant d'installer comme il faut le bois.

-Bon et bien, c'est quand tu veux. Allume le feu, et ensuite pose ta question !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Sur la grande pelouse

Message par : Invité, Lun 21 Mai 2018 - 2:14




RP libre


Le matin était toujours une de ces périodes de la journée qui la tirait encore du lit sans le moindre grognement. Les grasses matinées auraient tout le temps de venir plus tard, pour l'instant il restait de cette curiosité d'enfance qui poussait à vouloir découvrir le monde dès le petit jour. Alors c'était aux aurores qu'Autumn avait sauté du lit. Il lui avait fallu attendre le début du petit déjeuner pour pouvoir goûter à une tranquillité qu'elle attendait toujours avec un petit goût d’impatience. La proximité des autres lui apportait beaucoup, mais l'absence de moment de solitude se faisait parfois peser. Alors elle enfila ses bottes et attrapa dans sa malle un objet qu'elle n'avait pas sorti depuis longtemps. Hérité de cet oncle un peu étrange à la retraite qui passait ses journées à fabriquer des cerfs-volants avant de les lâcher au vent après s'en être servi un temps.  

Il y en avait de toutes les couleurs, de toutes les formes, souvent abstraites, mais à qui la petite brune et son oncle s'était longtemps amusé à donner des noms, des teintes et des histoires. Alors c'est tout naturellement qu'à son départ, elle avait eu le droit d'emporter avec elle Le Capitaine. Deux rectangles, un bleu et un noir les uns sur les autres aux bordures dorées rappelant les couvre-chefs marins.  Et voilà trop longtemps que le capitaine avait jeté l'ancre, alors lorsqu'elle avait regardé par la fenêtre ce matin, elle avait vu que les conditions étaient toutes réunies. Et c'est non sans appréhension qu'elle se glissait maintenant dehors, empruntant les couloirs à contre-sens. Parce qu'il lui fallait lâcher la corde et laisser le bout de tissu voler un peu. Plus il restait en l'air, plus c'était un peu de la mémoire fuyante de son oncle qui semblait s'ancrer au réel.

Alors c'est avec une pointe d'appréhension dans la gorge qu'elle se met dos au dos et déroule peu à peu la ficelle tout en reculant jusqu'à ce que le capitaine s'élève dans les airs avec autant de fierté que ses homonymes à la proue des navires. Un léger sourire flottait sur les lèvres de l'innocente. Parce qu'ici ou ailleurs, avoir un cerf-volant en main ferait toujours partie de la définition qu'elle s'était faite d'être à la maison.    
Revenir en haut Aller en bas
Chloé Cunningham
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur la grande pelouse

Message par : Chloé Cunningham, Mar 22 Mai 2018 - 12:36


Chloé se réveilla de mauvaise humeur, en ce jour de printemps venteux. Elle entendait la brise siffler contre les fenêtres de son dortoir et faillit s’enfouir sous sa couette ; avant de remarquer qu’un grand soleil contrebalançait ce désagrément. Chloé n’aimait pas le vent. Il lui faisait perdre l’équilibre quand elle jouait au Quidditch, l’empêchait de mettre du gloss pour ne pas se retrouver avec des cheveux collés à la bouche, lui jetait des poussières dans l’œil sans ménagement, bref, le vent était un c*nnard avec elle. Le soleil, par contre… C’était une autre histoire.

Allez, pour une bourrasque il y aura deux rayons de soleil, se motiva la brune, tout en s’habillant. Elle enfila un énorme coupe-vent, des jolies bottines bien chaudes et descendit directement dans le parc. Pas besoin de perdre du temps à petit-déjeuner, tous ses amis dormaient encore, et manger toute seule n’avait aucun intérêt. En plus, Chloé avait un projet pour cette matinée, et elle n’avait pas une minute à dépenser en goinfreries.

Elle allait cueillir des fleurs, des centaines de fleurs et les faire sécher, pour décorer son coin de dortoir. L’idée lui venait d’une publicité sorcière pour un magasin de décoration. La jeune brune avait trouvé la publicité par terre, sous un banc de la Grande Salle, et elle mourrait d’envie de reproduire la déco. Sur le flyer, on voyait une jeune fille sublime allongée dans un lit à baldaquin avec des longues guirlandes de fleurs séchées. Perdues dans ses rêveries éveillées, Chloé se mit à sautiller dans les escaliers, surexcitée par son petit projet. Mon lit sera magnifique. Toutes les filles de mon dortoir seront jalouses et… Cette pensée stoppa net l’adolescente. Elle ne faisait pas ça pour rendre jalouses ses colocataires, pas vrai ? Quoique... Bon, peut-être, mais elle s'arrangerait au moins pour ramasser assez de fleurs pour ses meilleures amies. Tant pis pour les autres, elles n'avaient qu'à être plus drôles.

