AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 14 sur 17
Une taverne moldue
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivant
Elhiya Ellis
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard

Re: Une taverne moldue

Message par : Elhiya Ellis, Sam 3 Fév 2018 - 16:52



Rencontre attendue d'une trace de passé


Le spiritueux avait été sacrifié rapidement. Je ne sus ce qui m’étonnais le plus : le temps qu’Aidan avait mis pour le boire, ou le fait qu’il n’en réclame pas un autre. A sa place, je crois que j’aurai quasiment commander la bouteille si j’avais compris que ma propre famille avait très certainement commandité le meurtre de mes parents. Mais, ça, il ne l’avait peut-être pas encore déduit… Une nouvelle gorgée de café alcoolisé pour moi pendant qu’il posait ses questions légitimes. Malheureusement, les seules réponses que je pouvais lui offrir n’étaient que de simples suppositions. Esquisse de sourire en coin, les opales sérieuses scrutaient le nom effacé à côté de ceux barrés. Si Aaron s’était fiancé en Angleterre, le nom de la promise se serrait retrouvé noté, puis supprimé sur le support de papier. Mon oncle décédé, avait dû partir à la fin de ses études, ou peu de temps après qu’on ait voulu lui faire adopter les idées ridicules de la famille. Probablement.

Je postais mon coude gauche sur la table, callant mon menton sur la main rehaussée et suivais des yeux les doigts masculins glisser sur l’entremêlement de feuilles et d’étoiles. Deux familles liées depuis des siècles dont les branches continuaient à caresser avec douceur le scintillement de quelques astres stellaires. Les derniers, mon père étoilé, ma mère végétale, mon jeune cousin et moi-même. Machinalement, une grimace accaparait mes lèvres. Nous nous étions tellement offusqué en apprenant ce détail que nous savoir désormais si proche était très certainement risible. Nous avions brandi l’étendard du libre-arbitre, l’épée des mentalités récentes, et le bouclier de notre intégrité, malheureusement, il s’avérait que nous étions restés que des pions sur échiquier dont nous ignorons qui jouait la partie.

Hochant d’un signe de tête affirmatif à l’interprétation d’Aidan, je soupirais doucement et tachais de prendre la parole de façon la plus neutre possible. Chose assez complexe quand on me connaissait..

– Pour ton père, je ne pense pas qu’il ai eu une famille avant de quitter le pays, sinon, on aurait eu une trace sur le dessin, et dans les archives administrative. Je suppose qu’il a dû partir car ses idées ne correspondaient pas à celles de ses parents, ou grands-parents.

Je ne voyais que cette option pour le moment pour tout dire. A moins qu’Aidan ait une toute autre hypothèse à fournir. Mais avant de lui demander, je devais lui répondre quant à ses soupçons sur les possibles sur les méthodes radicales utilisées. Me penchant pour sortir le grimoire Becker de mon sac, je cherchais les tableaux des délits commis. On avait cherché et jamais trouvé le nom des Ellis ou des Clay dedans, mais, ce support me servirait juste à être précises et explicite. Chaque sort ou potion utilisé pour mettre fin à la fin de la personne inscrite dans la petite case à côté du symbole baguette ou flasque.

Mettant l’ouvrage de cuir vert dans le bon sens de lecture, je laissais soin à Aidan de voir de lui-même. Lachant le livre, le voit se refermer en un claquement sonore, faisant s’envoyer quelques post-it par la même occasion. Surprise dans un premier temps, j’avais roulé des yeux et reposais la main sur le grimoire.

« Excuse-moi, j’avais pas pensé à la sécurité de ce registre-ci.. Enfin bref, celui-là, comme tu l’auras compris, c’est le listing des méfaits de l’autre famille avec qui nous sommes liés. Enfin, moi pour le coup ». J’avais souri très faiblement et reprenais, gardant les doigts sur les feuilles jaunies.  « Eux, ils tenaient les comptes directement, les noms et prénoms, ainsi que les moyens utilisés pour arriver à leur fin. Même si le nom de ton père ne s’y trouve pas, les façons de faire des deux familles sont les même au final. Nous avons eu la confirmation dans le village Écossais d’où vient ma mère.»

L’envie de m’étaler plus longuement sur ce genre de sujet ne se faisait pas ressentir. Tout était clair sur le tableau à l’encre vieillie, idem pour les symboles de l’arbre généalogique. Mais juste pour ne pas éluder les questions, je tendais machinalement mon poignet droit où un petit croissant de lune d’argent, offrant hospitalité à une étoile solitaire trônait. Juste à côté, un arbre de vie nourri par l’astre de nuit complet. Un doux sourire ourlait mes lèvres bien malgré moi. La relique familiale, au final ne me quittait plus.

-Et pour te répondre, effectivement, l’emblème des Ellis est une lune, nos noms apparaissent dans une étoile ou auréolés de plusieurs petite. L’autre famille, les Becker, c’est un arbre semblable à Yggdrasil. Pourtant, de ce que je sais ils n’ont pas d’origines nordiques. Mais je doute que tu ais entendu parlé d’eux, ou que tu ais vu leur blason, je me trompe ?

Les mirettes avaient quitté l’éclat faiblard de mon cristal blanc pour croiser le regard encore humide de mon cousin. Le pauvre, tant à encaisser d’un coup, malgré son âge, ce ne devait pas être facile.

-Tu.. veux un autre verre ?

Encaisser avec l’alcool était peut-être de famille après tout.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jackson Hartman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une taverne moldue

Message par : Jackson Hartman, Dim 4 Fév 2018 - 14:54


Une Rencontre Inattendue
Ft. Elhiya Ellis

Je lève la tête pour observer ma jeune Cousine, elle avait poser sa tête sur sa main, regardant mes doigts circulant sur le grimoire, elle acquiesce sur mon interprétation, ainsi j'avais vu juste sur les symboles parcourant les feuilles. Lors de sa recherche familiale, Elhiya n'a trouver aucun papier sur un mariage ou une naissance avant que mon père ne change d'identité. Je soupire, alors mon père n'a fuis juste parce qu'il ne voulait pas suivre les traditions ancestrale de sa famille, et non parce qu'un meurtre à été commis. Ma Cousine sort un autre livre qu'elle pose devant moi, je me penche pour lire les pages mais celui-ci se referme rapidement, m'empêchant de lire un seul mot, mon regard se pose sur Elhiya, attendant une explication. Ce Grimoire ci appartient à l'autre famille, les Becker, ils ont lister tout les méfaits qu'ils ont commis, tout ceux qu'ils ont tuer, torturer, des villages massacrés. Je prend mon verre et remarque qu'il n'y reste plus aucune goutte, je le repose et soupire. Ma Cousine me tend son poignet droit, dessus y est dessiné les deux blasons des Familles Ellis et Becker. N'ayant jamais attendu parler de cette famille, je secoue la tête négativement. Je pose ma main sur le poignet d'Elhiya, je lève mes yeux pour croiser ceux de ma Cousine. Je descend ma main dans la sienne et la serre.

