AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
21.95 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Infirmerie
Page 2 sur 6
Sécher les cours
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Anonymous
Invité

Sécher les cours - Page 2 Empty
Re: Sécher les cours
Invité, le  Mar 28 Juil 2015 - 11:12

Jude se demandait encore comment elle avait pu être aussi empotée pour se retrouver ici, sérieusement elle devait être la seule dans cet univers entier à pouvoir se faire mal de la sorte. La Serdy soupira encore, son mal de tête cognait contre son crâne, encore et toujours et franchement ça commençait à lui taper sur les nerfs. Tout à coup, Jude vit un autre Serdy s'approcher d'elle, elle ne le reconnaissait pas mais elle avait l'impression qu'il venait droit sur elle pourtant. La jeune femme ne comprenait pas pourquoi ce total inconnu venait juste de s'asseoir sur son lit, juste à côté d'elle. Après mure réflexion elle reconnut tout de même le jeune homme. Elle l'avait déjà vu plusieurs fois, dans les couloirs où encore à la salle commune. Mais Jude continuait de se demander ce qu'il faisait là sur son lit. Il l'inspecta de haut en bas et la Serdy arqua un sourcil, par merlin pourquoi la regardait-il comme ça?

-  Bonjour. Nous ne nous connaissons pas mais pendant la prochaine heure, nous allons être les meilleurs amis du monde. Je t’en fais ma parole.

Jude le regarda plutôt étonnée pendant quelques secondes sans rien dire la bouche entrouverte. Puis les mots finirent par arrivée à son cerveau et elle comprit enfin ce que lui avait dit le jeune homme. Elle se mit à rire, tout en posant une main sur son crâne. Ouh c'était une mauvaise idée, ça cognait encore plus. Donc rire était à éviter, elle essaya de se calmer le plus vite possible. Une fois cela fait elle salua à son tour le jeune homme. Il commença à lui expliquer qu'en réalité il ne voulait pas aller en cours et que donc il venait chercher une excuse ici. Jude hocha la tête pendant tout son récit. Elle trouvait ça plutôt amusant, de plus elle rendait service à quelqu'un tout en ayant de la compagnie pendant qu'elle attendait que les grands blesser soient soigner pour qu'on s'occupe d'elle.

- Bien entendu ta coopération me sera nécessaire en cas de questions. Je pense que ma réputation n’est plus à faire et que tu sais à quoi t’attendre, si jamais...
- J'ai franchement... Pas la force de me battre... , dit-elle en fermant les yeux un instant la main sur son crâne pendant que la douleur passait.

Comment s'appelait-il déjà? Jude fit des efforts surhumains pour essayer de se souvenir du prénom du bleu et bronze. Elle savait maintenant qu'elle l'avait déjà vu et effectivement il avait une sacré réputation mais son prénom échappa complétement à la jeune Jude. *Ca fera un sujet de conversation* se dit-elle.

- Qu’est-ce que tu fais ici ? Quel bon vent t’amène ici ?
- Alors c'est assez... Comique. J'étais dans le couloir et le ruban rouge qui est attaché à mon sac est tombé par terre, je me suis retournée pour le ramasser... J'ai marché dessus... J'ai glissé... Je suis tombé... J'ai voulu me relever mais il y avait une statue au dessus de moi... Je l'ai éviter... En reculant et je me suis explosé le crâne contre le mur derrière moi...

Jude fit la moue. Cette histoire était absurde mais l'entendre à voix haute était encore pire, elle aurait rit toute seule si jamais il n'y avait pas eu du monde autour d'elle. Jude était assez curieuse de la réaction de son collègue Serdy. Puis elle repensa à sa question et elle ajouta quelques secondes après:

- Au fait, je n'arrive plus à me souvenir de ton prénom...
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Anonymous
Invité

Sécher les cours - Page 2 Empty
Re: Sécher les cours
Invité, le  Mer 29 Juil 2015 - 17:39

- Quoi ?

Il est sérieux là? Jude venait de faire un effort herculéen pour se souvenir de tout ce qu'il s'était passé quelques heures plus tôt et c'est la seule chose qu'il trouvait à dire? Franchement... La jeune Serdy soupira bruyamment en le regardant. Elle arqua un sourcil et leva les yeux aux ciels. Elle devait garder son histoire pour l'infirmier, enfin surtout la fin. La jeune Serdy se releva un peu pour mieux voir autour d'elle. Elle inspecta le jeune homme assis à ses côtés, elle fit du mieux qu'elle put mais jamais elle ne réussis à se remémorer quoi que ce soit à propos du jeune homme. Vraiment rien. C'est pour ça qu'elle lui demanda son prénom... Au moment où l'infirmière vint la voir. Jude attendait ça depuis longtemps mais là elle aurait préférer qu'elle arrive un peu plus tard. Vraiment plus tard...

