AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 5 sur 8
Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Invité
Invité

Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Invité, le  Jeu 26 Mar 2015 - 0:32

« Eh bien, Théodore, je savais bien qu'au fond de toi, tu ne pouvais pas t'empêcher de me trouver jolie. » Et bim, cette simple remarque venait de faire éclater le jeune homme de rire, pour la troisième fois en moins de dix minutes. Néanmoins, plus le temps passait, et moins les effets de la potion le dérangeait. Bah oui, c'était évident que la potion était responsable de tout cela, comme tout ce qui se passait autour de lui actuellement d'ailleurs. Proulx venait d'apparaître d'ailleurs, depuis quand était-il là ? Peut importe, la tronche qu'il tirait actuellement mélangé au coup d’œil rapide qu'il lança dans son pantalon suffirent à Théodore pour lui provoquer une nouvelle vague de rire. Il était tellement heureux qu'il ne pouvait pas se calmer, chaque détail l'amusait.

Minute. Est-ce que la préfète des Serdaigles était entrain de draguer le professeur ? Un énorme sourire, encore plus grand que les autres, oui apparemment c'est possible, prit place sur son visage alors qu'il lançait joyeusement : « Maaaais quel joli couple ! » Cependant, West semblait d'un autre avis puisqu'il venait de donner quelque chose à boire à la blonde. Une potion ? Encore ? Oh oui ! Encore des effets chelous qui rendent fou ! Youhou ! … C'était très bizarre comme pensée venant de Théodore, mais la potion faisait réellement bien son effet. Il n'avait jamais été aussi ''cool'' qu'à l'heure actuelle. Le professeur se mit à déambuler dans la classe pour calmer les élèves ou en ''soigner'' d'autres. Genre les deux timbrés qui parlaient de licornes et de bouffe.

West était retourné à son bureau pour hausser la voix : « Bien, j'espère que vous avez tous compris pourquoi je vous ais fais goûter ces potions (...) trois d'entre vous pourrez poser la question de votre choix à Mr. Flitwick ici présent. Trois et pas un seul de plus. » Théodore avait brusquement envie de répondre, que tout le monde l'entende. Se levant brusquement, comme pris d'une excitation enfantine, il se mit à parler avec un énorme sourire aux lèvres en fixant le professeur dans les yeux : « Moi je sais ! Je sais ! Pour qu'on ressentent directement leurs effets plutôt que de simplement les étudier ! Brillante idée Monsieur West ! » Puis, se tournant vers le reste de la classe, il regarda rapidement les différents visage alors qu'un fou rire lui chatouillait les lèvres. Il n'avait jamais remarqué à quel point certaines personnes pouvaient avoir d'étranges têtes. «  Professeur, regardez les comme ils sont mignons... Qui veux un câlin ?! » Sayais, Winderfelt était polyamoureux. Non, en réalité il voulait simplement partager sa joie de vivre avec les autres. Touchante attention, n'est ce pas ? Cependant, n'étant pas d'humeur à mettre quelqu'un mal à l'aise, il ne se permit pas de poser une question au Poufsouffle visé. Ne fait pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse ! … Merlin, faîtes que la potion s'estompe rapidement ...
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Invité, le  Jeu 26 Mar 2015 - 16:08

Le minot se concentra pour ne pas rire devant la poufsouffle afin de rester cohérant. Il remarqua qu’autour de lui que les autres élèves avaient eux aussi leurs propres difficultés car certains s’endormaient, d’autres étaient devenus de véritable moulin à paroles, entre autres. Et afin que la situation ne dégénère trop, le professeur West passa chez plusieurs élèves et leur donna un antidote afin d’estomper et d’annihiler les effets de la potion ingurgitée. Ne recevant rien, il se dit que les effets s’estomperaient au fur et à mesure du cours.

Pendant que le bleu et bronze paradait dans la classe sous sa nouvelle forme, le professeur de potions s’adressa à lui. " Mr. McKinley, avoir l'apparence de Proulx ne vous confère pas son autorité, veuillez-vous rasseoir avant que je ne vous fasse asseoir. " Mais le gamin était trop ancré dans son personnage, ce qui ne facilita pas les choses et répliqua directement à son nouveau confrère. « Allons William, c’est moi, Charli ! On a jonglé avec des tables la dernière fois ». Mais le professeur n’avait pas trop envie de rire et c’est donc sur ces paroles que le serdaigle partit s’assoir à l’arrière de la classe, à sa place.

Il s’adressa, discrètement, à Célya qui était revenue à la normale en disant : « Mademoiselle Shake, vu votre attitude envers M. West je vous conduirais auprès du garde de chasse pour une retenue ». Il s'arrêta car l'enseignant reprit la parole.

" Bien, j'espère que vous avez tous compris pourquoi je vous ais fais goûter ces potions, même si dans certains cas je me suis empressé de vous fournir l'antidote. D'ailleurs, pourquoi ? Pourquoi vous ais-je demander de boire ses potions ? "

« Je rejoins Théodore sur le fait que vous vouliez qu’on ressente directement les effets de la potion », dit-il après avoir levé la main pour prendre la parole. « Je suppose que vous avez fait aussi cette expérience pour montrer qu’un antidote était nécessaire avec de telles potions pour éviter tout débordement ».
Hugo Mourlevat
Hugo Mourlevat
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Vampire



Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Hugo Mourlevat, le  Jeu 26 Mar 2015 - 16:56

Morgan ronflait comme un bien-heureux. En plus c'était cool, parce qu'il pouvait faire ce qu'il voulait dans son rêve. Déjà, il avait traversé l'Atlantique à dos de Licorne, et le magenmagot avait décidé de le récompenser pour ça. Ensuite il était devenu animagus et c'était vraiment cool parce qu'il pouvait se transformer en un superbe Phénix, et cela ne c'était jamais vu avant. Et pour finir, il avait été nommé professeur de Métamorphose et s'amusait à montrer aux élèves comment on faisait pour se transformer en éléphant, ce qui les faisait rire.

