AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 6 sur 8
Salon de thé de Madame Pieddodu
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Ebenezer Lestrange
Serdaigle
Serdaigle

Re: Salon de thé de Madame Pieddodu

Message par : Ebenezer Lestrange, Ven 19 Aoû 2016, 17:15


Comme par hasard, dés que ça parlait argent, les gens devenaient des monstres d'égoïsmes. Elles étaient belles les petites vieilles aux yeux mouillés devant leur triste histoire, avec leur discours compatissant et leurs doigts semblables à des serres qui se crochetaient sur leur sac à main. Les radines... Parker jouait bien le jeu pourtant, et ça collait tellement pas avec le bonhomme qu'Ebenezer avait manqué de s'étouffer avec son thé brûlant. Non, parce qu'imaginer l'autre en garçon tout sage, ça relevait du génie. On parlait quand même d'un mec qui s'était fait dealeur officiel de kiwicot de Poudlard, plus avait à son compteur un séjour à Azkaban pour tentative de cambriolage lamentablement ratée. Même lui, avec son vulgaire renvoi, passait pour un enfant de cœur à côté.

Les vieilles, jouant la carte de leur maigre retraite alors que leur famille se noyait sous l'or depuis des générations, continuaient leur pathétique numéro d'avare. En fait, ils étaient tous en train de jouer une p*tain de comédie. Les deux sorciers auraient même pu vendre des billets pour y assister parce que c'était beau, enfin ils étaient beaux et les deux vieilles nettement moins. Elles gâchaient même le paysage. Il prit un nouveau scone, cette histoire commençait à le gonfler sérieusement.

- Ashton ?

Il avait repris son ton de voix normal, c'est à dire un peu froid et nettement ennuyé. Regards surpris des deux vieilles, il n'y prêta pas attention, ce n'était pas comme s'ils n'avaient pas déjà l'ascendant... Après tout, ils étaient plus jeunes, plus réactifs, plus entraînés et avec une morale frisant l'inexistance. Alors un bref signe de tête à Parker et Ebenezer sortit sa baguette, bras planqué sous la table. Pour faire genre il ne se passait rien, il finit de manger son scone, vira les miettes de son coin de table et chantonna un #Impero, visant les jambes d'Eleanor. Il laissait à Ashton le soin de gérer sa propre conquête, il avait autre chose à faire que faire mumuse avec deux vieux pantins.

Il s'improvisait marionnettiste, souriant à la vieille dame et l'invitant à sourire à son tour, comme si de rien n'était. Ses traits ridés étaient détendus, son regard un peu vide et ses doigts se détachèrent de son sac. Fin du jeu. Les deux compères avaient gagné et n'avaient plus qu'à se servir. Chez les vieilles tant qu'à faire, se rajouter sur leur testament puis faire disparaître les corps. Effacer des mémoires par-ci par-là pour qu'on ne les inculpe pas... Peut-être qu'il partait un peu trop loin.
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Salon de thé de Madame Pieddodu

Message par : Ashton Parker, Mer 24 Aoû 2016, 13:36


Il ne fallut pas longtemps pour qu'ils se rendent compte que les vieilles n'étaient visiblement pas prêtes à leur donner ne serait-ce qu'une noise. Parker retint un soupir. Pourquoi ils étaient tombé sur des radines ? Elles n'avaient vraiment aucune qualité c'était assez désespérant. Eux au moins ils étaient beaux gosses et pas tous fripés. Comment ça la retraite ça paye mal ? Mais c'était tout de même pas leur faute à eux si elles s'étaient accrochées à la vie aussi longtemps. Si elles étaient décédées un peu plus tôt elles n'auraient pas ce soucis, c'était quand même fou ce que les gens pouvaient être incohérents parfois ! Et la patience d'Ashton diminuait en même temps que la cohérence.

- Ashton ?

