AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal
Page 4 sur 11
Cours 6 ~> Voyage Scolaire
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Théodore Winderfelt
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Animagus : Mamba noir


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Théodore Winderfelt, Mer 1 Avr 2015 - 19:14


Théodore n'eut pas le temps de réagir que, déjà, Clémence lançait un sortilège pour faire tomber l'énorme chat. Lesteir, lui, enchaîna avec un Electrocorpus. Le sortilège dérangea un peu le serpentard qui, aillant un chat, ne supportait pas l'idée de faire du mal à une bestiole. Néanmoins c'était un animal sauvage alors il ne prit pas sa défense, là pour le coup c'était lui ou eux. En plus, il n'avait pas l'air d'avoir beaucoup souffert puisqu'il s'était rapidement relevé pour s'enfuir. Parfait. Il irait sûrement embêté une autre équipe.

A peine remis de la surprise du félin, Lesteir s'élançait déjà droit devant en lançant un sortilège pour faire exploser la glace. C'était une bonne idée, mais dangereuse. L'explosion de la glace provoqua d'ailleurs une rafale glacée qui, de surprise, fit tomber le serdaigle à la renverse. Théodore, aillant été obligé de le suivre rapidement à cause de la corde qui les lies, le rattrapa de justesse avant qu'il ne s'éclate la tête contre le sol. « Je préférais éviter d'avoir à lancer des étincelles, alors ralentis le mouvement. » C'était presque un ordre, il voulait réellement éviter que le plus jeune se blesse juste par envie de gagner une course.

Il l'aida à se stabiliser sur ses jambes et se tourna ensuite vers l'arrière pour voir si Clémence était toujours reliée à eux. Sait-on jamais, une simple corde peut se couper facilement ; le chemin qu'avait créer Lesteir en explosant la glace leur donnait le choix entre aller à droite ou à gauche. Le genre de choix que le serpentard détestait avoir à faire. Lançant un regard vers la Poufsouffle, il marmonna, tout à coup très sérieux et sans aucune ironie : « Droite ou Gauche ? » La sortie ne devait plus être très loin maintenant, il fallait juste ne pas se tromper.


HRPG : Comme je n'ai pas réellement compris l'échange de sort entre Laurae et Lesteir j'ai préféré ne pas la commenter.
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Ashton Parker, Ven 3 Avr 2015 - 15:43


Alors que tous les élèves étaient en train de monter leur tente, Boccini prit la parole pour annoncer que tous devraient la retrouver d'ici peu. L'équipe d'Ashton avait été particulièrement efficace et tout était déjà prêt de leur côté. Izsa proposa d'instaurer des sorts de confort mais Lilith répondit à juste titre que vu le peu de temps qu'ils passeraient à dormir ce ne serait pas très utile.

- Bienvenue dans cette toute première épreuve. Sortez au plus vite avant que le froid ne vous dévore. TOUS les coups sont autorisés. Etincelles vertes, vous êtes blessés; étincelles rouges, vous déclarez forfait.

D'un coup de baguette magique, un labyrinthe s'était formé tout autour d'eux. Ca c'était la classe ! Sur le principe c'était plutôt simple : sortir le plus rapidement possible, mais Valentina avait très probablement mis en places quelques pièges et autres trucs dangereux pour freiner leur progression et tester leur niveau en magie. Le point positif était que tous les coups étaient permis, ce qui signifiait qu'ils n'avaient pas de limites et ça, ça plaisait à Ashton. Avec Lilith et Izsa ils formaient clairement une équipe de badass qui viendrait sans nul doute à bout de ce labyrinthe. Ils s'engagèrent alors dans les couloirs de glace, avançant un peu au hasard jusqu'à ce que...

- Je crois que l'on va rencontrer notre première difficulté les amis...

En effet, ça puait et ça grognait. Ca ? Un espèce de Troll dégueu qui leur faisait face. Mais comme eux ils étaient des Gryffondors et Serpentard ils allaient lui mettre la pâtée à cette créature. Durant la période de chasse pour le zoo, Ashton avait affronté et vaincu bien pire qu'un grand bonhomme qui savait ni réfléchir ni se laver. Le Lion dégaina donc sa baguette et lança un #Conjonctivis suivi d'un #Electrocorpus. Un peu violent, mais tous les coups étaient permis alors pourquoi s'en priver ?
Revenir en haut Aller en bas
Severus Storm
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Severus Storm, Ven 3 Avr 2015 - 19:59


Laurae rentra dans la tente, suivie de Célya. Après un moment, la jeune femme répondit avec enthousiasme à la question du Serpentard.

- Oui, Severus, je les installe. Tu peux rentrer, je me suis occupée du feu !

Severus pénétra donc dans la tente. L'atmosphère y était vraiment chaleureuse. Il eut un sourire. Se sentir à l'aise avant d'entreprendre les activités pensées par Boccini était un luxe dont il ne pouvait se priver. Un frisson le parcourut lorsqu'il repensa à l'état dans lequel il était ressorti du dernier cours dans le parc de Poudlard. Ici aussi ils n'allaient pas s'ennuyer...

Les filles commencèrent à installer les sacs de couchage tandis que Severus déposait les sacs près de chaque lits provisoires. Trois chambres furent donc dressées. Le Serpentard n'était pas particulièrement pudique, juste ce qu'il fallait. Mais, vivre avec deux demoiselles ne le laissait indifférent. Cependant, il décida de ne pas se prendre la tête et d'être lui.

- Eh bien, ça nous fait un vrai petit nid douillet ! s'exclama Célya en s'appropriant un sacs de couchage au hasard. Au fait, j'espère que vous avez le sommeil lourd, il m'arrive d'être somnambule... ajouta-t-elle en souriant.

- J'ai un sommeil plutôt léger. Dans un sens, c'est bénéfique. Je pourrais t'empêcher de te balader seule dehors.

Severus acquiesça d'un signe de tête avant de répondre à la suite de Laurae :

- Pour tout t'avouer, j'ai le sommeil léger... répondit le Serpentard. Mais, ne t'inquiète pas, ce ne sera pas un problème. Je ne pense pas dormir beaucoup. J'espère juste dormir ce qu'il faut pour être en forme et avoir l'esprit vif. Et puis, si Laurae s'applique à veiller sur toi, je m'appliquerais à défendre la tente en cas de problèmes... Je doute que quelques uns de nos comparses dorment durant la nuit...

Severus se contenta de s'assoir à croupi sur son sac de couchage sans déballer ses affaires. Pour le moment, il n'avait pas besoin de quoique ce soit. Hormis sa baguette, qui était toujours sur son côté droit afin de pouvoir la dégainer rapidement. Il garda le silence un moment et se perdit dans ses pensées. Célya forma un petit bouclier autour du feu. L'idée était sympa surtout pour sécher leurs vêtements.

- J'ai pensé à lancer des sorts de protection sur la tente... Comme nous sommes en DCFDM ça pourrait être bénéfique? Enfin... On sait jamais.  Ce cours à l'air très prometteur ! Qu'est-ce que vous en pensez? Vous avez une idée de ce que l'on pourrait faire ici?

- Je suis d'accord avec toi ! Il FAUT protéger la tente. Je ne sais pas pour vous, mais je ne m'entends pas avec tout le monde ici... ajouta-t-il avec un petit clin d'oeil. Je vais vous attirer quelques ennuis.

