AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-8%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur réversible mobile BEKO BX112H (3400 watts – 12000 BTU)
599.99 € 649.99 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 6 sur 8
La Répartition
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Anthony Gelato
Serpentard
Serpentard

La Répartition - Page 6 Empty
Re: La Répartition
Anthony Gelato, le  Sam 27 Aoû 2016 - 12:14

[Flashback: Anthony Gelato, 11 ans]

Alors que je venais tout juste de sortir du train et de recevoir ma première baguette magique, je peux enfin découvrir mon école Poudlard.

Je m'approche de l'immense porte d'entrée et suis les autres élèves qui vont à la répartition des différentes maisons. La Grande Salle était majestueuse et belle à voir. Il y avait quatre rangées de table, surement pour les quatre maisons. Alors que l'on nous expliquer les différentes règles à Poudlard, j'ai pu remarquer que des bougies lévite au-dessus de nous et éclairé toutes la Salle. Après quelques minutes, la répartition commença, je sentais en moi un grand stress qui augmente au fur et à mesure que les élèves allaient s'asseoir pour être répartis. Où vai-je être: Gryffondor, Serpentard, Serdaigle, Poufsouffle. J'espère être soit à Gryffondor qui était la maison de mon père, soit à Serpentard qui était la maison de ma mère. Tandis qu'un élève alla chez sa nouvelle maison, le Choixpeau Magique m'appela. Alors que tous les autres enfants cherchaient qui était appelé, je m'avançais vers la chaise et plaçais le Choixpeau sur ma tête. Je sens qu'il cherchais dans mes pensées et dans mes souvenirs pour me répartir.

Alors que le Choixpeau a fait son choix, il cria : -Serpentard!

Alors, je sens un grand soulagement, j'étais chez ma mère  cela me procurera une joie immense. Tandis que l'on m'accueillait  les bras ouverts, je me sens heureux. Je n'étais jamais  heureux depuis mes six ans, j'étais enfin heureux.
Jonas Blue
Jonas Blue
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 6 Empty
Re: La Répartition
Jonas Blue, le  Mar 30 Aoû 2016 - 17:30

RP abandonné


Dernière édition par Jonas Blue le Mer 14 Sep 2016 - 4:14, édité 3 fois
Invité
Anonymous
Invité

La Répartition - Page 6 Empty
Re: La Répartition
Invité, le  Mar 30 Aoû 2016 - 22:03

[Flashback d'Alfred Elliot - 11 ans]

Une foule d'enfants atteignit la porte d'entrée, certains rigolant, d'autre discutant.

- Ahem...

Un groupe plus chahutant que les autres commencèrent à imiter une veracrasse, se dandinant en forme de vagues et faisant rire les autres élèves.

- AHEM !

Les derniers rires s'éteignirent dans le Hall.

- Bien. Chacun de vous sera appelé par ordre al-pha-bé-tique et s'assiéra sur le siège au fond de la Grande Salle. Je vous placerais alors le Choixpeau qui...


- Un Choipo ? Ce n'est pas plutôt un Cha...

- J'AI DIT SI-LENCE ! Le CHOIXPEAU vous placera un à un dans votre maison respective. Maintenant on se tait et on me suit.

Les élèves se regardèrent, bouches bées. Lorsque la porte donnant accès à la Grande Salle s'ouvrit, des "Ooooh" et des "Aaaaah" raisonnèrent en écho. Un rang par deux se mit en place et l'on commença à citer les noms des élèves.

- Elliot Alfred !, cria une voix au fond de la salle.

Un petit garçon aux cheveux châtains fendit le groupe d'élèves en deux, une couche de sueur au front.

- C'est moi ! Pardon... poussez-vous... attendez ! C'est moi ! Moi !

Certains, déjà assis aux quatre tables, se mirent à pouffer de rire. Le petit garçon s'assit sur le fauteuil et le Choixpeau tomba sur le cuir chevelu d'Alfred.

- Hmmm... Un Né-moldu. Les Nés-Moldus manquent souvent d'aide et d'affection lorsqu'ils intègrent Poudlard. Apparemment, tu aimes aider les gens, tu es gentil... très blagueur et sympathique. Hmmm... Moins bien. Les études et le travail ne sont pas tes forts. Je ne pense pas que Serdaigle te soit approprié... Par contre Poufsouffle... Oui ! Tu as l'âme généreuse et ambitieuse de cette maison. Ahem...

Le Choixpeau se mit à toussoter. Puis dans un silence général de la part de tous les élèves présents dans cette salle, le Chapeau annonça :

- Pouffsoufle !

Le jeune garçon ne savait pas s'il devait être heureux ou pas, ne comprenant pas pourquoi une maison était si différente d'une autre. Mais les acclamations d'une table entière, vêtue de jaune et de noir, lui fit comprendre qu'apparemment c'était une bonne chose.
Thilda Dess
Thilda Dess
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 6 Empty
Re: La Répartition
Thilda Dess, le  Dim 25 Sep 2016 - 20:46

RP libre

Enfin, j'étais à Poudlard, la célèbre école de magie! Bon, je ne maîtrisais pas totalement l'anglais vu que je suis Française, mais je pense quand même pouvoir me débrouiller. La Grande Salle était, comme son nom l'indique, grande. Non, elle n'était pas seulement grande, elle était IMMENSE!
On appelait les élèves par leur prénom et leur nom, et chacun s'assit sur une chaise pour savoir dans quel maison il serait. Tous ces élèves étaient d'ailleurs regroupés devant un chapeau chantant. Drôle de chapeau en y pensant. Son petit nom? Le Choixpeau. On a vu mieux comme nom...

-Thilda Dess!

Et voilà, c'est mon tour. Je dû un peu bousculer tout le monde pour pouvoir passer. Moi qui n'aimait pas quand il y avait du monde, j'étais servie. Je m'assit sur la fameuse chaise et on me mit le Choixpeau sur la tête. Je sursauta quand il commença à me parler.

-Humm... Je voie que tu es une Née-Moldue, ou peut-être une Sang-Mêlée qui sait? Tu sembles voilé de mystère à cause de ta grande méfiance envers tout autres humains. En tout cas tes qualités sont ta discrétion, ton travail plus qu'appréciable et surtout ta loyauté infaillible. Je n'en avait d'ailleurs jamais vu de pareil avant. Oui, je sens que tu t'y plairas...

J'attendis le verdict avec nervosité et impatience.

-Poufsouffle!

