AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -54%
4ème maillot Jordan x Paris Saint-Germain ...
Voir le deal
41 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Infirmerie
Page 5 sur 5
Salle d'examen
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard

Salle d'examen - Page 5 Empty
Re: Salle d'examen
Elhiya Ellis, le  Dim 17 Mar 2019 - 17:33

Je sursaute. Il sursaute. Ho bah c'est malin cette histoire mais le ridicule ne tue pas et me fait sourire avec douceur. Il est marrant, en grandissant il semble toujours aussi timide et cherche ses mots, a croire qu'il a quelque chose se compliquer à dire. Pourtant à le regarder, de la tête aux pieds, ils semble entier et même pas enrhumé. Une petite moue amusée prend place sur les lèvres en le regardant se dépêtrer tant bien que mal d'une requête très certainement étrange.

-Comme moi?!

La politesse veut qu' on laisse les autres parler avant de prendre la parole mais les sourcils rehaussé, la surprise avait pris la parole d'elle même. Comme moi.. Ça voulait dire quoi? Comme moi à son age? Il voulait les adresses de bon whiskey et le nom de notre fournisseur de kiwi? Comme moi Comme Ça? Non.. j'ai dû mal comprendre... Comme moi quoi? Avec des reflets d'or? Nan. Ça n'a pas de sens non plus..

Pendant mes réflexions, aussi peu probables que futiles, Osvald fini par cracher un flot de mots d'un coup, m'arrachant une interjonction décontenancée avant de rire, quelque part attendrie en comprenant la demande.

-Ahhh ! Ho Oui! Pardon, je comprenais pas ce que tu voulais dire par comme moi.

Nouveau petit pouffement. La medicomagie. Logique. A part la medicomagie de quoi Osvald pouvait il bien faire référence... certainement pas à un vieux journal trouvé devant une statue de glace. Ça date, il a du oublier.

- Mais Oui, oui, bien sûr, avec plaisir. T'es bon en potions si je me rappelle bien, c'est Ça?

Souvenir de son intervention au Heurtoir il y'a un moment de ça où il trimballait un tas de fioles dans son sac.

- Et en sortilèges? Ça donne quoi?

A l'appel de la mémoire pour le cours particulier pour les préfets, impossible de me rappeller ce que le serdaigle avait fait. Esprit bien trop obnubilé par un blond aux yeux d'ardoise dont la seul évocation me pince encore les entrailles. Hors sujet. Retour sur Osvald, bien plus.. poli?

- Tu veux faire des essais? Jasper?

L'élfe de maison arrive rapidement, attendant une instruction, les yeux grands ouverts, les mains derrière le dos.

- Lui, c'est Jasper, il m'aide ici et depuis que j'ai commencé mes études en medicomagie. Il fait un parfait patient.. enfin faut pas le blesser hein. Tu veux d'essayer aux pratiques de base?

Après tout.. autant lui proposer de s'y mettre de suite, ce n'était pas comme si l'infirmerie était remplie
Invité
Anonymous
Invité

Salle d'examen - Page 5 Empty
Re: Salle d'examen
Invité, le  Mer 20 Mar 2019 - 19:20

Comme je m'en doutais, ma première tentative n'était pas claire. Heureusement, maintenant on se comprend et je sens une vague chaude de soulagement et de joie me prendre le ventre quand je la vois accepter sans plus de cérémonie. Voilà, ça y est, j'ai mis le doigt dans l'engrenage et je ne pourrais plus jamais l'en ressortir. Quelque part c'est effrayant. Mais la confiance et le calme dans la voix et les gestes de Elhiya rendent l'échange si naturel. Elle me demande mes compétences sur le même ton que la conversation sur le soleil et la pluie, c'est normal, pas de quoi en faire toute une histoire. Depuis longtemps ce domaine lui est familier, pour moi c'est encore l'inconnu. Mais peu importe le chemin, tant qu'on a un bon guide pour s'y avancer.

