AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal
Page 1 sur 11
Cours 6 ~> Voyage Scolaire
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Megan K. Hayajân, Mer 11 Mar 2015 - 21:53



-Voyage Scolaire-


Cours numéro 6


____________________




Speranza s'enroulait langoureusement autour de ma jambe, tandis que j'ouvrais les yeux. Il faisait encore nuit noire, le clocher venait de sonner quatre heures. Que ne ferais-je pas pour mes élèves d'amour ? Il ne me fallut pas longtemps pour me lever, me doucher, et revêtir mon habituel uniforme de professeur : jupe courte noire, chemisier blanc, talons hauts... Que j'agrémentais d'une cape de voyage noire aux attaches d'argent, gravées d'un corbeau. Je baillais, tandis que j'attirais à moi ma valise. A l'intérieur, diverses choses. Des cahiers d'étude, des plans, des tentes, des oreillers, des duvets, des listes et d'autres plans, ainsi qu'une masse importante de vêtements, de chaussures et de cosmétiques. Le tout rentrait dans un petit sac à bagage grâce à un merveilleux sortilège d'extension. Schiavo sortis de son placard, un air inquiet au visage. «J'espère que la maîtresse ne rencontrera aucun problèmes... » Je soupirai. Mon elfe était aussi attendrissent qu'insupportable. Je ne répondis que par un sourire rassurant et claquai derrière moi la porte de mes appartements. Ma baguette était soigneusement rangée dans l'attache de mon soutien-gorge, tout contre ma côte. L'Auror qui avait accepté ma demande de Portoloins me l'avait dit : le danger rôdait. J'en était consciente, et si le moindre mauvais individu s'attaquait à mes élèves, je l'enverrais faire un joli somme six pieds sous terre; sans aucune hésitation. Les voilà prévenus.

Je traversai en silence le château, bien que je fis bruyamment claquer mes talons en passant devant l'appartement du nouveau directeur : je n'avais pas encore eut l'occasion de parler avec lui et c'était bien dommage. Je récapitulais dans ma tête la liste de tout ce que j'avais prévu de faire : mes valises ? OK. Un petit mot dans la salle commune de chaque maison ? OK. J'avais d'ailleurs bien spécifié que l'on se retrouverait tous à cinq heure trente, devant le portail du parc. Il était également précisé que tous les élèves devaient avoir dans leur valise : une cape chaude, deux robes de sorciers, un anorak, un maillot de bain, une serviette, sa baguette, son manuel, et éventuellement quelques gallions. J'avais pris quelques affaires en plus au cas où, mais j'espérais que tout le monde aurait son matériel. J'avais également l'autorisation ministérielle de créer quatre portoloins. OK, tout était prêt. Je finis par passer les grandes portes, et, longeant les serres, je gagnais progressivement le portail de la sortie du parc.

Et bien m'y voilà, cinq heure moins dix, debout, droite et frigorifiée à attendre mes douze voyageurs : quatre Poufsouffle, trois Serpentard deux Gryffondor et enfin trois Serdaigle. Si les journées c'étaient réchauffées, en cette fin Mars, le temps restait froid au petit matin. Mais bientôt, nous serions loin, très loin de l'Angleterre. Malheureusement, la première destination serait encore plus froide. Et oui, travailler sur les trois états de l'eau impliquait l'était solide... Un sourire sadique barra mes lèvres tandis que je m'asseyais sur le muret de pierres. Qui serait le premier ? Mes aventuriers seraient-ils motivés ? Et surtout... Quand allait-arriver l'accompagnateur surprise ?


_________HRPG__________

Bonjour à tous et à toutes et bienvenue dans ce sixième cours ♥
Je vous fais la promesse d'être active ! Alors, je vous laisse une semaine pour répondre, avec l'arrivée de votre personnage près du portail, ce qui vous laisse jusqu'au Mercredi 18 Mars, si je ne me trompe pas ! SI vous avez tous posté avant, bien sur, je continuerai notre expédition !
Lisez bien ce post, soyez attentifs. Vous saurez bientôt quels seront vos camarades de tente !

Je vous souhaite une bonne semaine,
Votre professeure, fatiguée. Smile

Inscrits : Clémence Tedesco, Lizzie Bennet, Morgan Delaube, Laurae Syverell, Ebenezer Lestrange, Leister McKinley, Célya L. Shake, Ashton Parker, Lilith Bee, Izsa Hilswood, Théodore Winderfelt, Severus Storm




Revenir en haut Aller en bas
Laurae Syverell
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Laurae Syverell, Mer 11 Mar 2015 - 22:27


Laurae regardait les reflets du soir danser sur le plafond de son dortoir. Allongée sur son lit, elle attendait. Là, au pied du lit, elle regardait un sac avec un sort extensible qu'elle avait préparé la veille. L'irlandaise se remémora la liste des affaires dans sa tête... Cape chaude? Ok... Les deux robes? Ok...Un anorak et son opposé complet le maillot de bain? C'était rangé aussi...son manuel? Toujours dans son sac... Elle gardait aussi une petite bourse sur elle, et avait tout de même préparer quelques vêtements en plus, jean, chemise et quelques affaires personnelles dont sa solution de force qu'elle glissa autour de son cou... Merci cours de potion! Et puis la cache derrière sa chemise. Pour ce qui était de sa baguette, elle avait confectionné elle même une sorte de fourreau placé sur l'avant bras tatoué, caché sous sa chemise et sous son uniforme... la fameuse robe. Ici, la baguette était bien attaché au cas ou un "#Accio" viendrait la récupérer, et était placé à en endroit tel qu'elle était facilement et rapidement en main... On ne savait jamais.

Cependant elle appréhendait un peu le cours. Miss Boccini avait bien voulu d'elle pour le voyage, malgré le pétage de plomb que la Blairelle avait fait devant elle au cours précédent... Et, connaissant son professeur elle allait en baver... Comme si Wells n'avait pas déjà été dure avec elle...Surtout après le nouveau nommé directeur Sergeï Thecov...ou autre nom russe... Elle semblait avoir beaucoup plus d'imagination qu'elle en avait alors jusqu'à ce jour... C'était... Pire. Oui, pire. La jeune femme grimaça en repensant à son sort... Sa torture même. Elle n'enviait pas ça à son pire ennemi. On entendait au loin une horloge... 4 coups. Encore une heure, la jeune femme attendit encore quelques minutes, une trentaine... puis se releva, glissa ses pieds dans ses fidèles docs. Quoi qu'il en était, elle serait surement en avance, mais c'était mieux que d'être en retard... Prenant son sac sur l'épaule et rangeant sa baguette dans les morceaux de cuirs prévus à cet effet. Parfait. Sac sur l'épaule, une main dans la poche gauche de sa robe, elle s'avança dans les couloirs sombres du château, sortit par la grande porte... Pris son temps vers les serres, humant l'odeur de quelques plantes nocturnes et profitant de la brise du soir... ça faisait du bien... Il faisait froid, mais... elle aimait le froid. Son enfance en Irlande dans les marais en saisons hivernales et sur les vents glacés qui frappaient les falaises de la Moher lui manquait, et c'est dans ce froid qu'elle se sentait le mieux. Elle se sentait aussi mal sous sa cravate jaune et noire qui lui serrait le cou, elle avait souvent l'habitude de la dénouer... Peut être pourra-t-elle l'enlever dans le cours de Boccini?



