AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 8 sur 9
La galerie des armures
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Josephine Campbell
Gryffondor
Gryffondor

Re: La galerie des armures

Message par : Josephine Campbell, Lun 24 Juil - 16:02


Quelque chose n’allait pas. Ce n’était pas comme d’habitude. IL n’était pas comme d’habitude. A la place du sourire et du « je t’ai bien eu » qu’elle attendait, elle eu droit à tout autre chose ; un doigt. Un doigt qui vint entre eux, l’obligeant à se détacher de lui. Son regard… semble perdu, de toute évidence il y avait quelque chose qui n’allait pas. Et la boule qui venait de se former dans son ventre était en train de lui dire que cela avait un rapport avec elle.

Artemis ouvrit la bouche mais aucun mot n’en sortit, enfin, pas tout de suite. Jo baissa la tête histoire de vérifier qu’elle n’avait pas changé d’apparence. Sait on jamais… il y avait peut être du polynectar dans le jus de citrouille qu’elle avait bu un peu plus tôt dans la journée ? Non c’était bien elle. Il s’agissait bien de ses mains et de ses bras. Elle commençait à paniquer, que se passait-il ? Et pourquoi faisait-il cette tête là ?

- Josephine ... que ... pourquoi ? Je veux dire ... je ne comprends pas, ça veut dire quoi ce baiser ?

Sans vraiment savoir pourquoi, elle n'avait pas aimé sa façon de prononcer son prénom. Il y manquait quelque chose. Jo se recula un peu, histoire de pouvoir le voir dans son ensemble. Peut être qu’elle aurait un semblant d’explication à son comportement. Elle se mit à rire. Un rire nerveux… trahissant la panique qui commençait à l’envahir.

- Artemis enfin… ça ne me fait pas rire…

Lui aussi n’avait pas l’air de plaisanter… Son égarement avait l’air vraiment sincère. Elle essaya de se calmer…

- Nous deux… On est… Des baisers, on s’en fait à chaque fois qu’on se voit.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: La galerie des armures

Message par : Artemis Lhow, Lun 24 Juil - 16:20


Elle semble aussi troublée que moi, mais sans doute pas pour les même raisons. Ses propos confirment mes craintes, elle ne comprends pas ma réaction, comme je ne comprends pas la sienne. Un petit rire nerveux vient trahir son anxiété, elle semble au bord des larmes et je ne comprends pas pourquoi ni comment...

C'est une énorme blague c'est ça ? J'ai pris un sortilège de confusion dans la face ... ou elle peut-être ? Ou alors elle me prends pour quelqu'un d'autre ou elle a bu tout simplement ? A moins que ne soit moi qui ait bu et que ma mémoire ne soit défaillante ? Non. Je ne bois que très rarement et jamais avec excès. Mais alors quoi ? Pourquoi, que veux dire cette réaction ? Que veux dire cette peur que je sens dans sa voix ?

« Nous deux… On est… Des baisers, on s’en fait à chaque fois qu’on se voit. »

Bouche bée, j'accuse le coup. Mais ... qu'est-ce qu'elle raconte ?! Attends je m'en souviendrais quand même si j'avais pour habitude de l'embrasser tous les quatre doigts non ? Et puis il veux dire quoi ce "à chaque fois" ? Si mes souvenirs sont bons, nous nous sommes vu tout au plus deux ou trois fois. Au bar, au parc de Pré-au-Lard et à sa fête d'anniversaire. D'ailleurs sa fête d'anniversaire je ... je faisais quoi là-bas ?

« Josephine, je pense qu'il y a confusion quelque part ... j'ai l'impression d'avoir sauté un ou deux épisodes là ... si ce n'est plus d'ailleurs. Tu dit qu'on s'embrasse à chaque fois mais ... quelles fois ? »

Incompréhension, stupeur et tristesse ... si les deux premiers sont pour moi, le dernier semble lui être destiné ...

Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La galerie des armures

Message par : Josephine Campbell, Lun 24 Juil - 17:25


Les larmes commençaient à monter. Elles n’étaient pas loin, prêtes à sortir à tout moment. Il en fallait beaucoup pour la faire pleurer, Jo était quelqu’un d’assez coriace habituellement. Artemis, y était arrivé déjà une fois. Et là il s’apprêtait à réitérer l’exploit, mais le plus étrange dans cette histoire c’est qu’il n’avait pas l’air de le faire exprès…

- Josephine, je pense qu'il y a confusion quelque part ... j'ai l'impression d'avoir sauté un ou deux épisodes là ... si ce n'est plus d'ailleurs. Tu dis qu'on s'embrasse à chaque fois mais ... quelles fois ?