- Je vais éviter l'alcool. L'Homme qui a tuer mes Parents... Serait-il possible que ça été commandité par les Ellis ? Ou les Becker ?

J'esquisse un sourire, et pose mon autre main sur celle d'Elhiya. Je pousse un long soupir. Il faudrait que je fasse des recherches sur le meurtrier de mes Géniteurs, je sais qu'il est toujours à Paris, dans un Hôpital Psychiatrique... Je n'ai jamais assister à son procès, et je n'ai jamais regarder les dossiers. Peut-être qu'Elhiya voudrait bien m'aider.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Une taverne moldue

Message par : Elhiya Ellis, Dim 4 Fév 2018 - 16:19



Rencontre attendue d'une trace de passé


Les idées avaient tourné rapidement dans la tête de mon cousin jusqu’à dessiner les contours de la même hypothèse que moi. Un meurtre commandité, était ce qui me semblait le plus logique. Ce serait bien du genre de la famille de s’acharner jusqu’à ce que la disgrâce subie soit éradiquée complètement. Mais à ce compte-là, pourquoi avoir épargner les enfants ? Peut-être que ne pas porter notre nom les avait au final sauver. Les pistes étant surement suffisamment brouillées pour garantir la sécurité des jeunes Cray. Mais là, encore une fois, ce n’était qu’une pure éventualité. J’espéré que ce soit réellement ce qui s’était passé, offrant une chance de survie à l’enfant de mon autre oncle disparue… D’une profonde inspiration douloureuse, mes opales restées bloquées sur ma lune et l’arbre de Jace, un lien familial si simple qui s’était vu tellement dénaturé et compliqué pour rien…. J’ignorai si j’aurai la force de chercher les réponses d’Aidan et de pousser mes recherches encore plus loin, c’était éreintant, déprimant…. Mais je ne pouvais le laisser ainsi dans l’expectative…

– Pour moi ça me semble évidant que ça vient des Ellis. Mais je suis peut-être devenue parano à force de ne découvrir que des nouvelles affreuses à chaque nouvelle plongée dans le passé de mon père...

La chaleur diffusée sur ma main tenant le grimoire me força à lever les yeux. Le contact m’avait surprise, mais m’arracha un doux sourire devant tant de… compassion ? sollicitude ? c’était complexe à dire, mes rapports avec les codes de sociabilité étant quelque peu bafoués depuis des années, cependant, je ne pouvais occulter les prunelles brillantes de mon cousin.

– Je tacherai de t’aider là-dessus. Te ton coté tu as déjà plus d’élément que moi… Il faudrait, je pense, recommencer par questionner mon père, et mes grands-mères, en ta présence, ils seront peut-être plus bavards. Le poids des remord semble commencer à poindre le bout de son nez… mais pas de suite, si ça ne te gêne pas.. »

Un faible sourire avait fleuré sur mon visage pendant que je retirais ma main pour prendre ma tasse entre les doigts. Si lui pouvait déjà partir bille en tête comme ça, je doutais fort que mon père accepte de rencontrer son neveu que je venais à peine de découvrir. Il me faudrait préparer le terrain, parler de lui, de sa raison de son retour en Angleterre, de ce qu’il était, de qui il était. Même si je l’ignorais moi-même… Après une nouvelle gorgée de café, je redressais les yeux sur lui, soupirant faiblement.

–Peut-être faire un peu connaissance avant de déterrer de vielles histoire non ? Qu’est ce qui t’as ramené au pays au fait ? Ta sœur est revenue aussi ? Tu as.. des enfants ?

il me fallait apprivoiser l'idée de ce nouveau lien de sang, que je m'y fasse désormais réellement, que je le rende concret, sans quoi je ne pourrais exiger de nouvelles réponse de la part de mon paternel
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jackson Hartman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une taverne moldue

Message par : Jackson Hartman, Dim 4 Fév 2018 - 17:14


Une Rencontre Inattendue
Ft. Elhiya Ellis

La Jeune Femme se propose d'elle même pour m'aider dans des futures recherche, un sourire apparut sur mon visage pour accepter sa proposition, au départ je me suis dit que je pourrais demander à ma jeune Sœur, mais celle-ci à des enfants et un mari, elle était encore qu'une jeune fille quand nos Parents ont été tués. Je ne peux la mettre dans cette histoire avant d'avoir des nouvelles informations encore plus pertinentes. Ma Cousine me propose de faire des recherche plus tard, qui fallait d'abord se connaître, que son Père, qui est aussi mon Oncle... est déjà des informations sur moi avant de faire ma connaissance.

- Je suis né au Texas aux Etats-Unis. Quand ma Sœur est née, mes Parents ont décidés de déménager, par rapport à leurs travails, nous sommes donc venus ici à Londres. Depuis je ne suis jamais reparti chez moi et je ne me suis jamais marié. Actuellement je travaille au Département de la Justice, au sein du Ministère de la Magie.

Un sourire apparaît sur mon visage quand je parle de mariage, je pense à Beauden, le jeune Homme que j'ai rencontrer à cette table justement. Je me redresse contre le dossier de ma chaise et appelle le serveur pour commander un café.

Nous avons encore notre Maison d'Enfance. Elle m'appartient. Les affaires de mes Parents y sont toujours. Peut-être que des papiers concernant le passé de mon père s'y trouve.

Le serveur me ramène ma commande, je le remercie et lui laisse quelques livres. Je penche ma tête sur le côté et observe a cravate verte d'Elhiya.

- Et toi ? Tu te plaît à Poudlard ? Personnellement j'y est de très bon souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Une taverne moldue

Message par : Elhiya Ellis, Dim 4 Fév 2018 - 17:52



Rencontre attendue d'une trace de passé


J’écoutais attentivement mon cousin se dévoiler, mon verre toujours au bord des lèvres, assimilant les précisions non notées sur les documents administratifs. Américain, et finalement revenu sur le territoire pour activité professionnel. Pour moi, ça avait été une très mauvaise idée de se croire en sécurité juste en ayant changé de nom. Je grimaçais et pris une nouvelle gorgée de café silencieusement. Puis il expliquait qu’il travaillait au ministère dans un département qui pourrait nous servir par la suite, surtout s’il possédait des relations internationales grâce à son poste.

