AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -27%
40€ de remise sur les baskets Nike Air Max 2090 ...
Voir le deal
110 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques
Page 6 sur 9
Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Invité
Invité

Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 6 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Invité, le  Mar 23 Juin - 18:09

Lyria suivait le cours prenant des notes de tout ce qui était dit. La vitesse des propositions de réponses et des questions posées à l'ancien professeur était assez impressionnantes. Les camarades de la jaune et noire semblaient vraiment inspirés et intéressés, ce qui n'était pas le cas en permanence. Cependant la septième année était frustrée, à chaque fois qu'elle pensait à une question quelqu'un la précédait en la posant avant elle. Soupirant, elle commençait à se dire qu'elle ferait tout aussi bien d'abandonner là de n'être qu'une élève passive quand, l'interruption de Miss blanchet lui arracha un sourire.

* Sortir sa baguette... Même si ce n'est pas un cours des plus rassurants, de part la présence du loup garou, je ne crois pas qu'on soit exposé à ce point au danger qu'il puisse représenter. Mr West et Miss Blanchet nous auraient pas exposés inutilement et sans précaution.. *


Se mettant à sourire, en regardant l'ensemble de la classe, Lyria fut attirée par une de ses camarades de maison, Laurea, qui avait l'air vraiment mal en point. Préférant ne pas s'en mêler, elle tenta de se recentrer sur les autres personnes présentes, seulement cela ne dura pas longtemps. En effet, la poufsouffle souffrante venait de s'écrouler, du sang coulant de son nez et de sa bouche.

* Mer**, il lui arrive quoi ?? *

Kyara fut prompte à réagir, appelant son elfe de maison qui finit par faire venir un autre enseignant. Mr Proulx arriva, il .. mangeait, le regard furieux la brune regarda cet enseignant. Ce dernier ne se pressa pas pour amener leur camarade à l'infirmerie.

* Mais quel … *

Afin de se détourner de son inquiétude, elle observa à nouveau Azphel. Cherchant une question qu'elle pourrait lui poser.

Excusez moi.. ? Je me demandais.. Si quelque chose était à modifier dans ce que vous avez vécu, quel serait elle ? Du moins depuis votre morsure ?

La question était idiote et peut être déplacé mais c'était la seule chose qui lui était venue à l'esprit pour ne plus pensée à Laurae.
Ashton Parker
Ashton Parker
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 6 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Ashton Parker, le  Mar 23 Juin - 18:37

Visiblement la potion non identifiée que lui avait donné West faisait son effet. En effet, Ashton avait non seulement réussi à mobiliser ses neurones pour réfléchir mais en plus c'était pour donner une bonne réponse, si on oubliait la légère approximation sur les jours de la semaine pour la potion Tue-Loup. Le professeur précisa au passage qu'Azphel n'avait rien pris ce soir-là, ça pouvait être intéressant. S'en suivit alors une discussion à propos d'une malédiction et l'esprit du Gryffondor eut un peu de mal à se focaliser, sans doute à cause de ce qu'il venait de boire. Cela dit, le nom de Newt Scamander ne lui était pas étranger, il l'avait déjà entendu quelque part.

De nouvelles questions s'en suivirent de la part des professeurs et les élèves y répondirent, mais c'était un peu trop théorique pour Ashton tout ça. Lui il attendait principalement que le Loup-Garou se transforme pour leur faire une petite démonstration, ce serait vachement cool. Azphel invita alors les élèves à poser leurs questions à propos de la lycanthropie. Ainsi donc il ne faisait pas partie d'une meute et avait préféré s'accepter avec l'isolement. Un Serpentard demanda si on pouvait contrôler un Loup-Garou avec un sortilège d'Imperium, possible mais en tout cas il faudrait être sacrément puissant pour ne pas risquer de se faire déchiqueter.

Les interrogations de la part des élèves se succédaient lorsqu'il y eut enfin un peu d'action dans le cours. Laurae décida visiblement que c'était le meilleur moment pour faire une sorte de malaise auquel Blanchet réagit aussitôt. La Poufsouffle fut escortée vers l'infirmerie par Proulx et le cours reprit son déroulement normal. Ashton décida qu'il était temps pour lui de faire preuve d'un peu d'intérêt pour le cours.

- Je me demandais, est-ce que vous avez déjà essayé de faire de la magie pendant une transformation ou est-ce que c'est impossible de se concentrer suffisamment ?

Devant les professeurs et les autres élèves, le vouvoiement paraissait plus adapté au Gryffondor. De cette façon personne ne soupçonnerait que les deux sorciers s'étaient déjà rencontrés.
Devon Starck
Devon Starck
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 6 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Devon Starck, le  Mer 24 Juin - 7:14

[désolé pour le pavé ]

¤ ¤ LR ¤ ¤ Le cours s'enchaînait d'une manière rapide et fluide et le trentenaire devait bien admettre qu'il adorait ça. Ses appréhensions s'envolaient face à la rapidité d'esprit et aux questionnements des élèves présents, si curieux pour certain que le fait même qu'il soit présent ce soir-là, en réalité pour rester proche de Kyara, finissait par quitter son esprit.
En ayant suggéré l'idée du cours à la française, il n'avait pas imaginé pouvoir prendre autant de plaisir - tout relatif, eu égard de douloureux souvenirs évoqués - à mentionner le côté méconnu de sa personnalité... Ce n'était pas le seul, non, mais celui-ci lui avait beaucoup servit sous le couvert de l'anonymat.

Azphel laissa s'enchaîner plusieurs questions, voyant défiler deux jeunes Serpentards charmantes, le Serdaigle qui avait monopolisé l'attention à son arrivée et deux Gryffondors.

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ Tout bercé qu'il était dans l'euphorie de ce cours, le loup-garou ne s'était pas rendu compte que certains élèves avaient une réserve un peu trop prononcée à son sujet. La suspicion relevait du bon sens, néanmoins certains avaient gardé baguettes à portée de main et cela dérangeaient la professeur des verts et argent. Il apprécia le geste de Kyara qui vint prendre la parole pour mettre les points sur les "i", même si, surement par arrogance, il ne voyait aucun des élèves présents comme une menace pour lui... Il appréciait davantage la main amicale dans son dos et son sourire de braise.

¤ ¤ ¤Les choses semblèrent rapidement revenir dans l'ordre, mais un incident se produisit avec une élève. Azphel l'avait cataloguée dans les élèves en retrait, qui ne souhaitait pas participer au cours, mais peut-être que de là où il se trouvait il n'avait pas bien apprécié la situation. Une jeune Serdaigle cria le nom de "LAURAE" en voyant sa voisine s'évanouir et Azphel comprit en analysant la scène qu'elle faisait un réel malaise, peut-être pire ; en effet on pouvait voir du sang s'écouler de ses narines sur la pâleur de sa peau.

