AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 3 sur 8
Du côté de Chinatown...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Elenna Benson
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Du côté de Chinatown...

Message par : Elenna Benson, Sam 21 Fév - 0:14


Une fois de plus, c'était loupé. A croire que les jeunes femmes n'avaient pas de chance. Un coup, elle croisait une bête, puis elle fuyait. Un autre, elles en croisaient une autre, elle se débattait mais le résultat était toujours le même. Ces serpents à trois têtes n'avaient-ils donc aucun honneur ? Aucun mérite ? Pour des grosses bêtes, elles n'étaient pas très courageuses avec toutes leurs têtes effrayantes. Elenna soupira. Elle n'était pas là pour jouer aux billes, d'ailleurs elle ne savait même pas pourquoi elle était là. Sa soirée n'aurait pas dû se dérouler ainsi. A cette-heure là, elle aurait déjà dû être blottie dans les bras d'Alexander après leur journée de travail, à s'endormir comme des marmottes.

Mais non, Clio en avait décidé autrement. Voilà qu'elle l'avait embarqué dans ce traquenard, à la recherche de bêtes ignobles tout aussi peureuses les unes que les autres. Même April qui était arrivée après l'appel d'Aby se retrouvait au sol, mordue par une des têtes des serpents. Espérons que ce ne soit pas la tête au venin mortel ! La propriétaire de WW s'occupait de son amie et toujours rien à l'horizon. Durant plusieurs secondes, puis à la lucarne de la cave, apparut un nouveau serpent à trois têtes. Génial ! Ha non, lui aussi prenait la fuite en voyant Elenna et Aby lui foncer dessus telles des furies. Purée il était où ? Elles se mirent à sa recherche.

1 & 3 : Toujours rien.

2 & 4 : Le revoilà, les deux petits bouts de femmes sortirent leurs baguettes, prêtes à changer le cours des choses #oupas.
Revenir en haut Aller en bas
Mia Wilson
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Du côté de Chinatown...

Message par : Mia Wilson, Sam 21 Fév - 0:31


Lancé pour Elenna
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Du côté de Chinatown...

Message par : Maître de jeu, Sam 21 Fév - 0:31


Le membre 'Mia Wilson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
July Swann
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège


Re: Du côté de Chinatown...

Message par : July Swann, Sam 21 Fév - 0:56


Personne ne semblait savoir où il était le serpent à trois têtes. Les filles n’avaient pas non plus l’air de savoir combien il y en avait. C’était pourtant une information qui paraissait assez capitale, aux yeux de July. Et s’ils attaquaient tous en même temps ?! Les serpents à trois têtes étaient-ils capables de concertation ? Les yeux de la rousse ne cessaient de papillonner, inquiets, à la recherche d’un corps ondulant. Elle aimait à peu près autant les reptiles que les insectes. Il n’y a que les mokes qu’elle tolérait bien parce que son frère en avait eu un, elle avait bien dû se faire à sa présence. Mais l’idée qu’un serpent puisse la toucher -pire, la mordre- était tout à fait insupportable. Cela lui déclenchait des frissons de dégouts. Beuuurk.

La sang-mêlé serrait sa baguette tellement fort que les jointures de sa main étaient devenues toutes blanches. Elle se concentrait sur le sortilège qu’elle devrait lancer, si jamais un serpent surgissait, là, devant elle. Est-ce que c’était vif, les serpents à trois têtes ? Trois cerveaux, ça leur permettait peut-être d’être plus intelligents ? Non, il ne fallait pas y penser. Tout allait bien se passer, pas de crainte. Et même si elle se faisait mordre, l’une de ses camarades aurait bien la gentillesse de la conduire jusqu’à St Mangouste. Ce n’était tout de même pas du venin foudroyant. Si ?...


