AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 2 sur 8
A la découverte des mystères du château
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Myosotis Chrysopelea
Serpentard
Serpentard

Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Myosotis Chrysopelea, Mar 28 Avr - 16:33


« Je suis nouvelle ici, je n'en ai donc pas la moindre idée... Et ce n'est pas vraiment mon genre d'habitude de trainer dans des endroits ingrats comme les cuisines, où travaillent les domestiques. »

En entendant la petite brunette prononcer ces mots, Myosotis ne put s’empêcher de sourire de plus belle. Il n’y avait pas de doute: cette jeune Serpentard lui ressemblait étrangement. En temps normal, la demoiselle n’appréciait pas trop la compagnie de personnes plus jeunes qu’elle, mais avec cette fille-là, c’était différent. Elle n’avait pas l’impression de parler avec une gamine. Leur bruit de pas fut momentanément accompagné par le ventre gargouillant de la plus jeune des deux filles qui s’empressa d’ajouter à la suite de sa première réplique:


« Mais bon il y a un début à tout semblerait-il... Maintenant à nous de ne pas nous faire prendre ! »

Myosotis se contenta d’acquiescer d’un simple signe de tête que sa camarade n’avait sûrement pas vu dans la pénombre des cachots. Repensant à la première prise de parole de sa camarade, la brunette lui dit alors tout en recommençant à marcher:

« Ce n’est pas non plus dans mes habitudes de fréquenter ce genre d’endroit, mais je ne comptais pas vraiment y mettre les pieds. Je pense qu’on pourra attendre devant l’entrée qu’ils nous apportent un plateau. Je ne tiens pas particulièrement à me retrouver entourée de tous ces petits êtres vêtus de draps, car, d’après ce que j’ai lu au sujet de Poudlard, ce sont des elfes de maison qui s’occupent de nos repas ! »

Au détour d’un couloir, la sixième année frissonna et pour cause; elle ne portait pas de collant sous sa jupe noire qui était d’ailleurs relativement courte. Elle s’en voulait un peu de ne pas y avoir pensé avant de s’enfoncer dans ces couloirs continuellement parcourus de courants d’air. Sa fine chemise blanche aux manches retroussées jusqu’en dessous de ses coudes et ses petites ballerines noires n’étaient pas non plus très adaptés pour une ballade au clair de lune. De temps à autres, les deux demoiselles s’échangèrent quelques paroles à voix basse. C’est de cette manière que Myosotis apprit que sa camarade s’appelait Zély et qu’elle avait onze ans. Les deux filles venaient tout juste de sortir des cachots lorsque la sixième année s’arrêta net. Elle était persuadée d’avoir entendu des bruits de pas provenant d’un couloir adjacent et, pour cette raison, elle s’engouffra sans attendre une seconde de plus dans ce qu’elle croyait être une salle de classe. En fait, la jeune fille venait non pas de disparaitre derrière une porte comme elle le pensait, mais derrière un tableau. Elle avait tiré Zély par la main, l’entraînant de ce fait avec elle. Un étroit escalier sombre montant en spiral se dressait devant les deux Serpentard. Sans vraiment savoir où ces marches allaient les mener, Myosotis les monta quatre à quatre après avoir allumé le bout de sa baguette d’un sortilège informulé. Une fois arrivée en haut des escaliers, la brunette poussa de sa main libre ce qui semblait être l’arrière d’un autre tableau. Les deux filles débouchèrent dans un couloir quelconque. Tout en éteignant sa baguette, la sixième année se retourna pour interroger sa camarade dans un murmure:


« J’imagine que, toi non plus, tu ne sais pas du tout où on est ? »


Apercevant une certaines perplexité sur le visage de Zély, Myosotis en vint à la conclusion qu’elle avait vu juste: elle n’avait aucun idée de l’endroit où elles se trouvaient à présent. Haussant les épaules, la sixième année s’enfonça dans le couloir éclairé par la lueur de la lune qui s’infiltrait par les quelques fenêtres, s’attendant à tomber sur un lieu qui pouvait peut-être lui paraître familier. A quel étage pouvaient-elles bien se trouver ? Toujours suivie par la fillette de onze ans, la brunette faisait tourner sa baguette entre ses doigts à chaque pas qu’elle faisait. Elle n’était pas inquiète, car, après tout, elle n’avait pas à l’être. Tant qu’elles pouvaient avancer, il n’y avait pas de quoi s’alarmer. Continuant à discuter de temps à autres, Myosotis expliqua en quelques mots à Zély qu’elle était arrivée à Poudlard un an et demi seulement auparavant. Elle lui expliqua sans vraiment entrer dans les détails qu’elle avait pris des cours à domicile. Leur petite discussion fut malheureusement interrompue par un autre bruit. Peut-être que le bruit qui avait forcé les deux filles à s’engouffrer dans le passage secret n’avait été qu’une simple illusion dû à l’imagination parfois débordante de Myosotis, mais ce bruit-là était bel et bien réel: il n’y avait pas de doute là-dessus. Les deux Serpentard s’étaient arrêtées en même temps au beau milieu du couloir, devant une fenêtre, baignées dans la douce lumière lunaire qui leur donnait une allure quasi fantomatique.

*Pfff, la prochaine fois, je penserai à emporter une pomme à la fin du repas.*

Ses yeux bleus-verts rivés devant-elle, la sixième année attendait sans ciller de voir qui s’approchait d’elle. Il était trop tard pour qu’il puisse s’agir de Préfets qui exécutaient leur ronde et ce bruit-là était bien trop fort pour qu’il soit question d’une seule personne. Sa main se resserra instinctivement sur sa baguette en bois de Vigne alors qu’elle se tournait ses yeux en direction de Zély pour l’interroger du regard. Feraient-elles mieux de faire demi-tour ou d’attendre tout simplement pour voir de qui il s’agissait ?
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr Debrooks
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Altaïr Debrooks, Lun 11 Mai - 11:57


[Accord de Théodore pour relancer le sujet.]

Altaïr ne regrettait pas d'avoir proposé à Irissia de l'accompagner jusqu'à la Salle sur Demande. La petite fille ne semblait pas le moins du monde inquiète quant à son infraction au règlement, ce qui laissait le jeune homme sans voix. Cela faisait maintenant quelques mois qu'il la connaissait, et il ne cessait d'être surpris par sa personnalité aux multiples facettes. Derrière cette carapace de maturité qu'elle tâchait de garder intact, se cachait une réelle enfant, prêt à en découdre avec la légalité.

-Ouais... Ce dirlo me met les nerfs en boule... Mais dis-moi c'est l’hôpital qui se fout de la charité !

