AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 3 sur 7
Devant un monument moldu
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Morgan Delaube
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Devant un monument moldu

Message par : Morgan Delaube, Ven 29 Avr 2016 - 20:40


Je continuais mes allées et venues. J'étais passé du côté moldu, sait-on jamais que ces idiots ait eu l'idée de le mêler à ça. T'façon, j'avais rien à faire, et ma condition de Loup-Garou m'avait permis de développer une capacité à rester éveiller toute une nuit. Bon, j'prenais quand même de quoi grignoter pour garder un peu d'énergie, mais voilà quoi.

Fin bref, perdu dans mes pensées, je continuais tout droit, jetant néanmoins quelques coups d’œil. L'air était certes plus frais qu'en France, mais j'avais fini par m'habituer. N'empêche, j'avais rangé ma cape noire pour une tenue plus classique. Fallait pas non plus que je sois trop visible de ce côté là, sinon j'étais dans le caca. Je levais la tête pour découvrir Big Ben, planté là en plein milieu de mon chemin. J'étais allé grave loin. Mais j'avais bien fait, parce qu'à ses pieds trônait une affiche. Parfait, j'allais pouvoir me défouler.

Baguette dans ma manche, je lançai discrètement un #Repello Moldum Minima pour faire fuir les quelques passants encore présents. Une fois seul, je me laissai aller dans un beau délire artistique. En quelques minutes l'affaire fut pliée et je m'en allais en annulant mon sort. Les moldus allaient avoir une belle surprise.
Voici à quoi ressemble l'affiche maintenant :

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jade Wilder
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Devant un monument moldu

Message par : Jade Wilder, Dim 1 Mai 2016 - 21:43


Beautiful Liar part.1
Post Unique avec Amy Shields
LA d'Amy accordé


Jade le traquait depuis plusieurs semaines. Plus le temps passait et plus elle se rapprochait de lui, de sa vengeance. Un objectif bien loin des idéaux normaux de l'Italienne d'ailleurs, mais quelle importance ? Elle attendait ce moment depuis des années. Celui où elle se retrouverait en face de celui qui avait détruit sa vie et ce moment.. où elle détruirait la sienne.

Londres, au coeur de ses recherches. Il habitait bel et bien Londres, alors que la maison familiale était alors en Italie. Quelque chose clochait, n'était pas logique, et l'adolescente comptait bien trouver quoi. Elle s'était levée tôt ce matin là pour trouver des réponses et pour la première fois elle allait se confronter directement à son passé. Elle pouvait obtenir des informations, mais pour ça elle allait devoir interroger quelqu'un. Elle n'avait jamais fais ça. Et elle aurait préféré ne jamais avoir à le faire d'ailleurs, mais la vie nous mène parfois à des chemins qu'on aurait jamais cru possibles. Et pourtant, la voilà, suivant cet homme, sa cible. Il ne s'agissait pas du tueur, ça elle le savait. Mais il le connaissait, lui avait forcément parlé à un moment ou à un autre. Cet homme avait fournis l'arme. Il était tout aussi coupable que celui ayant appuyé sur la gâchette, c'était ainsi que Jade tentait de justifier ses actes à venir. Des excuses, des excuses, toujours des excuses. Ce n'était pas elle tout ça, elle n'aurait pas dû agir de cette façon. Pourquoi ne pas conserver ses petites habitudes de bonne élève sans soucis ? Question à laquelle elle n'avait aucune réponse, bon sang. Il y avait de quoi être furieuse. Oui oui, furieuse contre elle-même. Colère qu'elle reporterait alors sur l'homme qu'elle suivait depuis qu'il avait quitté son domicile. Et où se retrouvait-elle ? Devant Big Ben bien sûr. Depuis qu'elle était à Londres, Jade n'avait jamais visité ce monument pourtant célèbre et voilà qu'un sombre dessein l'y emmenait comme par magie. Ironie quand tu nous tiens.

Pas question de faire du tourisme cependant, l'autre avançait vite. Le manque de sommeil n'aidait pas beaucoup pour suivre quelqu'un, rester attentive sans se faire remarquer, parfois rester à un même endroit durant plusieurs fichues minutes. L'homme s'était arrêté, alors elle-même ne pouvait pas bouger. Il y avait plusieurs personnes dans le coin, impossible de faire quoi que ce soit tant qu'il ne serait pas seul. Mais là, il y avait quelque chose qui pouvait apaiser son impatience. Une autre affiche, le même genre que celles que la blondinette avait déjà remises au goût du jour. Sauf que celle-ci avait déjà subis un changement et l'Italienne aurait presque fait une éloge à celui qui avait réalisé cette oeuvre d'art. Seul défaut, elle avait peine à ne pas éclater de rire. Mais ça, c'était une autre histoire.

