AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Sports magiques ~¤~ :: Quidditch libre
Page 6 sur 8
Terrain désert
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Terrain désert

Message par : Dragomir Orton, Sam 8 Avr 2017 - 14:06


Pendant que l’aigle s'envolait gracieusement, une idée folle traversa l'occipital du Poufsouffle.
Il vas voir si on est tous aussi câlin qu'il le prétend.

Prépare toi!, lui hurla t'il. Etant donné que je le lâche moi-même, nous avons dix secondes de préparation.

Dragomir sortit un gant en cuir de la boite de jeu et ramassa le vif en douceur. L'idée était qu'il ne soit touché par personne avant l'issue de l’entrainement, les vifs d'or ayant une mémoire tactile...
10
9
8

Le garçon enfourcha son balai et frappa du pied sur le sable pour s'envoler avec grâce.
7
6
5
4

Il lâcha le vif pendant l’ascension afin de n'avoir aucune idée de sa position.
3
2
1...
Que le meilleur gagne!


Il fit une brusque embardée et se retourna pour chercher le vif des yeux. Attrapeur n'était pas son poste de prédilection mais comme dirait son frêre "Il se défend pas mal."
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Terrain désert

Message par : Lïnwe Felagünd, Lun 29 Mai 2017 - 23:46


Reprise du sujet, me MP si ça pose problème !
PV Lin Brown.


L'air d'une après-midi touchant bientôt à sa fin. La fin des cours qui subliment quelques pensées d'élèves rien qu'en entendant les cloches se tinter pour une dernière fois dans la journée. Des étudiants qui descendent les étages ou qui les montent et par dizaine. Les premiers qui se rejoignent, les seconds qui s'en éloignent. Lïnwe penche pour cette deuxième catégorie depuis un moment. Non pas qu'il est devenu ce genre d'individu arrogant et dérangeant, antipathique et malodorant pour l'humanité. Mais il s'est formé une nouvelle carapace pour faire face à cet accident si douloureux.

Ce masque qu'il maquille et coiffe chaque matin jusqu'au soir comme une poupée et réitère la même opération chaque matin puis chaque soir. Ce masque de poix, ce masque de Narcisse perdu dans l'étang. Ce masque qui tente de faire face à la réalité mortelle. Ce masque qu'il veut fort. Ce masque fragile et fondant comme un cauchemar au fer blanc qui le réveille trempé de sueur à deux heures du matin.

Fendant l'air du vent
comme un enfant sur son jouet-
s'entraînant pour une fois encore
une dernière fois pour oublier.

Les chaussures nouées
le courage à deux mains
le balai en prend une
assis dessus —
les mains gantées
l'uniforme au complet
pour déserter.

Fendant l'air du vent
l'objectif d'un entraînement
efficace pour transgresser le temps
et pardonner délaisser négliger
la lune et la vie et la mort

une roue cyclique
comme la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Lin Brown
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Terrain désert

Message par : Lin Brown, Mar 30 Mai 2017 - 16:57


Cette nouvelle rafale fait s'envoler les quelques feuilles restantes de cet arbre. Miséricorde. Le monde est ainsi composé. Chaque être vivant finit par disparaître. Par quitter la surface de cette planète. Par sombrer dans les méandres de la pensée jusqu'à devenir poussière. Ainsi va la vie. Un jour ou l'autre, personne ne se souviendra de Lin et cette idée ne cesse de la ronger jour après jour. Lin n'oublie jamais un visage. Elle n'oublie jamais. Cependant, si un jour elle a la chance d'avoir des enfants, que ses mêmes enfants parviennent eux aussi à procréer et ainsi de suite, il y a un moment, où, son nom sera inconnu. Où, son visage sera masqué par l'ignorance. Seuls les grands noms continuent de vivre à travers les générations. C'est pourquoi elle se doit de devenir une femme exceptionnelle. Que son nom soit inscrit dans les grands journaux.

- AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH.