Puis ensuite, le Jaune et Noir avait eu une désagréable sensation, comme si une araignée s'introduisait dans son nez. Une affreuse odeur lui fit ouvrir les yeux, et il vit le visage de West qui lui dit quelque chose. Le Poufsouffle ne savait plus s'il était dans son rêve ou dans la réalité, aussi il prit le parti de s'asseoir. Mauvaise idée, il sentit son estomac remonté le long de son ventre (ou plutôt la nourriture) et du se faire violence pour tout ravaler. Un goût horrible et acide lui emplit la gorge.

Le préfet resta assit sur la table, le temps de retrouver ses esprits. Il était de retour dans la salle de Potion, et le professeur continuait son cours. Comprenant ce qui lui était arrivé, le français décida d'expliquer ce qu'il avait ressenti. Il leva la main et prit la parole :


-Personnellement, je pouvais contrôler mon rêve, et faire ce que je voulais. L'univers se pliait à ma volonté et je le façonnais comme je voulais. C'était une expérience agréable.

Le blaireau se tourna ensuite vers JB. Comme ça, les élèves pouvaient lui poser des questions, mais pourquoi ? S'approchant de son collègue de maison, le benjamin Delaube lui chuchota :

-Alors J-B, on a des vues sur Lilith ? et il afficha un sourire, car il avait une petite idée de ce qu'avait ingurgité Flitwick.
Laurae Syverell
Laurae Syverell
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Laurae Syverell, le  Ven 27 Mar 2015 - 13:30

Lorsque la jeune femme reçu l'antidote, ce fut comme une libération. Le temps que le liquide coulait le long de son œsophage, son esprit se fit plus clair. Elle voyait les autres et pensait normalement. Tout était clair.. Quel bonheur de retrouver un esprit vif... Elle avait l'impression d'avoir comme pris une potion d'agilité accrue tellement le cafouillage prenait toute sa tête. Elle remercia son professeur puis s'assit à nouveau à sa table, un peu honteuse, à côté d'Holly et Irissia. 

M. West fit un petit discours, puis leurs posa différentes questions. Faisant avalé une fiole à un autre Poufsouffle. Vu l'expression de son professeur et la demande à lui poser les questions, la jeune femme s'attendait à du véritaserum... C'était assez drôle ! 

- Je rejoins les réponses de mes camarades. En ingurgitant ses différentes potions, ont peut en apprendre plus sur le comportements des camarades afin d'apprendre et de comprendre les effets, enfin, lorsque nous ingurgitons nous même, notre vision se concentre seulement sur les effets de notre propre potion... Son coté bénéfique comme son côté néfaste. 

Puis se tournant vers le jeune Blaireaux, l'irlandaise réfléchit un instant. Elle n'allait pas non plus creuser trop loin pour permettre au jeune homme de garder ses secrets. Tout le monde en avait. 

- Qu'aimerais-tu changer en ce monde? 

Question certes un peu bateau, mais elle n'allait pas non plus torturer l'esprit de la pauvre victime de West. La prochaine personne le ferait certainement.
Ashton Parker
Ashton Parker
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Ashton Parker, le  Sam 28 Mar 2015 - 18:14

Ashton avait trouvé quelqu'un qui avait un débit de parole lui permettant de soutenir une conversation. En effet, avec la potion de Babillage il sortait bien 200 mots à la secondes, rendant son discours difficile à suivre pour quelqu'un qui n'était pas dans le même état que lui. Heureusement, Laurae avait elle aussi bu la même potion et lui répondit au même niveau d'inutilité. Et puis même si ce qu'elle disait était encore plus décousu que les propos du Gryffondors (oui c'était apparemment possible), il avait l'impression que tout ce qu'elle lui racontait avait beaucoup de sens. La Poufsouffle sembla soudain trouver un autre intérêt en Morgan et alla lui taper la discut', laissant Ashton sans interlocuteur.

Il chercha donc une nouvelle occupation. Autour de lui certains élèves riaient sans raison, d'autres avaient apparemment la tête dans le c*l (au sens figuré évidemment) alors que certains avaient l'air de souffrir d'un gros mal de tête. C'était quand même pas cool la potion Mal de Tête. Célya était devenue une grosse chaudasse, nul doute que West l'avait délibérément fait boire cette potion en particulier, et... Oh un nouveau !

- Hey le moche, commença Ashton avant de s'apercevoir que le nouveau n'était autre que Proulx le concierge. Euh j'ai rien dit, oublie ce que j'ai dit c'est pas contre toi. C'est vrai que l'appréciation du physique des gens c'est très relatif et que peut-être des gens te trouvent beau gosse, on sait jamais. Faudrait vraiment que je m'arrête de parler avant de commencer à dire des trucs qu'il faut pas que je dise. D'ailleurs...

C'est alors que le professeur arriva près de Laurae, et donc aussi d'Ashton, une petite fiole à la main, il fit d'abord boire à Laurae qui s'arrêta alors de parler, voilà qui était intéressant.

- ... et c'est comme ça que ma sœur s'est déboîtée l'épaule à 8 ans. Mais par contre moi j'ai vraiment pas soif monsieur, y aurait pas moyen de boire ça après. Non ? Parce que vraiment...

West le força à tout avaler jusqu'au bout, et le Gryffondor avala de travers, manquant de s'étouffer. Il faillit d'ailleurs recracher ce qu'il venait de boire sur son professeur, qui n'aurait probablement pas apprécié. Quoiqu'il en soit, les effets commencèrent à s'estomper et Ashton put enfin fermer la bouche, ce qui n'était pas forcément désagréable lorsqu'on venait de parler en continu pendant plusieurs minutes. Il aurait certainement des courbatures à la mâchoire le lendemain avec tout ça.

- [...] Pourquoi vous ais-je demander de boire ses potions ?

- Parce que vous trouvez ça drôle de voir les effets sur les élèves ? supposa Ashton, avec un sourire en coin.

C'était en tout cas la raison qui l'aurait poussé, lui, à faire ça. Les autres donnèrent des réponses banales, du genre "pour avoir une expérience réelle, blablabla". Et apparemment, Jean-Baptiste était tombé sur le Veritaserum, et West les autorisait à lui poser une question. Tandis que Laurae posait une question plutôt inutile de l'avis d'Ashton, celui-ci remercia intérieurement Morgan pour avoir posé une question sur Lilith, la réponse promettait d'être intéressante.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Invité, le  Sam 28 Mar 2015 - 19:05

Irissia se sentait un peu mieux... Cette potion, horrible ! Elle n'avait même pas pu observer les autres, oubliant même que c'est ce qu'elle devait faire. Elle remercia le professeur qui lui sourit et qui continua de s'occuper des autres élèves.
Elle balaya alors la salle du regard. Il y avait de tout et n'importe quoi... Alors que Laurae et Ashton discutait toujours d'un truc qui voulait rien dire, le prof leurs donna une potion à tous les deux et leurs babillages se calma.