-  Bonjour. Je vous apporte ce cadavre ambulant. Elle vient de se cogner fortement la tête sur le sol et comme vous pouvez le voir, elle est amnésique. Pouvez-vous voir ce qu’il en est ?

Ah ben voilà que l'autre trouvait une excuse, Jude tourna doucement la tête vers lui l'air de dire 'Non mais tu te fous moi là !?!' La jeune Serdy n'appréciait pas du tout qu'il la traite d'amnésique. Surtout qu'elle l'avait été auparavant mais à cause d'une chute bien plus violente que celle-ci. La petite Serdy fulminait en silence pendant que l'infirmière exainait sa tête pour vérifier que rien de grave n'avait été touché. Elle lui informa qu'elle avait une petite commotion cérébrale, elle partit chercher une compresse pour éponger le peu de sang qui coulait de sa tempe.

- Amnésie? Sérieusement? T'as rien... trouvé de mieux? Mais pourquoi je te couvre...

Jude se parlait plus à elle même qu'au jeune homme à côté d'elle. Si il aimait les provocations il n'allait pas être déçu elle n'allait pas se laisser faire. Jude soupira bruyamment encore une fois, agacée par le jeune homme, ce n'est pas lui qui allait améliorer sa journée. La Serdy voulut enchaîner mais l'infirmière revint avec son matériel. Elle lui appliqua la compresse pour éponger le sang puis lui tendit une mixture à avaler. Jude ne s’habituerait jamais à la façon magique de se soigner. Dans le monde de son père elle aurait eu des points de suture et serait rester quelques jours à l'hôpital alors que là elle allait passer au maximum quelques heures dans une infirmerie scolaire. Elle en tait vraiment toujours épatée. Jude but le petit verre que lui avait donné l'infirmière, le goût n'était vraiment pas top, elle fit la grimace plusieurs fois avant de finalement avaler la mixture étrange. La jeune Serdy reposa le gobelet sur la petite table à côté de son lit, l'infirmière était partie une fois que Jude avait accepter d'avaler le médicament. La jeune Serdy sentit que le médicament faisait effet, elle se sentait déjà mieux.

- Tu vas être déçu tu es venu pour rien, je vais déjà mieux.

Jude se mit assise et balança ses jambes hors du lit du côté opposé à celui du jeune homme. Elle se mit sur ses pieds et d'un coup tout autour d'elle se mit à tourner violemment. Comme dans un manège elle se sentit presque flotter tellement les objets devant elle bougeaient vite. La jeune Serdy accrocha les draps de son lit avant de tomber par terre, elle amortit sa chute avec son bras pour ne pas que sa tête heurte le sol. La jeune femme ferma les yeux un instant, elle prit plusieurs inspiration et eut enfin la possibilité de se lever et de se mettre sur ses deux jambes. Jude agrippa le lit et se remit assise dessus.

- Aaarrrgg mauvaise idée...

Jude ne voulait pas s'allonger, elle voulait juste partir d'ici, pour que l'autre n'ait pas son excuse pour sécher les cours. Elle s'était sentit beaucoup mieux elle ne comprenait pas pourquoi elle avait chuté comme ça. Jude inspirait doucement alors que l'infirmière se ruait sur elle pour lui dire de se reposer avant d'essayer de se lever, le médicament mettait quelques minutes à agir apparemment et l'impatience de la jeune femme avait failli lui couter une réelle hospitalisation. Jude regarda l'infirmière et hocha doucement la tête pour lui dire qu'elle avait compris et qu'elle ne le referait plus. La jeune Serdy jeta un regard au jeune homme derrière elle, elle était sure qu'elle allait avoir droit à une réflexion...
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Anonymous
Invité

Sécher les cours - Page 2 Empty
Re: Sécher les cours
Invité, le  Sam 1 Aoû 2015 - 10:25

