AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 2 sur 5
Cours n°1
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Théodore Winderfelt
Serpentard
Serpentard

Re: Cours n°1

Message par : Théodore Winderfelt, Sam 18 Avr 2015, 13:22


Nini ronronnait toujours autant sous les caresses de son maître. Ce dernier baissa un instant le regard pour observer la chatte avant que celle ci ne lève brusquement sa tête vers la porte. Un élève venait d'entrer, un serpentard. (Allan) « Bonjour. » Très ponctuel, Théodore adorait ça. D'ailleurs, il remarqua que le vert et argent venait de sortir un stylo moldu. Bon point. Les autres suivirent ensuite, une poufsouffle (Aileen) semblait loucher sur le chat du professeur. Elle devait sûrement partager le même amour que lui pour ces bêtes à poils. Juste après elle une serpentard (Julie) entra à son tour. « Bonjour mes demoiselles. » ; l'élève qui arriva par la suite (Wilum) fit arquer un sourcil au professeur, il était habillé en moldu. Il analysa rapidement ses vêtements et du avouer qu'il avait du goût, Théodore adorait lui même s'habiller ainsi mais avec le nouveau directeur c'était devenu impossible. Néanmoins, pour certains cours ils allaient devoir y être obligé, les robes de sorcier n'étaient pas pratique pour toutes las activités moldu, mais pour ce cours là ils devaient respecter le règlement. « Bonjour jeune homme, soyez patient vous pourrez revêtir ce genre de tenue prochainement. Mais pour aujourd'hui, je vais devoir vous demander de vous changer. » Son ton n'était pas dur, ni même froid, il n'était pas entrain de l'engueuler mais il préférait éviter que Sergeï débarque et lui lance un Impardonnable. Il ne savait pas encore jusqu'où le nouveau directeur était capable d'aller, il en avait eu un aperçu lors de la réunion entre les professeurs mais il était sûr que ce n'était que la partie émergée de l'Iceberg.

Un poufsouffle (Mathéo) entra ensuite, il semblait timide et il fut le premier à s'installer juste devant le bureau. « Bonjour. » juste après lui, pour ne pas dire '' en même temps '' c'est un gryffondor (Andy) qui pénétra dans la pièce. Il alla directement s'asseoir à côté du premier serpentard et il lui embrassa la joue avec un air tout sauf amical. Le directeur se serait certainement étouffé face à ce simple échange mais Théodore se contenta de lancer un « Bonjour. » en direction du rouge et or dont il ignorait le prénom. Il n'avait pas à se mêler de la vie privée de ses élèves, tant qu'ils ne faisaient pas une démonstration publique de leur relation et qu'ils restaient discret ils étaient libres, son cours était avant tout un lieu d'échange et d'apprentissage, pas une prison ou un camp de redressement. Chacun devait se sentir à l'aise en passant cette porte. Deux filles suivirent le mouvement, une gryffondor et une poufsouffle. (Arabella&Aurea)« Bonjour jeunes filles. » Il ne remarqua que trop tard l'animal que la rouge et or venait de sortir de son sac que, déjà, Nini sautait du bureau pour traverser la pièce et aller s'intéresser au lézard. Que disais le règlement sur les animaux en cours ? Peut importe, si jamais on lui faisait la remarque il n'aurait qu'à dire qu'il avait demandé à la jeune fille d'amener son animal pour faire la transition vers un cours sur.. Euh.. Les animaux domestiques moldus. Voilà. De toute façon le moke était petit, il ne dérangerait pas le cours.

Un peu plus tard deux serdaigles (Célya&Jasmine) entrèrent, deux filles, les deux préfètes d'ailleurs s'il ne disait pas de bêtise. « Bonjour les filles. » Puis ce fut au tour du petit Leister, le fameux petit Leister qui donnait du fil à retordre aux autres. Espérons que Théodore n'aurait pas à élever la voix sur lui, d'ailleurs le jeune homme se rattrapa de justesse, manquant de l'appeler par son prénom. Ils se connaissaient, c'était donc compréhensible. « Bonjour monsieur McKinley. » Altaïr entra peu après, un sourire au lèvre. Le professeur lui répondit donc avec un petit rictus « Très bonne journée, monsieur Debrooks. » Ils étaient amis de longue date, néanmoins le favoritisme n'était pas le pêché mignon de Théodore alors il espérait qu'Altaïr se comporterait bien. C'est un gryffondor (Ashton) qui arriva juste après, il ne semblait pas particulièrement heureux d'être ici, comme beaucoup des élèves d'ailleurs, mais Théodore se ferait une joie de leur faire changer d'avis. « Bonjour jeune homme. » Il lança finalement un regard vers la pendule accrochée au dessus de la porte, il espérait qu'il n'y aurait pas de retardataires car, une fois la porte fermée, les élèves devraient avoir une très bonne raison pour que l'ancien serpentard la rouvre.


Bonjour à tous, comme vous l'aurez remarqué je ferais en sorte de répondre le plus possible au réaction de vos personnages. Vous avez donc, bien entendue, le droit d'échanger entre vous avant et pendant le cours tant que tout ça reste cohérent. J'attend comme prévue l'arrivée de Clémence, Izsa et Astrid jusqu'au 22 avril. Passée cette date, si je n'ai pas reçu de Mp m'indiquant la raison de leur retard/absence je me réserve le droit d'accueillir d'autres élèves volontaires pour combler les trous. Je vous remercie également d'avoir respecté le plan de classe.
Bon week-end à tous, et bon début de vacance pour ceux que ça implique.
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°1

Message par : Izsa Hilswood, Sam 18 Avr 2015, 18:28


Un nouveau professeur était arrivé à Poudlard il y avait peu de temps, un certain Winderfelt. Ancien élève de Serpentard, comme la grande majorité des autres professeurs, il était un genre de West 2.0 avec sa tête de beau gosse trop tôt sortit de l'école. Et si l’étude des Moldus - matière ô combien condescendante aux yeux d'Izsa - se révélait aussi intéressante que les potions, alors elle n'allait certainement pas se plaindre.
Seulement, pour l'instant elle avait une seul préoccupation : arriver à l'heure. Et ce n'était pas gagner, vu le nombre de pas qui la séparaient encore de la salle de classe.

Au bout du compte, elle parvint à ne pas être en retard. Elle arrivait dans la salle à peine essoufflée, et pas qu'un peu fière de sa ponctualité. Son regard s'attarda sur le chat au bureau. Il était sérieux à ramener ses animaux de compagnie, ce Winderfelt ? C'était pas très respectueux pour ses élèves...