Tous les autres Poufsouffles m'acclamèrent. La joie m'envahit. Je rejoignit aussitôt leur table.
Annabeth Perault
Annabeth Perault
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 6 Empty
Re: La Répartition
Annabeth Perault, le  Lun 26 Sep 2016 - 18:37

[Flash-Back, Annabeth Perault, 11ans]

La Répartition - Page 6 1474906138073060700

Annabeth n'était pas inquiète. Elle était plutôt dans une sorte de bulle où elle n'entendait plus rien. Elle faisait comme un point. Elle avait appris qu'elle était sorcière, elle, la petite dernière d'une grande famille. Elle ne l'avait pas crue. Elle a alors lu tous les livres qu'elle a trouvés sur le chemin de traverse. Elle n'y croyait toujours pas. Elle est alors allée chercher sa baguette. Et là, ce fut le Big Bang. Ce fut comme si elle l'avait toujours sue, toujours senti, toujours prédit qu'elle serait une sorcière.

Alors, elle n'était pas inquiète. Elle avait tout lu sur les quatre maisons et chacune avait ses qualités. Aller chez Serpentard revenait à dire qu'elle était maligne et rusée, cher les Gryffondor elle devenait courageuse et brave, chez les Serdaigle elle était travailleuse et réfléchie tandis que chez les Poussoufle elle se retrouvait juste et loyale. C'était presque comme si vos maisons vous déterminaient. C'était d'ailleurs ce que tout le monde semblait pensé.

Mais, n'importe quelle maison où elle ira, elle ne serait pas forcément loyale, réfléchie, brave ou rusée. Elle serait seulement elle, comme toujours. Alors, elle ne s'inquiétait pas. Elle accepterait sa maison, se ferait peut-être des amis et apprendrait à devenir une sorcière.

Les noms passèrent, certains allèrent à Poussouffle, d'autres à Gryfondors, certains à Serdaigle et les derniers à Serpentard. Lorsqu'enfin on appela Annabeth, elle s'avança d'une démarche assurée, s'assit sur le petit tabouret en bois et reçut sur la tête un vieux chapeau tout rapiécé. Il lui parla alors, comme dans sa tête.

- Une née moldue, j'imagine ? Ce sont souvent les mieux informés, ayant lu je ne sais combien de livres pour se renseigner. Mais sur quelle personne étrange je suis tombé ? Totalement contradictoire, elle me paraît tout de même légèrement dévergondé. Mais, malgré tout, ta maison la plus appropriée ma paraît être celle de......... SERDAIGLE !

Et Anna me leva, heureuse d'avoir été acceptée et alla rejoindre sa nouvelle maison en se dirigent vers la table des aigles. On ne peut pas dire qu'elle sot mal tombé, mais, qu'elle aurait été à Poussouffle, Serpentard ou Gryffondor n'aurait rien changé, car depuis qu'elle est arrivée, elle se sentait déjà chez elle.
Trystan J. Harper
Trystan J. Harper
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Répartition - Page 6 Empty
Re: La Répartition
Trystan J. Harper, le  Mer 5 Oct 2016 - 20:56


Red and gold
— PV Merry K. Harper (5 ans plus tôt)



«Trystan, regarde ! Je crois qu'on arrive !»

Collant mon nez à la fenêtre du compartiment, je vis effectivement les contours d’un petit village se découper au loin. Le soleil avait drôlement baissé dans le ciel et il ne restait plus de lui que ses derniers rayons à l’horizon, qui teintait d’orangé les champs et les habitations de Pré-au-lard. Lorsque la locomotive amorça un dernier virage dans la direction du village, je pu enfin distinguer la gare dont les quelques lampadaires étaient déjà allumé afin d’éclairer le quai sur lequel nous allions très prochainement débarquer.


● Suite de ce RP ●


«Les premières années, par ici !»

Le quai de Pré-au-Lard – faiblement éclairé par la lumière orangé des quelques lampadaires qui s’y dressaient – était bondé de jeune sorcier et sorcière qui quittaient festivement le Poudlard Express pour prendre le chemin de la célèbre école de sorcellerie. Parmi cette foule d’enfants agités et bruyants, un petit groupe d’élève se démarquait des autres. Tous plus petits que leur entourage, ils se pressaient les un aux autres pour ne pas se faire entrainer dans la masse. Ils lançaient des regards émerveillés dans toutes les directions, se contentant de suivre leur guide sans prononcer un mot. De toute façon, ils n’auraient su quoi se dire tellement leur sentiment d’excitation était palpable.

Merry et moi avions emboité le pas de ce petit groupe que formaient les premières années et dont le guide entraînait maintenant sur une toute autre route que le reste du convoi. Ne savant aucunement à quoi m’attendre, je m’étais laissé guidé silencieusement à la sortie du quai et sur un étroit chemin qui nous mena directement sur la rive d’un grand lac noir – lac qui s’étendait au pied de la falaise d’une montagne sur laquelle était perché un majestueux château hérissé de tours pointues. La bouche grande ouverte, je n’étais pas le seul à avoir laisser échapper des «Ooooh !» et des «Wouaaah !» d’émerveillement devant le spectacle que nous offrait Poudlard. Se découpant sur le ciel noir de cette nuit quelque peu couverte, les fenêtres éclairées du château brillaient de mille feux et remplaçait les étoiles masquées par les quelques nuages. Une lune parfaitement ronde avait tracé son chemin au travers le voile nuageux et éclairait les contours des hautes tours de Poudlard de ces rayons argentés. L’eau lisse et profonde du lac, reproduisait ce mystique décors comme s’il s’était agis d’un miroir.

Une flotte de petits canots, alignés le long de la rive du lac, nous attendait. À la demande de notre guide, nous avions grimpé quatre par quatre dans ces barques – j’avais pris place aux côtés de ma jumelle – et lorsque tous furent installé, d’un même mouvement, elles se mirent à glisser sur l’eau sans autre aide que la magie. Progressant tranquillement vers Poudlard j’avais lancé un regard révélateur à Merry, je n’arrivais tout simplement pas à croire qu’on y était enfin. Tout ça me semblait si irréaliste, comme s’il s’était agit d’un merveilleux rêve dont je n’allais pas tarder à me réveiller. Pourtant, j’étais déjà bel et bien éveillé. Je n’arrivais plus à décrocher le large sourire qui étirait mes lèvres, même lorsque les barques accostèrent enfin au pied de château duquel nous gravîmes bientôt les marches.