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ Kyara avait bondit rapidement auprès d'elle en veillant à ce que la Pouffy ne soit pas noyée par un attroupement d'élèves. Azphel resta où il était, parce qu'il n'avait aucune autorité ici et parce qu'il ne comprenait pas réellement tout ce qui se passait.  Le malaise de la jeune fille avait-il quoi que ce soit à voir avec la pleine lune ? Rien n'était moins sûr.

- Eloignez-vous d'elle ! Edwin ! Va me chercher Charli, je me fiche s'il est occupé, tu le traînes par la peau des fesses si besoin est c'est compris ?

¤ ¤ ¤Un elfe débarqua et repartit aussitôt sous l'injonction de Kyara, pour revenir ce qui parut être une heure plus tard, accompagné par un jeune homme qu'Azphel ne reconnaissait pas.
Rapidement il emmena l'élève avec lui en direction du château, sous des regards ahuris. Kyara, elle, revenait vers sa place initiale en nettoyant ses vêtements comme s'il s'agissait d'un évènement tout à fait anodin.

¤ ¤ ¤Azphel reprit le cours normal du cours, car les évènements l'imposait. Il ne pouvait faire davantage et s'étaler sur les évènement reviendrait à annuler tout ce qui avait été préparé pour cette soirée, sa venue y compris. Il se remémora les questions des derniers intervenants et y répondit un peu dans le désordre :

- .... À quoi pourriez-vous comparer cette douleur? Les lycans, ont-ils des faiblesses? Quelque chose capable de les neutraliser ou tuer presque instantanément? Et puis, qu'elles sont leurs réelles avantages? Des sens plus développés?....

- Difficile de vous donner une idée de la douleur, nous l'interprétons tous différemment, ça n'a rien d'agréable c'est certain. Plus que des faiblesses, je dirais que vous vous devez de connaître les forces d'un lycan lorsque vous vous trouvez face à lui. Ne pas négliger sa rapidité, la puissance de ses muscles et sa capacité à se déplacer avec des bons spectaculaires. Les plus grosses faiblesses d'un loup-garou transformé sont en réalité les forces de ses adversaires.
Pour ce qui est des sens des loups-garou, vous avez toutes les deux raisons
(il désigna la jeune Serpentard et une Gryffondor / Kami et Eléna).
En loup nos sens sont plus développés, particulièrement l'ouïe et l'odorat. Le loup bien concentré sur ces sens peut difficilement laisser échapper une proie... De ce côté il a tout récupéré de l'animal, je peux vous le garantir, c'est un véritable chasseur...

Le sorcier préféra ne pas s'étendre sur le sujet, les parties de chasses flottant dans sa mémoire étant particulièrement sanglantes... et inappropriées pour un cours à de jeunes élèves.

¤ ¤ ¤Il reporta son attention sur le Serdaigle qui était arrivé en caleçon en se rappelant ses mots. Avait-il réellement l'air d'un schizophrène? Deux élèves avaient soulevés cette hypothèse qui lui paraissait surréaliste.

- Je n'ai pas lu le livre en question mais il n'y a pas eu 50 loups-garou professeur ici et je crois que vous parlez du professeur Remus lupin. Je ne pense pas être schizophrène, mais je crois que malgré toute la pertinence que ce professeur pouvait accorder à sa propre expérience, nous autres lycanthropes la vivons chacun d'une manière semblable et très différente à la fois.
Cependant, la toute première transformation est alambiquée. L'on ne sait si l'on cauchemarde ou si ce qui nous arrive se produit réellement. Ne pas comprendre pourquoi on se transforme revient à dérationaliser ce processus et à le dénier. A ce moment, la douleur peut être absente, non interprétée comme tel et simplement oubliée. La douleur n'est qu'une information de notre système nerveux après tout.
Mais nous oublions qui nous sommes, c'est l'exacte vérité et la parfaite formulation de ce que j'ai ressenti. Mais dès lors que nous comprenons, que nous pouvons analyser le phénomène, même avec appréhension, il est difficile d'ignorer la douleur. Le sorcier est le sorcier et l'animal l'animal, mais la douleur reste informelle, immuable. Quand on a conscience de ce que l'on est, de ce que l'on va devenir, la douleur prend forme de manière véritable.
Même si, comme je l'ai dit plus tôt, ne parlant pas au nom de plusieurs loups-garou, il est possible que certains corroboreraient les dires du professeurs Lupin plutôt que les miens.


¤ ¤ ¤Il laissa quelques secondes de suspend pour que les élèves méditent ses propos avant de se tourner vers une élève de Gryffondor [Kohane] qui avait évoqué l'accouplement des loups-garou et la présumée sous-représentation des femmes.

- Pour ce qui est de l'accouplement d'un loup-garou, je n'ai pas de certitudes non plus, mais je crois que non, il n'y a pas de risque qu'un enfant naisse loup-garou. En tout cas je n'ai jamais entendu d'histoires dans ce sens, et le fait que les connaissances au sujet de la lycanthropie affirment qu'elle se transmet uniquement par morsure, je ne pense pas qu'il y ait le moindre risque qu'un bébé naisse avec les mêmes gênes.
Pour les femmes loup-garou, c'en est une qui m'a transformé. Mais au delà de ça, je ne connais pas assez de mes congénères pour infirmer ou confirmer vos dires. Pourtant il semble y avoir une certaine logique et il me paraît normal que davantage d'hommes puissent survivre à une morsure que de femmes. Je ne sais pas si ça a le moindre rapport, mais si j'avais à mordre une personne, j'aurais plus de facilité à le faire avec un homme, j'aurais trop peur de tuer la femme...


¤ ¤ ¤ ¤ ¤ La question de la Serpentard [Julie] qui avait évoqué la schizophrénie était encore plus étrange, insolvable pensait-il. Une analogie entre la lycanthropie et la folie moldue ? Azphel ne savait pas trop quoi répondre ; déjà il avait dans sa vie été bien plus proche de marcher sur la lune que de s'intéresser au sujet, ensuite, il détestait les moldus à un point que la jeune Serpentard ne soupçonnerait sûrement jamais.

- ".... Mais les médecins moldus classent ces patients de fous, ou schizophrènes, ne croyant pas à ce genre d'histoire. Pensez-vous qu'un rapprochement moldu et sorcier peut être tiré de cette étroite relation?" * Non, non et non *

- Hmmmm... Pourquoi pas ? dit-il pourtant, sans vraiment croire à son propos. Il faudrait se renseigner auprès de personnes ayant étudié les moldus plus que moi, ainsi que sur les troubles auxquels vous faites allusions, je ne crois pas avoir les compétences pour répondre à vos interrogations, dit-il dans un sourire. Il était resté tout à fait cordial et se félicitait d'avoir détourner cette question pourrie rapidement.
* Classé des moldus en liens étroit avec de vrais loups-garou... ce serait rabaisser le pouvoir que détiennent les sorciers mordus... *

- Sinon, tu as déjà goûté l'adrénaline de la chasse ? Est-ce si bestial que l'on le dit ou plus proche de l'esprit humain qu'on ose l'admettre ?

