AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Infirmerie
Page 6 sur 7
Besoin d'un infirmier
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation

Besoin d'un infirmier  - Page 6 Empty
Re: Besoin d'un infirmier
Amy Shields, le  Sam 30 Sep - 19:56

Une fois, deux fois, trois fois. Le pied qui tape le sol. Un, deux, trois. Le pied qui tape le sol avec impatience. Ce mouvement lui rappelait sa maman quand elle était de mauvaise humeur parce qu'elle avait fait une bêtise. Le tap tap continu comme pour dire " tu vas morfler ". Cette fois-ci ce taptap ci ne représentait pas une envie de faire morfler quelqu'un, mais une envie de faire quelque chose. Juste faire quelque chose, bouger, s'occuper. Ca faisait maintenant deux heures que la brunette était assise sur la chaise derrière son bureau à attendre. Il allait falloir à un moment qu'elle fasse quelque chose. C'était pas bon de rester assis trop longtemps. Pour le dos, tout ça. Vraiment, c'était mauvais. Même les articulations de ses genoux n'allaient pas assumer. Alors il fallait qu'elle bouge. Ouais, elle allait faire ça.

Sautant sur ses pattes, l'animagus sortit de son bureau et commença par aérer l'infirmerie en ouvrant grand les fenêtres. Elle se mit ensuite en tête de refaire les lits et de changer les draps. Chose qu'elle fit avant de passer à l'étape du rangement des médicaments. Allant dans sa réserve, elle entrepris cette dure opération. Dure ? Oui parce que vu le bazarre qu'il y avait là dedans, ça allait surement prendre des plombs. M'enfin bref. Tandis qu'elle rangeait ses armoires, elle fut attirée par un bruit venant de l'infirmerie même. Amy sortit donc de son placard et se retrouva face à face avec un jeune garçon. Ah. Elle ne l'avait pas entendu entrer lui. Ou alors heureusement qui avait marché d'un pas lourd parce que sinon il serait resté longtemps là à attendre. Enfin de l'occupation ! Yes !

Avant même qu'elle ai eu le temps de parler, le graçon déballa tout son problème. Ah hé bien il était rapide lui. Main cassée, taper sur le mur. Taper sur le mur ? What ? Mais qu'est ce qu'il s'était passé pour qu'il ai envie de taper sur le mur ? Soit, elle lui demanderait après. La jeune femme lui fit signe d'aller s'asseoir sur un des lit libre avant de tourner les talons pour aller dans la réserve. Y avait pas quelque chose pour guérir les mains pétées ? Pas sure. Non ça n'avait pas l'air. Bon, on re-sort.

Deux filles en plus dans l'infirmerie. Whut. C'était réunion dites donc. Qu'est ce qu'elles faisaient là ? Elles n'avaient pas l'air blessées. La blonde connaissait son patient, elle parlait avec lui. Sans vraiment écouter ce que les deux racontaient, Amy s'avança et se posta à côté de la jeune fille pour prendre la parole en regardant le serpentard.

- Bonjour. Si je veux soigner ta main il va me falloir un peu de concentration. Il ne faut pas que tu te crispe. Tu saurais faire ça pour moi ?

L'infirmière sourit à la jeune fille d'à côté et tendit sa main vers le garçon pour qu'il lui donne la sienne abimée. Sort basique. Ca allait fonctionner c'était sur.
Rose Artis
Rose Artis
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Besoin d'un infirmier  - Page 6 Empty
Re: Besoin d'un infirmier
Rose Artis, le  Mar 3 Oct - 19:45

Mon LA aux participants ♥


Olivia sortait de son dernier cours de la journée. Pour une fois, il était passé rapidement, ce qui la laissait de bonne humeur. Elle sifflotait – pas super juste – en marchant dans les couloirs, essayant de caser son livre dans son sac. Ses pas la guidèrent sans qu’elle ne regarde le chemin, ayant l’habitude d’emprunter le même circuit pour rejoindre la salle commune des Rouges. A peine eut-elle le temps de tourner à un angle et de lever les yeux après avoir enfin réussi à fermer son sac qu’une furie blonde lui fonça dessus. Elle n’eut ni le temps de réaliser ce qu’il se passait, ni de comprendre qui était en train de la tirer par le bras. Elle dut cligner des yeux quelques fois et se mettre au niveau de la Serpentard pour comprendre que c’était Elhiya.

Et Elhiya qui vous embarque comme ça, c’est important. Alors elle ne dit rien et la suivit. Elles arrivèrent toutes les deux devant l’infirmerie, et Olivia commença à s’inquiéter. Elles n’avaient pas beaucoup de connaissances en commun, et surtout pas des qui alarmeraient la Verte. Ok, donc Jace avait un problème.

La plus âgée ouvrit les portes et salua en entrant, Olivia sur les talons, qui ne dit rien de plus, trop impatiente de voir le brun.
Il était là, une main défoncée, les yeux sombres. Et lorsqu’il vit sa cousine, il lâcha la nouvelle comme une bombe. Sa rupture avec Aria.