Merry K. Harper
Merry K. Harper
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 6 Empty
Re: La Répartition
Merry K. Harper, le  Sam 8 Oct 2016 - 1:09

Le trajet depuis la grande ville de Londres jusqu'en Ecosse avait paru interminable aux yeux de Merry qui aurait préféré transplaner jusque là-bas. Ca aurait été bien plus rapide et moins fatiguant. Mais ça aurait enlevé tout son charme au trajet des premières années qui rêvaient de cela depuis leur plus tendre enfance. Du moins, ceux qui vivaient pleinement dans ce monde depuis un moment. Et enfin, les jumeaux avaient pu vivre ceci. Le Poudlard Express, les au revoir sur les quais de la gare, les coucous depuis la fenêtre du compartiment jusqu'aux derniers regards avant de long mois loin de toute famille. Enfin, famille extérieure à Poudlard. Evidemment, la rouquine ,elle, avait la chance, ou le manque de bol, de pouvoir supporter son cher jumeau durant toute sa scolarité.

Mais le voir si joyeux en découvrant l'apparence du château, du domaine de Poudlard, avait donné du baume au cœur à Merry qui sentait que ses sept années se passeraient merveilleusement bien grâce à lui. Du moins, elle le pensait. Et elle serait bien plus apte à affronter la solitude et les longues soirées d'hiver près du feu. Mais à cet instant précis, la jeune fille ne se sentait pas le moins du monde seule.

Depuis qu'elle était sortie du train, la rouquine ne cessait de regarder partout autour d'elle. Les paysages, les élèves, la lune, le ciel étoilé qui se reflétait dans les yeux de la jeune fille. Les étoiles dans les yeux depuis qu'elle était arrivée. Tout comme les autres jeunes élèves qui découvraient pour la première fois, en réalité, le merveilleux château qui profilait à l'horizon.

Bientôt, le groupe de premières années arriva devant un lac, où chacun monta dans une barque accompagné de ses petits camarades. Merry s'installa aux côtés de son frère, de sorte à ce qu'elle soit face au château durant le trajet. Court trajet durant lequel elle pourrait admirer les lumières émanant de Poudlard, se rapprocher d'elle petit à petit. Elle même se rapprochait d'un destin hors du commun, d'une scolarité peu commune dans le monde moldu, mais qu'elle attendait depuis un moment.

Et enfin, durant son long temps de réflexion, la rouquine n'avait pas vu qu'elle se rapprochait de la terre ferme. La barque venait tout juste d'accoster sur la terre que la jeune fille allait fouler durant un paquet d'années. Mais ce sentiment lui faisait un bien fou. Ses pas foulèrent le sol, sentiment de joie égal au premier pas sur la lune. Un large sourire se dessinant sur son visage, elle continua d'avancer, suivant le groupe qui s'approchait de plus en plus du château, dans lequel une grande partie de leur vie allait se dérouler.

Les portes du château s'ouvrirent et les jeunes personnes âgés de onze ans pour la plupart, regardèrent une nouvelle fois ce qui les entourait, émerveillés. Mais ils n'eurent pas grand temps pour ceci. Un adulte les conduisit à travers les couloirs, arrivant bientôt devant deux grandes portes. Derrières elles se déroulerait la répartition tant attendue par chaque première année présent en ces lieux. Un nouveau chapitre de leur vie allait être écrit. Là où tout se passerait. Et enfin, les portes s'ouvrirent dans un grand cri de surprise des élèves, qui purent enfin admirer cet endroit magique. Bien plus magique que le monde dans lequel il vivait.
Trystan J. Harper
Trystan J. Harper
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Répartition - Page 6 Empty
Re: La Répartition
Trystan J. Harper, le  Jeu 27 Oct 2016 - 19:26


Red and gold
— PV Merry K. Harper (5 ans plus tôt)



Quelques marches à gravir et nous avions franchi les larges portes en chêne massif de Poudlard, afin de pénétrer dans le hall d’entrée du château. Cette première pièce était tout simplement immense – une maison entière aurait pu y être construite – et son plafond était si haut qu’il nous en semblait presque inexistant. Des torches étaient accrochées aux murs et leurs flemmes vacillantes dessinaient des trainées orangés sur le sol et les cloisons en pierre. Près de la porte, par laquelle nous venions d’entrer, des niches étaient creusées et abritaient des sortes de grands sabliers remplis de pierres précieuses tel que des rubis, des saphirs, des émeraudes et des citrines. Face à nous, un somptueux escalier en marbre permettait de monter dans les étages supérieurs et était, lui aussi, éclairé par des flambeaux. De vieilles armures vides servaient de décoration, ici et là, aux pieds des murs, et donnait un côté plus historique au décor.

Pendant de longues secondes, j’étais resté figé sur place avec les yeux écarquillés d’émerveillement. Je me sentais soudainement bien petit dans cette gigantesque école dont je m’imaginais déjà en explorer les infinis passages secrets. Même le manoir familial n’était pas de taille à rivaliser avec la première impression que nous laissait Poudlard et aucune descriptions faites par Thomas ou Nathaniel n’avait pu représenter la grandeur réel de ce décor.

La rumeur des conversations nous parvenait de la double porte fermée qui se découpait sur la façade droite du Hall d’entrée. Je m’attendais à franchir cet accès à tout moment lorsque, contre toute attente, notre guide nous entraina plutôt à l’opposé, dans une pièce juste assez grande pour contenir le petit groupe que nous formions. Fébrile et impatient de se lancer dans cette nouvelle aventure qui débutait, j’avais l’impression que l’attente avait été interminable avant qu’un professeur – du moins, c’est comme ça qu’il s’était présenté – nous rejoigne. Après un bref mot de bienvenue et quelques explications sur une cérémonie de répartition qui marquait chaque début d’année à Poudlard, il nous avait fait signe de le suivre. Enfin, nous avions pris la direction de la double porte aperçus plus tôt et le baquet qui n’attendait que notre arrivé pour débuter.

Les conversations avaient cessé net lorsque les portes s’ouvrirent pour laisser entrer notre cortège dans cette Grande Salle. Quatre longues tables meublaient l’espace, autour desquels étaient assis le reste de l’école. Nombreux étaient les élèves qui se tordaient le cou pour ne rien manquer de notre avancé qui se prolongea jusqu’à l’estrade au fond de la salle où se dressait un cinquième table perpendiculaire aux quatre autres – apparemment celle des professeurs au vu des visages adultes qui y étaient assis. Après nous avoir placé les un à côté des autre, dos à la grande table, l'enseignant qui nous avait entrainé jusqu’ici, avait disparu derrière une porte dissimuler sur le côté. Il était revenu aussi vite avec un unique tabouret qu’il déposa devant nous et sur lequel il plaça un vieux chapeau tout usé et rapiécé. J’avais alors tourné un regard interrogateur vers Merry – avec qui je n’avais échangé le moindre mot depuis l’arrivé du Poudlard Express à la gare. C’était donc ça le Choixpeau Magique ?! En réponse à ma question muette, l’objet s’était soudain animé sur le tabouret et une fente dans son tissu fi office de bouche à l’artéfact. Il se mit alors à chanter.