¤ ¤ ¤La question déchira la conscience du mage noir. Elle était l'exacte formulation de ce à quoi Azphel ne voulait pas répondre. Le mensonge était presque obligatoire pour lui, plus moral que la révélation : * Oui j'ai volontairement perpétré plusieurs chasses aux moldus terriblement excitantes et sanglantes... *

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ Pendant un moment, Azphel plongea un regard inquisiteur dans les yeux de la jolie brune, non moins profonds et énigmatiques que les siens. Il se demanda ce qu'elle faisait à Pouffy, qui était plutôt du genre à attirer les boulets couverts d'innocence. Son impertinence avait quelque chose qui lui plaisait. Le mage noir faisait partie des personnes qui aimaient tutoyer les gens, pourtant la jeune fille était la seule à s'être permis le culot de s'adresser à lui de cette manière. Il ne releva pas, volontairement.
Il s'interrogeait sur le coeur de sa question. Est-ce qu'elle parlait de chasse animale ou cachait-elle une envie malsaine de découvrir la bestialité du loup ?
¤ ¤ ¤La chasse aux moldus et aux sorciers dépravés avait été d'une jouissance absolue, mais l'ancien professeur n'avait jamais réellement succombé à l'instinct animal pour objectif forestier ; traquer Bambi n'était nullement amusant.
Il s'était juré de mentir le moins possible à Kyara, mais il ne pouvait se permettre de révéler la vraie nature qu'il avait combattue aux élèves. Un mensonge pour les élèves n'en était pas un pour Kyara, ainsi allait la logique imparable d'Azphel.

- La chasse est très intéressante oui. C'est très différent de notre comportement humain en fait, grâce au développement de notre ouïe et notre odorat. Elle a tout d'une traque animale en effet et j'admets trouver cela très excitant. Trouver des cibles dans la forêt est un bon moyen de se concentrer sur quelque chose d'inoffensif et de contenir nos instincts primaires, de ne pas les laisser s'orienter vers d'innocents être humains.

Ce qu'il venait dire était en fait une exacte vérité, bien qu'elle ne le concernait pas du tout . A mi chemin entre le mensonge et la vérité.
* voilà une très bonne réponse donnée *

Une autre Poufsouffle poursuivit [Lyria]:

- Excusez moi.. ? Je me demandais.. Si quelque chose était à modifier dans ce que vous avez vécu, quel serait elle ? Du moins depuis votre morsure ? * Tout un tas de choses en fait... *

Azphel leva les yeux au ciel en se demandant comment formuler sa réponse en restant assez vague sur le sujet. Il choisit finalement d'éluder la question.

- Comme je l'ai dit tout à l'heure, m'isoler à peut-être été ma plus grosse erreur lors de cette période. Même si je ne ressens pas le besoin d'appartenir à une meute, me tourner vers d'autres loups-garou aurait pu m'être bénéfique et m'aurait certainement permis d'apprendre à maîtriser ma lycanthropie plus rapidement.

Ashton ajouta ensuite sa pierre à l'édifice en parlant de magie sous transformation, ce qu'Azphel n'avait jamais réellement essayé.

- Je n'ai pas tenté de pratiquer, mais je ne crois pas que cela soit réellement possible sans manier de baguette. Et les avantages physiques de la transformation sont suffisamment important pour ne pas avoir à pratiquer la magie à mon sens.


¤ ¤ DO ¤ ¤ Azphel avait fait le tour des questions posées. Il embrassa le parc d'un regard général, se demandant s'il avait d'autres précisions à apporter aux élèves. De son impression, la plupart semblaient rassasiés d'explications. Il jeta un regard en arrière à ses professeurs en se demandant quand interviendrait le côté pratique du cours.
Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 6 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Kyara Blanchet, le  Mer 24 Juin - 11:56

Apparemment, les élèves se remettaient bien de la petite distraction. Parfait, Kyara n'aimait pas vraiment à avoir gérer des crises de paniques. Elle avait dû le faire dans le passé, c'était pénible et on prenait du retard pour la suite. Croisant les mains derrière son dos, la professeure de soins aux créatures magiques restait attentive aux élèves et aux réponses d'Azphel. Avoir un loup garou en classe était une chance. Elle aussi était en train d'apprendre pendant le cours. Même si elle était calé sur le sujet, les élèves posaient des questions qui ne se montraient pas négatives étant donné qu'ils étaient en cours. Demander à Azphel s'il chassait des humains en dehors du contexte n'était pas une bonne chose.

Lizzie posa d'ailleurs une question sur la chasse et Kyara tiqua en entendant qu'elle se servait du tutoiement comme si c'était un égal. En aucun cas, elle avait autorisé cela. A cheval sur la politesse, la Française n'aimait pas du tout cette attitude d'autant plus que la poufsouffle était préfète de sa maison, bravo pour montrer l'exemple ! Attendant qu'Azphel donne la réponse, Kyara profita d'un blanc pour faire la remarque.

- Miss Bennet, nous sommes en cours. Il ne me semble pas que nous ayons dit que vous pouviez tutoyer Azphel. Surveillez votre langage à l'avenir.

Azphel donna d'autres réponses avant de poser un regard interrogateur vers William et Kyara. Regardant l'horizon, la Fançaise constata que la lune commençait à apparaître petit à petit, volant la place du soleil. Pointant sa baguette vers les flambeaux qui entouraient les élèves, Kyara les enflamma. Faire un cours dans l'obscurité n'était pas une bonne chose !

- Vous avez encore cinq minutes pour poser vos questions, ensuite nous commencerons la partie pratique du cours.


[Hrpg : Vous avez jusqu'à dimanche inclus pour poser des questions Smile Bons rps !]
Wilum Järviden
Wilum Järviden
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 6 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Wilum Järviden, le  Mer 24 Juin - 14:20

Wilum ne fut pas du tout satisfait de la réponse du loup-garou. Même s'il devint plus anxieux en apprenant que celui-ci ne fait partie d'aucune meute. Renforçant ainsi son angoisse face aux réactions imprévisibles du lycan. Néanmoins, il espéra sortir vivant du cours commun, non pas que l'homme dégage une aura meurtrière, mais il faut être prudent. C'est avec la peur au ventre qu'il s'empara discrètement de sa baguette magique. Les loups-garous sont comme des hyènes, imprévisibles, à l'exception de leur nature, car avant d'être des lycans, ils sont avant tout des hommes... ordinaires. Il préfère se retrouver devant deux trolls qu'un loup-garou. Un loup-garou est beaucoup trop puissant.

