AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le CrocoDeal du moment : -33%
Box de 14 places de cinéma chez ...
Voir le deal
79.90 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 7 sur 8
La Répartition
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Annabeth Perault
Serdaigle
Serdaigle

La Répartition - Page 7 Empty
Re: La Répartition
Annabeth Perault, le  Mar 22 Nov - 20:33

La Stalkeuse et la Peste
Avec Ellana Lyan

J'avance doucement, un peu timide, mais confiante vers le petit tabouret en bois où est posé un vieux chapeau rapiécé. Ses plis forment des traits de visages qui ne me donnent pas confiance, mais qui ont un côté comique comme pour nous rassurer. Il donnerait probablement une jolie peinture à l'aquarelle si on jouait avec la lumière et les différentes nuances de gris et de noir qui se superposent sur celui-ci.

Il reste encore pas mal de nouvelles années, bien que mon nom n'est pas en haut de la liste. Mais le visage des gens attentifs ne m'a jamais vraiment effrayés. Les moqueries ou les préjugés, par contre, si. J'époussetai donc ma robe de sorcier encore neutre, sans cravate ou blason qui montrerait à quelle maison j'appartiens. Mes cheveux sont lâchés, avec tout de même deux mèches attachées par des rubans bleus sur le côté, ce qui me donne un air très anglais et noble.

Je m'assis sur le tabouret tandis qu'un professeur me pose délicatement le chapeau sur la tête. Je l'entends me parler dans ma tête et sourit, malgré moi, de cette étrange sensation de possession. Il se questionne, réfléchit, mais pas bien longtemps. Alors, il tousse, bien que ce soit un chapeau, et annonce à voix haute et claire ma future maison.

-Serdaigle ! Cri-t-il alors

J'éclate en un rire aigu, qui pourtant disparaît dans le brouhaha d'applaudissement qui suit l'annonce de ma maison. Je me dirige vers ma table, m'assois, sers nombres de mains inconnues, reçois félicitations, compliments et quelques petits commentaires désobligeants et fait mine de ne pas les remarquer. Mon attention est tournée vers autre chose. Une impression désagréable. Comme si... Comme si l'on m'observait.

Je regarde alors discrètement autour de moi, observe les autres tables avant de trouver celle qui me jauge du regard. Une serpentard. Une jeune serpentard, bien que non nouvelle, elle n'est pas bien grande et a toujours un visage juvénile, bien que mature et impassible pour son âge. Elle m'intrigue. Je la regarde fixement alors, comme pour lui faire remarquer que je l'ai trouvée.

Elle n'est pas bien grande, mais peut-être qu'elle grandira plus vite que d'autres. De beaux cheveux blonds platine qui, doucement, lui descendent dans le dos, comme s'ils volaient. Des yeux d'un gris passant furtivement au vert, un joli nez et de fines lèvres, elle a l'air bien éduquée et ressemble à s'y méprendre à une princesse. Elle est belle. Mais elle a l'air froide. Malheureusement pour moi, je me sens comme subjuguée, presque attirée par son aura de monarque. Peut-être pourrais-je au moins lui parler si l'occasion se présente ?
Vanille Fleury
Vanille Fleury
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Répartition - Page 7 Empty
Re: La Répartition
Vanille Fleury, le  Lun 28 Nov - 17:47

Mon attention est à son comble et l'excitation qui se dégage de moi est presque palpable. Le choixpeau hésite. Où ira-t-elle. Je croise secrètement les doigts pour que ce soit à ma table que l'enfant soit répartie. Le choixpeau tousse et s'exclame :

-Serdaigle !

La salle explose en applaudissement chaleureusement nourri principalement par la table des bleus et bronze. Je souris à demi et hoche doucement la tête comme pour approuver mon accord avec la décision du chapeau. La fillette éclate d'un joli rire avant de se glisser près de ses nouveaux camarades. Je la fixe sans ciller. Cette petite m’intéresse et j'aimerais beaucoup en apprendre un peu plus sur son compte. Ce n'est pas le genre de première année que je prendrais plaisir à traumatiser. Non, elle semble éveillée, un peu rêveuse et elle est vraiment mignonne.

Elle se retourne soudain vers moi, comme si elle avait senti mon regard sur sa nuque. Elle me regarde avec des yeux qui me détaille de fond en comble. Je suis légèrement mal à l'aise mais décide de ne pas rompre le contact visuel. J'ai un don pour regarder quelqu'un dans les yeux sans cligner alors autant en profiter un peu. Je souris. Un faux sourire. Pas de joie, un peu d'amusement, de provocation. J'aime bien cette gamine.

Les appels continus dans la salle tandis qu'un à un les élèves se font répartir dans les différentes maisons. Je n'écoute plus. Je ne m'y intéresse plus. Seul compte la petite serdaigle. Mais soudain, la table se recouvre de nourriture et je lâche les yeux de la petite pour pouvoir manger. Un de mes camarades essaye vainement de me faire la conversation pendant le repas mais je remballe froidement et il finit par abandonner. Comme s'il ne suffisait pas que l’atmosphère oppressante de cette salle soit là pour me faire tourner la tête, non, il fallait en plus que cet idiot chercher à m'adresser la parole.

Le bruit des conversations devins assourdissant pour moi et je m'enferme dans un mutisme tout en avalant divers aliments qui passe à m'a porté. Du coin de l’œil je vois la table des poufsouffle à laquelle un garçon tente de manger sa viande sans la couper. Le spectacle me donne envie de vomir et je détourne le regard. Pour une fois je ne me laisse pas bercer de stéréotype. Des garçons comme lui, il y en a à chaque table. Cela me sidère de voir à quel point le manque d'éducation peut être flagrant de nos jours.

Il faut dire aussi que rien que le fait de voir quelqu'un tenir sa fourchette de la main droite me fait grimacer. J'ai peu être reçu une éducation de noble un peu à l'ancienne mais au moins cela me donne une tenue convenable à table. J'imagine la tête horrifiée de mon père si un garçon comme celui-là venait à manger de cette manière à notre table.
Je me réjouis de voir le souper se terminer. Pour peut-être approcher la serdy, quoi que… Non tend pis. Elle n'est pas serpentard et grand bien lui fasse. Je ne vais pas courir après cette petite. Cela n'est pas digne de l'image que je donne aux autres élèves. Froide, cruelle, manipulatrice… Toujours et à jamais !
Elanna Wilkes
Elanna Wilkes
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 7 Empty
Re: La Répartition
Elanna Wilkes, le  Sam 17 Déc - 19:28

La première journée vers Poudlard débutait, en compagnie de ses deux sœurs jumelles.
Le train fut accompagné de rires et de bonbons ainsi que d'une excitation telle que jamais vu auparavant. Elanna arrivait à le cacher un tantinet, mais c'était seulement grâce à son appréhension pour la répartition. Son esprit était embrumée par la façon dont le légendaire Choipeau allait répartir les sœurs Wilkes. Elle désirait plus que tout ne pas être séparée d'elle, même s'il était sûr qu'au vu de la différence de caractères qu'elles avaient...

