AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 6 sur 8
Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Invité
Invité

Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Invité, le  Sam 4 Avr 2015 - 13:38

La Préfète tenait toujours le bras du professeur West. Elle analysait les autres élèves, qui semblaient attirer l'attention de l'homme de sa vie. Immédiatement, une pointe de jalousie se forma au creux de son ventre. Célya ne pouvait pas se permettre de perdre celui qu'elle tenait un peu plus fermement, sous prétexte que d'autres existaient. Elle eut quelques remords de penser que, pour être tranquille avec William, il lui faudrait enfermer les obstacles quelque part. La jeune fille réfléchissait à toute vitesse à un plan d'action quant un mouvement sur le visage du professeur oblitéra toutes ses pensées. Il lui souriait ! Et quel sourire, en plus ! Célya était littéralement en train de fondre. Elle n'avait qu'une envie, lui prendre le visage entre les mains et l'embrasser comme personne ne l'avait jamais embrassé. Mais avant qu'elle ait pu esquisser le moindre geste, William prit la parole.

« Mais avec plaisir Célya. Fais moi plaisir, goûte ça. Fais moi confiance, tu vas adorer... » dit-il.

Il avait utilisé son prénom. Il l'avait appelée par son prénom et non par son nom de famille ! Célya eut un sourire radieux et accepta le flacon qu'il venait de sortir de sa poche. Elle ne savait pas ce que c'était mais puisque c'était William qui le lui tendait, elle ne risquait absolument rien. Aussi la blondinette retira le capuchon et vida le liquide d'une traite. Elle grimaça, car le goût n'était pas terrible et s'apprêtait à demander à William ce qu'était le liquide quand elle se sentit soudainement prise d'un vertige et d'une nausée. Le malaise dura deux secondes à peine, et ce fut comme la brume qui obscurcissait son esprit se dissipa. La blondinette cligna des yeux, se demandant ce qui venait de se produire. Elle regarda ses mains crispées sur le bras de son professeur et se remémora tout ce qui s'était produit depuis le début du cours.

« Vous devriez vous sentir mieux maintenant Miss Shake. Ne vous en faites pas, je ne vous tiendrais rigueur d'aucune de vos paroles, ce n'était pas vous. Par contre si vous avez réellement besoin de cours de soutiens on pourra en discuter. Maintenant excusez moi mais certains doivent avoir même oubliés qu'ils sont en cours... »

Célya recula et hocha la tête, trop honteuse pour lui répondre. Elle le laissa passer et s'éloigna dans un coin, légèrement troublée par les événements. La jeune fille avait bu de l'Amortentia, un philtre d'amour très puissant. Elle était littéralement tombée amoureuse du professeur West et avait tout fait, du moins avait commencé à essayer, pour l'attirer dans ses filets. En repensant à ce qui lui était passé par la tête, la blondinette se sentit rougir et complètement stupide. Elle constata que sa chemise était toujours un peu trop décolletée et s'empressa de refermer les boutons et de renouer correctement sa cravate. Maintenant, il lui fallait affronter à nouveau le cours de potions et surtout, le professeur West. Bien qu'il lui ait assuré de ne pas tenir rigueur de son comportement, la Préfète ne se sentait pas à l'aise.

Célya retourna à sa place et attendit que le cours se poursuive, ce qui n'allait pas tarder. Près d'elle, celui qui avait pris l'apparence du Gardien de Poudlard lui adressa la parole. Il lui dit qu'au vu de son comportement envers le professeur, elle serait conduite face au Garde-Chasse pour une retenue. La blondinette sourit impétueusement, sachant très bien qui se cachait derrière ce visage. Elle avait entendu le professeur West l'interpeller. Elle lui souffla : « Oh, non, je ne crois pas que c'est moi qui aurais une retenue ! ». Elle se détourna et regarda en direction de l'enseignant. Ce dernier était en train de distribuer les derniers antidotes. Après quoi il s'adressa à l'ensemble de la classe et posa quelques questions sur le pourquoi il avait décidé de leur faire boire ces potions et sur la description des effets de ces dernières. La blondinette laissa d'autres élèves répondre avant de prendre la parole.

Le premier à répondre était un jeune Serpentard un peu trop excité. Il semblait encore sous l'emprise de la potion qu'il avait bue. Ensuite, ce fut Leister, sous l'apparence de Charli Proulx, qui affirma que l'exercice avait pour but de nous faire direction ressentir les effets de la potion ingérée. Morgan et Laurae furent les suivants à prendre la parole. Ils posèrent également une question à un certain Jean-Baptiste, qui avait bu du Veritaserum. Le professeur West avait autorisé à ce que les élèves lui posent au maximum trois questions, et Célya se demandait bien quoi demander quand Ashton et Irissia répondirent à leur tour. La Serdaigle eut droit à la troisième et dernière question. Tant pis ! De toute façon, la blondinette n'avait pas d'idée. Elle leva alors la main pour répondre à son tour sur les effets de sa potion.

« Quant à moi, j'ai bu de l'Amortentia, le plus puissant philtre d'amour. Mon comportement a changé du tout au tout, je ne voyais plus que vous. Il me fallait à tout prix vous séduire et je pensais que les autres élèves représentaient une menace à notre amour. C'était une expérience vraiment traumatisante ! » dit-elle en rougissant de plus belle à chaque mot.

