AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 9 sur 11
Dans des escaliers délabrés
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
Peter McKinnon
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard

Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Peter McKinnon, Ven 31 Mar 2017 - 17:39


Les elfes de maison étaient probablement les créatures les plus étranges du monde magique. Peter était totalement étranger à ce sentiment de toujours avoir quelqu'un à servir. Lui, il aspirait juste à un boulot calme et à hiérarchie limité lorsqu'il sortirait de Poudlard quelques mois plus tard. Enfin, si cet elfe était tombé sur lui, il y avait bien une raison. Avec les visions qui avaient commencé à le harceler depuis sa septième année d'étude, le vert et argent avait commencé à développer une certaine conception du destin. Maintenant, Ralf était là, il allait devoir s'en occuper. S'il avait été plus méchant, un peu plus tôt dans la soirée, peut-être l'elfe aurait-il été courtiser quelqu'un d'autre, après tout ...

Heureusement pour lui, une autre personne était entré dans sa vie. Merry n'était pas seulement douce et gentille, en plus elle savait y faire avec les elfes. Elle avait passé sa vie à être servie, compte tenu de sa naissance dans une famille sorcière aisée. Elle avait tout de suite proposé d'aider Peter à assumer cette nouvelle responsabilité, et c'était pour le mieux ! Autant le fait d'avoir un serviteur risquait de vite plaire au jeune préfet, autant les elfes avaient un langage assez peu compréhensible pour tous qui n'en fréquentaient pas depuis très longtemps.

La meilleure preuve que Merry maitrisait parfaitement cette forme de communication fut probablement la façon douce et discrète qu'elle eut de congédier le nouveau compagnon de Peter. Lorsque Ralf eut disparu et que la belle repassa ses bras autour du coup de son amoureux, Peter maitrisa toute l'ampleur de l'aisance dans laquelle cette fille pouvait évoluer. Il n'y avait pas à dire, elle le faisait craquer ...

- Je me sens vraiment bien ici, avec toi ...

*Ici, genre dans les escaliers ?*

Peter jeta un léger coup d'œil alentour, c'était bien vrai qu'ils auraient été mieux dans la baignoire de la salle de bain des préfets ... Mais s'il arrivait à la faire rêver entre deux étages, c'était dire comme ça s'annonçait bien ! Le préfet sourit à celle qui restait pour quelques instants encore sa cavalière, avant de lui déposer un léger baiser sur les lèvres. Il n'avait plus envie d'ajouter quelque chose, de peur de gâcher ce moment à deux. Il préféra poser ses mains sur les hanches de la rousse et laisser son regard se noyer dans le siens ...
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Merry K. Harper, Lun 17 Avr 2017 - 0:04


Ralf était un elfe adorable. Il avait passé quelques minutes avec Peter et Merry durant le bal de la Saint Valentin, conversant avec eux tout en joie. La rouquine avait adoré pouvoir partager une discussion avec l'un des elfes de maison qui travaillaient pour Poudlard. Toujours enfermés dans les cuisines, ils n'avaient sans doute jamais l'occasion d'échanger quelques mots avec des sorciers, hormis avec leurs maîtres qui leurs donnaient des ordres. D'ailleurs, qui étaient les maîtres des elfes de maison de Poudlard ? Il y en avait-il un seul pour tous ? Le proviseur peut être ? Une question qui resterait sans doute sans réponse tant que la rouquine n'aurait pas demandé à sa professeur de Soins Aux Créatures Magiques.

