AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Infirmerie
Page 3 sur 3
Salle d'examen
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Aileen O'Leary
Serpentard
Serpentard

Re: Salle d'examen

Message par : Aileen O'Leary, Mar 25 Oct 2016 - 4:49


Rose et Peter semblait se connaitre de longue date, s'échangeant des regards dont la signification échappait à la rousse. Elle se sentait un peu exclue, comme si elle venait de manquer le sens d'une bonne blague. Peut-être que les personnes autour d'elle se sentaient ainsi lorsqu'elle était avec Nya, les deux étant assez proches.

_Je ne suis pas sûre qu'il aurait été totalement contre un petit bouche à bouche de ta part.

Un nouveau rire de la part d'Aileen, et elle qui avait cité le tout pour décourager Peter de se tourner vers la médecine moldue. Peut-être aurait-elle dû mieux formuler sa pensée.

-Sauf que dans le monde moldue, tu as une chance sur deux de tomber sur un sauveteur ou un infirmier. Et je doute qu'embrasser la barbe d'un homme soit l'objectif de Peter. Quoique, si c'est le cas, rien de mal là cher préfet. Je ne juge pas.

Et un clin d'oeil vers Peter. Ce dernier reprenait des couleurs d'ailleurs, parfait. Aileen se détendit, elle n'aurait probablement pas besoin d'utiliser davantage de sorts sur lui.

_Dans tous les cas, il faudra que tu m'apprennes tes sorts. Ça pourrait me servir un jour.

Aileen reporta son attention vers Rose. C'était la deuxième personne à lui demander des cours particuliers en peu de temps...Il y avait peut-être de quoi à faire là.

-Si tu es vraiment intéressée, il m'arrive de donner des cours de tutorat. Si tu as un jour du week-end de libre on pourrait peut-être arranger de quoi.

Rose étant en 2e année, elle avait pas mal de choses qu'elle pourrait lui apprendre, pas seulement la magie médicale ou les potions.

- Ca va mieux ... De mieux en mieux je dirais. Après j'attendrai peut-être que les nausées soient définitivement parties pour te remercier !

C'est vrai, il y avait aussi Peter dans la pièce...Pour les nausées elle ne pouvait pas faire grand chose, n'ayant pas accès aux potions de l'infirmerie ou à son kit habituel. Elle lui fit donc un petit sourire contrit.

-Sur ça je ne vais malheureusement pas pouvoir aider des masses. C'est une potion qu'il te faut pas un sort...Quoique je pourrais te lancer un Episkey ou un Curo As Velnus voir si cela fait quelque chose. Est-ce vraiment dérangeant? Je peux m'essayer si c'est le cas.

Après tout, maintenant que son préfet était conscient, il fallait peut-être avoir son autorisation avant de lui lancer un sort.

Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Salle d'examen

Message par : Rose Layroy, Mar 25 Oct 2016 - 15:41


La remarque sur un baiser sauveur de la part d'Aileen sur Peter eu pour effet d'amuser Peter. Cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient pas vu mais elle ne l'avait pas oublié. Comment il était, comment il se comportait avec les filles... Et lui aussi la connaissait. La petite fille joyeuse et insouciente, un brin casse-cou, aimant rire et plaisanter. Cette petite fille refaisait de temps en temps apparition, de plus en plus d'ailleurs en ce moment. Cependant, cela ne signifiait pas qu'elle s'était calmée. Elle avait juste caché bien plus en fond d'elle-même ce qu'elle ressentait vraiment. Sa colère, son ressentiment, sa haine, sa volonté de vengeance... Et elle ne regrettait pas. Cela lui faisait du bien de ne pas se soucier sans cesse de sa façon de parler, de camoufler ses émotions, de rire lorsqu'elle en avait envie, de ne pas être sans cesse sur ses gardes. Mais est-ce que ce sentiment de plénitude qu'elle ressentait en présence de Peter par exemple ne finirait pas par lui jouer des tours ?

_Sauf que dans le monde moldue, tu as une chance sur deux de tomber sur un sauveteur ou un infirmier. Et je doute qu'embrasser la barbe d'un homme soit l'objectif de Peter. Quoique, si c'est le cas, rien de mal là cher préfet. Je ne juge pas.

A cette nouvelle remarque Rose ne put s'empêcher de rire. Elle voyait avec une précision incroyable la réaction de son préfet pensant être sauvé par une belle rousse embrasser une barbe rousse d'un homme inconnu. Une vraie déception de sa part sans nul doute.

Suite à sa remarque de volonté d'apprendre quelques sorts médicaux Aileen dit :

_Si tu es vraiment intéressée, il m'arrive de donner des cours de tutorat. Si tu as un jour du week-end de libre on pourrait peut-être arranger de quoi.

Rose calma son fou rire et se reconcentra. Pour une fois qu'elle n'avait pas besoin de chercher midi à quatorze heure pour trouver un professeur. Maintenant si ils venaient facilement à elle elle ne laisserait pas passer sa chance. Elle devrait avoir de nouvelles conversations avec son ainée.

_Ça va mieux... De mieux en mieux je dirais. Après j'attendrai peut-être que les nausées soient définitivement parties pour te remercier !
_Sur ça je ne vais malheureusement pas pouvoir aider des masses. C'est une potion qu'il te faut pas un sort... Quoique je pourrais te lancer un Episkey ou un Curo As Velnus voir si cela fait quelque chose. Est-ce vraiment dérangeant ? Je peux m'essayer si c'est le cas.

