AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 2 sur 4
Canada
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Jean Parker
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard

Re: Canada

Message par : Jean Parker, Dim 3 Juil - 19:41


Étant donné le contexte un peu désagréable pour parler à quelqu'un l'ambiance dans la cabane était comme dans la forêt, c'est à dire glaciale.

Je fais rien dans ma vie, je vis de mon héritage...

Son héritage... Elle devait sûrement provenir d'une famille plutôt aisée qui comme le laisse comprendre la notion d'héritage n'est plus vraiment présente.

Jean comprenait plutôt bien la réponse lui qui a perdu sa famille et qui compte bien taper dans l'héritage des Parkers à partir de ses 18 ans, prétexte permettant d'avoir la majorité dans le monde des sorciers et également dans le monde moldu afin d'avoir de quoi vivre tranquillement avant de trouver du boulot ou au contraire permettre de faire fructifier cet héritage.

Je vois...

C'est pas vraiment facile de rebondir sur sa afin de continuer la conversation.
Heureusement elle enchaîna en disant

Et toi t'es encore à l'école c'est ça ? Je me trompe pas vu ta tête d'adolescent

Heu en effet je suis toujours à Poudlard le temps de finir les Aspics, heureusement que c'est ma dernière année car la j'en peut vraiment plus. Par contre je ne sais pas ce que je vais faire après ...

Il n'avais aucune idée des questions à lui poser et il était bien trop fatigué pour reeussir à réfléchir décemment.
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Canada

Message par : Alhena Peverell, Mer 13 Juil - 21:13


- Heu en effet je suis toujours à Poudlard le temps de finir les Aspics, heureusement que c'est ma dernière année car la j'en peut vraiment plus. Par contre je ne sais pas ce que je vais faire après ...

Poudlard, oh... Comme le monde était petit en fait. Tu as un léger temps de flottement où tu repenses à tes deux années passées là-bas. Étrange sensation, douloureux souvenirs, heureux événements... La vie joue bien de toi. C'est presque risible, t'as envie de rire de toi et de ce que tu veux être. Peut-être fallait-il que tu arrêtes de jouer et tourner en rond ? Peut-être que tu devrais rentrer à Londres ?

- Hum, ton légèrement morne, C'est marrant que tu sois à Poudlard. J'ai été élève aussi là-bas. Il y a longtemps... Mais tu sais, tu ne devrais pas trop t'en faire pour ce qui est du après. On trouve toujours quelque chose à faire. Quelque chose souvent d'amère qui te fera regretter tes années à Poudlard. Conseil d'adulte... Profite de ta dernière année même si les Aspics sont plus que pénible . Une fois balancé dans le monde, t'es juste perdu.

Tu lèves la tête vers lui, sourire presque crispé. Tes yeux s'ancrent dans les siens. Ils sont beaux. Il a une belle âme... Enfin beaucoup plus belle que la tienne. C'est sûre. Il n'y avait aucun doute. Tu soupires. N'avait-il donc pas peur d'être là, avec une parfaite inconnue ?

- Dis moi, tu n'as pas peur ? Être là, avec moi... Je pourrais être le diable en personne.

Et tu ne sais pas à quel point bonhomme, les paroles sont vraies.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Canada

Message par : Jean Parker, Lun 18 Juil - 1:05


Le fait de parler de Poudlard semblait l'avoir fait réagir.

C'est marrant que tu sois à Poudlard. J'ai été élève aussi là-bas. Il y a longtemps... Mais tu sais, tu ne devrais pas trop t'en faire pour ce qui est du après. On trouve toujours quelque chose à faire. Quelque chose souvent d'amère qui te fera regretter tes années à Poudlard. Conseil d'adulte... Profite de ta dernière année même si les Aspics sont plus que pénible . Une fois balancé dans le monde, t'es juste perdu.


C'est sur que la vie après l'école de magie, Jean ne se faisait pas de doute la dessus, c'est sur que cela ne serait pas de tout repos ni une vraie partie de plaisir.

Bah je vais te dire, je ne me fais pas vraiment d'illusion sur la suite de ma vie, je vais me trouver un boulot dans le monde magique, genre un truc de vente ou je sais pas quoi. mais si je ne trouve rien, j'irai chercher du boulot chez les moldus cela ne devrait pas etre trop difficile non plus m'enfin bon. Et puis entre nous vu le monde dans lequel nous vivons je me sens déjà perdu.

La jeune femme se mit à fixer Jean en le regardant dans les yeux, ce qui était assez étrange quand même, il n'arrivait pas à déceler une quelconque émotion dans son regard, c'était limite flippant quand même.

Dis moi, tu n'as pas peur ? Être là, avec moi... Je pourrais être le diable en personne.