Elle accompagna ses paroles d'une petite chatouille dans les côtes et Altaïr se contorsionna pour l'esquiver. Niveau discrétion, on avait connu mieux. Néanmoins, le Bleu et Bronze laissa échapper un petit rire qui se voulait discret, et ajouta à voix basse :

-C'est pas comme si c'était la première fois, dans mon cas.

Il entraîna Irissia le long d'une galerie qui semblait gardée par de nombreuses armures. Ces-dernières laissaient en permanence Altaïr sceptique, elles dégageaient une austérité qui lui faisait froid dans le dos. Il se dépêcha de parcourir la longue allée, lorsqu'il crut entendre des bruits de pas derrière lui. Il s'arrêta net, en mettant son bras au travers de la trajectoire de son amie pour l'empêcher d'aller plus loin. Il connaissait les risques quant à ses rondes nocturnes, il s'était déjà fait prendre, mais pas avec Kholov. Et il ne voulait pas en faire l'expérience. Pourtant, lorsqu'il tourna la tête, le couloir plongé dans la pénombre demeurait inlassablement vide, et froid.

-Dépêches-toi, chuchota-t-il, j'ai pas franchement envie d'me faire prendre.

Il accéléra la cadence et déboucha dans un couloir tout aussi calme que le précédent. Il prit tout de même quelques précautions afin de s'assurer que personne ne semblait envieux de leur jouer un mauvais tour, mais visiblement, personne n'était d'humeur nocturne, ce soir-là. Altaïr ne pouvait pas mieux se tromper.

Les couloirs de Poudlard semblaient être incontestablement semblables, ce qui avait le don de perturber les premières années. Le Serdaigle n'avait pas dérogé à la règle bien sûr, et il se souvenait encore de ses premiers pas dans l'enceinte de l'académie, complètement désorienté dans ce labyrinthe géant. À nouveau, il crut percevoir un bruit qui semblait les poursuivre. Il se retourna vivement, baguette levée, mais une fois encore, son cerveau paraissait profiter de la situation. Rien. Personne. Cela commençait à devenir inquiétant. Soit une personne avait bel et bien décidé de leur faire peur, ou alors il hallucinait complètement. Aucune des deux perspectives ne l'attirait vraiment. Il fit signe à Irissia de le suivre et en profita pour accélérer d'avantage sa cadence. Il nota la présence d'une porte en face d'eux, légèrement entrouverte. Si quelqu'un les poursuivait, ils pourraient toujours se dissimuler derrière celle-ci.

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zély Rookwood
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Zély Rookwood, Lun 11 Mai - 12:47


« Ce n’est pas non plus dans mes habitudes de fréquenter ce genre d’endroit, mais je ne comptais pas vraiment y mettre les pieds. Je pense qu’on pourra attendre devant l’entrée qu’ils nous apportent un plateau. Je ne tiens pas particulièrement à me retrouver entourée de tous ces petits êtres vêtus de draps, car, d’après ce que j’ai lu au sujet de Poudlard, ce sont des elfes de maison qui s’occupent de nos repas ! »

La jeune demoiselle eut une grimace de dégout en s'imaginant ces immondes bestioles. Et savoir qu'elles touchaient à la nourriture qui lui était servie eut pour effet de lui couper un peu l'appétit. Les deux jeunes filles se remirent donc à marcher dans le couloir obscur et froid qui malgré le chaud pyjama de la jeune demoiselle la faisait frissonner. De temps à autres, les deux demoiselles s’échangèrent quelques paroles à voix basse. Zély n'aurait su expliquer pourquoi, mais elle arrivait  facilement à parler et se dévoiler à son ainée, ce qui n'était pourtant pas dans ses habitudes. Peut être le fait qu'elles soient dans la même maison ou l'excitation de cette petite escapade la rendait plus loquace, cependant la petite brunette appréciait la compagnie de Myosotis.  
Elles marchaient ainsi durant quelques minutes, quand soudain, la sixième année s’arrêta net et sans rien dire de plus, s’engouffra sans attendre une seconde de plus dans une sorte de salle de classe en tirant Zély avec elle. Elles s'arrêtèrent quelques secondes et Zély se retrouva face à un étroit escalier sombre montant en spiral, qui ne disait rien qui vaille à la jeune demoiselle, cependant, elle n'eut pas le temps de faire part de ses réflexions à sa compagne car celle-ci les monta quatre à quatre après avoir allumé le bout de sa baguette d’un sortilège informulé. Une fois arrivée en haut des escaliers, la brunette poussa de sa main libre ce qui semblait être l’arrière d’un autre tableau et Zély la suivit bien que légèrement essoufflé.

*Qu'Est-ce que je déteste courir !* ronchonna intérieurement la petite princesse, en suivant néanmoins sa comparse.
Les deux filles débouchèrent ainsi dans un couloir quelconque. Tout en éteignant sa baguette, la sixième année se retourna pour interroger sa camarade dans un murmure:

« J’imagine que, toi non plus, tu ne sais pas du tout où on est ? »

Zély regarda autour d'elle perplexe, mais ne reconnut pas cette salle, elle allait en faire pars à Myosotis mais la sixième année se renfonça dans le couloir éclairé par la lueur de la lune qui s’infiltrait par les quelques fenêtres et la jeune demoiselle nut d'autres choix que de courir derrière elle. Une fois arriver à la même hauteur, elles continuèrent à discuter de temps à autre, et Myosotis expliqua en quelques mots à Zély qu’elle était arrivée à Poudlard un an et demi seulement auparavant. Elle lui expliqua sans vraiment entrer dans les détails qu’elle avait pris des cours à domicile. Cependant, leur petite discussion fut malheureusement interrompue par un autre bruit. Les deux Serpentard s’étaient arrêtées en même temps au beau milieu du couloir, devant une fenêtre, baignées dans la douce lumière lunaire qui leur donnait une allure quasi fantomatique. Zély écarquilla les yeux et arrêta de respirer en attendant que l'auteur ou les auteurs de ce bruit apparaissent et les punissent pour avoir désobéi au règlement et être sortis de leurs dortoirs malgré le couvre-feu dépassé depuis maintenant fort longtemps...

*Ça m'apprendra à écouter des inconnus et mon ventre... Mon Dieu, je vais me faire renvoyer avant d'avoir passé une deuxième nuit dans ce château !*

Elle tourna néanmoins la tête vers myosotis en quête de soutien moral et vit celle-ci resserre sa baguette en bois de Vigne. La jeune fille chercha la sienne mais sa langue tiqua quand elle se souvint l'avoir laissé sur sa table de nuit... Quel imbécile elle pouvait être des fois... Levant les yeux au ciel d'exaspération, la petite princesse remonta fièrement le montant prêt à faire face à leurs poursuivants. quitte à se faire prendre autant se faire renvoyer dignement...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Evelyne Snow
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Couloir

Message par : Evelyne Snow, Lun 1 Juin - 5:42


J'ai emprunté votre libre arbitre, s'il y a un problème dites le moi et j'éditerais.
J'accorde mon LA pour me faire entrer dans la pièce si besoin.