Il avait raté un ou deux épisodes ? Et elle alors ? Elle avait raté plusieurs saisons.

Même s’il pesait ses mots et essayait de ne pas se montrer blessant, elle ne supportait pas la façon dont il lui parlait. Il n’avait jamais été comme cela auparavant. Jamais aussi distant. Cela n’avait jamais été aussi vide de sentiment.

- Quelles fois ?... Mais bon sang Artemis qu’est ce qu’il t’arrive ? Le parc… mon anniversaire et toutes les fois où je suis venue chez toi ! Et pourquoi tu m'appelles par mon prénom tout à coup? J'ai fait quelque chose de mal?

Elle tapa rageusement du pied quand une larme tomba le long de sa joue.

*La garce, elle n’avait pas l’autorisation de sortir celle là !*

Dans son mouvement brusque, elle fit tomber son carnet à dessin qui s’ouvrit et laissa s’échapper des dizaines de papillons d’origami. Ils se mirent à voler autour d’eux un petit moment puis s’éparpillèrent dans la galerie des armures. Jo ferma les yeux et prit une grande inspiration. Lorsqu’elle les rouvrit elle plongea son regard dans celui du jeune homme.

- Tu te souviens la promesse que tu m’avais faite ce soir là? Tu m’avais dit que jamais plu je n’aurais à craindre que tu me ne délaisses, que jamais plus tu ne me laisserais seule et que jamais plu tu serais loin de moi.

Une petite pause pour essayer de contenir toute la peine qu’il était en train de lui faire.

- Est-ce que tu t’en souviens ? Ou alors… tu as dis cela comme ça…

Heureusement il n'y avait personne dans les parages. On entendait seulement le bruits des battements d'ailes de papillons.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: La galerie des armures

Message par : Artemis Lhow, Lun 24 Juil - 18:07


Une larme roule sur sa joue tandis qu'elle m'expose une vie qui ne semble pas être la mienne. Je ne comprends rien et n'ai aucun moyen de l'aider... si j'ajoute un mot, elle s'effondre, si je ne fait rien, elle s'effondre ... et faire semblant n'est pas dans mes habitudes.

La tête me tourne, je ne comprends plus rien, mais il faut que je fasse quelque chose. Ses yeux sondent les miens et je ne vois qu'une seule issue. Elle me parle de choses qu'elle seule semble avoir vécue. J'ai besoin de réponses.

Sans rien dire, ni comment, ni pourquoi, je fais Symfonia et, sitôt posée sur son front, informule doucement « Oubliette ... »

A travers son esprit et son histoire je m'infiltre doucement. Remontant de ses souvenirs les plus récents à ses souvenirs les plus anciens. Je croise mon image à plusieurs reprises et reste bouche bée devant ce que je vois. Elle et moi dans les bras l'un de l'autre, elle et moi couché dans un même lit, elle et moi nous tenant par la main ...

Mes genoux fléchissent et je touche terre. Je ne comprends plus rien ... soit on m'a effacé une partie de mes souvenirs, soit on lui en a implanté de nouveaux, mais dans les deux cas, quel est le but recherché ? Détruire ainsi le cœur d'une jeune fille est une monstruosité et si cet acte a été fait dans le seul but de m'atteindre, le coupable allait le regretter.

Reprenant constance, je me saisi de chaque souvenir, de chaque bride d'information qu'elle a en sa mémoire me concernant et m’attelle a les effacer un à un. Ne laissant plus dans sa mémoire que notre première rencontre au Bar. Je vérifie une dernière fois que rien ne m'a échappé et libère son esprit de mon étreinte.

Je reviens à moi, replace Symfonia dans la poche de ma cape et n'ai que le temps de tendre les bras avant que la demoiselle ne s'effondre, épuisée. Une autre larme coule sur sa joue, mais celle-ci ne lui appartiens pas. Mer**... reprends contenance mon vieux !!

« Josephine, tout va bien ? »

Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La galerie des armures

Message par : Josephine Campbell, Lun 24 Juil - 21:32


La mélodie d'Arty-Choubidou©
ça aura commencé avec cette musique, ça se terminera aussi avec elle


Lorsque le jeune homme posa sa baguette sur son front, Jo eu un mouvement de recul. Pour la toute première fois, Artemis lui faisait peur. Mais elle n’eu pas le temps de réagir qu’il lui lança le sortilège d’Oubliette.