Néanmoins, pour l'instant, ces questions n'étaient pas à l'ordre du jour. Merry était bien plus occupée suite à ce fameux bal où les émotions et sentiments avaient été en effusion. Durant plusieurs semaines, la rouquine s'était petit à petit rapproché du préfet des Serpentards, réapprenant à faire confiance à une personne du sexe opposé qui n'appartenait pas à sa famille. La tâche avait été rude et des milliers de questions avaient traversé l'esprit de la Harper chaque soir, avant que son esprit ne s'apaise pour s'endormir. Une balance imaginaire lui avait permit de peser le pour et le contre, cherchant à savoir ce qu'elle aurait à perdre ou à gagner si elle se mettait à avoir confiance en Peter. Son frère n'avait jamais évoqué un comportement odieux de la part de son collègue et n'avait pas mal réagi lui-même en s'imposant entre les deux amis comme il avait pu le faire entre Merry et Azaël il y a un moment. Alors, même si elle préférait généralement suivre son propre instinct plutôt que d'agir selon le comportement de son frère, la lionne s'était décidée à suivre son jumeau et avait accordé sa confiance au vert et argent, choix qu'elle espérait ne pas regretter, encore aujourd'hui.

Mais à ce moment précis, la rouquine savait qu'elle n'avait pas à se soucier de tout cela, se sentant merveilleusement bien en présence du préfet qui l'avait étonné ce soir. Jamais elle n'aurait pu imaginer qu'il ressentait comme elle, des sentiments plus forts que ceux que l'on ressent à l'égare d'un simple ami, permettant ainsi un amour naissant au cours de cette soirée. Merry était amoureuse, c'était indéniable. Et elle était bien heureuse d'avoir finalement été à cette soirée au heurtoir, là où tout avait commencé.

Souriante comme elle ne l'avait jamais été, la Harper se trouvait dans les bras de son cavalier d'un soir, mais aussi de celui qu'elle aimerait durant un long moment, elle le savait. Leurs lèvres s'effleurant de temps à autre, des gestes tendres illustrant ce qu'ils ressentaient l'un pour l'autre, le couple resta un moment comme cela dans les bras l'un de l'autre. Jusqu'à ce que Merry se rende compte qu'il était grand temps de retourner dans leurs salles communes respectives s'ils ne voulaient pas se prendre une retenue pour non respect du couvre-feu.

Alors la jolie rousse attrapa la main du préfet, se reculant doucement de lui, pour finalement se remettre à monter les escaliers et atteindre l'étage des lions. Là, devant le portrait de la Grosse Dame, la jeune sorcière se perdit encore quelques minutes dans le regard du vert et argent avant de déposer un baiser sur le coin de ses lèvres en souriant.

- A demain…

Chuchotant ces deux derniers mots, la rouquine lâcha la main du préfet des serpents, faisant quelques pas en arrière avant de se retourner pour disparaître derrière le portrait, le sourire aux lèvres, plus heureuse que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Peter McKinnon, Mer 26 Avr 2017 - 12:11


L'étreinte des deux adolescents dura encore quelques minutes. C'était incroyable cette capacité qu'ils avaient de pouvoir ne faire rien d'autre que de ses perdre l'un l'autre dans les tréfonds de leurs yeux. De temps à autres,il arrivait à leurs lèvres d'entrer légèrement en contact tant la proximité physique était importante. Peter ne voulait pas la laisser partir, sans doute parce que ses vêtements ne s'étaient pas encore suffisamment imprégnés du parfum de la jeune fille à la chevelure de feu et qu'il désirait ardemment embaumer son dortoir. Cela aurait été l'une des façons les plus insidieuses de diffuser son bonheur autour de lui.

Tout d'un coup, la jeune fille sembla prendre conscience qu'il lui fallait regagner son dortoir sous peine d'enfreindre le Règlement. Pourtant, n'était-elle pas avec un préfet ? Il aurait allègrement pu la préserver de toutes sanctions. Enfin, elle avait peut-être raison, peut-être vallait-il mieux s'arrêter là pour la nuit.

Merry s'avait s'y prendre pour dire au revoir. Gardant une main de Peter dans la sienne, elle se détacha lentement en commençant à monter les marches, avant de venir lui déposer un dernier baiser sur les lèvres. Peter était son jouet mais elle ne semblait pas vouloir en abuser. Un sourire au coin de la bouche, Peter regarda s'éloigner la belle, qui ne savait toujours pas détacher son regard du sien. Elle finit par s'engouffrer derrière le portrait barrant l'accès à la salle commune de Gryffondor.