" Bien, j'espère que vous avez tous compris pourquoi je vous ais fais goûter ces potions, même si dans certains cas je me suis empressé de vous fournir l'antidote. D'ailleurs, pourquoi ? Pourquoi vous ais-je demander de boire ses potions ?
Une fois que vous aurez répondu à ça, j'aimerais que certains d'entre vous nous expliquent ce qu'ils ont ressenti à cause de ces potions, voir ce qu'ils ressentent encore, cela pourra permettre à ceux ne les ayant pas bu de les comprendre.
Et enfin petit bonus, désolé Mr. Flitwick vous avez tiré le mauvais numéro, trois d'entre vous pourrez poser la question de votre choix à Mr. Flitwick ici présent. Trois et pas un seul de plus. "


-Je rejoins mes camarades... ça peut permettre aussi, si l'on rencontre une personne qui viens de boire une de ses potions, de s'en rendre compte, de savoir quelle est la potion avalé, et de lui donner l'antidote. Sinon, ça peut permettre de se rendre compte si quelqu'un aurait glissé de la potion dans un plat et que nous l'avalions sans savoir. On reconnaitrait les symptômes et on pourrait se soigner si notre esprit est encore vif et en bon état de fonctionnement.

Pour la question....


La petite aigle sembla réfléchir un moment... elle aimait poser les questions tordues et tant que ce n'était pas un ami en face... Elle ne se gênerait pas. Elle eu ensuite une petite lueur dans les yeux, se demandait comment allait réagir le professeur mais après tout, il a dit qu'on pouvait posé une question et celle-ci était une question comme une autre.

-Quel est ton secret le plus honteux ?

C'est dans un sourire sarcastique qu'elle attendait la réponse... Elle pouvait paraître gentille, mais il lui arrivait, surtout dans ce cas là, d'être vil et sans scrupule.
Jean-Baptiste Flitwick
Jean-Baptiste Flitwick
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Jean-Baptiste Flitwick, le  Dim 29 Mar 2015 - 19:38

La sensation était étrange. Il sentait une sorte de fraicheur parcourir sa gorge et pouvait la tracer jusque dans son estomac. Puis d'un coup, il se sentit dans un drôle d'état. Une sorte de conscience altérée, il se sentait comme s'il n'avait plus besoin de contrôler ce qu'il disait ou faisait, quelqu'un d'autre était au volant. Le professeur lui adressa la parole mais il n'en comprit que vaguement le sens. Il entendit par contre les autres élèves lui parler et sans vraiment en avoir l'impression, il comprit ces phrases et se mit à leur répondre automatiquement, sans même savoir ce qu'il disait ou à qui il parlait.

-Alors J-B, on a des vues sur Lilith ?

- Ouais, elle est plutôt canon et marrante, je ne dirais pas non à une petite histoire avec.

- Qu'aimerais-tu changer en ce monde? 
- J'aimerais que mon père ne soit jamais parti ce soir là, on avait encore tellement de choses à faire et il en avait tant à m'apprendre.

-Quel est ton secret le plus honteux ?

- C'est que malgré ce que je fais croire et ce que j'aimerais montrer, j'ai une puissance magique très basse, j'ai même eu peur de finir cracmol...

Même à l'évocation de souvenirs douloureux, le jeune Poufsouffle ne laissa rien paraitre. Pas de tristesse ou d'hésitation. Il ne comprenait qu'à moitié le sens de ses phrases mais savait que c'était ce qu'il fallait répondre. Après avoir fini de parler, il resta debout devant ses camarades, le regard vide, un sourire niais sur le visage, attendant quelque chose sans savoir quoi.
Lilith Bee
Lilith Bee
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Lilith Bee, le  Dim 29 Mar 2015 - 22:17

Lilith s'était rendue compte qu'une nouvelle voix s'approchait d'elle. Elle aurait put même dire avec exactitude la vitesse qu'avait cette voix avant qu'elle s'arrête juste à ces cotés. Trop occupée à essayer de calmer ses maux de tête, elle n'avait pas cherchée à lever la tête.

" Grisant n'est-ce pas ? Je n'ai pas souvent eut l'occasion de boire cette potion mais par Merlin quels effets..."

Elle reconnut la voix du professeur, et elle leva la tête. Les couleurs l'agressèrent d'autant plus qu'elle avait fermé les yeux pendant les dernières minutes.
Les yeux à demi-fermés, elle répondit plus pour elle-même qu'à l'intention du professeur.

- Grisant, mais pas super agréable...

" Pour un peu, l'on se sentirait tout puissant, comme si tout autours de nous se trouvait ralentit. Et pourtant cela n'améliore pas notre vitesse, simplement notre temps de réaction, nos réflexes... L'on ressent tout. L'inconvénient, comme tu dois le ressentir, c'est que lorsque l'on y est pas encore habitué, le simple fait que les autres élèves parlent autours de toi doit te sembler pour douloureux qu'un rugissement de dragon. Bois ça, ça devrait calmer les migraines sans toutefois atténuer les effets de la potion. "

Il se leva et laissa la fiole devant elle. Plus de maux de tête, tout en gardant les effets plutôt grisants ? Oh oui, la préfète signait tout de suite! Sans réfléchir, elle bu la potion d'une traite et senti un soulagement immédiat. L'étau qui enserrait sa tête disparut rapidement et la jeune fille profita du cours.