Au loin, apparut une grande silhouette élancée, assise sur un muret... Pas de doute... C'était sa professeure... Elle aussi était en avance... Elle marcha lentement vers elle. Arrivant donc à destination, la cloche au loin entonna les 5 coups. Cinq coups qui lui martela le cœur. Après ce qu'elle avait vécu avec Wells sous les ordres du directeurs... "Discipline, Punitions sérieuse, uniforme obligatoire etc..." elle ne pouvait s'imaginer pire... Laissant le retentissement s'évanouir dans le soir, elle leva les yeux vers ceux de Miss Boccini, et d'un petit sourire entonna quelques mots.

- Bonjour Professeure..

Son ton était correct, aucun tremblement dans sa voix. Elle était déterminée pour ce cours. Le soir embaumait un peu son excitation et la gardait au calme. D'ailleurs, c'est dans ce sentiments qu'elle allait suivre ce prochain cours. Calme. Réfléchie. Son regard se posa sur Miss Boccini... Elle semblait ne pas trop apprécier ce froid... La Blairelle s'adossa au mur, et attendit en silence ces camarades, gardant cela dans un coin de sa tête, au cas ou, comme toujours. Au pire elle attendrait qu'un peu plus de monde arrive pour lui procurer de manière informulée un peu de chaleur, comme ça se sera plus discret... Non, c'était idiot. Elle était grande, c'était une enseignante et se débrouillerait seule... De plus, lancer un sortilège à un prof était plutôt mal vu, quel que soit la raison. *Tiens... continue à réfléchir comme ça... c'est bien*. Elle avait assez souffert. Et souffrira encore, alors, autant ne pas enfoncer les choses... Levant les yeux vers les serres, l'oeil vide, attendait de voir l'arrivée des prochains arrivants. Peut être que ce voyage lui fera oublier ce château sombre et sordide. Sa torture de punition reçue. Et, même sous une Boccini qui la détestait pour le moment, elle était sure de passer un bon moment. Même si celle-là n'avait pas encore dévoiler toutes ses cartes.


Dernière édition par Laurae Syverell le Jeu 12 Mar 2015 - 16:03, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théodore Winderfelt
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Animagus : Mamba noir


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Théodore Winderfelt, Mer 11 Mar 2015 - 23:34


Théodore ouvrit les yeux lorsque son réveil moldu se mit à sonner, une douce musique s'échappait de l'appareil que seul le serpentard, grâce un sortilège, pouvait entendre. Il ne tenait pas à réveiller ses camarades de dortoirs qui, eux, n'avaient pas à se lever si tôt. Frottant légèrement ses yeux comme le ferait un enfant, il avait gardé cette habitude de gosse, le jeune homme s'étira lentement au creux de ses draps tel un chat avant de poser les pieds sur le sol froid du dortoir. Il avait une heure pour se préparer et arriver au point de rendez-vous. Heureusement, il avait préparé sa valise la veille. Dans cette dernière se trouvait les affaires que Miss Boccini avait réclamé plus deux ou trois petites choses essentiels pour tout voyage.. En bref il avait tout prévu en double, deux capes, quatre robes, deux anoraks, deux maillots de bain ( seulement parce qu'il n'avait pas réussi à se décider entre son short de bain bleu marine et le même en noir ) et deux serviettes. Sa baguette ne le quittait jamais et son manuel était sagement rangé dans sa valise dans laquelle, d'ailleurs, il avait également rétrécis un sac plus petit qu'il pourrait transporter partout pour pouvoir laisser sa valise à leur lieux de repos.

Il n'avait pas pus résister à l'envie d'ajouter, en model réduit, ses bottines marrons Kickers. On ne savait jamais, il pouvait arriver malheur à ses chaussures scolaire.. Ou il faudrait être bien habillé, qui sait ? C'est pour cette raison qu'il avait pris plusieurs chemises et pantalons. Il fallait prévoir ! Pré-voir ! C'est en repensant à tout ce qu'il avait mis dans sa valise, pourtant magiquement légère, que Théodore tourna le robinet d'un coup sec pour que l'eau chaude, avec laquelle il se douchait jusqu'à présent, devienne littéralement gelée. C'était son rituel matinal, sans son jet d'eau froide il ne pouvait pas se réveiller. En plus, c'était très bon pour la peau, tout benef' ! Il avait une autre habitude : Le matin il se lavait les dents dans sa douche. C'était plus rapide. Se séchant rapidement à l'aide de sa serviette blanche le jeune homme se pointa devant le miroir pour se coiffer avec application après avoir enfilé son sous-vêtement et son pantalon noir. Une fois ses cheveux parfaitement en place Théodore fit glisser sa chemise blanche sur ses épaules pour la boutonner lentement en retournant près de son lit où il mit ses chaussettes et ses chaussures. Le serpentard jeta un coup d'oeil rapide à l'heure avant de pincer ses lèvres, plus qu'une demie heure. Il noua sa cravate, verte et noire, autour de son cou et, une fois sa cape noire sur ses épaules, le jeune homme attrapa sa valise et sorti du dortoir silencieusement.

Descendant les escaliers un à un jusqu'au hall d'entré il se rappela un détail qui lui fit perdre sa bonne volonté : Altaïr ne serait pas là. Ce voyage promettait d'être chiant sans son meilleur ami. Tant pis, au lieu de s'amuser il travaillerait. Il se souvint également que Clémence s'était portée volontaire pour participer, avait-elle été acceptée ? Surprise. Au moins, si elle l'était, il aurait de quoi s'occuper en lui pourrissant son voyage. Très bon plan. Le serpentard traversa le parc, passa près des serres, jusqu'à voir la grille symbolisant la sortie. Deux femmes étaient déjà là, le professeur et une élève (Laurae) qu'il ne connaissait pas. Une poufsouffle s'il en croyait son uniforme, et elles semblaient affreusement calmes. Une fois que ses pieds se posèrent près d'elles, le jeune Winderfelt leur adressa un sourire charismatique alors qu'un ton agréable s'échappa de ses lèvres : « Bonjour. »
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Célya L. Shake, Jeu 12 Mar 2015 - 9:50


Il faisait noir et froid. Les ténèbres étaient tellement profondes que Célya avait l'impression d'être aspirée dans un gouffre sans fin. Elle portait une longue robe blanche, faite de voiles légers ondulant au gré d'un vent invisible. Elle avait beau regarder de tous les côtés, la jeune fille ne distinguait aucune lumière, aucun détail lui indiquant l'endroit où elle se trouvait. Frissonnant de façon incontrôlée, elle se dit qu'elle était peut-être morte, coincée dans les limbes sans personne pour s'occuper d'elle. Cette perspective était terrifiante ; la Serdaigle sentit une vague de panique monter en elle. Elle commençait à avoir chaud et à avoir du mal à respirer. Célya se mit à courir et à suffoquer.