Enfin, après de longues minutes d'attente, il semblerait qu'ils soient seuls. Cela ne durerait pas, Big Ben était un lieu des plus fréquentés, alors il fallait qu'elle tente sa chance au plus vite. Inspirant lentement, Jade fit glisser sa baguette de sa manche, déterminée - enfin plus ou moins - à aller jusqu'au bout. Comme animée par une énergie inconnue, la blondinette s'avança vers celui qui détiendrait peut-être la véritable identité de son assassin.. avant que soudain, une main inconnue ne soit plaquée sur sa bouche et qu'elle ne soit entrainée vers l'arrière, rejoignant sa cachette. Par la même, elle perdit de vue son objectif. Bordel de zut, qui !? N'arrivant pas à se libérer, l'Italienne entendit cependant une voix qu'elle reconnut. Trop bonne mémoire auditive. Amy. Mais avait-elle deviné ses intentions ? Ça n'était pas bien difficile à deviner en même temps. Malheureusement, la demoiselle n'eut pas plus le temps d'y réfléchir, Amy transplanant alors avec elle, sans que l'Italienne ne sache leur destination.


~ Fin du RP ~
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Luia Luminos
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Devant un monument moldu

Message par : Luia Luminos, Sam 28 Mai 2016 - 15:23


Rp avec Arcturus Madverier

Luia était Auror depuis un moment déjà et alliée des Phénix depuis quelques temps. Elle adorait son boulot, elle avait quelques amies et voyait sa famille de temps à autre. Mais il lui manquait l'amour, une des choses essentielles de la vie, que cette dernière soit sorcière ou Moldue.

Elle se plongeait donc dans son travail mais de trop. Pourtant, il y avait bien un des autres Aurors qui lui plaisait. Arcturus dit Arc. Luia le trouvaiat assez bien pour elle mais il était au Ministère que depuis peu et elle n'osait pas, malgré son caractère assez extravertie en plus d'être sérieux et travailleur, l'aborder en dehors du travail. Pourtant, elle avait bien aimé pouvoir juger son travail à Poudlard et aussi pouvoir l'admirer un peu. Mais elle ne le disait pas, personne ne le savait.

Ce soir-là, après le travail, elle quitta sa robe de sorcière et, avant de filer chez elle, se mêla aux Moldus de Londres pour méditer et réfléchir. Elle traversa la ville, mal à l'aise, non pas de réfléchir mais de se mêler à ce gens. Elle n'avait rien contre eux mais elle avait peur de faire un faux pas et de se trahir.

Elle se retrouva alors devant un monument Moldu inconnu, seule. Elle était perdue et ne savait même pas comment retrouver le Chemin de Traverse puis l'Allée des Embrumes... Elle resta là, désespérée que quelqu'un, si possible un autre sorcier, vienne l'aider...
Revenir en haut Aller en bas
Arcturus Madverier
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Devant un monument moldu

Message par : Arcturus Madverier, Dim 29 Mai 2016 - 0:56


La journée se terminait lentement au Ministère, Arcturus terminait de mettre de l'ordre dans ses affaires avant de se préparer à rentrer chez lui. Il lui tardait de retrouver Madverier Estate ainsi que de se faire servir un bon gros steak bien cuit, voire même un peu plus cuit que d'habitude avec quelques bonnes pommes de terres, une petite sauce au poivre ou bien de la béarnaise...Oh oui, une bonne entrecôte...Il pouvait presque la sentir sur son palet...Il avait une faim de loup, ce soir. Il termina de ranger son bureau et de boucler ses dossiers qu'il rangea dans ses tiroirs fermés à clé. Il se leva et quitta l'étage du service des Aurors pour se rendre dans le hall, désert à cette heure-çi. Seul restait Ernie Walls, le concierge cracmol qui cirait le sol dallé.

- B'soir, m'sieur Madverier. Dit-il en levant une main amicale.

- Bonsoir, Ernie...Répondit Arcturus sur un ton froid et presque dédaigneux.

- Y fait bon en ce moment, vous trouvez pas ?

- Je ne fais pas attention au temps qu'il fait, mais à celui qui passe, Ernie... Dit-il comme pour clore cette conversation.

Arcturus sortit du Ministère par l'entrée des visiteurs et se rendit dans les rues de Londres. Il aurait pu transplaner pour se rendre chez lui mais malgré l'heure tardive, les rues étaient encore très animées et emplies de passants. Il préféra passer par des chemins et des rues moins pleines à craquer et traversa Tombscroft Avenue pour arriver devant un des nombreux monuments aux morts moldus liés à la Seconde Guerre Mondiale. Ah ces moldus et leurs joujous en acier...Ils n'auront de cesse de se servir d'objets aussi futiles et disgracieux pour semer la mort...Arcturus regrettait la faste des temps anciens, où les différents se réglaient à la lame et que les hommes en passaient d'autres sur le fil de l'épée...C'était une époque plus élégante, plus riche et civilisé...Ce monde était un vrai dépotoir et ces pauvres sculptures de pierres à la mémoire d'individus sans talents magiques n'était ni plus, ni moins qu'une énième tâche dans le décor...Il essaya de passer rapidement à coté, lorsqu'il remarqua une jeune femme qui semblait perdue, Arcturus regarda de plus près et il la vit, elle...Luia...Que faisait-elle ici ? Elle avait quittée le service, il y a plus d'une heure. Arcturus décida de s'approcher pour la rassurer, voyant clairement qu'elle était totalement désemparée.