Un sourire orne soudainement son visage sans que je ne comprenne. Sa situation familiale ou son emploi semble être la source de cette bonhommie impromptue. Je ne faisais pas la curieuse et attendais et écoutais encore ce qu’il avait à me dire. Une maison de famille avec tous les documents disponibles, ça c’était vraiment une très bonne nouvelle, avec un peu chance mon défunt oncle avait conservé des souvenirs de son enfance. J’imaginais très mal une fratrie de 3 garçons arriver à dénigrer tout ce qui avait pu les lier juste car on les obligeait stupidement. D’un hochement de tête je validais l’hypothèse énoncée.

Une nouvelle commande et voilà le moment de parler de moi. J’ai toujours détesté ça, mais là, la situation l’exigeait. Je ne pouvais pas me pointer comme ça devant Aidan, annoncé que j’avais fait des recherches sur lui, sur son père, lui dire que j’étais sa jeune cousine et ne rien donner en retour. Ça n’aurait pas été juste. Finissant ma tasse, je regardais machinalement ma cravate verte & argent avant de reporter mon attention sur lui. Allé, il fallait répondre, Poudlard, la magie, les altercations avec mes parents tous ses années car je leur en voulais de m’avoir forcé à y aller, et le reste… LE tout en condensé.

-  je.. oui, ca va mieux cette année surtout, car c’est la dernière, car j’ai Jace avec moi aussi. J’ai plus ou moins refusé d’aller à Poudlard, même si je n’ai pas eu le choix. Pour moi, cette magie, ça a toujours été plus une plaie qu’autre chose. J’ai toujours préféré le monde moldu, bien moins hypocrite à mon gout. Je me suis toujours contenté du minimum à l’école, tant que ça passait pour les notes je ne m’intéressais pas plus que ça à ce qu’on apprenait. Enfin, jusqu’à cette année en fait… Là, je suis plus studieuse, même si j’ai beaucoup tendance à avoir besoin de sortir de l’enceinte du château pour en pas étouffer.

Mon sourire en coin peu convaincu ne m’avait pas quitté un seul instant, pendant que je parlais et retirais ma cravate. L’abandonnant sur la table à coté de mon verre vide, j’en profitais pour passer une seconde commande, un café simple cette fois-ci.

-je trouve que ça ressemble à une cage dorée ce château. Même si je n’ai pas à m’en plaindre. Tu étais dans quelle maison toi ? Serpentard aussi ? mon autre cousin, tout comme moi y est, comme mes parents d’ailleurs

Ca aussi c’était une tradition ? Tout le monde collé dans le nid de serpent avec des tendances de Poufsouffle refoulé quand on voulait bien ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jackson Hartman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une taverne moldue

Message par : Jackson Hartman, Dim 4 Fév 2018 - 18:37


Une Rencontre Inattendue
Ft. Elhiya Ellis

Apparemment la jeune Femme ne se plaît pas trop à Poudlard, elle ne s'intéresse pas trop aux études de la magie, cela est peut-être du à son contexte familial, si elle avait été dans une famille comme la mienne, peut-être qu'elle aimerait le Monde des Sorciers. J'apprend qu'elle à un Cousin avec qui elle traîne à Poudlard, ils sont tout les deux dans la même Maison, ainsi elle se sent moins seule et étudie un peu plus maintenant. C'est souvent comme ceci pour les jeunes adolescents, les études ne deviennent importantes que quand ils grandissent. Ainsi mon Oncle et ma Tante ont été dans la Maison Serpentard, pour ma part je n'ai aucun souvenir sur celle de mon Père, je croit bien qu'il ne m'a jamais rien dit sur sa scolarité.

Non. J'était chez Serdaigle. Avec la mort de mes Parents, je me suis jeté à corps perdu dans les études. Cette Maison me correspondait bien. Du côté de ma Mère, aucun ne fut à Serpentard, ma Sœur n'y fut pas envoyée non plus. Par contre, mon Neveu est à Serpentard.

Un Serveur ramène une autre commande, un café pour Elhiya. Je décide de payer pour elle et pose les livres correspondant sur le plateau du jeune Homme. Je prend mon verre brulant dans les mains et en boit une gorgée. Je pose de nouveau mon regard sur ma Cousine. Une grande différence d'âge nous sépare... Arriverons nous à nous aimer comme une famille ? Peut-être pas...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Une taverne moldue

Message par : Elhiya Ellis, Dim 4 Fév 2018 - 22:34



Rencontre attendue d'une trace de passé



Un serdaigle?  Voilà qui me surprenait. Non pas qu'en soit cela fusse extraordinaire mais juste que j'avais du me faire à l'idée que nous devions forcément tous être collé chez les verts. Quoi qu'a bien y réfléchir, vu le temps que je passais le nez dans les bouquins (a part cette année), si je n'avais pas nourri un conflit continuel avec mes parents, il y'aurait eu de  forte chance  pour que je sois une élève studieuse au final. Enfin, les étiquettes de maisons n'aient au final qu'un prétexte pour qu'on se chamaille entre nous et que des conflits existent pour la coupe des maisons. En soit, je me fichais pas mal de la couleur de la cravate.

Cependant, je notais que le neuveux de mon cousin, soit mon petit cousin était à serpentard également. Si ca se trouvait je l"avais déjà croisé plusieurs fois auparavant. Amusée par l'information, je récupère ma tasse de café et lui sourit.

-Ho oui? Un aiglon? J'aurai pas cru. Mais après tout pourquoi pas! Et ce petit cousin, car du coup pour moi c'est ce qu'il est non? C'est qui? Il a quel âge? Si ca se trouve il est dans la même année que moi. Ça doit te faire trop bizarre du coup d'avoir une cousine et un neuveux encore en pleine scolarité non? Tu peux le dire, je le prendrais pas mal

J'ai rigolé doucement en l'observant. Que je l'imagine en grand frère ou en grand cousin c'etait aussi étrange l'un que l'autre. Cependant, il semblait vraiment calme comme homme. Sûrement à cause de l'age d'ailleurs. Et très sensible. Quelque part, je trouvais ca plus apaisant que le bouillons d'hormones qu'était mon plus jeune cousin -quand bien même je l'adorai-

-Et tu fais quoi en dehors du Ministère? Des hobbis?  Des passe temps? Un ou une chérie à voir à l'occasion?