C’était comme si une vague de froid se répandait peu à peu dans sa tête en même temps qu’il plongeait dans ses souvenirs. Le froid se propageait si vite et si fort que cela lui faisait presque mal. Toute résistance était veine. Au contraire, elle avait l’impression de lui faciliter la tache.

Juste avant l’avortement irrévocable de leurs souvenirs en commun, et dans un dernier élan de désespoir peut être, Jo agrippa le poignet d’Artemis sur lequel était accroché le bracelet qu’elle lui avait acheté. Elle posa son regard dessus, contemplant ainsi une des dernières reliques de leur histoire.

A quelque mètre d’eux, le petit nuage de papillons de papier cessa de voler et tomba sur le rebord d’une fenêtre ouverte. Un à un, les petits messagers furent privés de la vie qu’on leur avait donné. Leur raison de vivre venait de disparaitre. Comme les souvenirs de Jo, ils furent balayés  et emportés au loin d’un simple coup de vent. La douce mélodie qui berçait son cœur depuis qu’elle l’avait rencontré prit fin et s’évapora dans un mélancolique mais sublime decrescendo.


Butterfly:
 



La Gryffondor sentit soudainement un immense vide et grande fatigue l’envahir. C’était comme si elle venait de mener un combat… un combat contre quelqu’un de très coriace. Ses jambes se mirent à trembler puis ne supportant plus son poids, fléchirent. Ses yeux s’étaient fermés, incapables de supporter ce trop plein de lumière et de... rien.

Une voix s’adressait à elle. Elle était loin. Puis elle se mit à raisonner de plus en plus fort.

Jo finit par ouvrir ses yeux. Difficilement.

Non, elle n’allait pas bien. Elle sentait un vide en elle. Un vide qui la rendait nauséeuse.

Penché au dessus d’elle, il y avait Artemis, les joues parsemées de larmes. Machinalement, elle passa sa main sur la joue du jeune homme pour les chasser puis une fois que cela fut fait, elle regarda sur ses doigts les traces humides qu’elles avaient laissées.

Mais qu’est ce qui venait de se passer ?

Son regard se posa alors dans celui du jeune homme à la recherche d’une explication.

Lorsqu’elle ouvrit la bouche, aucun mot ne put sortir. Elle dut même se redresser en vitesse et courir vers la fenêtre la plus proche pour évacuer ce que son estomac ne supportait plus (en espérant juste qu’il n’y ait personne en bas !). Entre deux soubresauts, elle réussit tout de même à articuler quelque mots.

- Merlin Artemis, qu’est ce qu’il s’est passé ?... Tu m’as fait avaler du tartare de dragon ou quoi ?... Si c’est ça…Tu peux toujours courir, jamais je ne te mettrais en remercîment sur le premier livre que j’aurais illustré… Bouhhh j’ai envie de mourir…
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: La galerie des armures

Message par : Artemis Lhow, Ven 28 Juil - 14:33


Alors qu'elle ouvre les yeux, sa main caresse ma joue pour en chasser les quelques larmes qui y roulent encore. Pourquoi je pleure ... j'ai l'impression qu'une partie de ma vie m'a été volée. D'où venaient ses souvenirs ancrés en elle ? Se les étaient elles crées seules, quelqu'un les avaient-ils implantés en elle ou était-ce chez moi ... chez moi qu'ils avaient étés effacés ?

Sans crier garde, la voilà qui se redresse à toute vitesse et qui court vers la fenêtre avant de s'y pencher pour lâcher le surplus. Entre deux remontées acides, elle parviens à lâcher quelques mots et m'arrache malgré moi un sourire.

« Merlin Artemis, qu’est ce qu’il s’est passé ?... Tu m’as fait avaler du tartare de dragon ou quoi ?... Si c’est ça…Tu peux toujours courir, jamais je ne te mettrais en remercîment sur le premier livre que j’aurais illustré… Bouhhh j’ai envie de mourir… »

Du tartare de dragon ? En remerciement sur un livre ? Elle a tout oublié... et c'est sans doute mieux ainsi... j'aurai moi même préféré ne jamais savoir. Mais ses souvenirs qui n'étaient plus les miens ont reprit place de manière insidieuse en mon esprit et je ferai tout. Tout pour en retrouver le coupable.