Peter fourra ses mains dans les poches de son pantalon et décida de retourner vers sa propre salle commune, qui se trouvait bien plus loin dans le Château. Il était seul dans les couloirs désormais, les plus de ses pas se réverbérait sur le dallage de pierre, mais il ne l'étendait pas. Il était toujours perdu dans la musique de la soirée sur laquelle il avait enfin pu tirer un baiser de la part de sa belle.

Une fois qu'il fut arrivé devant la porte de sa salle commune, la musique s'arrêta, le poids de ses responsabilités nouvelles retomba d'un coup sur ses épaules. Il allait devoir parler à son elfe, où était-il d'ailleurs ? Il n'en savait trop rien. Peut-être le petit être allait-il venir le réveiller pendant la nuit ... ? Peter lui parlerait le lendemain, quoi qu'il arrive. Arrivé dans son dortoir, Peter se déshabilla et se plongea dans son lit. Il ferma les yeux presque instantanément avec ces derniers mots en tête « A demain … ».



Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
Anna Schomann
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Anna Schomann, Mar 9 Mai 2017 - 11:48



Lumos, Somonkalagripe et Weshalor

PV Yue et Sid


Absorbée par une fin de soirée hivernale, je divaguais les yeux tournés vers le ciel déjà occulté par la nuit. La soirée venait à peine de s'entamer, mais la saison avait décidé que le jour manquerait. Perdue dans mes pensées je n'avais pas remarqué où mes jambes m'avaient porté. Ainsi, je fus étonnée de me retrouver dans cet escalier sombre, presque lugubre et sans aucune des flammes qui habituellement décoraient les murs et guidaient ses élèves à travers les couloirs. Les marches présentes devant mes yeux aveugles ne semblaient pas très rassurantes et dans l'inquiétude montante, je décidais de prendre ma baguette à la main mais enfin sortir d'une voix douce et chantante.

« Lumoooooooooos, lumooooooooos ! »


Seulement, bien que ma voix ait résonné dans tout l'escalier, le sort n'eut aucun effet... Bordel pour une fois que la magie servait à quelque chose dans ce château, il fallait que ça ne marche pas. Pourquoi le sortilège n'avait-il pas marché ma voix n'était pas assez belle au goût de ma baguette hein ?

«C'EST ÇA HEIN ? MA VOIX TU LA KIFFE PAS HEIN ???!!!!  »
Revenir en haut Aller en bas
Yue Tsukaï
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Yue Tsukaï, Mar 9 Mai 2017 - 13:39


Yue était avachie dans un escalier sombre et lugubre. Elle était d'une humeur massacrante maugréant contre cette foutue académie remplie d'élèves plus stupides les uns que les autres. Elle était allée chercher la compagnie de la seule personne sensée ici, c'est à dire elle ! Elle avait branché son casque à son smartphone préparant une playlist digne de ce nom. Souriant au nom des musiques qui défilaient devant elle, son choix s'arrêta sur une de ses chansons de prédiction. Satisfaite elle mit son casque sur ses oreilles et appuya sur PLAY.


Soudain quelqu'un vint briser la douce mélodie :

« Lumoooooooooos, lumooooooooos ! »

A qui pouvait bien appartenir une voix aussi stridente ? se demande Yue. Atterrée, elle augmenta le son de sa musique jusqu'à s'en faire exploser les tympans. Pas question que quelqu'un vienne déranger sa longue litanie contre ce monde de Mer**. Encore une fois, la voix stridente revint percuter ses oreilles de plein fouet.

« C'EST ÇA HEIN ? MA VOIX TU LA KIFFE PAS HEIN ???!!!! »

- MAIS TU VAS FINIR PAR LA FERMER TA GUEULE ? COMMENT TU VEUX QU'ON TE KIFFE AVEC UNE TRONCHE PAREIL !!!! s’époumona t-elle en envoyant valser son casque.