Il est compréhensible que vous ne soyez pas tout à fait à l'aise et que vous craignez pour votre sécurité, mais il n'y a pas de raison. En cas de soucis, William et moi-même interviendrons car c'est notre rôle et pas le votre. Maintenant que les choses sont claires, je ne veux plus voir ça et je laisse Azphel reprendre !

La réplique de madame Blanchet coupa pendant un instant l'élan de paroles de monsieur Azphel et le flot  de paroles incessant des élèves. Le brun ne se sentait pas concerné, car il est peu probable que l'enseignante ait remarqué son arme de défense en vue d'une attaque surprise. Les questions reprirent de plus belles. Wilum prit quelques notes. Lorsque ce fut au tour d'Alice de s'adresser au lycan, il détourna le regard de la jeune femme une sueur froide perlant sur son front. Le cours fut interrompit pour la seconde fois, mais cette fois ce fut Laurae qui concentra toute l'attention. Le jeune homme fut pris d'un haut le coeur en voyant le sang s'écouler des narines de la blaireau. Répugnance, dégout, voilà ce qu'il ressentait. Celle-ci fut rapidement conduite à l'infirmerie, soulageant ainsi Wilum. Il souhaita poser une autre question au loup-garou avant que la partie pratique du cours ne commence, mais quelque chose d'autre l'intriguait dans cette histoire...

- Euh... Est-ce que vous vous considérez puissant ?  Je précise bien sous forme humaine !   Il posa cette question en vue de briser un peu la carapace rigide du loup-garou. Puis il enchaîna d'une voix mal assurée, mais curieux de connaître la réponse de l'homme : - Dites, si l'on vous met sous l'eau sous votre forme animal vous mettrez combien de temps avant de vous noyer, approximativement. Vous avez dit que vos sens sont plus développés, notamment l'ouïe. Je sais bien que sous votre forme animal votre but n'est pas de piquer une tête dans l'eau pour savoir combien de temps vous tiendrez en apnée. Il considéra alors le ridicule de sa question, mais la réponse lui est capitale pour confirmer ou non ses doutes sur l'hypothèse qu'il a émis.
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 6 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Eileen I. Hilswood, le  Dim 28 Juin - 13:05

A partir de sa dernière réponde, Izsa ferma les yeux et écouta d'une oreille distraite ce qu'il s'en suivi.
Elle ne cessa pas non plus totalement d'écouter, au cas où certaines informations l'aideraient à comprendre ce qu'il était en train d'arriver à Morgan.
Sauf que non, tout ceci n'avait guère d'intérêt à ses yeux. La lycanthropie soignait le cancer ? Tant mieux, elle retiendrait si jamais elle en était atteinte. Non, plus sérieusement ce Azphel était pour le moins obscur. Mais pas "obscur" dans le sens : "Azy, j'suis trop mystérieux, j'vais vous dire que j'ai un passé torturer mais j'vais rien vou dire de plus comme ça vous me trouverez trop classe". Sauf que non, la Serpentar avait un qualificatif tout autre pour se genre de personne : "relou". "J'ai placé ma confiance en une personne qui m'a trahie et... et me voilà ici !", qu'il disait. Si c'était pour balancer ça, il aurait mieux fait de se la fermer !

Izsa soupira. En fin de compte, le professeur Maddison avait été bien plus intéressant lors du cours commun sur les loups-garou, qui avait eu lieu en DCFM. Sans doute était-il plus pédagogue que ce bonhomme sortit d'on ne sait où. Des questions s'en suivirent, guère intéressantes pour notre Izsa déjà bien blasée. Elle voulait passé à la pratique, non de non !

Soudain, un événement vint stopper le cours d'un seul coup : Laurae venait de tomber par terre ! Elle était agité de spasme, et crachait du sang. Appelez les pompiers ! pensa immédiatement Izsa, dans un réflexe moldu des plus primaires. Non, le réflexe sorcier dans ce cas là, c'était plutôt : Appelez Rurik !
N'empêche, c'était presque ça la réaction de Blanchet : elle appela Proulx, puis envoya un Patronus à l'infirmière. De son côté, Izsa n'avait pas bouger un seul instant de son pouf, espérant que la Pousouffle n'allait pas leur claquer entre les doigts.
Blanchet assura que tout irait bien pour Laurae, ce que la Serpentard décida de croire. Et en un claquement de doigt, le cours avait repris.

Seule la question de Ash réveilla l'intérêt de la jeune fille. Il fallait dire que c'était difficile de croire qu'une bestiole mortelle et assoiffée de sang pouvait en plus balancer des Avada Kedavra à tour de bras. Mai après tout, pourquoi pas ?
Une fois que Wilum eu terminé sa question, Izsa demanda à son tour :

- Vous vous contrôler sous votre forme lupine... Mais comment avez vous fait cela ? Il y a eu un déclic ? Cela s'est fait avec le temps ? Vous avez fait des exercices pour vous entrainer ?

Ce fut vraiment la seule fois où toute l'attention d'Izsa fut tournée vers le lycan. Sa réponse allait l'aider à comprendre ce qu'il arrivait à Morgan, et comment il pourrait faire pour apprendre à se contrôler.
Kahena Cernunnos
Kahena Cernunnos
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 6 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Kahena Cernunnos, le  Mer 1 Juil - 8:22

L'attention de la jeune Poufsouffle revint sur le professeur de potions tandis qu'il s'appliquait point par point à démonter sa réponse, tout comme l'avait fait une élève de Serpentard un peu plus tôt. Mais pour le coup la blairelle commençait en avoir plus grand chose à faire du cours, l'état de Laurae préoccupant totalement sa pensée. Il lui sembla que le prof laissa la parole au loup-garou présent - deux hommes tout à fait charmant pour une classe, ils étaient gâtés - qui raconta sa vie un moment avant de laisser place aux questions. Un brouhaha inintéressant pour la jeune fille qui fixait son amie tout en tâchant de ne pas céder à la panique. L'emploi du mot "Imperium" réussi à attirer son attention et durant un instant elle écoutait avec attention les réponses du dénommé Azphel. Une interrogation commençait même à germer dans l'esprit de la fausse rousse quand soudain un mouvement à côté d'elle la ramena vers Laurae.
    Elle étouffa un cris d'horreur en voyant sa mentore dans cet état pitoyable, du sang coulait abondamment de son visage. Sa camarade se leva tant bien que mal pour mieux retomber, son corps secoué de spasmes. L'albinos entendit vaguement des cris et en même temps que son amie tombait dans les vapes, elle-même se coupait de la réalité. Les sons des voix retentissaient sourdement, comme si leurs sources étaient lointaine. Des corps flous dansaient devant ses yeux sans qu'elle ne réagisse. Elle avait simplement cessé de penser. Elle ne pouvait rien faire, elle ne savait rien faire. À quoi servait-elle après tout ? Pour une fois qu'elle laissait une forme d'amitié se nouer entre elle et quelqu'un, elle était incapable de s'en montrer digne. Se plaindre, c'est tout ce que la blairelle trouvait à faire. La Petite Voix ne réagissait pas non plus, et pour la première fois Kahena la regretta. C'était une amie fidèle quand il s'agissait d'agir, de laisser l'impulsivité prendre le dessus. Mais là elle était réduite à un état végétatif. La voix du lycanthrope la tira doucement de sa torpeur, elle saisit au passage la question d'une élève qu'elle reconnu comme étant la préfète de Poufsouffle, il s'agissait d'instinct de chasse, donc de bestialité.
    La sang-mêlée leva une main un peu hésitante et demanda d'une voix un peu absente :