« Merci ! C'est gentil ! Alors euh oui les potions ça va. », mes problèmes de concentration ne se sont pas réellement amélioré mais j'ai appris à me retirer dans des lieux plus calmes pour faire mes préparations. Au final, j'ai un peu beaucoup copié la façon de faire de ma soeur. Et au boulot, Lizzie ne manque pas de me servir de modèle également. « Les sortilèges euhm disons que c'est sur ça que je dois travailler le plus ? », je passe la main dans mes mèches, gêné. À la séance d'apprentissage des premiers soins, j'avais été incapable de lancer un sort simple. Moi qui je me suis détourné de la maîtrise des sortilèges très tôt, persuadé que je n'en aurait aucune utilité dans ma vision d'avenir, je me retrouve maintenant bien embêté. Du retard par dizaine de livre, et surtout un manque de pratique évident. Je n'ai jamais aimé lancer des sorts à tout va, même dans un objectif d'entraînement. Aujourd'hui pourtant je ne sors plus sans un manuel de base, tentant de rafistoler çà et là les petits bobos du quotidien quand j'en ai le courage. Rater un sort de lévitation ce n'est rien, rater un sort de cicatrisation, c'est d'autres genres de conséquences que ça peut engendrer !

Le petit être aux grands yeux nommé Jasper apparaît et voilà le malaise qui s'installe. Que je pratique directement sur lui ??? Mais... et si je fais quelque chose de travers et qu'il se retrouve encore plus blessé qu'avant ? Et puis... j'ai plus l'habitude de faire des tests sur moi ou bien sur des petits animaux qui sont réellement en détresse et qui ne me laissent pas trop le choix ni le temps d'hésiter !
« Bonjour, mais euh tu es sûre ? », en posant la question j'espère de toute mon âme qu'elle me dise qu'elle plaisantait et qu'en vrai on va s'essayer sur quelque chose de moins... de plus... En réalité, je ne sais pas trop. Si j'étais honnête avec moi-même, je saurais que peut importe le patient, petite souris ou autre, j'aurais toujours des réticences.
Un médicomage qui ne se sent pas confiant à soigner, je vais aller loin comme ça !
« Enfin je veux dire... », je me tourne de nouveau vers l'elfe, « Tu as mal quelque part ? Et puis, est-ce que tu veux bien que ce soit moi surtout qui m'en charge ? ». Après tout, lui non plus ne me connait pas ! Je m'imagine à sa place, appelé pour servir de cobaye pour un garçon sorti de nulle part ! Moi, les rôles inversés, je ne suis pas sûr que je serais bien confiant.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Salle d'examen - Page 5 Empty
Re: Salle d'examen
Elhiya Ellis, le  Sam 23 Mar 2019 - 17:39

Les potions, passage obligatoire pour les soins… pas que ca me plaisait comme activité, mais en fait, il me semblait bien qu’on n’avait pas trop le choix. J’hochais juste de la tête à l’acquiescement de l’étudiant, je l’avais déjà vu s’y mettre, surtout en cours, et c’était un domaine qui avec de la rigueur ne pouvait qu’être pris en main. Et puis au pire, s’il voulait se faire la main, il y’en avait toujours quelques-unes à préparer ici pour avoir un stock, juste au cas où..

Par contre, je ne savais lui dire s’il fallait travailler plus les sortilèges. A mon sens c’était bien plus pratique, plus rapide, mais toujours trop couteux en énergie, alors il fallait forcément éviter de se louper et recommencer plusieurs fois le même sort. Que ce soit pour le patient ou pour soit même, il était toujours préférable de ne pas hésiter en levant la baguette. Paradoxal que je doive en venir à lui dire ce genre de chose par la suite, moi qui avait toujours tendance aux variations de magie en temps normal. Question de concentration dans l’idée, je me voyais mal lui expliquer en détail les manque d’affection de ma baguette envers moi-même, et esquissais un sourire en coin en haussant un peu les épaules. Après tout, tout dépendait avec quoi il se sentait le plus à l’aise, sort ou potion.

Avec l’arrivée de Jasper, le petit serdaigle interrompait ses questions sur le travail en lui-même pour me demander si j’étais sûre de moi. Utiliser l’elfe en patient imaginaire était toujours plus pratique que tâtonner à l’aveuglette. Et puis… j’allais pas lui proposer un cadavre pour l’entrainement non plus, autant que de ce soit avec une créature douée de parole qui puisse guider un peu la puissance des sorts. Je validais d’un mouvement de mèches blondes et observais l’échange entre les deux. Jasper, pas bien perturbé, avait secoué la tête dans l’affirmatif sans rien dire de plus, patientant sagement.

