AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 12 sur 13
A la nuit tombée...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
Trasïm
Apprenti.e sorcier.ière
Apprenti.e sorcier.ière

A la nuit tombée... - Page 12 Empty
Re: A la nuit tombée...
Trasïm, le  Dim 17 Fév - 17:53

Alors que je continue ma route sereinement, le gamin me rattrape et se place face à moi, les yeux pleins de rage. Par réflexe plus que par envie, ma baguette glisse silencieusement le long de ma manche pour venir se loger dans le creux de ma main. Pourquoi ce regard, pourquoi cette haine ? Comment oses-tu ? Tu vas mourir ici. Visiblement il ne déconne pas le garçon. Sa baguette pontée sur ma poitrine, je recule d'un pas, circonspect devant sa réaction. Connaît-il le moldu dont j'ai pris l'apparence ?

A vrai dire, je n'ai pas tellement le temps d'y songer puisque sa baguette crépite déjà. Son regard ne laisse aucun doute sur la véracité de mes propos, si ej ne fait rien ou si je le prend à la légère, je suis un homme mort. Avada Kedavra ! Magicae Effusio ! Une lueur verte éclate dans la nuit, le sortilège est aspiré à toute vitesse et mes jambes flageolent sous l'afflux massif de puissance. Son sortilège s'est éteint... et c'est à moi de recracher toute cette énergie.

Libérant le sortilège, j'ai l'impression que chacune de mes cellules éclate sous le choc. Des vitres explosent autour de nous, le souffle arrache un banc à quelque mètres de là et le garçon est projeté au sol sans ménagement. Incarcerem ! De fines cordelettes argentées viennent immobilisées le garçon tandis que je me jette sur lui. Récupérant sa baguette, je me contente de poser une main sur son front avant de transplaner, direction la cabane hurlante.

Son corps immobilisé heurte le plancher et je me dégage de lui, m'écroulant dos contre un mur. Espèce de crétin ! Qu'est-ce qui t'a prit ?!


Visuel du sortilège d'absorbtion:
 
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


A la nuit tombée... - Page 12 Empty
Re: A la nuit tombée...
Azaël Peverell, le  Dim 17 Fév - 18:27

L'éclair vert jaillit de ta baguette. Tu le vois déjà frapper l'homme en pleine poitrine pour qu'il s'écroule au sol, raide mort. Et pourtant au lieu de cela tu le vois absorber ton sortilège. Tu n'as jamais vu ça. Tu ne pensais même pas que c'était possible. Comment ton père a-t-il pu avoir accès à une magie si impressionnante ? Comment peut-il encore se moquer de toi à ce point ? Te rappeler ta condition de microbe face à lui, te rappeler que, quoi que tu fasses, jamais tu ne pourras l'atteindre. Tu sens que tes jambes sont prêtes à céder sous ton poids, tu ne parviens pas à garder la tête froide.

Et d'un coup, tu te retrouves projeté en arrière par une force inévitable. Ton dos rencontre le sol sans douceur tandis que tu ne peux retenir un cri de douleur et de rage mêlées. Sonné, tu essaies pourtant de te relever directement, malgré la tête qui te tourne et la difficulté à comprendre ce qu'il vient de se passer. La seule chose dont tu restes persuadé, c'est que ton père n'a toujours pas eu ce qu'il méritait. Et pourtant tu te retrouves ligoté sans avoir eu le temps de faire quoi que ce soit. Et avant que tu ne puisses te libérer, ta baguette quitte ta main.

Tu vois le visage de ton père au-dessus de toi, bien qu'il soit des plus flous. Et soudain, une main chaude se pose sur ton front pour t'emmener dans un transplanage. T'aimes pas la sensation. Et en étant sonné, t'as vraiment cette envie de vomir qui te vient. Tu te retiens pourtant, notamment à cause de la sensation de cette main sur ton front. T'as l'impression d'être en plein cauchemar. T'as à la fois envie de hurler, d'exploser, de tout détruire, de pleurer, ou tout simplement d'enfin te réveiller pour échapper à tout cela. Tu ne gères rien du tout. Tout ce que tu vois, c'est un nouvel échec à ajouter à ta collection. T'es même pas foutu de tenir les promesses que tu as envers toi-même.