Episkey... Curo As Velnus... La petite ne connaissait pas ces sortilèges... Jusqu'à lors elle ne s'était pas intéressée plus que ça aux sortilèges de soins. Il faudrait vraiment qu'elle palie à ce manque cruel de savoir. Son grand-père devait sûrement avoir quelques livres sur le sujet... Ou bien elle n'avait qu'à aller tout simplement à la bibliothèque en attendant. Elle devrait sûrement trouver ce dont elle aurait besoin pour quelques bases théoriques.


Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Re: Salle d'examen

Message par : Keira Sanders, Sam 1 Avr 2017 - 14:51



Survivre
avec Amy Shields
le rp ne se passe pas pendant l'attaque

Elle flottait vers un lointain inconnu, vers l’inaccessible, le caché, l'abstrait. Dans cette soirée au clair de lune, sa voix et sa vie s'étaient estompées. Loin, très loin, quelque part dans le ciel ou sous terre. La douleur avait été comme un feu d'artifice : vive et ascendante, atteignant une apogée instable avant d'exploser et de se répandre dans tout le reste de son corps, grillant au passage ses neurones et sa conscience. Elle ne voyait plus rien. C'étaient les ténèbres totales, comme si on venait d'envelopper son corps flottant à la surface de l'eau froide d'une bâche. Ce n'était même pas effrayant : elle ne le sentait pas. Elle se trouvait à l'état même de ces chenilles dans leur cocon, mettant leur vie sur pause avant de se métamorphoser. Sauf que, comble pour une jeune fille née métamorphomage, ce n'était pas du tout ce qu'il était en train de se passer. Au lieu de se redonner une fraîche et belle vie, un nouveau corps coloré de merveilles et évolué, Keira risquait plutôt de faire le chemin inverse. Se retrouver squelette, puis cendres oubliées et balayées par le courant d'eau au fond du grand lac.

Puis
le vide
total.

Des sons parvenaient désormais à ses oreilles. Ils étaient distants, un peu comme si une bulle entourait la tête de la Sanders. Bruit de pas qui résonnaient, bruits de verrerie, peut-être même une voix féminine qui parlait... tout était mélangé en un brouhaha indistinct. Elle avait l'impression d'avoir des abeilles qui lui bourdonnaient dans le conduit auditif. La brune commençait à retrouver les sensations de son corps. Elle se trouvait alitée, d'après la douceur qui enveloppait son derrière. A moins qu'elle ne soit partie beaucoup trop loin dans l'au-delà et qu'elle ne fut plus capable de faire la distinction entre un matelas et une surface d'eau froide ? Non, elle souffrait. Du plus profond de l'intérieur jusqu'aux extrémités. Ses poumons étaient les plus douloureux. Ils semblaient étrangers à son corps.

Et les ténèbres
s'éclaircirent.

Elle n'était plus dans le noir complet. Une lumière semblait lui passer au dessus des yeux, comme une luciole bienveillante. Sous ses paupières, c'était rouge sang. Et au milieu, une silhouette sombre au dessus d'elle. Que... Qui était-ce, et que voulait cette personne ? Lui voulait-on du mal ? L'avait-on assommée pour l'exploiter ? Que se passait-il ? Elle ouvrit les yeux brusquement, brûlant ses pauvres rétines, pour reconnaître à ses côtés une tête vaguement familière. « Que... On est où ? Z'êtes qui ? Me touchez pas ! », hurla-t-elle. Il fallait qu'elle sorte d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Salle d'examen

Message par : Amy Shields, Dim 9 Avr 2017 - 9:13


Malaise. Trop de travaille. La journée était beaucoup trop longue et chargée. Amy avait reçu des tas de visites venant d'élèves plus ou moins jeunes. Mais comme à peu près chaque fois, ce n'était que pour des broutilles. " Madame, mon bras est rouge là " Bien vu, coup de soleil mon petit. Tes parents ne t'ont jamais dit qu'il fallait mettre de la crème solaire quand tu fais la carpette pendant des heures au soleil ? Non, bah tant pis. La brunette gardait cependant toujours son sourire bien veillant et sa voix douce. C'était plus fort qu'elle, elle aimait bien ces ptites choses. Enfin petites, les grandes aussi hein ne nous méprenons pas. Mais en règle général elle aimait beaucoup les élèves, même si certains, il fallait le dire, n'étaient pas forcément toujours sympathiques avec elle. En général la douleur était toujours la cause de cette méchanceté. Soit, ce jour là Amy s'était occupée de plein de petits bobos aussi inoffensifs les uns que les autres. La jeune femme s'octroya donc une petite pause pendant un temps de flottement.

Se faufilant hors de l'infirmerie, elle marcha d'un pas décidé dans les couloirs. Les élèves vaguant tous à leurs occupations, elle n'eut aucun mal à sortir sans qu'on ne l'apostrophe. Une fois dans le parc, la Phénix se détendit d'un coup. Boulot plus ou moins stressant, fallait bien décompresser. Elle adorait ce job, mais le manque de sommeil se faisait ressentir pendant certaines journées. Puis mine de rien, la pression d'aggraver encore plus une situation malgré toutes les formation qu'elle avait eu, fatiguait beaucoup la jeune femme. Mais soit, elle n'allait pas se plaindre non plus, elle avait choisit sa situation, elle ne pouvait se plaindre.