Jean un léger sourire amusé, il arqua un sourcil en disant

Le diable ? Rien que sa ? A la limite vous auriez dit que vous étiez une mangemort hé ben j'aurais eu plus peur quand même. Donc pour répondre à ta question honnêtement je n'ai pas vraiment peur honnêtement car bon si je ne t'avais pas trouvé toi et cette cabane je serais sans doute mort de froids dehors alors ...

C'étais un peu malsain comme conversation mais bon fallait voir comment cela allait évoluer.
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Canada

Message par : Alhena Peverell, Lun 18 Juil - 21:15


Le petit garçon avait un air amusé et surpris à la fois. En général, on avait pas ce genre de réaction avec toi. On se figeait, des frissons parcouraient l'échine de la future victime quand elle se rendait compte que le piège venait de se refermer. Quelle belle ironie quand tu voyait la réaction de l'élève. Mais il avait de la chance, tu n'étais pas trop d'humeur à vouloir jouer au diable. T'étais trop frigorifiée par ce foutu froid à la con.

- Le diable ? Rien que sa ? A la limite vous auriez dit que vous étiez une mangemort hé ben j'aurais eu plus peur quand même. Donc pour répondre à ta question honnêtement je n'ai pas vraiment peur honnêtement car bon si je ne t'avais pas trouvé toi et cette cabane je serais sans doute mort de froids dehors alors ...

- Si tu savais seulement à quel point tu te trompes, les mangemorts ne sont que des petits sous-fifres de Satan...

Tu te lèves et par dans un petit coin de la pièce. De vieux verres, t'en prends un et le lave. Tu cherches un peu dans les tiroir. Merci Merlin, de l'alcool... Tu te serres sans proposer quoi que ce soit au gamin. Après quelques gorgées qui te réchauffent, tu t'allumes une clope grâce au feu de cheminée. Tu reprends sans te soucier si oui ou non, le petit Jean a eu une quelconque réaction.

- Mais chacun ses croyances...

Tu te tournes soudainement vers lui, sourire mauvais aux lèvres. Tes intentions sont bonnes, juste de la plaisanterie, une voix mi-amusée, mi-sérieuse. Et bien-sûre, tu laisses toujours planer le doute, grâce à ton foutu regard mystérieux qui transpire l'horreur et les effluves de sang que tu as déjà eu sur tes mains.

- Et sinon, tu préfères mourir de froid ou tuer à coup de Doloris par ma main ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Canada

Message par : Jean Parker, Lun 18 Juil - 23:23


Ben c'est vrai que les mangemorts n'étaient pas vraiment des anges sans mauvais jeu de mot mais bon à coté du diable il ne sont rien.
Mais croiser le diable dans une cabane au milieu d'une forêt enneigée au milieu du Canada c'étais... Presque une idée de scénario de film d'horreur tiens. Mais bon la probabilité de se retrouver face à un mangemort était certes maigre mais déjà plus importante.

 Si tu savais seulement à quel point tu te trompes, les mangemorts ne sont que des petits sous-fifres de Satan...

Mais chacun ses croyances...


Elle se mit à faire le tour de la pièce pour changer de coté dans la cabane afin de se mettre plus près du feu pour se réchauffer. Elle but un coup et s'alluma une cigarette ce qui fit envie à Jean. Mais bon après le temps passé dans cette fichue forêt ces cigarettes étaient trempées donc infumables et l'eau dans la bouteille en plastique dans son sac était gelée.

Et sinon, tu préfères mourir de froid ou tuer à coup de Doloris par ma main ?

De quoi ? Qu'est ce que c'étais cette question ? En plus la manière dont elle avait posé la question était étrange, voire carrément flippante, Jean était incapable de déterminer si le ton était sérieux ou pas... En plus le choix était vite fait, mourrir de froid, au moins on peur d'une mort plutôt douce vu qu'on est tellement gelé qu'on s'endort et qu'on meurt alors que l'autre proposition...

Il mit discrètement sa main sur sa baguette situé dans sa poche, en étant persuadé qu'elle aurait très bien vu le geste vu qu'elle le regardais...

Ben.... Gros blanc. Si il pouvais et n'étais pas mort de froid, Jean se mettrais à suer à grosses gouttes, trahissant le fait qu'il ait peur bien que son regard assez inquiet en faisait tout autant.

Je dois bien avouer.. Que mourrir dans les cinq minutes m'embête carrément, surtout que tout le monde sait que doloris n'est pas fait pour tuer à la base et que cela fait juste un tel mal qu'il n'y a pas de mots pour décrire cette souffrance, donc mourrir après l'utilisation de celui ci doit être difficile et extrèèèèèmement douloureux. Alors que mourrir de froid, c'est carrément nul mais moins douloureux. Mais y'a pas d'intermédiaire, on peut pas trouver un arrangement ? Car la je le sens assez mal l'instant qui va suivre à vrai dire...  
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Canada

Message par : Alhena Peverell, Mer 20 Juil - 3:09


Rire intérieur quand tu le vois prendre peur. Allait-il réellement sortir sa baguette et te menacer ? Quelle douce ironie ce serait. Et pourtant, malgré le danger qu'il pourrait représenter. Tu restes, ton verre de rouge en main, ta cigarette au bout des doigts. Un rictus qui ne cesse de continuer à se dessiner. Pauvre gamin, il était mal tombé s'il ne reconnaissait plus l'ironie. Mais il fallait quand même avouer que tu n'aidais pas avec tes regards trompe l'oeil, tes sourires mesquins et ton timbre de voix mystérieux.