" ... Bien, j'espère que vous avez tous compris pourquoi je vous ais fais goûter ces potions, même si dans certains cas je me suis empressé de vous fournir l'antidote. D'ailleurs, pourquoi ? Pourquoi vous ais-je demander de boire ses potions ?
Une fois que vous aurez répondu à ça, j'aimerais que certains d'entre vous nous expliquent ce qu'ils ont ressenti à cause de ces potions, voir ce qu'ils ressentent encore, cela pourra permettre à ceux ne les ayant pas bu de les comprendre.
Et enfin petit bonus, désolé Mr. Flitwick vous avez tiré le mauvais numéro, trois d'entre vous pourrez poser la question de votre choix à Mr. Flitwick ici présent. Trois et pas un seul de plus. "


Plusieurs réponses avaient été donné. Certains élèves semblait croire en la bienveillance de West, mais d'autres n'étaient pas dupes: Même si c'était très pédagogique, le professeur devait avoir aussi envie de se payer une bonne petite tranche de rire au dépend de ses élèves. Ash avait d'ailleurs eu la même idée que sa préfète.
Lilith ne voulait pas lever la main. Après tout, c'était pas très juste pour les autres, non?

Enfin, après avoir écouté les différentes réponses, JB du se soumettre aux différentes questions de ses camarades. Hum, cela sentait le veriseratum...
Au grand étonnement de la Lionne, Morgan s'empressa de poser une question directement en rapport avec le comportement du dragueur et donc de Lilith.

-Alors J-B, on a des vues sur Lilith ?

* N'importe quoi, il fait ça avec tout le monde ! * pensa-t-elle. Elle en profita pour rougir un bon coup mit une tape sur l'épaule du préfet des blaireau. Non mais!

- Ouais, elle est plutôt canon et marrante, je ne dirais pas non à une petite histoire avec.

*Heiiiin???? *
Alors là, c'était bien la première fois que la rouge et or entendait dire qu'elle était "canon"! Enfin, non, Dorian le Serpentard avait tenté le coup, mais c'était plus un jeu entre eux que réellement une attirance. Elle regardait ses pieds, et pour la première fois de sa vie elle était gênée. La jeune fille qui avait réponse à tout se sentait mal à l'aise parce que JB avait été obligé de répondre la vérité.
Pour éviter à tout prix son regard, regard qu'elle sentait néanmoins sur sa nuque à cause de la potion d'agilité accrue, elle se concentra sur les bruits environnants et notamment sur une araignée qui avait décidée de faire sa toile dans un coin de la pièce.

Elle attendait avec impatience que West passe à la partie suivante, et elle engrangeait le plus de sensations possibles afin de décrire tout ça le plus fidèlement possible à ses camarades.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Invité, le  Mer 1 Avr 2015 - 12:51

Arabella appréciait tout particulièrement la potion qu'elle avait bue. Elle se sentait à 150% de ses capacités, ce qu'on ne pouvait pas dire de tous ses camarades. Certains d'entre eux semblaient être devenus complètement tarés... Fort heureusement, le Professeur West commença à distribuer des antidotes, et la folie qui s'était emparée de la salle sembla redescendre à toute vitesse.

-Bien, j'espère que vous avez tous compris pourquoi je vous ais fais goûter ces potions, même si dans certains cas je me suis empressé de vous fournir l'antidote. D'ailleurs, pourquoi ? Pourquoi vous ais-je demander de boire ses potions ?
Une fois que vous aurez répondu à ça, j'aimerais que certains d'entre vous nous expliquent ce qu'ils ont ressenti à cause de ces potions, voir ce qu'ils ressentent encore, cela pourra permettre à ceux ne les ayant pas bu de les comprendre.


La plupart de ses collègues pensait comme elle: pour comprendre les effets d'une potion, il fallait la tester ou, à défaut, observer ceux qui la subissent... Théodore, toujours d'une humeur fort étrange, voulait faire des câlins à tout le monde. *Oui, mais non, très peu pour moi coco!* Ce n'était pas parce qu'il s'était transformé en bisounours qu'Arabella avait changé d'avis sur son compte. Enfin elle prit la parole:

-J'imagine que de voir les effets des potions ou les ressentir nous-même permet aussi de savoir si une potion est réussie ou non... Si on constate que les effets ne sont pas ceux qu'on devrait observer, c'est sans aucun doute que la potion n'était pas correctement préparée. Et puis avouez-le, c'était aussi pour bien rigoler, non?!

Elle espérait ne pas avoir offensé le Professeur par ces derniers mots, mais elle se sentait particulièrement maline en ce moment, autant en profiter. Elle continua donc:

-Pour ma part, je pense pouvoir affirmer avoir bu une potion d'Aiguise-Méninge! Je me sens au taquet, mes pensées vont beaucoup plus vite que d'habitude, je comprend tout beaucoup plus facilement, je me sens plus réveillée que jamais!

Répondre de manière aussi extensive aux questions d'un professeur ne ressemblait pas vraiment à la jeune fille, mais finalement, elle ne se sentait plus tout à fait elle-même depuis le début de ce cours...
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Eileen I. Hilswood, le  Mer 1 Avr 2015 - 19:45

Le professeur était passé dans les rangs en faisant de commentaires. Izsa n'avait pu s'empêcher de le suivre des yeux, analysant par la même occasion les troubles des autres élèves suite à l’ingestion de leur potion. Elle vit bien entendu la transformation spectaculaire du Serdaigle en Proulx. Mcmachin s'amusait comme il pouvait, mais dans un coin de sa tête elle savait bien qu'une telle potion ouvrait des opportunités. Surtout avec ce nouveau directeur, cela pourrait-être utile d'avoir l'apparence d'un membre du personnel comme passe droit.

Lilith, quant à elle, avait bu une potion d'Agilité Accrue d'après les dires de West. La Serpentard aurait bien aimé être à sa place, histoire de tester ce que de tels effets pouvait la rendre capable de faire.

L'enseignant prit ensuite la parole devant toute la classe. Il leur demandait de décrire les effets de la potion, de donner leur avis sur le but de l'exercice, et, chose plus étrange, d'interroger leur cher JB. Dommage pour elle, elle fut prise de court par Morgan, Syverell et Machine. Elle eu d'ailleurs un sourire en entendant le Poufsouffle confirmer ses vues envers sa meilleure amie. Lilith, autant qu'elle le savais, n'avait jamais eu de copain. Il était temps pour elle de se rendre compte que derrière son tempérament de Gryffy effrontée, il y avait une véritable bombasse.