Sa cousine eut du mal à encaisser la nouvelle, mais elle eut directement un comportement protecteur et des gestes tendres pour réconforter le garçon. Olivia n’osa pas vraiment intervenir dans cette réunion familiale, aussi elle n’ajouta rien à la question de la blonde, mais comme il semblait que le brun ne l’avait pas remarquée, elle s’avança doucement des deux sorciers, posant une main qu’elle voulait réconfortante en haut du dos de Jace pour lui montrer qu’elle était là aussi s’il avait besoin d’elle.

Elle avait remarqué au dernier cours de potions qu’Aria n’était pas dans son assiette, et pas besoin de s’appeler Sherlock pour comprendre que ça avait à voir avec ce qu’il venait de se passer. Bien, si Aria ne lui en avait pas parlé, elle en apprendrait peut-être plus de la bouche du Serpentard.

L'infirmière intervint pour s'occuper de sa main.
Jace Becker
Jace Becker
Serpentard
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Besoin d'un infirmier  - Page 6 Empty
Re: Besoin d'un infirmier
Jace Becker, le  Ven 6 Oct - 0:48

Elhiya est abasourdie, elle ne comprend pas trop ce qu'il se passe, je peux la comprendre, tu arrives tranquille et la PAF, ton cousin te dit qu'il a quitté sa copine sans donner de raison... Logique. D'un élan très maternel de sa part, elle dégage quelques mèches de cheveux de mon visage, normalement elle préfère faire ce genre de chose en privé, mais vue les circonstances infirmière où Olivia elle doit s'en moquer complètement.

Elhi me demande ce qu'il s'st passé, je n'ai pas la force de lui dire"J'ai lancé un electrocorpus sur Aria juste parce que je suis me suis énervé". Non à la place je soupir, le contact de sa main a la mienne valide me fait du bien en revanche, je sais que je pourrais toujours compter sur elle. Sur Olivia aussi d'ailleurs.

L'infirmière revient vers moi, elle a sans aucun doute entendu une partie de l'histoire, mais me demanda ma main pour qu'elle puisse me soigner, je m'exécute, lever le bras c'était facile par contre bouger la main impossible, sentir le sang circuler me faisait mal, je lui donne donc ma main abîmée, et sens la main d'Olivia en haut de mon dos. Hésitant à nouveau à tous leurs dires, comment j'ai lancé un sortilège sur une personne désarmée, sur une personne que j'aimais... Impossible, du moins pas devant l'infirmière.

-Olivia, tu pourrais veiller sur Aria? Je la connais, elle pourrait faire des choses stupides... -à voix très basse pour que seulement Elhi puisse m'entendre- pas comme moi...

Et je regarde l'infirmière faire.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Besoin d'un infirmier  - Page 6 Empty
Re: Besoin d'un infirmier
Elhiya Ellis, le  Ven 6 Oct - 16:56

Passage de l'infirmière pour quelques soins. j'avais laissé la place, pour ne pas gêner, pour ne pas parler, pour ne pas écouter la montagne de questions qui voulaient franchir la barrière de mes lèvres. Je ne regardais même pas. La vue du sang ne me gênait pas, surtout que je me lisait ce que je pouvais sur la médicomagie ces derniers temps. Mais je ne pouvais tout simplement pas rester là à poireauter bêtement, d'autant plus que mon cousin ne semblait pas à voir grand chose à me dire pour le moment. Je m'étais assise à coté de lui, jouant avec les doigts de sa main valide pour tenter de me calmer un peu.

Quant, il adressa une requête étrange à Olivia. Je lui avais adressé un regard dubitatif. ne comprenant pas trop la logique de la situation. Il avait la main en vrac, il avait dit ne plus être avec la rouge, alors d’où sortait cette demande qui le montrait inquiet pour une fille avec qui il n'était plus?  Rien de tout ceci n'était cohérent. D'ailleurs, Olivia non plus n'avait toujours pas prononcé un mot, elle devait être aussi étonnée que moi. Surtout que je l'avais agrippée au vol sans vraiment prendre le temps d'échanger un mot.

D'un soupire, je lui adressais un coup d'oeil navrée


"Désolée de t'avoir embarquée comme ca, ça m'avait semblé  une bonne idée de te ramener ici avec moi... Et de toute évidence c'était ce qu'il fallait faire.. Même si je doute qu'Aria nécessite une surveillance accrue"

Au pire, elle irait pleurer dans les bras de Dey non? C'était pas ce qu'ils avaient insinué sur la relation qu'ils nourrissaient? Du genre petite soeur-grand frère ou quelque chose du genre? Donc à coup d'argument super sérieux et très terre à terre mon petit ami devrait être capable de faire relativiser Aria. Sur moi ça ne fonctionnait pas beaucoup comme méthode, mais après tout pourquoi pas..
Rose Artis
Rose Artis
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Besoin d'un infirmier  - Page 6 Empty
Re: Besoin d'un infirmier
Rose Artis, le  Ven 6 Oct - 22:22

La situation semblait gelée. Jace passait d’Elhiya à Olivia sans ajouter quoi que ce soit, semblant en grande réflexion, laissant l’infirmière s’occuper de sa blessure. Elhiya le réconfortait comme elle pouvait, Olivia essayait aussi d’être là, mais le Vert semblait en plein combat intérieur, et il ne répondit pas à la question de sa cousine.

Peut-être que sa présence le dérangeait, peut-être qu’il voulait qu’elle le laisse seul avec sa cousine, alors elle ne resterait pas trop longtemps. Mais elle voulait quand même rester un peu pour le réconforter un minimum.

