AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 9 sur 9
Londres en soirée
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
Elhiya Ellis
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard

Re: Londres en soirée

Message par : Elhiya Ellis, Mar 27 Nov 2018 - 18:30


@ Fanch
Plus d un mois je pique si souci mp

Mon LA Accordé tout le rp

Attendre, des heures, des jours, sans savoir, sans comprendre, à se ronger les ongles, à tourner en rond, à lever le nez au moindre battement d’aile de hibou… Attendre… en venir à détester ce mot… Attendre… encore et toujours, écrasant un énième bâtonnet de nicotine sur le tarmac, les mirettes se heurtant à la porte du ministère, l’estomac retourné, angoissé à ce qu’il avait pu se passer. A la fuite du temps, pléthore d’hypothèses avaient pu se découper sans que la blonde ne sache réellement ce qui s’était passé, ce qui se passait dans le bâtiment….

Les souvenirs se chevauchaient dans l’esprit, brouillons, incertains. Le campement Auror, des mises en situation assez dangereuse, et du jour au lendemain la disparition de Fanch pour l’apprendre cellule. Qu’avait-il pu faire ? Dire ? Sous-entendre ou laisser transparaitre. Avec Monsieur Lumière capable de fouiller dans l’esprit, à quel niveau était-il mis en tort ? La mission qui avait mené à la maison en ruine, à la salle sur demande… Qu’avait-il pu dévoiler, et surtout à quel point la justice magique pouvait le prouver impliqué dans quoi que ce soit. Au final, de rêves éveillés à promesse et confiance donnée, Elhiya n’avait jamais vraiment su à quel niveau le Serpentard pouvait être impliqué dans les histoires qui trainaient dans les faits divers…

Une bouffée de poison en vapeur inspirée profondément pour calmer les nerfs et la danse du pied qui gigotait machinalement contre le mur sur lequel elle était appuyé et le cliquetait de la lourde porte de l’établissement tordait instantanément les entrailles. Opales rivées sur les silhouettes qui sortaient, nerveusement, elle… attendait
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Londres en soirée

Message par : Fañch Guivarch, Ven 30 Nov 2018 - 17:53





Fañch Guivarch rp numéro 313 tw :

La prison, le noir, la juge, azkaban, les bruit qui résonne au loin, les voix qui se faisait de plus en plus forte dans son crane, les mains faisant pression sur ce dernier pour essayer de le faire rompre et mettre fin à ce cauchemar.

Le marteau qui frappe, la condamnation, le monstre qui l'avait arrêté. Tout avait été très vite après le procès, des membres du ministère l'avait emmené hors de la salle du procès en lui expliquant vaguement le procédure et ce qui allait suivre. Le géant n'écoutait pas il était sous le choc de la condamnation.

Le noir, le néant, les voix de plus en plus forte dans la boite crânienne tout ceci n'était qu'un rêve n'est-ce pas ? un mauvais cauchemar dans lequel le réveil est proche.

La mer froide, le vent tranchant. Azkaban, il allait aller à azkaban, prison réservé aux mages noir et autre criminel de haut vol, lieux où ont été enfermé les premiers mangemorts il y a de ça des siècles.

La mort, les murs froids, l'envie d'en finir, tout était passer si vite mais si aussi si lentement, 3 mois a tenir, se mentir et oublier les jours d'avants, s'accrocher au futur oui juste le futur libre.

Etait-ce finit, il faisait les derniers papiers de sa sortie, il ne réagit qu'a moitié quand ont lui annonça que ça y est il était libre, une part de lui restait enfermé à jamais à azkaban, un morceau de lui que jamais il ne retrouverais jamais. Le géant se dirigeait juste vers la sortie.

Il avait l’attitude d’un drogué son regard regardait tout autour de lui redécouvrant le monde de la liberté. Le dos courbé et sa main gauche grattant nerveusement l’avant bras opposé, lieu du serment inviolable qui avait été prononcé des mois auparavant et qu’il avait respecté. Il marchait à un rythme aléatoire à la recherche de la personne qui était venu le chercher. Son regard accrocha enfin la blondinette et d’un geste hésitant et tremblants il leva la main en guise de salutation.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Londres en soirée

Message par : Elhiya Ellis, Sam 1 Déc 2018 - 7:46


LA partagés.