Elle le salua d'un vague "Bonjour" et alla prendre une place... Et Mer** ! Il n'y avait plus aucune table de libre, et les places restantes étaient à côté de parfaits inconnus. Elle prit s'assit devant un Ashton, ignorant parfaitement sa voisine Poufsouffle mais offrant un grand sourire au joli Gryffondor. Le cours n'allait pas tarder à commencer, aussi préférait-elle se taire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Astrid N. Reckless
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1

Message par : Astrid N. Reckless, Lun 20 Avr 2015, 23:22


Les secondes s'écoulaient, les unes après les autres.
Et je comptais les étoiles, comme on compte les moutons pour tenter de trouver le sommeil. Mes traits étaient tirés de fatigue et des cernes soulignaient mon regard las. Je redoutais le moment où la fatigue l'emporterait et où les cauchemars m'arracherais aux bras de Morphée. La solution était venue d'elle-même; ne pas fermer l'œil de la nuit. Je changeais une énième fois de position, froissant mes draps, et mon regard glissa sur mon réveil. Seulement une poignée de minutes et la lune laissera place à la lune. Les bras et les jambes étendus en forme d'étoile de mer, mes pensées s'élancèrent vers ma mère et son état qui n'allait qu'en s'aggravant, Ellie et Sirius qui refusait de répondre à mes nombreuses lettres et une lettre en particulier, reçu par un inconnu à qui je pensais trop. Inconsciemment, j'effleurais du bout des doigts le pendentif à mon cou, tout en regardant le ciel se colorait petit à petit d'orange et de rose. Les beaux jours arrivaient et cela compensait mon humeur morose. La journée s'annonçait particulièrement pénible et prise d'un regain d'énergie, je me levais en grimaçant. J'attrapais mon uniforme et me dirigeai d'un pas traînant vers les salles de bain. Je pris une douche glacée mais rapide et j'enfilais négligemment mon uniforme en l'épargnant la torture de nouer cette cravate. Tout en fourrant mes affaires pour la semaine dans mon sac, je peignais rapidement mes cheveux cuivrés pour les attacher en une queue de cheval haute avant de me rendre, affamée, vers la Grande Salle, déjà bien animée par une bande de phacochères boutonneux déjà surexcités malgré l'heure matinale. J'avalai un ou deux toasts beurrés avec un bol de café tout en étudiant mon emplois du temps. Études des moldus en première heure ; nouvelle matière, nouveau professeur, je m'étais surtout inscrite par pure curiosité. Cette matière avait surtout la réputation d'être barbante. Mais après tout, il fallait s'intéresser à tout, non ? Surtout que la populace non-sorcière était nombreuse à Londres. Il n'empêche que cela devait bien être ardu, la vie sans une once de magie, songeais-je en gravissant les marches sans me presser, perdue dans mes pensées. On devait bien leur reconnaître que leurs vêtements étaient géniaux, aux moldus, étant une grande amatrice de jeans. J'entrais finalement dans la salle de classe, pas très enthousiaste à l'idée d'être enfermée entre quatre murs. Je balayai rapidement la pièce du regard, me rendant rapidement compte que j'étais l'une des dernières. J'adressai un léger sourire à Arabella et à Ashton lorsque je croisa leur regard et mes yeux se posèrent enfin sur le professeur, qui ne m'était pas inconnu, assit face à son bureau qui caressait un chat. Winderfelt. M'enfin, professeur Winderfelt. Nos rapports n'avaient pas été très cordiales lorsqu'il n'était encore qu'à Poudlard.

« Bonjour, professeur. »
Le saluai-je tout de même, poliment.

Le grand désavantage d'arriver en retard était que bien évidemment les seules places restantes étaient devant. Je laissai tomber mon sac à dos au pied d'une table et je m'assis sur la chaise en sortant automatiquement parchemin, encrier et plume. Une jeune poufsouffle (Aileen) était assise à mes côtés, un simple coup d'œil et elle m'apparut comme étant la parfaite fille modèle.

« 'lut. Astrid et toi ? » Lui demandai, pour la forme.

Je résistais à la tentation d'enfouir mon visage entre mes bras pour grappiller une ou deux minutes de sommeil (quelle réaction contradictoire !), en me concentrant plus tôt sur la jeune fille à qui j'adressai un léger sourire.

[Table 2. Chaise 2. ]
Revenir en haut Aller en bas
Clémence Tedesco
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1

Message par : Clémence Tedesco, Mer 22 Avr 2015, 18:45


Comme à son habitude, la jeune fille était assise devant sa fenêtre regardant le soleil petit à petit se lever. Elle était lever depuis 5h du matin, plus tard que habitude. Cela voulait dire que ces cauchemars étaient moins douloureux que les précédents donc tant mieux. Clémence était plongée dans ses pensées, ses études à Poudlard étaient bientôt terminées, qu'allait-elle faire ensuite ? Enfin elle savait très bien quel métier elle voulait faire, mais elle n'avait aucun petit boulot pour éventuellement s'acheter un petit appartement sans l'aide de ses parents. Et puis quel étude voulait-elle faire ? Clémence se redressa, elle devait se renseigner ! Elle se leva et s'habilla de sa robe de sorcier : c'était les règles et le nouveau directeur y mettait un point d'honneur, donc autant les respecter pour ne pas se faire punir pour quelque chose d'aussi bête. Avant de partir elle prit avec son sac de cour.

C'est donc vers sept heures qu'elle prit la direction de la bibliothèque, elle ne savait plus tellement l'heure à laquelle les élèves pouvaient sortir. Enfin peut lui importait, et oui de toute façon sept heures ce n'était pas si tôt non ? Quand elle fut enfin dans le lieu où elle voulait aller , elle chercha rapidement un livre en rapport avec la justice magique. Ses yeux parcoururent toutes les rangées avant de tomber sur un livre portant exactement sur le sujet concerné. Parfait. Elle l'empoigna et s'assit à une table afin de le lire. Les minutes passèrent ainsi que les heures, et la salle de remplit petit à petit. Son regard après de longues heures de lecture se posa sur la pendule. Merd*, si elle ne se dépêcha pas un peu elle allait être en retard à son cour d'Etude des Moldus. C'était d'ailleurs le tout premier cour du nouveau professeur, il ne fallait donc pas faire mauvaise figure alors qu'il venait tout juste d'arriver à cause un stupide retard. Elle mît le livre dans son sac et se dirigea au pas de course vers la salle. En chemin elle passe devant la grande salle, elle n'avait rien prit ce matin. Tant pis là elle n'avait pas du tout le temps. Elle ne prit que cinq minutes pour arriver à destination. Ouf, elle était dans les temps. Elle ouvrit la porte et salua tout d'abord le professeur.

- Bonjour Monsieur.

Mais attentez, elle l'avait déjà vu quelque part... Ah oui, au concours d'animaux magiques. C'était le propriétaire d'une chatte plutôt mignonne qui était d'ailleurs installé sur le bureau. Il avait était troisième comme elle. Cependant elle avait été surprise du choix des jurys car Théodore avait été le seul à réussir chacun de ses tour donc. Pourquoi ne pas lui avoir attribué la première place ? Enfin bref, lorsqu'elle regarda la salle en entier, elle ne fut pas surprise de voir que presque aucune table était libre. Après tout, elle avait faillit être en retard. Il ne restait plus qu'une place à côté d'un garçon, de premier année à première vue et si c'est souvenir était bon il était de sa maison. Mais impossible de se souvenir de son nom ! Elle s'assit à côté de lui, en sortant son matériel pour suivre le cour c'est à dire une plume et un parchemin. Elle se tourna ensuite vers lui.

- Salut moi c'est Clémence.