Marche, marche. Ca faisait du bien de prendre l'air. Sentir le vent qui glisse dans les cheveux, pouvoir remplir ses poumons d'air frai jusqu'à en bomber le torse, voir la nature, c'était vraiment des choses qui faisaient plaisir à l'animagus. C'était con mais elle aimait bien. Sans le vouloir, Amy se retrouve bientôt au lac, marquant la fin de la petite promenade. Dommage, c'était réellement bien mais les élèves allaient peut-être avoir besoin d'elle. Elle s'apprétait à faire demi tour lorsque quelque chose flottant à la surface attira son attention. C'était quoi ? La Phénix s'approcha et manqua de pousser un cris. Un corps inanimé flottait à la surface. Sans attendre, l'infirmière repécha le corps avant de le retourner pour voir le visage.

La gorge qui se sert et le coeur qui fait un bond. Keira.. Oh non. Oh non. Pas elle. Vérification de la respiration. Pas de respiration. Mauvais signe. Premier réflexe :  #Anapneo. Baguette pointée vers l'élève, Amy avait mis moins de 5 secondes à réagir comme ça. Nouvel écoute de la respiration. Ah ! Très léger. Très léger mais elle respirait ! Ses poumons étaient simplement remplis d'eau. Mais si on ne faisait rien de plus, elle allait très certainement y passer la serpentard. Prenant une grande inspiration pour se concentrer, la brunette pointa sa baguette vers la Verte et murmura #Alco Mederi. Ce n'était pas le sortilège le plus facile à utiliser. Mais il lui faudrait bien ça pour survivre. Lentement, le flux d'énergie que possédait Amy se dirigea sur Keira. Il fallait maintenir la connexion, la concentration était la clef de la réussite du sortilège. Une minute. Deux minutes. Trois minutes. Après trois minutes Amy, affaiblie, entendit la respiration de la Verte et argent beaucoup plus forte. Arrêtant le sortilège et haletant quelque peu vu la perte d'énergie, elle s'approcha pour denouveau écouter. C'était devenu normal et le coeur battait fort. Parfait..

Difficulté pour se mettre sur deux pattes mais elle réussit néanmoins. Elle incanta un #Levicorpus vers sa patiente pour la transporter vers l'infirmerie ou elle serait bien mieux. C'est en titubant quelque peu qu'elle se dirigea avec le corps vers son havre de travail.


Mini Ellipse


Ca faisait une demi heure qu'Amy était revenue avec Keira à l'infirmerie. Malgré sa fatigue, elle avait passé cette demi heure à la surveiller et à courir partout pour trouver de quoi la soigner elle et soigner les élèves qui arrivaient. Elle avait emmitouflé la Serpentard dans des couvertures et était à présent penchée au dessus d'elle pour vérifier son état. Elle ne s'attendait clairement pas à ce que sa patiente se réveille d'un coup et se mette à hurler. La brunette ne put s'empêcher de pousser un petit cris de stupéfaction. Punaise mais il lui prenait quoi à elle ? Elle lui avait pas filé de l'alcool pour s'en remettre quand même.. Souvenir flou mais Amy n'aurait jamais fait ça. Quoi qu'il en soi, la jeune fille avait l'air paniquée. Elle repoussa Amy sans ménagement. La petite brune la regarda et lui sourit gentiment pour qu'elle se calme.

- Je suis Amy Shields, l'infirmière. Tu me connais Keira, on s'est déjà rencontrées. Tu es à l'infirmerie, tu es en sécurité ne t'en fais pas. Je t'ai trouvée dehors près du lac, j'ai du t'amener ici de toute urgence. Comment tu te sens ?

Changer de sujet. Technique pour dériver la peur d'une personne. Si ça marchait tant mieux, Amy avait certaines questions à lui poser.
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Re: Salle d'examen

Message par : Keira Sanders, Sam 22 Avr 2017 - 13:42


La silhouette fut surprise et apeurée par les cris de la brune, qui paniquait sévèrement. Ses voies respiratoires lui faisaient un peu mal à l'intérieur, sans qu'elle ne sache pourquoi. Le poids de couvertures l'écrasait et lui donnait l'impression d'être prise au piège. La jeune femme l'avait peut-être kidnappée, et qui savait ce qu'il allait advenir d'elle... Elle avait du l'assommer, ou lui effacer la mémoire... Oui, c'était pour cela qu'elle ne savait dire où elle était et pourquoi elle y était. Elle s'apprêtait à hurler de nouveau, mais fut interrompue par la coupable qui tenta d'expliquer la situation. Elle souriait calmement - drôle de façon de procéder, mais la métamorphomage ne se laisserait pas avoir si simplement. Elle calma sa respiration un instant, en entendant qu'elle était l'infirmière de l'école. Et puis, il était vrai que le visage à la peau rosée et aux petites tâches de rousseur lui disait vaguement quelque chose. Elle mentionna le lac - mot qui retentit dans son esprit. Froncement de sourcils et réflexion profonde, elle était au lac ce soir - un flash, le clair de lune, une tête bouclée. Petite querelle sans but ni sens, querelle sans violence, jusqu'à ce que tout dérape.