Severus allait émettre diverses hypothèses lorsque la voix de leur professeur de Défense contre les Forces du Mal se fit entendre. Fronçant les sourcils, le Serpentard écouta les propos de Boccini. « Toute activité nocturne passé le couvre feu sera sévèrement punie... ». Le Serpentard n'en croyait pas un mot. Ils devraient rester sur le qui-vive. Il était sûr que ses deux coéquipières le savaient aussi. C'est pourquoi, il ne fit aucune remarque là-dessus. Après le discours, Severus se leva en même temps que les deux demoiselles et rejoignit le point de rassemblement. Avant de quitter la tente, il lança un #accio pour récupérer sa gourde. Il la noua sur son flanc gauche et attendit les consignes. Petit-à-petit les élèves se rassemblèrent autour de Valentina. Cette dernière les conduisit vers une falaise. Le vent, la glace et la neige s'y joignaient en un spectacle splendide. Les sensations de Severus furent mitigées entre l'appréhension face à la brutalité et la beauté d'un tel paysage.

- Bienvenue dans cette toute première épreuve.  Sortez au plus vite avant que le froid ne vous dévorent. TOUS les coups sont autorisés. Etincelles vertes, vous êtes blessés; étincelles rouges, vous déclarez forfait.

Instinctivement, Severus tira sa baguette et la serra fermement dans sa main gauche. L'avertissement de Valentina ne laissait pas de place au doute. Ils allaient devoir se battre. * Pas question que je me laisse avoir par qui que ce soit ! * pensa le Serpentard et se concentrant sur son environnement. Ne se fiant aucunement à ses adversaires, il gardait la baguette pointée devant lui. Izsa et son équipe trouverait le moyen de s'en prendre à sa propre équipe. * Aucune pitié ! * se dit Severus avec un lueur noire dans le regard.

Son geste avait été calculé à la perfection car les hostilités furent lancées par Leister. Tout se passa très vite, le sort fusa en direction de Célya et Laurae se jeta sur elle avant d'informuler un #Glacio afin d'ouvrir une porte pour le labyrinthe. Un #Exteo Stattiga et un #Fitilla fusèrent en direction de Leister. Laurae se jeta ensuite sur eux et les entraînèrent dans le passage situé au Nord.

Tout trois se retrouvèrent au cœur du labyrinthe de glace. Severus soupira doucement. Les jeunes femmes commencèrent à réfléchir à une stratégie chacune dans leur coin. Se réfugiant lui-même dans son "Mind Palace", le Serpentard entama une réflexion silencieuse. Il tomba d'accord sur le fait qu'il ne laisserait rien passer et offrirait à Boccini ses plus beaux et ses plus vicieux sortilèges. Après une décision, il occulta tous les sortilèges mineurs de son esprit. Il serait fourbe et pervers à souhait. Après tout, n'éprouvant pas grand chose à l'égard de la douleur d'autrui, si ses adversaires pouvaient souffrir ce serait une aubaine pour lui.

Un #Aranea Telam fut lancé par Célya. La porte fut plus ou moins condamnée. Il la renforça en lançant un #Ragnarok. Le sortilège ne durerait que cinq minutes, mais cela ferait l'affaire pour le moment. La Serdaigle était quelqu'un de sérieux et de concentré. Severus ne doutait pas un instant de la solidité et de l'adhérence de la toile d'araignée formée par la jeune femme. D'ailleurs, celle-ci passa devant eux et prit la tête du groupe. Alors qu'ils s'avançaient prudemment, une explosion sonore les avertit d'un danger imminent. Tous se tournèrent en direction du grondement et virent des pics de glaces s'écrouler vers eux. D'un mouvement vif, il se tourna vers les deux autres. D'un coup d'oeil, il sut qu'il allait de nouveau se faire entraîner loin du danger. Célya choppa sa manche et tous les trois se mirent à prendre les jambes à leur cou. La Serdaigle s'arrêta net, lança un #Sphaera ignis et tout fut terminé. Severus en avait le souffle coupé. Sa gorge lui faisait un mal de chien et son cœur tapait violemment contre ses côtes.


- On a eu chaud ! Continuons vite, et sortons d'ici.

- Tu es... épatante... réussit-il à articuler entre deux respirations.

Severus patienta un moment, le temps que les deux jeunes demoiselles reprennent également leur souffle, avant de passer en tête. Faire des roulements sur qui prendrait la tête lui semblait être une bonne idée. Le Serpentard ouvrit donc la marche, après s'être désaltéré. Laurae, Célya et lui progressèrent pendant un moment.

Soudain, le vent se fit plus violent entre les falaises de glace. Severus resserra la poigne sur la garde de sa baguette. Il avait un mauvais pressentiment. Le rythme de ses pas ralentirent prudemment. Les sens aux aguets, il crut entendre un sifflement non loin de leur position. Il s'arrêta brusquement et se tourna vers les deux autres.


- Vous avez entendu ça ? murmura-t-il. Je le sens mal...

Severus porta son doigt devant ses lèvres afin que ses compagnes écoutent attentivement pour confirmer ce qu'il venait de percevoir. Ils n'eurent pas le temps de se mettre d'accord sur la provenance, ni l'identité du pourquoi du bruit. Le jeune homme écarquilla les yeux devant le danger qu'ils allaient devoir affronter. Ce qui se dressait devant eux était gigantesque.
* Oh Purée un Norvégien à Crêtes ! * La créature était magnifique, mais ce n'était carrément pas le moment de l'admirer... La créature magique allait les survoler. Le Serpentard pria pour qu'il ne sente pas leur présence. * Peine perdue Sev'... C'est un fuck*ng de dragon à l'odorat et à la vue redoutables ! * Les yeux fixés sur lui, son regard croisa le sien.

- Vite, vite, vite... Barrons-nous... arriva-t-il à peine à articuler.

Il allait hurler à ses complices de prendre la fuite pour donner plus d'impulsions à ses propos, lorsqu'il fut propulser par un violent coup de queue dans l'abdomen. En d'autres occasions, le vol plané qu'il fit lui aurait insuffler une pensée du genre « Ca y est, je vole !!! »... Toutefois, sous la violence du choc, le Serpentard eut le souffle coupé. Il atterrit violemment contre la glace au loin. Son corps glissa sans qu'il ne puisse se rattraper ou arrêter sa course par quelques moyens que ce soit. Au loin, les silhouettes de Laurae et de Célya ressemblaient de plus en plus à des points. Puis, elles disparurent. Non pas parce qu'elles furent dévorer par le Norvégien à Crêtes, mais parce que Severus venait de tomber dans le bord des abîmes. Une crevasse... La mort... Cela revenait au même pour lui à présent. C'était tout ce qui s'offrait à son esprit alors qu'il contractait les muscles afin de se raccrocher pour ne pas tomber... Par miracle, après s'être érafler les main jusqu'au sang, il réussit à se rattraper à un piquet de glace au bord du gouffre. Son corps était à présent dans le vide tandis qu'il se maintenait au petit espoir de glace qui s'offrait à lui. Il tenait toujours sa baguette, mais il était incapable de s'en servir à présent. Dans une position des plus désagréables, Severus se murmura : « Concentre-toi ! Tu peux te maintenir comme ça jusqu'à ce que les filles te tirent de là... ». Il raffermit sa poigne avant d'hurler :

- Les filles... J'aimerais vivre encore un peu avant de mourir...

Revenir en haut Aller en bas
Laurae Syverell
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Laurae Syverell, Ven 3 Avr 2015 - 20:53


LA Autorisé ! 
Il ne fut que très peu de temps avant que Célya lance une toile d'araignée derrière eux pour condamner la "porte". La jeune femme, toujours au bras de ses camarades, vit Severus lancer un #Ragnarok afin de renforcer le sort de la préfète. Ceci fait, ils continuèrent leur marche prudente mais plus ou moins rapide, entre les piques de glaces qui les entouraient. Quelques minutes seulement, une explosion retentit, l'Irlandaise leva sa tête en direction du gros craquement et vit une masse de glace immense s'écrouler dangereusement sur les trois compères. La jeune fille n'eut pas le temps de sortir sa baguette que Célya lança un sortilège qui les sortit d'affaire... Au grand soulagement de la Poufsouffle.  

- On a eu chaud ! Continuons vite, et sortons d'ici.

- Tu es... épatante...