Elle lui sourit, elle allait devoir être à côté de lui durant le reste du cours alors autant être polit non ?
Revenir en haut Aller en bas
Théodore Winderfelt
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Animagus : Mamba noir


Re: Cours n°1

Message par : Théodore Winderfelt, Mer 22 Avr 2015, 20:14


Les trois dernières jeunes filles entrèrent dans la pièce et, enfin, Théodore pu se lever pour contourner son bureau et aller fermer la porte. « Bonjour les filles. » lança t-il à la volée aux trois dernières élèves arrivées. Il pu ainsi en profiter pour dévisager les adolescents présent, certains visages lui étaient parfaitement inconnus, d'autres moins. Nini, qui était toujours entrain d'observer le lézard d'Arabella, fut surprise par le bruit de bouche que fit son maître alors qu'il lui montrait l'extérieur de la pièce. Cette dernière, comprenant qu'elle n'était plus la bienvenue maintenant que les élèves étaient là, sortit rapidement pour aller se dorer le poil au soleil. Le ciel était clair aujourd'hui et nul doute que tout le monde préférait être à l'extérieur. C'est bien pour ça que les prochains cours de Théodore se passeraient dans le parc ou à l'extérieur de Poudlard. D'une part parce que les ondes magiques bloquent la technologie moldue, il lui est donc impossible de faire certains travaux pratiques entre les murs de l'école, et d'une autre part parce qu'il faisait incroyablement beau depuis quelques temps. Autant en profiter.

Il ferma la porte derrière son chat et se remit en direction de son bureau mais en marchant très lentement de sorte à parler en restant près de ses élèves. « Bonjour à tous, encore une fois. Je préfère être clair dès le départ, mon cours est un lieu d'échange. Qui dit échange dit donc respect, je sais que les avis divergent énormément vis à vis des Moldus mais chacun à le droit de s'exprimer et de dire ce qu'il pense réellement tant qu'il le fait avec intelligence. » Voilà, un premier point dit. Les élèves présents à ce cours pouvaient parler en toute liberté tant qu'ils le faisaient avec sérieux et discipline. Théodore préférait largement entendre des horreurs pendant son cours et pouvoir tenter de changer la donne plutôt que de d'entendre des ''Sang-de-bourbe'' à tout va dans les couloirs.

Il alla se placer devant son bureau, debout, toujours près des élèves. « Je ne ferais jamais un cours purement magistral, ceux qui veulent prendre des notes le peuvent mais le plus important est que vous saisissiez l'enjeu du cours plutôt que d'apprendre des notions par cœur. Le cours se déroulera donc de la manière suivante : Je pose une question qui fera office de débat. Je choisis un élève pour y répondre et à partir de sa réponse les autres commentent. Après le débat vous aurez soit un exercice portant sur l'échange ayant eu lieu plus tôt soit vous aurez un TP. » Il s'arrêta un instant pour être sûr que tout le monde suivait bien. « Aujourd'hui nous nous contenterons du débat suivit de l'exercice qui prépara le prochain cours où, cette fois-ci, vous aurez un TP à faire. C'est à dire que je vous imposerai une situation problématique et vous devrez, seul, en duo ou à plusieurs, tenter d'y répondre, de la résoudre, comme des moldus avec des moyens moldus. Vous pouvez donc tout de suite oublier vos baguettes, elles ne vous seront d'aucune utilité dans mon cours. » Il ponctua sa phrase par un sourire presque sadique. Forcer des sorciers à résoudre des problèmes sans baguette était toujours une franche partie de rigolade, c'est un peu comme confisquer son portable à un adolescent moldu. Il sera à la limite du suicide.

« Voici donc la question d'aujourd'hui : Les moldus sont-ils inférieurs aux sorciers ? » Le professeur quitta son bureau une fois de plus pour marcher entre les deux rangées de table, il laissa son regard glisser de visage en visage, cherchant sa victime. Finalement il la trouva. (Aurea) « Mademoiselle, nous vous écoutons. Je rappelle que la question est de savoir si les moldus sont inférieurs aux sorciers ou non, pas si vous aimez les Moldus. Ça n'a rien à voir. »  



Bonjour à tous, vous avez jusqu'au 27/04 pour débattre de cette question. N'oubliez pas que toutes réflexions, positives ou négatives, doivent-être argumentées. Bonne semaine à vous.  
Revenir en haut Aller en bas
Aurea Eston
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1

Message par : Aurea Eston, Mer 22 Avr 2015, 20:54


Après s’être installée, les autres élèves arrivèrent petit à petit en classe. Une élève de Serpentard s’installa à côté d’Aurea sans lui montrer le moindre signe de salutations. La jeune blonde haussa légèrement les épaules et ne chercha pas elle non plus à engager la conversation.

Alors que  la dernière élève venait de prendre place, le professeur Winderfelt fit sortir son chat qui l’avait accompagné jusque-là et revint ensuite  à son bureau afin d’entamer son cours.

« Bonjour à tous, encore une fois. Je préfère être clair dès le départ, mon cours est un lieu d'échange. Qui dit échange dit donc respect, je sais que les avis divergent énormément vis à vis des Moldus mais chacun à le droit de s'exprimer et de dire ce qu'il pense réellement tant qu'il le fait avec intelligence. »

Après avoir rejoint son bureau, il continua.

« Je ne ferais jamais un cours purement magistral, ceux qui veulent prendre des notes le peuvent mais le plus important est que vous saisissiez l'enjeu du cours plutôt que d'apprendre des notions par cœur. Le cours se déroulera donc de la manière suivante : Je pose une question qui fera office de débat. Je choisis un élève pour y répondre et à partir de sa réponse les autres commentent. Après le débat vous aurez soit un exercice portant sur l'échange ayant eu lieu plus tôt soit vous aurez un TP. »

La jeune Poufsouffle écoutait attentivement les consignes que donnait leur professeur. Cela changeait quelque peu des autres cours où, souvent, ils avaient une partie théorique grâce à laquelle ils intégraient les nouvelles notions. Ici, le cours était plus accès sur le dialogue et le débat. Peu habituée à ce genre de cours, Aurea espéra qu’elle pourrait s’y adapter.

« Aujourd'hui nous nous contenterons du débat suivit de l'exercice qui prépara le prochain cours où, cette fois-ci, vous aurez un TP à faire. C'est à dire que je vous imposerai une situation problématique et vous devrez, seul, en duo ou à plusieurs, tenter d'y répondre, de la résoudre, comme des moldus avec des moyens moldus. Vous pouvez donc tout de suite oublier vos baguettes, elles ne vous seront d'aucune utilité dans mon cours. »

Tient, pas besoin de baguettes. Cela aussi changeait par rapport à leurs autres cours. Heureusement pour la jeune fille, étant Née-moldue, elle n’aurait pas trop de problèmes pour s’adapter aux moyens moldus. Mais elle se demanda quand même comment aller se débrouiller les Sorciers "purs-souches ".

« Voici donc la question d'aujourd'hui : Les moldus sont-ils inférieurs aux sorciers ? » Le professeur annonça donc la question sur laquelle portera le débat. Il passa ensuite entre les deux rangées de bancs afin de choisir l’élève qui devra y répondre.

La jeune fille pria de toutes ses forces pour que cela ne tombe pas sur elle. Bien sûr, elle voulait participer au cours mais elle préférait ne pas ouvrir le bal. Tout en évitant au plus possible le regard de son professeur et en essayant de se faire la plus discrète possible, la jeune fille réfléchit quelque peu à la question. Pour elle,  il n’était pas question de supériorité des uns sur les autres. Chacun agissait selon ses moyens et, malgré ce que certains sorciers pensaient, les moldus étaient capable de grandes choses.

Alors qu’elle en était là dans ses réflexions, elle entendit la voix de son professeur près d’elle. En relevant son regard, elle le vit à côté d’elle, la fixant.

