AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Sports magiques ~¤~ :: Quidditch libre
Page 4 sur 4
Entraînement par mauvais temps
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Alice Grant
Serdaigle
Serdaigle

Re: Entraînement par mauvais temps

Message par : Alice Grant, Lun 12 Mar 2018, 21:35


Tic, tac, tic, tac- Les minutes s'échappent du cadran brisé. Tic, tac, plic- Plic? Ça ne fait pas partie du rêve. Tes paupières s'entrouvrent sur l'extérieur et un sourire étire tes lèvres. Il pleut. Tu t'apprêtes à te laisser bercer par le nouveau rythme quand soudain ça te revient: le rendez-vous. Tes yeux s'ouvrent pour de bon et tu sautes du rebord intérieur de la fenêtre, envoyant par la même occasion une boule de poils sur le plancher du dortoir. Oups, le chat... c'était ça la bouillotte sur tes jambes? Tu grommelles des excuses à Din -qui en a vu d'autres- en attrapant des lunettes de protection et ta tenue de Quidditch, que tu finis d'enfiler en route. T'as pas intérêt d'arriver en retard, c'est toi qui as demandé un cours particulier à la prof de l'école... si tu veux émerveiller une princesse enfant, faut bien que tu t’entraînes un minimum. Et puis t'en as besoin.

Les gouttes tentent déjà d'infiltrer ta combinaison. T'as rien contre la pluie, mais pour la visibilité en vol c'est pas génial. Tant pis, ça fera une difficulté supplémentaire. Un peu d'eau n'a jamais arrêté aucun joueur, mais si elle est trop froide la motivation peut y passer... Les flaques tanguent, tu résistes à l'envie de gamine de sauter dedans et arrives sur le terrain désert -pas étonnant- à l'exception de la prof qui patiente au sol. Tu la salues en t'approchant. En dehors des matchs, tu la connais pas, et peut-être que tu devrais pour éviter de perdre la main... les entraînements en équipe ne suffisent pas forcément. Tu attrapes le balai restant, en te demandant s'il fait partie de ceux que vous avez utilisé avec la bande d'idiots pour foutre le boxon dans les couloirs, puis tu te rappelles qu'aucun balai n'avait survécu. A part celui du vainqueur de la course, et encore... Tu règles les lunettes qui te donnent un air de grenouille volante sur tes yeux.

- Voilà, j'voudrais bien revoir les plongeons. J'ai toujours un peu de mal à redresser sans pencher sur le côté... La curiosité t'arrête. Le premier truc qui t'a frappée chez elle, c'est son œil, ou plutôt celui qu'elle a pas, mais t'as pas eu l'occasion de demander. Tu dessines maladroitement un cercle autour du tien: Comment vous faîtes? Pour surveiller l'angle mort?
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Entraînement par mauvais temps

Message par : Lizzie Bennet, Lun 26 Mar 2018, 17:20


La grenouille à cuisses humaines m’explique sa volonté de bosser les plongeons. Apparemment, elle redresse pas droit. Ma foi, c’est mieux de redresser sur le côté que de redresser trop tard, en général. Au moins, elle se mange pas la poussière dans le pif.

Avant que je puisse commenter cependant, elle avait une autre question pour moi. Ah, la malvoyance. Voilà qui fait toujours causer.
— Eh bien, je ne peux pas le surveiller de façon parfaite ; mais j’ai déjà fait du Quidditch du temps où j’étais aveugle, en soit. La vue n’est pas notre seule sens : c’est primordial d’utiliser tous ses sens en permanence. Quant à la vue en elle-même, mon conseil, c’est de bouger le regard autant que possible. En plus, ça aide à rester bien concentrée.

Je marquais un léger arrêt, essayant de me rappeler du début de la conversation. C’était évident quand on y songeait, pourtant : chuter, n’était-ce ma principale obsession ?

Sunil — Quand est-ce que tu reprendras à vivre ?
Lizzie — Je vis.
Sunil — Non, tu es en train de mourir là.

Chassant ces mauvaises pensées, je repris l’échange.