Ouais. C'est moi qui viens de hurler et alors ? J'ai mal à la tête à force de réviser, jour après jour, semaines après semaines... Quand est-ce que tout ça va s'arrêter ? Il faut que je me repose. Que je sorte un peu. Que je respire l'air frais, car l'odeur des bouquins commencent à boucher mes poumons et à m'étouffer. Tout le monde me regarde suite à mon cri. La bibliothécaire vient me réprimander en sortant le blabla habituel comme quoi, il est interdit de faire du bruit dans une bibliothèque. Moi, je m'en fiche. C'est nerveux, je peux pas le contrôler.

Et puisque c'est comme ça ! J'attrape la bandoulière de mon sac que je fais passer par-dessus mon épaule et prends la direction du terrain de Quidditch. Je faisais énormément de sport en Chine. Principalement de la gymnastique. Même si je continue de m'exercer chez moi et à Poudlard pour garder ma souplesse, je suis bien moins douée qu'autrefois. C'est normal. Entre travailler dix à vingt heures par semaine quand j'étais plus jeune et deux heures au jour d'aujourd'hui... Eh bien, ça fout une claque ! Une sacrée, capable de te casser toutes les dents !

Une fois mes affaires déposées et arrivée à destination, je regarde les quelques balais disponibles. Je suis très très mauvaise. Ma nullité sur un balai volant est à son paroxysme, mais j'aime bien ! Et puis, à cette heure-ci, il n'y a jamais personne, donc aucun risque.

- Vroum, vroum.

Oui bon, je sais, c'est pas une voiture ! Ça fait même pas de bruit, mais on s'en fiche ! Tant que je m'amuse. Et puis, qu'est-ce que vous avez à me regarder vous là, pensais-je dans ma tête en lançant un regard noir à deux petits nouveaux qui m'avaient regardé bizarrement après mon vroum vroum.  

Après avoir enfourchée le balai, je me penche en avant comme si j'étais une professionnelle et m'élance à toute vitesse. Les yeux rivés vers l'avant, je ne fais pas attention à ce garçon qui arrive par la gauche, mais qui semble bien plus doué que moi. Ah. Enfin si, j'y fais attention. Comment ? L'instinct pour le danger. Boumbadaboum ? Je tire sur le manche pour freiner. FREINER. FREINE.

- AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH.

Faut pas faire attention. Quand je crie, c'est pour me donner de la force. Il y en a qui font de la musculation pour, bah moi, je crie, c'est plus simple et moins fatigant. Le balais s'arrête net et je passe par-dessus ce dernier. Heureusement, j'arrive à me tenir avec mes jambes. Ma tête par contre, se trouve en bas et le reste en haut. Je souris au jeune homme en lui faisant un petit coucou avant de lui parler sérieusement.

- TU PEUX PAS FAIRE ATTENTION ? Tu l'as eu où ton permis de conduire ? Tu connais pas la priorité à droite ? Pas possible ça ! Tsss.

Sans perdre une seconde de plus, je me tortille dans tous les sens pour remettre droite sur le balai. Bon, je ne vous le cache pas, c'est dur. En plus, j'ai la peur du vide, mais faut pas faire attention. Je fais des trucs complètement stupides des fois.
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Terrain désert

Message par : Lïnwe Felagünd, Ven 2 Juin 2017 - 15:27


Ode à la liberté ode à la liberté
quelle beauté que de se sentir libre
frêle fendant l'air et le vent d'une paire
d'ailes - quelle beauté que de jouir près du soleil
des rives et des lacs le long des nuages blancs
et le bleu ciel les prairies vertes et les champs de blé

parfum des îles paradisiaques autres que ce monde
cet univers si terre-à-terre - poursuite dans les airs

parfum des grandeurs de l'espace à l'oxygène non privée
par les usines et les autres babioles de l'Homme immonde

parfum d'un temps nouveau d'une renaissance au miel
de lavande des abeilles riches et abondantes de douceur

parfum d'une restriction devenue oubliée obsolète prisonnière
derrière ces barreaux qui n'existent plus derrière derrière le vide

parfum des gestes et des mots et des pensées non plus éphémères
les indes galantes nageant au-dessus des têtes et la liberté

et la liberté
nue trophée
vitale
maladive

la liberté
quelle liberté !