« Mademoiselle, nous vous écoutons. Je rappelle que la question est de savoir si les moldus sont inférieurs aux sorciers ou non, pas si vous aimez les Moldus. Ça n'a rien à voir. »

*Oh non, c’est pas vrai !*. Bon et bien pour les prières mentales, on repassera… La jeune blonde déglutit et, après avoir rassemblé ses pensées, répondit d’une petite voix.

« Hum, je ne pense pas qu’il soit question de supériorité ou d’infériorité des uns par rapport aux autres. Chacun agit avec les moyens qu’il a. Ainsi, même si les moldus n’ont pas de pouvoir magique, ils arrivent à y palier grâce à leurs inventions. »

La jeune fille était rouge brique. Elle n’aimait pas beaucoup s’exprimer en public et encore moins, exprimer ses pensées. Néanmoins, elle se dit que cela faisait partie de l’apprentissage et qu’elle devait donc y passer. Elle espérait toutefois avoir quand même répondu à la question posée et attendit les réactions des autres élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Allan Parker
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1

Message par : Allan Parker, Mer 22 Avr 2015, 21:29


Allan regarda la salle qui s'était remplis, il caressa les doigts de son griffon qui était sur sa cuisse et regarda le professeur attentivement. Il expliqua son cours, ce qu'il attendait des élèves mais aussi ce qui allait ce déroulé pendant celui ci. La professeur posa une question à la Poufsouffle qui avait rencontrer. Une fois que Aurea avait terminer sa réponse, le Serpenatard leva sa main pour être interrogé puis dit ce qu'il en pensait.

" Comme la dit Aurea les Moldu on d'innombrables inventions que nous compensons avec la magie, d'un certin côté ils sont inférieurs à nous car nous avons des connaissances qu'ils not pas mais ils sont aussi puissant que nous. On dit que les Moldu sont des personne abject et sans cœur mais parfois se sont eux qui ont plus de cœur que nous. Donc je pense que on devrait apprendre un peu leur savoir bien que eux ne peuvent apprendre le notre."

Aucun sentiment ne pouvait être lu sur le visage du Parker, même ses yeux qui étaient si expressifs ne montraient rien. Allan n'aimait pas vraiment parler des Moldu mais il adorait tout ce qu'ils avaient pu inventé.
Revenir en haut Aller en bas
Wilum Järviden
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°1

Message par : Wilum Järviden, Mer 22 Avr 2015, 22:36


Le Serpentard n'eut pas le temps d'analyser la salle de cours, car il fut interrompu dans sa lancée par le nouveau professeur. -Bonjour jeune homme, soyez patient vous pourrez revêtir ce genre de tenue prochainement. Mais pour aujourd'hui, je vais devoir vous demander de vous changer. Wilum fit rapidement ce que l'homme lui demanda sans protester. Une chance pour lui qu'il ait pris " La Tenue Réglementaire ". Il enfila sans mal la robe de sorcier noire par dessus sa tenue. La salle quasi vide et impersonnelle lui donna des nausées. Pourquoi cet endroit ressemble à un hôpital ? C'est fou ce que Salazar peut être contre lui. Bien... il faut sagement laisser Le Fondateur reposé dans sa tombe, ce n'est pas le moment de le dénigrer. Les minutes s'écoulèrent et son attention fut très vite reporté sur ses doigts qui s'ebtremelèrent, délaissant la décoration douteuse de la salle de classe. Il ne remarqua plus qu'il ne vit des élèves entrer dans la pièce et l'un d'eux s'installer à ses côtés (Altaïr). Il sursauta légèrement quand celui-ci s'adressa à lui :

- 'Lut, j'peux m'asseoir ici, au moins ?

- Tu es déjà installé... commença-t-il avec un micro-sourire. - Alors, je t'en pris reste !

Cette salle est trop blanche : les murs, le plafond, les bordures des fenêtres, il ne manquerait plus que les meubles soient blancs et il ferai une overdose de blanc ! La robe de sorcier par dessus ses vêtements n'est pas une bonne idée en fin de compte... C'est dans un mouvement désespéré qu'il essaya de se gratter le dos et c'est avec un geste incontrôlé qu'il donna un coup de coude bien trop fort au visage de son voisin.

- Oups ! Excuse-moi, je suis sincèrement désolé... Il s'écarta de lui en décalant sa chaise. Ce cours va être... " génial " ! Il n'attendit pas très longtemps avant que le cours commence.

- Bonjour à tous, encore une fois. Je préfère être clair dès le départ, mon cours est un lieu d'échange. Qui dit échange dit donc respect, je sais que les avis divergent énormément vis à vis des Moldus mais chacun à le droit de s'exprimer et de dire ce qu'il pense réellement tant qu'il le fait avec intelligence.

La longue tirade du professeur fit grimacer Wilum. Il se renfrogna un peu plus sur sa chaise. L'homme enchaina avec des explications qu'il n'écouta que d'une seule oreille, mais il ne fit encore une fois aucun commentaire. Bon sang qu'est-ce qu'il fiche ici ? Il soupira comme un condamné à mort et il s'enfonça encore plus dans sa chaise. Il essaya tant bien que mal d'apaiser les démangeaisons sur son corps, mais c'était peine perdue. Il pria afin que le supplice cesse. Pour une fois, Merlin entendit sa plainte et il fit un geste honorable. Quel génie !

- Les moldus sont-ils inférieurs aux sorciers ?

Ça y est le professeur est revenue au galop ! Le jeune homme croisa ses bras sur son torse en avisant l'homme devant son bureau. Il ne s'est jamais posé la question sur ce sujet, mai en y réfléchissant bien, que pense-t-il des Moldus ? Sont-ils inférieurs aux Sorciers ?

- Professeur, je trouve votre question sans intérêt parce que tout dépend du point de vue de chacun non ? Commença-t-il avec un air pensif sur le visage.- Je pense que savoir si les Moldus sont inférieurs aux sorciers et vice-versa ne change absolument rien parce que nous sommes deux communautés à part entière ! Cela ne sert à rien de parler de supériorité ou d'infériorité ce serait faire une comparaison, metre l'un à la première marche et l'autre à la deuxième... aucune utilité selon moi !
Revenir en haut Aller en bas
Mathéo Angur
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Cours n°1

Message par : Mathéo Angur, Jeu 23 Avr 2015, 01:05


Mathéo était toujours bien installé seul à son bureau. Les élèves arrivaient un par un. Évidemment, il ne restait qu'une place à côté de lui. Il avait l'habitude. Enfin, la dernière élève arriva et s'installa sur la chaise à côté :

- Salut moi c'est Clémence.