Bref, le grand moment arrivait. Après avoir été émerveillée par le paysage, l'architecture gothique et le nombre de choses magiques qui étaient autour d'elle, son regard n'était plus qu'intéressé par ce fameux verdict du Choipeau.

Elanna passait en première, du moins, devant se sœurs.
Son cœur battait la chamade. Quelle maison allait-elle rejoindre ? Qui deviendrait sa nouvelle famille pour cette année ? Avec qui partagerait-elle sa "chambre" ? Elle n'avait pas de préférence, elle voulait juste appartenir quelque part où on l'accepterait, telle qu'elle était.

S'asseyant sur un tabouret de bois, Elanna attendait que l'on y pose le Choipeau. L'attente ne fut pas longue, au contraire.

« Elanna Wilkes... Hum... »
balbutia le Choipeau.
« Déterminée... L'autorité t'insupporte à ce que je vois... Mmh... Tu fais preuve de beaucoup d'ambition également... Et tu es très rusée pour ton âge... »

Le Choipeau réfléchit encore quelques secondes, mais ce n'était que pour le suspens, son avis était déjà tout tranché.

« SERPENTAAARD ! »

Des applaudissements retentirent de la table la plus à droite. Elle allait arborer les couleurs vert et argent pour le reste de l'année. Cet accueil chaleureux remplit Elanna d'une grande puissance, se sentant déjà appréciée au sein de cette maison qui avait tant fait battre son cœur lorsqu'elles lisaient les légendes de Poudlard.

Se mordant la lèvre, la jeune sorcière se releva après qu'on lui enleva le Choipeau. Rapidement, elle se dirigea vers la table où plusieurs places restaient encore vides. S'installant à côté d'un tout jeune Serpentard également, Elanna resta concentrée sur la suite, voyant sa plus jeune sœur prendre place sur le tabouret, à son tour.
Lara Wilkes
Lara Wilkes
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 7 Empty
La répartition !
Lara Wilkes, le  Sam 17 Déc - 20:03

Le voyage en train s’était passé comme Lara l’avait imaginé, bonbons, rires, avec ses deux sœurs, elle se sentait aux anges.
Mais elle voyait bien que ses sœurs étaient préoccupées par leurs arrivées à Poudlard et surtout par la répartiton dans les différentes maisons. Mais Lara était persuadée qu’elles seraient toutes les trois ensembles et que leurs années dans cette école se passeraient à merveilles.

Arrivées dans la grande salle, les triplettes étaient sans voix, devant ce plafond magnifique, ses grandes tables,  tous ses élèves déjà installés, le stress montait de plus en plus que les sœurs ne s’adressaient pas un mot.

Le moment tant attendu arriva, Elanna passa la première, elle s’installa sur le tabouret. Trop loin les deux autres sœurs, n’entendaient pas ce que le choipeau disait, et la :

«  SERPENTARD ! » dit le choixpeau

Des applaudissements retentirent de la table la plus à droite. Lara état heureuse pour sa sœur, elle savait que le vert allait bien lui aller.

Puis sont nom fut prononcé, Lara s’avança vers le tabouret en ne pensent qu’a une seule chose : «  il faut que j’aille à Serpentard ! »

Elle s’assit, on lui posa le choixpeau sur la tête.

« Lara Wilkes…voyons voir..où vais-je te mettre.. » lui dit le choixpeau

Lara n’osa même plus penser tant le stress l’envahit.

«  GRYFFONDOR ! »

Des applaudissements retentirent de la table de Gryffondor. Lara se leva, elle ne savait pas si elle devait pleurer, si elle devait être heureuse, elle ne ressentait plus aucune émotion, elle était vidée. C’était la première fois qu’elle serait séparée de l’une de ses sœurs.

Elle regarda Ellana à la table des Serpentard, qui était toute aussi choquée qu’elle, puis Elladora qui attendait son tour.

Elle arriva à la table des Gryffondor, et s’assit à côté d’une jeune fille qui lui fit un grand sourire.

« Bienvenue à Gryffondor, ne t’inquiètes pas,  tu t’y sentiras comme chez toi, et tu verras encore tes sœurs » lui dit la jeunne fille.

Lara se sentit un peu mieux et savait qu’elle allait se faire de nouveaux amis.

La troisième sœurs Elladora se dirigeait vers le tabouret, Lara esperait qu’elle rejoindrait au moins l’une d’entre elle, et qu’elles ne finissent pas toutes les trois dans des maisons différentes.


Fin du Rp !


Dernière édition par Lara Wilkes le Sam 17 Déc - 23:08, édité 1 fois
Elladora Wilkes
Elladora Wilkes
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 7 Empty
Re: La Répartition
Elladora Wilkes, le  Sam 17 Déc - 21:53

RP avec Lara Wilkes & Elanna Wilkes

Le voyage en train passa très vite. Les trois sœurs riaient aux éclats dans leur cabine, profitant de manger tout ce qu'elle pouvait comme cochonneries maintenant que leurs parents n'étaient plus là pour surveiller leur alimentation. Lara semblait plutôt sereine. Elanna aussi, bien qu'une petite étincelle de doute pouvait se ressentir sur son visage. Elladora elle, tentait de faire de son mieux pour se maîtriser, mais hélas elle avait du mal à cacher sa peur. Bien sûr elle savait qu'elle serait répartie dans la maison Serdaigle où elle en apprenait bien plus qu'elle ne pouvait l'imaginer. Sa plus grande peur était cependant de se retrouver séparée de ses sœurs. Elle ne pensait pas que celles-ci seraient dans la maison Serdaigle comme elle, mais après tout rien n'était sûre. Peut-être se trompait-elle.

...

La répartition était sur le point de commencer. Tandis que les noms défilaient et que les applaudissements retentissaient tandis que les premières années rejoignaient la maison qui leur était assignée, Elladora réfléchissait. Sa famille, les Wilkes, était presque destinée à être à Serpentard de part les nombreux mangemorts qui l'ont composé. Ses parents et ses grands-parents n'étaient pas de ce bord. Ils utilisaient exclusivement la magie blanche et étaient bien loin du monde des mangemorts. Sa mère était une Poufsouffle, son père un Serdaigle. Cela la rassurait un petit peu car cela voulait dire qu'elle pourrait être dans la maison qu'elle désirait.

Le nom d'Elanna retentit dans la salle et le silence prit place à nouveau. Lara et Elladora était trop loin de l'estrade si bien que lorsqu'Elanna prit place sur le tabouret et que le Choixpeau fut installé sur sa tête, elles ne purent entendre quoi que ce soit. Après quelques secondes d'attente, le nom de la maison choisie retentit dans la pièce.

" SERPENTARD !!! "

Elladora applaudit de façon distraite. Elanna était espiègle et pouvait parfois agir comme une petite peste mais elle n'aurait jamais pensé à Serpentard pour elle. Elle était une Gryffondor dans l'âme. Cela signifiait beaucoup aux yeux d'Elladora. Cela signifiait entre autre que son destin n'était pas fixé et que tout pouvait arriver.