- Je dois bien avouer.. Que mourrir dans les cinq minutes m'embête carrément, surtout que tout le monde sait que doloris n'est pas fait pour tuer à la base et que cela fait juste un tel mal qu'il n'y a pas de mots pour décrire cette souffrance, donc mourrir après l'utilisation de celui ci doit être difficile et extrèèèèèmement douloureux. Alors que mourrir de froid, c'est carrément nul mais moins douloureux. Mais y'a pas d'intermédiaire, on peut pas trouver un arrangement ? Car la je le sens assez mal l'instant qui va suivre à vrai dire...

Alors lui il t'a fait la totale et t'éclates de rire. Un rire cristallin qui englobe la salle, la réchauffe. Tu tires sur ta tueuse préférée, sourire aux lèvres. Secoues légèrement la tête pour enlever les mèches de cheveux qui te cache le visage. Désormais appuyée contre le mur près de la cheminée. Tu regardes le temps dehors. La tempête brule toujours mais commence à s'apaiser. Tu tournes la tête vers lui, d'un ton franc et amusé, tu ricanes :

- Et bien, et bien... T'es pas très futé gamin. Je blaguais tu sais. Donc enlève ta main de ta foutue baguette. Si j'avais voulu te tuer à coup de Doloris, je pense que tu serais déjà en train de crier à l'agonie abruti.

Puis d'une main, tu portes ton verre et ta clope, de l'autre ton sachet et avales ta précieuse pilule. Tu le regardes range le tout. Sourire malsain. Bon on fait quoi maintenant ? On joue aux petits chevaux ?

- Qu'est-ce t'as ? T'as tellement eu peur que tu parles plus ? Sers toi un verre, fumes une clope. Détends toi. Je vais pas te tuer.

Tu regardes autours de toi, saisie une chaise et te met près du feu. Puis tu lui tends ton paquet de cigarette. Va-t-il en prendre une ?

- Bon et maintenant, on fait quoi gamin ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Canada

Message par : Jean Parker, Mer 20 Juil - 16:19


Et bien, et bien... T'es pas très futé gamin. Je blaguais tu sais. Donc enlève ta main de ta foutue baguette. Si j'avais voulu te tuer à coup de Doloris, je pense que tu serais déjà en train de crier à l'agonie abruti.

Tu parles d'une blague... Même si il devais y avoir un paquet d'indices apparents laissant envisager le fait que sa menace était une plaisanterie, dans le ton ou l'expression sur son visage m'enfin bon dans cet instant précis et vu les circonstances Jean l'avait un peu pris au pied de la lettre.

Mouais, tu sais t'avais l'air vachement sérieuse même si c'étais le but. En plus le fait, pour un tortionnaire de faire choisir la victime sur comment elle veut mourrir permet d'infliger un coup au moral pouvant rendre quelqu'un complètement taré. Donc ça accentuais l'idée que je ne savais pas si c'étais vrai.

En plus le fait qu'elle ait direct grillé que Jean avait l'intention d'attraper et de se servir de sa baguette énervait un peu celui-ci. Si sa avait mal tourné elle l'aurait désarmé en une seconde. Il regarda un peu partout sans vraiment rien dire, il espérait que le feu ne lâcherais pas sinon faudrait aller chercher du bois dehors en plus il serait mouillé donc inutile.


La jeune femme prit une chaise, se mit près du feu et proposa une cigarette à jean.

Qu'est-ce t'as ? T'as tellement eu peur que tu parles plus ? Sers toi un verre, fumes une clope. Détends toi. Je vais pas te tuer.

Il alla également chercher une chaise et se mit près du feu, et accepta la proposition de la cigarette. Le jeune homme alluma la cigarette avec le feu et se mit à la fumer lentement sa cigarette en laissant la fumer descendre dans sa gorge, ses poumons et sortir par le nez et la bouche. La fumée se dispersait dans la pièce, fallait faire attention à la faire durer, elle n'allais sûrement pas lui en proposer une autre.

Bon et maintenant, on fait quoi gamin ?

