AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 12 sur 15
Terrain de Bavboules
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre

Re: Terrain de Bavboules

Message par : Maître de jeu, Mer 19 Oct 2016 - 20:24


Le membre 'Lïnwe Felagünd' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Terrain de Bavboules

Message par : Invité, Mar 22 Nov 2016 - 1:29



L’herbe grasse foulée, oppressée par son postérieur. Sorte de métaphore du Vivant opprimée par des trous-du-cul sortit de nulle part ? Probablement. On pouvait faire des métaphores avec tout et n’importe quoi. Preuve en était qu’il venait de finement en faire une facilement. Et le tout, doublé d’une allitération en soufflante. C’était beau, l’art littéraire. Et pis, pour souffler, ça soufflait. Ça soufflait tantôt grave, tantôt aigu. Mais pas dans des tubes. Il ne s’était pas instituer flûtiste… ça sonnait toujours faux, à ce qu’il paraîtrait… Et puis, pour tâter de quelle genre de flûte ? Tant que ces dernières ne contenaient pas du champagne, il avait du mal à y trouver un intérêt quelconque… Et quel champagne ! Pas n’importe lequel ! Les trop sucrés lui donnait le lendemain un terrible mal de crâne. Un truc sourd. Comme une batterie. Sauf que la grosse caisse, c’était lui… Et vlan les timbales dans l’occiput ! Nan, vraiment… Faudrait vraiment songer à limiter la consommation de sucre…
Mais, bon… Face à cette bonne résolution, il se gardait sa petite douceur de côté… Les gnomes au poivre. C’était par gourmandise pour ces petits gnomes, qu’il avait d’ailleurs bien-nommé sa chouette harfang adorée : Poivre ! Comme il ne pouvait réfléchir avec son cœur, il réfléchissait avec son estomac. CQFD.

« - Si je joues bien ?

Il n’en avait strictement aucune idée : personne n’avait jamais voulu jouer avec lui.

Je joue mieux, même !

Il jouait du luth, des coudes, du pipeau, etc.
Comme lui avait enseigné si soigneusement celui dont le portrait se trouvait accroché sur un mur de sa chambre… Toujours sourire pour se sortir d’une situation. »

Gilderoy, mon ami.
Une autobiographie.

Et comme il venait de parler, il se contenta d’un signe, pour saluer sa camarade des tréfonds de chaudron… L’ersatz d’un donjon… Sa préfète… Celle qui, visiblement, aimait bien quand c’était rond, que ça tournoyait, que ça partait en java… Miss Sanders et sa chevelure de moire qui danse, danse, danse, tourne, détourne et s’enfuit, avec ses boules en main…

« - Un plan à trois ? Façon classique ? ça me va.

L'était pas contrariant.

Avant tout, disposer ses boules correctement sur la surface plane.
Faire attention à ce qu’elles n’entrent tout de suite en contact avec les autres.

C’est parti !

Oui, il aurait pu trouver mieux comme phrase d’accroche.
Mais bon, il n’était pas un distributeur de répliques, non plus. »

Prière d’insérer un gallion dans la fente.

Pouffant face à tant de grivoiserie tacite, il se positionna, puis déchanta.
L’autre, le malotru, avait touché une de ses boules d’entrée de jeu !

Il rougit, il pâlit, il verdit à sa vue.
Mais, en toute situation : sourire. Montrer l’ivoire des bijoux du palais, histoire de garder la face
Crispée.

__________

Face – L’aristocrate se prend le jus éjaculé de la boule dans la face. Et en plus, c’est malodorant.
Pile – De la chance, il en a ! Nul liquide ne sortit de la boule et, satisfait par ce retournement, il soupire et avise sa camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Terrain de Bavboules

Message par : Maître de jeu, Mar 22 Nov 2016 - 1:29


Le membre 'Asclépius Underlinden' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pile ou Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Re: Terrain de Bavboules