Un sourire espiègle avait pris place sur mes lèvres. Il avait dit ne pas être marié, ce n'était pas un tord mais je me demandais comment un homme dans la force de l'âge se divertissait pour le coup. Logique non? Moi j'étais une adolescente qui allait bientôt intégrer une "vie d'adulte" autant savoir si c'etait aussi inintéressant que ca en avait l air vu de l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jackson Hartman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une taverne moldue

Message par : Jackson Hartman, Dim 4 Fév 2018 - 23:10


Une Rencontre Inattendue
Ft. Elhiya Ellis

Ma Jeune Cousine me pose de nombreuses questions ce qui me fait rire. Au début de notre entretien, elle était plutôt tendu, ne souriant pas, ne sortant aucun rire de sa bouche, et rester très sérieuse. Peut-être qu'en parlant de nous, juste de nous sans passer sur notre famille, cela nous détendrais. Je pris mon Smarphone qui était toujours dans ma poche et l'allume, je parcoure les nombreuses photos que je possède. Je tend à Elhiya l'appareil où s'affiche une Photo où j'était encore qu'un jeune garçon, j'arborais fièrement mon costume bleu de Serdaigle avec mes nouveaux compagnons avec qui je suis rester 7 longues années.

C'est le jour de notre admission à Poudlard. Tous de jeunes enfants, qui ne connaissait pas encore la Vie d'Adulte. Sur celle-là c'est le jour des vacances de notre septième année. Chacun à pris un chemin différent, pour moi ce fut le chemin du Ministère, un tout petit boulot d'Assistant.

Je passe mon doigt sur l'écran pour faire défiler les Photos, ma petite Sœur m'avait envoyer celle de Mason lors de sa répartition, j'était fier de lui quand j'ai appris qu'il était admis à Poudlard et me fichait complétement de sa Maison.

C'est la Première Année au sein de Poudlard pour ton petit Cousin. Il n'a que onze ans. Et il est vrai que sa fait bizarre, ça me vieillit. Surtout avec toi, apprendre que j'ai une Cousine qui est si jeune ça fait blanchir les cheveux.

Pour me justifier, je passe ma main dans mes cheveux et attrape plusieurs mèches blanches. Je prend ma tasse de café et boit une autre gorgée. Heureusement que demain est Samedi et que je ne travaille pas le Week-End. Comment j'aurais pu expliquer mon grand état de fatigue ? Je souri de nouveau lorsque Elhiya me pose d'autre question.

Quand j'ai du temps libre je vais courir, très souvent à la campagne ou dans un lieu calme. Je prend des cours de combat aussi, ça peut-être utile. Je vois quelqu'un en ce moment... Je l'ai rencontrer par hasard dans cette Taverne. Et toi Elhiya ? Qu'aime tu faire ? As-tu déjà une idée de ce que tu vas faire l'an prochain ? Tu n'a pas trop peur du Monde des Adultes ?

Je laisse échapper un petit rire et un sourire sur mon visage. Quand j'avais l'âge de ma Cousine, je me demandais comment aller être la vie d'Adulte, si j'allais y arriver, si j'allais rencontrer des gens avec qui je m'amuserait, quelqu'un que j'aimerais. Finalement, je pense m'en être bien sorti pour l'instant. J'ai eu des galères, mais qui en a pas de nos jours ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Une taverne moldue

Message par : Elhiya Ellis, Lun 5 Fév 2018 - 11:06



Rencontre attendue d'une trace de passé


Jouant du bout des doigts avec ma tasse de café, je m’interromps instantanément en le voyant sortir son téléphone portable. Gadget que mes parents m’interdisaient et qui ne fonctionnait que coté moldu du monde. Les yeux grands ouverts, les prunelles scintillantes, je me penchais à son niveau, le regardant autant manipuler l’objet avec aisances que les photos qu’il me montrait. Il me montrait sa bouille de gamin qui m’arrachait un pouffement de rire, il n’y avait pas à dire prendre de l’age faisait du bien à beaucoup de gens quand même, avec ses joues rebondies, il donnait envie de les lui pincer dans son uniforme d’aiglon. Puis adolescent, fort charmant, et enfin, le neveux –ou petit cousin pour moi-. Une bonne tête le petit, mais je ne l’avais jamais vu. Ce qui me semblait assez étonnant vu que mes tendances à apprécier les premières années émerveillées de tout et toujours perdues. Peut-être qu’il était discret comme gosse. J’verrai bien si je le croise ou non.

Pointe d’humour, Aidan qui se plaint de prendre de l’âge, je ne peux m’empêcher de rigoler doucement tout en le laissant fini de parler. Il dévoilait qu’il voyait quelqu’un en ce moment rencontré au hasard dans cette taverne. La façon de le dire était mignonne, machinalement un large sourire amusé se dessina sur mes lèvres. Pourquoi tant de secret  et de réserve, je n’étais pas là pour juger mais apprendre à connaitre une nouvelle petite étoile qui avait été cachée par un nuage sombre.

Portant ma tasse à mes lèvres, je prends une gorgée du café généreusement offert par Aidan et adresse un coup de menton en direction de son smartphone avant toute chose.

–C’est trop bien c’est truc, dès que je quitte la maison, je m’en procure un ! Mes parents sont contre, mais je trouve ça mieux que des hiboux quand même ! Par contre, ça ne semble pas fonctionner sur tout ce qui est notre monde à nous. Mais tu es de sang-mélé du coup ? Pour être aussi à l’aise avec les gadget moldus ?

J’ai toujours aimé ce que les non-mages faisaient, ils étaient très ingénieux et avancé niveau technologie. Je regardais toujours avec intérêt tout ce que Lucy me faisait découvrir. La machine à pop-corn notamment. J’étais restée des heures devant la regarder faire sauter les petits maïs, alors qu’en fait, nous on pouvait également faire d’un coup de baguette. Cependant, je ne m’étalais pas trop sur ce point, j’allais penser à mon amie d’enfance disparue et le vague à l’ame allait encore faire des siennes. J’en profitais pour revenir sur le petit cousin inconnu.

-Par contre désolée, le petit me dit rien, il s’appelle comment ? Après, j’avoue ne pas avoir le temps cette dernière année, il est fort possible que je sois passée plusieurs fois à coté de lui sans le voir.

Petit sourire désolée en reprenant ma tasse pour en vider le contenu qui me réchauffait les entrailles. Il m’avait demandé ce que j’aimais faire, le plus simple, était de lui montrer ce que je faisais de mon temps libre quand je n’étais pas le nez dans un bouquin. Echangeant le grimoire des Beckers contre mon bloc de dessin déjà bien fourni, je souriais de nouveau, confiant mes dessins à son regard critique[/i]

-Même si tu ne veux pas me dire qui est cette mystérieuse personne rencontrée ici, je te montre quand même ce qui tiens mon esprit occupé régulièrement. Je dessine, au crayon de papier, fusain ou pastel. Au début j’avais eu dans l’idée de consigner tous les animaux magiques que je rencontrer, puis comme tu peux le voir au fil des pages, j’ai pris plaisir à dessiner tout ce qui me plait. Là, c’est Muffin et Myrtille, mes boules de poils, là, c’est une de mes meilleures amies, chez serpentard aussi. Là, des essaies d’ombre et de lumière, avec les rayons de la lune, là… un loup sous un ciel étoilé…

Mon cœur c’était enserré légèrement pendant que les opales attendrit regardaient le croquis nocturne. Cette pointe de douleur se faisait de plus en plus distincte à chaque fois que mes pensées faisaient allusion à cette bestiole, ou du moins à l’être à qui je l’avais rattaché. Je détestais cette sensation que je chassais rapidement en levant les yeux sur mon cousin rapidement.