- Luia ? Est-ce que ça va ? Tu n'arrives pas à te repérer ? Demanda-t-il poliment en arrivant à sa hauteur.
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Devant un monument moldu

Message par : Luia Luminos, Lun 30 Mai 2016 - 22:41


Luia était perdue devant un monument Moldu. Un des ceux dans elle ne savait pas ce que c'était en plus... Un truc bizarre d'acier qui semblait commémorer quelque chose . Et, comme c'était dans le secteur Moldu, impossible de se repérer, surtout qu'elle n'était encore jaais venue dans ce quartier avant. Elle avait beau être extravertie et Auror, là, elle était totalement paniquée.

Tout à coup, quelqu'un s'approcha d'elle. Elle faillit prendre sa baguette dans la poche du vêtement Moldu qu'elle avait sur elle mais se rappela être dans un quartier Moldu donc entouré de gens sans pouvoirs magiques normalement. De toute façon, elle reconnut très vite ce quelqu'un. C'était le fameux Arctuus. Vous savez, ce collègue qui ne la laissait pas indifférent. En arrivant à sa hauteur, il lui demanda:


- Luia ? Est-ce que ça va ? Tu n'arrives pas à te repérer ?

Luia tenta de contenir son angoisse, son désemparement, etc. Après tout, elle était Auror. Et depuis plus longtemps que son collègue en plus... Une fois que ce fut fait, elle lui répondit:

-Arcturus... Ca va. Je suis juste un peu perdue. Je n'étais jamais venue dans ce quartier Moldu avant. Je méditais et réfléchissais et je suis arrivé ici. Mais impossible de retrouver mon chemin pour l'Allée des Embrumes où j'habite.

Elle s'arrêta deux minutes puis ajouta:

-Pourrais-tu m'aider?

Après tout, il lui plaisait bien donc autant en profiter pour apprendre à faire connaissance (voire même plus), non?
Revenir en haut Aller en bas
Arcturus Madverier
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Devant un monument moldu

Message par : Arcturus Madverier, Mer 1 Juin 2016 - 16:06


La jeune Auror fût soulagée de la présence de son collègue. Arcturus lui tapota l'épaule de façon affective et chaleureuse avant de reprendre la parole.

- Ah, toi aussi, tu te sens pas à ta place chez les moldus ? Je dois admettre que se perdre dans Londres est parfois une véritable plaie...Mais bon, comme je transplane, c'est plus simple.

Cela l'amusait dans un sens d'être de nature secourable envers cette curieuse demoiselle en détresse. D'ailleurs, il y repensa : Luia ne savait pas transplaner ? Il est vrai qu'il serait bien plus simple pour elle de transplaner chez elle à la sortie du Ministère mais visiblement elle rentrait chez elle à pied...Il est vrai que l'air frais en début de soirée était toujours très vivifiant mais l'Allée des Embrumes n'était pas vraiment à coté du Ministère et faire le trajet à pied devait être assez long matin et soir...Mais si Luia aimait marcher, pourquoi pas ? Arcturus eût un petit sourire tandis qu'il sentit une goutte d'eau tomber sur le sommet de son crâne puis une autre, puis une autre, encore une autre et ainsi de suite. La pluie commença peu à peu à tomber. Arcturus vit un peu plus loin sur la place, un restaurant qui était encore ouvert malgré l'heure tardive. La pluie se mit à tomber de plus en plus fort et Arcturus prit la main de Luia et courut à l'abri. Il entra dans le restaurant avant d'être accueili par un des serveurs.

- Bonsoir, monsieur, une table pour deux ?

L'Auror regarda le moldu en joli tablier blanc et avec un bel ensemble gilet, noeud papillon, puis il regarda Luia et sentit son ventre qui criait famine à n'en plus finir...Oh oui...Il se rappela soudainement qu'il crevait la dalle...

- Euh...oui s'il vous plait !

Le serveur les fit entrer dans une immense salle à semi-pleine avec plusieurs personnes qui dinaîent , buvaient un coup ou discutaient entre eux. Le moldu installa Arcturus et Luia à une table située au fond de la salle.

- Puisqu'on y est, autant manger et je te le dis tout de suite : Je paye, c'est non négociable.

Pour une fois qu'il pouvait avoir une relation sociale en dehors du boulot...mais il était assez bizarre pour lui de se retrouver avec Luia hors du bureau...C'était grisant.
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Devant un monument moldu

Message par : Luia Luminos, Ven 3 Juin 2016 - 14:37


Luia venait de dire que ça allait en voyant Arcturus. Elle avait dit être perdue dans ce quartier Moldu où elle ne venait jamais avant. Elle avait même dit ce qu'elle faisait soit méditer et réfléchir avant de débarquer ici. Mais elle ne retrouvait pas son chemin vers l'Allée des Embrumes où elle habitait. Puis, après avoir arrêté deux minutes, elle lui avait demandé s'il pouvait l'aider. L'autre Auror mit sa main sur l'épaule de Luia et dit:

- Ah, toi aussi, tu te sens pas à ta place chez les moldus ? Je dois admettre que se perdre dans Londres est parfois une véritable plaie...Mais bon, comme je transplane, c'est plus simple.


Luia répondit:

-Non hélas, pas de trop, surtout dans des lieux inconnus. Pour ma part, je ne transplane pas hélas. J'ai loupé mon permis et je dois donc le repasser. Mais bon, marcher, ça ne me dérange pas.