Back to Ebe. Celui qu'il connait et que les grand-mères n'apprécient en général pas. En particulier non plus d'ailleurs. Mais c'est celui avec qui on peut s'amuser et piquer des sous à des retraitées. Plutôt cool comme concept. Le sang-mêlé jeta un regard en coin à Lestrange, puis sourit à leurs victimes tout en dégainant sa baguette tranquillement sous la table. Elles étaient visiblement aussi bêtes que radines. Le Lion informula un petit #Impero et le visage de la vieille en face de lui se détendit légèrement. Les effets furent immédiats et elle sortit un petit portegallion bien rempli qu'elle posa sur la table. Tout compte fait elle trouvait que les études c'était important surtout pour des jeunes gens comme eux. A ces mots, Parker ne put qu’acquiescer en tendant la main pour empocher tranquillement les sous. Évidemment personne ne réagissait autour d'eux puisque personne n'avait rien remarqué. Il espérait que ça avançait aussi du côté d'Ebenezer afin qu'ils puissent se tailler et virer ces fringues nulles le plus rapidement possible.
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salon de thé de Madame Pieddodu

Message par : Ebenezer Lestrange, Dim 28 Aoû 2016, 19:01


Ashton était un type bien, cool du moins, puis ils étaient sur la même longueur d'onde. Les deux vieilles aussi avec leur air béat et leurs gallions qu'elles leur tendaient si gentiment. Que c'était beau ça. Ils étaient presque riches, ils allaient presque pouvoir se remplir une piscine de pièces, mouler une statue de trois mètres de hauteur avec l'or fondu de la monnaie, s'acheter un dragon de compagnie, conquérir le monde puis l'univers en entier. Bon, il se faisait peut-être des films mais les deux commères n'en demeuraient pas moins assez riches pour se trimbaler avec l'équivalent de dix années de salaire d'Ebenezer dans leur poche.

Maintenant, leur futur importait beaucoup aux petites vieilles aux yeux hagards et la serveuse de thé regardait même la scène avec une larme à l’œil. C'était tellement beau cette dévotion à aider la jeunesse, tellement spontané. Ebenezer cachait tant bien que mal son triomphe et son envie d'éclater de rire. Fallait, à près tout, continuer la comédie jusqu'à la dernière réplique. Alors il finit son thé, continua la discussion peu intéressante, obligeant Eléanor à continuer de bavasser comme elle l'aurait fait à l'ordinaire, reprit des scones, fit mine de recoiffer ses cheveux alors qu'ils étaient trop ranger pour ne pas lui filer une envie irrépressible de les ébouriffer à mort. Il avait pas l'habitude d'être aussi propre sur lui, les vêtements le démangeaient puis il n'aimait pas le goût du thé, beaucoup trop aqueux pour lui. Coup d'oeil à sa montre, sourire un peu déçu.

- Je crains qu'il ne soit temps d'y aller...

Et hop, l'ancêtre ensorcelée se lève et ils n'y avait plus qu'à aller tous ensemble vers la sortie. Qu'elles étaient mignonnes leurs proies ridées toutes obéissantes, tellement qu'un coup de baguette plus tard elles avaient tout oublié de leur racket. Alors, leur tenant la porte, galant comme tout, Ebenezer leur lança un "A la semaine prochaine !" angélique.

Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Salon de thé de Madame Pieddodu

Message par : Ashton Parker, Mer 31 Aoû 2016, 14:57


Incroyable ! Leur plan marchait comme sur des roulettes. Enfin, il fallait dire que les deux sorciers n'étaient pas mauvais en ce qui concernait l'Imperium. On voyait qu'ils avaient un peu de pratique derrière eux ce qui, heureusement, ne se remarquait pas si on ne regardait pas leurs baguettes sous la table. Même s'il savait déjà que leurs cibles n'avaient pas été choisies pour rien, le nombre de Gallions que possédaient les deux vieilles était assez impressionnant. Et ce n'était que ce qu'elles avaient sur elles ! Pour un peu cela faisait regretter à Ashton de ne pas être allé jusqu'à leur maison.

Lorsque la transaction fut terminé, c'est-à-dire que les bourses des mémés étaient bien légères et que celles de Lestrange et Parker pesaient bien dans leurs poches, ils reprirent leur petite conversation tranquille sans attirer aucun soupçon. Puisque gâcher le thé aurait été franchement dommage, le sang-mêlé termina sa tasse. Puis l'ex-Serdaigle suggéra qu'il était à présent temps de se séparer et de quitter le salon de Madame Pieddodu. Tout ce petit monde se leva et se dirigea vers la sortie bien gentiment et hop ! Elles ne se souvenaient même pas de ce qui venait de se passer, c'était beau la magie quand même, non ?

- C'était un vrai plaisir, dit Ashton avec un grand sourire complètement forcé.