"Lara Wilkes"


La deuxième des trois sœurs. Lara s'avança et s'installa à son tour sur le tabouret. Elanna était déjà partie rejoindre les Serpentards et elle semblait ravie de rencontrer ses nouveaux camarades. Après quelques secondes, le verdict.

"GRYFFONDOR !!!"

Elladora était beaucoup moins rassurée. Elles allaient toutes les trois être dans des maisons différentes. Serait-il tout de même possible de passer du temps ensemble malgré cela? Avec les cours en plus de cela il allait être difficile de se voir.

"Elladora Wilkes."

La dernière. C'était à son tour de subir le Choixpeau magique. Le stress était intense mais Elladora tenta d'être confiante pour montrer au Choixpeau ce qu'elle voulait réellement. Le Choixpeau ne dit rien. Il semblait marmonner des choses mais Elladora était trop concentrée sur elle-même pour l'entendre. Quelques minutes passèrent, les plus longues minutes de toute sa vie.

"SERPENTARD !!!!"

Serpentard ? Elladora se leva, abasourdie. Elle se dirigea machinalement vers la table Serpentard, son esprit lui disait quoi faire tandis qu'elle essayait d'assimiler la chose. Comment pouvait-elle être à Serpentard ? C'était une maison remplie d'obscurité. Serait-elle capable d'en apprendre autant que si elle avait été à Serdaigle ? Tout se bousculait dans sa tête. La seule consolation qu'elle avait été de se retrouver avec Elanna. Mais Lara, elle, était seule. La jeune fille espéra secrètement que tout irait pour le mieux pour sa sœur. En attendant, elle salua ses nouveaux camarades sans dire mot. Elle ne parla pas de la soirée, trop occupée à penser à son avenir à Poudlard. Pour le moment, l'excitation avait disparue. Elle n'avait plus du tout confiance en elle et avait peur quant à la tournure future des événements.

Fin du RP pour moi.
Asteria Rosier
Asteria Rosier
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 7 Empty
Re: La Répartition
Asteria Rosier, le  Mer 1 Mar - 19:58

Avec Galway Lynch




    Le trajet vers Poudlard était magnifique, traverser le lac ainsi l’était aussi. Asteria était dans une barque avec Galway et un homme qui s’était présenté comme le Garde-chasse. Il était accompagné d’un félin noir, bien plus grand que son petit Bobby. Quand elle aperçut le château, elle fut émerveillée. Elle avait l’impression de rêver. Elle avait tant attendu ce moment qu’elle peinait à croire que tout cela était vrai. Elle senti un frisson d’excitation et de peur lui parcourir le corps. Elle allait entrer à Poudlard, connaître sa maison et devenir une grande sorcière. Elle se tourna vers Galway et lui sourit. Lui aussi semblait fasciné par le spectacle.

   Quand ils arrivèrent, le garde-chasse les aida à descendre de la barque. Asteria leva la tête. Ils étaient devant des marches menant à une grande porte. Une jeune femme les attendait. La petite irlandaise regardait partout autour d’elle, c’était tout simplement fabuleux. La femme se révéla être la directrice de la maison de gryffondor, Azénor Philaester. Elle l’écouta d’une oreille, trop excitée à l’idée de passer la répartition. Dans quelle maison allait-elle être ? Son père était à Poufsouffle dans sa jeunesse, c’est tout ce qu’elle savait sur les antécédents familiaux. La petite troupe des élèves de première année traversa le hall d’entrée. C’était une pièce majestueuse au plafond très haut, comme Asteria n’en avait jamais vu. Un somptueux escalier de marbre menait aux étages supérieurs et des torches éclairaient la pièce. Ils arrivèrent dans une petite salle. Une porte située à la droite laissait passer des murmures de voix, sûrement celles des autres élèves. Les premiers, tous serrés les uns aux autres, écoutèrent la brève histoire des maisons. Ils allaient donc être répartis et leur maison deviendrait leur famille à Poudlard. A la fin de l’année, la maison ayant le plus de points gagnait la coupe des Quatre Maisons. Asteria s’imagina faire gagner des points à sa maison et obtenir la coupe. C’était un très beau rêve. Elle était brillante en cours, réussissait partout et cumulait les points. Dommage, elle n’arrivait pas à voir dans quelle maison elle était.

Quand elle sorti de sa rêverie, elle remarqua que la femme n’était plus là.  Elle se tourna vers Galway et chuchota :

_ Je me demande dans quelle maison je vais être, et toi ?

Sa question était stupide, il était évident que le garçon se posait cette question, comme tous les autres élèves ici présents.

_ Papa aimerait que je sois à Poufsouffle, comme lui. Maman pense plutôt que je serai à Serdaigle.


Elle attendit en silence, stressée. Comment allait être la répartition ? Comment procédaient-ils ? Son père n’avait pas voulu lui raconter pour qu’elle ait la surprise. Est-ce qu’ils allaient devoir faire de la magie devant tout le monde ? Dans ce cas, elle risquait d’être recalée. Ça ne pouvait pas être ça, beaucoup étaient des nés-moldus, ils avaient peu de chance de savoir jeter des sorts. Est-ce que c’était un test de compétence, de personnalité ? Elle espérait surtout que ça ne serait pas un oral sinon elle allait être incapable de parler et bégayer sans arrêt. L’excitation et l’angoisse la rendait nerveuse et bientôt elle eut envie d’aller au toilettes. Malheureusement, ce n’était pas le moment.
Galway Lynch
Galway Lynch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 7 Empty
Re: La Répartition
Galway Lynch, le  Sam 4 Mar - 10:09

La jeune femme se présenta comme la directrice de Gryffondor. Elle leur souhaita la bienvenue et leur expliqua le fonctionnement des maisons, la coupe, les points gagnés ou perdu, quelques points de règlement. Mais elle ne dit rien sur la répartition en elle-même, ce qu’ils allaient devoir faire, simplement qu’ils allaient être réparti dans la grande salle où tous les élèves les attendaient.

La nervosité de Galway atteint un niveau supérieur, il allait se ridiculiser devant tout le monde. Une partie de lui aurait préféré aller dans une salle isolée, échouer à tous les tests et partir d’ici, en prenant le temps de dire au revoir à Asteria et de la remercier pour la journée qu’ils avaient passé ensemble dans le train. Mais une autre était un peu curieuse, ces maisons semblaient avoir une grande importance pour tous les sorciers.

_ Je me demande dans quelle maison je vais être, et toi ?  Papa aimerait que je sois à Poufsouffle, comme lui. Maman pense plutôt que je serai à Serdaigle.

Il y avait toujours cette lueur d’excitation dans les yeux d’Asteria. Il aurait aimé pouvoir être dans le même état d’esprit. Ainsi donc, l’élève ne choisissait pas sa maison, mais on pouvait faire des suppositions sur la future maison d’un élève. Le choix de la maison se faisait donc sur des critères explicites. Mais quels critères ? Est-ce qu’il y avait une hiérarchie entre les maisons ? Ou alors est-ce que chaque maison avait sa spécialité, ses matières fortes ? Peut-être même qu’elle déterminait le ou les futurs métiers des étudiants ? Il décida de se renseigner auprès de sa voisine.