"- Qu'est-ce que ça vous fait d'être un loup-garou parmi les humains ?"

Réalisant le ridicule dont elle faisait preuve et le ton faussement dramatique avec lequel elle s'était exprimé, elle balaya l'image terrible de Laurae de son esprit pour mieux se focaliser sur sa question et paraître un peu plus sérieuse crédible.

"- Je veux dire, comme la insinué l'autre Poufsouffle (Elle désigna Bennet du menton), on peut lire dans des témoignages ou des représentations de la lycanthropie par les moldus que les humains changés en loup-garous sont comme empoisonné à vie par une forme de bestialité. Cette sauvagerie, est-ce qu'elle n'existe pas déjà chez des humains non-lycans ?"

    Sa question tournait peu à peu au sujet de philosophie et elle jugea bon de simplifier un peu son propos

"- Enfin sinon, quand ce n'est pas la pleine lune, vous arrivez à vivre une vie normale ? Vous ne paraissez pas plus... sauvages aux yeux des autres depuis votre transformation ?"

    En fonction de l'interprétation on pouvait y voir un gros sous-entendu sexuel mais peut-être étais-ce l'esprit perturbé de la jeune fille qui malmenait ses hormones.

"- Et, les personnes au courant de votre état ont-ils un comportement différent de ceux qui ne sont pas informés ?"

    Sa question ouvrait potentiellement sur les discriminations dont les loup-garous pouvaient être cibles - si des Hommes étaient assez stupides pour discriminer un lycan - et la blairelle abhorrant l'injustice, le sujet l'intéressait au plus au point. De plus Azphel pouvait aussi se pencher sur l'aspect plus psychologique et philosophique de son interrogation - à moins qu'il s'agisse plus de paranormal, après tout les loup-garous ne sont pas particulièrement normals pour les moldus - à savoir : les lycanthropes ont-ils une forme de sauvagerie qui les habite, de quelle nature est-elle, d'où vient-elle et est-elle vraiment perceptible ou est-ce une illusion ? Après tout la Cernunnos avait crus voir cette lueur bestiale dans le regard de l'homme, mais n'étais-ce pas le fruit de son imagination ?

*Oh, qui suis-je, où vais-je ? Les méandres de l'adolescence me plonge dans des questionnements si existentiels.*

    Voilà que la Petite Voix revenait pour se foutre d'elle. Les choses revenaient peu à peu à la normale et le problème Laurae était bien loin rangé dans son cerveau, aussi loin que l'infirmerie pouvait le permettre.

[EDIT] Je viens de voir que les questions étaient censées être posées jusqu'à dimanche maximum, je suis vraiment désolée ! Je peux demander à supprimer mon message si cela vous convient mieux.
Devon Starck
Devon Starck
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 6 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Devon Starck, le  Ven 3 Juil - 7:44

[HRPG : désolé du léger retard, semaine compliquée au boulot]

¤ ¤ LR ¤ ¤ Kyara profita du moment de pause dans les explications du lycan pour réprimander l'intrigante Poufsouffle qui l'avait tutoyé. En dehors du cours, Azphel ne serait pas senti insulté d'être abordé de la sorte par un ou une inconnue, mais il est vrai que les manières de la jeune femme étaient un peu trop familières pour le simple cadre du cours... Il approuva Kyara d'un signe de tête, sans pour autant en rajouter.

- Vous avez encore cinq minutes pour poser vos questions, ensuite nous commencerons la partie pratique du cours, poursuivit la française à ses côté.

¤ ¤ ¤Bien, les choses intéressantes allaient enfin commencer. Quoique certaines questions en avaient amené d'autres énigmatiques. La plupart des élèves semblaient se satisfaire des explications qu'il avait donné, ou tenté de donner, si tant est qu'il en avait eu les réponses. D'autres paraissaient en proie à de profonds questionnement, comme un jeune Serpentard qui prit la parole pour la deuxième fois :

- Euh... Est-ce que vous vous considérez puissant ?  Je précise bien sous forme humaine ! Après une pause il ajouta : Dites, si l'on vous met sous l'eau sous votre forme animal vous mettrez combien de temps avant de vous noyer, approximativement. Vous avez dit que vos sens sont plus développés, notamment l'ouïe. Je sais bien que sous votre forme animal votre but n'est pas de piquer une tête dans l'eau pour savoir combien de temps vous tiendrez en apnée.

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ Azphel se sentait puissant en effet. En tout cas il l'avait été à une époque et peu auraient remis ça en question devant lui. Aujourd'hui, fraîchement de retour dans un haut lieu de la magie, après cinq d'isolement ? Il n'était surement plus aussi habile qu'auparavant. Sa plus grande force était en réalité le sujet du cours, mais par arrogance, il ne pouvait l'admettre devant de jeunes étudiants.
Il mit ses mains dans ses poches et fit les cent pas devant les élèves avec décontraction.

- Tous les sorciers le sont. Dans ma pratique de la magie, ma soif de découverte et d'apprendre que j'ai étendue bien après mes années passées dans cette école, oui, je me considère comme un sorcier puissant. J'ai un peu perdu en habileté avec l'âge, mais il faut toujours se méfier des vieux loups. Il ponctua sa phrase d'un sourire amical aux élèves. Se rapprochant des choses sérieuses du cours, il espérait détendre les plus réfractaires à se retrouver face à un loup-garou transformé...

Azphel se savait bon nageur, et assez puissant sous sa forme animale pour se sortir d'une chute dans un lac. Mais sa capacité à rester sous l'eau ? Aucune idée.
- Sous l'eau, je ne pense pas qu'une fois transformé nous ayons de réelles facultés à retenir notre respiration. A mon avis je ne tiendrais pas longtemps.
Azphel laissa filer le reste de sa réponse. Il ne savait pas trop quoi répondre et classait cette question dans le même panier que les autres douteuses qu'il avait entendu dans le cours.