Les hiboux manquants ne mouraient pas dans la nicotine injectée à plein poumons, les interrogations, le doute et les craintes s'étaient développés à chaque jour, chaque semaine, chaque mois écoulé... au grincement de porte, le regard se figeait. Agressé de la silhouette attendue, le flot de questionnement s'évanouissaient automatiquement. Le premier pas en avant se heurtait à l'hésitation de la pâle figure que le grand Serpentard affichait. A cette mine, traits tirés qui ne lui correspondait pas. A ce regard, comme voilé, attachant de renouer avec une réalité.. laquelle? Celle d'un retour de liberté? Retour de scolarité? Retour d'illusions sociétale où il fallait troquer une prison pour une autre? L'estomac se nouait sans aucune réponse à ces questionnements vains. Sous les mèches d'or, l'ignorance se heurtait au tremblement des timides salutations. Inhabituel et perturbant...

Sans attendre plus longtemps, le sourire affable s'offrait dans une étreinte soudaine et légère. Les deux mains dans le dos pour le serrer doucement contre elle, une trop longue secobde de soulagement avant de relever des azurs inquiètes sur lui.

- Bonsoir... Je.. je suis désolée de n'avoir pu venir te voir...

Seule chose qui traversait l'esprit, sans même savoir si de visites il était de toute façon possible dans une prison autrefois gardée par des détraqueurs. Mais à l'horreur de la solitude, la graine de l'abandon pouvant germer sans démonstration de soutient, c'était la seule chose, plus ou moins intelligente, que la jeune femme avait réussi à faire glisser hors des lèvres pincées.

Pas besoin d'avoir fait des études en medicomagie pour saisir le trouble enveloppant le Serpentard. Esquissais un sourire en coin qui se voulait avenant, le regard parrait en arrière une fraction de seconde sur le bâtiment du Ministère avant d'agripper le bras droit de Fanch pour l'amener plus loin.

-Viens, on ne va pas rester là plus longtemps.. y'a pas besoin.. tu veux aller quelque part? Te poser et prendre un bon verre ou repas? C'est bien le genre de chose qui doit manquer là bas...

Détail insignifiant. Elle le savait. Seul but : le faire revenir à des brides de normalité, qu'il reprenne ses marques avant de le faire parler. Et puis.. parfois il était plus simpme de parler l'estomac plein... simple illusion encore, quand savoir comment il allait et comment il avait vécu ces derniers mois picotait la langue autant que leurs pas resonnaient sur les pavés de la capitale.
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Londres en soirée

Message par : Fañch Guivarch, Mar 4 Déc 2018 - 13:20




Fañch Guivarch rp numéro 317 tw :

Le visage vide, avancer, contempler le regard apitoyé de son amie. Puis soudain une étreinte qui surprend, réflexe de contraction et épaules qui se surélèvent. Le serpentard n’était pas un habitué de ces démonstrations d’affection et dans l’état où il était son corps avait craint une agression avant de se relâcher un peu.


Un câlin ça fait du bien.


C’est le meilleur moment pour se faire poignarder.


Quelques mots lachés par la blondinette tandis que le géant la dévisageait, c’était le premier visage amical qu’il croisait en trois mois et il ne savait pas comment réagir, ou plus exactement il ne savait plus. La solitude lui avait fait perdre des bases qui pourtant avaient l’air intrinsèque à tout être humain.


Je veux bien aller prendre un verre.


