AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Hôpital Ste-Mangouste
Page 2 sur 2
Rez-de-chaussée : Services des accidents matériels
Aller à la page : Précédent  1, 2
Lorelaï Peony
Serdaigle
Serdaigle

Rez-de-chaussée : Services des accidents matériels - Page 2 Empty
Re: Rez-de-chaussée : Services des accidents matériels
Lorelaï Peony, le  Ven 3 Aoû - 12:44

De la Peur de te Perdre


Les larmes coulaient le long de ses joues. Trempant ses draps.
Anesthésiée dans l'attente de l'aube.
Impossible de se rendormir.
Impossible de s'en aller.

Rejoindre Londres à pied.

Pourquoi diable avait-elle toujours repoussé le passage de cet examen.

Pourquoi était-elle revenue vivre à Manchester pour l'été.

Pourquoi fallait-il qu'il soit à l'hôpital.
N'avait-il pas déjà assez subit ?

Les images de cette nuit noire lui revinrent en mémoire.

N'osant même prononcer son nom en pensée.

Les yeux posées sur ses mains tremblantes.

Aveuglée par ses propres larmes.

Une lueur enfin. Et des pas dans l'escalier.
Papa.

C'est Dragomir. Il est à l'hôpital.

Son père m'a envoyé un patronus et... je dois absolument y aller.

J'y ai réfléchis. Je vais prendre le premier portoloin depuis la gare. Ce sera plus simple.
Non, je sais pas ce qu'il a. Oui, je te tiens au courant.

Merci papa.


Merci.

Le bus, la gare enfin. Retrouver la station. Payer le trajet. Etre aspirée et recrachée. La tête qui tourne. Reprendre ses esprits. Ses murs blancs qu'elle commence à trop connaître. L'ombre d'Ulysse qui tourne au coin d'un couloir, encore.
Madame, oui. Dragomir Orton. Je... je suis sa.. sœur. Mon père m'a dit que je pouvais venir le voir.

Ne pas prendre le risque d'être refusée et de devoir attendre les heures de visite.
Merci Madame.

Monter les marches.
Ouvrir timidement une porte.
Il prononçait mon nom.

Une seule visite à la fois.

Bonjour Monsieur Orton.
Je vais attendre dehors que vous ayez fini.


Un regard vers toi avant de refermer la porte.
Ne meurs pas.
Pas encore.
Pas un de plus.
Serait-ce moi qui serait maudite ?
Serait-ce mon amour qui tue ?
Et ce couteau qui me transperce à nouveau la poitrine.
Qui transperce jusqu'au ventre.
Tu penses transmettre de l'amour.
Tu ne fais que propager le malheur.
C'est toi qui devrait être dans cette chambre.
Agonisante.
C'est tout ce que tu mérites.


Dernière édition par Lorelaï Peony le Mar 9 Oct - 16:08, édité 2 fois
Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Rez-de-chaussée : Services des accidents matériels - Page 2 Empty
Re: Rez-de-chaussée : Services des accidents matériels
Dragomir Orton, le  Sam 11 Aoû - 17:50


La porte s'ouvrit timidement. Un visage était dans l’entrebâillement, un visage qui avait manqué au garçon toute cette nuit.

-Lolly... Dragomir parlait si bas qu'il douta que la jeune fille l'ai entendu.

Bonjour Monsieur Orton.
Je vais attendre dehors que vous ayez fini.


-Au contraire ma chère entrez. Je vais prendre congé, un mot auparavant je vous pris.

Hors du champ de vision et de l’ouï de Dragomir

Harold tirailla nerveusement sa barbe taillée avec soin.

Mademoiselle Peony, comme je vous l'ai dit dans mon Patronus, il n'à cessé de vous réclamer. Il est heureux que vous ayez pu venir. Pourriez vous s'il vous plait rester avec durant les heures précédant l'aube? Il reste encore très faible mais ne risque plus rien. Il faut vous préparez mentalement ma chère...

Harold posa une main paternelle sur l'épaule de la jeune fille.

-Mon fils à perdu sa main gauche cette nuit, mieux vaut vous prévenir avant. Je vais vous laisser, je revient vers midi.

Les bottes à talons claquant et la cape virevoltante Harold Orton sortit de la salle.

Dragomir

A part cette sensation comateuse, tout allait mieux. Lorelaî était enfin là. Losqu'elle entra le garçon eu des larmes de joie.

-Tu es venue... Merci, de tout cœur.

Le français regarda autour de lui, chaque coup d’œil se terminait vers l'élue de son cœur ou vers la boite vernie ouverte en grand.

-Je suppose que mon père t'as prévenue... Je suis encore plus infirme qu'avant. Pourrais tu me donner la boite s'il te plaît?