–Ma mère dit que je passe mon temps à manger ses biscuits. Elle rale, mais en fait elle adore en faire, c’est qu’un prétexte pour que je cuisine avec elle. Sans me venter, tant que c’est pour faire des trucs sucrés, je suis assez douée ! Tu voudras gouter ? J’te promets j’ai tué personne avec ma cuisine !

J’avais rigolé légèrement. A chaque fois, je précisais que j’étais aussi douée pour faire des cookies que des potions, fille d’alchimiste obligeait, surement car à chaque fois on m’adressait un regard étonné. Comme si on m’imaginait mal derrière des fourneaux à manier baguette et feu brulants.

-Pour après l’école, je ne sais pas trop pour être sincère. Au tout de moi, tout le monde à tendance à se blesser, du coup, par defaut, je me suis penchée un peu sur les sortilèges médicaux, il faudrait que j’obtienne un entretien avec quelqu’un qui en a fait son métier pour savoir si ça peut m’intéresser quand ce soin des personnes inconnues qui ont besoin d’aide.

Autant m’occuper du petit loup de Gryffondor ou mon cousin me semblait extrêmement naturel, autant prendre soin de personnes lambda ne semblait complexe. J’avais toujours eu besoin de me sentir concernée pour diriger ma magie, avec des autrui lambdas, je doutais que je sois réellement efficace. D’un léger sourire en coin, je cherchais comment répondre à sa dernière question. Le monde des adultes, c’était rien de plus qu’un monde rempli de personnes random plus hypocrites les unes que les autres, dont la plus part se sentaient supérieur car ils pouvaient faire de la magie, et vu la famille que je me coltinais, je ne pensais pas vraiment pouvoir être réellement plus déçue que ce que ça n’avait pu être . J’esquissais une moue et haussait les épaules.

- Le monde adulte hein ? je ne crois pas qu’il puisse être bien pire que découvrir que mes grands mère avaient nourrit des projets pour moi et Jace, sans même se demander si nous serions d’accord.. Si ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jackson Hartman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une taverne moldue

Message par : Jackson Hartman, Lun 5 Fév 2018 - 11:40


Une Rencontre Inattendue
Ft. Elhiya Ellis

Elhiya se penche instantanément pour regarder mon téléphone, je lève les yeux pour l'observer. Sa famille est tellement anti-moldu que ça pour l'empêcher d'avoir un appareil électronique . C'est tellement... injustifié. Ce n'est qu'un appareil, et à notre époque nous sommes obligés d'en avoir un, on ne peut pas tout le temps envoyer des messages avec nos hiboux. Personnellement, ce petit appareil m'est très utile, je peux discuter rapidement avec mes collègues de travail en cas de problèmes.

Mes Parents sont tous deux sorciers de sang-Pur, je suis donc comme eux. J'ai juste vécu dans un petit village Moldu où nous étions les seuls adeptes de la magie. Je n'ai donc eu que des amis non-mages. Ce sont eux qui m'ont appris à manier tous ces appareils. Par rapport à notre Monde, de nombreux sorciers utilisent un Smarphone, il n'y a aucun problème pour l'utiliser. Normalement.


Je souris à ma jeune cousine, je note dans un coin de ma tête de lui offrir ce smarphone-là à la fin de son année, cela fait quelque temps que je voulais m'en acheter un nouveau, autant lui offrir celui-ci d'autant qu'il n'est pas très vieux. Elhiya me dit qu'elle ne connaît pas mon neveu, rien d'étonnant, il est très mystérieux et préfère rester seul dans son coin.

Il n'est pas très sociable. C'est compliqué avec ses parents depuis que sa Sœur est à Poudlard. Ils se disputent souvent, je crois bien qu'il en a marre qu'on le prenne pour un petit garçon.

Elhiya se penche vers son sac pour ranger le grimoire familial, elle pose sur la table un bloc-notes, elle le tourne vers moi et commence à tourner les pages. Intéressant, ainsi ma jeune cousine se plonge dans le dessin, excellent moyen pour garder son calme dans certains moments. Des animaux, sa meilleure amie, des essayent d'esquisses, ainsi qu'un Loup. Ces yeux se lèvent rapidement en mentionnant cet animal, autant de pas s'y attarder, ça doit être un triste souvenir. Je souris quand elle évoque des biscuits, aussitôt mon ventre grogné. Je n'ai pas encore mangé, j'appelle donc le serveur et lui commande quelques gourmandises pour ma cousine et moi. Un rire sort de sa bouche, un énorme sourire se marque sur mon visage, enfin ! Peut-être arriverons-nous à avoir une amitié familiale finalement ! Je ferme les yeux, je peux quand même lui dire qui est Beauden, sans dire son nom de famille, elle est de ma famille.

Comme tu es ma cousine, je vais te dire... J'ai rencontré un jeune Homme d'une vingtaine d'années, Beauden, je le trouve très sympathique et très charmant. Voilà. Tu sais tout.

Je laisse échapper un petit rire, Elhiya va bientôt tout savoir sur moi, bon on est de la même famille, je vois pas pourquoi elle ne saurait pas ma vie. Surtout avec ce triste contexte familial. Ma cousine m'explique qu'elle ne sait pas trop quoi faire plus tard, peut-être dans le domaine des Soins, je penche la tête sur le côté. Médicomage peut-être ? Infirmière à St-Mangouste ? Je verrais bien, elle est encore jeune. Elhiya esquisse une petite moue qui me fit rire et hausse les épaules, je pose mes deux coudes sur la table et mets mon menton sur mes mains. Je soupire et esquisse un petit sourire.

Non, je ne pense pas. Tu auras sûrement des galères, comme tout Sorcier. Et puis un jour tu découvriras ta voie, tu auras un coup de cœur. On ne sait pas ce que le destin nous réserve. Regarde-nous.

Je laisse échapper un long soupir quand le serveur revient avec un gros gâteau au chocolat, je donne le montant correspondant au serveur qui me sourit, je crois bien qu'on lui a fait rapporter son salaire ce soir. Je prends le couteau servi avec et coupe deux parts, j'en pause une dans l'assiette d'Elhiya et lui passe. Je goûte ma part tout en souriant.