Ça y est, Yue était définitivement en pétard.
Revenir en haut Aller en bas
Sid Elreth
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Sid Elreth, Mar 9 Mai 2017 - 14:33


Perdu dans mes pensées, j'imaginais le jour ou je rencontrerai la serdy de ma vie. j'imaginais l'embrasser langoureusement et une douce mélodie permettait à nos deux corps de dancer tels deux serpents dans un seul même panier.
Une lumière me sorti de mon doux rêve. une chorale de fanatique répéter en choeur :

« Lumoooooooooos, lumooooooooos ! »

Suivi d'un cri de détresse :  « C'EST ÇA HEIN ? MA VOIX TU LA KIFFE PAS HEIN ???!!!! »


et une autre voix se faisait entendre, aussi agressive que la précédente :

"MAIS TU VAS FINIR PAR LA FERMER TA GUEULE ? COMMENT TU VEUX QU'ON TE KIFFE AVEC UNE TRONCHE PAREIL !!!!"


Je me demandais dans quel pétrin je me suis encore fourré.. Mais, ma curiosité l'a encore emportée et quelque chose me dit que je vais encore le regretter.


je descendais de quelques marches, et me voici coincé dans un embouteillage.  une file d'attente dans les escaliers m'empêche de descendre.

"Lumos" dis-je l'air tout fier. je faisais enfin parti d'un groupe!
Revenir en haut Aller en bas
Anna Schomann
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Anna Schomann, Mar 9 Mai 2017 - 15:36


Toujours la vision plongée dans les bras de la nuit, je ne savais plus dans cet escalier où se situait le haut ou le bas. Bien que cœur pleurait contre mon incapacité magique en ne dérangeant personne, ma voix quant à elle semblait déranger une présence inconnue mais bien réelle. Tout comme mes notes s'étaient élevées, résonnant dans les marches, une réponse tout aussi mélodieuse s'aventura à mes oreilles...

« MAIS TU VAS FINIR PAR LA FERMER TA GUEULE ? COMMENT TU VEUX QU'ON TE KIFFE AVEC UNE TRONCHE PAREIL !!!! »

Non mais je rêvais, éveillée mais je rêvais de quoi elle se mêlait celle-là ! Et puis que quoi elle parlait, je doutais qu'elle soit nyctalope, la... Donc dans cette poésie habituelle dont j'avais habitué certains, je m'apprêtais à faire résonner une fois encore ma douce voix, seulement une voix bien plus aiguë que la mienne se posa dans l'escalier.
Je sentais une certaine pointe de foutage de gueules, était-ce assez pour m'énerver ? Je me devais d'être plus intelligente que ces inconnus dont l'intelligence ne devait pas s'élever plus haut que le QI d'un Gryffondor...

« T'inquiète ma paupiette, si je descends jte refait ta tête !! »

Ainsi je sautais tant bien que mal les quelques marches qui semblaient me séparer de la voix possiblement féminine même si toute trace d'œstrogène semblait avoir disparu en elle. Le clapotis de mes tongs s'entendait sur les marches en pierre, mais dans cette obscurité je gardais tout de même une main contre le mur en tentant de conserver mon équilibre.
Revenir en haut Aller en bas
Yue Tsukaï
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Yue Tsukaï, Jeu 11 Mai 2017 - 19:56


Après s'être déchirée les cordes vocales en expulsant toute sa haine et ses quatre vérités, Yue se sentie revivre. Impossible d'être tranquille 2 minutes dans cette foutue académie ! Grogna t-elle discrètement, et vas-y que je me crois chez moi, et vas-y que je crie comme une pucelle écervelée histoire de bien faire chier tout le monde ! S’exclama t-elle pour elle même tout en faisant des mimiques ridicules de petites filles de 5 ans. Yue fut tirée de ses imitations par la même voix nasillarde qui l'avait interpellée plus tôt :

« T'inquiète ma paupiette, si je descends jte refait ta tête !! »

Non mais elle se prenait pour qui celle là ? Sa réplique ringarde 2000 fit exploser de rire Yue qui faillit s'étouffer en se tenant les côtes.

-COMMENCE PAR REFAIRE FAIRE LA TIENNE ! cria t-elle d'un trait, s'assurant bien que la personne entendrait ses propos.

