AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-85%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
22.05 € 149.99 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 5 sur 9
Repas entre amis
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
June Evans
Poufsouffle
Poufsouffle

Repas entre amis - Page 5 Empty
Re: Repas entre amis
June Evans, le  Lun 28 Déc 2015 - 2:08

June, malgré la blessure profonde que les parole de Marx avait provoqué, avait décidé de passer outre et de l'aider. Elle savait que ça n'allait pas être facile, le Gryffondor était très affecté par cette perte, elle ne pouvait pas le laissé tomber, même s'il venait de lui dire les pires des méchancetés. Les larmes que son ami versait sans se cacher prouvait qu'il ne pensait pas ses paroles et qu'il avait confiance en June, une relation qu'il apparemment, n'entretenait avec personne d'autre. La Poufsouffle connaissait le caractère de Marx : un garçon très fier et qui ne se cache jamais de dire qu'il se pense meilleur que les autres. Un caractère qui avait séduite June, puisqu'il était désormais indispensable à sa vie.
En guise de réponse aux paroles réconfortantes de June, le Gryffondor la prit dans ses bras, une sensation qui avait manqué à la jeune fille. Marx lui avait manqué tout court en fait. Elle le sentait redevenir lui petit à petit. June répondit à son étreinte en le serrant à son tour, tentant de lui faire comprendre également par des gestes que malgré sa petite taille et son physique de petite fille, qu'elle pouvait aussi être celle qui le protégerait, celle qui allait l'aider à redevenir fort, prétentieux, fier, tout ce qui faisait son charme. Marx lui adressa des mots à l'oreille, d'une voix légèrement brisée par les larmes qu'il venait de verser.

- Merci, Je suis désolé... Encore mille fois désolé... Mais merci d'être là, d'être patiente... Je crois... Tu es la seule qui ferait cela pour moi, la seule que je voudrai qui le fasse...

Marx libéra June de son étreinte, lui déposa un baiser sur la joue qui fit rougir la jeune fille, bien qu'elle tentait de ne rien laisser paraître, puis se remis à manger. June sourit en constatant que son appétit ne l'avait pas quitté, c'était toujours un bon point de savoir qu'il se nourrissait, June se souvint qu'elle ne parvenait plus à manger régulièrement après la mort de sa grand-mère, elle partait en cours le ventre vide, la tête vide, comme le jour du cours de potions où ça s'était plutôt mal passé avec Marx d'ailleurs, bien que ses réactions avaient été beaucoup moins violente.
Après un instant, le Né-moldu reprit la parole.

- Je crois que je ne m'excuserai jamais assez pour ce que je t'ai dis... Et si il y a bien quelqu'un que je ne pourrais pas supporter de perdre, c'est bien toi...,  Ca ne va pas être évident à vivre, mais il faut avancer tu as raison... Je pense que Wil n'aurait pas voulu que je reste prostré dans mon coin, à fuir tout le monde comme la peste en pensant que c'est nécessaire pour honorer sa mémoire... J'avais peur que, si je faisais autre chose que ça, je l'oublierai... Je te promet que jamais plus tu ne me reverras agir comme je l'ai fais ou comme je viens de le faire avec toi..


June le regarda un instant sans rien dire. Les paroles précédentes de Marx lui revinrent en mémoire, elle savait qu'elle ne les oublierais pas, mais elle ne pouvait pas lui en vouloir, elle savait que Marx n'était pas comme ça habituellement. Elle l'avait écouté attentivement, l'entendre se confier était une chose important pour elle, comme pour lui. Il avait raison ça allait être dur, mais elle ne risquait pas de le lâcher.

- Pour commencer, je ne veux plus que tu t'excuses. Je comprend que tu puisses perdre les pédales et en vouloir au monde entier, c'est d'ailleurs pour ça que ma réaction a été excessive, elle regarda la joue encore rouge de Marx puis reprit, Tu ne l'oublieras pas Marx, mais le temps va apaiser ta douleur et tu vivras avec, tu l'accepteras et oui, il n'aurait sans doute pas voulu que tu t'enfermes. C'est à mon tour de t'aider à surmonter ça ! Je suis ton amie, je ne te lâcherai pas, même si tu m'en collais une.

Elle sourit, repensant au poing de Marx qui s'était levé. Elle savait qu'il pouvait s'énerver facilement et elle devait s'avouer que jamais elle aurait cru qu'il allait autant avoir la haine contre elle. L'amitié avait ses hauts et ses bas, ils allaient surmontés ça.


- Tu comptes vraiment beaucoup pour moi, tu as toujours été là, maintenant c'est à mon tour, tu peux me demander ce que tu veux. D'ailleurs, pour te prouver tout ça, tiens.

Elle décrocha de son cou une fine chaîne en or, qu'elle avait pris inconsciemment l'habitude de cacher sous son uniforme. Au bout de cette chaîne se trouver le symbole celte de la force, très discret pour rester féminin. Malgré, il tenait beaucoup à June de lui en fait part.

- On va dire que c'est un cadeau de Noël. Bon je sais, c'est vraiment rien et peut-être trop féminin pour toi, mais je me dit que si tu l'as ne serait-ce que dans ta poche, tu pourras penser à moi si tu penses que tu perds pied. Ce symbole signifie la force, une chose dont tu as besoin. En plus de ça, mon prénom, June, ne signifie pas uniquement le mois de l'année, mais également la force vitale.  Comme ça, quand tu seras chez tes parents ou dans ta salle commune, une part de moi te suivra. Prends-le.

Elle sourit à son ami, un sourire chaleureux, elle espérait qu'il accepte ce cadeau qui tenait à cœur à la jeune fille.
Marx Rosenzwag
Marx Rosenzwag
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Repas entre amis - Page 5 Empty
Re: Repas entre amis
Marx Rosenzwag, le  Mer 30 Déc 2015 - 18:53

Marx regarda June, le bras tendu vers lui pour lui donner ce cadeau. Il resta muet un instant, puis l'accepta d'un signe de tête pour l'accrocher autour de son cou. Le jeune sorcier avait écouté son amie avec attention, bien qu'il n'en paraissait rien. Il lui adressa un petit sourire. Ses paroles lui faisaient beaucoup de bien. Il aurait pu resté là, des heures durant, juste à l'écouter lui dire des mots rassurants de sa voix chaleureuse. Il se sentait un peu moins coupable, et eu presque honte à cette idée. Marx lui répondit alors:

- Ca me va parfaitement. Ca me fait très plaisir, et j'ai bien l'intention de le garder avec moi.