La liberté de se prendre pour un oiseau. Un albatros longeant les falaises et les plages du sud privées d'Irlande et de Galles. Les lèvres au bec passant du museau artificiel d'une illusion fantasmagorique. La liberté d'écrire et de dire. La liberté de mouvoir à la force d'un aigle. Et ce, grâce à ce simple objet que l'on nomme le balai. Le balai qui racle le sol à sa manière. Le balai qui range d'un même côté les grains de poussière éloignés. Le balai au manche intrépide. Le balai aux brindilles de feu.

Le ballet pour la liberté.
Le ballet pour la liberté.

Et soudain-
Un hurlement qui se répercute en écho dans tout le stade. Une fille perdue. Un garçon surpris. Une fille instable. Un garçon devenu instable une seconde. Réflexe de survie. Réflexe animal. L'instinct. Une fille à l'envers. Un garçon à l'endroit. Décidément, il y a tout pour plaire. Et la fin d'après-midi est sujette au miroir. Aux reflets du soir.

« TU PEUX PAS FAIRE ATTENTION ? Tu l'as eu où ton permis de conduire ? Tu connais pas la priorité à droite ? Pas possible ça ! » poussant sa gueulante, elle tente de se redresser. Lïnwe, le sourcil gauche arqué, la regarde un instant. Un léger sourire comme on en perçoit que rarement.

Disons qu'il n'y a pas de priorité non.
« Tu veux un coup d'main peut-être ? »
-Seulement une envie.
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Terrain désert

Message par : Ellana Lyan, Lun 7 Aoû 2017 - 11:52


Pas de réponse, je reprend le sujet, MP si sushis !
L'envol
Pv avec La Fée
Musique

Il y a dans l'air comme un parfum de déjà vu alors que l'enfant s'est levée sans réel but en tête avec l'habitude d'un matin de plus, un sentiments de confiance qui grandissait comme si quelque chose de véritablement spéciale se devait d'arriver aujourd’hui, un peu plus magique qu'à l'accoutumée, alors que les rayons d'un soleil timide caresse le visage de la petite
et marche dans le parc sous le doux rire des oisillons joueurs
l'herbe humide sous les pas maladroit, un pied puis l'autre, réapprenant tout doucement à marcher
les nuages paresseux dégage le ciel plus heureux ce matin
yeux fermés, laissant les cheveux blond flotter au vent
la promesse d'un départ, un horizon qui se profile si proche et si lointain à la fois
j'ai envie de fuir, de m’envoler à tire d'elle comme un oiseau sauvage
la brise dans le dos parcourant mes plumes colorées

mais pourtant je reste à terre, les genoux au sol
le cœur battant de vie, d’espoir
mais je reste seule encore un peu
dans ce monde d'illusions dérisoires

peut-être qu'il faudrait se relever, petite, qu'est-ce que tu en penses ?
suivre le chemin que crient tes sens
fuir puis revenir ou jamais, peut-être qu'il faudrait simplement te taire
_ silence
sans voix, sans lois et la douleur qu'on veut faire disparaître
main de soie, fil d'oublis, que regrettes-tu encore ?
des erreurs, un passé qui s'accroche, plante ses serres dans ta peau alors que tu voudrais t'y perdre
je ne suis plus qu'ombre celle du lumière passée
mais ce matin, tout semble vouloir changer

_ libre
des cours, de la routine, la boucle infernale enfin brisée
le temps de quelques heures, juste de se reposer
tu as vu, j'ai été serpent, reine de mon monde
et aujourd'hui alors que je suis l'esclave même de mon royaume
je trouve en mon cœur une pureté inconnue
la douleur des miraculées, les chaines sont lourdes à porter mais pourtant
j'arrive, je me bats parce que tout peut encore être différent
j'ai pu trouver de mon regard une autre justice

des yeux qui soudain reconnaissent
la douceur, la démarche féline
chat ! que fais-tu là ?
chat attend ne pars pas
chat emmène moi près de ta maîtresse
les genoux posé au sol
puis d'une main tremblante et maladroite
venant caresser la beauté de l'animal
une voix douce pour ensorceler, pour trouver ce que je cherche
dans ce matin, cette inespérée chance

Alice ? Alice ? Où es-tu ?