Ben je ne sais pas ce que l'on peut faire, tu n'a pas une idée ? Quelque chose qui ne soit pas trop dangereux ou malsain si possible Dit il avec un léger sourire
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Canada

Message par : Alhena Peverell, Jeu 21 Juil - 22:01


Fumée, volupté. Extase de l'étrangeté. Une voix qui murmure. La mienne. Les leurs. Pourquoi t'es ici déjà ? Pour fuir ta vie merdique ? Est-ce qu'un jour tu vas rentrer au pays ? Un jour vas-tu grandir ? Probablement jamais n'est-ce pas ? Tu crains, t'es pathétique. Pire que n'importe qui là. Du haut de ton début de maturité, t'es vachement mal barré. Faut que tu assumes qui tu es, ce que tu es et qui tu dois être réellement. Cesser de fuir. Cesser d'échapper aux mains du démon...

- Ben je ne sais pas ce que l'on peut faire, tu n'a pas une idée ? Quelque chose qui ne soit pas trop dangereux ou malsain si possible.

Tête en arrière tu observes la plafond en bois. On dirait que ça va vous tomber dessus. Tu te demandes encore comment c'est possible que cette cabane de bois tienne vu la tempête qui vous affronte. Certainement de la magie. Hum, était-ce rassurant ? Sûrement, c'était quand même quelqu'un de ta famille la personne qui devait tenir cette maison. D'ailleurs où était-il ? Mort ? Peut-être son cadavre résidait en haut, d'où l'odeur déguelasse qui s'émanait de la maison.

- Hum... J'ai aperçu un jeu de carte là-bas je crois, à moins que ce soit un échiquier...

Ta phrase finie. Un truc qui explose à l'étage. Un Mer** qui s'échappe de tes lèvres. Au départ on aurait pu croire que ça venait de la tempête mais en réfléchissant plus, non, ça sonnait comme... Comme un truc qui venait de tomber sur le sol. Comme s'il y avait une autre présence avec vous. Un truc peu rassurant. D'un petit sourire tu balances :

- Tu veux vas pas monter voir si c'est pas une fenêtre explosée ? T'auras qu'à la réparer grâce à la magie.


Dernière édition par Alhena Peverell le Ven 22 Juil - 3:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Canada

Message par : Jean Parker, Ven 22 Juil - 3:31


Jean se demandait ce qu'elle choisirait et s'attendait à peut près à tout d'ailleurs

Hum... J'ai aperçu un jeu de carte là-bas je crois, à moins que ce soit un échiquier...


Un jeu de cartes ou une partie d'échecs. C'était pas vraiment quelque chose de diversifié mais bon dans une cabane perdue au milieu des bois ils joueraient à ce qu'ils auraient sous la main... En plus pousser le bois c'est agréable mais il espérait qu'elle le pousse bien également dans le cas où ils joueraient à sa.

Soudain un bruit se fit entendre de la pièce du dessus ce qui fit râler la jeune femme qui demanda à Jean

Tu veux vas pas monter voir si c'est pas une fenêtre exposée ? T'auras qu'à la réparer grâce à la magie.

Pfff faut que j'aille crapahuter la haut ? L'escalier étais en piteux état ce qui n'aidais pas vraiment Jean à se rassurer. En plus on ne sais pas ce qui a pété la vitre...

Il finit sa cigarette avant de se lever et de se diriger vers l'escalier. Une fois en bas de celui ci il examina les marchés usées par le temps et se mit à avancer d'un pas peu sur afin de monter à l'étage. Il avait la même sensation que lorsqu'il était monté dans la cabane hurlante l'année dernière à savoir la gorge nouée et la boule au ventre, le flipp total quoi...

Raah la tempête faisait encore rage et à cause du carreau cassé de la neige était rentrée mais à l'évidence pas que...
Il vit une espèce d'oiseau qui était couché sur le plancher, il s'était sûrement fait emporter par le vent et avait atterri directement dans la fenêtre qui éclata sous le choc.

Jean décida de sortir sa baguette et lança #Curo As Velnus afin d'alléger la douleur de l'oiseau à défaut de pouvoir complètement le soigner. Il le vit bouger un peu, enfin remuer et essayer de se relever. Celui ci n'allait sûrement pas partir avant que la tempête ne passe alors Jean en profita pour le regarder afin de savoir de quelle espèce était cet animal. Il semblait que ce soit une espèce de buse ou autre rapace de la même espèce.

Il se tourna ensuite vers le carreau cassé ou plutôt ce qu'il en restait, il attendit qu'un moment où le vent s'arrêta de souffler pour lancer #Gemino afin de faire une copie d'un carreau pas cassé. A l'aide de son pied il cassa les bouts de verre encore fichées dans la fenêtre afin de pouvoir essayer de caler le nouveau verre à la place du prochain, à travers le vent glacial qui ne s'arrêtait que très peu. Au bout de quelques minutes à appuyer sur le bois usé des côtés afin de caler le nouveau carreau. Allez hop il aurait pu faire vitrier à ses heures perdues...