Après avoir regarder les petites vieilles s'éloigner, la tentation fut trop grande et le sorcier ne put s'empêcher de se passer la main dans les cheveux pour les décoiffer un peu avant d'enlever précipitamment son pull et de le jeter au sol. C'était un vrai soulagement de ne plus avoir envie de se gratter sans pouvoir le faire. Maintenant il était temps d'aller quelque part pour transformer une partie de ces Gallions fraichement gagnés en alcool.

Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Bellamy
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salon de thé de Madame Pieddodu

Message par : Sarah Bellamy, Dim 02 Oct 2016, 11:17


[RP avec Alice Grant !]

C'était une après-midi assez calme, qui donnait envie à Sarah d'aller se promener un peu. Mais que faire ? Elle s'était interrogée durant un long moment en tournant en rond dans le château. Aujourd'hui, malgré une petite fraîcheur automnale -comme toujours limite en Angleterre... saleté de pays frileux !-, Sarah n'avait pas prit de veste. Sa jupe d'uniforme plissée -qu'une camarade lui avait gentiment donnée en voyant que ça la gênait de mettre l'uniforme masculin- voletait légèrement au gré du vent qui pénétrait quelques fois par certaines grandes fenêtres ouvertes.
Finalement, elle s'était décidée ; pourquoi pas une bonne tasse de thé chaud chez Madame Pieddodu ? L'ambiance y était agréable, chaleureuse, et le service tout aussi super que l'établissement.
Il ne lui fallut pas longtemps pour se rendre à Pré-au-lard, les joues légèrement rougies à cause du vent qui fouettait parfois celles-ci, d'habitude blanches comme neige.

Bref.

La jeune Serpentard s'engouffra dans le bâtiment rapidement, appréciant la vague de douce chaleur qui vint s'écraser contre elle. Quel contraste ! Elle reprit bien vite figure et perdit son sourire, filant directement s'asseoir sur une table libre -la seule d'ailleurs, c'était toujours bondé par ici-, à laquelle il n'y avait que deux places de libre. De toutes façons, presque toute l'école connaissait la condition de Sarah, alors personne ne viendrait l'embêter ou se risquer à l'approcher, c'était sûr ! Rares étaient les étudiants qui s'approchaient d'elle ; en cinq ans en tout cas, elle ne s'était pas fait beaucoup d'amis. En même temps, elle faisait tout pour simplement longer les murs...

Elle commanda un verre de Darjeeling, et posa son regard sur la cheminée non loin, attendant patiemment que sa commande arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salon de thé de Madame Pieddodu

Message par : Alice Grant, Dim 02 Oct 2016, 12:22


Cette après-midi de congé, Alice était en manque. En manque cruel. Elle sentait qu'elle n'allait pas tenir plus longtemps sans en avoir. Elle allait craquer si elle n'en trouvait pas le plus vite possible. Il lui en fallait... il lui en fallait... du thé! Elle avait toujours adoré cette boisson chaude qui la réveillait le matin, dont elle pouvait parler des heures, réaliser un véritable exposé. Mais elle ne le faisait pas de peur d'être prise pour une folle. A chaque fois qu'elle se retrouvait devant une tasse de ce breuvage, elle se sentait engloutie par une douce vague de souvenirs d'enfance.
Mais là, c'était différent. Anormal. Elle le sentait. Elle appréciait d'en boire mais n'en avait jamais ressenti le besoin, jusqu'à aujourd'hui.Tout son être en réclamait depuis son dernier cours. Elle avait faillit sortir de la salle tandis que la Voie dans sa tête le lui répétait. Cette maudite folie avait repris les rênes, guidant sa course jusqu'au salon de thé de Madame Pieddodu, lui hurlant de se dépêcher de commander. Elle ne pouvait pas se retenir. A quoi bon? Ce n'était pas si grave, et le Lapin Blanc l'avait poussée à faire bien pire malgré elle. Une tasse de thé, ça ne pouvait faire de mal à personne.