Voix tremblante qui ne sait pas ce qu’elle veut, s’exprimer ou se taire, hurler ou rester dans le mutisme. Les mains non plus ne savais pas ce qu’elles voulaient, dans les poches, le long du corps, l’une dans l’autre, bref elle ne restaient pas immobile.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Londres en soirée

Message par : Elhiya Ellis, Mer 5 Déc 2018 - 22:05


Il s'était figé, crispé sous ses bras, alors qu'elle était plus petite, plus frêle. Une montagne frissonnant devant une souris. Impossible de ne pas le voir, le sentir, grimacer très discrètement, par crainte de ce qui avait pu se passer, par ce qui avait été détruit, pas le naturel qui signifiait déjà s'être caché dans quelques retranchements. Mais elle ne dit rien, se contenant d'acquiesser d'un sourire chaleureux et d'un mouvement de tête à poser les fessiers dans un pub ou une auberge ou même un restaurant. Le bras gauche s'était en roulé au tour de celui, libre, du serpentard. De quoi le faire se tendre encore un coup, mais de quoi s'assurer qu'il ne partirait pas.. plus.. même si ce n'était qu'illusoire et très égoïste de la part de la blonde.

Elle avait eu 3 mois pour tergiverser, pour accueillir les hiboux-courrier avec une pointe d'anxiété. Et si se noyer dans les études avait permis de canaliser l'inquiétude, le soulagement du contact restait primaire et appréciable. Alors elle serrait doucement cette prise contre elle, guidant loin de la rue du Ministère pour proposer un point de chute acceptable.

-Sorcier ou non? Tu veux manger en même temps? Autre chose que mes cookies j'entends hein! J'en ai ramené forcément ! Ils sont de toute à l'heure, tu m'aura ce que t'en penses! Ho je sais où t'amène! C'est moldu mais y a de quoi être tranquille, accroche-toi"

L'enthousiasme un peu forcé perdait les questionnements, les mettait de côté et tachant, au mieux d'essayer de sortir Fanch de sa torpeur. Il faudrait bien plus d'une pinte, d'un arc-en-ciel de shooter pour rappeler à l'esprit que le monde continuait à tourner, tel qu'il était avant, elle ne savait pertinemment. Aussi, prendre un verre à l'abri des oreille, feignant des retrouvailles classiques, était un bon début.

Posant la main droite sur l'avant bras de l'étudiant, un crac sonore zebra la ruelle dans laquelle selle les avait fait tourner pour les faire réapparaître plus loin dans Londres, dans un quartier assez côté. Errer la nuit en quête de réponses muettes avait du bon au final. Elle était tombé un soir sur le bar moldu en bout de rue. Chaleureux et souvent à thème, ils excellaient par leur cocktail et l'ambiance feutrée récurrente .

- C'est juste au bout! Vu l'heure on aura pas de souci à trouver un coin calme! Ça va aller?

Transplange l'escorte surprise. Elle oubliait toujours de prévenir. Il fallait vérifier que le jeune homme ne voulait pas vider trippes et boyaux par terre. Marquer une pause, offrir le sourire machinal compromis entre amusement et douceur de la compassion. Puis, avancer après avoir vu que tout allait bien. La main poussant la porte de l'établissement délivrait des effluves divers et variées d'alcool, sucre et mise en bouche en train de cuire. Un bonsoir évasif jeté à l'aveuglette, Elhiya se faufilait jusqu'à un petit recoin aux luminaires tamisé et s'installait en tendant la carte à son fraîchement libéré.

- Fais toi plaisir, après, tu me diras comment tu te sens.. et si ces merveilles t'ont manquées!

D'un geste elle avait posé sur le milieu de la table le petit sachet de biscuit trio de chocolat. Avec Jasper, pour tromper l'impatience, elle avait fait plusieurs fournées, choisissant avec soin les plus gros pour ce moment. Toute fière de les lui présenter, elle relevait des mirettes pétillantes attendant qu'il pioche dedans.

-En tout cas.. ca fait plaisir de te revoir

Esquisse de sourire, plus sérieux, tout aussi véritable.
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Londres en soirée

Message par : Fañch Guivarch, Jeu 6 Déc 2018 - 16:42




Fañch Guivarch rp numéro 323 tw :

La blondinette était aux petits soins avec le géant, c’était dans la nature d’Elhiya. Son altruisme et sa gentillesse était telle que parfois il se demandait ce qu’elle fichait à serpentard, sa bonté détonnait clairement de l’individualisme des verts et argents et correspondait plus au jaune ou au rouge. Mais bon le choixpeau ne se basait pas que sur un trait de caractère.