Tandis que tu reprends peu à peu tes esprits, tu ne prêtes qu'à moitié attention à la voix qui résonne dans la pièce. Ton regard se pose à nouveau sur ton père, et tu forces au maximum sur les liens qui te retiennent prisonnier, allant jusqu'à pousser un cri de rage impuissante en constatant que tu es incapable de les briser. La respiration haletante, tu finis par plonger ton regard dans le sien, avec toujours cette même haine envers lui. Mais la situation étant ce qu'elle est, la peur pointe également le bout de son nez. Tout cela te rappelle bien trop de mauvais souvenirs. Tu craques complètement.

- Détache-moi ! Détache-moi, j'vais t'buter ! T'en as pas eu assez toutes ces années ? Faut que tu reviennes pour recommencer ? Et bah vas-y ! Vas-y, lâche-toi ! T'attends que ça, pas vrai ? Mais j'te jure que j'aurais ta peau. Tu vas crever pour tout ce que t'as fait, Père !

Tu hurles tout ça, sans la moindre retenue. Tu ne parviens pas à te contenir, tu n'en as pas l'envie. T'es complètement hystérique, tiraillé entre ce besoin de vengeance et cette peur viscérale qu'il insinue en toi par sa simple présence. Le dernier mot a été craché avec mépris. Car d'un père pour toi il n'a rien, si ce n'est cette omniprésence dans ta vie, encore aujourd'hui visiblement.
Trasïm
Trasïm
Apprenti.e sorcier.ière
Apprenti.e sorcier.ière
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


A la nuit tombée... - Page 12 Empty
Re: A la nuit tombée...
Trasïm, le  Dim 17 Fév - 23:14

Ce sortilège, ce n'est pas la première fois que je l'utilise en conditions réelles, mais c'est la première fois qu'il me pompe autant d'énergie ! Absorber puis recracher un impardonnable coûte presque trois fois plus cher que la puissance requise pour en lancer un.  Essoufflé comme un bœuf, je laisse le gamin s’égosiller et se débattre sans lui porter attention. Ou plutôt si, mais pas de la façon qu'il pourrait espérer. Qu'est-ce que je dois faire... pas question de le garder ici trois heures, mon identité lui serait révélée et je n'ai plus de potion sur moi. Quelque soit la personne que je ferai venir il pourra ensuite faire le lien et deviner qui je suis. Alors quoi... je vais quand même pas l'envoyer au trou ?!

Et puis d'abord... pourquoi il a voulu me buter cet abruti !! J'ai ma réponses seulement quelques secondes plus tard, lorsqu'il m'offre son monologue et je reste bouche bée. Père ? Père ?! Tu as failli me buter parce que tu m'as prit pour ton père ?! Mais quel genre d'abruti n'est pas foutu de reconnaître un inconnu et son père !? pu*ain de m*rde Azaël tu aurais pu me tuer là !! Et j'aurai également pu te tuer si je ne te connaissais pas, crétin !! ...

... oup's ? Faut dire que sous le coup de la colère, je ne maîtrise pas tout à fait mes propos là. Bon après il ne peut pas deviner seulement à partir de ça à qui il a à faire. Mais va falloir que je fasse bien attention à partir de maintenant. Je devrai te livrer aux autorités pour tentative de meurtre ...
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


A la nuit tombée... - Page 12 Empty
Re: A la nuit tombée...
Azaël Peverell, le  Dim 17 Fév - 23:45

Tu ne parviens pas à t'éclaircir les idées. T'es comme perdu dans les ténèbres que ton père a implanté en toi. Sa simple vue te ramène à toutes ces années de calvaire à ses côtés. A l'impuissance qui te faisait plus souffrir encore que la douleur en elle-même. A cette peur, cette peur froide qui ne fait que resserrer son étreinte encore et encore jusqu'à couper tout espoir, jusqu'à souffler la dernière flamme qui brûle encore. Sans compter la douleur dans ton dos et ta tête qui continue de tourner, réfléchir n'est décidément pas une option envisageable.

Tu ne comprends rien à ce qu'il raconte, trop occupé à fixer son visage en espérant le tuer d'un simple regard. Il dit ne pas être ton père et puis ensuite il t'appelle par ton prénom et admet qu'il te connaît. Soit il te prend réellement pour un crétin, soit il devrait songer à élaborer de meilleurs mensonges. Tu ne remarques pas sa façon de parler, bien différente de celle que tu lui connaissais. Tu ne vois que l'homme qui a tout fait pour te briser et qui est parvenu à ses fins. Il te hante encore, te hantera probablement jusqu'à la fin de tes jours. Mais tu aimes autant qu'il le fasse depuis sa tombe et non en chair et en os.