La serdaigle poussa vivement la porte, essoufflée. Comme souvent, c'était bondé. Pas de place! Pas de place!* Tant pis, trouve une place! lui hurla la Voie dans son esprit, lui infligeant un terrible mal de tête. Ça va, c'est bon, tais-toi! Quelques clients la regardèrent comme on observe un étrange individu -ce qu'elle était- tandis qu'elle se rapprochait d'une table ou seulement une des deux chaises étaient occupée par une grande fille maigre aux yeux bleus.
- Excuse-moi, je peux m'asseoir ici? demanda-t-elle à ce qui semblait être une élève de Poudlard, elle portait l'uniforme. Il n'y a plus de place... ajouta-t-elle en posant sa main sur le dossier de sa chaise, tentant de se calmer.
Mais il y a plein de places à cette table!**

*Le Chapelier et le Lièvre de Mars
**Alice

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Bellamy
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salon de thé de Madame Pieddodu

Message par : Sarah Bellamy, Dim 02 Oct 2016, 12:50


Malgré le monde environnant, l'ambiance était calme et légère. C'était un cadre vraiment très agréable, on pouvait se détendre sans se préoccuper d'autre chose. Et puis, il faisait bon ici... La jeune fille ferma donc les yeux, et se laissa tranquillement aller contre sa chaise, poussant un petit soupir de satisfaction.
Quelques minutes plus tard, on lui apporta sa tasse de thé, et elle put se mettre doucement à la siroter. Le doux breuvage s'écoulait dans sa gorge, ah, Seigneur, la légère douleur qu'elle avait l'impression de ressentir dans la gorge depuis quelques temps sembla la quitter. Le thé avait quelque chose d'apaisant et de magique.

Soudain, un petit brouhaha lui fit relever le regard, quelqu'un venait d'entrer en trombe dans la petite échoppe. L'air échevelé, il s'agissait d'une jeune fille d'à peu près son âge, et visiblement élève de Poudlard à en juger l'uniforme qu'elle portait, orné de bleu et d'argent. Une Serdaigle ; une érudit ! On lui disait souvent que cette maison était l'élite de Poudlard ; les plus intelligents et sages. Ca devait être de bonnes personnes.

Elle ne s'y attend pas lorsque la jeune fille s'installe devant elle, ce qui surprend Sarah au plus haut point. Elle perd ses moyens, elle ne sait pas comment réagir, sa bouche était juste ouverte. Que devait-elle faire ? Que devait-elle dire ? Toute perdue, c'est après un moment qui sembla être une éternité, que Sarah daigna répondre :

- Je... Oui, je t'en prie installe toi. Je te commande un truc le temps que euh... tu t'installe, dit-elle d'une voix cristalline mais avec toujours cette pointe masculine.

Elle s'éxécuta donc et commanda un Earl Grey à la demoiselle qui s'était installée face à elle. Sarah avait le regard fuyant, visiblement un peu mal à l'aise. Vraiment, elle était loin de s'attendre à ça !
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salon de thé de Madame Pieddodu

Message par : Alice Grant, Dim 02 Oct 2016, 21:13


La fille devait avoir son âge. La fille... quelque chose clochait avec ça, mais Alice n'était pas en état de mettre le doigt dessus. Il lui fallait du thé. Comme un drogué en manque ou un ivrogne sans alcool, elle ressentait le besoin profond de se délecter de ce breuvage. Son porte-monnaie était garni. Elle devait en boire des litres. Vider la boutique.S'il te plaît dis oui... bah, si elle dit non, je resterai debout, tant pis. Un ange passa. Elle hésitait? Non, non, non, j'ai pas envie de rester debout, je me suis déjà fait remarquer en entrant et je ne tiens pas à être prise pour ce que je suis: une folle. Son masque s'effritait à chaque fois que les gens remarquaient un détail étrange chez elle. Et ce qu'il y avait en-dessous n'était pas beau à voir. Pourtant, c'était une fille bien qui voulait juste se débarrasser de ce Lapin Blanc qui lui pourrissait la vie pour continuer de la consacrer aux autre, se rendre utile.

- Je... Oui, je t'en prie installe toi. Je te commande un truc le temps que euh... tu t'installe,
Ouf. Ça, c'était gentil. Elle retint.
- Merci, dit-elle en s'asseyant.
Et ce n’était pas poli de ta part de t’asseoir sans y avoir été invitée !* La sang-mêlée retira un couche de vêtements et cala son sac à dos entre ses jambes avant de tapoter nerveusement ses doigts sur la table, les baissant à tour de rôle. Pour occuper son esprit dérangé, elle regarda les clients. Voulez-vous une demi tasse de thé?* Maintenant, une excellente : pourquoi un corbeau ressemble- t-il à un bureau ?**
- Dis-moi, quel jour sommes-nous? Demanda-t-elle à sa compagne de table.