1- July était en proie à une panique intérieure des plus totales. Pourtant, les minutes passèrent sans qu’aucun serpent n’attaque.
2- - Là ! Hurla presque la rouquine sous l’effet du stress.
3- Tout à coup, July se figea. Il y avait une queue là, non ? Si, c’était bien une queue. Elle se saisit du bras d’Abygael, qui était à côté d’elle et lui montra l’animal.
4- Surtout, ne pas faire de geste brique … Bon, et maintenant ?Surtout, ne pas tomber dans les pommes, ne pas tomber dans les pommes. Cela ne lui était jamais arrivé, mais sait-on jamais …
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Du côté de Chinatown...

Message par : Maître de jeu, Sam 21 Fév - 0:56


Le membre 'July Swann' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Elenna Benson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Du côté de Chinatown...

Message par : Elenna Benson, Sam 21 Fév - 3:12


Le nuit commençait à tomber petit à petit bien que trop vite. C'était ça le malheur de l'hiver, des journées courtes et des nuits froides. Elenna adorait la neige et ses flocons par milliers qui tombaient sur le sol avec une élégance qu'eux seuls réussissaient à avoir. Par contre, si elle avait pu se passer des courants d'air frais qui faisaient pour se glisser sous les manteaux et caresser les peaux blanches, elle l'aurait fait avec plaisir. Malheureusement tout n'était pas blanc, tout n'était pas noir. Le monde était gris, c'était du bon et du mal. C'était un mélange de tout cela. Que c'était compliqué la vie. Pourquoi tout n'était pas rose, pleins de ce que les moldus appelaient des bisounours, des coeurs et des arc-en-ciel à chaque coin de rue. Tout serait tellement plus facile...

July ? Mais qu'est-ce qu'elle foutait là ? Cinq minutes plus tôt, c'était April qui débarquait, appelée en renfort par Abygael et voilà maintenant que la meilleure amie d'Elenna se trouvait ici aussi. Finalement, ce n'était pas si illogique que ça. Après tout, April était en train de crever à moitié sur le sol, alors que son visage se décomposait au fur et à mesure qu'elle voyait de gros serpents passer devant elle. A croire qu'elle tenait plus à la vie qu'elle n'oserait le dire. Quelqu'un avait dû appeler un médicomage et voilà que c'était la belle rousse qui débarquait. La demoiselle lui fit un sourire, la laissant s'occuper du cas Warren qui semblait avoir eu plus de peur que de mal finalement.

Les quatre filles étaient donc maintenant dans cette petite cave dans laquelle elles s'étaient glissées tant bien que mal. Il faisait sombre et l'odeur n'était pas des plus alléchantes. Elenna se rapprocha un peu de sa meilleure amie, histoire qu'elles meurent à deux si elles se faisaient attaquer par trois têtes armées de crocs plus ou moins mortels. D'ailleurs celle-ci hurla d'un coup, faisant sursauter la fille aux cheveux de neige qui empoigna la main de son amie.

1. Elle laisse échapper un cri alors que deux yeux s'approchent d'elle avant de fuir de nouveau.

2. April, bien qu'encore sous le choc, intervient rapidement et lance un Petrificus Totalus sur le Rasnespoortruc.

3. Agrippée à July, Elenna glisse au sol avec son amie alors qu'elles s’emmêlent et dévalent des escaliers qui traînaient par là.

4. Elenna lève son autre main et lance un Metalo scencio sur le serpent.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Du côté de Chinatown...

Message par : Maître de jeu, Sam 21 Fév - 3:12


Le membre 'Elenna Benson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Du côté de Chinatown...

Message par : Invité, Sam 21 Fév - 19:50


Etant donné que tout cela semblait fou, illogique, voire absurde, d'attraper un serpent avec les mains, il fallait absolument que je rétablisse  certaines choses...
"Te voilà en train de parler toute seule maintenant...
- Ta gueule..."

