AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 1 sur 8
Une classe déserte
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Une classe déserte

Message par : Maître de jeu, Dim 25 Jan 2015 - 15:18


Peut-être avez-vous besoin de mener quelque expérience particulière… Peut-être souhaitez-vous simplement être au calme. Quoi qu’il en soit, vous voici dans une salle de classe vide. Elle est parfois utilisée, mais rien d’intéressant n’a l’air de traîner dans les placards. Si vous souhaitez vous asseoir, quelques tables et chaises sont à votre disposition. Vous trouvez également un beau tableau noir, mais si vous ne voulez pas d’ennuis, évitez d’écrire des insanités. Imaginez que quelqu’un vienne ! Vous seriez dans de beaux draps… Allez, faites au moins semblant de travailler, peut-être qu’à la fin, vous saurez faire quelque chose de votre vie…
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Triton
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une classe déserte

Message par : Sirius Triton, Jeu 29 Jan 2015 - 22:26


[RP avec Flora Sulivan]

Sirius était en train de travailler dans la salle commune de sa maison. Il avait pas mal de devoirs en retard qu'il devait absolument travailler pour tout rendre à la date prévu. Le jeune Lion avait pour habitude de s'amuser au lieu d'étudier, ce qui le fit ronchonner. Il avait la mauvaise habitude de tout remettre au lendemain, ce qui n'était pas vraiment la bonne solution à adopter, surtout qu'il n'était qu'en première année. Il se mit alors à faire son devoir de potion qui ne lui prit pas tant de temps au final. Il décida alors de tout ranger une fois ceci terminé pour aller prendre un bon bain afin de se détendre. Il posa ses affaires en vrac sur son lit et prit seulement le nécessaire pour aller dans la salle de bain. Il resta longtemps dans l'eau et s'y endormi presque à cause de la pur fatigue qui l'accablait. Mais il n'y avait pas que ce problème là, il y en avait d'autres : sa famille et surtout, les Serpentards. En effet, il ne se passait pas une seule journée sans que ces derniers l'embête quelque soit la manière dont ils s'y prennent. Il fallait absolument qu'il puisse savoir se défendre, ce qui n'était pas encore vraiment le cas. Il fût sortit de ses pensées par un élève qui passa prêt de lui. Il sortit alors du bain et se rhabilla immédiatement. Il décida alors d'aller faire un tour dans les couloirs du château.

Le jeune Gryffy arriva devant le portrait de la salle commune qui s'ouvrit instantanément. Il croisa sur le seuil une jeune fille qui lui demanda ce qu'il avait. Incapable de répondre, il l'ignora tout simplement. Si elle le lui avait demandé, c'est qu'il devait faire une tête d'enterrement. Sirius se trouvait dans le hall d'entrée et n'eût pas le temps de faire quoi que ce soit quand il vit une bande de Vert et Argent s'approcher de lui. Il fit alors volte-face et courut aussi loin que possible. L'un d'eux le rattrapa, mais il parvint à le faire trébucher. S'arrêtant brusquement dans un virage, il regarda autour de lui et il trouva de quoi ce cacher. Il entra dans la pièce en question qu'il ferma à clé grâce à un sortilège. La pièce semblait être une classe totalement vide selon lui. La respiration haletante, il s’aperçut qu'il n'étais pas tout seul ici : une fille se tenait devant lui, mais de dos. Elle ne semblait pas l'avoir entendu. Il fit alors tomber quelque chose au sol...
Revenir en haut Aller en bas
Flora Sulivan
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une classe déserte

Message par : Flora Sulivan, Jeu 29 Jan 2015 - 22:58


C’était un vendredi après-midi, la jeune Sulivan avait fini a seize heure les cours, la jeune fille ne savait pas trop quoi faire, elle était en avance sur ses devoirs, et décida alors d’aller faire un tour dans sa salle commune, afin de se refaire une beauté, elle n’était certes pas le genre de fille à se remaquiller toutes les cinq secondes, mais là elle venait de sortir de trois heures de cours de potions qui étaient très intenses, surtout qu’elle venait de faire une potion très complexe qui l’avait même décoiffer à force de se gratter les cheveux pour comprendre les explications du manuel.

La Jaune et Noire troqua sa robe de sorcier pour un jean noir, et un pull vert menthe, et elle mit des petites ballerines noires et se fit une nouvelle coiffure, une natte qui retombait lourdement sur son épaule droite. La jeune fille sortit, elle prit son livre de potions afin de mieux comprendre cette recette, car elle avait à rendre dans trois semaines, il lui fallait deux rouleaux de parchemins, donc avant toute chose, elle se devait de comprendre cette mixture.

A cette heure-ci, la bibliothèque était surement remplies d’élève et elle n’avait pas du tout envie de voir du monde, non elle voulait être seule, et savait que parfois les professeurs mettaient quelques salles de cours vides à la disposition des élèves qui voulaient étudier, ou alors simplement bouquiner tranquillement, c’est alors que Flora eut la merveilleuse idée de s’y rendre. Après plusieurs minutes à arpenter les couloirs de l’école, elle tomba sur une salle de classe apparemment vide, elle y passa sa tête pour en avoir le cœur net et ne vit personne.

La pièce était plongée dans la pénombre, elle n’avait pas du tout envie de se faire remarquer, et décida alors de se servir de sa baguette pour y voir plus clair #Lumos. La jeune blonde se dirigea vers les fenêtres de la pièce et commença alors à contempler les environs tout en tenant sa baguette abaissée vers le sol, elle pouvait y voir le lac au loin. La jeune Poufsouffle sembla se perdre dans le paysage lorsqu’elle entendit un bruit derrière elle, la jeune fille sursauta et se tourna baguette à la main, elle la dirigea vers cet intrus.