Une fois que tout le monde eut donné ses réponses, le professeur West répondit à l'ensemble de la classe. En effet, il avait fait boire les potions aux élèves pour que ceux-ci puissent mieux comprendre leurs effets. Il fit une comparaison avec les sortilèges, qu'on ne pouvait pas pleinement intégrer si l'on n'avait pas d'abord étudié les effets. Célya prit bonne note de tout cela et repensa encore à son comportement. Elle inscrivit quelques mots-clés sur son parchemin et leva la tête lorsque l'enseignant indiqua qu'il était temps de passer à la pratique. En effet, le temps filait et ils n'avaient pas que le cours de potion dans leur horaire ! La potion qu'ils allaient préparer était un Philtre de Paix. La blondinette prit son livre de potions et se prépara à concocter la potion du jour.

Le Philtre de Paix était une question récurrente aux BUSE. Célya avait passé ces derniers avec brio mais une potion pouvait échouer alors qu'on savait la préparer. Elle n'était pas une experte comme son professeur, aussi la jeune fille s'appliqua avec constance. Elle commença par aller chercher ses ingrédients avant d'étaler ceux-ci sur sa table. Il y avait : une bouteille éternelle remplie d'eau purifiée, un petit flacon d'essence d'ellébore, un autre plein de poussière de lune, un sachet contenant des coquelicots vénéneux d'Afrique, un autre sachet avec des tiges de passiflore, et enfin une boîte de rognure d'ongles de Demiguise. Après quoi la Préfète prépara son chaudron et versa l'eau purifiée dedans. Elle alluma un petit feu à l'aide d'un #Incendio et attendit que l'eau chauffe jusqu'à ébullition.

Quelques instants plus tard, de grosses bulles apparurent à la surface de l'eau. Celle-ci commençait à bien bouillir. Célya attrapa sa touillette en verre et tourna trois fois dans le sens des aiguilles d'une montre avant d'ajouter trois premiers coquelicots vénéneux d'Afrique. Elle tourna alors six fois dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, compta dix secondes dans sa tête avant d'ajouter trois autres fleurs. Dix-sept secondes s'étaient écoulées, elle avait donc dépassé le temps mais cela ne devait pas être tellement grave. Célya prit ensuite son minuteur et enclencha quinze minutes. Pendant ce temps d'attente, la blondinette observa les autres élèves, également en pleine préparation de leur Philtre de Paix. Ils étaient à peu près au même niveau.

Lorsque le minuteur sonna doucement, la jeune fille était prête avec sa poudre de lune. Elle ajouta trois pincées plus ou moins équivalentes dans la mixture et tourna trois fois dans le sens inverse des aiguilles d'une montre immédiatement après. Célya remit sept minutes au minuteur, et se prépara à ajouter les gouttes d'essence d'ellébore. Ce qu'elle fit après les sept minutes demandées. La suite demandait de descendre le feu à une température avoisinant les trente-cinq degrés. Pour vérifier cela, la Préfète prit un thermomètre spécialement conçu pour les potions et une fois qu'elle eut atteint la température idéale, elle s'installa à table car il fallait attendre quarante-cinq minutes. Gardant le thermomètre bien en vue, la jeune fille commença à préparer les tiges de passiflore. Le temps s'écoulait lentement...
Hugo Mourlevat
Hugo Mourlevat
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Vampire



Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Hugo Mourlevat, le  Lun 6 Avr 2015 - 11:07

Le Poufsouffle se sentait encore un peu pâteux, et il failli s'écrouler par terre lorsque Lilith lui donna une tape sur l'épaule. Mais il ne manqua pas de sourire quand il vit sa collègue rougir après la déclaration de J-B, il dû même se retenir de rire. En tout cas, le Blaireau avait visé juste, Flitwick avait des vues sur Bee.

Sous les ordres de West, le français sortit son livre et alla jusqu'à la page du Philtre de Paix. Elle ne semblait pas simple du tout, et un peu bizarre. Par contre, les effets lors d'une trop grande consommation de cette potion lui rappelait quelques contes d'enfant. Peut être que les princesses avait abusé sur le Philtre, et accusé une sorcière de les avoir ensorcelé ? Si c'était vraiment le cas, cela n'étonnerait même pas le préfet.

Celui-ci se leva avant de se rendre jusqu'au placard du prof pour récupérer les affaires dont il aurait besoin. Y'avait vraiment des trucs bizarres dans les potions, genre un livre de rognure d'ongle de Demiguise. Le Poufyf se demandait à chaque fois COMMENT le créateur de la potion avait eu l'idée de mettre ça dans sa potion ? Remarquez, les moldus ont bien eu l'idée de manger des trucs qui sortent du derrière d'une poule. M'enfin, c'était vraiment pas du tout ragoûtant tout ça.

Le benjamin Delaube alluma un feu sous son chaudron d'un coup de baguette avant de mettre l'eau purifiée dedans. Il attendit un peu, et lorsque celle-ci fut à ébullition, il rajouta les trois coquelicots. et tourna trois fois l'eau dans le sens des aiguilles d'une montre. C'était un truc qu'il n'avait jamais compris, ça aussi. Pourquoi fallait-il toujours tourner un nombre précis de fois dans un sens précis ? Un mélange restait un mélange, alors pourquoi cela n'avait-il pas les mêmes effets, qu'on le mélange dans un sens ou un autre ?

Le Blaireau mélangea six fois dans le sens inverse et compta dix secondes dans sa tête tout en préparant les autres coquelicots. Lorsqu'il arriva à dix, il lâcha les fleurs dans le chaudron, et elles touchèrent l'eau à la douzième seconde. Il laissa mijoter et se tourna vers ses collègues de table :


-Dîtes, j'ai pas trop été bizarre sous l'effet de ma potion, hein ?
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Invité, le  Mar 7 Avr 2015 - 21:05

Allez, venons maintenant à la pratique ! Le prof n'avait pas vraiment relevé ce qu'elle avait dit, mais il est vrai que ça ressemblait un peu a ce qu'avait dit les autres. Elle prit son livre et l'ouvrit à la bonne page, comment faire un philtre de paix ? Elle lut et relut les ingrédients et la manière de faire. Elle savait qu'elle avait un peu de temps, tant qu'elle ne trainait pas trop.