Ce jeune homme tapait sur les nerfs de la Serdy, en fait il l'avait réellement frappé pas fort mais suffisamment pour faire revenir la migraine de Jude. Cette dernière souffrait déjà beaucoup de sa maladresse mais il n'arrangeait rien. Et ce mal de crâne ne rendait pas Jude aimable bien au contraire, elle avait envie de tuer toutes les personnes qui s'approchaient d'elle. La jeune femme soupira encore une fois après la claque. Il lui avait parlé mais honnêtement elle n'avait pas écouter, elle était trop occupé à essayer de calmer ses maux de têtes. Jude porta la main à son front, elle avait l'impression que c'était la centième fois qu'elle faisait ce geste comme si cela pouvait changer quelque chose de tenir son front quand on a une migraine. Au moment où la jeune femme eut brillamment l'idée de se lever de son lit et qu'elle retombe aussi sec, elle espérait avoir un peu d'aide pour se remettre sur son lit mais c'était sans compter sur l'incroyable gentillesse du Serdaigle! Il ne bougea pas le petit doigt alors que la bleue et bronze faisait des efforts surhumains pour se remettre sur son lit. La Serdy souffrait encore plus et cela l'agacer autant que ça lui donnait envie de pleurer. Si elle avait pu se couper la tête elle même elle l'aurait fait, pour ne plus avoir à endurer ces pu**** de maux de tête. Alors que la jeune femme reprenait contact avec la réalité, elle entendit glousser à ses côté. Il y avait quelque chose de drôle ici? Non pas vraiment, la Serdy lança un regard noir au bleu et bronze avant qu'il ne prenne la parole. Jude savait bien que çane changerait rien mais elle était agacée, en colère et pour la millième fois elle avait mal au crâne...

- Miss, vous comprenez bien que je ne peux, hélas, pas rester toute la journée au chevet de cette handicapée, à mon grand regret. Est-il possible de me faire un motif pour mon absence de ce matin. Je vais rester encore une petite heure auprès d'elle et puis je reprendrai mes activités car je ne peux la laisser seule dans l'immédiat quand je vois son état qui laisse à désirer

Bien sûr. Comme si il allait rester veiller sur la pauvre cinquième année... Jude pesta intérieurement, au début elle trouvait ça plutôt rigolo de servir d'alibi mais lorsqu'elle put voir la jolie personnalité du jeune homme, enfin ce qu'il lui montrait elle revint sur sa première idée et décida qu'elle détestait aider les gens à sécher les cours. La Serdy se força à penser à des choses joyeuses, à des souvenirs de son enfance où de ses récentes rencontres dans cette grande école. Tout ceci lui réchauffa le cœur et elle put ouvrir les yeux et être un peu plus sereine qu'il y a cinq minutes. Jude tourna la tête vers son collègue Serdaigle et le regarda longuement, la dernière fois qu'elle le ferait surement parce qu'elle pouvait entendre l'infirmière revenir. Jude supposa qu'elle lui avait fait le mot dont il avait besoin pour pouvoir profiter de sa journée bien tranquillement. La Serdy tourna la tête de l'autre côté du lit et attendit patiemment que le jeune Serdaigle s'en aille. Et pourvu qu'il fasse vite, la jeune femme voulait se reposer, elle voulait se calmer et se reposer...
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Erundil Trismegiste
Erundil Trismegiste
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Manumagie (Niveau 1)
Permis de Transplanage


Sécher les cours - Page 2 Empty
Re: Sécher les cours
Erundil Trismegiste, le  Ven 11 Nov 2016 - 18:04

RP avec notre chère infirmière Amy


J'avais vraiment mal au bide. C’était un coup de couteaux, normal que ça fasse mal. Mais honnêtement, j'aurais pu attendre la fin du cours. Mais écouter la respiration du prof encore une heure, ça devenait une souffrance bien pire que les autres. Les cachetons, ça ne marchait pas. Mes connaissances en magie de soins, pas assez poussés, la plaie s'ouvrait encore et toujours. Alors ça m'a paru logique de venir voir l'infirmière. Ou l'infirmier ? Je ne suis jamais venu, première fois. Je préfère m'occuper de mes bobos plutôt que de laisser quelqu'un d'autre s'en charger. Suis assez grand. Sauf avec ma mère, je suis toujours un enfant. Elle me rappelle le côté humain des gens, me donne de l'espoir en la vie et l'humanité. Bref, j'ai vraiment mal au bide.

La salle tourbillonne un peu. Je finis par sombrer. Des pulsations dans la plaie. Une chaleur vient me réveiller. Une chaleur qui coule sur la main qui couvrait la plaie. Je nettoie tout ça avant que la personne des soins arrivent. Un sort de nettoyage, ça se fait. La salle tournoie encore un peu. C'était un cours de quoi au fait ?