Petite fée ne me laisse donc pas seule...
Emmène moi dans un autre monde, montre moi ce que toi seule peut-voir
j'ai besoin de ta douce folie qui porte et transporte
de ton âme battante qui me donne la force
tu t'es faite une place, tu sais ma fée
la sous ma peau, contre mon cœur d'enfant
tu es devenue une grande sœur, une amie
une marraine aussi...

je n'oublie pas, je ne peux pas
et mes yeux perdus cherchent
la silhouette dont j'ai besoin, un peu
les jambes se mettent à courir
un cœur qui bat, plus vite, plus fort
la chat s'arrête, elle est tout près...
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Terrain désert

Message par : Alice Grant, Mer 13 Sep 2017 - 20:57


Désolée pour le retard Lalal'enfant^^


Une hirondelle
Perchée à ta hauteur
Qui te fixe de ses yeux rieurs
En secouant ses ailes
On dirait qu'elle va parler.
Tu t'approches, lentement,
De peur de la voir s'envoler
Mais elle reste sagement.
Elle t'attend.
Tu sais qu'elle est ta liberté
Alors tu tends la main, doucement,
Tes doigts vont l'effleurer...


Tes paupières s'ouvrent sur l'aube.
Tu te redresses tandis que ton rêve s'éparpille dans l'air matinal
Pour une fois que tu as bien dormi, c'est sur un banc du terrain de Quidditch
Avec pour bouillotte ton chat, somnolant au creux de ton ventre
Il n'est plus là. T'as froid.
Tes mains couvrent ton visage
Réajustant la couronne de papier qui te sert de mentalité
Briquant les pièces de l'horloge fendue de ton histoire
Une nouvelle journée.

Tu relèves la tête en sentant le félin se frotter à tes jambes
Tu t'apprêtes à le prendre sur tes genoux mais ton regard la perçoit
Courant vers toi comme un petit oiseau
Qui semble si fragile et qui est pourtant si fort
Tu te lèves et l'accueille avec un sourire
Celui que tu réserves aux âmes brisées.
Une nouvelle journée.

A l'intérieur de toi tu ressens l'inquiétude quasi-maternelle
Une frayeur qui te prend à chaque fois que tu la vois errante
Cette enfant a l'obligation de connaître le bonheur à présent
De quoi soigner les blessures et ré-apprivoiser la vie
Parce que tu devines les monstres qui la poursuivent
Les souvenirs qui la hantent
Le passé qui l’agrippe
Le futur qui se cache
Ses souffrances doivent cesser.
Maintenant.
Tu ne permettras pas qu'on lui fasse encore du mal.
Les enfants ne devraient pas avoir un tel regard brisé.
Ça suffit.

Tu ouvres les bras.
Elle sait qu'elle peut s'y réfugier tant qu'elle veut
Tu peux pas t'empêcher de la voir comme ta petite soeur
Même si elle est loin d'être petite
Y'a tellement d'espoir dans ses yeux
La lumière qu'ont ceux qui savent qu'il y a une issue
Ailleurs que dans le fond d'une bouteille
Tu ferras tout pour en faire un feu ardent.