Il a l'air faible, épuisé. Le sortilège l'a sans doute affaibli. Et malgré tes liens, tu peux bouger. Tu dois simplement espérer que tu parviennes à rassembler assez de forces pour te jeter sur lui. Récupérer une baguette, pour commencer. Et ensuite lui faire payer. Tu lui craches quelques mots tout en essayant de bien visualiser l'endroit où il est assis afin de pouvoir l'atteindre.

- C'est pas une tentative...

A peine le dernier mot lâché, tu te jettes vers lui de toutes tes forces, prêt à l'attaquer à coups de tête ou de morsures. Le temps où tu te laissais faire est terminé.
Trasïm
Trasïm
Apprenti.e sorcier.ière
Apprenti.e sorcier.ière
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


A la nuit tombée... - Page 12 Empty
Re: A la nuit tombée...
Trasïm, le  Mar 19 Fév - 13:29

C'est qu'il a rien à cirer en plus de ce que je peux lui dire le morveux ! Il persiste, signe et se rue sur moi malgré les liens qui le maintiennent saucissonné. L'arrière de mon crâne claque contre le mur faisant tomber un morceau de plâtre sur nos deux corps. Un nuage de poussière me prend la gorge tandis que je me dégage de son plaquage d'un violent coup de genoux dans les côtes. Le gamin roule sur le côté et je me relève, la lèvre fendue, baguette pointée sur son corps endolorie.

Mes yeux vont de la baguette à son corps et l'envie de le stupéfixer me traverse alors puissament, mais ça ne réglera pas le problème. D'autant plus que je vois les rides à mon poignet s'estomper et mes mains reprendre doucement leur apparence habituel. J'ai tout juste le temps de lancer un Nigrum Larva avant que d'être pleinement reconnaissable. Au pire, s'il m'a reconnu, j'effacerai ses souvenirs et nous n'en parlerons plus. Fait encore une tentative de ce genre et je t'assure que tu regretteras de m'avoir sous-estimé tout à l'heure. Lancer un impardonnable en pleine rue...

Les cheveux utilisés sont ceux d'un moldu, ton père est mort il me semble, non ? Quoi qu'il en soit, je ne suis pas lui et je ne sais pas quoi faire...
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


A la nuit tombée... - Page 12 Empty
Re: A la nuit tombée...
Azaël Peverell, le  Mar 19 Fév - 14:19

Tu sens le violent choc entre vos deux corps, et le bruit de sa tête qui frappe le mur derrière lui te donne plus de forces encore. T'es prêt à tout pour le tuer, pour le frapper, pour prouver que tu lui es supérieur, même attaché de la sorte. Et pourtant, tu te retrouves rapidement éjecté plus loin, avec une violente douleur dans les côtes. Tu tousses un peu à cause du plâtre, et cela ne fait qu'empirer les choses. Chaque respiration t'es plus douloureuse que la précédente, et tu comprends rapidement que tu as au moins une côte fêlée, si ce n'est cassée.

Tu essaies tout de même de bouger, de reprendre un équilibre plus droit malgré les liens et la douleur, mais t'es incapable de décoller à nouveau du sol. Il a sa baguette pointée sur toi et tu te contentes de le regarder avec toujours autant d'animosité dans les yeux. T'as comme l'impression qu'il change un peu. Mais tu n'as pas vraiment le temps d'en voir plus puisqu'il se jette bientôt le sortilège du Masque Noir. Sans compter que tu vois un peu flou depuis qu'il t'a renvoyé l'énergie de ton sort. Et c'est alors que tu commences à comprendre que ce type ne veut pas être reconnu. Qu'il n'est pas sous sa véritable identité.

T'essaies de te calmer. De redescendre un peu, histoire de pouvoir comprendre ce qu'il te raconte. Essayer de comprendre si le type en face de toi est réellement ton père. Il n'aurait aucun intérêt à cacher ainsi son visage alors que tu viens de le voir pendant plusieurs minutes. Tu déglutis difficilement en un gémissement de douleur tandis que tu reprends peu à peu tes esprits.

- T'es qui alors ? Pourquoi t'utilises cette apparence ? Quel moldu ?