Le temps se défile, j'attends. Moins mal au bide, mais le sang veut quand même sortir. Je l’empêche de jaillir et je reste serein. Non, vraiment, ça va, merci de vous inquiéter, je ne suis pas à l'agonie. Et puis je commence à être rodé, j'ai vu pire. Je me trimballe dans les rues, je croise des baltringues, je leur fais voir qu'ils ont un coup de coeur pour le bitume qu'ils embrassent la seconde d'après. Ca arrive parfois que ça tourne moins bien. C'est comme ça.

Enfin là, j'ai un peu peur qu'un organe soit touché, c'est allé assez profond. Je regarde un peu sous la chemise des Serdaigle. Pas beau à voir, c'est sur. Le pansement est rouge maintenant. Je n'essaie même plus de cacher la blessure. J'attends l'infirmière. Elle saura quoi faire.

Je reste là, dans cette pièce. Il n'y a personne. J'attends bêtement. Est-ce que quelqu'un va finir par arriver ? Je devais peut-être faire quelque chose, avant ?

Bah, tant pis, au pire je crèverai… Trop fatigué. Tant pis.

Je garde quand même cet air sérieux et vivant. Devant moi dans le flou. Dans l'oubli.
Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Sécher les cours - Page 2 Empty
Re: Sécher les cours
Amy Shields, le  Lun 14 Nov 2016 - 20:42

With Erundil


Okay. Concentration. On se concentre. Un, deux, trois. Lancé ! Chponk. Bruit de verre qui se brise. Oups. Amy se pencha de sa chaise pour regarder les dégâts. Ouille, la bouteille de désinfectant était explosée. Mais genre, vraiment bien. Le liquide jaunâtre était en train de s'étendre. Roh mince, c'était pas la bouteille qu'elle visait ! La jeune femme avait tenté quelques secondes avant de lancer un oreiller sur un des lits et que ce derniers atterrissent parfaitement positionné. Ouais elle était gamine ouais. Pour une nouvelle infirmière, bonjour la crédibilité. L'oreiller venait de percuter la bouteille et était retombé parfaitement sur le lit. Bon elle avait réussi une partie de sa mission, sauf qu'il y avait un dégât en plus. C'était vraiment grave ? Ouais bon oké, elle en rachèterait. D'un coup de baguette, elle nettoya et jeta les débris dans la poubelle. Pour un début de journée, il n'y avait pas grand monde. A part les fantômes qui se baladaient et qui disaient gentiment bonjour, la brunette n'était pas hyper accompagnée. Enfin, en même temps dans son métier elle n'allait pas se plaindre. Moins il y avait de monde là ou elle bossait, mieux c'était ! Un Clac se fit entendre. Ah. Quelqu'un. Vite, la jeune femme rangea vite fait la poubelle, histoire d'effacer les preuves de son caractère un tantinet puéril, vous voyez, puis cette dernière se dirigea vers la porte menant à la salle d'attente. On souffle un coup. Et go !



- Bonjour ! Qu'est ce que je peux f..


Du rouge. Hé me*de. C'était pas bon. Un petit peu d'accord, mais là c'était abusé. Puis vu la tête du blessé, ça n'allait vraiment pas bien. D'un geste vif, la jeune femme vint s'accroupir devant lui. Elle le regarda d'un regard bien veillant pour pas qu'il ai peur avant d'écarter la veste d'uniforme du serdaigle. Où bordel. C'était pas beau à voir. Le pseudo pansement ne servait clairement plus à rien vu la tronche de la blessure. D'un calme olympien, la brunette posa une main directement sur la blessure, elle murmura un " désolée " puis appuya fort pour compresser. Si ça ne s'arrêtait pas de saigner il allait y passer. Mais qu'est ce qu'il avait fait pour se retrouver avec un trou dans le ventre lui ? Toujours en appuyant, elle leva la tête et lui parla rapidement mais fermement.


- Tu dois entrer. Tu sais marcher ou je dois te porter ? Il serait sage de me laisser faire mais à toi de voir. Il faut faire vite mon chou donc si tu le sens pas, je t'emmène.