- Je rejoins Severus... Merci Célya. 

Une main sur le cœur, la jeune femme tenta de calmer les battements puissant de son organe vital. Elle avait eu vraiment peur... Cette fois ci, ce n'était pas qu'un petit tronc d'arbre qui se serait abattu sur elle. *Bon sang de bois.. Je vais vraiment finir écrasée...* Seulement après quelques minutes de répit, ce fut Severus qui ouvrit la marche. La Syverell respira lentement. Regardant la buée que formait son expiration s'évanouir après quelques secondes à l'air libre. Elle se perdit un peu dans ses pensées. 

- Vous avez entendu ça ?  Je le sens mal...

- Ça quoi?

La jeune femme tendait l'oreille.. Un sifflement s'était élever près d'eux. La jeune femme souriait. C'était certainement le vent qui se jouait d'eux en ricochant contre les parois de glace... Mais son sourire fut de courte durée lorsqu'elle le vit. *Eh m*rde... Dragon...* Elle sortit sa baguette magique. *En plus mauvaise chasseuse que je suis me voilà bien... Miss Blanchet ou êtes vous.. Non Laurae. Bats toi et arrête d'attendre de l'aide des autres...* 

- Tout doux mon beau... Elle serra les dents rapidement et murmura à ses deux comparses, ne quittant pas le Dragon des yeux... J'espère que la prof-corbac nous regarde... Elle l'a son spectacle ! Que l'on soit bouffer ou non. 

- Vite, vite, vite... Barrons-nous..

- Je suis à nouveau ok avec toi Sev...

Elle n'eut pas le temps de terminer sa phrase. Le dragon l'avait envoyé valser plus loin avec sa puissante queue. *Saletée de Norvégien !*  Elle suivi la chute du jeune homme de ses yeux... Jusqu'au fossé. *Tiens bon Sev'...* Elle regarda aux alentours, et vit une sorte de promontoire glacé, brisé par la venu du gros reptile.

-CELYA ! PROVOQUE LE. 

Elle lança un #conjonctivis entre les yeux du satané Norvégien et sprinta sur le promontoire, prêt du bord de la falaise ou gigotait a présent la queue du Dragon touché par le sortilège. Elle battait vite de rage, mais la jeune femme pensa à rien d'autre que sauver son camarade. Célya quand a elle, continuait à lancer de puissant sorts pour le tenir dans un position qui pourrait avantager la Blairelle.

-#Numen Arma ! 



Elle hurla presque son sort pour se donner du courage, couru sur le promontoire et sauta dans le vide sur la queue du Dragon. Avec sa courte épée à la main, elle enfonça sa lame entre deux écailles de la queue du Reptile. Serrant fort le manche, elle se sentait comme dans une centrifugeuse et le dragon, de douleur fit un sursaut avec sa queue approchant Laurae de Severus. Lorsqu'elle fut assez prêt, elle empoigna son col, et disparut avec lui et l'épée dans un craquement sonore avant de réapparaître près de Celya. Sous la force de la propulsion, les deux jeunes roulèrent toutefois sur le sol. La Syverell étendue sur le dos, se releva. Elle répéta le sort pour changer à nouveau son arme en une simple baguette... Constatant les dégâts.

Le Norvégien, blessé et les yeux brûlés s'envola dans un rugissement de douleur, une large plaie sur sa queue. La Syverell regarda ses vêtements... Elle était couverte de sang. Le bout de sa baguette égouttait une par une le liquide écarlate qui s''écoulait sur le bois... Ses deux camarade la regardait, murmurant chacun un remerciement que Laurae accepta.

- Merci...

- Merci à toi Célya, tu me l'a bien gardé stable.

Le bras droit de la Syverell avait été lacérée suite à son impact contre les écailles tranchante du Dragon. Avec soulagement, elle comprit que ces blessures n'était que superficiels. De plus, avec la glace, celle-ci avait beau lui faire plus de mal, elle allait moins vite perdre de sang.

- Adieu chaton. 

Elle se le murmura comme pour elle même... Soulagées et fatiguées, les trois comparses reprirent leurs chemin ensemble, se dirigeant vers la sortie la plus proche. Plusieurs minutes s'étaient écoulées, voir même plusieurs heures, ils avaient enfin réussit à sortir du labyrinthe. Fatiguée, et blessée, la jeune femme s'assit à l'extérieur du labyrinthe contre l'un de ses murs. 

- Nous avons réussit.

Elle laissa l'un de ses deux compagnons appeler Boccini, puis s'endormit, étant bercé par le doux chant du vent. 
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Izsa Hilswood, Ven 3 Avr 2015 - 20:53


Finalement, Izsa était peut-être la seule à vouloir arranger leur petite tente. Pourtant, si justement ils ne passaient pas beaucoup de temps à dormir, autant fire en sorte que leur sommeil soit le plus réparateur possible...
Elle vit par ailleurs que le groupe d'Eb, Lizzie et Morgan s'étaient installés près d'eux. Tant mieux, ça serait le plus simple pour fomenter quelques bêtises innocente.

Pendant ce temps là, Boccini donnait toute ses instructions. vrai dire, la seule chose qui marqua Izsa fut le grand mystère sur le repas. La nourriture, c'était sacré. Et puis tout ce qui était consigne de sécurité, cela rentrait dans une oreille avant de sortir par une autre.

"Vous avez cinq minutes pour me rejoindre "au feu central", muni de votre baguette, d'une gourde... Et c'est tout. "

En terme de gourde, on peut bien prendre Lilith, mais elle correspond pas trop à la description. Sinon, on peut toujours prendre une cloche. La fatigue n'était pas totalement sortie de son cerveau... Mais bon, elle n'avais qu'à obéir aux ordres, et arrêter de faire des mauvais jeux de mots.

Une fois tous réunis, Boccini annonça le début de l'épreuve, et fit apparaître un espèce de grand trucs avec pleins de mur en glace partout qui leur bouchait la vue. Ah oui, un labyrinthe. Ça devait être ça...

- GO ! lança Lilith.

Quoi ? Comment ça "go" ? Sans même lancer un ou deux sortilèges aux autres groupes pour leur exprimer leur bon souvenir ? Cela n'était pas trop en accord avec sa philosophie de vie. Enfin, plus vite sortis, plus vite ils se reposeront. Et puis, ils étaient les meilleurs, alors il fallait bien qu'ils rappellent cela aux autres groupes. Elle emboita donc le pas de la Gryffondor sans un coup d'oeil vers les autres.

Izsa avait ramener son écharpe contre le bas de son visage, enfoncer un bonnet jusqu'à ses yeux, et son anorak la faisait ressembler à un igloo ambulant. Au moins, elle n'avait pas trop froid. Avec ça, elle était à peine consciente de ce qui l'entourait. Aussi ne se rendit-elle compte ni de l'odeur fétide, ni des grognement gutturaux qui étaient parvenus à ses coéquipiers. Elle entendit juste l'avertissement de Lilith, et se dit donc qu'il était temps de sortir sa baguette.

Un troll, rien que ça. Troll des montagnes, selon toute logique. Le genre de grosse bestiole pas gentille et complètement conne, qui ne devait rien comprendre à ce qui venait de lui arriver. Combien de temps avant que cet imbécile trouve une quelconque sortie ?
Avec les trois sorciers pour cible, la recherche de la sortie ne devait plus faire partie des priorités de la créatures. Mais avant que celle-ci n'ai le temps de s'approcher et de lever sa massue, le Gryffondor attaqua. Un Conjonctivis et un Electrocorpus, histoire de le sécher dès le début. Un sourire fin étira les lèvres d'Izsa. Elle venait d'avoir une idée.