La blondinette se réveilla en sursaut, réveillée par le cri discret de son réveil. Sortant la tête de sous sa couverture, Célya éteignit l'appareil qui risquait de réveiller tout le dortoir et tenta de faire calmer les battements de son cœur. Elle venait de faire un sacré cauchemar, dont les derniers filaments s'estompaient peu à peu de ses souvenirs. Ses draps étaient moites, tout comme sa peau, à force d'avoir transpiré. La Préfète sortit de son cocon et laissa sa couverture plié aux pieds de son lit. Pour le moment, elle voulait prendre un bain et se purger de sa nuit agitée : faire son lit attendrait. Aussi prit-elle ses vêtements préparés la veille, posé sur la malle à côté de sa commode, et se dirigea vers la salle de bains réservée à ceux de son rang.

En entrant dans l'immense salle bains, faite des plusieurs cabines et autres espaces réservés aux filles et aux garçons, la jeune fille croisa Morgan Delaube, avec qui elle avait fait équipe pour un cours d'enchantements et qui était Préfet de Poufsouffle. Il portait une serviette autour de la taille, fort heureusement. Ce genre de rencontre arrivait parfois. Célya le salua rapidement, en réponse à son bonjour et se dirigea vers les bains réservés aux filles. L'eau bien chaude lui fit du bien et acheva de la réveiller. La bleu et bronze profita d'une demi-heure pour se détendre avant de sortir de l'eau avec réticence. Le château était encore endormi, à cette heure avancée, et le calme qui régnait dans les couloirs était étrange. Célya avait l'habitude, en sa qualité de Préfète, de se balader après le couvre-feu, quand tout le monde ou presque était dans les dortoirs. Le matin, ce silence semblait différent mais tout aussi agréable. La blondinette termina de se préparer : elle ne revêtit pas l'uniforme, pour une fois, et passa un jean foncé agrémenté d'un pull fin blanc par-dessus lequel un gilet plus épais du même ton avait été enfilé. Célya chaussa ses bottes montantes et fit son lit proprement avant de quitter le dortoir, sa valise préparée la veille traînant derrière elle.

Le bagage contenait, comme demandé par miss Boccini, divers vêtements : robes de sorcier, anorak, maillot de bain ainsi qu'une cape chaude. D'autre part, les accessoires nécessaires à un voyage scolaire étaient du lot, ainsi que le manuel de cours. La Serdaigle avait également prévu des effets personnels, bien entendu. Sa baguette magique était rangée dans son fourreau d'avant-bras. Fin prête, Célya passa sa cape de voyage et sortit de la Salle Commune, tentant de repérer les deux autres de sa Maison choisis pour faire partie du voyage. Comme ils n'étaient pas en vue, elle ne perdit pas son temps à les attendre et prit la direction de l'extérieur.

Le ciel était encore sombre, mais les étoiles disparaissaient à l'est petit à petit, sous les premières lueurs de l'aube. Il était environ cinq heures dix du matin, et avec le printemps qui faisait doucement son petit nid, le jour se levait plus tôt. Célya profita de ce temps plutôt clément, marchant d'un bon pas. Le professeur de Défense contre les Forces du Mal avait préparé un voyage mais aucun autre élément n'avait été donné, aussi le suspense était total. Une certaine excitation était palpable et la blondinette devait avouer que sa curiosité était piquée à vif. Où miss Boccini avait-elle décidé d'emmener ses élèves ? Quel qu'était l'endroit, cela convenait à Célya.

Elle aperçut au loin, près du portail du parc, le point de rendez-vous, quelques silhouettes. En s'approchant, elle constata que le professeur était assise sur le muret, et que deux élèves étaient déjà là : Laura, un Poufsouffle, et un Serpentard que Célya ne connaissait pas.

« Bonjour professeur. » dit-elle en réprimant un bâillement soudain.

La blondinette cala sa valise et s'appuya dessus. Il n'y avait plus qu'à attendre le reste du groupe et à partir à l'aventure !


HRPG pour Morgan:
 


Dernière édition par Célya L. Shake le Jeu 12 Mar 2015 - 17:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Morgan Delaube, Jeu 12 Mar 2015 - 16:32


Morgan sentit un léger tapotement contre son front. Il ouvrit les yeux et vit un bec. C'était Belle, sa chouette effraie, qui venait le réveiller. Ce qui était cool avec cet oiseau, c'est qu'il avait le réveil intégré. Il fallait juste lui donner l'heure et un peu de nourriture. Déjà l'heure parce que sinon elle ne vous réveillait pas, et la nourriture parce que sinon le réveil ne serait pas du tout calme.

Le Jaune et Noire bailla. Il avait dormi comme une pierre, et avait fait un rêve bizarre où il recherchait des descendants de Tom Jedusor, qui étaient reconnaissables à leur cornes de dragon vertes fluos qu'ils avaient sur le front. Le préfet sortit de son lit, faisant attention de ne pas réveiller ses collègues de dortoir et s'habilla rapidement. Il avait prit ses précautions le jour d'avant en préparant sa valise avec la liste que Boccini leur avait donné.

D'ailleurs, il se demandait bien où ils iraient ? Déjà, la cape était annonciateur d'un endroit froid. Mais c'était aussi contredit par le maillot de bain. Généralement, c'est dans des lieux chauds. C'était vraiment bizarre. Réfléchissant à la question, le français se rendit jusqu'à la Salle de Bain des Préfets où il prit une rapide douche bien chaude et se lava le visage. En sortant de sa cabine, il aperçut Célya et la salua (heureusement, il avait une serviette autour de la taille) avant de retourner dans la cabine pour se changer. Ouais, on ne se mettait pas tout nu devant ces-dames (même si elles ne rêvent que de ça, ahem..) Une fois prêt, il prit la direction du portail, en grignotant une pomme qu'il avait piqué au dîner d'hier.

En arrivant aux portes du château, le Poufsouffle jeta le trognon dans l'herbe. Un animal finirait bien par le manger, et au pire c'était biodégradable, un trognon de pomme. Il se rendit jusqu'au portail, où quelques élèves étaient déjà arrivés, dont sa collègue.