Lui n'avait rien à lui offrir, si ce n'est sa patience, et encore, en quantité limitée. Marx garda la main pressée sur le médaillon, son sourire s'était éffcé. Il lui arrivait bien trop souvent de se montrer faible, surtout ces derniers temps. Il devait arrêter de rester passif, dans son coin, à ruminer et broyer du noir. Il était grand temps que tout cela change.
Le silence s'était installé entre les deux amis. Marx réfléchissait maintenant à toute vitesse à ce qui s'était passé cette soirée là. Il allait avancer, et plus jamais se laisser dominer par la peur ou le chagrin. Il devait agir maintenant, comprendre ce qui s'était produit. Comprendre pour l'anéantir. Le jeune sorcier avala un gros bout de viande, puis fixa June, un sourire en coin. Décidément, jamais il n'aurait imaginé un jour s'attacher autant à quelqu'un. Même si cela allait le faire souffrir un jour, il le savait, il ne changerait cela pour rien au monde. Marx se leva alors de table, en fit le tour pour rejoindre June. Lui pressant les joues de ses deux mains, il l'embrassa de nouveau sur le front avant de lui dire:

- Tu es vraiment une crème tu sais. On ne m'a jamais dit des choses pareilles, et ça me touche beaucoup. Va me falloir du temps, tout simplement du temps, pour réfléchir à tout ça, pour mettre de l'ordre. Mais je vais y arriver... Excuse-moi, mais je vais devoir te laisser maintenant, sa main vint, comme par automatisme, touché le pendentif, Bonne nuit June.

La dessus, Marx tourna les talons après lui avoir adressé un sourire timide qui disparu dès qu'il lui eu tourné le dos. Il savait quoi faire maintenant, ou du moins par où commencer pour clarifier les choses. Le jeun sorcier quitta à grands pas la Grande Salle, laissant sans doute June désorientée. Seulement il savait ce qu'il lui restait à faire.
June Evans
June Evans
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Repas entre amis - Page 5 Empty
Re: Repas entre amis
June Evans, le  Sam 2 Jan 2016 - 7:11

Faire don de son pendentif était un grand geste pour la jeune fille. Elle n'était pas très attachée aux choses matérielles, mais ce pendentif la suivait depuis le début de sa scolarité et en faire don à Marx était la preuve d'une grande affection envers ce dernier. Elle avait envie qu'il se sente mieux, qu'il reprenne goût à la vie, elle l'aiderait pour ça, il pouvait en être sûr désormais. Elle repensait à leur première rencontre, une rencontre plutôt mouvementée puisque les deux amis avaient été poursuivis par des dizaines d'acromentules et ces péripéties les avaient rapidement rapprochés par la suite et ils étaient devenus amis. June avait repris confiance en elle grâce à lui et avait montré un courage qu'elle pensait ne pas avoir. En bref, Marx était vraiment très précieux à ses yeux, il fallait qu'elle prenne soin de lui, qu'elle l'empêche de se détruire comme il était en train de le faire.
Marx avait écouté June et esquissa un sourire que la jeune sorcière lui rendit. Il prit le médaillon et l'attacha autour de son cou. June sourit d'avantage, ravie qu'il est accepté ce geste.

- Ca me va parfaitement. Ca me fait très plaisir, et j'ai bien l'intention de le garder avec moi.

C'était tout à fait ce qu'elle désirait : Qu'il le garde bien, elle avait envie qu'il se dise que June n'était jamais loin. Il avait sa fierté bien sûr et la Poufsouffle savait qu'il ne l'appellerait pas dés qu'il craquera, elle le connaissait assez pour savoir ça. Un silence s'installa entre Marx et June, lui avait l'air pensif, elle continuait de le regarder...comme une idiote en fait. Heureusement pour elle, il ne remarqua rien. Il se contenta de continuer de manger puis de regarder June avec un sourire, avant de se lever, toujours en silence, pour rejoindre la jeune fille. Il prit le visage de la jeune fille entre les mains et l'embrassa sur le front, un geste qui fit frémir June, sa tête lui tournait même.

- Tu es vraiment une crème tu sais. On ne m'a jamais dit des choses pareilles, et ça me touche beaucoup. Va me falloir du temps, tout simplement du temps, pour réfléchir à tout ça, pour mettre de l'ordre. Mais je vais y arriver... Excuse-moi, mais je vais devoir te laisser maintenant. Bonne nuit June.


June n'eut pas le temps d'en placer une. Bien qu'elle aurait aimé le retenir et rester avec lui pour le reste de la soirée après tout ce qu'il lui avait dit. Les vacances de Noël approchaient à grand pas et la jeune sorcière retournerait à Weymouth pour passer les fêtes en famille. Elle voulait donc passer son temps avec son ami en attendant. Mais il n'en était rien pour lui. Marx avait déjà tourné les talons après lui avoir adressé un dernier sourire.

- Marx ? tenta-t-elle alors qu'il était déjà trop loin.

Elle ignorait ce qui l'avait précipité à ce point. Elle fixait toujours la porte de la Grande Salle, même si Marx était déjà loin. Elle était là, seule, à la table des Gryffondor, complètement déboussolée, comme si elle attendait qu'il revienne.
Décidément, Marx la rendait complètement folle....Malgré elle.
Elle ne se sentait pas de rentrer à la Salle Commune des Poufsouffles à ce moment-là, elle avait besoin de prendre l'air, de digérer un peu tout ce qu'elle avait appris ce soir et son amitié avec Marx qui avait failli partir en vrille. Jamais elle n'avait eu de problème avec lui, c'était la première fois qu'il l'avait regardé avec autant de dégoût. Même si ça avait été de courte durée, ça lui avait mis un gros coup au moral. Elle se leva de la table où plusieurs Gryffondor commençaient à la dévisager, après tout, elle n'était pas à sa place ici. Elle sortit de la Grande Salle, Marx avait disparu. Elle se rendit discrètement dans le parc de l'école, où elle allait probablement passer une bonne partie de la soirée à réfléchir.