Message par : Keira Sanders, Sam 3 Déc 2016 - 17:55


« J'penserai qu'on serait plus, » se plaina-t-elle avant toute chose. Le bal avait été ouvert par Lïnwe. A peine les hostilités lancées, la brune se demanda déjà pourquoi elle avait décidé de prendre part au jeu. Elle fut notamment surprise de voir des blasons de l'élite sur ses deux camarades. Finalement, elle savait ce qu'ils apprenaient lors de leurs soirées privées : à toucher des boules. La préfète ne regrettait pas de ne pas faire partie du cercle. Elle n'avait nul besoin d'un badge supplémentaire pour exprimer sa supériorité aux communs. Ces deux-là n'avaient pas l'air très communs, diriez-vous. Surtout Asclépius. Il avait quelque chose d'étrange. Ou peut-être que c'était juste lui, l'étrange. Keira n'était juste pas capable de mettre le doigt sur ce qui la titillait.

Dès le premier tour, Lïnwe avait touché une des boules de monsieur-teint-malade. Celui-ci se prit un joli jet en pleine face. L'odeur était encore pire que ce que la brune avait imaginé. En un rien de temps, c'était son tour. Elle n'avait même pas vraiment compris les règles du jeu, mais sa fierté l'empêchait de demander de l'aide. Elle fonçait toujours dans le tas : ça passait ou ça cassait. Si elle faisait une bêtise, ils n'allaient de toute façon pas la jeter à l'eau. Elle serra la sphère mauve entre ses doigts, s'avança, et jeta en espérant qu'elle visait aussi bien qu'elle savait râler.

1- La boule passe dans le cercle, mais ne s'arrête pas... Elle roule, roule, et roule... et se retrouve des mètres derrière le terrain. Fail, Keira.
2- Son nom de joueuse lui allait comme un gant : fallait vraiment être Boulette pour toucher sa propre boule.

3- Une boule de Lin'corne est touchée. Plus qu'à espérer qu'il s'en prenne plein la face.
4- Comme si Plante en pot ne sentait pas assez mauvais, voilà une autre de ses boules touchées !
Revenir en haut Aller en bas
Emily Lynch
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Terrain de Bavboules

Message par : Emily Lynch, Sam 3 Déc 2016 - 18:36


Dé pour Keira Sanders
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Terrain de Bavboules

Message par : Maître de jeu, Sam 3 Déc 2016 - 18:36


Le membre 'Emily Lynch' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Terrain de Bavboules

Message par : Lïnwe Felagünd, Jeu 8 Déc 2016 - 17:03


« Je joue mieux, même ! » lui avait dit le jeune puceau. Sourcil arqué. Mine réjouie. Il avait l'air d'être sûr de lui en plus ! Lïnwe avait hâte de voir cet étrange bonhomme jouer. Il lui inspirait une tapisserie de l'école. Un vieux sonophone de salon. Ou un héros de conte populaire. Quelque chose d'incroyablement loufoque. Fascinant d'une part. Et intemporel aussi. Oui, intemporel. Pas comme ses bavboules qui prenaient cher. Elles étaient plus qu'éphémères.

On ne saurait dire si les petites billes sorcières se victimiser entre elles ou si la dextérité des joueurs était hors-norme, mais il était certain qu'Asclepius Underlinden était touché lorsque l'irlandais percuta l'une de ses boules pailletées. Il marmonna un « Allez salut ! » satisfait. Pour lui-même. Content d'avoir dégommé la fierté de ce Personnage. Mais il fronça les sourcils lorsque l'autre joueur, la Préfète là, toucha également une boule du jeune homme. Elle avait l'air d'être assez grincheuse et morose d'être ici. Une histoire de boules, peut-être.

Clin                                                                                                                            d’œil.
En direction du Serpent-bouffon.
Clin                                                                                                                            d’œil.

Une invitation sûrement. Une invitation à son extermination bavbouliesque.
Il avait perdu presque la moitié de ses vies. Car ils en avaient quatre au total. Ce qui est appréciable pour se préparer psychologiquement à mourir.

Un petit regard en direction du cercle. La piste de danse devenait peu à peu colorée par le sang unique d'Asclepius. Des paillettes plein la terre. Humiliation ou modération ? Qu'en était-il de Keira. Un combat loyal ou équilibré ? Dépouiller le premier et affronter la seconde. Le Lion était Roi dans cette arène. Face à un Serpent grognon. Et un mec bizarre. Qui ne rentrait sûrement pas dans une catégorie.    