T'as du mal à concevoir qu'un moldu puisse avoir l'exacte apparence de ton père. Surtout s'il est censé être mort. Et si ce type n'est pas ton père, il a l'air tout de même de bien te connaître. Ton prénom, le fait que ton père soit mort, et surtout, le fait que tu te retrouves avec simplement une ou deux côtes cassées alors que t'as essayé de le buter deux fois de suite sont de sacrés indices.
Trasïm
Trasïm
Apprenti.e sorcier.ière
Apprenti.e sorcier.ière
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


A la nuit tombée... - Page 12 Empty
Re: A la nuit tombée...
Trasïm, le  Mar 19 Fév - 14:55

Enfin, malgré la douleur qui semble le tirailler, il prends le temps de respirer, de réfléchir et de communiquer. Je lâche un soupir de soulagement lorsqu'il me demande qui je suis... il ne m'a pas reconnu. En voilà une bonne nouvelle !! Je lui aurais sans doute lancer un sortilège pour soulager ses côtes... s'il n'avait pas essayer de me tuer à deux reprises. Mais pour le moment, ça m'arrange bien qu'il ait du mal à se mouvoir en plus des liens. Faudrait pas qu'il me saute à nouveau dessus, j'ai la tête qui tourne légèrement après le choc que j'ai pris. Ma véritable n'a que peu d'importance. Et la raison pour laquelle je me cache ne regarde que moi.

Il semble réfléchir à présent, sans doute cherche t'il lui même les réponses dans les éléments que je lui ait donné. Espérons simplement que je n'ai pas à effacer sa mémoire... je ne suis spécialiste du domaine et je m'en voudrais de lui effacer des souvenirs n’ayant rien à voir avec notre rencontre de ce soir. Le moldu dont j'ai pris l'apparence est mort depuis plusieurs mois maintenant... il était atteint d'une maladie incurable et était en phase terminale. Ce qui me fait dire que c'était un moldu, c'est que les sorcier auraient pu lutter contre cette maladie lorsqu'elle s'est déclarée. Mais là n'est pas le soucis. Combien de fois... as-tu lancé ce sortilège avant aujourd'hui ?
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


A la nuit tombée... - Page 12 Empty
Re: A la nuit tombée...
Azaël Peverell, le  Mar 19 Fév - 15:39

Tu fronces les sourcils en entendant sa réponse. Il aurait difficilement pu faire plus vague que cela. T'es pourtant familier avec les gens qui ont pour habitude de cacher leur identité... Sauf que de ce que tu sais, ceux qui utilisent du Polynectar, ils n'ont pas franchement les mêmes idées que toi. Mais c'est sans doute une coïncidence. N'importe qui peut avoir envie de changer d'apparence le temps de faire une blague à quelqu'un. Sauf qu'ici, la blague était très mauvaise et probablement involontaire.

Apparemment, les cheveux viennent d'un moldu décédé d'une maladie incurable. Soit. N'empêche, ça n'explique pas pourquoi ce type avait la tronche de ton père. Jamais ce dernier ne se serait abaissé à vivre dans le monde des moldus, il les avait bien trop en horreur pour cela. Et l'autre commence à vouloir te poser des questions. Il pense sûrement être en position de force sous prétexte que t'es ligoté et cloué au sol par la douleur qui te comprime la cage thoracique, mais là il rêve un peu.

- Tu crois vraiment que je vais répondre à tes questions alors que tu éludes les miennes ? Détache-moi. Si tu voulais me dénoncer ce serait déjà fait. Et si tu voulais me tuer, ce serait déjà fait aussi. Autant ne pas perdre davantage de temps, non ?

Tu as retrouvé ton air insolent habituel. Parce que t'aimes pas ne pas avoir les réponses à tes questions. Surtout que t'es de plus en plus persuadé que c'est quelqu'un que tu connais bien, sinon les choses se seraient passées autrement. Tu décides même d'en rajouter une couche, comme ça, gratuitement.

- D'ailleurs, j'suis pas sûr qu'un kidnapping ce soit très légal non plus. Ni même l'usurpation d'identité... Avoue, tu ne m'as pas dénoncé parce que t'as quelque chose à te reprocher toi-même...