Soudain elle s’accrocha au bras du géant, encore une fois ce dernier ne savait pas comment réagir, décidément il lui faudrait du temps pour se réhabituer au contact d’autres humains. Cependant la chaleur de la sorciére l’aiderait sans aucun doute à faire fondre le bloc de glace dans lequel il avait enfermé son coeur pour se protéger.

Petit sourire à l’évocation des fameux cookie, puis surprise quand le décor se déroba suite au transplanage sans prévenir qu’effectua la futur médicomage. Ce n’était pas la première fois que Fañch transplannait, il avait même acheté un elfe de maison qui servait quasiment exclusivement à faciliter son déplacement.et s’était plus ou moins habitué à la sensation. Mais là, ne pas avoir été prévenue l’avait prit au dépourvu et son estomac avait souffert et ce dernier ne se gênait pas pour le signifier en provoquant une nausée peu agréable.


 Ca va, ça m’a un peu surpris.


Après un hochement de tête pour signifier qu’il arriverait à supporter le choc du voyage à son amie puis ils étaient repartis. A l’instar de leur première rencontre la femme aux yeux d’opales menait la danse. Elle dirigea le duo dans un lieux qu’elle paraissait connaître et apprécier. Les comparses entrèrent dans un lieu à l’ambiance simple et se posèrent dans un recoin à l'écart non loin du foyer chaleureux d’une cheminée.

Attrapant les fameux cookies qu’Elhiya avait préparé le jeune sorcier en goba un quasiment d’une bouchée une de ces précieuse pâtisserie, première nourriture en dehors d’azkaban qui avait un bon goût de liberté.


 Moi aussi ça me fait plaisir de te revoir.


Il vérifa que personne ne l'épiait, ensuite il attrapa une serviette en papier et sortit de sa poche un stylo qu’il avait récupéré en signant les derniers papiers de sa libération. Puis, sans quitter des yeux son interlocutrice, il écrivit les mots : ”Je n’ai rien dit” avant de pousser discrètement le support improvisé vers la blondinette.

il ne savait pas s’il était suivit ou si ont lui avait lancé un sort pour l’espionner mais la paranoïa était vraiment présente, après tout le breton ne voulait pas retourner à azkaban et encore moins pour un manque stupide de précautions. Cependant il voulait rassurer sa partenaire de serment car même si elle ne le montrait pas il y avait de grande chance qu’elle s'inquiète à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Londres en soirée

Message par : Elhiya Ellis, Ven 7 Déc 2018 - 8:39


Les réponses étaient courtes et concises. Pas de fioriture, juste le minimum requis. Avait-elle désormais pris l’habitude des palabres d’autruis voulant toujours se justifier, épiloguer ou parler un peu trop de tout et de rien, ou avait-il toujours été ainsi ? Elle ne savait plus trop, les contours de l’affection changeaient sous la donne, passant d’un rien à un tout, d’une suffisance simple à un bonjour et un sourire à la nécessité de s’enquérir du bien-être de l’autre. Affliction émotionnelle existante chez tout un chacun qui frappait la blonde sur le recoin de table, au creux de ses lèvres relevées avec soulagement au biscuit engloutie dans une précipitation touchante. Le réconfort ne passait pas forcément toujours pas l’estomac, mais il y contribuait un peu…. En quelque sorte.

Un hochement de tête rassuré à ses paroles avant de le regarder prendre une des serviettes en papier posée avec la carte des boissons pour gribouiller dessus. A l’attente d’un petit dessin, quelques mots à l’encre noire se découpaient devant les rétines. Il n’avait rien dit…. Il la rassurait, comme si elle n’était là que pour son propre compte, sa propre sécurité, l’assurance que son quotidien désormais trop tranquille ne changerait pas. Un « ho » tracé sur la bouche se muait rapidement en esquisse attendrit, et une main posée sur la sienne quelque seconde, les mirettes plongées dans les siennes.