L'oiseau, autant qu'il reste la, qu'il récupère tranquillement, il avait apaisé sa douleur c'était déjà pas mal mais à vrai dire vu les circonstances il n'avait aucune idée d'autre sorts pour le soigner. Jean se dirigea vers l'escalier et la .. La descente ne disait rien qui vaille du tout alors bon autant que #Glisseo l'escalier de change en toboggan, c'était beaucoup moins viril mais plus sûr. Les marches se modifièrent dans un grincement bruyant pour laisser place à un toboggan qui craqua sous le passage de Jean dessus qui sentait perdre beaucoup en virilité mais bon il avait toujours voulu tester ce sort.

Bon en fait c'est une sorte de rapace qui est entré, il a été projeté par le vent sur l'un des carreaux de la fenêtre qui a pété avec la force. Je l'ai soigné vite fait et j'ai remplacé le carreau cassé.

Il retourna s'asseoir dans le fauteuil en se réchauffant les doigts frigorifiés par le changement de carreau.
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Canada

Message par : Alhena Peverell, Ven 22 Juil - 22:49


- Pfff faut que j'aille crapahuter la haut ? En plus on ne sais pas ce qui a pété la vitre...

- Ben justement, c'est pour ça que je demande d'aller voir...

Andouille : tu te murmures ce mot. Tires sur ta cigarette et l'observes partir. Quel ennui, t'as presque envie que ça soit un monstre qui soit en haut et qu'un combat commence. T'imagines déjà la scène. Ça te fais doucement rire et tu esquisses un sourire? Puis tu bois une gorgée d'alcool. Ça te réveille un peu au passage. Tu soupires, l'est bien long le garçon !

Après quelques temps, il finit par redescendre, se rassoir et balancer de manière neutre :

- Bon en fait c'est une sorte de rapace qui est entré, il a été projeté par le vent sur l'un des carreaux de la fenêtre qui a pété avec la force. Je l'ai soigné vite fait et j'ai remplacé le carreau cassé.

D'un coup, la porte d'entrée claque à nouveau. Une ombre apparait. Tu ne sais pas ce que c'est, ça te fais frémir. Ce n'est pas un humain cependant, tu as bien l'occasion de le remarquer et ça s'approche. Doucement, lentement. Tu sors ta baguette prête à te défendre si ce truc s'approche et t'attaque. Mais l'animal reprends soudainement une forme humaine. C'st un ciel homme, d'une soixante-dizaine environ. Des cheveux gris, des yeux verts et des lunettes sur le pif. Il s'approche de toi et tu recules pas réflexe, tu t'écoules au sol.

- Que faites-vous chez moi ?

- Chez vous ? Vous... vous êtes le propriétaire alors ? Vous êtes Caldius Peverell ?

Ton coeur saccadé reprend un course normale. Tu te relèves et s'assoit sur ta chaise.

- Je suis Alhena Peverell, la fille d'eldrich et je...

- Je sais qui tu es, Alhena. On est de la même famille après tout. On s'est juste rencontré il y a très longtemps, et jamais je n'oublierai ton regard.

Ton regard. Évidemment ton regard. Il marque tant de gens...

- Qui est la personne qui t'accompagne ?


Dernière édition par Alhena Peverell le Lun 25 Juil - 1:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Canada

Message par : Jean Parker, Lun 25 Juil - 0:49


Jean eut à peine le temps de se laisser tomber lourdement sur le fauteuil que la porte de la maison s'ouvrit avec fracas décrochant un sursaut à Jean qui chercha sa baguette sans avoir le temps de la sortir. Un homme se tenait sur le palier et annonça

Que faites-vous chez moi ?

Bon il ne manquait plus que ça pour que la situation ait une possibilité supplémentaire de dégénérer.

Il semblait être le propriétaire ce cette maison, un vieil homme solitaire qui vivait dans un endroit archi paumé à tel point que l'on peut croire que cette maison est abandonnée alors que le mec a juste du faire un tour.

La jeune semblait connaitre cet homme et Jean commença à comprendre ce qu'elle était sans doute venue faire ici, à savoir le retrouver . Ils étaient de la même famille quoi.

Chez vous ? Vous... vous êtes le propriétaire alors ? Vous êtes Caldius Peverell ?


Je suis Alhena Peverell, la fille d'erdrich et je...


Je sais qui tu es, Alhena. On est de la même famille après tout. On s'est juste rencontré il y a très longtemps, et jamais je n'oublierai ton regard.

L'individu se tourna finalement vers le jeune homme qu'il ne connaissait point en disant

Qui est la personne qui t'accompagne ?

Bon pour pas finir dehors en pleine tempête fallait faire bonne impression si ça avait l'air bien mal parti...