Le brun finit par demander à Olivia d’être là pour Aria, alors elle le ferait. De toute façon, c’était son amie également, bien sûr qu’elle serait là pour elle. Mais là, elle voulait juste être là pour lui.

- Oui bien sûr, je te promets. J’irai la voir après, d’accord ? Je vais rester avec toi encore un peu. Et puis … Explique-nous ce qu’il s’est passé, si tu veux, évidemment. Mais on comprendra mieux, tu sais.

Elle lança un regard à Elhiya, parce qu’elle se sentait un peu dépassée. Puis retourna son regard sur la joue de Jace (c’est tout ce qu’elle voyait à cette distance) et bougea sa main dans un geste réconfortant. Puis Elhiya intervint à son tour.

- Non Elhi, merci de m’avoir attrapé au passage. Et oui, tu as raison, pour l’instant on est là, j’irai la voir après.

La situation était vraiment imprévue, elle n’était pas douée pour réconforter les gens, et là, elle allait devoir le faire deux fois, et des deux côtés. Elle laissa un soupir lui échapper, à la fois effrayer devant ce qui l’attendait, et aussi parce que tout ça la rendait triste. Elle aimait Aria et Jace, et les voir peinés tous les deux lui plombait le moral.
Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Besoin d'un infirmier  - Page 6 Empty
Re: Besoin d'un infirmier
Amy Shields, le  Sam 7 Oct - 14:14

Oula. Il se passait des trucs entre ces gens là. Ouais, plein de choses même. Ces choses étaient elles intéressantes ? Pas pour l'infirmière de l'école. Non vraiment, les ragots de l'école ne l'intéressait pas du tout. Sauf en ce qui la concernait évidemment, mais jusqu'ici elle n'avait jamais eu le problème. Alors essayer de comprendre des problèmes d'adolescents, très peu pour elle. De un, elle n'y arriverait sûrement pas, et de deux ça ne l'intéressait pas plus que ça. Mieux valait les laisser dans leurs histoires et si jamais il y avait besoin d'une aide extérieure, c'est à ce moment là qu'elle pourrait s'incruster mais pas avant. Si elle savait éviter, elle évitait. Ils étaient bien assez grands et intelligents pour s'occuper de leurs problèmes. Et elle elle devait s'occuper des siens. Ouais voilà. Et là en l'occurrence c'était de pouvoir soigner une main pétée.

Honnêtement, pas besoin d'utiliser un sort de radio pour voir que la plupart des os étaient cassés. D'autant plus que vu la tête que tirait le serpentard, il devait avoir un mal de chien. Il fallait donc passer directement au sortilège pour réparer tout ça. La brunette prit avec précaution la main du jeune garçon pour la soutenir légèrement.

- Je vais utiliser un sort pour réparer les os. Ne t'en fais pas ça ne fait pas mal, on risque juste de voir un peu bouger les os quand ils se ressoudent.

Sortant sa baguette magique, elle sourit au garçon puis marmonna un Brackium Emendo. Lentement, on vit les os se déplacer pour se remettre en place et avec la bonne forme. Pendant l'opération, Amy se surprit à espérer que les filles n'allaient pas crier en voyant que tout ça bougeait. Il n'y avait aucun danger dans ce sort, surtout pour des os aussi petit. Une fois tout en place, la jeune femme reposa la baguette et regarda le vert et argent. Avant de demander.

- Tu as encore mal ? Si oui je peux te mettre de la glace si tu veux.

Sourire gentil aux deux autres filles. Avant de se redresser et de s'étirer. Pour le coup ce n'était pas encore trop grave, ça aurait pût être pire comme un tibia ou quelque chose comme ça. En même temps, si elle se foirait sur la main, ça aurait sûrement eu des conséquences pour le reste de la vie du serpentard. Mais soit, elle ne s'était pas trompée c'était le principal. Maintenant elle attendait une réponse.
Jace Becker
Jace Becker
Serpentard
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Besoin d'un infirmier  - Page 6 Empty
Re: Besoin d'un infirmier
Jace Becker, le  Mar 10 Oct - 17:33

Elhi à mes côtés, comme d'habitude ça devient une affaire d'habitude désormais, ma main dans la sienne elle jouer avec aussi stresser que moi cette fille. J'entends Elhi lui dire qu'elle était désolée de l'avoir embarqué... Trop de questions et d'un étrange sentiment pour me concentrer pleinement sur leurs discussions, en plus de cela ma main me faisaient un mal de chien, contractant de temps à autre ma mâchoire.

Toujours la main d'Olivia dans mon dos, je tourne faiblement la tête pour la regarder pendant qu'elle me répond, elle souhaite que je leur explique ce qu'il s'est passé, jouant à mon tour avec la main d'Elhi, pendant que l'infirmière me remettait mes os en place. J'avais décidé d'esquiver les questions tans que l'infirmière était à côté de moi, dire en face d'une professeur que j'ai lancé un electrocorpus sur une jeune fille et qu'elle était resté à terre, ce n'est pas super pratique et source d'ennuis...

La douleur s'estomper lentement, tournant la tête vers l'infirmière je lui faisais un petit sourire, ma main trembler légèrement contrecoup...

-Je veux bien une peu de glace s'il vous plaît.

