AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 1 sur 6
A la découverte des mystères du château
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


A la découverte des mystères du château

Message par : Maître de jeu, Dim 25 Jan 2015 - 15:19


Êtes-vous un explorateur hors du commun ? Vous vous baladez dans les couloirs du château, l’œil collé à une loupe pour trouver toutes les cachettes de l’endroit ? Ce n’est pas ainsi que vous y arriverez, mais vous avez le droit d’être optimiste… Si vous aimez les enquêtes, si vous voulez tout savoir, si vous cherchez simplement à découvrir les anciennes légendes et à élucider tous les mystères, vous êtes peut-être sur la bonne voie. Et si cette fissure dans le mur vous indiquait une salle secrète ? Et si ce tableau rieur protégeait l’entrée d’une salle obscure ? Vous n’avez plus qu’à essayer ! Allez, prenez votre courage à deux mains !
Revenir en haut Aller en bas
Flora Sulivan
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Flora Sulivan, Mar 24 Fév 2015 - 23:36


RP avec Allan Parker



*Plus qu'une heure avant la fin de ce foutu cours * Pensait la jeune fille

Cette dernière était assise en plein cours d'histoire de la magie, le regard vide, la jeune Sulivan ne voulait qu'une chose quitter ce cours qui commençait à l'endormir. Les élèves autour d'elle, semblaient également être détachés de ce cours. Lorsque le professeur énonça alors la fin du cours, la jeune fille se rua sur ses affaires et sortit en adressant un au revoir à peine audible, trop pressée de se rendre dans sa salle commune.

La jeune blonde arriva alors dans sa salle commune, prit une douche rapide et se changea, car deux heures dans une salle remplie d'élèves qui travaillent, ne rendait pas la tâche facile pour sentir encore bon. Lorsqu'elle eut fini de prendre sa douche, elle s'enroula une serviette autour d'elle et commença à se maquiller légèrement, depuis ces derniers temps la jeune blonde ne se maquillait plus comme avant. Puis après avoir sécher sa longue chevelure blonde, et son corps, la jeune Sulivan s'habilla. La jeune blonde remit un autre uniforme propre, et ajouta sa cape de sorcier sur laquelle on pouvait facilement apercevoir le blason de la maison du blaireau.

Attachant ses cheveux en queue de cheval, la Jaune et Noire sortit de sa salle commune pour aller flâner dans les couloirs, à cette heure ci, elle savait bien qu'elle ne rencontrerait personne, surtout qu'elle était en quête des différents secrets de ce château. Elle regarda alors sa montre et put voir qu'il était pas loin de dix huit heures, les élèves rentraient des cours, ou allaient dîner.. La jeune blonde marchait en chantonnant intérieurement une musique moldue... Une musique que sa mère mettait souvent lorsqu'elle passait l'aspirateur dans leur maison familiale à Londres. Arrivée dans le couloir que son amie Laurae lui avait indiquée pour un passage secret, Flora se mit alors à marcher doucement pour ne pas perdre la route, car elle lui avait fait une description assez vague de cet endroit.

« Comment faire ..? »

La jeune Irlandaise faisait les cent pas, passant et repassant devant une statue étrange, qui pouvait la mener directement dans le magasin Honeydukes. Flora commença à rouspéter seule dans son coin, à venir et observer cette statue... Comment allait elle faire pour trouver ce passage secret ?? Lorsque la jeune fille entendit un bruit, non loin d'elle, c'est alors qu'elle se cacha derrière la statue dans le cas ou c'était un préfet.. Elle ne voulait pas de problème, car dernièrement elle avait déjà été repérée avec Myosotis dans la grande salle.
Revenir en haut Aller en bas
Allan Parker
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Allan Parker, Ven 27 Fév 2015 - 0:21


Allan avait marchais la plupart de la journée, ou alors il avait lu, il avait déambulé dans Poudlard en sommes. En ce moment même il marchait dans le château sans pour autant savoir où il allait, il irait là où ses pieds le porteraient.

C'est pour cela qui se retrouva il ne savait où. Mais où il pouvait voir une jeune fille blonde qui marchait devant une statue, s'en le vouloir et s'en savoir comment il fit du bruit et la demoiselles se cacha. Il pencha la tête sur le côté et s'avança.

" Que fais tu ici ? "

Il avait toujours la tête penché et regardait la statue mais s'en vraiment la voir, cherchant plus à regarder la demoiselle qui était toujours cachée. IL s'avnça un peu plus et attendit qu'elle sorte de sa cachette pour enfin lui parler convenablement.
Revenir en haut Aller en bas
Flora Sulivan
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Flora Sulivan, Sam 28 Fév 2015 - 17:28


-Que fais tu ici ?

Flora entendit alors une voix masculine, c'est alors qu'elle pencha la tête vers cette personne et vit alors un Serpentard.. Elle fit d'abord attention à ne pas voir une insigne de préfet, lorsqu'elle ne la vit pas, elle souffla de soulagement et sortit de sa cachette, en souriant gentiment

«  Je t'avais pris pour un préfet.. »

Puis tout en observant la statue devant elle, tentant de savoir ou celle ci pouvait bien la mener et surtout comment elle fonctionnait, elle parla de nouveau..

« Tu cherche quelque chose ? »

Puis c'est alors qu'elle posa son regard sur le jeune homme, il était assez élégant et surtout bien apprêté, cela se voyait qu'il prenait soin de lui.. Il était blond, comme elle, sauf que Flora avait fait une coloration, car de base elle était brune... Et surtout il n'était pas très grand mais bon ceci ne dérangeait pas la jeune blonde qui malgré tout arborait un sourire amical..