— Te redresser sans pencher sur le côté, c’est le seul problème quand tu plonges ? T’arrives à retomber sur le balai sans perdre trop de hauteur ? C’est déjà pas mal, surtout si tu maîtrises les plongeons de Dionysos et d’Orazio ! Tu peux me montrer ce que tu sais faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Entraînement par mauvais temps

Message par : Alice Grant, Mer 25 Avr 2018, 15:44


Un œil en moins doit être handicapant. Surtout pour jouer au Quidditch, où on évolue en trois dimensions... tant pis si c'est indiscret. La professeur de vol te répond déjà, elle doit être habituée à ce genre de discussion. Du temps où elle était aveugle, t'as bien entendu?! Alors c'est possible de suivre le match et même de participer les yeux fermés? Même en utilisant ses autres sens, tu as du mal à te l'imaginer. T'essayeras durant un match amical, pour voir... enfin non. Tu peux pas t'empêcher d'hocher admirativement la tête. Pour toi, ce sport est un art, et cette femme a fait une performance artistique assez folle.
Elle revient sur le cours.

- Pour la hauteur ça va, mais une fois sur deux je change de trajectoire en redressant... enfin vous allez voir.

Allez, c'est parti pour la démonstration! Tu enfourches l'un des balais et effectues tranquillement le plongeon de Dionysos. Celui d'Orazio est plus laborieux, tu retombes mal et te rattrapes à bout de bras avec une vitesse réduite... c'est vrai que ça doit faire un moment que tu l'as pas travaillé celui-là... quand au plongeon basique, comme prévu, tu dévies au moment de remonter. Pour ne pas finir là-dessus, tu fais une roulades sur le balais avant de redescendre vers ta professeur. Hum, t'as bien fait de demander un petit cours particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Entraînement par mauvais temps

Message par : Lizzie Bennet, Jeu 03 Mai 2018, 19:50


La petite Alice semblait à l’aise avec le premier plongeon ; il ne lui demanda pas beaucoup d’effort. Elle parut plus rouillée sur le second ; il faut qu’on travaille ensemble là-dessus. Mais ce dont elle était venue parler, c’était surtout le classique. Comme annoncé, redresser lui donna du tracas, et elle perdit sa trajectoire initiale.

Sa dernière roulade me surprend assez ; était-elle volontaire, s’amusait-elle, ou avait-elle perdu le fil ? En vrai, la roulade, c’était moins prioritaire. Ce par quoi l’on devait commencer, c’était cette histoire de changement de trajectoire dans le plongeon.

En fait, c’est comme quand on crawl, crawl, crawl, y a pas de souci de direction, et quand on doit respirer, bim, on se décale du côté où on relève la bouche, se retrouvant rapidement du mauvais côté de la ligne — quand ce n’est le bras pris dans celle-ci.

Quel était le mouvement, lors de son plongeon, qui lui faisait perdre le contrôle ?
— Je vois. Et tu dévies toujours du même côté, ou c’est plutôt aléatoire ? T’es droitière, gauchère, ambidextre ?


J’espère que la réponse est simple. Sinon, elle est bonne pour me refaire un paquet de plongeons jusqu’on identifie ce qui correspond à sa respiration. L’instant où sa décontraction la conduit à perdre les repères…
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Entraînement par mauvais temps

Message par : Alice Grant, Sam 26 Mai 2018, 19:00


Oups, tu devrais sérieusement te remettre à bosser les figures de Quidditch au lieu des tours de cartes... tes plongeons manquent sur le terrain parce que tu sais très bien qu'ils ne sont pas maîtrisés. Tu as déjà essayé de comprendre ce qui clochait, mais rien à faire... tu répétais les tentatives médiocres avant de laisser tomber. Il est temps d'y remédier, c'est pas comme si t'avais le vertige. Par contre tu as vraiment besoin d'un œil extérieur capable de te dire où ça coince. Si les nouveaux joueurs dans l'équipe deviennent plus doués que toi, Ebenezer risquait de le remarquer... et tu aimerais régler le problème avant qu'il ne s'aperçoive de quoi que ce soit.

- Je vois. Et tu dévies toujours du même côté, ou c’est plutôt aléatoire ? T’es droitière, gauchère, ambidextre ?