- J'ai également bu une potion d'Aiguise-Méninge. Pour ma part, j'ai l'impression que mon cerveau agit tout seul, et réfléchit sans que j'ai besoin de me forcer. Et je pense que vous nous avez fait boire ses potions pour nous faire comprendre... Un sourire sadique étira le coin gauche de ses lèvres. ...Qu'il ne faut jamais boire dans une fiole opaque, sans qu'on soit absolument certain de ce que le boit. La confiance est la meilleure arme du potionniste cherchant à empoisonner ses victimes.

D'ailleurs, si c'était bien un poison qui avait eu la peau de Harshing, nul doute qu'il avait été placé par quelqu'un de son environnement proche.
Christopher Branwen
Christopher Branwen
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie


Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Christopher Branwen, le  Mer 1 Avr 2015 - 21:33

Il y avait déjà un très bon point, les élèves ayant répondu à la question étaient tous d'accord sur l'une des raisons du professeurs pour leur faire boire ses potions : il était important pour eux d'en connaître les effets. Seuls quelques idées se démarquèrent des autres. Tout d'abord Parker qui poussait décidément de plus en plus loin en affirmant que William avait fait cela uniquement pour s'amuser. Ensuite McCormik qui déclara que c'était un moyen de vérifier si une potion était réussie ou non, pour quelqu'un ayant but de l'Aiguise-Méninge c'était surprenant de répondre ça. Enfin, Hilswood qui revint sur la question de la confiance, affirmant qu'il était très imprudent de boire une potion sans être sûr de ce dont il s'agissait.

Quant au pauvre Flitwick, les questions étaient sans surprise tout sauf sérieuse et le professeur ne manqua pas de remarquer que Lilith piquait un fard. Le serpent ne fut pas spécialement surpris des réponses du blaireau, sauf peut-être de la première puisque William aurait juré que Jean-Baptiste agissait uniquement pour s'amuser un peu. Quoi qu'il en soit il était temps de couper court à tout ceci.


" Bien, alors tout d'abord, OUI. Je vous ai fais goûter ses potions principalement pour que vous en testiez vous même l'effet. Il y a une énorme différence entre le lire dans un livre et le vivre. Subir l'effet d'une potion permet de mieux la comprendre et donc parfois de mieux la préparer car l'on sait comment elle fonctionne. C'est la même chose avec un sortilège, il sera souvent plus difficile d'apprendre un sort dont l'on ignore l'effet. En potions c'est exactement pareil mais ce n'est pas la seule raison.
Comme l'a si bien dit Miss Hilswood, c'était en effet pour vous rappeler qu'il ne faut jamais boire une potion si l'on ignore de quoi il s'agit. Avec moi vous pouviez avoir confiance, après tout si un seul d'entre vous avait été empoisonné je finissais aussitôt à Azkaban, mais en règle général je vous conseillerais plutôt de ne faire confiance à personne. Comment savoir si votre meilleur ami n'est pas en ce moment même sous Imperium et que le verre qu'il vous tend n'est pas empoisonné ? Bon certes, en réfléchissant on finit complètement parano seul dans une pièce fermé à double tour et en ayant peur de notre propre ombre mais bon... Disons juste qu'il est parfois préférable d'être prudent.
"

C'était ironique de penser que le professeur avait demandé à ses élèves quelque chose qu'il leur avait pourtant toujours expressément interdit et que pas un seul n'avait bronché. Heureusement qu'il ne leur voulait pas le moindre mal.

" Ensuite, Monsieur Parker, je l'avoue et je pense que certains de vos camarades seront plus que d'accord avec moi, vous observer était particulièrement amusant mais ce n'était pas le but premier de l'exercice. Enfin, Mademoiselle McCormick, goûter une potion n'est pas pour moi un moyen de vérifier si elle est réussi, je m'arrange au contraire pour le vérifier AVANT de la boire. "

Prenant alors l'un des livres trônant sur son bureau, William le feuilleta rapidement, hésitant encore sur la potion du jour.

" Bien, l'on va maintenant passer à la pratique. Je voulais vous faire préparer une potion de Babillage mais l'on va manquer de temps et je ne souhaite pas devoir expliquer à Miss Boccini pourquoi vous êtes en retard à son cours donc ça sera pour une autre fois. À la place... Philtre de Paix pour aujourd'hui, attention ça demande un peu de concentration mais si vous vous appliquer ça ne devrait pas être insurmontable. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas. En attendant, au travail ! "


HRP a écrit:
Bonsoir ! Merci à tout ceux ayant trouvé le temps de répondre, je sais que ça n'est pas facile pour tout le monde.
Vous l'aurez compris, on passe à la suite du cours, la préparation des potions. Divisé en deux parties comme d'habitude, durant cette première semaine vous devrez expliquer le début de la préparation. En aucun cas vous ne terminez la potion et vous donner encore moins le résultat Wink
Je vous souhaite une bonne semaine à tous !
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Invité, le  Mer 1 Avr 2015 - 21:51

Théodore, remarquant que personne n'avait voulu de câlin, fronça légèrement du nez en s’asseyant à sa place. Tout le monde tirait la tronche ou quoi ? C'était une belle journée pourtant ! Peut-être que les antidotes que beaucoup avait prit les rendait grognon ? Peut importe, lui il allait très bien. Se tournant vers le professeur qui reprenait la parole, le serpentard tenta de rester concentré, le bon élève en lui arrivait tout de même à garder sa place dans cet esprit trop joyeux. Ils allaient passer à la pratique, la partie préféré de Théodore en potion, et des autres aussi sûrement. Pinçant ses lèvres comme un gamin, il sorti son manuel de potion pour se rendre directement à la page qui parlait du Philtre de Paix, c'était l'un des livres qu'il connaissait par cœur donc c'était rapide.

A partir du moment où la consigne fut donner le vert et argent se déconnecta complètement du reste de la salle de classe : il ne pensait qu'à la préparation. Même la potion qu'il avait ingurgité il y a peu semblait s'affaiblir face à la concentration du jeune homme. Après avoir jeté un coup d'oeil aux ingrédients pour se les remettre en tête, il se leva pour se rendre à l'armoire au fond de la salle et se munir de Sirop d'ellébore et d'une pincée de Poudre de pierre de lune. Regagnant sa place, le vert et argent alluma le feu sous son chaudron pour faire chauffer l'eau contenu dans celui-ci. Il se mordillait légèrement la lèvre inférieur, concentré dans son dosage lorsqu'il laissa échapper d'entre ses doigts une pincée de Poudre de pierre de lune. Il suivit la consigne indiquée dans le manuel et mélangea doucement dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, trois fois de suite.