Petit sourire en coin, mais tu ne le tiens pas bien longtemps. Parce que t'as toujours aussi mal, et que ça rend ta capacité habituelle à emm*rder les gens un peu moins efficace que d'habitude.
Trasïm
Trasïm
Apprenti.e sorcier.ière
Apprenti.e sorcier.ière
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


A la nuit tombée... - Page 12 Empty
Re: A la nuit tombée...
Trasïm, le  Mar 19 Fév - 17:37

Il n'a pas tout à fait tord, cependant Tant que je ne serai pas sûr que tu ne me sautera pas à nouveau au cou tu seras sans baguette et ligoté. J'ai encore des étoiles devant les yeux, je n'aimerai pas que cet abruti en vienne à m’assommer, j'aurai du mal à justifier cette apparence. Et puis d'une manière ou d'une autre la nouvelle d'un phénix à l’apparence récurrente fera vite son bout de chemin alors autant garder le secret le plus longtemps possible sur l'homme derrière le masque.

Je hausse un sourcil derrière le masque, il m'agace quand il la joue comme ça. Ce n'est pas un kidnapping, mais une mise en sécurité des habitant du village face à un danger de première catégorie. N'importe qui aurait pu être tué si la situation s'était éternisée. Et puis face à un impardonnable et en légitime défense, bon courage pour trouver un magenmage qui prends ta défense. Encore que... sont bien foutu de coller une sanction aux Aurors alors à un civil, membre de l'ordre du phénix qui plus est, je pourrai bien finir dans la cellule voisine à la sienne. Cette idée m’arrache un sourire, presque malgré moi.

Et arrête de jouer aux petits cons avec moi, je connais quelques personnes qui seraient en bien fâcheuse position si le fait que le jeune Peverell ait utilisé le sortilège de la mort venait à s'ébruiter. Sans parler de toutes celles et ceux pour qui tu es autre chose qu'un nom, idiot. Lâchant un soupir, je m'assoit sur le bord du lit à moitié défoncé, faisant le lever un petit nuage de poussière. Cet endroit me dégoûte au plus haut point.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


A la nuit tombée... - Page 12 Empty
Re: A la nuit tombée...
Azaël Peverell, le  Mar 19 Fév - 18:36

Tu pousses un soupir douloureux lorsqu'il t'annonce qu'il n'a pas l'intention de te détacher immédiatement. D'un autre côté, tu peux le comprendre. Toi-même tu ne sais pas encore ce que tu ferais si tu étais libre de tes mouvements. Mais il y a de fortes chances pour que tu t'en prennes à lui, père ou pas, uniquement pour en savoir davantage. Tu laisses l'arrière de ton crâne retomber contre le plancher de la Cabane Hurlante, plus ou moins résigné à y être allongé un petit bout de temps.

L'autre continue son petit speech, et plus il avance dans son discours et plus tu te rends compte qu'il ne peut être qu'une seule et unique personne. D'ailleurs, t'as même une impression de déjà vu, bien que les faits qui t'étaient reprochés n'étaient pas les mêmes. Tes mâchoires se crispent tandis que tu repenses à ta dernière conversation avec lui. Tu ne peux pas lui reprocher de manquer d'honnêteté ou de ne pas faire ce qu'il dit au moins...

Lorsqu'il parle de ton nom, ou bien des gens pour qui tes actions et leurs conséquences peuvent soulever d'autres problèmes, tu lèves les yeux au ciel. Ou au mur plutôt en l'occurrence. D'ailleurs, tu te tortilles légèrement pour rouler sur le côté dans un gémissement de douleur. Allongé sur le dos, tu avais bien trop de mal à respirer.

- Tu sais très bien que je connais quelques personnes aussi.

Et comme un défi, tandis que tu regardes le masque sombre à l'endroit exact où devraient se situer ses yeux, tu prononces son nom. Tandis que chaque respiration te tire encore une grimace, tu pousses un soupir douloureux.

- Détache-moi. J'ai jamais voulu te buter toi. J'suis désolé.