La situation était limite risible. Cet escalier amenait tout les blaireaux du coin ou quoi ? "Tout les chemins mènent à Rome", cette citation fit sourire Yue. L'instant d'après elle soupira de frustration, à la base elle était venue trouver un endroit calme et on avait pollué son air. Elle se releva difficilement, elle avait des fourmis dans les pieds à être restée assise trop longtemps. Elle cala sa main contre le mur et essaya tant bien que mal de se dégourdir les jambes. Après quelques secondes elle était à nouveau capable de marcher sans ressentir la moindre gène.  Si jamais elle croisait quelqu'un en redescendant ça risquait fort de partir en salade tomate ognons avec une bonne dose de sel.

-T'es tellement puérile avec tes battements d'cils,
Tu feras moins la maligne quand j'ferais un Pentakill !!
chantonna t-elle toute guillerette.

Yue commença à descendre les escaliers sans remarquer ses lacets défaits ; l'instant d'après elle se sentie partir en protégeant sa tête d'instinct et ce fut le D-R-A-M-E !! Elle avait l'impression de tomber au ralentie, essayant de mettre sur pause et d'effectuer un retour en arrière mais la chute fut inévitable.
Revenir en haut Aller en bas
Sid Elreth
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Sid Elreth, Ven 12 Mai 2017 - 22:01


Il y avait du monde dans ces escaliers, On ne voyait pas grand choses mais ce qui était certain c'est que deux filles étaient sur le point de s'arracher les cheveux. Je me suis dit qu'il n'y avait pas assez de place dans les toilettes de fille pour les règlements de comptes, ou peut être que ce n'était pas assez discret pour pouvoir se défouler ouvertement, alors elles ont décidé de le faire ici dans le noir.

-T'es tellement puérile avec tes battements d'cils,
Tu feras moins la maligne quand j'ferais un Pentakill !!


Décidément, cette fille avait un penchant pour la poésie de mauvais goût, mais qui suis-je pour juger?
Après tout, Poudlard n'est pas une école ordinaire.
Mais là il s'agissait de calmer deux folles à lier et ensuite réussir à descendre les escaliers.

Dans ma tête je réfléchissais à la meilleur mainère de calmer les esprits. comme bon saint maritain prêchant  un discours de paix
- Hey les filles, on se calme ! la vilence ne résoud rien, et j'aimerai descendre sans me manger les escaliers leur lançai-je
Revenir en haut Aller en bas
Anna Schomann
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Anna Schomann, Dim 14 Mai 2017 - 23:06


LA de Yue (Tulututu)

Ombre invisible de trois êtres dont les mots s’évaporaient entre les murs, inaudibles aux oreilles de tous. Un monde créé par eux dont seul eux et eux seul en connaissaient les secrets.
La douce voix féminine témoignait de cette beauté qu'elle estimait être mienne et dans ce flot de verbiage propre à sa personne, elle ajoutait une phrase dont le sens m'échappait totalement.

« T'es tellement puérile avec tes battements d'cils, tu feras moins la maligne quand j'ferais un Pentakill !! » 

Étrangeté que ce vocabulaire dont les sonorités excises semblaient se mélanger aux douces teintes de la nuit. Notre discussion s'était poursuivi avec tant de nuances mémorables que j'en avais presque oublié la présence discrète de cette voix d'enfant. Le jeune être dont le genre m’échappait encore cherchait à apaiser les voix de nos cœurs qui enfin pouvait s'exprimer. Laissons à nos vérités la liberté de s'échapper en cette soirée. Son courage était admirable, mais je ne pouvais que ressentir une forme étrangère à la compréhension en cet instant.