– Je ne suis pas venue pour ça… je m’en doute… je voulais juste être là à ta sortie, que tu sois pas seul… Tu sembles… Perturbé par ce qui à pu se passer là-bas, tu veux en parler ? Un sortilège ou deux et on sera tranquille pour en discuter si tu veux.

Et puis dans un bar moldu, peu de chance pour que les oreilles indiscrètes se montre très attentives si plusieurs bouteilles et verre venaient à se perdre devant eux. D’un signe de main la blondinette appelait le serveur pour passer commande et reprenait rapidement avec douceur.

– Tu sais, quand t’as disparu du camp d’été, j’ai pas compris… On nous a rien dit, rien expliqué, t’étais juste plus là…. Puis… il semblait plus judicieux de pas venir au procès… Mais… j’aurai voulu… juste que tu saches que je t’oubliais pas… c’est pas question de serment en soi... ca serai bête de juste résumer ça comme ça, après tout on s’est toujours entendu même avant ca..

Elle avait haussé une épaule, ne sachant pas trop comment formuler correctement la situation. Ce n’était pas leur affiliation envers l’Ordre qui l’avait inquiété, mais bien ce qui avait pu se passer dans le camp, et après pour devoir limiter la communication. Et à le voir ainsi sur ses gardes, la méfiance aux prunelles, la tension dans le sang, il y’avait peu de chance pour qu’il en soit sorti indemne. L’arrivée sur serveur l’extirpait de ses pensées, lui arrachant une politesse à la bouche, lui tendant les lèvres.

– Deux cocktails du jour et des amuses bouches pour commencer s’il vous plait on vous prendra surement une bouteille par la suite. Ca te va Fanch ?

Attente de validation au cas où le Serpentard voulait quelque chose de diffèrent et plus corsé dès le debut.
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Londres en soirée

Message par : Fañch Guivarch, Jeu 13 Déc 2018 - 14:38




Fañch Guivarch rp numéro 327 tw :

la réponse de la blondinettes ne surprit qu'à moitié le géant, mais dans le doute il valait mieux rassurer que de laisser une hésitation traîner, surtout que dans le pire des cas il encourait la visite des ombres pour un interrogatoir qui risquait de ne pas être des plus agréables.

Elle demandait au géant si il voulait en parler … bien sur qu’il voulait en parler mais si il avait gardé son secret pendant toute ces années c’est qu’il ne peut pas le dévoiler car même les gens qui lui sont bienveillant pourrait l’enfermer “pour son propre bien”.


J’ai pas trop envie d’entrer dans les détails.


Un simple geste de la tête accompagné de ces quelques mots pour éviter de devoir épiloguer sur le pourquoi du comment il n’allait pas bien. Car si il abordait le sujet il devrait inévitablement parler des voix qui lui tambourinait la tête jusqu'à lui donner envie de mourir.


Ca ne m’étonne pas ce chien du ministère n’hésite pas à cacher la vérité pour manipuler les autres et ne t'inquiète pas je sais que tu es là.


Chose compliqué qu’est l’amitié quand personne n’est d’accord au sein de son crâne car tandis que certaines partie de l'âme du fou nourrissent une profonde bienveillance d’autre plus pragmatique voient ce lien comme potentiellement utile pour la suite des événements à venir.

L’arrivé du serveur et la commande de la blondinette coupa légèrement la discussion, elle voulait l’approbation du géant ce dernier prit alors la parole.


Je serais plus tenté par une bierraubeurre, ils ont ça les mold… Bref t’as compris.