Elle compressa à nouveau, la chaleur du liquide se répandant sur sa main. Ca avait l'air de cependant moins couler. Pourquoi posait elle la question ? Parce que techniquement elle ne pouvait rien faire temps que le patient est conscient et puisse émettre ses envie. Certes la question était bête mais il n'empêche qu'elle était obligée de lui demander. Amy avait quand même fait en sorte d'être assez tranchante pour qu'il comprenne bien l'enjeu. D'un geste rapide, elle empoigna sa baguette attachée à sa ceinture et murmura un #Curo As Velnus pour déjà alléger la douleur. Parce que bordel, ça devait faire mal ce truc.
Erundil Trismegiste
Erundil Trismegiste
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Manumagie (Niveau 1)
Permis de Transplanage


Sécher les cours - Page 2 Empty
Re: Sécher les cours
Erundil Trismegiste, le  Ven 18 Nov 2016 - 13:42

RP with Amy

Ca goute un peu. Je suis en train de faire des saletés sur le sol de la pièce. C’est ‘ifnirmière qui ne pas être contente. Pourquoi elle tramble, cette vue, elle ne peut pas rester tranquille. Je ferme encore les yeux un bon moment. J’ai froid partout. Sauf là où est posé la main. C’est entre brûlant et glacial.

… Je crois que je me suis endormi …


Se défilent les vies des autres, là
Ces êtres beaux dans leur apparat
Grandissant de superbes et de joies.
Ils me rappellent ton sourire et ton toi.



Les yeux s’ouvrent à nouveau. Je crois que je n’ai plus mal. Quand je ne bouge pas en tout cas . Et quand je ne respire pas. En tout cas, ça ne tourne plus. La chaleur dans les veines, je la ressens. Puis une Dame fait son entrée.
Elle dit bonjour ...
- Bonjour ...

Elle me voit. Puis voit la blessure, puis change de visage, puis vient appuyer une partie de son poids sur la plaie. En fait elle était toujours là, cette plaie, elle me le rappelle. Je gémis légèrement, sur le coup. Pas agréable, mais j’ai vu pire que de se faire dorloter par une infirmière.

Elle me parle un peu, me dit de la suivre. Elle veut savoir si je marche ou si elle me porte. Me porter … Quelle idée, je dois faire deux fois son poids, pour à peu près la même taille.

- Je vous suis.

Concentration. Du premier coup je me redresse. Jambes droites, le bien-être de son sort fait son petit effet. Je lui souris.

- Allez-y, passez devant. Je vous suis.

Elle m’a appelé mon chou ? Je l’impression de ne jamais l’avoir rencontré. Ses cheveux noirs me rappellent une connaissance ... Une amie ... Je n'ai pas fait attention à son regard. Je crois qu'elle a les yeux bleus ?

- Vous êtes nouvelle ?

Oui. Je fais la discussion. Ca me fait changer les idées. Je pense moins à la douleur. J’espère qu’elle comprendra. Je vais attendre qu’elle bouge pour la suivre. Où elle voudra. A cet instant, j’ai parfaitement conscience que je dois faire ce qu’elle veut. Par contre, je préfèrerais qu’elle ne me demande pas d’enlever mes vêtements. Elle verrait, à mes cicatrices récentes, que c’est pas ma première fois…


LA pour qu'Erundil se déplace. Voir en MP si autre chose
PS: désolé pour le temps de réponse ^^'
Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Sécher les cours - Page 2 Empty
Re: Sécher les cours
Amy Shields, le  Mar 22 Nov 2016 - 17:05

Restons zen. Ouais c'est le mieux. Dans ce genre de situation c'est le plus sage à faire non ? Non ? Si si je vous assure, connaissant Amy, si elle pétait un câble ou si elle paniquait, elle allait surement faire un deuxième trou dans le bide du Serdaigle. Oui oui c'était grave à ce point. Non mais à part ça Amy était intelligente et gentille, tout à fait. Bref ! Pour l'instant ça allait, la brunette réussissait à garder son calme et à réfléchir. Que pouvait elle faire ? Plein de choses en réalité. Trop même. Elle avait tellement mangé de mise en situation que toutes les optiques lui venaient en tête. Olaaaaaa ! Calme toi le bleu, te lève pas trop vite c'est mauvais. Tout compte fait, elle aurait dût l'obliger à se laisser porter. Mais soit, la brunette se leva en même temps, la main toujours contre la blessure. Elle commença à avance d'un pas lent, forçant l'élève à s'appuyer contre elle pour avoir plus facile.

- Je suis effectivement nouvelle. Amy Shields. Mais ne t'inquiète pas, je connais mon boulot, je vais réparer ça en quelques instants.

Vive la magie. Ouais parce que même si elle avait appris à recoudre avec une aiguille, elle préférait largement utiliser la baguette pour les opérations, c'était plus sûr. Non pas qu'elle était nulle, mais la magie était plus rassurante à son goût. Amy aida donc son jeune patient à entrer dans l'infirmerie. Elle le coucha sur un des lits. En temps normal elle aurait fermé les rideau autour du lit pour l'intimité mais là c'était pas le moment de trainer. Si elle voulait que le sortilège qu'elle avait en tête fonctionne, il fallait aller vite.