L'air du manoir ne suffisait pas. J'étais devenue amorphe, sans ambition, vide de toute émotion et sentiments. Mais au moins, j'avais enfin le temps de me consacrer à ma bibliothèque personnelle, histoire d'avoir enfin une culture descente... Entre les poèmes de Damas, (grand fervent du mouvement de la Négritude chez les moldus, période dont je n'étais absolument pas au courant) et les aventures rocambolesques de Fiorangela "la téméraire", (jeune italienne se battant contre cette image de plus en plus sexualisée de la femme sorcière. "A croire qu'on s'inspire des moldus pour rendre notre vie palpitante..." était la phrase que j'avais soulignée en pâtée argentée avec ma baguette.) je me sentais sage, voire intelligente et instruite de savoir infini. Mais je préférais continuer de m'isoler, je savais que Laura, Clio ou Abyss risquaient de déchirer ma nouvelle peau de confiance, dès l'instant où j'allais leur partager mes connaissances interminables (et peut-être illusoires ?). Surtout avec Clio : c'était peut-être une bombe irrésistible sur tout les plans, mais vraiment une peste lorsqu'il s'agissait de ma casser.

Mais revenions-en à mon histoire : j'étais sûre d'avoir la science infuse. Les livres étaient une source intarissable, mais le blême était    que j'en avais fait une overdose. Je n'en pouvais plus... Mais voilà le problème :  comme j'étais une sorcière, c'était sans doute ma seule occupation à faire esseulée. "Laissez tomber les bavboules et les parties d'échec version sorcier ! Atomisez-vous directement pour mon anti-socialisme !" Du coup je m'étais mise en tête de découvrir une nouvelle forme d'art ! Je n'étais pas très peinture et niveau musique, j'avais déjà eu cette mise au point il y avait belle lurette. C'était donc pour ça que j'avais pris la décision de rentrer dans un... C'était quoi le nom déjà ? Un cinéma... Regardant un film relatant l'histoire totalement fucked-up d'un musicien accro aux amphêts. C'était hilarant ! Et totalement transcendant... Je ne m'en étais pas remise. Suite à cela, je m'étais donc intéressée à cet art de la cinémotographie ou je-ne-savais-quoi. En commençant par aller dans une boutique moldue où ils recueillaient tout plein de boites remplies de cylindres arc-en-ciels.

J'en avais acheté le plus possible, essayant les "films" du dix-neuvième siècle comme m'avait conseillée le vendeur qui devait être cinéphile dans le genre. Les dents de la mer, Fight Club,  The Breakfast Club, Psychose, STAR WARS ! God... Les fabricants de Star Wars étaient vraiment des illuminée perchés bien haut. Mais mon préféré était sans doute 1984 : qui était en fait un livre mis en image. Orwell était sans doute mon auteur moldu préféré. Entre ça et La ferme des animaux, je ne pouvais m'empêcher de me demander ce que ça faisait de... Vivre dans un pays, voire une communauté. Où tout ce faisait pour que les responsables, les "chefs", se fassent aimer pour pouvoir mieux asservir leurs pouvoirs et détruire les indésirables...

J'étais revenue à la maison avec une bonne trentaine de boites à cylindre, et un "lecteur" de films dernier-cri ! Et 4D en plus ce ça ! De taille moyenne, avec un écran qui ressemblait à une sorte de tablette qu'on voyait partout sur les affiches publicitaires dans les rues moldues. En vérité, sur toutes les oeuvres : j'étais tombée sur une complètement jouissive. Crush it, de Benjamin Feuquit-Hall, sorti l'année dernière. Ca relatait l'histoire d'une femme de la trentaine (qui portait des dreads, le must qui m'avait régalé), qui faisait partie d'un trafique de stupéfiants. La manière dont c'était conçu, (chaque séquence, les déclarations des personnages, les personnages en eux-même), dépassait l'entendement de toute mon imagination... A croire qu'on avait fait ce film pour moi. J'étais donc retournée chez le marchand de films pour voir si il y avait un quelconque suite. Ou même un... "spin-off" ?
Je marchais tranquillement dans la rue, voyant les boîtes à ferrailles roulantes qu'on appelait communément voiture d'un tout autre oeil. En effet, Crush it m'avait prouvé à quel point ces appareils étaient badasses. A priori, ça servait beaucoup plus qu'à avoir des accidents. On pourrait faire des virages de folie, on pouvait accélérer aussi vite que sur un balai, et surtout, on pouvait glisser sur les capots...