Alors...Eau purifiée, ça va ça il y en a pas loin de son chaudron. 2 gouttes d’essence d'ellébore Elle récupéra ceci dans le placard ou c'était disposé tout en récupérant un petit pot de poudre de pierre de lune. Pas loin du prof il y avait les 6 coquelicots vénéneux verts d’Afrique, elle fit très attention avec ceux là. Elle mit un peu plus de temps à trouver les 2 tiges de passiflore et le livre de rognure d'ongle de Demiguise : En fait elle ne les connaissait pas et la petite Serdaigle avait pris encore un peu de temps pour chercher dans son livre et voir à quoi sa ressemblait.

Une fois tous sur sa petite table, elle commença par mettre l'eau purifiée dans le chaudron et d'allumer le feu avec sa baguette. Elle attendit longuement, comme on dit, quand on regarde le feu en attendant qu'il boue... Bha il boue pas !
Haaa, ça y est murmura doucement la brunette lorsque l'eau se mit à bouillir !
Elle tourna doucement comme le dit le livre de 3 fois dans le sens des aiguilles d'une montre puis rajouta 3 coquelicots. Elle mit un peu de temps à rajouter les coquelicots car elle dut relire le livre pour être sûre. La petite espérait que cela ne la désavantage pas.

Ensuite elle se remit à tourner le mélange six fois dans le sens inverse, elle compta à voix haute 10 seconde environ et rajouta les 3 dernier coquelicots en trois seconde. La potion mijota enfin doucement, remplis de bloup bloup bloup.. .Elle savait pas trop si c'était normal... Au bout de 15 minutes, les autres élèves étaient un peu plus en avance. Iri savait qu'elle devait faire attention car elle était connu pour faire des bêtises de dernière minute.

Elle regarda la suite et buta sur cette phrase : Descendre la température à 35,4°C... Elle ne s'en souvenait plus comment faire, zute ! Elle se dirigea donc vers le professeur, gardant en tête les 15mn, puis lui demanda d'un air désolé :


-Euhh professeur ? Comment fait on pour descendre la température à 35,4°C ? Je baisse les flammes ? Mais comment saurais-je qu'elle est à cette température ? je... Je ne m'en souviens plus...
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Eileen I. Hilswood, le  Mar 7 Avr 2015 - 23:03

Potion de Babillage ou Philtre de Paix, lequel était le moins ennuyant à préparer ? Aucun des deux, probablement. Comparé à l'Elixir de Force, les deux potions auxquelles avaient pensé West n'étaient guère palpitantes cette fois-ci. Ce n'était pas un calmant dont Izsa avait besoin la plupart du temps, mais d'une bonne dose de caféine.

Avec sa potion d'Aiguise-Méninges, la jeune Serpentard espérait bien faire des étincelles, cette fois-ci. Elle prit son livre dans son sac et lu les consignes avec attention. Habituellement, elle prenait toujours le temps de relire deux-trois fois la recette, afin de ne rien oublier. Cependant avec son cerveau fonctionnant à vive allure, elle fut capable de réciter par cœur tout ce qu'elle avait lu dès qu'elle eu finit la dernière ligne.
Cela s'annonçait être un jeu d'enfant. Elle prit rapidement tous les ingrédients nécessaire, les disposant sur sa table de façon à y avoir facilement accès, puis commença la préparation.

Un #Incendio alluma le feu sous son chaudron, et au bout de quelques minutes l'eau se mit à bouillir. Elle devait donc à présent mélanger la potion, non, l'eau. Quel intérêt ? C'était pas en mélangeant de l'eau pure qu'on allait changer grand chose à ses propriétés. Décidément, celui qui avait écrit ce bouquin aimait couper le cheveu en quatre. Ensuite, il fallait ajouter trois des six coquelicots. Coquelicots, de la classe des Magnoliopsidaes, famille Papaveraceae. Izsa était bien incapable de dire pourquoi ces informations inutiles lui étaient venues au cerveau mais la joueuse derrière pourra vous expliquer qu'elle révise son arbre du vivant. Enfin bref, cela ne changeait rien à la manipulation. Iridaceae, Magnoliaceae, Rosaceae ou Papaveraceae, cela n'allait rien changer au nombre de tour qu'elle effectuerait pour continuer sa mixture. Six tours et dix crocodiles, avait retenu Izsa.
Le dernier Papaver africanis fut dans la marmite juste avant le quinzième crocodile ; le tour était joué.

Il n'y avait plus qu'à attendre quinze bonnes minutes que le mélange s'effectue. Soit quinze fois soixante crocodiles, donc neuf cent crocodiles à compter avant de reprendre le tout. La jeune Serpentard était certes sur les chapeaux de roues grâce à sa potion, mais pas suicidaire au point de compter les neuf cents secondes dans sa tête. Elle regarda sa montre mécanique qui marchait donc dans l'enceinte du château, et attendit que les minutes s'égrènent.

-Dîtes, j'ai pas trop été bizarre sous l'effet de ma potion, hein ?

A tiens, Morgan en était au même moment qu'elle. Elle eut un sourire moqueur et répondit :

- Tu veux dire, comparé à d'habitude ? Ben t'étais bien moins relou que lorsque t'es réveillé. Tu devrais en boire plus souvent.