Le troll, pendnt ce temps là, avait été projeté contre le mur, et se relevait péniblement. La glace s'effritait là où il était tombé, sous sa masse corporelle démentielle. Il balançais à présent sa massue à l'aveugle, à la recherche des trois impolis qui avaient osés l'attaqué. Ça va marcher !
Elle lança alors un #Glace turn Chartier, qui toucha une petite motte blanche non loin du troll. L'animl ainsi créé étit à deux pas du troll, et commença à proférer des insultes. Une fois que l'immondice allait le remarquer, ils n'auraient plus qu'à observer la destruction méthodique du labyrinthe. Et avec un peu de chance, ils atteindraient ainsi la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Célya L. Shake, Sam 4 Avr 2015 - 12:31


Les pics de glace qui avaient décidé de jouer aux dominos avaient eu le don de foutre un coup de pression sur Célya. Elle n'avait pas imaginé que le labyrinthe mis en place par Miss Boccini puisse se révéler aussi difficile à surmonter. Certes, elle avait précisé que tous les coups étaient permis, ce qui voulait dire que les élèves pouvaient se battre et se mettre des bâtons dans les roues. Quelques instants plus tôt, alors qu'ils attendaient sous la tente les prochaines directives de leur professeur, Severus avait avoué à ses deux camarades qu'il ne s'entendait pas à tout le monde et qu'il leur attirerait probablement des ennuis durant le séjour. La blondinette s'était donc attendu à ce que d'autres groupes les attaque, mais mis à part Leister qui avait tenté de saucissonner sa Préfète, rien n'était parvenu jusqu'au Serpentard. Mais le voyage ne faisait que commencer, des surprises étaient certainement à venir !

« Tu es... épatante... » fit Severus, tandis que les trois compagnons reprenaient leur souffle.
« Je rejoins Severus... Merci Célya. » ajouta Laurae, une main sur le cœur.

La blondinette leur sourit mais elle était trop épuisée par la course et par le sortilège pour leur répondre maintenant. Après s'être reposé quelques instants, le trio continua sa progression en direction d'une sortie. Celle-ci ne devait pas être bien loin ! Du moins, Célya l'espérait. Miss Boccini ne devait pas être si sadique et avoir créé un labyrinthe interminable, si ? En tout cas, ce dernier n'était pas sans obstacles, et la Préfète se demandait bien ce que leur professeur leur avait réservé. Les pics de glace n'étaient pas tout : il devait y avoir des surprises cachées sur tous les chemins. Le tout était de savoir les combattre afin de sortir au plus vite de cette prison de glace. Il commençait à faire de plus en plus froid, le vent se levait et la sortie n'était nulle part en vue. Heureusement que Célya avait ajouté un pull et une cape doublée ! Mais ses mains rougissaient et elle sentait que ses lèvres devenaient sèches.

« Vous avez entendu ça ? Je le sens mal... » murmura Severus, ralentissant alors.

Célya s'arrêta et tendit l'oreille. Il y avait bien un sifflement dans l'air mais cela devait être le vent qui s'engouffraient entre les pics de glace. Néanmoins, l'angoisse du Serpentard commença à se communiquer à la blondinette, qui sentit les poils de sa nuque se hérisser. Quelques secondes plus tard, une silhouette gigantesque se dressa dans les airs, devant les trois camarades. La Serdaigle n'en croyait pas ses yeux et resta bouche bée face à ce qui les survolait à présent : un dragon ! Rien que ça... Célya souffla et entendit à peine la phrase de Severus, qui proposa de se barrer loin de cette créature. Laurae acquiesça mais personne ne put faire quoi que ce soit car le dragon, au-dessus d'eux, balança sa queue et toucha le jeune homme de plein fouet. Celui-ci partit dans les airs et retomba lourdement sur le sol gelé, glissant loin des deux filles. Puis il disparut, avalé par... un trou ? Célya l'entendit crier qu'il voulait encore encore vivre avant de mourir.

Il fallait aller le sortir de là mais avec le dragon dans les parages, Célya n'osait pas trop bouger. La créature, qui semblait être un Norvégien à crêtes, semblait s'intéresser de près aux humains qui se trouvaient là par hasard. La jeune fille eut le temps de se demander si ce n'était pas une apparition créée par Miss Boccini, destinée à évaluer les capacités de ses élèves, ou si le dragon était bien réel. Au vu de sa race, cette deuxième supposition n'était pas si bête. Mais la jeune fille n'eut pas le loisir de se questionner plus car Laurae lui criait de provoquer la créature. Apparemment, elle avait un plan en tête. Avant de s'en aller, elle lança un sortilège sur cette dernière. Hochant la tête pour signifier qu'elle avait entendu, Célya crispa la main sur la baguette.

Comment faire pour détourner l'attention d'un dragon ? La blondinette n'en avait aucune idée. Du coin de l’œil, elle vit la Poufsouffle courir vers une sorte de promontoire, d'où elle espérait... espérait quoi d'abord ? Puis, Célya crut comprendre. Aussi elle se dit d'attirer le dragon vers le promontoire, sans toutefois attirer l'attention sur Laurae. Elle pointa sa baguette magique sur le Norvégien à crêtes et lança un #Acidileus sur ce dernier. Un jet d'acide fut propulsé et toucha les pattes du dragon. Déjà blessé au niveau des yeux, ce dernier hurla de douleur et de fureur, se secouant et reculant en direction du promontoire. Dans ses mouvements, il balança la queue, brisant au passage des pics de glace qui retombèrent en pluie de cristaux coupant. Célya se protégea avec ses bras, tandis que le Norvégien à crêtes se retournait vers elle, offrant ainsi son dos à Laurae.

« Numen Arma ! » cria cette dernière avant de se jeter dans le vide.

Sa baguette magique se transformant en épée, la Poufsouffle s'accrocha à la queue du dragon. Celui-ci hurla une nouvelle fois de douleur. Ça devait faire mal ! Célya se boucha les oreilles et regarda Laurae, prête à intervenir en cas de besoin. Mais la jeune fille parvint à faire ce qu'elle voulait. Se rapprochant du trou où Severus était bien tombé, elle disparut de la vue de Célya avant de reparaître près de cette dernière dans une roulade. Elle avait son permis de transplanage ! Grâce à la queue du dragon, qui avait formé une sorte de corde, Laurae était parvenue à attraper le jeune homme puis avait transplané près de la Serdaigle. Celle-ci se précipita vers eux, regardant le dragon s'envoler, très mécontent. En le voyant blessé ainsi, la jeune fille eut un pincement au cœur mais qu'étaient-ils censés faire face à une créature sauvage, prête à dévorer tout ce qui l'entourait ? Il avait fallu faire un choix. Sain et sauf, Severus remercia les deux filles de s'être portées à leur secours. Laurae remercia également Célya de l'avoir aidée à garder le dragon pour leur mission.

« Un vrai jeu d'enfants ! » dit-elle en souriant.

La blondinette s'approcha de Severus et examina ses blessures aux mains. Celles-ci étaient toutes écorchées et saignaient pas mal. Elle pointa sa baguette sur les blessures et lança un #Episkey afin de soigner celles-ci rapidement. Elle répéta la même opération sur Laurae, qui avait le bras blessé suite à son rodéo sur la queue du dragon. Hélas, la jeune fille était épuisée par les précédents sortilèges, aussi le sortilège ne fonctionna pas de manière optimale. La Poufsouffle avait toujours sa blessure mais cette dernière était déjà moins vilaine, à la base peu profonde. Cela pouvait attendre la sortie du labyrinthe. Quant à Célya, elle avait une coupure au front, à cause des éclats de glace mais une simple pression avec un mouchoir en tissu suffit à arrêter le saignement.