Evelyne avait un mauvais pressentiment, elle sentait qu'elle allait avoir des ennuis. D’où cette idée obstinant lui venait-elle ? Peut être du sentiment d'être surveillé, observé et suivit ? Elle pensait entendre des bruits de pas ou des chuchotements à chaque changement de couloir. Son cœur battait de plus en plus vite tandis que l’adrénaline mettait ses sens en alerte. Elle ne fit plus attention aux deux serdaigles et la distance qui les séparait fut rapidement réduite alors qu'elle traversait un couloir remplit d'ombre.

Les armures avaient un air menaçant et elle se surprit à accentuer la cadence. Oui ! La peur prenait possession d'elle petit à petit, si discrètement qu'elle ne s'en était pas rendu compte au début. C'est certainement pour cela qu'elle ne remarqua pas tout de suite que plus aucun bruit ne venait troublé cette nuit sombre. La brunette se glissa entre deux armures en retenant sa respiration. Que se passait-il ? Avait-elle perdu les deux bleus et bronzes ? Ou étaient-ils arrivés à destination ? Mais que viendraient faire deux élèves dans ce couloir sans intérêt ? Ses pensées se succédaient plus rapide les unes que les autres. Puis soudain elle les entendit de nouveau. Elle expira rassuré, elle n'était pas seule. La peur lui avait fait perdre ses moyens, elle n'avait pas été suffisamment vigilante et avait faillit se faire repérer. Mais dans un sens pourquoi continuer elle à les suivre ? Elle avait froid et envie de dormir, alors pourquoi ? Par curiosité ? Pour leur jouer un mauvais tour ? Oui c'était certainement le cas au début mais maintenant elle avait peur, seule ou presque dans les couloirs du château. Château qu'elle ne connaissait pas encore très bien. Non il vaudrait mieux pour elle qu'elle fasse demi-tour et rejoigne morphée, le tout avant de faire une mauvaise rencontre.

Résolu, elle tourna les talons et reprit les couloirs en sens inverse. Hélas tout le monde n'était pas du même avis. Deux ombres approchaient dans sa direction, silencieuses mais menaçantes. Evelyne se frotta les yeux espérant que cela ne soit qu'une simple illusion du à la fatigue. Mais non, ils étaient bien la, avançant déterminé dans sa direction. Que faire ? Rejoindre les deux aigles et les prévenir ? Ou se cacher derrière la première porte qu'elle trouverait ? Car oui, il n'y avait aucun doute dessus, la plus petite des silhouettes n'était autre que sa préfète. La lune faisait brillaient ses chevaux blond lorsqu'elle passait devant une fenêtre. Et le sort s'acharnait contre elle car vu la taille de son compagnon ça ne pouvait être qu'un adulte, un membre du personnel. Elle ne réussit pas à l'identifier, son visage restant dans l'ombre mais elle ne manqua pas de remarquer qu'il avait sa baguette en main.

Evelyne se plaqua contre le mur avant de revenir sur ses pas en tournant au coin du couloir. Elle s'était laissée surprendre et avait mis du temps à réagir, il suffisait que l'un d'entre eux ait regardé dans sa direction à ce moment la et c'était fini d'elle. Quelque soit sa décision, elle ne pouvait que fuir. De nouveau elle changea de direction dans l'idée de trouver une cachette. Elle essayait de se faire la plus silencieuse possible tout en avançant à un rythme soutenu. De couloir en couloir rien n'y faisait. Soit les portes étaient verrouillés soit il n'y avait aucune cachette correcte. Et arriva le moment ou elle rattrapa les deux tourtereaux. C'était foutu ! Alors il ne lui resta plus qu'une solution, se dévoiler. Après avoir jeter un coup d’œil dans son dos, elle s'avança au milieu du couloir dans leur direction.

- Eh ! , les héla t-elle. Écoutez, il y a Célya et un autre type qui arrive droit sur nous. Il faut qu'on dégage et fissa.

Sa voix était à peine perceptible mais l'urgence mit dans ses mots leur ferait certainement comprendre qu'ils avaient peu de temps devant eux. Son regard cherchait frénétiquement un coin ou se cacher quand elle entendit du bruit...venant droit devant eux. Aie ! Derrière il y a l'autorité et devant des inconnus qui arrivent.

- Euh...je crois qu'on va devoir se cacher dans le coin, on est encerclé ! Dit-elle en désignant du bras  la direction ou elle avait cru entendre des pas.
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Célya L. Shake, Mer 24 Juin - 5:17


HRPG:
 


Et dire que la ronde de la blondinette avait bien commencé... une heure et demi à tourner dans les couloirs sans rien remarquer de suspect. Célya était prête à retourner dans son dortoir, pensant déjà à son lit douillet qui l'attendait sagement dans la Tour de Serdaigle. Cependant, la jeune fille n'était pas encore rentrée au bercail car au détour d'un couloir, elle rencontra des élèves fuyards dont l'un était de Serdaigle. Il s'agissait d'Irissia, sa jeune joueuse de l'équipe de Quidditch. La petiote était accompagné de quelqu'un d'autre de plus grand mais la Préfète n'était pas parvenue à voir son visage à cause de la pénombre. Pour ne rien ajouter, une troisième personne suivait le duo, ce qui faisait un total de trois élèves en infraction. Une belle brochette... que Célya se devait de gronder et de renvoyer dans leur lit.

Heureusement, ou le contraire, elle ne le savait pas très bien, la blondinette rencontra un professeur alors qu'elle pensait prendre à revers les trois rebelles. Poliment, elle salua M. Winterfelt et lui expliqua la situation. Célya précisa bien qu'elle faisait sa ronde ; ne savait-on jamais ce que pouvait penser le corps enseignant sur la présence d'une Préfète dans les couloirs alors que la nuit était déjà bien avancée. La jeune fille paraissait avoir coupé le professeur de ses pensées, car il leva les yeux vers elle après plusieurs secondes d'absence. Décidant de ne pas faire de remarque sur la façon dont il avait réagi en la regardant de bas en haut, la Serdaigle haussa les épaules lorsqu'il lui demanda si les élèves étaient de sa Maison. Au final, il lui fit signe de le suivre à la poursuite des élèves en cavale.