« Au fait je suis Flora Sulivan et toi ? »

LA jeune fille le regardait intensément, car elle ne se souvenait pas l'avoir vu.. Après tout la Jaune et Noire ne prêtait pas trop attention aux personnes qui l'entouraient, et surtout à Poudlard, car ce château abritait non loin de mille personnes et encore il était possible qu'il soit peuplées de plus de gens... La blonde reporta son attention sur la statue, une seconde fois, ignorant toujours le bon fonctionnement de cette grosse masse de pierre... Elle qui voulait faire une surprise à une amie c'était bien raté pour l'occasion et décida alors à contre cœur de lâcher prise... Elle se laissa alors glissa le long du mur pour s’asseoir par terre le temps de discuter, et regardait le jeune homme de la ou elle était confortablement installée, lui faisant même signe de venir s'asseoir près d'elle, si cela lui disait bien..

« Viens t'asseoir si tu veux »
Revenir en haut Aller en bas
Allan Parker
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Allan Parker, Jeu 5 Mar 2015 - 13:36


HRPG:
 

Allan la regarda et déclina l'offre pour s’asseoir.

" Je me nomme Allan Parker, je ne faisait que passer  ne t'occupe pas de moi, je dois aller faire mes devoir, je me promenais juste afin de me dégourdir les jambes. "

Il sourit légèrement et regarda le sol un peu gêné de laisser la demoiselle seule, bien qu'il savait qu'elle saurait se défendre seule et puis il était vraiment en retard avec ses devoir, tout ça à cause de Andy, son petit-copain avait vraiment trop d’influence sur lui et le Serpenatrd devenait carrément dépendant de la chaleur du corps de son amour.

" Bon ba voilà.. Je suis tout de même ravie de t'avoir rencontrer. Ho et si tu cherche le passage pour aller à Honeyduck c'est bien cette statue mais je ne me souviens plus du mot de passe, faudra que je demande à Andy !"

[ RP terminé ]


Dernière édition par Allan Parker le Jeu 5 Mar 2015 - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Flora Sulivan
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Flora Sulivan, Jeu 5 Mar 2015 - 17:02


Le jeune blond refusa alors de s’assoir près d’elle, ce qui ne perturba pas plus que ça le jeune Pousfouffle, car elle ne le forçait pas du tout... La jeune fille posa son regard sur la statue et fut alors interpellée par les paroles du jeune homme

« Je me nomme Allan Parker, je ne faisait que passer ne t'occupe pas de moi, je dois aller faire mes devoir, je me promenais juste afin de me dégourdir les jambes. »


Flora fit un signe de la tête, comme pour lui faire comprendre qu’elle avait saisi ce qu’il venait de dire… La jeune Poufsouffle se releva et se mit à la hauteur du jeune Serpentard, il fallait dire que celui-ci était amical contrairement aux autres…

« Je vois oui, ne t’inquiètes pas je t’ai juste pris pour un préfet c’est pour ça que je me suis cachée, sinon je ne me serai pas du tout arrêtée… En tout cas bonne promenade, je vais également rejoindre ma salle commune »

La jeune Pousfouffle décida alors d’abandonner sa quête à propos de cette statue, et se dit que finalament elle demanderait à peut être quelqu’un de plus vieux qu’elle… Elle pensa de suite à Laurae qui était en septième année … Puis c’est alors que le Serpentard lui parla de nouveau

« Bon ba voilà.. Je suis tout de même ravie de t'avoir rencontrer. Ho et si tu cherche le passage pour aller à Honeyduck c'est bien cette statue mais je ne me souviens plus du mot de passe, faudra que je demande à Andy ! »

Flora sourit alors à Allan, et le remercia de la tête, avant de lui dire

« Bon alors à la prochaine et merci beaucoup »

C’est alors qu’elle le quitta, en se dirigeant vers sa salle commune, se posant mille et une questions, à propos de cette statue, et puis ce jeune homme semblait s’y connaître.. C’était bien dommage qu’il n’ait pas le mot de passe, car cela aurait bien arrangé la jeune blonde… En se retournant une derrière fois, elle fit un signe de salut au Serpentard et tourna alors dans un couloir avant de rejoindre sa maison…

[RP terminé]

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Théodore Winderfelt
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Animagus : Mamba noir


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Théodore Winderfelt, Dim 12 Avr 2015 - 13:37


On est dans la mouise...
Avec Altaïr, Irissia, Myosotis, Zély, Evelyne & Célya.




Théodore venait juste de finir l'installation de son nouvel appartement, il était maintenant à Poudlard en tant que professeur et, pour être tout à fait honnête, il avait encore un peu de mal à s'y faire. Il n'en montrait rien devant les élèves et ses nouveaux collègues, mais c'était une sensation bizarre. Pinçant ses lèvres alors qu'il regardait par la fenêtre, il se rappela qu'il n'avait pas dîné, trop occupé à ranger ses affaires, et décida donc d'aller faire un tour en cuisine rapidement. Voilà un bon point, les profs' peuvent se balader dans les couloirs la nuit ! Quittant donc son appartement, verrouillant la porte derrière lui, l'ancien vert et argent se mit en route vers les escaliers. Il poussa un léger soupire, glissant sa main sur sa nuque pour masser cette dernière qui se faisait douloureuse depuis quelques temps.

Peut-être que si il avait su ce qui arriverait cette nuit là, il ne serait pas sorti. Assurément d'ailleurs, il serait resté bien au chaud dans son nouveau lit et se serait passé volontiers de nourriture. Mais voilà, Théodore n'avait jamais été doué en divination et ce n'était pas ce soir que ça allait changer. De toute façon, si l'on pouvait prévoir chaque chose, la vie ne serait qu'ennuie. Quoi qu'il en soit, le nouveau professeur déambula, tranquillement, dans les couloirs sombres sans savoir qu'en ce moment même des élèves avaient décidé de jouer les aventuriers un peu trop curieux.