Une autre Serpentard, visiblement moins passionnée par le cours que son camarade posa une question à la suite :

- Vous vous contrôler sous votre forme lupine... Mais comment avez vous fait cela ? Il y a eu un déclic ? Cela s'est fait avec le temps ? Vous avez fait des exercices pour vous entrainer ?

¤ ¤ ¤Répondre clairement à la Serpy revenait à expliquer noir sur blanc tout ce qu'il avait fait ces cinq dernières années à Kyara. Cependant, beaucoup trop de détails devaient être retirés de l'histoire pour qu'il ne soit pas catalogué en bête sanguinaire. Il continua de déambuler tranquillement, comme si la question ne le dérangeait pas, et répondit avec un calme tout naturel :

- Le déclic, c'est quand j'ai faillit tuer des personnes innocentes. Quand j'ai compris que vivre ma lycanthropie tout seul mettait en danger les personnes autour de moi, certains de mes amis même. Quand on ne contrôle pas la part animal du loup, on qu'on la laisse nous dominer en subissant, on peut tuer n'importe qui. Je n'aime pas cet aspect du loup-garou et c'est ce qui m'a convaincu que je devais le combattre.
Cela s'est fait avec le temps oui, il m'a fallut cinq ans pour arriver à contrôler mes transformations. Là, je fais référence à l'isolement dont je parlais plus tôt. C'était une méthode radicale et très difficile à supporter pour n'importe quel lycan. J'ai choisi d'être seule et de partir dans un coin très reculé du monde pour travailler sur mes transformations. Le plus souvent j'étais en cage. Il y avait parfois d'autres personnes autour de moi pendant ces phases, ce qui m'aidait à combattre petit à petit mes envie de m'en prendre à elles pendant ces phases.
Mais l'atout principal d'un lycan pour se contrôler c'est beaucoup de temps, et surtout une réelle envie de le faire, car si on laisse la bête prendre le dessus ne serait-ce qu'une seule fois, il faut tout recommencer à ça devient très compliqué.


¤ ¤ ¤ ¤ ¤ Il termina sa phrase d'une façon qui ne laissait place au doute : il n'irait pas plus en détails dans ses explications. Il n'aimait pas se rappeler ce long passage dans les ténèbres. Et dire aux étudiants qu'il avait attaché des moldus sur des chaises pour en réalité être en leur présence lorsqu'il était transformé, était le genre de détail qui n'avait aucune espèce d'importance pour le cours.
Il était devenu occlumens pour que ce genre de secrets restent des secrets.

Une jolie rousse de chez Poufsouffle s'intéressa à des aspects moins pratiques de la lycanthropie, ce qui intéressa davantage le vieux sorcier qu'il était.

"- Qu'est-ce que ça vous fait d'être un loup-garou parmi les humains ?""- Je veux dire, comme la insinué l'autre Poufsouffle (Elle eut un signe de tête en direction de la jeune Bennet et Azphel sourit), on peut lire dans des témoignages ou des représentations de la lycanthropie par les moldus que les humains changés en loup-garous sont comme empoisonné à vie par une forme de bestialité. Cette sauvagerie, est-ce qu'elle n'existe pas déjà chez des humains non-lycans ?"
Azphel ne répondit pas aussitôt, mais il approuva d'un signe de tête appuyé les paroles de la jaune et noir.

"- Enfin sinon, quand ce n'est pas la pleine lune, vous arrivez à vivre une vie normale ? Vous ne paraissez pas plus... sauvages aux yeux des autres depuis votre transformation ? Et, les personnes au courant de votre état ont-ils un comportement différent de ceux qui ne sont pas informés ?"

- Il ne faut pas oublier qu'avant toute chose, l'Homme est un animal. Sans les règles, les lois qu'il établi, il n'y aurait plus grand chose de civilisé chez lui. Je compare également la bestialité de la transformation en loup-garou à cette haine que chaque être humain porte en lui. Pour moi devenir loup-garou ne fait que ressortir tout ce que l'on a enfouis au fond de nous au cours de notre vie. La part de violence et de haine est en chacun de nous, nous apprenons à ne pas y succomber simplement en étant formaté par des règles, bien que l'ont peut s'y astreindre par d'autres règles plus... douteuses. Les actualités moldues comme sorcières vous donneront plein d'exemples, mais là n'est pas le sujet de ce cours.

Il adressa un sourire amical à la Pouflsouffle et au reste de la classe.

- Et oui, sinon, j'ai une vie parfaitement normale, surtout depuis que je contrôle mes transformations. C'est plus difficile pour un jeune loup-garou, mais croyez-moi (il adressa un regard à Kyara), si je ne révèle pas aux gens que je rencontre que je suis lycan, bien peu le devine en général. (nouvelle pause) J'ai une vie parfaitement normale et je n'ai pas l'impression que les gens se comportent de différentes manières avec moi. Je vois de l'appréhension, des questions dans les regards, parfois, mais c'est propre à toutes les distinctions physiques ou idéologiques à notre époque.

¤ ¤ DO ¤ ¤ Le lycan jeta un regard au ciel qui de défaisait des dernières lueurs du jours. Les torches allumées par Kyara dansaient d'un feu étincelant dans le parc, illuminant les visages des élèves.
- Je crois que nous en avons terminé avec les questions et que nous allons bientôt passé à un côté plus animal du cours, dit-il amusé, en se retournant vers Will et Kyara.
Evelynn Kayne
Evelynn Kayne
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 6 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Evelynn Kayne, le  Ven 3 Juil - 12:52

Le cours s'enchaînait d'une manière fluide et rapide, c'était plutôt agréable d'avoir, dans une classe, des élèves réactifs et intéressés. La réponse d'Azphael à la question d'Eléna ne l'étonna guère, elle connaissait presque déjà la réponse, mais voulait juste s'en assurer. Les loups-garous avaient bien leurs cinq sens évolués, c'était une chance. Du côté des professeurs en revanche, la tension semblait monter, après quelques messes basses, Kyara coupa l'ancien Serpentard pour intervenir. Visiblement tracasser, elle obligea tous les élèves à ranger leur baguette dans leur sac, de ne pas les avoir en main. Elle affirma que s'il y aurait un problème, elle-même ainsi que monsieur West géreraient la situation. Eléna ne s'inquiétait pas de ce point, mais plus du pourquoi et du comment. Cette intervention avait été faite dans le but de ne pas mettre mal à l'aise monsieur loup-garou, voilà tout.