*Le Lièvre de Mars
**Le Chepelier
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Bellamy
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salon de thé de Madame Pieddodu

Message par : Sarah Bellamy, Dim 02 Oct 2016, 21:40


Sarah semblait très perturbée par la présence de cette jeune élève de Serdaigle. Ce qui la perturbait beaucoup, c'était notamment le fait que juste, quoi, une minute avant : elle était totalement seule. Et pouf, cette fille sortait de nulle part et atterrissait devant elle. Pour la demoiselle, c'était beaucoup d'un coup mine de rien ! Il fallait qu'elle assimile tout ce qu'il se passait.
Elle répondit par un léger hochement de tête aux remerciements de sa camarade ; il n'y avait vraiment pas de quoi la remercier, c'était juste normal... il n'y avait pas de place et elle n'allait pas la laisser s'asseoir par terre.

Et puis cette inconnue semblait avoir besoin d'une bonne tasse de thé bien chaud pour se réchauffer un peu, elle gigotait énormément, s'était dit Sarah. Peut-être le froid dehors ? Tout le monde ne craignait pas ce genre de climat de la même façon.

La Serpentard s'apprêtait à reprendre le sirotage de sa boisson chaude, lorsque la voix de... d'ailleurs, elle ne connaissait pas son nom, s'était-elle dit. Bref, en tout cas, elle s'éleva à nouveau ;

- Dis-moi, quel jour sommes-nous?

Bonne question. Sarah ne savait plus quel jour on était. Mince. Elle farfouilla alors dans ses affaires pour retrouver un parchemin daté de ce jour, et releva son nez quelques secondes après :

- On est Lundi.

Puis le silence revint, et la commande de la Serdaigle arriva finalement, et Sarah quant à elle se remit à siroter son thé. Elle n'osait pas parler, allez savoir pourquoi, son renfermement prenait légèrement le dessus cette fois là. Elle se tortilla alors un peu sur elle-même, avant de relever son regard aussi bleu que la cravate de sa condisciple sur celle-ci.

- Je... Enfin, mon nom est Sarah Bellamy, et toi ? J'ai remarqué ton uniforme... tu étudies aussi à Poudlard, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salon de thé de Madame Pieddodu

Message par : Alice Grant, Lun 03 Oct 2016, 19:37


L'élève farfouilla dans son sac pour trouver la date, sûrement écrite quelque part.
- On est Lundi.
On apporta enfin à la bleu et bronze la tasse de thé tant attendue, juste quand elle s'apprêtait à répondre à son interlocutrice. Elle remercia le serveur en bredouillant, ce que ses connaissances auraient tout de suite remarqué, elle parlait toujours sans marmonner, mais dans son état actuel seule cette eau chaude comptait, elle se retenait de se ruer dessus, se contentant de loucher sur la boisson avant d'attraper l'anse. Elle la porta à ses lèvre et ne put s'empêcher de boire une gorgée. Bien trop vite. Aïe. Elle s'était brûlée. Alice dû rassembler tout ses efforts pour reposer la tasse et souffler dessus, priant pour qu'elle refroidisse vite.

Sa compagne de table lui permit de se concentrer sur autre chose, ramenant la conversation:
- Je... Enfin, mon nom est Sarah Bellamy, et toi ? J'ai remarqué ton uniforme... tu étudies aussi à Poudlard, non ?
- Alice Grant, enchantée. Oui, je suis en sixième année, à serdaigle.
La sang-mêlée regarda ensuite sa montre puis secoua la tête:
- Lundi, tu m'as dit? Pff, elle retarde de deux jours. Le beurre ne vaut rien pour graisser les montres. C'est pourtant le meilleur beurre que j'aie put trouver. Je n'aurais peut-être pas dû le mettre avec le couteau à pain, des miettes ont dû tomber dedans.
Gloups. Qu'est-ce qu'elle venait de dire là? Mer**, il fallait qu'elle se rattrape, sinon elle allait passer le restant de ses jours à l'asile. Avec un sourire elle reprit prestement:
- Je plaisante. Tu es en quelle année, toi? A serpentard, c'est ça? ajouta-t-elle en désignant son blason tandis qu'elle priait intérieurement pour que ça passe pour une plaisanterie.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Bellamy
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salon de thé de Madame Pieddodu