Le trio reprit sa marche, prudemment. Les dominos et le dragon, plus la chute et Severus dans une crevasse, qu'ils étaient parvenus à passer en faisant exploser un pic de glace servant de pont, avaient été des épreuves coriaces. Célya se sentait fatiguée, elle avait froid et elle n'était pas sûre de faire face à un obstacle de plus. Heureusement, au bout de plusieurs minutes de marche, combien elle n'aurait su dire, un paysage familier s'ouvrit à ses yeux. Il n'y avait plus de pics de glace, plus de labyrinthe mais bien une étendue dégagée avec, au loin, le campement du groupe. Soulagée, la blondinette s'autorisa un soupir et s'arrêta à quelques mètres de la sortie. Enfin !

« Nous avons réussi. » dit Laurae, en s'adossant à un mur extérieur du labyrinthe.

Elle se laissa glisser contre ce dernier et ferma les yeux. La jeune fille semblait mal en point. Célya s'approcha d'elle, oubliant sa propre fatigue et examina son amie. N'étant pas experte en la matière, elle ne risquerait pas à faire quelque chose. De toute façon, elle devait attendre avant de refaire de la magie, aussi elle se tourna vers Severus. Même s'ils étaient sortis du labyrinthe, le professeur n'était nulle part en vue. Aussi fallait-il envoyer des étincelles vertes pour la prévenir que quelqu'un était blessé.

« On devrait peut-être appeler Miss Boccini ? » suggéra-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Severus Storm
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Severus Storm, Sam 4 Avr 2015 - 13:14


S'agrippant de toutes ses forces au pilier de glace, mince espoir le raccrochant à la vie, Severus entendait les filles se battre au loin. * Accroche-toi Severus ! * Le corps dans le vide, le jeune homme commençait à avoir des douleurs au niveau des muscles. Ses mains glissèrent légèrement. Il ne pouvait pas mourir comme ça. Agrippant de toutes ses forces et fermant les yeux, le Serpentard se demanda s'il n'était pas temps de se préparer à la plus belle aventure de sa vie... Quand soudain, il sentit quelqu'un le saisir avec force par le col de sa cape et, dans un craquement sonore, transplaner jusqu'à la terre ferme.

Lorsqu'il rouvrit les yeux, Severus se retrouva face à Laurae. Il lui devait la vie. Décidément, le dragon les avait mis dans un sale état. Rapidement, le jeune homme se demanda ce qu'il était advenu du dragon et du combat que les jeunes filles avaient mené avec courage. Il ignora cependant cette question. Ils auraient le temps d'en discuter après l'épreuve.

Se remettant de sa surprise, Severus reprenait son souffle, ses esprits et se concentrait pour éloigner la peur et la hargne qui lui avaient permis de tenir le coup malgré le froid et la douleur au niveau de ses mains et de sa poitrine.


- Merci... souffla-t-il à la Poufsouffle. Je vous dois beaucoup sur ce coup-là !

Severus réussit à adresser un sourire à Célya autant qu'à Laurae.

- Vous avez été superbes... Je suis désolé de vous avoir mis dans une situation plus compliquée qu'elle aurait dû l'être.

- Un vrai jeu d'enfants ! dit-elle en souriant.

Décidément, la Serdaigle conservait son humour même après une telle épreuve. Avec douceur, elle s'approcha de lui et lui saisit les mains pour constater les dégâts. Severus se laissa faire même s'il se sentait abattu de n'avoir rien pu faire pour être utile. Le sort s'acharnait contre lui jusqu'à présent. Après un #Episkey, ses blessures disparurent et il remercia de nouveau la jeune demoiselle. Il s'empara de sa gourde qui était, miraculeusement, encore à ses côtés. Il but avec une avidité non simulée. * Ça fait du bien... * pensa-t-il en refermant sa gourde. Pendant ce temps, Célya avait soigné Laurae. Elle n'eut pas toutes les blessures. Valentina aurait du travail à leur retour.

Tout trois se remirent en marche avec prudence. Après les dangers qu'ils venaient d'affronter, Severus espérait qu'ils ne rencontreraient rien de pire qu'un dragon. Au bout de force, le jeune homme ne prononça pas le moindre mot. D'ailleurs, ses complices n'engagèrent pas la discussion non plus. Le Serpentard frissonnait à intervalles réguliers. Il était frigorifié autant que les deux jeunes demoiselles à ses côtés. Ses pensées le ramenaient constamment vers son lit et le feu de la tente. Une bonne nuit de sommeil lui ferait du bien...
* Tu parles, j'imagine qu'on ne va pas dormir... * grogna-t-il entre ses dents.

Les filles ralentirent le pas. Severus releva la tête après avoir passé un bon moment à marcher tête basse. La sortie ! Enfin !


- Nous avons réussi, dit Laurae, en s'adossant à un mur extérieur du labyrinthe.

Laurae s'effondra d’épuisement. La Poufsouffle n'en pouvait plus. Célya s'approcha de son corps inerte et le regarda ensuite. Une lueur d'inquiétude passa dans ses yeux. Il fallait appeler Boccini.

- On devrait peut-être appeler Miss Boccini ?

Severus hocha la tête, sortit sa baguette d'un geste vif, la pointa vers le ciel gris et articula de toutes ses forces:

- Periculum !

Des étincelles vertes jaillirent de l'extrémité de sa baguette et fusèrent vers le ciel. Leur professeur de Défense contre les Forces du Mal ne tarderait pas à arriver. Severus revint près des filles. Il tira sa cape humide et glacée, lança un #Consectetuer Dryer pour la sécher et faire sortir une certaine chaleur du vêtement. Le Serpentard la plaça ensuite sur Laurae.

Revenir en haut Aller en bas
Clémence Tedesco
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Clémence Tedesco, Sam 4 Avr 2015 - 18:47


Tout de suite après qu'elle est lancé le sort, Leister prit le relais afin d'envoyer un Electrocorpus vers l'imposante bête. Certe ça ne l'avait pas mis KO mais au moins il s'était enfuit et avait pris une autre direction. Elle n'eut même pas le temps de souffler que le Serdaigle avait déjà lancé un nouveau sort, pour cette fois passé directement à travers la glace. Ça aurait pu être une bonne idée mais immédiatement après, le serdy fut projeté en arrière manquant de se fracasser la tête contre le sol. Fort heureusement Théodore le rattrapa avant qu'il ne percute le sol. Cependant le chemin qu'avait crée Leister, leur donnait deux issues.

- Droite ou gauche ?

Elle se tourna vers le Serpentard puis de nouveau vers l'ouverture. Il ne fallait pas se tromper parce qu'ils pourraient facilement se distancer de la sortie. Mais ils devaient faire un choix.

- Droite.

Ils reprirent donc leur course pour sortir de ce labyrinthe. Ils marchèrent durant quelques minutes ce qui fit un peu peur à la jeune fille. Et si elle avait eu tord de prendre la droite ? Et si ils auraient du prendre la gauche pour finir l'épreuve ? Mais elle n'aurait pas du s'inquiéter autant puisqu'elle vit la sortie. Un léger sourire apparut sur son visage : ils avaient réussit.
Revenir en haut Aller en bas
Hugh Dey
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Hugh Dey, Sam 4 Avr 2015 - 22:27


La législation précisait : un accompagnateur pour huit élèves. C’était le ministère qui avait imposé cette loi. Fin en tout cas, c’était le cas en sortie scolaire. Et pour le coup, là, on était en sortie scolaire. Enfin, moi pas encore… En fait j’aurais dû y être, parce qu’on nous avait donné rendez-vous très tôt le matin au portail de Poudlard. Sauf que d’abord, bah je m’étais pas réveillé à temps. Et en plus, j’avais pas bien préparé ma valise. Du coup, la serviette et le maillot de bain, bah je les avais pas. Et comme j’étais en retard à mon réveil, à sept heures du mat, et que j’avais déjà loupé le départ, bah j’avais pris le temps de chercher ce qui me manquait.