Emboîtant le pas à Winterfelt, la bleu et bronze croisa les mains sur son ventre et observa le sandwiche emballé que l'adulte tenait dans sa main. De l'autre, il brandissait sa baguette magique. Allait-il user de magie sur les élèves ? Célya n'espérait pas. Après tout, les trois rebelles voulaient certainement braver le règlement histoire de mettre un peu de piment dans leur vie d'étudiant. Depuis le nouveau règlement instauré par Kholov, ce genre d'entreprise était risqué. Aussi la blondinette espérait pouvoir alléger la peine de ces jeunes gens... ah, qu'elle était bien trop conciliante ! Mais pour sauver des saphirs et d'autres pierres pour les autres Maisons, il n'y avait pas le choix. La présence de son professeur d'Étude des Moldus pouvait cependant être un frein... à moins qu'il ait du cœur et ne donnât qu'un blâme.

Tout à coup, alors que les deux représentants de l'autorité restaient silencieux pour écouter les bruits, un mouvement se fit apercevoir à l'autre bout d'un couloir. Des ombres se mouvaient à la lueur de la lune d'argent. Célya échangea un regard avec son enseignant et continua son chemin, le plus discrètement possible. Mais des bruits de pas assez forts se firent entendre, comme si les fugitifs savaient qu'on les suivait. La Préfète accéléra sa marche, sentant qu'ils approchaient. Il lui semblait entendre également des voix mais quant à dire à qui elles appartenaient et combien de personnes se trouvaient là... bizarrement, la jeune fille avait l'impression qu'ils étaient bien plus de trois. Ainsi donc, y avait-il une réunion secrète au milieu de la nuit ?

Alors que la Préfète et le professeur s'engageaient dans un couloir éclairé par la lune et quelques torches, des silhouettes, assez nombreuses, finissaient de s'engouffrer dans une salle de classe. Lançant un petit « Hé ! », Célya s'élança à leur suite. Fort heureusement, la porte n'avait pas été correctement fermée, elle restait légèrement entrouverte, comme si le battant avait claqué mais ne s'était pas glissé dans la fermeture. De plus, ils étaient arrivés à temps pour voir où les fugitifs s'étaient réfugiés, ils étaient donc pris au piège. Avec un sourire, la blondinette entra dans la salle, suivie de près par son Professeur. Et quelle ne fut pas leur surprise en découvrant là cinq élèves, dont trois faisant partie des aigles, les deux autres étant à Serpentard.

CLAC ! Une fois le professeur entré, la porte se referma bruyamment et... disparut.
Revenir en haut Aller en bas
Théodore Winderfelt
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Animagus : Mamba noir


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Théodore Winderfelt, Sam 11 Juil - 8:21


HRPG : Désolée pour le petit retard ><'


Ralentissant le pas pour entendre mieux ceux des élèves, Théodore fronçait légèrement les sourcils : signe qu'il était concentré. Ce genre de concentration n'était pas très bonne lorsqu'il était fatigué et qu'il avait sa baguette à la main. Il aurait pus stupefixer le premier élève qui passait par là. Pinçant légèrement ses lèvres, le professeur sursauta légèrement en entendant le cri de la préfète près de lui. « Hé ! » Qu'est ce qu'il se passait ? Sans réfléchir, le mannequin se mit à suivre son élève aveuglément. Chose qu'il ne faisait jamais d'ailleurs, suivre comme un mouton. Mais là il n'avait qu'une envie c'était de piéger les morveux pour pouvoir retourner à son appartement, manger et dormir. Seigneur qu'il avait envie de dormir !

Théodore observa Célya pénétrer dans la pièce où, semblait-il, des élèves venaient de se réfugier. Bon, un petit sermon, quelques points retirés et au lit. Entrant à son tour, son regard fit rapidement le tour des élèves présents et qu'elle ne fut pas sa surprise de reconnaître deux élèves de son ancienne maison et beaucoup de Serdaigle dont Altaïr. Le professeur envoya alors un regard à son ami qui voulait clairement dire "Sérieusement ? Qu'est ce que tu fou là ?".

Néanmoins, il n’eut pas le temps de formuler sa pensée à voix haute que, déjà, la porte se refermait derrière lui. Il n'avait pas remarqué sa disparition, il croisa alors ses bras contre son torse et se mit à fusiller les élèves de son regards émeraudes. « C'est quoi votre délire là ? Vous avez envie de passer 48h dans les cachots ou quoi ? Le directeur fait des rondes lui aussi alors arrêtez vos âneries. - Tendant le bras pour ouvrir la porte sans lâcher des yeux les gamins, Théodore rencontra... un mur. Je devrais vous coller pour vos ... - Fronçant légèrement les sourcils, s'arrêtant en plein milieu de sa phrase, le brun se retourna lentement pour se rendre à l'évidence : Il n'y avait plus de porte. Puta** c'est quoi ce bordel ? » L'ancien serpentard venait de parler dans sa langue maternelle alors qu'il étudiait rapidement la situation. Ils n'étaient pas dans la salle sur demande pourtant. Était-ce une blague ?

Poussant un soupire lassé, le jeune homme se retourna alors de nouveau vers les élèves pour lâcher tout simplement : « Ça vous amuse ? Lequel d'entre vous à fait ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
Myosotis Chrysopelea
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Myosotis Chrysopelea, Mar 14 Juil - 8:56


Myosotis s’était laissée embarquer dans cette histoire sans vraiment trop comprendre ce qui lui arrivait. Un autre groupe d’élève s’était joint à Zély et elle-même et les avait entrainées dans une salle pour fuir une préfète et un professeur. Malheureusement (ou heureusement?) pour les élèves, le professeur, qui n’était autre que Théodore Winderfelt, et la Préfète de Serdaigle, dont Myosotis ignorait le nom, s’étaient tous retrouvés dans la pièce avant que la porte se referme derrière eux. Tout en réprimandant les élèves, le professeur cherchait de la main la poignée pour rouvrir la porte. Les élèves semblèrent être aussi surpris que leur professeur lorsqu’ils virent que la porte avait disparue. Comment cela était-il possible ? Sûrement était-ce dû à la fatigue, mais la petite brunette laissa échapper un petit rire agréable à écouter entre ses lèvres rosées. Elle fut vite stoppée dans son action par Théodore qui venait de demander dans un soupire de lassitude:

« Ça vous amuse ? Lequel d'entre vous a fait ça ? »

Myosotis redevint sérieuse et se redressa lentement après avoir repris son souffle. Cette course poursuite n’avait pas été de tout repos. Ce n’était pas la première fois que des choses étranges se produisaient en présence de la Serpentard. Lorsqu’elle vivait avec sa tante et le mari de cette dernière, il arrivait fréquemment que des objets disparaissaient quelques heures, juste après que la demoiselle ait été contrariée. Il était possible que le stresse que ressentaient les autres élèves à l’idée de se faire attraper hors de leur dortoir avait été tel qu’une magie incontrôlée était responsable de cette soudaine disparition. Ne voulant pas que le jeune professeur pense à cette théorie sans doute vraie, la jeune fille prit la parole alors que ses camarades restaient tous totalement silencieux, surement rongés par la peur ou la fatigue.