Après cela, il se mit à pleuvoir petit à petit... Arcturus prit la main de la jeune Luminos et courut se mettre à l'abri avec elle dans un restaurant. Un Moldu. Mais bon, au moins, ils étaient au sec. Un serveur vint vers eux et dit:

- Bonsoir, monsieur, une table pour deux ?

Arcturus le regarda. C'est vrai que le jeune homme avait le total look serveur Moldu des restaurants. Puis il regarda Luia avant de répondre:

- Euh...oui s'il vous plait !

Le serveur les fit entrer dans la salle, une salle à demie-pleine avec des personnes qui dînaient déjà ou autre. Le serveur les amena à une table au fond de la salle. Arcturus dit:

- Puisqu'on y est, autant manger et je te le dis tout de suite : Je paye, c'est non négociable.

Luia répondit, heureuse d'être en sa compagnie en dehors du travail. Elle s'assit en face de son collègue et dit:

-Pas de soucis. Mangeons-donc et je te laisse payer sans soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Arcturus Madverier
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Devant un monument moldu

Message par : Arcturus Madverier, Mar 7 Juin 2016 - 13:01


Confortablement installé sur sa chaise, Arcturus attendait patiemment que le serveur revienne avec les menus. Il afficha un grand sourire amical et chercha quelque chose pour enchainer la conversation. Il resta silencieux quelques minutes avant de reprendre la parole.

- Tiens, je voulais savoir, si tu veux pour le transplanage, je peux tout à fait te venir en aide, je peux tenter le coup, essayer de te donner deux trois trucs pour y arriver.

Arcturus se rendit compte que débuter une conversation sur ce qui semble être un des points faibles de sa collègue n'était peut-être pas la façon la plus courtoise de commencer une discussion agréable en dehors du cadre du travail. Il se frotta les yeux et se reconcentra comme il put, essayant de se dire qu'au moins, il proposait son aide sur un sujet qui semblait lui faire défaut. Le serveur arriva quand il termina sa phrase, donnant deux menus sublimement bien écrit et décoré de petites ornures dorées très sympathiques. Le Sang-pur commença à observer les repas, lançant quelques regards discrets vers Luia, regardant son visage, ses yeux, ses lèvres, avant de revenir au choix de son plat. Après quelques minutes, il commanda.

- Alors, en ce qui me concerne, je vous prendre une jambonette de dinde confite avec des pommes de terres sautées et une sauce à la viande. Avec en accompagnement, une bouteille de votre bouteille de vin rouge la plus chère et la plus racée, je vous prie, pour le désert, nous verrons après. Et toi, Luia, qu'est-ce que tu prendras ? Franchement, fais-toi plaisir, je paie. Demanda-t-il en tendant son menu au serveur, regardant sa collègue avec un grand sourire charmeur.

Il désirait la mettre en confiance, Arcturus était quelque peu mal à l'aise, il se sentait un peu démuni face à sa collègue et il ignorait pourquoi, il lui arrivait de penser à Luia et combien, parfois, elle lui rappelait Elaliel...Mais il essayait d'occulter de genre de pensées car dans un sens, il essayait peut-être de se prouver à lui-même qu'il lui était impossible d'aimer...
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Devant un monument moldu

Message par : Luia Luminos, Mar 7 Juin 2016 - 22:22


Arcturus commença à sourire avant de commencer à parler. Bon, avant quelques minutes s'étaient écoulées. Il dit à sa collègue Auror:

- Tiens, je voulais savoir, si tu veux pour le transplanage, je peux tout à fait te venir en aide, je peux tenter le coup, essayer de te donner deux trois trucs pour y arriver.

Luia sourit un peu. Bon OK elle était Auror sans permis de transplanage et c'était pas glamour. Mais elle était heureuse que son collègue lui propose ça, même de façon maladroite. Ca permettrait de passer du temps avec lui, un peu plus en tout cas et en dehors du travail. Elle allait répondre quand le serveur arriva et leur donna deux cartes biens écrites et avec des ornures dorées assez cool. Luia regarda le menu tout en regardant, très très discrètement, son collègue. Elle ne savait même pas ce qu'elle lui trouvait, elle l'aimait juste bien physiquement et moralement. Arcturus finit par commander. Il dit ceci au serveur:

- Alors, en ce qui me concerne, je vous prendre une jambonette de dinde confite avec des pommes de terres sautées et une sauce à la viande. Avec en accompagnement, une bouteille de votre bouteille de vin rouge la plus chère et la plus racée, je vous prie, pour le désert, nous verrons après. Et toi, Luia, qu'est-ce que tu prendras ? Franchement, fais-toi plaisir, je paie.

Il regarda Luia avec un sourire charmeur et tendit son menu au serveur. Luia finit de regarder le menu tout en se demandant comment Arc' payerait vu que c'était un restaurant Moldu. Elle cessa de réfléchir et dit:

-Pour moi, ce sera un homard avec sa sauce ainsi que du riz cantonais. Pour le dessert, je verrais aussi après. Et en boisson, je prendrais du vin à la bouteille de monsieur.

Le serveur repartit et Luia répondit enfin à son collègue. Elle dit:

-En fait, pour les leçons de transplanage, je suis d'accord. Comme ça, je réussirais peut-être enfin la prochaine fois.