[FIN DU RP]
Lapitu Ombrage
Lapitu Ombrage
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Repas entre amis - Page 5 Empty
Re: Repas entre amis
Lapitu Ombrage, le  Dim 3 Jan 2016 - 20:26

Début d'une belle amitié
[RP avec Lauriane Ebeensky et Heinrich Brainford ]

Code:
Je viens d'arriver à Poudlard donc c'est un flashback

J'étais seule à la grande table.
Je venais de débarquer à Poudlard.
J'avais bien fait connaissances avec 2 -3 filles dans la salle commune de ma maison mais bon, elles n'étaient pas encore là.
Peut être allaient elles rejoindre leurs autres amies?
Qui allait prêter attention à une pauvre fille comme moi?
J'allais m'effondrer quand soudain, une silouette s'approcha de moi.
Voilà que pour mon premier jour, je me faisais remarquer. Moi qui suis discrète d'habitude.
J'étais juste nulle et pitoyable en fait: ma famille avait raison.

Je me suis ressaisie et me suis dit qu'après tout, elle avait l'air rassurante et bienveillante avec moi.
Oui, je peux déduire ça d'une ombre : je sais que c'est étrange.
Prenant mon courage, à deux mains et n'ayant pas peur du ridicule, je demandais:
Il y a quelqu'un ici.
Lauriane Ebeensky
Lauriane Ebeensky
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Repas entre amis - Page 5 Empty
Re: Repas entre amis
Lauriane Ebeensky, le  Mer 6 Jan 2016 - 23:29

Début d'une belle amitié
[RP avec Lapitu Ombrage et Heinrich Brainford ]

Lauriane avait commencé sa cinquième année depuis aujourd'hui seulement. Depuis sa première arrivée à Poudlard, celle-ci a hâte de monter dans le Poudlard Express ce fameux 1er septembre, (même si l'habituel pincement au coeur était toujours présent au moment de quitter sa famille). Elle a toujours partagé de grands moments avec ses trois meilleurs amis, qu'elle avait rencontrés le premier jour de sa première année. Les 4 étaient inséparables, mais durant sa quatrième et cinquième année, chacun leur tour, ils disparaissaient. Deux d'entres eux ont déménagés loin avec les évènements qu'il y avait eu, provoquant une certaine peur chez leurs parents.. et la dernière, Lylou, avait été renvoyée de Poudlard.. *Cette vieille gargouille était incapable de se retenir de faire des c*nneries...!* Lauriane sourit d'un air triste, pensant à ses doubles-moitiés. Les premiers jours sans eux étaient difficiles, eux qui passaient jours et nuits ensemble, que se soit à l'école ou chez eux. Chacun se complétait, tous étaient différents, mais chacun s'entendaient à merveille, profitant des qualités des autres, riant, chahutant, se faisant remarquer.. C'était les meilleurs moments de la vie de Lauriane, elle ne s'en rendait pas compte quand elle les vivait, mais maintenant, il y avait un grand vide en elle. Sa bonne humeur habituelle avait laissé place à un visage sympathique mais également anxieux.
C'est avec ce visage qu'elle descendit dans la Grande Salle, enfilant vite fait une robe de sorcier, bien repassée. Les élèves de Serdaigle avec qui elle avait déjà sympathisé, étaient toujours au dortoir ou dans la salle commune. Elle pensait bien être une des seules dans la Grande Salle à cette heure matinale.
En poussant les grandes portes, elle pénétra dans l'immense salle, magnifique, comme à son habitude. Lauriane aimait particulièrement les centaines de chandelles suspendues à hauteur des 4 tables gigantesques, elle faisaient ressentir une atmosphère conviviale, chaleureuse, agréable, et contagieuse. Elle se dirigea vers la table de Serdaigle, et vit avec surprise -pourtant elle s'y était attendu- une seule personne y être assise. C'était un jeune fille, qui semblait attendre, sans manger. Lauriane n'hésita qu'une seconde, puis s'approcha d'elle. Avant qu'elle passe ses deux jambes par-dessus le banc, la jeune inconnue lui adressa la parole :

- Il y a quelqu'un ici.

Lauriane se demanda pourquoi soudainement la jeune fille lui posait cette question.. D'ailleurs, était-ce une question ? Le ton de sa voix était difficile à percevoir. Personne n'était présent dans la salle, donc logiquement personne n'y était installé.. Ou alors c'était une affirmation et l'inconnue voulait prévenir Lauriane qu'elle gardait une place pour une amie (ou un ami) qui arriverait d'un instant à l'autre.
Surprise mais tâchant d'être aimable, elle lui dit :

- Pardon ? Il ne me semble pas avoir compris..
Lapitu Ombrage
Lapitu Ombrage
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Repas entre amis - Page 5 Empty
Re: Repas entre amis
Lapitu Ombrage, le  Jeu 7 Jan 2016 - 0:32

Début d'une belle amitié
[RP avec Lauriane Ebeensky et Heinrich Brainford ]




- Pardon ? Il ne me semble pas avoir compris..

Je n'avais donc pas rêvé
Elle m'avait l'air froide ou peut être n'étais je pas assez explicite je ne sais.
Je dois avoir l'air idiote.
Bon, allez je me lance. J'aurais l'air de quoi sinon.

Bonjour, je m'appelle Lapitu.
Je ne t'avais pas entendu entrer du coup, je me demandais si j'étais folle.
Je suis nouvelle à Poudlard.
Je viens de débarquer et ne connais personne.
Je me sens terriblement seule.
Je dois de te paraître bizarre mais je me sens si seule.
Je ne connais que deux, trois personnes à Serdaigle.
Et toi tu t'appelles comment?


Bon maintenant je me suis lancée c'est bon ,je n'ai pas été trop ridicule.
Je lançai , ayant soif, #Accio jus de citrouille mais étant encore en première année et ne s'étant pas beaucoup entraîné , j' échouai.
Je retentai à nouveau en relançant le sortilège #Accio.
Cette fois ci , le verre arriva vers moi sauf que  maladroite comme je suis, je le cassa.
Du coup, je tenta de le réparer grâce au sortilège de Réparation.
J'ai donc lancé #Reparo en tremblant mais rien ne s'est passé.
J'essaie de me détendre et de retenter #Reparo .
Cette fois, si j'avais réussi.