Haussant les épaules, elle se dit qu’elle aurait tout le temps d’y penser en cueillant ses fleurs. Traversant la pelouse, elle aperçut au loin de splendides buissons de petits bourgeons roses, aux feuilles délicates. Y courant, elle invoqua une paire de ciseaux, qu’elle avait oublié dans sa hâte, et se mit à prélever les plus belles tiges.  Une fois satisfaite, elle leva la tête et vit un plant de roses violettes à sa droite, et se tailla une belle part de fleurs. Au bout d’une heure de son manège, elle possédait un tas conséquent de marguerites, lilas, roses, bleuets et autres fleurs sauvages.

Grimaçant de fatigue, Chloé se dirigea vers le coin de la pelouse où l’herbe semblait la plus douce, et s’y assit en dépliant ses genoux, engourdis à force d’avoir été accroupie. Son dos la lançait également, et elle se massa les côtes. Se rendant compte que certaines de ses fleurs étaient abimées, elle les sépara du groupe avec un petit pincement au cœur de déception. C’était toujours ça de moins. Cependant pas décidée à les gâcher, Chloé se mit à en faire une couronne machinalement, sans trop faire attention. C’était sa mère qui lui avait appris, du temps où elles s’entendaient encore, et les gestes lui étaient restés. Hop, on tisse, au-dessus, la tige par-là, on fait glisser, la prochaine fleur, et on recommence… Ce petit travail manuel lui vida la tête. Quand soudain, une ombre passa au-dessus d’elle. Interloquée, elle leva la tête. Qu’est ce qui pouvait bien voler dans ce coin là du château ? La volière était de l’autre côté, après tout. Était-ce un hippogriffe ? Un aigle ? Le phœnix du directeur ? Ou simplement un hibou perdu ? La chose volant devant le soleil, Chloé était obligée de plisser ses yeux clairs, et ne voyait pas bien. Eh mais c’est… Un cerf bollant ! Bollant ? Ou ballant ? a moins que ça ne soit pâlant ?

Se levant d’un bond, sa couronne inachevée à la main, la jeune fille chercha des yeux le propriétaire de l’engin ailé. Chloé n’y connaissait rien en « cerfs-bollants », mais quand elle était encore à l’école primaire moldue, elle entendait souvent ses petits camarades en parler avec admiration. Elle savait tout juste ce que c’était, car personne dans sa famille n’y avait jamais porté une quelconque attention, aussi en voir un ici, à portée de main l’émouvait beaucoup.

Au bout du fil qui retenait le  « cerf-bollant » se trouvait une petite rousse, probablement une première année, qui avait l’air concentré. Chloé s’avança vers elle à grand pas. Elle avait très envie d’essayer la chose, et était prête à user de toute sa conviction pour. En s’approchant, elle constata que la petite était une Serpentard, ce qui la fit hésiter. Les membres de cette maison étaient censés être d’excellents négociateurs, non ? Oh, au diable les maisons, un peu de gentillesse peut toujours faire des miracles, et elle n’a que onze ans, elle est toute mignonne et… Mince. Perdue dans ses pensées condescendantes, Chloé ne se rendit pas compte qu’elle était déjà en face de la première année, et ce depuis deux bonnes secondes. Se morigénant, elle entama la conversation en priant pour que l’autre fille n’ait pas remarqué le blanc :

- Salut, il est cool ton cerf bollant dis donc. Tu me laisserais l’essayer ?