Il s’agissait d’un Gryffondor, Flora abaissa sa baguette pour ne pas l’aveugler, elle ne l’avait jamais vu, ni en cours, ni dans la grande salle, ils n’avaient sûrement pas le même âge. La jeune fille le dévisagea lentement, et lui sourit, elle n’avait rien contre les Gryffondor , en général ils n’étaient pas chercheur de problèmes ccntrairement aux Serpentards. Elle décida d’éteindre sa baguette avant de parler #Nox.

«  Que t’arrive-t’il »

Elle avait remarqué que le jeune homme avait une mine dépitée, il n’était sûrement pas dans son assiette, peut être une histoire d’amour qui avait mal fini.
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Triton
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une classe déserte

Message par : Sirius Triton, Ven 30 Jan 2015 - 18:17


Sirius semblait avoir fait sursauter la jeune fille en question. Elle s'était violemment retournée et avait pointée sa baguette vers lui. Il se sentit naturellement en danger et pas vraiment à l'aise, car il avait peur que ce soit encore une Serpentard qui l'attendait ici. La baguette de la jeune fille l'aveugla un instant, mais elle l'abaissa tout de même peu de temps après l'avoir observé. Sirius en déduisait donc qu'elle ne l'attaquerait pas et que par conséquent, ce n'était pas quelqu'un de méchant. Il ramassa l'objet qu'il avait fait tomber et casser en deux. Il le répara grâce au sortilège #Reparo. Il ne savait pas vraiment quoi faire, il était assez indécis. Mais il n'eût pas le temps de décider quoi que ce soit, car la personne lui parla :

- Que t’arrive-t’il ?

Ce qui lui arrivait ? Comment pouvait-elle se douter un instant qu'il venait de lui arriver quelque chose ? Il se douta bien que cela était assez déductible grâce à sa tête ainsi qu'à son étrange attitude. Sirius leva les yeux au ciel en priant que le reste de la journée s'avère moins désastreuse que ça. Toutefois, il réfléchit à une chose : elle semblait plus âgée que lui, ce qui pourrait l'aider. Peut-être pourrait-elle lui enseigner des sortilèges de défense ? Cela lui serait extraordinairement utile après tout. Mais avant de s'attarder sur le sujet, il déclara :

- Euh, salut. Je euh.. Il m'arrive que je viens d'être poursuivit par une bande de Serpentard et euh, ça fait déjà la centième fois depuis le début de l'année. Voilà ce qui m'arrive, ajouta-t-il en pleurant.

Une fois de plus, la colère, la haine avaient prit le dessus sur le reste de ses sentiments. Il reprit doucement ses esprit et se demanda s'il pouvait lui demander qu'elle l'aide. Mais ils ne se connaissaient pas très bien encore. Il engagea alors une petite conversation avec elle :

- Je suis Sirius, Sirius Triton en première année.
Revenir en haut Aller en bas
Flora Sulivan
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une classe déserte

Message par : Flora Sulivan, Ven 30 Jan 2015 - 19:47


- Euh, salut. Je euh.. Il m'arrive que je viens d'être poursuivit par une bande de Serpentard et euh, ça fait déjà la centième fois depuis le début de l'année. Voilà ce qui m'arrive, ajouta-t-il en pleurant.

La jeune fille l’écouta expliquer ce qui arrivait au jeune homme, il se mit à pleurer en finissant sa phrase, la jeune blonde n’était pas très à l’aise avec ça, elle ne savait pas du tout comment s’y prendre pour calmer le Gryffondor, et resta dans un premier temps droite. Elle le savait que les Seprentards pour la plupart étaient des pourritures, mais de là à s’en prendre à plusieurs à un seul garçon c’était vraiment lâche, et ça Flora ne pouvait supporter ce genre de comportement.

Certes Flora pouvait tout à fait comprendre, que des personnes ne pouvaient forcément l’apprécier, comme elle avec Myosotis, mais jamais elle n’irait l’attaquer avec plusieurs élèves, non ceci était quelque chose que la jeune Irlandaise détestait, et elle comprenait tout à fait la détresse du jeune brun qui se tenait devant elle. Pour ne pas passer pour une fille sans cœur, elle se força de s’avancer vers lui et lui tapota gentiment l’épaule pour le réconforter, c’était la seule chose qu’elle pouvait faire pour le moment.

« J’aimerai pouvoir t’aider, mais comment ? Ils sont de quelles années ces élèves ? »

La jeune fille voyait très bien qu’il vivait mal cette situation, et savait qu’une aide ne serait pas de refus, mais comment pouvait elle bien l’aider ? Les terrasser tous un part un ? Elle ne les connaissait peut être même pas, et surtout elle n’avait pas du tout le même esprit de vengeance que ces sales serpents. La jeune blonde sourit au jeune Gryffondor, elle allait tout de même rester avec lui le temps qu’il se calme, car la jeune fille était toujours là pour les autres.

Je suis Sirius, Sirius Triton en première année.

Il s’appelait donc Sirius, Flora trouvait ce prénom très beau et original, il était donc en première année, c’était alors normal, qu’il soit un souffre-douleur, enfin normal pour ceux qui n’avaient pas de cerveaux, car Flora ne s’en prenait jamais aux premières années, même les Vert et Argent.