Dragomir examina la main avec un mélange d'émerveillement et de tristesse pure. Il la fixa sur son moignon ou les lanière s'attachèrent seules. Il pensa fort à la volonté de lever son index et la main obtempéra. Il remua ses doigt avec un sourire mélancolique, il s'en tirait bien mieux que d'autres.
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Rez-de-chaussée : Services des accidents matériels - Page 2 Empty
Re: Rez-de-chaussée : Services des accidents matériels
Lorelaï Peony, le  Dim 12 Aoû - 23:29

LA Mutuel pour tout le RP

Son père avait des mots à lui dire.
Elle releva la tête.
Se mordant l'intérieure de la joue.
Ne lui montre pas ta faiblesse.
Ne laisse pas entrevoir la terreur qui t'anime.

Il la réclamait.
Un accent.
Français.
Dragomir était français.
Un sourire traversa ses lèvres.
Peut-être iraient-ils un jour sur le continent.

Les mots sont vagues.
Se préparer.
Mentalement.
Est-on jamais prêt ?
Lorelaï hocha la tête.

Sa main.
Perdue.

Un frisson la parcouru soudainement.
Comment ?

Elle ne connaissait rien de lui.
Elle savait seulement son sourire.
Les traits de son visage.
Sa douceur.
Son amour des pierres et des cristaux.
Cette étincelle qui brillait dans ses yeux quand il la voyait au détour d'un rayon.
Quand elle lui apportait son café, tard avant de s'en aller, le laissant travailler.

Le père s'en alla.
Oui. Bien sûr. Je resterai. Au revoir... et merci.
Une main sur la poignée froide.
Un crissement.

Et ses yeux.
Ambrés.
Dans lesquels elle aime tant se plonger.
Dragomir...

Oui je suis venue.


Evidemment.

Elle s'avance, plus vite qu'elle ne l'aurait voulu.
Et s'assied près de lui.
Posant une main sur son ventre.
Les doigts serrés sur sa tenue d'hôpital.
Mais...

Elle ne put demander.
Interroger.
Elle prit la boite et la lui tendit.
Une main qu'il attacha à son bras.
Dra...

Et ses doigts mécaniques qui se mirent en mouvement.
Mais.
Comment ?
Dis moi.

Je...

Serrant plus fort la chemise entre ses doigts, elle ne sût retenir plus longtemps ses larmes.
Il ne restait plus que les mots.
Cette émotion qu'elle souhaitait partager.
Lui dire.
Qu'il sache.

Risquait-elle de le maudire ?

Les mots pèsent trop lourd.
Trop d'impact.
D'attentes.

Alors elle releva la tête, regarda une dernière fois ces yeux ambrés et déposa un simple baiser sur ses lèvres.
Elle ne pouvait risquer de le perdre.
Pas sans savoir comme il faisait vibrer son âme.

Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Rez-de-chaussée : Services des accidents matériels - Page 2 Empty
Re: Rez-de-chaussée : Services des accidents matériels
Dragomir Orton, le  Mar 18 Sep - 12:46

LA de Lolly

Comment?

Dans le brouillard de ses pense, Dragomir revit l'inferius repartir avec sa main entre les dents.

Ce sont... C'est... Un accident contre des inferis.

Ne pas lui dire pour l'ordre, pas encore. Surtout pas pour les mangemorts. Lorelaï souffrait déjà beaucoup, inutile de rajouter un plat à la pile de son anxiété.

C’était en Europe, loin. Nous étions en balai avec des amis. Ils nous ont attaqué à terre et... Il m'à mordu.

Avant qu'il n'ai pu continuer un baiser se posa sur ses lèvre. Le français n'avait même plus à réfléchir, son cœur céda et il rendis le baiser tout en douceur, des larmes dans les yeux. Il remarqua alors le collier d'améthyste, l’œuvre de sa vie au cou de l’oeuvre de son cœur.

Quand je suis tombé... Je... J'avais pas peur pour moi, j'avais peur de ne plus jamais voir ton sourire. De plus jamais sentir ton parfum au détour du rayon. De ne plus jamais entendre ton rire résonnant dans l'arrière boutique. J'avais peur de gâcher l'ouevre magnifique qu'est ton existence par un simple coup de marteau qu'aurait été ma mort.

Les sanglots prirent d'assaut le garçon qui étreignit sa collègue de toute ses forces avec sa main droite.

Pardonne moi... Plus jamais... jamais je ne gâcherai nos vie.
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Rez-de-chaussée : Services des accidents matériels - Page 2 Empty
Re: Rez-de-chaussée : Services des accidents matériels
Lorelaï Peony, le  Ven 28 Sep - 11:06

LA Mutuel

L'explication la terrifie.
Des inferis.
Encore.