Hum... Vraiment délicieux ! Est-ce que tes gâteaux sont encore plus bons que celui-ci ? Parce que si c'est le cas, je veux bien les goûter. Je cuisine très très mal... Il faudrait que je prenne des cours de cuisine !

Je lance un regard à Elhiya qui veut tout dire... Si elle me propose de me donner des cours, nous nous reverrons et nous pourrons ainsi resserrer et améliorer notre lien familial, je pourrais mettre rencontrer son cousin, Jace Becker. Maintenant que j'ai une attache avec la famille et le passé de mon père, je ne la lâcherais plus. Je veux en apprendre plus sur lui, sans non plus profiter de ma cousine, elle a dû assez en souffrir. Mais j'aimerais quand même garder contact avec elle, je n'ai pas beaucoup d'amis et encore moins de familles.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Une taverne moldue

Message par : Elhiya Ellis, Lun 5 Fév 2018 - 12:06



Rencontre attendue d'une trace de passé

En fait Aidan était un sang-pur, information assez perturbante quand on savait que les branches de l’arbre généalogiques étaient tronquées principalement lors d’un désir de mixité d’origine, pour le peu qu’on avait compris. J’haussais un sourcil plus à cette précision qu’au fait qu’il vivait dans un village moldu. Si ça continuait, nous allions déterrer des choses vraiment peu ragoutantes à mon avis…  Quelques mots sur le jeune cousin qui me faisait rire, le jour où on me dirait qu’un serpentard était la douceur et la jovialité incarnée, il y’aurait un souci. Je notais cependant que l’ainée était de toute évidence à Poudlard aussi avec nous. Et bien… ça en faisait du monde de la famille dans ce château maintenant…

A l’évocation de ma cuisine, Aidan commande quelques douceurs. Ho la bonne idée, je n’avais pas mangé avant de partir, pour éviter tout souci avec le transplannage, mais étant dans Londres, je pouvais enfin me permettre de répondre à l’appel de mon estomac qui faisait echo à celui de mon cousin. J’avais pouffé en entendant les deux grondements et écoutais à nouveau attentivement les confidences qui m’étaient offertes. Mon grand cousin s’était donc entiché d’un jeune homme à peine plus âgé que moi, c’était mignon comme tout, et je ne pus m’empêcher de sourire avec douceur et le taquiner sur le sujet. « Charmant hein.. ? ». Nouveau pouffement de ma part, ce n’était pas méchant, garder autant de réserve sur ce genre de chose était vraiment touchant pour tout dire, très certainement car je ne faisais pas cas des histoires de cœur de mon côté.

Poser plus de questions, faire les curieuses aurait été possible, mais le mot « Destin » m’arracha à mes gamineries pour étirer mes lèvres en une grimace dégoutée. Je détestais ce mot, ce qu’il signifiait, mes grand-mère s’en servait toujours pour dire que nous n’avions pas le choix, quoi qu’on en pensait, quoi qu’on en dirait. Comme si tout ce qui se passait n’était qu’une fatalité et non les répercussions de personnes vivante. « Mouai on verra bien, pour le moment le coup de cœur, tu vois, il est pour ce gateau au chocolat ou… ce serveur ! » J’avais attendu que l’employé soit parti pour parler, adressant un clin d’œil complice à Aidan pendant qu’il me sert.

Les aromes du caco chatouille instantanément mes narines, puissant, gourmand, cette douceur semblait aussi bonne qu’elle était belle. Mon cousin avait très bien choisi. Je le remercie poliment, sans trop de débordement d’enthousiaste pour rester correcte, et prend une cuillère. Juste un régal ! Presque comme à la maison.

Joue gonflée par un nouveau morceau un peu trop gros dans la bouche, je lève les yeux sur Aidan, manque de m’étouffer en commençant à rigoler, dégluti avec du mal et lui sourit chalereusement en regardant le gâteau.

- Il est trooooop bon ! Mais sans me venter, avec maman on fait des trucs encore meilleur ! Tu devrais gouter nos fondant chocolat blanc, juste une tuerie ! je t’en amènerai la prochaine fois que j’en fais alors ! Tu me diras comment tu les trouve. En plus, c’est super simple ! J’pourrai t’apprendre, et tu pourras même en offrir un fait par tes mimines à Beauden ! Ca touche toujours ce genre t’attention ! Enfin, il me semble, là-dessus, t’en sais plus que moi

Le courant passait bien, c’était agréable. Il était simple et naturel comme homme. Bien moins tourmenté que Jace et moi. Bien plus posé. Les avantages de l’âge je supposais, ce genre d’aura avait tendance à me faire du bien même si je ne m’en rendais que partiellement compte. Toujours parée de mon sourire lumineux, je coupais un nouveau morceau et dodelinais de la tête en rigolant doucement.

-par contre, il parait que je suis nulle en cocktail, faudra pas me demander d'aide là dessus. Il parrait que j'ai la main lourde sur l'alcool
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jackson Hartman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une taverne moldue

Message par : Jackson Hartman, Lun 5 Fév 2018 - 12:31


Une Rencontre Inattendue
Ft. Elhiya Ellis

La jeune Femme laisse sortir des rires et des pouffements de sa bouche pendant que je réponds à ces questions, ce qui me fait sourire, je suis heureux d’avoir appris son existence, je me sens moins seul maintenant. Ma Soeur a une famille, elle reste avec elle, moi j’ai un boulot et me jette donc à corps perdu là-dedans. Peut-être qu’avec ma cousine cela va changer et que je vais plus m’occuper des miens. Des rencontres comme celle-là change la vie à tout jamais. Elhiya me taquine à propos de Beauden, je fais une petite moue, le flirt est différent selon notre âge, un sourire apparaît sur le visage de ma cousine, vous savez le sourire en mode “tu es amoureux… ?” ? Ben voilà, c’est de celui-là que je parle. C’est le sourire taquin, celui qu’un ami ou un membre de la famille te réserve.

Quand je sors le mot “destin”, Elhiya semble être dégoûtée, je penche la tête sur le côté, mais je n’ai le temps de dire un mot avant qu’elle n’enchaîne sur son coup de coeur du moment, ce fameux gâteau et le serveur… Encore une petite taquinerie de sa part, les adolescents sont vraiment taquineurs quand ils s’y mettent. Je souris et prends une nouvelle bouchée de ce moelleux, j’avais tellement faim ! Je crois bien que je vais en prendre un autre à emporter !

“En ce qui concerne le destin. Certains pensent qu’il est déjà écrit. D'autres que tu peux le changer. Je suis comme eux. C’est à toi de décider, pas aux autres. Ton Destin c’est TA Vit. Pas celle d’un autre. Si quelqu’un veut manier ta vie, il n’est pas digne d’être ton ami. Crois-moi.”