Elle le regarda avec un beau regard et un énorme sourire. Mais elle se ressaisit vite: elle ne devait pas si vite dire qu'il lui plaisait bien depuis un moment. Et puis, en plus, ça faisait un moment qu'elle n'avait pas eu de petit-ami. Il y avait eu un garçon vers sa cinsuième ou sixième année. Puis ensuite Gabriel West, un ami d'enfance à elle. Mais depuis plus rien...
Revenir en haut Aller en bas
Arcturus Madverier
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Devant un monument moldu

Message par : Arcturus Madverier, Mer 8 Juin 2016 - 21:37


Luia commanda un repas particulièrement savoureux, même Arcturus se demandait si il ne jouerait pas les pique-assiettes une fois dans sa vie, juste pour goûter le homard qu'on allait lui servir. Le serveur reprit les menus et fila aux cuisines avec leur commandes, laissant les deux sorciers seuls à nouveau. La collègue du fils Madverier confirma son désir de suivre les " cours " d'Arcturus dans le domaine du transplanage, ce qui amusa ce dernier qui se souvenait de ses propres entraînements et de son propre passage de son permis. Certes ça n'avait pas été du gâteau mais il y était parvenu, pourquoi Luia n'y parviendrait-elle pas ? Elle semblait aussi compétente que lui, voire peut-être plus de par son expérience. Le Sang-Pur resta quelques longs instants à observer le visage angélique de Luia, pensif, se remémorant péniblement les souvenirs d'Elaliel. Pourquoi ce genre de pensées venaient lui traverser l'esprit si ce n'est pour le tourmenter alors qu'il passait un bon moment ?

Il s'efforça de rester détendu mais il se rendait à l'évidence, il avait peur de se mettre à nouveau en couple et il comprit rapidement que Luia lui plaisait : Elle avait tout pour lui plaire : Belle, intelligente, charmante, charismatique, brillante, issue d'une lignée de sang-pur...On dirait le début d'un doux rêve mais Arcturus savait que les rêves n'étaient que la croûte d'illusions qui cachait de terrifiants cauchemars. Il se frotta le front, très gêné et fût "sauvé " par le retour du serveur avec une belle bouteille de Château-Hautbrillon 1983, ah le vin français...Une pure merveille. Arcturus prit la bouteille et l'ouvrit délicatement avec soin, redevenant un gentilhomme accompli et galant ainsi qu'un fin gourmet.

- Ah...Ce délicat parfum qui dissimule un arôme des plus tendres, un des meilleurs vins de France, tu connais la France ? Mon oncle possède un petit coin de terre dans le Sud, pas grand-chose. Un petit vignoble au large de la Mer Méditerranée, sur une petite île qu'il a...acquise dans une vente aux enchères moldue. C'est un vrai coin de paradis pour des vacances sous le soleil du sud. Dit-il en lui servant un verre de ce nectar écarlate.

Un peu plus et Arcturus allait relever dans quelles conditions, Jovius Madverier avait obtenu l'île, c'est-à-dire en se servant de l'Imperium pour inciter le propriétaire moldu à lui céder la totalité de la propriété pour une somme misérable...Un bien de luxe qu'il pouvait facilement obtenir.
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Devant un monument moldu

Message par : Luia Luminos, Jeu 9 Juin 2016 - 22:34


Arcturus avait commandé et avait laissé Luia commander ensuite. Il avait regardé la jeune Auror et cette dernière avait commandé après avoir regardé ke menu. Elle avait pris un homard avec sa sauce ainsi que du riz cantonais. Elle avait ajouté qu'elle verrait aussi pour le dessert et qu'elle goûterait au vin de Monsieur.

Puis, une fois le serveur reparti avec les commandes, elle avait dit qu'elle était OK pour les leçons de transplanage pour peut-être enfin réussir le permis la prochaine fois. Elle l'avait regardé avec un beau regard et un énorme sourire avant de se ressaisir. Le serveur apporta le vin. Arc la prit et l'ouvrit avant de dire, servant un verre à Luia:


- Ah...Ce délicat parfum qui dissimule un arôme des plus tendres, un des meilleurs vins de France, tu connais la France ? Mon oncle possède un petit coin de terre dans le Sud, pas grand-chose. Un petit vignoble au large de la Mer Méditerranée, sur une petite île qu'il a...acquise dans une vente aux enchères moldue. C'est un vrai coin de paradis pour des vacances sous le soleil du sud.

Luia n'avait vraiment eu l'occasion de visiter la France mais elle savait que c'était un beau pays de par sa soif de connaissances qui lui avait fallu d'être à Serdaigle autrefois. Luia laissa Arc rêver à son vin et à la France avant de répondre:

-Ca a l'air délicieux en tout cas et non je ne suis jamais allé en France mais, de ce que j'ai lu, c'est un magnifique pays. Très constrasté cependant selon les régions.

Puis elle ajouta:

-C'est bien ça. Tu as dû y aller pour voir ton oncle?