Un attentat. Sûrement.
Tout avait recommencé.

L'esprit se fige.
Attend.
Des balais, des amis. Une morsure.

Un baiser puis ses mots.
Qui bercent et apaisent son esprit ankylosé.
Quand est-ce que leur vie s'étaient autant liées ?
A quel moment était-elle devenue cette pensée qui survient au plus près de la mort ?
A quel moment le souffle du Dragomir était-il devenu plus vital que le sien ?

Tandis ses les larmes coulaient doucement le long des joues de la blonde, un sanglot prit son ami qui la rapprocha aussitôt.
L'étreinte la surpris, mais elle se laissa faire.
Pleurant doucement contre lui, la main serrant toujours sa chemise entre ses doigts.
Elle n'avait plus de mots.
Elle voulait simplement lui dire que jamais il ne gâcherait sa vie, quoi qu'il fasse. Mais peut-être aurait-ce était un mensonge ?
La mort lui avait déjà pris ses amours, pourrait-elle supporter une nouvelle perte ?

Pour toute réponse, elle releva la tête, sécha ses yeux mouillés et, du revers de sa manche, essuya celles de son amant.
Puis, elle déposa un nouveau baiser sur ses lèvres, passant ses doigts froids dans ses cheveux.
Elle ne voulait plus arrêter de l'embrasser. Jamais.
Finalement, elle inspira grandement et, se ressaisissant, elle regarda la nouvelle main de Dragomir.
Alors comme ça on se transforme doucement en cyborg ? dit-elle avec un sourire timide sur les lèvres.
Je peux toucher ?
Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Rez-de-chaussée : Services des accidents matériels - Page 2 Empty
Re: Rez-de-chaussée : Services des accidents matériels
Dragomir Orton, le  Dim 28 Oct - 11:35

Un nouveau baisé, plus sucré encore.

La tension était retombée, les larmes aussi. Il fallait à présent relativiser. Qu’est-ce-que le prix d'une main lorsqu'on à la plus belle des pierres enchâssée à la bague de son cœur?

-Je t'en pris touche, c'est du bois de grande qualités. Mon père est allée le commander en Amérique.

La main lustrée tressaillant parfois, répondait parfaitement à toute les pensées du garçon.

-Tu sais... Maintenant que j'ai ce petit détail en plus dans ma vie je me demande si je vais pouvoir rentrer tout les soir chez moi... Ce serait dommage de rater une occasion de se voir encore plus souvent tu ne croit pas.

L'aube pointait une aube magnifique, rosée comme l'améthyste. Un minimum de détermination revint au coeur du garçon qui regarda son amour.

-Les guérisseurs m'ont dit que je n'aurait pas de séquelle. Allons marcher. J'en ai assez des lit d’hôpital.
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Rez-de-chaussée : Services des accidents matériels - Page 2 Empty
Re: Rez-de-chaussée : Services des accidents matériels
Lorelaï Peony, le  Mer 19 Déc - 15:30

Elle pouvait toucher.
Son doigt passa sur le bois luisant, froid, et cependant mue d'une certaine énergie.
Elle sentait la magie du jeune homme se déverser dans le bois, lui influent ainsi une forme de vie.
Lorelaï releva la tête vers son amant, lui souriant doucement, le bout des doigts toujours posés timidement sur sa main.

Dragomir parlait, presque dynamique. Il ne semblait pas comprendre. Ou peut-être était-ce elle qui catastrophisait encore ?
Exagérait-elle ? Il parlait de ne pas rentrer chez lui, et se leva en lui proposant une promenade. Lorelaï ne comprenait rien, mais elle prit son sac et aidant le jeune homme à se lever pour se préparer à sortir.
- T'es sûr ? demanda-t-elle. Tu n'auras peut-être pas séquelles physiques, mais tu dois être épuisé.
Du moins mentalement, pensa-t-elle sans oser rien dire.
Si Dragomir voulait faire bonne figure devant elle, elle n'allait pas le contredire. Elle voulait simplement être présente pour lui, du mieux possible. Et si être présente impliquait une promenade, alors elle irait en promenade.

Tandis qu'ils sortaient de la chambre pour rejoindre un coin de verdure, Lorelaï, qui ne détachait pas sa yeux de son ami, se demandait si ces baisers signifiaient qu'ils formaient un couple à présent.
Enlaçant son bras du sien, pour le soutenir et surtout se rapprocher de lui, elle sentit ses joues rosirent. Il l'aimait.


Fin du RP
Contenu sponsorisé

Rez-de-chaussée : Services des accidents matériels - Page 2 Empty
Re: Rez-de-chaussée : Services des accidents matériels
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 2

 Rez-de-chaussée : Services des accidents matériels

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Hôpital Ste-Mangouste-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.