Elle écarquilla les yeux devant les choses qui lui revenaient en tête. Si ce dont elle se souvenait était vrai, elle préférerait se tromper. Peut-être n'était-ce qu'un cauchemar ? Elle avait peut-être imaginé tout ça. Mais alors comment s'était-elle retrouvée ici ? Elle tenta de prendre la parole d'une voix faible et tremblante. « C'est... v-vrai, tu étais élève ici... il y a quelques années... », mentionna-t-elle pour montrer à l'autre qu'elle s'en souvenait, désormais. Sans aucune retenue sur le tutoiement, car il n'était pas dans ses petites habitudes de faire dans la délicatesse et la timidité. Après tout, elle l'avait bien tutoyée il y avait quelques temps de cela. L'inverse serait désormais bizarre. « Je me sens douloureusement vivante », annonça-t-elle après un moment. Très représentatif de la situation : elle avait peut-être échappé à une triste mort, mais s'en sentait meurtrie aussi bien corporellement que dans l'âme. Essayant de passer outre son corps et ses poumons douloureusement hydratés, elle décida qu'il lui fallait en savoir plus. « Comment ça, trouvée près du lac ? » en premier vérifions que les bribes concordent. Sa tête lui tournait. Elle souhaitait dormir, pour que ce ne soit plus qu'un mauvais rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Salle d'examen

Message par : Amy Shields, Jeu 27 Avr 2017 - 21:10


Woh woh woh. Amy avait cru un instant que la jeune fille avait perdu la mémoire et allait commencer à la frapper. Vu le regard que la Serpentarde venait de lui lancer, c'était pas passer loin. Amy Shields, morte après avoir été battue par une gamine verte et argent ayant perdu la boule. RIP. Mais nan ! Elle était vivante mouaha ! Tout comme sa jeune patiente et encore heureux sinon elle ne se l'aurait pas pardonner. Visiblement Keira l'avait reconnue puisqu'elle remit en place le fait que la brunette avait été étudiante dans l'établissement il y a quelques années. Okay pas de folle dans l'infirmerie, c'est cool.

Douloureusement vivante. Expression rigolote, mais tellement vraie en même temps. Tu ne sais pas de quoi tu parles gamine. Enfin si, elle parlait au sens propre du terme, elle devait avoir réellement mal vu ce qu'elle venait de se prendre dans les dents. Mais Amy parlait d'une tout autre douleur de vivre. L'envie de vivre qui s'en va. A cette idée, la Phénix se demanda si ce n'était pas ce que Keira avait essayé de faire en se jetant dans le lac. Mais visiblement non vu la question qu'elle lui posa. Sourire gêné avant de partir d'un petit rire tout aussi gêné pour répondre.

- Hum.. Près du lac n'est peut être pas la bonne expression.. Sans vouloir te paniquer, je t'ai trouvée dans le lac.. La tête sous l'eau et inconsciente..

Prier pour ne pas qu'elle panique. Pitié, pitié. Pas paniquer, pas paniquer. Qu'est ce qu'elle pouvait dire de plus ? Courage ou bien ? Quoi ? Quoi ? Allez Amy réfléchis, t'es la reine pour trouver les mots juste alors tu peux bien trouver des mots pour une gamine qui vient de manquer de mourir non ? BAH NON JUSTEMENT. Elle allait dire quoi ? " Pardon Keira de t'avoir trouvée en train d'agoniser dans l'eau, comment te sens tu Keira après cette super expérience ? " Non. Non. C'était pas du tout possible. Improvise, mais fait un truc.

- Je ne veux pas te paniquer, tu es en sécurité ici, je suis là pour te protéger. Tu aurais une idée de pourquoi tu t'en retrouvée là ?

Voix douce, comme d'habitude avec les élèves. Ca allait, elle c'était bien débrouillée. Attendant que la jeune fille digère les informations, Amy tourna les talons pour aller chercher sa fameuse boite et une bouteille de grenadine. En quelques pas elle revint vers le lit et s'assit sur le bord en regardant sa petite patiente. Souriant gentiment elle ouvrit la boite contenant les chocolat et la posa devant elle ainsi que la bouteille au liquide rosé. Elle n'allait pas lui dire d'en prendre. Après tout elle devait être assez sous le choque comme ça. Mais si à un moment elle se faisait une hyppoglycémie ou même si elle avait simplement faim, elle se servirait. Amy voulait juste être la pour l'aider. En rien elle n'allait la forcer à manger ou à parler. La jeune fille était seule maitresse de la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Re: Salle d'examen

Message par : Keira Sanders, Lun 8 Mai 2017 - 21:36


Elle souffrait. Oui, physiquement. De toute évidence, lorsque l'on se faisait étrangler puis qu'on terminait le voyage par une noyade, il en résultait sur notre corps bien des maux. Mais il y avait là-dedans une bonne part de souffrance mentale, même si la brune allait en découvrir davantage durant les prochaines semaines. Son égo, notamment, se sentait piétiné. Jamais elle n'aurait cru que de simples mots taquins de sa part auraient provoqué chez quelqu'un une telle haine. Quoique, la nana devait avoir été demeurée bien avait l'arriver de Keira sur le devant de la scène. Habitée d'une force suffisamment malsaine pour lui souffler d'attraper et de tordre un cou. Ce genre de force catégorisait les Hommes. Parmi les mesquins, il y avait les Keira, qui s'amusaient seulement mais qui avaient bon fond ; et puis il y avait les malsains, qui semblaient ne posséder aucune morale. Jamais elle n'avait été attaquée comme ceci auparavant.

Peut-être qu'elle l'avait mérité, après tout ?