Luia but un peu de vin. C'était une de rares fois qu'elle y goûtait. D'habitude, c'était plus thés, Bieraubeurre, jus de citrouille et un peu de Whisky pur feu. Que des classiques sorciers ou bien Anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Arcturus Madverier
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Devant un monument moldu

Message par : Arcturus Madverier, Lun 13 Juin 2016 - 15:46


Luia sembla être très intéréssée par ce domaine viticole français possédé par l'oncle de la famille. Pour être tout à fait franc, Arcturus ne s'y s'est pas rendu autant de fois qu'il le souhaiterait et Jovius ne s'y rend qu'environ deux à trois fois par an. Si Jovius y allait pour gérer le domaine viticole et administrer les employés et la garde privée des Madverier française qui défendait l'île, Arcturus, de son côté, s'y rendait pour le soleil, la douceur du Sud et la proximité de l'île avec la ville moldue de Monaco. Peu de choses à rajouter, si ce n'est que la demeure profitait de toutes les protections adaptées à la sauce Madverier.

- Pas forcément pour mon oncle, c'est un bien bel endroit si tu veux mon avis. Si tu as du vague à l'âme un jour, tu peux venir me demander pour qu'on y aille un de ces quatre.

Le Sang-Pur se disait qu'un peu de détente loin de l'agitation londonnienne serait fort agréable, loin du soleil gris de l'Angleterre, ces temps-çi. Un peu de soleil ne serait pas de refus surtout en ce moment avec tout ce qui se passe dans le monde sorcier du Royaume-Uni. Arcturus trinqua après avoir servi Luia en l'honneur de leur premier diner puis il bût une gorgée de vin et fût pris dans une tourmente de légerté un peu comme si il venait de rentrer dans un oreiller en plumes moelleux comme tout et qu'il était prit d'une soudaine envie de dormir...Mais c'est pourtant bien eveillé que son palet pu savourer toute la douceur du vin haute-gamme.

- Un véritable plaisir gustatif, tu ne trouves pas ? Le vin anglais ne fait pas ça, il n'a pas ce...ce petit arôme fruité et parfumé, issu d'une terre de caractère et gorgée de soleils, ça c'est un authentique vin français : Racé et raffiné.
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Devant un monument moldu

Message par : Luia Luminos, Mer 15 Juin 2016 - 22:32


Arcturus répondit à la jeune Luminos:

- Pas forcément pour mon oncle, c'est un bien bel endroit si tu veux mon avis. Si tu as du vague à l'âme un jour, tu peux venir me demander pour qu'on y aille un de ces quatre.

Un bel endroit? Oh, mais elle n'en doutait pas. Et avec un bel homme, ce serait le rêve, non? Elle sourit et nota l'idée de son collègue dans un coin. C'est vrai qu'un moment loin de l'Angleterre, de son boulot d'Auror et du reste lui ferait du bien. En France, pas de Mangemorts, pas de tour de garde, etc. Juste le soleil du Sud. Après que les verres furent servis, ils en burent chacun un peu. C'était bizarre mais pas mauvais. Oui, Luia n'était pas habituée à boire du vin, anglais ou français. Mais elle aimait ça. Arcturus dit:

- Un véritable plaisir gustatif, tu ne trouves pas ? Le vin anglais ne fait pas ça, il n'a pas ce...ce petit arôme fruité et parfumé, issu d'une terre de caractère et gorgée de soleils, ça c'est un authentique vin français : Racé et raffiné.

Luia répondit:

-Oui, c'est pas mal. Je n'ai pas l'habitude du vin mais celui-ci est parfait. Un vrai bout de France...

Puis elle s'arrêta là, le serveur apportant les plats. Ils les déposa devant chacun d'eux. Luia souhaita "Bon appétit" à son collègue avant de commencer à manger puis de dire:

-Au fait, je veux bien me balader avec toi un jour là-bas, dans le Sud de la France...

Elle n'alla pas plus loin et se perdit dans son plat. Que lui arrivait-il à elle, la Serdaigle extravertie, Auror et bosseuse? Tomberait-elle amoureuse d'un collègue qui l'attirait déjà un peu...? Elle dégusta son plat en silence, espérant qu'Arcturus trouve vite un nouveau sujet de conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Arcturus Madverier
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Devant un monument moldu

Message par : Arcturus Madverier, Mer 6 Juil 2016 - 15:38


Lorsque le serveur revint avec les plats, ce fût pour le plus grand bonheur du duo qui eût enfin la possibilité de se remplir la panse comme il le fallait. L'odeur de la viande à point, ce petit fumet de dinde confite et l'arôme des herbes qui recouvrait les pommes de terres étaient un véritable sésame pour le cœur de l'Auror. Arcturus n'était pas un goinfre mais qu'est-ce qu'il aimait manger de bonnes choses, c'était un des petits trucs qui le " normalisait ". Fin gourmet raffiné et élégant, il savait ce qu'il fallait pour tel ou tel plat et bien que la plupart des plats ne soit pas toujours à son goût, il mangeait de bon cœur, appréciant à juste titre, le goût du contenu de son assiette. Arcturus était familier avec les jambonnettes de dindes confites, une viande cuite sur os avec une douce robe pâle, une viande se détachant de son os dévoilant toute la simplicité du plat ainsi que son parfum enivrant. Il découpa sa viande avec soin et en dégusta sa première bouchée avec grand soin, mastiquant la viande avec légerté afin de pouvoir en apprécier chaque détail. Il continua avant de sentir un goût infâme de viande froide dans sa bouche, si écœurant qu'il avala le morceau sans le déguster plus longtemps avant de boire une gorgée de vin.