« Théodo… Oups, pardon. Monsieur Winderfelt, je ne pense pas que l’un d’entre nous soit responsable de la disparition de cette porte ! Tu.. heu, vous le savez certainement, mais il se passe énormément de choses étranges dans ce château. Les escaliers bougent, alors, pourquoi les portes ne disparaitraient pas d’elles-même ? »

Sa voix chantonnante raisonnait dans la salle de classe vide. La petite brunette n’avait pas l’habitude de vouvoyer le beau et jeune professeur. Elle l’avait connu en tant qu’élève. Certes, pas très bien, mais elle avait déjà eu plusieurs discussions avec lui. Théodore devait certainement être l’un des plus jeunes professeurs de Poudlard et, aux yeux de Myosotis, il était également le plus attirant. Le regard clair et perçant de la demoiselle fixait sans ciller le visage du séduisant professeur. Il allait certainement leur demander ce qu’ils faisaient tous en dehors de leur dortoir et la brunette était prête à lui dire la vérité. Après tout, il lui était sans doute déjà arrivé de vouloir casser la croute au milieu de la nuit, n’est-ce pas ? Le visage de la Serpentard ne laissait paraitre aucune de ses émotions. Seul le petit sourire qui se dessinait au coin de ses lèvres reflétait l’amusement qu’elle éprouvait face à cette situation cocasse.
Revenir en haut Aller en bas
Leo Keats Gold
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Leo Keats Gold, Dim 4 Oct - 9:40


( Etant donné que le sujet semble abandonné depuis plusieurs mois, je me permet de le récupérer... )

Into The Walls...
Pv Amy Steiner

L’après-midi touchait à sa fin, et la plupart des élèves s'étaient rabattus vers la bibliothèque où leurs salles communes respectives, sûrement afin de se reposer un peu avant le repas qui marquerait la fin de cette journée pluvieuse. Le moment était idéal pour se promener dans les couloirs sans risquer de croiser trop de monde ... Et l'heure du rendez-vous qu'avait fixé le jeune homme était donc parfaite pour ce qu'il avait en tête.

Le matin même, lorsqu'il s'était levé et avait aperçu le temps automnale par la fenêtre du dortoir, le rouge et or s'était d'abord renfrogné et avait sentit la mauvaise humeur le gagner, déprimé à l'idée de passer encore un journée à l’intérieur du château... Heureusement pour lui, lorsqu'il était descendu déjeuner, il était arrivé au beau milieu d'une discussion animée entre un groupe de cinquième années qui se réjouissaient alors d'avoir découvert un passage secret dans l'un des couloirs du château. Le Lion s'était assis à proximité afin de glaner quelques informations... Il en avait finalement entendu assez pour être capable de trouver l'entrée du passage, et avait pris la décision d'aller l'explorer en fin d'après-midi. Trouvant que l'expérience serait tout de même plus amusante à deux, il avait donné rendez-vous à l'une de ses amies les plus anciennes, Amy. Les deux adolescents devaient se retrouver à dix-sept heures à l'emplacement supposé de l'entrée du passage secret, que Leo lui avait indiqué.

Le rouge et Or venait d'arriver sur place, et la jeune Serdaigle n'étant toujours pas arrivée, commençait dors et déjà à scruter le mur à la recherche d'un petit mécanisme quelconque...


Dernière édition par Leo Keats le Ven 3 Juin - 9:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amy Steiner
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Amy Steiner, Dim 4 Oct - 11:39


PV avec Leo Keats


Into the Walls...


Quel temps de chien. C'était tout à fait l'automne ça ; pas un soleil à l'horizon, rien que de la pluie, de la grêle, bref de quoi bien déprimer les élèves qui passaient déjà des journées suffisamment ennuyeuses pour qu'il ne soit pas nécessaire d'y rajouter la grisaille de l'Angleterre. Pourtant c'était pour une fois exactement ce dont Amy et Leo avaient besoin, afin de mener une petite expédition.

En effet, le Gryffondor avait donné rendez-vous à la jeune fille, dans un endroit reculé et supposé désert du château, après qu'il eut entendu un groupe d'étudiants parler d'un passage secret qui y serait dissimulé. Tout d'abord réticente, car le risque de se faire prendre était grand, la petite brune avait finalement accepté devant l'enthousiasme de son vieil ami, qui avait eu raison de ses derniers doutes. C'est pourquoi elle marchait à présent vers le lieu où la rencontre devait se tenir, avec malgré tout une légère boule au ventre.

Elle ne tarda pas à retrouver son camarade (elle était très satisfaite de découvrir, au fil des années, qu'elle connaissait à présent le château comme sa poche), qu'elle salua de la main, avant de froncer les sourcils en constatant qu'il examinait le mur avec un intérêt certain.

- Yop Leo ! Heu... Je suppose que c'est là que doit se trouver le passage ? demanda-t-elle avec hésitation.

Abandonnant toute forme de dignité, elle colla son oreille contre la pierre froide et commença à chercher avec le lion, palpant, sondant la surface pour dénicher son secret. Ils devaient bien avoir l'air idiots, tous les deux ; et elle espérait fortement que personne ne viendrait les déranger, sous peine de les voir passer pour deux imbéciles qui parlent aux cloisons. Mais l'excitation de la découverte animait Amy, qui avait à présent hâte de trouver l'entrée du tunnel.
Revenir en haut Aller en bas
Leo Keats Gold
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Leo Keats Gold, Dim 4 Oct - 15:08


Toujours concentré sur le mur, Leo passait ses doigts le long des petits reliefs sculptés à la recherche de la moindre aspérité... Les cinquièmes années avaient pourtant été clairs, Leo les entendait encore "Aucune magie....petit mécanisme caché sous un relief". Il commençait à s'agacer et fronçait les sourcils lorsque Amy parut enfin et s'approcha en le saluant de la main. Lui adressant un sourire en retour, il continuait à faire courir ses doigts sur le mur quand celle-ci déclara avec hésitation:

- Yop Leo ! Heu... Je suppose que c'est là que doit se trouver le passage ?

Le Rouge et Or acquiesça:

-Yep, c'est bien ici, seulement je ne trouve pas comment l'ouvrir.

La jeune serdaigle se pencha à son tour et commença à chercher l'entrée du passage secret, prêtant main forte au Gryffondor qui prit son mal en patience et se remit lui aussi à chercher....