Message par : Sarah Bellamy, Lun 03 Oct 2016, 22:25


Elle se tait pendant un temps, et observe la fille face à elle. Elle semble un peu étrange, enfin, Sarah ne la jugeait pas bien entendu, elle n'était pas de ce genre là et de toutes façons, elle est très mais alors TRES mal placée pour ce genre de choses. Elle la regarde s'empresser de boire son thé, et visiblement, la demoiselle se brûle les lèvres au contact du liquide chaud. Elle semblait vraiment très pressée de pouvoir boire son breuvage, et il était facile de deviner que la jeune Serdaigle était tout simplement accro à cette boisson. Un peu comme le.. café, pour les moldus, si elle se souvient bien, évidemment.
La demoiselle lui annonça alors son nom ; Alice Grant, une sixième année. Elle était plus âgée que Sarah qui n'était qu'en cinquième année. Et au vu des habits d'Alice, Sarah avait deviné sans mal qu'elle était chez les Serdaigles, mais au moins elle en a confirmation totale maintenant.


- Lundi, tu m'as dit? Pff, elle retarde de deux jours. Le beurre ne vaut rien pour graisser les montres. C'est pourtant le meilleur beurre que j'aie put trouver. Je n'aurais peut-être pas dû le mettre avec le couteau à pain, des miettes ont dû tomber dedans.


Hein ?

Sarah resta la bouche entre-ouverte, ne comprenant pas tout sur le moment. Mais qu'est-ce qu'elle lui raconte...? La Serpentard pencha la tête sur le côté en tentant tant bien que mal de cerner un peu la personne face à elle. Beurre... dans la montre ? Ca pouvait vraiment marcher ? Enfin, du coup visiblement non... C'est comme une technique de moldus dont on lui avait parlé : mettre des plie... lipe... piles ! Oui des piles dans le frigo ! Toujours des choses bizarres !

- C'est un moldu ou un né-moldu qui t'as conseillé de faire ça ? Ca ressemble bien à leurs techniques bizarres je trouve...

- Je plaisante. Tu es en quelle année, toi? A serpentard, c'est ça?

Oh, c'était une simple blague ? Sarah était vraiment nulle pour ne pas comprendre des choses aussi simples... alors elle rigole, d'un rire cristallin et léger.

- Elle était bonne alors ta blague ! Je suis en Cinquième année, et oui je suis à Serpentard.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salon de thé de Madame Pieddodu

Message par : Alice Grant, Mer 05 Oct 2016, 19:41


Alice attendit avec appréhension la réaction de la jeune sorcière. Il fallait que ça passe, il fallait que ça passe... Alors, on s'enfuit en courant avec une tasse de thé pour échapper à l'asile ou c'est pas au programme? Un éclat de rire la rassura. Même si une part d'elle songea: Dommage, ça aurait put être marrant.
- Elle était bonne alors ta blague ! Je suis en Cinquième année, et oui je suis à Serpentard.
Elle fit un bref sourire. C'était passé. Plus c'est gros plus ça passe.
- Merci.
Bon. Faut pas que j'oublie pourquoi je suis là aussi. Elle reporta son attention sur sa tasse qui était devenue buvable (sans brûluresubitedésintégrationdelalanguepourlerestedelajournée) entre-temps et la porta une nouvelle fois à ses lèvres, se délectant de deux grandes gorgées, tandis que ses pensées se faisaient de plus en plus illogiques jusqu'à se retrouver totalement dénuées de sens. La Folie était à présent complètement là, contrôlant ses gestes, ses réflexions et ses paroles. Et c'est partit pour une autre crise... par Merlin j'espère que je ne ferais de mal à personne... fuis, petite, fuyez tous, le Lapin Blanc va vous entraîner dans son terrier et vous dévorez si vous ne courez pas assez vite... étaient ses dernière pensées contrôlées.

- Maintenant, une excellente : pourquoi un corbeau ressemble- t-il à un bureau ?
Impossible à maîtriser, les mots sortirent d'eux-même tandis qu'elle reposait sa boisson sur la table le plus doucement possible afin qu'il ne produise aucun son. Elle aurait voulut avoir le temps de partir, de mettre à l'abri d'elle tout ces gens ici, de se mettre à l'abri d'eux aussi, d'elle-même, mais c'était trop tard, elle n'en avait pas eu le temps. Heureusement pour elle, cette crise s'en tiendrait au délire. Sa Vorpalin ne jetterait aucun sort. Elle ne menacerait personne.
Sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Bellamy
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salon de thé de Madame Pieddodu