- Tu vois, ça c'est ce que je pensais....

Il désigna sa viande en regardant Luia.

- Cette viande a été horriblement décongelée...Je me doute que l'idée est de conserver le repas le plus longtemps possible mais il y a des choses qu'il ne faut pas faire...congeler un plat de cette qualité pour la décongeler plus tard et la servir telle qu'elle...C'est vraiment laid pour un restaurant.
Dit-il avant de continuer son repas sans plus de cérémonie.

Arcturus regarda alors Luia et commença à réfléchir, s'interrogeant sur des points cruciaux comme " Est-ce que je la dérange avec toutes mes histoires de bouffe ? " ou " Vite Arcturus, trouve un sujet ! Trouve un sujet ! ". Quelques secondes de reflexion plus tard, il demanda le cœur léger.

- Tiens, j'ai deux questions qui me viennent à l'esprit : Qu'est-ce que tu peux me dire de nos collègues...Elenna....Rosie....Amnesius, qu'est-ce que tu penses d'eux ? Je répéterai pas, promis, je veux juste quelques informations, histoire de voir où j'en suis à peu près dans tout ça, voir où...où se trouve ma place, tu vois ?

C'est vrai que c'était quelque chose qui troublait Arcturus, il était Auror depuis un certain temps maintenant et pourtant beaucoup de choses pouvaient le mettre mal à l'aise par rapport à son travail : Bien qu'il travaille avec eux, il n'était pas le plus proche ou communicatif de ses collègues et n'avait plus de contact que nécessaire avec eux mais il était toujours là si ils avaient besoin de lui. Il voulait en savoir plus, savoir un peu comment ils pensaient...Luia était probablement plus ouverte que lui et elle était dans le service depuis très longtemps, aucun doute qu'elle saurait éclairer la lanterne de l'Auror.

- Ma seconde question est un peu plus personnelle, si tu me le permets. Bien sûr, tu n'es pas obligée de me répondre mais...Que peux-tu me dire sur toi ? dit-il, presque en rougissant.

Qu'est-ce qu'Arcturus espérait de cette réponse ? Il l'ignorait mais quelque part, il espérait un " Je suis célibataire ".
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Devant un monument moldu

Message par : Luia Luminos, Sam 9 Juil 2016 - 14:52


Luia venait de dire que ce n'était pas mal et qu'elle n'avait pas l'habitude du vin mais que celui-ci était parfait et un vrai bout de France. Le serveur était venu apporter les plats. Luia avait souhaité "Bon appétit" à son collègue avant de commencer à manger et de dire qu'elle irait bien dans le Sud de la France avec lui un jour.... Il découpa sa viande et la mit dans sa bouche avant de boire du vin et de dire:

- Tu vois, ça c'est ce que je pensais....

Il désigna sa viande à Luia et dit:

- Cette viande a été horriblement décongelée...Je me doute que l'idée est de conserver le repas le plus longtemps possible mais il y a des choses qu'il ne faut pas faire...congeler un plat de cette qualité pour la décongeler plus tard et la servir telle qu'elle...C'est vraiment laid pour un restaurant. Dit-il avant de continuer son repas sans plus de cérémonie.

Il regarda ensuite la jeune Luminos puis il ajouta:

- Tiens, j'ai deux questions qui me viennent à l'esprit : Qu'est-ce que tu peux me dire de nos collègues...Elenna....Rosie....Amnesius, qu'est-ce que tu penses d'eux ? Je répéterai pas, promis, je veux juste quelques informations, histoire de voir où j'en suis à peu près dans tout ça, voir où...où se trouve ma place, tu vois ?

Elle ne savait pas grand chose d'eux mais elle allait essayer de lui en dire plus. Il mangea son homard, qui était parfait. Elle arrêta après quelques bouchées et dit:

-Oh je ne sais pas grand chose, Elenna est Auror depuis un peu plus longtemps que moi. Elle sort avec Alexander qui était aussi Auror avant. Je crois qu'elle était à Poufsouffle avant. Sinon je crois qu'elle est dans l'Ordre du Phénix mais je n'en suis pas sûre. Rosie et Amnesius, je les connais peu, ils sont arrivés après moi... Mais je crois qu'ils sont bien du côté des "forces du bien".

Luia s'arrêta là. Elle mangea encore un peu de homard et attendit la suite. Arcturus lui demanda alors, rougissant un peu:

- Ma seconde question est un peu plus personnelle, si tu me le permets. Bien sûr, tu n'es pas obligée de me répondre mais...Que peux-tu me dire sur toi ?