Le pauvre petit préfet bien propre sur lui devait avoir tellement peur de s'être affiché devant toute la classe en train de baver ! En tout cas, il ne fallait pas compter sur Izsa pour le rassurer... Elle croisa ses bras et s'assit devant son chaudron. L'attente était toujours la partie la plus ennuyante lors de la préparation de potion. Elle somnolait donc à moitié, l'autre moitié de sa conscience vérifiant qu'aucune catastrophe ne se déclenchait. Cela aurait été bête de se planter dès le début.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Lizzie Cojocaru, le  Mer 8 Avr 2015 - 10:49

Pour me faire pardonner du retard, je t'offre une ridiculisation de mon perso.
Le liquide jaunâtre coula en ses veines en dégageant une étrange chaleur. Un arrière-goût de miel se posa sur sa langue. C’était pas désagréable, comme potion. Ils devraient la proposer comme boisson au Chaudron Baveur, sérieux. Mais… Elle avait quelque chose d’un peu étourdissant. Comme si elle ne distinguait plus avec la même précision les contours, comme si elle était devenue myope. Tout était doux et diffus, mais en elle, quelque chose bouillonnait. Une énergie sans nom à laquelle elle n’était pas habituée. C’était très perturbant. Là, maintenant, tout de suite, elle avait envie de faire un câlin à Proulx. Il était grand, il était bien foutu. Fredonnant, un sourire plus large que sa mâchoire illuminant son visage, elle vit qu’il s’avançait vers elle. Ah, il était moins cool qu’en licorne, mais tout de même, il avait une face qui la mettait de bonne humeur.

« Lizzie Bennet, je viens d'être averti par ce cher Monsieur West que vous perturbez son cours et je me suis laissé entendre que vous vouliez tout détruire dans ce château et dans ses alentours. Qu'est-ce qu'il se passe dans votre tête ? »
« West, il est sympa, j’suis sûre qu’il dirait pas ça. Pis ma tête elle est belle et vide là, t’sais ? Genre tellement vide qu’elle déborde d’amour ! Mais… Pirquoi t’y as fait tout ce trajet pour m’voir alors qu’lui est just’là ? J’te dérange, moi ? » Sa moue boudeuse fut vite remplacée par un fou rire. Une lueur insolente apparut en ses yeux, et elle se jeta sur le gardien pour lui croquer le nez. Il était long le sien, et droit, elle aimait bien. Y avait matière à mordiller, vous comprenez. Mais elle ne put pas continuer longtemps, car West se ramena. Jaloux de Proulx ? Il voulait un câlin pit-être ? Elle était d’humeur à en faire à n’importe qui, mais avec les beaux gosses en son genre, c’t’ait encore plus facile. Ah, non, il n’venait pas pour elle en fait. Wait, Proulx, c’était McKinley ? Mais nan, pas possible, Proulx était p’t-être sex, mais McKinley était un choupinet ! Une peluche à câliner ! Ouais, p’t-être pas une peluche quand même, car les peluches, elle les foutait au four depuis toute gamine. Mais l’était tout jeune et tout gnon. Elle r’viendrait le voir dès que chaque parcelle de son corps aurait repris sa taille normale, obligé. Pourquoi elle l’avait jamais pris dans ses bras c’lui-là, d’ailleurs ?

Pendant que Leister Proulx retournait à sa place, Bennet oublia tout simplement la présence de son prof et commença à sautiller gaiement. Elle était tellement heureuse ! Il lui semblait avoir mis une d’ces paires de lunettes vieillottes de son papy, v’savez, les trucs jaune-orangé, tout en rondeur, qui font voir la vie autrement. Ouais, c’est ça, elle voyait tout autrement. En tamisé et bouillant. Avec un soleil à la place du cerveau et des nuages dans la cage thoracique. Savait plus trop ce qu’était une cage thoracique, d’ailleurs, mais c’était vers le bidon, v’savez le truc qu’on alimente de toutes sortes de gourmandises. Elle avait faim, d’ailleurs. Très faim. Du coup, elle partit grignoter un doigt d’Izsa qui était pas loin. Pis elle repartit, comme elle était venue. Elle fredonnait un air totalement inventé en zigzaguant entre les tables. Pis West commença à poser des questions, et elle n’entendit que Parker répondre. Ouais, elle était d’accord avec lui, c’était trop cool de voir les autres se ridiculiser ! Fin c’est c’qu’il avait dit, hein ? Qu’elle, ça la rendait toute joyeuse de l’écouter dire n’importe quoi avec Syverell. Genre tu sentais que lui aussi, il voyait tout autrement, qu’il quittait son carcan de pensée habituel, et c’était choupinet. Elle courut jusqu’à lui, renversant un encrier au passage, et commença à jouer avec ses cheveux. Z’étaient super doux en fait ! Genre si elle trouvait un autre boursouflet à tondre, elle lui grefferait du poil de Parker, et là ça devait super bien se vendre ! Bon, fallait pas qu’il comprenne c’qui ce passait dans sa tête, alors elle repartit en riant aux éclats.