Dans ses tendres premières années, la brune avait dû être un bon petit calvaire pour ses camarades. La roue tournait, et elle avait repris en pleine face le revers de toutes ces farces accumulées. Au fond d'elle, elle en était sûre : c'était un genre de punition. Il fallait bien que quelque chose lui tombe dessus un jour. Ce qu'elle n'avait pas mérité, en revanche, c'était de manquer d'y rester. Et pour cela, elle avait bien envie de retrouver cette fille aux cheveux bouclés. Peu importe qui elle était, et qui allait l'entourer.

Keira crispait les lèvres. L'infirmière confirmait ses bribes de mémoire qui revenaient doucement. A la mention de tête sous l'eau, la jeune fille eut l'impression soudaine d'avoir la respiration bloquée, comme si elle fut de retour dans le fluide de la vie. Elle se força à prendre une grande inspiration, et répondre à la question qui lui était posée. Evidemment. Comme si personne n'allait la questionner après une telle agression. « Ouais, je crois que c'est cette s***** et ses horribles boucles qui m'y a mise, » répondit-elle honnêtement, d'un ton sec. Cette sécheresse n'était pas désignée à Amy, mais était signe de rancœur envers l'auteure de ces gestes méprisables. « Avant que tu ne demandes, je ne sais pas qui c'est », ajouta-t-elle en anticipation. Elle était pourtant sûre de la connaître de loin. Et pourtant, un flou demeurait sur le visage, et elle semblait porter son nom au bout de la langue sans pouvoir l'y décrocher.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Salle d'examen

Message par : Amy Shields, Jeu 1 Juin 2017 - 21:57


Cette situation était spéciale. Les sentiments qui envahissaient la jeune femme aussi. Dun côté elle était heureuse d'avoir pût sauver la vie d'une élève. Parce que fallait pas se leurrer, elle l’avait clairement sauvée d'une mort certaine. Mais en même temps, la perspective même que quelqu'un ai pu faire ça la faisait frissonner d'horreur. D'autant plus qu'elle ne pensait pas un adulte de Poudlard capable de faire ça à une élève. C'était trop risqué, si on avait surpris la scène, l'adulte en question aurait été destitué directement avec en plus un aller simple pour dire bonjour aux détraqueurs. Enfin soit, selon la jeune femme, ça ne pouvait être qu'un/une élève qui avait fait ça. Mais pourquoi. C'était quoi cette manie de balancer les gens dans l'eau sur un coup de tête ? La serpentard ne l'aida pas des masses puisqu'elle ne parla que de boucles sans savoir qui c'était. La brunette haussa les épaules et s’approcha de Keira pour poser une main sur son front. C'était chaud sans plus. Peu de fièvre. Se relevant, la Phénix demanda gentiment.

- Tu as mal quelque part ? Et ne t'en fais pas pour la personne qui a fait ça. On la retrouvera. Vous vous étiez disputées ?

En attendant la réponse, l’infirmière tourna les talons pour entrer dans son bureau. Elle en ressortir quelques secondes plus tard avec une tasse fumante et une boite. Une fois de nouveau près du lit, elle posa la tasse de liquide chaud sur la table de nuit et ouvrit la boite pour présenter les biscuits à la jeune fille avec un sourire. A vrai dire, elle n'avait aucune idée de si la verte allait accepter ni de si elle avait froid, mais Amy se dit que si elle avait été retrouvée à moitié morte dans l'eau, elle aurait aimé recevoir un peu d'attention ainsi qu'une tasse de chocolat. Bon les gens étaient différents mais au cas ou.

- C'est du chocolat chaud pour si jamais tu as froid. N'hésite pas a te servir.

Parfois, rien ne valait un bon chocolat pour être requinqué. Les recettes de grands-mères faisaient toujours plaisir. En attendant les gestes et paroles de sa patiente, la petite brune jeta un regard au ciel obscur et menaçant. Le temps s'annonçait violent. Elle espérait que les élèves n'allaient pas être idiots et sortir par cette météo. Sinon sa nuit serait chargée. Trop chargée..
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Re: Salle d'examen

Message par : Keira Sanders, Dim 11 Juin 2017 - 16:53


Keira creusait. Elle creusait difficilement dans sa mémoire, pour tenter de remettre un visage précis voire un nom sur l'agresseuse. C'était comme tenter de se saisir de la fumée à main nues, l'oubli déboussolant d'un rêve quelques minutes après un réveil, la certitude de pouvoir le retrouver, la frustration de se rendre compte que ce n'était pas possible, et que malgré les efforts qu'on fournissait, on ne remettrai pas le doigt dessus. La sensation de savoir la réponse à la question d'un examen, l'avoir gravée dans sa matière grise, mais ne pas réussir à la ressortir. La brune avait tout un éventail de comparaisons pour ce qu'elle ressentait, ce qui avait le don de l'énerver de plus belle. Elle prit son poing pour venir frapper son front. A trois reprises, prenant un peu plus de violence à chaque fois. Peut-être que ça lui déboucherait les neurones. Ouais, peut-être qu'elles étaient juste engorgées d'eau. Noyées, elles aussi.

« Disputées ? Je ne sais plus exactement. Mais de toute évidence la discussion ne devait pas être ambiance licorne », répondit Keira avec une pointe de désinvolture, avant de venir entourer la tasse chaude de ses mains. Elle fut immédiatement réconfortée. Après avoir glissé un timide merci à Amy, elle prit une minuscule gorgée et se concentra sur la sensation de chaud descendante dans son œsophage. Après quelques unes de plus, elle serait entièrement réchauffée. Et puis il fallait avouer que le goût du chocolat lui donnait l'impression d'être dans un berceau douillet. Une sensation de sécurité nouvelle. Elle était vraiment hors de ce lac.