Non pas que j'avais roulé sur un capot, plus con que ça : j'avais rejoint le bout de l'autre rue, sans regarder. En effet : comme je n'avais plus peur du tout des voitures, traverser la route me semblait aussi easy que de dresser un veracrasse... Du coup je faisais une confiance aveugle aux freins à mains et virages ultra serrés de ces boîtes...
CRASH ! Poum poum poum poum. Des dizaines de douleurs aiguës me transpercèrent de toute part. Comme si une bande de gorilles s'amusaient à me mitrailler de poings : poum poum poum poum... Je me retrouvais couchée sur la route comme désartibulée. Comme un pantin sans âme et sans conscience, à qui on avait tordu le bras pour rigoler... J'en pleurais tellement que la douleur fut intense. Par la suite, mon esprit sombrait sans avoir mon consentement...

Résultat : à mon réveil, je me retrouvai dans un lit plutôt mi-confortable, mi-immobilisant. Trois autocollants ornaient ma poitrine, ils étaient reliés à des fils tout entortillés, qui étaient eux-même reliés à une machine affichant des rythme sinusoïdales. L'impuissance me gagnait : je ne sentais rien du tout... Un tube pulvérisait ma trachée, mon bras était couvert d'un énorme bandage. A cet instant, je n'arrivais à distinguer que les interactions avec mon corps et le reste. L'inconscience m'abandonnait petit à petit, jusqu'à que mes yeux puissent s'ouvrir.  Je me sentais horriblement bien, mais tellement faible. On m'avait droguée. Rien qu'à cette pensée, j'eus un haut-le-coeur énorme. Et une envie de hurler sans pré-avis. Ils n'avaient pas mon approbation, je n'avais jamais dit oui à ce qu'ils me mettent dans cet état. Le consentement était sans doute la chose la plus importante au monde, mais là j'étais bloquée.
- Bonjour mademoiselle, me chuchota une voix hostile mais gentille. Pouvez-vous me dire votre nom s'il vous plait ?
- April... Warren.
- Très bien Miss Warren... Blablablablablablabla... Traumatisme crânien... Blablablaba.... Entorse du bras...
Un début d'angine dont je venais soudainement de prendre conscience me quitta.
- Je n'arrive pas à avaler. murmurai-je à bout.
- C'est parfaitement normal...
- Nan ce n'est pas normal... Vous m'avez charcutée.

Silence radio... Je n'entendais plus rien à part quelques bips sonores...
On avait littéralement violé mes droits : mon droit de refus, mon droit de disposer par moi-même, mon droit de ne pas être cobaye des expériences fortuites des moldus. Une fois que je pus avaler correctement, que je pus bouger mes jambes, une irrémédiable envie de pleurer me prit. Je ne savais pas pourquoi, je me contentais de hoqueter et de reprendre brièvement mes inspirations. Je voulais sortir d'ici... Et transplaner. Rejoindre Lau, Abyss. Peut-être qu'elles pourraient appeler July ? Je me redressai de mon brancard, décollant les pastilles de mon torse. D'emblée, tout le personnel boucher s'agita.
- Mademoiselle, mademoiselle ! Il ne faut pas bouger d'ici.
- Vous m'avez découpé en morceau...

Et c'était la dernière chose dont je me souvenais... En gros, on m'avait injecté une sorte de drogue hyper cheloue qui m'avait endormie. Le temps de "me soigner". On m'avait "guérie" à l'aide d'instruments acérés, et de potions douteuses... FAIL quoi. J'étais rentrée chez moi quelques jours plus tard : mon traumatisme crânien ne se serait pas aggravé. Mais si encore c'était la fin de mes gargantuesques aventures ! Je m'étais préparée pleins de solutions à base de je-ne-sais-quoi. MAIS ! Ca m'avait assez bien aidée, même si j'étais encore dans les vapes... Abyss m'avait appelée par la suite, et j'apparus, me demandant même pas le pourquoi du comment, et trop shootée pour détester Elenna en ce moment même. Elle ressemblait juste à un ange démoniaque en ce moment...