Ouais. Hors-catégorie.
Celui-là.


Pile : Miss Sanders a visé juste. Précision et délicatesse.
Face : La boule frôle sensuellement celle de Mister Underlinden. C'est un tango.
Mais pas un pas de travers.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Terrain de Bavboules

Message par : Maître de jeu, Jeu 8 Déc 2016 - 17:03


Le membre 'Lïnwe Felagünd' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pile ou Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Terrain de Bavboules

Message par : Invité, Mer 14 Déc 2016 - 23:44



Splatch, fait la première boule qui bave,
Splatch, fait la seconde qui la rejoint,
Pschit, fait le serpentin.

Il rit, la face rosée, dégoulinante et puante de ce liquide magique et pailleté. Ce sang de bavboule… Souvenir malodorant d’un jeu pour sorciers. Enfants.
En fait, c’était pas bien compliqué : on prend une situation, puis on la distord, quelque peu. En fait, c’est pas bien compliqué : on prend une musique, puis on décale chaque note. En fait, c’est pas bien compliqué : on prend un devoir, et on change la note en traçant un autre trait de plume par-dessus. En fait, c’est pas bien compliqué : on prend une chanson, et on change les paroles. En fait, c’est pas bien compliqué : on remplace l’alto par un violon. En fait, c’est pas bien compliqué : on arrête les pincements, pour des frottements. En fait, c'est pas bien compliqué : on annule la rhétorique par des hésitations. En fait, c’est pas bien compliqué : on prend une boule, et on la fait taper dans l’autre. En fait, c’est pas bien compliqué : il s’en était pris plein la face.

Alors, le rythme va un peu plus doucement. La batterie qui s’emballe pas, et le piano, magifié, qui alterne entre un la et un mi. Dam. Dam. Dam. Dim. Dam. Dam. Dam. Dim. Dam. Dam. Dam. Dim. Ça, c’est le piano. Pour la batterie, c’est davantage; doum, doudoudoum. Doum. Doudoudoum. Doum. Doudoudoum. Doum. Doudoudoum. Et ça recommence. Les deux ensembles, dans une confusion de dam, de dim, de doum, de dam, de dim, de doudoudoum. De choc, d’entrechoc, de contrechoc, d’envoi, de renvoi, de retour, de détour et de tours… Ne visse. Certainement pas la serrure. Qui a déjà vissé une serrure, ici ? Ni les boules. A moins d’en avoir un, supersonique. Auquel cas, pas possible de faire en sorte que le liquide pailleté regagne cette petite sphère jouasse.

Puis, y a un gusse, qui trouve ça intéressant, de parler d’yeux bleus, et d’un pot de confiture. Puis des palpitations du cœur, de la musique, du tempo, de cette boule qui est morte sur sa face, et dont le suc d’existence retrace les sillons douloureux de son faciès de consanguin.

« - Doum. Doum. Doum. Dadoubim. Doum. Doum. Doum. Daboudim. »

Oui, entre-temps, le tempo a changé.
Et ça l’amuse, beaucoup.

Il dodeline, de la face, prêt à jouer au bilboquet avec sa tronche, passant de la préfète ronchonne, qui en tâte, toutes sortes, de boules, et de l’autre gars qui a l’air de s’amuser aussi.
Et l’autre, qui continue de parler, de voyager à New-York. C’est là, qu’y avait le ciel dans les yeux.

Peut-être.

Un rire, qui effleure sa cage thoracique : c’est feutré, comme s’il avait peur de réveiller le xylophone près des poumons, ou de briser la respiration du vent. C’est doux, comme le geste qui suit : le lancer de sa bavboule-attaque, tranquille, comme s’il la lâchait du bout de son arachné.