Interruption de l'interrogation par une rage intérieure, il venait de se rappeler qu’il devait se dissimuler devant les animaux qu'étaient ces non sorciers.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Londres en soirée

Message par : Elhiya Ellis, Dim 16 Déc 2018 - 17:48


Elle n’avait pas bronché au refus de discussion de Fanch, se doutant bien qu’il fallait plus qu’un verre, plus que quelques heures de liberté pour avoir envie de s’affranchir du poids des pensées tournant dans la tête. Dans le silence, l’acceptation compatissant soufflant les muets mots qui se voulaient rassurant sans savoir comment se glisser sur la table sans paraitre étrange. Il était toujours plus simple, avec ceux qu’elle ne connaissait pas, pour trouver les mots. Alors que là, touchée personnellement par la situation, alors qu’elle n’avait pas été inquiété dans sa vie tranquille, l’ordre des paroles manquait. Réaction habituelle, au final, à laquelle un verre faisait toujours un peu de bien, ne serait-ce qu’illusoirement.

Des paroles suivaient, crachant sur Monsieur Lumière pour qui la blonde n’avait pas spécialement d’animosité, puis sur ce qui devait logiquement l’apaiser, se dire qu’il viendrait la voir s’il avait besoin. Sauf que ce n’était pas vraiment ce qu’elle entendait dans les propos gardé dans quelques retranchements qu’elle ne pouvait atteindre aussi rapidement. Les mèches d’or validaient néanmoins, offrant un doux sourire perlé d’inquiétude, le détournant vers le serveur prenant des notes. Le sourcil se haussait, surpris, coincé par la soudaineté de la commande et le manque de retenu surement oublié. Les réflexes devaient vite s’envoler loin de tout quotidien usuel…

Le sourire en coin passant du brun à l’employé de bar, Elhiya reprenait très sérieusement, en s’adressant à l’homme au calpin.

– Cocktail à base de bière si vous avez ça. Un peu comme du lait de poule avec de la bière en ingrédient principal. Sinon, une bière de noël avec un rajout de vanille liquide et crème fouettée sur le haut y ressemblera. Merci

L’homme avait dodeliné de la tête, informant qu’il se renseignait et qu’ils avaient bien des breuvages de Noell stocké un peu avant la saison. La blondinette le remerciait lui rendait sa carte et reportait son attention sur le serpentard tout en piochant dans un demi cookie. Un soupire lui échappait

– Désolée, les choses n’ont pas changées en 3 mois… Par contre ils ont pas mal de cocktails intéressants quand même. S’il y’arrive il y’aura quelques différences avec le breuvage usuel mais pas tant… ‘Fin… une boisson reste une boisson après tout, ca fera du bien dans tous les cas !

Ou du moins elle espérait que ce soit le cas. Pas de guide donné pour la suite des évènements, juste avancer au feeling, même si elle voulait savoir ce qui s’était passé, pourquoi un procès, pourquoi un enfermement, pourquoi tout ceci. Alors, attendant que les breuvages arrivent, elle sortait de son sac un bout de papier de son bloc de dessin, y griffonnait son adresse et le lui tendait.

– Tiens, j’suis pas coté sorcier, néanmoins, c’est sympa comme tout comme quartier. Et puis… pour respirer hors du château ça le fait aussi. Sens-toi libre de venir si tu veux parler en dehors de l’école. J’y suis infirmière au fait, je pensais, te proposer qu’on se voit au bureau ou au parc assez régulièrement, je ne pense pas qu’il faille laisser ces derniers mois muré dans le silence par la suite, pour que tu reprennes tes marques facilement… t’en penses quoi ?

C’était laissé à son bon vouloir, lui assurer que même pour sa scolarité elle restait disponible et proche, bien plus que si elle n’avait pas de poste dans l’académie magique. Le serveur arrivait de nouveau, un plateau sur la main, et déposais sur la table une pinte de bière aux effluves d’épices et un cokctail coloré, le tout accompagné d’une assiette de grignoteries salés. Il précisait qu’il n’avait rajouté que vanille et cannelle à la bière faute de mieux, et restait disponible pour la suite. Validant, Elhiya opina de la tête et poussait la boisson vers Fanch.

– Ca devrait pas être mauvais ! tu m’diras !