T'es désolé d'avoir failli le buter. Mais sûrement pas d'avoir utilisé un tel sortilège. Les Impardonnables ne sont pas à utiliser à la légère, et pourtant ils ont leur utilité, il faudrait être idiot pour ne pas s'en rendre compte.
Trasïm
Trasïm
Apprenti.e sorcier.ière
Apprenti.e sorcier.ière
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


A la nuit tombée... - Page 12 Empty
Re: A la nuit tombée...
Trasïm, le  Mar 19 Fév - 18:52

Il soupir, se tortille dans tous les sens et finit par se résigner à m'écouter, allongé sur le dos. Jusqu'à ce qu'il se mette sur le côté pour me parler... et prononcer mon nom. L'étreinte sur ma baguette s’intensifie. Je suis découvert, voilà ce qui arrive quand on parle au lieu d'agir. Finalement je préférait quand tu te la jouais petit con... qu'est-ce que je fais maintenant ? Enfin, c'est pas comme si j'avais le choix, je dois effacer ses souvenirs pour ne laisser aucune trace. Je m'approche doucement de lui, volatilise mon masque en fumée et plonge mon regard dans le sien. Accroupi à côté de lui, ma baguette pointée sur son front. Ça ne sera pas douloureux...

Les secondes passent, et pourtant je reste là, immobile face à lui, sans agir. Mon étreinte se relâche doucement tandis que je me relève en un soupir. D'un nouveau coup de baguette, je fais disparaître les liens qui l'enserrent. Ne me le fait pas regretter. Tu dois savoir qu'il est dangereux d'enquêter ou d'agir à découvert avec les lois du ministère. Pour autant, j'aimerai que cela reste entre nous, compris ? Avec ce qu'il a fait ce soir, je le vois mal refuser. Lançant à haute voix le nom de mon elfe, celui-ci se matérialise à mes côtés. Préviens là, je vais avoir un peu de retard, mais tout va bien. Sans un mot il disparaît me laissant à nouveau seul avec Azaël.

Si ce n'avait pas été moi derrière cette apparence, tu aurais éliminé un innocent... pour rien. Essaie d'être moins... catégorique dans le choix de tes sortilèges. Choisis des sorts réversibles, ça évite les soucis de conscience.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


A la nuit tombée... - Page 12 Empty
Re: A la nuit tombée...
Azaël Peverell, le  Mar 19 Fév - 19:48

Tu laisses échapper un petit rire à la première réplique de ton interlocuteur. Rire qui se transforme rapidement en une quinte de toux des plus douloureuses pour toi. Lorsque tu rouvres les yeux, tu te rends compte que le masque noir a totalement disparu, laissant devant toi l'homme que tu connais, baguette pointée sur ton front. Ton regard s'accroche au sien. Il dit que ce ne sera pas douloureux, mais là n'est pas la question. Tu sais ce qu'il a l'intention de faire, et l'idée te rebute au plus haut point. Tu as toujours mis un point d'honneur à vivre avec tous tes souvenirs, même les plus douloureux, même ceux dont tu pensais vouloir te débarrasser. Dès lors qu'on t'a donné l'occasion de les faire disparaître à tout jamais, tu as refusé. Ce n'est pas pour aujourd'hui perdre des souvenirs pour si peu, surtout venant de sa part à lui.

La gorge serrée, tu es pourtant incapable de lui dire de ne pas le faire. Tu te contentes de le fixer, le suppliant presque du regard de ne pas en venir à une telle extrémité. Il finit d'ailleurs par se relever sans rien faire, ou plutôt en te détachant au passage. Tu te redresses en grimaçant avant de t'appuyer contre le mur en tenant ta côte douloureuse. Tu hoches légèrement la tête lorsqu'il demande que tout cela reste entre vous.

- Compris.

Après tout, tu n'as pas l'intention de le balancer à quiconque. Le Ministère, tu t'en fous. Quant à l'Ordre Noir... Ils savent pertinemment que ce type est son ennemi, qu'il agisse sous Polynectar ou sous civil, peu importe, pas vrai ? Tu regardes son Elfe apparaître, puis disparaître sitôt le message de son Maître donné. Il reprend alors sa petite leçon de morale là où il l'avait laissé. Et bizarrement, venant de lui, ça ne t'étonne pas du tout. Et ça ne te dérange pas plus que ça non plus c'est simplement que... Bah toi, ça te passe au-dessus.

- J'voulais pas que ce soit réversible. Tu sais pourquoi. Mais j'ferais gaffe à plus t'attaquer. Mais sérieusement, t'as vraiment choisi le type le plus détestable du monde pour prendre son apparence quoi...