La chanson du Choixpeau Magique:
 

La voix du Choixpeau avait résonné sur les murs de pierres de la grande salle et était allé se perdre bien haut vers le plafond magique de la pièce – tout comme mon regard d’ailleurs. Au dessus de nos tête, les massive poutres qui aurait du soutenir un plafond comme les autres, n’en retenaient pas un. C’était plutôt la réplique exacte du ciel que l’on apercevait à l’extérieur du château qui surplombait présentement les longues tables. Un ciel aux étoiles masquées par les quelques nuages bleutés qui y flottait et une lune parfaitement ronde qui avait réussi à tracer son chemin au travers ce voile nuageux pour nous éclairer de ca lumière spectral. Juste au dessous de ce firmament, des centaines de chandelles était suspendu par un fil magique complètement invisible au regard. C’était vers leurs flemmes hypnotisantes que mon attention s'était arrêté lorsque la chanson du Choixpeau pris fin.

«Je vais vous appeler un par un afin de venir vous asseoir sur le tabouret et poser le Choixpeau Magique sur votre tête. Avait expliquer le professeur. Vous serez ainsi réparti dans l’une des quatre maisons de Poudlard qui deviendra votre seconde famille tout au long de votre scolarité... Anson, Isaac !»

La réalité m’avait frappé de plein fouet et venait de me tordre douloureusement l’estomac. La répartition… Le moment que j’attendais avec tant d’impatience et qui, pourtant, me terrifiait totalement. J’étais issue d’une famille de sorciers de sang pur, tous ayant été répartie dans la maison de Serpentard – une grande fierté pour chacun d'entre eux d’ailleurs. Qu’adviendrait-il si, à mon tour, je n’allais pas chez les Serpentard ?! Moi qui étais déjà non conforme au moule de la famille et qui ne voyais aucune importance au grade du sang… Moi qui étais déjà perçus comme le petit rebelle des Harper, indiscipliné et arrogant. Serait-ce la goute qui ferait débordé le vase si j’atterrissais ailleurs que chez les vert et argent ?!

«Harper, J. Trystan !»

Plongé dans une sorte de stupeur, j’avais avancé vers le tabouret – sans avoir le moindre souvenir d’avoir commandé à mes jambes d’avancer – et m’y étais assis. Le Choixpeau posé sur ma tête, il avait glissé sur mon nez et m’avait plongé dans le noir total. *Mmmm… Je vois en toi beaucoup de détermination…* La voix de l’artéfact avait résonné à l’intérieur de ma tête avec une tel force qu’il m’en glaça le sang. J’avais les mains solidement agrippées sur le siège du tabouret pour tenter d’en dissimuler leurs tremblements alors que j’entendais mon cœur battre si fort dans ma poitrine que j’avais l’impression que tout l'assemblé pourrait également l’entendre. *… Mais je vois aussi du courage et de l’audace qui saura assurément guider tes pas...* Du courage... ce n'était pas du tout le mot qui me venait en tête pour me décrire à l'instant même. Si j'avais pu, j'aurais couru à toutes jambes me cacher sous l'une des grandes tables qui me faisaient face.

«Gryffondor !»

Des acclamations assourdissante s’éleva dans la salle et je pu apercevoir leurs provenances qu’une fois le chapeau retiré de ma tête : la table complètement à ma gauche. Celle des Gryffondor… Blêmissant, j’avais lancé un regard paniqué à ma jumelle qui serait la prochaine à s’avancer pour sa répartition.
Merry K. Harper
Merry K. Harper
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 6 Empty
Re: La Répartition
Merry K. Harper, le  Dim 30 Oct 2016 - 13:37

Première arrivée à Poudlard. Moment tant attendu par la rouquine depuis de nombreuses années. Depuis sa plus tendre enfance. Accompagnée de son jumeau, Trystan, Merry avait prit assez tôt dans la journée la direction pour l'Ecosse. La jeune fille quittait enfin le lieu où elle avait grandi. Londres. Grand événement. Tout ce temps où ses grands frères lui avaient parlé de leurs années d'études à Poudlard, la jolie rousse pourrait enfin vivre la même chose. Bien sûr, du haut de ses 11 ans, c'était peu impressionnant. Mais elle grandirait. Et là, elle pourrait faire tant de choses. Tout ce qu'elle avait voulu faire depuis qu'elle était enfant mais que ses parents lui avaient interdit.

Large sourire qui s'était formé sur le visage de la jeune Harper lorsqu'elle avait enfin pu apercevoir le château, assise dans sa barque, la jeune fille s'était sentie si bien. Sentie chez elle. Sa nouvelle maison qui l'accueillerait durant les sept prochaines années de sa vie, et où elle vivrait des hauts et des bas, des rires et des pleurs, et bien sûr où elle rencontrerait amis comme ennemis. Pour l'instant, elle se souciait peu de ceci. Sa plus grande hâte maintenant, restait la répartition. Dans quelle maison serait-elle répartie ? Ce moment allait vite arrivé.

Les élèves de première année avait gravi les dernières marches qui les menaient au château, entrant dans ce dernier, époustouflés. Les yeux grands ouverts et pétillants, montrant l'émerveillement des élèves qui découvraient leur nouvelle maison, si grande et si impressionnante. La joie de Merry dépassait tout ce qu'elle avait pu éprouver depuis sa naissance. Enfin libérée de l'autorité parentale, la jeune fille pouvait s'épanouir en ces lieux, bien qu'elle devait se montrer comme une élève modèle pour ne pas décevoir ses parents. Et bien entendu, elle devait veiller sur son frère... Le connaissant, il était capable du meilleur comme du pire. Des jumeaux se devaient de se protéger mutuellement.

Mais même en gardant un œil sur son jumeau, Merry ne pu se défaire de la grandeur du château qui s'offrait à elle. Et encore moins lorsque l'adulte qui les guidait les fit entrer dans la fameuse Grande Salle qui hébergeait tous les banquets, les repas et séances de répartition chaque année. Le petit groupe d'élèves pénétra dans la salle, les yeux des plus âgés rivés sur eux. Se faisant toute petite, la jeune Harper se colla un peu plus à son frère, assez impressionnée de voir qu'ils étaient le centre de l'attention. Evidemment, les petits nouveaux, une grande attraction.

