AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Clé de licence Windows 10 PRO à 2,99 ...
Voir le deal
2.99 €
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 15 sur 15
Sur la grande pelouse
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Sur la grande pelouse - Page 15 Empty
Re: Sur la grande pelouse
Lizzie Cojocaru, le  Sam 9 Mar - 12:18

La Gryffondor salue ma performance, et je lui adresse un tour de chapeau imaginaire en me penchant quelque peu en avant. J'aurais sans doute pu en faire apparaître un pour magnifier le geste, mais je crois au pouvoir de l'illusion. Parfois, il faut laisser une place à l'imagination... Bientôt, le balai la taquine. Par chance, elle semble apprécier la farce. Je ne me suis pas trompée sur elle, pour l'instant tout au moins. Un sourire amusé aux lèvres, je lui réponds :
— Sans doute, mais ça paye moins que l'enseignement !


Sans plus d'échauffement, elle vogue vers les astres, ou du moins les airs car nous n'avons pour l'heure su créer d'artefact adapté. Enfin, mes bulles de voyage et navigation savent résister à quelques variations de pression, mais sans doute pas suffisamment pour aller jusqu'à la Lune... A ses rêves, je réplique sans hésitation :
— Je suis éprise de liberté, alors je ne crois pas qu'il soit possible de voler sans rêver. Enfin tu peux fermer les yeux si ça t'aide, mais je trouve que tu perdrais au change dans ce rêve éveillé.


Dans une accélération, je laisse mon corps basculer sur le côté et improvise un cochon pendu, toujours accrochée à mon ami volant.
— Après, j'essaie toujours d'imaginer de nouvelles créations pour étendre les possibilités... Qu'est-ce qui rendrait le vol plus magique encore à tes yeux ?

Peut-être ignores-tu les artefacts que j'ai créé, d'ailleurs. Je peux t'en parler, si cela t'intéresse. Mais je crains de n'avoir su imaginer d'ailes assez fortes pour nous soutenir à la façon dont les oiseaux virevoltent dans les airs.
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Sur la grande pelouse - Page 15 Empty
Re: Sur la grande pelouse
Lizzie Cojocaru, le  Dim 10 Mar - 17:40

L’enfant rêve encore. Je la comprends : j’ai moi aussi la passion des couleurs, des sons et des mouvements. J’aime sentir le monde vibrer avec moi… C’est d’ailleurs pour ça que j’ai créé la potion du pied-vibrant. Terriblement sous-estimée d’ailleurs : c’est beaucoup trop cool de sentir ce qu’il s’apprête à arriver rien que dans le fourmillement des pieds ! Les gens n’ont pas assez de rêve dans leur corps pour comprendre l’intérêt de cette démarche, mais pour moi vivre plus pleinement est une obsession. J’accélère, tournoie, oublie. Ne reste bientôt que le vent, le vent et ses promesses que je pourrais suivre n’importe où.

— Eh, arrête de me vouvoyer Charlotte !

Je lui tire la langue. Charlotte reprend. Elle ne sait rêver les yeux ouverts, et est consciente des déséquilibres que peuvent entrainer les yeux fermés. Je me souviens d’être passée par là. Quoique rêveuse depuis longtemps, il m’est arrivé de perdre pied. Les démons m’ont rongée par le passé. Je me souviens de cette peur au ventre face au monde, après que le monstre nommé Mkrosvk ait fait son apparition sur mon chemin. Je ne pouvais alors plus rêver sans alcool, potions et autres drogues. Je secoue la tête. Je suis contente d’avoir laissé cette part de moi en arrière.

— Ah, voler sans rien serait idéal ! Mais on a pas encore trouvé le sort le permettant. Peut-être que ce sera toi qui le découvriras.


La chute approche, mais je lui laisse une marge de manoeuvre avant d’intervenir. Il faut qu’elle sache qu’elle n’a besoin de rien ni de personne pour rêver. Elle a ça en elle, la jeunette. Son tonneau est assez stylé, et j’en fais un à sa suite pour lui marquer mon soutien, mon respect, et une petite envie d’entrer dans le comique du perroquet aussi. Oui. A présent, quoiqu’elle fasse, je ferais pareil. Combien de temps cela durera-t-il ? Une minute, dix, un journée, trente ? Je n’en sais trop rien. Cependant je sens venir un comique de répétition à ses côtés, car on va les enchainer toutes les deux.

La forêt la fait rêver. Je frissonne. J’étais pareille à son âge, mais depuis, de mauvais souvenirs y sont rattachés. Il y a quelques lunaisons seulement, une élève m’a mordue. Disons que ça limite grandement mes envies forestières… Il n’est pas question de tourner le dos à l’aventure, et je la suis.
— Plus d’un, oui ! Mais le plus beau reste aérien. Il y a quelques années, j’ai été privée de ma vue.

Je ralentis. C’est sorti tout seul.
— Le balai, c’est ce qui m’a aidée à rester en contact avec mes sens, à rêver même quand je ne voyais rien provoquant les sentiments d’émerveillement que j’avais connu jusque là.
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Sur la grande pelouse - Page 15 Empty
Re: Sur la grande pelouse
Lizzie Cojocaru, le  Dim 10 Mar - 21:29

Je hoche la tête. Elle a raison. C’est une belle expression, cette histoire de voir avec le coeur. Je pourrais me la tatouer sur la cuisse en son honneur. Juchées sur nos balais, nous nous jouons de la gravité. Nos pensées sont légères et nos cœurs honnêtes. De temps à autre, une confidence fraie son chemin. Pourtant dans la trivialité de nos figures, on pourrait aussi dire que nous provoquons les divinités du ciel. D’ailleurs, ces derniers nous offrent peu de compagnie. De façon générale, ils sont bien vides aujourd’hui : par delà les nuages, nous ne voyons ni oiseau ni cheval ailé, et encore moins de roi des singes.

Il est facile de parler à Charlotte. J’ai le sentiment qu’elle ne peut que me comprendre. Qu’elle n’est pas une fille qui juge. Derrière ses farces et impertinences, une profonde bienveillance se fait sentir. La lumière qu’elle émet quand elle rit n’est pas sans me rappeler les lucioles. Nous voguons donc par-delà le parc de Poudlard, et surplombons bientôt la forêt interdite. Est-ce son nom qui provoque chez chacun une telle fascination? Aurais-je tant erré dans ces bois si personne ne me l’avait interdit ? Vous savez ce que c’est, l’instinct de contradiction. Le besoin de subversion.

Sa révolte se fait par la peinture, et elle m’inspire déjà. Jouant d’un pinceau, elle m’invite à une navigation artistique. J’y réponds avec enthousiasme.
— Les commerces de Pré-au-Lard font souvent des concours artistiques. J’y ai jamais vu tes oeuvres… T’as une sorte d’antre secret au chateau, ou d’autres personnes y ont aussi accès ?


D’un sourire ambigu, j’accélère à sa suite et range également mon pinceau imaginaire. Si elle veut visiter mes coins de paradis, il est difficile de ne pas s’arrêter sur le terrain de Quidditch… Nous poursuivons notre envolée, et je pointe le terrain dès que je l’aperçois.
— C’est pas très original, mais si on parle d’émerveillement c’est un arrêt inévitable.

J’ai l’oeil qui rêve et les rêves plein les dents. Avec quelques moucherons, sans doute. Cela ne change rien à ma satisfaction à l’idée de lui faire visiter ma maison.
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé

Sur la grande pelouse - Page 15 Empty
Re: Sur la grande pelouse
Contenu sponsorisé, le  

Page 15 sur 15

 Sur la grande pelouse

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.