Heu... Je m'appelle Jean Parker, je me suis perdu au milieu de cette forêt et j'ai vu Alhena que j'ai suivi et lorsqu'elle est rentrée dans cette maison je lui ai demandé la permission de rester le temps que la tempête cesse afin que je ne meure pas de froid.
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Canada

Message par : Alhena Peverell, Mar 26 Juil - 21:44


Hum... Réflexion faites, si c'est un Peverell et qu'il est comme ton père. C'est pas forcément la meilleure des choses. Tu déglutis et fait un beau et hypocrite sourire. Tu observes les deux hommes, l'un attend la réponse de l'autre. Le gamin a pas l'air plus enthousiaste que ça. Toi non plus d'ailleurs. Petit silence, tu tapotes sur ta cuisse et Jean décide enfin de répondre.

- Heu... Je m'appelle Jean Parker, je me suis perdu au milieu de cette forêt et j'ai vu Alhena que j'ai suivi et lorsqu'elle est rentrée dans cette maison je lui ai demandé la permission de rester le temps que la tempête cesse afin que je ne meure pas de froid.

- Donc tu le connais pas ? Tu laisses un inconnu, comme ça, rester avec toi dans une cabane abandonnée ?

- Pas comme si c'était lui le danger après tout non ?

- Pas faux, même-moi la présence du garçon me rassure. Rester seul avec toi, c'est pas forcément très... sain.

Tu fronces des sourcils et élève un petit bruit de contestation. D'où ce vieux se permettait de t'insulter ? Tu rallumes une cigarette, un air presque boudeur. Les bras croisés, tu restes sur ta chaise. On dirait une fillette. Faut que tu grandisses Alhena et vite.

- Parce que c'est sain peut-être de vivre dans cette baraque de m*rde ?

- Et toi c'est sain de sortir avec un mineur ?

- Je ne sors pas avec Jean, je le connais à peine !

Il se tourne vers l'adolescent. De toute façon, qu'importe ce qui va se passer. Ça ne t'intéresse plus du tout cette conversation plus qu'étrange.

- Tu sors avec elle ? Parce que si t'es pas un sang-pur et que tu souilles une Peverell...
Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Canada

Message par : Jean Parker, Mer 27 Juil - 15:22


Le propriétaire ne semblait pas vraiment ravi de voir Jean chez lui.


Cela mettait un certain malaise quand même parce que bon fallait trouver le moyen de le convaincre de rester même si les relations familiales n'avait pas l'air d'être au top.

Donc tu le connais pas ? Tu laisses un inconnu, comme ça, rester avec toi dans une cabane abandonnée ?

Pas comme si c'était lui le danger après tout non ?

Pas faux, même-moi la présence du garçon me rassure. Rester seul avec toi, c'est pas forcément très... sain.


Pas très dangereux ? Jean était un peu vexé par cette remarque mais il ne ne laissa rien paraître.


Parce que c'est sain peut-être de vivre dans cette baraque de m*rde ?

Ouais enfin elle avait pas tort quand à la baraque, elle était vraiment pourrie. C'était presque étonnant que quelqu'un vive dans un environnement hostile en plein milieu de la forêt pourrie avec aucun village à des kilomètres à la ronde, c'étais sans doute le but, grâce à des techniques comme le transplanage il pouvait sans doute aller et venir ou et quand il voulais.

Et toi c'est sain de sortir avec un mineur ?

Pardon ? Jean arqua un sourcil en signe d'étonnement en entendant cette phrase. Non pas que la jeune femme n'étais pas jolie mais c'étais plus la différence d'âge qui étais marquante et qui faisait que la question ne se posait pas vraiment.

Je ne sors pas avec Jean, je le connais à peine !

Ne croyant pas la personne de sa famille, l'homme se demanda à Jean la même chose en disant

Tu sors avec elle ? Parce que si t'es pas un sang-pur et que tu souilles une Peverell...

Heu... Alors déjà si je suis un sang-pur mais à part sa non je ne sors pas avec cette jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Canada

Message par : Alhena Peverell, Dim 7 Aoû - 13:39


Le vent souffle fort. Il est aussi glacial que l'ambiance dans la petite maison. Ta gorge s'assèche. Tes yeux jètent un coup d'oeil à l'extérieur. Visiblement la tempête s'était calmer. Tu allais pouvoir transplaner gentiment loin d'ici. Très, très loin de ce bordel. Pas que Jean n'était pas sympathique à tes yeux. Mais le vieux Caldius, t'avais pas spécialement envie de trainer avec lui. Certes de la famille, mais il était bizarre. Pas étonnant qu'il vivait tout seule perdu au milieu de cette foutue forêt. Pas étonnant, que contrairement à toi il était pas riche.

- Heu... Alors déjà si je suis un sang-pur mais à part sa non je ne sors pas avec cette jeune femme.

- Tu vois, je te l'ai dit. Je sors pas avec foutu gamin. Et maintenant que tout est clair et bien...

- Et bien vous dégagez.