« Tu as fais un malaise, je ne pensais pas être hideux au point que tu tournes de l’œil à ma vue, mais je comprends ... »

Un sourire taquin aux coins des lèvres, j'essaie de noyer le poisson.

« Tu devrais peut-être passé à l'infirmerie Josephine, tes nausées peuvent être bénignes, ou pas ... »

Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La galerie des armures

Message par : Josephine Campbell, Sam 29 Juil - 14:03


Ça commençait à se calmer… Ses nausées se dissipaient peu à peu. L’air frais du dehors y était surement pour quelque chose. Elle se redressa un peu, toujours face à la fenêtre, attendant de voir si elle pouvait reprendre une position normale sans craindre de remettre le couvert…

Elle ne s’empêcher de rire lorsqu’Artemis lui dit qu’elle avait fait un malaise de sa faute. Lui, laid ? En voila donc une bonne. Il avait plutôt un physique à faire tomber les filles comme des mouches à cause de son joli petit minois pas à cause de sa laideur…
Une fois assurée qu’elle pouvait se remettre en position debout sans risque, elle se détacha de la fenêtre et se retourna vers l’Auror.

- Tu devrais peut-être passé à l'infirmerie Josephine, tes nausées peuvent être bénignes, ou pas ...

L’infirmerie… elle n’en avait pas envie. Elle n’aimait pas cet endroit. Elle ne doutait pas du personnel soignant loin de là, mais elle n’avait jamais raffolé de ce lieu. Elle y avait déjà emmené Ellana auparavant, et elle ne s’y était pas sentie très à l’aise. L’odeur de vieilles plantes séchées seule posait un problème.

C’était peut être tout simplement un malaise dû à la fatigue, rien de plus ! Un dodo et hop, on en parlerait plus… Tout ça à cause de son devoir d’histoire à la noix pour lequel elle avait veillé et qu’elle ne retrouvait plus d’ailleurs…

*Oh mais dis voir, c’est quoi cette feuille qui traîne par terre près de ton carnet à dessin ?*


Jo se pencha pour ramasser le tout, puis reporta toute son attention vers Artemis.

*Ah oui l’infirmerie… Ben tu dis non !*

- D’accord.


*Quoi ??!*

- Tu as raison, on ne sait jamais… Toi, tu vas continuer ta ronde ?
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: La galerie des armures

Message par : Artemis Lhow, Lun 31 Juil - 5:48


Elle semble reprendre des couleurs et s’éloigne doucement de la fenêtre. Son regard affiche une claire désapprobation vis-à-vis de ma proposition. Pourtant, l'infirmerie me semble être le meilleure endroit vue son état. Un effacement de mémoire n'est jamais agréable ... j'ouvre la bouche, prêt à insister sur l'importance de se faire examiner lorsqu'elle acquiesce sans broncher.

Je hausse un sourcil sous la surprise, mais lui sourie gentiment. C'est plus raisonnable ... elle doit penser être fatigué ou avoir avalé quelque chose qui n'était pas très frais, mais les raisons de son malaise sont tout autre et je ne peux lui en parler sans avouer avoir fouiller en elle pour comprendre. Alors je fais comme si, comme si je ne savais rien et que tout allais bien.

« Oui ! J'ai encore quelques heures à passer ici alors ... j'espère juste ne provoquer de malaise chez personne d'autre ! J'éclate d'un grand rire qui sonne faux, et continue sans attendre amorçant mon dépars. Je dois te laisser, passe à l'infirmerie nous nous reverrons sans doute plus tard ! Bonne journée Joséphine !! »

Même à mes yeux, mon comportement est étrange. Même à mes yeux, mon expression aurait semblé troublée. Mais je ne lui laisse pas le temps de s’inquiéter pour moi, elle à bien assez à faire pour elle... Je me retourne en un claquement de cape et file à travers les couloirs, laissant derrière moi la jeune fille et ses papillons ... en lambeaux.