Pendant que chacun posait sa question et écoutait la réponse, Eléna tentait de prendre en compte ce qu'il lui semblait important. Des fois, la brune tournait la tête à droite, puis à gauche, jusqu'à ce qu'elle remarque son amie, Laurae. Elle n'avait pas l'air de se sentir très bien, et même si elle essayait de faire croire le contraire, Eléna connaissait trop bien son amie... Ce fut par le cri d'Ariana que le la lionne confirma ce qu'elle pensait. La Pouffsoufle se retrouvait allongée à terre.. un coma ? Kyara appella au plus vite son elfe pour qu'il ramène le garde-chasse dans le délais le plus cour. Ce dernier fit son apparition avec de la nourriture en main, effectivement, il semblait en plein repas. Tampis, la vie de Laurae était en jeu. D'après les instructions de la professeur de soins aux créatures, la jaune et noire serait conduite à l'infirmerie, à Miss Samuel. Eléna ne manquerait pas d'aller la voir après le cours...

Toujours un peu chamboulée et sous le choc, la lionne reprit ses esprits tentant de prendre note des dernières infos. Elle abandonna, il y en avait beaucoup trop. Dnas le ciel, les nuages se dissipaient pour laisser place à la lune. Pleine, grande, blanche, lumineuse, elle était à la fois épatante et effrayante.

- Je crois que nous en avons terminé avec les questions et que nous allons bientôt passer à un côté plus animal du cours, dit-il amusé, en se retournant vers Will et Kyara. Effectivement, ça allait être drôle...
Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 6 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Kyara Blanchet, le  Dim 5 Juil - 19:04

Le soleil se couchait de plus en plus, écoutant que d'une oreille les paroles d'Azphel, la Française ne manquait pas de remarquer qu'il lui jetait des coups d’œil de temps en temps. Cependant l'heure n'était pas au petit flirt. William semblait être ailleurs ce qui était parfait. La professeure de soins aux créatures magiques n'avait pas envie que son collègue touche deux mots à Liam. Kyara n'avait rien fait de mal et elle n'avait pas besoin d'avoir de soucis en plus !

- Je crois que nous en avons terminé avec les questions et que nous allons bientôt passé à un côté plus animal du cours.

Se tournant vers William et Kyara, l'ancien professeur attendait. Hochant la tête, la brune prit le relais.

- Bien, nous allons commencer la partie pratique du cours. Je répète encore une fois que je ne veux pas voir une seule baguette dans la main de qui que ce soit sauf des enseignants. Je ne plaisante pas. Pour des mesures de sécurité la transformation se déroulera dans la cage, je garde la surprise de la suite du cours ! Azphel, c'est à toi de jouer.

Laissant à Will le soin d'attendre qu'Azphel soit bien rentré et de fermer la cage, Kyara alla se mettre non loin surveillant d'un œil la cage et de l'autre les élèves. Elle ne voulait pas voir un dérapage et elle n'hésiterait pas à retirer beaucoup de points si un crétin décidait de tout mettre en l'air.

Ils allaient devoir attendre encore un peu avant que la transformation arrive. La classe était étonnement calme, on n'entendait que les criquets dans les buissons non loin de là. Pas d'élèves des environs à l'extérieur, c'était parfait.
Gohan Fox
Gohan Fox
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 6 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Gohan Fox, le  Lun 6 Juil - 12:20

- Je crois que nous en avons terminé avec les questions et que nous allons bientôt passé à un côté plus animal du cours. lança Azphel.

Se tournant vers les deux professeurs, l'ancien professeur attendait. Hochant la tête, la brune prit le relais.

- Bien, nous allons commencer la partie pratique du cours. Je répète encore une fois que je ne veux pas voir une seule baguette dans la main de qui que ce soit sauf des enseignants. Je ne plaisante pas. Pour des mesures de sécurité la transformation se déroulera dans la cage, je garde la surprise de la suite du cours ! Azphel, c'est à toi de jouer.

Nous allions assister à une transformation d'être humain en loup garou ??? Génial, d'autant que les personnes qui ont le privilège d'y assister dans la nature finissent très très très souvent dévorées et/ou déchiquetées.

Laissant au professeur de potion le soin d'attendre qu'Azphel soit bien rentré et de fermer la cage, la professeur de soins aux créatures magiques alla se mettre non loin surveillant d'un œil la cage et de l'autre les élèves. Elle était visiblement un peu sur les nerfs, certainement car d'un côté elle ne voulait pas que les élèves prennent peur et fassent n'importe quoi et de l'autre pour pouvoir réagir rapidement au cas où il  aurait un soucis avec Azphel après sa transformation.

Ils allaient devoir attendre encore un peu avant que la transformation arrive. La classe était étonnement calme, tous attendait impatiemment la transformation. Gohan eut une pensée pour la jeune poufsouffle qui avait été emmenée d'urgence à l'infirmerie et qui, du coup, louperait cet évènement.

Gohan était calme et serein, il n'y avait aucune raison de s'inquiéter après tout il y avait 2 grands professeurs de Poudlard avec eux si jamais le loup garou sortait de la cage...
Devon Starck
Devon Starck
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 6 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Devon Starck, le  Lun 6 Juil - 18:53

¤ ¤ LR ¤ ¤ Le cours en arrivait à la partie qu'Azphel attendait le plus et redoutait le plus à la fois. Il ne s'était jamais transformé pour satisfaire des regards curieux au delà de toute décence ; mais en acceptant de faire cours pour Kyara il savait à quoi s'attendre, à quel secret il renonçait. C'en était fini des questions et bien qu'il s'était amusé autant que surpris, le mage noir se ravissait d'en arriver à sa transformation. Aussi bestiale qu'elle était, il avait appris à l'apprécier et à se sentir vivant sous sa domination.


- Bien, nous allons commencer la partie pratique du cours. Je répète encore une fois que je ne veux pas voir une seule baguette dans la main de qui que ce soit sauf des enseignants. Je ne plaisante pas. Pour des mesures de sécurité la transformation se déroulera dans la cage, je garde la surprise de la suite du cours ! Azphel, c'est à toi de jouer.

¤ ¤ ¤Il adressa un sourire amusé à la belle française et à l'apollon à ses côtés. Peu importait l'appréhension des élèves, la sienne s'était envolée au profit d'une assurance toute animale. Il n'y aurait pas de conséquences dramatiques dans ce cours, il le savait ; une partie des élèves ne partageaient surement pas cette conviction...
¤ ¤ ¤D'un air tout à fait innocent, Azphel se dévêtit à côté de Kyara. il enleva sa chemise dévoilant des muscles saillants souffrants de légères cicatrices. Dissimulée par un habile sortilège, son avant bras gauche camouflait une marque des ténèbres violemment scarifiée mais bien réelle.