« Je m’appelle Flora Sulivan, Je suis en 5eme année à Poufsouffle»

Elle le savait qu’avec ses habits, elle ne pouvait pas trop donner d’information sur sa maison, c’est pourquoi elle insista sur le fait qu’elle venait de la maison du Blaireau.


Revenir en haut Aller en bas
Sirius Triton
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une classe déserte

Message par : Sirius Triton, Dim 1 Fév 2015 - 17:52


Sirius avait tellement honte de pleurer pour si peu. Lui-même savait très bien ce qu'il valait face aux lâches qui n'arrêtaient pas de l'embêter tous les jours. Il voyait que la jeune fille l'écoutait, mais il se demandait si elle allait se moquer de lui ou bien peut-être l'aider dans un sens. Après tout, on avait tous besoin d'aide à un moment ou un autre, parce que cela était plus qu'humain. Cette dernière semblait tout de même perdue dans ses pensées à l'évocation du problème. Peut-être avait-elle vécu quelque chose de similaire ? si c'était le cas, elle serait la mieux placé pour lui dire comment se sortir de se pétrin. Il voulait absolument que cela soit résolu avant la fin de l'année, car il savait très bien qu'il ne tiendrait pas bien longtemps encore. La jeune fille s'approcha de lui en lui tapotant l'épaule et lui dit :

- J’aimerai pouvoir t’aider, mais comment ? Ils sont de quelles années ces élèves ?

Sirius se sentit un peu mieux désormais. Il retrouva peu à peu une attitude normale et renifla quelque peu. Il sortit un mouchoir et se détourna afin de ne pas paraitre impoli. La question qu'il venait de lui être posé était assez normale, mais le seul ennui, c'est qu'il n'avait pas du tout la réponse. Il fallait dire qu'il n'avait en aucun cas prêter une quelconque attention à ce type de détail quand il était occupé à courir comme un malade dans tout le château. Mais il avait tout de même un ordre d'idée à fournir à son interlocutrice. Ils semblaient être entre la quatrième et la septième année. En y pensant, et si cela était réellement vrai, c'était tout à fait lâche de leur part de s'en prendre à quelqu'un de bien plus jeune et seul. C'était tellement facile de faire ça. Il répondit alors :

- Je pense qu'ils sont entre la quatrième et la septième année, dit-il. Mais je n'ai pas vraiment fait attention à ce genre de détails je dois avouer, ajouta-t-il. Dès que ça commence, je cours où je peux jusqu'à les semer, ce qui est assez difficile.

Sirius ne s'attendait pas vraiment à ce qu'elle l'écoute. Il avait tout d'abord pensé qu'elle l'ignorerait purement et simplement. Mais il n'y avait pas que des gens mauvais ici. Non, certaines étaient là aussi pour aider en cas de besoin, car ils avaient une morale et une conscience. C'était quelque chose qu'il appréciait par dessus tout, parce que ce n'était pas le cas de tout le monde. Sirius lui avait donné son prénom et l'année d'étude pour qu'elle comprenne vite que ça ne pouvait plus duré. Elle lui répondit alors :

- Je m’appelle Flora Sulivan, Je suis en 5eme année à Poufsouffle

Ainsi donc elle s’appelait Flora et était à Poufsouffle... Elle avait l'air très sympathique d'apparence. Mais au fond de lui, il savait bien que ce n'était pas uniquement en apparence qu'elle l'était. Elle lui avait même demandé comment elle pourrait lui venir en aide. Il avait déjà réfléchit à cette question, mais il n'osait pas lui dire comment. Le petit lion avait peur qu'elle refuse son offre. Cela pouvait peut-être paraitre dangereux, mais il outrepassa ce détail parce qu'il était en première année. Sirius déclara alors :

- Voilà, commença-t-il, j'aimerais apprendre des sortilèges de défenses et d'attaques. Je ne tiendrais pas plus longtemps ici si cette situation me perdure encore longtemps. Je ne sais pas trop si tu seras d'accord pour m'aider, mais je t'en supplie, aide moi s'il te plait, dit-il en implorant la jeune Flora du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Flora Sulivan
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une classe déserte

Message par : Flora Sulivan, Dim 1 Fév 2015 - 20:21


La jeune blonde observait le jeune homme se remettre de ses émotions sans parler, elle n’avait jamais été attaquée par des Serpentards, mais pouvait totalement comprendre que cela était lassant à la longue, et pouvait également détruire une joie de vivre. Tout en se perdant dans ses pensées, elle le vit s’éloigner pour se moucher, elle-même lorsqu’elle pleurait ne pouvait s’empêcher d’évacuer ses narines qui devenaient beaucoup trop encombrées pour respirer, elle le laissa alors se calmer.

- Je pense qu'ils sont entre la quatrième et la septième année, dit-il. Mais je n'ai pas vraiment fait attention à ce genre de détails je dois avouer. Dès que ça commence, je cours où je peux jusqu'à les semer, ce qui est assez difficile

Flora buvait ses paroles, ils étaient lâches alors de s’en prendre à un élève de première année alors qu’ils étaient tous plus âgés de quatorze ans, quelle honte. La jeune Sulivan plissa les yeux pour mieux imaginer la scène décrite par le jeune brun. Il était vrai que la seule chose faire durant ce genre d’attaques c’était la fuite, car même si on se mettait à se battre mains à mains nues, cela ne pouvait que se retourner contre soi, car ils étaient nombreux.