Théodore observa l'eau du chaudron changer de couleur, ça n'avait pas l'air trop mal. Cette idée le réjouit et boum la potion sembla revenir d'attaque puisque le jeune homme se mit à siffloter à tue-tête, chose qu'il ne faisait jamais. A présent il devait attendre que sa mixture se mette à frémir avant de rajouter le sirop d'ellébore. Il jeta donc des coups d’œils curieux autour de lui pour voir comment se débrouillaient les autres pendant que sa potion mijotait.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Invité, le  Jeu 2 Avr 2015 - 14:43

Peu à peu les effets de la potion que le jeune McKinley avait bu diminuèrent. Il commençait tout doucement à retrouver sa vraie apparence et quitta le corps de Charli Proulx avec tristesse. Il perdit quelques centimètres en plus de cette barbe d'homme qu'il fondait à vue d’œil. Il allait même perdre sa masculinité dans son pantalon. * Quel gâchis * se dit-il en essayant de ne pas se morfondre dans la tristesse. Le changement avait été surprenant mais agréable. La seule chose positive à ce changement de physionomie était au niveau des vêtements. En grandissant, le serdaigle s'était retrouvé avec un pantalon trop petit et qui remontait au dessus des chevilles. Il avait eu l'air d'un idiot pendant qu'il était debout face aux autres.

Bien, l'on va maintenant passer à la pratique. Je voulais vous faire préparer une potion de Babillage mais l'on va manquer de temps et je ne souhaite pas devoir expliquer à Miss Boccini pourquoi vous êtes en retard à son cours donc ça sera pour une autre fois. À la place... Philtre de Paix pour aujourd'hui, attention ça demande un peu de concentration mais si vous vous appliquer ça ne devrait pas être insurmontable. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas. En attendant, au travail ! "

Philtre de paix, philtre de paix... Le minot connaissait les propriétés de la potion mais ne savait pas quels ingrédients la composaient. Il sortit son manuel et alla à la page indiquée par le menu. Après avoir repéré le numéro de page en bas au centre de cette dernière, il chercha dessus le nom de la potion. Une fois repéré, il pointa son doigt dessus et la lu une première fois pour s'en imprégner. Il fut étonné par les ingrédients. Il y avait des tiges de passiflore, de la poudre de pierre de lune ou encore des coquelicots vénéneux verts d'Afrique. Étonné, le petit se demandait si Monsieur West les avait en stock. Il se dirigea vers l'armoire pour aller consulter les ingrédients. Il repéra sans tarder les tiges de passiflore et l'essence d'ellébore. Pour le reste il du chercher plus ardemment, sollicitant même le professeur, pour mettre la main sur un ongle de Demiguise. Il y avait tellement de choses dans cette armoire qu'on s'y perdait.

Une fois que tout fut trouvé, il apporta prudemment tous les constituants vers sa place à l'arrière de la classe. Il plaça son chaudron correctement sur son socle et sortit sa baguette pour allumer un feu. Il lança un #Incendio et des flammes apparurent en dessous du métal. Il versa, ensuite, d'entrée de jeu l'eau purifiée dans le contenant qu'il allait porter à ébullition. Pendant que l'eau chauffait, il relu une nouvelle fois la recette afin de préparer au mieux le philtre. Il remarqua que pendant que l'eau frémissait, qu'il était temps de commencer la réalisation du devoir. Il commença par prendre les trois coquelicots vénéneux d'Afrique. Il fit attention à bien les manipuler afin de ne pas avoir de mauvaise surprise et c'est donc prudemment qu'il les inséra dans le liquide chauffé après avoir tourné trois fois dans l'eau dans le sens des aiguilles d'une montre.

L'étape une accomplie, il commença à tourner cette fois dans le sens contraire des aiguilles d'une montre et compta chaque tour. Il en fit six et ressortit son bâton mélangeur. L'eau continuait de tourner entraînée par le tourbillon qui s'était formé au centre du chaudron. Il rajouta le reste des fleurs et laissa mijoter le tout pendant une quinzaine de minutes. N'ayant pas de montre, il compta les secondes dans sa tête en espérant être le plus précis possible car chaque détail avait son importance.

Il poursuivit son travail lorsqu'il était arrivé à neuf cent secondes. Il ajouta trois pincées de poudre de lune, tourna à nouveau dans la potion et après avoir laissé le tout reposer sept minutes, il ajouta deux gouttes d'essence d'ellébore. Il ne savait pas ce que c'était et ne voulait pas le savoir. Il regarda quand même à travers la bouteille mais ne distinguait rien de particulier.

Il décida de diminuer le feu comme stipulé dans le bouquin et laissa le chaudron tranquille pendant quarante-cinq minutes. Pendant ce temps-là, il décida de prendre un morceau de parchemin et d'écrire les symptômes ressentis par chaque élève pendant le cours afin de les étudier et de les connaître pour les BUSE à venir. Une fois qu'il avait fini ses notes, il coupa les tiges de passiflore dans le sens des tiges afin d'avoir de longues brindilles. Il les tenait au-dessus du chaudron afin que du liquide s'en écoule et fit attention de ne pas en faire tomber dans la préparation. Une fois que cela fut fait, il les broya avec une livre de rognure d'ongle de Demiguise qu'il rajouta à la mixture. Il ne restait plus qu'une étape et la potion serait terminée.

Secrètement, il espérait avoir bien fait son travail. La dernière fois, il avait été quelque peu maladroit mais s'en était bien tiré. Il souhaitait avoir un résultat honorable à nouveau.
Ashton Parker
Ashton Parker
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Ashton Parker, le  Ven 3 Avr 2015 - 19:06

Les réponses de Jean-Baptiste n'étaient pas particulièrement intéressante. Bon, à part le fait qu'il trouve Lilith pas mal, ça voulait dire qu'on pourrait éventuellement arranger quelque chose entre ces deux là. West prit alors la parole, tout le monde étant plus ou moins redevenu normal.