C'était plus personnel mais ça ne dérangeait pas la jeune Auror, loin de là. Elle finit sa dernière bouchée puis répondit:

-Pas de soucis, ça ne me dérange pas... J'étais autrefois à Serdaigle. Avant d'être Auror, j'ai aussi un peu travaillé aux Trois Balais et à Ollivander's. Je suis assez extravertie et je suis aussi fêtarde en plus d'être sérieuse et travailleuse. D'ailleurs, j'ai fait les 400 coups au château. J'ai deux petits frères et soeurs. Et je suis aussi célibataire...
Revenir en haut Aller en bas
Arcturus Madverier
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Devant un monument moldu

Message par : Arcturus Madverier, Mer 20 Juil 2016 - 1:03


Arcturus écoutait les mots sortir de la bouche fine et fluide de Luia, il en apprenait un peu plus sur ses collègues de travail. Pour Elenna, qui était la chef de la division des Aurors et donc le supérieur d'Arcturus, il eût un très léger malaise à se dire qu'il était sous la coupe d'une Poufsouffle mais bon, tout ça c'était loin derrière lui maintenant. Elenna était Auror depuis très longtemps et Alexander aussi...D'ailleurs, ce dernier n'est plus en circulation, c'était redevenu un anonyme, écœuré par la façon dont notre cher Petrus Sudworth dirigeait le monde magique britannique...Qui pourrait lui en vouloir ? Donner le pouvoir à un Né-Moldu, quelle hérésie...C'est d'ailleurs pour ça que le grand-père d'Arcturus, Fabius, prit sa retraite lors de sa nomination : Fabius et son nouveau patron aurait eu de telles différences d'opinion que la scission aurait probablement été bien plus dure et comme le patriarche Madverier était quelqu'un de sensé et d'intelligent, il préféra démissionner et de passer à la postérité afin de jouir d'une retraite bien méritée et saine pour lui.

Rosie Peltz, l'instructrice d'Arcturus, une ancienne Serdaigle probablement. Il se souvenait encore de sa façon de parler lors de son combat d'entrée, quelque chose de très recherché et trop peu commun pour que cela puisse être " naturel ". Rien à dire sur elle, selon Luia, elle ne la connaissait pas si bien que ça. Concernant Amnesius, pareil, d'un autre côté, il était membre que depuis quelques mois, Arcturus était juste devant lui sur le plan de l'ancienneté. Ils n'avaient travaillés ensemble qu'une seule fois et Amnesius sembla pour le moins perplexe de la façon de faire de son camarade...Arcturus s'était contenté de suivre ses directives et il le lui reprochait...Peu importe, c'était fait.

Vint alors ce qui était le plus important...Luia, elle-même...La jeune femme fît ses turbulentes études au sein de la Maison Serdaigle, c'était en soit un gage de qualité, elle n'était pas corrompue par les idées déloyales des Gryffondor et des Poufsouffle. Une battante, une travailleuse, deux petits travaux avant d'être Auror : serveuse et employée d'Ollivander, c'était très amusant, ils pourraient jouer à deviner quelle baguette est faite de quoi. Deux frères et sœurs et surtout...

Célibataire...

Arcturus crût que son coeur allait s'arrêter de battre net. Luia, belle comme le jour, illumination d'une nuit de primtemps, beauté au cœur pur....célibataire...C'était à en damner et bénir l'humanité de ne pas s'être interessée à elle mais, dans un sens, de l'avoir " réservée " pour Arcturus...Ce dernier manqua de s'étouffer mais grâce à un dégluti soudain et fort discourtois, il parvint à éviter de tout recracher au visage de la belle. Une fois la bouche vide, il toussa avant de se remettre, la voix coupée.

- Excuse-moi...C'est la stupeur d'entendre qu'une aussi belle femme que toi soit célibataire...Je...je...

Oh la bourde ! Arcturus serait-il allé trop loin ? Il l'appréciait vraiment mais...aurait-il franchi l'ultime frontière ? Arcturus serait certes très heureux d'avoir à nouveau quelqu'un auprès de lui mais comment être sûr que ce serait la bonne ? Les plus avantureux diraient que c'est le fait que rien n'est certain qui fait le charme d'une relation amoureuse...Mais depuis le temps, Arcturus était-il encore capable de laisser une chance au destin de controler sa vie ? NON ! Arcturus avait certes une tendence à vouloir le contrôle sur tout, comme le prouve son esprit retors et calculateur mais c'est ainsi qu'il aimait vivre. Luia serait un contre-poids inédit pour faire face à ce qu'il est mais dans un cas comme dans l'autre, Luia et Arcturus en ressortiraient évolués.

- Je..Je...Je veux dire, tu es une très belle femme, Luia, et je trouve ça bête qu'aucun homme ne s'en préoccupe...voilà.

Il rougissait à n'en plus finir, c'était gênant pour Arcturus, qui n'aimait pas que son corps le trahisse sur un coup comme celui-ci..SURTOUT comme celui-çi. Il se reprit et reprit son air raffiné et élégant.

- Ahem...Pour ma part, j'ai étudié à Serpentard, je suis fils unique, descendant d'une très grande famille de Sang-Pur mais tout ça, tu le sais déja. J'ai passé ma scolarité à me faire une réputation d'élève attaché aux traditions des Verts-Argent...Une réputation de " gamin dangereux et influant ". Mais je crois que tu le sais tout ça...

Est-ce qu'il lui dit ? Arcturus était tendu sur cette dernière question...C'était surprenant pour lui de perdre son courage comme ça devant Luia...surtout à une si belle occasion...

- ...Et je suis célibataire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Devant un monument moldu

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 7

 Devant un monument moldu

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.