Lui caressant le dos, comme ferait n’importe qu’elle grande personne envers un jeune de onze ans, elle s’imaginait très bien le calvaire que pouvait vivre cet élève, ne pas être sûr d’aller tranquillement en cours sans être embêter par des imbéciles prêts à tout faire pour passer le temps. Puis le jeune brun l’arracha de ses pensées en ajoutant

- Voilà, j'aimerais apprendre des sortilèges de défenses et d'attaques. Je ne tiendrais pas plus longtemps ici si cette situation me perdure encore longtemps. Je ne sais pas trop si tu seras d'accord pour m'aider, mais je t'en supplie, aide moi s'il te plait,

Flora se mit en face de lui et écouta attentivement la requête qu’il venait de lui soumettre, il voulait apprendre des sortilèges de défenses et attaques ? Cela était tout à fait possible, Flora était assez une bonne élève en sortilèges, elle lui était d’une bonne aide pour l’aider à mieux se défendre et même renvoyer gentiment les Serpentards dans leurs cachots. Elle vit alors que ses yeux bleus étaient en train de l’implorer, elle eut un sourire, bien sûr qu’elle allait l’aider, surtout à se venger de ces élèves.

« Mais bien sûr que je vais t’aider, ça va que je suis une bonne élève en Sortilège, je pense que le mieux est de t’appendre un ou deux sortilèges par semaine. »

La jeune blonde resta devant Sirius, il lui rappelait tellement son jeune frère qu’elle ne pouvait refuser ce genre de demande, qui sait peut-être par la suite, il deviendrait son petit protégé dans l’école.

Revenir en haut Aller en bas
Sirius Triton
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une classe déserte

Message par : Sirius Triton, Sam 21 Fév 2015 - 23:16


Sirius s'était enfin remis de ses émotions de tristesse. Il essayait tant bien que mal de paraitre un peu moins nerveux et pathétique qu'il ne l'était déjà. Au fur et à mesure que Sirius parlait, il voyait que Flora le regardait avec grande attention, ce qui lui faisait plaisir. Il entendait par là qu'aucune personne ne l'avait autant écouter parlé de ses malheurs. Elle lui caressa le dos, ce qui lui procura une sensation de réconfort et il se laissa faire tout naturellement. Le moment venu de lui parler de l'apprentissage des sortilèges lui faisait un peu peur, car il ne savait pas comment elle le prendrait. Peut-être qu'elle le jetterait tout simplement sans scrupule. Si dans le cas contraire elle acceptait, il en serait très ravit mais il espérait également qu'elle s'y connaissait bien dans le domaine dit. Il ferma les yeux en se représentant Flora devant lui en attendant la réponse qui vint à ce moment là :

- Mais bien sûr que je vais t’aider, ça va que je suis une bonne élève en Sortilège, je pense que le mieux est de t’appendre un ou deux sortilèges par semaine.

Il s'imaginait que c'était un rêve et non la réalité... Lorsqu'il ouvrit les yeux, il se rendit compte lui-même qu'elle avait donnée une réponse positive, ce qui lui fit grandement plaisir. Il sauta alors soudainement au coup de la jeune blonde en la gratifiant. Il avait passé une bonne journée malgré tout, surtout sur la fin.
Un seul sortilège par semaine devait être le mieux pour lui, car même s'il était assez doué dans le domaine, il manquait parfois cruellement d'entrainement dans les gestes qu'il faisait. Mais ce n'était qu'un petit détail pour lui, car il savait qu'il en serait capable avec la rage qu'il y avait en lui. Il voulait en finir avec les ennuis. Il dit alors :

- Merci beaucoup, commença-t-il, je suis super heureux que tu acceptes. Tu es la première à m'écouter de cette façon après mon ami Wilum Kyle qui est lui-même de Serpentard. Il y en a des bien, ajouta-t-il avec un léger sourire. Un seul sortilège pour commencer serait une bonne idée.

Il ne savait cependant pas quand et où cela se ferait. Il retrouva alors un état de panique avec une respiration saccadé, mais il parvint à se calmer. Après tout, il pourrait bien trouver une classe avec l'autorisation d'un professeur pour ça. Il suffirait simplement de dire qu'il voulait prendre des cours particulier avec une élève, voilà tout. Il soumit alors son idée :

- Dans une classe sur autorisation, tu penses que cela peut être bon ?
Revenir en haut Aller en bas
Flora Sulivan
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une classe déserte

Message par : Flora Sulivan, Sam 21 Fév 2015 - 23:32


Merci beaucoup je suis super heureux que tu acceptes. Tu es la première à m'écouter de cette façon après mon ami Wilum Kyle qui est lui-même de Serpentard. Il y en a des bien,Un seul sortilège pour commencer serait une bonne idée.

Flora sourit au jeune garçon, concernant les Serpentards ils étaient peu à être bien, et pouvaient facilement se compter facilement sur les doigts de la main. Enfin après tout la jeune blonde ne connaissait pas tout le monde au sein de Poudlard. Pour commencer un sortilège par semaine était tout à fait possible, tout dépendait de la motivation du Gryffondor. C'est alors en passant sa main dans les cheveux elle lui dit alors

« Dis moi quand ça peut t'arranger.. En soirée ? Matinée ? Plutôt le Week end ? Ou la semaine ? »

La jeune Irlandaise voulait que le jeune homme choisissent lui même ses disponibilités, de toute façon elle ferait en sorte de s'adapter à n'importe quel horaire. Cependant pour savoir où les deux jeunes gens pouvaient s'entraîner, la c'était différents. A Poudlard beaucoup d'endroits étaient possibles pour faire ça, mais bon ils pouvaient facilement être perturbés par des va-et-vient d'autres personnes.