Les quatre tables parallèles étaient remplies d'élèves et la jeune fille se demandait comment elle allait faire pour ne pas se perdre au beau milieu de tout ce petit monde. Et si jamais elle ne se retrouvait pas dans la même maison que son petit frère ? Comment est-ce qu'elle allait faire ? De nature confiante, la jeune fille s'étonnait à être autant perdue. Elle était pourtant habituée à être entourée par tant de personnes. Mais pas cette fois-ci. Ses grands-frères l'avaient mit en garde contre les plus âgés qui aimaient bien s'en prendre aux plus petits sans défense. Et toutes ces têtes faisaient bien peur à la jeune fille qui, en y réfléchissait bien, ne se laisserait pas faire.

Reprenant son calme en inspirant et expirant plusieurs fois, Merry continua de marcher, jusqu'à arriver au bout de l'allée, face à la dernière table où le personnel du château était assit. Assez intimidée, la jeune fille jeta un coup d’œil vers son frère puis aux élèves proches d'elles pour voir s'ils se trouvaient dans le même état qu'elle. A la fois stressé et excité. La cérémonie de répartition était un moment tant redouté qu'attendu par les élèves. Et Merry n'échappait pas à cette exception. Surtout pas lorsqu'elle vit le Choixpeau Magique s'animer une fois qu'il fut ramené par l'adulte qui les avait accompagné.

Assez étonné par ceci, la rouquine resta calme et silencieuse, écoutant avec attention la chanson du Choixpeau Magique, que sans doute, les dernières années connaissaient par cœur à la force de l'entendre chaque année. Puis vint la fin de la chanson. Et la cérémonie débuta. Plusieurs élèves furent appelés jusqu'à ce qu'un nom retentisse. Celui de son frère. D'abord étonnée de ne pas avoir été appelée avant lui, Merry comprit vite qu'ils les avaient classés avec leur deuxième prénom. Adressant un regard encourageant vers son jumeau, la jeune Harper remarqua vite qu'il ne la voyait pas. Ni même ce qu'il y avait autour de lui. Les yeux rivés sur lui, la jeune fille attendit avec impatience la délibération du Choixpeau qui se faisait tant attendre. Jusqu'à ce qu'un mot résonne dans toute la salle. Gryffondor.

Merry capta bien vite le regard paniqué et perdu de son jeune frère qui se dirigea vers la table de sa nouvelle maison, tandis qu'elle-même se dirigeait vers le tabouret, une fois son nom prononcé. Tendue, la rouquine sentait ses mains moites et les frotta sur sa robe de sorcière toute neuve avant de s'installer. Le Choixpeau fut vite posé sur sa tête et des paroles retentirent alors dans son esprit tout comme à travers la salle. L’Artéfact hésitait. La jeune fille le sentait. Et tout ceci la stressait. Chapeauflou. Que dire. De nouvelles paroles retentissant dans son esprit, Merry apprit bien vite qu'elle irait chez les aigles ou chez les lions. Seule la délibération du Choixpeau se faisait attendre. A son tour paniquée, la jolie rousse se débrouilla pour regarder l'ensemble de la salle, décidant elle-même l'endroit où elle irait, influençant ainsi le Choixpeau qui annonça haut et fort sa délibération.

- Gryffondor !

Poussant un soupire soulagé, Merry se leva, les jambes tremblantes, fixant seulement son petit frère. Elle n'entendait même pas les acclamations et autres applaudissement de l'assemblée, son esprit étant encore trop perturbé par ce qu'il venait de se passer. Ses pas la guidèrent bien vite auprès de son jumeau à côté duquel elle pu enfin s'asseoir, soulagé d'en avoir terminé avec tout ceci.

- Mon dieu je ne veux plus jamais revivre ceci... j'ai bien cru que j'allais relâcher mon dernier repas.
Trystan J. Harper
Trystan J. Harper
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Répartition - Page 6 Empty
Re: La Répartition
Trystan J. Harper, le  Sam 12 Nov 2016 - 17:48


Red and gold
— PV Merry K. Harper (5 ans plus tôt)



La voix du Choixpeau Magique avait résonné avec force sur les murs en pierres de la Grande Salle, rapidement ponctué par les acclamations de la table complètement à gauche – celle des Gryffondor, où je venais, à l’instant, d’être réparti. Blêmissant à l’idée de rejoindre la maison dite ennemie à celle de Serpentard, là où tous les membres de ma famille avaient été répartis jusqu’à maintenant, j’avais lancé un regard paniqué à ma jumelle qui s’avançait déjà pour sa propre répartition. Mon égoïsme parla et je me surpris à souhaiter ardemment qu’elle aussi rejoindrait les rouges et ors en ne m’y laissant pas seul. Après tout, le déshonneur que représenterait ma répartition controversée aux yeux des Harper, serait nettement atténué si Merry – fille unique et respectée de la famille – y faisait également face.

J’avais alors descendu maladroitement et les jambes tremblantes, les quelques marches de l’estrade pour aller rejoindre ma place à la table de Gryffondor. Les élèves qui y étaient déjà installés affichaient tous un large sourire bienveillant, se tordant le cou pour mieux me voir, alors que ceux aux côtés desquels je passais, me tapaient amicalement l’épaule en guise de bienvenue. Leur accueil chaleureux eut pour effet de chasser quelque peu la boule d’anxiété qui s’était douloureusement formé dans ma gorge et de redonner des couleurs plus joyeuses à mon visage blêmi – enfin, jusqu’à ce que je reporte mon regard sur ma sœur qui s’apprêtait à être également réparti…

Assise sur le tabouret, la tête coiffé du fameux Choixpeau, l’assemblé qui lui faisait face avait tranquillement replongé dans un silence presque total. Tous attendaient le verdict final qui se faisait cruellement attendre. Je n’aurais su dire si c’était mon angoisse qui teintait ma perception du temps, mais j’avais la très désagréable impression que la décision du Choixpeau mettait beaucoup plus de temps que les autres à se faire entendre. Une minute passa, puis deux, puis cinq… Toujours un silence oppressant. Qu’est-ce qui se passait ? Pourquoi cela mettait tant de temps ? Le dos bien droit et crispé sur mon banc, j’avais jeté un coup d’œil inquiet aux autres élèves de la table, essayant d'apercevoir si eux aussi se posait les questions. Certains étaient d’ailleurs penchés les un vers les autres et murmuraient ensemble. Un mot me parvint cependant, en écho, et semblait ressortir de chacune des conversations chuchotées : Chapeauflou. Retournant un regard de plus en plus paniqué vers la jeune Merry, la délibération arriva enfin à son terme et :

«Gryffondor !»