« As-tu réussi à devenir animagus ? » elle le lui demandait, se souvenant de cette rencontre à la bibliothèque. Quelques années auparavant, ça avait l'air de la passionner. Mais peut-être avait-elle abandonné. Parfois, jeune, on montrait beaucoup d'intérêt pour une discipline, avant de la laisser tomber en grandissant. Par goût, ou parfois par résignation, parce qu'on savait qu'on n'en avait pas les capacités. Qu'il faudrait faire un autre choix, et passer à autre chose pour ne pas en souffrir toute sa vie. Regarder les gens ayant réussi à atteindre ce but avec mélancolie et étrange torpeur envieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Salle d'examen

Message par : Amy Shields, Sam 17 Juin 2017 - 17:26


Un peu froide la Serpentarde non ? Un peu oui. En même temps elle venait de se faire balancer dans un lac après avoir été étranglée, elle ne pouvait pas être joyeuse. C’était physiquement et psychologiquement impossible. Voilà pourquoi Amy fut heureuse lorsque les traits de la brune se décrispèrent pour laisser place à une expression un peu plus reposée. Le chocolat. Ca réglait tout le chocolat. Plus tard il faudrait qu’elle ouvre un magasin de chocolat et se lance dans des médicaments à base de chocolat. Ca c’était une idée de génie. Trop intelligente la Amy. Enfin, en général le chocolat ne marchait que sur les enfants et adolescents, les adultes y étaient moins sensibles mais elle était sûre que si elle y mettait du sien, elle réussirait à en sensibiliser quelques un. Bref, si sa patiente se sentait mieux c’était le principal. Elle lui laissa quelques secondes pour profiter du moment, de la chaleur, de l’odeur, du goût,.. Mais visiblement Keira n’avait pas envie de se retrouver seule tout de suite. Elle enchaîna sur une question qui fit sourire l’infirmière. Alors elle s’en souvenait. Ca faisait plaisir qu’elle ai retenu. La jeune femme sourit une nouvelle fois à la verte, toute contente et dit gentiment.

- Je suis devenue animagus en effet. Il m’a fallu plusieurs années mais j’ai finalement réussi. Si tu veux tout savoir je peux me transformer en Fennec. Pas très impressionnant mais je suis heureuse comme ça. Et toi tu as trouvé ce qui t'intéressait ?

Petit rire amusé. C’était clair que son animal était loin d’être le plus impressionnant. C’était cependant lui qui la représentait le mieux. Ou en tout cas, elle ne voyait pas quel autre animal aurait put être son totem. Le fait de demander si la serpentarde avait trouvé sa voie était une manière d'avoir sa confiance pour la soit. Car oui, Amy devait continuer à s’inquiéter pour la jeune fille. Même si elles ne savaient pas qui avait fait ça, la santé de Keira était primordiale. Reprenant un air un peu plus sérieux, elle lui dit de sa voix douce avec un ton un peu plus ferme :

- Ecoute Keira, vu ton état je préfère de garder cette nuit près de moi si ça ne te dérange pas. Comme ça je peux un peu te surveiller et si jamais la personne qui t’a fait ça veut recommencer, tu seras en sécurité ici. Ca te va ? Tu veux dormir un peu ?

Questions normales. Même si pour être honnête, la première n’était pas vraiment une question mais plutôt une affirmation. Elle ne laisserait pas la jeune fille partir comme une fleur dans les couloirs vu ce qu’elle avait vécu. Amy préférait cependant lui laisser le choix de ce qu’elle voulait faire à présent. Gentille infirmière, gentille.
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Re: Salle d'examen

Message par : Keira Sanders, Jeu 29 Juin 2017 - 12:38


Un bref hochement de tête à l'air satisfait en apprenant que l'infirmière avait atteint son but. C'était beau, de savoir s'acharner sur un objectif plusieurs années jusqu'à finalement l'atteindre. La chinoise n'était pas sûre qu'elle était capable de faire de même. En même temps, il fallait dire qu'elle n'avait aucun rêve, à part la grandeur et la reconnaissance. Malheureusement, ces derniers éléments n'étaient pas des buts même, pas plutôt des conséquences. Il était donc difficile pour la jeune fille de s'y consacrer. Elle esquissa un petit sourire en coin. Amy n'avait jamais fait la connaissance de la facette colorée de Keira, à l'époque - à moins que son oreille ait attrapé quelques bruits de couloirs. Si c'était le cas, elle ne l'avait pas mentionné. C'était peut-être mieux ainsi. La brune avait beau aimer qu'on l'admire ou l'envie, elle en avait parfois marre des regards, et aurait de nombreuses fois voulu s'évader.

« Hum. Je suppose que non. Ça devient un peu alarmant, hein ? », répondit-elle sur un ton ironique. A quelques mois de sa sortie de l'école, elle n'avait toujours rien en tête, et ça lui dévorait les entrailles. Si elle continuait à aller de ce rythme, elle finirait à vendre de la camelote dans la rue. Elle avait pourtant un potentiel qui ne devait pas être négligé - pourquoi ne pouvait-elle pas trouver ce qu'elle voulait ?