Une fois que l'infirmière part chercher une poche de glace, je fis un petit signe de tête vers Olivia pour lui dire de s'asseoir à côté de moi également.

-Aria m'a oublietter, et je l'ai très mal pris nous nous sommes disputés. -Tournant la tête vers Elhi la regardant dans les yeux- Fortement....
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Besoin d'un infirmier  - Page 6 Empty
Re: Besoin d'un infirmier
Elhiya Ellis, le  Mer 11 Oct - 12:35

L’infirmière s’occupait de réparer les dégâts, des os qui bougeaient sous la peau attiraient le regard d’Elhiya. Ce sortilège lui était inconnu et lui paraissait assez complexe. Comment l’infirmière pouvait être sure que tout se remettait correctement en place ? Une radio de vérification n’était pas nécessaire ? Il fallait juste espérer que tout reprenait son emplacement naturel ? Etonnant, et bien que la blonde aurait eu plusieurs questions à poser, ce n’était pas vraiment le moment. Jace s’était mis à jouer avec leurs doigts entremêlés, simple réflexe rassurant.

Il avait réclamé de la glace avant de le départ de sa soigneuse, et avait invité Olivia à ne plus faire le piquet de grue devant le lit. Elhiya aurait pu penser à lui dire si elle ne se demandait pas encore ce que le brun faisait ici. Puis s’en était venue l’explication. Agaçante raison d’une main en vrac qui lui arracha un tout petit soupir de soulagement. Une dispute, avec un seul des deux qui atterrissait ici, ca forçait à relativiser.

Pourtant, nul besoin de plonger dans les prunelles ternies de Jace pour savoir qu’il avait du se laisser dépasser par la situation. Tournant la tête en direction de la porte de l’infirmerie, Elhiya esquissa un léger sourire en coin, laissant son regard dans le vide. La caresse de son pouce sur le haut de la main du brun était purement machinale, trop noyée dans sa réflexion pour prêter gare à la présence d’Olivia comme témoin. En même temps, en toute franchise, elle se fichait royalement de ce que la Rouge et Or en venait à penser.

Par contre, une « oubliette » ce n’était pas anodin, ce n’était pas une simple chamaillerie de coupe qui virait mal, mais clairement une intrusion dans le libre-arbitre de quelqu’un. Modifier ainsi les souvenir n’était pas anodin, encore moins quand le faisait sur une personne qu’on disait aimer. Plus qu’énervant ‘était désolant de voir le niveau de bêtise qui atteignait l’espère humaine. Le seul réconfort était au final cette main brisée, signe que Jace avait tenté de se maitriser. Chose qu’elle n’aurait réussi à faire..

D’un long soupire douloureux, Elhiya avait glissé les yeux sur le brun, puis sur l’autre fille, et enfin sur la danse de ses doigts prisonniers. Un faible sourire avait ourlé ses lèvres. Sourire de convenance, elle ne pouvait faire mieux pour le moment. Elle se redressa, rompait le contact de leur main et posa un baiser sur le front du brun. Gamin dont les meurtrissures psychiques ne tarderaient pas à s’éveiller. A moins que ce ne fusse déjà le cas.


«Je vois… Je te récupère quand tu sors d’ici. En attendant je vous laisse. »

Il y’avait peu de chose que la blonde ne savait pas gérer, et pourtant, cette situation en faisait partie. Rester ici ne lui servait à rien, prendre l’air serrait bénéfique. Elle n’irai pas voir Aria, elle ne lui poserait pas de question sur sa stupide idée de balancer des oubliettes comme ca, elle n’irai pas voir Dey non plus, ils avaient tendance à proscrire les discours au profit d’autres échange en ce moment, clairement pas de situation. Le par ferait l’affaire.

Adressant un regard à la Rouge et Or, Elhiya la salua également avant de partir


 « Olivia… A plus tard »

[Départ d’Elhi’-Merci tout le monde]
Anthony Adams
Anthony Adams
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Husky
Manumagie (Niveau 1)


Besoin d'un infirmier  - Page 6 Empty
Re: Besoin d'un infirmier
Anthony Adams, le  Jeu 15 Fév - 22:42

Post unique.
Vous pouvez bien sûr poster la réaction de votre personnage.


Tout le monde était parti avec son petit lot de journal. Le but, couvrir un maximum de surface en un minimum de temps. Heureusement, malgré le fait que cela faisait pas mal de temps qu'Anthony avait quitté l'école et le peu qu'il était revenu, il connaissait toujours le château comme sa poche. Étonnamment, les réflexes revenaient. Attendre qu'un escalier ait fait son petit manège histoire de ne pas se retrouver au mauvais étage. Les petits raccourcis, chemins de traverse du château. Bref, il connaissait le moindre recoin de cette bâtisse. D'ailleurs, certains recoins lui rappelait quelques trucs assez rigolo qu'il avait vécu. Des c*nneries pour la plupart d'ailleurs. Oui bon. Rappelons qu'Antho en directeur qui faisait la morale, c'est l'hôpital qui se fout de la charité. Bref, presque automatiquement, il était allez à l'infirmerie. Pas qu'il s'y rendait assez souvent... Mais disons qu'avec le Quidditch, il avait été, et était toujours régulièrement, amené à s'y rendre avec quelques joueurs ou joueuses sous le bras. Bref, le voilà à l'infirmerie. Il s'assura que personne ne le voyait, et qu'au pire, les patients soient endormis, puis il y déposa un journal sur chaque lit, sur chaque table de nuit, et même sur les rebords de fenêtre. Bref, il y avait des flammes absolument partout.