Message par : Sarah Bellamy, Sam 08 Oct 2016, 13:48


Elle sourit à Alice d'un air incertain, elle ne savait pas trop comment réagir à ce moment, elle est loin d'être très douée avec les relations sociales, alors forcément c'était un peu bizarre quand quelqu'un essayait de faire ami-ami avec Sarah. Enfin, surtout bizarre pour elle.
Elle pose parfois les yeux sur la Serdaigle face à elle, tout en sirotant silencieusement son thé. Un blanc s'installa, ce qui permettait à Sarah de penser un peu et de se retrouver un peu avec elle-même. Dans son esprit se déroulait la journée qui venait de passer, elle relatait un peu ce qu'elle avait fait, les gens qu'elle avait rencontrés, bonnes ou mauvaises rencontres d'ailleurs.
Elle ne se doutait pas une seconde de ce qui se déroulait dans l'esprit de la jeune Alice !

Puis, quelques instants plus tard, alors qu'elle réfléchissait à quelque chose à dire pour faire la conversation, la voix de la jeune fille se fit entendre à nouveau :


- Maintenant, une excellente : pourquoi un corbeau ressemble- t-il à un bureau ?

Sarah relève alors le visage de sa tasse de thé et la pose sur la table. Ouf, c'est elle qui engageait la conversation ! Cela lui enlevait un léger poids des épaules. Elle prit une ou deux minutes pour réfléchir à la question ; apparemment c'était une blague, mais Sarah la trouvait quand même bien compliquée, à moins que ce fut elle qui était juste stupide ?

- J'ai beau réfléchir, je ne sais pas. Mais tu peux me le dire ?, demanda-t-elle avec un air curieux sur le visage.

Elle touilla doucement son thé, rajoutant un petit sucre, tout en gardant le regard fixé sur la Serdaigle face à elle : elle était un peu bizarre, mais de toutes façons, ce n'était pas grave, Sarah l'était aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salon de thé de Madame Pieddodu

Message par : Alice Grant, Dim 09 Oct 2016, 11:41


La serdaigle regarda son interlocutrice réfléchir tout en buvant une autre gorgée de sa tasse, et écouta sa réponse:
- J'ai beau réfléchir, je ne sais pas. Mais tu peux me le dire ?
Alice sourit mystérieusement. Une multitude réponses flottait dans son esprit embrasé par la Folie. Incapable d'en choisir une, elle les dit toutes:
- La réponse n'a pas vraiment d'importance. Il y a des plumes à écrire sur un bureau et sur un corbeau de plumes à voler. Tu sais pourquoi la réponse n'a pas vraiment d'importance? Le chant du corbeau est très pauvre, et on écrit des notes a plat sur un bureau. Le simple fait d'établir des liens entre deux choses qui n'en ont à première vue aucun est une réponse en soit, c'est philosophique en fait. On ne se trompe jamais entre l'avant et l'arrière du bureau ou du corbeau. Les gens qui ne regardent pas plus loin que le bout de leur nez ne le savent pas mais chaque chose a au moins un point commun avec un autre, il suffit de réfléchir un peu. Chaque devinette de ce genre connait une multitude de réponses. Un corbeau est noir, les bureaux peuvent être noirs, et cetera, et cetera...

La sang-mêlée reporta son attention sur la tasse et avala les dernières gouttes. Rassasiée du breuvage. Rassurée et satisfaite, elle reposa la tasse vide et se détendit.
- Un autre exemple. On prend deux choses ici. N'importe quoi. Un chat et une tasse. Le chat peut être blanc, la tasse aussi. Le chat existe, la tasse aussi. Bien sûr, il y a des réponses bien plus originales, bien plus amusantes: le chat et la tasse font croire aux hommes qu'ils sont là pour eux mais c'est faux, ils se servent d'eau: la tasse en profite pour faire ce qu'elle sait faire le mieux (contenir du thé) et le chat se nourrit de ce que les hommes lui donnent. Les deux sont des profiteurs. Tu me diras: une tasse n'a pas de conscience, je te répondrai: prouve-le.
Ben maintenant elle affirmait que les tasses avaient une conscience et se servaient des hommes. Bravo. Pourtant, elle était incapable de se remettre en question et se contenta d'éclater d'un rire sonore et fou.


Wow. Je me suis embrouillée moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salon de thé de Madame Pieddodu

Message par : Rachel Ester Pasca, Mar 08 Nov 2016, 20:04


Suite de ceci.
Accord d'Alice pour poster.
RP avec Malicia Evans.
LA mutuel accordé.