/!\ Hrpg /!\ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Myosotis Chrysopelea
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Myosotis Chrysopelea, Mer 15 Avr 2015 - 21:52


Myosotis était couchée sur l’un des nombreux canapés de sa salle commune. Elle repensait à tout ce qu’elle avait fait durant cette journée qui lui avait semblé pourtant si courte. Un bras replié derrière sa tête, l’autre posé sur son ventre, elle écoutait le feu crépiter joyeusement dans la cheminée. La salle était entièrement déserte, ou du moins, elle semblait l’être. Ses camarades étaient tous montés les uns après les autres pour se changer avant l’extinction des feux. Les Préfets n’allaient d’ailleurs pas tardé à faire leur dernière ronde pour s’assurer que tout le monde avait rejoint son dortoir. Myosotis était bien trop perdue dans ses pensées pour se rendre compte qu’une autre élève était présente. Le ventre de la jeune fille se mit à gargouiller ce qui eut pour effet de lui arracher une petite grimace. Elle n’avait pas beaucoup manger ce soir là, et maintenant elle le regrettait.

*Et si j’allais faire un tour aux cuisines ? D’après ce que j’ai entendu dire, l’entrée se trouve derrière un tableau sur lequel un bol de fruit est peint…*


Elle resta un instant sans bouger, ne trouvant pas la motivation nécessaire pour quitter cet endroit si confortable. Le regard perdu dans le vide, elle fut tirée de ses pensées par son ventre qui s’était remit à gargouiller. Se levant alors du canapé de cuire après un soupire exaspéré, elle défroissa rapidement sa jupe noire. Bien décidée à trouver ce fameux tableau, Myosotis s’empara de sa baguette en bois de Vigne qu’elle avait préalablement déposée sur la table basse. Se dirigeant vers la sortie de la salle, elle remarqua alors qu’elle n’était pas seule. Se retournant lentement, elle vit qu’une jeune Serpentard de première année était assise sur un fauteuil avec un livre ouvert sur les genoux. Les deux filles se fixèrent un instant mais aucune d’entre elle ne prit la parole immédiatement. La fillette avait certainement compris que Myosotis s’apprêtait à quitter la salle cinq minutes seulement avant le couvre-feu.

*Hé Mer**… Si ça se trouve elle va encore me balancer aux Préfets. Bon bah, quand il le faut, il le faut.*


C’est donc tout sourire que la jolie demoiselle aux cheveux bruns foncés demanda à la fillette qui était sûrement en première ou en deuxième année:

« Tu.. Tu voudrais m’accompagner ? Je vais essayer de trouver les cuisines, parce que là j’ai vraiment troooop faim. »

Son ventre gargouilla à nouveau. Après une seconde de silence, elle reprit la parole, bien décidée à faire tout ce qui était en son pouvoir pour ne pas se faire balancer:

« Mais dis.. Tu saurais pas où elles sont, les cuisines ? »

Myosotis n’aurait pas été pas surprise d’apprendre qu’une première année était plus informée qu’elle en ce qui concerne le Château. Après tout, ça ne faisait qu’un an et demi que la sixième année avait rejoint Poudlard. Un sourire encourageant sur les lèvres, elle attendit la réponse de sa camarade. En attendant, elle l’observa de ses yeux bleus-verts. Elle avait un peu l’impression de se voir, elle, à cet âge-là. Non pas dans son physique, mais dans cette lueur qui brillait au fond de ce regard bleu. Une grande dame anglaise; voilà ce que cette petite allait sûrement devenir. Cette dernière ne put d’ailleurs pas s’empêcher de sourire franchement. Le faux sourire qu’elle avait sur les lèvres jusqu’à cet instant avait disparu pour laisser place à un véritable sourire. Entendant des bruits de pas à l’étage, les muscles de la sixième année se crispèrent momentanément.

*Les Préfets… Ils vont pas tarder à descendre…*

Myosotis pointa sa baguette en direction des escaliers pour faire remarquer à la première année que quelqu’un était en train de descendre. Elle lui fit ensuite signe de la suivre avec un geste de la main avant de poser son index levé devant ses lèvres pour lui faire comprendre qu’elle ne devait pas faire de bruit si elle décidait de l’accompagner. Ne regardant même pas si la jeune fille la suivait, elle sortit de la salle sans attendre sa réponse. Marchant rapidement dans les couloirs sombres des cachots, Myosotis entendit les pas précipités de quelqu’un derrière elle. Légers et rapides, ces pas ne pouvaient qu’appartenir à une fillette de petite taille. S’arrêtant alors, la demoiselle aux cheveux bruns ondulés se retourna, esquissant un sourire sincère. Elle chuchota alors à cette première année qui lui ressemblait tant:

« Bon, alors… Tu sais où se trouvent les cuisines, ou pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Zély Rookwood
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Zély Rookwood, Sam 18 Avr 2015 - 23:28


Des ronflements, voilà ce qui empêchait la jeune Zély Rookwood à trouver le sommeil. Elle avait beau se tourner et se retourner dans son lit, Morphée n'était manifestement pas décidée à venir la chercher dans ces conditions... Soupirant une énième fois, et foudroyant dans le noir la cause de ce vacarme, elle se leva de son lit, resta assise pensivement quelques secondes, puis se décida à se lever pour se diriger discrètement vers les escaliers menant à la salle commune.

"L'année-risque d'être longue si je passe toutes mes nuits ainsi, à cause d'un brontosaure" songea-t-elle sarcastiquement en levant les yeux au ciel.

Elle arriva sur le palier de l'escalier et fut surprise de voir la lumière de la salle commune encore allumé à cette heure-ci de la nuit.