-Bonjour tout le monde ! dit-il plein d'énergie. Il fallait peu de temps au Pouffy pour se réveiller, et ça c'était cool.


HRP : Célya, si ça te dérange notre petite "rencontre" la douche, envoie moi un MP Smile
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Ashton Parker, Jeu 12 Mar 2015 - 21:21


Autorisation de Lilith pour son libre arbitre


Qui avait dit qu'Ashton n'avait pas du matin ? Il lui fallait juste une motivation pour se sortir du lit avant tout le monde. Eh bien apparemment la motivation d'aujourd'hui n'était pas suffisante puisque son léger réveil n'avait pas réussi à le réveiller, preuve qu'il devrait en changer. Quoiqu'il en soit, il était en plein rêve en train d'arracher la tête d'un moldu lorsqu'il entendit une voix lointaine. Le Gryffondor la reconnue immédiatement, c'était celle de son elfe de maison.

- Maître, vous devez vous réveiller, il est l'heure.

Mais qu'est-ce que Brownie faisait à Poudlard ? Ah oui c'est vrai, Ashton l'avait appelé la veille pour qu'il lui rédige ses devoirs d'Enchantements, pas sûr que l'elfe ait un super niveau mais ce serait mieux que le rien qu'avait écrit l'élève pour le moment. Ainsi donc, il lui avait ordonné de rester dans le coin et de vérifier qu'il ne raterait pas l'horaire spécial de ce jour. En effet, Valentina Boccini avait organisé une sortie mystère comme elle seule en avait le secret. Renvoyant son esclave d'un geste de la main, le Gryffondor s'occupa de sa valise en prenant bien soin d'emporter tout ce que sa professeur avait précisé, et même un peu plus. Il lui semblait qu'il était le seul garçon de sa maison à aller à cette sortie. Aussi, le sang-mêlé fit bien attention à cogner sa valise partout en sortant afin de déranger au maximum ses camarades de chambre.

Arrivé dans la salle Commune des Lions, Ashton tomba sur Lilith, sa préfète. Apparemment ils seraient les seuls représentants de Gryffondor lors de ce cours mais ce n'était pas un problème puisqu'ils représenteraient dignement (ou pas) leur maison. Le sang-mêlé adressa un sourire à sa camarade en guise de bonjour et ils sortirent dans les couloirs. Comme ils n'étaient pas en retard, Ashton imposa un léger détour par les cuisines afin de subtiliser un ou deux trucs histoire de ne pas partir à l'aventure le ventre vide. Les deux élèves arrivèrent bientôt au niveau du portail, où quelques élèves étaient déjà arrivés.

- Bonjour, lança-t-il à l'intention de sa professeur.

Depuis ce qu'il s'était passé entre eux, Ashton avait du mal à la voir uniquement comme une membre du personnel de Poudlard. Mais il était également le roi des apparences, aussi personne ne se doutait de rien. Enfin, à propos de Valentina, elle avait bien déjà une réputation dans l'école, mais lui-même était tranquille. Le Gryffondor se demandait également ce qui pourrait bien l'attendre aujourd'hui, que leur réservait-elle ? Les élèves ne savaient même pas quelle était leur destination, mais tous semblaient aussi impatients que lui à l'idée de partir pour un endroit inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Bee
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Lilith Bee, Ven 13 Mar 2015 - 10:17


Lilith avait été très excitée lorsque leur professeur de Défense contre les forces du mal leur avait annoncé une sortie scolaire en guise de cours. Elle s'était donc empressée de s'inscrire, et avait très largement harcelé Izsa et Ebenezer pour qu'ils fassent de même.
Mais ce matin, lorsque le réveil sonna à 4h30 du matin, elle se mit à se détester ainsi qu'à sentir poindre des envies de meurtre ...
Lilith ne dormait jamais tot. Elle dormait d'ailleurs en général très peu, et cela lui convenait très bien. Entre les cauchemars qu'elles faisaient immanquablement chaque nuits et les cernes incrustés sous ses yeux, le choix était vite fait. Néanmoins, elle s'était rendue compte que lorsqu'elle tombait vraiment de fatigue, sur les coups de 3h du matin, elle pouvait se coucher en espérant passer une fin de nuit moins désagréable. Les mystères de l'esprit humain...
Cette nuit là donc, elle avait tenté de se coucher un peu plus tot mais s'était retournée dans ses draps jusqu'à une heure très avancée de la nuit. Cela ne faisait que quelques heures qu'elle avait réussi à trouver le sommeil lorsqu'elle fut réveillée par son réveil rouge, vieux comme la barbe de Merlin.
Maudissant une dernière fois Miss Boccini, elle se leva à contrecoeur, attrapa son sac de voyage préparé la vieille, et enfila une tenue confortable. Puis elle descendit dans la salle commune, vide de tout Gryffon à cette heure plus que matinale.
S'arrêtant quelques instant près des canapés, elle entreprit d'attacher ses cheveux avec une baguette de bois, les entortillant sur eux-même pour qu'ils ne lui retombent pas sur les yeux pendant le voyage.
Au moment où elle s'apprêtait à sortir par le tableau de la grosse dame, elle vit Ashton qui descendait des dortoirs des garçons. Tiens, il allait surement au cours de Boccini lui aussi. La rouge et or ne voyait pas d'autres raisons valables pour être debout si tot. Elle accueilli sa compagnie avec plaisir, les deux Gryffons représenteraient parfaitement la maison des tête brulées.
Décidant de faire le chemin ensemble, le Lion imposa un détour afin de se fournir en nourriture. La préfète râla un instant, puis sentant son ventre gargouiller malgré tout, elle obtempéra. L'idée était plutôt bonne si on omettait de dire que le voyage en portoloin risquait purement et simplement de lui faire rendre son petit déjeuner... Ou pas. Après tout, elle n'avait pas de raison d'être malade, si ce n'est sa prédisposition au mal de transports moldus.

Il arrivèrent ensemble devant le portail où les attendait le professeur, toujours impeccable dans sa jupe cigarette. Sa cape de voyage lui donnait un air de grande dame. La nuit n'était pas terminée, et le fond de l'air restait très froid en cette fin du mois de Mars. Lilith resserra sa cape autour de son corps et salua Boccini avec un sourire enthousiaste. On pouvait lire dans ses yeux que la fatigue de la nuit n'était tout de même pas vraiment effacée.

- Bonjour professeur! Contente de m'être levée si tôt, je ne doute pas que cette sortie sera passionnante.