Heureusement, ses efforts finirent tout de même par être récompensés, et il ne put retenir un soupir de soulagement lorsque sentit le mécanisme s’enclencher sous ses doigts. Un pan du mur s'enfonça un peu avant de coulisser, laissant apparaître un passage relativement étroit, mais qui s'élargissaient un peu plus loin, les deux amis pourraient d'ailleurs l'emprunter côté à côté une fois l'entrée franchie. Après s'être soigneusement assuré que personne ne pouvait le voir, Leo pénétra dans le couloir et s'avança jusqu'à l'endroit où le boyau s'écartait et où le plafond s'élevait un peu, lui permettant de redresser la tête.

Le rouge et Or sortit sa baguette et murmura rapidement un #Lumos. La lumière envahie le sombre tunnel, projetant sa clarté sur les parois où se mêlaient poussières et toiles d'araignées... Malgré l'aspect peu engageant du lieu, le jeune homme sentait peu à peu l'excitation le gagner, il adorait explorer le château, et il était ravi de voir qu'au bout de sept années passées à l'arpenter, il n'en connaissait toujours pas l'intégralité.

Se tournant vers la jeune femme qui l'accompagnait, il lui adressa un sourire amusé:

-Tu viens?
Revenir en haut Aller en bas
Amy Steiner
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Amy Steiner, Lun 5 Oct - 13:26


Soudain, Amy perçut un léger déclic, et un pan de mur entier s'écarta pour dévoiler un étroit passage, qui semblait gagner en largeur plus profondément. Peu rassurée, la jeune fille vit Leo s'engager dans le tunnel, et hésita à le suivre.

- Tu viens ?

L'amusement dans ses yeux décida la bleu et bronze. Il était hors de question qu'elle passe pour une peureuse devant son ami. Et puis, que pouvait-il bien leur arriver, de toute façon ?

- Je... J'arrive...

Ouais, malgré tout elle n'était pas spécialement enthousiaste à l'idée de s'enfoncer elle-même dans un endroit étroit et peu éclairé, malgré le #Lumos que son camarade avait formulé. Légèrement clostrophobe sur les bords, elle supportait difficilement d'être enfermée, et même si les araignées ne la dérangeaient pas, elle imaginait sans peine toutes les autres affreuses bestioles qui devaient grouiller à l'intérieur.

Prenant son courage à deux mains, la petite brune finit tout de même par emboîter le pas au Gryffondor, et sursauta lorsque l'entrée du passage se referma. Tout en priant pour que le chemin ne soit pas un cul-de-sac, où au moins qu'il y ait un bouton pour sortir, l'adolescente longea prudemment les paroies humides du corridor.

- #Lumos.

Fallait pas déc*nner quand même. Elle voulait bien vivre à fond, m'enfin elle avait tout de même quelques réserves. Si ça n'avait tenu qu'à elle, elle aurait d'ailleurs déjà envoyé un Patronus en éclaireur. Sauf que bon, elle n'avait jamais réussi à produire de Patronus corporel, et puis elle ne voulait pas faire sa trouillarde devant Leo, qui semblait bien plus sûr de lui. Alors elle se contentait d'éclairer un peu plus. Un tout petit peu. Elle n'avait pas rajouté de Maxima, c'était déjà ça.

Le début du trajet se fit silencieusement. Trop silencieusement, d'après la Serdaigle, qui était de plus en plus mal à l'aise, et commençait à manquer d'air, confinée dans cet espace beaucoup trop restreint à son goût. Elle avait l'impression que les murs se resseraient sur elle, la tête lui tournait et elle commença à hoqueter. Pfiouuuu, respire, Amy, respire. Là, ça allait déjà mieux.

- Tu pense que ça mène où ? demanda-t-elle à son ami, pour combler le vide de leur conversation.

En tout cas, elle éspérait fortement que ça ne conduisait pas dans la Forêt Interdite, autrement ils auraient probablement de gros ennuis. Elle n'osait même pas imaginer ce qui leur arriverait si Wells les dénonçaient à Kholov. Ils seraient certainement renvoyés, si un loup-garou ne les dévoraient pas avant.


Dernière édition par Amy Steiner le Mar 6 Oct - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leo Keats Gold
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Leo Keats Gold, Mar 6 Oct - 13:38


Le "- Je... J'arrive..." marmonné d'une voix peu assurée par son amie ne convainquit pas le moins du monde Leo, qui fut tout de même surpris de voir le courage avec lequel Amy pénétra dans le tunnel. Lui adressant un sourire rassurant lorsque celle-ci arriva à son niveau, il ne retint que de justesse un petit rire lorsque la bleu et bronze sursauta quand la porte du passage se referma derrière eux. Prenant les devant, Leo commençait déjà à avancer quand il entendit Amy lancer son Lumos. La lumière des deux sorts combinés projetait sur les murs leurs ombres de façon plutôt lugubre, voir presque inquiétante... Ne voulant pas que son amie soit envahie par l'angoisse, Leo ralentit l'allure afin de se retrouver à son niveau , le couloir s'était un peu élargi, et les deux adolescents pouvaient désormais marcher de front.

- Tu pense que ça mène où ?

Haussant les épaules, Leo lui répondit en souriant:

-Absolument Aucune idée, on est là pour le découvrir non?

Il comprenait que la jeune femme soit nerveuse, il est vrai que s'enfoncer dans les murs pouvait être relativement angoissant, mais le rouge et or se sentait plus excité qu'autre chose, et espérait rapidement arriver au bout, afin de découvrir où ce passage les mènerait. Le mieux serait les cuisines... Ou la réserve de nourriture... Non, plus sérieusement, n'importe où, tant qu'il ne débouchait pas dans le bureau du directeur.

Leo marcha silencieusement pendant un moment, écartant de temps à autre les toiles d'araignée qui pendaient du plafond... Il réfléchissait à l'utilité de certains passages secrets, et se demandait si celui-ci était antérieur à la grande bataille de Poudlard, ou si au contraire il n'avait pas été construit après ... Enfin bref, il était profondément plongé dans ses pensées lorsqu'il arriva au niveau du croisement. S’arrêtant un instant, il regarda à gauche et à droite, ne notant aucune différence entre les deux cotés , il se tourna ensuite vers Amy:

-Tu préfères quoi, gauche ou droite?
Revenir en haut Aller en bas
Amy Steiner
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Amy Steiner, Mer 7 Oct - 14:47


- Absolument aucune idée, on est là pour le découvrir non ?

Rassurant... Sans doute étais-ce là toute la beauté de cette expédition, mais pour Amy ce n'était qu'une source d'angoisse supplémentaire. Elle ne voyait pas trop quoi répondre à ça. En pareilles circonstances, toute personne normalement constituée aurait certainement renchérit avec joie, et le frisson de l'inconnu aurait alors lancé un débat sur leur destination. Seulement, quand on est froussarde au possible, et pas spécialement à l'aise dans l'obscurité, ce n'est pas exactement le genre de choses qu'on a envie d'entendre.