Cool. Elle avait l'air sympathique, du moins c'est ce qu'il pense. Avant même de dire qui il était, le professeur prit la parole :

« Bonjour à tous, encore une fois. Je préfère être clair dès le départ, mon cours est un lieu d'échange. Qui dit échange dit donc respect, je sais que les avis divergent énormément vis à vis des Moldus mais chacun à le droit de s'exprimer et de dire ce qu'il pense réellement tant qu'il le fait avec intelligence. »

Bien. Au moins, c'était dit. Mathéo ne se sentait pas en confiance. Il n'aimait pas réellement débattre à cause du fait qu'à chaque fois qu'il prend la parole, on l'ignore. Peut-être que ça changera aujourd'hui. Le professeur continua :

« Je ne ferais jamais un cours purement magistral, ceux qui veulent prendre des notes le peuvent mais le plus important est que vous saisissiez l'enjeu du cours plutôt que d'apprendre des notions par cœur. Le cours se déroulera donc de la manière suivante : Je pose une question qui fera office de débat. Je choisis un élève pour y répondre et à partir de sa réponse les autres commentent. Après le débat vous aurez soit un exercice portant sur l'échange ayant eu lieu plus tôt soit vous aurez un TP. »


Ok, Mathéo, qui n'avait sorti que sa plume et son livre, les laissa de côté, comme s'ils n'allaient jamais lui servir. Toujours concentré, il continua d'écouter le professeur :

« Aujourd'hui nous nous contenterons du débat suivit de l'exercice qui prépara le prochain cours où, cette fois-ci, vous aurez un TP à faire. C'est à dire que je vous imposerai une situation problématique et vous devrez, seul, en duo ou à plusieurs, tenter d'y répondre, de la résoudre, comme des moldus avec des moyens moldus. Vous pouvez donc tout de suite oublier vos baguettes, elles ne vous seront d'aucune utilité dans mon cours. »

Et demanda par la suite :

« Voici donc la question d'aujourd'hui : Les moldus sont-ils inférieurs aux sorciers ? »

La question lui parut tout de suite arrogante et subtile. Il désigna une certaine Aurea qui répondit :

« Hum, je ne pense pas qu’il soit question de supériorité ou d’infériorité des uns par rapport aux autres. Chacun agit avec les moyens qu’il a. Ainsi, même si les moldus n’ont pas de pouvoir magique, ils arrivent à y palier grâce à leurs inventions. »

Puis Allan répondit à son tour :

" Comme la dit Aurea les Moldu on d'innombrables inventions que nous compensons avec la magie, d'un certin côté ils sont inférieurs à nous car nous avons des connaissances qu'ils not pas mais ils sont aussi puissant que nous. On dit que les Moldu sont des personne abject et sans cœur mais parfois se sont eux qui ont plus de cœur que nous. Donc je pense que on devrait apprendre un peu leur savoir bien que eux ne peuvent apprendre le notre."

Et Wilum qui trouvait la question sans intérêt répondit :

- Je pense que savoir si les Moldus sont inférieurs aux sorciers et vice-versa ne change absolument rien parce que nous sommes deux communautés à part entière ! Cela ne sert à rien de parler de supériorité ou d'infériorité ce serait faire une comparaison, metre l'un à la première marche et l'autre à la deuxième... aucune utilité selon moi !

Mathéo ne la trouvait pas sans intérêt. Si un professeur la posait, c'est qu'il y avait une réponse derrière. Du moins, c'est ce que Mathéo croit. Alors, voulant répondre, il sortit de son silence et répondit :

- Les moldus comme les sorciers ne peuvent être ni inférieurs ni supérieurs à l'autre. Donc, non, les moldus ne sont pas inférieurs aux sorciers. Car comme n'importe quel sorcier, un moldu est un être humain. Tout simplement. Ils contournent leurs difficultés rencontrées dans la vie de tous les jours grâce à leurs ingéniosités. Mais à ce niveau, on se répète. Au final, ils sont peut-être différents des sorciers du fait qu'ils n'ont pas de pouvoirs, mais sont comme les sorciers, car ce sont des humains. Voilà une belle comparaison.

Après avoir répondu, il laissa les autres répondre et se retourna vers Clémence.

- Et moi, je m'appelle Mathéo, ravis de t'avoir rencontrer
Revenir en haut Aller en bas
Julie Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1

Message par : Julie Sullivan, Jeu 23 Avr 2015, 08:42


Salut d'un coup de tête son voisin Ashton, Julie écouta l'évolution du cours. Le professeur, décontracté, alla fermer la porte lorsqu'enfin, les trois dernières arrivèrent. Il avait fait sortir le chat, qui semblait intéresser beaucoup d'élèves, et alla reprendre place près de son bureau, de manière à faire face aux tables de deux disposées devant lui.

« Voici donc la question d'aujourd'hui : Les moldus sont-ils inférieurs aux sorciers ? »

Julie eut du mal à déglutir. Pourtant, elle avait bien entendu la question. Ses parents l'avaient toujours mise en garde sur les paroles à prononcer, quel que soit le sujet. Inférieurs et Supérieurs ne faisaient donc pas partie d'un langage approprié pour parler d'une population. Ce n'était pas parce qu'elle faisait partie d'une famille de sang pur qu'il fallait se permettre tout et n'importe quoi. Elle écouta attentivement les diverses réponses.
La première à parler fut Aurea, une élève de Poufssoufle, que Théodore Winderfelt venait de désigner.
« Hum, je ne pense pas qu’il soit question de supériorité ou d’infériorité des uns par rapport aux autres. Chacun agit avec les moyens qu’il a. Ainsi, même si les moldus n’ont pas de pouvoir magique, ils arrivent à y palier grâce à leurs inventions. »


Plutôt d'accord avec la réponse, deux Serpentards enchaînèrent les réponses; il s'agissait d'Allan puis de Wilum.
" Comme l'a dit Aurea, les Moldu ont d'innombrables inventions que nous compensons avec la magie. D'un certain côté, ils sont inférieurs à nous car nous avons des connaissances qu'ils n'ont pas, mais ils sont aussi puissants que nous. On dit que les Moldu sont des personnes abjectes et sans cœur mais parfois, ce sont eux qui ont plus de cœur que nous. Donc je pense que l'on devrait apprendre un peu leur savoir bien que eux ne peuvent apprendre le notre."

" Je pense que savoir si les Moldus sont inférieurs aux sorciers et vice-versa ne change absolument rien parce que nous sommes deux communautés à part entière ! Cela ne sert à rien de parler de supériorité ou d'infériorité ce serait faire une comparaison, metre l'un à la première marche et l'autre à la deuxième... aucune utilité selon moi !"

Enfin, un autre Poufssoufle répondant au nom de Mathéo prit la parole.
"- Les moldus comme les sorciers ne peuvent être ni inférieurs ni supérieurs à l'autre. Donc, non, les moldus ne sont pas inférieurs aux sorciers. Car comme n'importe quel sorcier, un moldu est un être humain. Tout simplement. Ils contournent leurs difficultés rencontrées dans la vie de tous les jours grâce à leurs ingéniosités. Mais à ce niveau, on se répète. Au final, ils sont peut-être différents des sorciers du fait qu'ils n'ont pas de pouvoirs, mais sont comme les sorciers, car ce sont des humains. Voilà une belle comparaison."

Julie prit le temps de formuler sa phrase avant de parler. Elle avait plusieurs choses à dire, mais ne voulait pas faire de longues tirades.
"Je pense que les Moldus sont une population à part entière, avec leurs qualités et leurs défauts, tout comme le monde des sorciers. Les mots supérieurs et inférieurs sont inappropriés pour ce genre de comparaison."
Revenir en haut Aller en bas
Clémence Tedesco
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1

Message par : Clémence Tedesco, Jeu 23 Avr 2015, 08:56


Le professeur venait de prendre la parole afin d'expliquer le déroulement de sa matière. La jeune fille fut surprise de voir qu'elle allait être bien différent des autres. Son cours allait se baser autour d'un débat, puis d'un TP. L'utilisation de la baguette était donc inutile ce qui fit un peu peur à la rousse, elle était née dans une famille exclusivement de sorciers donc les différents objets des moldus elle ne connaissait pas du tout ! Enfin bref le prof venait de donner la question sur laquelle les élèves allait devoir débattre :

- Voici donc la question d'aujourd'hui : Les moldus sont-ils inférieurs aux sorciers ?