Dans une classe sur autorisation, tu penses que cela peut être bon ?

Flora sourit au jeune homme, non une salle de cours n'était pas du tout une bonne idée, cette dernière pensait seulement à la salle sur demande, ils pouvaient être tranquilles durant leurs différentes heures d’entraînements. Puis la Jaune et Noire dit à Sirius

« Je te propose la salle sur demande, si tu sais ou cette salle se trouve, sinon nous pouvons nous donner rendez-vous dans les escaliers. »

Flora s'assit sur une table, en attendant la réponse du jeune homme.


HRPG:
 

Revenir en haut Aller en bas
Sirius Triton
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une classe déserte

Message par : Sirius Triton, Mar 3 Mar 2015 - 10:45


Sirius se sentait désormais en confiance même s'il ne connaissait pas tellement Flora. Il se disait qu'il n'y avait pas que des gens mauvais dans le château et que certains étaient même prêt à aider les autres dans le besoin. A l'évocation de Wilum, il avait remarqué le sourire de Flora, car pas mal de gens disaient du mal des vert et argent, ce qui était plus que compréhensible. Beaucoup d'entre-eux commettaient des actes répréhensibles et rarement sanctionnés, car tout cela passait dans l'ombre. Il se sentait motivé pour apprendre les sortilèges et regarda la jeune fille devant lui se passer la main dans les cheveux. Elle lui dit alors :

- Dis moi quand ça peut t'arranger.. En soirée ? Matinée ? Plutôt le Week end ? Ou la semaine ?

Étrangement, il n'avait pas d'horaires imposés face à lui. Il se demandait pourquoi elle ne lui avait pas donné ses disponibilités à elle, car c'était elle qui lui venait en aide. Il pensa que c'était quelqu'un de très bien qui lui venait en aide et il afficha un large sourire. Il fallait qu'il réfléchisse à un horaire précis, que ce soit la semaine, comme le week-end. Ce qui l’arrangeait bien, c'était la nuit tous les jours. Mais il ne voulait pas la déranger chaque nuit pour lui et il se disait qu'un jour sur deux, ça ne pourrait être pas trop mal. Il repensa également à l'endroit de l'entrainement, car ils pouvaient être perturbés à tout moment dans le château, même la nuit. Il répondit alors :

- Je suis disponible chaque jours. En soirée, voir même en pleine nuit serait idéal pour moi, ajouta-t-il, mais il faut aussi que cela t'arrange, car je ne veux pas être profiteur, dit-il.

Il se demande maintenant si une classe était finalement la solution. Il se remémora une nuit avec Levine, Wilum et Abbigail qui avait presque mal tourné alors qu'ils étaient justement dans une classe, ce qui enfreint le règlement en pleine nuit. Heureusement, ils s'en étaient très bien sortit pour cette fois là, mais il ne voulait pas que cela recommence. Il se disait que Flora aurait sûrement une idée meilleure, puisqu'elle était ici depuis bien plus longtemps que lui déjà. Le château plein de surprise devait très certainement renfermé un endroit secret et caché aux yeux des habitants d'ici, un endroit idéal à l'entrainement ou autre. Mais il se disait que c'était magiquement impossible. Néanmoins, Flora lui dit :

- Je te propose la salle sur demande, si tu sais ou cette salle se trouve, sinon nous pouvons nous donner rendez-vous dans les escaliers.

La salle sur demande ? il avait déjà entendu l'évocation de ce nom, mais il ne savait absolument rien à ce sujet. Était-ce l'endroit dont il pensait juste avant ? était-ce autre chose ? il se posait pas mal de questions, mais il ne savait pas quoi répondre sur le coup, sachant qu'il était plutôt ignorant et candide. Il regarda le jeune et noir s'assoir sur une table pendant qu'il était en pleine réflexion. Il lui répondit alors :

- Euh ouai, pourquoi pas, dit-il, mais je ne connais pas du tout cette salle. Tu peux m'en dire un peu plus là-dessus ?

La curiosité l'emporta et il lui demanda quand même, car il voulait en connaitre plus sur ça. Comme il ne savait pas du tout où elle se trouvait, il se contenta de se dire qu'ils se retrouveraient à un escalier. Il lui soumis alors l'idée :

- Je pense que l'on se retrouvera à un escalier pour le début, car je ne sais pas où c'est tout ça, dit-il.

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Flora Sulivan
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une classe déserte

Message par : Flora Sulivan, Mar 3 Mar 2015 - 23:18


- Je suis disponible chaque jours. En soirée, voir même en pleine nuit serait idéal pour moi, ajouta-t-il, mais il faut aussi que cela t'arrange, car je ne veux pas être profiteur

La jeune blonde ne le prenait pas du tout pour un profiteur au contraire, cela lui faisait plaisir de pouvoir apporter son aide à un élève en détresse … Surtout que Sirius était jeune et tellement vulnérable aux attaques des Serpents... Lorsqu’il annonça sa préférence pour la nuit, Flora sourit, elle aussi avait pensé à ce moment, car la nuit le château était beaucoup plus calme, la plupart des gens étaient endormis…

Flora se dit que finalement deux ou trois nuits par semaine n’était pas si mal pour un début, surtout pour le jeune homme, car il était en première année et ce rythme soutenu ne pouvait pas forcément lui aller… C’est alors que la jeune fille dit