Quand West demanda c’qu’ils éprouvaient, elle voulut le crier pour partager toutes les sensations qui se bousculaient en elle, mais se retint juste à temps. Faudrait pas qu’il lui prenne sa bulle à elle. Que c’était vraiment ça. Elle avait des bulles de savon qui sortaient de sa bouche. Et de la peinture à la place des yeux. Et des fleurs à donner à tout l’monde ! D’ailleurs, elle lança un #Orchideus et en distribua aux gens qui l’entouraient. Ah bah non, elle avait pas le temps, fallait commencer sa potion. Du coup, elle se leva par aller chercher ses ingrédients en en offrant une à son prof. Pourquoi ? Aucune idée, il était cool, nah ? Elle était sûre que c’était grâce à lui que… Que quoi, j’en sais rien, qu’il avait fait un truc cool, qu’il fallait l’remercier ; pis si c’tait pas le cas, ça lui donnerait peut-être envie d’en faire un. Fin du coup, elle prit les ingrédients et repartit vers sa table un peu au fond. Elle porta l’eau à ébullition en piquant du feu à Lilith, j’vous jure qu’un pied de table est mieux qu’une allumette, fin presque, elle dut quand même lancer un #Incendio finalement, puis s’ennuya. Avisant le reste de son bouquet, elle s’rappela qu’elle l’avait fait exprès pour dire merci aux gens, qu’ils étaient cool, ils l’amusaient ouais ! Elle en fila trois à Izsa et Lilith, car elles étaient presque aussi barrées que Lestrange, fin non elle arracha deux-trois pétales qu’elle jeta sur ce ptit c*n de Delaube comme s’il allait se marier avec une voisine, puis elle alla à la rencontre de Leister, Storm, Theo, Parker – que des gens cool ! Des gens qui faisaient pétiller son cœur ! Oh, et JB, tiens ! Il s’était pris tout plein de questions pas sympas de la part des autres. Du coup, elle s’avança, ne sachant pas trop pourquoi ils s’acharnaient sur son collègue. Lui tendant le reste du bouquet, elle voulut le rassurer mais elle voulait pas qu’on le juge faible parce qu’il s’faisait consoler par sa préfète. Du coup, elle s’approcha et susurra à son oreille. Seulement, de ses lèvres franchirent des mots qu’elle n’avait pas prévu de dire. « Dis, t’irais jusqu’où si tu savais que j’étais la raison du départ d’ton père ? » En fait, elle ne se rendit même pas compte qu’elle l’avait demandé. C’était comme si dans un éclat son moi profond, étouffé par la bisounourserie liquide qu’on lui avait injecté, avait réussi à reprendre le dessus. Lui savait que pour mieux connaître quelqu’un, le faire sortir de ses gonds pouvait être instructif ; mais la sorcière était sûre de lui avoir adressé ses condoléances les plus sincères et d’l’avoir conseillé pour Bee. Du coup, elle comprit pas trop la réaction du jeune homme, et bredouilla un truc confus en lui tordant le nez avant de retourner s’asseoir.

Il se passa près de dix secondes avant qu’elle ait juste oublié d’avoir parlé à JB. La page était tournée, elle voulait réussir sa potion pour la donner à Fudge et le tuer dans son sommeil. Ouais, ça, ça la rendait super heureuse. Un sourire plein de dents ne la quitta plus. Ah, si, il aurait fallu qu’elle sache quoi faire ; elle venait de capter qu’elle n’avait aucune idée de la recette du Philtre de Paix. Elle avait juste vu qu’les autres, bah ils avaient allumé leur chaudron. Sortant discrètement sa baguette, elle informula un #Accio manuel de Cystenin. Plus qu'à espérer que le vacarme des élèves cherchant leurs ingrédients lui permette de traverser la salle sans qu'on s'en aperçoive. Le cachant derrière ses ustensiles, elle s'assura qu'on avait rien vu de sa manoeuvre. Bah oui, elle voulait faire les choses dans les règles de l’art. Ah, ça commençait bien : c’était de l’eau purifiée qu’il fallait ! Raté ! Aussi inconsciente que vous l’imaginez, elle décida donc de verser petit à petit l’eau sur le siège inoccupé qui se trouvait à sa droite. En n’ayant grimacé que dix fois pour cause d’eau bouillante lui chatouillant les orteils, et gémis deux fois sup', elle eut donc droit à un chaudron tout vide. Heureusement qu’elle avait pas mis trop d’eau, ç’aurait été galère à gérer. Oh, plus qu’à cacher la flaque ! Elle fit glisser la robe de sorcière qu’elle était censée porter par dessus son uniforme. Elle l’aimait pas t’façon. Tout était pour le mieux dans le meilleur des mondes ! Réjouie d’avoir réparé sa gaffe, la préfète de Poufsouffle suivit avec précision les indications du bouquin, ne se laissant disperser que par deux mouches aux yeux magnifiques et à l’intriguant bourdonnement. Sérieusement, elle aurait bien tenté de leur parler, là, tout de suite. Vous imaginez tout ce que ça peut voir, un insecte, pendant sa courte vie ? D’ailleurs, elle finit par vouloir papoter avec l’une et essaya de l’attraper. Ouais, un #Interpretis, ça devait marcher, non ? Malheureusement, douée de sa légendaire délicatesse, elle ne sut que l’exploser et la faire tomber dans son chaudron. Le sourire aux lèvres, elle l’observa vibrer à la surface du liquide bouillonnant. C’était beau, la mort. Ça la rendait si euphorique.


Dernière édition par Lizzie Bennet le Jeu 9 Avr 2015 - 14:18, édité 1 fois
Lilith Bee
Lilith Bee
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Lilith Bee, le  Mer 8 Avr 2015 - 15:40

Lilith décrocha non sans peine son regard de l'araignée du plafond. Cela lui avait permit d'éviter les réflexions désagréables, mais maintenant la dextérité de l'arachnide la passionnait. Finalement, elle revint parmis ses camarades. Certains d'entre eux, comme Izsa ou Ashton affichaient un sourire entendu. Ils voulaient la caser ou quoi? Sa décision était prise, elle éviterait à tout prix de se retrouver en tête à tête avec JB jusqu'à la fin de ses jours.