Je pense avoir un peu d’expériences sur ce cas-là, de nombreuses personnes viennent te voir dans ta vie, m'expliquant qu’ils peuvent t’aider, changer ta vie, réalise tes rêves en toutes simplicités, il suffit juste de leur donner un peu d’argent. Généralement, les personnes qui acceptent disparaissent quelques jours après. Je me suis toujours méfié de ces personnes-là, et je le dis à ma famille et mais, je n’aimerais pas qu’ils disparaissent eux aussi.

Elhiya se vante un peu sur sa cuisine, je ris de nouveau, elle m’en amènera la prochaine fois, un grand sourire apparaît sur mon visage, on se reverra, c’est sûr et certains depuis ce moment-là ! J’en suis heureux. Elle enfourne une nouvelle bouchée, un peu grosse, puis me dit qu’elle est nulle dans les cocktails et tout ce qui concerne l’alcool. Je lève les yeux vers elle et souris.

“Quand j'étais ado, je me suis éclaté certains soirs. Je connais quelques recettes de Cocktails. Si tu le souhaites je peux te les passer, comme ça c’est donnant-donnant. Mais… Parce qu’il y a toujours un mais. Il faut que tu me promettes de ne pas faire de bêtises.”

J’ai été bourré dans ma jeunesse, j’ai passé des nuits dehors bras dessus bras dessous avec des amis ou des inconnus. J’ai connu des nuits merveilleuses et d’autres horrible, des jeunes femmes violés et tabassés par des hommes parce qu’elle ne voulait pas. Très souvent c’était des femmes de sang-mêlé et des hommes de sang pur. Malheureusement...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Une taverne moldue

Message par : Elhiya Ellis, Lun 5 Fév 2018 - 14:39



Rencontre attendue d'une trace de passé

Petite mise au clair sur la notion de Destin. La définition d’Aidan me plait bien plus que toute celle que j’ai du supporté jusqu’à présent, la bouche pleine de gâteau, j’acquiescais d’un signe de tête pour ne pas me mettre à parler comme une enfant empressée de dire « ahhhhh par Merlin enfin quelqu’un de mon avis, je desespérais d’entendre ce genre de chose ». Enfin, logiquement il comprendrait. Tout du moins j’espérais. Avec jace on communiquait beaucoup avec le regard, mais notre âge très proche était d’une grande aide, peut-être qu’avec Aidan ca viendrait aussi avec le temps. Ne pas avoir user de mot en toute circonstance était quelque chose que j’appréciais énormément, plus qu’à attendre que ce genre de facilité se développe entre nous, face à des parts de gâteaux, ou des leçons de cuisine chaotique.

Et de cours de pâtisserie, nous partons en cours de cocktail. L’idée me plait et dessine sur mes joues rebondies un large sourire pendant que j’avais ma bouchée. Le coup de la promesse de pas faire de bétise me faisait grandement rire, impossible de ne pas rigoler doucement.

–Ok, ok, donnant, donnant, et je serai sage. Je suis toujours sage de toute facon ! »

Nouveau clin d’œil complice. Tout dépendait de ce qu’il appelait bêtise en fait. Je suppose que certains débordements à mon âge étaient tolérés alors que beaucoup moins accepté au sien. Et puis, il n’allait pas me faire croire qu’il avait jamais fait de soirée trop arrosée de son coté quand il était plus jeune. Prenant une autre part de gâteau, je souriais tout en donnant forme à cette proposition.

-Tu veux faire ça quand ? Avec les cours, je suis disponible que le week end moi. Par contre, j’te préviens, on squatte en premier ta cuisine avant celle de ma mère ! Si tu crames un truc à la maison, ca sera la fin du monde et tu serais banni à vie

Je rigolais en imaginant la tête horrifiée de ma mère. Sa si belle cuisine complètement dévastée serait limite une déclaration de guerre. Ca rendrait caduc tout bon sentiment lié à une nouvelle rencontre, autant ne pas prématuré la rencontre. Les opales malicieuses, je continuais sur ma foulée de gamine trop curieuse.

Et pis… c’est quoi que t’appelles bêtises ? Monsieur était un parfait aiglon à ne jamais décoller le nez de ses bouquins ? si tu me dis oui, j’en croirais pas un mot tu sais !

Cuillère de gâteau levée de façon faussement menaçante, je l’avais faite tourner dans un mouvement de moulinet le mettant au défi de me dire que je me trompais. Ça tournait vraiment bien cette rencontre au final, il avait réussi à me mettre à l’aise rapidement
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jackson Hartman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une taverne moldue

Message par : Jackson Hartman, Lun 5 Fév 2018 - 15:06


Une Rencontre Inattendue
Ft. Elhiya Ellis

Le hochement de tête ma cousine sur ma définition du mot "destin" me fait comprendre qu'elle me fait plus confiance qu'au début de notre rencontre, nous avons donc la même définition de ce mot mystérieux, avec notre contexte familial nous avons dû nous débrouiller seuls. On se ressemble un peu finalement... Elhiya toujours sage ? Ah ! Je n'en crois pas un mot, je suis sûr qu'avec la famille Ellis elle ne doit pas l'être, enfin à leurs yeux, aux miens j'en ai aucune idée. Elle me fait un clin d’œil qui m'arrache un sourire. La jeune Femme me demande de commencer les cours de cuisine chez moi, elle préférerait que j'aie les bases avant d'aller chez elle et que je brûle tout, elle n'a pas tellement tort, j'ai très rarement cuisiné, ma Sœur le faisait pour moi quand j'étais plus jeune, et maintenant je vais dans des restaurants ou des petits snacks. Je pose ma tête sur ma main droite et souri.

Je n'ai pas encore d'appartement. Je vis dans un hôtel Sorcier. Je peux leur demander de nous prêter la cuisine, ils ne refuseront pas, ça fait des mois que je vis chez eux déjà.

Je rigole en pensant à ça, je vivais chez ma petite sœur avant, elle voulait que je reste mais j'ai préféré partir pour laisser la place à ces enfants, j'ai donc déménagé d'appartements en appartements jusqu'à atterrir dans cet Hôtel, maintenant j'attends d'avoir mon premier salaire pour m'acheter un vrai Appartement. Elhiya soulève sa cuillère, montrant un air menaçant et me demandant ce qu'est une bêtise pour moi. Je soupire.

Que tu couches avec un garçon ou une fille que tu ne connais pas. Que tu agresses un non-mage ou même un sorcier, que tu fasses des dégradations matérielles. Je parle de bêtises graves. Je ne veux pas que tu fasses mal à quelqu'un, ou que tu te fasses mal.