- Excuse moi mon grand, mais pour te soigner ça je dois t'enlever ta chemise.

Sans attendre de réponse pour ne pas se faire envoyer bouler, elle lui retira sa chemise. Wow, un peu glauque. Non non, c'était juste pour le soigner hein, rien de plus. Ouch. C'était moche. Trop moche. La blessure était profonde, les tissus bien endommagés surtout. Mais de ce qu'elle voyait, pas d'organe touché. Ce n'était pas assez profond. Ca devait cependant faire un mal de chien ce machin. D'un geste rapide, elle attrapa des cotons et du désinfectant. Elle commença par nettoyer tout le sang autour de la blessure. Une fois que ce fut à peu près propre, elle regarda le bleu et bronze et parla d'une voix calme.

- Ecoute, je vais désinfecter ta blessure avant de la refermer. Ca risque de faire un peu mal mais si tu bouges tu vas compliquer l'affaire et tu auras un joli souvenir de ce temps passé avec moi.

Elle lui souris gentiment, lui faisant bien comprendre qu'elle ne cherchait pas à l'effrayer. Puis, vu le nombre de " souvenir " qu'il avait, un de plus ou un de moins.. Mais pourqu.. Non. Stop Amy. Tu demanderas après. Maintenant tu agis. Amy aspergea la blessure de désinfectant. Ouille. Elle le plaignait, ça devait bien piquer, si pas faire très mal. Mais soit, pas le temps de s'excuser. La brunette posa ses yeux bleus sur la plaie et poussa un soupir pour se calmer. Concentration. D'un geste lent et aérien, elle fit de petits mouvement avec sa baguette au dessus de la blessure, marmonnant d'une voix basse un #Reparo sellae contra tela. Rien ne se produisit. F*ck. C'était manqué ? Non c'est bon ! La plaie commençait à doucement se refermer. Un peu trop lentement au gout d'Amy. Mais soit, autant attendre que tout ça se referme bien. En tout cas, elle espérait que le jeune garçon n'allait pas bouger sinon il allait foutre le sort en l'air et surtout aggraver son cas. Et ça, ce n'était vraiment pas une bonne idée.
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Erundil Trismegiste
Erundil Trismegiste
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Manumagie (Niveau 1)
Permis de Transplanage


Sécher les cours - Page 2 Empty
Re: Sécher les cours
Erundil Trismegiste, le  Jeu 24 Nov 2016 - 0:42

Elle se presse quelque peu. L’atmosphère s’alourdit, s’enrichit en vie. Je la suis, cette personne soignant les maux, les douleurs. Elle semble s’inquiéter de trop. Elle se fait souci. Mais elle ne devrait pas. Elle essaie d’être gentille. Elle est plutôt douce dans ses gestes. Elle a l’envie de vouloir faire bien. Mais elle n’a pas à en faire autant.

Puis elle déboutonne la chemise pour voir ce qui n’est pas à voir. Elle a l’air un peu désappointé par le paysage. En effet, on peut voir que je ne suis pas un débutant en matière de coups. Mon tatouage presque à l’air, je sentais presque plus lui que le reste de mon corps. Car lui me rappelle ma mère. Etrange sensation, mais cette présence matérielle et maternelle me rappelant ma mère semble m’apaiser. Je la laisse parler. Je l’écoute bien sûr, mais je continue de penser à ce tatouage que ma mère m’avait fait. Je me demande quelle magie ancienne elle a mis dedans. Peut-être était-ce juste un conte pour apaiser un enfant. Mais la connaissant, je crois que non. Peut-être que cette charmante infirmière aurait la réponse.

Elle panse la blessure avec un sort. J’en profite pour poser ma tête un instant. Respirer. Se sentir apaiser.

Puis avant que les ténèbres prennent le dessus, j’ouvre à nouveaux les yeux, la regarde un petit peu. Puis lui souris. Elle est sympa cette fille, elle veut faire bien. Mais elle n’a pas à s’impliquer autant. Pas avec moi. Elle voit bien que ce n’est pas la première fois. Elle comprend que ça ne sera pas la dernière fois. Moi-même j’en ai conscience. Ce sera peut-être ce qui mettra fin à mon palpitant. Mais je la regarde vivre cet instant. Vouloir aider un patient. Son job. Puis je me sens mal. Pour elle. Perdre du temps avec moi, un presque cadavre ambulant…

Non, elle en a déjà fait bien assez. Je regarde un peu ce sort qu’elle a envoyé… Le sien est plus fonctionnel que le mien … Peut-être même que je n’aurais pas de cicatrices.