C’est à huit heures trente que mon sac était fait. Maintenant, fallait que j’arrive à aller jusqu’au Ministère… Parce que jamais j’aurais pu transplaner jusqu’en Norvège comme ça. Déjà, transplaner jusqu’au ministère j’avais dû le faire, alors que j’avais toujours pas mon permis, et j’avais failli débogiller les restes de mon petit dej. J’aimais toujours pas ça… Pour ça que je passais pas mon permis, parce qu’après j’allais me sentir obligé de l’utiliser tout le temps.

Evidemment, au Ministère ils avaient pris tout le temps possible et imaginable avant de m’entendre. Donc j’avais dû patienter quelques heures. Et c’est qu’après, une fois qu’ils avaient entendu mon histoire et qu’ils avaient compris que y avait un prof tout seul avec une bonne quinzaine d’ados prépubères impossibles à tenir qu’ils s’étaient magnés le c*l pour me faire partir. Ah bah enfin ! Ils m’avaient collé un vieux vocal en verre dans les pattes et m’avaient dit d’attendre quelques minutes.

M’en fallait pas plus de cinq avant de sentir un crochet se planter dans mon nombril pour me tirer vers l’avant. Je savais pas ce que je détestais le plus entre le transplanage et le portoloin. En fait, je crois juste que l’alliage des deux était pas très bon. Parce qu’arrivé sur le sol enneigé, j’avais direct lâché mon petit dej. En plein entre mes pieds. Heureusement, j’avais pas Sali min kilt.

Ouais, mon kilt… Parce que j’avais décidé de mettre un kilt. Moi j’aimais pas trop l’idée de me casser à l’étranger comme ça, en risquant de me mettre à parler une langue barbare et inconnue. J’étais plutôt du genre à signifier mon origine. Et puis bah, Poudlard c’était en Ecosse, alors voilà c’était important que je leur montre que je venais d’écosse. Donc j’avais un manteau noir bien chaud, pis une jupe sous laquelle je me pelais un peu les c*uilles. Bah oui, j’avais fait ça traditionnellement hein.

Bref, heureusement on m’avait pas largué trop loin de là où ils étaient. Y avait l’air d’avoir pas mal de sorties par-ci par-là, mais moi ce qui m’intéressait c’était la tête blonde que je voyais pas loin : la prof. Je devais déjà puer la gerbe… A moins que ce soit l’autre là-bas, qu’était pas trop loin de moi et qu’avait l’air d’être aussi verte que moi. Je savais pas ce qu’elle avait foutu, mais j’étais sûr qu’en fait c’était pas moi qui puait, c’était elle. Parce que c’était toujours sa faute t’façon. Du coup je pouvais aller voir la prof tranquille, sans me poser de questions, pour lui dire :

« Salut… Scuse du retard, j’ai eu pas mal de soucis. Je peux t’aider du coup ? »
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Lizzie Bennet, Sam 4 Avr 2015 - 23:57


LA de Lynfernale et de Morpafaure

Les émoticônes moldus retranscrivent bien mal ce que c’est que de gerber. Ce n’est pas juste avoir un visage à la couleur peu humaine, et le liquide est rarement d’un vert homogène, à moins de vivre au régime 100% kiwi. Pis c’est sous-estimer la douleur qui vous prend aux tripes et vous brûle la gorge au passage. C’est acide et laisse une bien mauvaise haleine. Et ça, j’vous le dis non pas pour le plaisir mais parce que c’est ce que votre abhorrée préfète de Poufsouffle venait de connaître. Bizarrement, elle était pas fan de l’association décuver-prendre le portoloin. D’une fragilité, ces jeunes... Fin bon, du coup, elle avait pas tout suivi. Ou plus précisément, elle n’avait rien suivi du tout. Ne voulant pas laisser paraître sa disgracieuse allure, elle avait fait une belle erreur. Demander de l'aide à l'elfe de Bocci, non mais vraiment, quelle naïve créature. Et maintenant qu’elle avait gerbé une fois sup’ (transplanage oblige) et confié vous-savez-pas-quoi à vous-savez-peut-être-qui, elle hésitait à rejoindre le groupe.

Que se ramener dans cet état, c’était juste pas envisageable... Enfin, elle croisa l’étrange énergumène en jupe de l’autre soir, qui cette fois-ci arborait un kilt d’aussi bon goût. Ses poils avaient repoussé, mais pas totalement, et l’écart entre les deux jambes tira un sourire à la blairelle. Fin il puait ce mec, c’était pas possible. Genre il avait la même odeur qu’elle, c’était flairable à 10 lieues à la ronde qu’il aimait pas les voyages. M’enfin, c’était pas le moment de chercher des ennuis, il serait peut-être exploitable par la suite, et elle lui accorda un clin d’oeil «complices de galère» avant de chercher le moyen d’être visible. Bon, l’exploitation de l’elfe était inévitable, et il nettoya ses habits avec une rapidité professionnelle. Il savait à présent qu’elle était aussi chiante que coriace et qu’il verrait sa maitresse dans quelques secondes à peine. Pis comme elle voyait les choses pas les choses en demi-teinte, ça finit même en  #Voluptas Garden. Personne ne pourrait savoir.



Lestrange finit par la retrouver, et lui résuma un peu les infos. «Toute activité nocturne passée le couvre feu sera sévèrement punie... » C’est tout ce que Bennet avait retenu du speech de Bocci. Quelle ironie quand on se rappelait de la tenue légère de cette dernière aux Trois Balais ! Et je sais bien qu’il ne suffit pas de dévoiler une généreuse part de chair pour avoir la moralité sexuelle que notre société se croit le droit de ne permettre, éthiquement parlant, qu’aux mâles, mais tout de même. Elle me paraissait suffisamment intéressante et rebelle pour s’opposer au nouveau dirlo en versant complètement dans les relations prof-élèves. Fin bref, pour en revenir à Bennet, elle avait pas trop le temps de s’interroger sur les relations sexuelles de sa prof car de toute évidence, Lestrange avait décidé de la mettre de mauvais poil. Déjà, contrairement à elle, il sentait pas la rose ; mais il y avait pire. D’où Bocci la foutait avec lui et Delabruti pour la nuit ? Jamais elle pourrait dormir si elle avait la possibilité de tuer son collègue sans être prise, c’était juste pas possible ! La tentation incarnée, et l’animagus voulait 13 élèves vivants. Mais quel gâchis j’vous jure. Fin bon, fallait pas traîner, qu’avec ses imprévus la jaune et noire avait échappé à la mise en place des tentes, mais les épreuves en revanche, c’était cool. Du coup, elle chopa le bras de Lestrange et le tira jusqu’au feu central alors qu’il avait l’air parti pour procrastiner.

Sans qu’elle ait trop suivi le pourquoi du comment, la jeune femme se retrouva dans un labyrinthe de glace. Mazette, cette Bocci voyait toujours les choses en grand, c’était génial. Bon, sauf que Delabruti avait vraiment cru qu’il était le leader du groupe. C’était comique à voir. *Le théorème de la main droite, mais foutez-moi ce gosse en asile oui !* Enfin, y avait de nouvelles rencontres de prévues, car trois esprits frappeurs vinrent leur taper la discute. Pour ne pas dire les taper tout court. Car grand-gros commença par coller une boule de neige dans la tête du Pouffy qui lui servait temporairement d’acolyte alors que petit-gros fonçait droit sur Lestrange et Bennet pour... marquer ? Ils étaient les cages maintenant ? Bennet se prit un souafle en pleine poire et comprit que l’imbécile prenait toute surface plus ou moins ronde pour un moyen de marquer des points. Mais quel nigaud, quel narcissique de croire pouvoir les avoir si facilement ! S’il voulait la jouer si peu fair-play, il allait être servi. Un peu étourdie, la Poufsouffle récupéra l’objet et dégaina sa baguette.