- Droitière. Donc j'attrape le souaffle de la main droite, et le balais de la gauche... Tes yeux s'agrandissent. C'est comme aux cartes en fait. Tu es incapable de faire une coupe de la main gauche. Comme pour les plongeons j'ai la main prise, sauf pour celui de Dionysos, j'ai du mal à contrôler le balais de la gauche... c'est pour ça que je dévie! Eh bien, c'était pas si compliqué au final. Tu retentes le plongeon d'Orazio. Cette fois, tu comprends qu'au moment de retomber sur le balais, c'est avec ta main gauche que tu diriges le manche, et tu as tendance à partir de ce côté justement... tout s'explique. Tu retournes vers la prof. C'est bien ça... du coup, je fais comment pour pas dévier? Ben tu t'entraînes, cocotte. C'est pas sorcier.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Entraînement par mauvais temps

Message par : Lizzie Bennet, Sam 23 Juin 2018, 17:59


On progresse, avec la petite. Je l’aime bien. Je sais pas ; quand on parle, j’ai l’impression de devenir plus petite. Plus jeune et plus innocente. Je perds mon insolente couverture, et mon masque glisse pour révéler un visage plus insouciant. Même quand on est juste à réfléchir sur comment améliorer la trajectoire, y a un truc, un p’tit détail tout doux qui donne envie de se rouler dans l’herbe, ou dans un plaid, ou dans du sable. J’sais pas. J’ai envie de la prendre dans mes bras et de la guider avec une tendresse quasi maternelle. C’est chaud un peu.

Elle continue d’examiner la situation, soupesant la question du bras pris par le souafle et tout et tout, avant d’aboutir à la conclusion. J’aimais qu’elle la trouve toute seule ; cela participait aussi à lui donner confiance en elle. Et à cet âge là, c’est ce qui fait défaut à la plupart des êtres humains. Même les plus arrogants, qui ont tendance à juste compenser des insécurités par un écrasement de l’autre pour se placer sur un piédestal humain.
— Et ceci explique cela !


Elle s’essaie au plongeon à nouveau, et s’en sort mieux déjà, même s’il y a du progrès à faire.
— Il va falloir que tu apprennes à anticiper ce déséquilibre, et à compenser. C’est un peu comme si t’étais sur un bateau qui tangue, et que tu mettais plus de poids d’un côté ou de l’autre pour garantir sa stabilité. Tu vois le genre ?

Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Entraînement par mauvais temps

Message par : Alice Grant, Sam 07 Juil 2018, 22:04


!Contenu sensible!

Soulagée d'avoir trouvé la source du problème, tu soupires doucement. Il suffisait de se pencher dessus avec un peu de sérieux. Plus qu'à remplacer quelques rouages et la machine pourra de nouveau fonctionner! Tu poses les pieds à terre un instant.

- Il va falloir que tu apprennes à anticiper ce déséquilibre, et à compenser. C’est un peu comme si t’étais sur un bateau qui tangue, et que tu mettais plus de poids d’un côté ou de l’autre pour garantir sa stabilité. Tu vois le genre ?
Un bateau. Qui tangue.
Tu hoches la tête mais elle est déjà ailleurs. Les mots se cognent à tes oreilles, tu ne t'y attendais pas. On ne s'attend jamais aux divagations. Elles arrivent, elles vous prennent par la main avec un sourire étrange et elles vous entraînent dans le terrier d'un lapin. Tu n'as jamais eu la force de leur résister. D'ailleurs, l'envie aussi a fini par disparaître.
Apprendre... Déséquilibre...
- Un bateau...
Tu fais un effort pour que ta voix soit distincte. Il faut bien essayer d'entretenir la connexion au début, mais peu à peu les mots posés dans l'air se mettent à animer des sentiments engourdis. Des souvenirs étalés comme du sang frais sous tes yeux absents.
- Je comprends.
De plus en plus de mal à articuler.

Tu es seule. Dans la nuit qui tangue sous tes pas tremblants. Il n'y a que le sourire lunaire du Cheshire pour te juger. Et pourtant il faut continuer d'avancer. Un mètre après l'autre. L'esprit est embué et c'est bien. Bien mieux que quand il est prêt à exploser. Pourtant pas assez pour oublier cette traversée psychotropique. Tu ne rentres pas, t'as pas envie. Tu te balades. Un peu trop au hasard. Un peu trop nul part. La tempête fait rage mais tu trébuches sans tomber. Il ne faut pas se laisser aller, toujours poursuivre sa route, parce que les charognards attendent sur le coin de la route. Le moindre instant d'inattention dans l'inattentif et la réalité se jette sur vous pour
La scène un peu trop déjà vue s'estompe lentement. Au bon moment, comme pour les cauchemars d'enfant: juste avant que la peur ne dévore.