Merci Madame. Ne vous faites plus de soucis pour ça. Ca va aller maintenant. Je vous remercie pour tout ça.


La souffrance est parfaitement soutenable. Je n’ai déjà plus l’impression d’avoir un couteau dans la plaie.

- Ne vous embêtez pas plus. Si vous êtes d’accord, et si ça peut vous rassurer, je me repose une petite heure. Puis vous ne me recroiserez plus ici.

La pauvre, elle qui a surement choisi ce métier pour aider les autres. Aider un cas perdu, c’est le genre de choses qui vous fichent le cafard. Pas envie de la blesser. Elle en a fait beaucoup pour moi. Bien assez. Peut-être trop.

Je lui souris.

- Merci. Beaucoup.

...
Puis, nouvelle scène, nouvel acte, nouvelle pièce de théâtre. Quelqu’un de connu.

Riri.

Faisant son travail de préfouet, il rentre pour apporter une vraie patiente. Je referme la chemise pendant qu’il rentre pour raconter les faits. Une Demoiselle … agressée….

A… agressée ? Mot de volupté pour un désir de s’abandonner …
Me sens en l’instant autre que « me »… Se sent l’envie de réprimande, de justice sans Loi. De simplement sourire face à la souffrance. Désir, besoin. Volonté d’être agresseur d’agressé. Ne prendre compte de loi, juste s’abandonner, s’éclipser, beauté éphémère du tourment, je t’embrasse violemment. L’obscure ténèbre d’une ombre fait surface un instant. Fissure sur visage d’un bientôt plus vivant. Puis retour vers l’être soignant

L’être soignant … L’infirmière. Elle m’a aidé… Je reprends cet esprit. Je ne ferai rien. Rien pour l’instant … Je ne me laisse pas submerger.. Pas encore …

Je me tourne vers Riri. Sourire. Salutation. Puis retour en mode allongé. Dame infirmière voudrait surement que je reste ainsi, allongé. Alors je m’exécute. Ne pensant pas ….

Ne pensant pas, non, ne pensant pas. Surtout ne pas penser à la torture de l’autre ne vivant de rien, se vidant de son intestin quand je lui sourirai au plus profond de son rien. Ah, délice aberrant, celui de ses tourments, voici une ombre se sentant être, un instant. Etre ouragan, destruction de vivants ne méritant pas ce titre et cependant, ombre exécute jusqu’au lendemain, ces quelques choses qui crèveront de leur chagrin ….

Les yeux fermés …

J’ai fermé les yeux, un instant. Pour ne pas montrer à l’infirmière ma folie. Puis je les ouvre. L’observe. Je vais déjà bien mieux. Peut-être ne s’en rend-elle pas comte. Je vais même correctement. Je vais presque vivant.

- Merci. Je vais déjà mieux.

Je lui souris, puis me mets en mode assis sur le lit, puis la regarde en souriant, avec presque l'envie de la réconforter sur mon cas. Comme quoi, c'est déjà trop, comme quoi ça ne sert à rien de s'inquiéter ou se faire tourment. Pas avec moi. Alors je lui souris. Simplement.
Invité
Anonymous
Invité

Sécher les cours - Page 2 Empty
Re: Sécher les cours
Invité, le  Sam 26 Nov 2016 - 13:53

Serena avait énormément de mal à garder les yeux ouverts et les voix autour d'elle semblaient lointaines. Elle se concentra tout de même sur celle du préfet qui semblait parler à l'infirmière.

- Bonjour madame. La fille que je viens de poser sur un lit se faisait tabasser gratuitement par une Serpentard. Je l'ai protégé mais seulement je crois qu'elle a des os cassé. Je ne saurais dire lesquels puisqu'une autre élève à refermé ses plaie à l'aide d'un sort, mais vus son état les os semblent toujours cassé, il sera plus difficile de les trouver sans plaie... 

La douleur sembla s'estomper mais la Rouge et Or ne pris pas cela comme une bonne nouvelle. Elle sentait ses membres s'engourdir tandis que les soins de l'infirmière, de cette femme miracle, se faisaient attendre avec une grande impatience.
Serena pensa alors à sa famille et à ses amis, les reverrait-elle ? Ce n'était pas son genre de dramatiser et les blessures qu'elle avait reçues ne semblaient pas mortelles mais elles avaient blessé son moral et elle se sentait sombrer.