"Je ne suis pas la seule à ne pas trouver le sommeil semblerait-il..."

Elle descendit les escaliers dans le plus grand silence et resta cachée dans l'ombre sans se faire remarquer par la jeune fille assise pensivement sur le canapé.... Aprés quelques secondes à l'observer en silence, elle choisit malgrés l'heure tardive de sortir de son coin, de prendre un livre et de s'installer confortablement dans un des fauteuils, sans pour autant quitter des yeux l'autre jeune Serpentard.

Enfin, après un petit moment, la jolie brunette se leva, et sembla étonnée quand elle remarqua la présence de Zély. Celle-ci se contenta d'afficher un sourire factice, face à ce regard scrutateur qu'avait maintenant l'autre jeune fille.
Enfin après quelques secondes de silence brisé par les cri du ventre de Myosotis, l'ainé s'avança d'un pas, puis demanda enfin :

« Tu.. Tu voudrais m’accompagner ? Je vais essayer de trouver les cuisines, parce que là j’ai vraiment troooop faim. »

Après une seconde de silence, elle rajouta aussitôt :

« Mais dis.. Tu saurais pas où elles sont, les cuisines ? »


Le ventre de Zély répondit faiblement à cette question, et la jeune demoiselle ne put s'empêcher de lancer un vrai sourire en songeant à ce que proposait sa compagne...

"Une petite excursion s'annonce semblerait-il..."

Cependant Zély ne lui répondit pas de suite, intrigué par le regard insistant de la jeune adolescente. Celle-ci se tourna soudain vers les escaliers et pointa sa baguette pour faire remarquer la venue d'une tierse personne qui compromettrait leur petite excursion si elle ne se dépêchait pas.

Myosotis lui fit ensuite signe de la suivre avec un geste de la main, avant de poser son index levé devant ses lèvres faisant comprendre à la fillette de se taire si elle souhaitait la suivre. Enfin, sans attendre une réaction de sa part, la grande brune sortit de la salle. Se retrouvant seule devant la porte encore ouverte, la jeune fille hésita pourtant quelques secondes et resta le regard figé vers la sortie. Rester seule dans la salle commune lui semblait à présent assez ennuyeux comme perspective, quant à retourner dormir alors que la terreur ronflante continuer à sévir, lui sembla proscrit. Après quelques secondes de réflexion, la curiosité et la recherche d'aventures prirent le pas sur le reste, et Zély sortit rapidement à la recherche de l'étrange jeune fille.

"Suivre une fille affamée que je ne connais pas aux beaux milieux de la nuit, au risque de me faire prendre et de subir une punition... Décidément pour une première soirée à Poudlard je commence fort..."

Marchant rapidement et discrètement dans les couloirs sombres des cachots, elle ne tarda pas à retrouver Myosotis. La demoiselle aux cheveux bruns ondulés se retourna justement et esquissa un sourire sincère avant de s'adresser à Zély :

« Bon, alors… Tu sais où se trouvent les cuisines, ou pas ? »

Zély la scruta quelques secondes, puis déclara enfin :

- Je suis nouvelle ici, je n'en ai donc pas la moindre idée... Et ce n'est pas vraiment mon genre d'habitude de trainer dans des endroits ingrats comme les cuisines, où travaillent les domestiques.

Le ventre de Zély grogna, à l'idée de nourriture, ce qui fit sourire la jeune fille.

- Mais bon il y a un début à tout semblerait-il... Maintenant à nous de ne pas nous faire prendre !
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr Debrooks
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Altaïr Debrooks, Dim 19 Avr 2015 - 14:47


[Autorisation pour le libre-arbitre d'Irissia]

La Salle Commune des Serdaigle était terriblement calme à cette heure plus ou moins avancée de la soirée, trop calme. Pourquoi Diable les élèves respectaient-ils toujours le règlement à la lettre ? C'était Kholov qui leur faisait peur ? Altaïr n'en avait aucune idée. Le Bleu et Bronze se prélassait tendrement dans un fauteuil de sa Salle Commune, un livre à portée de main au cas où une de ses deux préfètes ne viendraient le questionner sur ce qu'il faisait. Néanmoins, le septième année n'avait pas sommeil, et il en avait marre de s'ennuyer sur son sofa. Le château offrait tellement de possibilités, une fois la nuit tombée ! Mais seul, le taux d'amusement se réduisait à néant.

Il aurait pu s'avancer sur ses devoirs, qui s'accumulaient jours après jours sur son agenda. Mais il avait conclut que cela ne servait à rien de travailler quand le moral n'y était pas, puisque cela pourrait influencer la qualité de ses réalisations. Drôle de philosophie pour un Serdaigle, mais au moins, il se justifiait ainsi. Avec un soupir, il s'empara du livre qu'il avait emprunté à un camarade de dortoir, et se mit à le feuilleter distraitement. Il s'agissait d'un manuel d'histoire de la magie, pas franchement le type de lecture avec laquelle on pouvait s'amuser. Il lança le livre sur la table la plus proche avec lassitude. Aussitôt, un bruit sourd de verre brisé retentit dans la salle commune. Altaïr se leva d'un bond. Il chercha un instant l'origine du bruit, et découvrit alors sur le sol de la salle commune un jeu complet d'échec version sorciers dont les pièces étaient éparpillées sur le sol. En outre, un Rapeltout qui devait se trouver sur la table gisait aux côtés de deux pions, en mille morceaux. Altaïr pesta. Qu'est-ce qu'il pouvait être maladroit ! Il venait de détruire un Rapeltout ainsi qu'un jeu appartenant à un de ses camarades, en balançant puérilement un livre sur une table !  