– Ca devrait aller ne t’inquiète pas, enfin pour un ferula pour commencer, si tu veux t’essayer au fil de couture un oreiller fera l’affaire, je ne pense pas que Jasper soit vraiment ravi de faire office de patchwork

J’avais pouffé doucement en les regardant alternativement tous les deux. A l’age d’Osvald, c’était Amy qui avait fait office d’objet de test, avec une taille assez profonde, en soit, on pouvait retranscrire l’exercice également s’il le voulait, mais avant…

- Mais si tu hésites, dis-moi pourquoi tu veux te pencher sur la magie curative ? Simple question de curiosité hein
Invité
Anonymous
Invité

Salle d'examen - Page 5 Empty
Re: Salle d'examen
Invité, le  Lun 25 Mar 2019 - 21:31

L'elfe comme l'humaine sont des plus confiants et je me sens bien bête d'autant hésiter. D'ailleurs c'est un détail qui n'a pas échappé à Elhiya, qui s'interroge de mes motivations. Simple curiosité ou pas, c'est en effet un question qu'on est en droit de se poser vu comment je réagis en cas de danger. Trop peur pour tout. Pour les autres, pour moi, peu importe le sentiment d'impuissance et d'inutilité est toujours là. Mais c'est justement à cause de ça, que je suis là aujourd'hui. « En fait... », je baisse les yeux et regarde les dalles de l'infirmerie. Ne pas voir mon reflet dans ses pupilles claires, ne pas voir ses éventuelles expressions du visage, m'aide à vider mon sac. C'est un peu comme si je me parlais à moi-même. Tout en sentant le poids de son regard, mais moins que si je devais l'affronter directement. « J'en ai marre de... savoir rien faire. Enfin, je veux dire, on vit dans un monde... dangereux et... les gens sont tous dans des situations... ». Je perds le fil, il faut que je me recentre. Alors je secoue légèrement la tête pour me forcer à revenir à l'essentiel : « En cas de besoin, je sais que les soins sont la seule chose que je suis capable de faire. Pas me battre, ou protéger comme le ferait les autres... », ma voix s'éteint un peu sur la fin. J'ai honte de l'avouer mais c'est une réalité : là où mes amis se jetteraient dans la mêlée pour sauver un être cher, moi je serais du genre à rester paralysé sur le côté, sans bouger. « Mais avec la séance d'initiation et... d'autres événements, je me suis rendu compte que ça, soigner, je pouvais le faire. Que je devais le faire, aussi, en quelque sorte. Alors c'est pour ça que je m'y suis mis sérieusement depuis peu. »

Voilà, la confession est faite. Mon âme s'en retrouve soulagée d'un poids : avouer ses faiblesses et ses craintes n'est pas chose aisée, mais qu'est-ce que ça fait du bien ! Je redresse la tête et le dos, tapotant doucement mes joues pour reprendre mes esprits et me mettre de la motivation au coeur. « Allez, ça va le faire ! », je dis avec toute l'assurance dont je suis capable à ce moment-là.

Je m'accroupis pour être plus ou moins à la hauteur de Jasper. « Ferula, je connais. », je lui dis pour le rassurer. Même si de nous deux ce n'est pas lui qui en a le plus besoin, de toute évidence. Comme on est dans un environnement riche, c'est facile de repérer des rouleaux de bandages pas loin, alors je me lance. Dans la concentration, je serre les dents sans m'en rendre compte. Une fois la formule prononcée, je ne lâche pas le mouvement tant que le petit bras de l'elfe n'est pas correctement couvert. Sauf que je m'arrête tout de même trop vite, ayant retenu ma respiration involontairement et mes poumons n'ont pas apprécié. Le bandage n'est donc pas complet et fixé. « Oh zut... pardon ! »

Remarque, j'ai dis que je connaissais, pas que je maîtrisais totalement... enfin me voilà bien embêté tout de même.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Salle d'examen - Page 5 Empty
Re: Salle d'examen
Elhiya Ellis, le  Mer 27 Mar 2019 - 10:55

A ses hésitations se dévoilaient une raison qui savait me parler, me toucher. Ne plus vouloir se sentir inutile, ne pas rester à attendre, les bras ballant pendant que les autres agissaient. Désir louables que je comprenais. « Je vois, c’est courageux de ta part si ce n’est que pour te trouver un palliatif au combat ou à la defense, par contre, tu verras que si tu te forces ça te laissera une saveur d’inachevé quand même… » Ou d’incomplétude. Par le passé, Amy m’avait parlé d’altruisme, de ce qu’on avait en soit, ce qui faisait qu’on voulait soigner, comme si c’était quelque chose d’inscrit en nous. J’avais mis un certain temps à comprendre, que trop penchée sur le besoin de me racheter envers moi-même pour des hésitations que trop préjudiciables. Mais, Osvald le verrait de lui-même, de  manière générale on ne soignait pas si on n’avait que faire des autres.