« Nan mais de quoi il se mêle l'enfant, si t'es pas content rentre chez maman. Si tu crois pouvoir faire quelque chose du haut de tes 3 ans...  »

Voulant ajouter une rime à cette poésie, je n’eus pas gère le temps de composer davantage car sous mes pieds dénudés venait de s'ajouter le corps de la belle qui plus tôt m’inondait de sa magie verbale. Ainsi je tombais gracieusement le long des marches venant ajouter ma personne à ce ballet de deux corps ne faisant plus qu'un, elle et moi dans une danse que nul mot ne pouvait décrire. Remplissant de nos cris de détresse cet escalier abandonné.
Revenir en haut Aller en bas
Yue Tsukaï
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Yue Tsukaï, Lun 15 Mai 2017 - 13:52


En tombant, Yue eu juste le temps d'entendre un sermon :

- Hey les filles, on se calme ! la violence ne résout rien, et j'aimerai descendre sans me manger les escaliers, clamait une voix fluette et haut perchée.

Il veut quoi le puceau ? C'est mon poing dans sa gueule qu'il va se manger, pensa t-elle en dégringolant, Aïe, Aïe, Aïe ! Yue avait l'impression que sa chute était interminable (minable). Cela ne faisait qu'une poignée de secondes qu'elle s'était écroulée dans les escaliers et pourtant cela lui paraissait durer des heures. Bon après comme disait le proverbe “On ne peut pas tomber plus bas que par terre” ce qui est largement controversé par "Touche le fond creuse encore". Alors que Yue pensait que sa situation pourrait faire partie d'un remake de "La Chute du faucon noir", elle percuta quelqu'un de plein fouet.

Le choc fut violent, Yue se débattit quelques secondes avant de retomber dans une spirale infernale. La fille qu'elle venait de percuter semblait être la niaise avec qui elle avait eu une discussion houleuse. Seul pont positif de la situation : Yue avait entraînée l'autre cruche dans sa chute.

- Lâche moi la grappe ! râla t-elle en sentant un coup de poing involontaire dans ses côtes.

Elles étaient maintenant deux à s’effondrer dans les méandres de l'escalier. La scène devait être pathétique : deux thons à la catalane se fracassant contre les murs tout en s'égosillant. Il ne manquait plus qu'une petite musique de fond pour accompagner ce ballet de corps. Elle finirent enfin par heurter le sol en pierres de l'Académie dans un fracas incommensurable. On repassera pour la discrétion, se dit Yue, tentant tant bien que mal de reprendre son souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Sid Elreth
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Sid Elreth, Lun 15 Mai 2017 - 23:13


- Nan mais de quoi il se mêle l'enfant, si t'es pas content rentre chez maman. Si tu crois pouvoir faire quelque chose du haut de tes 3 ans...

Après ces douces paroles, un bruit sourd tel un tonneau de camion résonna en écho dans les escaliers.
Je présumais donc que la folle dingue du haut de ses 3 marches fini par tomber


 - Lâche- moi la grappe !

Encore celle-là qui est surement tombée sur quelqu'un, certainement avec celle qui braillait quelques instants auparavant.
je décidais donc de descendre pour voir ce qui se passait en bas. et d'un coup mes pieds touchèrent une matière molle, un corps étranger qui n'est certainement pas une marche d'escalier. et au fur et à mesure que je marchais, je me rendais compte qu'il y en avait de plus en plus, et c'était vivant. Me voici donc en terre inconnue mon écharpe Griffondor à la main, marchant au milieu d'un champ de bataille.

Il m'a fallut un petit moment avant de me rendre compte que je piétinais sur des gens tous écrasés les un sur les autres comme un tas de crêpe, et que les deux brailleuses faisaient certainement partie du lot !

- hé oh la harpie ! du haut de mes 3 ans je sais mettre un pied devant l'autre au moins !