- Je suppose...

Elle ne pouvait vraiment pas avoir l'air plus confiante. Elle avait déjà suffisamment l'impression de se mentir à elle-même en se répétant que "ça irait", alors qu'elle voulait simplement tourner les talons en hurlant. La seule raison pour laquelle elle tenait bon, était la présence rassurante de son ami à ses côtés. Celui-ci avait d'ailleurs ralenti pour se retrouver à son niveau, et même si elle n'en dit rien par fierté, la jeune fille lui en était extrêmement reconnaissante.

Ce n'était pas la première fois qu'ils exploraient le château, tous les deux. C'était bien pour ça que Leo avait fait appel à elle lorsqu'il avait entendu parler du passage, malgré son courage très limité. L'expérience l'avait rendue plus stoïque, mais elle demeurait tout de même la moins forte des deux. Elle se contentait de suivre, de découvrir, et malgré tout, d'apprécier la plupart du temps. Parce que quand même, transgresser le règlement, c'était vachement cool. Et excitant. Surtout qu'habituellement, la petite brune était une élève sans histoires, qui passait le plus clair de son temps à la Bibliothèque. Enfin, officiellement. Car en fait, c'était incontestablement la Salle sur Demande qui avait sa préférance.

-Tu préfères quoi, gauche ou droite ?

La bleu et bronze sursauta. La voix de son camarade l'avait tirée de ses pensées. Malheureusement, ce n'était pas du tout pour annoncer que le bout du tunnel était en vue. Bien au contraire ; le chemin se divisait à présent en deux voies !

- Super... marmonna l'adolescente.

Comme si ce n'était pas assez compliqué pour elle jusque-là. Poudlard semblait la narguer. Et apparamment cela ne suffisait pas, puisqu'il fallait encore que ce soit elle qui décide de quel côté emprunter. Elle avait l'impression d'avoir sa vie et celle du Gryffondor entre ses mains. Et si elle se trompait ? Et si, à cause d'elle, ils fonçaient droit dans la gueule du loup ? A tous les sens du terme, on ne savait jamais à quoi s'attendre ici. Enfin, si, plus ou moins. Au pire.

- Je sais pas... Gauche ?

Non, à droite ! Heu, gauche ! Non ? Raaaah, elle n'arrivait pas à se décider ! Bon, autant rester sur ça, de toute manière elle pouvait pas franchement faire mieux, elle était pas devin non plus. N'attendant pas la réponse de Leo, puisqu'elle savait déjà qu'il risquait de la faire douter à nouveau, elle pénétra dans le boyau de gauche, et un long frisson lui parcouru l'échine lorsqu'un courant d'air l'atteint. Apparemment, ça conduisait à l'extérieur. Ou dans une salle climatisée. Attend, est-ce qu'il y avait la clim au château, au moins ? Elle avait beau avoir passé presque six ans entre ces murs, elle ignorait encore presque tout de la mystérieuse structure. Et si cela s'avérait parfois terriblement électrisant, c'était pour la plupart du temps un véritable calvaire. Car elle n'avait réussi à se déplacer dans la forteresse sans se perdre que très tard.

La jeune fille se stoppa et attendit le rouge et or. Heu, finalement, elle préférait ne pas avancer toute seule. Trop risqué. Et pas assez de cran, surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Leo Keats Gold
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Leo Keats Gold, Ven 9 Oct - 16:03


LA de Amy accordé

Devant le sursaut qui agita son amie, Leo regretta immédiatement sa question,  il avait oublié qu'Amy était nerveuse, et la jeune femme semblait anxieuse quant au choix qu'elle devait faire. Ce n'était pas sorcier, gauche ou droite, il y avait peu de chances de se tromper, parce que quelque soit son choix, rien ne les empêchait de faire demi-tour en cas de problèmes.

- Je sais pas... Gauche ?

Lui adressant un sourire encourageant, le Rouge et Or, hocha la tête et invita la jeune femme a avancer. Celle-ci, prise d'une assurance nouvelle, le dépassa rapidement et commença à s'enfoncer dans le couloir... avant de s’arrêter quelques mètres plus loin, attendant que le Gryffondor le rejoigne. Amusé par l'attitude de la Serdaigle, Leo la rejoignit rapidement, se plaçant à ses côtés tandis que cette dernière recommençait à avancer. Il sentait bien que le jeune fille n'était pas très à l'aise, et il tentait tant bien que mal de la rassurer avec de légers sourires, tentant tant bien que mal de détendre l’atmosphère, lâchant de temps à autre quelques mots:

-Je me demande bien où ce passage secret  peut mener... Je dois bien avouer que si il pouvait mener au cuisines où à la forêt, ça m'arrangerait bien..

Ils marchèrent un moment, tournant aux angles du couloirs, s’arrêtant de temps à autre, à croire que ce tunnel ne finirait jamais...
Leo commençait sérieusement à se demander où ils allaient déboucher, ils n'avaient pour l'instant, fait que monter et descendre, si bien que le rouge et or n'avait aucune idée du niveau auquel ils se trouvaient, ni même si ils étaient encore dans le château...

Alors qu'il commençait à envisager la possibilité de faire demi-tour, il aperçut un filet de lumière qui filtrait à quelques mètres. Sentant l'excitation le gagner de nouveau, Leo pressa le pas, pressé de voir où mener ce tunnel. Arrivant à proximité de la sortie, il s’arrêta, attendant qu'Amy le rejoigne:

- A toi l'honneur.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Steiner
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Amy Steiner, Sam 10 Oct - 11:37


Leo semblait amusé par son hésitation. Elle pouvait bien le comprendre, elle devait avoir l'air marrante à flipper comme ça alors que lui était parfaitement serein, voir même fébrile. Elle aurait limite pu elle-même en rire, mais vu qu'elle comprenait parfaitement ses raisons elle n'avait pas vraiment la tête à ça. Si au moins l'un des deux était content, tant mieux. Mais cela ne serait certainement pas elle. Pas avant qu'ils soient sortis de cet étroit boyau.

Malgré tout, le rouge et or aidait la jeune fille. Il la rassurait comme il pouvait, à coup de sourires et de petites phrases par ci, par là. C'était bien ce qui l'aidait à respirer. Elle aurait probablement déjà fait un malaise s'il n'avait pas été là. En même temps, s'il n'avait pas été là elle ne serait jamais venue.

- Je me demande bien où ce passage secret peut mener... Je dois bien avouer que si il pouvait mener aux cuisines où à la forêt, ça m'arrangerait bien... fit son ami.

Eh bien il risquait pas d'être déçu. Vu le courant d'air qu'elle avait senti tout à l'heure, le tunnel conduisait à l'extérieur du château. Et étrangement, la plupart des passages secrets que comptait la forteresse semblait mener soit vers la forêt interdite, soit vers Pré-au-Lard. Secrètement, Amy croisait les doigts pour que la seconde solution soit la bonne.