Artemis quitte les lieux. Merci pour ce RP Josephine, j'espère en avoir de plus gais par la suite avec toi !! :*

Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La galerie des armures

Message par : Josephine Campbell, Lun 31 Juil - 15:09


Le comportement d’Artemis était étrange. Elle le connaissait très peu, mais inutile de sortir de Poudlard pour voir qu’il lui cachait quelque chose et qu’il semblait préoccupé. D’autant plus que quelque minutes plus tôt elle l’avait vu pleurer ! Elle allait lui demander ce qu’il lui arrivait lorsqu’il lui tourna le dos et s’empressa de la saluer et de s’éloigner. Les Aurors et leurs secrets…

*Les hommes et leurs secrets…*

Elle fronça le nez lorsqu’elle l’entendit l’appeler par son prénom… Ils n’étaient pas intimes, ni ce qu’on pouvait appeler des amis très proches mais elle ne pouvait s’empêcher de penser que ce n’était pas joli dans sa bouche. Elle aurait préféré qu’il l’appelle Jo, comme ses proches… Mais ils ne l’étaient pas… Bref ! Etrange tout ça…

*Le plus étrange dans toute cette histoire c’est que ce fichu devoir d’histoire de la magie a décidé de réapparaître une fois toutes tes affaires étalées sur le sol ! Ça c’est bizarre !!*

Jo regarda Artemis s’éloigner sans broncher. Elle espérait le revoir bientôt. Et en meilleur forme cette fois. Peut être qu’il pourrait lui expliqué ce qu’il s’était passé, pourquoi il avait un comportement aussi bizarre.

* Et toi, t‘as pas dit que t’irais à l’infirmerie ?*


Ah oui ! Jo glissa son carnet à dessin dans son sac et se dirigea lentement mais surement vers l’endroit qu’elle détestait le plus dans ce château.

C’est qu’il avait une grande force de persuasion cet Arty.

FIN du RP


HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azura Davos
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La galerie des armures

Message par : Azura Davos, Jeu 3 Aoû - 22:40


RP avec Geriel Lindemann


*Quelle misère cette journée !*
Une de plus à rajouter à la longue liste des "il ne s'est rien passé aujourd'hui, j'ai clairement perdu mon temps" et ça m'é-ne-rve ! On est dans une école de sorciers et pourtant tout le monde se contente de rester assis à un bureau pendant 8 heures à écouter quelqu'un d'autre parler de trucs qui de toute façon ont peu de chances de nous servir réellement dans notre vie. Tant de possibilités au bout de leur baguette et eux ils préfèrent gratter du papier. Wahou. Palpitant.

Quand je pense que je pourrais être ailleurs. Je pourrais être dehors, à explorer la forêt interdite, ou plonger dans le lac à la recherche d'un trésor enfuit. Je pourrais être dans un village abandonné, cherchant dans un manoir des manuscrits anciens pleins de mystères. Je pourrais être dans une taverne, à discuter avec un aventurier. Mais non, je suis à l'école et j'ai 4 rédactions barbantes au possible à faire pour demain. La déception.

Je me fais bousculée par un groupe de 4èmes années qui sortait d'une classe.
Il va bientôt y avoir foule dans le couloir et si je ne veux pas me faire écraser mieux vaut se mettre sur le côté. Je marche rapidement jusqu'à un embranchement et me plaque contre un mur, me faisant le plus petite possible en me collant à une armure debout à mes côtés.
La foule arrive. Elle passe d'une salle de classe ennuyeuse à une autre salle de classe ennuyeuse. Le clame revient. Enfin tranquille !

Je reste un moment comme ça, collée au mur, cachée derrière une armure. Je me décide sur un coup de tête : je sèche les cours ! Nah ! Je ne vais quand même pas passer ma vie à ne rien faire, ou même pire, à m'ennuyer !
Je dresse une liste mentale des choses que j'aimerais faire pendant mon heure de liberté à venir.
*Explorer, interroger les tableaux, trouver un artefact mystérieux, ...*
Tout en murmurant et en comptant sur mes doigts je sors enfin de mon abri.
*Aller voir Cassie -ah non ce rat de bibliothèque sera en cours, elle... -*
Me voilà au milieu du couloir, toujours la tête baissée dans mes réflexions.
Revenir en haut Aller en bas
Geriel Lindemann
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La galerie des armures

Message par : Geriel Lindemann, Ven 4 Aoû - 0:50


La jeune Gryffondor ne l'avait à l'évidence pas remarqué, il s'était caché au fond de la pièce, l'arrivée de la première année l'avait forcé à arrêter ses répétitions de sorts.
Il observait à présent la fille qui s'était collée contre un mur pendant un petit moment, il se dit alors qu'elle devait être en première année, avec son air quelque peu ahuri et sa petite taille.
Ni une ni deux, il en fit une victime parfaite pour un de ses sorts qu'il voulait absolument jeter en cours pour humilier l'un de ses camarades.