Généralement j'ai toujours été quelqu’un de pacifiste, et on pouvait se moquer de tout sauf des mamans ... et encore moins la mienne !
Revenir en haut Aller en bas
Anna Schomann
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Anna Schomann, Mer 17 Mai 2017 - 17:15


LA de mickouille Sid

Ainsi notre chute s'éternisait et ensemble nous dévalions ces marches sans savoir jusqu'où nous nous arrêtions. Je l'entendais me crier de la lâcher, mais elle m’entraînait aussi, comment pourrais-je lâcher quelque chose qui me tient à mon tour. Elle était exaspérante.
La dernière chute fut bien plus violente que les précédentes et c'est dans un grand fracas que nos corps se heurtèrent sur le mur de l'escalier. Encore imbriquées l'une dans l'autre,  l'élève à la voix de fragile nous avait déjà rattrapé en bas des marches pour nous enjamber ou plutôt m'écraser la main de son pied.  Ma voix résonna une fois de plus dans la nuit tendrement d'un « Aaaaaaiiieeuuuuuuh » car l'idiot, parce que finalement c'était un garçon, ne savait pas marcher.

« hé oh la harpie ! du haut de mes 3 ans je sais mettre un pied devant l'autre au moins ! »

C'était une blague, le mec venait de m'écraser la main et disait qu'il savait poser un pied devant l'autre. Devais-je le prendre comme un affront parce que tout ce que cela voulait dire signifiait qu'il avait délibérément écrasé ma chair. Ainsi j'essayais de me libérer de l'autre handicapée en gueulant un petit coup avant de m'approcher du nain de jardin...

« Mais bouges de là la grosse ! »

Je voulais le choper par le col pour pouvoir le plaquer contre un mur de ma main encore valide et lui faire regretter son geste, mais l'obscurité avait fait que je ne réussissais pas à trouver le gamin ! Bordel...

« Hé le gnome et ramène ses fesses au lieu de se planquer dans le noir ! »

Ainsi je levais ma baguette que j'avais bien gardée entre mes doigts durant notre chute. La tenant à l'envers, je n'avais pas tout de suite remarqué mon geste et c'est donc l'extrémité de ma baguette juste devant ma tête que je prononçais de ma douce voix habituelle.

« Lumoooooooooos »

Erreur de manipulation, je m'en rendis compte plutôt rapidement puisque la lumière m'éclaira le visage telle une apparition fantomatique.
Revenir en haut Aller en bas
Yue Tsukaï
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Yue Tsukaï, Ven 19 Mai 2017 - 15:08


Décidément, quelle journée catastrophique ! s'attrista Yue qui se remettait doucement du choc occasionné par sa chute dans les escaliers. A peine remise de ses émotions, elle entendit un cri qui aurait percé les tympans d'un sourd.

« Aaaaaaiiieeuuuuuuh »

En plus d'être dans un état lamentable, Yue était maintenant malentendante. Elle releva la tête comme elle pu avisant un jeune garçon qui grimpait au dessus de leur corps encore emmêlés.

« hé oh la harpie ! du haut de mes 3 ans je sais mettre un pied devant l'autre au moins ! »

Yue se dit alors que si elle n'était pas bloquée par l'autre boulet, elle se serait déjà relevé et aurait appris les bonnes manières à ce jeune prétentieux. Malheureusement rien de cela n'était possible tant que la fille qui avait chuté avec elle ne soulevait pas son proéminent fessier ! Celle-ci essayait de se dégager tout en donnant de petits coups à Yue qui avait encore du mal à retrouver ses esprits.

« Mais bouges de là la grosse ! »

Je rêve ou cet hippopotame vient de me traiter de grosse ? se demande Yue encore à moitié assommée par la choc. Elle n'avait pas les idées claires et se sentait vaseuse. Les yeux dans le vague elle aperçu l'autre fille se relever soulageant Yue d'un poids énorme. Profitant de la bouffée d'air qui entrait dans ses poumons elle fit le point sur son état de santé : une cheville probablement foulée et il lui manquait une basket mais sinon elle semblait aller plutôt bien.

« Hé le gnome et ramène ses fesses au lieu de te planquer dans le noir ! »

Yue entrappercu l'autre tige lever sa baguette dans le noir telle une noyée s'accrochant à sa bouée. Yue resta figée quelques secondes, elle rêvait ou la jeune fille tenait sa baguette à l'envers ? Surement une illusion d'optique du à un léger traumatisme crânien qui menaçait de la rendre folle, rien de bien grave. Soudain elle entendit un râle saisissant :

« Lumoooooooooos »

Le crâne de Yue faillit explosé sous l'impact de la lumière aveuglante qui vint lui vriller la rétine surplombé de la voix impure qui résonnait dans tout l'escalier. Heureusement qu'elle était solide sinon elle aurait déjà rendu son quatre heures. De rage elle se redressa maladroitement sur ses pieds.