D’ailleurs, il se mettait du cœur à l’ouvrage,  se mettant à la hauteur de l’elfe sous mon regard attendrit . Il le rassurait, un bon point, je faisais pareil, même quand le patient était inconscient, je trouvais la communication nécessaire avec les blessés pour que leur inconscient ne panique pas pendant qu’on prenait soin d’eux. Il pouvait être perturbant d’être en semi-conscience, sentir qu’il se passait des choses mais ne pas savoir quoi. Dans le doute, s’expliquer, annoncer ce qu’on allait faire m’avait toujours semblé naturel. Le ferrula prononcé, Osvald opte pour les bandages plus que pour le pansement pour commencer, un choix ambitieux s’il n’avait pas eu l’occasion de s’entrainer, néanmoins le résultat est satisfaisant même s’il semblait embêté. « Ho c’est très bien tu sais. Pas besoin de faire de Jasper une momie… quoi que… » J’avais pouffé avec douceur avant de me pencher et prendre le bras de l’elfe pour vérifier s’il n’était pas en train de perdre la circulation du sang.

Pas trop serré, pas trop lâche, c’était bien. La fixation laissait un peu a désirer mais ce n’était pas grave. D’un coup de baguette, j’appelais une petite agrafe élastique pour bandage et la tendait au jeune homme avec un clin d’œil. « Tiens. Ca fait moldu mais c’est pratique, je trouve ca vraiment bien pour les bandelettes. T’es de sang-mélé au fait ? » Si la question pouvait être étrange, elle avait tout son intérêt, notamment avec cette épingle que j’avais récupéré après avoir enfin réussi a faire un saut dans une pharmacie et acheté ce qui me semblait intéressant. « Tu sais t’en servir ? ». Le ton était doux, prévenant, suivant le sourire, attendant qu’il me prenne l’attache des doigts. « Ca permet de fixer la bandelette à notre guise, bien plus pratique que le sortilège de colle non ? Mais c'est pas mal quand même si c'est ton premier essai  » Encourager, car la pratique était la seule chose qui lui ferait prendre confiance en lui sur la matière
Invité
Anonymous
Invité

Salle d'examen - Page 5 Empty
Re: Salle d'examen
Invité, le  Dim 31 Mar 2019 - 17:47

« Merci! Euh... » Je prends la petite agrafe tendue, le regard un peu perdu. « Non pas vraiment en fait. » Je tente tout de même une première approche, déposant l'objet sur la bande claire pendant à la moitié du frêle biceps de l'elfe. Je m'attends à ce qu'elle fasse quelque chose mais rien ne vient alors je la reprends. C'est un instrument assez étrange, même s'il a l'air très basique. Un élastique et des petit bout de fer que je peine à détacher pour mieux le comprendre. « On est tous sorciers dans la famille alors j'en ai jamais vu avant hum... comme ça ? ». Je crois que je commence à saisir l'astuce, en fait ce n'est pas si compliqué ! Un crochet de métal sur le coin et l'autre sur un autre et... ça ne tient pas fort. C'est un peu bancal. Mais ça passe, non ? Je tente une troisième fois, peut-être qu'en tirant plus fort, ça sera plus stable ? « Je crois que je l'ai... », je relève tout de même les yeux vers Jasper. Il est tellement silencieux et patient, on dirait une poupée ! « Ça va ? Ça te pince pas trop ? ». Troisième essai : c'est déjà mieux. Mais je me tourne quand même vers Elhiya pour qu'elle me montre comment elle, elle fait. J'aurais peut-être dû commencer par là d'ailleurs, ça aurait été plus vite.

Son compliment me rassure beaucoup. Si une professionnelle dit que je ne m'en sors pas trop mal, c'est que c'est vrai, non ? Jusque là, j'avais préféré m'entraîner dans mon coin, ne pas me faire remarquer, qu'on ne me pose pas de questions. C'est bien plus difficile de se lancer là-dedans que dans une matière théorique sans aucune incidence dans la vie de tous les jours, après il faut assumer !