Sur-le-champ, le Serdaigle s'arma de sa baguette et tenta de réparer ses dégâts, sans succès. Plusieurs pièces avaient totalement disparues, et la fumée blanche du Rapeltout s'était déjà évaporée, rendant l'objet inutilisable. Gêné, il tendit l'oreille pour entendre un potentiel bruit venant des dortoirs qui pourrait lui signaler qu'on l'avait entendu. Sinon, il pourrait tout simplement aller se coucher sans rien dire à personne. Toutefois, les dernières personnes pourraient toujours témoigner l'avoir vu seul dans la salle commune, et il serait désigné coupable. Une idée lui vint alors. Pourquoi ne pas se rendre dans la Salle sur Demande ? Il devait sûrement y avoir un exemplaire de ces distractions supplémentaires, et cela passerait inaperçu s'il prenait le temps de dissimuler les débris.

Alors qu'il s'apprêtait à sortir de la Salle Commune en vitesse, il vit une silhouette se découper à l'entrée du dortoir des filles. Il plissa les yeux, et reconnut Irissia, son amie de plusieurs années sa cadette. Elle avait sans doute entendu le bruit, et s'était alors réveillée.

-Tiens, euh salut Iri, t'inquiètes pas ce n'est rien, juste une course à faire chuchota-t-il assez fort pour se faire entendre.

La Serdaigle ne bougea pas d'un pouce. Elle ne le laisserait pas partir sans explication. Mais dans la Salle Commune, c'était trop risqué, ils pourraient se faire entendre, et le plan d'Altaïr tomberait à l'eau.

-Suis-moi, soupira-t-il, vaincu. Mais ne fais pas de bruit.

Les deux amis sortirent de la salle commune, et déambulèrent dans les couloirs sombres du château. Irissia tenait la cadence malgré la marche rythmée d'Altaïr. Il lui expliqua brièvement sa situation en tâchant de ne pas trop être bruyant.

-Dis-donc Irissia, je ne pensais pas que tu serai capable de sortir de nuit. Il y a un début à tout, délinquante, plaisanta-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Irissia Selvos
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Irissia Selvos, Lun 20 Avr 2015 - 0:51


Il était trop tard pour sortir mais Iri s'ennuyait ferme dans sa chambre. Elle voulait bouger, faire quelque chose. Autant du temps de Renata, la petite restait bien sage dans sa chambre, autant depuis l'arrivé du vieux schnock s’éveillait en elle un esprit de contestation. A moins que ce ne soit la petite crise d'adolescence qui se réveille... Mais sortir seule, c'était trop risqué et trop ennuyeux. Elle fixait donc le plafond de sa chambre afin de passer le temps, puis pris un papier et commença à écrire quelque note qui lui venait par la tête lorsqu'un bruit de fond très léger la fit se lever brusquement. Quelqu'un ne dormait pas encore, peut être pourrait-elle le suivre ? Allait-il sortir ?

Elle se dirigea à pas de loup vers la sortie mais heurta un truc par terre qui fit un léger BONG ! Zute ! elle tendit l'oreille et entendu un petit bruit puis plus rien... Bha surement quelqu'un qui c'est retourné dans son lit. Elle continuât son avancé discrète et sortis des dortoirs, La salle commune était déserte et sombre. Elle resta un petit moment sur le seuil, hésitant à re-rentrer mais ne bougeait pas. Elle s'était peut-être trompé et une personne était en effet réveillé mais ne sortirait pas ? Manquant de courage, elle tourna légèrement les talons lorsqu'elle entendit un nouveau bruit. Bingo ! la porte du dortoir des garçon venait de s'ouvrir. Ses petits yeux d'enfant s’écarquillèrent lorsqu'elle aperçut Altaïr ! Comme ça il voulait sortir tous seul ?! Alors là, surement pas !

-Tiens, euh salut Iri, t'inquiètes pas ce n'est rien, juste une course à faire Meuh oui, c'est cela mais bien sûre... Et la marmotte...

-Suis-moi. Mais ne fais pas de bruit. Haha bien joué petite ! Elle le suivit sans faire de bruit jusqu’à la sortie. Curieuse de voir ce que son ami allait faire dans l'école lors du couvre feu.

Son ami marchait vite, mais Irissia était sportive et conditionnée à la rapidité donc elle le tenait sans trop de mal. Le stress et l'adrénaline parcourrait ses veines et il est vrai que c'était à la fois flippant et agréable. Elle écouta les explications du Serdaigle sans dire mot et le suivait d'une confiance aveugle.

-Dis-donc Irissia, je ne pensais pas que tu serai capable de sortir de nuit. Il y a un début à tout, délinquante. Elle se mit à rire à voix basse (un rire en chuchotement quoi) et lui répondit d'un air amusée.

-Ouai... Ce dirlo me mets les nerfs en boule... Mais dit moi c'est l’hôpital qui se fou de la charité ! Elle lui dit un petit pinçon dans les côtes afin de le chatouiller tout en continuant sa déambulation dans les couloirs.

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Evelyne Snow
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Evelyne Snow, Lun 20 Avr 2015 - 20:46


Evelyne dormait ou tout du moins c'était le cas, il y a quelques minutes encore. "C'est pas possible, ils ne dorment jamais dans ce foutu château !". C'est d'une voix ensommeillée qu'elle marmonna ces mots, furieuse d'être une nouvelle fois réveillée. Déjà plus tôt dans la soirée elle avait du attendre que les gamines de son dortoir se décident à faire silence. "Mais tu ne sais pas quoi ?! Machin, il m'a dit que truc avait dit à chose qu'elle était amoureuse de bidule." Mais qu'est ce qu'on en a à faire ? Laisse truc ou machin ou quel que soit son nom avec ces histoires et ferme là ! C'en était trop, une nuit de temps en temps comme celle-ci passe encore, mais quand c'est systématiquement le même schéma qui se reproduit chaque soir...Non ! Mais s'il n'y avait que cela, il fallait en plus que des petits malins fassent la java dans la salle commune. Bon, elle exagérait un peu, c'étaient des bruits à peine perceptible mais un rien la réveiller et cette nuit-là ce fut le cas.