Puis, voulant ne pas laisser ce travail aux elfes de maisons, j' ai choisi de nettoyer mon verre..
Et puis mon ego avait pris un coup face à mes nombreux échecs.
D'une fois ferme et décidée, je lançai #Récurvite et cette fois miracle, j'ai réussi.
Lauriane Ebeensky
Lauriane Ebeensky
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Repas entre amis - Page 5 Empty
Re: Repas entre amis
Lauriane Ebeensky, le  Jeu 7 Jan 2016 - 21:38

Lauriane regretta de suite sa remarque, elle eu l'impression d'avoir vexée -ou embarrassée- la bleu et bronze. La concernée baissa et releva les yeux honteusement, pendant que Lauriane cherchait une phrase d'accroche pour se reprendre. Mais elle n'eut pas besoin de le faire, car la jeune fille enchaîna un texte, qui semblait être déjà prêt dans sa tête, comme s'il était récité.

-Bonjour, je m'appelle Lapitu. Je ne t'avais pas entendu entrer du coup, je me demandais si j'étais folle. Je suis nouvelle à Poudlard. Je viens de débarquer et ne connais personne. Je me sens terriblement seule. Je dois de te paraître bizarre mais je me sens si seule. Je ne connais que deux, trois personnes à Serdaigle. Et toi tu t'appelles comment?

Lauriane fit un brève et imperceptible -en tout cas elle l'espérait- mouvement de recul. Cette fille l'étonnait, l'embarrassait même. Cependant elle comprit pourquoi l'inconnue avait lancé l'étrange question quand Lauriane s'était avancée. *Je suis nouvelle à Poudlard*, oui ça, Lauriane l'avait remarqué. Depuis 4 ans d'expérience -sa première année ne compte pas- qu'elle y était, elle avait apprit à reconnaitre les mines des premières années. Quand ceux-ci se promenaient dans le château les premiers jours, ils étaient soit totalement ahuris (comme en passant devant des armures, ou tableaux mouvants), soit apeuré (merci aux escaliers..), d'une mine qui exprimait un *Mais c'est quoi ce truc ?* ou encore l'air de se demander ce qu'il -ou elle- faisait ici. C'était ce dernier cas de figure que la jeune fille laissait refléter sur son visage.
Lauriane, fit un signe de tête, dans le but d'exprimer un sentiment de compréhension, de compassion, face à son impression de solitude. Elle ressentait à peu près ça après le départ de ses meilleurs amis. Pourtant, jamais elle n'avait été seule lors de ses années à Poudlard, donc elle ne pouvait pas vraiment comprendre sa camarade. Elle essaya tout de même de faire ressortir son côté sociable et sympathique :
- Je suis désolée pour toi... Je peux te comprendre, mes trois meilleurs amis sont tous partis cette année. Et même si j'ai retrouvée d'autres camarades de Serdaigle, un vide est toujours en moi. Lauriane fit une pause, cherchant ses mots. Et puis, tu sais, ce ne sont que les premier jours qui peuvent s'avérer un peu difficile, mais tu vas vite te faire des amis de ton âge, qui sont dans ta classe ou non, dans ta maison ou non. Il y a plein de façon de rencontrer quelqu'un, cela peut être le fruit du hasard, ou en ayant provoquer un peu la chose. Pour cela, je te conseille -au lieu d'attendre ici toute seule- de bouger, se promener, aller à la bibliothèque, ou passer du temps dans la salle commune ! Et même si tu connais seulement 2-3 personnes à Serdaigle -en supposant que tu t'entends agréablement bien avec eux, bien sur!- reste avec eux ! Tâche de faire leur connaissance en profondeur, et bientôt tu rencontras leurs amis à eux !

Lauriane s'arrêta. Décidément, ses paroles sortaient tout seul de sa bouche. Elle guetta le moindre mouvement que ferait son interlocutrice, espérant que celle-ci se sera pas prise au dépourvu devant ce flot de paroles. Elle en oublia la dernière question que la jeune Serdaigle lui a posée.

- Ah! Désolée, je m'appelle Lauriane, je suis en cinquième année ! Et toi ?
Lapitu Ombrage
Lapitu Ombrage
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Repas entre amis - Page 5 Empty
Re: Repas entre amis
Lapitu Ombrage, le  Jeu 7 Jan 2016 - 23:37

Début d'une belle amitié
[RP avec Lauriane Ebeensky et Heinrich Brainford ]



Lapitu sembla rassurer par la réponse de son interlocutrice.
Finalement, elle avait l'air sympa mais Lauriane était peut être décontenancée par l'attitude de Lapitu.

Voilà ce que cette jeune fille qui s'appelait Lauriane (joli prénom) lui avait dit.
- Je suis désolée pour toi... Je peux te comprendre, mes trois meilleurs amis sont tous partis cette année. Et même si j'ai retrouvée d'autres camarades de Serdaigle, un vide est toujours en moi.
Elle fit une pause. Lapitu sentit une vague de compassion envers la jeune fille.
Puis je lui faire confiance pour parler de ma famille?
Je ne sais pas encore. J'avais besoin de plus pour me sentir en confiance

Et puis, tu sais, ce ne sont que les premiers jours qui peuvent s'avérer un peu difficile, mais tu vas vite te faire des amis de ton âge, qui sont dans ta classe ou non, dans ta maison ou non. Il y a plein de façon de rencontrer quelqu'un, cela peut être le fruit du hasard, ou en ayant provoquer un peu la chose. Pour cela, je te conseille -au lieu d'attendre ici toute seule- de bouger, se promener, aller à la bibliothèque, ou passer du temps dans la salle commune ! Et même si tu connais seulement 2-3 personnes à Serdaigle -en supposant que tu t'entends agréablement bien avec eux, bien sur!- reste avec eux ! Tâche de faire leur connaissance en profondeur, et bientôt tu rencontras leurs amis à eux !
Elle s'arrêta puis repris la parole.
Pendant ce temps, Lapitu essayait d'emmagasiner tout ce qu'elle disait même si ça lui semblait être du bon sens.
Moi aussi je connais 2 personnes mais en fait juste vite fait: juste croisées à la salle commune de Serdaigle.