« Tu utilises souvent des objets moldus comme ça ? », curieux de savoir si les cours d'EDM n'auraient pas valut que je les suive plus attentivement.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Salle d'examen - Page 5 Empty
Re: Salle d'examen
Elhiya Ellis, le  Lun 1 Avr 2019 - 22:04

L’agrafe ce magnifique outil dont Osvald ne voyait pas encore l’utilité, ne sachant quoi faire avec. Je souriais avec douceur, j’avais fait quasi pareil la première fois, me demandant ce qu’on pouvait bien en faire. L’inconvénient de la magie c’était quelle faisait de nous des dépendants à ses services au point de l’utiliser pour tout et rien, alors qu’en nécessité de soins conséquent l’économiser était plus que préférable. Le gosse en était la preuve, il avait attendu que l’accroche se mette d’elle-même avant de chercher comment la faire fonctionner lui. Ce n’économisait que peu de magie, certes, mais j’étais toujours restée dans l’idée que nous pouvions mixer notre savoir à celui des moldus pour une prise en charge plus efficace des patients.

J’acquiesçais d’un signe de tête en le regardant faire et tenter de trouver la bonne force à donner à l’élastique tendu. Heureusement que Jasper avait pris l’habitude de ce genre de manipulation, il ne bronchait pas, ses grands yeux posés sur la bandelette à son bras. Il avait fini en momie lors de mes premières tentatives de faire les bandages sans magie. J’avais trouvé ça amusant, lui, un peu moins, mais sa patience était sans faille. Son phrasé ne changeait pas non plus. Son « non ca va » me pensait à ce qu’il me disait à chaque tentative de ma part, ourlant mes lèvres d’autant plus. Cet elfe était d’une précieuse aide au final. Sous la recherche de validation de l’étudiant, je prenais à mon tour une bobine de bandelette, et une nouvelle accroche.

Second bras de la créature pris pour modèle, je le saucissonnais avec douceur, tenais du pouce droit le bout de la bande et plantait un premier coté de métal dans le tissu tissé. « J’essaye au mieux d’en intégrer quelques-uns. Je viens d’une famille de sorcier aussi, alors forcément ça prend un peu de temps à apprendre à coté à s’en servir. Mais leurs soigneurs qui vendent ces articles aiment bien aider. Ils prennent le temps d’expliquer du coup... Hop » L’élastique tendu, sans être à la limite de sa possibilité, permettait l’accroche du second bout de fer de l’autre coté. « N’aie pas peur de tirer, ca serrera juste un peu, permettant au patient de faire des mouvements sans être étriqué ou perdre le tout. Et puis, ça lui laisse la liberté de desserrer un peu s’il le veut et le tout sans magie pour profiter de sa convalescence au maximum. » J’avais pris l’avant-bras de jasper pour le lui faire plier et montrer que le bandage tenait.

En soit, c’était assez simple comme pratique et surtout à portée de main même sans baguette. D’un sourire encourageant, je regardais Osvald tout en reprenant. « Tu sais, pas mal de nos méthodes de bases ressemblent aux leurs. Par exemple… si je me coupais.. » La pointe du frêne se levait pour entailler d’un sortilège de découpe mon index gauche. Une coupure légère, bien que portée au doigt se mettait à saigner rapidement. « … que ferais tu si tu n’avais plus de baguette ou que tu étais épuisé ? » Le doigt restait tendu, le sourire en coin collé aux lèvres et l’attention posé sur le gamin. Juste pour voir si l’idée de ne plus avoir son bois-ami était capable de le paniquer, ou si, comme déjà vu par le passé, il rebondissait avec ce qu’il avait dans son sac ou mes placards
Invité
Anonymous
Invité

Salle d'examen - Page 5 Empty
Re: Salle d'examen
Invité, le  Mar 2 Avr 2019 - 20:22

LA de Elhi

Finalement, la petite agrafe est si facile à manier ! Entre les doigts d'Elhiya, tout parait évident et je ne perds pas une miette de ses mots ou gestes. Hochement de tête pour montrer que j'ai compris. Le petit Jasper est tout beau, enrubanné de la sorte ! Je ne peux pas m'empêcher de pouffer un peu de rire tandis que son deuxième bras, actionné par sa maîtresse, prouve la stabilité du bandage de l'infirmière. À ce stade, je me dis que je vais simplement recommencer l'opération, histoire de montrer que j'ai bien tout assimilé. Ce serait logique ! On a beau être dans un cadre un peu particulier, on reste à l'école et le propre de l'apprentissage est de répéter les mêmes gestes jusqu'à la perfection. Ou presque !
Attrapant déjà le bout de la bandelette que moi je n'avais pas réussi à bien mettre en place, je me dis que cette fois est la bonne.