________________

1- Doum, badoum, dim, dam, à Keira d’entrer dans la danse.
2- Ba, dadam, didoum, dam, au comparse de l’élite de donner le « la »
3- Pshit, la, la, si, do, à lui de guider l’orchestre
4- Note en suspension dans l’air. Silence.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Terrain de Bavboules

Message par : Maître de jeu, Mer 14 Déc 2016 - 23:44


Le membre 'Asclépius Underlinden' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Re: Terrain de Bavboules

Message par : Keira Sanders, Sam 14 Jan 2017 - 14:59


A vrai dire, la brune n'avait pas tout suivi. Tête ailleurs, très loin là-haut dans le coton du ciel - elle avait d'autres idées à fouetter. Tandis qu'elle entendait vaguement chanter à son côté, ses pensées dansaient une véritable valse sur le rythme de l'interrogation. Trop grand nombre de questions et de pourquoi restaient sans réponses, ou même encore le contraire pour certaines. Devait-elle faire ça, ou plutôt agir comme ci, comment nommer ce sentiment qu'elle ressentait, le ressentait-elle vraiment, pourquoi était-elle là en ce moment à jouer à un truc qui ne l’intéressait pas, pourquoi avait-elle ces impulsions regrettables et regrettées, et finalement, pourquoi se prenait-elle la tête sur tout ça en même temps ? Sa tête bouillonnait métaphoriquement de ces questions et ces idées.

Elle crut comprendre que monsieur le noble s'était encore pris du jus dans la face - elle n'était pas si nulle, pour une première fois au jeu - en lui jetant un rapide coup d’œil vide et déconcentré, avant de repartir direction les nuages. Ce n'était pas encore son tour, n'est-ce pas ? Elle pouvait encore penser librement, s'évader dans son bocal trop plein. Juste le temps que le chanteur lance sa boule. Allait-il prendre sa revanche ? La Serpentard regarda la boule partir de sa main, se mouvoir brièvement dans les airs avant de frapper le sol et de rouler, rouler, rouler et puis - boom. La boule en percuta une autre, une de sa propre famille, de ses couleurs, de son ethnie. Ce joueur avait vraiment du talent pour se ridiculiser.

Face – Avec tout le jus qu'il se prenait, on pourrait bientôt faire un cocktail.
Pile – Dommage. La préfète avait bien envie de le regarder devenir martyr une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Terrain de Bavboules

Message par : Maître de jeu, Sam 14 Jan 2017 - 14:59


Le membre 'Keira Sanders' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pile ou Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Terrain de Bavboules

Message par : Lïnwe Felagünd, Lun 16 Jan 2017 - 23:58


Ne l'écoutait-il donc pas ? Pas une réponse à ses provocations. Ses bouches envenimées par le silence ne s'enflammeraient-elles donc point ? Ceux sont des Serpentard bien trop taciturnes. Leurs lèvre introverties, renfermées dans leur bouche. Le visage feutré, comme un masque et un vent d'été. Le faciès indolore et inexprimable. Mais ch*iant ! Ch*iant, bordel.

On ne nous avait pas dit que les Verts étaient brise-temps.
Hmmm. Ça veut dire quoi ?
Laisse tomber... joue.


Mais bon, il s'éclatait bien quand même, le bouffon. Enfin, tant qu'il gagnait. Et qu'ses boules n'étaient pas terrorisées. Le mec en face, prenait tellement cher qu'il en venait à s'auto-éjecter de cette guerre amie. « Échec. » prononça l'irlandais tout haut. L'avait-il dit trop fort ? Haussant les épaules, il passa en revue les détails de ces deux compagnons de jeu. L'Underlinden, lui, était le jouvenceau qu'on qualifierait de puceau bien poilant ! Un jeune homme fantasque marchant sur les nues et les vices. C'est aussi une bonne tête, pour le savoir, le caprice et la défaite. Le fayot. Et puis, il y a cette Préfète encore moins bavarde. Ayant au moins le mérite de parler avec pertinence. Réservée, surdouée ? Mal-aimée, renfermée ?

— Regard en biais.
Moment de doute. Réflexion.
Intensité palpable.
Yeux rassurés. Elle ferait l'affaire.

Et petit à petit, comme une graine et son engrais et l'eau qu'on y met, et le soleil, toute la bonne volonté le convinrent à se rendre à l'évidence. Le chiffre trois en témoignait également. Cet effectif plus que totalement harmonieux. Bien plus. La perfection-même. Ils étaient une pure team. Une pure team. Le Destin les avait lier en tout point. Leur rencontre, inévitable.