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ Il se débarrassa de ses mocassins, de ses chaussettes et de son jean qu'il déposa non loin de la cage. Sans faire fit des réactions il se cloîtra dans l'épaisse muraille de fer que Will referma derrière lui.
¤ ¤ ¤Il ne restait plus que quelques minutes à patienter, longues, silencieuses, presque funestes. Le mage noir s'efforçait de ne penser à rien d'autre qu'à la transformation en elle même, au côté éducatif du cours qui allait en découdre.
À bien des égards cette transformation serait différente des précédentes. Ce ne serait pas un simple exercice de contrôle, encore moins une chasse à l'homme organisée machiavéliquement pour satisfaire ses pulsions. Ce temps était révolu et le Azphel perdu dans les ténèbres revenait, de manière si minime soit-elle, sur un chemin de vertus plus louables.

Le mage noir dévisageait de son regard profond les élèves un à un, d'un regard venu des limbes mais paisible et amical. Le moment arrivait, il le sentait.

¤ ¤ DO ¤ ¤ Le sorcier se cabra en avant, tous muscles bandés et serra les dents dans une grimace bestiale. Ses mains se crispèrent sur ses genoux et il tomba au sol, à quatre pattes, de manière inconfortable dans l'étroite cage d'acier. Un cri  rauque, à mi chemin entre l'homme et l'animal, s'extirpa de sa bouche. Il sentit les os de ses pattes et ses côtes  se disloquer un à un, réclamant leur mutation animale sans se soucier de son mot à dire.
Comme toujours, il subissait le coût douloureux de la transformation physique, qui outrepassait le changement physiologique qu'il ne ressentait pas.

Le torse et l'échine d'Azphel disparaissaient sous le joug de l'animal et ils bombèrent avec fermeté. Ses bras et jambes formèrent avec autorité de puissantes pattes griffues et véloces qu'il savait être des armes meurtrières pour avoir mis à leur sentence nombre de vies...

Un second hurlement sonore résonna, déchirant le parc et ses torches lancinantes qui réchauffaient timidement le côté lugubre de la scène. C'était un hurlement d'animal, celui d'un loup, un loup-garou en chair et en os cloîtré par défaut dans une prison de fer de pacotille.
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Wilum Järviden
Wilum Järviden
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 6 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Wilum Järviden, le  Lun 6 Juil - 23:39

Wilum fut outré par la réponse du loup-garou. Rectification : tous les sorciers ne sont pas puissants. Si l'on part du principe qu'une bibliothécaire n'est pas aussi forte qu'un Auror expérimenté. Mais va savoir de quelle puissance il parle le lycan ! De toute façon, il s'en fiche de savoir cela, cette question n'était qu'une variante dans son plan. Il fut pensif pendant un instant. Il faut qu'il parle de ses ancêtres avec son père. Il eut d'autres questions puis miss Blanchet annonça enfin le début de la partie pratique du cours :

- Bien, nous allons commencer la partie pratique du cours. Je répète encore une fois que je ne veux pas voir une seule baguette dans la main de qui que ce soit sauf des enseignants. Je ne plaisante pas. Pour des mesures de sécurité la transformation se déroulera dans la cage, je garde la surprise de la suite du cours ! Azphel, c'est à toi de jouer.

Un frisson traversa le Serpentard quand son regard se posa sur la cage en métal. Est-elle assez solide pour supporter cet être sauvage ? Il se recula discrètement dans son pouf. Si la Serdaigle Alice n'était pas aussi antipathique, il se serait rapproché d'elle pour éviter de se faire dévorer. Mine de rien, elle a l'air forte avec sa super coiffure la Serdy !  Il déglutit avec peine. Même la présence des deux enseignants ne le rassura pas. La menace de la professeure française le dissuada de s'emparer de sa baguette magique. Le moment était enfin venu. Wilum observa l'assistant se dévêtir avec appréhension. Le regard vif et méfiant. Le spectacle qui s'ensuivit fut horrible et écœurant. Le Serpentard n'en perdit  pas une miette, luttant contre son envie de détourner le regard. En plus des hurlemnets inhumains il pouvait entendre les craquements sinistres des os qui formaient un nouveau corps. L'apparence du sorcier changea du tout au tout. Il fut surpris et effrayé par la lueur meurtrière dans ses yeux. Son regard se posa brièvement sur Arcturus, un septième année dont le sourire mesquin qui étira ses lèvres le fit légèrement frissonner. La noirceur du ciel et le silence religieux entrecoupé par la respiration saccadée du lycan firent brutalement revenir Wilum à la réalité frappante qui se déroulait devant lui : l'homme dans la cage est un monstre.

- Par le caleçon de Merlin, il est monstrueux... dit-il pensivement. Les yeux fixés sur la bête entravée. Il a horreur de ce genre d'exhibition !
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Evelynn Kayne
Evelynn Kayne
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 6 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Evelynn Kayne, le  Mar 7 Juil - 22:51

- Bien, nous allons commencer la partie pratique du cours.

Eléna essaya de mieux s'asseoir. Elle était nerveuse, non pas qu'elle eut peur. C'était une opportunité aussi impressionnante qu'incroyable de pouvoir assister à une transformation d'humain en loup-garou (sans se faire manger). La brune était plus qu'impatiente. Sans trop d'émotion, l'invité de la soirée entra soigneusement dans la cage avec l'assistance de Will qui, lui, referma ensuite la cage. Pris au piège, l'homme était enfermé dans une cage en ferraille qui, Eléna l'espérait, semblait assez résistante. La jeune fille tourna la tête. Autour d'elle, tous les regards étaient fixés sur l'enclos et le lycan. Ils semblaient tous aussi impatient que la lionne. Et pendant que le ciel s'assombrissait de plus en plus, l'homme enlevait ses vêtements.

À travers les nuages, la lune était présente, mais elle n'était pas pleine. C'est alors que le processus de transformation commença. Eléna était légèrement penchée en avant, à l'affût de tout mouvement... C'est alors que qu'Azphael se cabra en avant. Criiiiiiic...Craaaaac... La brune serait les dents. Ces sons... Ces sons de... d'os qui se cassaient un à un pour... Reconstruire un nouveau corps. C'était dégoûtant, juste dégoûtant. La lionne ne supportait pas ces bruits. Bientôt les poils apparurent : grand, imposant.. semblable à ceux des chiens. Il devenait de plus en plus flippant. La brune tournait quelquefois la tête lorsqu'elle sentait qu'un os allait se casser en deux ou sortir de son alignement. Eléna souffrait pour l'homme qui devait en baver plus que jamais. On ne pouvait pas qualifier cette scène de spectacle, mais c'était aussi intéressant que terrifiant à voir.
Contenu sponsorisé

Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 6 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Contenu sponsorisé, le  

Page 6 sur 9

 Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.