Désolée, je m'appelle Lauriane, je suis en cinquième année ! Et toi ?
Ele ne devait sans doute pas avoir prêter attention au début de ma longue tirade mais je ne lui tiens pas rigueur.
J'avais trop besoin de me sentir soutenue.
Bonjour, je m’appelle Lapitu.
Tu m'as l'air d'être une personne bien sympathique de ne pas avoir remarqué, du moins ouvertement, mes gaffes de communication parce que tu as sans doute dû remarqué mes faiblesses à ce sujet.
Surtout quand je suis en face à face avec une personne inconnue.
Lapitu rougit et émit un rire nerveuxCe qui est très pénalisant pour moi qui souhaite faire de nouvelles connaissances.
J'essaie de me corriger mais c''est vraiment difficile pour moi.
Je connais vite fait des filles de Serdaigle croisées à la Salle Commune mais je ne sais pas trop si je dois leur faire confiance :on m'a trop trahi.

Soudain, elle aperçut une blessure qui lui semblait superficielle sur sa main car celle ci commença à saigner.
Elle décida, au lieu d'aller à l'infirmerie, d'utiliser un sortilège pour se soigner.
Après tout, il fallait bien s'entraîner et puis, elle était encore toute fière d'avoir réussi son "Récurvite".
De la même manière, elle tenta de lancer #Episkey.
Le sang de sa main continua mais elle ne voulait pas gâcher cette rencontre inespérée avec une autre Serdaigle.
Donc du coup, elle retenta et lança de nouveau le sortilège #Episkey.
Cette fois, elle réussit et comprit qu'il n'avait pas l'air si simple qu'il en avait l'air.

Soudain la lumière de la Grande salle s'éteint.Pourtant je ne croyais pas que c'était passible.
Elle prit peur et sortit sa baguette.
Elle tenta de jeter le sort #Lumos mais échoua.
Pourquoi que se passait-il? Et si elle était vraiment Cracmol et que ses réussites n’étaient que des coups de chance.
Ne voulant pas se laisser démonter, déterminée et fière qu'elle était, elle relança #Lumos mais cette fois ci sans échec.

Constatant qu'elle avait tâché sa robe de sorcier, elle décida pour ne pas se faire punir ou du mois remarquer négativement de retenter une dernière fois un sort avant d'envisager de quitter définitivement Poudlard .
Même si elle s'y refusait, sa famille l'avait prévenu : si elle montrait aucune aptitude à la magie, elle devrait renter chez elle.
Elle lança comme si sa vie était en jeu #Tergeo et réussit du premier coup.
Lauriane Ebeensky
Lauriane Ebeensky
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Repas entre amis - Page 5 Empty
Re: Repas entre amis
Lauriane Ebeensky, le  Ven 8 Jan 2016 - 18:32

HRPG:
 

- Bonjour, je m’appelle Lapitu.
Tu m'as l'air d'être une personne bien sympathique de ne pas avoir remarqué, du moins ouvertement, mes gaffes de communication parce que tu as sans doute dû remarqué mes faiblesses à ce sujet.
Surtout quand je suis en face à face avec une personne inconnue.

Lauriane vit ses joues s'empourprer et Lapitu lança un petit rire nerveux, puis reprit : Ce qui est très pénalisant pour moi qui souhaite faire de nouvelles connaissances.
J'essaie de me corriger mais c''est vraiment difficile pour moi.
Je connais vite fait des filles de Serdaigle croisées à la Salle Commune mais je ne sais pas trop si je dois leur faire confiance :on m'a trop trahi.


Lauriane, après avoir écoutée la jeune serdaigle, hocha la tête brièvement puis tourna son regard et son buste vers la table. Celle-ci était garnie de toutes les choses possibles et imaginables que l'on peut avoir envie de prendre au petit déjeuner *Le repas préféré de Lauriane..!*. Elle opta pour un bol de chocolat chaud, avec plusieurs tartines beurrées à la confiture ainsi qu'un fruit et des tartelettes crémeuses. En se servant rapidement motu ceci, elle en oublia presque la présence de Lapitu.

- Ça doit être difficile en effet, d'avoir des difficultés de communication.. répondit-elle, un peu gênée elle aussi que cette jeune fille qu'elle connait depuis seulement quelques minutes puisse être si impudique. Lauriane ne comprenait pas comment une personne puisse se confier autant à une autre qu'elle ne connait pas. Elle resta quelques instants sans parler, commençant à déguster son petit déjeuner. Lauriane se reprocha de penser cela, mais elle eu un sentiment de vouloir fuir, s'éloigner de cette fille étrange, visiblement pas trop son style d'amitié... Mais après tout, elle avait tout de même envie de l'aider, et s'éloigner en la laissant toute seule aurait été tout de même, pour Lauriane, un acte de lâcheté. Lauriane ne s'imagina pas vraiment être meilleure amie avec elle, mais pourquoi pas seulement sympathisé et l'aider à rencontrer des amis ? Lauriane reprit d'une voix assurée :

- Ce n'est pas grave ! Apprends à faire connaissance avec des filles de serdaigle, et puis tu pourras aussi leur faire part de tes difficultés. Apprends à avoir plus de confiance en toi aussi, relâche toi, ne t'inquiète pas quand tu parle avec quelqu'un d'inconnu, vous êtes dans la même situation, parler est tout à fait normal, ne te sent pas si honteuse. Lauriane finit sa phrase sur un léger sourire, comme si elle l'encourageait.


Quand elle tourna de nouveau son regard vers Lapitu, Lauriane aperçu une léger blessure dans le creux de sa main. *Venait-elle de se le faire à l'instant ?* Elle l'a vit de suite essayé un sortilège #Episkey mais échoua. Lauriane allait lui proposer son aide quand elle retenta le sort, qui réussit cette fois.
Tout en mangeant, elle l'a vit encore essayer deux ou trois sorts *Elle s'exerçait ou..?*.
La nourriture était délicieuse, comme d'habitude, c'était d'ailleurs sur cette pensée que Lauriane fourra dans sa bouche sa dernière bouchée de tartine et savoura lentement, se rappelant le bonheur multiplié lorsqu'elle mangeait en compagnie des 3.
HRPG:
 
Lapitu Ombrage
Lapitu Ombrage
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Repas entre amis - Page 5 Empty
Re: Repas entre amis
Lapitu Ombrage, le  Mer 13 Jan 2016 - 2:41

HRPG
Spoiler:
 

- Ça doit être difficile en effet, d'avoir des difficultés de communication.. répondit-elle
- Ce n'est pas grave ! Apprends à faire connaissance avec des filles de serdaigle, et puis tu pourras aussi leur faire part de tes difficultés. Apprends à avoir plus de confiance en toi aussi, relâche toi, ne t'inquiète pas quand tu parle avec quelqu'un d'inconnu, vous êtes dans la même situation, parler est tout à fait normal, ne te sent pas si honteuse.