C'était une question intéressante qui demandait un minimum de réflexion. Les élèves prirent tout à tour la parole. Ce fut d'abord une élève nommé Aurea, que le prof avait interrogé, qui commença à parler :

- Hum, je ne pense pas qu’il soit question de supériorité ou d’infériorité des uns par rapport aux autres. Chacun agit avec les moyens qu’il a. Ainsi, même si les moldus n’ont pas de pouvoir magique, ils arrivent à y palier grâce à leurs inventions.

Puis ce fut au tour d'un autre garçon, mais elle ne savait pas son nom, mais si sa memoire était bonne c'était un Serpentard :

- Comme la dit Aurea les Moldu on d'innombrables inventions que nous compensons avec la magie, d'un certin côté ils sont inférieurs à nous car nous avons des connaissances qu'ils not pas mais ils sont aussi puissant que nous. On dit que les Moldu sont des personne abject et sans cœur mais parfois se sont eux qui ont plus de cœur que nous. Donc je pense que on devrait apprendre un peu leur savoir bien que eux ne peuvent apprendre le notre.

Un autre garçon répondit à la problématique posé, c'était également un élève de la maison des serpents :

- Je pense que savoir si les Moldus sont inférieurs aux sorciers et vice-versa ne change absolument rien parce que nous sommes deux communautés à part entière ! Cela ne sert à rien de parler de supériorité ou d'infériorité ce serait faire une comparaison, metre l'un à la première marche et l'autre à la deuxième... aucune utilité selon moi !

Aucune question n'était sans intérêt, chaque question demandait plus ou moins à réfléchir. Savoir si les moldus sont inférieurs ou non aux sorciers était une question comme une autre. Mais qu'elle ait pu dire quoi que ce soit son voisin la devança :

- Les moldus comme les sorciers ne peuvent être ni inférieurs ni supérieurs à l'autre. Donc, non, les moldus ne sont pas inférieurs aux sorciers. Car comme n'importe quel sorcier, un moldu est un être humain. Tout simplement. Ils contournent leurs difficultés rencontrées dans la vie de tous les jours grâce à leurs ingéniosités. Mais à ce niveau, on se répète. Au final, ils sont peut-être différents des sorciers du fait qu'ils n'ont pas de pouvoirs, mais sont comme les sorciers, car ce sont des humains. Voilà une belle comparaison.

Puis il se tourna vers elle afin de répondre à la phrase qu'elle avait dit au tout début lorsqu'elle c'était présentée. Le prof avait commencé tout juste après qu'elle soit entré, il n'avait donc sûrement pas eut le temps de le faire avant :

- Et moi, je m'appelle Mathéo, ravis de t'avoir rencontrer.

Pour toute réponse elle lui sourit puisqu'une nouvelle élève venait de prendre la parole :

- Je pense que les Moldus sont une population à part entière, avec leurs qualités et leurs défauts, tout comme le monde des sorciers. Les mots supérieurs et inférieurs sont inappropriés pour ce genre de comparaison.

Avant de répondre la jeune fille prit le temps de réfléchir à ce qu'elle allait dire puis dit d'une voix posé et neutre :

- La question est plutôt complexe puisque l'on peut donner plusieurs définitions au mot " supériorité ". Mais si on prend ce mot à la base, il veut dire que l'on est plus puissant. Les sorciers sont plus puissants que les moldus, si une guerre éclate entre ses deux mondes, les sorciers gagneraient même contre les objets qu'on créait les moldus. La magie surpasse même la plus grosse arme à feu. Donc oui pour moi sur ce point les sorciers sont supérieur aux moldus.

Sa réponse était en parfait désaccord avec la plupart des autres élèves. Même si elle n'a aucun problème avec les moldus, pour elle ils étaient quand même inférieur aux sorciers.
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours n°1

Message par : Ashton Parker, Jeu 23 Avr 2015, 19:05


Sa voisine du jour ne semblait pas être des plus bavardes, elle le salua simplement d'un hochement de tête. En même temps, les Serpentards avait parfois ce genre de réaction un peu froide. Après lui arrivèrent encore, entre autre, Izsa et Astrid. Il y avait quand même du beau monde à ce cours, ça pouvait donner un truc sympa. Une fois que tout le monde fut installé, le professeur Winderfelt prit la parole.

- Bonjour à tous, encore une fois. Je préfère être clair dès le départ, mon cours est un lieu d'échange. Qui dit échange dit donc respect, je sais que les avis divergent énormément vis à vis des Moldus mais chacun à le droit de s'exprimer et de dire ce qu'il pense réellement tant qu'il le fait avec intelligence.

A ça pour l'échange et le respect pas de problème, Ashton allait démonter respectueusement ceux qui ne penseraient pas comme lui. Il y en aurait sûrement un paquet maintenant qu'on se retrouvait au siècle de l'égalité et des bisounours. Et puis pour ce qui était de l'intelligence, pas de problème il en avait et il comptait bien la mettre au service de son argumentation si besoin.

...Voici donc la question d'aujourd'hui : Les moldus sont-ils inférieurs aux sorciers ?

Ah, en voilà une question intéressante. Même si au premier abord la réponse était absolument évidente et n'aurait normalement pas du donner lieu à un débat. Théodore interrogea ensuite une élève au hasard (ou pas s'il était juste sadique) qui se retrouva être une Poufsouffle un peu plus jeune qu'Ashton, Aurea. Elle n'avait pas l'air particulièrement contente de devoir argumenter la première mais se lança tout de même. Son avis était qu'il n'y avait pas de supérieur ou d'inférieur car les moldus avaient palié le manque de magie par des inventions.

Le Gryffondor ne comprit rien à l'avis d'Allan, dont l'argumentation était complètement décousu. Willum, quant à lui pensait que cela dépendait des points de vue et que la comparaison était inutile. D'autres élèves se lancèrent également dans la voie du "Nous sommes tous égaux" ce qui, de l'avis d'Ashton, n'était pas un avis justement. Enfin, Clémence fut la première à admettre que les sorciers étaient supérieurs aux moldus.

- Personnellement je suis certain que les moldus sont inférieurs aux sorciers. La preuve la plus évidente est celle qu'à cité Clémence : si on le voulait on serait largement capable d'écraser les moldus, ce qui signifie que nous sommes supérieurs à eux. En plus, le fait qu'ils ne sachent pas que la magie existe leur enlève une grande partie du monde et donc des connaissances qu'ils en ont. La réponse à la question est évidente.

Certains élèves prendraient sûrement mal sa remarque, mais il Ashton s'en fichait complètement. Lorsqu'il pensait quelque chose d'aussi évident il n'hésitait pas à le dire. Et il parlait en connaissance de cause, ayant un père moldu.
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr Debrooks
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Cours n°1

Message par : Altaïr Debrooks, Ven 24 Avr 2015, 18:38


Les élèves arrivaient au compte-goutte, aussi Altaïr était-il ravi de constater qu'il n'était pas le dernier. Son voisin n'était pas vraiment bavard, de premier abord. Il l'autorisa à s'asseoir à ses côtés, puis se mit à se débattre avec la robe de sorcier qu'il venait juste de revêtir. Le Serdaigle remarqua tout de même qu'il n'avait pas enfiler sa robe de sorcier si mal que ça, même dans la précipitation. Il se promit néanmoins de se servir du réveil Moldu qu'il s'était procuré à Londres, lors de ses dernières vacances.