-Je ne connaît rien des maisons, je ne sais pas du tout dans laquelle je serai. Pourquoi ta mère pense que tu seras à Serdaigle ? Qu’est-ce qui différencie une maison d’une autre ?


En lui parlant il vit que d’autres élèves admiraient l’endroit dans lequel ils se trouvaient. Encore une fois tout était impressionnant, notamment les escaliers de marbre qui rappelaient les châteaux de la renaissance, en France ou en Italie. Les portraits bougeaient dans leur cadre, il allait finir par si habituer, mais il eut un choc lorsqu’il vit une armure se gratter le nez. Il aurait sans doute apprécié tout ça, sans cette fichue nervosité qui l’envahissait de toutes parts.
Asteria Rosier
Asteria Rosier
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 7 Empty
Re: La Répartition
Asteria Rosier, le  Dim 19 Mar - 19:32

A côté d’elle, Galway semblait nerveux. Comme beaucoup d’autres premières années d’ailleurs. Asteria l’était aussi, mais l’excitation prenait le dessus. * Derrière cette porte t’attend la répartition, tu vas enfin connaître ta maison !* Elle avait hâte et ne tenait plus en place. Mais si elle sautillait discrètement d’un pied sur l’autre, c’était principalement parce que son envie pressante n’était pas passée. *Pense à autre chose* C’était plus facile à dire qu’à faire !

-Je ne connais rien des maisons, je ne sais pas du tout dans laquelle je serai. Pourquoi ta mère pense que tu seras à Serdaigle ? Qu’est-ce qui différencie une maison d’une autre ?

Elle regarda Galway, soudainement étonnée, puis elle se rappela qu’il avait grandit chez les moldus. Comment lui expliquer alors ? Les maisons de Poudlard étaient pour elle comme un savoir inné, qu’elle n’avait pas eu besoin d’apprendre. Un peu comme on apprend à parler, elle avait pris connaissance de ces choses inconsciemment, elle l’avait acquit mais ne se souvenait pas comment. Depuis son plus jeune âge elle jouait à Poudlard avec ses frères et sœurs, choisissant leur maison avec parcimonie, et inventant une épreuve de répartition différente selon les jours. C’était quelque chose que ses parents avaient voulu tenir secret. Il fallait qu’elle découvre par elle-même ce qui l’attendait, qu’elle ressente ce stress et cette impatience, mêlée à de la peur, qu’elle connaisse la joie et l’appréhension de cet inconnu. Mais les maisons, elle savait les réciter avant même de parler convenablement ! Maintenant il lui fallait trouver les bons mots pour expliquer cela à Galway. De toute façon, il le saurait bientôt.

_ Je ne sais pas comment est faite la répartition, mais les quatre maisons accueillent les élèves selon leur personnalité, je crois. En gros, il ya les courageux chez Gryffondor, ceux qui ont de l’ambition chez Serpentard, les intelligents chez Serdaigle et à Poufsouffle il y a ceux qui sont plutôt amicaux. Enfin, c’est une grosse caricature hein !

Elle rigola doucement. Son père détestait cette façon de voir les choses, trop restrictive à son goût. « Alors les Poufsouffles ne sont pas intelligents c’est ça ? Ton père n’est qu’amical ? ». Après quoi il la prenait dans ses bras et la chatouillait. Elle, hurlant sous la torture, haletait « Mais… non… papa chéri que… j’aime, tu… es beau… fort…et intelligent ! ».  

_ Ma mère pense que je serai une Serdaigle parce que j’aime lire depuis que je suis petite, j’aime apprendre et je suis assez curieuse. Mon père était à Poufsouffle, alors il veut que la tradition perdure, donc que j’y sois aussi.

*Mais moi, qu’est-ce que je veux ?* Cette question, elle se ne l’était jamais posée encore. Elle ne faisait que penser comme ses parents, dans un système binaire Serdaigle/Poufsouffle. Dans ses jeux, elle était toujours soit l’un soit l’autre, laissant les verts et les rouges de côtés. Ces couleurs n’étaient en plus pas ses favorites, voila comment pense une enfant de moins de 11 ans, tout simplement. Aujourd’hui, elle se retrouvait face aux quatre maisons, et sa préférence de couleur ne comptait pas.

_ Je ne sais pas quelle maison me convient, je verrai bien.


Autour d’elle, les enfants s’extasiaient sur les tableaux vivants et les armures mobiles. Elle aussi était fascinée. Même si elle en avait déjà vu, c’était un spectacle magnifique. Puis la femme revint. Elle leur expliqua qu’ils allaient entrer dans la Grande Salle, où les autres élèves les attendaient déjà. Un murmure d’excitation parcourut la pièce. Elle ouvrit la porte et Asteria fut submergée par une vague de conversations diverses et variées, sous forme de brouhaha incompréhensible. Elle allait enfin voir la Grande Salle et son fameux plafond stellaire.
Galway Lynch
Galway Lynch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 7 Empty
Re: La Répartition
Galway Lynch, le  Sam 25 Mar - 11:25

Asteria sembla réfléchir à la réponse qu’elle allait donner à Galway, elle mit quelques instants à lui répondre.

_ Je ne sais pas comment est faite la répartition, mais les quatre maisons accueillent les élèves selon leur personnalité, je crois. En gros, il ya les courageux chez Gryffondor, ceux qui ont de l’ambition chez Serpentard, les intelligents chez Serdaigle et à Poufsouffle il y a ceux qui sont plutôt amicaux. Enfin, c’est une grosse caricature hein !

La répartition dans les maisons était donc basée sur la personnalité. Cela rassura un peu Galway, pas besoin d’être doué en magie pour avoir une personnalité, cela excluait les tests de magie, en tout cas pour le moment. Mais cette information soulevait d’autres questions. Comment ceux qui répartissent vont faire pour déterminer la personnalité des nouveaux élèves ? Les moldus avaient beaucoup exploré le sujet de la personnalité, et une multitude de tests existaient sur Internet, souvent basés sur des théories auxquelles il ne comprenait pas grand-chose.

Il s’était amusé à faire ces tests et même si encore une fois il n’avait pas tout compris aux résultats, il en avait quand même retenu certaines choses. Selon le test il était « introverti », ce qui signifiait qu’il aimait passer du temps tout seul à réfléchir, et limitait le contact avec les autres. Il était également doté d’un esprit logique très développé, et avait du mal avec ses propres sentiments et ceux des autres. Il avait aussi une forte intuition, et préférait deviner ce qui allait se passer plutôt qu’observer ce qui avait déjà été fait, ce qui demandait beaucoup d’imagination. Enfin il avait une forte perception, c’était cette partie qu’il avait le moins compris.

Son esprit logique pourrait le conduire chez les Serdaigles qui étaient les « intelligents », il avait toujours été vu comme quelqu’un d’un peu intello par ses camarades de classe, grâce à ses facilités en math entres autres choses. Mais il avait appris que la logique n’était qu’une des formes de l’intelligence, il y en avait d’autres pour lesquelles il était très en retard, comme l’intelligence qui permet de comprendre les autres, ou celle qui permet de faire des gestes très précis. Quel genre d’intelligence était apprécié par les Serdaigles, et par les mages en général ? Il n’en savait rien du tout.