- Bien, alors tout d'abord, [blablabla] Ensuite, Monsieur Parker, je l'avoue et je pense que certains de vos camarades seront plus que d'accord avec moi, vous observer était particulièrement amusant mais ce n'était pas le but premier de l'exercice. [blablabla] Philtre de Paix pour aujourd'hui, attention ça demande un peu de concentration mais si vous vous appliquer ça ne devrait pas être insurmontable. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas. En attendant, au travail !

Ashton ne connaissant bien évidemment pas par cœur la recette d'un Philtre de Paix, il sortit son livre afin de checker tout d'abord les ingrédients. Après avoir farfouillé un peu, il se retrouva avec le tout sur sa table. Dans son chaudron, il fit chauffer l'eau purifiée jusqu'à ébullition. Une fois que cela fut fait, il fallait y intégrer 3 coquelicots vénéneux d'Afrique, la partie vénéneux impliquait de faire attention. On tourne un peu dans un sens, on tourne un peu dans l'autre.

Maintenant, de la poudre de pierre de lune. Si on zappe le "comment ils sont allé trouver ça ?" c'était plutôt pas trop compliqué pour le moment. A présent il fallait attendre plusieurs minutes et pour s'occuper, le Gryffondor observa l'avancement des autres élèves et cracha même (discrètement bien sûr) dans sa potion pour voir si ça changerait quelque chose au résultat final. Connaissant son caractère peu être que ce serait une potion pas si paisible que ça. A présent il ajouta deux gouttes de sirop d’ellébore et descendit un peu la température. Comme il fallait encore attendre, il se cala sur sa chaise et attendit.
Laurae Syverell
Laurae Syverell
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Laurae Syverell, le  Ven 3 Avr 2015 - 19:53

On en venait enfin à la pratique. La jeune femme s'attacha les cheveux et farfouilla dans les placards de la salle pour chercher les ingrédients nécessaire à la potion. Il y avait plusieurs centaines de flacons différents ou d'ingrédients de tout type et toutes espèces dans des boîtes brunes. La jeune femme prit tout ce qu'elle pouvait, faisant parfois quelques aller retour pour éviter de prendre trop de bocaux, et d'augmenter leur chance de se briser. 

Elle remplit son chaudron d'eau purifiée, puis commença à faire frémir l'eau, en profitant pour préparer autour de son chaudrons les différents ingrédiens par ordre de passage. Petite technique à elle pour ne pas perdre de temps. Elle ouvrit son livre pour le suivre si jamais elle en oublait la recette et commença sa préparation. Les trois coquelicots vénéneux d'Afrique, fait. Elle les déposa presque délicatement sur l'eau qui bouillonnait pour éviter de se blesser. Après avoir tourner six fois dans le sens des aiguilles d'une montre, la jeune femme continua de placer ses ingrédients dans le chaudron. Il fallait maintenant attendre 15 minutes et la jeune fille en profita pour se passer un bras sur son front en sueur. La chaleur accentuée par tout les chaudrons étaient toujours insupportable pour elle. L'irlandaise était bien plus résistante au froid. 

Les minutes passées, la poudre de lune fut placée tel que le livre disait : 3 pincées. Encore quelques minutes et ce fut le tour de l'essence d'éllebore qui coula goutte à goutte... Enfin, seulement deux. Elle regarda à nouveau son livre... Il fallait attendre encore trois quarts d'heure. Long... La Syverell regarda le livre... Les ingrédients ne pouvaient pas être préparer à l'avance, car en coupant les tiges de passiflore, le jus allait automatiquement s'en échapper, et pourrait nuire à l'étape suivante. Se tenant prête à en faire des brindilles, la jeune femme attendit que les 45 minutes soit passées. 
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Invité, le  Sam 4 Avr 2015 - 13:38

La Préfète tenait toujours le bras du professeur West. Elle analysait les autres élèves, qui semblaient attirer l'attention de l'homme de sa vie. Immédiatement, une pointe de jalousie se forma au creux de son ventre. Célya ne pouvait pas se permettre de perdre celui qu'elle tenait un peu plus fermement, sous prétexte que d'autres existaient. Elle eut quelques remords de penser que, pour être tranquille avec William, il lui faudrait enfermer les obstacles quelque part. La jeune fille réfléchissait à toute vitesse à un plan d'action quant un mouvement sur le visage du professeur oblitéra toutes ses pensées. Il lui souriait ! Et quel sourire, en plus ! Célya était littéralement en train de fondre. Elle n'avait qu'une envie, lui prendre le visage entre les mains et l'embrasser comme personne ne l'avait jamais embrassé. Mais avant qu'elle ait pu esquisser le moindre geste, William prit la parole.

« Mais avec plaisir Célya. Fais moi plaisir, goûte ça. Fais moi confiance, tu vas adorer... » dit-il.

Il avait utilisé son prénom. Il l'avait appelée par son prénom et non par son nom de famille ! Célya eut un sourire radieux et accepta le flacon qu'il venait de sortir de sa poche. Elle ne savait pas ce que c'était mais puisque c'était William qui le lui tendait, elle ne risquait absolument rien. Aussi la blondinette retira le capuchon et vida le liquide d'une traite. Elle grimaça, car le goût n'était pas terrible et s'apprêtait à demander à William ce qu'était le liquide quand elle se sentit soudainement prise d'un vertige et d'une nausée. Le malaise dura deux secondes à peine, et ce fut comme la brume qui obscurcissait son esprit se dissipa. La blondinette cligna des yeux, se demandant ce qui venait de se produire. Elle regarda ses mains crispées sur le bras de son professeur et se remémora tout ce qui s'était produit depuis le début du cours.