- NON MAIS CA NE VA PAS BIEN ? Prenez votre pelle et votre seau et allez jouer ailleurs ! beugla t-elle d'une voix enraillée.

Si tôt après avoir crier sa phrase, Yue s'écroula de nouveau sur le sol tant sa tête lui tournait. Elle avait l'impression qu'on lui susurrait quelque chose d'incompréhensible aux oreilles. Respirant bruyamment elle profita du sol froid et des quelques secondes de calme qui s'était instaurées.
Revenir en haut Aller en bas
Sid Elreth
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Sid Elreth, Mar 23 Mai 2017 - 21:32


-  Lumosssss

Après avoir utilisé ce sortilège par je ne sais qui, une lumière venant de nulle part ne retentit.
En l'espace d'un instant je vis une apparition ... ou plutôt une vision d'horreur. Il s'agissait d'une tête flottante au visage pâle, des gros yeux limpides et des cheveux en ébouriffer.
Cette apparition me fit sursauter, ce qui provoqua ma chute spectaculaire sur cette même matière qui s'avère être...quelqu'un.

- NON MAIS CA NE VA PAS BIEN . Prenez votre pelle et votre seau et allez jouer ailleurs !

Cette voix de dinosaure à l'agonie était encore plus effrayante que le visage flottant d'il y a quelques secondes.
Mais quel est cet endroit ?
Serait-ce une pièce-poubelle que Sergueï utilisait pour stocker les esprits nuisibles ne sachant pas quoi en faire ?
Certainement ! Ces esprits-là étaient effectivement coriaces !

Je pris mon courage à deux mains et réfléchis à un moyen pour communiquer avec eux .
J'avais toujours une mini-torche avec moi surtout en cas d'envie pressante durant la nuit. Je pris ma lampe rapidement, le plaçai rapidement sous le menton et l'allumai.

- Lumosssssss lui répondis-je en imitant sa voix
Revenir en haut Aller en bas
Anna Schomann
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Anna Schomann, Jeu 25 Mai 2017 - 22:53


Voix intransigeante qui s’élevait à nouveau entre les pierres froides, résonnant avec l’écho et résonnant dans mon être, faisant vibrer jusqu'à mes entrailles. La demoiselle avait tenté de se relever pour de nouveau s'étaler de tout son long sur le sol, le cétacé dans toute sa splendeur. Inconsciente de la situation, je ne m'occupais pas de la brune qui semblait tout simplement rendre l'âme et possiblement son déjeuner, mais je me concentrais su cette voix enfantine que j'avais cherchée plus tôt. Le gamin s'empressait de murmurer ce doux mot, devais-je voir par là une tentative de moquerie comme nous l'avions fait auparavant ou simplement une communication rudimentaire basée sur l'imitation ?

Son visage s'illumina alors de mille feux, dessinant avec charme les ombres les plus sordides de son visage. L'enfant d'ombre et de lumière face à moi, je sentais naître en moi comme un sentiment d'appartenance, une irrésistible envie de courir vers lui car je le sentais avec moi, comme moi. Alors, ignorant cette situation, ignorant les dires et injures de la baleine échouée, je franchissais avec tout l'espoir que le monde avait posé sur moi, ces quelques mètres et marches pour aller retrouver le gamin.

Je croisais ses yeux et dans ce regard empreint de passion je croyais desseller une étincelle, cette étincelle que je cherchais depuis bien trop de temps. Portant ma baguette sous mon visage, là où sa torche se plaçait sous le sien, je prononçais ce sort tel un chant pour tenter... le double Lumos !

« Lu-lu-lu-lumooooooooooos »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 9 sur 11

 Dans des escaliers délabrés

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.