Un bateau ivre qui tangue. Ça te fait penser à un certain Chapelier.
Sans même t'en rendre compte tu es revenue.
- Oui, je vais... je vais rectifier ça.
Un sourire confiant à peine tremblant et tu repars faire des loopings dans les airs. Maintenant que tu sais où ça coince, c'est plus facile de te corriger.

Désolée pour le changement de forme un peu brusque :x
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Entraînement par mauvais temps

Message par : Lizzie Bennet, Sam 04 Aoû 2018, 09:22


No worries ! J'aime beaucoup ton univers, tu le sais !

L’enfant tangue avec moi ; elle dit comprendre, mais je sens bien que son navire à elle n’est plus à quai. Elle s’est éloignée sur des flots imaginaires, vers un ailleurs qui m’est inaccessible. Son regard est trouble, comme voilé par la mélancolie. Silencieuse, je reste là, à l’observer, espérant qu’elle ne chute pas sous le coup des émotions. Par sécurité, j’informule quelques sortilèges de coussinage supplémentaires sous nos balais.

Elle revient vite à elle, et enchaine les figures avec une aisance, une souplesse, une dextérité qui n’ont rien à voir avec ce qu’elle faisait jusqu’à présent. Je dresse un pouce vers le ciel en signe d’approbation, mais ne lève pas la voix, pour éviter de la déconcentrer. Elle finit par ralentir, et je l’interpelle.

— C’est vraiment mieux comme ça ! Tu dois le sentir, en toi, non ? Comment tu te sens ?

Parle-moi de tes déclics, de tes mondes intérieurs, dis moi l’indicible le temps d’un sourire.
Je veux, moi aussi, pouvoir rêver d’un ailleurs ; alors je guette le chant de la sirène, espérant qu’elle me noie avec elle.

Vous savez ce que c’est : pour le sourire d’une femme, même enfant, on se gonfle les poumons d’eau avec un plaisir toujours renouvelé, et qu’à cela ne tienne, on peut le faire encore, et encore, et encore, dans l’espoir de la voir rire à nos dépens.

Les arbres de la forêt, non loin, nous observent. Je les entends qui se crispent, transpirent, s’arrondissent, expirent, et je vibre avec eux. Avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Entraînement par mauvais temps

Message par : Alice Grant, Ven 17 Aoû 2018, 23:25


Tu ne dois pas laisser cette période te rattraper. C'est pathétique de s'attacher aux monstres par habitude... T'es plus aussi faible, par Merlin. Tu as besoin de te concentrer sur autre chose; toucher les nuages est la meilleure alternative au pays des Merveilles. Tu donnes tout ce que t'as pour maîtriser ces fichus plongeons sous la pluie. Arrêter d'être une plume à la dérive, se fixer des objectifs, suivre des convictions. Autant de résolutions que tu peux enfin te permettre de prendre. C'est pas quelques mouvements de Quidditch qui vont te résister!

Il n'y a plus que ta position sur le balai qui compte. Tu cesses de confondre le haut et le bas et tu fends l'air et les gouttes, concentrée, le souffle court. Peut-être que t'avais seulement besoin d'une motivation. Tu effectues les plongeons, une fois, deux fois, rectifiant la trajectoire autant que nécessaire. D'un pouce levé Miss Bennet valide les figures. Tu ralentis et te rapproches d'elle, haletante mais d'un sourire qui respire la victoire.
- C’est vraiment mieux comme ça ! Tu dois le sentir, en toi, non ? Comment tu te sens ?
La question eut à peine le temps d'arriver au cerveau que déjà la réponse franchit de tes lèvres.
- Comme un oiseau, vivant et libre. Les gens devraient ouvrir leur cage plus souvent.
Et oui, parce qu'au fond de toi ce n'est pas un lapin, ni une souris, c'est pas non plus un chat ou un dragon. Non c'est quelque chose qui ne vient pas d'un pays écrit par quelqu'un d'autre. Quelque chose qui t'es propre. Une hirondelle qui ne demande qu'à s'envoler.