« Vous devriez vous sentir mieux maintenant Miss Shake. Ne vous en faites pas, je ne vous tiendrais rigueur d'aucune de vos paroles, ce n'était pas vous. Par contre si vous avez réellement besoin de cours de soutiens on pourra en discuter. Maintenant excusez moi mais certains doivent avoir même oubliés qu'ils sont en cours... »

Célya recula et hocha la tête, trop honteuse pour lui répondre. Elle le laissa passer et s'éloigna dans un coin, légèrement troublée par les événements. La jeune fille avait bu de l'Amortentia, un philtre d'amour très puissant. Elle était littéralement tombée amoureuse du professeur West et avait tout fait, du moins avait commencé à essayer, pour l'attirer dans ses filets. En repensant à ce qui lui était passé par la tête, la blondinette se sentit rougir et complètement stupide. Elle constata que sa chemise était toujours un peu trop décolletée et s'empressa de refermer les boutons et de renouer correctement sa cravate. Maintenant, il lui fallait affronter à nouveau le cours de potions et surtout, le professeur West. Bien qu'il lui ait assuré de ne pas tenir rigueur de son comportement, la Préfète ne se sentait pas à l'aise.

Célya retourna à sa place et attendit que le cours se poursuive, ce qui n'allait pas tarder. Près d'elle, celui qui avait pris l'apparence du Gardien de Poudlard lui adressa la parole. Il lui dit qu'au vu de son comportement envers le professeur, elle serait conduite face au Garde-Chasse pour une retenue. La blondinette sourit impétueusement, sachant très bien qui se cachait derrière ce visage. Elle avait entendu le professeur West l'interpeller. Elle lui souffla : « Oh, non, je ne crois pas que c'est moi qui aurais une retenue ! ». Elle se détourna et regarda en direction de l'enseignant. Ce dernier était en train de distribuer les derniers antidotes. Après quoi il s'adressa à l'ensemble de la classe et posa quelques questions sur le pourquoi il avait décidé de leur faire boire ces potions et sur la description des effets de ces dernières. La blondinette laissa d'autres élèves répondre avant de prendre la parole.

Le premier à répondre était un jeune Serpentard un peu trop excité. Il semblait encore sous l'emprise de la potion qu'il avait bue. Ensuite, ce fut Leister, sous l'apparence de Charli Proulx, qui affirma que l'exercice avait pour but de nous faire direction ressentir les effets de la potion ingérée. Morgan et Laurae furent les suivants à prendre la parole. Ils posèrent également une question à un certain Jean-Baptiste, qui avait bu du Veritaserum. Le professeur West avait autorisé à ce que les élèves lui posent au maximum trois questions, et Célya se demandait bien quoi demander quand Ashton et Irissia répondirent à leur tour. La Serdaigle eut droit à la troisième et dernière question. Tant pis ! De toute façon, la blondinette n'avait pas d'idée. Elle leva alors la main pour répondre à son tour sur les effets de sa potion.

« Quant à moi, j'ai bu de l'Amortentia, le plus puissant philtre d'amour. Mon comportement a changé du tout au tout, je ne voyais plus que vous. Il me fallait à tout prix vous séduire et je pensais que les autres élèves représentaient une menace à notre amour. C'était une expérience vraiment traumatisante ! » dit-elle en rougissant de plus belle à chaque mot.

Une fois que tout le monde eut donné ses réponses, le professeur West répondit à l'ensemble de la classe. En effet, il avait fait boire les potions aux élèves pour que ceux-ci puissent mieux comprendre leurs effets. Il fit une comparaison avec les sortilèges, qu'on ne pouvait pas pleinement intégrer si l'on n'avait pas d'abord étudié les effets. Célya prit bonne note de tout cela et repensa encore à son comportement. Elle inscrivit quelques mots-clés sur son parchemin et leva la tête lorsque l'enseignant indiqua qu'il était temps de passer à la pratique. En effet, le temps filait et ils n'avaient pas que le cours de potion dans leur horaire ! La potion qu'ils allaient préparer était un Philtre de Paix. La blondinette prit son livre de potions et se prépara à concocter la potion du jour.

Le Philtre de Paix était une question récurrente aux BUSE. Célya avait passé ces derniers avec brio mais une potion pouvait échouer alors qu'on savait la préparer. Elle n'était pas une experte comme son professeur, aussi la jeune fille s'appliqua avec constance. Elle commença par aller chercher ses ingrédients avant d'étaler ceux-ci sur sa table. Il y avait : une bouteille éternelle remplie d'eau purifiée, un petit flacon d'essence d'ellébore, un autre plein de poussière de lune, un sachet contenant des coquelicots vénéneux d'Afrique, un autre sachet avec des tiges de passiflore, et enfin une boîte de rognure d'ongles de Demiguise. Après quoi la Préfète prépara son chaudron et versa l'eau purifiée dedans. Elle alluma un petit feu à l'aide d'un #Incendio et attendit que l'eau chauffe jusqu'à ébullition.

Quelques instants plus tard, de grosses bulles apparurent à la surface de l'eau. Celle-ci commençait à bien bouillir. Célya attrapa sa touillette en verre et tourna trois fois dans le sens des aiguilles d'une montre avant d'ajouter trois premiers coquelicots vénéneux d'Afrique. Elle tourna alors six fois dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, compta dix secondes dans sa tête avant d'ajouter trois autres fleurs. Dix-sept secondes s'étaient écoulées, elle avait donc dépassé le temps mais cela ne devait pas être tellement grave. Célya prit ensuite son minuteur et enclencha quinze minutes. Pendant ce temps d'attente, la blondinette observa les autres élèves, également en pleine préparation de leur Philtre de Paix. Ils étaient à peu près au même niveau.

Lorsque le minuteur sonna doucement, la jeune fille était prête avec sa poudre de lune. Elle ajouta trois pincées plus ou moins équivalentes dans la mixture et tourna trois fois dans le sens inverse des aiguilles d'une montre immédiatement après. Célya remit sept minutes au minuteur, et se prépara à ajouter les gouttes d'essence d'ellébore. Ce qu'elle fit après les sept minutes demandées. La suite demandait de descendre le feu à une température avoisinant les trente-cinq degrés. Pour vérifier cela, la Préfète prit un thermomètre spécialement conçu pour les potions et une fois qu'elle eut atteint la température idéale, elle s'installa à table car il fallait attendre quarante-cinq minutes. Gardant le thermomètre bien en vue, la jeune fille commença à préparer les tiges de passiflore. Le temps s'écoulait lentement...
Contenu sponsorisé

Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Contenu sponsorisé, le  

Page 5 sur 8

 Cours de potions n°5 : Aie confiance...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.