Poussant un soupir de soulagement alors que je me ramollissais sur mon banc, j’avais lancé un sourire radieux à ma sœur qui se frayait maintenant un chemin jusqu’à mes côtés. Je sentais soudainement toute l’angoisse et le stresse s’évaporer de mon corps, entendant les acclamations de notre table avec beaucoup plus d’entrain et d’enthousiasme qu’un peu plus tôt. Joignant même mes propres applaudissements aux leurs.

«Mon dieu je ne veux plus jamais revivre ceci... j'ai bien cru que j'allais relâcher mon dernier repas.»

J’avais laissé un éclat de rire s’échappé de mes lèvres alors que je me décalais légèrement pour lui faire une place sur le banc, approuvant parfaitement ses paroles. Portant une attention soudainement beaucoup plus légère à la suite des répartitions, puis au discourt que nous exposa la directrice de l’établissement, je fut plus qu’heureux lorsque les couverts en or se remplirent enfin de mets tous plus savoureux les uns que les autres. Des effluves appétissants s’élevait des quatre tables alors que le bruit des ustensiles raclant les assiettes se joignait aux conversations animées des apprentis sorciers et sorcières de Poudlard. Le banquet d’ouverture allait très certainement rester marqué dans ma mémoire encore bien longtemps et pour les bonnes raisons cette fois-ci.


Fin du RP pour ma part.

Merry K. Harper
Merry K. Harper
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 6 Empty
Re: La Répartition
Merry K. Harper, le  Dim 13 Nov 2016 - 18:12

La cérémonie de répartition était autant attendue que redoutée. Chaque élève se demandant dans quelle maison le Choixpeau Magique allait bien pouvoir les envoyer. Mystère jusqu'au bout. A peine entré dans la salle que chacun se trouvait observé, fixé et dévisagé par les plus âgés. Des deuxièmes années jusqu'aux dernières années, et du concierge jusqu'au directeur de Poudlard. Tout le monde se sentait obligé d'épier les petits nouveaux qui allaient vivre leur première année au sein du grand château. Loin de leurs parents, de leurs familles, de leur maison. Loin de tout ce qui leur était familier et de leurs repères.

Alors, premier objectif : se repérer et s'intégrer. Pour ne pas paraître perdu aux yeux de tous et être le plus faible. Bien sûr, chacun avait son avis là dessus. Mais Merry ne se sentait pas d'être considérée comme une faiblarde. Ce n'était pas dans sa nature bien qu'elle n'était pas non plus la plus forte. Néanmoins, elle savait que son frère serait là. Son frère, c'était elle. C'était tout. Sa vie. Son jumeau. Son frère. Son petit frère sur qui elle veillerait tout le temps. Celui qu'elle protégerait jusqu'au bout de sa propre vie. Il était tout pour elle et elle se sentait bien mieux lorsqu'il était là. La rouquine ne se sentait pas seule, les jumeaux ne faisaient qu'un et, malgré leur différence de caractère, étaient apte à être proches et soudés dans des situations extrêmes. Bien que son comportement exaspérait souvent la jeune fille.

Néanmoins ce jour-là était important pour les jumeaux et chacun comptait sur l'autre pour le soutenir. Le soutien mutuel était indispensable lors de la cérémonie de répartition qui était un moment stressant autant pour les courageux que les froussards. Trystan était passé avant Merry, sans doute une erreur administrative qui les avait échangés. Et le verdict ? Gryffondor. Le premier de la famille à ne pas être placé chez Serpentard. Merry comprenait parfaitement la panique et la peur que devait ressentir son frère qui se retrouvait à rejoindre la table des rouges et or en adressant un regard à sa sœur qui s'était elle aussi assise sur le fameux tabouret. Tout ceci avait perturbé la jeune fille qui n'avait su que faire lorsque la décision du Choixpeau avait été annoncée. Chapeauflou. Dépitée, la rouquine avait hésité un instant, jetant un œil à son frère, seul, au milieu de tous ses lions. Son amour pour son frère ou son envie de se retrouver avec des personnes sérieuses ? L'amour fraternel était une valeur sûre pour elle contrairement aux amitiés qui ne duraient pas toujours. Si bien que son choix avait été unanime. Gryffondor.

A son tour, la jeune Harper avait rejoint la table aux couleurs rouges et dorées sous les applaudissements et exclamations des lions, s'installant à côté de son frère et soufflant. Ce stress et cette attente l'avait épuisé et terrifié. La cérémonie se continua dans la plus grande organisation, passant d'un instant calme à un moment d'euphorie de la part des élèves de chaque maison lorsqu'ils se retrouvaient avec un petit nouveau dans leurs rangs. Et enfin, après de longues minutes à simplement écouter et observer, tout ceci c'était terminé. Les plats de chaque table avaient été remplit de mets divers et variés, ce qui avait bien plu à la jeune fille ainsi qu'à son jumeau. L'heure du repas rapprochait et apaisait toujours.


FIN du RP
Celeste Harriman
Celeste Harriman
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 6 Empty
Re: La Répartition
Celeste Harriman, le  Dim 13 Nov 2016 - 20:09

Rp avec Albus Lupin

Début du Rp Ici

Ca y est. J'y suis. Après le voyage en bateau, nous les premières années, sommes arrivés dans Poudlard. Je dois admettre que cet endroit est vraiment IMMENSE. Il va falloir que je m'habitue à ça....Je vais sûrement me perdre plus d'une fois.
Des élèves parlent entre eux. J'essaye de me mêler à une conversation, puis à une autre, et tente même de faire connaissance avec une jeune fille, sans succès. Cette jeune fille me regarde de travers avec ces yeux verts, avant de me tourner le dos et de faire voler ses cheveux blonds dans ma figure. Quel caractère! * Si tous les sorciers sont comme ça....Je ne veux pas d'amis! *Je repense alors à Albus, celui avec qui j'ai passé mon premier voyage à bord du Poudlard Express. Lui, au moins, il était gentil. Il m'a parlé de la répartition...Il m'avait dit que j'allais être dans une des quatre maisons...Serdaigle,Serpentard,Gryffondor et Poufsouffle.

Pendant que je rêvassais, nous étions arrivés dans une grande salle. Dans cette salle se trouvent tous les élèves de Poudlard, mais également les professeurs. J'avance, regardant ça et-là les adolescents qui nous fixent. Les quatre tables...Des quatre maisons. Je ne sais que penser. Mon esprit est tout chamboulé....J'ai les mains moites et les genoux qui tremblent.*Je vais mouuuriiiir*Je ne supporte pas attirer l'attention. Je DETESTE quand on me juge, même si je suis au sein d'un groupe.