Un coup de coude en plein visage vint lui remettre les idées en place. Sérieusement ? Il n'avait rien fait et on le frappait déjà ? Il lança un regard furieux à son voisin, puis vit que le Serpentard avait une expression désolée sur le visage. Bon, il n'avait pas fait exprès. Il passa sa main sur sa mâchoire, et lui répondit d'une voix qui se voulait dénuée de toute émotion :

-On peut dire que ça me réveille une bonne fois pour toutes ! C'est pas grave.

Alors que les derniers élèves venaient prendre place derrière leur bureau, le professeur d'étude des Moldus se leva, et contempla ses élèves avec beaucoup de professionnalisme. Il débuta son speech d'introduction, et Altaïr tâcha de se montrer attentif. Winderfelt paraissait très à cheval sur la discipline et le respect. Il continua en expliquant le déroulement des cours. Sans baguettes, ils auraient vraiment l'impression de suivre un cours Moldu, à la différence près : ils étudiaient les Moldus. Le Serdaigle avait hâte de découvrir l'objet du débat, et sa curiosité fut rapidement rassasiée par le professeur, qui interrogea Aurea sur la question de la supériorité entre les sorciers et les Moldus.

La question donnait à réfléchir. Altaïr ne voulait pas se lancer dans des explications sans queue ni tête et se perdre dans ses propos. Les points de vue se défendaient tous, même si la plupart convergeaient plus vers l'égalité des deux populations. Toutefois, les thèses exprimées par Clémence et Ashton tiquèrent la curiosité du Serdaigle. Ils n'avaient pas totalement faux non plus. Cette question, il se l'était posée un bon nombre de fois, et il préférait l'éluder plutôt que d'y répondre clairement. Lorsqu'il prit la parole à voix haute, il était à la fois indécis et confus.

-Le terme de supériorité est plutôt ambiguë. Si cela concerne la puissance, alors je rejoindrai l'avis d'Ashton et Clémence. Les sorciers sont pourvus d'un pouvoir unique leur permettant beaucoup plus d'opportunités que les inventions Moldues. Ils peuvent contrôler la matière, les éléments... En revanche, en terme de nature humaine, j'estime que les sorciers et les Moldus sont égaux, puisqu'ils appartiennent tout deux à la race humaine, et chacun d'eux possèdent leurs faiblesses. Toutefois, selon mon opinion personnelle, les sorciers jouissent d'un don qui leur permettent de se montrer supérieurs aux Moldus.
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°1

Message par : Izsa Hilswood, Ven 24 Avr 2015, 19:51


Après que le deux derniers élèves soient entrés en classe, Winderfelt annonça le début du cours en virant sa boule de poil de la classe. Tant mieux, des miaulements n'auraient pas été les bienvenus en plein milieu d'un cours.
Elle écouta le speech d'introduction d'une oreille attentive, se disant que ces cours-ci seraient sans aucun doute plus intéressant que la moyenne. En tout cas, ça ne pouvait pas être pire que l'Histoire de la Magie et ces parchemins à rédiger... D'ailleurs, l'idée de TP paraissait une excellente idée pour mieux comprendre les moldus et leur technologie, même si des objets très sophistiqués ne marcheraient pas dans l'enceinte du château.

L'enseignant posa alors LA grande question : "Les moldus sont-ils inférieurs aux sorciers ?" Il sembla alors guetter dans la pièce sa futur victime, et Isa se décomposa en le voyant indiquer sa table. Heureusement, ce ne fut pas elle qu'il indiqua, mais sa chère voisine. A vrai dire, le débat intéressait certes Izsa, mais bien plus en tant que spectatrice qu'oratrice. Elle avait bien entendu son point de vue sur la question, cependant elle ne trouvait pas opportun de hercher à l'imposer aux autres, avec des arguments qui ne parviendraient de toute façon pas à convaincre les plus obtus. Non, ce qu'elle voulait voir, c'était l'avis des autres. Combien sombreraient dans le politiquement correct pour se faire passer pour des sorciers d'esprit et tolérant, et combien avaient été élevé dans la désuète tradition de Sand-Pur ? Les mentalités avaient elles véritablement changées depuis le temps de Voldemord ?

« Hum, je ne pense pas qu’il soit question de supériorité ou d’infériorité des uns par rapport aux autres. Chacun agit avec les moyens qu’il a. Ainsi, même si les moldus n’ont pas de pouvoir magique, ils arrivent à y palier grâce à leurs inventions. »

Et un point pour le politiquement correct. Izsa avait l'impression qu'elle allait s'ennuyer... Presque tous défendirent l'idée que moldus et sorciers étaient sur pied d'égalité, ou qu'il ne servait à rien de les comparer. Quelle bande d'hypocrites. Elle était presque certaine qu'il n'y avait pas la moitié qui pensaient ce qu'ils disaient.

- La question est plutôt complexe puisque l'on peut donner plusieurs définitions au mot " supériorité ". Mais si on prend ce mot à la base, il veut dire que l'on est plus puissant. Les sorciers sont plus puissants que les moldus, si une guerre éclate entre ses deux mondes, les sorciers gagneraient même contre les objets qu'on créait les moldus. La magie surpasse même la plus grosse arme à feu. Donc oui pour moi sur ce point les sorciers sont supérieur aux moldus.

Ah, enfin. C'était toujours un poil consensuel, mais au moins on lançait le véritable débat. Les mains croisés sont son menton, Izsa souriait. Elle prévoyait déjà ce qu'elle dirait, sachant parfaitement qu'au moins, elle, elle pourrait chambouler un peu le débat.

Elle écouta encore les deux avis "les moldus sont moins puissants, mais ça reste des humains quand même", merci les bisounours, puis prit la parole.

- Eh bien moi, je pense que les moldus sont supérieurs aux sorciers. Déjà avec cela, elle espérait bien récupérer l'attention de toute la classe. Et oui, elle allait toujours contre les idées préconçues. Tous simplement parce que nous sommes obligés de cacher nos pouvoirs magiques, alors qu'eux peuvent se montrer tels qu'ils sont réellement. De plus, oui ils n'ont pas la connaissance de la magie, mais personne ici ne me fera croire que les sorciers ont des véritables connaissances en sciences. Et enfin... elle observa la Pouffy qui avait dit que si une guerre éclatait, les sorciers auraient l'avantage. Croyez moi, s'ils décident de faire exploser une bombe atomique sur le Chemin de Traverse, il n'y aura pas un seul survivant. La science surpasse la magie, surtout quand il est question de retombés atomiques et de cancer généralisé...

Elle l'avait bien retenu, dans le dernier cours de Médicomagie : il y avait des choses que la magie ne pouvait pas soigner.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aileen Leigh
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1

Message par : Aileen Leigh, Ven 24 Avr 2015, 20:51


Aileen sortit patiemment ses affaires, attendant que le cours commence. Elle regarda autour d'elle, et vit que le Serpentard arrivé avant elle avait sorti un stylo moldu. Elle fit de même, soulagée que le professeur accepte ceci - elle n'arrivait pas encore tout à fait à écrire à la plume. Elle dessina de vagues dessins de fleurs dans les coins de son parchemin, regardant vaguement les élèves qui arrivaient peu à peu. Elle ne releva la tête que lorsqu'elle entendit un sac tomber à côté d'elle. Elle se retrouva face à une Gryffondor plus âgée qu'elle qui lui souriait gentiment.