L'infirmerie semblait briller de mille feux et Antho sortit aussi rapidement qu'il était rentré. Quand il fut sorti, il lança un Finite sur le sort, pour aussitôt se camoufler. Il avait commencé par le lieu où il avait le plus de chance de croiser des personnes exprès pour être sûr de ne pas avoir de problème de masque qui tombe. Mais cependant, il préférait le garder même pour ses prochaines destination.

Voilà ce que les patients ont trouvé sur leur table de nuit lorsqu'ils ouvrirent les yeux. Un journal imprimé sur un papier enflammé :
L'étincelle:
 

Lien original
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Besoin d'un infirmier  - Page 6 Empty
Re: Besoin d'un infirmier
Elhiya Ellis, le  Mar 27 Nov - 18:28

@ Linou
A la suite des Hiboux envoyés


Seize heure, heure du gouter quand on était enfant, heure de la fin de certains cours quand on était plus grand, heure de rien de spécial quand on était adulte, sauf aujourd’hui. A la petite chouette posée sur le rebord du bureau, sautillant pour obtenir un courrier, un biscuit ou juste pour picorer les doigts de sa maitresse, plus intéressant était attendu. Un geste de la main pour la faire fuir, un prénom d’elfe appelé pour demander de prendre en charge les petites égratignures du temps qu’elle accueillait un reflet de lumière polaire. Un accord direct de la créature faisait disparaitre l’oiseau capricieux, rendant au bureau plus de calme que nécessaire, rappelant les quelques mots couchés à l’encre sur le parchemin : la pièce était bien triste sans vie dedans pour l’illuminer. Ce n’était pas du frottement de la plume sur des feuilles qui pouvait rendre l’endroit chaleureux, le regard se heurtant aux murs de pierre ne pouvait que concéder qu’il fallait commencer un peu à s’approprier les lieux, le rendre confortable et agréable...

Les pensées fuyantes décoraient l’endroit d’une ou deux plantes, d’un sofa un peu plus loin pour les visites qui n’avaient besoin que de mots, des rideaux plus colorés pour la porte ajourée, le panier pétillant du furet-assistant sur une commode supplémentaire… Elle pensait déjà à ce qu’il manquait, ce qui pouvait rentrer, et ce qui ne pouvait pas. A l’entretien avec Isolde, la chaise classique posée son bureau avait semblé pas des plus confortables, alors que la gosse avait apprécié les cookies encore tièdes offert naturellement. D’ailleurs, pour aujourd’hui, les opales ne trouvaient aucune collation apportée par Jasper. Impaire qui serait réparé sous peu, en même temps que l’arrivée de la tasse de café, ou du visiteur trop attendu. De tequila il n’était possible de dessiner des contours de soirée un peu trop avancée, alors, l’elfe de maison viendrait proposer quelque chose de chaud pour envelopper les doigts commençant à sentir la fraicheur de l’automne.

A la patience impatiente scrutant toutes les secondes fuyantes sur la montre, le coup de poignet s’agitait doucement pour ranger papier et grimoire en fouillis, bocaux déplacés et matériel fraichement reçu avant de finir le séant posé sur le fauteuil de bureau, la petite boule de poil blanche roulée en boule sur les genoux. Compagnon désormais essentiel à l’éducation encore à peaufiner, Elhiya perdait les doigts dans sa fourrure, laissant les pensées d’un dernier exercice effectué dans le parc, et des quelques loupés récalcitrants. Elle avait eu, à ce moment désiré fuir, s’enfuir, s’évader, pouvoir souffler, d’une graine sous la dent, ou juste d’arabesques de couleurs à voler… Un substitut, forcé par une compagnie à ne pas laisser seul dans le parc avait pris le dessus au final…. Pourtant, la dépendance à la facilité restait, vibrant dans les veines et l’esprit
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Maitre de JeuGryffondor
Maitre de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - 1/8 vélane


Besoin d'un infirmier  - Page 6 Empty
Re: Besoin d'un infirmier
Lïnwe Felagünd, le  Lun 24 Déc - 0:00

UNINTENDED
— pv. Elhiya.

Un sourire aux lèvres lorsqu'il parcourt les dernières marches le séparant de l'Infirmerie. La retrouver était un des plus beaux moments de ses dernières années, en fait. Il y avait quelque chose de fort et d'inexprimable entre eux. Un lien à la fois distant et étroit. Un partage d'expériences intimes. De délires hallucinatoires et intelligents. Une transmission de folies. Ils avaient chacun leur couleur, leur forme, leur émotion. Et à deux, ils arrivaient toujours à exécuter un étrange mélange. Un mélange mielleux voire gluant.

Et par dessus tout, il lui tenait un très grand respect, bien plus grand qu'à un frère ou un parent. Elle lui avait quand même sauvé la vie, l'autre fois, sur un pont de Londres. Il était allé trop loin. Une dose de trop. 'Fallait pas jouer avec le feu et il s'était brûlé les doigts. Au final, ce doit être une bonne mort. C'est ce qu'il se dit, pour se rassurer. Une mort tendre comme du gibier. Une mort doucereuse et fruitée. Une mort sur les bords du surréalisme. Entre une créature tendancieuse et deux couleurs qui n'existent pas. Le Nil.