On se regroupe devant la table des professeurs. L'un d'eux amène un tabouret et un vieux -très vieux- chapeau. Je sens une pression me transpercer le ventre. C'est bientôt l'heure.
Ce professeur nous explique:
-Je vais tous vous appeler les uns après les autres. Vous viendrez vous asseoir sur le tabouret et je poserais le Choixpeau magique sur votre tête pour vous répartir dans une des quatre maisons qui le sera jusqu'à la fin de votre scolarité à Poudlard.

*Le Choix...Peau? Pff c'est ridicule comme nom!*

Le professeur appelle un premier élève.Serdaigle.
Il nomme un second.Serpentard
Et un autre.Poufsouffle.
Des hurlements de joie ainsi que des applaudissements retentissent de la table jaune et noire. Je me retourne et cherche Albus. *Finalement, Poufsouffle, ça serait pas si mal...*
Il me remarque et me sourit.

-Harriman Celeste!

Mon sang se glace. Je respire un grand coup, et avance, terrorisée à l'idée que ce truc puisse voir dans mes pensées. Effrayée de l'issue de toute cette histoire. Je m'assied sur le tabouret, et sens le Choixpeau se poser sur ma tête. Tout les élèves me dévisagent. C'est atroce. J'ai juste envie de fuir. L'artéfact parle enfin. Il ME parle.

-Oh, c'est étrange...Tu déteste la solitude, n'est-ce pas? Tu n'est pas très sociable pour autant. Tu sais te sortir brillement de situations délicates...petite maligne!

*Ok....Serpentard...C'est Serpentard....Pour ma mère....Il faut...*Une minute passe.

-Du courage et de la loyauté!

GRYFFONDOR !!!


Ce nom avait résonné dans toute la salle. Des cris de joies venant de la table -ma table- fusent. C'est super....Mais non. Je me lève, descend du tabouret, et avant de regagner les Gryffondor, je regarde Albus et murmure:
-Désolée, Albus...
Albus Lupin
Albus Lupin
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Répartition - Page 6 Empty
Re: La Répartition
Albus Lupin, le  Dim 13 Nov 2016 - 21:03

Enfin dans les calèches, le petit groupe d'amis parlèrent de vive voix. Ils rigolaient, s'amusaient, plaisantaient et ça faisait énormément plaisir à Albus. Retrouver ses amis est toujours le meilleur moment pour lui. Les calèches s’avancèrent doucement, le temps à tout le monde de raconter ses vacances et leurs peurs pour les examens de cette année. Ils étaient surexcités de revoir le reste des pouffys ou autres amis d'autres maisons. Les calèches avancèrent toutes seules, enfin... C'est ce que certains pensèrent mais nombre d'entre eux savent que ce sontles sombrals qui les tirent. Mais très peu peuvent les voir... Lui, il en fait parti mais ne veut jamais rien à dire à ce sujet, à part sa famille personne le sait.

Les calèches traversèrent en long la forêt, finalement les arbres laissèrent place à un grand château. Le pouffy n'était pas étonné de le voir, il était habitué et il l'adorait. Il évoquait chez lui ses meilleurs souvenirs. Enfin elles s’arrêtèrent dans le parc devant Poudlard. Ils descendirent et y pénétrèrent. Dans le hall ils tournèrent à gauche tout en discutant de plus belle et en faisant les dernières retrouvailles. Tous ensemble, ils allèrent dans la grande salle pour le festin de début d'année et la réparation. Nombre d'entre eux s'installèrent à la même table: celle des poufsouffles. Au total il y en avait 5 dans la grande salle: 4 alignés pour chaque maisons et 1 au fond qui faisait face aux autres, c'était celle des professeurs et du directeur.

Enfin tous installés, les premières années traversèrent la salle dans les chuchotements habituels. Dans ce petit groupe, il vit une fille dépassé toutes les autres, certains firent la remarque avec étonnement, elle semblait plus vieille que les autres. Albus savait la vérité, il venait de la connaitre: c'était Celeste. Un professeur prit le choixpeau et le tabouret pour qu'ils soient répartis. Des noms passèrent, certains étaient pouffys mais celui ou plutôt celle qu'il voulait voir pouffy était Celeste. Finalement son nom fut prononcé:
"Harriman Celeste"

Elle s'avança timidement ce qui faisait rire Albus. Il y eu un silence et le choixpeau s'écria:
"GRYFONDOR !!!"

*Oh non.... Pas ça... Quelle déception... Et moi qui la voulait avec moi, j'aurais pu l'aider, la soutenir, lui trouver des amis pouffys, la prendre sous mon aile...* pensa-t-il déçu.

Celeste le regarda et il pu lire sur ses lèvres:
"Désolée, Albus..."

Il fit de même:
"Ce n'est pas de ta faute..."

Le directeur fit un discours et le festin commença.

Fin du RP
Jaissie Leviosa
Jaissie Leviosa
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


La Répartition - Page 6 Empty
- Flash Back Jaissie Leviosa 11 ans -
Jaissie Leviosa, le  Jeu 17 Nov 2016 - 18:05

La répartition, un souvenir à la fois lointain mais si proche. Jaissie s'en souviens comme -ci c'était hier...

Jaissie sentait la pression monter plus elle se rapprochait du château. L'arrivée dans la Grande Salle n'a rien arrangé, elle avait l'impression que tous les yeux étaient tournées vers elle. La traversée de la salle jusqu'au Choixpeau magique, lui parut durer une éternité. Jaissie s'attarda sur l'impressionnant et gigantesque plafond, ce soir les étoiles y brillaient. Elle ressentit une émotion forte face à ce spectacle.

Même si la panique grondait en elle, une forme d'excitation naissait... Elle était heureuse d'être là de pouvoir enfin vivre la vie dont elle a toujours rêvée. Bien sûr, il y avait tout à faire : découvrir sa maison pour les 7 prochaines années, se faire des amis, apprendre tout sur la magie... Mais Jaissie savait au fond d'elle que quoi qu'il arrive, elle était à sa place.

Jaissie trébucha contre un camarade, ce qui la fit revenir à la réalité *Désolé...*. Ca y est l'heure était venue pour la RÉPARTITION ! Le Choixpeau magique chanta sa traditionnelle chanson. Une fois terminé, il appela les premiers élèves... Quand soudain, le Choixpeau cria :

- "JAISSIE LEVIOSA"


Timidement, elle monta sur l'estrade, se retourna face à la Grande Salle et s'assit sur le tabouret. Il était l'heure de connaitre sa maison, d'être libérer de la pression. Le Choixpeau hésita et dans un moment de silence annonça :

- "GRYFFONDOR "

Jaissie descendit de l'estrade et rejoignit, sous les applaudissement de sa nouvelle maison, la table des Gryffondor. Etait-elle heureuse ?
Oui,  Jaissie n'arrivait pas à se défaire de son sourire. Elle était soulagée que ça soit fini, et de pouvoir enfin commencer sa nouvelle vie.