- 'lut. Astrid et toi ?
- Aileen, répondit-elle avec un grand sourire. Enchantée de te rencontrer !

Elle détourna la tête, finissant ses dessins avec application. Elle ne s'arrêta que lorsque son professeur fit un léger bruit de bouche, incitant son chat à sortir dehors. Elle suivit le félin des yeux, avant de reporter son attention sur son enseignant et d'écouter attentivement ses paroles.

Elle sourit légèrement lorsque qu'il annonça que les baguettes seraient inutiles dans ce cours. Bien sûr, elle saurait parfaitement se débrouiller sans, ayant toujours vécu 'à la moldue', mais elle avait envie de voir comment les sorciers n'ayant jamais connu cela feraient.
- Voici donc la question d'aujourd'hui : Les moldus sont-ils inférieurs aux sorciers ? fit le professeur à la fin de son discours.

Il passa dans les rangs, cherchant visiblement à trouver quelqu'un à interroger. Elle baissa les yeux, ne souhaitant pas commencer le débat, et pria pour qu'il choisisse quelqu'un d'autre. Son vœu fut exaucé, le choix de son enseignant se portant sur une Poufsouffle plus âgée qu'elle - Aurea, elle tenterait de s'en souvenir. La jeune fille rougit et répondit finalement que les moldus arrivaient à palier le manque de magie grâce à leurs propres moyens - un avis que partageait Aileen. 

Elle écouta silencieusement et avec intérêt les réponses des autres élèves. Deux Serpentards - dont un dont Aileen se souvenait comme étant le vendeur qu'elle avait croisé aux Halles Magiques - et un Poufsouffle qui était sûrement d'à peu près son âge se prononcèrent également, semblant prôner l'égalité, tout comme Aurea. Une autre Serpentard semblait également de cet avis.

Une dénommée Clémence, également de Poufsouffle, fut la première à se décider réellement sur la question : pour elle, les sorciers étaient supérieurs aux moldus. Cet avis était semblerait-il partagé par un certain Ashton, de Gryffondor, et un Serdaigle dont elle ne pût capter le nom.

Une Serpentard prit la parole, et énonça un avis détonnant des autres : les moldus étaient supérieurs aux sorciers. Aileen avait écouté les autres attentivement, et trouvaient que tous les points de vue se défendaient. Elle ne savait pas vraiment quoi répondre, peu habituée à ce qu'on lui demande son avis - de plus, avec les avis divergents de ses camarades, elle ne savait pas vraiment sur quel pied danser. Elle finit par prendre la parole, calmement, en tentant de diminuer la teinte rouge qu'avaient prit ses jours - un réflexe dont elle ne pouvait se débarrasser. Elle décida de répondre honnêtement, et de dire ce qu'elle pensait.

- Je ne sais pas trop, répondit-elle. Comme l'ont dit certains de mes camarades, cela dépend ce que vous entendez par 'supériorité'. Les sorciers peuvent paraître comme supérieurs de part leur magie, mais les moldus savent parfaitement compenser grâce à leur technologie.

Et Dieu sait qu'Aileen avait eut du mal à s'en défaire de cette technologie. Pouvoir envoyer des messages où et quand elle voulait lui manquait, la télé lui manquait, le simple fait de parler au téléphone lui manquait - les hiboux étaient bien sympathiques, mais il ne permettait pas d'entendre les mots prononcés par ses proches, et Aileen avait toujours trouvé que les lettres étaient une méthode de communication froide et impersonnelle.

- En se qui concerne la science, fit-elle en regardant la Serpentard qui venait de parler, je suis d'accord avec ma camarade. Les moldus sont plus avancés.

En vérité, la première chose qui lui était venue à l'esprit à son entrée à Poudlard fut qu'il n'y avait ni cours de maths, ni cours de physique, ni cours de chimie, ni cours de biologie, rien, le néant scientifique. Elle avait certes cru comprendre qu'il y avait quelque chose se rapprochant d'une matière scientifique, l'Arithmancie, mais c'était bien peu par rapport aux moldus.

- Et pour les combats, je pense que si l'on faisait combattre un sorcier et un moldu, le sorcier gagnerait grâce à sa magie. Mais si une guerre éclatait entre nos deux mondes, elle regarda la Poufsouffle et la Serpentard qui avait débattu sur le sujet, et que les moldus employaient les grands moyens, je ne parierai pas sur le vainqueur, conclut-elle.

Elle se redressa légèrement sur sa chaise, attendant les réponses des autres élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Andy Potter
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1

Message par : Andy Potter, Ven 24 Avr 2015, 20:58


Tout le monde était enfin installé. Le cours pouvait donc commencer. Le chat du professeur quittait la salle tandis que celui-ci parler du déroulement de son cours. Si j'avais bien compris il s'agissait d'un débat sur la question « Les moldus sont-ils inférieurs aux sorciers ? ».

Je ne vois même pas pourquoi est-ce que le professeur avait posé la question. Il est logique que nous sorciers sommes supérieurs aux moldus. Après tout, ils ont peur de la différence, ils ne savent pas se battre... En gros ils sont idiots. Je me demande des fois pourquoi est-ce qu'on ne les exterminerait pas ? Après tout, le monde se porterait tellement mieux sans eux...

Un soupir franchit mes lèvres tandis que j'écoutais les autres débattre. Ce fut une poufsouffle (Aurea) que je ne connaissais pas, qui pris la parole en disant que les moldus étaient nos égaux et qu'ils n'étaient donc pas inférieur ni supérieur à nous.

Ensuite, ce fut autour de mon vert et argent. J'étais plutôt septique quant à sa réponse surtout à cause de la mauvaise expérience qu'il a vécu à cause d'eux. A ce souvenir, je serrais mes poings.

Je n'avais pas écouté les autres réponses trop préoccupé à me calmer. Soupirant, je levai la main en attendant d'être interrogé.

- Je sais que beaucoup ne vont pas être d'accord avec moi, mais je pense que nous sommes largement supérieur aux moldus. J'ai pris une grande inspiration avant d'expirer pour me calmer et pouvoir argumenter. Après tout, si nous le voulions, nous pourrions facilement les exterminer nous sorciers et ne plus avoir ses vermines dans les pattes. Ils ne savent que faire des bêtises comme par exemple polluer notre planète avec leurs engins bizarres alors que nous un coup de baguette et c'est fait. De plus, ils sont cruels, il ne c'est jamais déroulé une seule année dans leur monde où la guerre n'a pas existée. Ils sont aussi incroyablement stupides et très limités, ils sont contre tout ce qui sort de l'ordinaire et ils se prennent surtout pour des êtres suprêmes alors qu'il suffirait de leur montrer notre puissance pour les faire changer d'avis.

Serte, ce n'était pas les seuls arguments qui m'étaient venus à l'esprit, mais je savais que si je continuai à parler, j'allais dire des choses pas très gentilles à leur sujet. Mal grès mon discours, je gardai la tête haute et je regardai un à un toutes les personnes de la classe. C'était mon avis sur ses vermines et personne ne pourrait me faire changer d'avis à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°1

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 5

 Cours n°1

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.