Je prends un air sérieux pour parler de ceci, il ne faut pas prendre à la légère le thème de l'alcool et des drogues, ça peut-être dangereux pour notre vie. Après je n'ai pas à lui interdire quoique se soit, je ne suis pas ses parents. Et de plus elle est bientôt adulte, enfin, à mes yeux elle l'est déjà.

Quand sont les prochaines vacances Scolaires ? Si tu le souhaites, tu viendras avec moi aux USA. Ton cousin Jace pourrait venir avec nous. Cela vous fera du bien d'être loin de votre famille et de profiter. Nous ne serons pas obligés de fouiller les affaires de mon père, j'en profiterais pour les ramener à Londres lors de notre retour.

Je sors mon téléphone et file sur l'agenda, tant que je préviens en avance le ministère de la Justice, je peux m'absenter, surtout si je donne comme excuse "affaire familiale". En tant que sang-Pur je serais peut-être "avantagé" devant les sang-mêlé les sorciers de sang Moldu. Je lève les yeux et observe le visage de ma jeune cousine. Je fais un petit sourire, repartir sur le thème de la famille pourrait refroidir l'ambiance agréable qui règne autour de la table.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Une taverne moldue

Message par : Elhiya Ellis, Lun 5 Fév 2018 - 15:50



Rencontre attendue d'une trace de passé


Un hotel ? Son retour en Angleterre était vraiment si recent qu’il n’ais eu le temps de se trouver un petit appartement ? je lui aurai bien dit qu’on pouvait faire un tour dans les agences immobilières pour voir ce qui était disponible, car je comptais me prendre rapidement un pied à terre loin de chez mes parents une fois ma scolarité terminée, mais il proposait les cuisines de son hotel. Une immense cuisine, avec tout le matériel de professionnel ça me disait bien aussi, je validais d’un signe de tête sans plus de procédures.

Cuillère pointant son bout de nez, je ne pouvais m’empêcher de sourire à sa description de base de bêtises. Passer de draps en draps, agresser un être vivant, user de dégât matériel... Bon, je pouvais plaider coupable sur tout, même si en soit les deux dernières descriptions avaient été qu’un moment de perdition dans lequel ma baguette avait plus ou moins était capricieuse. Et agresser quelqu’un il le méritait, ça rentrait dans la petite case bêtise aussi ? Non que je sache quand même à quoi m’en tenir. Il avait pris un air paternel qui passait étonnement bien plus facilement qu’avec mon propre père, cependant, je me contenais d’un simple « Je vois » en mâchouillant une part de gâteau avant de prendre une moue boudeuse. « J’suis sage en temps normal alors » Bah oui, après tout, je m’étais assagie depuis la nuit en Ecosse avec jace. J’ignorais pourquoi d’ailleurs.

Ma réflexion n’eut pas le temps de murir qu’Aidan me demandait quand été mes prochaines vacances. Celle hiver étant passée, les prochaines étaient cette de printemps ou celle de paques, par contre ce n’était que 2semaines à tout casser, ou peut-être une, je n’avais pas vraiment fait attention.

-Hum d’ici un mois, si je calcule bien, ça devrait tomber sur les congés scolaires. Mais avant de partir à l’Etranger, il me faudra l’accord de mes parents. Je suis majeur pour la loi magique, mais pas pour les moldus. Donc pour ce qui est voyage en avion, je peux pas partir comme ça. J’en parlerai à Jace si tu veux, avec plaisir d’ailleurs. Ho... en parlant de lui... je.. hum.. c’est un peu compliqué au final, regarde son nom sur le grimoire

J’en avais jamais parlé à personne, je doutais que ce soit le bon moment d’aborder le sujet, mais si j’étais désormais sereine face à la situation, je ne voulais pas qu’Aidan s’offusque de la proximité que je partageais avec mon jeune cousin.  Je le laissais donc regarder la branche de la feuille de Jace  se mêler à mes petites étoiles scintillantes comme l’avaient décidé notre cher famille. D’un sourire en coin, je posais ma cuillère et regardait le dessin magique.

« Hum, on l’a très mal pris au départ, puis on a laissé couler au final vu qu’on est assez proche au final ». Certains disaient trop de ce que j’avais compris, mais ça, je m’en fichais. « mais un peu de tourisme loin de l’Angleterre pourrait effectivement faire du bien effectivement et promis, on sera sage, comme des images.

Si, si, on savait se tenir quand même.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jackson Hartman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une taverne moldue

Message par : Jackson Hartman, Lun 5 Fév 2018 - 16:05


Une Rencontre Inattendue
Ft. Elhiya Ellis

Ma jeune cousine accepte de partir avec moi aux USA, même si avant cela elle doit avoir l'autorisation de ses Parents, il est vrai qu'aux yeux des lois Moldus, Elhiya ne peut prendre l'avion sans autorisation parentale, cela m'étonnerait qu'ils acceptent de laisser partir leur fille avec un étranger, de plus fils de son frère qui a fui les traditions. Cela n'aidera pas vraiment... Mais bon, il faut essayer quand même, on ne sait jamais, mon âge et mon travail le forceront peut-être à accepter. En parlant de son jeune Cousin, Elhiya me prévint que c'est un peu compliqué, elle ressort le Grimoire pour me montrer les étoiles et les branches qui se mêlent, ainsi leurs aïeux ont décidé qu'ils devaient se marier... Ils sont vraiment archaïques... Je soupire exaspéré par ces traditions ancestrales stupides. Elhiya et Jess sont proches malgré ce contexte, tant mieux pour eux, à ma place je serais gêné de partager ma vie avec une proche Cousine. Finalement elle me promet d'être sage pendant ce voyage, je souris et regarde ma montre, il commence vraiment à être tard, je devrais lâcher ma jeune cousine, elle a des devoirs je suppose.

Essaie d'en parler à tes Parents et à Jess. Envoie-moi un hibou quand tu à leurs réponses, je souhaiterais rencontrer ton Cousin avant s'il le souhaite. Viens à l'Hôtel quand tu veux, je demanderais aux cuisiniers ce soir si je peux emprunter leur cuisine, Jess pourrait assister à cette leçon culinaire ! Cela mettrait une bonne ambiance.

Je laisse afficher un grand sourire sur mon visage, parler avec cette jeune Femme me donne envie de revoir mes Neveux et Nièce le plus rapidement possible et de parler de leurs scolarités. Je laisse échapper un bâillement que je cache avec ma main, j'étire ensuite mes bras et mes jambes. "Vive la vieillesse !" Je me rassois correctement et me masse la nuque.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Une taverne moldue

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 14 sur 17

 Une taverne moldue

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.