Après avoir mis ses chaussons et enfiler un gilet, elle ouvrit discrètement la porte. Elle ne tenait pas à ce que les bruyants imbéciles lui filent entre les mains. Tout en s'approchant de la salle commune, elle entendit des voix comploteuses. Ils étaient deux, un garçon et une fille. Le garçon semblait de son âge, mais pour la jeune fille, il n'y avait aucun doute, elle était plus jeune qu'Evelyne. D'ailleurs, elle lui disait quelque chose...Elle avait certainement dû la croiser à l'occasion. La française n'eut pas le temps de pousser plus loin ses réflexions, le couple passait déjà la porte de sortie. Que faire ? Les tourtereaux l'avaient réveillé, qui plus est pour faire je ne sais quelle idiotie. Réveiller les préfètes la tenter mais cela serait contre-productif, alors elle prit sa décision. La bleu et argent fila dans son dortoir récupérer sa baguette le plus discrètement possible. Elle compta jusqu'à cent puis sortit dans les couloirs du château. Il n'était pas très compliqué de les suivre : voix, rire, bruit de pas. Maintenant, le tout était de savoir quelle tour elle comptait leur jouer. Il fallait aussi qu'elle réfléchisse à comment rejoindre la salle commune sans encombre sinon cela ne vaudrait pas le coup.

Un pas après l'autre cela n'en finissait pas, à moins que ce ne soit la fatigue qui fausse les distances et ses forces. Mais ou allaient-ils comme cela ? Un soupir exaspéré lui échappa, elle aurait mieux fait de rester dans son lit bien au chaud, c'était terriblement tentant tout d'un coup. Un bruit de pas la tira de ses pensées, faisant volte-face elle regarda dans toutes les directions, baguette en main. Plus rien ne venait briser le silence du couloir, les deux tourtereaux avaient plusieurs mètres d'avance sur elle et devaient déjà avoir bifurqué, cela ne pouvait venir d'eux. Il ne restait alors qu'une explication possible, on la suivait.

HRPG:
 


Dernière édition par Evelyne Snow le Sam 25 Avr 2015 - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Célya L. Shake, Sam 25 Avr 2015 - 17:40


Il commençait à se faire tard. La nuit était maintenant sur le point d'être dans ses heures les plus sombres, celle du crime approchant petit à petit. Le nouveau couvre-feu imposé par le directeur Kholov avait de quoi foutre en rogne la plupart des élèves, sauf les chanceux qui travaillaient à la bibliothèque. Pour Célya, cela ne changeait rien puisqu'en tant que Préfète, elle devait effectuer sa petite ronde pour vérifier que tout le monde respectait le règlement. C'était d'un ennui mortel car la majorité du château avait peur de ce nouveau directeur, venu remplacé Renata. Les mesures et les punitions mises en place avaient du mal à passer, faisant hésiter la plupart. Bien entendu, il n'était pas exclu que certains élèves bravent le danger... et la blondinette comptait bien les attraper avant qu'ils n'aient de quoi se faire sanctionner.

Célya soupira, se demandant si elle faisait bien d'être gentille avec tous ces marmots n'ayant aucun sens du respect des autres. Ne pas respecter le règlement, c'était un peu se foutre de ses camarades, que l'on pouvait mettre en mauvaise posture. C'était une histoire de respect envers toute la Maison. Le fait était que la Coupe des Maisons était un point clignotant dans la tête de chacun, surtout des Directeurs et autres Préfets, qui voulaient voir leur belle Maison glorifiée de la coupe en fin d'année. Avec des élèves qui ne respectaient rien et faisaient perdre des points inutilement, simplement par orgueil, ce n'était pas de tout repos. Alors, pour éviter un maximum de faire perdre des saphirs dans les sabliers, la blondinette tentait de réparer les choses... du moins, pour sa Maison. Les autres... quand elle le pouvait, elle leur évitait d'avoir des sermons mais ce n'était pas toujours possible.

Alors qu'elle était perdue dans ses pensées, la jeune fille ne se rendit pas compte de l'endroit où elle se trouvait. Elle avait poussé loin mais cette petite balade lui faisait du bien au moral. Il faisait calme, il faisait sombre, seules quelques torches éclairaient le chemin, tous les dix mètres. Certains couloirs étaient plongés dans une totale pénombre mais il suffisait à Célya de lancer un Lumos pour éclairer son chemin. Cette atmosphère pouvait presque faire peur, avec ce silence presque à couper au couteau. La blondinette avait de la chance de ne pas être trop cardiaque car n'importe qui aurait pu avoir de drôles d'idées. Parfois, des fantômes s'amusaient à sortir des murs sans crier gare, ce qui pouvait faire vraiment peur.

La Préfète jugea qu'il était temps de rentrer dans son dortoir. Il était tard et elle était fatiguée. Et puis, il ne faisait pas spécialement chaud dans les couloirs, la nuit. Vêtue de son pull en laine légère par-dessus sa chemise d'uniforme, elle avait eu par contre la mauvaise idée de ne pas remettre ses bas. Ses jambes étaient nues sous sa jupe plissée, et les petits courants d'air avaient le don de la faire frissonner. Reprenant lentement le chemin de la tour de Serdaigle, Célya perçut un bruit de pas. Elle se plaça à l'angle d'un couloir et observa. Ce n'était qu'un professeur qui passait dans le coin, rien de bien grave. La jeune fille fit demi-tour et le laissa vaquer à ses occupations. Après tout, il était membre du corps professoral, aussi il avait le droit de déambuler, contrairement aux élèves.