Puis le sang coule.
Et la panique arrive.

Rien de grave, évidemment. Une simple petite coupure comme on s'en fait mille et unes dans une vie. Tourner trop vite une page, s'accrocher à une barrière, déraper en pelant une pomme, ce sont des accidents du quotidien tout à fait naturels ! Ici, un peu moins, puisque la blessée se l'est infligée à elle-même mais pour moi ça revient au même. Dans tous les cas, ma tête est soudain prise dans un nuage de confusion totale et je me mets à parler mal, vite, et bête. « AH ! Non, mais ! Souffle dessus ! Attends ! »
Souffle dessus ? Pas le temps de m'épancher sur cet ordre dépourvu de sens, je sais même pas d'où je sors ça et puis j'ai pas le temps de réfléchir à ça de toute manière. Concentre toi Osvald !

Premier réflexe : renverser le contenu de mon sac sur le sol parce que je n'ai pas le temps de fouiller dedans méticuleusement. Puis de toute façon je serais encore capable de passer à côté de ce que je cherche. Cette méthode avait fait ses preuves jusqu'à présent, j'ai pas à m'en plaindre. Sauf que pour le coup, je peste « ZUT ! ». Je n'ai strictement rien d'utile. Ni potion, ni rien. Le livre de médicomagie, celui sur les premiers soins que j'ai emprunté à la bibliothèque, me nargue de sa couverture neuve. En désespoir de cause, et parce que je n'ai rien de mieux sous la main à l'instant, je tends un mouchoirs à Elhiya. « Euh appuie dessus pour que ça coule pas trop déjà ! », de quoi gagner du temps. Je regarde partout autour de moi, il doit bien y avoir une fiole qui traîne sur une table ou un bureau ? Non ? Non. Je lance un regard à Elhiya, « Je peux... ? », d'un mouvement de tête je lui fais comprendre ce que je n'ai pas achevé de dire. Un léger haussement d'épaule et toujours ce sourire malicieux sur les lèvres, je comprends que j'ai son autorisation.

Heureusement pour moi, ce dont j'ai besoin est soit étiqueté soit facile à repéré et très vite me revoilà avec mon matériel. Le mouchoir de fortune est retiré pour laisser place au spray désinfectant - j'arrose plus que de raison la petite coupure mais mieux vaut trop que pas assez ! - puis enfin un pansement couvre le tout.

Soupir de soulagement, « Voilà ».
J'aurais dû traiter un patient qui avait perdu un bras que je n'aurais pas été plus secoué ! Pas sûr cependant que ce soit bon signe pour la suite, mais il est encore un peu tôt pour se prononcer là-dessus.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Salle d'examen - Page 5 Empty
Re: Salle d'examen
Elhiya Ellis, le  Mer 3 Avr 2019 - 6:30

Souffler ? dessus ?
Je ne m’étais pas attendu à ce genre de conseil et me demandais surtout en quoi souffler sur mon doigt le ferai se sentir mieux. Amusée, j’avais relevé les yeux sur lui, petit sourire en coin interdit aux lèvres, et le regardais renverser son sac par terre. Oula, ça paniquait, ou du moins ça n’arrivait pas à se concentrer correctement, heureusement que ce n’était qu’une petite entaille, saignante certes mais superficielle. Un simple episkey aurait suffi avec une baguette, en version sans magie, c’était un petit peu plus procédurier, mais relativement rapide. Il fallait qu’il se ressaisisse le petit, si ça avait été une hémorragie, son blessé serait en train de se vider.

Après quelques seconde d’archéologie dans ses affaires, il finissait par me donner un mouchoir et me conseiller de compresser la plaie. Bien, bon réflexe quand même. J’avais acquiescé et m’exécutais en faisant pression avec la compresse de fortune. « Merci » Il semblait retrouver consistance et surtout l’ordre logique des choses à faire à mesure qu’il se calmer et focalisait sur la situation. Rapidement il réalisait qu’il avait besoin d’autre chose et demandait à fouiner dans les placards. Accord naturel, sans matériel, il allait chercher un petit moment comment s’occuper de mon doigt.