- Bonjour p'tit oiseau

Il est temps de s'envoler loin des monstres.
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Terrain désert

Message par : Ellana Lyan, Mar 26 Sep 2017 - 18:12


Elle est là comme posée dans l'infini
et j'avance, j'approche encore un peu plus

j'ai oublié, la lumière de son être
qui d'un coup me rappelle
tu es lueur dans ma nuit
les rêves se détachent à ses côtés
pour s'approcher doucement de la réalité

les aiguille se mettent à tourner à l'envers et j'entends doucement le tic-tac régulier qui m'empêche de vivre s'éteindre lentement
mon âme aux morceau recollé de son simple regard, une enfant, une princesse, à ses yeux et c'est pour elle que chaque jour je lutte
la force de se réveiller et d'oser se regarder dans la glace, je n'ai plus peur du miroir depuis que j'ai vu ton regard sur moi se poser
l'impression de voir la douleur s'envoler alors que je laisse mes lèvres doucement s'étirer

elle a les yeux fatigué, d'insomnie et de nuit tourmentée
de songe ? de mensonge ? je ne sais que penser
n'ai pas besoin de me torturé le cerveaux, elle est là
remet à tous mes maux simplement par son aura

devant moi le monde change et le terrain devient clairière, arbre de toutes les couleurs qui scintille à la lumière d'un soleil bleu
j'entends la cascade de l'eau qui coule un peu plus loin et mes grand yeux ouvert se repose sur elle pour l’apercevoir aillée

l'admiration qui ne parviens plus à ce caché, je la rejoint, plus près encore
ses bras ouverts dans lesquels je me réfugie sans me poser de question
elle est, alors je veux être aussi, aujourd'hui comme à l'infini
mon cœur bat doucement alors que je sens la chaleur de son corps contre le mien
du plus doux des réconforts

tu m'as manquée jolie fée !
dis ? c'est aujourd'hui que tu m'apprends à voler ?


les yeux levés vers l'azure d'un ciel d'été
il danse et chante alors j'écoute son histoire
le sourire accroché et le cœur qui bat
reculant de quelque peu je lui prend la main

cherchant mes repères dans ses doigts
la crainte encore de se perdre
même si ce n'est plus possible maintenant
petite fée, je t'ai retrouvée

serait-il donc temps de nous élever ?
__ ensemble...
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Terrain désert

Message par : Alice Grant, Sam 18 Nov 2017 - 13:51


Tue-moi, j'avais zappé la notif  supplier

Tu la sers contre ton cœur
Aussi fort que tu peux
Pour transmettre tout l'espoir que t'as au petit oiseau
Qui ne devrait pas tarder à s'envoler
Et observes le chat qui ronronne dans vos pattes,
Dont l'intelligence n'arrête pas de te surprendre.
Encore une fois,
Il a trouvé le moyen de vous réunir.
Mieux qu'un hiboux.

- tu m'as manquée jolie fée !
dis ? c'est aujourd'hui que tu m'apprends à voler ?


Elle lève son regard en l'air
Et s'échappe de ton étreinte pour prendre tes mains
Tu réponds à son sourire et hoches la tête
Elle aussi elle t'avait manqué
Bien que tu gardais un œil sur elle
Il s'en est passé des choses
Récupérer des plumes,
Par-ci par-là,
Découvrir une hirondelle dans sa tête.

- Quand tu veux!

Et la petite sœur aussi semble prête
A enfin décoller
Rejoindre l'étendue bleue
S'échapper de tout ces problèmes
S'extirper des griffes des monstres
Alors pourquoi tu sens l'inquiétude
Rouler dans ton ventre?

- Ça va depuis la dernière fois?

Dis-moi que les démons ne t'ont pas rattrapée
Que personne ne t'a blessée

Tu frissonnes en repensant à la description
Qu'elle t'avait faite de ses parents
Si on peut toujours les appeler comme ça.
T'aimerais trouver un moyen
D'effacer à jamais les terribles mots sur son bras.
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Terrain désert

Message par : Ellana Lyan, Mer 22 Nov 2017 - 7:30


T'inquiètes, l'attente en vaut toujours la peine ♥

Elle est cette douce folie qui ne détruit pas,
cette enfant un peu prisonnière, un peu libre, un peu tout
et dans ses bras c'est un partage entre deux êtres
un soulagement de cœur réfugié près du sien
dans ses bras qui réchauffent comme un brasero
lieu de vie, de chant, lui pour vivre ou s'envoler

j'ai ses yeux admiratifs qui contemple une grande sœur
l'amour qu'il faut porter, les mains qui veulent se laisser emmener
ça ne devrait pas être si compliqué,
ça ne l'est pas dans le monde que je construis à ses côtés