Sans un bruit, il prit fermement sa baguette en main, puis, accompagné d'un geste plus ou moins maîtrisé, il s'exclama :

Rictusempra !

Sans crier gare, il s'écarta de sa cachette pour voir l'effet de son sort sur la fille, un malicieux sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Azura Davos
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La galerie des armures

Message par : Azura Davos, Ven 4 Aoû - 10:24


J'étais persuadée que j'étais seule dans la galerie.

Monumentale erreur.

Je ne réalise ce qui m'arrive que trop tard. Je suis projetée en arrière et comme je ne suis pas de composition très costaude j'ai l'impression de m'être prise un boulet de canon et de m'envoler avec. Je finis ma course contre une armure qui tombe sur le sol en même temps que moi.

Les oreilles qui sifflent, les genoux écorchés, un tiraillement douloureux dans les os, la tête qui tourne et un mal de ventre carabiné. Je suis totalement sonnée ! J'essaie péniblement de me relever, soulevant au passage des parties d'armures qui m'étaient atterries dessus. J'aurais bien voulu réfléchir et analyser la situation calmement mais le bourdonnement sourd qui résonne m'en empêche.

Soudainement la douleur dans mon ventre se transforme en une sensation de chatouilles. Puis les chatouillis deviennent des spasmes que je n'arrive pas à contrôler. Je les sens monter, gagner en puissance, tandis qu'ils me tordent le ventre. Comme je n'arrive pas à les retenir je finis par les laisser m'échapper.

"ah aha aHA AHAHA AHAHAHA !"

Un fou rire incontrôlable me prend aux tripes ! Moi qui m'étais péniblement remise sur mes pieds je me retrouve pliée en doux, les deux bras croisés sur mon ventre qui se soulève de plus en plus fort. L'hilarité dans laquelle je me retrouve me fait monter des larmes de rire aux yeux et me fait crisper les muscles de mes joues à force de trop sourire !

Ça en arrive à un point tel que je finis par tomber à genoux, me tenant toujours le ventre, tordue de rire.
À travers les rideaux de larmes qui me brouillent désormais la vue j’aperçois une silhouette un peu plus loi dans le couloir. Un garçon ? Il est là depuis combien de temps ?
Alors je ne prétends pas être Sherlock Holmes (pourtant j'aimerais bien !) mais même dans mon état je parviens à faire les connexions dans ma tête : un sortilège. On m'a lancé un sort et la seule autre personne dans les environs est cette personne devant moi qui me regarde avec un sourire amusé.

Mon corps commence à devenir vraiment douloureux, d'ici peu ça deviendra bientôt insoutenable. Je me force à détacher une de mes mains de mon ventre et me saisis de ma baguette.
Heureusement que la formule est simple !
J'essaie désespérément de la pointer vers moi, mais mon corps est secoué dans tous les sens par le fou rire. Mes mains pourraient bien souffrir de la maladie de Parkinson que ça serait plus facile encore !
Je dois m'y reprendre à 3 fois avant de réussir à prononcer la formule correctement, sans être coupée par un rire ou mal prononcer à cause d'un spasme. Après m'être mordu la langue au moins autant de fois j'arrive laborieusement à dire :

Finite incantatem

La libération. Je ne me suis jamais sentie aussi bien de toute ma vie. Tous les muscles de mon corps se détendent progressivement, me procurant une sorte de sentiment de plénitude, de relaxation. En même temps après avoir été tendus à outrance comme des arcs, ce n'est pas très difficile de se sentir mieux ! J'ai le souffle court et les larmes aux yeux. Toujours à genoux sur le sol, inspirant et soupirant à grandes bouffées.
Je n'attends pas d'être tout à fait calmée pour me ressaisir. Maintenant que je suis de nouveau en pleine possession de mes moyens, ça va barder !

Je me relève tout en essuyant mon visage et je lance à la personne présente avec moi : "HEY ! Si tu veux t'amuser à lancer des sorts fait le sur des sujets CONSENTANTS !" puis je fais un grand geste de la main pour désigner les armures alignées tout le long du couloir "Ou alors vise un de ces machins- !"
Revenir en haut Aller en bas
Geriel Lindemann
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La galerie des armures

Message par : Geriel Lindemann, Ven 4 Aoû - 16:30


Son sourire s'était crispé, la violence du sort n'était pas vraiment prévue, sur sa liste c'était marqué "fait rire", pas "projette à 20 mètres".
à la fois content et inquiet, il avait regardé la petite se tortiller dans tous les sens, sans bouger, il s'apprêtait à aller l'aider quand elle lui hurla dessus.