A la suite des choses, elle comprit qu'elle n'avait pas vraiment le choix et qu'elle devait rester pour la nuit. Elle s'y était attendue, et acceptait l'idée avec un nouvel hochement de tête. C'était sans doute pour le mieux. Dans cet endroit, au moins, on ne pouvait pas venir finir le travail, et enrober son cou de ses mains. « Oui, je vais essayer », annonça-t-elle en fermant les paupières, pour masquer la trahison de ses yeux qui criaient presque que dormir serait impossible après ce qu'il s'était passé. Qu'elle n'allait plus dormir pendant peut-être des semaines. « Merci, Amy. » Dernier chuchotement, sincère, avant de laisser son esprit et son imagination partir vers un monde meilleur, celui de ces rêves que l'on fait éveillé avant de s'endormir, larmes aux yeux.

Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
Mathilde Yawnez
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'examen

Message par : Mathilde Yawnez, Mer 5 Juil 2017 - 16:16


PV Amy

Je titube, marcher, un supplice, j'ai mal, je souffre à chaque pas, foutu quidditch...
Je suis tout de suite descendue du balais, criant sous l'emprise de la douleur, et pourtant ce n'était qu'un entraînement. Mais non, il fallait bien sûr que je me défonce le genoux...

Un des derniers jours en plus. Je suis vraiment douée.

Je marche, je grimace, j'ouvre la porte de l'infirmerie, j'ai mal. Je cherche quelqu'un des yeux avant de m'assoir sur le lit présent dans la salle.

Mon genou gauche décrit une courbe bizarre, un cognard m'est entré dedans... J'ai l'impression qu'on me torture. Je sais pas si je suis dans la bonne salle du bloc de l'infirmerie, je m'en moque, j'ai trop mal.

Je souffre et ça fait trop trop mal. J'attend l'infirmière que je n'ai jamais vu avant, c'est certainement mieux ainsi. Je suis pas une casse-cou dans l'âme.

Je pousse un gémissement quand une fois de plus une douleur parcourt ma jambe et mon genou.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Salle d'examen

Message par : Amy Shields, Ven 7 Juil 2017 - 12:08


Journée comme une autre. Journée banale. Besoin d'activité parce que l'ennui est présent, très présent. Amy qui s'embête, c'était quelque chose d'assez rare et en même temps quelque chose d'assez rigolo. Bah oui quand elle s'ennuyait, fallait bien trouver de quoi s'occuper. Alors de là surgissaient toutes sortes d'occupations aussi loufoques les unes que les autres. Par exemple, en ce moment, la jeune femme venait de nettoyer pour la 4 ème fois delà journée tout son bureau. De la chaise aux étagères, en passant par le lit et le bureau. Elle avait tout refait. Et à chaque lavage, elle rangeait les objets et autres babioles à des places différentes. Alors bonjour la galère pour tout retrouver. C'est pour ça qu'Amy aimait pas s'ennuyer.. Ça lui faisait faire n'importe quoi et en plus elle retrouvait plus rien après. Bonjour l'utilité de ce rangement.

Lorsqu'elle eut fini de tout remettre " à sa place", la jeune femme sortit du bureau. Elle manqua de faire une attaque en voyant que quelqu'un était présent sur un des lit. Oups. Avec son rangement elle n'avait absolument pas entendu que quelqu'un était entré. La brunette s'avança vers la jeune fille assise sur le lit. Une serdaigle. Bon, premier point. Ensuite, elle venait du terrain de quidditch à en croire ses vêtements. Ok ça donnait déjà plein d'informations sur son état. Lorsque l'infirmière baissa les yeux, elle vit que effectivement il y avait un problème. La jambe de la demoiselle était totalement tordue. Au point que l'animagus se demanda comment elle avait fait pour venir jusqu'ici. En se trainant sûrement. Ou en boitant très fort du moins. Amy sourit alors gentiment à la jeune fille avant de parler de sa voix douce.

- Bonjour. Comment tu t'appelle ? Je vois que tu t'es pas raté au quidditch. Que s'est il passé pour que ta jambe soit dans cet état ?

Nouveau sourire avant de s'asseoir sur le lit à côté d'elle. Fallait être proche des patients si on voulait qu'ils parlent. Et c'était la spécialité d'Amy, la proximité. Bah fallait dire que la jeune femme avait du mal à être distante et froide. Et puis pour une infirmière, c'était beaucoup plus chouette d'être gentille. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Mathilde Yawnez
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'examen

Message par : Mathilde Yawnez, Ven 7 Juil 2017 - 14:36


Ma robe de quidditch commence à me tenir chaud, j'ai mal...
Une jeune dame apparaît, l'infirmière?? Sûrement. Une brune qui a l'air super gentille dont son regard, après avoir inspecté ma tenue, se pose sur ma jambe toute tordue...
Je fais un timide sourire, j'ai mal.

- Bonjour. Comment tu t'appelle ? Je vois que tu t'es pas raté au quidditch. Que s'est il passé pour que ta jambe soit dans cet état ?

Sa voix est douce, elle est gentille, elle s'installe à côté de moi. Je me sens plus confiante, entre de bonnes mains. Elle a peut-être l'habitude de s'occuper de mon genre de cas donc je vais tout lui expliquer.