_sans roi
_sans soldat
_cent fous ou deux folles


cette crème que ses mots pose sur mon cœur
apaisée de son être sans qu'elle n'ai plus rien à dire
je laisse un sourire s'enfuir, sans lui mentir
je n'ai pas besoin avec elle, de me cacher
de ne pas montrer la déchirure ou le bonheur
tant de facilité lorsque qu'elle est là et simplement en ce moment

il me propose une envol vers la liberté immédiat
mon sourire s'agrandit en demi lune rayonnante
aujourd'hui je suis soleil de notre monde
comment fais-t'on ?
un brin d’appréhension peut-être
mais la confiance est telle
que je sauterais d'une falaise en battant les bras
si elle me disait que c'est l'unique moyen de voler

une nouvelle question, c'est se renvoyer la balle
un jeu parfois douloureux
mais aujourd'hui c'est une bulle de savon colorée
qui fuit dans l'air vers elle, vers moi
__ entre nous

j'ai trouvé une sœur disparue
il me faut la rejoindre, filer entre leurs griffes
en volant
regard vers l'azur
c'est après tout elle qui m'a montré
qu'il était possible d'effacer les pires marques
espoir ~
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Terrain désert

Message par : Alice Grant, Mer 20 Déc 2017 - 17:52


Tout ce qui t'importe maintenant c'est rassurer ta protégée,
Sécher ses larmes qui ont repoussé,
Et lui donner un cours de vol.
Même si ces temps-ci tu te dis qu'au rythme où tu reconstruit tes ailes
Tu ferais mieux d'apprendre à danser sous la pluie,
Tu as le droit d'espérer qu'un jour
Les plumes d'une hirondelle t'emporteront loin
L'oiseau derrière la porte dans ta tête
Quand tu auras la clef
Tu pourras enfin respirer.

Mais elle c'est pas le genre de filles à devoir marcher dans le noir
C'est une âme d'étoile qui doit briller.
Son visage te contemple,
Et tu as envie de détourner le tiens mais tu tiens bon
Tu ne dois laisser paraître que de l'assurance
Alors tu continues de sourire tandis que ton cœur se serre
Parce que tu ne mérites pas ce regard.
Tu n'aimes pas lui cacher ta culpabilité
Mais tu ne veux pas perdre sa confiance.
Parce qu'elle en a besoin.
Et toi aussi.

- Comment fais-t'on ?

Mince, pourquoi depuis le début tu prétends que tu sais?
Le problème c'est pas de pouvoir répondre
C'est de le faire réellement
C'est possible mais c'est dur quand on est déplumé.
Tu cherches l'inspiration dans le ciel matinal au-dessus de vos têtes
Soudain le chat miaule à tes pieds
Tu te baisses immédiatement pour l'attraper et lui mettre dans les bras.

- On se concentre sur ce qui est le plus accessible

Allez, Din
Reste tranquille

La princesse enfant parle d'une soeur
Une sœur perdue à retrouver.

- Si t'as besoin d'aide pour leur échapper...

La suite, elle la connait.
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Terrain désert

Message par : Ellana Lyan, Sam 23 Déc 2017 - 17:27


La fée devant mes yeux semble briller de mille feux
et pourtant un inconnu pourrait passer sans rien remarquer
sans comprendre la douceur de son regard
la beauté ensorcelante des paroles qu'elle offre

des yeux aveugles ne sentir pas ce doux parfum d'espoir
cette autre réalité das laquelle elle transporte
il n'y a qu'avec toi que j’apprends vraiment à respirer
et je remplace soupir en sourire à tes côtés

monde parallèle dans lequel j'ai enfin la véritable impression d'exister tu sais ?
peut-être pas, j'attends, comme une enfant, les paroles divines de tes lèvres
dans une admiration non feinte,
un miaulement, la douce fourrure de l’animal se retrouve entre mes bras
douces caresse derrières les oreilles, drôle de sensation nouvelle