Ton sourire un peu idiot se transforme en une grimace gênée lorsque tu réalises ce que t'as laissé s'échapper. Oups... c'était trop gentiment demandé. Le spontané, ça pardonne pas. Trop tard. Autant poursuivre sur ta lancée de franchise:
- Je veux dire... les gens ne font pas assez ce qu'ils veulent. On se contente d'attendre qu'il se passe quelque chose pour se dévoiler alors que ça ne dépend que de nous... c'est idiot.
Traduction faite, tu espères que ça ira.
- Et vous professeure? Est-ce que vous laissez sortir votre oiseau?
Dans un autre contexte, tu aurais posé une toute autre question pour détourner l'attention, mais là t'as envie d'en apprendre plus sur la sorcière. Il faut dire que c'est une prof plutôt mystérieuse, avec son œil en moins et sa mâchoire carrée.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Entraînement par mauvais temps

Message par : Lizzie Bennet, Ven 14 Sep 2018, 13:30


Elle a des mots, des mots de poète. J’avais oublié que des gens pouvaient parler, penser comme ça. C’est si rafraichissant. J’aimerais bien moi aussi, pouvoir la suivre dans son univers aux mille et unes couleurs.

Elle semble s’en vouloir d’avoir trop souri ; comme si ce pouvait être une tare d’être trop démonstratif de notre affection. Oh, y a pas de si, en fait en Grande Bretagne, ou du moins dans la communauté magique de Grande Bretagne, il est plus sûr d’avoir un coeur de glace.

Je hoche la tête quand elle parle. Manque de liberté ; pression des carcans. Imposés par la société, mais aussi par nous-mêmes. Nos autolimitations sont sans doute les plus intolérables, car on finit par ne plus se rendre compte qu’elles existent.

— J’aime beaucoup l’image. Tu sais, une fois, à Halloween, j’avais mis une cage d’oiseau sur ma tête. Justement pour ça, mais j’arrivais pas à trouver les mots pour le dire. J’aime t’écouter...


Sauf que cela ne suffit plus. Plus maintenant. Elle me demande de parler, de dire ce que j’ai sur le coeur, et pour une fois, c’est une sorte d’ode au coeur ouvert. J’ai envie de mettre toute la liberté de notre conversation, de la digérer, qu’elle passe dans tout mon système sanguin et me ressorte par la langue, là, en dix secondes, histoire de pouvoir lui dire tout ce que je ressens. Ce n’est, malheureusement, pas si simple.

— J’essaie. Mais j’ai l’impression qu’il y a une cage dans une cage dans une cage, ce sont des poupées russes de cages. Alors j’ai beau le libérer, penser qu’il est libre, il finit toujours par se heurter à un nouveau barreau. J’aimerais savoir mieux me déconstruire, réapprendre la liberté. Je ne sais plus quand j’ai oublié.


Aide-moi, Alice. Montre-moi le chemin des rêves éveillés, des libertés engagées.

Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Entraînement par mauvais temps

Message par : Alice Grant, Mer 26 Sep 2018, 12:15


Une cage d'oiseau sur la tête pour Halloween... Ça peut paraître étrange, mais une fois qu'on a compris c'est le déguisement le plus terrifiant. Tu trouves l'idée brillante. Toi tu t'étais changée en squelette, comme pour la Santa Muerte. Mais la captivité, ça c'est original, avec le mérite d'entrer parfaitement dans le thème. Tu savais que cette prof était intéressante. Qu'est-ce qui peut bien retenir son oiseau?

Cellule, règles, censure, passion, addictions. Le plus étrange c'est que peu importe combien de chaînes l'entravent, l'esclave restera à jamais libre. Libre de renoncer à se battre. Libre de se révolter contre ses maîtres. Libre, en somme, de faire des choix auxquels il n'a pas choisi de se confronter. Mais libre, tout de même, de s'envoler même si ça implique perdre la vie. Parce que quand on a goûté au soleil peu importe de se brûler les ailes. N'est-ce pas, Alice? Tu n'as pas décidé de faire ce qui te semblait le moins pire, mais tu veux croire que tu as pris la bonne décision en continuant à vivre.

La jeune femme parle et tu souris, rassurée de ne pas encore tomber sur quelqu'un qui fronce les sourcils et prend un air gêné lorsqu'on te prend à divaguer les mots sur la langue. Tu sens ses paroles libres de tout artifice se déverser dans l'air pluvieux. Les lettres tombent goutte à goutte pour dessiner des images simples et sincères, esquissant sans pudeur un bout d'âme.