- #Gemino ! Puis elle visa deux des trois esprits frappeurs pendant que Lestrange se chargeait de leur cas d’un #Bloclang qui laissa les bruyants êtres dans une fureur inimaginable. Pas bête, ils adoraient se faire entendre, et elle avait pas trop respecté les règles du Quidditch, l’un dans l’autre, ça devait les rendre fous... Morgan, de son côté, poursuivait la guéguerre façon moldue avec grand-gros, qui avait pas l’air plus ravi que ça de voir qu’on lui tenait tête. Surtout quand Bennet se retourna, chopa quelques blocs de glace en théorie encastrés dans le labyrinthe, et les lui foutut à la gueule. Ayé, ils voulaient plus jouer, mais ne pouvaient pas crier contre eux, et n’avaient ni baguette ni force suffisante pour rivaliser avec les trois chieurs. Du coup, ça tourna vite en course poursuite. Mais le trio était pas si rapide que ça et ils n’auraient sans doute pas brillamment distancé les esprits frappeurs si Lestrange n’avait eu l’idée de gerber à la face de grand-maigre, bon, sur sort de Delabruti, c’est vrai, mais c’était beau. Fin bref, les créatures durent juger que les gamins étaient trop peu fair-play pour elles et s’en retournèrent vers les autres habitants du labyrinthe tandis que les trois fraudeurs filaient vers la sortie ouest. Juste quand ils en voyaient se dessiner l'ouverture, la blairelle ne put résister à la tentation de décerner un  #Terorim, son sort fétiche du moment, à son détestable collègue dans l'espoir qu'il n'en sorte pas (sain du moins).

RP éditable selon les souhaits de Tina et Ebounet.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Ebenezer Lestrange, Dim 5 Avr 2015 - 15:28


/me arrive en mode ninja
Encore désolée...

La chasse à la Bennet s'avéra fructueuse. Maintenant que la tente était montée, la poufsouffle pouvait en effet se pointer sans être obligée de se casser un ongle en plantant une sardine ou en se mettant une écharde de baguette dans le doigts. Ebenezer la retrouva donc avec des vêtements tout propres et une odeur champêtre. Il lui fit son plus beau sourire moqueur, fallait pas le prendre pour un con. Pur-feu et portoloin réussissaient pas à grand monde et il aurait juré qu'elle avait une tâche sur son haut juste avant le départ et là plus rien. Il lui fit vite fait un résumé des événements avant que l'épreuve commence. Il aurait bien entendu sécher avec grand plaisir l'activité du jour mais c'était sans compter Lizzie et sa manie de lui arracher le bras à chaque fois qu'elle voulait aller quelque part. Ça avait beau être une grande fifille, elle était pas capable de rejoindre un groupe avec pleins de gens (quelle horreur, du monde) toute seule.

Un (bref) discours et un sortilège plus tard et les pauvres étudiants transis de froid étaient enfermés dans un labyrinthe de glace. La consigne était toute simple à capter, même pour le cerveau atrophié de Shake. Ça sentait le piège à plein nez. La prof avait du foutre des trucs bien sympathiques dans le dédale de couloirs pour que les consignes soient aussi simples. Les élèves se dispersèrent peu à peu et Ebenezer regarda avec un plaisir non feint le petit McKinley balancer un sort sur sa blondasse de préfète. Il irait loin ce minot. Par contre le coup du Syverell super-héroïne qui sauve les sorcières de seize ans des attaques de gamins de troisième année, ça faisait un peu ridicule.

Enfin bref, toute façon ils étaient partis. Les trois colocataires de camping s'engouffrèrent donc dans un des quatre chemins et Delaube commença à prouver son masochisme profond. Le théorème de la main droite, en théorie, le brun n'avait strictement rien contre. Mais garder sa main en permanence sur un mur glacé, c'était la preuve que Morgan trouvait qu'avoir cinq doigts était beaucoup trop compliqué à gérer. Un vrai poufsouffle. Lourd, bruyant, agité, bête, un peu comme les trois esprits frappeurs sauvages qui venaient d'apparaître dans leur champ de vision. En fait, non, Morgan était moins bruyant/lourd/bête/agité que les espèces de malades désincarnés qui voulaient jouer au quidditch avec des boules de neige et un souaffle. Après avoir fait comprendre que le déroulement d'un match ici même et sans balai n'était pas négociable, ils se mirent à leur foncer dedans tout en jacassant comme quoi c'était à eux qu'on leur devait le merveilleux sport qu'était le quidditch et blablablablabla... Lizzie se prit la balle rouge en pleine tête, il ricana avant de sortir sa baguette. Pointant les esprits frappeurs, il les rendit muet et savoura le silence quelques instants avant de comprendre que la guerre était lancée. Même pas peur, il avait été poursuiveur alors balancer un souaffle à la gueule de s gens, il pouvait le faire lui aussi. Problème réglé, ils pouvaient se tirer.

Ou pas, les fantômes, ça volait drôlement vite et la dream team bleue et un peu jaune, ça se perdait facilement. A la manière de chewing-gum, les esprits frappeurs les suivaient à la trace, remontés contre celui qui se la jouait boxeur moldu, celle qui leur balançait de la glace dessus et celui qui avait soulagé les oreilles de tout le monde. Ils étaient super durs à semer et Ebenezer avait froid aux doigts de pieds ce qui n'était pas génial. Le grand-maigre, alias fantôme-n°3, était juste derrière lui. Il accéléra un minimum ce qui troubla Morganqui lui balança un sort dessus. Par réflexe, le serdaigle s'arrêta et se mit face à son ennemi avant de sentir le whisky pur-feu précédemment ingurgité remonter son œsophage. Delaube ne passerait décidément pas la nuit. Les fantômes avaient cependant l'air de ne plus vouloir se frotter à eux et décidèrent, avec raison, de prendre la poudre d'escampette. Ebenezer les y aida un peu en leur lançant un #Eolo Procella dans le dos.

Maintenant, ils n'avaient plus qu'à sortir du labyrinthe. Ils y allèrent au pifomètre, technique pas très aboutie mais qui faisait toujours par payer, et finirent par apercevoir la sortie. Le brun ruminait sa vengeance contre Delaube (en moins d'une journée, il avait quand même réalisé deux crimes lèses-Lestrange, le premier étant de lui avoir sa sobriété) et était passé en mode pilotage automatique. Qu'une seule idée en tête, sortir du dédale de glace et aller buller près du feu. Ils étaient tout proche du but maintenant, il ne comprit donc pas tout de suite pourquoi son amie ressortait sa baguette. Par contre, il approuva beaucoup son initiative, terroriser Delaube, quelle bonne idée. Le brun, qui était juste derrière la cible, ne put s'empêcher de lui hurler un "BOUH" dans les oreilles avant de le dépasser, entraînant Lizzie à l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Théodore Winderfelt
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Animagus : Mamba noir


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Théodore Winderfelt, Lun 6 Avr 2015 - 19:06


Si Théodore ne se reconnaissait pas un minimum dans le bleu et bronze lorsqu'il avait son âge, il lui aurait mis une tape derrière la tête depuis longtemps. C'était l'âge de l'insolence et il ne supportait pas qu'un gamin lui dicte sa conduite alors le côté '' on avance et on voit '' avait le don de lui échauffer l'esprit. D'ailleurs lorsque le pigeon sembla oublier le prénom de leur camarade le serpent répondit sur un ton aussi froid que l'environnement : « Clémence. Des pertes de mémoire à ton âge c'est plutôt inquiétant. » Il avait beau ne pas supporter la poufsouffle elle au moins elle avait le mérite de ne pas se permettre des réflexions plus grandes qu'elle. Le trio se remit alors en route et, au bout de quelques minutes, la sortie était visible. Parfait. Ça n'avait pas été si dur au final.