Le courage… Galway estimait qu’il avait fait preuve d’une bonne dose de courage en montant dans le train qui l’amenait ici, en acceptant d’aller dans cette école. Mais ce n’était sans doute pas un argument valable, tous les élèves qui l’entouraient avaient fait la même chose. Ce qui est sûr, c’est qu’il ne finira pas chez les ambitieux de Serpentard, l’ambition chez les sorciers signifiait sans doute la volonté de faire de grandes choses avec la magie, et la seule ambition qu’il avait c’était de faire disparaître toute trace de magie chez lui. Les Poufsoufles étaient amicaux, cela sonnait bizarre dans l’esprit de Galway. Son coté introverti ne le rendait pas spécialement amical, mais il avait l’impression que l’on mettait dans cette maison tout ceux qui n’avaient pas les qualités requises pour aller dans les autres. C’était peut-être là qu’il atterrirait finalement.

 _ Ma mère pense que je serai une Serdaigle parce que j’aime lire depuis que je suis petite, j’aime apprendre et je suis assez curieuse. Mon père était à Poufsouffle, alors il veut que la tradition perdure, donc que j’y sois aussi.

Asteria le sortit de ses pensées. Elle aussi semblait en pleine introspection, elle se basait sur ses parents pour essayer de deviner sa maison, ce qui était sans doute une bonne piste, Galway n’avait pas cette chance. Elle disait qu’elle était curieuse et aimait apprendre. Il se rappela de l’intérêt qu’elle avait manifesté lorsque Galway lui avait parlé du métier de ses parents. Il la voyait également comme quelqu’un d’amical et d’ouvert d’esprit, prête à aider un petit rouquin totalement perdu dans ce nouveau monde.

_ Je ne sais pas quelle maison me convient, je verrai bien.

Asteria semblait nerveuse, tout le monde semblait l’être autours d’eux alors que l’heure approchait. Galway, lui, se sentait un peu plus apaisé par les révélations de son amie, il y avait toujours cette appréhension, le fait de ne pas savoir comment les sorciers s’y prenaient pour déterminer la personnalité des gens, et surtout le fait d’être réparti devant tout le monde, il allait sans doute devoir répondre à des questions très personnelles. Mais la maison qu’il allait intégrer ne l’intéressait plus tant que ça. Son objectif en venant ici était d’apprendre à contrôler ses pouvoirs, il avait une volonté farouche de réussir et dans son esprit il se voyait réussir tout seul. Tout ses camarades avaient l’air de trouver la magie trop géniale, c’étaient des fous dangereux à ses yeux, et le fait qu’il puisse être entouré de fous dangereux amicaux ou de fous dangereux courageux importait peu au final. Enfin si, il y avait une personne qui comptait.

-Tu as l’air d’attendre ce moment depuis longtemps, je te souhaite que tout se passe bien. Et je souhaite aussi que l’on soit dans la même maison, quelle que soit cette maison.


Il lui fit un léger sourire. Au même instant les portes s’ouvrirent et les élèves de première année furent invité à pénétrer dans la « grande salle ». La première chose qu’il vit fut cinq longues tables. Il y en avait une tout au fond qui était perpendiculaire aux quatre autres, et derrière laquelle des adultes étaient assis, sans doute des enseignants. Les élèves étaient assis autours des quatre autres tables, une par maison probablement. Il y avait des assiettes vides et des chandeliers, suspendus au plafond. Galway leva les yeux et vit des dizaines d’étoiles, qui disparaissaient peu à peu derrière d’épais nuages, chargés en pluie qui s’abattait sur la grande salle, mais Galway ne sentit rien. Oh mince ! Ce spectacle était à couper le souffle !

-Wouaaaaaah ! Est-ce que toutes les pièces de ce château sont aussi belles ?

L’atmosphère qui se dégageait de cette salle était surréaliste, tout ses camarades autour de lui étaient impressionnés par la beauté des lieux. La directrice des Gryffondors les conduisit au centre des quatre tables. Galway s’attendait presque à trouver un ordinateur posé sur une table, pour qu’ils puissent passer un test de personnalité. Mais il n’y avait qu’un tabouret. Et un chapeau, vieux et rapiécé. Il se demanda s’il fallait s’asseoir sur le tabouret et enfiler le chapeau pour répondre aux questions des enseignants.

Il eut un léger sursaut lorsque le chapeau s’ouvrit en deux dans un bruit de déchirure. Puis il se mit à chanter, avec une voix de personne âgée. La chanson parlait de l’histoire de Poudlard et des quatre maisons, donnant les mêmes informations qu’Asteria sur la personnalité associée à chaque maison. La directrice leur dit ensuite de poser le chapeau sur leur tête à l’appel de leur prénom, le chapeau se chargera de les répartir. Il avait donc la capacité de sonder l’esprit, Galway frissonna mais en même temps il était rassuré, surtout lorsqu’il vit que le chapeau ne révélait pas d’informations personnelles, se contentant de crier le nom de la maison sous les manifestations de joie de l’une des quatre tables. La moitié des élèves étaient passés lorsque la directrice appela Galway. Il y avait tout de même de la nervosité lorsqu’il s’avança et enfila le chapeau pensant.

« Ohoh ! Je vois beaucoup de peur en toi, la peur de tes propres pouvoirs, la peur du jugement des autres, jusqu’où es-tu prêt à aller pour te préserver de tes angoisses ? Je vois de grandes capacités aussi, il te faudra du temps pour t’en rendre compte, mais ça viendra, assurément. Avec la soif d’apprendre j’imagine, les stimulations seront nombreuses une fois que tu aura surmonté tes démons. Tu es beaucoup centré sur toi, pas très doué pour comprendre les autres hein ? Je vois… SERPENTARD »


Dernière édition par Galway Lynch le Sam 15 Avr - 18:08, édité 2 fois
Asteria Rosier
Asteria Rosier
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 7 Empty
Re: La Répartition
Asteria Rosier, le  Lun 3 Avr - 19:47

Avant d’entrer dans la Grande Salle, Galway lui dit quelque chose qui lui fit chaud au cœur.

_ Tu as l’air d’attendre ce moment depuis longtemps, je te souhaite que tout se passe bien. Et je souhaite aussi que l’on soit dans la même maison, quelle que soit cette maison.

Cette phrase lui montrait qu’elle avait un ami. Elle espérait elle aussi qu’ils soient dans la même maison et qu’ils deviennent de bons amis.

_ Merci ! Je sais que tu ne l’attends pas depuis autant de temps, mais je te souhaite aussi que tout se passe bien.

Puis elle lui sourit et ajouta :

_ Et qu’on soit dans la même maison !

Et ils pénétrèrent dans la fameuse Grande Salle.
Les étoiles du plafond se reflétaient dans les yeux émerveillés des premières années. Asteria regardait partout, ébahie. C’était magnifique. Exactement comme la description qu’elle avait lue, en encore plus spectaculaire. Elle reconnut les quatre tables des élèves, une par maison, et celle des professeurs au bout. Tous les regards étaient posés sur les nouveaux arrivés.