Serena jeta un dernier regard au préfet en lui demandant silencieusement de l'aider, de la sauver.
Puis, Serena Dubois sombra dans le néant...
Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Sécher les cours - Page 2 Empty
Re: Sécher les cours
Amy Shields, le  Sam 3 Déc 2016 - 18:00

Doucement mais sûrement, la plaie se refermait. Il ne fallait pas qu'elle lâche prise maintenant, ça pourrait empirer l'état du ventre de l'élève et déjà vu la tronche de la blessure il valait mieux ne pas faire de bêtise. Elle arrivait presque au bout. Ca allait bientôt être refermé, concentration Amy, si tu te foire maintenant, tu vas te taper le ministre de la Magie avec un beau procès en prime pour l'homicide involontaire d'un mineur. Si y avait moyen d'éviter c'était mieux. La porte de l'infirmerie s'ouvrit. Hé me*de. V'la qu'un parasite venait s'incruster. Comme si c'était le moment. La brunette ne se retourna pas, gardant son regard concentré sur la blessure, se rendant compte que le nouvel arrivant mettait du temps à venir l'apostropher. Mais qu'est ce qu'il faisait ? Puis, une voix se fit entendre. Inconnue au bataillon. Alors qu'elle essayait de rester concentrée, voilà que l'élève qu'elle était en train de soigner bougea. Hé zut hein ! Si lui aussi s'y mettait c'était mort ! Ah bah voilà. La petite lueur de la baguette s'éteignit. C'était mort. Bravo les gars. Il n'empêche, elle avait relativement bien géré le sortilège. Si le Serdaigle parvenait à se lever, c'est que ça allait mieux. Ah. N'empêche, le bleu et bronze était en train de se recoucher. Tant mieux, ça évitait à Amy de devoir lui faire la remarque. Avec un soupir elle se leva de son tabouret et se tourna vers le nouvel arrivant. Préfet, vu l'insigne. Et encore un serdaigle. Hé bien, c'était la journée. Qu'est ce qu'il avait dit ? Tabassée ? Mais what ! La jeune femme fit un geste en direction du garçon au trou dans le ventre pour lui intimer de reste couché. Elle tourna ensuite les talons vers le lit ou la jeune fille venait de perdre connaissance. Mince. Ouch. Vu comme sa mâchoire était, elle avait dut se prendre un joli coup. Punaise ça devait faire mal. Après avoir vérifié sa respiration, la jeune femme pointa sa baguette vers la machoire et murmura un #Brackium Emendo. L'os commença à se remettre correctement. Amy commença alors à osculter le reste du corps. Comme l'avait très bien dit le préfet, elle ne pouvait rien voir comme ça. Elle pointa de nouveau sa baguette sur le corps de la jeune fille et incanta un #Per Ut-Visio. Une seconde plus tard, Amy pouvait voir tout le squelette de la Gryffondor. Elle commença par les jambes : Rien d'anormal. Les bras non plus n'avaient rien. Quelque chose retint cependant son attention lorsqu'elle passa sur la cage thoracique. Quelques côtes cassés. Aieuuuuuh. Mais ça devait faire un mal de chien ! Qui avait put faire ça sérieusement ? Enfin bref, elle verrait plus tard. Son sortilège de rayon x s'estompa et elle ré employa un #Brackium Emendo pour soigner les côtes. Après ça, elle se tourna vers le préfet et lui souris gentiment.

- Merci de l'avoir amenée jeune homme. Tu lui as probablement sauver la mise. Avec ça elle n'aurait pas été bien loin. Tu peux retourner en cours, dis que tu reviens de chez moi et normalement ça passera. Je m'occupe de nos deux cocos ici présents.

Petit clin d'oeil vers le préfet avant de se tourner vers l'autre Serdaigle et de lui sourire à lui aussi.

- Toi par contre tu restes un peu avec moi. Il faut surveiller l'état de ta blessure. Tu pourras repartir ce soir.

La jeune femme se tourna ensuite vers la gryffondor endormie.

- Quand à toi je vais m'occuper de toi encore un moment.

Amy s'avait très bien qu'elle ne l'entendait pas, mais ça l'amusait de dire ça comme ça. L'infirmière couvrit la blessée avec les draps du lit avant de se tourner encore une fois vers le Préfet, voir si il n'avait pas une autre demande. Mais lui n'avait pas l'air mal en point. Donc normalement, ça devait aller.
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé

Sécher les cours - Page 2 Empty
Re: Sécher les cours
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 6

 Sécher les cours

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Infirmerie-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.