à trois dans cet infini perdu, le cœur qui bat, les bras tendus
j'aime la savoir là dans une présence rassurante, petite fée de mes songes

accessibilité mot clef de la vérité, je réfléchis, la prend par la main
apprend moi à toucher les nuages, à effleurer le ciel de mes lèvres
un coup d’œil autour de moi,
dans un coin trainent deux balais d'un supposé ancien entrainement (oui oui Play Boy )
tu sais utiliser ce genre de moyen ? sourire confiant
une fée comme elle sait surement s'en servir !
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Terrain désert

Message par : Alice Grant, Ven 19 Jan 2018 - 15:07


Est-ce que c'est un mensonge de cacher ses anciens démons?
Aucune idée mais tu sens la peur qu'elle les découvre enserrer ta gorge
Il suffirait d'un coup de vent pour que le voile de ton sourire se lève
Et laisse face à elle tes horribles dents qui la feraient fuir.
Comme un loup qui aurait masqué ses crimes.
I'm insane little girl
A ghost who wants to be a fairy
What a lie

Mais tu ne laisseras pas une chose pareille arriver
Elle ne doit voir que la meilleur partie
Tout ce qui compte c'est ce que tu es maintenant, non?
Tu as besoin qu'on croit en toi pour continuer à vivre
Comme une fée pour exister
Pour ne pas disparaître dans le néant.

Le Cheshire sait mais il ne dira rien
C'est lui qui t'a montré la voie dans le noir
Un chemin caché qui menait à un étrange pays
Il t'en doit une.
Et personne d'autre ne doit s'y perdre.
Elle te prend par la main.
Tu feras en sorte qu'elle ne te suive pas.
Elle est brillante de vie,
Elle s'en sortira.

tu sais utiliser ce genre de moyen ?

Sourire malicieux
Voler
Tu sais faire au final.
Tu l'emmènes vers les balais.

Debout!

Et tu resserres tes doigts autour du bois obéissant,
L'invitant d'un signe encourageant à te suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Terrain désert

Message par : Ellana Lyan, Dim 21 Jan 2018 - 13:48


Confiance palpable qui règne entre les deux enfants,
c'est un peu étrange, un peu trop beau - mais, non
__ jamais trop j'en suis certaine
le cœur bat doucement dans ma poitrine
j'ai le sourire au lèvres et l'envie de vie

sans peut-être me rendre compte aux mains de quels doutes
ma jolie fée semble volée, il suffirait d'un mot, oui
et je me battrais pour toi, parce que tu es
cette lumière ce phare dans la nuit infinie
qui fait tant de bien

alors moi je crois en toi, oui encore et encore
toujours un peu plus lorsque je te vois, entends-tu ?
aveuglement devant tes paillettes et je n'ai pas peur
comme un modèle, un espoir, simplement ce brin de folie
j'ai besoin de toi

entre tes mains le balais se cale, admirative, je tente
premier mot prononcé mais rien ne se produit, c'est inévitable
essayer, recommencer encore et encore jusqu'à y parvenir enfin
il n'en aura fallu que deux, c'est elle qui doit inspirer si fort

j'enfourche le balais, la regarde un instant
la peur de s'élancer est trop fort c'est son modèle que j'attends
puis le regard tombe sur le petit animal, doux félin comme un lien
c'est le doute au final, la culpabilité de le laisser ainsi à nos pieds
mais le regard se lève vers les nuages

l'envie de l'envol bien trop prenante...
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Terrain désert

Message par : Alice Grant, Ven 16 Fév 2018 - 13:51


Le seul endroit où tu seras jamais en sécurité
Quand les monstres te pourchassent en contrebas
Quand tes jambes ne peuvent plus que trembler
Quand tes peurs t'enserrent, tes doutes te rongent
Tes amis grattent le masque sur ton visage déformé
Le ciel t'offre un refuge bien plus doux que le fond d'une bouteille.