S'approchant à grand pas de la sortie le serpentard du s'arrêter brusquement pour voir la glace se refermer sur la seul issu visible aux alentours. C'était une blague de Boccini ? Peut importe, un tourbillon venait de se créer et s'ils entraient en contact avec celui-ci c'est en statues de glaces qu'ils ressortiraient. « P*tain ! » Le jeune homme venait de jurer en français parfait alors qu'il tournait le dos au tourbillon pour se mettre à courir vers la direction inverse, toujours accroché par la corde aux autres. Il y avait forcément un moyen de stopper cette bourrasque. Réfléchis. Réfléchis.. S'arrêtant net dans sa course, le vert et argent refit face à l'espèce de tornade miniature alors qu'il tendait sa baguette vers le sol de glace. « Faut que l'un de vous deux gèle l'eau que je vais balancer, on va se créer un mur derrière lequel on pourra se protéger ! » Oui, il venait d'hurler, la force du vent qui les entourait était tel qu'il craignait de ne pas se faire entendre.

Il se mit alors à lancer un Aguamenti face à eux tout en montant de plus en plus sa baguette pour former comme un mur d'eau à geler.
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Megan K. Hayajân, Mar 7 Avr 2015 - 22:27



-Cours 6 : Voyage Scolaire-
[RP de cours ]




____________________


A peine avais-je donné le départ que les quatre équipes prirent chacune un chemin pour tenter de trouver la sortie. Oh, mon piège était bien ficelé, et je maîtrisais à merveille les douces tortures de ce labyrinthe ; ils n'en sortiraient que lorsque je l'aurais décidé. C'est-à-dire pas avant qu'ils soient exténués. Ils n'avaient sans doute pas grand chose dans le ventre et c'était une très bonne chose, au vu de l'état de certains. Certaines, surtout. Je m'approchais de Lizzie et lui tendis une gourde d'eau, et un peu de chocolat. "Tiens bon, Bennet. Sinon t'es bonne pour supporter toutes les railleries de Delaube. " après un bref clin d'oeil, je me reconcentrais sur le début d’effervescence au coeur de ma toile d'araignée.

Leister, Théodore et Clémence partirent en tête. Le serdaigle semblait d'humeur joueuse... Héhéhé. J'allais bientôt lui passer l'envie de faire mumuse, qu'il garde ses forces ! Je lançais à leurs trousses un lynx, aux dents longues et acérées, aux griffes tranchantes comme des couteaux. De plus, les jeunes semblaient tous d'humeur bagarreuses, mais ça, je les laissais faire, c'était plutôt cool. Finalement, à grand renfort d'audace, les trois jeunes gens se débarrassèrent de mon félin.

Lilith, Ashton et Izsa prirent un chemin différent, mais non n dangereux. Ben oui, j'avais foutu un Troll au milieux du labyrinthe, et, pas de pot, mes trois ptits élèves tombèrent nez-à-nez avec la grooooosse bébête puante. Le Parker semblait vouloir prendre les choses en main, et il donnait des coups de baguette dans tous les sens... Et la jolie Hilswood, petite peste, tenta de mettre à mal mon labyrinthe. Je grognais et me promis de surveiller de près ce petit tour de magie.

CRAC ! Un portoloin avec un bonhomme au bout : Hugh Dey, concierge et surtout accompagnateur de ce cours, venait de débarquer. Et beh enfin ! « Salut… Scuse du retard, j’ai eu pas mal de soucis. Je peux t’aider du coup ? » Je haussais un sourcil. Et je lui tendais un sac avec à l'intérieur... Un costume. Un costume de détraqueur. Une grande cape noire avec pleins de trous dedant. "Hey ! Dey, tu t'fous ça sur l'dos et tu vas te balader dans le labyrinthe, d'accord ? Je viendrais te chercher si tu trouves pas la sortie !" Et après m'être détournée de lui, je me concentrais sur les deux autres équipes.

Laurae, Severus et Célya avaient, eux-aussi, emprunté un chemin difficile. Oui, un dragon survolait le labyrinthe, tout allait bien. Un vilain Norvégien avec pleins de pics et de feu quand il crachait. D'un coup d'épée ce fut fini. Zélés, ces élèves, hein. Bien, j'étais satisfaite. Leur course reprit de plus belle.

Ebenezer, Lizzie et Morgan, eux, firent face à une bande d'esprit frappeurs amoureux de Quidditch, qui revisitèrent le jeu avec une bataille de boules de neige assez violente. Je ricanais bien tandis que mes esprits se faisaient démonter la tête par mes étudiants. Je les aimais bien ahah.

J'avais hâte de voir la suite... !


_____________________________


Bonsoir ! Et bien nous voilà pour une nouvelle semaine d'épreuves trépidentes ! Et, puisque j'ai l'autorisation de Kyara Blanchet, nous allons utiliser les dés ! Pour cela, les propositions seront à coller à la fin de votre RP, une seule fois par équipe ! A vous de décider qui le fera parmi vous. Voici donc :

1 : Votre équipe voit une armée d'acromentules se diriger vers eux. Affrontez-les.
2 : L'un des membres de votre équipe (le lanceur) se retrouve pris au piège par un filet du diable. Débarrassez-vous en.
3 : Trois épouvantards jaillissent de l'ombre ! Gardez votre calme !
4 : Des cris résonnent soudain ! Chacun y entends la voix de l'être qu'il aime le plus au monde hurler de douleur. Gardez votre calme !

Aucun édit sur un message avec lancé de dés ne sera toléré sans accord de votre professeur. (moi :D)  

Vous avez jusqu'au Mardi 14 Avril. Chaque membre doit poster une fois Smile
Enjoy it !



Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Morgan Delaube, Mer 8 Avr 2015 - 13:36


Morgan n'arrivait pas trop à expliquer ce qui lui était passé par la tête. Il s'était souvenu de la technique de Miss Quinn aux Trois Balais, et avait voulu faire la même chose à Ebenezer, parce qu'il semblait être encore bourré. Mais le plus important était qu'il avait réussi à fuir les fantômes.

Ils auraient pu penser avoir trouver la sortie, sauf qu'avec le vent et la neige, Bennet et Lestrange n'avait pas vu le mur de glace face à eux, et ils se l'étaient pris en plein face. Bien sûr, ils tombèrent tous les deux sur les fesses, et ils auraient le droit à une bonne bosse. Mais le Poufsouffle n'en avait cure, car quelque chose le prenait aux trippes. Il avait les mains serrées autour de son torse, de longs frissons dans le dos, la respiration haletante et cette même impression que des millions de fourmis lui dévoraient le ventre.

Le Blaireau avait peur. Mais peur de quoi ? C'était une bonne question. Il entendit à peine le "bouh" de Lestrange. Il lança des regards apeurés partout autour de lui. Le Jaune et Noir avait l'impression qu'une présence ennemie était non loin, et qu'elle les observait. Il n'arrivait pas à déplacer ses pieds, c'était terrible.


1 : Alors que Bennet et Lestrange voulait abandonner Morgan en partant sans lui, une nuée d'acromentules leur fit face, et ils décidèrent de faire demi-tour en hurlant comme une fillette à qui on avait piqué son doudou, emportant Delaube avec eux.

2 : Lestrange se relève et commence à partir sans les deux autres. Et bien sûr, il n'avait pas vu le filet du diable. Il était maintenant prisonnier de la plante.

3 : Finalement, le Pouffy savait pourquoi il avait peur. Un cadavre venait de faire surface et avançait vers lui. Le Poufsouffle retient un gémissement terrorisé. Et deux autres trucs moches apparurent devant Lestrange et Bennet (et ce n'étaient pas des miroirs).

4 : Le Poufsouffle tombe à genoux, toujours sous l'effet du sortilège de Lizzie. C'est alors qu'il entend la si douce voix de Noa. Sans le vouloir, il se délivre du sort, et se met à courir le plus vite possible. Son frère l'appelait, il avait besoin d'aide. Noa était en vie, et il n'était pas loin ! (Bennet et Lestrange entendent aussi des voix)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 11

 Cours 6 ~> Voyage Scolaire

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.