Voilà pourquoi j'attrapais un runespoor à mains nues : je n'avais rien à perdre et je me croyais invincible... A ce moment, tout alla hyper vite : je sentis des crocs me transpercer la peau, et l'inquiétude me submerger. Abyss me demanda si ça allait, mon coeur battait tellement vite... Dix minutes plus tard, July arriva. Curo As Velnus par-ci, Curo As Venenum par-là... Il me fallut pas plus de cinq minutes pour repartir, à croire que j'allais bien... On était toujours à la recherche de cette bête bizarre...

3 et 4) Toujours rien...

1 et 2) Un serpent à trois têtes fit son apparition, tirant deux langues flippantes...  


Dernière édition par April Warren le Dim 15 Mar - 16:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Du côté de Chinatown...

Message par : Maître de jeu, Sam 21 Fév - 19:50


Le membre 'April Warren' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Du côté de Chinatown...

Message par : Invité, Sam 21 Fév - 19:58


Averties par un cri suraigu, Elen' et moi-même tournâmes les talons pour rejoindre la boutique. Notant au passage qu'il y avait un passage plus facile pour retourner là-bas : une porte ! Je pensais à égorger quelqu'un. Arrivées trop tard, nous ne pûmes que constater l'arrivée de July, que quelqu'un avait eu l'intelligence et/ou l'indécence d'appeler après une journée de travail. A côté d'elle, la vendeuse était entourée d'une grande variété de plantes en sachet ou en boîte et j'eus droit à un petit regard de Clío' l'air de dire "ah tu vois". J'avais presque envie de toucher deux mots à la chinoise pour avoir fait marcher les clichés mais le stress ne m'aveuglait pas au point de faire quelque chose de si ridicule. Après s'être assurés qu'April ne risquait rien, nous repartîmes en chasse.

Quelqu'un suggéra, la tenante de la boutique probablement, d'aller inspecter la cave et nous nous retrouvâmes dans un nouveau lieu inhospitalier... Il y faisait très humide bien sûr mais étonnamment chaud. Pas étonnant que les oeufs avaient éclos ! July nous signala la présence d'un runespoor mais je n'eus pas le temps de discerner une seule de ses trois têtes avant qu'il ne fuit, apeuré par le cri d'Elenna qui m'arracha un sursaut.

- Tout va bien ? m'enquis-je.

Tournant la tête vers les deux amies, je croisais un regard d'un orange brillant... #Stupéfix !

1 & 2C'était en effet un de ces serpents violacés.

3 & 4 Il ne s'agissait que de la lueur d'une machine moldue...
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Du côté de Chinatown...

Message par : Maître de jeu, Sam 21 Fév - 19:58


Le membre 'Abygael Thompson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Du côté de Chinatown...

Message par : Invité, Sam 21 Fév - 20:21


Autorisation de Clio et Abyss pour leur libre-arbitre.
L'ambiance actuelle de la cave était tout aussi pesante et insupportable qu'une anesthésie. Déjà que j'avais eu la bonne idée d'appeler Ju', j'étais à présent entre de bonnes mains pour enchaîner défaillance sur défaillance. A croire que j'étais une petite pauvre chose qui ne pouvait pas supporter un peu de substance dans son corps... "C'est bon mec, j'ai déjà pris de l'amphétamine. Bitch pleeeeeeeese..." Je perdais la tête...

- J'ai rêvé de la masturbation des crevettes de Norvège... Quelqu'un est déjà allé dans un hôpital moldu ? Faut absolument que je vous raconte ma journée...
C'était la première fois que je parlais depuis le début des préliminaires. Depuis trois jours même ! J'entendais déjà Laura me répondre :
"- Elles étaient bonnes ? Les crevettes ?"
Je rigolais toute seule à cette pensée...
- Pril... Je ne crois pas que ce soit le moment là.