Boire un coup ? Rachel n'était pas certaine d'en avoir envie et elle était encore moins certaines du fait que ce soit une bonne idée. Ni elle ni la blonde ne devait avoir oublié leur dernière sortie dans un bar... Cependant on ne pouvait pas dire que leur relation actuelle pouvait se permettre un refus, la verte accepta donc avec le sourire. Au moins Malicia semblait vouloir passer du temps avec elle, c'était une bonne chose.

Ce qui était en revanche nettement moins bien, c'était le côté farceur de Malicia qui n'hésita pas à transplaner... seule, laissant Rachel perdu au milieu de la forêt Interdite.

- S*l*pe ! grommela la verte malgré le fait qu'intérieurement elle était morte de rire. Bon... Je peux le faire ! Je peux le faire !

Flop. Crac.

- Mer**, j'ai envie de vomir...

Atterrissage réussi, mais il était loin de s'être fait en douceur. Un transplanage ce n'était jamais doux de toute manière. Rachel se plia d'ailleurs en deux, non pas pour vider ses tripes, mais pour essayer de se stabiliser le temps que sa tête arrête de tourner, puis elle se releva le sourire aux lèvres.

- MAIS ! Je le supporte de mieux en mieux, je pense que je serais bientôt prête pour l’examen.

L'étudiante était assez fière, ce n'était après tout que son... deuxième ou troisième transplanage en solo. Cependant l'euphorie n'était certainement passé grande pour qu'elle en oublie la raison de sa présence ici. Les bars n'avaient malheureusement jamais eu sa préférence. Encore moins depuis les attaques. Rachel préféra donc entrer dans le salon de thé, ignorant le fait que Malicia serait sans doute déçu.

- Tu m'excuseras, mais les bars j'ai du mal en ce moment... et puis je suis sûre qu'ils servent aussi des trucs plus forts ici !


La née-moldue était déjà accro au Philtre de Paix, elle n'avait pas besoin d'une autre addiction à combattre. Raison de plus pour éviter les bars.

- T'as fait quoi pendant les vacances ?


Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Salon de thé de Madame Pieddodu

Message par : Malicia Evans, Mar 15 Nov 2016, 12:23


J'ai proposé de boire un coup comme ça. Parce que l'idée me plait. Et surtout parce que je suis une alcoolique notoire. Sans attendre, je transplane sans penser à la brune. Lorsque j'arrive au Pré-au-Lard, je pense à Rachel. Peut-être qu'elle ne sait pas transplaner. Et là, beh elle est pas dans la m*rde. J'attends quelques minutes et lorsque j'entends un crac, représentatif d'un transplanage réussi, je soupire. Enfin ! C'est pas compliqué pourtant.

- Mer**, j'ai envie de vomir...

Je rigole, moqueuse. Elle ne supporte toujours pas ces voyages on dirait... Je la regarde se plier en deux. Je m'attends à ce qu'elle vide son estomac mais... non. Lorsqu'elle se relève, elle me sourit. Ou alors elle sourit parce qu'elle est contente d'elle-même. Elle fait d'ailleurs une remarque, comme quoi elle serait bientôt prête pour le transplanage. Tant mieux pour elle. Je lui souris en retour. Par politesse surtout.

Alors que je commence à avancer vers un bar, je remarque que la serpentard se dirige vers un salon de thé. Attendez, un salon de thé ? Ouais.. mais non. Je me sens mieux dans un bar. C'est déjà un peu plus ma place que l'endroit où m'amène la brune. Elle me sort qu'elle a du mal avec les bars et fais une remarque par rapport aux boissons qui peuvent être fortes ici aussi. J'en doute. Pourtant je la suis. J'hausse les épaules et lui emboite le pas. Une fois entrées, nous nous installons à une petite table. Très intime l'ambiance. J'aime pas du tout. Lorsque quelqu'un arrive pour prendre la commande, je lui demande un café et indique à l'étudiante que c'est moi qui paye.

- T'as fait quoi pendant les vacances ?

Qu'est-ce que j'ai fais hein ? J'évite de lui parler des mauvaises choses.. comme la fois où j'ai tenté de mettre fin à mes jours ou la fois où j'ai buté un couple de sorcier. Restons simple hein.

- Pas grand chose, je suis retournée aux Etats-Unis pendant 1 mois. Je voulais revoir quelques connaissances. Rien de fameux. Et toi alors ? Comment ça s'est passé tes vacances ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Salon de thé de Madame Pieddodu

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 8

 Salon de thé de Madame Pieddodu

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.