Quel besoin avait-elle de toujours vouloir ajouter une remarque de son cru? A tous les cours, c'était la même histoire. Au lieu de saluer comme tout le monde, il fallait qu'elle attire l'attention...
Ashton quant à lui ne lui adressa qu'un simple "Bonjour" très cordial avant de se ranger parmis les élèves déjà présents.
Lilith apperçut Morgan, le préfet des Poufsouffles et lui fit un signe de la main.
Puis elle attendit l'arrivée de ses camarades, tout en inspectant avec minutie l'ongle de son annulaire. Il fallait qu'elle arrête de se le ronger, ça commençait à devenir douloureux.
Revenir en haut Aller en bas
Severus Storm
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Severus Storm, Ven 13 Mar 2015 - 10:22


Participant au prochain cours de Défense contre les Forces du Mal, le Serpentard de dernière année s'était attardé la veille dans la Salle Commune pour préparer ses affaires. Petit-à-petit les Serpents allaient vers leurs dortoirs pour une bonne nuit de sommeil. Lui était plongé dans une fiction fantastique moldue auprès de la cheminée. Vers dix heures, Severus leva les yeux de son ouvrage et parcourut la Salle Commune des yeux. Il ne restait que très peu d'élèves encore debout. Certains achevaient en urgence divers devoirs, d'autres discutaient ou jouaient aux échecs version sorcier. Le jeune homme ferma son livre et se leva afin d'achever les derniers préparatifs. En outre, lui aussi avait besoin d'une bonne nuit de sommeil. Le réveil avant l'aube serait compliqué; tout comme se plonger dans les bras de Morphée alors que l'excitation du voyage se faisait ressentir au fond de ses entrailles. Il se dirigea vers le panneau d'affichage et vérifia qu'il avait bien tout en tête pour préparer son sac de voyage. * Bon, let's go ! * se dit-il en se dirigeant vers son propre dortoir. Severus rassembla ses affaires en ajoutant l'essentiel: son manuel de Défense contre les Forces du Mal, deux robes de sorciers aux couleurs de Serpentard, son anorak, une de ses capes chaudes, son short de bain noir avec des serpents en argent dessus et sa grande serviette noire. En fermant son sac de voyage, il déposa sa baguette sur sa table de chevet, au côté de sa bourse de cuir dans laquelle se trouvait quelques gallions. Soupirant de satisfaction, le jeune homme se fourra dans son lit et s'endormit aussitôt.

A quatre heures, Severus ouvrit les yeux. Il s'étira un moment, saisit toutes ses affaires, les déposa dans la Salle Commune avant de se diriger vers la salle de bain des garçons. Baillant à plusieurs reprises, une bonne douche chaude ne lui ferait pas de mal. En effet, l'eau chaude sur son corps le réveilla et il s'attarda un peu plus longtemps dessus. Il ne devait pas faire très chaud dehors... Après sa douche, il s'habilla en vitesse. Une fois près de ses affaires, le Serpentard rangea sa baguette sur lui et agrafa sa cape de voyage sur son dos en rabattant sa capuche sur son visage. Il n'avait pas l'intention de dissimuler ses traits aux yeux du monde. La raison de son geste était simple: ses cheveux étaient encore mouillés et il ne comptait pas prendre froid en sortant si tôt dans la nuit froide. Jetant un coup d'oeil à sa montre, il vit qu'il était cinq heures dix. Il était temps d'y aller.

Severus prit son sac de voyage d'une poigne assurée et le jeta sur son épaule. Pour ne pas perdre le rythme et s'endormir debout, ou encore fonctionner au radar, l'étudiant sortit de la Salle Commune des Serpentards au pas de course et monta les escaliers quatre-à-quatre. Il se dirigea rapidement vers la Grande Salle pour s'emparer d'un casse-croute et sortit dans la nuit. Arrivant devant le portail, Severus vit qu'il y avait déjà pas mal de personnes rassemblées là, sans compter Boccini. Les questions se bousculaient dans sa tête. D'un signe respectueux de la tête, le Serpentard salua ses camarades de voyage et son professeur. Il décida d'attendre près de Morgan et de Leister.


- T'as l'air bien réveiller, Momo, comme Leister apparemment... leur lança-t-il avec ajoutant un clin d'oeil. Le Blaireau se souviendrait sans problème de l'évocation de ce surnom...
Revenir en haut Aller en bas
Clémence Tedesco
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Clémence Tedesco, Ven 13 Mar 2015 - 22:06


Cela faisait déjà plusieurs heures que la jeune fille était réveillée, elle avait voulu se coucher plus tôt que d'habitude pour être sur de dormir assez. Mais elle n'avait jamais eut un bon sommeil et c'est donc depuis deux heures du matin qu'elle était là, assise près de la fenêtre de sa chambre pour regarder la vie calme du château la nuit. Elle avait préféré ne pas tenter une balade nocturne, elle aurait pu se faire prendre et ne pas aller à cette sortie organisée par le professeur de défense contre les forces du mal, donc autant ne pas prendre le risque. Surtout qu'elle était assez impatiente de la faire, cela changé des cours habituelles et les élèves n'avaient eut aucune information concernant le déroulement de cette sortie, quel était leur destination ? Y en avait-il qu'une seule ou après tout plusieurs ? Qu'allaient-ils faire comme activités ? La pouffy se posait pas mal de question, cela accentuait sa curiosité et ça lui plaisait.

Elle entendit le clocher du château retentir ce qui signifiait qu'il était exactement quatre heures. La rousse se releva même si elle avait encore une heure et demi devant elle, elle devait se préparer. Elle n'avait pas encore fait son sac car la veille elle avait des choses à faire et puis elle faisait tout au dernier moment. Elle essaya de faire le moins de bruit possible pour ne pas réveiller les marmottes qui partageaient sa chambre. Enfin, même si elle marchait normalement, elle ne les réveillerait pas mais c'était une question de principe et de respect envers elles. Elle se dirigea tout d'abord vers son armoire pour choisir les vêtements qu'elle porterait aujourd'hui. Après quelques minutes de réflexion, elle opta pour un jean noire accompagné d'un gros pull bordeaux et de ses bottines noires en cuire. Elle prit ensuite le temps de bien faire son sac, bien qu'elle s'y prenait à la dernière minute, elle faisait toujours les choses bien. Elle mit tout d'abord les affaires demandés par Boccini, c'est-à-dire deux de ses robes de sorciers, un anorak, un de ses maillot de bain rouge avec la serviette qui va avec, son manuel de cours. Elle avait aussi prévus quelques vêtements de rechange, on sait jamais ? Elle avait bien sur sa baguette ainsi qu'une bourse avec quelques gallions. Pour finaliser se préparation, la jaune et noire se mit devant le miroir pour se maquiller légèrement, du mascara et un trait d'eyeliner; mais surtout pour se coiffer. Elle décide de se faire une queue de cheval haute, elle ne savait pas ce qui l'attendait donc autant prévoir tout de suite pour ne pas être génée par ses cheveux mais surtout parce qu'elle ne voulait pas les abîmer par quelques façons que ce soit. Mais avant de partir elle prit une écharpe blanche et déposa dans son sac sa cape de voyage tout au dessus, comme ça si l'endroit où on l'emmenait été froid, elle pourrait tout de suite la prendre.