Je n'arrivais pas à me détendre. Je me disais que j'étais en train de gâcher une belle perspective d'amitié.
A trop vouloir me faire des amis, j'en perdais mon naturel.
Je n'étais pas moi, pas dans mon état normal.
Les moldus auraient dit que je souffre d'anxiété sociale.
Mais il fallait que je réponde pour ne pas avoir l'air encore plus bizarre.

"Merci beaucoup de ton aide"Voilà les cinq pauvres mots que j'ai  réussi à sortir.

Le ridicule ne tue pas certes mais là, je perdais toute crédibilité.
Je ne savais plus trop quoi dire sachant qu'à chaque parole de moi, je m'enfonçais.
Je regardais ma baguette, pensant aux quelques exploits que j'ai réussi avec.
Non, je n'étais définitivement pas Cracmol juste une première année qui galère avec la magie comme n'importe qu'elle première année.
Lauriane Ebeensky
Lauriane Ebeensky
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Repas entre amis - Page 5 Empty
Re: Repas entre amis
Lauriane Ebeensky, le  Mer 13 Jan 2016 - 21:22

HRPG:
 

Lauriane ressentait à travers elle le malaise de Lapitu. Décidément, il fallait faire quelque chose ! Elle l'apercevait du coin de l'oeil, triturant sa baguette, et évitant soigneusement de la regarder. Puis elle répondit d'un ton sincère mais embarrassé :

- Merci beaucoup de ton aide.

Lauriane lui sourit, attendrie par cette jeune Serdaigle. Lauriane voulait l'aider, elle ne savait simplement pas comment. Alors, elle décida de lui poser des questions, de la faire parler, pour évacuer ce stress et cet embarras si visible et contagieux. Il était évident que Lapitu manquait de confiance en elle, qu'elle avait déjà été rabaissée -par ses parents peut être ?- et qu'elle avait un réel soucis d'expression.

- Tu sais, moi aussi jamais une amie qui manquait de confiance en elle. C'était parce qu'elle était souvent humiliée et rabaissée par ses proches, sa famille. Depuis qu'elle est entrée à Poudlard, elle a repris confiance, elle s'est dévoilée, elle est devenue elle-même, elle s'est confiée à de vrais amis.. Bref, elle s'est transformé. Cela sera surement ton cas ! Poudlard est comme une deuxième maison, -voir notre première pour certains- on s'y sent chez soi rapidement.
Tu connaitrais la raison de ta.. hmm dévalorisation? Quel que soit le terme, tu vois ce que je veux dire !
Lauriane ne voulait pas être trop directe, de peur de la rendre plus farouche encore, alors elle se contenta d'y aller par petits pas : Peut être as-tu toi aussi été.. euh.. peu encouragé par ta famille ?

Elle jeta un brève mouvement de tête vers les grandes portes, animées par l'entrée bruyante d'un groupe de jeunes élèves, qui allèrent s'asseoir à leur table respective en parlant d'une voix trop forte -au gout de Lauriane- elle n'y prêta cependant pas importance, et se contenta de regarder la jeune bleu et bronze, qui allait répondre d'un instant à l'autre.
Lapitu Ombrage
Lapitu Ombrage
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Repas entre amis - Page 5 Empty
Re: Repas entre amis
Lapitu Ombrage, le  Ven 15 Jan 2016 - 1:08

Lapitu s'est sentie plus détendue quand elle a vu le sourire de la jeune Serdaigle avec qui elle discutait.
Peut être une personne à qui se confiait mais maintenant que pouvait elle faire pour elle? On ne choisit pas  sa famille malheureusement et ce nom Ombrage était un poids pour elle.

Tu sais, moi aussi jamais une amie qui manquait de confiance en elle. C'était parce qu'elle était souvent humiliée et rabaissée par ses proches, sa famille. Depuis qu'elle est entrée à Poudlard, elle a repris confiance, elle s'est dévoilée, elle est devenue elle-même, elle s'est confiée à de vrais amis.. Bref, elle s'est transformé. Cela sera surement ton cas ! Poudlard est comme une deuxième maison, -voir notre première pour certains- on s'y sent chez soi rapidement.
Tu connaitrais la raison de ta.. hmm dévalorisation? Quel que soit le terme, tu vois ce que je veux dire !  Peut être as-tu toi aussi été.. euh.. peu encouragé par ta famille ?

Lauriane venait de toucher un point sensible. Et en même temps qu'est-ce qu'elle avait raison qu'est ce que c'est agréable une écoute bienveillante: elle qui en a tant manqué.
Par où commencer pour lui raconter sa vie?
Finalement, ça allait partir tout seul tout simplement
La plus grande peur de ma famille était que je sois Cracmol donc ils ont tout faits jusqu'à me maltraiter physiquement pour prouver que j'étais bien une sorcière et que je ne sois  pas Cracmol comme mon oncle.
C'est pour ça d'ailleurs que je  m’entraînais car si je n'avais pas de bonnes notes cette année,,je devrais rentrer chez moi enfin chez ma tante;
En pus, ma tante est jalouse de moi car , ma mère contrairement aux siens ne m'a pas maltraité sauf que comme ma mère avec ma sœur  est à Sainte Mangouste maintenant,je vis chez elle.

Elle est allée très vite pour dire ça et n'a pas semblé se rendre compte du petit groupe d'élèves qui arrivait.
Lauriane Ebeensky
Lauriane Ebeensky
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Repas entre amis - Page 5 Empty
Re: Repas entre amis
Lauriane Ebeensky, le  Jeu 21 Jan 2016 - 18:56

C'est avec un ton rapide, mais plus détendu que la jeune serdaigle lui répondit.

- La plus grande peur de ma famille était que je sois Cracmol donc ils ont tout faits jusqu'à me maltraiter physiquement pour prouver que j'étais bien une sorcière et que je ne sois  pas Cracmol comme mon oncle.
C'est pour ça d'ailleurs que je  m’entraînais car si je n'avais pas de bonnes notes cette année,,je devrais rentrer chez moi enfin chez ma tante;
En pus, ma tante est jalouse de moi car , ma mère contrairement aux siens ne m'a pas maltraité sauf que comme ma mère avec ma sœur  est à Sainte Mangouste maintenant,je vis chez elle.