-Wouaaaaaah ! Est-ce que toutes les pièces de ce château sont aussi belles ?

Galway aussi semblait conquit. Il doit même être encore plus impressionné, hier encore il ne savait pas qu’un plafond sorcier pouvait refléter le ciel. Asteria ne connaissait pas la réponse à sa question et son inquiétude l’empêcha de répondre. Elle se contenta d’hausser les épaules puis se concentra de nouveau sur les étoiles. Elle cherchait instinctivement la grande ours. Le groupe de nouveau avançait derrière la femme parmi les tables. Le silence qui se fit dans les rangs rappela la petite à la réalité. Ils étaient arrivés face à l’estrade et sur celle-ci se trouvait un tabouret et un vieux chapeau. Qu’est-ce que ce chapeau venait faire dans la répartition ? Et il se mit à chanter. Asteria sursauta puis écouta les paroles. Sa chanson expliquait les différentes maisons. Puis, la femme commença à les appeler un par un, et la répartition commença. Les enfants devaient s’assoir sur le tabouret, mettre le chapeau sur leur tête et il décidait dans quelle maisons ils iraient. Le ventre de la petite rousse se serra. Il allait falloir qu’elle reste assise devant l’école entière, comment allait-elle faire ? Elle allait s’évanouir, c’était sur. Elle commença à trembler. Les élèves étaient répartis dans les différentes maisons. Serdaigle, Poufsouffle, Serpentard, Gryffondor. A chaque fois, l’une des quatre tables applaudissaient et félicitaient le nouveau venu.

_ Galway Lynch

Asteria regarda son ami se diriger vers l’estrade. Elle lui sourit pour lui donner du courage. Le choixpeau sembla lui parler puis il hurla « SERPENTARD ! ». Sous les applaudissements, le garçon rejoignit la table. D’autres élèves furent appelés. Et enfin

_ Asteria Rosier

Elle faillit en tomber à la renverse. Ce qu’elle fit presque d’ailleurs puisqu’elle se prit les pieds dans ceux d’un de ses camarades et tomba en avant. Elle se rattrapa avec ses mains et se releva, honteuse. Le visage plus rouge que jamais, elle alla s’assoir. Elle était à deux doigts de pleurer. Tous ses membres tremblaient et son cœur battait la chamade. Elle ferma les yeux pour ne pas voir ceux des autres élèves. La honte. Elle était tombée lors de sa répartition.

_Hum… Voyons… Je vois des qualités intellectuelles et une grande soif de savoir. Mais je vois surtout de multiples peurs, peur des autres, de leurs regards, peur de soi aussi ?  Tu as envie de faire tes preuves, de montrer de quoi tu es capable. Mmmh… SERPENTARD !

L’étonnement d’Asteria fut visible. Ses grands yeux vairons s’écarquillèrent. Le choixpeau avait été tellement rapide. Mais elle chez les Serpentards ? Elle se leva, légèrement sous le choc et enivrée par les applaudissements et les cris de joie des autres verts, et se dirigea vers la table de sa maison. Sa table, sa maison. Elle avait été répartie, enfin. Elle était à Serpentard. Elle n’y avait jamais pensé, mais elle trouvait que ce n’était pas un si mauvais choix que ça. En plus, son nouvel ami Galway s’y trouvait aussi. Elle lui fit un grand sourire et s’assit à côté de lui.

_ Cool, on est ensemble !
Jace Becker
Jace Becker
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 7 Empty
Re: La Répartition
Jace Becker, le  Lun 19 Juin - 19:10

Répondra qui voudra. Smile[



Le voyage en train de Jace c'est déroulé des plus calmement, il remarqua quelques personnes avec des robes de sorciers des différentes maisons, ainsi que l'un des préfets de Serpentard.

Une fois arriver dans la grande salle, il entendit les différentes discussions des premières années, mais Jace ne s'y intéresser pas du tout.
Au contraire il avait hâte que la répartition se termine et qu'il puisse rejoindre sa "nouvelle famille".

Il reconnut Soline qui était assise avec le choixpeau sur sa tête.
Gryffondor !

Ils étaient ensemble à Olivander's lorsqu'ils ont reçu leurs baguettes. Au vue de l'homme qui l'avait accompagné est la façon dont elle était Jace à tout de suite su qu'elle devait être une sang-mêlé ou née-moldus, le genre de personne que sa mère et ce côté de la famille n'apprécie pas.

Désormais c'est le tour de Jace d'être à la merci du choixpeau magique.
Jace.... Becker hmm... Tu as soif de connaissances mais également de pouvoir. Très ambitieux mais également rusé,
pour toi le chemin t'es tout tracé, se sera.... Serpentard !


Jace ce leva retira le choixpeau de sa tête, lâcha un léger sourire narquois avant de rejoindra la maison qui acclamé ça venue.

En attendant que les répartitions se terminent, Jace regarda les élèves autours de lui.
Salut, je m'appelle Jace Becker.
Ivana Milatova
Ivana Milatova
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 7 Empty
Re: La Répartition
Ivana Milatova, le  Mer 19 Juil - 15:38

Post-unique.


Debout droite comme un i, Ivana sentait son anxiété croître un peu plus au fil de la liste des noms.

Le trajet vers l'école de Poudlard s'était déroulé dans une ambiance mêlant excitation et appréhension. Elle avait atteint la voie 9 3/4 sans demander son chemin, retrouvée ses affaires sur le quai comme l'avait prévu sa mère  et, plus important encore, n'avait pas raté le Poudlard Express. Elle s'était assise dans un compartiment vide en tête de train en espérant que personne ne la dérangerait. Deux élèves finirent par venir la rejoindre peu après que le train ait quitté la gare. Du même âge qu'Ivana, ils avaient tout les deux les cheveux noirs de jais et des yeux en amande verts clair. Elle apprit qu'ils étaient frère et sœur et qu'ils espéraient intégrer Poufsouffle car, selon eux, c'était de loin la meilleure maison. Ils discutèrent ensuite de leurs parcours personnels avant que leurs esprits ne finissent par s'éloigner, le regard perdu dans les paysages défilants à vive allure sous leurs yeux.

Le Poudlard Express commençait à peine à ralentir qu'une foule d'élèves plus ou moins surexcités s'étaient agglutiné contre les portes de sortie, commentant tout ce qui leur passait sous le nez. Ivana avait attendu que tout ce beau monde descende du train et s'éloigne un peu avant de consentir à sortir elle aussi. Ces compagnons de route lui avaient faussé compagnie depuis un moment déjà pour aller se mêler à la cohue générale. Elle fit donc le trajet vers les barques de transport  un peu à l'écart et s'en alla au large avec le dernier groupe d'élèves. Le trajet en barque ne fut pas long. À son grand étonnement, les autres élèves présents avec elle restèrent muets comme des tombes, trop absorbés par la vue grandissante de Poudlard. Ils mirent pied-à- terre en début de soirée et rejoignirent les portes d'entrée en rang d'oignon et dans un calme relatif.