Il était bientôt l'heure, la jeune fille serait un peu en avance mais à vrai dire elle commençait à un peu s'ennuyer. Elle prit donc la direction le portail. Bien qu'elle passa près des cuisines, elle n'y alla pas, elle n'avait pas faim... Bref elle n'avait pas vu qui viendrait à cette sortie mais elle aurait mieux fait de regarder puisqu'en arrivant, même de dos, elle reconnue Théodore. Elle soupira discrètement, elle qui pensait que cette sortie allée être calme, elle s'était trompés. Quant elle arriva à la hauteur des autres élèves, elle fit semblant qu'elle ne l'avait pas vu. Elle regarda le professeur et dit :

- Bonjour professeur.

Elle salua ensuite rapidement elle les autres personnes présentes, qu'elle avait surement du croiser dans les couloirs mais qu'elle ne connaissait pas. Cependant elle reconnue les différents préfets, elle avait leur tête bien ancrer dans sa mémoire : c'était essentiel pour pouvoir sortir la nuit pour se faire prendre le moins possible. Il y avait donc un des préfets de sa maison, la préféte de gryffondor et celle de serdaigle.
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Ebenezer Lestrange, Dim 15 Mar 2015 - 14:09


LA de Lizzie accordé



Robes de sorcier? Check. Anorak? Maillot, check aussi... Assis au beau milieu de la salle commune, Ebenezer vérifiait une dernière fois qu'il n'avait rien oublié. Le cours de Boccini vendait du rêve, tout simplement. Un voyage scolaire en compagnie de Lizzie, Lilith, Izsa et même Delaube, une prof arglblblf, des destinations mystérieuses,... Il en trépignait d'impatience. Un petit coup d’œil à sa montre lui indiqua qu'il était minuit mois le quart. Largement le temps d'y aller. Déjà vêtu de sa cape de voyage, le brun fila vers la sortie de la salle commune, sac à l'épaule, et s'enfonça dans les couloirs.

La chasse à la Bennet pouvait commencer. La préfète jaunâtre était de ronde ce soir, il n'aurait donc pas trop de mal à la retrouver. Il demanda à un ou deux tableaux s'ils ne l'avaient pas vu passer, se fia à son instinct, à sa bonne étoile aussi et finit par tomber sur une brune qui avait pas l'air seule dans sa tête.

- Hello Lizzie!

Il lui fit son plus beau sourire innocent, l'attrapa par le bras et dévala tous les escaliers qu'ils rencontrèrent. Direction le tableau fruité et la poire à chatouiller. Les elfes de maison n'avaient plus qu'à bien se tenir et à surveiller très attentivement leur réserve de whisky. Les deux amis étaient dans la place, la razzia pouvait commencer. Partir en vacances en apportant juste la liste des vêtements et objets officielle était légèrement suicidaire. En effet, comment faire si on avait un petit creux en cours de route? Ou irrépressible envie de boire autre chose que de l'eau? Ebenezer fit d'abord main basse sur quelques tablettes de chocolat avant de se diriger vers le placard à alcool, sans faire gaffe aux protestations des créatures.

- On en prend combien? Pas trop sinon ça fait cramer... Une bouteille de Pur-Feu chacun? Plus une pour ce soir?

Il en sortit donc trois, en fila une à Lizzie, en rangea une dans son sac et garda la dernière à la main. Le départ n'était pas pour tout de suite alors au lieu de dormir bêtement, autant faire quelque chose de productif. Ils allèrent donc se caler derrière une armure en attendant l'heure du départ. Le temps de siffler la bouteille et de décuver à peu près, ils auraient le timing parfait.

Quand il se releva, il marchait à peu près droit. Par les fenêtres du château, il ne distinguait qu'un ciel encore bien noir. Le soleil n'allait pas se lever avant un petit moment. Il s'étira, reprit son sac de voyage et tendit la main vers Lizzie pour l'aider à se relever. Ils se rendirent donc au point de rendez-vous bras-dessus, bras-dessous et très très frais... Boccini était déjà là. Il la salua d'un signe de tête et d'un sourire, un minimum de discrétion s'imposant et se tourna vers les autres. Storm, Delaube et McKinley dans un coin, Ashton pas très loin, le chieur de la Tête de Sanglier était apparemment du voyage ainsi que Shake, deux personnes dont il se serait volontiers passé en somme, et une Lilith plongée dans la contemplation de sa main. Après avoir salué quelques personnes d'un signe de tête, Ebenezer se dirigea vers elle en manquant de se ramasser.

- Salut! Je sens qu'on va s'éclater! dit-il en rigolant.

L'alcool n'était pas tout à fait redescendu, tant pis.
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Izsa Hilswood, Dim 15 Mar 2015 - 17:05


Cinq heure. Son réveil sonna, la sortant d'un rêve agréable mais déjà oublié. Il lui fallut plusieurs minutes pour prendre conscience de l'heure, et de la raison pour laquelle elle c'était levée si tôt. Le voyage de DCFM !
Ni une ni deux, elle prit sa baguette sur la table de chevet, et lança un #Lumos Minima. Croyez le ou pas, elle venait là de transgresser le règlement avec ce minuscule sortilège. Le Directeur aurait fort à faire s'il souhait vraiment punir tous ceux qui utilisaient la magie en dehors des cours. Ce rendait-il compte de l'absurdité de cette règle ?

Enfin bref. A l'instant, elle avait d'autres priorités que de s'occuper des idées saugrenues d'un ruskov antipathique. Ne pas se rendormir, par exemple. Il fallait dire qu'elle s'était couchée vers 10h du matin, autrement dit son quota de sommeil n'avait pas du tout été atteint.
Deuxième urgence : faire son sac. Elle qui remettait tout au lendemain, il ne fallait pas s'étonner qu'aucune de ses affaires n'étaient prêtes. Un peu rouillée, elle lança un sort d'extension indétectable sur son sac à dos, puis y enfourna des affaires aléatoires, sans regarder avec précision ce qu'elle prenait. Au pire, cela ne pèserait pas plus lourd. Dans le doute, elle prit même son dragon miniature, sans avoir aucune idée de la façon dont il pourrait lui être utile.