La pratique commença et West leur indiqua la potion du jour : un philtre de paix.
Une potion faisable comme le professeur le souligna lui-même, mais qui pourtant n'était pas des plus aisées. En effet, une simple erreur de dosage, même minime, pouvait transformer ce breuvage "anti-stress" et inoffensif en un puissant somnifère.
La préfète ouvrit son livre et commença a suivre les instructions. Il était presque impossible pour elle de se concentrer, les effets de la potion qu'elle avait ingurgitée de faisant encore sentir. Tous les bruits et tous les mouvements lui semblaient dignes d'intérêt!
Finalement, elle mit le feu sous sa potion afin de porter l'eau à ébullition. Alors qu'elle revenait avec les ingrédients dans les bras, elle vit Lizzie, la préfète un peu étrange, lui tendre quelques fleurs. étrange comme attitude, mais cela ne changeait pas tellement.

L'eau bouillait déjà et Lilith tourna donc la cuillère dedans et y plongea les coquelicots d'Afrique. *Dommage qu'ils soient verts...*
Cette fleur était une des préférées de Lilith. Éphémères et fragiles, les coquelicots poussent partout, comme de la mauvaise herbe. Et même si vous en cueillez un, il préfèrera se flétrir et mourir plutôt que de vivre dans un vase...

Mais trêve de rêveries intempestives...

Le protocole de préparation de cette potion était long et fastidieux. Pleins de détails compliquaient la tache des apprentis sorciers.
Morgan, visiblement bien avancé dans sa préparation, s'inquiéta de ce que ses camarades avaient bien pu penser de lui.

-Dîtes, j'ai pas trop été bizarre sous l'effet de ma potion, hein ?

- Tu veux dire, comparé à d'habitude ? Ben t'étais bien moins relou que lorsque t'es réveillé. Tu devrais en boire plus souvent.

Izsa, comme toujours trouvait les mots qu'il fallait pour rabattre le clapet du blaireaux. Lilith avait d'ailleurs un compte à régler avec lui.
Pendant que sa potion mijotait donc calmement, elle se retourna vers son voisin et lui répondit assez sèchement:

- Bizarre non, ridicule oui. Et si c'est possible Delaube, j'aimerais que tu étouffes ta curiosité dans un mouchoir plein de pus de veracrasse la prochaine fois. Et étouffe toi aussi avec d'ailleurs, ça nous fera des vacances.

Maintenant, le préfet des jaune et noir ne devrait plus l'embêter. Pourquoi cet imbécile s'était-il mit entre Izsa et elle?
Elle se reconcentra sur sa potion. Pierre de lune, rognure d'ongle... Toujours plus glamours les ingrédients!
Christopher Branwen
Christopher Branwen
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie


Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Christopher Branwen, le  Jeu 9 Avr 2015 - 15:01

Le calme mit un peu plus de temps que prévu à s'instaurer, les élèves étant bien plus agités qu'habituellement. Toutefois, ceux-ci finirent bientôt par se mettre au travail, avec plus ou moins de sérieux pour certains d'entre eux. Dans l'ensemble les choses ne se déroulaient pas trop mal, la plupart des élèves semblant se débrouiller par eux-même, seule une Serdaigle requérant son aide. La jeune fille, Irissia Selvos, lui demanda comment faire baisser la température et surtout comment la connaître exactement. Le professeur réfléchit un court instant avant de répondre.

" En effet, il suffit de diminuer les flammes. Pour connaître la température, je suppose qu'un thermomètre devrait suffire ? Si vous n'avez pas le votre, il doit en rester un ou deux dans le placard mais n'oubliez pas de le rendre à la fin du cours s'il vous plait. "

William n'aimait pas les potions où l'on devait s'assurer de la température exact, c'était d'un ennuie mortel et généralement le jeune homme faisait cela à l'instinct, quitte à ce que la potion ne soit pas parfaite. Cependant il ne pouvait pas donner ce genre de conseil à ses élèves, cela aurait été malvenu de sa part.

Le serpent attendit que la jeune fille retourne à sa place et ouvrit son tiroir, en sortant un morceau de parchemin, de quoi écrire et surtout un bout de chocolat qu'il croqua sans faire attention au fait que ses élèves l'observaient ou non. S'ils avaient le temps de se concentrer sur lui et pas sur leur potion ce n'était pas forcément une bonne chose pour eux après tout. La plume commença alors à courir sur le parchemin, les quelques minutes restante devraient normalement suffire pour ce qu'il avait en tête.




HRP a écrit:
Bonjour, encore merci à ceux qui ont prit le temps de répondre à ce cours.
Nous arrivons maintenant dans la dernière phase du cours, les lancés de dés qui détermineront la réussite ou non de la potion ! Cette fois-ci les règles sont légèrement différente par rapport à d'habitude. Parmi vous, il y en aura trois qui n'auront pas les même lancés de dés.
Alors, pour presque tout le monde : lancé de dé 4 faces, 2 réussites, 2 échecs.
Pour Izsa Hilswood et Arabella McCormick (potion d'Aiguise-Méninge) : lancé de dé 4 faces, 3 réussite, 1 seul échec.
Et pour Lilith Bee (potion d'Agilité Accrue) : lancé de dé 6 faces, 5 réussites, 1 seul échec.
Voilà, ça sera tout pour cette fois, vous avez de nouveau une semaine pour répondre. Bonne semaine à vous tous !
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Invité, le  Jeu 9 Avr 2015 - 17:32

Théodore avait bien compris que personne ne voudrait partager sa bonne humeur, alors tant pis il resterait seul... Abandonné de tous... Tel un petit chiot laissé à la SPA … D'accord, il craquait littéralement là. Nini, sa chatte, serait sûrement beaucoup plus joyeuse à l'idée de voir son maître sourire ! Tant pis pour les autres. C'est donc en attendant que le temps de pause soit passé que le vert et argent tapait en rythme sur le bois de son bureau. C'était une chanson d'un groupe moldu, mais il ne se souvenait plus lequel. Embêtant. Jetant un coup d'oeil à sa montre, il se redressa correctement pour verser le dernier ingrédient : le sirop d'ellébore. C'est donc avec une concentration qui lui collait presque à la peau que le jeune homme versa deux gouttes, ni plus ni moins, dans son chaudron. La fumé changea alors légèrement de couleur, c'était bon signe, non ?