« Elhiya ? »

Moment d'hésitation.

Toquer.
Discrètement, il a beaucoup de choses à lui dire
mais il ne sait par où commencer.



Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Besoin d'un infirmier  - Page 6 Empty
Re: Besoin d'un infirmier
Elhiya Ellis, le  Mer 2 Jan - 16:54

@ Linou

L’animal sous les doigts levait le nez, se redressait, scrutant la porte avant même qu’un prénom prononcé perforait la tranquillité des lieux. Machinalement les azurs se mirent à pétiller d’un sourire chaleureux en reconnaissant la voix, il était à l’heure, prodiguant soulagement et empressement étrange à le revoir. Attachement qu’elle ne s’était jamais vraiment expliqué. A la simplicité des silences, le partage de paillettes, le simple reflet de lueur au milieu des ombres qu’il semblait trimballer, la facilité à déguiser le monde, un tout au final rempli de plein de petits rien, petits pleins, qui parait à sa bouille un esquisse lumineuse en ouvrant la porte.

– Lïnwe ! Je t’en prie, entre ! Installe toi !

Politesse d’une pale banalité, réflexe de l’habitude dans le costume étriqué de l’infirmière attendant sagement à son poste. Illusion qui n’avait rien à faire là, ni dans cette pièce, ni sous regard. Le sourire se faisait en coin en réalisant les manières dictées, les corrigeant rapidement d’un sourire aussi doux que ces caresses d’ailes papillons imposée par un kiwi croquant sous la dent.

- Je suis contente de te voir… vraiment.. Comment vas-tu ? … Vraiment.

Pas d’interrogation pré-fabriquée ou de classique interrogation sur des maux pouvant exister. Intérêt réel à sa frimousse manquante, à ce qu’il conservait derrière ses torchons, à ce qu’il amenait avec lui derrière son bar où quand il dessiner des univers chimériques. Au besoin de fuir la réalité, il y’avait forcément une raison, elle ne lui avait jamais demandé, ne voulant briser la distance de cette proximité qui se déroutait en sa présence. Alors, elle lui offrait les diamants d’océan couvant la nuée d’étoiles qu’il portait avec lui. Même en plein jour, même sans substance, elle les voyait toujours auréolant des ailes chimériques aux couleurs pastels.

– Tu veux boire quelque chose ?

Sans sel ou morceau de citrouille, juste ce que le château permettait aux enfants qu’il était encore quand bien même l’insouciance du jeune âge semblait avoir commencé à lui échapper
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Maitre de JeuGryffondor
Maitre de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - 1/8 vélane


Besoin d'un infirmier  - Page 6 Empty
Re: Besoin d'un infirmier
Lïnwe Felagünd, le  Sam 5 Jan - 16:32

UNINTENDED
— pv. Elhiya.


/!\ CONTENU SENSIBLE (?)

Pianoter tranquillement de ses longs doigts fragiles les rainures de la porte au néant. Finalement - elle s'ouvre. C'est qu'il a eu pour habitude de ne frapper qu'à des portes vides. La dernière était celle des Trois Balais, avec Leo (il s'était convenu de l'appeler comme autrefois, une mémoire fracassante qui lui brise parfois le crâne en deux). Celle-ci est pourtant différente des autres. Bien différente. Rien que de la voir sourire transporte son cœur. Il suinte à travers le baume qu'on vient de lui mettre.

— Elhiya. Merci !... et une envie folle de la serrer contre elle, comme ils faisaient lorsqu'ils étaient défoncés. Ils dansaient, dansaient à en perdre la vue. Une vue qui s'embrouille mais les sens qui triplent et triplent de volume comme la vodka. Son cœur en volute.

Tête qui balaye l'horizon lorsqu'elle lui propose à boire. Il n'aurait pas trop la foi d'avaler. Sa gorge est nouée comme une corde de marin. Le bateau coule et pourtant, il s'accroche au dernier mat. L'existence artistique prend tout son sens à présent. Il le voit clairement dans son esprit de renard malin et opportuniste. Involontairement, c'est un homme narcissique, égocentrique - qui se perdra dans la luxure de l'Art parce que c'est ce qu'il y a de plus beau et plus juste qu'une noble cause.

— J'ai... je ne t'ai jamais parlé de ma sœur, Elhëna. Qui a été... hospitalisée pendant quelques années. Elle a réintégré Poudlard mais je vois bien qu'elle n'est pas à son aise ici. J'aurais besoin de toi pour qu'elle suive un traitement, ne serait-ce que psychologique. Tu crois que tu pourrais l'aider ? Il a du mal à déglutir. Déjà parce qu'il n'aime pas demander d'aide extérieure. Et qu'il ne se fit plus qu'à lui-même, entre sa paranoïa aiguë et son sens de l'honneur particulièrement extrême. Et parce qu'il est toujours plus difficile de ravaler une part de vérité qu'un morceau de mensonge.

Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Besoin d'un infirmier  - Page 6 Empty
Re: Besoin d'un infirmier
Elhiya Ellis, le  Jeu 10 Jan - 22:21

Esquisse sur les lèvres en le voyant,  malgré le refus de boisson. Arabesque de pétales de roses figée par la douceur qui s'avivait à sa simple présence. Un caprice de môme au bout des doigts brulait de dessiner une étreinte à sa mine impossible à analyser. Trop d'étoiles pendues aux cils à le retrouver, pour se perdre dans le sérieux du passage d'une ombre dans les retrouvailles.

La disparition de l'elfe passait inaperçue, tout comme la porte refermée, là où la proposition de prendre place se heurtait à une tempête soudaine de paroles. Un déluge de pluie acide parsemé de gouttelettes de craintes, de doutes, d'espoir?  Complexe approche de la compréhension. Surprise du choix des mots, de l'information, de la requête. Elle en balbutiait presque.

-Je.. oui.. bien sur.. attends .. assis-toi, explique moi..

Elle ne s'y attendait pas. Les choses avaient toujours semblé simples sous les couleurs imaginaires, même les traînée s obscures derrière son aura stellaire. L'illusion du mensonge de la drogue avait pourtant su perler de sincères et criantes vérités l'affection et l’inquiétude qu'elle lui portait.

Les azurs perturbées oscillaient entre ses opales et le sofa installé contre le mur. Le besoin de comprendre, mais aussi de le rassurer de sa présence, serrait le cœur, partagé entre garder la distance imposée par son statut d'infirmière de l'école ou juste être... soi..

-Viens..

La main avait agrippé la sienne, comme sur ce pont, quand la peur d'une chute réveillait les sens trop tendres et trop maternels pour ne pas frémir à le comprendre en union avec une étoile filante. Une légère pression entre les doigts, s'assurer bêtement qu'il ne tombait pas alors que le sol ne dansait pas. Une caresse instinctive du pouce sur le haut de la main trahissant l'incapacité à être juste la préposée aux bobos du château. Et les quelques pas pour prendre place sur le canapé, assis, s'étaient imposés.

-Hospitalisée? Tu veux m'en parler? Et toi...? Ça va?  Je veux dire... tu .. arrives à... gérer?

Le retour, comme le rôle de frère, comme le possible soulagement, comme les possibles chamboulements, comme un horizon changeant d'équilibre sans option de se noyer dans une mare de feu électriques pendouillant sous les pieds... de quoi perdre les amarres, si jamais il y'en avait vraiment eu. Elle ne savait pas... alors elle déposait entre ses doigts la seule choses qu' elle avait à lui offrir..  Toute son attention brodée de cette tendresse cousu d'un monde de paillettes qui manquait encore plus à le voir ainsi, dans arc-en-ciel aux rétines.
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Maitre de JeuGryffondor
Maitre de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - 1/8 vélane


Besoin d'un infirmier  - Page 6 Empty
Re: Besoin d'un infirmier
Lïnwe Felagünd, le  Sam 26 Jan - 18:09

UNINTENDED
— pv. Elhiya.


/!\ CONTENU SENSIBLE /!\

Il y avait toujours cette main guidant la douleur dans la nuit noire. Un phare illusoire. Une tour d'ivoire perdue au milieu d'une mer instable. Une mère impitoyable. Les maux qui le prennent à la gorge et aux tripes. Il n'a plus cette nausée malaisante et permanente qu'il avait autrefois. Un poids s'est détaché, probablement. Alors que l'ancre coule au fond du lac. Dans les abysses du royaume des algues.
L'impression qu'on le tient par la cheville et qu'on l'entraîne faire le fond. Le fond ? il y a goûté. Il sait quel goût a l'enfer et quelle texture a la douleur. L'odeur de la saleté qui s'encrasse entre les ongles et les dents et l'âme des déments. — Il avait même pensé à se laisser bercer par la mort, seul au fond d'une baignoire, dans de l'eau non-salée, à bulles dorées et aux couleurs lavandes. Les volutes s'évaporent un instant dans un bruit de locomotive et le train repart. Il repart toujours. Il suffit de savoir comment s'y prendre pour y mettre le charbon dans le feu.

— Une attaque dans la rue.
Des moldues indifférents.
Un chat noir.


L'ombre du chat l'a tellement hantée.
C'est un événement passé. Délaissé par la seule ambition d'avancer.
Il s'en ait suffisamment voulu. Il s'est suffisamment délaissé, lui, l'enfant blanc de Ballycastle.

Il brûle de l'intérieur aujourd'hui, d'une envie irrésistible de vivre intensément. Le plus intensément possible, quitte à niqu*r le monde et que le monde le niq*e à son tour. Quitte à se faire haïr par la société individualiste. Quitte à se perdre sous les décombres de la luxure. Quitte à sentir la saveur de la débauche et des pavés mouillés de la rue saccadée. Quitte à se faire passer pour le plus corrompu des jeunes. Personne ne le sait. Ne le saura jamais. Il est pourri de l'intérieur. Les parois de ses côtes s'effritent déjà en un crissement monstrueux. Son corps est une décharge publique. Et il s'en délecte. Il s'en délecte d'avance.

Acquiescement de la tête.
Bref mais correcte. Réel.

Oui... moi... ça va. L'indifférence sur son visage ferait peur à tout le monde.
Mais c'est pour elle qu'il est venu, pas pour lui.