Elle était enfin là. La Grande Salle dans toute sa splendeur. Les tables des quatre maisons étaient parfaitement alignées et les élèves, comme un seul homme, se retournèrent pour accueillir les premier année dont faisait partie Ivana. L'ovation dura un moment avant que quelqu'un qu'elle ne vit pas demande le calme d'une voix calme et autoritaire. Une véritable mission de chuchotements commençait alors. Les élèves situés aux premiers rangs décrivaient le Choixpeau Magique fièrement posé sur son tabouret et les professeurs assis à la Grande Table aux apprentis sorciers n'ayant la vue cachée par les têtes des nombreux petits sorciers en devenir.

Comme chaque année, le Choixpeau Magique entonna sa chanson, toujours différente de l'année précédente. Le Directeur de l'école leur fit un discours de bienvenue, présentant un par un les professeurs qui les accompagneraient durant cette année. Le moment fatidique arrivait enfin. L'heure de la répartition. Les élèves furent appelé par ordre alphabétique. Poufsouffle, Serpentard, Gryffondor ou Serdaigle, chaque élève rejoignait sa maison sous les applaudissements des anciens. La liste des élèves s'égrenait et bientôt, ce fut le tour d'Ivana.

Quittant le rang, elle se dirigea vers le tabouret où l'attendait le directeur de l'école ainsi que le Choixpeau Magique. Elle sentait les paires d'yeux la suivre et ses jambes lui paraissaient peser tellement lourd qu'elle se crut incapable d'arriver jusqu'au tabouret l'espace d'un instant. Elle arrivait finalement en face de celui-ci et soudain, un calme se fit. Elle s'installa maladroitement, essayant d'esquiver le regard de ses petits camarades. Le directeur de l'école lui déposa le Choixpeau sur la tête. À la grande surprise d'Ivana, il ne pesait quasiment rien. Elle le senti gigoter d'un seul coup, ponctuant ses secousses de réflexion par des onomatopées. Elle ne pu s'empêcher de prier intérieurement pour ne pas aller chez Serpentard.

« Pas Serpentard. N'importe quelle maison, sauf celle-ci. Poufsouffle, Gryffondor ou Serdaigle mais pas Serpentard. »

Le Choixpeau Magique grommela quelque chose et laissa échapper un gargarisme proche de ce qui semblait être un rire. Il la fit mijoter encore un moment avant de s'époumoner :

- Serdaigle !

La pression redescendit aussi sec dès l'énoncé de la maison. Les sueurs froides qui lui coulait le long du dos laissèrent place à de chauds frissons et c'est le sourire aux lèvres qu'elle rouvrit les yeux. La table des Serdaigles lui envoya une salve d'applaudissements chaleureux tandis qu'on lui ôtait le Choixpeau de la tête et qu'elle rejoignait sa table. Elle allait commencer son année sereinement et pour ça, elle aurait embrassé le monde entier.
Andrew Wil
Andrew Wil
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 7 Empty
Re: La Répartition
Andrew Wil, le  Sam 29 Juil - 16:06

post-unique



  Andrew venait de passer un voyage en train des plus magiques, il a vu des paysages magnifiques mais cela ne valait pas les paysages de Nouvelle-Zélande qui sont à ses yeux les plus beaux .Le fait de penser à ce voyage lui rappelle son père qui lui manque énormément même après cinq ans la douleur reste la même . Plus il était proche de Poudlard plus il stressait, la répartition est pour lui une épreuve, il va trouver une deuxième famille et si celle-ci ne lui plaît pas il sera obligé de la supporter pendant sept ans et cela est pour lui inimaginable.

  Le train commença à ralentir :
*enfin arrivé , bon plus qu'a passer la répartition ce n'est pas grand-chose au fond . Mais bien sur que si c'est quelque chose .Je vais suivre tout le monde et faire comme si je savais ce qu'il fallait faire mais non je n'ai jamais eu affaire à ce monde . *  Andrew se dirigea vers les barques avec les autres élèves puis soudain Andrew se posa beaucoup de questions  :
*est-ce que je fais bonne impression ? Vais-je me faire des amis ? Les professeurs seront-ils gentils avec moi ? Est-ce que ma maison va me plaire ?    * Andrew emprunta la barque et resta figer devant les autres élèves l'accompagnant dans celle-ci , il avait tout simplement peur comme chaque élève présent avec lui.
Une fois la barque arrivée à Poudlard, Andrew descendit et posa ses affaires avec celles des autres élèves et se dirigea à la Grande salle, le moment le plus important de sa scolarité n'était plus qu'a une dizaine de minutes et son coeur commença à battre aussi vite qu'un éclair de feu à l'approche de cet instant bref mais si décisif pour le reste de ses études .

  L'adulte accompagnant les élèves ouvrit les portes de la dite Grande Salle et les enfants y pénétrèrent et découvrirent la grandeur de cette salle, quatre grandes tables, un plafond ensorcelé pour y faire apparaître un ciel étoilé des plus impressionnants  , une table avec tous les professeurs de Poudlard et du directeur .
Le groupe d'élèves étant arrivée jusqu'au bout de la salle juste en face du choix peau , la répartition pouvait alors commençait .Plusieurs élèves venaient d'être repartis et Andrew attendait encore son tour jusqu'au moment où il entendit :
-Andrew Wil !
Et là ce fut le drame le coeur d'Andrew battait plus fort que jamais, on pouvait également voir qu'il commençait à devenir rouge :
*Pourquoi le faire devant tout le monde? Cest vraiment très stressant! *
Il s'avança de quelques pas et s'assit sur la chaise et l'adulte lui posa sur la tête le choixpeau qui allait décider de son avenir le choixpeau dit alors :
 - Hum je vois .. Je vois en toi une grande intelligence et du courage qui peuvent te mener dans les deux cas a de belles aventures .. Oui je sais .. GRYFFONDOR!
Andrew vit la table des Gryffondors l'applaudir et il en était plutôt fier . Au fond de lui Andrew était heureux car il avait entendu beaucoup de bien de Gryffondor et il se dirigea vers la table de sa maison.
Steven Bulstrode
Steven Bulstrode
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 7 Empty
Re: La Répartition
Steven Bulstrode, le  Lun 20 Nov - 12:03

Nouveau Rp Libre :

Steven était enfin arrivée à Poudlard, c'était la première fois qu'il y mettait les pieds pour ça première année il était un peu stressé voyant tous les élèves se mettre en ligne sous l'appeler d'un professeur pour se faire répartir dans les différentes maisons par le Choixpeau, comme tous les enfants de son âges connaissant déjà un minimum l'histoire de Poudlard et la signification des différentes maisons il avait ça petite préférence pour l'une d'elles . Il regarda donc tous les nouveaux élèves aller dans leur nouvelle maison le Choixpeau fessant extrêmement bien son travail comme à son habitude . Jusqu'à ce qu'il ne restât plus que lui a répartir ... Il n'eut même pas le temps de parler avec un des élèves que ce fut son tour, le professeur prononça son nom et prénoms . Il commença donc à avancer vers le Choipeaux ces jambes étant tremblante il n'était vraiment pas rassurée et commença à regarder le plafond qui était magique ce qui lui fit rappeler celui de chez lui qui était bien sur beaucoup moins imposant et classieux . Mal grès tout il n'eut pas vraiment pris soin d'observer les décors ce qui était assez surprenant car à son habitude c'était la première chose qu'il fessait en arrivant dans des lieues, une fois assis sur la chaise le professeur posa le Choixpeau sur la tête du garçon qui tira une drôle de tete n'ayant pas l'habitude d'avoir un chapeau sur la tête . Le Choixpeau ne dit pas grand-chose il semblait silencieux comme toute la salle qui semblait regarder Steven ce qui le mit bien mal à l'aise .