Sourire l’encourageant à gouter et se lancer.
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Londres en soirée

Message par : Fañch Guivarch, Jeu 3 Jan 2019 - 16:50




Fañch Guivarch rp numéro 339 tw :

Un agacement muet avait germé dans l’esprit de Fañch, voilà qu’Elhiya était en train d’expliquer une simili recette d’une boisson phare du monde sorcier à un moldu.


Qu’il aille crever je vais lui arracher la tête et lui faire goûter une vrai boisson de sorcier.


Cette pensé avait été accompagné d’un léger geste vers sa baguette. Le mouvement avait été rattrapé au dernier mouvement et avait échoué en grattement nerveux pour camoufler le dérapage de la main.


Du calme tu ne veux pas retourner en prison, n’est-ce pas ?


3 mois enfermé n’avait pas été bénéfique pour le bazarre qui reposait dans sa tête et qui pour l’instant se tenait à l’écart par l’action du chef de file de la psyché du géant. la personnalité la plus sage avait décidé de temporairement neutralisée les autres afin de gérer elle-même le retour à la vie civile. Cependant ça allait être éprouvant et ce genre de dérapage risquait de ne pas être un cas isolé. Il fallait donc se réintégrer au plus vite avant de finir désintégrer.


C’est bien dommage que rien n'ai évolué …


Le géant attrapa un autre morceaux de papier et écrit dessus un nouvelle fois.


… mais aprés tout je suis même pas sûr de me souvenir du goût des bonnes boissons.  


Une nouvel fois le vert et argent tandis le mot où était écrit “Des nouvelle de notre ami commun ?” avant de le brûler à son tour une fois que son contenue avait était lu par la blondinette.


J’ai des séance obligatoire à faire avec une médicomage mais j’imagine que ça va être compliqué de les faires avec toi, vu que tu es encore en étude. Mais ouais si j’ai besoin je passerais te voir.


Voix de dépit qui montrait clairement à quel point ces séance était un calvaire pour l’orvet qui ne voyais qu’une contrainte à la noix imposé par le ministère. Il n’avait jamais parlé de son état à qui que ce soit et malgré toute la confiance qu’il avait en Elhiya, il n’allait pas abordé le sujet de sang froid. Et puis après tout il ne se considérait pas comme fou.

La commande arriva enfin et suivant l’invitation tacite de la nouvellement infirmière de poudlard le breton goûta le cocktail et les petits amuse-gueules.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Londres en soirée

Message par : Elhiya Ellis, Mer 9 Jan 2019 - 16:24


Un simple signe de tête désolée à sa conclusion. Non les choses ne changeaient pas en un claquement de doigt, jamais, c’était toujours long et compliqué… Un soupir lui échappait à un moment elle aussi était impatiente de voir le monde avancer, évoluer, se défaire de ses chaines et ses contraintes comme on le lui avait dit de le faire à un titre plus personnel. Sa petite étoile pendouillant au poignet en rappel que le Temps était toujours nécessaire cliquetait sur la table, comme en acquiescement volontaire.

Sans un mot, elle le regardait prendre une serviette, préciser qu’il avait oublié le gout des bonnes boissons sur la langue, dessinant un sourire à ses lèvres rosées, l’idée de lui proposer de faire un tour succinct de tous les délices des papilles possibles germant à l’esprit. En vrai, c’était une option possible, à ne pas écarter, pour lui montrer qu’il y’avait du bon à ce que les choses ne changent pas du tout au tout. La bouche s’entreouvrait pour lui offrir la proposition d’une prochaine soirée à vider des verres, laisser l’enivrement perler de quelques rires stupides un retour à la vie réelle. Mais un message glissait sous les mirettes, dévoilant une question arrachant un très long soupir.

Cet ami commun avait… disparu lui aussi… et ce n’était pas le seul… laissant derrière lui place à d’autres masques, d’autres façons de faire, mais supposément toujours sous les mêmes idées. Un souffle nouveau peut être, une perte de repère aussi… Elhiya n’avait jamais vraiment accepté cette facilité à changer les ombres comme les chaussettes, qu’on la force à les trouver interchangeable comme une serviette en papier. Elle n’avait jamais su faire tout simplement… Alors elle n’avait pas lui mentir et plantait ses azurs dans les prunelles de l’étudiant et se contentait d’un signe négatif de la tête tout en lui prenant le crayon des doigts pour apposer la note « parti ».