Pendant qu'elle divaguait et que le Gryffondor la calmait et s'extasiait, la galerie les menait en bâteau. Ils grimpaient, glissaient, tournaient, et ça s'arrêtait là. Pas l'ombre d'une sortie en vue, et la petite brune se remit à paniquer. Elle respira de nouveau difficilement, mais essaya de dissimuler son souffle irrégulier aux oreilles de Leo. Put*in, mais ce foutu chemin n'avait-il donc pas de fin ?

Le jeune homme la dépassa légèrement, et elle se replaça derrière lui. C'était certainement lâche, car si un danger arrivait, elle aurait probablement le temps de s'enfuir, alors que lui encaisserait le coup. Mais tout allait bien se passer, de toute façon, hein ?

Puis soudain, le lion s'arrêta. Que se passait-il ? Encore une double voie ? Un prof ? Un monstre ? La Serdaigle s'affolait toute seule, et certainement inutilement d'ailleurs. Mais elle ne pouvait pas s'en empêcher. Lorsqu'elle arriva de nouveau à la hauteur de son camarade, elle se sentit rassurée. Leur échappatoire ! Enfin ! Sentir le vent sur son visage ferait le plus grand bien à la bleu et bronze.

- A toi l'honneur.

Heu, wait. Elle avait dit qu'elle voulait sortir, pas se suicider. Enfin elle ne l'avait pas dit, mais ça revenait au même. En même temps, depuis le début c'était son ami qui prenait les commandes, et elle qui suivait aveuglément. Il était grand temps qu'elle aide à son tour. Et puis, après tout, ne disait-on pas "les femmes d'abord" ?

Inspirant un grand coup, Amy émergea à la lumière du jour, mettant fin à son sortilège par la même occasion. Puis elle hésita à ouvrir les yeux. Avant de se rappeler que c'était quand même vachement plus pratique pour faire un compte-rendu à Leo. Elle souleva donc une paupière. Puis presque aussitôt, la deuxième. Hebétée, la petite brune cilla avant de lâcher :

- Oh shit...

La bonne nouvelle, c'était qu'ils se trouvaient bien dehors, et que par conséquent elle avait enfin droit à son grand bol d'air frais. La mauvaise, c'était que ses craintes s'avéraient justifiées. Adieu Pré-au-Lard, bonjour les emm*rdes ! Elle en connaissait un qui allait être content.

Parce qu'ils étaient en lisière de la Forêt Interdite, et qu'elle sentait bien que son camarade allait vouloir s'aventurer plus loin.

[FIN DU RP]
Suite ici
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Lïnwe Felagünd, Dim 1 Nov - 15:46


Derrière la tapisserie ~
[PV Jacob Reeves]
[Suite à ce rp]

Avant de sortir de la salle commune, son compagnon nocturne se présenta rapidement. Il s'appelait Jacob Reeves, deuxième année à Poudlard. Il montra à Lïnwe un petit objet ensorcelé qui leur annonçait si le Directeur était dans les parages. Ce que le Felagünd espérait, c'est que l'objet en question ne soit pas un attrape-moldu et qu'il marche réellement. Il n'osa pas en demander son bon fonctionnement à son camarade, de peur que celui-ci ne se rétracte. Il écouta les dernières indications du lionceau et ils s'avancèrent ensemble dans la pénombre du château.
C'était à la fois excitant et effrayant. Se dire qu'ils pouvaient tomber sur un préfet, un professeur ou le directeur en personne... relevait de la dystopie. Sans échanger un mot, ils descendirent ainsi cinq étages en empruntant les couloirs et non les escaliers qui n'en font qu'à leur tête. Ainsi, ils étaient moins visibles. Désormais, ils s'apprêtaient à longer le premier étage du château. Ils se croyaient maître du monde ainsi, se baladant dans le château à onze ou douze ans, pendant la nuit. Ça relevait de la folie et entraîné par cette illusion de puissance et de liberté, Lïnwe commençait à imiter discrètement le concierge de l'école. D'une taille plutôt petite pour un homme, il était d'une humeur imprévisible. Tantôt crispé, tendu et froid à gueuler sur les élèves tantôt insouciant et paisible lorsqu'il traînait dans les couloirs. D'ailleurs, on ne savait pas très bien ce qu'il faisait ce monsieur là mais bon. Lïnwe se recroquevilla sur lui-même et fit mine d'engueuler l'autre Gryffondor:
- Eh bien jeune homme, on ne doit pas traîner dans les couloirs à cette heure aussi tardiv... lorsqu'un bruit insolite fit son apparition.
Lïnwe tourna brusquement la tête en arrière, à s'en tordre la nuque toute endolorie. Quelqu'un venait par ici, c'était certain ! Il tendit l'oreille et une personne parlait. Ses paroles n'étaient pas perceptibles, mais elle baragouinait quelque chose et semblait se parler qu'à elle-même. C'était une voix malicieuse, qui grinçait.
- Jacob, murmura-t-il dans un son à peine audible. Je... je crois que c'est Peeves, on dégage d'ici tout de suite !!
Ni une ni deux, le lionceau prit le couloir en face sans se poser de questions. Il voulait mettre à tout prix de la distance entre eux et cet esprit frappeur malfaisant. C'était sûrement pire de se faire trouver par lui que par un préfet-en-chef. Car en plus d'être repéré et dénoncé, ils se feraient humilier. Hop, bifurcation à droite. Il lui sembla que Jacob le suivait de près mais il ne regarda pas en arrière. Dans le dédale, il y avait un petit cloisonnement avec une tapisserie. Lïnwe décidé de s'arrêter là, c'était une bonne cachette potentielle, à moitié essoufflé. Ce petit renfoncement était parfait pour se planquer quelques minutes.
Après s'être assuré qu'il n'entendait plus de caquètements significatifs, il regarda autour de lui dans quel environnement il se trouvait. Il ne se rappelait pas d'être déjà venu par ici. Derrière lui se trouvait une tapisserie représentant des scientifiques euphoriques à l'idée d'avoir trouvé une solution à leur recherche. Ils murmuraient « C'est par là, c'est par là ! »
*Fiuuu...on l'a échappé belle...* se dit-il avant de sourire. Et ce n'était pas peu dire. Il s'assit par terre et s'appuya contre le mur de la tapisserie avant de se retrouver dans un tunnel. Il bascula en arrière derrière la tapisserie.
- Aie ! C'est quoi ça, Jacob ?


Dernière édition par Lïnwe Felagünd le Mar 24 Nov - 18:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: A la découverte des mystères du château

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 8

 A la découverte des mystères du château

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.