"HEY ! Si tu veux t'amuser à lancer des sorts fait le sur des sujets CONSENTANTS !"

Mais qu'est-ce qu'elle a cette petite hargneuse ?

"Ou alors vise un de ces machins- !"

Mais, enfin, pourquoi elle crie cette chiarde ?

Je vais lui faire ravaler sa sale face de nabot, se dit-il.

Eh ! Qu'est-ce que t'as la naine ? J'ai pas fait exprès, ok ?!


Il plissa les yeux pour observer l'état de la gamine, il vit alors l'insigne Gryffondor à sa robe de sorcière.

Oh non, encore une de ses gamines de Gryffondor avec un sens de la réalité aussi tranchant qu'un couteau à beurre. Il soupira intérieurement ; cette histoire n'était pas prête d'être finie.
Revenir en haut Aller en bas
Azura Davos
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La galerie des armures

Message par : Azura Davos, Sam 5 Aoû - 17:29


Le corps toujours un peu douloureux, j'essaie de me calmer sérieusement.

"Eh ! Qu'est-ce que t'as la naine ? J'ai pas fait exprès, ok ?!"

Je rêve où il se vexe parce que je ne suis pas contente de ce qui vient de se passer ?

"Pas fait exprès, hein ! Je veux bien passer l'éponge sur le fait que tu m'aies lancé un sort mais me prendre pour une idiote : non merci !"
Je remets ma cape correctement sur mes épaules. "C'est bon hein, je peux comprendre, c'est le genre de truc que je suis parfaitement capable de faire moi aussi, alors pas besoin de chercher une excuse à coup de "j'ai pas fait exprès", te donne pas cette peine !"

Tout en dégageant une mèche de cheveux de devant mes yeux, je regarde bas en haut le garçon devant lequel je me suis plantée. Des cheveux d'un blond presque blanc, des yeux d'une couleur un peu indéterminée entre le brun et le vert. Un air pas commode sur le visage et un uniforme de Serpentard.

Je pense tout de suite à Elhiya ! Si ça se trouve ils se connaissent ? Quoique... probablement pas, il doit y avoir des centaines d'élèves dans chaque maison, impossible que tout le monde connaisse tout le monde. Bah peu importe de toute manière, ce n'est pas comme si c'était important.
Il n'empêche qu'avec un Serpentard j'avais quand même moins de chance d'avoir des ennuis dus au fait que je sèche les cours en ce moment-même.
Enfin à part se recevoir un sort "lancé-sans-faire-exprès-ouais-c'est-ça-mon-oeil", de toute évidence.

Du coup, journée foutue pour journée foutue, autant tenter le coup : "T'en as d'autres des sortilèges rigolos comme ça ? À lancer sans faire exprès, bien évidemment. Enfin on se comprend..."

J'ajoute quand même, en me frottant le ventre, "Celui-là il est pas mal, mais franchement mieux vaut l'utiliser avec parcimonie. Quand ça dure trop longtemps ça fait vraiment très mal." Sourire en coin. "Lancé furtivement sur quelqu'un en plein milieu d'un cours par contre... ça peut avoir un effet très sympathique ! Et puis de cette façon, y a sans doute même moyen de faire perdre des points à certains, héhéhé"
Revenir en haut Aller en bas
Geriel Lindemann
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La galerie des armures

Message par : Geriel Lindemann, Lun 28 Aoû - 20:22


Après un long temps d'absence, me revoici !

S'attendant à recevoir une déferlante de remontrances, il avait plissé les yeux d'un air étrange. Il avait déjà commencé à cerner le comportement de la gamine.

"Pas fait exprès, hein ! Je veux bien passer l'éponge sur le fait que tu m'aies lancé un sort mais me prendre pour une idiote : non merci !

Il hocha la tête d'un air compréhensif et plein de bonne volonté. Il n'écoutait qu'à moitié le flot incessant de paroles de la gamine, qui, soit dit en passant, parlait à une fréquence un peu trop haute à son goût. Il se mit à penser sur le coup qu'essayer de tout écouter lui ferait exploser la tête.