Pestant une sept cent cinquantième fois contre Boccini qui les avait fait levé aux aurores, alors que de toute façon en Portoloin le voyage durerait à peine une seconde, elle finit par arriver au point de rendez-vous.
Elle salua l'enseignante d'un "B'jour" endormie, puis elle alla rejoindre ses comparses déjà arrivé. Elle n'ouvrit cependant pas la bouche, dans un espèce de coma fatigué.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Lizzie Bennet, Mer 18 Mar 2015 - 16:21


Rien à signaler. Je ne sais pas si vous mesurez ce que ça signifie. Pas de fraudeur original avec qui partager un bout de soirée, complotant contre le nouveau directeur dépourvu de tout sens de l’humour. Pas de faux rebelle à manipuler pour perturber la monotonie de la ronde de son crétin de collègue -juste pour s’assurer qu’il ne trouve pas le sommeil, par égard pour son professionnalisme, son badge et lui, absoooolument pas parce que Lizzie ne pouvait le blairer. Pas même d’élève somnambule à martyriser, baguette et regard tueur en main. Rien. Du coup, s’ennuyant ferme, la préfète décida de s’en prendre à un ectoplasme égaré. Il avait rien demandé, mais elle lui tapa la discute et s’amusa à le traverser. Une fois, deux fois… Vous avez compris l’idée. Bah quoi, c’est pas facile d’être préfète. Pis elle était trop fatiguée pour se lancer dans une enquête sérieuse.
Enfin, fatiguée. Tout est relatif. Il était minuit moins vingt, elle s’ennuyait surtout. Quand son partenaire de crime préféré rappliqua, son sourire s’étira et elle abandonna son post. Direction les munitions de voyage. Oui, parce que la professeur qui l’avait autorisée à mettre Delabruti minable l’autre fois les emmenait en Portoloin. Destination inconnue, mais c’était d’autant plus excitant. Car bon, l’enseignante s’était amusée à leur demander une cape chaude, deux robes de sorciers, un anorak, un maillot de bain, une serviette, sa baguette, son manuel, et éventuellement quelques gallions. Elle était pauvre, donc elle en piquerait à Lestrange ou ferait chanter un gamin. Ou se prostituerait, à la rigueur. Mais aucun lieu ne pouvait nécessiter des affaires si éclectiques. Donc deux possibilités s’ouvraient : soit l’animagus voulait leur empêcher toute prédiction, soit elle comptait leur faire faire le tour du monde. Dans les deux cas, la septième année gardait de suffisamment bons souvenirs du dernier cours pour être partante. Mais il manquait des affaires incontournables. Genre, à tout hasard, de l’alcool. Ou de la bouffe. Ou un elfe miniaturisé ; Bennet était pas trop sûre que ce soit légal.

Enfin bref, un détour par les cuisines s’imposait, question de survie. Pour l’elfe par contre, ce fut un échec. Qu’il avait résisté ce débile. Même quand elle s’était essayée à l’amadouer avec de l’alcool. Ils avaient vraiment besoin qu’on leur détende le string par ici. Haussant les épaules, la jeune femme se promit d’en chiper un un de ces quatre. Sitôt que les récoltes alimentaires furent faites, les deux acolytes trouvèrent un gardien en une armure égarée. Elle était assez isolée pour que le risque que quelqu’un passe par là soit assez mince, assez massive pour qu’ils soient parfaitement dissimulés, assez moche pour qu’on s’arrête pas devant, et assez près d’une porte dérobée donnant sur le parc pour leur permettre de ne pas arriver trop à la bourre. Et dès qu’ils furent callés, ils purent ouvrir la bouteille impaire. Sérieux, le Chaudron Baveur lui donnait une bonne descente, et quand la soirée s’avança, la jaune et noire domina les jeux de cartes auxquels ils s’adonnèrent. Une fois que toutes les possibilités furent toutes passées en revue, ils élaborèrent toutes sortes de plans frauduleux contre le nouveau système directorial, incluant des boursouflets chauves servant de cotons tiges aux elfes, qui constitueraient une armée sous-estimée qu’il fallait embrigader en vitesse, McSoul l’empêcheur de tourner en rond comme mort à étudier –en attendant de déterrer Renata–, Delabruti empaillé, Izsa avec les fesses rose fluo -de façon permanente-, une baguette à crin de Bee, une relation peu catholique entre le dirlo et le prof de potions… Fin bref, la lutte pour un monde meilleur dans les yeux d’élèves de Poudlard pas tout à fait en pleine possession de leurs moyens.

Ils arrivèrent très en avance au point de rendez-vous. Trop en avance pour Bennet. *Bordeyl j’ai oublié mon sac derrière l’armure ! Quelle cruche !* Tanguant un peu, elle s’accrocha au bras de Lestrange, mais il tenait pas mieux.
- ‘Scusez, Bocci, j’ai zapé mon sac de voyage derrière l-… Euh je l’ai zapé quoi. J’peux faire un aller-retour express ?
- File, et vite. Tu as cinq minutes.
- Merci cheftaine !

*Ouais, sauf que je sais plus où elle était la porte dérobée. Plus qu’à passer par le hall. J’ai pas le sens de l’orientation, la galère quoi…* Comme vous ne vous en doutez pas du tout, la préfète de Poufsouffle se perdit au bout de… 30 secondes. Pis dans les dédales du château, elle reconnut une porte. L’appartement de Boccini. C’était pas tous les jours qu’on savait qu’il était impossible qu’elle y soit, impossible qu’un membre du personnel rôde dans les couloirs… Enfin bref, il était de son devoir de fouiller. Mais à peine eût-elle ouvert la porte qu’elle tomba sur l’elfe de maison du corbeau. Bennet acheta son silence contre la promesse de l’embarquer dans le cours –apparemment, il tenait absolument à protéger sa maîtresse- et il l’aida même à retrouver ses affaires. Touchée, la jeune femme le remercia. Pour s’assurer de ne pas être accusée de vol, la jeune femme lui jeta un #Reducto puis le prit aussi délicatement qu’il lui était possible (à savoir le tenir par l’oreille sans le secouer trop frénétiquement) et le fourra dans son sac avec la même douceur. Sa tête cogna dans un bruit sourd. *Oh, oui, l'alcool !* Elle précisa que toucher à sa bouteille pourrait lui coûter la vie et, avec un sourire satisfait, referma son sac. Bon, pendant le voyage, faudrait être plus sympa avec lui –autant il lui filerait des infos sur la belle Boccini, qui sait ?