Jasper et moi épions le moindre de ses mouvements, le voyant disparaitre le nez dans un placard et revenir avec le spray désinfectant et un pansement. Sourire lumineux en lui tendant le bobo dépourvu de son mouchoir entaché pour le laisser faire. Un peu de produit qui piquait sur la blessure, je soufflais dessus, comme il l’avait demandé au départ et attendais qu’il appose le sparadrap classique de couleur marron dessus. Ravie qu’il ne se soit pas trop laissé déborder par le manque d’utilisation de magie, je ne pouvais que l’encourager. « Très bien, hors mis l’étalage de tes affaires par terre, ca fait braderie de quartier ! » Petit pouffement non moqueur avant de lever mon index devant moi et le tourner dans tous les sens en l observant. « Mais parfait, tu t’es vite ressaisi, c’est très bien. Avec un sortilège tu aurais utilisé quoi ? » Question facile, mais fallait bien qu’il se remette de ses émotions. « Et si ca avait été plus profond ? Tu veux essayer ? » pas que ca m’enchantait de m’entailler la main, car j’en avais bien, ou même le bras car ca prenait tjs un peu de temps à cicatriser, mais que sans connaitre les limites d’Osvlad, je ne pouvais pas nécessairement savoir comment l’aiguiller. Quant aux cours classiques de médicomagie, il ne me semblait pas être apte à suivre un bouquin ennuyeux énonçant des chapitres
Invité
Anonymous
Invité

Salle d'examen - Page 5 Empty
Re: Salle d'examen
Invité, le  Lun 8 Avr 2019 - 11:51

Mon coeur a du mal à reprendre un rythme normal. Pour lui, l'état dans lequel je me suis mis équivaut bien à une situation de proie poursuivie par un prédateur qu'il fallait fuir à tout prix. Du coup, il ne comprend pas que la situation soit passée d'un tel extrême à un simple « Ouf, c'est fini, ça va. », en si peu de temps. Je me rends compte, alors que je peine à respirer normalement, que j'ai été ridicule de m'affoler de la sorte. La réflexion de Elhiya sur ma manière de gérer la recherche sac-à-dos me fait me cacher le visage entre mes mains en gémissant un « Ohlala désolé.. »
Je m'empresse de ranger tout ça à grands coups de bras. Pas le temps de trier et ranger consciencieusement, bien que je ne m'avancerais pas à dire que c'était le cas avant que je ne renverse tout. Je me suis toujours servi de mon sac plus comme une réserve fourre-tout que comme un réel outil pratique comme certain. Quand, en classe, je vois parfois des plus jeunes que moi avoir leur espace si bien ordonné et organisé... je ne sais pas comment ils font ! Entre les inquiétudes à base de Au cas où et autres envies subites d'emmener avec moi tel ou tel objet, j'arrive rarement à faire un quelconque bagage efficacement. Au grand désespoir de ma maman qui, pour ces mêmes raisons, m'a toujours interdit d'agrandir mes affaires avec un sortilège sans fond. Si je pouvais mettre toute ma maison dans un sacoche, je pense que je le ferais sans même m'en rendre compte !

Une fois tout remis en vrac à sa place et non plus étalé sur les dalles de l'infirmerie, le cours particulier continue.
Si j'avais du utiliser un sort ? Aïe, bonne question ! « Euh... » Allez, rappelle toi Osvald ! Avec tous les bouquins que tu trimballes sur le sujet, c'est une question facile, ça ! Instinctivement je pense au dernier sort sur lequel je me suis exercé : « Curo as velnus ? », avant de me rendre compte que ce n'était pas forcément approprié, « Euh non ! Episkey ? ». Si, c'était ça, non ? Ou alors Férula ? Non pas pour juste une coupure ? AAAAAH !
Je secoue la tête pour me calmer. « Oui Episkey ça devrait suffire dans ce cas-là, normalement. »

Quand elle propose de s'entailler encore plus profondément pour voir comment je ferais, je me précipite les mains en avant en signe universel de « Non non ! Fais pas ça ! ». J'imagine déjà le cauchemar que ce serait ! « Si c'est plus grave que ça, je saurais pas faire ! ». Déjà que les petits bobos je suis seulement en train de m'y habituer, alors plus que ça...
« E-En vrai, ce que tu soignes au quotidien, ici, c'est plutôt des trucs pas trop grave, non ? », tentative de changement de sujet. Un sujet nettement plus abordable pour moi ! Puis, d'un point de vue pratique, mieux vaut commencer petit et aller vers le grand, que l'inverse, non ?
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Salle d'examen - Page 5 Empty
Re: Salle d'examen
Elhiya Ellis, le  Lun 15 Avr 2019 - 15:04