1) Levant la tête de son chaudron, le jeune homme observa le professeur. Du chocolat ? Il mangeait du chocolat ? Pouf, une petite explosion fit trembler le chaudron du serpentard qui sentait une grimace prendre possession de son visage. Ça, en revanche, c'était mauvais signe... Mais peut importe ! Il se sentait bien malgré tout.

2) Levant la tête de son chaudron, le jeune homme observa le professeur. Du chocolat ? Il mangeait du chocolat ? Pinçant ses lèvres, se retenant de quémander un morceau grâce au peu de dignité que la potion ne lui avait pas encore volé, le serpentard baissa de nouveau son regard vers son chaudron. Une délicate odeur s'en dégageait, c'était réussi donc ?

3) Levant la tête de son chaudron, le jeune homme observa le professeur. Du chocolat ? Il mangeait du chocolat ? « Han c'est trop bon le chocolat ! » Sans faire attention, emporté par son enthousiasme, le jeune homme venait de faire tomber une goutte de sirop d'ellébore en trop dans son chaudron. La mixture venait de prendre une couleur peut appétissante. Oups ?

4) Levant la tête de son chaudron, le jeune homme observa le professeur. Du chocolat ? Il mangeait du chocolat ? Néanmoins il rabaissa rapidement le regard pour surveiller sa préparation, il lui restait encore un minimum de sérieux pour se souvenir qu'il devait réussir, sinon à quoi bon apprendre le manuel de potion par cœur ? En tout cas, vue la couleur et l'odeur du mélange, ça avait l'air bien partie.
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Maître de jeu, le  Jeu 9 Avr 2015 - 17:32

Le membre 'Théodore Winderfelt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 D-4-1-10
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Invité, le  Jeu 9 Avr 2015 - 19:35