Il fallait les vendre, ses morceaux de viandes. Il fallait leur donner du rêve. Par habitude, ou par réflexe, on n'aurait jamais ô jamais osé. Pas même contre un dos de cabillaud. Mais il avait comme une intuition. Un bon flaire, qu'il ne fera qu'enrichir de saveurs et de parfums d'atmosphère. « Vous savez, vous avez de belles boules. Et ça me plaît. Ça ne vous dirait pas de fonder le Club Officiel de Bavboules de Poudlard ? La Relève des Bavbouliens, en soi. Asclepius tu pourrais être, et bien disons le Trésorier. Oui le Trésorier, c'est ça. Et toi... euh... la Mascotte ? C'est intéressant. » alea jacta est. L'âme d'un marchand de poisson. Pané. Bien pané.

Passe ou passe pas ?
Passe ou passe pas ?
_________________


1- fail (la boule-attaque touche que dalle)
2- touche une boule de Plante-en-pot
3- touche sa propre boule
4- touche une boule de Boulette
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Terrain de Bavboules

Message par : Maître de jeu, Lun 16 Jan 2017 - 23:58


Le membre 'Lïnwe Felagünd' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Terrain de Bavboules

Message par : Invité, Mer 18 Jan 2017 - 11:27



« - Il faut que je vous avoue quelque chose… »

Mouchoir brodé dégainé de la manche, tandis qu’il éponge, tapotant, tâtonnant de ses manières précieuses, le front sale, dégoulinant, puant, n’osant s’attaquer aux bouclettes.

« - Je ne suis pas un très bon joueur de bavboules.
C’est un peu comme au Quidditch.
Quoique… Maintenant, j’arrive à taper dans des trucs. Mais je ne sais pas viser. Ce sera pour un prochain entraînement…
»

Il sourit légèrement, tandis qu’il tamponne ses paupières, histoire de ne pas continuer la défaite éclair avec du liquide puant qui lui tombe des cils.

« - Mais, malgré tout…

Un sourire de connivence sur la face détrempée, tandis que le pétillement de son regard pailleté boule toujours de Felagünd à Sanders.

Oui, on pourrait être le club des Bavbouliens retrouvés ! Je serais le pire joueur de l’histoire de ce club, mais je pourrais tâter des bourses, tout autant que des boules ! »

Et sur ces mots un peu jouasses, un peu cocasses, un brin, ouhla, si peu convenasse, le voici qui s’esclaffe. Petit rire sans gloussement, mais amusement désormais permanent. Petite flamme de briquet dans le cœur, aussi, de savoir qu’on voulait bien de lui dans une équipe, malgré ses performances… Peut-être avait-il des qualités à défendre, finalement ?

Il sourit, il soupire, il se reconcentre, sur les boules qui dansent. Il ne lui en restait plus qu’une. Une seule, pauvre et misérable… Sa défaite aura été express, même s’il ne voulait pas y croire, parce qu’il voulait toujours jouer. Entre les coups qu’il se tirait à lui-même, ceux de la préfète, et ceux de l’élite… Ouais… Bien belle l’élite…

« - Vous croyez qu’on pourrait avoir Kholov en sponsor ? Ou un autre ? Faut pas un sponsor pour ce genre d’association caritative que nous sommes ? »

C’était le Trésorier qui parlait. Ne lui manquait, que sur le nez, qu’il avait fort perché, de petites lunettes en fer forgée. Pour se parer, à la mode gobeline et embrasser ainsi, des illusions tout en praline (c’était pour la rime).

______________________

Face – Il se voile la face. Pas envie de voir le massacre, d’être consacré dans sa nullité boulesque. Mais, pas de crachat à la face. Garderait-il un peu d’audace ?
Pile – Pile ce qu’il lui fallait, pour partir en beauté. Quatrième boule éliminée, le voici affaissé. Une Blitzkrieg qu’il n’avait pas vu passer.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Terrain de Bavboules

Message par : Maître de jeu, Mer 18 Jan 2017 - 11:27


Le membre 'Asclépius Underlinden' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pile ou Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Terrain de Bavboules

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 12 sur 15

 Terrain de Bavboules

Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.