Moldu ou pas moldu, le type ressemble à ton père comme un sosie. Tu t'es retrouvé renvoyé face à lui des années plus tôt, dans l'impuissance et la peur la plus totale, alors que tu t'étais juré de ne plus jamais revivre ça. Et ça t'a clairement fait vrillé.
Trasïm
Trasïm
Apprenti.e sorcier.ière
Apprenti.e sorcier.ière
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


A la nuit tombée... - Page 12 Empty
Re: A la nuit tombée...
Trasïm, le  Lun 25 Fév - 13:18

Le gamin persiste et signe, foutue tête de mule. Il a beau s'être rendu compte de son erreur et de ce qu'il a failli provoquer, il n'en démord pas ! Inutile que je continue à en discuter avec lui, il ne lâchera pas l'affaire. Et moi non plus... alors je me contente de me réinstaller sur le semblant de lit qui habille la pièce avant de lancer un sortilège pour soulager la douleur de ses côtes. Tu feras attention, tu dois avoir au moins une côté brisée avec le coup... et ton dos aussi, tu consulteras. L'onde de choc est plus violente qu'on ne pourrait le croire...

Mais je n'avais pas le choix, si je voulais annuler le sortilège tout en m'assurant que ce soit pas un civil qui se le prenne... le tout en étant sûre de pouvoir prendre le dessus rapidement sur le gamin... y'avais pas trente-six solutions. N'empêche, j'suis bien crevé là maintenant. S'il n'était pas plein de poussière je me poserai sans doute une dizaine de minutes histoire de souffler avant de rentrer. Ton père... tu n'est pas sûr qu'il soit mort... c'est ça ? Sinon tu ne m'aurais pas attaqué gratuitement comme ça. Encore que...
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


A la nuit tombée... - Page 12 Empty
Re: A la nuit tombée...
Azaël Peverell, le  Lun 25 Fév - 17:04

Assis contre le mur, tu respires de plus en plus calmement. Maintenant que tu n'as plus le sosie de ton père en face de toi, tu te sens quand même vachement plus serein. Tu t'en serais vraiment voulu de le buter pour le coup, t'en es vraiment venu à l'apprécier ce type, malgré toutes vos divergences d'opinion évidentes sur à peu près tous les sujets possibles et inimaginables. Il se rassoit sur le vieux lit tout en te lançant un sort pour soulager ta douleur. Tu le remercies d'un léger sourire. T'as toujours mal, mais au moins tu ne souffres plus le martyr à chaque respiration.

Il pense que t'as une côté cassée, et il a sans aucun doute raison. Du moins, la dernière fois que tu as ressenti une douleur comparable, c'est bien ce que tu avais. Il t'a pas raté avec son coup de genoux pour t'éjecter. T'as pas l'impression d'avoir mal au dos pour l'instant, ou du moins vraiment mal. Mais tu verras quand tous tes muscles seront froids, et tu risques effectivement de sacrément douiller. Pourtant, il est hors de question pour toi de coller ne serait-ce qu'un orteil à Ste-Mangouste. Tu refuses d'y remettre les pieds depuis que tu t'es retrouvé à moitié crucifié et écartelé dans l'une de leur chambre.

- T'inquiète pas pour moi, j'ai connu pire, c'rien.

Tu vas simplement éviter tes escapades en chien-loup. Et pour le Heurtoir... Tu feras comme tu peux. Au pire t'en profiteras pour former Enzo et l'envoyer au front à ta place. Parce que tu risques clairement de ne pas pouvoir faire de duel pendant quelques semaines. Sauf si tu trouves quelqu'un hors de l'hôpital pour te réparer ça. Mais t'es pas sûr d'avoir un médicomage dans tes contacts. La question de l'homme te surprend, mais étant donné que t'as failli le buter, t'estimes qu'il a probablement le droit à quelques réponses.

- J'ai jamais eu de preuve. J'ai envie de croire la personne qui m'a appris sa mort... Mais là en te voyant comme ça... J'en sais rien, j'me suis pas posé de question. Après tout, peut-être qu'elle voulait juste m'empêcher de me venger. Ou peut être qu'il est vraiment mort. J'en sais rien...

Et t'es complètement paumé. T'étais persuadé que toute cette période de ta vie était derrière toi, que tu avais enfin fini de la traîner comme un boulet. Mais dernièrement elle semble vouloir te frapper en plein visage et tu commences à douter. T'avais accepté le fait qu'Alhena ait tué ton père. Que tu ne pourrais jamais te venger, et avec le temps ce n'était pas si terrible. Mais revoir ce visage après tant d'années, revoir sa silhouette, le revoir lever la baguette sur toi, te frapper, même simplement pour se défendre de toi, ça ébranle pas mal de certitudes jusqu'ici acquises.