V’la qu’il paniquait. Machinalement ca m’amusait, il avait du mal à faire face à l’imprevu de toute évidence. Marrant car je l’avais toujours pensé méthodique et organisé. L’appart des Serdaigle très certainement influencé pour mon ancienne affection pour l’un d’entre-eux désormais disparu. Le sourire se fit doux machinalement en le regardant se perdre dans le rangement de son sac, puis dans la réflexion intense des sorts possiblement utilisables. Etrangement il choisissait un sortilège de soulagement avant de revenir sur celui qui pouvait s’occuper des petits bobos. Le combo m’avait toujours plu, même si pour une petite coupure le premier n’était pas toujours nécessaire, mais son raisonnement était le bon même s’il ne le voyait pas. J’ignorais pourquoi il dispersait son attention aussi facilement. S’il voulait se pencher sur les soins, il allait devoir apprendre à se maitriser et à se concentrer rapidement pour ne pas se laisser déborder. En gros, ne pas paniquer dans une simple proposition d’entaille plus profonde.

J’avais reposé les yeux sur lui avec surprise à son agitation soudaine et haussait une épaule en signe d’accord. S’il n’était pas prés, ce n’était pas en le brusquant qu’il prendrait confiance en lui. Pas contre, je n’étais pas bien certaine qu’enjoliver les choses puisse l’aide en quoi que ce soit. Tapotant sur le bord d’un lit pour que Jasper monte, je commençais à retirer les bandelettes à la main, adressant un mouvement de tête à Osvald pour qu’il fasse de même.

– Hum, ici, ça peut être divers et varié en fait. Il peut y avoir des genoux écorchés comme des membres du personnels bien plus … amochés.

Pensée pour Max et ses nombreuses blessures d’attaque sauvage, ou Evan et son avant-bras en pleine hémorragie dans un excès de zèle de sa part… Un soupir m’échappait doucement pendant que je reformais la bobine de bandage.

– Tu veux devenir infirmier ? Tu sais, tu seras amené à voir plus que des coupures faites avec des parchemins, ou des chutes de balais…. Il ne faut pas paniquer dans tous les cas. Et pour te répondre… voui l’espiskey aurait fait l’affaire pour gérer la coupure. C’est bien d’avoir pensé au sortilège de soulagement en tout cas, ça prouve que tu penses au patient ! Pour les écorchures par contre, je pense pas que ce soit très utile quand même.

J’avais pouffé doucement, l’imaginant jeter le sort à la moindre bosse. La douleur faisait partie également du processus de soin, il était complexe de l’annihiler complètement dans les cas les plus grave. Mais je préférais ne rien dire pour le moment, pour ne pas l’effrayer, et libérait mon elfe de son momifiage.

–Pour les cas d’école, y’a parfois des os cassés. Toi qui semble aimer les potions, tu devrais trouver ce genre de chose plus facile non ? Tiens, regarde

Un coup de baguette pour appeler à moi le nounours qui était posé sur la premier tablette de l’infirmerie, à coté du premier lit. Je l’avais amené par habitude, c’était celui que Lucy m’avait offerte quand j’étais qu’une mome, un rappel à ma présence ici en quelque sorte. L’animal en peluche posé sur le dos sur lit, j’appelais une boite d’épingle du placard pour piquer la patte du faux patient.

– Tiens c’est Teddy, il est tombé en faisant du patin à glace, il a une fracture bifocale du fémur, tu le vois à l’angle que crée le bras au-dessus du coude. Pas très naturel comme position tu en conviendras. Tu fais quoi ?

Les épingle tenait le pauvre bras plié dans un angle pas des plus agréable si la peluche était vivante, mais pourtant bien réele. J’attendais de voir si sur un sujet non vivant sa réflexion partait moins dans tous les sens.
Contenu sponsorisé

Salle d'examen - Page 5 Empty
Re: Salle d'examen
Contenu sponsorisé, le  

Page 5 sur 5

 Salle d'examen

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Infirmerie-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.