Lauriane avala sa salive. Bien. Elle avait visé juste.

- Je comprends, ça doit être difficile.. Enfin, je n'ai jamais vécu ça, bien que mes parents se demandaient si j'étais bien née avec des pouvoirs, ou alors si j'avais hérité de la génétique moldue de ma grand-mère... Mais jamais je n'ai été maltraitée, au contraire. Finalement -tard, je l'admets- j'ai développé mes premiers talents inexplicables, mes parents étaient fiers de moi. Elle eut un sourire, le regard dans le vide. Ne t'en fais pas, même si tu as des difficultés, je peux t'assurer que tu n'es pas une Cracmole. Un ami de ma mère, à Poudlard, a toujours été très médiocre dans ses études, jusqu'à sa quatrième année, où il s'est révélé être véritablement doué pour les potions. Aujourd'hui, il travaille au ministère ! Comme quoi, même si tes talents on du mal à se développer, il finiront par s'ouvrir à toi (en même temps que tu arriveras à t'ouvrir aux autres !). Elle lui sourit de nouveau, avant d'avaler une autre bouchée de sa énième tartine.
Tia Callaghan
Tia Callaghan
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Repas entre amis - Page 5 Empty
Re: Repas entre amis
Tia Callaghan, le  Lun 7 Mar 2016 - 21:49

Un dîner avec les murs ~ Pv Joshua Durrant


Il fallait en profiter. C’était la dernière semaine des vacances de février, et après tous les coups fourrés qu’elle avait faits avec son camarade Lion, elle lui devait bien un repas pour fêter tous ces moments de fun incroyable. Tia et Joshua avaient réussi à réserver une partie de la table des Gryffons dans la Grande Salle pour eux tout seuls, un soir où tout le monde étaient partis se coucher pour récupérer des dernières escapades secrètes à Pré-au-Lard.

Ce devait être un dîner au calme et détendu, un repas entre amis, tout simplement. Et avec son camarade, elle ne s’ennuyait absolument jamais. Ils se soutenaient à présent quoi qu’il arrive, et pouvaient rire de tout. Ils s’étaient racontés leurs histoires respectives, et n’avaient donc plus rien non plus à se cacher qui puisse ombrer leur solide amitié. Quoique… Elle avait préféré de rien dire sur sa famille, sujet encore sensible. Mais ce n’était pas le moment de penser à ça. Ce soir était un soir de fête.

La jolie Tia était arrivée en avance. Ses cheveux rougeoyants contrastaient avec une petite robe noire, des collants résilles et ses bottines en cuir. Inutile de dire qu’elle ne quittait jamais ses colifichets au cou et aux poignets, mais cela complétait son portrait. Elle avait jugé amusant de s’habiller classe, ce soir.
Mais il n’y avait aucune ambiguïté dans ce soin. C’était simplement comme s’ils sortaient au restaurant, alors il était normal d’avoir un peu de tenue. Tia s’imaginait déjà comment le Josh arriverait à dompter ses cheveux qui partaient dans tous les sens.

La magnifique nuit étoilée du plafond de la Salle se reflétait dans la table de bois si bien lustrée qu’elle-même pouvait se voir dans les moindres détails. Tout était à sa place. Les couverts en argent, les coupes dorées, les serviettes soyeuses. Tia sentait la faim monter. Elle se sentait à l’aise, parfaitement sereine. Ne manquait plus que… Ah, il arrivait !
Joshua Durrant
Joshua Durrant
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Repas entre amis - Page 5 Empty
Re: Repas entre amis
Joshua Durrant, le  Dim 3 Avr 2016 - 22:25

Les vacances scolaires représentent pour les élèves du monde entier des moments opportuns pour échapper le plus possible à la détestable sensation d'avoir à ouvrir un cahier ou d'avoir à se lever avant même que le soleil n'ait pointé le bout de son nez. Du moins, c'est de cette manière que Joshua concevait les congés et il comptait bien ne pas déroger à ces règles, examens ou pas. Aussi, il s'était efforcé de profiter au maximum des vacances de février, sortait chaque jour, profitait des derniers moments de l'hiver, s'accrochait aux bras de morphée et travaillait le minimum syndical pour s'assurer la réussite. Rien de bien original pour des vacances, si ce n'est qu'il avait légèrement délaissé la compagnie de ses camarades masculins pour celle de Tia. Les deux adolescents avaient, au cours des dernières semaines, tissé des liens solides et partagé des moments plutôt amusants. La jeune femme était arrivée à la conclusion, lors de leur dernière rencontre, qu'il était indispensable qu'ils dînent ensembles pour mettre un point final à cette aventure hivernale.

Le lion quitta ce soir-là le dortoir Gryffondor dans les eaux de vingt heures et se dirigea d'un pas calme vers la Grande Salle. Il avait pris la décision de jouer la carte de la simplicité et était donc vêtu très formellement de son uniforme. Son pantalon était à la bonne hauteur, sa chemise bien enfouie dans son pantalon et parfaitement repassée, son pull d'un gris clair ne présentait aucune imperfection et son nœud de cravate était d'une indescriptible beauté. Il avait même pris la peine de cirer ses chaussures et de nettoyer sa montre, pour vous dire. Avec les dix minutes de retard d'usage, il se présenta au sommet des escaliers qui précédaient le hall d'entrée. Tia l'y attendait déjà, habillée avec une élégance fine. Décidé à donner une touche comique à cette soirée d'entrée et parce que femme qui rit à moitié dans son lit, Joshua s'approcha d'elle et l'aborda comme si elle n'était qu'une inconnue.

"Bonsoir, je suis sincèrement désolé de vous déranger mais je cherche une jeune femme nommée Tia, une brune qui vous ressemble quelque peu, vous ne l'auriez pas vue? Demanda-t-il avec un faux air curieux. Elle ne semblait pas trop comprendre et lui esquissa un rire joueur. Je plaisante, tu es... Tu es vraiment élégante... On y va? Enchaîna-t-il avant de commencer à bafouiller."