Le serdaigle termina sa potion en ajoutant la poudre de lune manquante. La dernière étape effectuée, il s’assit une minute afin de se reposer car la potion avait été longue à préparer et chaque détail avait son importance, remarqua le jeune garçon en regardant les autres. Il fixa l’intérieur du chaudron afin de voir si sa potion avait fière allure ou non. En observant, il remarqua qu’un nuage de fumée blanche se dégager de la concoction ce qui était bon signe normalement. Le minot regarda autour de lui pour voir si les autres élèves avaient bien avancé. Plusieurs d’entre eux étaient sur la fin et un vert et argent avait même terminé son exercice. A voir sa tête, le résultat n’était pas optimal et le bleu et bronze espérait ne pas subir le même sort.

~~~~~

1. La potion était réussie. Toutes les étapes avaient été respectées et il n’y avait aucun doute possible sur le succès de celle-ci.

2. En s’approchant du chaudron, un morceau de chocolat qui trainait dans le pan de la robe du sorcier tomba dans la mixture. La potion prit une mauvaise couleur et dégagea des relents horribles.

3. Malgré les étapes suivies à la lettre, le minot n’avait pas diminué assez les flammes sous le chaudron. La potion ayant mijotée trop longtemps sur un feu vif. L’échec était dur à digérer.

4. On ne change pas une équipe qui gagne. Le serdaigle avait une nouvelle fois réussi son exercice en cours de potion. Peut-être devrait-il penser à s’orienter dans ce domaine dans le futur.
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Maître de jeu, le  Jeu 9 Avr 2015 - 19:35

Le membre 'Leister McKinley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 D-4-1-10
Ashton Parker
Ashton Parker
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Ashton Parker, le  Jeu 9 Avr 2015 - 21:13

Les cours de potions c'était bien mais devoir attendre de regarder le truc cuire gentiment pendant plusieurs dizaines de minutes c'était un peu relou. Du coup comme il n'avait pas grand chose à faire, Ashton regarda un peu comment les potions des autres avançaient. Ils y avaient ceux qui appliquaient à la lettre les instructions, et ceux qui y allaient un peu au feeling sans avoir un feeling de ouf. Certains résultats promettaient d'être intéressants. Irissia, la plus jeune du cours, demanda de l'aide à West. De son vivant, on ne verra jamais Parker demander de l'aide à un professeur, il valait mieux rater et les faire ch*er. En particulier, Lizzie avait l'air de faire un peu n'importe quoi, mais c'était Lizzie et elle avait bu une potion qui l'avait complètement shootée. Ashton continua la préparation de son Philtre de Paix et termina en saupoudrant légèrement de poussière de lune. Il fallait maintenant voir si c'était réussi.

1. Le cracha d'Ashton de tout à l'heure a visiblement déréglé la potion qui se mets à faire des grosses bulles noires complètement dégueulasses ainsi que des grumeaux. Bref, c'est raté.

2. Une jolie brume argentée se dégage de la mixture, c'est la classe et c'est réussi !

3. Ashton n'en est pas absolument certain mais son Philtre de Paix a plutôt une bonne tête et rien ne paraît bizarre.


4. Le Gryffondor voit un insecte qui descend le long de son chaudron et passe presque en dessous. Du coup il soulève le récipient pour essayer de tuer cette petite bête qui ne mérite que ça, et sans faire exprès il le penche et renverse tout le contenu par terre. Voilà une magnifique flaque de Philtre de Paix.
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Maître de jeu, le  Jeu 9 Avr 2015 - 21:13

Le membre 'Ashton Parker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 D-4-3-10
Hugo Mourlevat
Hugo Mourlevat
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Vampire



Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Hugo Mourlevat, le  Sam 11 Avr 2015 - 10:28

Le Pouffy ne put s'empêcher de sourire aux remarques de ses collègues. Surtout Lilith, que de gentillesse dans ses propos ! Super sympa les camarades ! Morgan épousseta les pétales que venaient de lui lancer Lizzie. Tiens, Lizzie distribuait des fleurs maintenant ? Ca c'était un scoop. Elle avait du prendre du kiwicot avant de venir en cours, ce n'était pas possible... Ouais, elle devait être totalement défoncée, c'était la seule explication.

Voyant les quinze minutes s'écouler, le Blaireau retourna à sa potion. Il rajouta la poudre de pierre de lune et remua dans le sens demandé. Quand les sept minutes d'attentes furent finies, il rajouta le sirop d'éllébore. Le Jaune et Noir attrapa son thermomètre et le mit dans le feu pour régler la température d'un coup de baguette. Quarante cinq minutes ? C'était long à attendre. Le français continua néanmoins la préparation en suivant les indications données par son livre.


1 : Après un long moment à stresser, priant pour ne pas se rater, le Poufsouffle est surpris par la teinte que prend sa potion... Elle est prête et semble buvable.

2 : Morgan tourna doucement et rajouta un peu de poudre de Pierre de Lune. Il laissa reposer sa préparation, et la brume argenté ne mit pas longtemps à apparaître.


3 : D'un faux mouvement, le Pouffy renverse son chaudron. Dégoûté, il nettoya sa table d'un coup de baguette en maugréant contre lui-même.

4 : Zut, le Blaireau se rend compte qu'un des pétales de Lizzie est tombé dans sa potion, elle est donc raté. Merci Lizzie, toujours là pour nous pourrir la vie !
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Maître de jeu, le  Sam 11 Avr 2015 - 10:28

Le membre 'Morgan Delaube' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 D-4-4-10
Lilith Bee
Lilith Bee
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Lilith Bee, le  Dim 12 Avr 2015 - 15:42

Comme elle l'espérait, Morgan ne répliqua pas à la phrase acerbe de Lilith. Tant mieux, elle allait pouvoir terminer tranquille.
Reprenant le cours de ses pensées, elle se concentra . C'était plus compliqué qu'elle ne le pensait, les odeurs des potions alentours lui arrivant par vagues. Les glougloutements plutôt agréables des chaudrons de ses camarades donnaient un concert envoutant pour ses oreilles.
Elle aurait presque pu deviner qui avait réussi ou loupé sa potion rien qu'à l'odeur et au bruit.
Bref, tellement d'informations qu'il lui fallait mettre de coté pour se concentrer sur son propre chaudron... Heureusement, la potion que West lui avait donné pour atténuer son mal de tête marchait à merveille. Il ne lui restait plus les effets euphorisants en somme.

Elle jeta un coup d'oeil rapide à la recette de son manuel. Encore quelques minutes, puis les derniers ingrédients, remuer dans un sens, dans l'autre...
La couleur était plutôt changeant. Rien ne pouvait donner une indication sur l'échec ou la réussite de Lilith. Pourtant, elle savait qu'elle avait plus de chance cette fois. Tout d'abord, elle était réveillée comme il faut. Et puis la potion d'agilité accrue pouvait l'aider dans sa réalisation.
*Plus que la poudre de Lune et tout serait parfait...*
La rouge et or retint son souffle avant de soupoudrer la mixture de la poudre argentée et hypnotisante.



1 - Une vapeur agréablement argentée flotte au dessus du chaudron de Lilith. L'odeur n'est pas désagréable... Bref, tout semble parfait!

2 - Au moment ou la préfète se penche sur son chaudron, une bulle explose à la surface, éclaboussant le nez de la jeune fille. Toujours les sens aiguisés par la potion d'agilité accrue, elle l'évite habillement. Mais ce n'est pas normal. D'autant plus que la fumée est plutôt grisâtre tirant sur le vert, et non grise argentée. Depuis quand le philtre de paix est-il donc si instable? Trop obnubilée par ses sens en alerte, Lilith a mal compté les temps de cuisson... C'est une nouvelle fois un échec pour la rouge et or qui regarde West, dépitée.

3 - Franchement, avez-vous déjà vu la surface d'un philtre de paix réussi? Sans même le boire c'est déjà apaisant : c'est beau, c'est calme et c'est ce qu'il se passe dans le chaudron de Lilith!

4 - Avec une précision proche de la perfection, Lilith arrête le feu pile au bon moment. La poudre de Lune se fond dans la potion et elle se relève avec fierté. Pour une fois, sa maladresse ne lui aura pas jouer de tour!

5 - Un coup d'oeil à droite, un coup d'oeil à gauche. Morgan s'est planté, Izsa travaille encore et JB semble absorbé par "je ne sais quoi". Lilith quant à elle a terminé, et c'est une réussite. Enfin elle suppose: pas d'explosion ni de bulles. Reste à voir ce qu'en dit le professeur.

6 - Ce n'est pas parfait, mais la vapeur qui s'échappe du chaudron de Lilith est grise claire. Presque argent. On peut donc dire que c'est une réussite. Encore quelques cours particulier avec le maitre des potions et elle réussirait tout!
Contenu sponsorisé

Cours de potions n°5 : Aie confiance... - Page 6 Empty
Re: Cours de potions n°5 : Aie confiance...
Contenu sponsorisé, le  

Page 6 sur 8

 Cours de potions n°5 : Aie confiance...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.