Sans plus se faire attendre, la Poufsouffle sprinta vers le parc et l’adrénaline sembla minimiser les effets de l’alcool.
- Au rapport ! lança la jeune femme en adressant un salut militaire à l’enseignante.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Megan K. Hayajân, Mer 18 Mar 2015 - 18:13



-Voyage Scolaire-


Cours numéro 6


____________________




Le temps était frisquet, aussi je resserrais les pans de ma cape sur mon corps secoué de frissons. Déjà, dans cette semi-obscurité matinale, je devinais la silhouette d'un premier élève. Ou plutôt une. La Syverell, l'autre dingue qui avait touché aux arbres de la forêt Interdite et que j'avais envoyé en colle avec Wells. Elle était du voyage ? Je ne me rappelais pas l'avoir sélectionnée, mais soit. Élève suivant ? Espère mâle. Un Serpentard, à en croire son uniforme. Je jetais un coup d’œil rapide au trombinoscope pour retenir son nom : Théodore. Bien, noté... Valise sous le bras, je reconnu rapidement l'élève suivante. Brillante, d'ailleurs. Célya L. Shake me salua en étouffant en baillant. «Et bien vous n'êtes pas matinale, miss Shake... » Je lui adressais un sourire avant de me concentrer sur la silhouette suivante. Un Serdaigle également, le petit McKinley. Il était encore en troisième année, j'aurais donc à le surveiller de près. Il avait cependant fourni un très bon travail au précédent cours. Morgan Delaube pointa ensuite le bout de son nez. Et il était en forme. . «Mister Delaube, ne me forcez pas à réduire à néant votre enhousiasme dès les premières minutes du séjour... Je vous en prie, calmez vous.  » Soupirant de plus belle, je répondais au salut froid d'Ashton. Le Gryffondor et moi mimions l'indifférence, surtout depuis les nouvelles Loi à la Kholov. Une Lilith de bonne humeur me salua avec entrain. . «Passionnant... Et fatiguant ! Je suis heureuse de vous voir, miss Bee.  » En effet, rares étaient les aussi bonnes élèves.

Serpentard suivant, Severus Storm. Le chevelu semblait encore un poil embrumé. Un simple geste de la tête en guise de salut, et il se rangea aux côtés de l'un de ses condisciples. Expéditif. Une jolie rouquine répondant au nom de Clémence fit ensuite son entrée. Et mon esclave arriva ensuite. Et j'avais couché avec lui. Et il était visiblement bourré. Gnéh. Je m'approchais de lui et avec toute ma douceur naturelle, je lui décollais une claque mémorable. Je lui tournais ensuite le dos, ignorant royalement Lizzie. Izsa encore endormie me salua aussi. Et c'est là que Lizzie eut la brillante idée de me dire qu'elle avait oublié son sac dans les couloirs.

- File, et vite. Tu as cinq minutes.

Et elle revint cinq minutes plus tard.

- Bonjour à tous. On va utiliser un portoloin, il part dans deux minutes donc on se dépêche. Tenez le fermement, ainsi que votre valise. Quand atterrissage commencer, vous lâcherez votre bagage... Et je vous donnerais les consignes suivantes.


Je leur fis signe de me suivre, et c'est ce qu'ils firent. Nous passâmes tous ensemble le portail pour nous diriger dans une clairière où nous attendais un vieux sac en plastique. PARFAIT. J'avais jeté un peu plus tôt le sort pour nous permettre de voyager. Saisissant le sac je déclarais... . «Accrochez vous ! » Et au bout de trente secondes, nous disparûmes. Le tourbillon me brûla les entrailles avant de s'évanouir et de nous projeter, tous, sur un épais tapis de neige. . «P*tain que ça caille. »


- Regroupez vous, que je donne les consignes suivantes.  
Dès que cela fût fait, je repris la parole. Bienvenue en Norvège ! Pays enneigé où nous allons commencer notre étude. Avant cela, je vais vous donner la composition de vos trinômes pour les trois prochains jours. Vous ferez équipes dans les épreuves, pour la tente, et pour les résultats...  En A, j'appelle donc Lilith, Ashton et Izsa. En B, Leister, Théodore et Clémence. En C, Célya, Severus et Laurae... Et enfin, en D, Lizzie, Morgan et Ebenezer ! Je toussais devant l'équité faible de mes choix. Vous trouverez dans mon sac des tentes, des sacs de couchages... Installez vous, vous avez vingt minutes.


____________________

Hey ! Et bien, vous décrivez votre arrivée et vous montez vos tentes. Deux membres d'une équipe au moins doivent poster pour dire qu'une tente est montée. Vous avez jusqu'à dimanche 22 Mars pour poster, sans quoi, si vos tentes ne sont pas montées, vous dormirez dehors ! Smile




Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Morgan Delaube, Mer 18 Mar 2015 - 18:34


La bonne humeur du Pouffy s'envola aussi vite qu'on souffle une bougie. Boccini était peut être de mauvaise humeur ? En même temps, vu l'heure à laquelle il fallait se lever, c'était compréhensible. M'enfin, de là à être aussi désagréable. Bon, au moins elle les faisait voyager, c'était pas mal.

Le Jaune et Noir répondit pas un petit grognement insatisfait à la remarque de Severus. Au moins, cela lui remontait le moral de voir que Bennet et Lestrange était totalement pompettes -et cela semblait être un euphémisme, vu leur état-. Du coup il pensa que cela allait être un bon séjour. Une fois que Lizzie eut récupéré son sac, Boccini commença ses explications. Un portoloin ? Le Blaireau n'en gardait pas vraiment un bon souvenir. La pomme qu'il avait avalé tout à l'heure lui pesait un peu sur l'estomac maintenant. Heureusement qu'il n'avait pas fait un gros déjeuner, sinon les autres l'auraient détesté, quand il leur aurait recraché toutes la victuaille dessus.

Morgan suivit la prof sans broncher jusqu'au vieux sac plastique. C'était ça leur portoloin ? Ils allaient avoir du mal à tous le tenir en même temps. Etant dans les premiers arrivés, le Préfet s'approcha du plastique et en attrapa un bout, tenant fermement sa valise dans sa main, tout en essayant de faire de la place pour les autres. Au pire, ils s'accrocheraient à son épaule.

Alors, le Poufsouffle eut une drôle d'impression, comme si on le compressait dans tous les sens. Il afficha une grimace en resserrant son emprise sur le sac en plastique. C'était vraiment pas agréable, les voyages en Portoloin. Heureusement, il réussit à garder sa pomme dans l'estomac. Lorsque que le voyage fut terminé, le français fut projeter sur un tas de... Neige ? Cela expliquait pourquoi il faisait froid. Il se leva, vérifiant que sa valise était en un seul morceau.

Sous les autres de la professeure, le blond s'approcha des autres pour pouvoir écouter les consignes. Le pauvre Pouffy eut le malheur d'apprendre qu'il était avec Bennet et Lestrange. Et bien sûr, les deux étaient bourrés. Poussant un profond soupir, le Poufsouffle s'approcha du sac de la prof et prit de quoi monter une tente, ainsi qu'un sac de couchage pour lui. Il s'approcha des deux énergumènes et posa le tout par terre.


-Bon, d'abord, ... Le Préfet sortit sa baguette et lança un #Finite Titilus sur ses deux camarades. Maintenant, j'vous propose d'utiliser nos baguettes pour monter la tente, et pourquoi pas faire une trêve pour qu'on soit les meilleurs en DCFM ?

Morgan les regarda, espérant une réponse positive.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 11

 Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.