« Cela me va, donc on fera deux ou trois nuits par semaine… Mardi, Vendredi et Dimanche ? Cela te convient ? Sinon dis-moi si un autre jour te dis, et puis si un jour tu as un devoir à rendre pas de problème, envoie moi un hibou… Ou si tu trouves Eolia ma chouette, envoie la moi.. »

C’est alors que Flora se mit à réfléchir à propos de la salle sur demande, oui cette salle qui se nommait aussi va et vient… Car elle apparaissait qu’aux élèves qui la désiraient vraiment, et surtout pouvait prendre n’importe quelle apparence, une salle de cours, une salle de bain, voir même des toilettes… Ce dernier détail fit sourire Flora, car elle pensait souvent à des idées tordues comme ça… Puis Sirius reprit parole

- Euh ouai, pourquoi pas, mais je ne connais pas du tout cette salle. Tu peux m'en dire un peu plus là-dessus ?

La jeune Sulivan sourit à son nouvel ami, cela était normal qu’il ne connaisse pas cette pièce, elle aussi l’avait connu uniquement en fin de sa troisième année !! Elle posa un regard amusé sur le jeune homme et dit

« En fait c’est une salle qui apparait à celui qui la désire, cette pièce peut aussi prendre l’apparence de n’importe quelle salle… »

- Je pense que l'on se retrouvera à un escalier pour le début, car je ne sais pas où c'est tout ça

La jeune blonde savait parfaitement où les deux jeunes gens allaient se rencontrer, sûrement vers la salle commune des Gryffondor, enfin au septième étage…

« Je pourrais t’attendre vers ta salle commune, elle n’est pas très loin »








Revenir en haut Aller en bas
Sirius Triton
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une classe déserte

Message par : Sirius Triton, Mar 10 Mar 2015 - 10:26


Sirius se disait que la jeune blonde devait penser que ce dernier était totalement vulnérable malgré le fait qu'il essaye de ne pas trop le montrer. En fait, il avait un peu honte de demander de l'aide à quelqu'un, mais c'était tout à fait humain. Il se souvenait également qu'il avait demandé cela à Wilum qui avait refusé de lui venir en aide en lui donnant des conseils de bases. Mais Sirius avait décidé de ne plus en tenir compte tout simplement parce que les embêtements se produisaient tous les jours et il en avait plus que marre.
Il regarda Flora un instant et vit un sourire s'étirer sur ses lèvres, ce qui lui amena à se demander si elle ne se moquait pas de lui, puis il la vit perdue dans ses pensées comme si il réfléchissait à quelque chose de vitale. Elle semblait tout de même vouloir l'aider et s'il avait raison, il serait vraiment fou de joie. Elle lui répondit alors :

- Cela me va, donc on fera deux ou trois nuits par semaine… Mardi, Vendredi et Dimanche ? Cela te convient ? Sinon dis-moi si un autre jour te dis, et puis si un jour tu as un devoir à rendre pas de problème, envoie moi un hibou… Ou si tu trouves Eolia ma chouette, envoie la moi..

A ces paroles, Sirius ne pouvait plus vraiment se contenir, car enfin, tout se concrétisait pour lui et il ne savait plus comment réagir, sauf s'il laissait son cœur décidé pour lui, car à cet instant, il aurait bondit dans toute la classe. Il lui fallut un effort considérable pour ne pas laisser éclater toute sa joie, même si c'était une réaction un peu... excessive disons. Peu importe les jours où il s'entrainerait avec Flora, tout lui convenait du moment que ce pouvait être la nuit, car c'était pour lui le meilleur moment sans être dérangé par quelqu'un. Puis il ne voulait pas non plus que cela n'arrange que lui, car il voulait que ça convienne aussi à Flora histoire de ne pas la déranger plus que ça. L'aider était déjà énorme pour lui et il souhaitait qu'elle le fasse avec plaisir.

- Oui, peu importe le jour, dit-il soudainement, je suis disponible pour toute la semaine et je ne souhaite pas que cela te déranges davantage, car tu fais déjà beaucoup pour m'aider vois-tu. Ma chouette se prénomme Guline si toi aussi tu as besoin de me contacter pour quelque chose, ajouta-t-il en souriant.

Au sujet de la fameuse salle, il ignorait encore tout et il voulait vraiment étoffer sa connaissance sur le sujet. Après tout, il n'en connaissait que le nom et rien que ça, ça lui faisait envie d'en savoir plus. Flora lui dit alors :

- En fait c’est une salle qui apparait à celui qui la désire, cette pièce peut aussi prendre l’apparence de n’importe quelle salle…

Ainsi donc, elle pouvait prendre n'importe quelle forme ? c'était encore meilleur qu'une simple salle de classe en fait pour lui. Il désirait tellement s'entrainer qu'il espérait qu'elle se montrerait à l'endroit où elle se situe. Pour lui, cela devenait urgent, mais il savait qu'il ne fallait pas aller trop vite et il voulait apprendre à son rythme aussi. Il n'était pas forcément le meilleur en sortilège, mais il se débrouillait pas trop mal quand il était réellement bien concentré. Ceci dit, c'était majoritairement le cas, pour lui en tout cas.
La jeune fille ajouta alors :

- Je pourrais t’attendre vers ta salle commune, elle n’est pas très loin

Cela lui paraissait une très bonne idée, car ainsi, ils n'auraient pas besoin de trop se chercher lors des rendez-vous prévu. Plus vite ils se trouveraient, plus vite ils pourraient commencer l'entrainement. La journée paraissait tellement sombre pour le début qu'elle s'illumina pour lui en un rien de temps. Pour une fois, il remerciait presque les Serpentard de l'avoir obligé à ce cacher quelque part et de tomber justement dans cette classe. Comme quoi - pour lui en tout cas - le hasard faisait bien les choses.
Il afficha un sourire sincère à Flora en disant :

- Oui, il n'y a aucun problème pour moi. Si jamais il y a un changement pour une raison quelconque, on pourra toujours se contacter l'un l'autre pour se prévenir histoire qu'il n'y ait pas d'histoire. Et je tiens à te remercier de tout ce que tu m'as dit, parce que ce n'est pas tout le monde qui réagirait de cette façon là, dit-il timidement.