Tout à coup le Choixpeau prit la parole ce qui fit sursauter le jeune garçon qui ne s'y attendait pas vraiment . « Tient un Bulstrode ! Je me souviens encore de tes parents et même de tes arrières grands-parents quand je les ai envoyé dans leurs maisons respectives ou vais-je bien pouvoir te mettre ? »Le jeune garçon avala ça salive ne disant pas un mot en essayant de regarder le Choixpeau qui était sur ça tète ce qui n'était pas une chose simple il arrivait juste à en voir le dessous . Il essaya donc d'entamer une courte conversation avec le Choixpeau lui répondant d'une voix assez simpliste :
« C'est à vous de voir ... »
Le Choixpeau regarda le jeune Homme en semblant lâcher un sourire . Et en lui répondant d'une voix plus qu’assurer .  « Bien sûr mon petit que c'est à moi de choisir tu n'as pas ton mot à dire là-dessus de toute façon  »Il prit une grande inspiration semblant grossir légèrement puis cria ;
« POUFSOUFFLE »
Tous les élèves de la maison se mirent à applaudir pendant que le professeur retira le Choixpeau et que le jeune homme se mit à rejoindre ces nouveaux camarades esquissant un grand sourire étant heureux de rejoindre la maison où avaient été son père et son grand-père . Une fois assis à la table des Poufsouffle il regarda les autres élèves autour de lui essayant de se trouver de nouveaux camarades .
Blanche Mila
Blanche Mila
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 7 Empty
Re: La Répartition
Blanche Mila, le  Sam 25 Nov - 13:50

Blanche se souvenait très bien de sa première soirée à Poudlard. L'école lui semblait très différente des écoles moldues qu'elle avait fréquenté en France, avant son déménagement. Devant la majestuosité de l'architecture de ce château, elle remercia ses parents d'avoir décidé qu'il était temps de partir pour l'Angleterre: sans cela, elle n'aura peut-être pas habité ce manoir magique. A ses côtés, d'autres jeunes sorciers anxieux et émerveillés longeaient les murs et se pressaient vers l'entrée de la grande salle.

Bien qu'elle fût née moldue, Blanche compris toutefois que ce vieux chapeau n'était pas anodin. Lorsqu'il se mit à chanter, elle fut parcourue d'un frisson. Les livres qu'elle avait dévoré sur l'école et son fonctionnement revinrent soudainement livrer leurs mots à sa mémoire: elle allait découvrir sa maison, sa famille.

Elle avait toujours eu une préférence pour Serdaigle: travailleurs, humbles et sages, ils semblaient être la maison idéale pour accueillir quelqu'un comme elle. Elle fit part de cette préférence à un de ses camarades près d'elle.

J'apprécie beaucoup Serdaigle, son état d'esprit. Mais je pense que les maisons sont complémentaires: je les apprécie toutes en quelques sortes. Je...

L'appel de son nom la fit sursauter. Elle s'avança délicatement vers le chapeau et s'assit sur le tabouret. Elle regarda son camarade et esquissa un sourire.

Le Choixpeau sembla hésiter un instant: peut-être avait-il remarqué cette préférence inscrite en bleue dans l'esprit de Blanche. Peut-être avait-il aussi décelé en elle une part d'ombre puissante... Mais le Choixpeau ne se trompe jamais, et lorsqu'il cria le nom de sa maison, Blanche compris qu'elle avait toujours su le nom de sa maison:

POUFSOUFFLE !

Son visage arborait un grand sourire lorsqu'elle s'élança vers sa nouvelle famille qui l'accueillait par ses applaudissements et ses cris de joie. Elle était enfin chez elle.
Cendra Sundrop
Cendra Sundrop
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Répartition - Page 7 Empty
Re: La Répartition
Cendra Sundrop, le  Dim 10 Déc - 20:32

*Premier RP avec Yoomi Arcaniss*





Alors ça y est.
Elle y est.
Poudlard.
L'école des sorciers.
La grande école de sorciers.
Plus précisément, la Grande Salle de Poudlard.
Lieu de la Répartition.
Lieu où elle va être répartie dans l'une des quatre maisons.
Sa mère lui a expliqué le fonctionnement des maisons. Elle sait qu'il en existe quatre, Gryffondor, Serpentard, Serdaigle et Poufsouffle, chacune avec ses qualités propres. Que la maison dans laquelle elle sera envoyée sera comme une famille pour elle durant les sept années que dureront sa scolarité ici.
Sa mère était à Serdaigle. Elle espère en faire partie aussi, quoi que Serpentard ne lui semble pas si mal non plus. Gryffondor en revanche lui fait peur. Elle n'a aucune envie de se retrouver avec des "courageux". Elle est loin de l'être.

- Cendra Sundrop !

C'est à elle.
Elle s'avance, tremblante, jusqu'à l'estrade, elle monte les deux marches, elle s'assoit sur le tabouret. Le Coixpeau est sur sa tête, vers quelle maison va-t-il la diriger ?

- Mmm, Cendra Sundrop... Voyageuse, hmmm ? Et très cultivée, à ce que je vois... Une mère à Serdaigle ? Moui... Oui, ça se pourrait bien... Tiens ? De belles qualités... Enfouies au fond de toi, mais qui ne demandent qu'à ressortir... Si si, tu es sceptique, mais c'est vrai... De la loyauté, du fair-play, de la générosité... Tu devrais montrer ces qualités plus souvent... Allons... Souviens-toi de ce que je t'ai dit... Tu seras très bien à POUFSOUFFLE !

Il a crié le dernier mot, Cendra l'a bien compris, tout le hall l'a entendu. Elle se lève sans réfléchir, pose le Choixpeau sur le tabouret, se dirige vers sa table. Elle est en mode "pilotage automatique". Des quatre maisons, Poufsouffle était celle où elle pensait le moins se trouver. Mais puisque le Choixpeau en a décidé ainsi...

Le bruit des conversations la ramène à la réalité. Elle regarde autour d'elle et s'aperçoit qu'elle se trouve à côté d'une fille bien plus grande qu'elle. Elle doit être en sixième ou septième année.

La nouvelle Poufsouffle fixe son assiette vide en tremblant. C'est une nouvelle vie qui commence pour elle. Qui sait à quoi elle va ressembler ?
Contenu sponsorisé

La Répartition - Page 7 Empty
Re: La Répartition
Contenu sponsorisé, le  

Page 7 sur 8

 La Répartition

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.