Son aventure commença au sein de Gryfondor !
Vanille Fleury
Vanille Fleury
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Répartition - Page 6 Empty
Re: La Répartition
Vanille Fleury, le  Ven 18 Nov 2016 - 20:45

La Stalkeuse et la Peste

RP privé avec Annabeth Perault


Le silence de la nuit est merveilleux, la lune brille dans le ciel et un vent frais me chatouille doucement le visage. J'aime beaucoup cette atmosphère grisante de la nuit qui me fait me sentir plus vivante qu'a n’importe quel autre moment. Je suis sortie du train il y a quelques minutes prêtes à entamer ma deuxième année dans cette école.

Quelqu'un dans le noir appel les premières années et je jette un coup d’œil vers le petit groupe qui s'avance ensemble. Ils sont vraiment tout petits ! Un sourire mauvais éclaire mon visage. Je vous promets une année horrible en ma compagnie chers bambins ! Méchante ? Je suis quand même un serpent, il faut qu'on arrête de m'en demander de trop.

J'entre dans une des diligences prétendues tirées par des sombrals. Je n'ai jamais vu personne mourir alors je ne peux pas vraiment confirmer leur existence. à l'intérieur se trouvent trois serpentard assis sans parler. Deux filles et un garçon. Ce dernier semble absorber dans un livre tandis que les deux autres se jettent des regards menaçants comme si elles avaient un différent à régler.

L’atmosphère est plutôt tendue mais cela ne m'affecte pas plus que ça et je m'en réjouis même car ainsi le reste du trajet se fait en silence. Je vois la route défiler par la petite fenêtre du véhicule. J'appuie ma tête sur celle-ci et ferme les yeux, il ne me tarde pas vraiment d'arriver. Je ne souhaite pas retrouver si vite les explosions de lumières et de bruits qui m'attendent dans la grande salle.

Mais la diligence s'arrête et nous devons sortir. J'avance de ma démarche assurée vers le château et arrive aux portes de la grande salle qui se tiennent grandes ouvertes devant moi. Je les passe et vais m'asseoir à la table des serpentards. Les conversations forment dans ma tête un brouhaha de pensées que je déteste. Quand enfin elle se taise pour que la répartition puisse commencer je soupire de soulagement.

Le groupe des premières que j'avais aperçu s'avance à travers la salle en direction de l'estrade. Dans le groupe une petite fille blonde retient mon attention. Le choixpeau est posé tour à tour sur la tête des premières qui sont réparties petit à petit dans les différentes maisons. Soudain, le nom « Annabeth Perault » est prononcé et la fillette que j'avais aperçue s'avance vers le tabouret.

Je retiens mon souffle. Où va-t-il l'envoyer ? Un sourire illumine son visage. Elle possède de très beaux cheveux blonds et un visage fin et plutôt ovale. De fines lèvres et des yeux d'une couleur pâle que je ne parviens pas bien à discerner de ma place. Elle n'a pas vraiment l'air d'un serpent. J’espère qu'elle ne finira pas chez les arrogants gryffondors ou encore chez les faibles poufsouffles.


Dernière édition par Ellana Lyan le Sam 7 Jan 2017 - 14:03, édité 1 fois
Annabeth Perault
Annabeth Perault
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 6 Empty
Re: La Répartition
Annabeth Perault, le  Mar 22 Nov 2016 - 20:33

La Stalkeuse et la Peste
Avec Ellana Lyan

J'avance doucement, un peu timide, mais confiante vers le petit tabouret en bois où est posé un vieux chapeau rapiécé. Ses plis forment des traits de visages qui ne me donnent pas confiance, mais qui ont un côté comique comme pour nous rassurer. Il donnerait probablement une jolie peinture à l'aquarelle si on jouait avec la lumière et les différentes nuances de gris et de noir qui se superposent sur celui-ci.

Il reste encore pas mal de nouvelles années, bien que mon nom n'est pas en haut de la liste. Mais le visage des gens attentifs ne m'a jamais vraiment effrayés. Les moqueries ou les préjugés, par contre, si. J'époussetai donc ma robe de sorcier encore neutre, sans cravate ou blason qui montrerait à quelle maison j'appartiens. Mes cheveux sont lâchés, avec tout de même deux mèches attachées par des rubans bleus sur le côté, ce qui me donne un air très anglais et noble.

Je m'assis sur le tabouret tandis qu'un professeur me pose délicatement le chapeau sur la tête. Je l'entends me parler dans ma tête et sourit, malgré moi, de cette étrange sensation de possession. Il se questionne, réfléchit, mais pas bien longtemps. Alors, il tousse, bien que ce soit un chapeau, et annonce à voix haute et claire ma future maison.

-Serdaigle ! Cri-t-il alors

J'éclate en un rire aigu, qui pourtant disparaît dans le brouhaha d'applaudissement qui suit l'annonce de ma maison. Je me dirige vers ma table, m'assois, sers nombres de mains inconnues, reçois félicitations, compliments et quelques petits commentaires désobligeants et fait mine de ne pas les remarquer. Mon attention est tournée vers autre chose. Une impression désagréable. Comme si... Comme si l'on m'observait.

Je regarde alors discrètement autour de moi, observe les autres tables avant de trouver celle qui me jauge du regard. Une serpentard. Une jeune serpentard, bien que non nouvelle, elle n'est pas bien grande et a toujours un visage juvénile, bien que mature et impassible pour son âge. Elle m'intrigue. Je la regarde fixement alors, comme pour lui faire remarquer que je l'ai trouvée.

Elle n'est pas bien grande, mais peut-être qu'elle grandira plus vite que d'autres. De beaux cheveux blonds platine qui, doucement, lui descendent dans le dos, comme s'ils volaient. Des yeux d'un gris passant furtivement au vert, un joli nez et de fines lèvres, elle a l'air bien éduquée et ressemble à s'y méprendre à une princesse. Elle est belle. Mais elle a l'air froide. Malheureusement pour moi, je me sens comme subjuguée, presque attirée par son aura de monarque. Peut-être pourrais-je au moins lui parler si l'occasion se présente ?
Contenu sponsorisé

La Répartition - Page 6 Empty
Re: La Répartition
Contenu sponsorisé, le  

Page 6 sur 8

 La Répartition

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.