Ils traversèrent la longue pièce et prirent place à la table de leur maison, quasiment déserte. Seuls quelques élèves étaient présents, attendant probablement avec impatience le retour de leurs amis repartis dans leurs foyers. D'une voix claire, Joshua quémanda une grosse entrecôte accompagnée de pommes dauphines et celle-ci apparut aussitôt. Puis, il toisa Tia de son regard émeraude et reprit la parole:

"J'ai encore quatre rouleaux de parchemin à finir pour après-demain en Histoire de la Magie et je n'ai pas encore commencé à écrire ne serait-ce qu'une ligne. Tu ne connaîtrais pas une potion ou un sortilège qui permettrait de comprendre les conflits gobelins au XIVème siècle par hasard? Demanda-t-il, à moitié sérieux, à moitié sur le ton de l'humour. D'ailleurs, j'espère ne pas avoir trop dérangé tes révisions pendant ces vacances, on est quand même beaucoup sorti... Conclut-il en souriant."

Affamé, il s'attaqua à sa viande sans plus attendre mais avec finesse, comme s'il voulait montrer qu'il pouvait être un véritable gentleman.
Tia Callaghan
Tia Callaghan
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Repas entre amis - Page 5 Empty
Re: Repas entre amis
Tia Callaghan, le  Mar 3 Mai 2016 - 19:27

Le Josh n’en avait pas fait toute une histoire. Il était venu comme tous les jours, c’est-à-dire avec son uniforme, impeccable de toute part. Mais derrière cette forme de sagesse, Tia pouvait déjà deviner la célèbre malice de son camarade pointer le bout de son nez. Celui-ci marqua soudainement un léger temps d’arrêt lorsqu’il arriva à sa hauteur. Tia leva le menton, signe qu’elle sentait qu’il allait encore lui sortir une blague.

"Bonsoir, je suis sincèrement désolé de vous déranger mais je cherche une jeune femme nommée Tia, une brune qui vous ressemble quelque peu, vous ne l'auriez pas vue?


Ah ça, il ne l’avait encore jamais faite ! Malgré l’habitude, la jeune Gryffon avait encore du mal à ne pas paraître décontenancé devant ce sens de l’humour. Non pas qu’elle n’ait pas une nature festive, mais son humour personnel relevait plutôt de l’humour noir. Enfin, cela avait déjà bien changé, heureusement, grâce à son ami. Devant son expression, l’autre sourit franchement et finit par ajouter:

Je plaisante, tu es... Tu es vraiment élégante... On y va?

Cette fois, ce fut à Tia de s’amuser intérieurement. Voilà qu’il se troublait le Josh ! Gardant pourtant de souligner ce bafouillement, elle ouvrit la marche. Ils s’asseyèrent tranquillement à la table des Gryffondors, suffisamment loin des autres élèves. Il n’y avait pas beaucoup de bruit le soir, et c’est ce que la jeune femme appréciait particulièrement. Même en vacance, le brouhaha en journée pouvait devenir insoutenable.
Tandis que Josh commandait une généreuse entrecôte, Tia préféra un plat plus exotique qu’elle n’avait pas l’occasion de déguster souvent : un repas traditionnel indien, avec du poulet tandoori.
Sa nature curieuse lui avait fait rapidement découvrir sa passion pour toutes sortes d’épices, chose que peu d’Anglais finissaient par aimer. Pourtant, la capitale regorgeait de nombreux restaurants étrangers. Tia stoppa sa petite réflexion de la soirée en sentant le regard de son camarade sur elle. Elle comprit qu’il voulait engager la conversation.

"J'ai encore quatre rouleaux de parchemin à finir pour après-demain en Histoire de la Magie et je n'ai pas encore commencé à écrire ne serait-ce qu'une ligne. Tu ne connaîtrais pas une potion ou un sortilège qui permettrait de comprendre les conflits gobelins au XIVème siècle par hasard? D'ailleurs, j'espère ne pas avoir trop dérangé tes révisions pendant ces vacances, on est quand même beaucoup sorti...

Elle fit la grimace. Ce que les cours d’Histoire de la Magie étaient barbants ! Enfin en soit, ce n’était pas forcément le contenu des cours, c’était souvent à cause des professeurs… Au fil des années, aucun enseignant n’avait réussi à lui faire prendre goût à cette matière. Elle trouvait toujours non seulement qu’ils s’étaient levés du pied gauche, mais en plus qu’ils avaient un ton horriblement scolaire lorsqu’il lisait des extraits de parchemins. Soporifique.

-Faut pas me demander ça, je ne suis pas particulièrement assidue dans cette matière… Alors un sortilège aussi précis… Pour te dire, je ne me souviens même plus d’avoir étudié ces conflits gobelins l’année dernière. Dit-elle avec un petit sourire et un regard qui en disait long.
-Ne t’inquiète pas, je me lève assez tôt, j’arrive toujours à me trouver du temps pour ça. Ajouta-t-elle, d’un air plus mystérieux. Il n’y avait pas grand-chose à dire. Pour éviter de se faire repérer par les sbires de Kholov, elle s’était habituée à aller fumer sa cigarette tôt le matin. De plus, cela évitait de déranger les autres élèves avec la fumée âcre.
Les deux amis s’étaient mis à commencer leur repas respectif. Joshua faisait plus d’efforts que dans le quotidien, ce qui plut à Tia. Après un court moment de silence, elle remarqua qu’ils se retrouvaient complètement seuls à leur table. Parfait. Elle se décida à continuer cette agréable conversation. Le sujet n’était cependant pas anodin.

-Dis-moi, tu as des nouvelles du groupe du Front ? Fit-elle, en baissant la voix. J’ai l’impression qu’on s’est un peu disloqués, et on a plus de nouvelles des autres groupes. En plus, notre action a fait un flop auprès du directeur. Son silence n’annonce rien de bon.

En effet, quelques mois auparavant, Tia et Josh avaient à moitié démolis la Grande Salle en faisant semblant de se provoquer en duel. Malgré la pagaille qu’ils avaient créée, ils n’avaient même pas été amenés chez le directeur. Sa réaction était incompréhensible. Tia regarda Joshua avec attention, attendant sa réponse et peut-être de nouvelles explications.
Contenu sponsorisé

Repas entre amis - Page 5 Empty
Re: Repas entre amis
Contenu sponsorisé, le  

Page 5 sur 9

 Repas entre amis

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.