Ça, ça avait le mérite d'être clair. Tournait pas autours du pot la vieille carcasse. Un sourire sur les lèvres, t'entraines le petit dehors de force. Un vague au revoir prononcé. Une fois la porte claquée, et vous de nouveau dans le froid. Tu relèves la tête vers lui.

- C'était une étrange situation, mais sympa de t'avoir rencontrer. J'ai préfère être avec toi que l'autre vieux croûton.

- J'ai entendu !!!!

Tes yeux s'écarquillent. Mince vous êtes encore devant la porte ! Des pas en colère se dirigent vers vous. Tu lances un sourire à Jean.

- Bon à bientôt peut-être ! Bonne chance avec lui !

Et on tourne sur soi pour disparaitre. Vive le transplanage.

Départ d'Alhena
Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Canada

Message par : Jean Parker, Sam 13 Aoû - 20:23


La réaction du vieil homme fut plutôt directe...


Jean jeta un bref coup d'oeil dehors, il semblait que la tempête était en train de se calmer un peu ce qui le rassura un peu, au moins dans le pire des cas retourner dehors serait peut être moins dangereux que précédemment. Le jeune homme se tourna vers Alhena qui l'entraina à la sortie de la maison du vieil homme.

C'était une étrange situation, mais sympa de t'avoir rencontrer. J'ai préfère être avec toi que l'autre vieux croûton.

Ben merci c'était très inattendu comme rencontre mais honnêtement sans toi je serais sans doute mort de froid donc bon merci encore à peine eut il temps de finir sa phrase qu'ils entendirent le vieux dire

J'ai entendu !!!!

Le sorcier se rapprocha de la porte, il serait temps de se barrer car la réaction de celui-ci était plus que douteuse...

Bon à bientôt peut-être ! Bonne chance avec lui !

Comment ça bonne chance avec lui ? Non ! elle n'allait quand même pas se barrer en transplanant loin d'ici...

Attends !!! Trop tard...

La jeune femme transplana devant ses yeux avec un large sourire, le mettant ainsi sans une m**de sans nom. Ou plutôt le remit dans l'état ou il était avant de trouver cette maison. Donc c'était le moment gênant ou le Sorcier ouvrit la porte pour découvrir que la jeune femme était partie et qu'il ne restait plus que Jean à quelques mètres devant la maison. Ils se retrouvèrent face à face sans vraiment savoir quoi se dire, donc Jean recula tranquillement ou plutôt doucement et jeta de brefs coups d'oeil vers la forêt. La tempête avait effacé toutes les traces présentes dans la neige à part celles du vieil homme mais bon aucune idée d'ou il aurait pu aller donc il va falloir y aller au feeling pour sortir de cette forêt et de ce pays.

Bon ben merci pour tut au revoir !

Une fausse formule de politesse pour dire au revoir et à partir de sa l'apprenti sorcier se mit à courir dans une direction au hasard, après tout il n'avait aucune idée de ce que cet homme aurait pu lui faire et valait mieux mettre un peu de distance entre eux avant d'essayer de retrouver la sortie. Au bout de quelques minutes de course dans la forêt enneigée, Jean s'arrêta de courir, pensant que il l'avait sûrement semé et surtout car il était épuisé et n'était pas en mesure de faire un pas de plus en courant. La respiration était difficile, avec une crame Jean n'arrivait pas à inspirer assez d'air pour pouvoir récupérer. Au bout de quelques minutes il but ce qu'il restait d'eau dans la bouteille située dans son sac et la remplit à nouveau grâce au sort #Aguamenti qu'il refit chaque fois que sa bouteille fut vide. Afin de se repérer dans cet endroit ou plutôt éviter de se perdre le moins possible Jean lança #Pointe au Nord pour réussir à sortir de cette maudite forêt. Il enchaina donc ces sorts pendant plusieurs heures, un coup pour boire à défaut de manger et un autre coup pour continuer à se repérer.
La nuit se mit à tomber et Jean se mit à presser le pas, il fallait sortir d'ici coute que coute car la température allait grandement chuter et le jeune homme ne survivrait pas à cette nuit.

Un miracle se produisit au bout d'un moment, il parvint enfin à sortir de la forêt et se mit donc à avancer au milieu d'une plaine gelée. Le froid devenait vraiment très difficile à supporter et un autre facteur important arriva, la fatigue qui laissa rapidement place au sommeil. Le jeune homme n'était pas sauvé du tout, il était juste tombé de Charybde en Silla... Le bilan était simple à retenir, mort de faim, de froid et de fatigue. C'était le moment ou il fallait être fort mentalement, il but encore une fois le contenu de sa bouteille qu'il remplit à nouveau juste après. Se mettre à courir était le seul moyen de ne pas mourrir de froid et de permettre à l'organisme de rester à sa chaleur normale, même si elle avait sans doute déjà pas mal baissée. Le pire c'est qu'il ne se souvenait d'aucun sort capable de l'aider dans cette situation précise. Le fait de courir l'épuisa deux fois plus rapidement que précédemment dans la journée... Un peu plus tard il se mit à marcher sur quelque chose de plus dur que la terre recouverte de neige; du goudron ! Il était tombé sur une route, même si les chances de survies étaient minces dans ce cas précis, celles de survivre sans avoir trouvé cette route, les chances étaient proches de nulles.