Comme la pluie il te donne l'impression de ne plus être de ce monde
Le réconfort d'être devenue invisible pour tout ces regards-rasoirs
Mais à la place de la nostalgie d'une mélodie
Se trouve l'espoir d'un soleil au-dessus des nuages
Tant que tu contrôleras le vol de ton balais
Tu pourras sentir le goût de la liberté sous ton palais.
Même si c'est bien trop éphémère pour être réel.

Tu as envie de lui montrer à quel point le monde est grand lorsqu'on sait voler
Sa voix hésitante appelle le balai qui ne répond pas
Une fois, deux fois
Il lui en faut plus pour abandonner
Tu l'encourages d'un sourire
Réussite
Elle est plus forte que jamais maintenant
Que toi tu espères.

- T'as pas le vertige, hein?

Tu peux presque sentir son désir d'atteindre les nuages
Est-ce que c'est son baptême de l'air?
Regard vers le ciel bien trop haut, inaccessible
Pourtant il suffit d'un peu de magie
T'as intérêt de répondre à toutes ses attentes.
Tu donnes un coup de pied au sol et te voilà en vol.
Tu te retournes vers celle qui croit aux fées.
Tu ne doutes pas qu'elle va te rattraper...
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Terrain désert

Message par : Ellana Lyan, Sam 17 Fév 2018 - 21:57


Grand départ, ça y est : elle va m'apprendre. Vérité légère d'un parfum de liberté, saurais-je moi aussi m’élever ? Elle me jette un regard d'encouragement quand le boit magique épouse ma paume. Je suis un peu trop fière. Petite réussite, c'est un premier pas, celui d'une longue série que tu n'oublieras pas. Deuxième acte : l'envol. Le cœur bat doucement. Miroir au sourire de l'enfant. Et le corps qui avoue ; merci d'être là. Je n'ai plus envie de fuir.

T'as pas le vertige, hein ?
Confirmer de négation, l'envie fait un bond.
Elle tape du pied et s'élève, je la regarde
oubliant un instant de faire de même. Sourire.

Étoile vibrante, filant, dans l'espace - infini, les doigts touchent le bonheur
le ramène vers les lèvres en un gout de poussière brillante et sucrée
__ qu'importe si c'est un peu trop bon.

J'ai pas envie de paniquer, pas envie de craindre ou de regretter
je m'élève comme si c'était naturel, pas de pesanteur, le monde étincelle
douce montée, un peu hésitante, tenter de ne pas tomber pour que rien ne déchante
j'y crois. Moi. Encore. Petite. Enfant. J'existe. Mains crispée contre le manche.
Et les yeux s’écarquillent. Je... Je vole !
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Terrain désert

Message par : Alice Grant, Mer 28 Fév 2018 - 21:18


Les frissons familiers viennent hanter ta colonne vertébrale lorsque le vent s'invite sans gêne sous tes vêtements. Le soleil est plus timide ce matin, mais il fait un temps idéal pour voler.
Voler parce que les nuages sont loin
Voler parce que la terre écorche vos pieds
Et que vous êtes tombées tellement de fois tellement bas que vous ne craignez plus la chute du ciel
Et certainement pas de vous brûlez les ailes
Les siennes sont tellement belles, tu ne laisseras jamais un monstre les toucher.
Tu protégeras ce sourire d'enfant, ces yeux brillants, cette joie de toucher le vent,
Comme la grande sœur que t'aimerais être.
Je... Je vole !
Elle vole et tu ris
Te remémorant ta première rencontre avec la liberté.

Ton regard se perd sur le terrain désert
Din vous observe du coin de son œil désintéressé
Et plus loin perdu sur le sable un souaffle s'ennuie
Une idée traverse ton esprit dérangé et ton balai fend l'air, frôle le sol poussiéreux tandis que ta main se referme sur la balle de cuir
Tu retournes près de l'oiseau et lui lance en ne doutant pas qu'elle apprend vite:
Et il y a encore mieux que de faire des loopings...
Tu regardes le Quidditch?

Un sourire joueur peint sur ton visage malicieux
En contrebas le chat a disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Terrain désert

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 8

 Terrain désert

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Sports magiques ~¤~ :: Quidditch libre-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.