Merci. Elhiya. Le plus dur dans tout cela je crois, c'est de voir les visages des autres s'illuminer le jour de noël. Lui, il ne se souvient que de ce masque de chat noir. Les yeux jaunes. Bouffis par des pensées diabolisées. Alcoolisées. Noël est une fête contagieuse et malsaine. Pernicieuse, fausse et fiévreuse. La peste.

— C'est qu'elle a beaucoup de mal à s'adapter aujourd'hui. Je pense qu'une aide psychologique, une personne à qui se confier pourrait vraiment la faire avancer. Elle ne me dit pas tout, j'en ai la certitude. Un air de paranoïa ? D'absolue jalousie ? J'ai pleine confiance en toi et je sais que ça se passera bien. Eux qui étaient si fusionnels à l'époque. Ne sont plus que deux individus.

HRP : sorry du retard. :x
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Besoin d'un infirmier  - Page 6 Empty
Re: Besoin d'un infirmier
Elhiya Ellis, le  Mer 27 Fév - 21:57

Sorry so late..



Les mots volaient, s’envolaient, virevoltaient entre elle et lui, entre eux, ce qui en restait, sans savoir ce qu’il y’avait eu vraiment. Un enfant au bout de ses doigts dont elle mourrait d’envie de revoir le sourire. Le vrai pas. Pas les esquisses, pas le far sur les paupières ou le rimmel d’artiste. Juste ce fragment de lumière croisé une fois, deux fois, trois fois, elle ne savait plus combien de fois, tant une mer de far rougeoyant semblait les séparer aujourd’hui.

Les lèvres se pinçaient. Un petit croc s’enfonçait dans la chair molle d’une lèvre inférieure, en réprobation invisible à cette envie de le prendre dans les bras, le sentir vivant, vibrant, mué d’une chaleur que les inferi ne connaissaient pas. Mais il n’était pas là pour ça. Pas de choix laissé, pas de possibilité entrevue dans le visage de porcelaine dénué de moindre expression. L’aspect polaire d’un diamant d’étoile… Celle dont la froideur imposait l’observation muette et contrite, frigorifiant les sens, les pensées et les doigts… Elle ne voulait pas ça pour lui, ni avant, ni maintenant, quand bien même il lui rappelait qu’il n’était pas question de lui mais d’une elle

Mirettes fuyantes, dansantes sur un fil d’équilibriste à la recherche d’une toile où se raccrocher, un petit parapluie pour savoir comment marcher, sans filet de sécurité. Mais elle ne savait pas faire. L’instinct contraire au devoir professionnel, luttait du débordement d’affection contrit derrière le barrage des explications. Faire semblant, fermer les yeux, prétendre n’être que l’infirmière, prendre des notes, jouer les soigneurs au code d’éthique impeccable, n’avait rien à voir avec ce qu’elle était…

L’égoïsme n’aimait pas le merci, trop loin, si loin qu’il semblait se faner à la commissure de ses lèvres, laissant un arrière-gout étrange d’un passé qui réclamait à redevenir présent. Un caprice d’enfant, qu’elle n’était supposément plus, vêtue d’un uniforme de grande. Costume simple qu’elle aurait voulu pouvoir abandonner avant qu’il ne lui en face une seconde paix cousue de mot suppliant le professionnalisme. Une aide psychologique, pour sa sœur, plus jeune... rôle à endosser... car la paye le proposait, mais surtout car sous les rétines pétillaient toujours des arc-en-ciel d’oubli grace à cet enfant..

– Je vois… Si tu penses que cela peut lui faire du bien, il n’y a pas de souci…

Le sourire était doux, la main hésitait à capturer la sienne en paroles silencieuses hurlant qu’elle ferait de son mieux. Le geste contrit nourrissait une condition non négociable. Une clause qui ne la rangeait pas uniquement derrière les vitres d’une salle trop grande, trop aseptisé que la lueur des étoiles en semblait souillée en perforant les vitraux.

- … mais, toi, dans ce cas, il va falloir me dire réellement comment ça va..

Pas question de Notes scolaire, de victoire au Quidditch, d’histoire de torchons de bar, ou même de Quequette capable de griffer les gens. Non, les réponses données à tout le monde ne l’intéressaient pas. Elle avait gardé à son encontre le regard d’une nuit déchirée sous la menace d’une chute, d’une peur zébrant les veines, d’une mère aux vagues d’étoiles qu’elle voulait voir scintiller pour le bercer hors de l’indifférence et de la nuit infinie… Affliction affectueuse collant à la peau.

Un nouvel étirement de lèvre attendrit, perlé d’inquiétude que trop visible, une mèche blonde retrouvait place derrière l’oreille quand la baguette appelait bloc, stylo et lunettes pour écrire rapidement.

-…il me faudra son nom, que je puisse lui envoyer un hibou..

Conflit palpable entre ce qu’elle devait faire, dire, répondre, et l’instinct toujours protecteur qui voulait se pencher en premier lieu sur le faiseur de requête, nourrissant bien plus de préoccupation que la demoiselle à accueillir au prochain lever de jour. Egoïsme primaire qui ne changeait pas.
Contenu sponsorisé

Besoin d'un infirmier  - Page 6 Empty
Re: Besoin d'un infirmier
Contenu sponsorisé, le  

Page 6 sur 7

 Besoin d'un infirmier

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Infirmerie-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.