C'est bon hein, je peux comprendre, c'est le genre de truc que je suis parfaitement capable de faire moi aussi, alors pas besoin de chercher une excuse à coup de "j'ai pas fait exprès", te donne pas cette peine !"


C'est qu'elle a le sang chaud la peutiote, c'est le genre de tempérament qui s'arrange pas avec l'âge...

"T'en as d'autres des sortilèges rigolos comme ça ? À lancer sans faire exprès, bien évidemment. Enfin on se comprend...
Celui-là il est pas mal, mais franchement mieux vaut l'utiliser avec parcimonie. Quand ça dure trop longtemps ça fait vraiment très mal.
Lancé furtivement sur quelqu'un en plein milieu d'un cours par contre... ça peut avoir un effet très sympathique ! Et puis de cette façon, y a sans doute même moyen de faire perdre des points à certains, héhéhé"


Elle en avait plus dans le ciboulot qu'elle en avant l'air, la naine.

"Aha, pourquoi crois-tu que je m'entraîne à faire ce sort ? Une gaffe ou une blague d'un prof qui fait un bide, et hop ! Rictusempra ! Avec ça, c'est les points en moins assurés ! C'est même possible d'avoir une retenue."

Il réfléchit un instant, bombant le torse.

"Et bien sûr que j'en ai d'autres des sorts comme ça ! Celui là n'en est qu'un tout petit exemple !"

Il sourit à son tour, pris d'un très léger tout à fait infime sentiment de culpabilité.

"Je suis désolé pour le sort, j'y suis allé un peu fort, je le maîtrise pas encore très bien, mon nom c'est Geriel, et toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Azura Davos
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La galerie des armures

Message par : Azura Davos, Mar 29 Aoû - 13:59


HRP:
 

Entendre le Serpentard dire qu'il avait d'autres sorts en réserve me fit jeter tous mes débuts de projets à la poubelle. Changement de plan radical ! Plutôt que de vagabonder dans le château afin de trouver quelque chose d'intéressant à faire, là au moins j'avais déjà tout à portée de main et un acolyte !

Il n'y a rien de mieux que d'avoir un ou une partenaire d'aventure. Déjà parce que de cette façon on a quelqu'un pour nous servir de support mais aussi de témoin ! Plus les évènements sont extraordinaires et plus on a besoin de témoins, sinon les gens pensent que tu mens. C'est triste tout de même ! Bon, là on ne va pas partir en expédition en Afrique, mais quand même, le fait qu'on soit deux est nettement plus drôle et pratique.

Sans perdre plus de temps en excuses et explications, j'enchaine :
- Moi c'est Azura. Fais voir ce que tu as d'autre en réserve !

Si il y a des sortilèges que je ne connais pas encore je pourrais les utiliser la prochaine fois que je verrais Elhiya et qu'on s'amusera à embêter les sportifs héhéhé
Et puis même, c'est toujours sympa d'avoir plusieurs cordes à son arc. Étant en première année, je connais essentiellement des sorts de base. Alors je sais que le meilleur moyen de remédier à ce problème est d'ouvrir un foutu bouquin et d'étudier mais ... rien que d'y penser j'en baille d'ennui. Donc c'est hors de question. Alors qu'ici, avec un plus âgé, je vais sûrement en apprendre deux en trois de manière bien plus fun qu'en salle de classe. Y paraît qu'on apprend toujours mieux en s'amusant, bah je confirme !

Le Rictusempra c'est encore gentil comme sort. Je me demande vraiment de quel genre sont les autres. Par pure précaution je préfère énoncer mes conditions avant d'aller plus loin.
- Pour les pas trop dangereux on les essaiera sur moi, mais pour les autres on trouvera une autre victime. Deal ? Je lui tends la main, paume ouverte dirigée vers le haut, comme pour un "top-là".
Ça devrait pas être trop difficile de trouver un cobaye. À quelques pas d'ici il y a les escaliers et comme ils n'arrêtent pas de bouger constamment, il y a toujours des gens qui se retrouvent plus ou moins coincés sur une passerelle en attendant que les marches se redirigent vers l'endroit où ils veulent aller. Conclusion : jeter un sort discrètement dans ces conditions ne devrait pas être bien compliqué. Et en plus ce sera facile de ne pas se faire repérer !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La galerie des armures

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 8 sur 9

 La galerie des armures

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.