- ... On peut toujours embrasser le geôlier au lieu de chercher à lui échapper. Apprendre à vivre avec des contraintes, ou s'en débarrasser. On arrive toujours à bout d'une série de matriochkas. Aie confiance. Tu t'habilles d'un sourire avant de poursuivre. Ne le dit pas à mon capitaine, mais parfois, j'ai le vertige. Etre trop libre ça me fait peur. Je pense que j'aie un peu oublié aussi... Mais c'est important d'essayer. Enfin je crois. Et tu espères. Et toi, tu as peur des hauteurs?
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Entraînement par mauvais temps

Message par : Lizzie Bennet, Sam 13 Oct 2018, 22:06


Elle est confuse la jeune. Je la regarde me sourire — et j'en suis sûre. Elle ne sait pas ce qu'elle dit. Tout comme moi, je sais pas ce qu'elle dit. Je comprends pas si elle veut embrasser le geôlier ou si de son sourire gourmand c'est de moi qu'elle s'amourache. Elle sait pas ce qu'elle veut non plus, j'imagine.

L'air absent, je soupire. De toute façon, elle est trop jeune pour moi. Mais le Syndrome de Stockholm à cet âge, c'est triste quand même. C'est triste tout court, bien sûr, mais une part de moi — la part qui a vécu une vie assez simple et idyllique jusqu'à ses seize ans — aimerait bien préserver l'innocence et la candeur de cette jeune fille.

Elle m'interroge, d'ailleurs, et je m'ouvre un peu. Un tout petit peu.
— Non je n'ai pas peur des hauteurs — juste de n'avoir jamais le droit de tomber.

De me poser
De crever

C'est épuisant d'être une maman-super héros. De n'avoir pas le droit à l'erreur, pas le droit à la peur. D'être l'adulte responsable et d'avoir des enfants, des tuteurs, des filleuls à charge. Je sais à peine m'occuper de moi, arrêtez de me confier la vie des autres m*rde ! J'ai si peur de faire des bêtises en cours de route… et si mal de ne pas pouvoir les faire, justement.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Entraînement par mauvais temps

Message par : Alice Grant, Lun 12 Nov 2018, 21:44


Pardon pour l'attente :x

Vivre dans l'espoir. C'est bien un truc de naïf, ça. Tout toi. La foi en l'être humain. La bonne volonté. La bienveillance. Attendre toujours plus des autres, de toi. Alors que tu as été tant de fois déçue... si tu continues à y croire, c'est parce que tu n'as pas vraiment le choix. Après tout, espérer profiter de ta liberté, c'est tout ce que tu sais faire.

Pourquoi tu hésites encore? Vas-y, pars. Envoles-toi où tu veux puisque ton hirondelle est libre de se poser. La plupart des problèmes se résolvent géographiquement. Tu adores ce pays, cette ville, mais il est devenu une cage remplie de souvenirs que tu connais par cœur. Le sel de la découverte est absent et tu te retrouves à faire les cent pas dans ta chambre, face au reflet brut. Alors ose le grand départ. Fous tout en l'air, comme tu sais si bien le faire. Et va-t-en. Non? Tu n'es pas encore prête. Mais bientôt tu prendras ta décision. L'idée est née, c'est déjà un projet qui grandit, et tu ne pourras plus l'enterrer dans un coin du jardin. Elle finira par surpasser ta peur d'user de ta liberté et renversera le tyran de la routine. Patience.

La professeure soupire.
- Non je n'ai pas peur des hauteurs — juste de n'avoir jamais le droit de tomber.
C'est vrai, c'est une adulte, pourquoi aurait-elle peur? Un adulte ça n'a pas droit à l'erreur. Un adulte ne peut pas se ramasser sur le trottoir froid, dans les bars sombres, dans des bras d'inconnu.e.s. Un adulte ça pleure pas. Un adulte, au final, ça ne sait pas différencier un chapeau d'un boa en train de digérer un éléphant. Mais ça a des responsabilités. Des petites et des grandes choses à faire. Tu te demandes si elle a des enfants.
- Tant qu'on se fait pas prendre...
Il suffit que personne ne nous voit chuter. Une pause de tempe en temps. Pas vu pas pris.
- C'est idiot, personne n'arrive à être un super-héros mais c'est l'image qu'on nous vend. Hypocrite. La plupart des gens se ramassent et apprennent sur le tas.
Il suffit de ne pas tomber trop bas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Entraînement par mauvais temps

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 4

 Entraînement par mauvais temps

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Sports magiques ~¤~ :: Quidditch libre-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.