1 et 2) Pouf... Toujours pas là.

2 et 4) - Wesh ! Regardez la bête là-bas !
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Du côté de Chinatown...

Message par : Maître de jeu, Sam 21 Fév - 20:22


Le membre 'April Warren' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Du côté de Chinatown...

Message par : Invité, Sam 21 Fév - 20:38


"Oups" comme qui dirait. Heureusement qu'il n'y eut aucun dégât sur l'espèce de heum... mince ça ressemblait à ce truc chez ma soeur... bref, heureusement qu'il n'y avait eu aucun dégât ! Après cette petite interlude "la bourde d'Aby" nous reprîmes nos recherches, de nouveau concentrées. Ou presque... July était nerveuse, on l'avait bien senti au ton de sa voix enfin au ton de son cri) lorsqu'elle avait repéré le Runespoor. Quant à moi, je n'étais pas des plus à l'aise. L'espace était trop confiné, les caves c'était pas mon truc. Sous-terre, sans voir la lumière du jour ou à cette heure-ci sans sentir l'air frais de la nuit, à chercher un genre de reptile associé à la magie noir... Comme un air de "déjà-vu" haha. La température n'aidait pas, elle rendait l'atmosphère encore plus étouffante.

April tenta d'entamer la conversation mais se fit bien refouler. Par moi, parce que j'étais un peu à cran là. Clío' fit remarquer que de toute façon, les serpents n'avaient pas d'ouïe. Ils percevaient les vibrations du sol, pas nos voix, alors on pouvait bien parler ce qu'on voulait. C'était pas faux... oh et puis peut-être qu'engager la conversation me permettrait de me détendre.

- Vazy raconte ta journée pour voir...

1 2 - Razpoutine ! s'écria Elenna, tombant sur un serpent à 3 tête.

3 4 Toujours rien
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Du côté de Chinatown...

Message par : Maître de jeu, Sam 21 Fév - 20:38


Le membre 'Abygael Thompson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Du côté de Chinatown...

Message par : Invité, Dim 22 Fév - 3:10


Les choses commençaient à devenir critiques. Bien que nos trois grâces aient fini par se retrouver à quatre (puis à cinq lorsque la nouvelle arrivante s’était faite mordre comme une débutante et qu’elles avaient dû appeler à l’aide leur Médicomage préférée), elles n’étaient toujours pas parvenues à mettre la main sur le moindre Runespoor, au grand dam de la vendeuse chinoise qui commençait à se demander sur quelle bande de cas sociaux elle était tombée.

Tout à coup, un éclair de lucidité frappa Clíodhna, la seule qui avait fait preuve d’un soupçon de jugeote et d’esprit pratique depuis le début de leur chasse au serpent tricéphale :

« Quelqu’un a déjà pensé à regarder là-dedans ? demanda-t-elle alors en se tournant vers les filles, désignant un genre de conduit d’aération. Je vais essayer d’y jeter un coup d’œil… », prenant sur elle pour se mettre à genoux sur le sol crasseux de la cave et plongeant sa baguette dans le tuyau pour voir ce qu’il en était.

1&2) Mais c’est alors qu’elle est prise par un questionnement de la plus haute importance : « J’y pense…lança-t-elle alors à ses camarades. Ça existe vraiment, les Fourchelangs ? Comment ils font pour communiquer avec les serpents s’ils n’ont pas d’ouïe ? C’est pas logique… », laissant l’exploration de la cave pour plus tard.

3&4) Clíodhna fait un bond en arrière et se jette dans les bras d’Abygael : « Y en a un là ! articule-t-elle alors en gémissant de dégoût. Il est… énorme. Il bouge. Grouillez-vous de l’attraper, je tiens pas à me faire mordre moi aussi ! », attrapant le bras d'April et la poussant en avant pour qu'elle prenne les choses en main.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Du côté de Chinatown...

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 8

 Du côté de Chinatown...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.