Quelques instants plus tard, la blondinette entendit un nouveau bruit de pas. Perplexe, elle se retourna mais personne ne l'avait suivie. Bah, avec tout ce silence, l'esprit pouvait lui jouer un tour ! Célya reprit sa route mais elle stoppa alors que lui parvenait encore une fois un bruit. Elle se plaqua contre le mur, dans l'ombre et vit deux silhouettes passer au bout du couloir, l'une plus petite que l'autre. Plissant les yeux, il lui semblait reconnaître Irissia, sa jeune joueuse. Mais qu'est-ce qu'elle fichait là, en plein milieu de la nuit ? Et l'autre, qui était-ce ? Célya comptait les suivre mais quelques instants après leur passage, quelqu'un d'autre apparut dans son champ de vision. Quoi, il y avait une réunion ou bien ?

Célya se mit en marche et tourna à droite, dans le but de les surprendre éventuellement au détour d'un couloir. Encore fallait-il deviner leur trajectoire. Elle descendit dans les escaliers et après quelques instants de marche, elle entendit encore une fois un bruit de pas. Ah, cela devait être eux... La blondinette partit à la rencontre de la source du bruit, prête à les prendre à revers et à les gronder quand elle vit que la source n'était autre que le professeur qu'elle avait vu un peu plus tôt. La Préfète stoppa net, légèrement surprise. Mais elle se reprit vite, trouvant que cette rencontre tombait à pic.

« Bonsoir Professeur. » dit-elle poliment. « Je ne m'attendais pas à vous croiser durant ma ronde mais vous pourriez peut-être m'aider ? J'ai vu que trois élèves étaient sortis de leur dortoir, et ils semblent se diriger par ici. »

Ce professeur était un ancien élève de Poudlard, sorti quelques temps auparavant. Il était encore jeune donc, il pouvait être clément envers les élèves qui enfreignaient en ce moment-même le règlement de l'école. Du moins, la jeune fille l'espérait car il y avait au moins une élève de Serdaigle dehors... il y avait des saphirs à sauver !
Revenir en haut Aller en bas
Théodore Winderfelt
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Animagus : Mamba noir


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Théodore Winderfelt, Mar 28 Avr 2015 - 2:27


En descendant aux cuisines, Théodore entendit un bruit de pas. Fronçant les sourcils, il se tourna pour voir celui ou celle qui tentait de défier le nouveau règlement. Il baissa légèrement sa garde en reconnaissant la préfète des Serdaigle. Elle devait faire sa ronde, sage fille. L'enseignant se détourna alors pour reprendre sa route. Il descendit les escaliers jusqu'à arriver à l'endroit souhaité. Des elfes de maison travaillait encore, et il grimaçait en reconnaissant une petite elfe particulière : Trully. « Monsieur Winderfelt ! - Bonsoir Trully. Dis moi, puisque tu es là, tu peux me faire un sandwich s'il te plais ? - Bien sûr Monsieur Winderfelt ! Trully va faire le meilleur sandwich du monde ! » Depuis qu'elle avait donné une accolade à ce dernier lorsqu'il faisait sa ronde avec Clìodhna, la petite créature semblait être devenue folle de lui. Par Merlin. Mais ça avait du bon parfois, genre ce soir. Un détail le fit néanmoins tiquer : «  Trully ! Laves toi bien les mains avant hein ! » Il savait par expérience physique, contre son gré, qu'elle n'était pas la créature la plus propre de Poudlard. Ce genre de détail avait le don de dégoûter assez facilement le professeur.

Finalement, une fois que Trully eu finit son sandwich, il l'a remercia et regagna les escaliers, il grignoterai ça rapido et ensuite dodo ! Il était claqué. Pourtant il n'avait eu qu'un cours pour le moment, un peu mouvementé certes, mais ce n'était pas bien fatiguant. « Bonsoir Professeur. » La voix de la jeune fille stoppa net le professeur en question. Là, par contre, ce n'était plus l'heure de sa ronde. Il arqua donc un sourcil, prêt à lui faire la réflexion, mais aucun son ne sortie de sa bouche lorsque ses yeux se posèrent sur les jambes nues de l’adolescente. « Je ne m'attendais pas à vous croiser durant ma ronde mais vous pourriez peut-être m'aider ? J'ai vu que trois élèves étaient sortis de leur dortoir, et ils semblent se diriger par ici. - … Hein ? » Il venait juste de remonter ses yeux jusqu'aux siens. Non pas qu'il était entrain de la mater, même s'il est vrai qu'elle n'était pas dégueu la jeunette, mais elle n'avait pas froid comme ça ?! Théodore n'aurait pas survécu au premier courant d'air ! « Des élèves ? De votre maison ? » Bah oui, du con, c'est là bas que la jeune femme faisait sa ronde. Elle ne parlait certainement pas des serpentards.

Toujours son sandwich emballé dans la main, le professeur sortie sa baguette de l'autre. Il avait lancé un stupéfix lors de sa dernière ronde, si les élèves voulaient jouer à cache-cache il n'hésiterai pas à recommencer. De toute façon, le personnel avait le droit d'abuser un peu de la magie pour calmer les élèves à présent. Une vrai dictature. « Très bien, venez avec moi. On va aller voir ça. » Sans attendre, il s'enfonça dans les couloirs, regrettant déjà la chaleur de son lit douillet.