Il lui posa également une question :

- Tu connais beaucoup de sortilèges de défenses ?

Il demanda cela pour se rassurer et non pas parce qu'il n'avait pas confiance en elle.

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Flora Sulivan
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une classe déserte

Message par : Flora Sulivan, Mer 11 Mar 2015 - 21:50



- Oui, peu importe le jour, dit-il soudainement, je suis disponible pour toute la semaine et je ne souhaite pas que cela te déranges davantage, car tu fais déjà beaucoup pour m'aider vois-tu. Ma chouette se prénomme Guline si toi aussi tu as besoin de me contacter pour quelque chose

Flora trouvait cela beaucoup trop aimable mais il avait une vie également et c’est pourquoi elle ne voulait pas trop empiéter. La jeune fille elle, n’avait pratiquement pas grand-chose à faire de ses journées c’est pourquoi elle s’était proposée, et le fait de l’aider n’allait pas du tout la déranger au contraire. Flora aussi aurait tellement trouvé une aide d’un élève plus grand lorsqu’elle était en première année, ce qui expliquait son dévouement pour prêter main forte à Sirius.
Guline, c’était un très joli nom, et la jeune Sulivan en ferait appel lorsqu’elle ne pourrait mettre la main sur Eolia, qui parfois aimait prendre un peu de liberté. Heureux hasard, pour l’instant la jeune blonde était assez libre, elle n’avait plus trop de devoirs à rendre, car les BUSEs approchaient à grand pas, et puis le fait de lui apprendre des sortilèges lui permettrait également de réviser ce cours.

« Pas de problème Sirius, je ferai appel à la tienne, lorsque la mienne voudra prendre sa liberté » dit-elle en souriant

- Oui, il n'y a aucun problème pour moi. Si jamais il y a un changement pour une raison quelconque, on pourra toujours se contacter l'un l'autre pour se prévenir histoire qu'il n'y ait pas d'histoire. Et je tiens à te remercier de tout ce que tu m'as dit, parce que ce n'est pas tout le monde qui réagirait de cette façon là,

Flora sourit à sa proposition, elle ne lui en voudrait pas pour une fois si il oubliait de lui dire, elle n’était pas de ce genre, enfin surtout avec les plus jeunes. Cependant elle, avec les BUSEs, il était certain qu’elle serait dans l’obligation de le prévenir si un professeur déciderait à la dernière minute de placer un cours de révision sur tel ou tel sujet.

« C’est surtout de mon côté qu’il va falloir que je te prévienne, car je passe mes BUSEs, et il est possible que des professeurs décident de mettre des cours supplémentaires, et des devoirs en plus »

La jeune fille ne voulait pas lui faire peur en annonçant ceci au contraire, elle voulait uniquement lui faire comprendre dès à présent qu’il était possible que son emploi du temps devienne mobile les quelques derniers mois précédant les vacances d’été. Ces vacances où elle comptait aller en Irlande visiter la ville natale de ses grands-parents sorciers et l’autre ville de ses grands-parents moldus.

- Tu connais beaucoup de sortilèges de défenses ?

Flora sourit à sa question, il avait bien raison de se poser ce genre de questions, car la personne en face de lui pouvait prétendre pouvoir faire moult choses et au final ne rien lui montrer, c’est alors qu’elle répondit aussi sûrement que tout à l’heure

« Oui j’en connais assez pour éloigner ces élèves qui se font un malin plaisir à t’embêter, comme le sortilège lévitation, ou d’autres, mais on commencera par les plus simples, ce que tu souhaites »




Revenir en haut Aller en bas
Sirius Triton
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une classe déserte

Message par : Sirius Triton, Dim 29 Mar 2015 - 21:34


Sirius savait très bien que Flora lui donnerait des nouvelles si besoin pour les cours particuliers. Elle était mature pour son âge et ce n'avait pas l'air d'être quelqu'un de méchant pour lui. Il se méfiait toujours des gens avec qui il commençait à tisser un certain lien, même s'il est au départ basé sur la confiance. Après tout, n'importe quelle relation (amicale ou amoureuse) commence par la confiance non ? Il en était pour sa part convaincu. Elle semblait réellement intéressé par Sirius pour l'aider, mais il se disait aussi qu'elle avait une vie comme tout le monde. Il ne fallait pas que son aide empiète sur ses occupations principales, car ça serait très injuste. Elle lui répondit alors :

- Pas de problème Sirius, je ferai appel à la tienne, lorsque la mienne voudra prendre sa liberté

Sirius se contenta de lui adresser un large sourire, tout ce qu'il y avait de plus normal. Il venait sûrement de se faire une amie qui le comprenait, tout comme Wilum le comprenait également. Mais il ne pouvait pas non plus entretenir une relation trop similaire avec tout le monde, car ce n'était pas vraiment possible. Il s'étira sans vraiment s'en rendre compte et entendit Flora ajouter :

- C’est surtout de mon côté qu’il va falloir que je te prévienne, car je passe mes BUSEs, et il est possible que des professeurs décident de mettre des cours supplémentaires, et des devoirs en plus.