-Je... euh Mathilde Yawnez, je dis avant de serrer les dents pour retenir un gémissement de douleur, et oui c'est le quidditch, c'est un sport dangereux... Pendant le dernier entraînement, je me suis pris un cognard dans le genoux gauche, je suis redescendue immédiatement, pour aller à l'infirmerie, ici... Et ça pas été une mince affaire.

Je lâche un petit sourire crispé, ne regardant pas l'angle que fait ma jambe.

-Je peux enlever ma robe de quidditch?? J'ai un peu chaud.
Bleue et bronze, c'est une de mes fierté d'être dans l'équipe de ma maison, même qu'on a gagné face à Poufsouffle récemment.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Salle d'examen

Message par : Amy Shields, Ven 7 Juil 2017 - 17:23


Ouch. Le cognard dans le genou. Oh punaise ça devait faire super mal. Enfin, vu la tête de la jeune fille, c'était super douleureux. Puis en même temps l'état de la jambe en disait long aussi sur le type de douleur qu'elle devait se taper. Amy comprenait très bien comment ces saletés de cognards pouvaient être fes sales races. Ne fusse que s'en prendre un dans l'épaule, ça faisait super mal mais alors si en plus l'os cédait, c'était pas joyeux du tout. En même temps si elle avait choisi d'être joueuse de quidditch, elle devait bien se douter qu'il y avait des risques quand aux chutes et aux cognards. Mais soit, jusqu'ici la petite ne s'était pas plainte donc ça allait. Amy recula de quelques pas pour mieux observer la jambe tordue. Mouais c'était vraiment pas beau. Sans attendre plus, elle tourna les talons et alla chercher sa baguette tandis que la jeune fille lui posait une question. Une fois revenue, la brunette pris son tabouret à roulette et s'installa face à la serdaigle avant de la regarder et de lui sourire.

- Oui vas y, tu peux l'enlever. Fais juste attention de ne pas bouger ton genoux s'il te plait.

En attendant qu'elle s'exécute, Amy posa ses doigts sur le mollet de la jeune fille sans forcer. Elle regarda de tout les côtés puis se dit que sans le vêtement ça serait mieux. Ouais mais elle allait pas lui demander de se mettre nue non plus.. Déjà qu'elle voulait enlever sa robe. Bon. La brunette releva les yeux vers sa patiente et lui sourit gentiment avant de lui dire.

- Je vais devoir ouvrir ton pantalon. Je vais juste couper un peu dedans, rien de dangereux. Il vaut cependant mieux que tu ne bouges pas trop si il y a moyen.

Nouveau sourire avant de murmurer un #Diffindo en direction du pantalon. Le tissu se déchira et laissa voir une partie du tibia, le genou et le dessous de la cuisse. Parfait, son sort était parfait. Bon, sort basique mais néanmoins bien exécuté. Grâce à l'ouverture que laissait le pantalon sur la peau, l'infirmière put constater que la malléole était complètement de travers. Sans attendre plus, elle lança un #Curo As Velnus pour apaiser la douleur parce que ça devait faire un mal de chien.

- Je vais devoir remettre ta malléole en place. Ca risque juste de faire un peu mal. Tu veux que je t'endorme complètement avant ? C'est peut-être mieux pour pas que tu sente trop la douleur.

Parce que remettre une malléole sans endormir c'était peut être un peu trash. Surtout pour une élève en plein croissance. Si c'était pour avoir des plaintes des parents non merci. Donc valait mieux endormir mais c'était à Mathilde de choisir. Oui ou non ?


Revenir en haut Aller en bas
Mathilde Yawnez
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'examen

Message par : Mathilde Yawnez, Mar 1 Aoû 2017 - 9:10


Je grimace en enlevant ma robe de quidditch, j'essaye de diminuer les mouvements effectués par la jambe gauche. 

Ensuite elle dit qu'elle veut couper mon pantalon. Ok pourquoi pas? Je ne bougerais pas.
J'aurais un pantalon bon pour des excursions en montagne, je n'aurais plus peur de l'abîmer. 
En montagne, j'utilisais des pantalons troués. 
Elle le fait et je ne bouge pas. C'est bon. Le pantalon est ouvert sur toute la longueur du genou plus le tibia et la cuisse. 
Là par contre je situe à peu près où ça se trouve.

Ensuite elle me lance un sortilège qui me fait un bien fou. Curo As Velnus, étonnant je l'avais déjà entendu quelque part. Je cherche dans ma mémoire et je me souviens de la bataille de Poudlard. 

L'infirmière dit que j'ai un problème de malléole. Je me tâtonne du menton, essayant de me souvenir où c'est. 
J'ai jamais aimé les cours de sciences moldus et je ne sais pas ou plus ce que c'est.
Elle propose de m'endormir pour ne pas ressentir trop la douleur quand elle va la remettre en place. 

Déjà que j'avais mal, je voulais pas souffrir plus. 
J'ai mal, je souffre. Mais je bronche pas, je ne me plains pas. Je me souviens d'un accident qui m'était arrivé un jour en Bretagne. J'étais en vélo et une voiture m'a renversée. 
Là c'est dix milles fois pire. Sans exagération. 

-Je préfère que vous m'endormiez. J'ai déjà assez mal comme ça.

Je lâche un faible sourire en direction de l'infirmière. Elle est gentille et patiente. Mais elle est douce aussi.
Aïe, je viens de bouger un peu le genou. Je serre les dents tandis que j'essaye de l'immobiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Salle d'examen

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3

 Salle d'examen

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Infirmerie-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.