La petite voix dans sa tête se mit à l’insulter pour tant de banalité. Elle était une Gryffondor par Merlin ! Elle était censée dire des trucs cools, avoir une classe de surfeuse australienne, genre « jamais peur de rien », pas faire des flops devant une fillette de onze ans. Devant la hargne de sa conscience, Chloé voulut prouver à cette dernière qu’elle avait tort et ajouta :

- En échange, je peux… euh… te filer cette couronne de fleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Sur la grande pelouse

Message par : Invité, Jeu 24 Mai 2018 - 17:35


Il faisait beau aujourd’hui, et c’était important de le noter ! Parce que depuis mon arrivée en Ecosse, bah il faisait souvent froid et moche. Je dis pas que lorsque j’étais au Canada, il faisait tout le temps beau et chaud. Mais c’était différent. Au moins, il y avait les étendues de plaines, la mer, la montagne et les lacs : la pluralité des paysages comme compagnie où Terre et Ciel dansent chacun une ronde des sensations et des perceptions. Le jeu de la Nature et des éléments. Là, je trouvais tout un peu gris, un peu froid. Peut-être que je projetais trop mes appréhensions de l’endroit au lieu d’apprendre à le connaître. Mais finalement, plus j’apprenais, plus je devenais anxieuse.
Mais c’est pas pour autant que j’allais abandonner, hein ! De toute façon, Judith me laisserait pas faire. Et je devais bien ça à Noah. Et à tous les autres. Quand je serais grande et que j’aurais fini d’étudier ici, bah je pourrais rentrer ! J’aurais mon propre jardin aussi !

Mais avant tout ça, il y avait une priorité absolue dans mon agenda. Inscrite en gros rouge, avec des stickers, et des marque-pages, histoire que je m’en rappelle.
Je devais voir le Calamar Géant !

J’avais déjà essayé à plusieurs reprises. Avec Cassandre, avec Isolde… Finalement, je me faisais des amis, c’était pas plus mal. Un peu comme une quête initiatique venant d’un roman allemand des siècles passés.

Avec cet objectif primordial en tête et ce beau temps, je m’étais tout naturellement dirigée vers le lac, les devoirs de lecture un peu oubliés. J’aurais encore le temps de faire mon résumé en rentrant, si la bibliothèque était encore ouverte. Ou bien demain. Ou encore le matin avant de rendre les devoirs. Moi ? Procrastiner ? Du tout, pas mon genre. Ça dépendait. Disons que quand ça virait trop théorique sans concret à l’appui, j’avais un peu tendance à décrocher. Et je dis pas ça parce qu’il n’y avait pas d’images dans mon manuel d’Histoire de la Magie, c’est faux.

Bref, j’étais donc partie direction le lac, mais j’avais pas vu le Calamar. Pas encore, du moins : resté optimiste ! Et comme il faisait encore beau, bah j’ai pris un peu mon temps pour flâner, regrettant de ne pas avoir de canne à pêche sur moi, ou encore un potager. Peut-être que juste un pot, et un plante, ça ferait l’affaire ? Je dois demander à qui ? Aux gens de L.E.G.I.T. ? J’irais voir le lutin, ou j’enverrais une lettre. Parce que si on peut faire un jardin collectif dans les locaux, ça serait vraiment génial !

Mais pour l’instant, y avait juste un grand jardin, le parc, et moi dessus, avec mes pieds sans chaussures ni chaussettes. Je les avais volontairement enlevées en sortant, parce que c’était plus agréable. Etre là, comme ça, les pieds dans la terre et l’herbe, le vent dans les cheveux, le regard porté au ciel qui suit les mouvements du cerf-volant…

Je ne m’étais pas vraiment rendue compte que je le suivais des yeux, celui-là. Au départ, rien, puis une tâche qui bouge jusqu’à devenir forme puis reconnaissance. Un cerf-volant !

Je restais un moment à regarder sa danse aérienne, avant de baisser mon regard curieux, histoire de voir qui était au bout du fil. Je remarquais alors une fille, qui devait avoir mon âge, et probablement pas plus. Le clan des premières années à Poudlard n’est pas très étendu, et puis, j’avais pas encore rencontrée d’élèves d’années supérieures qui faisaient un mètre trente (j’espérais que ça ne serait pas mon cas, et que moi aussi, j’aurais le droit à ma poussée de croissance !).

Décidant que c’était le bon moment pour faire connaissance, après ces moments d’introspection, je me mis à courir direction ma camarade, tandis qu’une autre, une plus grande, tentait elle aussi une approche. Hey ! Preum’s !
J’arrivais finalement, un peu essoufflée, mais contente de moi devant la fille. Elles avaient visiblement engagées une conversation, mais tant pis : on pouvait bien discuter à trois !

« - Hey ! L’est super beau ton cerf-volant ! Tu l’as fait toute seule ? Vous vous appelez comment ? Moi c’est Ruth ! »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Sur la grande pelouse

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 13 sur 14

 Sur la grande pelouse

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.