Revenir en haut Aller en bas
Myosotis Chrysopelea
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Myosotis Chrysopelea, Mar 28 Avr 2015 - 22:33


« Je suis nouvelle ici, je n'en ai donc pas la moindre idée... Et ce n'est pas vraiment mon genre d'habitude de trainer dans des endroits ingrats comme les cuisines, où travaillent les domestiques. »

En entendant la petite brunette prononcer ces mots, Myosotis ne put s’empêcher de sourire de plus belle. Il n’y avait pas de doute: cette jeune Serpentard lui ressemblait étrangement. En temps normal, la demoiselle n’appréciait pas trop la compagnie de personnes plus jeunes qu’elle, mais avec cette fille-là, c’était différent. Elle n’avait pas l’impression de parler avec une gamine. Leur bruit de pas fut momentanément accompagné par le ventre gargouillant de la plus jeune des deux filles qui s’empressa d’ajouter à la suite de sa première réplique:


« Mais bon il y a un début à tout semblerait-il... Maintenant à nous de ne pas nous faire prendre ! »

Myosotis se contenta d’acquiescer d’un simple signe de tête que sa camarade n’avait sûrement pas vu dans la pénombre des cachots. Repensant à la première prise de parole de sa camarade, la brunette lui dit alors tout en recommençant à marcher:

« Ce n’est pas non plus dans mes habitudes de fréquenter ce genre d’endroit, mais je ne comptais pas vraiment y mettre les pieds. Je pense qu’on pourra attendre devant l’entrée qu’ils nous apportent un plateau. Je ne tiens pas particulièrement à me retrouver entourée de tous ces petits êtres vêtus de draps, car, d’après ce que j’ai lu au sujet de Poudlard, ce sont des elfes de maison qui s’occupent de nos repas ! »

Au détour d’un couloir, la sixième année frissonna et pour cause; elle ne portait pas de collant sous sa jupe noire qui était d’ailleurs relativement courte. Elle s’en voulait un peu de ne pas y avoir pensé avant de s’enfoncer dans ces couloirs continuellement parcourus de courants d’air. Sa fine chemise blanche aux manches retroussées jusqu’en dessous de ses coudes et ses petites ballerines noires n’étaient pas non plus très adaptés pour une ballade au clair de lune. De temps à autres, les deux demoiselles s’échangèrent quelques paroles à voix basse. C’est de cette manière que Myosotis apprit que sa camarade s’appelait Zély et qu’elle avait onze ans. Les deux filles venaient tout juste de sortir des cachots lorsque la sixième année s’arrêta net. Elle était persuadée d’avoir entendu des bruits de pas provenant d’un couloir adjacent et, pour cette raison, elle s’engouffra sans attendre une seconde de plus dans ce qu’elle croyait être une salle de classe. En fait, la jeune fille venait non pas de disparaitre derrière une porte comme elle le pensait, mais derrière un tableau. Elle avait tiré Zély par la main, l’entraînant de ce fait avec elle. Un étroit escalier sombre montant en spiral se dressait devant les deux Serpentard. Sans vraiment savoir où ces marches allaient les mener, Myosotis les monta quatre à quatre après avoir allumé le bout de sa baguette d’un sortilège informulé. Une fois arrivée en haut des escaliers, la brunette poussa de sa main libre ce qui semblait être l’arrière d’un autre tableau. Les deux filles débouchèrent dans un couloir quelconque. Tout en éteignant sa baguette, la sixième année se retourna pour interroger sa camarade dans un murmure:


« J’imagine que, toi non plus, tu ne sais pas du tout où on est ? »


Apercevant une certaines perplexité sur le visage de Zély, Myosotis en vint à la conclusion qu’elle avait vu juste: elle n’avait aucun idée de l’endroit où elles se trouvaient à présent. Haussant les épaules, la sixième année s’enfonça dans le couloir éclairé par la lueur de la lune qui s’infiltrait par les quelques fenêtres, s’attendant à tomber sur un lieu qui pouvait peut-être lui paraître familier. A quel étage pouvaient-elles bien se trouver ? Toujours suivie par la fillette de onze ans, la brunette faisait tourner sa baguette entre ses doigts à chaque pas qu’elle faisait. Elle n’était pas inquiète, car, après tout, elle n’avait pas à l’être. Tant qu’elles pouvaient avancer, il n’y avait pas de quoi s’alarmer. Continuant à discuter de temps à autres, Myosotis expliqua en quelques mots à Zély qu’elle était arrivée à Poudlard un an et demi seulement auparavant. Elle lui expliqua sans vraiment entrer dans les détails qu’elle avait pris des cours à domicile. Leur petite discussion fut malheureusement interrompue par un autre bruit. Peut-être que le bruit qui avait forcé les deux filles à s’engouffrer dans le passage secret n’avait été qu’une simple illusion dû à l’imagination parfois débordante de Myosotis, mais ce bruit-là était bel et bien réel: il n’y avait pas de doute là-dessus. Les deux Serpentard s’étaient arrêtées en même temps au beau milieu du couloir, devant une fenêtre, baignées dans la douce lumière lunaire qui leur donnait une allure quasi fantomatique.

*Pfff, la prochaine fois, je penserai à emporter une pomme à la fin du repas.*

Ses yeux bleus-verts rivés devant-elle, la sixième année attendait sans ciller de voir qui s’approchait d’elle. Il était trop tard pour qu’il puisse s’agir de Préfets qui exécutaient leur ronde et ce bruit-là était bien trop fort pour qu’il soit question d’une seule personne. Sa main se resserra instinctivement sur sa baguette en bois de Vigne alors qu’elle se tournait ses yeux en direction de Zély pour l’interroger du regard. Feraient-elles mieux de faire demi-tour ou d’attendre tout simplement pour voir de qui il s’agissait ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 6

 A la découverte des mystères du château

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.