Rien de plus, les questions et interrogations pouvant en découler n’avaient aucune réponse accessible, pas la moindre. Elle le savait pertinemment. Aussi, elle agrippait cette histoire de suivit d’un sourire des plus doux.

– Même si je suis encore étudiante, je dois pouvoir de faire des préséances, que tu ne te sentes pas perdu ou dérouté face à un expert. Tu te rappelles de la soirée dans les cachots ? Les potions et le voyage à deux ? Si ca te dit de refaire pour survoler un peu ce que t’as vécu et essayer de le faire passer derrière toi, on peut se pencher dessus..

Le verre récupéré en main, Elhiya scrutait les jolies nuances colorés en se demandant s’il n’y avait pas un autre moyen, plus rapide pour essayer de l’aider. Le risque à conserver ce qu’on ne voulait dévoiler était de chercher à le noyer dans des palliatifs et pas forcément les meilleurs…

– Sinon, l’option cuite pour tout évacuer d’un coup ça me va aussi hein ! Hésite pas ! Pour le suivi quémandé par le ministère comme pour le besoin de fuite de pensée ! Je crois que j’ai un peu trop abusé de la seconde proposition en dernière année, mais j’ai rien contre quand même ! D’ailleurs, à la tienne !

Elle avait levé son verre, un sourire entrainant aux lèvres pour l’inviter à se décrisper un peu
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Londres en soirée

Message par : Fañch Guivarch, Mer 6 Fév 2019 - 23:57




Fañch Guivarch rp numéro 360 tw :

La serviette fit une nouvelle fois le retour indiquant que le masque n'était plus vraiment une personne dont on pouvait compter sur la présence. Mais cela était impossible d'accepter ça pour Fañch. Cette ombre l'avait tellement soulagé de certaines peurs qu'il ne pouvait se résoudre à accepter sa disparition.

D'un geste discret et pour effacer les preuves il envoya les morceaux de tissus imbibés d'encre dans la cheminé. Il les regarda se consumer et devenir poussière. Et dans l'instabilité mentale du moment Fañch oublia l'information de la disparition du matricule 40, connaissance beaucoup trop dur à digérer pour son état bancale et plus facile à mettre de coté que d'affronter

Elhiya continuait à proposer de quoi réconforter le géant, l'idée des entretiens préliminaires n'était pas mauvaise chose en soit mais il ne voulait pas se confier à son amie sur sa particularité psychique, c'était trop dangereux pour lui et pour elle. Il se contenta de décliné d'un signe de tête.

Cependant la seconde option lui disait bien et dans un sourire il trinqua et bu le verre qui ne fut que le début d'une longue lignée d’alcools de tout horizon. La suite de la soirée fut un peu flou dans l'esprit de Fañch, qui au lendemain hérita d'un sacré mal de tête.

____________________
(ellipse de plusieurs mois)

De retour dans ce lieu moldu qui avait été le premier contact de Fañch avec les plaisirs de la vie à sa sortie de prison. Il avait invité Elhiya dans ce lieu pour discuter d'un sujet très sérieux et ne pouvais se permettre des oreilles indiscrète. C'est pourquoi il avait réservé une petite salle à l'écart qu'il avait déjà enchanté pour empêché quiconque de les espionner.

En allant commandé il reconnut le serveur moldu qui les avaient servit, incapable de préparer un basique de l’alcool sorcier et ce à cause du secret magique.


Puta*n de moldu de m*rde.


C'est pas de sa faute.


Une fois le serpentard revenu à sa table avec deux bières moldu il attendit prêt à faire signe à Elhiya quand cette dernière arriverait.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Londres en soirée

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 9 sur 9

 Londres en soirée

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.