Dernière édition par Azaël Peverell le Lun 25 Fév - 21:10, édité 1 fois
Trasïm
Trasïm
Apprenti.e sorcier.ière
Apprenti.e sorcier.ière
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


A la nuit tombée... - Page 12 Empty
Re: A la nuit tombée...
Trasïm, le  Lun 25 Fév - 21:04

Il fait le dur à cuire, un sourire de remerciement et une phrase joliment lancée pour me rassurer. J'ai pas subit l'onde de choc, mais vu l'état de fatigue dans lequel ça m'a plongé, la puissance dégagée devait être colossale. Elly va me tuer si elle apprends que son entraîneur est HS à cause de moi. Mais elle risque également de le tuer si elle apprends que je l'ai blessé alors qu'il tentait de me tuer. Donc l'un dans l'autre, je doute qu'il aille lui en toucher mot.

Je ne pensais pas qu'il me répondrait du premier coup, mais visiblement avoir frôlé la mort j'ai droit à quelques faveurs du gamin. J'aimerai pouvoir l'aider, lui affirmer que son paternel est bel et bien décédé, mais à vrai dire je vois mal comment m'y prendre. Tu as... mené ton enquête j'imagine ? Trouvé des éléments prouvant sa mort ? Un corps peut-être ? Si ce n'est que ça, je dois pouvoir trouver les informations dans les dossiers du ministère sans trop de mal.  Tu veux... tu veux que je me penche dessus ?

Je me doute qu'il risque d'avoir du mal à accepter, mais même s'il refuse, s'il change d'avis un jour il saura que je lui ai tendu la main et que je lui tendrai encore au besoin.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


A la nuit tombée... - Page 12 Empty
Re: A la nuit tombée...
Azaël Peverell, le  Lun 25 Fév - 23:16

Tu te renfrognes légèrement à ses questions suivantes. T'as envie de lui en dire plus, t'as envie de lui faire confiance. Au moins là-dessus. Le type semble vouloir t'aider, et si on excepte votre première rencontre, il a toujours été bienveillant envers toi. Sans doute parce qu'il ne te connaît pas assez, sinon le sort que tu lui as jeté plus tôt, il n'aurait probablement pas hésité à te le renvoyer de façon toute aussi mortelle. Mais il ne sait rien de tout ça.

Et déjà la dernière fois il s'est intéressé à ton histoire avec ton père. Et même si tu ne lui en as pas énormément parlé, tu lui as laissé comprendre les choses, et il connaît tout l'essentiel. Et ça t'a fait du bien de t'ouvrir un peu. Parce que t'as gardé ça bien trop longtemps pour toi, trop lâche pour oser l'assumer. T'as fait le premier pas, grâce à lui, et il continue de vouloir te faire avancer. Mais tu te bloques toi-même. Sans savoir pourquoi, aucun mot ne sort, tu te contentes de l'observer, comme pour te demander à quel moment le piège va se déclencher.

Mais tu te souviens de ses mots sur Arty, lorsqu'il a affirmé vouloir le protéger. Tu te souviens de la sincérité dont il a toujours fait preuve envers toi. Elly lui fait confiance. Arty lui fait confiance. T'en as envie aussi, et même si tu n'as pas l'intention de dévoiler qui a tué ton père car ce secret n'est pas tien, tu peux bien lui expliquer ce qu'il en est réellement.

- Non, j'ai pas pu mené d'enquête. La personne qui m'a appris sa mort était son assassin, et elle a refusé de me dire quoi que ce soit d'autre, si ce n'est pourquoi elle l'a tué. Et je lui fais confiance...

Du moins tu crois que tu peux. Mais tu es persuadé qu'elle serait capable de te mentir pour te protéger, ou protéger la famille en général. Alors peut-être que tu ne devrais pas. Tu balaies la proposition d'un mouvement de main.

- Laisse tomber, c'est de l'histoire ancienne tout ça.

Une histoire ancienne qui te hante chaque jour qui passe et qui a failli te faire tuer un innocent.
Contenu sponsorisé

A la nuit tombée... - Page 12 Empty
Re: A la nuit tombée...
Contenu sponsorisé, le  

Page 12 sur 13

 A la nuit tombée...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.