Mais bien sûr ! Comment il avait pu ignorer ce problème de BUSEs ? Il se doutait bien que cela ne serait pas simple pour elle et il voulut presque se raviser en lui disant de ne pas l'aider. Mais il se disait que ça serait sûrement vexant à son égard et préféra ne rien dire, même si cela ne tournait qu'à son propre avantage. Elle devait absolument se concentrer sur ses études aussi, car c'était ça le plus important pour elle et il comprenait parfaitement ce qu'elle venait de lui dire. Il répondit alors :

- Oui, je me doute bien que ça risque d'être difficile. Je sais que tu feras au mieux et je comprend bien l'importance de tes examens, ne t'en fait pas, dit-il, mais il ne faut pas que tu culpabilises si jamais tu ne peux pas venir parfois. Je ne t'en voudrait pas, ajouta-t-il sur un ton rassurant.

Il se doutait également qu'elle connaissait pas mal de sortilèges de défense, mais il voulait en être sûr. Il espérait quand même ne pas l'avoir vexée, car il savait que certains se seraient braqués avant de tout laisser tomber. A sa grande surprise, elle avait une réaction positive et non négative :

- Oui j’en connais assez pour éloigner ces élèves qui se font un malin plaisir à t’embêter, comme le sortilège lévitation, ou d’autres, mais on commencera par les plus simples, ce que tu souhaites.

Il était désormais rassuré et il lui répondit :

- Je le savais, mais je voulais en être sûr et certains sais-tu... Certains m'auraient mentit, donc je me méfie un peu. Ne le prend surtout pas pour toi, car ce n'est pas toi que je vise hein ? dit-il.

Il ajouta également :

- Je dois désormais y aller avant d'être en retard pour le prochain cours. J'espère à très vite dès que tu as une idée de date pour le premier cours par rapport à toi. J'attendrais ta chouette.

Il se retourna et lui fit un sourire avant de partir et disparaitre dans les couloirs immenses du château.

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une classe déserte

Message par : Shela Diggle, Ven 8 Mai 2015 - 23:32


RP avec Logan Jameson

Hasardes si tu peux.



J'allais bien. Très très bien même. Même trop bien. J'étais d'humeur extrêmement sensible et influençable, aujourd'hui, pour une raison qui m'échappait. J'en avais déjà vu des belles, avec mes émotions, mais ça, jamais. J'me sentais bien, et pourtant je savais qu'un rien pourrait me faire éclater en sanglots. Etrange. Je haussais les épaules. C'était pas ça qui allait me défaire de mes balades tardives. La journée s'était étirée en longueur sans qu'un incident notable vienne troubler mes pauvres sentiments, aussi j'allais continuer comme s'il s'agissait d'un jour tout à fait normal. Rentrant dans ma chambre après deux heures à poireauter dans la salle commune, préférant le bavardage facile aux devoirs, je manquai de trébucher sur une ombre grise, qui, elle, me feula sauvagement dessus.

- Sale chat, sifflais-je.

Cela devait faire bientôt un an qu'il était mon coloc', mais notre haine était réciproque. Une douce haine, puisqu'il arrivait bien qu'on s'échange quelques caresses et sourires. Vous avez beau dire, les chats on leur façon à eux de sourire. Mais cette altercation m'avait immédiatement échauffé les veines, et je du fermer fort les yeux pour éviter de devoir m'attaquer à mes chers oreillers. J'en avais explosé un, lors d'une dernière pulsion d'agressivité. Mon Dieu, que j'étais à fleur de peau, ces temps-ci. J'avais ma petite idée quant à la raison de ce changement, mais je chassais cette pensée de ma tête. Je n'avais pas envie de penser à tout ça, pas maintenant. Je me déshabillais lentement, réfléchissant à ce que je pouvais faire ce soir. Il n'y avait rien de spécial de prévu, à ce que je sache, aucune potentielle bonne soirée où m'incruster, personne à aller voir en secret, et pas d'idées noires à ronger dehors. Haussant à nouveau les épaules, je me dis qu'errer simplement dans les couloirs apporterait peut être un heureux hasard. Autant tenter. Je n'avais rien à perdre. Je me vêtis d'un jean, d'une chemise et de mes ballerines, avec ma cape de sorcier pour éviter d'autres points perdus si jamais je me faisais prendre. Quelques minutes plus tard, j'étais dehors.

Il devait avoisiner les vingt et une heure. Mauvais créneau pour sortir, mais j'avais des endroits assez éloignés des habituelles rondes de préfets où j'irais me terrer. Après tout, pour une fois, je n'avais aucun plan foireux en tête, aucune effronterie à commettre contre le règlement. Et une fois de plus, je fus surprise de la dose de bonheur présente dans mes veines. Consternant, mais génial. Ce fut à cet instant de quiétude précis que je percutais violemment quelqu'un. Tout s'effondra en une seconde, et une colère monstre me prit. Il pouvait pas simplement m'laisser tranquille dans mon bonheur, nan ? Fallait qu'il sorte de chez lui pour v'nir me faire chier ?

- S'pèce de c*n, tu peux pas regarder où tu marches sérieux ?!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Une classe déserte

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 8

 Une classe déserte

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.