Jean se mit à faire du stop histoire qu'un automobiliste le mène à la ville la plus proche. Quelques voitures passèrent sans s'arrêter, décrochant un juron au jeune homme. Au bout d'une bonne heure passée à se réchauffer en bougeant sur place et en se frottant les bras pour rester... ben en vie déjà ce serait pas mal.
Un routier finit finalement par s'arrêter et l'invita à monter dans son camion.

Ah merci, sans vous je serais sans doute mort de froid.

Oh pas de soucis gamin ! C'est rare de croiser des gens en plein milieu du canada surtout à cette heure ci. T'aurais pu y passer

Oui c'est vrai, je me suis perdu dans une foutue forêt au sud d'ici et cela rendit la survie par ici pas vraiment évidente.

Jean regardait la route au fur et a mesure que la camion avançait et le ramenait peu à peu dans la civilisation, sont périple en pleine nature n'avait pas été très long, un jour et demi mais ça suffisait pour qu'il se promette intérieurement de ne jamais plus se retrouver au milieu d'une forêt sans avoir à manger ni avoir de boussole.
Ils continuèrent à discuter deux bonnes heures le temps d'arriver à la prochaine ville, enfin dans un endroit civilisé cela faisait un grand soulagement vu la journée que l'apprenti sorcier venait de passer... Il était dans les trois heures du matin quand le jeune homme se retrouva à passer vingt minutes à frapper à la porte d'un hôtel jusqu'à ce que l'on vienne lui ouvrir.

Une femme vint lui ouvrir au bout d'un moment, elle semblait un peu agacée d'avoir été réveillée à une telle heure de la nuit. Mais son air mécontent se dissipa lorsque Jean lui montra cent dollars canadiens avec lesquels il comptait bien passer la fin de la nuit et la journée suivante histoire de récupérer des forces après cette foutue histoire. Elle lui prit ses cent dollars et lui montra sa chambre, une petite chambre bleu azur avec un lit deux places et tout ce dont Jean avait besoin pour récupérer. A peine fut il seul dans la chambre qu'il se déshabilla et se laissa tomber sur le lit pour dormir. se mettre dans les draps était déjà une épreuve en soi et était infaisable dans l'instant précis. Il se réveilla vers quatre heures de l'après-midi, se lava, remit ses habits dégeux, après tout le jeune homme n'en avait pas d'autres pour le moment.

Il fallut payer un autre automobiliste pour que celui-ci l'amène dans une ville plus importante dans laquelle il prendrait un avion pour l'Angleterre. au fur et à mesure que la voiture avançait, l'apprenti sorcier regarda le paysage défiler, les immenses étendues enneigées étaient superbes mais bon Jean était bien content d'avoir réussi à retrouver une présence humaine sinon il n'aurait pas finir la nuit vivant...

Lorsqu'ils arrivèrent dans la métropole canadienne, Jean remercia le conducteur et se dirigea vers l'aéroport ou il fallut attendre près de huit heures entre le moment ou il commanda le billet d'avion et le moment ou il fut confortablement installé dans celui-ci.
Lorsqu'il fut à Londres, le jeune homme se débrouilla pour prendre le train afin de entrer à Poudlard et d'y passer la fin des vacances. Bon en même temps il ne restait jamais que trois jours avant que les cours reprennent...

Fin du Rp.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Canada

Message par : Artemis Lhow, Jeu 27 Avr - 22:52


La magie d'un instant

avec Elly Wildsmith

Torrent, cascade, déluge ... les mots sont nombreux mais aucun ne saurait décrire parfaitement la beauté des chutes du Niagara.

Dans un craquement inaudible dans la brouhaha ambiant, deux jeunes gens apparurent sur l'un des ponts du Niagara. Magie du décalage horaire, alors qu'ils partaient en fin de soirée du Chemin de Traverse, le matin peinait à se lever sur ce coin du Canada. L'air frais et humide avait le pouvoir de réveiller les sens et de rappeler à Artemis que sa compagne était peut-être trop légèrement vêtue pour une telle ambiance.

Sans mot dire, il ôta sa veste et lui passa sur les épaules, laissant par la même occasion sa main sur la dite épaule. Il se rapprocha d'elle et l'entoura de ses bras, observant sa réaction face à un tel spectacle.

- Magnifique n'est-ce pas ?

Il avait presque crié pour se faire entendre et n'était même pas sûr qu'elle avait entendu ces propos. Mais nul besoin de mots, ils étaient la, ensemble, c'était suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Canada

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 4

 Canada

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.